Otan : Quatre Rafale de la 30e Escadre de chasse s’apprêtent à s’envoler vers la Lituanie

La seule et unique fois que des Rafale ont été engagés dans la mission Baltic Air Policing remonte à mai 2014. À l’époque, quatre avions de ce type, appartenant aux escadrons 1/7 « Provence » et 2/30 « Normandie Niémen » avaient été déployés à Malbork [Pologne] pendant quelques semaines, au titre des mesures dites de « réassurance » prises par l’Otan au bénéfice des pays de la Baltique, après l’annexion de la Crimée par la Russie.

Généralement, l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE] engage des Mirage 2000-5 du groupe de chasse 1/2 Cigognes pour ce type de mission. En mars dernier, peu après le début de la guerre en Ukraine, quatre appareils ont été déployés à Ämari [Estonie] jusqu’au 1er août. Durant cette mission, ils ont effectué 684 heures de vol en 479 sorties… Et assuré une quinzaine de décollages sur alerte [alpha scramble] pour intercepter et identifier des aéronefs russes.

Dans le même temps, des Rafale ont régulièrement décollé de leur base de Mont-de-Marsan pour des missions de type « Air Shielding » au-dessus de la Pologne, toujours dans le cadre de l’Otan.

Cela étant, et comme l’a annoncé Sébastien Lecornu, le ministre des Armées, à l’occasion d’une audition au Sénat, début octobre, des Rafale seront de nouveau engagés dans la mission Baltic Air Policing [encore appelée « opération enhanced Air Policing » [eAP], plus de huit ans après leur déploiement en Pologne.

En effet, selon un communiqué diffusé par le ministère des Armées, quatre Rafale de la 30e Escadre de chasse s’envoleront depuis Mont-de-Marsan pour rejoindre Šiauliai, en Lituanie, où ils relèveront les JAS-39 Gripen C de la force aérienne hongroise.

« Il s’agit de la 9e participation de l’armée de l’Air et de l’Espace à cette mission et du 6e déploiement en Lituanie », rappelle le ministère. « Le déploiement d’eAP agit comme une force dissuasive et défensive sur le territoire lituanien, en intervenant en appui des forces lituaniennes, notamment dans le cadre de nombreuses activités opérationnelles », a-t-il expliqué.

Et de souligner que, « en engageant des moyens de haut niveau et en maintenant une activité opérationnelle régulière dans la région, la France montre qu’elle est impliquée dans les mesures d’assurance sur le flanc Est-européen, pour la protection et la sécurité de l’espace aérien ».

Lors d’un audition à l’Assemblée nationale, le chef d’état-major de l’armée de l’Air [CEMAAE], le général Stéphane Mille, a donné les raisons pour lesquelles les Mirage 2000-5 étaient jusqu’alors désignés pour être déployés dans les pays baltes.

« Nous veillons à ne pas user prématurément nos appareils, tout en prenant en compte les besoins exprimés par l’Otan. Concrètement, nous avons fait le choix, dans un premier temps, de maintenir les Rafale en métropole et de ne projeter que des Mirage 2000-5 à l’est de l’Europe. Pourquoi? Parce qu’un avion envoyé à l’extérieur est utilisé à 100 % pour cette mission. C’est par conséquent un avion qui nous manque pour la formation de nos pilotes alors que […] vingt-quatre de nos Rafale ont été cédés », a expliqué le CEMAAE.

Aussi, a-t-il continué, « dès lors qu’on nous demande moins de douze sorties par semaine, je préfère faire décoller les avions depuis la métropole, plutôt que de les déployer à l’Est ». Mais comme il s’agit de renforcer le dispositif de l’Otan sur son flanc oriental, le choix du Rafale s’est finalement imposé.

Les quatre Gripen hongrois que les Rafale français vont relever à partir du 1er décembre ont assuré 275 heures de vol pour un total de 225 missions, dont 18 « alpha scramble » pour identifier et accompagner des avions militaires russes. « Leur attitude n’est pas amicale mais elle n’est pas non plus agressive », a commenté le lieutenant-colonel Attila Ványik, le chef du détchement de la force aérienne hongroise. À noter que celui-ci a opéré, depuis octobre, aux côtés de quatre F-16 polonais.

Photo : armée de l’Air & de l’Espace

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

83 contributions

  1. Mike dit :

    Bonjour, une question d’un profane : dans un avion de chasse, un pilote ne peut, j’imagine, emporter qu’un baise-en-ville.
    Dans le cadre d’un déploiement opérationnel vers un pays ami, ou bien dans le cadre d’un exercice prévu pour plusieurs jours ou plusieurs semaines, un appareil d’accompagnement est-il prévu pour la log, mécanos, pièces diverses et les affaires persos des pilotes ? L’appareil ravitailleur éventuellement (si projection éloignée) peut-il assurer ce rôle ?

    • Brandon dit :

      Lors d’un déploiement comme celui-ci les avions de combat volent vers la destination et un avion de transport est également envoyé pour apporter la logistique, pièces pour la maintenance et les mécaniciens ainsi que les affaires des pilotes.

    • Brandon dit :

      L’Airbus A330 MRTT assure des missions de ravitaillement et de logistique.
      Mais un ravitailleur n’est pas toujours utile donc un C-130H ou A400M suffit parfois pour l’envoi de la logistique.

    • Bench dit :

      @Mike: comme le communiqué ne précise pas si il s’agit de 4 monoplaces ou de 4 biplaces, ça fait au plus 4 pilotes et 4 nosa pour ces avions si ce sont des biplaces, rien que pour le transit entre Marsan et Siauliai.. Ajouté à cela les probables pilotes en spare, les mécanos, les trans, la logistique, les motoristes, les armuriers, le personnel sol, etc… ça fait un joli petit détachement d’une bonne centaine de personnes à mon avis. Détachement probablement projeté là-bas en A400 ou en Hercules avec armes et bagages. Avec en plus un détachement précurseur envoyé en avance pour préparer l’arrivée du détachement sur place.
      Un exemple ici : https://otan.delegfrance.org/OTAN-engagement-francais-dans-l-operation-Baltic-Air-Policing-1395
      Maintenant si quelqu’un ici a des infos plus précises et complètes sur ces détachements à l’étranger, moi aussi je suis preneur des infos.

      • Charcot84 dit :

        S’agissant de la 30ème EC, il s’agira très certainement de 4 monoplaces. Les rares biplaces de la « 30 » sont principalement affectés au CEAM pour l’approfondissement des doctrines de combat et les essais des nouvelles techno du rafale.

    • Paddybus dit :

      Oui évidemment, il y a toujours un détachement assez important et des appareils qui transportent le matériel…
      Dans un avion de combat… aucune place même pour un « baise en ville »…

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « un appareil d’accompagnement est-il prévu pour la log, mécanos, pièces diverses et les affaires persos des pilotes ? L’appareil ravitailleur éventuellement (si projection éloignée) peut-il assurer ce rôle ? » La « log » peut être projetée par voie aérienne voire voie routière. Ce fut le cas quand des 2000 des escadrons de Cambrai assurèrent la protection aérienne au dessus de la Lituanie à la fin des années 2000.*
      Le noyau « dur » se rendit à Siauliai par transall où Hercule le reste (tout le matos et rechanges nécessaires à la maintenance des avions) fut stocké en containers et expédié par voie routière. **
      * Posture aérienne tenue à tour de rôle par la France et les autres pays de l’O.T.A.N.
      Si mes souvenirs sont bons nous avions relevé les Belges (F16 de Florennes et ce furent les Espagnols (F18 de Saragosse) qui nous ont remplacé.
      ** Belle manœuvre logistique mais malgré le fait qu’elle se déroulait en U.E. bonjour la « paille » (paperasse) pour satisfaire aux services douaniers des pays traversés! Libre circulation des marchandises qu’ils disaient!
      « L’appareil ravitailleur éventuellement (si projection éloignée) peut-il assurer ce rôle ? » A l’occasion d’exercices « Red Flag, Maple flag » et aussi lors d’exercices au Brésil, participation également à différents salons (Dubaï, Singapour) où les escadrons de Cambrai avaient été sollicité des appareils ravitailleurs ont servi pour la « log » (A ce sujet la piste de Cambrai n’étant pas dimensionné pour recevoir des gros porteurs tous le matos avait été expédié par voie routière à Istres avant d’être transbordé sur les ravitailleurs.

    • Captain Pif dit :

      Bonsoir. Oui bien sûr la logistique suit, avec des mécanos, des pilotes en plus, des pièces détachées, des armements, des systèmes sol… et bien sûr avec les brosses à dents des pilotes! Le ravitailleur (s’il est nécessaire) peut déployer tout cela. Sinon il faut une ou plusieurs rotations d’avion cargo pour la mise en place et le démontage du dispositif.

      • TINA dit :

        Bonjour Captain Pif !

        Effectivement la logistique suit… En petits volumes et fréquences… Pour ce qui concerne la réacivité, notre organisation est imparfaite, selon les propos synthétiques que vient de me tenir un Frère.

        Aussi, cela ne nous concerne pas : il faut abandonner cette décision prise depuis plusieurs années d’apporter notre aide aux pays lettons…. Et il faut développer l’initiative de les former et doter de matériels adéquats… quelque soit le temps pris dans tous les secteurs! Ils doivent être poussés à LA RESPONSABILISATION!

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Effectivement la logistique suit… En petits volumes et fréquences… Pour ce qui concerne la réacivité, notre organisation est imparfaite, selon les propos synthétiques que vient de me tenir un Frère. » Ne seriez vous pas en train de disserter sur une domaine que vous ne devez pas trop connaître à moins que ce ne soit qu’un « frère » qui a trop synthétisé?

          • Tourneur dit :

            Ah mais non, Pascal, soyez gentil avec Tina. Pour une fois que sa prose est compréhensible.

    • Mike dit :

      Merci à tous pour vos réponses.

  2. Lex dit :

    Le Normandie va retrouver les paysages qui ont vu sa gloire en 43/44, mais pas dans le même camps.

    • FNSEA dit :

      Dans nos campagnes, les paysages, la Normandie, ça nous parle.
      La Baltique, beaucoup moins, mais là-bas comme ici, un camp, c’est comme un champ, ça s’écrit sans s au singulier.
      Un camp scout, un camp militaire, le bon camp, le même camp.

    • Robert dit :

      A cette époque, les soviétiques étaient passés par les deux camps.
      Sans l’imbécile décision de Hitler de lancer l’opération Barbarossa, alors que la campagne de France avait pu être menée grâce au pétrole soviétique, Staline ne serait probablement pas devenu l’allié des alliés.
      et n’oublions pas quand même que la révolution bolchevique a pu être menée grâce au financement de banquiers américains puis la complicité des allemands souhaitant affaiblir la Russie tsariste et transportant Lénine qui promettait la paix dans un de leurs wagons.
      Quand on nous tient aujourd’hui un discours manichéen, c’est faire fi des réalités historiques avec des alliances d’intérêts.

      • PK dit :

        Et les divisions allemandes qui sont allées s’entraîner dans les années 30 dans les plaines… d’Ukraine.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Et les divisions allemandes qui sont allées s’entraîner dans les années 30 dans les plaines… d’Ukraine » Avec la « bienveillance » de Moscou l’Ukraine étant devenue une des républiques de l’Union soviétique en 1922!

      • lgbtqi+ dit :

        On admire vos progrès en matière de prudence… vous ne précisez plus votre pensée à propos des banquiers américains…

        • tschok dit :

          @lgbtqi+,

          Ce qui est marrant, c’est que ce commentaire-là, il le place assez souvent, sous différentes versions (on a connu celle avec les banquiers juifs, et plus seulement américains) et à chaque fois on se demande ce que ça vient faire dans la conversation.

          Mais il se démerde toujours pour le placer. C’est un must.

          Normalement, après, il va nous refourguer un com sur les migrants violeurs ou les immigrés fraudeurs et parasites.

          Et ensuite, c’est le tour des femmes. A moins qu’il nous fasse un couplet sur la déliquescence morale de la société occidentale. Ou qu’il se lance dans une nouvelle tentative de réhabilitation du régime de Pétain.

          La routine, quoi.

          • tschok dit :

            PS: bon, en fait c’est pas Pétain, c’est Franco.

            Je le cite: « Franco était un militaire reconnu et respecté, il défendait son pays contre la révolution bolchevique ».

            Com du 22 novembre sous le billet consacré à la stratégie russe, suivi d’un développement de la même eau.

            Et il l’a fait avant, pas après.

            Et je pense qu’il a du placer deux ou trois trucs sur les immigrés, j’ai pas fait gaffe. Même si je me goure un peu sur l’ordre dans lequel il brasse les sujets, en gros, il tourne toujours avec les mêmes grands classiques.

            La réhabilitation des dictateurs et l’une de ses marottes favorites.

            C’est fascinant, vous trouvez pas? A l’approche des fêtes de Noël, j’attends le moment où il va nous faire son numéro d’enfant de choeur en nous chantants des psaumes de Noël sur l’amour du Christ, avec des trémolos dans la voix.

          • lgbtqi+ dit :

            Il n’est qu’amour de son prochain. La preuve, il voulait il y a quelques mois que les Ukrainiens se rendent afin d’abréger leurs souffrances. Et la liste des crimes de guerre poutiniens en Ukraine il n’en a cure, ce n’est qu’une liste et c’est que des menteries pour faire du mal à poutin… Alors les chants de Noël avec trémolos dans la voix, c’est probable.

            D’autant que Saint poutin, pur produit de l’administration du nain genrikh iagoda qui s’entraînait au tir sur les icônes du Christ, il a dit qu’il menait une guerre contre satan, à savoir l’occident.

            Ces individus ne reculent devant aucune falsification, aucun mensonge, aucune souffrance. Et c’est très chrétien, à les en croire.

      • Poutineestunassassin dit :

        Un peu obsédé par la révolution bolchévique, le Robert ! Et la criminelle fossilisation pétainiste ? Et la révolution nationale-socialiste ? Et l’Amazone qui a failli partir en fumée grâce à Bolsonaro ? Et bien sûr l’Ukraine ravagée par la dictature poutinienne…

      • Nestor Potkine dit :

        Un peu obsédé par la révolution bolchévique, le Robert ! Et la criminelle fossilisation pétainiste ? Et la révolution nationale-socialiste ? Et l’Amazone qui a failli partir en fumée grâce à Bolsonaro ? Et bien sûr l’Ukraine ravagée par la dictature poutinienne…

        • ScopeWizard dit :

          Et ta consultation chez le spécialiste du bégaiement ?

          On dirait bien que là il n’ y ait pas eu d’ « obsession »…. même un peu .

      • ScopeWizard dit :

        @Robert

        À cette si joyeuse époque , l’ Europe était composée de 11 démocraties dont deux possédant de vastes empires , pour 16 dictatures aux régimes « durs » ou autoritaires .

        Les démocraties étant France , Irlande , Angleterre , Danemark , Norvège Chypre , Finlande , Suisse , Suède , Pays-Bas , Belgique .

        Par conséquent , en rajoutant les USA , d’ une façon ou d’ une autre et spécialement par les échanges commerciaux , TOUS ont participé à enrichir les régimes durs et autoritaires comme ceux de l’ Allemagne Nazie , de l’ Italie Fasciste , de l’ Espagne Franquiste ainsi que tous les autres .

        « alors que la campagne de France avait pu être menée grâce au pétrole soviétique, »

        Pas uniquement ; avant septembre 1939 en plus de l’ URSS , les Allemands avaient pu s’ approvisionner un peu partout donc avaient constitué des réserves très importantes qui n’ étaient pas composées que du pétrole en provenance d’ Union Soviétique , par contre ils n’ avaient pas de quoi remplir les réservoirs plus de quelques mois .

        Je ne me souviens plus avec précision mais de l’ ordre de 100 millions de tonnes , un truc comme ça .

        Raison pour laquelle dès la campagne de Pologne ils essaient de mettre la main sur le pétrole de Galicie qu’ en définitive ils devront se partager avec les Soviétiques les ayant devancés .

        Et ils vont faire ça à chaque fois ; en effet , l’ une des raisons pour laquelle Allemagne , Italie , Japon passent à l’ action , c’ est la ressource pétrolière , ces pays n’ en ont pas ou trop peu .

        Ce qui aurait donc dû les dissuader , les a au contraire incités .

        « Sans l’imbécile décision de Hitler de lancer l’opération Barbarossa, alors que la campagne de France avait pu être menée grâce au pétrole soviétique, Staline ne serait probablement pas devenu l’allié des alliés. »

        Ben encore heureux qu’ il le soit devenu , autrement nous étions foutus de chez foutus .

        Du reste , il y a eu du retard ; tant qu’ Hitler gagnait du terrain tout allait pour le mieux les Anglais comme les Américains étaient plutôt contents , puis quand la situation a commencé à s’ enliser puis s’ inverser , alors là Staline est du jour au lendemain devenu très fréquentable , en somme à partir de fin 1941 .

        Maintenant , si Barbarossa avait eu lieu en temps et en heure et non pas avec plus d’ un mois de retard voire deux pour cause de conneries Mussoliniennes en Grèce ou du bordel dans de récalcitrants Balkans , il y a fort à parier que le coup de boutoir Nazi prenait Moscou avant la survenue du général Hiver .

        « et n’oublions pas quand même que la révolution bolchevique a pu être menée grâce au financement de banquiers américains puis la complicité des allemands souhaitant affaiblir la Russie tsariste et transportant Lénine qui promettait la paix dans un de leurs wagons. »

        L’ Empire Allemand de Guillaume II commence à agir dès les premières agitations qui se produisent sur le front ; nombre de soldats Russes sont illettrés et issus du monde paysan , de plus si l’ armement est performant , le commandement de terrain à la hauteur , il n’ en va pas du tout de même concernant l’ approvisionnement en armes ou en munitions , le soin aux blessés est très défaillant , le ravitaillement en vivres insuffisant .

        L’ Armée Russe est vaillante mais l’ outil industriel qui est derrière n’ est pas taillé pour de la guerre qui s’ éternise….

        Ce que va mettre à profit toute la propagande Allemande afin de saper le moral , tourner les esprits , amener de la révolte….

        Quant aux banquiers Américains , depuis 1916 où de débiteurs ils deviennent créanciers , ils ont le vent en poupe , ce sont même ceux-là qui font la pluie et le beau temps….

        Concernant Lénine c’ était une saloperie , l’ ensemble des Bolcheviks était une saloperie qui en plus s’ est avérée nulle en administration avec très vite une lourdeur bureaucratique pire que celle de la Russie Tsariste disons à partir d’ Alexandre III , et si Staline a pu faire autant de dégâts c’ est bien à l’ inspiration de Lénine qu’ il le doit .

        « Quand on nous tient aujourd’hui un discours manichéen, c’est faire fi des réalités historiques avec des alliances d’intérêts. »

        Si la majorité en savaient plus et mieux sur le monde dans lequel ils vivent et où ils se débattent , un tel discours pour neu neu n’ aurait même pas cours .

        Mais ce qui est encore plus débectant , c’ est que beaucoup le savent , mais s’ en font quand-même le relais ; eh oui , c’ est tellement plus facile….

        • Frank dit :

          @ Scope Salut, comment va la vie?
          Effectivement, Robert à raison, car faut avouer que l’Adolf avait tout du serpent qui a fasciné la plupart des démocraties dès février 33, dans bien des domaines.
          Par exemple, entre autres, les petites cartes perforées d’IBM, méthode innovante vendue par ses filiales aux nazis pour rationaliser leur fichage des opposants, et accélérer leur sinistres desseins.
          Il y a tant d’autres exemples, jamais démentis, qui ont disparu des mémoires après 45:
          https://www.ploutocraties.com/etats-unis-big-business-amerique-nazis
          Les Ukrainiens devraient se méfier de la générosité actuelle parée de démocratie méssianique de leurs alliés Anglo-Saxons, elle est rarement gratuite, l’histoire l’a prouvé maintes fois.
          Mais j’ignorais que la Galicie, aux frontières si mouvantes, avait été un enjeu pétrolier.
          Ploesti, oui, le Caucase aussi, voir l’Iran et le pré-Irak, les obsessions de l’Adolf.
          Mais qualifier Marita de « bordel » est exagéré. C’est une victoire éclair d’anthologie, lourde de conséquences, et dont von List a été mal récompensé.
          Effectivement, c’est l’hiver 41/42 qui a été le vrai tournant de cette guerre.
          Quand les groupes d’armée de Hoth, Guderian, Hoepner et autres ont échoué devant Moscou, Adolf a perdu l’élite de son fer de lance, celui qui avait conquis l’Europe.
          Leurs successeurs n’ont fait alors que retarder l’échéance, trop longtemps malheureusement, mais les dés étaient alors joués, certains Alliés l’ont alors bien compris.
          Et le prêt bail US pour l’URSS a débuté en décembre 41, pour des livraisons futures, ce que nul ne nie, sans pour autant les amplifier.
          Mais c’est la chronologie de la Loi Lend Lease Act qui est révélatrice, les US sont doués pour sentir exactement quand le vent tourne. C’est le moment d’investir.
          Business as usual.
          Les cocos les ont mal récompensé ensuite, ou alors probablement trop bien, comme l’avait dit et prédit Eisenhower en janvier 61.
          Les US investissent toujours, tandis que d’autres versent inlassablement à fonds perdus dans des tyranneaux de village, suivez mon regard.
          Mais faut avouer que l’investissement des Anglo-Saxons en Ukraine depuis 2004, puis 2014, est un modèle orange, devenu rouge pour les Ukrainiens. Tous, n’oublions pas les 14 000 victimes dans le Donbass depuis 2014.
          On croirait que ce conflit a débuté le 24 février dernier, sinon.
          Mais j’avoue comme vous que c’est chiant, ceux qui déforment l’Histoire, pour tenter de la remodeler.
          On verra.

        • ScopeWizard dit :

          @Frank

          Eh bien écoutez ça va très bien , une petite douleur par-ci , un petit grincement par-là , à part ça il suffit d’ un ou deux réglages et c’ est bon , ça repart !

          Oui , je tergiverse , mais je vois très bien ce que vous voulez dire….

          Ma foi , les choses sont globalement très simples ; d’ un commun accord en concertation en sous-seing privé avec moi-même , j’ ai décidé d’ envoyer chier TOUS CEUX qui pour quelque raison que ce soit cassent les couilles et en particulier les miennes….

          Eh oui , vous comprenez , je n’ en ai que deux , elles ne sont pas interchangeables , donc au bout d’ un moment , à force de gonfler plutôt qu’ elles n’ éclatent , l’ importun j’ éclate , ce qui m’ éclate et c’ est l’ éclate….

          En fait , je comparerais cela à un feu d’ artifice un soir d’ été….

          Par conséquent , la belle bleue , la belle verte , label rouge…

          Si vous préférez je n’ y vais pas par quatre chemins , et ça fait beaucoup de bien….

          En plus , honnêtement , ils se le sont bien cherché .

          Aussi il est à présent assez réjouissant de les voir dans leur jus mariner tandis je me permets de continuer la distribution de marrons de fin d’ année à ces sous-dindes .

          Mais laissons là de côté ces enfantillages d’ un autre âge -c’ est dire le niveau de ces fâcheux- et plus que ces dingueries voyons de plus près ce que vous me répondez….

          « Effectivement, Robert à raison, car faut avouer que l’Adolf avait tout du serpent qui a fasciné la plupart des démocraties dès février 33, dans bien des domaines. »

          Ah mais c’ est certain ; beaucoup de naïfs s’ imaginent que nous étions très nombreux à savoir et redouter donc essayer de prévenir ce qui allait arriver , sauf qu’ il n’ y a rien de plus faux .

          En réalité , certes il existait de forts antagonismes , des incompatibilités notamment entre Gauche et Droite extrêmes , mais la réalité est que beaucoup s’ étaient accommodés voire habitués .

          « Par exemple, entre autres, les petites cartes perforées d’IBM, méthode innovante vendue par ses filiales aux nazis pour rationaliser leur fichage des opposants, et accélérer leur sinistres desseins. »

          Exactement ; et s’ il n’ y avait eu que cela , mais faut voir la liste d’ entreprises ou sociétés US comme Européennes qui ont longtemps travaillé que ce soit avec les Nazis , le Japon , l’ Italie ou l’ Espagne de Franco ; des dizaines et des dizaines .

          « Il y a tant d’autres exemples, jamais démentis, qui ont disparu des mémoires après 45: »

          Oui , on les avait exhumées il y a quelques années mais va savoir comment ou pourquoi , il semblerait que ces fracassantes révélations aient à nouveau tendance à disparaître….

          Merci du lien ! 🙂

          « Les Ukrainiens devraient se méfier de la générosité actuelle parée de démocratie méssianique de leurs alliés Anglo-Saxons, elle est rarement gratuite, l’histoire l’a prouvé maintes fois. »

          Ils le savent mais vu qu’ ils sont aussi retors les uns que les autres , dans l’ ensemble le terrain d’ entente sera facile à trouver .

          « Mais j’ignorais que la Galicie, aux frontières si mouvantes, avait été un enjeu pétrolier. »

          Et voilà , tu ne l’ ignores plus donc tu as appris un truc que de ton côté tu pourras creuser et transmettre , et c’ est bien ce à quoi devrait servir cet espace .

          « Mais qualifier Marita de « bordel » est exagéré. C’est une victoire éclair d’anthologie, lourde de conséquences, et dont von List a été mal récompensé. »

          Heu , je parlais des Balkans .

          Certes , mais qui a tout de même coûté cher en temps à une armée Allemande qui en a ensuite manqué pour Barbarossa , et ce en plus des Balkans .

          « Quand les groupes d’armée de Hoth, Guderian, Hoepner et autres ont échoué devant Moscou, Adolf a perdu l’élite de son fer de lance, celui qui avait conquis l’Europe. »

          C’ est-à-dire qu’ il fallait surtout prendre Moscou , ils étaient tout près ; si près que d’ où elles étaient les avant-garde de la Wehrmacht pouvaient apercevoir les coupoles du Kremlin briller au soleil….

          Pour tout le reste , évidemment dans l’ ensemble je vous suis .

          « Tous, n’oublions pas les 14 000 victimes dans le Donbass depuis 2014.
          On croirait que ce conflit a débuté le 24 février dernier, sinon. »

          Ah c’ est la consigne ; avant le 24 février , en un dos à dos Ukraine comme Russie ne valaient tripette , après le 24 février HOP ! volte-face et tour de passe passe d’ anthologie , l’ Ukraine est devenue parfaite .

          Oublié le passé Nazi du pays , ce qu’ il en reste , Bandera et tout ça , oubliée l’ excellente place du barbu au T-shirt vert dans les Pandora Papers , oubliée l’ énorme corruption de surcroît en phase ascendante depuis que le propriétaire du service-trois-pièces volontiers mélomane et pianiste est à la tête du pays , tout ça fff! envolé !

          « Mais j’avoue comme vous que c’est chiant, ceux qui déforment l’Histoire, pour tenter de la remodeler. »

          Oui , on appelle ça du Révisionnisme .

          Mais bon , là aussi ; deux poids deux mesures et vive la géométrie variable !

          « On verra. »

          Je crains que ce soit déjà tout vu….

    • lym dit :

      Tout un symbole, en effet…

  3. Parabellum dit :

    Il faut remplacer les rafale cèdes…mais ça prend du temps…on commande des missiles de dca moderne en plus quand…armées en sous équipement chronique…mais la Russie va peut être sortir rincee et calmée de Ukraine…réarmons autrement et achetons une nuée de drones armées plus employables sans risque que des avions pilotés par des humains à famille…

  4. Gamberge dit :

    Saluons nos aviateurs et souhaitons-leur un déploiement sans incident fâcheux.
    En ces temps agités et tendus, leur mission est d’autant plus nécessaire et délicate.
    Cependant, au sujet de la mission Baltic Air Policing, je me pose à chaque fois la question de la capacité des trois pays baltes à assurer eux-mêmes et collectivement leur protection aérienne.
    En effet, en termes de population et de PIB, Estonie + Lettonie + Lituanie, c’est 1,2 + 1,9 + 2,7 = 5,8 Mhab et 37,2 + 40,3 + 69,8 = 111,3 G$.
    En comparaison, la Croatie c’est une population de 3,9 Mhab et un PIB de 69,5 G$, or ce pays dispose d’une armée de l’air théoriquement capable de déployer dans les prochaines années une douzaine de Rafale.
    Serait-il totalement délirant d’imaginer que les trois pays baltes, qui sont contigus et font face à la même problématique sécuritaire vis-à-vis de la Russie, puissent envisager de construire collectivement une armée de l’air capable de disposer sur leur propre sol d’au moins une douzaine d’avions de combat, soit plus que ce qu’y déploie habituellement l’OTAN ?
    Evidemment, la fonction militaire est la quintessence symbolique de la matérialisation de la souveraineté de l’état-nation et il est toujours extrêmement compliqué de demander à plusieurs pays de la partager, mais entre, d’une part, pas du tout d’armée de l’air, avec dépendance à l’OTAN pour jouer ce rôle en cas de coup dur, et d’autre part, un morceau d’armée de l’air avec souveraineté partagée à trois, avec possibilité de la renforcer grâce à l’OTAN en cas de besoin, l’armée de l’air collective me paraît plus satisfaisante.
    Ce schéma serait une preuve éclatante de la volonté de ces trois pays de prendre en main leur propre destin et la démonstration face à la Russie de leur capacité à mettre en oeuvre une défense commune, coordonnée et un peu plus crédible.
    Qu’en pensent ceux qui ont eu la courtoisie de me lire ? Et si j’ai dit une énormité, soyez assez aimable d’éviter les noms d’oiseaux et de faire une effort pédagogique envers le pauvre commentateur.

    • Achille-64 dit :

      Vous avez d’autant plus raison que la Belgique et les Pays-Bas partagent leur QRA (posture d’alerte DA) depuis plusieurs années.
      ça doit être parce que tout le monde y trouve son compte : l’OTAN a un poste avancé bien pratique pour observer les Russes. Les pays baltes ont des aviateurs le plus souvent d’Europe de l’Ouest, ce qui doit forcer un peu plus le respect russe qu’une douzaine et demie de chasseurs étiquetés ‘Pays Baltes Réunis’.

      Ou bien peut-être qu’ils ne peuvent pas se sentir entre eux ??? (simple hypothèse)

    • Captain Pif dit :

      Bonsoir, au-delà du PIB il y a une absence de tradition d’aviation de combat depuis la fin de l’URSS. C’est long et compliqué à recréer. Par ailleurs, les chasseurs OTAN déployés sont au maximum de leurs capacités, avec une dispo proche de 90-95% (on envoie des avions qui ont du potentiel, les mécanos déployés travaillent H24 si nécessaire). L’achat d’une douzaine d’avions de combat par les 3 pays baltes aboutirait à une disponibilité bien moindre (visites périodiques, besoins d’entrainement-formation, etc.).

    • tschok dit :

      @Gamberge,

      C’est une question tout à fait intéressante, et pour ma part je n’ai pas le moindre élément de réponse.

      Il s’agit de trois pays dont des villes ont été membres de la ligue hanséatique, ou dans sa sphère d’influence (Vilnius) mais à part ça, j’ignore s’ils ont une culture des alliances qui les pousserait à créer un système de défense mutuelle, à l’intérieur même de l’Otan.

      Je crois que pour eux, il y a essentiellement l’adhésion à des organisations comme l’Otan et l’UE, mais qu’ils n’ont pas réfléchi à quelques chose de plus transversale, hors de ces deux cadres.

      Par ailleurs, l’expression « pays baltes » nous donne l’impression d’une unité de pays, qui existerait de toute éternité. En fait, l’expression est récente et les trois pays sont assez différents, même s’ils ont connu un destin qui a pu les rapprocher, ne serait-ce qu’en tant que colonies de l’empire soviétique, ce qui doit être leur principal point commun, en pratique.

      • Nestor Potkine dit :

        Trois pays différents, trois langues absolument différentes. Oui, mais un très vilain ennemi commun, et absolument le même désir très ferme de ne pas revenir sous sa botte.
        Je rappelle que les dernières guérillas… guérillas !, contre l’URSS, sur le territoire de l’URSS, étaient celles des trois pays baltes.
        Et que Moscou n’en a eu raison qu’en… 1954.

        • rainbowknight dit :

          Absolument vrai. Pour l’Ukraine en 1956, l’Ouest du pays étant très nationaliste. La Lituanie est moins marquée par l’implantation de populations de souche russe que ne le sont l’ Estonie et la Lettonie. En interne des tensions ethniques entre Baltes et Slaves…
          Les soviets, les Tzars avant, savaient déplacer des populations entières dans l’immense pays pour faire cesser les troubles… La Crimée depuis 2014 témoigne de cette même vision. Tatars « déportés » et slavisation « russe » font aujourd’hui de la Crimée un territoire acquis à la propagande de Moscou. C’est plus nuancé dans le Donbass.
          Une « conquête pacifique » mais pas sans risque si l’on applique les traités internationaux et l’infrangibilité des frontières.

    • Gamberge dit :

      @Achille-64 ; @Captain pif ; @tschok ; @Nestor Potkin ; @rainbowknight

      Merci beaucoup d’avoir apporté chacun votre pierre à l’édifice.

  5. Clavier dit :

    On espère qu’ils vont pouvoir jouer du Spectra et coller une petite frousse rétrospective aux « bogeys » d’en face

    • Momo dit :

      En théorie oui mais en pratique peut-être.
      Aucun intérêt réel de sortir la panoplie complète tant qu’il n’y a pas de vrai danger.
      Et donc il faudra mesurer dans l’action le niveau de risque, concrètement.
      Mais ce ne sera pas la première fois, et espérons quand même que cette lamentable affaire russe s’arrête bientôt. Ce qui n’est quand même pas le plus vraisemblable… -_-

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « On espère qu’ils vont pouvoir jouer du Spectra et coller une petite frousse rétrospective aux « bogeys » d’en face » Avec toutes les réserves d’usage mais n’est ce pas les pilotes U.S. qui surnomment le Rafale le « vaisseau klingon »? Jamais là où on l’attend !

  6. Alfred dit :

    Dispersons nos moyens à tous les vents et cramons le potentiel de notre matériel tellement nous en avons. La leçon des opex n’a toujours pas servi.

  7. Trent dit :

    Ils doivent être rassurés d’avoir de vrais avions pour patrouiller au dessus de leurs ciels.

  8. hoche38 dit :

    Tout cela n’est que le résultat de la perte de notre souveraineté, chèrement gagnée au temps du Général et abandonnée par ses successeurs à Bruxelles et à l’OTAN, qui veulent nous entrainer dans la guerre américaine contre la Russie, sous un gouvernement qui n’a pas même daigné informer le Parlement que nous mettions le doigt dans une aventure qui se peut se terminer en conflit nucléaire mondial.

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Hoche38 tu dirais que tu es un rigolo ??? (ou tu as un souci cognitif sur la guerre de haute intensité en Europe là ? Ou tu le fais exprès?)

      Si l’OTAN voulait être en guerre frontale contre ta Fédération de Russie adorée, les forces russes seraient déjà clouées au sol, hors l’OTAN a fait preuve de professionnalisme et tout fait pour ne pas tomber dans un engrenage !

      Il n’y a que des clowns comme toi pour croire l’inverse …

      • Conjonction dit :

        Conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.
        Or, pas hors.
        Or l’OTAN a fait preuve de professionnalisme. Pas « hors l’OTAN a fait… ».
        Merci.

      • Frank dit :

        @ Souvenirs, souvenirs… Dans le genre autre clownerie, tout comme les cocos ont été virés d’Afghanistan, l’OTAN, entre « OTAN-FIAS », puis « Resolute Support », et malgré la somme colossale de moyens engagés (+ de 1200 $Mds), a connu le même sort, et en aout 2021, les barbus en babouches et Kalachs revenaient à Kaboul, et l’OTAN, ou plutôt son principal bras armé si fiable, décampait fissa dans les conditions très professionnelles que l’on sait.
        Donc, un peu moins de forfanterie, et plus de mémoire, seraient plus judicieuses qu’une vénération béate, je crois.
        Engrenage? Qu’a dit Foch sur Napoléon à propos des coalitions, déjà?
        Une phrase très ambigüe sur les coalitions, et ses engrenages…

    • lgbtqi+ dit :

      j’invite les lecteurs à remonter l’historique de la propagande de hoche38 afin de se faire une idée de son employeur…

      Il est intégralement occupé à ses seuls défense et lustre.

      • Moogli dit :

        Il a oublié de préciser que le Général adorait l’extrême-droite française et l’OAS. Charles était un agent infiltré de la vraie France des vrais français et en dehors des catapultes, des Crusaders et des alliances stratégiques de façade, il vouait une admiration cachée pour Doriot.

        Vivement lundi…

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @ hoche 38 Votre commentaire est ce un copié collé de RIA Novosti? Si ce n’est pas le cas ça y ressemble fortement quand même!

    • Nestor Potkine dit :

      Il ne s’agit pas d’une guerre américaine contre la Russie, il s’agit de l’agression non provoquée d’un pays indépendant par un autre pays. Qui eût cru qu’en France en 2022, il y aurait encore des Munichois ?
      Ce n’est pas hoche38 qu’il faut vous appeler, mais bien Daladier38.

  9. DarkCed dit :

    4 Gripen C remplacés par 4 Rafale, c’est une sacrée montée en puissance en effet. Pour répondre @Mike : il y a au moins un A400M avec les pièces de rechange et les pilotes supplémentaires. Donc pas de soucis il y a de la place pour les caleçons des pilotes qui ont transité.

  10. GUEPRATTE dit :

    Sur un article lu ici meme il y a quelques mois , en cas de conflit de haute intensité contre une très grande puissance ,notre armée de l’air serait détruite en 8 jours et notre flotte militaire forte de nos…….. 20 bateaux……., coulée en 15 minutes….si en plus on dispatche notre artillerie pour aider tous ceux qui ont crée des embrouilles avec des embrouilleurs …..Morale de l’histoire : Faut rendre à Caésar ce qui lui appartient….

    • logan 23 dit :

      vous dites n’importe quoi, on aurait juste tiré toutes nos munitions et on aurait moins de répondant, nos chars son moins vulnérables que les chars russes et nos tactiques seraient différentes et on affrontera jamais en bataille de chars dans les steppes d’ Asie les chars chinois. On achèterait des munitions à l’étranger, on à bien réapprovisionné les indiens lors des crises avec le Pakistan.

    • JC dit :

      Il y a quarante ans, huit jours c’était le délai de résistance prévu. Donc, gros format ou petit format, les experts ont tranché, le délai est le même.

    • EchoDelta dit :

      Nos navires coulés en 15 mn ? Plus rapide que le temps de vol du missile, là on parle de sabordage… Vous pensez à un ennemis intérieur particulièrement actif dans la marine ?
      Dans les fait on soutient l’Ukraine en espérant cyniquement (du moins les gouvernants…) que les hostilités durent suffisamment longtemps pour que la Russie tombent comme un fruit mur, affaiblie. Pas dit que cela se passera comme ça, mais c’est l’idée générale.
      C’est toujours la même stratégie US : Guerre Iran / Irak, d’une certaine façon la guerre Israelo / Palestinienne au sens large (monde arabe environnant), le conflit Inde / Pakistan, le conflit Chine / Taiwan etc.
      Ca permet de sous traiter la guerre qu’on ne peut pas mener sans risque majeur de dérapage et cela use le potentiel de l’adversaire qui parfois ne s’en rend compte que trop tard.

  11. Pascal, (l'autre) dit :

    « coulée en 15 minutes » Ce n’était pas plutôt 5 secondes? Ah l’autoflagellation où le masochisme à la française !

  12. Alfrefd dit :

    @ mich. Mieux vaut parfois patienter et se donner les moyens, plutôt que de gaspiller ceux qu’on a en gesticulations. Quant à compter sur l’aide des autres, il faudrait déjà qu’ils en aient la volonté et les moyens

    • mich dit :

      Bonjour ,vous dites  » plutôt que de gaspiller ceux qu’on a en gesticulations  » ,mais encore une fois une armée qui reste l’ arme au pied à la maison n’ a jamais rien donné de bon et le concept  » patienter et se donner les moyens  » est un vœu pieux ou alors dans un monde en paix ! Libre à vous de dire que notre armée gesticule ou d ‘additionner comme certains les milliards perdu dans les dunes Africaines , mais le problemme de notre armée n ‘est pas là ,c ‘est beaucoup trop réducteur car comme pour d ‘autres dépenses (comme le nucléaire )ce qui compte c ‘est la continuité , le gaspillage est surtout venu d ‘incohérences tant industrielles que décisionnelles sur le temps long et pas juste à cause d ‘ énarques .

  13. Guillotin dit :

    tous ces pays baltes, comme l’Ukraine, avaient fricoté avec les nazis pendant la seconde guerre mondiale …qui se ressemble, s’assemble, et c’est un déshonneur de plus pour la France, d’aller réassurer ces gens-là , qui sont des antirusses farouches: c’est à cela qu’on reconnaît les pays avec des tendances fascisantes..

    • Aymard de ledonner dit :

      C’est sûr que les wagner tatoués jusqu’aux oreilles n’ont aucune sympathies nazies….
      Sinon ou peux aussi remarquer que la Lituanie et le pays du paien Treniota qui a assassiné en 1263 son oncle Mindaugas devenu chrétien. Donc on peut remonter loin…D’ailleurs il me semble que ce sont des gens venant des rives du Dniepr qui ont émigré à la préhistoire pour peupler la Lituanie. Cela fait donc longtemps qu’ils sont de mèche les bougres!

    • Bench dit :

      @Guillotin: et dans ton cher pays la France Guitou? Tu fais quoi du gouvernement de Vichy « fricoteur avec les nazis » pendant cette fameuse seconde guerre? Ca compte ou pas pour toi? Il est pour qui le déshonneur dans ce cas précis? Vu le nombre de bêtises que tu sors Guitou, je te dirais que c’est à ça qu’on les reconnait les ….. Tu m’as compris, tu m’a?

    • Alpha (α) dit :

      Allons, allons Guignol, reprenez vous… Vous oubliez que l’Allemagne nazie a fricoté avec l’URSS de Staline (pacte germano-soviétique) . Que ce pays, dont la Russie est l’héritière aujourd’hui, était autant antisémite que le IIIème Reich.
      Hitler et Staline, un antisémitisme partagé, ce qui facilité le dépeçage de la Pologne entre les deux pays, et a permis aux nazis de traquer plus de deux millions de juifs avec la complicité de Staline.
      Et les tendances fascisantes des Russes d’aujourd’hui se révèlent à tous.
      Et il est de notre devoir d’aider les pays qui veulent sortir de cette fange où ils sont restés pendant près de 70 ans. Les Russes ? Tant pis pour eux, qu’ils restent dans leur monde parallèle .

      • Guillotin dit :

        @Alpha ( Z) votre monde parallèle à vous, c’est un monde où on n’apprend pas l’Histoire en dehors des communiqués de l’OTAN, où on ignore les rôle « éminent » des ukrainiens dans la Shoah, et ce qui s’est passé en Finlande et dans les pays Baltes pendant le nazisme .. savez-vous que ces gentils sont en train de construire partout des Murs de la Honte de 2022, dans le silence total des médias de l’Axe du Bien ?

        Ils ont tellement apprécié le Mur de Berlin qu’ils veulent faire la même chose ! ah mais j’oubliais, eux, ils ont le droit de faire des Murs de la Honte, comme Israël, car ce sont les forces de l’Axe du Bien .. Il est donc normal que les Médias de l’Axe du Bien ignorent superbement cette réalité importante..et tellement signifiante..la PropagandaStaffel ne peut pas être partout, hein ?
        Quand vous saurez les yeux débouchés, vous ferez signe, qu’on vienne tirer la chasse d’eau !

        • Alpha (α) dit :

          Engagé Guignol, reprenez vous !
          J’insiste et complète votre com !
          Est ce que ce que je raconte est faux ? Non !
          Les Ukrainiens, tout comme d’autres, dont les Baltes, ont fricoté avec les nazis. Mais il y avait un but : se dégager de la tutelle Soviétique.
          En bref, ils ont appliqué le célèbre « l’ennemi de mon ennemi est mon ami ! »
          Et avant cela, les Rouges ont eu aussi fricoté avec les nazis. Je sais, c’est dur à entendre pour vous, mais ce sont les faits…
          Et aujourd’hui encore, n’importe quel clampin un minimum renseigné ne peut qu’éclater de rire en entendant Poutine et ses soutiens parler de « dénazifier l’Ukraine », et aurait envie de leur dire de commencer par la Russie…
          Pour ce qui est des « Murs de la Honte », terme employé par vous et dont personne ne serait au courant, toujours selon vous. Je peux vous fournir des liens si vous voulez, histoire de montrer à tous vos mensonges ?
          Tiens : https://www.leparisien.fr/international/la-pologne-a-termine-la-construction-dun-mur-dacier-a-la-frontiere-avec-la-bielorussie-30-06-2022-OKH4Q3LFXNBZHDBJBAH5GKZAZU.php
          « Le Parisien », c’est bien un média de l’Axe du Bien, non ?… 🙂
          Bon, après, les mensonges chez vous, comme chez d’autres, c’est génétique… On ne s’étonne plus. 😉
          Après, ces murs peuvent être utiles, dans la mesure où ils sont destinés à éloigner la tumeur cancéreuse de l’Europe qu’est devenue aujourd’hui la Russie…
          Il n’y a pas de honte à se protéger d’une tumeur maligne et potentiellement dangereuse…
          Et nos amis Russes (et vous…) devraient être ravis, puisqu’ils ne veulent pas « être pollués par les valeurs occidentales ». En somme, chacun sa route.
          Sinon : hier j’ai écouté une interview du vice-président de la Douma, Piotr Tolstoï. Au delà du fait que ce M. semblait lettré et parlait un très bon français, figurez-vous qu’il semblait ne pas avoir intégré que…. l’URSS, c’était fini !!!
          Pour lui, l’Ukraine, c’est à lui et à la Russie !
          Pourquoi ? Parce que son arrière-arrière grand-père est né à Kiev !!!
          Bienvenue dans le monde parallèle russe ! 😉

          • Bomber X dit :

            @Alpha (..)
            Pour rebondir sur votre conclusion.
            Sur un plateau de télé russe, les propagandistes pointent aujourd’hui le Kazakhstan comme le « problème suivant » à régler après l’Ukraine, utilisant la bonne vieille même méthode de diabolisation à base d’accusation de nazisme, (MDR !) comme ils l’ont fait avec l’Ukraine.
            Après, on comprend pourquoi : Astana s’éloigne de Moscou qu’elle ne soutien pas dans son aventure ukrainienne, n’a pas soutenu les référendums illégaux et fantoches dans le Donbass, et ne veut plus faire selon la volonté du Kremlin. De plus, les Kazakhs lorgnent maintenant sur l’UE pour exporter leur gaz, ce que vit très mal Moscou, qui juge cela déloyal et compte sur ce pays pour lui fournir l’uranium nécessaire à ses centrales et à sa défense. Ajoutons à cela la forte minorité russe présente au Kazakhstan (environ 20 %) et tout est réuni pour que le scénario ukrainien se répète !
            Mais relativisions : pas sur que la Russie ait les moyens d’attaquer le Kazakhstan, et surtout, pas sur du tout que la Chine laisse faire !
            En tout cas, tout comme pour l’Ukraine, on voit bien que les Russes vivent dans un monde imaginaire où ils croient encore que toutes les anciennes républiques soviétiques sont leur propriétés.
            Et le réveil est douloureux.

  14. Charcot84 dit :

    @guillotin…..c’est vraiment plus fort que vous, cette propagande russe répétée à l’envi !!!! Les lettons de 1942 sont-ils les mêmes que ceux de 2022 ? Vous voyez des nazis / fachos partout ! Alors que le quotidien nous confirme que les actions russes sont toutes teintées de fascisme et/ou nazisme !!! Le bombardement ce jour d’une maternité ukrainienne en est encore la belle illustration et, de grâce , épargnez nous le tradition couplet, des soldats ukronazis qui étaient installés dans cette maternité ! …. L’honneur de la France est de soutenir tous ceux qui s’érigent contre la barbarie de la soldatesque russe !

    • Guillotin dit :

      @ Charcot84 : Les bombardements  » de maternité » on les connaît , c’est même devenu un grand classique des conflits modernes, ceux qui se passent autant à la télé et dans les chaumières où il faut faire pleurer, que sur le terrain..
      Il y a eu des dizaines d’annonces de ce type depuis février, et aucune n’a été confirmée par des enquêtes indépendantes ensuite ! ça ne vous dérange pas qu’on vous assimile à une andouille à ce point, en vous enfumant presque tous les jours ?

      • Nestor Potkine dit :

        Vu ce que nous les Français avons fait à un grand nombre de peuples qui ne demandaient rien à personne, selon votre logique nous devrions supplier Poutine de nous envahir.
        Ce qui est d’ailleurs ce dont vous rêvez, à l’évidence.

      • lgbtqi+ dit :

        Vous semblez particulièrement peu au courant de la liste des crimes de guerre qui s’accumule contre la poutinie.

        En fait, vous les connaissez. Mais vous préférez essayer de les enterrer. Comme les cadavres.

        Mais là où je vous rejoins, (mais trop près tout de même, vu votre odeur), c’est que c’est effectivement désagréable d’être pris quotidiennement pour des andouilles, sentiment qui naît de la lecture de vos posts mensongers, relais de la propagande du trio kim-xi-poutin.

        • Bomber X dit :

          « Vous semblez particulièrement peu au courant de la liste des crimes de guerre qui s’accumule contre la poutinie.  »
          Si, il le sait pertinemment. Mais il nous la joue « Cachez ce crime que je ne saurais voir! »

      • Charcot84 dit :

        @guillotin, votre défense est toujours calquée sur les mêmes procédés (tous issus de la propagande russe dont vous êtes un piètre relais). Vous réclamez toujours à corps et à cris des enquêtes indépendantes….plus de 4000 faits de crime de guerre de la part des russes ont été mis en lumière et documentés par des experts de l’ONU, des enquêteurs de la CPI (non ukrainiens) voire des enquêteurs des la Gie Française (on va les écarter car trop teintés d’otanisme selon votre diatribe habituelle). Quant à me traiter d’andouille, je vous retourne aisément ce qualificatif (je vais resté poli ). Par contre votre absence totale de discernement, votre parti pris vous discrédite chaque jour un peu plus, vous êtes l’idiot utile de ce forum. En 1940, nul doute que vous auriez été un brillant et zélé collaborateur tellement vous haïssez votre pays la France. A l’instar des russes, à vouloir tellement dénazifier le monde , vous êtes devenu le meilleur représentant du fascisme tant décrié.

        • Tudûuu Ouaf dit :

          « Vous réclamez toujours à corps et à cris des enquêtes indépendantes ».
          Des corps, il en reste probablement beaucoup à déterrer, et les cris d’orfraie outragée de Guillotin ne changeront rien au fait que la Russie poutinienne a commis quantité de crimes atroces.
          Pour autant, on écrit à cor et à cri, pas « à corps et à cris ».
          C’est une vieille expression de vénerie, faisant référence au fort bruit causé par le son du cor de chasse et le cri du rabatteur et/ou du chien de chasse.

      • Bench dit :

        Pour ce qui est de vos avis si peu éclairés et de votre propagande lourdingue niant la réalité de l’agression russe envers l’Ukraine constamment rabâchés ici, pas besoin d’enquêtes indépendantes pour affirmer que c’est toujours du grand n’importe quoi, Guillotin!

      • Alpha (α) dit :

        C’est quoi une « enquête indépendante » selon les Russes et les crétins décérébrés leur servant d’aficionados ? 🙂

    • lgbtqi+ dit :

      @ Charcot84 :

      l’artifice de chiotin est double :

      1) essayer d’estomper les 80 millions de morts causés par le communisme en braquant le projecteur sur les massacres nazis

      2) estomper l’actualité des motifs nazis de la poutinie en focalisant l’attention sur un passé marginal

    • EchoDelta dit :

      Assez d’accord avec vous.
      La question est surtout ou s’arrêtera la dénazification ? Est ce que l’Allemagne mère partie du Nazisme, ou l’Italie du fascisme, l’Espagne avec le souvenir de Franco, la France si on se réfère aux Antifa qui clament que nous avons un gouvernement fasciste… sont concernées par ce sujet ?
      La liste peut être longue… Et tous les pays d’Europe se sentir concernés, voir les US, puisque certains indique ici que l’Allemagne des années 30 a vue sa puissance industrielle augmenter fortement avec le concours des américains…, ne parlons pas l’Argentine ou du Chili !
      Bref ce discours de dénazification est un peu ubuesque, il reste que les russes veulent (re)conquérir l’Ukraine pour se faire un glacis protecteur contre les ennemis qu’ils se sont attribués, il peuvent maintenant jouer carte su table, sans avoir a inventer des histoire scabreuses pour justifier leur invasion.

      • rainbowknight dit :

        Avec sa dissuasion nucléaire nul besoin d’un glacis protecteur. La société russe est malade d’un pouvoir dictatorial qui n’a pas su développer la nation. Violence endémique, décroissance démographique « slave » au détriment d’autres républiques à la natalité plus dynamique.
        Vlad le Sanguinaire a voulu rattacher la « petite Russie » à l’unique Russie. Le même sort attendait la « Russie blanche » Bélarus. Sans coup férir il accroissait sa population et marquait la domination prégnante des slaves sur le reste de l’Empire des Tzars et Soviets.
        Pour le malheur du peuple russe les ambitions du dictateur ont échoué. C’est l’évolution du monde, le renouveau des idées et le goût pour la Liberté qui conduisent les jeunes nations à s’émanciper de la tutelle des maîtres d’hier.
        La violence et la peur n’auront qu’accentué la haine des uns pour les autres.

  15. Jean dit :

    Vous censurer, je vois qu on aprend rien sur votre site de conversation irresponsable !! Surtout ne censurer pas souvenir d asie c est a votre niveau pas le mieux et bonne guerre

    • Er ez et é dit :

      Peut-être qu’on n’apprend rien sur ce site, mais il est certain que vous n’y avez pas appris l’orthographe.

  16. ro etjo dit :

    et vive la chasse bordel

  17. Panzerfaust dit :


    On aurait préféré des F-35, mais on fait avec ce qu’on a.

  18. Charognard dit :

    Le CMAAE en parle dans don audition:
    https://twitter.com/OpexNews/status/1593584137234964480