Pour transporter ses Griffon, l’armée de Terre remplace ses porte-engins blindés par des PEBS

Le programme SCORPION [Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation] ne consiste pas seulement remplacer les blindés « médians » de l’armée de Terre. En effet, il suppose de mener d’autres opérations d’armement, qui, si leur envergure est moindre, n’en sont pas moins essentielles.

Ainsi, par exemple, et en plus d’être anciens, les actuels porte-engins blindés [PEB], basés sur le TRM 700/100 de Renault Trucks, ne sont pas adaptés au Griffon, qui remplace progressivement les Véhicules de l’avant blindé [VAB]. En effet, ce blindé est non seulement plus lourd mais aussi plus haut que son prédécesseur, en raison, notamment, de son tourelleau téléopéré.

« Les véhicules de plus de 4,5 m doivent exprimer une demande de crédit mouvement d’au moins 45 jours ouvrables avant le transport du véhicules », explique ainsi l’armée de Terre. D’où la mise en service, au sein des régiments du Train, du PEBS [porte-engin blindé surbaissé].

Selon les photographies partagées par le Commandement de la logistique des forces [COMLOG] sur les réseaux sociaux, ce PEBS repose sur un Renault Trucks C T6x4 de 520 cv ainsi que sur une remorque « surbaissée ».

« Sa taille permet aux Griffon de passer sous tous les ponts et accroît la réactivité des troupes militaires. […] Grâce au PEBS, les véhicules Scorpion sont disponibles en tout temps. Un gain de temps logistique inestimable », explique l’armée de Terre, qui n’a pas livré plus de détails.

Le 7 octobre, un premier Griffon a été transporté par un PEBS du 516e Régiment du Train de Mourmelon à Versailles, pour le compte de la Section technique de l’armée de Terre [STAT].

Il n’est pas clair si la mise en service du PEBS a un lien avec le marché « Camions remorques de nouvelle génération [CNRG] », qui fit l’objet d’un avis publié en novembre 2021 par le ministère des Armées.

Celui-ci portait plus précisément sur « l’acquisition et le soutien » de 9’400 camions militaires avec leurs remorques « pour le renouvellement des capacités de ravitaillement carburant, de transport d’engins blindés et de logistique [dépannage, transport de combattants, de fret, de matériaux de chantier et de système d’arme] », dans le cadre d’un accord-cadre devant durer dix-sept ans.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

100 contributions

  1. Rayak53 dit :

    Bonjour. Merci pour cet article. Avez vous des informations sur le fournisseur (national?) de la remorque?

    • FR dit :

      Bonjour, il semblerait que ce soit Louault, un très bon constructeur de remorque implanté en Bourgogne. On distingue ses logos sur le tablier avant de la semi.

      • Grosminet dit :

        @ FR:

        Bien vu,parce qu’au design,j’aurais parié sur une Faymonville!
        Pourtant,je passe chaque semaine devant chez eux (à Saint Fargeau,je veux dire),mais jamais vu de vert là bas…..

    • Grosminet dit :

      Alors,pour votre info perso,il s’agit d’une remorque fournie par Faymonville,je croie que le modèle est un Max-Trailer….

      Contrairement à ce que laisse penser son nom,le groupe est…..BELGE!

      Sa spécialité,à ce constructeur,sont les remorques destinées aux transports « spéciaux » types convois exceptionnels louds,et les porte-engins

  2. Prof de physique dit :

    Ce qui confirme peut être, les spécialistes me dirons si oui ou non, que le griffon est trop élevé pour servir en Europe.
    Il me semble adapté pour les opérations au Sahel ou en Afghanistan, mais moins pour la haute intensité sur notre sol.

    • Dans le Bayou dit :

      Vab classique : 2.06 m
      VAB Ultima (avec tourelleau téléopéré) : 3.03 m
      Griffon (avec tourelleau) : 3.5 m

      PRINCIPES GENERAUX DE DETERMINATION DE LA HAUTEUR DES OUVRAGES D’ART ROUTIERS
      Sur la base de cette terminologie, et compte tenu des usages actuels,
      il y a lieu de prévoir une hauteur libre minimale :
      – de 4,30 m sur l’ensemble du réseau routier national ;
      – de 4,50 m sur les grandes routes de trafic international décrites
      dans l’accord de GENEVE du 15 Novembre 1975 (A.G.R.), et
      précisées par décisions ministérielles ;
      – de 4,75 m sur les autoroutes.
      https://dtrf.cerema.fr/pdf/pj/Dtrf/0001/Dtrf-0001963/TO1963.pdf?openerPage=resultats&qid=sdx_q0#:~:text=%2D%20de%204%2C30%20m%20sur,75%20m%20sur%20les%20autoroutes.

      Ça peut coincer sur une remorque trop haute. Donc acte du ministère des armées.

    • john dit :

      C’est considéré comme un véhicule de transport de troupes.
      Donc dans un conflit de haute intensité, il emmènerait l’infanterie proche du front, tout en protégeant d’éventuels contacts, et protège contre un certain nombre de mines.
      Mais il n’a pas pour vocation à être au contact face à des forces bien armées. Là c’est au minimum le VBCI (encore que, il manque d’armement pour avoir un intérêt minimal).
      L’infanterie est à pieds dans ce genre d’affrontements.

      • Edgar dit :

        @john « Mais il n’a pas pour vocation à être au contact face à des forces bien armées. » Mais, à la guerre, est on jamais sûr que ce qui ne dois pas se trouver sur le ligne de feu (par exemple à cause de sa très grande hauteur…) ne finira pas par s’y trouver… Et, dans ce cas, être haut comme un camion de déménagement peut être un problème face à un ennemi armé de canons lourds.

    • souricière dit :

      Pourquoi être trop élevé devrait le rendre inapte au service en Europe? Certains ici cherchent des polémiques pour rien, faut arrêter un peu. Quand l’armée change d’engins, elle adapte tout l’environnement, que ce soit l’infrastructure, les moyens de dépannage, de transports, l’outillage etc…
      Faire cela ne veut pas dire que le véhicule est un « problème ». C’est fait partout ailleurs, vous pensez que lorsqu’on reçoit des A400M, il n’y a que les avions qui arrivent pour remplacer les anciens? Quand le Rafale remplace le super-étendard sur le PA, on ne fait que sortir les anciens du hangar et mettre les nouveaux en faisant comme avant?

      Il s’agit d’un blindé de transport de troupes et ce qu’on lui demande c’est de transporter des troupes en sécurité au plus près du front. Faut arrêter de prendre le Griffon pour un vulgaire MRAP, donc de le lier à des conflits de basse intensité.
      Qu’on m’explique pourquoi on va prendre un BTR-80 ou un MT-LB comme adapté à la haute intensité et non pas un Griffon? Car ils sont plus bas? Car il y en a un qui a des chenilles? Mais ces critères sont ridicules du point de vue opérationnel quand on regarde ce qu’il en est vraiment d’un conflit de haute intensité et des besoins. Il y a trop d’imaginaire qui guide certains esprits sur ce qu’ils pensent être adapté ou non à de la haute intensité, car ils se fixent des principes qui reposent pour beaucoup sur l’image des blindés russes qui deviendront leurs références, donc ce sera des véhicules très bas, chenillés avec un gros canon. Tout ce qui ne ressemble pas à ça vont être pour eux dans la catégorie du véhicule utile pour faire le gendarme en Afrique.
      Mais pourtant le conflit en Ukraine montre bien les limites de ce modèle russe. Dîtes moi, quand on sait que le rôle d’un véhicule de transport de troupe blindé est de protéger le personnel embarqué, vous trouvez que les blindés soviétiques ou tout le groupe est sur le toit de l’engin est adapté à la situation? Que les types peuvent se faire abattre à l’arme légère est adapté à la haute intensité? Que ces blindés soviétiques qu’on pense taillé pour la haute intensité sont en vérité largement moins protégé qu’un Griffon (ils ont l’épaisseur d’un VAB) vont tout de même les rendre « plus adapté » à l’environnement d’un tel combat? Que le danger des mines on s’en fout? Que la visibilité on s’en fout? Non mais vraiment, sous les feux d’armes légères adverses, sous le risque de rouler sur une mine anti-char (on le voit en Ukraine, il y en a un paquet), le risque d’être sous le feu de l’artillerie, vous préférez être à l’intérieur d’un Griffon ou sur le toit d’un BMP ou BTR ?
      Donc toute cette histoire de la hauteur qui servirait de « meilleure » cible n’est qu’une vue de l’esprit, de même que ceux qui parlent de détruire les optiques pour rendre aveugle le blindé, facile à dire quand on est à 3m du véhicule, mais allez à plus de 300 ou 500m et votre perspective changera et quand vous aurez en face une tourelle téléopéré avec une imagerie thermique de qualité , que celle-ci sera couplé à un système de localisation acoustique de tir ennemi, ben que ce soit la haute ou la basse intensité, c’est pareil, l’avantage va très clairement au véhicule et non à celui qui pense pouvoir détruire les optiques avec sa kalash.
      Ensuite je n’évoque même pas tout l’aspect SCORPION.

      Mais bon, il y a des gens qui veulent penser que l’on a et qu’on fait toujours de la merde inadapté car eux derrière leur écran ils ont l’impression que c’est pas comme il faut. De toute façon ce qui fait toujours la différence, ce sont les hommes qui utilisent le matériel, vous pouvez avoir des ukrainiens qui obtiendront de meilleurs résultats en étant sur des humvee ou dans des pick-up que des russes avec des BMP2 et T-72, mais dans l’esprit de certains c’est inconcevable tant ils se disent qu’il y a des engins qui sont faits pour la haute intensité et d’autres qui ne le sont pas. Tant qu’ils ne verront pas massivement l’usage de véhicules comme le Griffon dans un conflit de haute intensité ils penseront toujours qu’il n’est pas fait pour cela, car pour l’instant ils ne voient que des pays se battant avec leurs équipements de la guerre froide. On pouvait entendre un peu la même chose avec le Caesar en son temps, jamais un tel engin ne pourrait égaler un véhicule chenillé protégé comme l’AUF1, jamais il ne tiendrait et n’aurait sa place dans un conflit de haute intensité, il serait balayé très rapidement. Et aujourd’hui face à la toute « puissance » de l’armée russe, il se montre moins intéressant à l’usage qu’un PZH2000 par exemple?

      • Romain dit :

        Mise à part le côté « rageux » merci pour l’analyse, qui me paraît être pertinente.

    • Dolgan dit :

      Ce qui confirme que le griffon est adapté au besoin. Et que le experts ont pas attendu l avis des experts de canapé pour découvrir ses mensurations.

  3. Sempre en Davant dit :

    Mourmelon – Versailles en 45 jours ouvrables ça fait se tordre les chenilles de rire comme gain de temps logistique inestimable.

    Le camping car ne passe pas dans les tunnels ferroviaire c’est bien ça? C’est pas grave : https://www.ouest-france.fr/economie/transports/sncf/entretien-sans-choc-ferroviaire-la-moitie-des-lignes-vont-fermer-alerte-carole-delga-6aa50fea-511a-11ed-ae8d-dd3e997481a9

    La supériorité de la roue dans la mobilité : hihihihi !

  4. MAS 36 dit :

    Un des RETEX de la guerre en Ukraine est certainement le grand coup de projecteur sur l’importance de la logistique militaire. Nous sommes prévenus.

    • Adrien dit :

      C’est toujours drôle de lire s’apercevoir que, la logistique n’est toujours pas prise au sérieux, malgré les leçons des défaites napoléoniennes de la Première et surtout de la Seconde guerre mondiale et précisément de l’opération Barbarossa. Que ça soit chez les militaires, ou anciens et civils intéressés par la défense du pays.

  5. Meiji dit :

    Pourquoi choisir un 6X4 (gourmand en puissance et en poids) alors qu’ils vont passer 99.9% de leur temps sur la route ?
    C’est pas une question de poids, car le Griffon fait moins de 25T tout équipé.

    • la quille dit :

      peut-être pour pouvoir atteler une remorque de 700/100 dessus au cas où?

    • Grosminet dit :

      SI,justement,c’est une question de poids!
      De répartition du poids sur les essieux,afin de se conformer au code de la route français….

      Le tracteur fait déjà 8T à vide en 2 essieux,la remorque 12T…..
      Alors,MEME SI EN THEORIE,le PTR (Poids Total Roulant) est de 44T en 5 essieux (hors,on est déjà à 45 avec un VBCI dessus! ),il faut aussi prendre en compte le poids maximal par essieu……Hors,je doute que ce soient des 13T sur la remorque

      • Conjonction dit :

        Conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.
        Or, pas hors.
        Or, on est déjà à 45. Pas « hors, on est déjà… ».
        Or, je doute que se soient. Pas « Hors, je doute… »
        Merci.

    • Dolgan dit :

      Pour ça, il faudrait connaître l expression du besoin. Mais il est certain qu il ne se résume pas à transporter des griffons sur autoroute.

  6. Parabellum dit :

    Ce gros camion parai vraiment massif et sa silhouette aux flans droits un beau piège à rpg…j espère me tromper…quant à la tourelle gaffe aux rafales pour les optiques et les mecanismes……quand on voit la vulnérabilité des engins en Ukraine on essaye de rassurer en se disant que le mathos russe Bon ça craint…les drones boufferont tout.

    • souricière dit :

      Le blindage est droit uniquement si le tireur est perpendiculaire à celui-ci c’est à dire à 90°), le moindre angle différent va logiquement ne plus le rendre droit.
      Alors quand on ne connait pas trop cela et qu’on se croit dans world of tank avec la logique du blindage inclinée de la 2e GM on va se poser les questions que vous vous posez. Le blindage incliné étant essentiellement un procédé pour augmenter la distance de pénétration dans une logique de combat face à face, mais dans la réalité ce face à face est très rare, que ce soit un dénivelé ou tout simplement un tir sur le côté, l’arrière, l’effet de gain du blindage incliné n’est pas acquis car visuellement à hauteur d’homme vous avez l’impression que ce n’est pas droit.
      Il s’agit, ici, répétons le, d’un véhicule de transport de troupes qui n’est pas destiné à encaisser des séries de tirs d’obus ou de roquettes. Pour les RPG il y a des grilles qui s’installent, il existe déjà plein d’images sur google qui montrent ce que sera un Griffon équipé.

      Quand on regarde le conflit en Ukraine, avez-vous l’impression que les véhicules rabaissés aux flancs non droits sont moins vulnérables? Non.

      • Dolgan dit :

        Et en plus des grilles il y a un kit de surblindage non présent sur cette photo.

    • Entremet dit :

      Quand c’est un dessert, c’est un flan. Quand c’est du pipeau, c’est aussi du flan.
      Mais si c’est un côté, c’est un flanc.
      On peut prêter le flanc à la critique, mais à la cantine, prêter son flan, c’est risquer de ne pas le manger.
      Pour autant, un flan peut avoir des flancs droits et les flancs d’un véhicule peuvent hypothétiquement être en flan (mais ce ne sera pas un blindé et il vaudrait mieux ne pas rouler trop vite). Donc, en extrapolant beaucoup et au prix d’un raccourci sémantique, ce gros camion pourrait très éventuellement avoir une silhouette aux flans droits, mais c’est vraiment pour vous être agréable.
      Ça m’a donné faim, cette histoire. Je me ferais bien un petit flan. A la vanille. Avec du caramel.

  7. affilé dit :

    pourquoi avoir besoin d un porte char ( 520cv , masse de 20 tonnes ? ) pour déplacer le griffon ? il ne peux pas y aller tout seul le griffon ?

    • Sempre en Davant dit :

      Avec pleins de matochars et de tringlots sur la galerie … A la russe quoi!
      Faut pas qu’ils aient le vertige.
      Faut pas passer sous les ponts.
      Pi faut une échelle.
      Ou des parapluies de bergers pour leur faire faire le parachutiste.
      Le porte char?!? Il suit pour transporter carburants zé fourniment : Hoplah-service!

    • jeff dit :

      Pour ne pas exploser son potentiel pour se rendre sur son lieu de mission. Comme tous les véhicule, il doit passer en maintenance tous les xxx kilomètres. Le but est donc qu’il utilise son potentiel quand il est sur son lieu de manœuvre.
      En plus niveau carburant ça doit être plus économique.

    • Harambe dit :

      C’est pour consommer moins de potentiel sur les longs trajets, ça augmente le temps entre 2 maintenances et le reporte sur des camions. C’est le problème quand quelque chose est produite en échantillon.. Pas comme les américains qui en produisent des centaines et des milliers par an et refourgue les anciens aux force de l’ordre pour racheter du neuf…

      Si un A380 pouvait emporter 4 à 6 rafales, j’imagine qu’ils auraient fait pareil pour les livraisons aux clients ou les renforts dans les pays baltes / moyen-orient / Nouvelle Calédonie plutôt qu’en envoyer accompagnés de 2 tankers…

    • Grosminet dit :

      Imaginez seulement un convoi de quelques VBCI sur le périph parisien ^^

      Vu la « maniabilité » d’engins TACTIQUES sur le macadam au milieu de civils déjà pas finots en temps normal,je vous garantis que le convoi mettrait plusieurs jours à sortir de cette galère,avec quelques morts potentiels

      C’est pour faciliter les déplacements (en plus de limiter l’usure « pour rien » des freins et pneus) au milieu des civils…..
      Si l’AdT se la jouait « open-bar »,les VBCI iraient à travers champs,en Azimut Brutal

    • Dolgan dit :

      Pour économiser du potentiel, réduire l usure du matos et du personnel (qui voyagent pas forcément ensembles). Ça doit aussi aller plus vite, le griffon a une vitesse max de 90kmh (classique pour du véhicule militaire qui roulera souvent moins vite que ça).

      Et dans le sens front-> arrières, il arrive souvent que les véhicules ne peuvent temporairement pas faire le voyage seul.

  8. PK dit :

    Donc, si je comprends bien, on a pris l’option roue pour avoir de la mobilité et on utilise des engins à roue pour les déplacer ?

    • Haha dit :

      ça ne sert à rien de les user pour le transit entre 2 points éloignés. les camions coûtent moins cher à changer ou réparer que les griffons.

    • souricière dit :

      On sent votre « expérience » militaire, celle derrière l’écran avec ses croyances et ses incompréhensions.
      Je pourrai répondre à votre question, mais le problème c’est que votre question est en réalité une nouvelle fois un appel au débat roue/chenille par lequel vous imaginez détenir ici un sujet à polémique ou à remise en question alors qu’en fait, comme je le disais, vous ne savez pas comment ça fonctionne dans les armées.
      C’est agaçant d’avoir tellement de monde qui parlent sans savoir juste pour se convaincre de leurs certitudes et propres avis derrière leur écran.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les déplacer en porte chars ça économise du carburant et du potentiel.

    • Dolgan dit :

      Vous découvrez vraiment que les véhicules à roue utilisent aussi le train, bateaux et les portechar pour les déplacements stratégiques ?

      • PK dit :

        Navré, mais non. Il n’y a pas si longtemps, le boulot du griffon était effectué par les TRM.

        On ne mettait pas les TRM sur des porte-chars.

        Maintenant, si le remplaçant du TRM doit se faire transporter, c’est qu’il y a un problème, à la fois de conception et d’usage.

        Si on commence à « économiser » sur un Griffon qui est un PL, alors où va-t-on ?

        C’est juste du délire… Mais bon, à l’image de beaucoup de chose en France. L’armée n’est que le pâle reflet de ce qui se passe au sein du pays.

        • Dolgan dit :

          J avoue humblement n avoir jamais entendu parler de cette version du trm transport de troupes sous blindage.

  9. Watson dit :

    Griffon Voie aérienne mili AM400 Ok, Voie routière mili Ok, Voie routière civile ???
    Voie ferré ??? Voie Maritime ??

  10. blondin dit :

    le 516eme RT a déménagé de Toul à Mourmelon ?

  11. Stéphane dit :

    Enfin un nouveau camion pour le transport mais question les conducteurs mettent ou leur sacs?

    • Grosminet dit :

      Vous chipottez!
      C’est pas comme si la « marchandise » n’était pas une grosse caisse « pleine de vide » ^^
      Sachant qu’au pire,il y’a les véhicules d’escorte (obligatoire pour les convois exceptionnels selon la catégorie,et je peux vous affirmer que pour ce type de convoi,ils sont obligatoires) ……On en met un GROS paquet de choses,dans le Traffic d’escorte 😉

      Bon,c’est sûr que si le conducteur a oublié ses clopes dans le Traffic,le voyage va être long et chiant pour lui :p

    • Niko dit :

      Y’a probablement un camion porte-sacs qui roule juste derrière?

    • MAS 36 dit :

      Effectivement, la cabine n’a pas beaucoup de profondeur, dos droit dans ses rangers….

  12. VinceToto dit :

    « « Sa taille permet aux Griffon de passer sous tous les ponts » l’Armée de Terre à propos du PEBS. Ils doivent parler des ponts d’autoroute en France et d’autres pays.
    Sinon la hauteur normale, non signalée en Europe en dehors des autoroutes c’est 4 mètres de haut. C’est quoi la hauteur PEBS+Griffon tourelleau?
    De toute façon, je ne vois pas comment faire mieux que la remorque PEBS.

  13. Alfred dit :

    On suppose donc que ces tracteurs 6×4 avec leurs remorques surbaissées ne circuleront que sur des routes en bon état et n’auront pas a franchir de rampes, de ralentisseurs, ou de dos d’ânes trop importants (sans parler de giratoires étroits et de chicanes) ni à s’engager dans des chemins boueux. S’il ne sera pas necessaire de demander des credits de mouvement, tous les problèmes ne seront pas pour autant règles car il y a encore pas mal de ponts et de tunnels dont le passage libre est inférieur à 4.50 m, et la signalisation n’est obligatoire qu’en dessous de 4.30 m sur route et 4.50 m sur autoroute, sauf erreur de ma part….
    Donc, gare aux tourelleaux, aux chassis de remorques, et aux comptes rendus….

    • Yoyolegigolo dit :

      Non mais après les PEBS et GRIFFON prendront les axes principaux je suppose, ils ne vont pas s’amuser à aller se balader en Ardèche ou dans les hautes Pyrénées hein… et puis au pire le GRIFFON peux descendre du PEBS et se déplacer tout seul si vraiment y’a un problème et j’imagine que les axes routiers seront étudiés en amont

    • FR dit :

      Bonjour, les ensembles routiers tracteurs 6×4 et semi porte-engins surbaissées sont très courants dans le transport exceptionnel. La nécessité d’un 6×4 peut être justifiée par les besoins de motricité (il en faut peu pour qu’un tracteur 4×2 patine), la capacité de charge sur sellette (bien supérieure à un 4×2 ) et le PTR technique.

    • Grosminet dit :

      Alors,c’est une remorque initialement destinée aux convois exceptionnels….

      Elle possède des essieux auto-vireurs (pour les ronds-points,c’est pratique…..ça braque plus court que ma semi!) et à suspention pneumatique (pour abaisser ou élever la hauteur)…

      Les chemins boueux,c’est pas un problème (tant que ça ne devient pas un terrain de chantier! ),je le fais déjà avec un 4×2 grand-routier pour charger dans les fermes

      Les itinéraires,ça se prévoie (c’était un DES boulots des RCR => Régiments de Circulation Routière,dissous en 2009),et même un simple conducteur routier civil utilise une carte pour voir AVANT si son trajet passe par des ponts trop bas (enfin,les conducteurs ayant un peu de cerveau,il est vrai! ),alors des militaires,dont c’est la MISSION (avoir une MISSION,c’est différent d’avoir un boulot,si vous voyez ce que je veux dire……),je vous laisse deviner

    • Dolgan dit :

      Personne n y avait pensé avant vous. C’est évident.

    • Plusdepognon dit :

      @ Alfred
      Ne vous en faites pas, 30% de nos Griffon n’ont même pas de tourelleau:
      https://blablachars.blogspot.com/2020/11/petites-nouvelles-et-considerations-sur.html

      Ça fait cher pour un camion blindé, mais que voulez-vous…

  14. Sagny dit :

    j’étais présent au tests de chargement sur wagons un superbe engin le griffon franchement c’est bien plus simple par le rail que par camion et moins polluants

  15. Daniel 1945 dit :

    Bienvenue en Macronien, Groland nous envie.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Bienvenue en Macronien,Groland nous envie.  » ?????????????????? Sinon c’est…………………..profond!

  16. Lagaffe dit :

    La cabine du PEBS n’est pas blindée ni armée alors que la charge transportée l’est… chercher l’erreur. Au moins on sait qu’en ca de guerre le chauffeur du PEBS est sacrifiable comme les chauffeurs de camions russes en Ukraine.

  17. Etienne dit :

    Monsieur Laigneau, serait-il possible d’ajouter « 516RT » dans vos Tags ?
    Certes, le 516 n’est pas le 2ème REP ! Mais sans son existence et sans son aide, c’et engin à roues qu’est le Griffon n’aurait pu parcourir le trajet de Mourmelon à Versailles sur un engin à roues du 516 ! (clin d’oeil)

  18. Roland DESPARTE dit :

    La remorque c’est quand le Griffon tombe en panne ?
    Est-ce un problème de consommation ? ou pour ne pas l’abimer peut-être ?
    Et si un pont est trop bas on décharge le Griffon, on passe dessous et on remonte le Griffon sur sa remorque !
    Quelques explications seraient les bienvenues. Merci

    • Dolgan dit :

      Ça fait des dizaines d année que c’est pris en compte dans les infrastructures routières. Les normes sortent pas de nul part.

      On évitera simplement de passer par les itinéraires où ça passe pas. C’est du transport stratégique essentiellement. Ils vont prendre l autoroute, pas la départementale de toute façon.

    • Mathieu dit :

      Combien de griffons dans un rgt d’infanterie? Pas loin de 40. Donc 40 portes chars avec escorte de protection et d’éclairage. Ça fait une belle colonne. Autant pour les rgt Leclerc et les rgt blindés légers. Mais pas de panique nos qqu Tigres suivront.

  19. Mic dit :

    Arrêtez de prendre les personnes qui travaillent sur ce sujet pour des ânes !
    Car il faut pouvoir déplacer ces engins avec des camions avec remorque adaptée, car les déplacer en Europe et même en France pour aller d’un point A à un point B éloignés de plusieurs centaines vous plusieurs milliers de kms
    leur permet de conserver l’intégralité de leur potentiel « à faire la guerre » ils sont fait pour cela…

    • Lagaffe dit :

      Aller d’un point A vers un point B à des centaines de kilomètres, ça s’appelle un train avec des wagons porte-véhicules.
      Pour garder « l’intégralité de leur potentiel » on peut aussi les laisser dans un hangar toute l’année comme les Leclerc, et s’entrainer avec des bicyclettes. C’est typique d’une armée qui a peur d’user ses véhicules parce qu’on est sensé les garder pendant 60 ans en service et les faire rouler que pour les parades.
      S’entrainer au déplacement en cas de guerre de haute intensité en utilisant des moyens civils pour se déplacer ? vous voyez pas l’incohérence ? Et pendant que le Griffon est sur remorque, l’équipage le suit en Twingo ?

      • albatros dit :

        il suit en bus…on regroupe ainsi les équipages qui soufflent un peu avant ou après le combat

        • albatros dit :

          et si c’est loin comme la Roumanie : en avion et les engins arrivent en train (ou camion)

      • Dolgan dit :

        Vous vous rendez compte que vous ne faites qu étaler votre ignorance ?

        Vous pensez sérieusement que les Russes ou les ukrainiens n utilisent pas des moyens de transport civils ? Y compris des portechar ?

      • Mathieu dit :

        J’ai connu le transport de régiment X30 en train. 2 wagons pour le personnel et 52 pour les chars. En temps de paix, donc pas de protection. Des haltes techniques pour vérifier les chaînes de brelage et les cales. Pas question de monter dans les chars à cause des catetaires 100 000 volts. Juste les famas.

  20. Xavier dit :

    Le Griffon semble répondre au complexe qu’avait les VAB français il y a 10-15 ans, en comparaison des mastodontes américains employés en Irak et Afghanistan.
    Il semble lourd massif energivore adaptés aux déserts mais pas en Europe et on le voit bien en Ukraine, il faut de la mobilité, des quads, des 4*4. Less javelins ou autres RPG seraient trop menaçants.
    Je pense qu’il nous en faut juste en cas de projection sur le continent africain mais pas en Europe.
    Pour preuve, certains VAB envoyés à l’Ukraine ont déjà été mis hors de combat.

    • Dolgan dit :

      Je ne suis pas certain que des VAb ont été mis hors combats définitivement. J en ai vu plusieurs endommagés mais ayant rempli leur role. Assurément un quad ou un pick-up dans la même situation et les gars étaient bons pour le cimetière.

  21. Frede6 dit :

    Tout ca me fait dire que l’on marche sur la tête. On joue a se faire peur avec la haute intensité mais intellectuellement nous en sommes à des années lumières.

  22. OBIOU dit :

    Anticiper un transport 45 jours à l’avance , c’est dingue . Je peux comprendre des véhicules civiles . Mais les besoins militaires sont autres .

    • Dolgan dit :

      Personne n’y a pensé bien entendu. Il est évident qu en cas de guerre, on attendrait 45jours…

  23. Godefroy dit :

    le Griffon n est pas censé se déplacer de manière autonome ?.
    sinon à quoi sert qu il soit a roues. Encore du grand n importe quoi. le tourelleau sera mis hors service par le premier tir venu et le camion par n importe quel RPG.
    Encore un délire d ingénieur bien cher et qui n aidera que peunos soldats.

  24. Rogger dit :

    bonjour, comme toujours les nouveaux matériels de LdT sont connus dans un respects des gabarit afin de favoriser la mobilité…. personnellement je crois qur l’ons peux faire mieux.
    ensuites, restes la logistique , l’arme du train vas devons évoluer en capacité et savoir faire… bien sur ils ne faut pas le dire..

  25. BAMBI dit :

    LOUAULT

  26. Jean Le Bon dit :

    Le Griffon a besoin d’un porte « char » ? Il ne peut pas se mouvoir comme un camion lambda ?

  27. Mic dit :

    Vous avez comparé le coût de la maintenance entre « un porte char » et le Griffon ?
    Il me semble que vous ne l’avez pas fait….
    Décidément sur ce site les personnes qui connaissent la « chose » militaire ne sont pas nombreuses !!!!

    • Roland DESPARTE dit :

      Mic, vous êtes là pour nous instruire sur la « chose ». Pouvez vous avancer des chiffres en ce qui concerne la maintenance de ces engins ? Merci

      • Mic dit :

        Et pourquoi vous n’iriez pas les chercher vous même ?

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Et pourquoi vous n’iriez pas les chercher vous même ? » Quand on argumente, on annonce quelque chose la moindre des politesses etde prouver ses dires. Votre réponse indique nettement que vous avez balancé une « info » pour susciter la polémique! D’autre part votre argumentaire premier tombe à l’eau, comparaison de coùts et bien affichez les plutôt que nous la jouer en mode : »je dis ca, je dis rien » où « je n’en dirai pas plus » De l’embrouille en somme!

          • Mic dit :

            Entre un tracteur avec une remorque surbaissée militaire issu d’une construction industrielle adapté aux besoins et cahier des charges de la Dga et un blindé comme le Griffon entièrement étudié conçu fabriqué pour faire la guerre sur n’importe qu’elle point du globe à votre avis le coût du MCO ie plus important il est où ?
            Vous réfléchissez de temps en temps….
            Rien que les pneus du Griffon
            sont spécifiques ils doivent
            être conçu pour résister à un ied ou une balle…De plus un système de gonflage est centralisé au poste du pilote pour faire varier la pression svt le terrain et l’état de ce dernier..neige, boue asphalte sable ect… les pneus coûtent une blinde à côté des pneus du porte char…

  28. Nexterience dit :

    Les agaceurs faussement naïfs sont de sortie pour neutraliser à chaque fois toute bonne nouvelle pouvant patriotique.
    Objectif : neutraliser toute satisfaction, pousser les français au mécontentement, la chienlit.
    Bénéficiaire objectif: la Russie.
    A moins que ce soient juste des râleurs radicalisés.

    • Roland DESPARTE dit :

      Agent russe ? radicalisé ? Seriez-vous partisan de la grande muette… Parfois on ne sait pas, alors on demande. Parfois cela semble aberrant, alors on dénonce. J’ai été gendarme et je me souviens de ces temps où on partait sur l’intervention sans deux tons ! parfois sans gyro ! et surtout ne pas le dire officiellement… Il m’est même arrivé de pousser le véhicule en panne de batterie !!! Et je ne vous parle pas des TRPP13 qui ne passaient pas mais qu’on devait avoir pour la forme et le protocole ! Je ne vois pas ce qu’il y a d’antipatriotique à s’étonner de certaines situations qui nous semblent ubuesques ! Aujourd’hui, c’est vrai, de gros efforts ont été réalisés. Mais un véhicule de guerre qui ne passe pas sous un pont ou doit se déplacer sur de longues distances sur un porte-char, et par une autoroute, excusez-moi mais cela me parait quelque peu ubuesque. Mais je ne demande qu’à me tromper !

      • Nexterience dit :

        Je suis désolé que ce message ait pu vous fâcher. Je pose un constat sur les commentaires des articles de bonnes nouvelles sur ce site et ailleurs : tout enthousiasme est systématiquement taclé par des gros râleurs, non des questions neutres. Est-ce calculé ? En partie oui pour cristalliser une chienlit.
        .
        La France est solide par sa souveraineté militaire. Sa faiblesse est son instabilité intérieure et nos adversaires y travaillent, qu’ils soient russes ou autre.

    • Décryptage dit :

      @Nexterience
      Il y a les deux.
      Beaucoup des seconds (par forcément radicalisés, le Français est râleur) et quelques-uns des premiers (pas forcément au service des seuls Russes).
      Mais ces quelques-uns sont très actifs et trouvent un large écho chez les seconds.
      Et vous avez très bien analysé le but de la manœuvre : diviser les Français, leur faire perdre la confiance en leurs institutions, délégitimer l’Etat, remettre en question nos alliances. Affaiblir la France et, plus largement, diviser l’Europe.
      L’instrumentalisation du populisme est une arme extrêmement puissante et c’est une des grandes faillites de l’éducation nationale que de n’avoir pas formé des citoyens capables d’y résister.

  29. Alfred dit :

    Permettez mois de sourire. Cette affaire me rappelle celle des semi surbaissées Nicolas pour remplacer les Coder et les Rogers derrière les TBU à la fin des années 70. Le résultat aucours d’une manoeuvre test fut quelque peu « contrariant ». Quand aux itinéraires préparés, j’ai le souvenir de quelques déconvenue avec notamment le pont tunnel à l’entrée de Brives dont la hauteur libre était inférieure à celle indiquée du fait des refections successives de la chaussée.
    J’espère pour vous que les autoroutes ne seront pas des cibles privilégiées. Quant à la condescendance, je crois qu’on devrait remettre en service quelques GLM, par exemple, histoire de remettre les pendules a l’heure. L’humilité n’a jamais fait de mal à personne

    • VinceToto dit :

      Il y a un Griffon qui est allé de Mourmelon à Versailles par la route! Waou! Un petit pas pour le Griffon, un grand pas pour l’Humanité! Chapeau bas au 516 RT.
      Ne venez donc pas critiquer cette grande victoire de l’Armée française, de la Nation sinon vous allez vous faire traiter d’agent russe.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Ne venez donc pas critiquer cette grande victoire de l’Armée française, de la Nation sinon vous allez vous faire traiter d’agent russe. » Pas forcément par contre d’imbécile………………………………….assurément!

  30. Carin dit :

    Plus il y a de « pleureuses » aux pseudos inconnus… plus je me dis que l’armée française a tapé dans le mille!
    Et vu les motifs invoqués pour fondre en larmes, je me dis qu’ils sont verts de rage, et ça, ça vaut de l’or. Merci à toutes, et revenez rapidement avec de tels motifs… c’est que du bonheur!

  31. Sempre en Davant dit :

    Les commentaires anti râleurs sont presque inquiétants.
    Une armée professionnalisée il y a peu semble avoir oublié les engins de dépannage dans la manœuvre, le train et le matériel juste derrière.
    Alors, pour sur, chacun connaît par cœur tout les points de graissages du P4 et toutes les façons de rattacher l’accélérateur du Beber au plancher : donc nous ont risque rien! En plus il y a ubereat qui livre a vélo : pas besoins de bricoleurs extérieurs ni de livreurs intérieurs. Pourquoi manger des rasquettes j’veux une pizza! Pourquoi du carburant pour ceux de derrière : ils ont besoins de ce faire les jambes yakeunouskonnébô! Des pétroliers dans les armées? Pourquoi il y a des raffineries à bloquer?

    Et puis, même si l’antique VAB utilisait aussi des remorques et des wagons, les Griffons ont montré qu’ils pouvaient rouler au sahel : Toussa! Yep! Choupiii!
    Seulement quelques régiments tel le 3éme RIMA ont utilisé leurs VAB pour se battre et pas seulement pour se déplacer. Quelle différence? L’analyse des risques et la décision qu’il valait mieux faire les 300 derniers mètres jusqu’aux bunkers irakiens à fond les ballons dans le VAB qu’à pied dans le sable mou.
    Le TTA initial étant, descendez donc derrières les bosquets avancez siouxement à pied jusqu’à l’objectif sous l’appui du VAB (si vous avez la chance que le chef de bord est une mitrailleuse) pi après, recueil et défilé de la victoire.

    Quand même, un peu de sérieux, la guerre, la vraie, c’est pour les AMX 10P! Le VAB c’est pour trimballer le saucisson où pour que les « tambours miniatures » chantent pas « sac au dos dans la poussière »… Hélas, ces gens chez qui l’on ne saurait être soupçonné d’ avoir un frère, ce mêlent de changer la tactique et se la jouent « chasseur à pied des sables d’Irak ». Des initiatives en plus! Oublions cela. Maintenant tout est prévu.

    La protection qu’apporte le Griffon est très bien venue. L’efficacité des tourelleaux aussi… Mais qu’on monte des régiments pros sur ces engins pose question. Si le besoin sur un théâtre est d’avoir un MRAP pourquoi ne pas avoir un MRAP pour ce théâtre?
    A moins que la différence avec le VBCI ne soit pas assez nette?
    N’y a t’il pas mieux a faire que de se la passer au cirage pour se la mesurer? Le 3 s’est adapté…

    Il sera bien plus difficile et, de plus en plus difficile, de s’adapter aux coûts de carburants et à l’entretien en campagne que les engins seront plus chers, plus gourmands et plus rares tandis que les armes improvisés adverses seront plus efficaces, diverses, etc.

    La question de la continuité de l’État se pose avec plus de brusquerie qu’un Antonov. YENAPLU! C’est le crash.
    Le Train, le Matériel, le Génie, la protection des stocks gares et convois et pas que les ZMS à l’arrache devant MC Do… Mais aussi le génie civil, la SNCF, EDF, Air France (et kes refus de piloter les troupes vers l’AS ), des rafiots, …, les cartes, boussoles, coups de gueules. Emplois réservés, réserves, territoriaux, culture défense dans les structures.

    C’est pas le moment de manquer d’humour!
    Faudrait reprendre la corvée de gourganes et de rutabagas. Pourvu qu’il reste du lard fumé et de l’ail.

    • Belzebuth dit :

      @ Sempre en Davant
      Tant que tous les ponts motorisés flottants ne sont pas donnés à l’Ukraine, sur un continent européen où il y a des coupures humides tous les 15/20 km…
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/09/28/groupe-reel-reprend-cnim-systemes-industriels-23346.html

      • Sempre en Davant dit :

        Séditieux ! Niez vous le chauffement climatique ? Ou voulez vous faire la croisière s’amuse ? 😉

        Vous avez raison c’est une capacité essentielle que le franchissement !

        En me relisant trop tard (ça pique, Désolé pour les fôtes) j’ai réalisé que la capacité industrielle aurait dû être au premier plan de mon commentaire.

        Nous sommes tellement géniaux avec tous nos étudiants supérieurs que les pièces qu’attendent nos centrales seront soudés en Italie !
        L’industrie, les métiers… l’horreur pour la gôche.

        Bon… suffit de traiter les Griffon comme les sacs F1… Un sac poubelle bien gonflé bien lié… tais toi et nage !

  32. Bob dit :

    Un an entre le marché et l’arrivée des premiers camions? Peu crédible dans l’armée.
    Un camion surbaissée, un porte-char, est un problème pour passer partout, un comble pour un engin à roue.