Le Japon proteste contre l’incursion d’un sous-marin nucléaire chinois près des îles Senkaku

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

18 contributions

  1. Affreux Jojo dit :

    Des efforts à faire encore en terme de discrétion acoustique ou élctromagnétique quoi.

  2. Euclide dit :

    Encore un point chaud pour l’année 2018.
    Ce n’est pas le dingo de la Corée du Nord qui inquiété le Japon mais la Chine.
    Comme dit un proverbe  » il ne faut pas tirer la queue du tigre même lorsqu’il dort » c’est un conseil que je donnerais à la Chine. Le Japon peut nous surprendre.

    • Orion dit :

      C’était déjà un point chaud l’année dernière et l’année d’avant, donc rien de nouveau.

      • Euclide dit :

        @ Orion
        Les points chauds pour cette années et pour les années futures sont le Proche et Moyen Orienta, l’Asie du Sud Est et la Mediterrannée.
        Un jour, aussi, une guerre civile en Europe occidental car on peut avoir 7 millions de chômeurs, 9 millions de pauvres en France et accueillir toute la misère du Monde.

  3. Thaurac dit :

    Protester contre la chine , c’est pisser dans l’océan, ils se foutent totalement de se que disent les autres.

    • Paleo dit :

      Un peu comme si on vous comptait une fable de La Fontaine ou St Exupéry, ils n’entravent que ce qui les arrange héhé….

  4. Frédéric dit :

    Un sous marin en surface avec le drapeau, cela est certainement un « signal » envoyé par Pékin, mais à quel niveau et motifs ??? La marine chinoise se sent t’elle prête après son impressionnante montée en puissance à défier ouvertement celles de ces voisins ?

    • Symboliquement pour montrer leur présence en ces lieux qu’ils considèrent comme partie une intégrale de leur territoire et annexée par les japonais: l’archipel Senkaku ou Diaoyutai selon que l’on soit Japonais ou chinois.
      Les Chinois (république populaire de Chine) ont commencé à s’intéresser à ces îlots perdus dans les années 60, 70 quand ils se sont aperçus que les fonds marins regorgeaient de ressources naturelles.
      Un conflit territorial qui n’est pas près d’être clos surtout que la montée en puissance de l’armée chinoise va aller en s’accélérant. Historiquement parlant l’appartenance à telle ou telle partie est extrêmement litigieuse à déterminée mais ayant un peu creusé le sujet du fait que je vis dans la région , il me semble qu’elle penche matériellement plus en faveur des Japonais que des Chinois. Les gardes cotes japonais et chinois n’arrêtent pas de jouer au chat et a la souris mais cela semble effectivement la première fois qu’un SMN rode aussi près des îlots convoités. Pour ne pas envenimer les choses les forces de défense Japonaises n’ont jamais débarqué une section de reconnaissance sur place n’y planté un drapeau. Seule une organisation d’extrême droite avait semble t’il ( il y fort longtemps de cela ) fait ériger une borne de possession territoriale qui avait fait bondir les Chinois Taïwnais ( république de Chine) cette fois-là

      • Alain d dit :

        @Lagaffe
        Et pendant ce temps là l’Europe roupille ou tergiverse !
        Cet article démontre bien la pertinence d’avoir au minimum un porte-avion en permanence en mer.
        La France ne l’a pas. La marine française n’est pas au niveau de l’immensité de ses territoires marins et des ses alliés (hors OTAN). Ses navires sont souvent sous-équipés, notamment en détection sous-marines. Aucun des navires français ne devrait faire l’économie de capacités sérieuses de détection sous-marine. Comme les frégates anti-aériennes. D’ailleurs, à notre époque, ils me semble que les navires ne doivent plus être spécialisés, mais devraient tous être capables de répondre à l’éventail croissant des nouvelles menaces, drones armés ou pas, aériens, marins et sous-marins, nouvelles mines, engins kamikazes, divers missiles et autres tours de cons.
        Et ce n’est pas le cas, inutile de tourner autour du sujet ! L’armée a prise du retard !
        Les coupes budgétaires successives nées de l’absence totale la vision à long terme de nos décideurs (picsous et courtermistes) est ravageuse ! Les investissements R&D sont manquants, cerveaux et budgets. Et passée la vitrine tapageuse, BPC, VBCI, Rafale, Tigre, SNA, une grande partie du matos de nos armées est à la ramasse, ou aux abonnés absents !
        On fait mieux que nos voisins, il est vrai, et alors ? En cas crash, cela ne nous sauvera pas !
        Si clash il y a sur nos intérêts directs ou alliés (hors OTAN), on ne pourra compter que modérément sur nos alliés de l’OTAN, soit parce qu’ils ne se sentiront pas concernés, soit parce qu’ils n’ont pas de moyens de projection.
        Et de toute façon, le problème reste toujours le même, Outre-mer, Océan Indien, comme dans les pays baltes, il s’agit d’intervenir le plus rapidement et massivement possible pour s’opposer à un déploiement de forces hostiles, ou qui pourraient potentiellement le devenir.
        Et même si nos alliés rappliquent, hormis éventuellement les US, cela prendra du temps, après le temps des tergiversations et négociations.
        L’effort à faire est donc avant tout unilatéral, si la volonté est là, et il devra être énorme pour rattraper le retard accumulé chroniquement, année après année !

        Pour rappel, l’économie française est performante en grande partie pour les raisons suivantes :
        Elle est très internationalisée, soit près de 1500 milliards d’investissement à l’étranger.
        Elle exporte énormément, biens, services et expertise.
        Elle est relativement puissante dans le négoce.
        Et très forte dans la logistique internationale en mer, énergies, containers, céréales, voitures, etc.
        Très impliquée aussi dans les logistiques portuaire et aéroportuaire internationales, mais aussi dans le rail et le routier.
        Elle est dépendante des approvisionnements gaz, minéraux, pétroles, engrais, etc.
        La France n’est pas la 6ème puissance économique mondiale par hasard, et ce n’est pas la consommation hexagonale de notre petite population de mauvais consommateurs grincheux, qui achètent trop souvent étranger, qui font la richesse de l’hexagone.

        Il est tout de même utile de rappeler aux grincheux, principalement aux écolos (les hérétiques), bobos, cocos, mélanchonistes, lepénistes et autres handicapés du bulbe, que s’ils ont toujours une couverture sociale sérieuse, une retraite correcte, ou encore une gamelle conséquente, c’est juste que le principal de notre économie se joue à l’extérieur de l’hexagone !
        Même nos bons vins et spiritueux seraient en très mauvaises postures sans l’exportation et l’expertise et autres coopérations vendues à l’international. Hic !
        Evidement, je n’oublie pas ceux qui sont dans la merde totale, ou ceux en voie de garage.
        Retraités, chômeurs, mi-temps imposés, sans-abris, personnes handicapés, agriculteurs et autres filières en difficulté, et tous ceux qui sont hors du circuit, sans oublier tous ceux qui ont peur de perdre leur emploi ou de voir les enfants galérer pour trouver du boulot.
        La France n’est pas un paradis,….. mais y’a bien pire sur terre, et il ne faut jamais oublier la donnée essentielle, c’est que notre économie se fait à l’extérieur, n’en déplaise aux frontistes.

        L’article indique aussi que les chinois (comme assez récemment les russes, les indiens, les israéliens ou les turques) ont bien compris que leurs économies passe par l’internationalisation.
        Donc les chinois, très militarisés, vont effectivement proposer une aide économique ou militaire à certaines nations, pour pouvoir installer leur présence militaire hors Chine, comme à Djibouti.
        C’est logique, d’autant plus qu’ils n’ont pas les moyens de projeter leurs énormes forces terrestres.
        Et parce que pour projeter massivement et rapidement sur un autre continent, il faut aussi avoir la capacité de contrôler et sécuriser rapidement une énorme zone. Seul les américains ont les moyens d’intervenir dans ce sens, mais même pour eux, loin de leurs bases, ça pourrait être long et compliqué.

        • Alain d dit :

          Et je rajoute que la flotte civile (mais stratégique) de la France, n’est pas assez conséquente au regard de notre économie. On a des voisins bien plus rikiki qui ont une flotte bien plus importante.
          Si la France avait une flotte civile à la taille de son économie, pour cette seule raison, il faudrait déjà augmenter les navires militaires pour la sécuriser.
          Oui, même si on a des champions dans le naval, Naval Group, STX, Ponant, Bolloré, Louis Dreyfus Armateur, GTT, CMA CGM, Bourbon, Thales, ECA, Bénéteau, etc., Mais notre flotte est ridicule et nos installations portuaires et liaisons qui en découlent ne sont pas à un niveau suffisant.
          Et puis on s’est laissé bouffer récemment Technip, Alstom et CGG.
          Comprend pas, notre empire maritime et notre expertise dans le domaine, à ceci nous sert-il ?

  5. Carin dit :

    Personnellement je pense que la sous marinade chinoise a perdue… en effet leur soum a été repéré dès le départ et n’a pas été lâché pendant les 24 heures où il a essayé de
    « semer » les japonais….. il faut dire que toutes les signatures acoustiques des soums chinois sont données aux japonais qui les rentrent dans leurs mesures d’ecoute… d’ou le fait que la marine japonaise a donnée la nationalité et le type du soum chinois alors qu’il se trouvait sous l’eau!!! C’´est une erreur des japonais!

  6. Jeb Stuart dit :

    « dans une zone contiguë aux eaux territoriales japonaises »
    Autrement dit il n’a rien fait d’illégal puisqu’il n’est pas rentré dans les eaux territoriales japonaises, c’est comme ces avions Russes qui frôlent notre espace aérien.
    C’est vraiment piailler pour rien…

  7. Paleo dit :

    Les mêmes composants que dans un canard vibrant, tout s’explique!

  8. Alain d dit :

    Est-ce les navires ou les sous-marins japonais qui embarquent des sonars Thales ?
    je ne me souviens plus