Afghanistan : Retrait américain de la vallée de Korengal

Conformément à la stratégie recommandée par le général McChrystal, le commandant de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), les troupes de l’Otan laissent se concentrent désormais sur les zones de population et délaissent les secteurs qui présentent moins d’intérêt.

Ainsi, tel est le cas de la vallée de Korengal, une région montagneuse située dans l’est de l’Afghanistan qui est pourtant un lieu de transit pour les armes et les insurgés.

Mais étant donné que ce genre d’avant-poste est à la fois difficile à ravitailler et exposé aux attaques rebelles, il a été décidé que les troupes américains qui en avaient jusque là la responsabilité soient déployées ailleurs.

« Ce repositionnement, en partenariat avec les forces de sécurité nationale afghanes, répond aux besoins de la nouvelle stratégie de contre-insurrection centrée sur la population » a expliqué le lieutenant-général David Rodriguez, de l’ISAF Joint Command.

« Le changement n’empêche pas les forces de répondre rapidement, si nécessaire, aux crises à Korengal et dans d’autres endroits de la région » a-t-il également précisé.

La région de Korengal a été le théâtre de violents combats contre les insurgés par le passé, avec des échanges de tirs quasi-quotidien. Près de 42 militaires américains y ont été tués au cours de ces neuf derniers années et une centaine d’autres ont été blessés.

Vidéo : Accrochage dans la vallée de Korengal, impliquant une unité américaine.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].