logement / Archives

Après les attentats de 2015, des remarques « acrimonieuses » ont été faites aux familles de militaires

Publié en juillet 2016, le rapport de la commission d’enquête relative aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme avait indiqué que les soldats de Sentinelle avaient fait l’objet de 509 provocations/insultes « répertoriées » depuis janvier 2015, soit après la tuerie de Charlie Hebdo, la prise en otage des clients d’un supermarché

Vers un changement d’approche pour le soutien des forces?

La réforme du ministère des Armées lancée en 2008 mit en place des « bases de défense », dont l’objectif était de mutualiser le soutien de plusieurs unités dans un périmètre géographique donné [1h à 1h30 de route] en concentrant sur un même site les services d’administration, de gestion, d’habillement, etc. Et cela, pour quelques économies loin

Armée de Terre : Les soldats pourront réaliser des travaux simples pour entretenir leur caserne

En 2014, alors qu’il était ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian avait demandé un état des lieux des casernes et autres bases après avoir constaté, lors de ses déplacements, une dégradation des conditions de vie et de travail des militaires. Ainsi, 700 « points noirs » furent recensés, ce qui donna lieu à un « plan d’urgence »

Des « Bâtiments modulaires durables » pour loger les recrues de l’armée de Terre

Suite aux attentats janvier 2015, il a été décidé de faire passer les effectifs de la Force opérationnelle terrestre (FOT) de 66.000 à 77.000 soldats, ce qui représente, environ, l’équivalent de 9 régiments. Seulement, avec la réforme de la carte militaire lancée en 2008, les casernes se font désormais rares. Aussi, hormis les cas particuliers

Deux députés proposent de faire rénover les casernes par l’Agence nationale de rénovation urbaine

En juin 2013, entendu par les sénateurs de la commission des Affaires étrangères et des Forces armées, le général Bertrand Ract-Madoux, alors chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), avait décrit une situation bien peu reluisante au sujet de l’état de certaines casernes, après avoir évoqué le retard pris dans l’exécution du Plan Vivien qui,

Crise du logement dans les casernes

L’actualisation de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 porte le format de la Force opérationnelle terrestre (FOT) de 66.000 à 77.000 soldats. Le premier défi à relever pour l’armée de Terre est donc celui du recrutement : il lui faut trouver 5.500 militaires du rang supplémentaires d’ici la fin de cette année par rapport

L’opération Sentinelle va durer : qu’en est-il de l’hébergement des militaires?

Les dessins valent mieux que les longs discours. Les photographies aussi. Comme celles qui, diffusées via l’espace dédié aux opérations sur le site de l’État-major des armées, illustrent la rencontre du major-général des armées (MGA), le général Gratien Maire, avec les soldats du 68e Régiment d’Artillerie d’Afrique (RAA) et du 152e Régiment d’Infanterie, engagés dans

Un plan d’urgence pour les conditions de vie et de travail des militaires

Chaque année, lors de leur traditionnelle audition devant les commissions de l’Assemblée nationale et du Sénat concernées par les questions de défense, les chefs d’état-major insistent sur la dégradation des bases et des casernes. C’était en particulier le cas du général Ract-Madoux, qui ne manqua de faire part de ses préoccupations à ce sujet lorsqu’il

Le général Favier propose de saisir les avoirs criminels pour financer la rénovation des casernes de gendarmerie

En novembre 2012, le député de la Haute-Vienne, Daniel Boisserie, déplorait dans un rapport le manque d’investissement dans les casernes domaniales de la Gendarmerie nationale. « L’état parfois très dégradé du casernement pose désormais des problèmes en termes de sécurité et, à moyen terme, sur la motivation des personnels », avait-il expliqué, en faisant valoir que « être

Des militaires du rang logés dans des « locaux à peine décents »

Lors d’une audition devant la commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat, le général Ract-Madoux n’a pas caché ses craintes que pourrait avoir la prochaine Loi de Programmation Militaire sur le moral des personnels de l’armée de Terre, et cela après l’application d’un succession de réformes pour le moins difficiles. « En l’espace