La France lance un groupe d’enquête sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Au secours , non mais quelle mascarade …

    • S.B-Seguin dit :

      Il faudra bien que Assad réponde tôt ou tard de ses attaques chimiques criminelles.

      • ScopeWizard dit :

        @S.B-Seguin @Alain d
        .

        Mais dites-moi un peu , au nom de quoi ?
        De la monstruosité d’ une explosion de bombe chimique plutôt que de celle d’ une au napalm ou d’ une autre au phosphore ?
        .
        Vous rendez-vous compte que vous êtes en train de « hiérarchiser » le degré d’ horreur de l’ emploi d’ une catégorie d’ arme afin de légitimer le désir de foutre Bachar Al Assad en l’ air en lui faisant porter tous les chapeaux de la création ?
        .
        Prenons le napalm qui est un sujet que je connais un peu :
        .
        lors de la Seconde Guerre Mondiale , les scientifiques se sont demandés comment améliorer l’efficacité des lance-flammes et autres bombes incendiaires qui laissait à désirer …
        Début 1942 , une équipe de recherche de l’université d’Harvard dirigée par un certain Louis Fieser travaille d’arrache-pied à la résolution du problème …
        Les chercheurs vont avoir l’idée d’ajouter une poudre composée d’un mélange savant de naphtalène et de palmitate de sodium qui gélifie le liquide dans le but de prolonger la durée d’inflammation du pétrole utilisé jusqu’ alors , dont la combustion s’avère bien trop rapide pour occasionner de plus graves dommages à ce qu’il enflamme !
        Ce qui donne le …
        NA-PALM
        .
        Cette arme sera dès-lors abondamment utilisée pendant la guerre , notamment sur Berlin et sur le front du Pacifique …
        Elle le sera également en Corée pendant le début des années 50 ainsi qu’au Viêt-Nam pendant les années 60/70 …
        Cette arme sera si terrifiante et si redoutablement efficace qu’elle provoquera l’indignation du Monde entier à la simple vue d’une photo , prise en juin 1972 , celle de la fameuse » napalm girl » au regard affolé , courant toute nue en hurlant de douleur la peau en lambeaux , au milieu de soldats US visiblement indifférents à l’horreur de la scène , sur une banale route de la campagne vietnamienne … cette image en mesure de soulever le cœur des plus endurcis impressionnera l’opinion publique au point qu’une convention de l’ONU interdira l’usage du NAPALM sur les populations civiles , huit ans plus tard …
        .
        Quels sont ses effets et comment ça marche ?
        .
        Au moment de l’explosion d’une bombe au napalm , la victime est instantanément intoxiquée et asphyxiée par un mélange de monoxyde et de dioxyde de carbone dû à la soudaine disparition de l’oxygène contenu dans l’air !
        La texture gélifiée du napalm fait qu’il peut alors brûler longtemps … Notre pauvre et infortunée victime , si elle est directement touchée , ne pourra alors strictement rien faire afin de stopper sa combustion ; le napalm s’infiltrera partout , par tous les interstices et restera collé à la peau de la malheureuse …
        Comme dernier effet hautement sympathique , le napalm auquel on a ajouté du phosphore , pénètre en profondeur dans les chairs et continue de s’y consumer ; il brûle alors les corps de l’intérieur …
        Un exemple , parmi d’autres , des bienfaits du progrès et des bonnes intentions de l’humanité …
        .
        Vous voyez où je veux en venir ?
        .
        Et bien , tout simplement au fait que le gaz de combat , c’est pas bien , c’est dégueulasse , c’est horrible MAIS que ce type d’armes est très loin d’être le seul .
        De plus , vous avez eu récemment de terribles attaques aux gaz de guerre au Soudan ; qui en a parlé ?
        Pourquoi en faire des tonnes sur la Syrie et taire le reste ?
        C’ est la raison pour laquelle , je maintiens qu’ il s’ agit d’ une mascarade .
        .
        Vous voulez dégager Assad , très-bien libre à vous mais trouvez un autre prétexte , celui-ci n’ est vraiment pas le meilleur … 😉

    • Alain d dit :

      De l’avenir pour les AASM-3t que j’ai amoureusement assemblé ? C’est qu’elles prennent de la place…….
      :>))
      Quelle mascarade ?
      Chimique ou pas, Assad est une saloperie de 1ère catégorie !

      • Kamfrenchie dit :

        Et quand les saoudien répondrint-ils pour leurs samoperies ? ne soyez pas dupes de ces indigntions sélectives.

      • ScopeWizard dit :

        Combien de Assad potentiels en Syrie ? Ou dix fois pire que lui ? Et pas qu’ en Syrie …
        Vous êtes-vous seulement interrogé là-dessus ?
        .
        Pourquoi vouloir leur imposer un régime démocratique ?
        Discutez franchement et librement avec certains arabes musulmans ou pas comme je le fais moi-même régulièrement , allez au fond des choses et soyez attentif aux réponses et réactions de vos interlocuteurs ; vous risquez d’ être surpris comme je le suis régulièrement ! 🙂

  2. jyb dit :

    En attendant, j’ai surtout l’impression que certains font de la retention d’informations en attendant que les cours remontent.

    • tartempion dit :

      Il faut juste se rappeler qu’à l’époque du précédent gouvernement , Hollande et la plupart des politiciens et journalistes de gauche n’avaient d’yeux que pour les islamistes , on se souvient qu’Hollande avait reçu sous les ors de l’Élysée une délégation composée de fous d’Allah et de déserteurs de l’armée syrienne , une délégation soutenue par la France et présentée comme l’alternative démocratique pour la Syrie en vue du départ du « tyran » Bachar ….La France s’apprêtait même à armer et financer ces miliciens qui n’hésitaient pas à utiliser des obus de mortier artisanaux propulsant des charges de chlore .Hollande s’apprêtait à faire une pierre deux coups , il confortait sa stature internationale tout en ménageant dans les cités un électorat populaire mahométan majoritairement acquis aux thèses islamistes radicales .D’ailleurs vu le départ de milliers de « jeunes combattants » partis de France sans aucun contrôle vers le califat , on peut se demander si le gouvernement de l’époque auquel participait Macron n’a pas implicitement encouragé ces populations à partir faute de les avoir dissuadé comme aurait pu le faire un gouvernement soutenant les républicains lors de la guerre civile espagnole .

  3. l'outrepenseur dit :

    « Il est important qu’en temps voulu, quand le calendrier politique le permet, toutes les informations sur les auteurs d’attaques à l’arme chimique et ceux qui ont participé à ces programmes « …..lorsque l’on aura établi qui a fourni des substances aux barbus, ce type d’enquête se retournera contre ses instigateurs….Décidément, on ne sait plus quoi faire pour rester dans l’équation syrienne….en fait on a plus rien à y faire, à part de l’esbroufe !

  4. claude dit :

    Quelqu’un pourrait m’expliquer quel est le probleme avec le chimique?

    • Polymères dit :

      Rien de mieux que de l’essayer pour comprendre….

    • Solution durable dit :

      @ claude

      C’est pas de l’agriculture biologique.

    • Clavier dit :

      C’est l’arme de destruction massive de la Corée du Nord mais elle ne marche que sur la Corée du Sud…..

    • MD dit :

      Nicolas Hulot, peut-être.

      • claude dit :

        Je vois que c’est loin d’etre clair dans les esprits… personne n’est capable de m’expliquer cette phobie du gaz. Bon oui le gaz ça tue mais les bombes thermobariques aussi… et puis n’est ce pas le but final d’une arme?

        • ScopeWizard dit :

          Ça sert surtout de prétexte pour pouvoir affirmer la conscience bien tranquille combien Bachar est un être nuisible dont il faut se débarrasser … 😉

    • Alain d dit :

      C’est avant tout une arme de destruction massive avec des effets de zones, donc tout le contraire des frappes ciblées. Les civils dans la zone attaquée, planqués ou pas, trinquent. L’atout majeur des gaz c’est bien qu’ils pénètrent partout. Et puis, à choisir, mieux vaut crever avec par balle ou éclat d’obus, que de périr asphyxié ou brulé par du chimique ! C’est évidement une arme de terreur qui pèse sur le psychique des combattants et de leurs familles !

      • claude dit :

        « arme de destruction massive… » ça ne veut rien dire cet argument. N’importe quel engin explosif peut faire des morts en masse s’il est lancé en quantité sur une population concentrée.

        • ScopeWizard dit :

          Ça tombe sous le sens !
          Et vous rejoignez le fond de mon post un peu plus haut .

        • tschok dit :

           » N’importe quel engin explosif peut faire des morts en masse s’il est lancé en quantité sur une population concentrée. »
          .
          Claude, là, vous venez de définir le contraire d’une arme de destruction massive: concentration du feu sur une cible groupée.
          .
          La balle de fusil, tirée par une mitrailleuse.
          .
          Votre confusion est parfaitement excusable. Figurez-vous qu’elle a été commise par les nazis, au cours d’un épisode affreux de l’histoire qu’on a nommé « la Shoa par balle ». Lorsque les nazis se sont rendus compte que cet emploi de l’arme n’était pas aussi efficace qu’ils le souhaitaient, pour diverses raisons, ils sont passés au Zyklon B (auparavant, ils avaient perçu l’efficacité de l’emploi des gaz dans l’extermination des populations en employant des gaz d’échappement).
          .
          Donc, pour répondre plus précisément à votre doléance: oui, on peut vous expliquer la différence entre une arme et une arme de destruction massive, mais il faut que vous fassiez l’effort intellectuel de ne pas tout mélanger.
          .
          Méthode, rigueur, quoi.

  5. Wolff dit :

    Tant que les Russes ont le droit de veto à l’ONU et qu’ils soutiennent Assad, je ne vois pas l’utilité d’une n ième enquête.

  6. Vince dit :

    Il y a au moins deux questions importantes à mon humble avis qui mériteraient des réponses claires :
    – la base du régiment 111 (ou d’autres comme la 64) contenait-elles des produits chimiques quand elle a été prise par les islamistes du Front Al Nusra ?
    – quid de l’histoire nébuleuse des islamistes arrêtés en Turquie avec des lots soi-disant de sarin ?

    Parce qu’une bonne partie de l’édifice accusant le régime syrien repose sur l’hypothèse que seul celui-ci dispose d’armes chimiques, s’il est démontré que d’autres parties ont accès à des substances « type » sarin, alors on ressortira le rasoir d’Ockham cher à quelques uns 🙂

    • Jesse38 dit :

      On aimerai avoir un récit factuel et impartial de l’attaque de la Ghouta de 2013 …
      D’un coté possibilité d’un false flag décisif pour la rébellion et les sponsors … Tapis gagnant … et puis finalement UK et US qui n’y vont pas …
      D’un autre coté du sarin dans plusieurs poches de résistances différentes au même moment … Difficile à organiser … Jyb le signalait dans un de ses textes
      Si le régime est capable de balancer du sarin autour de sa capitale et a 4 ou 5 Km du palais présidentiel … Tout est possible …
      Il serait intéressant de savoir s’il n’y pas eu des purges dans les officiers de la SAA après cet épisode de gazage … En particulier dans les unité de la brigade 127 et 155 … Mezze airport et Mont Quassioun

      • Vince dit :

        Il émerge un paquet d’indices indépendants qui jettent le doute concernant l’attaque de la Ghouta. Même un journal comme « die Welt » doute de l’implication du régime :
        .
        « Toutefois le service de renseignements britannique, d’après Kujat, était entré en possession d’un échantillon de sarin utilisé. Une analyse a montré qu’il ne pouvait pas s’agir de Sarin du régime syrien, mais provenait des réserves d’Al-Nusra. »
        .
        Harald Kujat – ancien inspecteur général de la BundesWehr, ancien président du comité militaire de l’Otan.
        .
        https://www.welt.de/print/wams/politik/article157880607/Frieden-mit-Assad.html
        .
        On finira bien par connaître ce qui s’est vraiment passé.

      • tschok dit :

        @ Vince,
        .
        Le rasoir d’Ockham est une méthode de raisonnement fondée sur un principe d’économie ou de parcimonie.
        .
        Elle s’applique quand vous devez agir alors que vous avez peu d’informations. Elle convient bien à un environnement de pénurie ou de carence. Donc, vous allez un plus simple, au plus courant. En fin de compte, c’est une méthode qui repose sur le préjugé.
        .
        Nous, en France, on n’est pas vraiment concerné puisqu’on a rien fait. Le rasoir d’Ockham est une méthode un peu superfétatoire pour nous. Elle est utile pour ceux qui agissent, dans le feu de l’action. Pas pour les éternels intellos qui appartiennent à un ordre contemplatif.
        .
        Ensuite, quand le temps a passé, quand vous entrez dans la phase historique de l’événement (donc, typiquement, après le naufrage du Titanic: quand vous vous posez la question « mais bon sang, pourquoi?) vous appliquez d’autres méthodes, comme par exemple le foisonnement: faire naitre les hypothèses en abondance pour les regrouper en faisceaux et les examiner, type par type et détail par détail.
        .
        Après et seulement après, on retombe sur le rasoir d’Ockham, car on se rend compte que même les affaires les plus complexes reposent souvent sur quelque chose de simple.
        .
        Dans Quai des Orfèvres, Louis Jouvet disait « on croit tenir l’affaire du siècle et ça se termine en pipi de chat »: les motivations des hommes sont le plus souvent très basiques, très connes, très banales. Très terre à terre.
        .
        La théorie conspi, qui forme désormais le socle de notre grammaire politique, nous invite à imaginer des trucs compliqués. Des manœuvres complexes, calculées à plusieurs coups d’avance par des joueurs d’échecs mentalistes, avec des effets de ricochet, toussa.
        .
        Mon cul, oui. Neuf fois sur dix, c’est ôte toi de là que je m’y mette, ce qui est à toi est à moi, touche pas à ma gamelle, la mienne est plus grosse que la tienne, t’es pas de la même race que moi, t’es pas un authentique Français-homme de gauche -gaulliste, je vais te tuer salaud, etc. Du basique.
        .
        Du pipi de chat.
        .
        Bon, toujours est-il qu’on est entré dans la phase historique de cet événement. Le rasoir d’Ockham, on en reparlera plus tard. Là, c’est vraiment le moment du foisonnement. Le ventre est gros d’hypothèses qui vont doucement prospérer dans leur liquide amniotique. L’accouchement de la vérité, c’est pas pour tout de suite.

  7. Myshl dit :

    Une commission Théodule…
    Déchiffrer le passé plutôt que défricher l’avenir?
    La France ne sait faire que ça?

  8. DVA dit :

    lol…avec tous ces bandits mercenaires ou autres forces ‘ spéciales’ de tout bord en Syrie vaudrait mieux laisser tomber …des fois qu’on découvre des liens avec ‘ nos alliés’…

  9. Wrecker 47 dit :

    On ferait bien de s’occuper des rats de Paris ….La peste et le typhus son à nos portes ,pour peu que les Daesch’men découvrent une vraie saloperie nà Balard ils auront du souci à se faire et équiper vite les burlingues de tapettes …mais des vraies!