Archives quotidiennes : lundi, 9 décembre, 2013

La branche « défense et espace » d’EADS va perdre 5.800 emplois

Un peu plus d’un an après l’échec de son projet de fusion avec le britannique BAE Systems, en partie à cause des autorités allemandes, l’heure est aux mesures draconiennes pour les activités « défense » d’EADS. Déjà, il avait été annoncé que Cassidian, Airbus Military et Astrium allaient être regroupés au sein d’une seule et unique division,

Des SU-25 « Frogfoot » iraniens ont quitté une île disputée par les Emirats arabes unis

Avec sa surface de 12 km2, l’île d’Abu Moussa a une importance stratégique indéniable, de par sa position située à l’entrée du détroit d’Ormuz et les réserves pétrolières que ce territoire est supposé receler. Jusqu’en 1971, cette île était sous tutelle britannique étant donné qu’elle était rattachée aux Emirats arabes unis. Lorsque ces derniers sont

L’opération Sangaris est peu soutenue par l’opinion publique

Quand des militaires français interviennent sur un théâtre extérieur, il est important que leur mission soit soutenue par l’opinion publique, surtout dans le cadre d’une armée professionnelle. Or, pour ce qui concerne l’opération Sangaris, lancée le 5 décembre dernier par le président Hollande pour sécuriser la Centrafrique, deux enquêtes d’opinion qui viennent d’être publiées présentent

A son tour, la Corée du Sud étend sa zone d’identification aérienne

Les relations entre le Japon et la Chine ont connu de nouvelles tensions il y a deux semaines avec l’instauration, par Pékin, d’une zone d’identification aérienne englobant l’archipel nippon Senkaku, lequel fait l’objet d’un contentieux territorial. Mais ces îles ne sont pas les seules à être concernées par la décision chinoise : le rocher submergé

M. Le Drian se dit favorable à exclure les dépenses liées aux opérations extérieures dans le calcul du déficit public

Dans le cadre de son budget pour 2013, le ministère de la Défense avait prévu d’allouer 630 millions d’euros pour financer les surcoûts des opérations extérieures. Une somme largement insuffisante car ces derniers devraient dépasser 1,257 milliard d’euros, opération Serval au Mali oblige. D’où le recours à la réserve de précaution ministérielle (les armées y

Centrafrique : Le désarmement des milices par les forces françaises a commencé

La résolution 2127 adoptée le 5 décembre par le Conseil de sécurité des Nations unies autorise le déploiement de la Mission internationale de soutien à la Centrafique pour une période initiale de 12 mois afin de « protéger les civils et rétablir la sécurité et l’ordre public, en ayant recours aux mesures appropriées », de « stabiliser le