Le mandat de la mission des Nations unies en Centrafrique prolongé d’un mois seulement

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

19 contributions

  1. le nouveau dit :

    Mais qui est la France pour se permettre de commenter ce qu’un pays, malgré ses problèmes, decide souverainement de faire ou pas avec un autre pays ?
    Si les centre-africains veulent coopérer bilatéralement avec les russes, ca ne regarde qu’eux, pour paraphraser Chirac quand il commentait la volonté franco-anglo-allemande de s’impliquer plus que les autres pays dans la riposte aux cotés des américains en Afghanistan, face aux critiques
    et jalousies italiennes notamment.
    Manquerait plus qu’on essaie de nous faire croire que c’est par pure altruisme que la France intervient autant en Afrique. Par ce que si c’est le cas, les Yemenites en auraient drôlement besoin en ce moment.
    Si la France est si activiste en Afrique,c’est bien avec l’intention de se payer derriere au centuple en ressources naturelles, personne n’est dupe .
    Si j’étais complotiste, j’irais meme jusqu’à penser qu’il lui est arrivé d’être le pyromane en cachette pour pouvoir jouer plus tard le pompier en pleine lumière, avec un triple enjeu :
    – faire mousser son armée qui bien entendu, face au  » bololo  » de miliciens pas organisés et sous équipés ne peut que briller,
    – mettre en lumière ses équipements militaires, dont elle espère ainsi démontrer en temps réelle face à des groupes qui n’ont aucun armement sophistiqué capables de les contester leurs capacités en vue de pouvoir les vendre plus facilement.
    – and last but not least, bien contrôler les richesses naturelles de ces pauvres pays.
    Les pays souverains traitent avec qui bon leur semble, c »est vrai pour la Rca vis à vis de la Russie, c’est vraie pour la Belgique et le Canada vis à vis des F-35 américains etc…
    Si on est pas capable de proposer mieux, on ne dénigre pas ceux qui sont tout à fait objectivement en meilleure posture, ca fait vraiment coup de pute pour rester poli.

    • Alain d dit :

      Le problème c’est que la Russie est membre du conseil de sécurité de l’ONU.
      Que la Centrafrique est déjà difficilement gérable et un sacré foutoir.
      Que la Russie a demandé un accord à l’ONU pour vendre des armes et réaliser des formations.
      Que se sont des barbouzes qui sont arrivés pour faciliter les bidouilles et affaires de la Russie dans la région.
      Les russes n’ont pas de mandat de l’ONU pour négocier ou bidouiller au nom de l’organisme.
      Est-ce qu’ils sont à l’ONU ou pas?
      Les russes s’en tape de l’ONU. Ils en jouent, ils sont dans l’obstruction chronique.
      Et là ils viennent pleurer pour que l’ONU valide leurs magouilles qui ne vont certainement pas faire avancer le processus, ni réduire la corruption et les trafics dans la zone.
      Mais là France a déconné 2 fois, en abandonnant la place, et en votant pour l’installation des russes.
      Et quelle lenteur, peut-être pas dans l’analyse après coup, mais dans la réaction.
      Pauvre France ! Un coup d’avance qu’ils disent ?
      La France n’a qu’un seul et unique problème, un paquet d’élus handicapés de la comprenette !

    • Barfly dit :

      Manquerait plus qu’on essaie de nous faire croire que c’est par pure altruisme que la Russie intervient en Centre Afrique.
      Voilà ce que dit l’article : « Ces derniers mois, Moscou et Bangui ont par ailleurs convenu de renforcer leurs relations militaires et la partie russe a obtenu de la part de son homologue centrafricaine des contrats de prospection ainsi que des concessions minières pour ses entreprises, dont Lobaye Invest, une filiale d’un groupe fondé par un proche de M. Poutine, à savoir Evguéni Prigojine, également actionnaire de la société militaire privée [SMP] Wagner, dont la présence à Sibut a été évoquée durant l’été dernier après l’assassinat de trois journalistes russes qui enquêtaient sur ses activités en Centrafrique. »

      Et je te confirme, tu es bien complotiste…
      Et puis la prochaine fois qu’il y aura un début de génocide, on laissera les Russes rétablir la situation à leur façon et s’embourber dans une sale guerre.
      Vu ce que nous avons fait là bas, ce que nous avons évité surtout, un carnage, je pense que nous avons un peu notre mot à dire. C’est un peu comme en Syrie, la Russie est intervenue donc elle a son mot à dire. Et bien nous c’est pareille en Centre Afrique.

    • Allobroge dit :

      Tout cela est vrai, reste à savoir qui en retire les bénéfices ? Les français ? J’en doute ! Certains français sûrement mais là on veut des noms. Pour le reste je souhaite bien du plaisir à ceux qui prendront notre place.Sans compter que tant que nous sommes en Afrique à faire le job beaucoup trop de pays s’enrichissent sur notre dos. Nous parti ils vont moins rigoler !Par contre on fera des économies. Mais peut-être aussi que nos dirigeants ne souhaitent pas voir notre armée de retour à la maison !

  2. Alain d dit :

    Hors sujet, mais souveraineté en question.
    HyperPanel Lab (Saclay)
    « L’Europe peut sortir de la dépendance technologique américaine »
    https://www.latribune.fr/technos-medias/l-europe-peut-sortir-de-la-dependance-technologique-americaine-797496.html

    Laurent JABIOL (Directeur Marketing) et Jean Lassalle:
    les GAFAM, Bitcoin, financiarisation, IoT et évidement la souveraineté
    https://www.youtube.com/watch?v=d8bJcDqZFkU
    (11 min)
    Suite :
    https://www.youtube.com/watch?v=-Xd10i9Juxk
    (4 min)

    Un investissement par la DGA et Bpifrance ?

  3. Parabellum dit :

    Ca fait des années qu on déverse du fric et qu on fait de présence en centre Afrique et maintenant les russes arrivent av c des objectifs appuyés par des soldats privés …le drian fait de la morale mais vient de se faire doubler par le réalisme opportuniste et le fric russe…quelle leçon helas…une pensée pour tous ceux qui sont allés dans ces zones et ont parfois souffert dans leur chair sans parler des bleus à l’âme …quand va t on apprendre que le monde actuel n est plus le meme …idem à Djibouti ou les chinois ont une base qui grossit..

    • Lagaffe dit :

      C’est clair qu’on a fait preuve d’amateurisme quand on lit cet article du journal La Croix :
      https://www.la-croix.com/Monde/Afrique/Centrafrique-main-basse-Moscou-2018-10-03-1200973373?id_folder=1018907&from_univers=lacroix&position=0

    • lol dit :

      La France « déverse du fric » ce pays n’a même pas le droit d’avoir sa propre monnaie ! La banque de France récupère tout les devises redonne une partie en monnaie de singe (le franc des colonies françaises d’Afrique) et garde 80%en garantie, sans parler du pillage des ressources

      • Barfly dit :

        @lol
        Je te rappelle que ce pays était au bord du chaos, sans gouvernement, sans état, sans armée pour faire face à une situation chaotique.
        Nous sommes intervenus à la suite de l’adoption de la résolution 2 127 de l’ONU, en collaboration avec la MISCA (force africaine). Si ce pays n’a pas encore de monnaie c’est pour des raisons qui te dépasse et parce qu’il vit encore sous perfusion. Le jour où il sera capable de s’auto gérer, les choses changeront.

  4. werf dit :

    Le Drian ferait mieux d’aller à la pêche en Bretagne, c’est plus de son niveau, que la « real policy » de 2018. il se comporte comme un administrateur colonial! Stupéfiant!

  5. MD dit :

    Comme cela, par la suite Poutine pourra vendre des S 300 à la RCA.

    • lol dit :

      Ca te fais bobo quand on touche a ta colonie, prends une aspirine

    • Allobroge dit :

      Oui mais avec quel argent la RCA les achètera-t-elle ? Celui que nous lui enverront ?En francs CFA, en Euros ? Je carins que nous ne soyons encore les dindons en alignant les euros ou les dollars !

  6. Ndambat dit :

    La Russie d’entrain de dévoiler à ciel ouvert le pompiers Pyromane et tous cette cacophonie qui règne en Centrafique

  7. Lagaffe dit :

    En négociant avec les milices terroristes hostiles au gouvernement, la Russie cherche à contourner encore une fois les mécanismes internationaux de maintien de la paix de l’ONU ou de l’Union Africaine, sa « diplomatie » parallèle vise à légitimer ces groupes terroristes islamistes pour pouvoir ensuite passer des accords économiques avec eux. C’est la même technique qu’au moyen-orient, en Asie centrale ou en Afghanistan avec les talibans où la Russie cherche à se placer en intermédiaire indispensable en court-circuitant les gouvernements nationaux. Ces manoeuvres ne participeront pas au retour de la paix, elles n’en sont pas le but. La Russie parient sur les deux camps, peu importe le vainqueur au final, elle a démontré qu’elle était capable de vendre des armes a deux camps antagonistes (Arabie saoudite/iran, Arménie/Azerbaïdjan…).

  8. Goulag dit :

    Et pourquoi nos amis ne participent-ils pas aux missions de l’ONU en Centrafrique (et ailleurs d’ailleurs) ? Pas assez rentables pour leurs affaires ? Hypocrisie quand tu nous tiens.

  9. Lagaffe dit :

    Vendredi soir une base avancée de l’ONU dans l’ouest du pays a été attaquée par des hommes armés. Un Casque bleu du Bangladesh, blessé lors des combats, a succombé à ses blessures. Un autre Casque bleu avait déjà été tué en juin dans la région.
    Cette nouvelle attaque porte à six le nombre de Casques bleus tués en République centrafricaine cette année.