L’US Army va tester un pick-up « furtif »

zh2-20170129

À l’heure où l’armée française a commandé 3.700 Ford Ranger militarisés par ACMAT [Renault Trucks Défense] pour remplacer les P4, l’US Army va tester prochainement un nouveau type de véhicule de patrouille bénéficiant des toutes dernières innovations technologiques.

Présenté cette semaine à l’occasion du Washington Auto Show, le ZH-2 promet d’être un véhicule très discret. Développé par General Motors, avec l’appui du Tank Automotive Research, Development and Engineering Center (TARDEC) de l’US Army, ce pick-up est en réalité une version modifiée du Chevrolet Colorado.

Sa particularité est qu’il roule grâce à un pile à combustible utilisant le dihydrogène et le dioxygène. En clair, il sera équipé de trois réservoirs à hydrogène qui alimenteront une batterie de 16 kWh (ce qui lui donnera une autonomie pouvant aller jusqu’à 300 km) ainsi qu’un générateur de 25 kW qui, pouvant être détaché du véhicule, fournira de l’électricité pour d’autres activités (alimenter un ordinateur, par exemple).

En outre, en plus de fournir de l’énergie, la pile à combustible devrait permettre de produire jusqu’à deux gallons par heure d’eau potable (1 gallon = 3,8 litres).

Mais l’avantage principal d’utiliser un moteur électrique alimenté par une pile à hydrogène est avant tout tactique. En effet, le véhicule est beaucoup moins bruyant, il ne produit pas de gaz d’échappement et sa signature thermique est réduite. En un mot, il est d’une discrétion quasi absolue.

Seulement, disposer de réservoirs remplis d’hydrogène n’est pas forcément une bonne idée pour un véhicule militaire étant donné que ce gaz est hautement inflammable. Aussi, ceux du ZH-2, conçus en fibre de carbone, ont été renforcés afin de leur permettre de résister à l’impact de tirs ennemis.

82 commentaires sur “L’US Army va tester un pick-up « furtif »”

  1. Je n’ose même pas imaginer l’impact d’une roquette anti char sur ce type de véhicules. Néanmoins, si le but est uniquement d’être furtif, c’est un pas, mais pas forcément le meilleur. Le meilleur actuellement, peut-être au vu des performances d’autres types de moteurs alternatifs, mais d’ici 5 ans, pas sûr que ce serait le choix le plus judicieux.

    1. le résultat serait le même sur un p4 ou un ranger, tout est détruit à l’intérieur.

      1. Sauf que ce qui se trouve à 30 m aux alentours est pas menacé par l »explosion d’une citerne remplie d’hydrogène.

      2. A ceci prêt que l’hydrogène serait un peu plus violent que le diesel, il vaudrait mieux pas être a côté 😉

        1. Niveau civil , l’hydrogène est l’avenir le plus probable et le plus souhaitable ; ce qui s’est passé ces jours-ci devrait à tous nous mettre la puce à l’oreille ; à savoir qu’il a fait froid , qu’il y a eu un pic de consommation en mesure d’entraîner des perturbations notoires sur tout le réseau électrique MAIS qu’il faut s’équiper d’un véhicule électrique afin de préserver notre planète bleue des méfaits de la pollution …
          Alors question : sachant que selon certains experts ( cela ne date pas d’aujourd’hui , loin de là ) , 1) la France NE DISPOSE PAS des infrastructures indispensables pour assurer le fonctionnement d’un parc de véhicules électriques ; il faudrait construire un nombre très important de centrales en mesure d’assurer ce besoin ; 2) ces véhicules , soi-disant non polluants , seraient en réalité une catastrophe pour la Terre et ses ressources ( cf le lien ci-dessous ) , 3) nous ne dépendons plus que d’entreprises privées concernant notre consommation électrique ( si je ne fais pas erreur , les choses étant , volontairement ou pas , confuses ) ; sommes-nous en train de nous faire entuber dans les grandes profondeurs ?
          .
          http://www.consoglobe.com/vrai-impact-ecologique-voitures-electriques-cg
          .
          J’avais , il y a quelques années , entendu clairement dire que , contrairement à l’essence , il serait possible de concevoir un moteur diesel extrêmement « propre » …
          Un fait troublant et hautement symptomatique : il est de plus en plus difficile de trouver des liens intéressants et objectifs sue ces questions …

          1. Pour répondre à vos questions, il faudra attendre de voir ce que donne ITER pour entrevoir la faisabilité technique et matériel d’un générateur a fusion qui pourrait offrir une puissance bien supérieur a réacteur nucléaire.
            .
            Pour ceux qui ont peur de ces réacteurs, j’avais lu un « article » sur un site de science, parlant du fait que demain on verra une (ou plusieurs) supercentrale sur la lune pour éloigner la production et tranquilliser la population.
            .
            Ca fait rêver, nul doute que le siècle a venir va réellement être intéressant.

    1. Top Gear cette pathétique émission british adepte du french bashing et se prenant pour les rois du monde?

      1. Je reconnais qu’ il faut être amateur d’humour anglais ; ce n’est pas du Roger Moore !
        Mais leurs aventures sont parfois géniales ; Hammond , May et Clarkson sont réellement talentueux et bourrés ( ! ) d’esprit .
        On aime ou on n’aime pas .

        1. Par exemple , j’aime bien ça :
          .
          https://www.youtube.com/watch?v=7NZ9X9A2efA
          .
          Ou ça :
          .
          https://www.youtube.com/watch?v=L_OLeeNsnF0
          .
          Ou bien encore ceci :
          .
          http://www.dailymotion.com/video/x4lyiq_top-gear-ford-fiesta-st-vs-citroen_auto
          .
          Ils n’ont pas toujours dénigré les productions françaises loin s’en faut et puis très souvent , il s’agit de second degré , rien de plus .
          Si vous prenez tout au pied de la lettre , là évidemment …

      2. Non, plutôt une émission à l’humour débridé, dans laquelle ils ne se privent pas de se moquer du « modèle français », « modèle » tout juste bon à se prendre au sérieux et incapable d’avoir le moindre recul sur soi-même…les français n’ont plus d’humour, seuls règnent le politiquement correct et le boboïsme. Il suffit de voir « l’adaptation » française de Top Gear : des présentateurs nuls, des sujets poussifs, bref, pathétique.

        1. Vous m’ôtez les mots de la bouche! Si seulement ce genre de critique pouvait remettre en question la petit clique pathétique qui se gave, même en étant grossièrement médiocre. Enfin chapeau les british, y’a pas photo.

      3. En même temps c’est des britanniques, normal qu’ils fassent du French Bashing et se prennent pour les rois du monde. Si c’était pas le cas on pourrait douter qu’ils soient britanniques.

  2. La France a une idée similaire mais plus viable (à mon avis) en dotant ses futurs blindés légers de moteurs hybrides, de sortes à être silencieux quand il s’agit de s’approcher de l’ennemie.

    1. Les américains font la même chose Tonton, le nouveau moteur du Abrams M1A2 SEP VIII est hybride et le moteur électrique prend le relais chaque fois que l’Abrams est à l’arrêt pour faire fonctionné la tourelle de 29 tonnes ce qui permet une grande autonomie supplémentaire. Ce que vous voyez là, ce n’est qu’un des centaines de prototypes présentés aux forces américaines chaque années. Mais il s’agit quand même d’un choix intéressant pour les FS.

      1. Intéressant Nico, merci de l’info ! 😉
        Il semble que dans tout les domaines militaires, la discrétion devient primordiale ! Mais çà va devenir assez bizarre sur le long terme.. vous imaginez, en 2100, un champ de bataille, avec des tirs dans tout les sens, mais sans le moindre bruits? 🙂

        1. Bienvenu en 2100
          https://youtu.be/dVcW11GoBD0?t=72
          .
          Plus sérieusement, ça sera sans doute des combats d’escarmouche plus que des grands affrontement, une guerre mobile toujours plus, avec des armes toujours plus mortelle pour espérer une supériorité et permettre aux gars de ne pas finir en steak tartare parce qu’ils ont dû rester sur place quelques minutes de trop.
          .
          Déjà qu’aujourd’hui j’ai assez de mal a imaginer ce que serait une guerre conventionnel contre une puissance technologique, imaginons France Allemagne pour la proximité et le niveau « similaire » des armées, a quoi ressemblerait un tel conflit aujourd’hui ?

          1. Tiens , vous n’êtes plus Orion ?
            Au fait , tant que j’y suis , d’où vient votre avatar et quel animal représente t-il ?

          2. Vous en faites j’ai bien « conscience » (autant qu’on puisse sans l’avoir vécu) de ce qui a été !
            .
            C’était un petit clin d’oeil justement sur le « high tech sci fi » qui renouer avec les guerres « a l’ancienne ».
            .
            Concernant mon avatar il s’agit d’un personnage de fiction venant du film d’animation « Dragons »

          3. Merci d’avoir répondu cher Hermes !
            .
            Ce nouveau pseudo , j’imagine qu’il y en a qui ont vu le dernier Ridley Scott , « Seul sur Mars » ? 😉

  3. Quand on parle de furtivité pour un véhicule terrestre, à quels types d’observation fait-on référence? Il est question dans l’article de la signature thermique, et du volume sonore… qui peuvent effectivement être réduits. Mais vu la haute définition des caméras thermiques aujourd’hui, je doute que cela y change grand-chose…
    .
    Parlerait-on de la signature magnétique? Y-a-t-il des senseurs opérationnels pour ce type de scan? Les modifications les plus importantes concerneraient-ils alors le moteur, et ses masses feromagnétiques en mouvement?

    1. La matière utilisé pour la carrosserie est aussi importante pour la furtivité. On peut aussi casser la forme du véhicule, et pousser ainsi le concept de furtivité au maximum.

    2. @Eliot Mess
      Hmm… mais en terme de résonance magnétique, c’est la masse qui est importante (celle qui fait que 2 corps s’attirent, et que le plus gros et plus dense « gagne »). La tôle de voiture ne fait même pas 1mm d’épaisseur – tout cela bien-sûr si on reste dans le domaine magnétique!
      .
      Pour d’autres types de senseurs, la crasse accumulée par les véhicule sur le terrain devrait annuler les effets d’un couche furtive. « L’invisibilité » est directement liée au type de senseur utilisé par l’adversaire. Mais bon… des réflexions qui ne nous donneront pas la réponse 🙂
      Il s’agit certainement d’un modèle intermédiaire, pour lequel on veut tester certaines fonctions de manière empirique. Nous en saurons plus dans quelques années.

  4. J’espère qu’ils placeront les réservoirs judicieusement, parce qu’un pauvre IED pourrait bien mettre le truc sur orbite si les réservoirs explosent…

    1. Mais il en est de même ^pur tout les véhicules de ce type, ranger, p4, l’explosion sera plus forte mais la mort sera le même!

  5. Je vais direct à l’essentiel:
    ce bouzin échappe-t-il au flash des radars, ou bien?

  6. mouiii ….fabriquer 8 litres d’eau et 300 bornes d’autonomie… j’vois pas l’intérêt… surtout qu’on a ni la vitesse et s’il est bourré d’électronique il sera encore plus vulnérable…mauvais investissent.
    on m’aurais dit 800 bornes et 8 litres d’eau ça changerai tout. manque aussi le potager sur le toit.

  7. Quelle peut-être l’utilité d’un tel véhicule ?
    Qui dans l’armée US s’infiltre en véhicule léger, avec une autonomie limitée à 300km ?
    Réponses: à rien / personne.
    Nous avons sous les yeux un exemple typique du modèle économique US: faire subventionner la recherche et développement de ses multinationales par le contribuable américain, voire par des « partenaires ».
    Si ca trouve une utilité, les applications dérivables seront facturées une 2ème fois, si non tant pis: pile je gagne, face tu perds !

    1. Je pense qu’il vaut mieux voir cela comme un test de la technologie existante. Voir quels sont les points fort et faible. Parfois cela ne peut se faire via la théorie uniquement. Sur bases des résultats des décisions pourront être prises : il faut investir dans ce ou ce domaine etc.
      Cela fait un an qu’on parle de ce véhicule. Normalement les tests devraient se conclure dans les mois à venir.

      1. @éric
        .
        « Je pense qu’il vaut mieux voir cela comme un test de la technologie existante  »
        .
        Effectivement, les tests vont porter sur la phase d’industrialisation de la production d’un tel véhicule.
        .
        La furtivité n’est qu’un aspect du projet, ce qui compte surtout c’est la technologie de la motorisation qui sera à terme, reversée dans le civil

    2. Les commandos lâchés à 80 bornes par un V22 osprey par exemple, arrivée discrète, eau…

      1. Les véhicules PatSas feront mieux le job, avec plus d’autonomie, plus d’armes en sabord, plus de rangements et surtout plus de fiabilité.

  8. Le gaz hydrogène n’est pas inflammable, il est explosif, c’est pas vraiment pareil, d’autant qu’il devrait être sous forte pression…bonjour la technologie pour le garder en place…

    1. L’inflammabilité ou l’explosivité ne dépendent que des concentrations de l’hydrogène, faible densité c’est inflammable, haute densité kaboom.

  9. Superbes couleurs! Plus « tunning » que ce pick-up, tu meurs ! Kid des protections? Du ravitaillement? Autre chose, je ne comprend toujours pas pourquoi Nissan-Renault n’à pas été sélectionné avec leur pick-up ? ? Fallait-il faire encore plaisir à Ford, après les véhicules destinés à la Gendarmerie ?

    1. le ranger est celui qui offre:

      la plus grande benne possible (1.55m)
      la plus grande capacite de chargement (1300kg)
      le prix le plus bas du marché (et le SEUL référencé dans le catalogue des domaines,avec l’ACMAT qui coute PRESQUE LE DOUBLE! )

      je voudrais bien du renault ou du peugeot aussi,hein…sauf qu’etant bon gestionnaire avec mon fric,je vais pas payer deux fois plus cher un produit francais alors qu’il existe mieux ailleurs (tiens? comme pour les fusils d’assault,au passage! ) ,surtout quand il n’y a RIEN de STRATEGIQUE dans ces produits (puisque les fabricants conccurents se bousculeraient a genoux pour nous vendre leur came en cas d’embrouilles)

    2. Avant la thèse du complot faudrait regarder un peu le catalogue et oh… aucun pick up si ce n’est un showtruck sous motorisé ou un Duster découpé ?!
      .
      Aucun renault au catalogue donc.
      Pour Nissan si j’aime bien le Navara il est plus cher qu’un Ranger et moins robuste…

  10. Il ne sont pas foutus de faire simple et pas cher ! C’est encore le con tribuable qui va payer leur délire !
    faut-il acheter du matos russe pas cher, fiable et durable ??………………..

    1. Ça me fait penser à une anecdote de l’aventure spatiale. Les américains ont dépensé énormément d’argent et de temps pour mettre au point un stylo qui pouvait marcher dans l’espace pendant que les russes se contentaient d’écrire avec un crayon de papier ! Et en 2017 rien n’a changé.

      1. L’anecdote est fausse. En réalité les premiers astronautes ne sont pas allé dans l’espace avec des stylos, mais avec des crayons à papier, Russes comme Américains. C’est une société privée du nom de Space Pen qui développera le stylo (avec une cartouche d’encre sous pression afin de pouvoir écrire dans n’importe quelle position), lequel sera ensuite acheté par les Américains et par les Soviétiques. Les crayons à papier représentaient un véritable danger dans l’espace. Le graphite contenu dans la mine est extrêmement inflammable dans un module très riche en oxygène. De plus, il se désagrège en micro-particules. Dans un milieu confiné comme une navette spatiale, l’apesanteur peut amener le graphite à se loger dans des zones de ventilation et provoquer des court-circuits. Le crayon de papier a été proscrit de toute mission dans l’espace. Les Russes, avant de succomber aux Space Pens, utilisèrent des pastels gras avec lesquels ils écrivaient sur des feuilles plastifiées afin que leurs notes se fixent plus durablement sur le support.

      2. Bonjour,

        Même si je suis perplexe sur ce véhicule, il ne faut pas prendre les gens pour plus bête qu’ils ne le sont: La Nasa a aussi commencé en utilisant des crayons à papier, mais ces derniers génèrent de la poussière de graphite suceptible de créer des courts circuits.
        L’agence spatiale russe a finalement également utilisé le Space Pen apres 1969.

      3. Oui, alors, cette anecdote est totalement fausse hein…

        Elle vient à l’origine d’une série télé et a été passée à la moulinette d’internet… 10 ans plus tard ça devient un fait répété à l’envie.

        Si vous vous trompez sur quelque chose d’aussi apparemment faux et d’aussi facilement vérifiable, interrogez vous sur les autres « faits »auxquels vous croyez.

      4. Tout est dit dans votre pseudo : intox !
        Au moins on sait à quoi s’en tenir, merci d’annoncer la couleur.

  11. Bof…on a roulé pendant des années avec des Jeep vintage…on a attaché des sacs de sable sur les flancs des camions…et même des vbl… les tourelleaux teleoperes sont utiles à condition de protéger la mécanique…tous ces trucs ne feraient pas long feu au feu…ils crameraient si une 7,62 les transperce…vive les drones urbains…

  12. Nous avons un VAB Mark-III qui fonctionne sans prouts, l’Electer, à la demande de la DGA.
    http://forcesoperations.com/pluie-boue-et-blindes/
    Il n’est pas furtif mais déjà silencieux et méga accélération parait-il, avec si ma mémoire ne me trompe pas, une charge à 90% en 10 min.
    Mais comme l’indique l’article, que 13 km en mode furtif, ceci étant, c’est un début, et puis c’est suffisant pour de surprendre une cible.

    1. Un bon point, mais à réserver aux opérations de nuit à cause de la poussière irrémédiablement soulevée par le déplacement du véhicule ! Jusqu’à ce qu’on développe les technologies antigrav…. ^^

  13. Penser que l’hydrogène est problématique est un faux problème. L’essence ou l’hydrogène sont combustible tout les deux, et une fois le VL récipiendaire d’un projectile ou d’un IED, l’effet initiale à fait l’irréparable, donc que l’essence s’embrasse ou que l’hydrogène explose le mal aura était fait !
    Pour revenir à Renault, les entités R-Truck et R-Nissan sont deux compagnies totalement indépendantes qui ne partage plus que le logo. Comme tout le sait pour les voitures, ce n’est pas leur fort, en moins de vouloir des Sandero Dacia. En revanche R-Truck sont très fort sur les camions, mais l’actionnaire est Volvo (not a French company).

    1. La première photo présente un véhicule très innovateur ! C’est un projet pour équiper l’ensemble de l’armée de terre ou c’est réservé aux forces spéciales?

  14. Il y a la méthode Serbe expérimentée en 99 : Tracter les véhicules avec des brèles ,des bourrins ou des bœufs .

    1. C’était surtout pour économiser leur carburant et éviter les caméras thermiques …Mais avec les chevaux devant on savait que ce n’était pas une diligence !…LOL!

  15. Et un delire de plus des américains. Après avoir vu la guerre des étoiles ils voulaient des lasers partout par avoir vu harry poter des captes d’invisibilité partout

    1. On peut se moquer des Américains mais la Jeep, la carabine USM1, les Liberty-Ships même s’ils n’étaient pas parfaits est ce qu’on avait besoin et ils les ont inventés et construits.

      1. Certes , je connais et apprécie tout particulièrement de telles références mais ça fait un petit moment tout ça …

          1. Celle avec le « ressort » à même de vous transpercer de part en part ?
            Exact et c’est une sacrée arme !
            Précisons que calibre 50 correspond à du 12,7 mm tout comme le calibre 30 à du 7,62 mm et le 45 à du 11,43 mm ; si mes souvenirs sont bons … En vrac , on multiplie ou divise par 4 , à peu de choses près .

      2. Il ne faut pas juger, en bien comme en mal, un programme sur les antécédents du producteur/pays hôte. Les ricains ont fait du très bon et du très mauvais (comme nous), donc wait and see…

      3. Je ne me moque pas des américains parce qu’ils ont américains mais parce qu’ils ont perdu toute forme de lien à la réalité. Les trouvailles dont vous parlez sont d’une autre époques justement ou les américains avaient un peu plus les pieds sur terre. Quoi que les premiers Sherman motorisés façon aviations qui prenaient feu au premier contact …. Les tanks briquets, c’était sympa comme nom.

  16. C’est sûr qu’avec des visionnaires comme beaucoup d’entre vous, on en serait encore aux troupes à cheval. Aujourd’hui 300km, demain 1 500.

  17. Dans le désert, n’est-ce pas par la poussière et le sable soulevés que la furtivité est la plus dégradée ?

  18. En tout cas les pessimistes/complotistes qui nous ressortent que les gouvernements et lobbys bloquent les véhicules à hydrogène vont pas être contents.

  19. Je pense que l’on a jamais fait mieux que la Jeep US coté véhicule ,elle passait partout, véhicule pratique peu compliqué à dépanner ,souple,mobile,avec une vision 360° débâchée elle était adaptable à toutes les situations …
    Prolonger son existence était possible sous réserve d’en changer le moteur et de le remplacer par un diésel afin d’avoir une consommation moins importante tel le moteur Peugeot de la P4 …On l’a bien fait un temps pour les Marmons en y mettant celui du TRM2000…
    La capacité d’emport avait glée avec sa remorque un quart de tonne qu’on aurait pu encore allèger .Toutefois ce véhicule était prévu pour deux hommes équipés ,on a voulu en mettre quatre … !
    Tous les véhicules qui lui ont succédés ont été copiés sur l’originale …Du reste les Américains y reviennent !

    1. Ceux comme moi qui ont connu Picardie à sa grande époque de l’aéromibilité se souviennent avec émotion des 144 jeeps du régiment….. Amusant en sling, même si on en a perdu une dans un champ! En dehors de ça sur la route c’était une savonnette, 1 officier et plus tard 2 soldats y ont laissé leur vie, ce qui a donné lieu à l’apparition des arceaux. Capacité d’emport plus que limite.
      Reste l’indéniable rusticité de l’ensemble et la facilité à bricoler pour que ça marche plus ou moins. A tout prendre, je préferère encore le bon vieux TOY qu’on a tous croisé sur les pistes! Mais bon, il n’est pas interdit aussi de regarder vers l’avenir, les rétros c’est pas le graal!

    2. C’est sûr Wrecker47, heureusement qu’à notre époque nous avions le Jeep, Dodge, GMC, AM 8 et 20, Chaffee, etc, etc sinon on aurait tous été des piétons et les kilomètres à pieds ça use les souliers surtout les pataugas.

  20. Un des gros problèmes de l’hydrogène en dehors du fait qu’il explose mais aussi requiert des réservoirs relativement épais pour résister a la pression, c’est le ravitaillement et le transport du « carburant/hydrogène ».
    La transportabilité du pétrole est juste exceptionnelle si l’on a pas de jerrican ou baril n’importe quel seau ou contenant (bouteille d’eau, jerrican pliable, etc..) fera l’affaire. Tombez en panne au milieu du désert il n’y a qu’a verser pour remplir le réservoir.
    En revanche pour l’hydrogène c’est une autre histoire, même avec un réservoir spécial bien plus lourd on ne fait pas le plein comme cela, repartir un futur « speudo réservoir » de 200 litres d’hydrogène en 5 de 40 litres…je vous souhaite bonne chance…
    niveau logistique le service des essences va s’amuser.

    1. Je plussoie ce commentaire, l’hydrogène etant la molécule la plus petite de l’univers (corrigez moi si je me trompe), il faut des matériaux et des traitement bien particuliers pour le stocker sous pression, alors pour un véhicule civile avec un environnement peu contraignant pourquoi pas, mais sur le terrain en conditions degradees ca va être chaud patate. En plus il faut pouvoir qualifier l’engin en environnement déflagrant, ca risque d’etre comique. Par contre ce concept applique a un drone patrouillant les enceintes militaires (hors soutes a munition), pourquoi pas? Enfin bref, les applications de la pile a combustible sont du genre restrictives, surtout dans un contexte militaire.

Les commentaires sont fermés.