Les dirigeants d’Al Qaïda se font menaçants

Le chef du réseau terroriste Al Qaïda, Oussama Ben Laden, et son second, l’égyptien Ayman Al Zawahiri, ont à eux deux envoyé trois messages ces jours derniers. Hasard ou non, cette offensive médiatique des dirigeants islamistes a coïncidé avec la semaine sainte pour les catholiques. D’ailleurs, dans son premier message; Ben Laden visait leur chef, le pape Benoît XVI et plus généralement les Européens, accusés de laisser se diffuser les caricatures du prophète Mahomet.

Dans un deuxième enregistement audio diffusé le lendemain par la chaîne d’informations Al-Jazira, le chef d’Al Qaïda en a appelé à la « guerre sainte » pour « libérer » la Palestine, qui « ne peut pas être reprise par les négociations et le dialogue, mais par le feu et le fer », selon ses termes. » Ben Laden a également lié le conflit israélo-palestinien à l’Irak. « Le terrain du djihad le plus proche aujourd’hui pour soutenir les nôtres en Palestine, c’est le terrain irakien », a-t-il affirmé.

Diffusé le jour de Pâques par un site Internet utilisé par la As-Sahab, la branche médiatique d’Al Qaïda, le message d’Ayman Al Zawahiri pourrait se présenter comme un résumé de ceux de son chef. « Musulmans, aujourd’hui est votre jour. Frappez les intérêts des juifs, des Américains et de tous ceux qui ont participé à l’attaque contre les musulmans », a-t-il affirmé, ce qui inclue également les Canadiens et les Européens engagés en Afghanistan.

Lançant un appel à venger la récente incursion israélienne dans la bande de Gaza, Zawahiri a spécifié que les attaques ne doivent pas concerner uniquement Israël et les territoires palestiniens. Enfin, le numéro 2 d’Al Qaïda a menacé le président égyptien Hosni Moubarak, qu’il accuse d’avoir fermé la frontère entre l’Egypte et la bande de Gaza pour aider Israël lors de ses opérations militaires.

Et Zawahiri de préciser ses menaces : « Faites-leurs savoir qu’ils n’obtiendront que du sang pour chaque dollar dépensé pour tuer des musulmans, et pour chaque balle tirée contre nous, un volcan se retournera contre eux. » (…) « Ils ne peuvent pas s’attendre à soutenir Israël et ensuite vivre en paix alors que les juifs tuent nos fugitifs et nos frères assiégés. »

L’Egyptien appelle les musulmans à soutenir et surtout à participer à la guerre sainte. « Contrôlez les cibles, collectez de l’argent, préparez les équipements, prévoyez avec précision, et, en comptant sur Dieu, attaquez, en cherchant le martyre et le paradis »; a-t-il déclaré.

Le réseau Al-Qaïda a subi d’important revers ces dernières semaines. L’organisation a perdu plusieurs responsables dont Abou Laith al-Libi, tué par une frappe ciblée américaine dans le la province tribale pakistanaise du Waziristan et Mohammed Rahim, un homme de confiance de Ben Laden. En outre, la branche irakienne d’Al Qaïda est en difficulté face à la nouvelle tactique mise en place par l’armée américaine, qui fait appel aux tribus arabes pour lutter contre les djihadistes.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].