DONAS / Archives

Riyad décide de reprendre les livraisons d’équipements militaires français destinés au Liban

La mise en oeuvre du contrat DONAS (Don Arabie Saoudite) est bien compliquée. Conclu en novembre 2014 entre Paris et Riyad pour un montant de 2,2 milliards d’euros, cet accord prévoit la livraison d’équipements militaires français au Forces armées libanaises (FAL) afin de renforcer les capacités de ces dernières dans un contexte marqué par la

Paris demande à Riyad de revenir sur la suspension des livraisons d’armes françaises au Liban

  Après des négociations compliquées entamées un an plus tôt, le contrat « Donas » (Don Arabie Soudite) était signé le 4 novembre 2014 entre Paris et Riyad. D’un montant de 2,2 milliards d’euros, il prévoyait la livraison aux Forces armées libanaises (FAL) d’équipements militaires d’origine française, dont des missiles MILAN, des blindés, des hélicoptères et des

La France livrera à l’Arabie Saoudite des armes initialement destinées au Liban

En février, l’Arabie Saoudite a annoncé le gel de son aide militaire au Liban, afin de protester contre les prises de positions de Beyrouth à son égard, lesquelles seraient « inspirées par le Hezbollah », la milice chiite soutenue par l’Iran. Seulement, Riyad avait signé l’accord DONAS qui prévoyait la livraison d’équipements militaires français aux Forces armées

L’Arabie Saoudite suspend le contrat conclu avec la France pour équiper l’armée libanaise

En première ligne face à l’État islamique (EI ou Daesh) et d’autres organisations jihadistes comme le Front al-Nosra, le Liban attendait beaucoup du contrat DONAS, négocié entre la France et l’Arabie Saoudite à hauteur de 3 milliards de dollars. L’idée était alors d’équiper, grâce à un financement saoudien, les Forces armées libanaises (FAL) avec des

Des militaires français pour former et restructurer l’armée libanaise

Les forces armées libanaises ont reçu, ce 20 avril, les premiers équipements militaires commandés à la France et financés par l’Arabie Saoudite à hauteur de 2,8 milliards d’euros dans le cadre du contrat DONAS afin de leur permettre de faire face à la menace jihadiste venue de la Syrie voisine, qu’elle soit le fait de

La France et l’Arabie Saoudite ont signé le contrat portant sur la livraison d’équipements militaires au Liban

Négocié depuis décembre 2013, le contrat portant sur la livraison d’équipements militaires aux forces armées libanaises pour un montant total de 3 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros) a enfin été signé ce 4 novembre par le ministre saoudien des Finances, Ibrahim al-Assaf, et Édouard Guillaud, l’ancien chef d’état-major des armées (CEMA), aujourd’hui à la