Face à l’armée russe, la Géorgie ne fait pas le poids