Otan : L’Allemagne va déployer de systèmes de défense aérienne Patriot dans l’est de la Pologne

La semaine passée, après la chute d’un missile S-300 présumé ukrainien dans les environs de la localité polonaise de Przewodów, située à une dizaine de kilomètres de l’Ukraine, l’Allemagne a proposé dans la foulée d’envoyer des avions de combat Eurofighter EF-2000 afin de renforcer les patrouilles aériennes au-dessus de la Pologne, puis d’y déployer des capacités de défense aérienne.

« Les avions n’ont pas besoin d’être déplacés en Pologne pour cela. Les patrouilles peuvent être effectuées à partir des bases de la force aérienne allemande [Luftwaffe, ndlr] », a ensuite précisé Christian Thiels, le porte-parole du ministère allemand de la Défense, le 16 novembre.

Cette proposition concernant les EF-2000 de la Luftwaffe a pu surprendre étant donné que l’Otan mène des missions de type « Air Shielding » dans l’espace aérien polonais depuis le début de la guerre en Ukraine. D’ailleurs, l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE] y prend part, avec une à deux vols effectués chaque semaine par des Rafale et/ou des avions de détection et de contrôle E-3F « AWACS ».

En outre, toujours dans le cadre de l’Otan, des Eurofighter italiens sont actuellement déployés à Malbork [nord de la Pologne] et des F-22A Raptor de l’US Air Force ont pris leurs quartiers à Lask [centre]. Ces moyens renforcent évidemment ceux de la force aérienne polonaise, qui dispose de F-16 [et de MiG-29].

Quant aux capacités polonaises de défense aérienne, celles-ci ont été renforcées par deux batteries Patriot PAC-3 déployées par les forces américaines en mars dernier. Et, alors qu’elle accueille l’un des deux sites anti-missiles AEGIS ASHORE de l’Otan à Redzikowo, la Pologne attend la livraison de quatre systèmes Patriot dans le cadre de son programme Wisla et prévoit d’en commander six autres exemplaires.

Quoi qu’il en soit, et après s’être entretenu avec Christine Lambrecht, son homologue allemande, le ministre polonais de la Défense, Mariusz Blaszczak, a dit avoir accepté l’offre faite au sujet des systèmes Patriot, via Twitter, le 21 novembre. Et cela alors que la Pologne n’a pas rejoint l’initiative European Sky Shield, lancée par l’Allemagne dans le cadre de l’Otan afin de renforcer la défense aérienne des pays volontaires.

« Avec satisfaction, j’ai accepté la proposition de la ministre allemande de la Défense de déployer des batteries Patriot supplémentaires dans notre pays », a affirmé M. Blaszczak. « Lors de ma conversation téléphonique avec la partie allemande aujourd’hui, je proposerai que le système soit stationné près de la frontière avec l’Ukraine », a-t-il ensuite précisé, sans avoir un mot sur d’éventuelles patrouilles aériennes de la Luftwaffe dans le ciel polonais.

L’Allemagne dispose de douze batteries Patriot, mises en oeuvre par le Flugabwehrraketengeschwader 1 [FlaRakG 1 ou Escadron de missiles anti-aériens 1]. Au moins une a déjà été déployée en Slovaquie, afin de remplacer le système de facture russe S-300 que ce pays a livré à l’Ukraine.

Cela étant, l’état-major ukrainien a saisi la balle au bond, voyant dans ce déploiement de systèmes Patriot près de la frontière l’opportunité de renforcer la protection de l’ouest de l’Ukraine contre la menace des missiles russes.

« Depuis le début de l’invasion de la Russie, nous avons demandé au monde entier de nous protéger, de fermer notre ciel, de nous fournir des armes et des avions. Nous voulons vraiment que cela se produise. Au moins sur cette partie du front, nous aurons en quelque sorte nos cieux protégés par ces systèmes », a en effet déclaré Yuri Ignat, le porte-paroles des forces ukrainiennes.

Seulement, il ne s’agit que d’un voeu pieux… étant donné que l’interception éventuelle d’un missile russe par une batterie Patriot allemand au dessus du territoire ukrainien marquerait une implication de l’Otan dans le conflit… Toutefois, sans aller jusque-là, il est possible que le radar de ce système puisse partager des informations avec la défense aérienne ukrainienne, sans avoir à engager de cible.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Ach , nostalgie !

    Un missile comme quand j’ étais petit ; tout rouge avec un nez blanc , ciel que c’ est joli !

    HEIN ?

    Plutôt tout blanc avec un nez rouge ???

    Ah bon , tel un clown ?

    Ouais , peut-être bien ; effectivement….

    Cela étant , pour parler d’ un missile on ne dit pas « nez » , mais tête ou mieux ogive !

    Eh oui….

    Ces savants , quels grands enfants….. 🙂

    • J'me fend la gueule (à coup de hache!) dit :

      Tiens en voilà un autre tout neuf, le tien est fini tu vas te bruler les doigts….
      Dans le filtre y’a plus rien et c’est pas bon…

  2. Lotharingie dit :

    Bonjour,

    Pour anecdote :

    « ..Bien loin des classements budgétaires, certains pays n’hésitent pas à se priver d’un pan de leur outil de défense pour venir en aide à l’Ukraine.

    C’est le cas du Grand-Duché de Luxembourg, dont l’armée a fourni la quasi totalité de ses véhicules légers Humvee aux forces ukrainiennes.

    Quelques dizaines de véhicules, cela peut paraître « limité ». Ils représentent en réalité un effort conséquent pour l’armée luxembourgeoise, qui se sépare des deux tiers de son parc et voit sa mobilité tactique considérablement réduite en attendant l’arrivée du « Command, Liaison and Reconnaissance Vehicle » à compter de 2024.

    S’il fallait oser une comparaison maladroite, c’est comme si la France décidait de donner près d’un millier de ses véhicules blindés légers (VBL)… »

    https://www.forcesoperations.com/dons-et-formations-le-luxembourg-renforce-son-aide-a-lukraine/

    • Simplet dit :

      Maladroite en effet la comparaison : entre la France et un quasi paradis fiscal, ça ne me semble pas très judicieux…

      Cordialement,

    • Félix GARCIA dit :

      C’est donc le moment pour la France d’envahir le Liste… Luxembourg !
      ^^

      • Lotharingie dit :

        Bonjour,

        « ..C’est donc le moment pour la France d’envahir le Liste… Luxembourg !.. »

        Honnêtement cela me gênerais  » un peu  » ; je me rends régulièrement chez notre « petit voisin ».

        Encore pour l’anecdote, Xavier BETTEL et moi, nous nous connaissons personnellement. Nous étions à la « fac « ( il y a presque 3 décennies.. ) ensemble.

        Bien à vous.

        • Lotharingie dit :

          à Felix :

          « .. Nous étions à la « fac « ( il y a presque 3 décennies.. ) ensemble…’

          Oups !!!

          Soyons clair : par « ensemble », j’entend  » même groupe d’étudiants potaches » ; et pas ensemble au sens de :  » en couple « .

          Ma conjointe , juge est de sexe féminin.

          Bien cordialement.

        • Félix GARCIA dit :

          Bonjour,

          Pour prouver votre allégeance à l’Empire de France, vous serez donc spécifiquement désigné pour embastiller cet homme que vous avez connu.
          Et si jamais vous l’avez apprécié, alors c’est aussi vous qui allez le soumettre à la question !
          ^^

          Bonne journée à vous.
          Et mort au Listen… Luxembourg !
          https://twitter.com/CanadianForces/status/1589724378157256709/photo/1
          🙂

    • Twouan dit :

      Oui enfin le budget defence du grand duché c’est 0.6% du PIB. Donc, on est pratiquement au niveau du symbolique. Ils devraient theoriquement faire 3 fois plus d’effort tout les ans.

      Les pays balte font des efforts enormes d’accord mais le luxembourg?. Ils font le minimum pour qu’on les mette pas à l’index à l’otan.
      Enfin c’est 100 fois mieux que les efforts militaires de la Suisse.

    • blavan dit :

      Pour l’instant le Luxembourg ne risque ni l’invasion des français, ni des belges. Vous oubliez que nous sommes dans un concept global de protection OTAN. Tout ce qui est donné à l’Ukraine sera remplacé par du matériel neuf.

    • Paddybus dit :

      Oui… mais il faut un peu de contexte… le Luxembourg veux quasiment doubler sa population dans les années à venir… et il y a déjà beaucoup de gens des pays de l’Est… alors, cela est aussi une façon de se faire bien voir d’une population qui n’a qu’un rêve quitter leur pays corrompu… et pour pas trop cher, car la destruction de ce genre d’engin est plus coûteuse que de les offrir…!!!!

  3. Bench dit :

    « Toutefois, sans aller jusque-là, il est possible que le radar de ce système puisse partager des informations avec la défense aérienne ukrainienne, sans avoir à engager de cibles » , en effet.
    Dans l’article sur le même sujet sur le site thedrive.com, David Shank, ancien patron de l’Ecole d’Artillerie de Fort Sill, précise que les Patriot peuvent aider à défendre le ciel ukrainien sans tirer sur des missiles. En fonction d’un certain nombre de facteurs, dont l’emplacement, l’Ukraine pourrait éventuellement intégrer les données des radars Patriot stationnés en Pologne dans ses propres systèmes de défense aérienne pour sa défense. Il ajoute que si ces systèmes sont intégrés dans un réseau partagé ils pourraient partager les données d’alerte précoce de leurs systèmes sans engager des cibles hors de portée.
    Interrogé sur le sujet, l’ Attaché Militaire Polonais à Washington Krzysztof Nolbert, a botté en touche en déclarant qu’il n’avait aucun détail sur les règles d’engagement ou la coopération opérationnelle avec l’Ukraine.

    • joe dit :

      Même si ils tirent des missiles, il suffira de nier l’avoir fait. Au jeu du menteur, le seul qui perd est celui qui est honnête. D’autre part la russie ne serait pas légitime à prétendre à une co-bélligérance puisque qu’il s’agitait de détruire un missile russe au de-dessus d’un pays souverain. Même avec une vidéo montrant le départ du missile il suffit de dire qu’il s’agit de tir d’exercice… On se fout de savoir ce qu’en pense Vlad… soit il grogne et menace dans son coin, pour changer, soit il attaque l’Otan.

      • Bench dit :

        @Joe, mouais, c’est bien joli ce que vous dites. Sauf que ceux d’en face n’attendent que ça pour pousser à l’escalade, et à mon humble avis ce n’est pas demain la veille que l’Otan s’amusera à s’en prendre directement à la Russie.
        Quant à dire « soit il attaque l’Otan » c’est faire peu de cas du peu de lucidité qu’il doit bien lui rester à Poutine. Enfin j’espère qu’il lui en reste….

  4. UnKnown dit :

    Je pense qu’ils ont deux options : Option A figer totalement la ligne de front en renforçant leurs unités avec les conscrits et lancer une « petite » offensive en 2023 histoire de bloquer totalement les capacités offensives des Ukrainiens, jouer l’attrition de la cohésion occidentale sur le long terme , en s’appuyant notamment sur les habituels outils : financement et alimentation en conneries des blogosphères d’extrêmes droites/gauches politiques des différents pays, mercantilisme court-termiste sans foi ni loi des uns et des autres (on pense à l’Allemagne et à la Hongrie), hubris mal placée (la France et sa stupide obsession à vouloir être un interlocuteur privilégié/alternatif, alors qu’elle ne pèse plus rien dans ce jeu de géopolitique internationale)…
    Option B une nouvelle « grosse » offensive pour l’été 2023, avec tout ce qu’ils ont de matériel encore performant et les quelques centaines de milliers de conscrits qui ne sont pas encore sur le front et qui continuent leur entrainement, pour épauler leurs unités professionnelles qui restent. L’objectif le plus simple serait de terminer de dégager totalement l’oblast de Donetsk, et éventuellement retourner la vapeur dans celui de Louhansk.
    Mais bon, ça ne se base sur pas grand-chose.
    Dans tous les cas, ça piquera économiquement. Je pense que les relations économiques entre la Russie sont rompues pour des dizaines d’années. Ca n’empêchera pas les entreprises occidentales de se fournir en matières premières Russes, mais il faudra passer par des tours de passe-passe et des pays intermédiaires comme actuellement. Et ça coutera plus cher.

    • M'enfin ! dit :

      Il semble que vous commentez ici le sujet concernant les déclarations du Gal Burkhard.
      Comment est-il possible de se tromper d’article quand on commente ?

    • Dolgan dit :

      Pour l instant, c’est l option C: envoyer immédiatement les nouvelles recrues au front en offensive sanglante et sans rien derrière pour exploiter une éventuelle percée.

      Avec cette stratégie pas du tout econome en hommes, les soldats sensés s entraîner pour l offensive de printemps risquent fort d être envoyés au front prématurément pour combler les trous lors de la prochaine offensive ukrainnienne qui n attendra pas le printemps

    • snoopy dit :

      Je partage votre analyse. Dans tous les cas, Poutine et ses sbires auront mis la Russie en régression.

  5. Raymond75 dit :

    Bonne initiative : la Pologne a une frontière avec Kaliningrad et la Biélorusse ! Pas de paroles, des actes défensifs réels.

    • Saint Benoit dit :

      défensifs ? ha bon ! les russes ont envahi la Pologne et la Lituanie ? Moi j’y vois une provocation.

      • Huon dit :

        Provocation ? ha bon ? les allemands ont annoncé viser Irkoutsk et Vladivostok ? Moi j’y vois un lecteur de DVD rouge à pois bleus.

        • Félix GARCIA dit :

          « Moi j’y vois un lecteur de DVD rouge à pois bleus. »
          Excellent.

      • Novembre rouge dit :

        l’expression «  si tu veux paix, prépare la guerre » vous dit elle quelques chose ?

      • Raymond75 dit :

        Les Russes, ancienne puissance occupante, ont menacé à plusieurs reprise la Lituanie. Kaliningrad est une forteresse bardée de missiles qui menacent la Pologne et l’Europe, la Biélorusse est sous le joug d’un dictateur pantin de Poutine, et ce même Vladimir Vladilirovitch a déclenché une invasion dont le but est de détruire un pays européen …

        Mais tout cela vous l’ignorez, ce n’est pas de votre faute …

        • Guillotin dit :

          @ Raymond75 : votre façon pittoresque de voir le monde est directement sortie du monde de l’enfance , version  » Pinocchio » et son grand nez de menteur .. réussir à aligner autant de mensonges en une seule phrase
          ( votre deuxième phrase) est un exploit !
          Qu’est-ce qui est préférable : rester ignorant de vos mensonges, ou se faire manipuler comme un gamin par un menteur ? le top , c’est d’oser affirmer que l’Ukraine est un pays européen ..

          • Observation clinique dit :

            Le « monde de l’enfance », « gamin ». C’est en effet dans son enfance que Guillotin a construit son fonctionnement sur le mode de la provocation.
            La référence à Pinocchio et la répétition à quatre reprises des mots « menteur » et « mensonge », renforcée par l’usage du mot « manipulateur », sont révélatrices. En prétendant parler de l’autre, le sujet parle en réalité de lui-même et nous dit à quel point il ne croit pas à ce qu’il affirme et nous révèle qu’il cherche à nous amener à réagir à ses propos afin d’y trouver une confirmation de son importance aux yeux du monde.

      • lgbtqi+ dit :

        @ l’usurpateur :

        vous y voyez une provocation ?

        Sans surprise de votre part quand on remonte vos posts.

        tout ce qui n’est pas remise immédiate des clefs à poutin est une provocation pour vous et vos semblables.

  6. hum dit :

    L’armée allemande en Pologne, que de bons souvenirs pour les Polonais; ils vont peut-être aussi leur jouer du Wagner !

    • lgbtqi+ dit :

      Ce sera moins grave que les choeurs de l’armée rouge… Il leur a fallu tant de décennies pour s’en libérer.

  7. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    La Pologne n’a-t-elle pas sa propre défense aérienne? Ou portent-ils déjà des uniformes ukrainiens de l’autre côté de la frontière, comme le rapportent certains journalistes indépendants?

    • Novembre rouge dit :

      Des journalistes tellement indépendants qu’ils sont pays en roubles à la fin du mois pour écrire la propagande poutinienne ?

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        … Alors que le niveau d’objectivité des « médias de qualité » est si élevé qu’ils sont incapables de mentionner Assange plus de deux fois par an?

        • Haltère native trousse dit :

          C’est un polonais qui fait la guerre à la Russie en uniforme ukrainien, Assange ?

      • Guillotin dit :

        @ Novembre rouge : vous vivez sur quelle planète ? vous n’avez jamais lu un média occidental ? surtout ceux qui se font subventionner pour pouvoir survivre, tant ils attirent de lecteurs ? je parle aussi des menteurs officiels de l’Etat français, Radio Paris et ses variantes, et ses comédiens embauchés par pure pitié… je fais déjà des stocks de goudron et de plumes et j’ai acheté une tondeuse de compétition, pour le jour où il faudra bien que tous ces Pinocchios passent à la caisse…

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      C’est incroyable à quelle vitesse mes « stupides théories du complot » sont étayées par des faits confirmés.

      https://news.yahoo.com/poland-wants-german-patriot-missiles-045138748.html

  8. jeff dit :

    « L’Allemagne dispose de douze batteries Patriot, mises en oeuvre par le Flugabwehrraketengeschwader 1 »
    Voilà pourquoi je n’ai pas fait allemand à l’école !!!! 😀 😀 😀 😀

  9. Carin dit :

    C’est une excellente idée de coupler les relevés radars des Patriot en Pologne, avec ceux des matériels basés en Ukraine. Je me pose juste une question, quelle est la position d’une batterie de missiles basée en Pologne, si les missiles sol/air tirés depuis l’Ukraine utilisent ces radars pour se diriger et détruire un missile sol/sol russe?
    Est-ce qu’il n’y aurait pas un petit problème de cobelligérance?
    Je n’ai rien contre, mais je pense qu’aucunes batteries basées en Pologne ne sera couplées avec un quelconque système de tir ukrainien!
    Ces batteries ne sont là que pour le décorum, mais permettront aux servants allemands de s’entraîner à la détection/discrimination/pointage… et pour ces gars, qui n’ont jamais foutu un pied sur un champ de bataille, c’est quand même pas mal!

  10. Sacha dit :

    Les polonais ont acheté américain et coréens avec notre pognon.
    Le seul pays au monde qui a des dirigeants écoutant les boches, ce sont les nôtres.