Les forces américaines envisagent d’assouplir leurs critères de recrutement

full-20161102

Le Pentagone a invité les différentes branches des forces armées américaines à « revoir leurs normes de recrutement pour s’assurer qu’elles ne sont pas trop restrictives », en particulier celles concernant le surpoids, la forme physique, les tests de natation, l’usage passé de marijuana ou encore les tatouages. En outre, il serait aussi question d’ouvrir le recrutement aux parents célibataires.

Pour le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, cet assouplissement des critères de recrutement se justifie par le risque de voir les forces armées s’isoler du reste de la population.  »

« Géographiquement, le recrutement se concentre de plus en plus sur ses viviers traditionnels : le monde rural, les Etats du Sud et il devient de plus en plus difficile dans les Etats du Nord-Est » a fait valoir M. Carter, à l’occasion d’un discours prononcé devant les étudiants d’une université new-yorkaise.

Qui plus est, a ajouté M. Carter, l’armée « commence à ressembler à une entreprise familiale » étant donné que les enfants de militaires ont « deux fois plus de chance » de s’engager que les autres. D’où la nécessité, selon lui, que l’armée soit « moins décourageante vis-à-vis de certaines catégories de personnes dont le nombre croît rapidement. »

Selon un responsable américain de la Défense, cité par l’AFP, il n’est guère pertinent de refuser un jeune en surpoids dans la mesure où il « aura toute sa formation pour atteindre les critères physiques nécessaires » une fois qu’il sera sous les drapeaux.

Théoriquement, l’argument est recevable. Sauf que, comme l’indiquait il y a quelques mois le général Daniel B. Allyn, le chef d’état-major adjoint de l’US Army, le nombre de soldats considérés comme « non déployables » pour des raisons médicales atteint déjà un niveau inquiétant. Qu’en sera-t-il si les normes sont assouplies?

En réalité, les forces américaines se heurtent à de gros problèmes de recrutement, l’US Air Force, par exemple, étant à la peine pour trouver des pilotes. En juin 2014, un article du Wall Street Journal indiquait que 71% des jeunes américains âgés de 17 à 24 ans n’étaient pas aptes à servir dans l’armée, à cause de leur état de santé, (obésité, hyperactivité, etc…), de leur consommation de drogues (8%), de leur passé judiciaire ou encore de leur niveau scolaire insuffisant.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Waernuk

    • de GSF

  2. de Pathfinder

  3. de Le Suren

    • de Clavier

      • de Thaurac

    • de Orion

      • de Dobu

      • de Antho

  4. de Sam

    • de Thaurac

  5. de Fifi

    • de ScopeWizard

      • de Fifi

    • de Foin

  6. de Dobu

    • de ScopeWizard

      • de wrecker47

    • de tschok

      • de revnonausujai

        • de tschok

  7. de tintouin

  8. de Lagaffe

  9. de nico76

  10. de kodisch

  11. de Thaurac

  12. de Auguste

  13. de wrecker47

  14. de Romulus