Pour le président Macron, la Force conjointe du G-5 Sahel devra convaincre de son efficacité

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. golf dit :

    Le processus de désengagement de la France est enclenché si… toutefois cette force africaine soit suffisamment solide pour faire front et passer à l’initiative.L’Europe doit mettre main à la poche et veiller que l’argent ne parte pas au gré des vents de sable.Tout un programme…

    • Thaurac dit :

      Cela n’ira pas loin.
      Les usa et les GB refusent de fiancer.
      Les états se font payer environ 1200e / bidasses mais ceux ci ne voient pas les sous , solde, prime, tant que l’on ne les paye pas directement ( ce qui à mon avis doit être fait partout en afrique), ils seront forcement démotivés.
      De plus, déjà les usa ont boudé le budget général et l’onu a du mal a boucler ces missions très chères et inefficaces ( voir congo kivu) et aussi minusma , mal engagée, vérolées par la prévarication….ça n’ira pas très loin, ou alors ça durera longtemps pour que els politiques prennent du fric, mais sans résultat.
      C’est l’afrique dans toute sa splendeur, un aspirateur à fric occidental

    • wrecker47 dit :

      Cet argent vous le distribuez à qui en particulier ?Comment contrôlerez-vous son utilisation ?Il y a Soixante ans qu’on en donne à tous les pays africains en pure perte et à fonds perdus …Vous en connaissez beaucoup parmi ces pays récepteurs qui ont bien évolués depuis?…La Suisse et quelques autres paradis fiscaux pourraient vous raconter de très savoureuses histoires de fonds distribués par la France aux pays Africains Francophones et bien d’autres !
      La générosité a atteint les limites de l’entendement !…Maintenant on est sur le sable! Au sens propre et figuré!

      • Thaurac dit :

        C’est vraie, la france , dans son immense et incompréhensible générosité ( le fait que nous sommes des vaches à lait n’y est pas étranger) contribue à enrichir encore plus les paradis fiscaux,certaines ong , et c’est aussi valable pour les palestiniens, .
        Un soldat, une solde, on le paye direct sur un compte sans que ces pourris libidineux ponctionnent au passage.

        • golf dit :

          En étant idéaliste la solution passerait (peut-être) par un encadrement européen.Vous allez me dire que cela ferait « Tirailleurs Sénégalais » mais la recette a fait ses preuves..et surtout les soldes virées sur des comptes individualisés.La logistique n’étant pas un point fort africain, serait confiée également aux européens.Le paternalisme à la Française ayant montré son échec criant il n’est que grand temps d’y mettre un terme.

  2. jyb dit :

    La lecture de la situation me semble assez juste avec un affaiblissement de la dominante idéologique panislamique vers des revendications plus locales : politiques et « économiques ». Important :le volet civil n’est pas oublié.
    Connaissant ag ghaly, il va chercher le maillon faible et entamer des palabres pour etre et durer indéfiniment. Ses camarades du jamaat sont pour l’instant plutôt discrets.
    Pour l’instant le jnim malgré ses appel du pied aux autres gat ne semblent pas très fédérateur et ne suscite pas l’engouement des masses.

  3. petitjean dit :

    « aide au développement » ce sont des millions dépensés en pure perte. Tous les pays africains sont indépendants depuis plus d’un demi siècle et ils ont reçu et reçoivent encore des milliards d’aides des occidentaux. Qu’en ont-ils fait, quand on constate l’état de l’Afrique ?
    Quant aux interventions militaires pour contrer le terrorisme, seule la France s’y cogne…….avec peu de moyens et sans aucun soutien crédible de ses « partenaires » européens

    • Thaurac dit :

      Ils replissent les comptes en banque des élites au pouvoir et de quelques généraux, point barre, le résultat, si résultat il y a , est annihilé en moins d’un an!

    • Auguste dit :

      « Indépendants »,si on veut.On a dégommé tous les leaders de l’indépendance pour mettre a leur place des marionnettes a notre botte,pour mieux exploiter le pays..et voilà le résultat.

      • petitjean dit :

        discuter avec de vieux africains . Tous vous disent « c’était mieux avant avec les blancs »……….

        • Auguste dit :

          On en trouve toujours.Même en France vous allez trouver des gens a qui la présence allemande ne déplaisait pas trop.

  4. Nihilo dit :

    Je ne suis pas soutien de M. MACRON mais j’avoue que sa démarche et son discours sont bons.

    Repères, toujours :
    – l’UE donne 50 M€ pour aider la création d’une armée africaine qui empêchera in fine des attentats sur son territoire ;
    – l’UE a donné 4000 M€ à la Turquie pour sous-traiter la gestion des migrants soit 80 fois plus ;
    – la France donne 8 M€ (valeur des équipements qui sont donnés) ;
    – le gouvernement de M. AYRAULT a donné 3000 M€ à Marseille pour gérer ses problèmes ;
    – l’UE, 28 états membres, soit une moyenne de 1,8 M€ / état membre, disons que la France a des finances qui permettent de donner le double de cette moyenne c’est-à-dire 3,6 M€, et la France donne le double de ça …

    Conclusion : où est la cohérence dans tout ça ? Quelle est la vision stratégique ?

    • Thaurac dit :

      d’auatant plus que:
       » l’UE donne 50 M€ pour aider la création d’une armée africaine qui empêchera in fine des attentats sur son territoire ; »
      L’UE on la raque aussi…

    • Thaurac dit :

      Dss terroristes maliens pour le moment en france, on n’en voit pas, ses potes le truciderait, ils sont trop bien chez nous, pour eux c’est l’eden!

  5. Clavier dit :

    Surtout ne jamais donner d’argent …..
    on peut leur céder du matos mais il faut bien se dire que ces soldats sont hautement innefficaces
    Après comment s’étonner que les autres européens nous laissent glorieusement seuls à combattre à l’exception de ceux qui veulent donner un peu d’entraînement à leurs propres FS et leurs aviateurs….

    • Polymères dit :

      Ne pas leur donner l’argent, c’est vrai.
      Pour aider l’Afrique, il ne faut pas lui donner le poisson, il faut lui apprendre à pêcher.
      Il ne faut pas donner un chèque pour l’infrastructure, il faut envoyer des pelles, des pioches, des marteaux, du ciment etc…

      • petitjean dit :

        les outils sont inutiles si vous n’avez pas une main d’œuvre qualifiée pour les utiliser
        et c’est tout le drame des pays africains !
        où sont les techniciens et les ingénieurs ?………

      • Alain d dit :

        Oui, Polymères. Ca rejoint un de mes commentaires plus bas.
        Evidement, le monde extérieur, lorsqu’il aide l’Afrique, veut en tirer quelques bénéfices, ce qui est bien normal, dans un monde ou le bénévolat et les donations sont en fortes baisses, et ou la guerre est avant tout économique, mais il faudrait que ce ne soit pas à sens unique, comme dans beaucoup trop de deals !
        Créer de l’emploi en Afrique et leur apprendre la liberté entrepreneuriale est, à mon avis, une priorité. Plus il y aura de jobs en Afrique et moins la pression migratoire sera forte sur l’Europe, et moins Western Union transfèrera des dizaines de milliards de l’Europe vers l’Afrique.
        Tant que les africains n’auront pas d’espoir chez eux, ils chercheront toujours à venir en Europe pour profiter, au minimum des enseignements supérieurs de l’UE.
        Mais l’Afrique est aussi un grand foutoir parce qu’elle est désunie et collectionne les casseroles, même sans l’aide d’autres continents.
        (Je ne parle pas de celles d’occasion, que des africaines qui ont la chance de vivre en France, achètent pour les ramener ou envoyer à leurs proches restés au pays.)
        Les casseroles sont légions en Afrique, corruption, chantage, budget dilapidé, manque d’expertise et de contrôle sur les investissements, ingérence chez le voisin, coups d’état, réussi ou manqués, modifications de la loi pour se faire réélire, interdiction de la presse gênantes, emprisonnements abusifs, liquidation de concurrents fonctionnaires ou privés gênants, etc.
        Donc, la justice et l’éducation sont des priorités de mêmes grandeurs et indissociables !
        UA doit créer un vrai marché économique avec des règles, des banques qui tiennent la route, et une justice, notamment financière, efficace qui permettra de régler les magouilles intra-africaines sans l’intervention américaine ou européenne.

    • Thaurac dit :

      C’est bien vrai ( rare 😉 ) , les autres ont compris que c’est à fond perdus dans ces pays, mais on a une obstination d’arpenter à coups de millions notre pré caré qui devient un boulet, car en plus de ne rien faire eux mêmes, ils viennent directement ici, peinards, alors que nos soldats font le job à leur place….
      bon on ne refaire pas 50 ans d’absurdité, on était le méchant colonialiste , soit, mais alors ne venez pas vivre chez votre bourreau et en même temps, cracher dans la soupe…

  6. Auguste dit :

    Sans l’Algérie on ne résoudra rien au Mali.De plus, dans ce machin, il y a la Mauritanie,qui est une base arrière des djihadistes (comme l’Algérie).Le contingent du G5 a déjà un nom au Mali: »les prédateurs sexuels ».Bon début.

    • Thaurac dit :

      Refilons donc l’enfant à l’algérie et cassons nous de là!

      • Auguste dit :

        Et leur laisser tout le gâteau?.PS:A propos d’aide des Européens:quand on a « libéré » le Mali,les Suisses ont été les premiers militaires étrangers venus aux nouvelles (discrètement),soucieux de l’avenir de leurs contrats anciens avec le Mali pour l’exploitation de l’or.Il serait peut-être judicieux de leur demander une participation aux frais.

  7. wrecker47 dit :

    Personne ne croit au G5 sans les Français …Les Tchadiens rentreront à la maison et ce sera la fin d’un doux rève! Trouvera -t-on un Général pour le lui dire ?…

  8. Jean-Louis dit :

    Ne pas oublier que la France a besoin de sa « zone d’influence » pour justifier son trône au conseil de sécurité.

  9. Alain d dit :

    Hier, RFI
    G5 Sahel: André Bourgeot livre son analyse sur les négociations actuelles
    http://www.rfi.fr/emission/20170702-g5-sahel-andre-bourgeot-livre-son-analyse-negociations-actuelles

  10. Alain d dit :

    « Quatre secteurs seront prioritaires : l’éducation, l’agriculture, la justice et la lutte contre le changement climatique »
    Pour ce dernier secteur, les priorités sont évidement l’eau et l’électricité notamment pour le Mali et Burkina Faso.
    Ne pas oublier les infrastructures, utiles pour faciliter les échanges économiques intra G5 et attirer les investisseurs étrangers, seul moyen de faire décoller ces nations qui, hors Mauritanie, n’ont pas d’accès à la mer pour le transport containérisé.

    • Alain d dit :

      Et construire aux G5 Sahel des usines pour qu’ils puissent produire directement les produits transformés (finis) de base dont ils ont besoin. Plutôt qu’ils d’exportent des produits bruts comme des cacahuètes, du cacao, du coton ou du riz et récupèrent des produits finis très couteux pour leurs petits PIB.
      Ca fait parti secteur changement climatique. Parce qu’exporter des produits de base en Asie, aux Amériques ou en Europe, pour ensuite que les africains les rachètent pour leurs consommations ou utilisations personnelles, ce n’est pas vraiment COP21/22.

      • Thaurac dit :

        Faudrait d’abord récupérer toutes les kalashs et les doucka qui trainent dans le coin!

        • Alain d dit :

          Ouais pas faux, mais Israël aussi livre des armes et munitions à au moins une nation africaine en guerre civile, n’est ce pas ? :>))
          Mais je pense comme vous que c’est mal barré !
          Oui trop d’armes, avec quelques prises par les navires de la coalition, documentés par OPEX360.

          L’UA commence à se poser les bonnes questions, hormis le différent Maroc-Algérie, ça pourrait le faire.
          Mais c’est bien trop lent à se mettre en marche !
          Le nombre d’état africains complique tout, déjà l’Europe à 28 (ou 27) c’est un galère, alors l’Afrique…….
          Déjà, tant que la Libye ne sera pas solutionnée et que la frontière sud de l’Algérie sera une passoire, je ne vois pas comment le SahelG5 pourrait s’en sortir si la France se désengage.

  11. Duc d'Orléans dit :

    C’est pathétique de voir se renouveler depuis plus de 50 ans les mêmes conneries. L’aide au développement est détournée en grande partie par les dirigeants et alimente leurs comptes en Suisse.
    Sans compter les rétro commissions qui vont dans les caisses noires des partis politiques français de tous bords. Mais chut ! Explosif !

  12. jyb dit :

    @alain d
    exact. j’ai ( pas encore lu) « l’empire de l’or rouge » une enquete sur l’industrie de la tomate qui explique entre autre comment les africains (de l’ouest) sont devenus importateurs de tomates chinoises avec pour résultat que leur main d’œuvre (les africains) se retrouve quasi servile dans les exploitations mafieuses en Italie…
    La chine aide l’Afrique, c’est bien connu.

  13. yffic dit :

    oui c’est ça donne l’argentttttttttttt

  14. BT dit :

    Laissons les Africains se démerder entre eux : cela veut dire que se développeront des pôles de développement dans certaines zones, dans d’autres, ce sera le bordel habituel. Les Africains veulent bien défendre leurs familles, leurs tribus, leurs « pays », mais là c’est tout autre chose car encore faut-il que le pays existe. Quant à la motivation des soldats africains, elle est à motivation très variable, c’est le moins que l’on puisse dire. Une anecdote très récente : ce week-end s’est tenu à Saumur l’habituel festival international de musique militaire et parmi les nations invités il y avait le Niger. En voyant leur jolie prestation, très enjouée…je me suis dit que certainement ….certains allaient en profiter pour ce faire la malle. Je ne croyais pas si bien dire : sur les 70 présents, le lundi dans le car en direction de Roissy, il n’y en avait plus que 68. Les deux autres, dans la nature.