recrues / Archives

Pour son chef d’état-major, l’armée de Terre a gagné sa « bataille des effectifs »

Quand, après les attentats de janvier 2015 et le lancement de l’opération intérieure Sentinelle, il a été décidé de porter les effectifs de la Force opérationnelle terrestre (FOT) de 66.000 à 77.000 soldats, la partie s’annonçait très compliquée. Et le général Jean-Pierre Bosser, le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT) parlait d’un « défi » à

Après les attentats, la motivation pour s’engager dans l’armée est de « se battre » contre les jihadistes

Après les attentats commis en France en 2015 et en 2016, les trois armées (Terre, Air, Mer) ont constaté un afflux de demandes d’informations pour un éventuel engagement dans leurs rangs. Et cela alors que l’armée de Terre recrute massivement afin de pouvoir porter les effectifs de la Force opérationnelle terrestre (FOT) de 66.000 à

2.300 gendarmes de plus seront recrutés en 2016

En novembre 2015, dans le cadre du « Pacte de sécurité » annoncé par le président Hollande après les attentats de Paris et de Saint-Denis, le gouvernement avait décidé de revoir significativement à la hausse le recrutement des policiers et des gendarmes. Ainsi, sur les 3.150 ouverts en 2016, 1.763 devaient être réservés à la Gendarmerie nationale.

Le flux de recrues étrangères de Daesh se tarit

Récemment, l’État islamique (EI ou Daesh) arrivait encore à recruter entre 1.500 et 2.000 combattants étrangers par mois, ce qui lui permettait en partie de compenser ses pertes sur le terrain. Mais, à en croire le général américain Peter Gersten, le responsable de la planification et de la coordination des missions de combat en Irak

Des renseignements sur 22.000 recrues de Daesh tombés du ciel

À en croire Sky News, ce serait une mine d’or pour les services de renseignement. En effet, des fichiers concernant pas moins de 22.000 recrues étrangères de l’État islamique (EI ou Daesh) et copiés sur une clé USB sont, à première vue, une aubaine. Et c’est justement ce qu’a pu obtenir cette chaîne de télévision

« Votre volonté, notre fierté » : L’armée de Terre lance sa nouvelle campagne de recrutement

Le défi est de taille pour l’armée de Terre : en 2016, elle devra recruter 15.000 nouveaux soldats, révision à la hausse des effectifs de la Force opérationnelle terrestre oblige. Aussi, sa 9e campagne de publicité pour attirer les candidats à un engagement dans ses rangs devra être efficace, même si, après les terribles événements

La Gendarmerie enregistre un afflux de candidats à l’engagement

Même si elle vient de recevoir le drapeau du prestigieux Escadron de chasse « Alsace », mis en sommeil en 2008, la base aérienne 102 de Dijon-Longvic fermera ses portes d’ici quelques semaines. Une étude de l’INSEE avait estimé, l’an passé, que cette dissolution allait affecter 1.225 emplois directs et 365 autres « induits » et avoir des répercussions

En 2016, les écoles de gendarmerie restantes devront faire face à un afflux de recrues

En 2008, dans le cadre des réductions des effectifs et de la Révision générale des politiques publiques (RGPP), il a été décidé de fermer les écoles de gendarmerie de Châtellerault, du Mans, de Libourne et de Montargis. Seulement, après les attentats de janvier et de novembre, le gouvernement a décidé d’augmenter à nouveau les effectifs

L’armée de Terre constate un afflux de candidats à l’engagement

Avec la révision à hausse des effectifs de la Force opérationnelle terrestre (FOT), l’armée de Terre doit massivement recruter en 2015 et en 2016, année au cours de laquelle il lui faudra trouver 16.000 recrues. La décision d’augmenter les effectifs de la FOT a été prise après les attentats commis à Paris, en janvier. Visiblement,

Crise du logement dans les casernes

L’actualisation de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 porte le format de la Force opérationnelle terrestre (FOT) de 66.000 à 77.000 soldats. Le premier défi à relever pour l’armée de Terre est donc celui du recrutement : il lui faut trouver 5.500 militaires du rang supplémentaires d’ici la fin de cette année par rapport