Un hélicoptère d’attaque russe impliqué dans un incident de tir lors d’un exercice

Les images sont impressionnantes. Le site russe 66.ru a diffusé une vidéo sur laquelle on voit un hélicoptère d’attaque Kamov Ka-52 Alligator tirer au moins une roquette S-8 non pas sur une cible mais à proximité de spectateurs et de véhicules apparemment civils.

Citant une « source bien informée », 66.ru a avancé que cet incident, qui aurait fait deux blessés parmi des journalistes, se serait produit le 17 ou le 18 septembre, sur le polygone de tir de Luga, près de Saint-Pétersbourg.

S’il n’a pas mis en doute la véracité de la vidéo en question [voir ci-dessous], les autorités militaires du district de l’ouest (ZVO), ont fermement contesté les informations livrées par cette source.

« Tous les messages sur les réseaux sociaux concernant un prétendu tir sur des journalistes et de nombreux blessés graves sont une provocation délibérée, ou le fait de la simple bêtise d’une personne isolée », a répondu le ZVO.

Toutefois, a-t-il expliqué, « la vidéo en question montre une scène s’étant déroulée à un autre moment, alors que des équipages d’hélicoptères s’entraînaient à combattre des ennemis au sol. Au cours de l’exercice, le système de ciblage d’un des hélicoptères a enregistré une cible erronée. Un camion a été touché. Mais il n’y avait personne à l’intérieur. »

Cependant, plus tard, le quotidien Kommersant et le groupe de médias RBC sont revenus à la charge, en affirmant que l’incident avait en réalité eu lieu le 16 septembre. Et de faire état de 3 personnes « légèrement blessées » et de deux véhicules détruits.

Mais c’est Kommersant s’est fait plus précis, allant même jusqu’à citer le nom des pilotes de Ka-52 impliqués dans l’incident. Le journal a également donné un récit détaillé des faits, affirmant que les deux appareils avaient décollé de la base de Puskin (Pouchkine), située dans l’oblast de Leningrad, pour une démonstration en vue de le venue, deux jours plus tard, du président Poutine.

Ce serait au cours d’un troisième passage, à 14h47, que le Ka-52 du lieutenant Volochko a déclenché son tir alors qu’il volait à 50 mètres d’altitude, à la vitesse d’environ 200 km/h. Le pilote a rendu compte immédiatement de l’incident et, avance Kommersant, une « commission spéciale » a été mise en place pour en déterminer les causes et établir les responsabilités.

A priori, un système « R-341V Leer-3« , utilisé pour la guerre électronique et mettre en oeuvre des drones Orlan-10, conçu pour localiser les sources d’émissions électromagnétiques, aurait été détruit par ce tir accidentel.

Cela étant, l’on peut s’étonner que plusieurs vidéos montrant le même incident sous différents angles (y compris depuis le cockpit en cause) aient été diffusées par la suite…

86 commentaires sur “Un hélicoptère d’attaque russe impliqué dans un incident de tir lors d’un exercice”

  1. D’après la vidéo, oui je pense que ce n’était pas prévu….
    Mais chut! c’est de la provocation que d’en parler, ce n’est qu’un mensonge, en Russie tout va toujours très bien, sauf lorsqu’il devient difficile, comme ici , de nier l’évidence.
    En tout cas ce ne sera pas une vidéo qu’on verra sur sputnik….

    1. Elle vient de paraitre sur sputnik et sur rt bien avant.. mais chut, c’est de la propagande russe.. les mechants russes.. en tout cas, ca marche tres bien en syrie..

    2. « En tout cas ce ne sera pas une vidéo qu’on verra sur sputnik…. »
      .
      Ne parlez pas trop vite .. Ils sont encore capable d’essayer de dire que les personnes sur place étaient des agents doubles ukrainiens visés par les hélicos 😉 …

    3. Lu sur sputnik: « Il faut tout de même reconnaître que les pilotes américains sont parfaitement capables d’accomplir des figures de haute voltige. Alors qu’en Russie, hélas, le niveau de formation des pilotes de chasse a diminué. Bientôt, seuls les pilotes d’essai du niveau de Tolboev pourront faire des loopings dans l’armée de l’air russe. Mais c’est un autre sujet. »
      https://fr.sputniknews.com/presse/201709181033099149-usa-pilote-chasseur-deces/
      Ne soyez pas caricatural s’il vous plaît.

    4. J’ai lu des infos relayons à cet incident sur Kommersant, RT , rtbh. Sputnik n’est pas réputé pour publier des articles gênant sur La Russie

      1. « Sputnik n’est pas réputé pour publier des articles gênant sur La Russie »

        merci j’ai bien ri !!

        il n’existe aucun , je dis bien AUCUN article , à ce jour , à charge contre poutine et ces sbires … je vous mets au défis de me contre dire !!

        Pour rt , ils ont la fâcheuse habitude d’exagérer ou de modifier leurs traduction des langues ..

    5. Manque de bol, la presse était sur place, sinon on en aurait jamais entendu parler.. Tout comme tous les incidents qui doivent avoir lieu à peu prêt tous les jours, dans toutes les armée du monde.. J’ai moi même été témoin de situations, lors de simples exercices de tir, qui auraient largement défrayés la chronique si la presse avait été sur place. Alors bon, arrêtons de crier complot ou je ne sais quoi, autant croustillant (et impressionnant) que le potin soit, et concentrons nous sur plus sérieux je vous prie..

    6. elles sont où les vidéos des tires de drones US sur des mariages au Pakistan?! c’est une zone de tire ils n’avait rien a faire là-bas.

  2. Va savoir ce qu’ il s’ est passé … Ce qui est curieux , c’ est le comportement des mecs qui n’ ont pas l’ air de s’ affoler outre-mesure … la stupéfaction , peut-être ?

  3. En Quoi c’est un scoop ? A plusieurs reprise les américains ont bombardé les FDS en Syrie et l’armée afghane « par erreur « ! Donc si c’est un article pour discréditer la Russie , peu m’en chaut , ce sont des choses qui arrivent souvent !

    1. @ Iphone8

      Il y à quand même une différence entre un bombardement en altitude et un tir de roquette à 50 mètres du sol et à portée visuelle … Comme je l’ai dis plus bas, cela me rappel la fois ou deux hélicoptères russes se suivaient à 100 mètres d’écart, celui de derrière à tiré une roquette sur celui de devant .. provoquant le crash de ce dernier. D’ailleurs, si quelqu’un à la vidéo de cette histoire en Syrie ?

        1. @ honneur

          Oui merci, c’est exactement ça. Par contre, la thèse que les rebelles l’aient abattu reste en compte puisqu’on entend ses fous de dieu islamistes sans cesse crier …

    2. @Iphone8
      Allons, allons, soyez sérieux ! … En temps de guerre, bombarder « par erreur » des forces « amies », pas forcément bien identifiées, dans une zone où les combattants ennemis et alliés sont fortement imbriqués, ce n’est pas vraiment la même chose que de tirer une salve de roquettes lors d’un entrainement normalement bien préparé et planifié, sur son territoire, avec ses propres forces !!! … 😉
      Maintenant, si comme vous le dites, ce sont des choses qui arrivent souvent …
      Aussi, et afin de ne pas avoir l’air de discréditer la Russie, ce qui semble vous importer le plus, je loue la solidité du camion qui a reçu les 2 ou 3 « pélots » !!! Content ? 😉

    3. La vidéo fait le buzz sur Internet aujourd’hui, ça concerne le domaine militaire, monsieur Lagneau en parle, c’est normal. Faut arrêter d’être parano, si un truc comme ça arrive côté OTAN et que c’est filmé, ça fera le buzz aussi et monsieur Lagneau en parlera aussi

  4. gros problème d’informatique et de sécurité sur l hélico !
    mais bon deux chose quand même :
    1 le camion n’a pas était rater !
    2 les camion russe ont l air très solide !!

  5. Sur la vidéo on peut distinguer au moins 3 roquettes qui partent. Les 2 premières impactent un peut court, la dernière impacte très proche du camion et détruit ses roues.
    Les explications à base de mauvaises coordonnées dans le système de ciblage, de tir intempestif par court circuit ou d’absence de blessés ne sont pas crédibles.

    Dans la vidéo du viseur tête haute, on peut distinguer un réticule de visée de type CCPI (Calcul Continu du Point d’Impact) qui est instable (le cercle qui saute de haut en bas), probablement à cause du profil de vol rasant, une attaque en piqué aurait permis une visée plus stable.
    On distingue clairement juste avant le tir un bref mouvement de piqué suivi d’un mouvement à cabrer après le départ de la salve.
    On constate aussi que l’impact des roquettes se produit à l’endroit ou se positionne à l’endroit ou se positionne le réticule de visée en position basse, c’est à dire pile poil sur le camion.
    Le coup de manche vers l’avant, plus le réticule de visée font clairement penser à un tir délibéré.

    Le système de navigation n’est pas vraiment en cause puisqu’un tir CCIP nécessité une acquisition visuelle de la cible.

    L’hypothèse la plus probable reste une mauvaise identification de la cible.
    Les procédures pour ce genre de démonstration semblent assez laxistes en Russie, ces hélicoptères armés n’auraient pas dû survoler directement ce groupe de véhicule et de personnes.

    1. @Pierro
      .
      Bien analysé !
      .
      « On constate aussi que l’impact des roquettes se produit à l’endroit ou se positionne le réticule de visée en position basse, c’est à dire pile poil sur le camion.
      Le coup de manche vers l’avant, plus le réticule de visée font clairement penser à un tir délibéré.
      … »

      .
      Le tir pouvait-il être intempestif ? En tous cas , si ce n’ est pas le cas et si le pilote du Ka-52 s’ est senti libre de faire usage de ses roquettes sur cette zone précise , on peut raisonnablement déplorer une fort mauvaise coordination sur-place …

  6. J’avais prévenu, lorsqu’un hélicoptère russe en avait abattu un autre en Syrie, que les ravages de la Vodka ont des effets insoupçonnés au sein de l’armée russe ^^

    1. Je rappelle pour la petite histoire un certain français rafalant la foule venu assister à une démonstration militaire alors quoi problème d’alcool ou manque de coordination?

    2. @ Nico st Jean : En France, on a ce qu’on appelle  » les images d’Epinal », cela veut dire des clichés, des lieux communs.. dire que l’armée russe est composée d’ivrognes, c’est une des plus beaux clichés de l’OTAN; chez vos protecteurs américains, c’est bien connu, on ne boit pas : deux grosses collisions avec des beaux navires, en quelques semaines : qu’est-ce que ça serait si en plus, les yankees buvaient !

  7. Mais les Américains resteront malgré les efforts russes les rois du « Blue on Blue »…….

      1. « Blue on blue » = tirs fratricides (ou tir ami) en français.
        Pas sûr que les américains soient les rois, c’est juste que les russes communiquent moins, la preuve est que la première des différentes versions officielles de l’accident insistait sur l’absence de blessés.

      2. Tir ami, blue on blue
        Il y a aussi red on blue et maintenant green on blue grâce à nos  » amis »afghans

        1. @ Clavier
          « Ici on est censé être entre spécialistes » : ah bon ? Tu sors ça d’où, de ta tour d’ivoire ?

      1. http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2007-02-06/embarras-americain-et-britannique-apres-un-tir-ami-en-irak/924/0/110303
        Rebelote en Afghanistan.Outre, encore une fois,des Anglais,il y un reportage (Arte ou France5 ?) sur une compagnie française qui se faisait canarder par un hélico américain.(sans dégâts).Par contre l’armée afghane c’est assez régulièrement qu’elle se fait plomber et avec dégâts.C’est pas un mystère que les boys ont la gâchette facile et ne sont pas trop regardants.On dit même qu’ils reçoivent des ordres dans ce sens.

        1. En Russie, pour éviter de parler de tir fratricide, on invente une histoire héroique ou un type a guidée l’aviation sur sa position afin de tuer les ennemis qui l’attaquaient…
          (et la marmotte elle met le chocolat…)
          Après bien entendu, pour avoir des cas de tirs fratricides, il faut faire la guerre et prendre uniquement les guerres américaines en exemple pour se rassurer qu’ils seraient « mauvais », ne vaut rien.Le tir fratricide existe partout!
          Prenons la guerre de Géorgie, les principales pertes en aéronefs des russes, le sont d’eux même! Pourtant on en parle pas, en Russie on passe cela sous silence.
          Même en Syrie, faut pas croire, on parle d’un hélicoptère qui aurait abattu son collègue.Mais aussi mon exemple du début, ce « héro » se sacrifiant en demandant a l’aviation russe de bombarder sa position, non mais sérieusement, on oublie que la Russie, héritière de l’URSS, garde cette pratique d’histoires héroiques en première page de leur propagande de guerre, chaque mort l’est dans une situation honorable.Un attentat suicide et on finit par évoquer la noble mission de ce soldat russe qui défendait un convoi distribuant des de l’aide humanitaire à la population et qui a naturellement sauver tout le monde par son action.
          Tout juste qu’on évoque les morts en Russie, une opacité militaire que certains prennent comme une force, alors que c’est en réalité un cache misère.

      2. Ce ne sont pas les exemples qui manquent malheureusement… Je me souviens il y a quelques années d’un A10 arrosant un colonne de blindés britannique, mais il n’y a pas que ça. Ceci dit, les russes ont aussi quelques casseroles…

        https://youtu.be/4I6-2NJhnf4 Vidéo du frat en question.

  8. Sources russes ?.Comme quoi, on peut être russe et donner des infos,et même des infos gênantes pour leur pays.On a eu moins de détails sur d’autres accidents survenus dans des pays à presse de réputation libre.On n’en dira pas plus.

    1. Ah oui c’est vrai comme par exemple les raids américains contre Les positions des FDS en Syrie et aussi contre l’armée afghane. Ces incidents ont tous été confirmé par le Pentagone

  9. On peut être étonné à juste titre que beaucoup de vidéos de cet incident circulent à présent. Par contre, il ne faut pas être étonné si ce même incident a commencé par avoir plusieurs versions, dénégations et réfutations( officielles bien sur) avant qu’une information à peu près exacte finisse par émerger.

  10. Images impressionnantes, la roquette a explosé à côté et pas en plein dans le camion, Dieu merci pour les personnes à proximité. Ceci étant on comprend mieux la puissance de feu russe (Mil Mi-35, Kamov Ka-52 et Mil Mil-28) et son efficacité contre les djihadistes pour lever le siège de Deir Ez-Zor, en Syrie.

  11. N’oublions pas que, récemment, deux navires de guerre US, bourrés d’électronique, ont « réussi » à heurter des navires de commerce. Alors, SVP, évitez de ricaner sur ce genre d’incident auquel aucune armée occidentale n’a échappé…

    1. Hum, ce sont les cargos qui sont rentrés en collision avec les destroyers, pas l’inverse.

      1. Ils apprennent pas les manoeuvres d’évitement dans la Navy ? Cargo ou attaque terroriste, peu importe : il me semble que le b.a.-ba c’est d’apprendre à anticiper pour se protéger dans un monde où le risque est omniprésent.

  12. la 2ème vidéo est-elle filmée en continu ? parce que ni le camion ni rien d’autre ne brûle, pas vraiment d’explosion non plus, ni de panique. Des roquettes à blanc avec une sacré force cinétique d’impact ?

    1. Ben E = 1/2mv². Pour une roquette de 68 mm, comptez 600 m/s + vitesse de l’hélico et une masse de 65 kg.
      .
      Donc à l’impact, même une tête inerte peut soulever une belle gerbe de terre. Vu les dommages sur le camion et l’absence de trace d’incendie, la tête inerte est une hypothèse qui se tient.

      1. 600 mètres par seconde , représentent environ 2140 km/h ; ça me parait très rapide …

  13. Deux questions.
    La première aux habitués des champ de tir.
    Est-ce que des exercices de tir peuvent avoir lieu dans une zone ou circulent librement des civils et leurs véhicules ?
    La seconde est mon étonnement que des vidéos aussi détaillées concernant un accident de tir soient montrés au grand public. On n’est pas dans un attentat à Nice ou Paris ou des témoins peuvent filmer avec leur téléphone. Je suis étonné qu’il ne fassent pas de rétorsions d’information, pour l’exercice lui-même et à fortiori concernant l’incident qui n’est pas vraiment valorisant pour l’armée russe.
    Mais c’est peut-être une démonstration évidente que l’armée russe est bordélique à cause de Poutine, n’est-ce pas ? 🙂

    1. @Robert
      .
      « Est-ce que des exercices de tir peuvent avoir lieu dans une zone ou circulent librement des civils et leurs véhicules ? »
      .
      À moins que les choses aient vraiment beaucoup changé ou que nous soyons dans un monde parallèle , CLAIREMENT NON , c’ est impossible ! même se trouver à moins d’ 1km sur ce genre de manip ( hélicos de combat et roquettes ) me semble hautement improbable …
      Maintenant , je ne fais que vous répondre par rapport à ce que je connais …
      .
      En ce qui concerne votre seconde question , peut-être une fuite ou le retournement habile d’ un fait négatif servant finalement d’ élément de propagande et notamment de démonstration de force ?
      C’ est curieux en effet …

    1. C’est faux, essayez de vous souvenir de ce soldat qui avait un chargeur à balles réelles au lieu de balles à blancs pendant une démo ???

  14. Il se pourrait aussi que lorsque les services russe mettront la main sur les dépositaires des bandes vidéo, les heureux propriétaires des dites bandes accompagnent les pilotes de l’helico jusqu’à leur retraite dorée au fin fond de la Sibérie….

    1. C’est sûr que si, aux USA ou en France, ceux qui ont tiré sont promus ou exempts de sanctions, cela prouvera définitivement que nous sommes une démocratie.

  15. Inutile de comparer les conditions d’une démonstration publique liées à cet incident avec celles bien plus complexes et aléatoires en opération de combat notamment pour le repérage qui ont vu des tirs fratricides ou des erreurs d’identification de cible.
    .
    Les forces russes sont souvent montrées du doigt pour l’obsolescence et la mauvaise maintenance de leurs équipements, et on ne saurait parler d’obsolescence pour ces tout récents Ka-52 Alligator.
    .
    Peut-on parler d’un problème de conception de ces hélicoptères qui fini par se révéler après seulement quelques mois d’utilisation?
    .
    S’agit-il singulièrement d’une erreur humaine ou plus généralement d’un problème de formation et/ou d’entrainement des pilotes russes déjà souvent évoqué ?
    .
    Contrairement à celui d’une opération de combat,
    le contexte est ici sensé voir un environnement maitrisé à quasiment 100% par les opérateurs militaires qui n’ont pas le droit à ce genre d’erreur.
    Les russes démontrent ici qu’ils peuvent vraiment être d’incroyables nuls.

    1. Ouais , ben les amerloques , c’ est pas mal aussi … entre les Arleigh Burke qui se paient du navire marchand à gogo , les ennuis à répétition du F-35 , le crash récent de l’ avion « mystère » , je crois sincèrement qu’ il n’ y guère de quoi pavoiser …

      1. @ Scope

        « les ennuis à répétition du F-35 »
        .
        Laissez le développement du F-35 de A@Z aux russes pour voir ce qui se passera 😉 … D’ailleurs, vous semblez pensé que mettre en service un tel appareils (en 3 version) est « facile » ., une promenade de santé .. Ça arrive trop souvent avec les néophytes malheureusement. Je vous donnes les burkes, sauf que ce n’est pas du tout dans l’habitude de l’US Navy contrairement aux russes. L’avion « mystère » ne compte pas. De un, personne ne connais les détails, de deux, des crash, il y en à tout les ans, pour toutes les forces aériennes du monde. Tenez, un TU-22M russe qui s’écrase pendant ZAPAD : https://theaviationist.com/2017/09/15/russian-air-force-tu-22m-backfire-damaged-in-runway-overrun-accident-during-zapad-2017-exercise-in-western-russia/
        .
        Parlez-nous des nombreux crash de MIG-29M ainsi que du désastreux déploiement du Kuznetsov allias « black smoke » en Syrie 😉

        1. @Nico St-Jean
          .
          Votre F-35 illustre impeccablement la doctrine « too big to fail » ; l’ avion finira par être au point , c’ est pratiquement sûr , mais cela aura pris cinq à dix ans de trop et coûté dix fois plus que prévu …
          Toutes proportions gardées , c’ est ce qui arrive à l’ A400M ou au NH90 chez-nous et pas que …
          Voilà , et comme l’ autre grand savant devant l’ Éternel , quand ça ne vous arrange pas , évidemment ça ne compte pas … Un coup parce que ça remonte à trop longtemps , un coup parce qu’ on ne sait rien … et tout à l’ avenant …
          Comment voulez-vous être crédible trois secondes ??
          .
          Des crashes d’ aéronefs civils ou militaires , il y en a partout et chaque jour ou presque mais profiter de la moindre occasion pour se foutre de la gueule des russes au moindre incident alors que chez-vous c’ est loin d’ être reluisant , là c’ est autre chose …
          .
          Déjà un simple truc : quand vous soutenez que les américains ont sauvé notre cul , qu’ ils sont repartis bien gentiment chez-eux à moins d’ être « invités » , que les sovietiques ont envahi comme des brutes l’ Europe de l’ Est sans rien demander à personne , c’ est tout-à la fois inexact , faux et terriblement incomplet .
          Je vous mets sur la piste : les USA ont donné dès 1943 le feu-vert à Staline à la mise en coupe réglée de l’ Europe de l’ Est une fois les hostilités terminées ; et surtout à la malheureuse Pologne qui avait déjà tant souffert …
          Le futur président Truman ( après le déclenchement de l’ opération Barbarossa du 22 juin 1941 et l’ avancée « éclair » des troupes allemandes sur Moscou ) en 1941 , avait lui-même déclaré en tant que sénateur : « c’ est simple , si ce sont les soviétiques qui ont l’ avantage alors il faut aider les soviétiques , si ce sont les allemands , alors il faut aider les allemands ; ainsi nous sommes sûrs d’ en tuer le plus grand nombre possible … »
          .
          Révisez votre Histoire de la Seconde Guerre Mondiale et de la Guerre Froide , croyez-moi il y a déjà beaucoup à faire rien qu’ avec cette période …
          .
          Parce que le Monde pourri dans lequel nous baignons en ce moment même vient de là , des choix qui ont été faits , des lourdes erreurs commises et des bouleversements qui en ont été générés .
          Donc la Seconde Guerre Mondiale et ses conséquences nous colle encore au cul comme jamais car le Monde a radicalement changé après 1945 et l’ explosion des bombes A sur le Japon .
          .
          Je vous en raconterai davantage une autre fois …

          1. Pardon égalemennt , je rectifie :

            .
            « c’ est simple , si ce sont les allemands qui ont l’ avantage alors il faut aider les soviétiques , si ce sont les soviétiques , alors il faut aider les allemands ; ainsi nous sommes sûrs d’ en tuer le plus grand nombre possible … »
            .
            Je vous mets sur la piste : les USA ont donné PRATIQUEMENT dès 1943 le feu-vert à Staline à la mise en coupe réglée de l’ Europe de l’ Est une fois les hostilités terminées ; et surtout à la malheureuse Pologne qui avait déjà tant souffert …
            .
            Voilà qui est mieux …

      2. Bonjour ScopeWizard,
        je ne pointe pas ici des problèmes techniques, mais bien l’entrainement et la formation. Des problèmes de formation que connaissent aussi les américains, notamment pour les marins US comme ceux vus à la barre des destroyers classe Arleigh Burke.
        L’US Navy connait d’incommensurables problèmes de recrutement avec un niveau de plus en plus revu à la baisse.

        1. @ S.B-Seguin

          Les premiers rapports du pentagone indiquent également des problèmes de formations fautes de temps et de budgets. Nous pouvons donc en conclure que l’US Navy grandit trop rapidement pour le budget et le recrutement. Cependant, avec Trump au pouvoir pour au moins 3 ans et quelques mois, ce problème risque d’être réglé avant la fin de son mandat. Obama par exemple, m’aurais plus inquiété sur ce sujet bien précis.

  16. Le pilote et son second avaient suivi une formation de reclassement,
    ils étaient opérateurs à la centrale de Tchernobyl dans une vie antérieure.

  17. C’est amusant tout ce buzz autour de l’accident des Russes. Des accidents, il y a a mon avis souvent dans toutes les armées dès qu’ils font joujou à balle réelle.
    D’ailleurs un question que je me pose depuis longtemps, quelqu’un sait quel pourcentage de tirs fratricide peut-on attendre sur un conflit réel de haute intensité ? A-t-on des statistiques que les conflits passé style WW1, WW2 et Vietnam ? Ou est-ce une information tenue secrète ?

  18. Pour ma part les roquettes sont des roquettes d’exercices. 3 roquettes qui explose, ne font certainement pas ce type de dégâts c’est à dire, aucun et pas de feu non plus.
    Rien de bien grave. Sans doute la rubalise était là pour justement prévenir les personnes de ne pas rentrer dans ce périmètre de tir.
    De mon point de vue il n’y a pas d’affaire, un exercice avec des hommes qui n’ont pas respecté les consignes. Dans un même contexte rappelons nous le militaire qui avait tirer au famas avec des munitions réelles dans les tribunes, pensant que c’était des balle à blanc.

    1. @ Fyd,
      .
      Pas d’accord. Dans un tir, vous avez trois choses:
      – le tireur
      – la cible
      – les munitions
      .
      Le tireur peut tirer quand il ne faut pas. Il peut se gourer de cible. Il peut se gourer de munition.
      .
      A Carcassonne, l’erreur portait sur les munitions.
      .
      Ici, l’erreur porte plutôt sur la cible. Le pilote a tiré quand il le fallait, avec les munitions qu’il avait. Du moins à ce qu’il semble. Le problème porte sur la cible: c’était pas la bonne. Enfin, on l’espère, parce qu’il n’est pas exclu que l’esprit russe de la guerre comporte une forte propension à déclencher plus ou moins volontairement des accidents. Juste pour voir ce que ça donne.
      .
      Les Russes sont des gens curieux, au double sens du terme: on se demande bien ce qu’ils sont, mais eux-mêmes ne demandent qu’à savoir. Il est donc possible que ce petit accident, heureusement sans gravité, quoique très impressionnant, relève de la simple curiosité.
      .
      Franchement, j’aurais entre les mains un instrument aussi puissant que cet hélicoptère et son armement, je brulerais de savoir ce que ça donne. Je serais tenté de tirer un peu sur portenaouak, juste comme ça, pour voir.
      .
      Bon, c’est vrai, après il y a des considérations légales embarrassantes, mais justement, elles me permettront de plaider l’erreur. Et le fait est que ces foutus écrans HUD ou je ne sais quoi sont illisibles. Ce sont des trucs d’ingénieurs qui sont mal conçus, sans aucun souci pour les processus cognitifs du pilote ni l’ergonomie (la relation homme-machine). C’est vrai, quoi.
      .
      Trouvez pas?

      1. @tschok
        .
        Vous n’ avez pas l’ impression d’ avoir écrit n’ importe quoi pourvu que ça mousse ?
        .
        « Le tireur peut tirer quand il ne faut pas. Il peut se gourer de cible. Il peut se gourer de munition. »
        .
        Oui , et bien ce type d’ erreur lors d’ une démo en public doit soigneusement être évitée ; nous sommes là dans le B A BA du métier ; ce type d’ erreur se produit au combat en tant de guerre , en situation d’ entraînement ou de manœuvres « réalistes » , pas dans de telles conditions !
        Où avez-vous vu que l’ on tirait en direction d’ une tribune bondée même à blanc ???
        Vous-vous rendez compte des risques en cas de problème si une seule munition s’ avère réelle ??
        Cet incident de Carcassonne , à ce que j’ en sais c’ est du magistral n’ importe quoi ; un véritable catalogue d’ incompétences et de tout ce qu’ il ne faut jamais faire …
        .
        Super la diatribe sur les russes et l’ amalgame « technologique » qui en a découlé …
        Vous avez raison , tschok ; il faut toujours être fidèle à soi-même , surtout ne changez rien …

    2. @Fyd
      .

      Si ces roquettes sont bien des roquettes d’ exercice , ce que je crois moi aussi , alors leur simple puissance d’ impact semble très élevée … et à ce moment-là nous serions en présence d’ un tir de précision en public comportant tout-de-même une inimaginable part de risques !
      Qu’ en pensez-vous , c’ était quoi , du 68mm ? Plus gros ?

    3. Des roquettes d’exercices n’auraient pas explosées ou un dispositif (type fumigène) pourrait offrir un petit plus pour la visibilité.
      Il faut savoir que les roquettes ne sont pas des munitions très puissantes, c’est bien pour faire sortir les types, détruire de petites infrastructures ou des véhicules, mais ce ne sont pas des bombes.
      Cela me rappel un peu ceux qui après avoir jeté de nombreuses grenades dans les jeux vidéos découvrent qu’en réalité, une grenade ça ne fait pas grand chose, c’est bien pour une pièce ou un trou, mais ça ne fait pas de flammes, ça ne casse pas de murs etc…
      La roquette c’est pareil, son effet n’est pas énorme, il n’y a pas de réel effet de souffle.C’est un peu comme une roquette anti char, si elle explose près d’un groupe de fantassins, bien entendu que ça peut tuer, mais certains peuvent être a 1m de l’impact et s’en sortir, avec quelques graviers et quelques éclats.
      Il est bien de connaitre les effets des munitions, de savoir qu’un casque ne vous sauvera pas d’une balle d’un fusil d’assaut.C’est important de connaitre les capacités des munitions pour comprendre comment construire de bons postes de combat, ce n’est pas comme a la TV, on ne va pas se cacher derrière une voiture en pensant que les balles ne passent pas les portes, du 9mm ça peut se coincer quelques part, mais du 5.56 ou 7.62, ça traverse.
      Une roquette d’un hélico ou d’un avion, elle peut tomber à quelques mètres d’un ennemi sans le tuer.

  19. Quelqu’ un a des nouvelles du gars qui marche tranquillement près de l avant du camion? Sinon un départ intempestif de roquettes dû à une ambiance électromagnétique importante est plausible.Cela est déjà arrivé, par exemple en 1982 sur les Harrier Anglais aux Malouines.

    1. Ou suite à un incident technique et à des armes mal adaptées ( roquettes Zuni et bombes datant de la WWII ) comme sur l’ USS Forrestal CV-59 en ce 29 juillet 1967 au large du Nord-Vietnam dans le golfe du Tonkin …
      Incident majeur qui faillit envoyer le porte-avions par le fond en tuant 134 hommes qui précéda celui similaire survenu sur l’ USS Oriskany CV-34 en 1966 et qui fut suivi par celui analogue touchant l’ USS Enterprise CVN-65 en 1969 !
      Trois porte-avions !

Les commentaires sont fermés.