Adrar des Ifoghas / Archives

Au moins 10 jihadistes tués par une frappe aérienne française au Nord-Mali

Récemment, RFI a affirmé que des groupes jihadistes tentaient de se réorganiser dans le nord du Mali, en particulier dans l’ancien fief d’Abou Zeid, un responsable d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), tué il y a un an lors des combats menés dans l’Adrar des Ifoghas par les troupes françaises de l’opération Serval et tchadiennes. Le

Les forces françaises ont lancé deux nouvelles opérations anti-terroristes au Mali

« Tout n’est pas fini, les risques terroristes dans cette partie de l’Afrique restent importants », a confié Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, alors qu’il était interrogé sur la situation au Mali  à l’antenne d’i>TELE, ce 23 janvier. Et pour cause. Le ministre a en effet indiqué que deux opérations de contre-terrorisme avaient

Serval : Début du retrait du Groupement tactique interarmes 3

Alors que les 30 derniers sapeurs de la 2e compagnie du 17e Régiment du Génie Parachutiste (RGP), lesquels ont pris part aux éprouvantes opérations dans l’Adrar des Ifoghas au sein du Groupement tactique interarmes (GTIA) TAP (troupes aéroportées), les premiers personnels appartenant au GTIA 3 ont quitté le Mali pour le sas de décompression de

Mali : Trois militaires tchadiens tués dans un attentat suicide à Kidal

Le contingent tchadien déployé au Mali, plus particulièrement dans le secteur de l’Adrar des Ifoghas, a été une nouvelle fois endeuillé, ce 12 avril, par un nouvel attentat suicide perpétré à Kidal, ville qui fut l’ancien bastion du groupe touareg jihadiste Ansar Dine. « Un groupe d’éléments de l’armée tchadienne s’est rendu ce jour vendredi au

Mali : Encore des accrochages dans la région de Gao

Alors que la situation semble calme dans les environs de Tombouctou – une patrouille menée récemment par l’Escadron d’éclairage et d’appui (EAE) du 1er Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) et l’armée malienne n’ayant pas donné lieu à de contacts avec les jihadistes, il en va autrement dans la région de Gao, ancien bastion du Mouvement

La Belgique va augmenter sa participation à la mission européenne visant à former l’armée malienne

Après avoir accepté de mettre deux hélicoptères A-109 à la disposition de la mission de l’Union européenne de formation de l’armée malienne (European Union Training Mission – EUTM Mali) pour des missions d’évacuation sanitaire, la Belgique a décidé, le 13 mars, de revoir à la hausse sa participation à cette opération avec le déploiement de

Mali : Selon M. Le Drian, il faut encore s’attendre à de « violents combats » dans l’Adrar des Ifoghas

Le coordinateur de l’Union européenne pour la lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerchove, a affirmé, le 11 mars, que l’Europe devait rester sur ses gardes, en particulier contre la menace de jihadistes européens partis se battre en Syrie. Quelques semaines plus tôt, il avait déclaré à l’hebdomadaire belge Le Vif / L’Express observer « pour

Mali : Un jihadiste français fait prisonnier?

D’après le quotidien Libération, un jihadiste français aurait été fait prisonnier lors des combats qui ont opposés les forces françaises et tchadiennes aux groupes terroristes implantés dans la vallée de l’Amettetaï, située au coeur de l’Adrar des Ifoghas, au Nord-Mali. L’identité de ce jihadiste n’a pas été encore précisée. De son côté, l’Etat-major des armées

Mali : M. Le Drian a fait un geste d’une haute portée symbolique

Le général Bernard Barrera, commandant de la brigade Serval au Mali, affirmé que les forces françaises avaient trouvé, dans la vallée d’Amettetai, situé au coeur de l’Adrar des Ifoghas, un « petite armée », « bien organisée » et « bien formée ». « Nous nous attendions vraiment à tomber sur du dur, nous savions que nous allions tomber sur le cœur,

Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Lors d’une conférence de presse donnée ce 6 mars à Varsovie, le président Hollande a fait plusieurs annonces importantes au sujet de l’engagement militaire de la France contre les groupes terroristes établis au Nord-Mali. « La phase ultime de l’intervention française au Mali va durer encore tout le mois de mars et, à partir du mois