L’épave du sous-marin argentin ARA San Juan, disparu en novembre 2017, a été repérée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

8 contributions

  1. Eric dit :

    La Marine Nationale a elle aussi perdu deux sous-marins en 1968 et 1970, la Minerve et l’Eurydice (classe Daphné). Dans les deux cas, on a soupçonné un schnorchel défaillant ayant conduit à l’inondation des compartiments moteurs et batteries : un incident similaire s’est aussi produit en 1971 sur la Flore, un sous-marin du même type, sans conséquence fatale cette fois-là car l’équipage avait été depuis entrainé à réagir à une telle éventualité… Etait-ce le cas de celui du San Juan ? Le problème de la Marine argentine, c’est qu’elle manque désespérément de financement depuis des décennies, et que la formation des équipages doit s’en ressentir.

    • aleksandar dit :

      Après la perte de la Minerve et de l’Eurydice, la MN au le bon réflexe de créer a Toulon un simulateur d’émersion d’urgence pour entrainer les équipages.
      J’ignore si la marine Argentine a un système comparable.
      Pensées sincères aux disparus et à leurs familles

  2. ScopeWizard dit :

    Ils viennent à l’ instant de diffuser « le Bateau » , un film que j’ ai toujours plaisir à voir et revoir mais qui également te remue toujours autant les tripes , peut-être le film le plus fort sur les sous-marins jamais tourné ………..
    Quand tu as vu « Das Boot » et que tu penses au sort du San Juan , il n’ y a plus grand-chose à ajouter …………
    Au moins , l’ implosion a semble t-il été si rapide que leurs souffrances ont été quasi nulles ……………
    .
    Pensées sincères aux disparus et à leurs familles ou proches , pensées à tous les sous-mariniers disparus qu’ ils soient français ( Surcouf , Minerve , Eurydice ) , américains ( Scorpion , Thresher ) , ou russes ( K-141 Koursk ) ainsi qu’ à tous les autres ………….
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=aKXi7f7AFmU

  3. Fabien dit :

    Une pensée pour les familles, qui pourront enfin faire leur deuil plus d’un an après la disparition du navire.

  4. Jean la Gaillarde dit :

    une pensée pour les familles endeuillées et qui ont tant attendues avant de pouvoir enfin faire leurs deuils. Respect aux sous-mariniers argentins. Ce métier est très certainement le plus compliqué, psychologiquement, à vivre car, en cas d’avarie, plus que tout autres métiers militaires, les chances d’en réchapper est mince et la mort peut être terrible à attendre. J’espère que l’implosion ne leur à pas permis de trop réfléchir. J’en ai des frissons. Vraiment respect pour ce métier.

  5. cobra_11 dit :

    3 photos de l’épave ont d’ailleurs été rendues publiques aujourd’hui.

  6. Montaudran dit :

    Dites moi l’article parle renflouer un sous-marin dont on ne sait trop l’état et qui gît 800 mètres. C’est possible ça ?
    Les entreprises capables de faire ce genres d’opérations ne doivent pas être légion.