Le porte-avions HMS Prince of Wales victime d’une avarie peu après avoir appareillé de Portsmouth

Après avoir pris part aux manoeuvres Cold Response 22 en Norvège en tant que navire amiral de composante maritime de la force de réaction rapide de l’Otan [NRF – Nato Response Force] puis à l’exercice Flotex 22 en Méditerranée sans aucun avion embarqué à son bord, le second porte-avions britannique, le HMS Prince of Wales, doit rejoindre les États-Unis en vue d’effectuer des essais avec des chasseurs-bombardiers F-35B et des drones aériens dans le cadre d’une mission de quatre mois, appelée Westlant 22. En outre, des exercices avec l’US Navy, l’US Marine Corps et la Marine royale canadienne sont au programme.

« Emmener le groupe du HMS Prince of Wales à travers l’Atlantique pour le reste de cette année repoussera non seulement les limites des opérations des porte-avions britanniques, mais renforcera aussi nos relations de travail étroites avec notre allié le plus proche », a commenté le capitaine de vaisseau Richard Hewitt, son « pacha ».

Mais ce déploiement pourrait être compromis… En effet, après que son départ a été retardé de vingt-quatre heures pour un problème technique, le HMS Prince of Wales a appareillé de Portsmouth le 27 août. Seulement, il n’a depuis pas dépassé l’île de Wright en raison d’une nouvelle avarie.

Pour le moment, la traversée de l’Atlantique n’est officiellement pas remise en cause. « Après avoir quitté Portsmouth, le HMS Prince of Wales reste dans une zone d’exercice près de la côte sud. Nous nous attendons à ce qu’il poursuive son déploiement Westlant 22 dans les prochains jours, comme prévu », a commenté la Royal Navy.

En réalité, tout dépendre du résultat des investigations menées sur le navire, de plongeurs l’ayant inspecté sous sa ligne de flottaison Et, a priori, l’avarie qui affecte le HMS Prince of Wales pourrait être sérieuse car selon la presse britannique, la ligne d’arbre tribord – qui relie les machines à l’hélice – serait endommagée. Selon l’ampleur des dégâts, il n’est pas impossible qu’un passage en cale sèche soit nécessaire.

Une telle avarie est arrivée au porte-avions Charles de Gaulle, alors qu’il était en phase de remontée en puissance après son premier arrêt technique majeur [ou IPER], en 2009. À l’époque, il avait été fait état de « problèmes de fabrication et de conception » sur une ligne d’arbre du navire. Deux ans plus tard, la frégate de défense aérienne [FDA] Forbin connut une mésaventure similaire lors de sa Remise à niveau opérationnel [RANO].

Déclaré opérationnel en octobre 2021, le HMS Prince of Wales n’a pas été épargné par les soucis techniques, comme en mai et en octobre 2020, des canalisations s’étant rompues à deux reprises, provoquant l’inondation de plusieurs compartiments, dont certains situés au niveau de la salle des machines.

Par ailleurs, le UK Defence Journal a récemment rapporté que la frégate de type 23 HMS Somerset, qui avait repris la mer en mars dernier après avoir été immobilisée durant quatre ans pour un lourd chantier de modernisation afin de prolonger sa carrière opérationnelle, venait de passer 58 jours au chantier naval de Rosyth [Écosse] après avoir subi une « défaillance majeure » au niveau de son gouvernail.

Photo : Royal Navy

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

103 contributions

  1. Too dit :

    C’est balo, ca la fout mal, mais c’est classique et en soit « normal ». C’est d’ailleurs pour ça qu’en avoir deux c’est un bon plan.
    .
    Par contre je suis désolé mais intérieurement à chaque fois qu’on parle des porte avions britannique et le fait qu’ils traversent l’atlantique pour pouvoir avoir des avions qui peuvent se poser dessus ça me fait mourir de rire… Quelle honte…

  2. Logos dit :

    Cherchez pas … les british ont embauché la même équipe de soudeurs qui a sévit en son temps sur l’EPR de l’autre coté de la Manche… z’auraient mieux fait de confier la construction des barcasses aux chinois ou de débaucher quelques soudeurs de là bas (cf ceux qui bossent sur les 5 en constructions simultanée = https://newsgossip24.com/international-news/china-builds-six-destroyer-warships-to-compete-with-us-navy-dalian-shipyard-photo-goes-viral-on-chinese-social-media-weibo/)
    Britain rule the ripples ^^

    • Jf dit :

      On ne peut jeter la pierre aux Britanniques de faire les mêmes erreurs que nous. Les appels d’offres imposées, nous obligent à prendre le moins disant. Forcément les personnes les plus compétentes et qui ont de d’expériences, le savoir faire, et de l’automatisme ont un coût important. Au final le coût qu’on ne met pas au départ, on le.retrouve lorsque les chantiers prennent du retard. Cela fait 30 ans que ça dure, tout le monde le sait. Mais personne ne remet en cause cette tyrannie de directive. Et le pire dans tout ça, c’est qu’en faisant ça, la France perds de hautes compétences. EDF, en 2019 a recommencé la même erreur en faisant des appels d’offres pour deux epr au lieu de prendre les plus compétents.

      • Paddybus dit :

        Si… On peut leur jeter la Pierre…. Parce que ce sont des copieurs…. Ils auraient quand même put inventer une panne originale…. Non mais c’est vrai quoi…!!

        • Waroch dit :

          @Paddybus: ils ont sûrement épuisé leur créativité à mettre au point l’accident au décollage le plus grotesque de l’histoire 😀

          https://www.youtube.com/watch?v=LFoyICk0qJc

          • Alex dit :

            cette vidéo elle est terrible……
            Blague à part au final on en revient toujours au même, les entreprises qui prennent les marchés sous traitent pour ne pas avoir à payer les bonhomme en cas de baisse d’activités, du coup elles baissent en compétence, du coup elles maîtrisent plus les taches critiques. Du coup EDF rouvre une école de soudeur pour préparer les prochains EPR….que le prochain directeur fermera en se disant que le suivant se démerdera et sous traitera…..des grands capitaines d’industrie qu’ils ont dit …..

      • Carin dit :

        @jf
        Vous croyez vraiment ce que vous écrivez?
        Il se trouve que lors d’un appel d’offre, l’entreprise qui émet, à le choix… entre le moins cher, et le plus cher des devis…
        Le truc c’est que ceux qui choisissent, prennent le moins cher, parce que leur formation leur dit, qu’au bout du compte, malgré les retards dû aux malfaçons, le prix ne dépasse pas celui d’une entreprise moyenne, qui serait susceptible d’avoir aussi des retards….
        Là où ces gens se trompent, c’est sur la suite… l’entretient de l’ensemble de la réalisation… en effet, si une partie importante du bâti n’est pas conforme, l’ensemble du projet est atteint… quel que soit le bâtiment construit.

    • nikoopol dit :

      on voudrait vous y voir faire les soudures 😉

      • Carin dit :

        @nokoopol
        Soudeur, c’est un métier…
        Si vous ne maîtrisez pas l’ensemble des différentes façons de souder, restez chez vous!

  3. Sonata dit :

    Cocasse.
    Historiquement, le Prince of Wales de la classe KGV, coulé le 10 décembre 1941, a été condamné à mort par une torpille aérienne japonaise qui a faussé un arbre d’hélice. Le choc étant transmis tout le long de l’arbre d’hélice, une voie d’eau a suivi sur une bonne longueur du navire, passant d’un compartiment à l’autre, avec en prime une coupure de l’alimentation électrique permettant de faire tourner les pompes.
    En fait, même sans attaque ultérieure, le navire a été condamné sans autre issue possible par ce premier impact.

    • Moogli dit :

      L’hélice est avec ses copines en bout de ligne d’arbre, qui est reliée à la propulsion. L’arbre d’hélice est un raccourci rapide qui gêne le navire bien avant la voie d’eau.

      Lorsqu’une torpille explose dans l’eau à quelques mètres d’un navire (une ligne d’arbre est à un mètre environ), la bulle de pression fait plus de dégâts que l’effet de distorsion d’impact (ligne d’arbre sur coque, par exemple).

      Par exemple, une torpille qui explose 5 mètres sous le navire, en son milieu, est plus destructrice que si elle pénètre la coque avant d’exploser dans un compartiment. Le navire va bondir puis sa structure va subir l’absence de portance d’eau (effet bulle de pression comparable à une bulle d’air en retombant) qui casse la résistance par sa propre masse.

      Sous l’eau, c’est la pression qui plie directement le soum et la physique fait le reste. Contact pas obligatoire si bon endroit.

      Le choc retransmis de « l’arbre d’helice », ou la bulle explosive ? A voir…

      • Waroch dit :

        @Moogli: il me semble que l’effet le plus dévastateur d’une torpille c’est le coup de bélier de retour: après que la bulle a atteint son expansion max vous avez des tonnes de flotte qui reviennent avec une force colossale. C’est ce coup de bélier que les systèmes de protection sous-marine de l’époque étaient censés dissiper à travers des couches successives liquide/air. Sauf le système Pugliese italien qui était basé sur un autre principe.

        Mais ça ne remet pas en cause ce que vous dites 😉

    • lym dit :

      L’histoire est cruelle, parfois! Les anglais qui aiment à nous railler, surtout sur les mers, semblent faire des choix de noms que n’aurait pas renié Mme Irma.

    • rampouille dit :

      Cocasse: Ben en fait avec sa nouvelle « réincarnation » (lol). ce bateau garde encore les séquelles de sont ancienne vie, en particulier celle de sa mort. Un peu comme chez les humains les taches de vin sur la peau a la naissance.

  4. Le Breton dit :

    Ca va pas fort en ce moment pour les forces armées britanniques, les Red Arrows qui font face à des mesures disciplinaires, un porte-avions sans avions qui prends l’eau, des destroyers qui ne semblent pas aimer les mers chaudes, baisse (une fois de plus) des effectifs des forces terrestres et j’en oublie sûrement.
    Chez nous, tout va bien en comparaison.

    • Srubi dit :

      Avec comme projet de retirer du service tout leurs blindés et de remplacer leur artillerie par des drones suicides (projets qui dates de bien avant la guerre en Ukraine, peut-être que ça a changé depuis), en effet l’armée britannique est de plus en plus en déclin…

  5. R. de Thilay dit :

    Cette info ne donnera lieu à aucun grincement de dent ou blague vaseuse comme quand le CDG a connu quelques soucis à son début (blagues toujours réchauffée depuis).

  6. Clavier dit :

    Les bateaux tombent aussi en panne ….moi même j’ai cassé la rotule du stick de mon laser…!

  7. Lucien dit :

    C’est dommage que la France n’ait pas quelques journaux-poubelles dans le style du Daily Mail ou du Sun, pour se moquer des problèmes britanniques avec la même finesse d’esprit (…) qu’eux en ont lorsqu’ils viennent se moquer de nos petits pépins. Non seulement la presse française est nulle, mais quitte à être nul, elle n’a même pas le côté grotesquement drôle et cocardier des deux journaux cités précédemment. Trop sage, trop bourgeoise pour ça, mais en même temps d’un niveau généralement aussi mauvais que celui de la presse d’outre-manche. On n’a vraiment pas de chance.

    • robin darbin dit :

      Le fait que nous soyons intellectuellement, moralement et physiquement très supérieurs à nos voisins britanniques nous empêchent fort heureusement de tomber dans toute sorte de « schadenfreude » commune aux peuples vulgaires. Nous sommes infiniment civilisés et polis: Ici, Monsieur, on ne tire pas sur une ambulance !

      J’ai lu très récemment un numéro spécial consacré aux porte-avions par un éditeur spécialisé britannique. Notre « troublesome » Charles de Gaulle n’y était vu qu à travers ses problèmes d’armoires électrique ou de délais…

      • Frank dit :

        @ robin darbin Bien vrai, j’approuve votre post avec une feinte humilité tout aussi hypocrite.
        Et je rajoute, à ce panégyrique de nos qualités bien Françaises, notre élégance innée, tout comme notre résilience, qui nous permettent, de manière devenue naturelle, d’admirer et de pardonner à nos alliés, et de pourfendre nos ennemis désignés.
        Ou l’inverse, les susnommés étant devenues difficiles à déterminer…
        Soyons rassurés, nos médias intransigeantes, vertueuses et désintéressées nous ouvrent la voie:
        https://www.afrique-asie.fr/guerre-de-linformation-et-formatage-de-lopinion-a-loccasion-de-la-guerre-en-ukraine/
        Mais soyons honnêtes, sinon c’est pas drôle:
        Si les 2 PA Anglais avaient subi le dix-millième des critiques sur le F-35 ici-même, le truc qui se vend comme des petits pains, comme chacun sait, ils reposeraient dans un quelconque cimetière marin.
        Je suppose que la suffisance et l’ironie facile font aussi partie de nos qualités.
        Et heureusement, persiflage et venin n’ont encore jamais coulé un bâtiment, qu’elle que soit sa nationalité.
        Faut jamais sourire des mésaventures d’un autre navire, c’est risqué pour le sien.

        • robin darbin dit :

          Comme Lalo, je suis un lecteur du Daily Telegraph et je confirme ses dires. Effectivement cela ne c’est pas arrangé depuis le Brexit. La limite de l’exercice c’est lorsque nos amis anglais finissent par croire ce qu’ils avancent…. Un temps souvent maussade, des femmes souvent aussi redoutables que leurs desserts et même pas un petit pif potable à se jeter…Si j’étais eux ,moi aussi je serai jaloux

    • Lado dit :

      Désolé mais le Daily Telegraph ,(qui n’a rien d’une poubelle, style le Figaro , bourgeois) ne passe pas une édition sans des articles ridiculement anti français, anti Macron ,anti allemand ect, cocardier (anglaise) de manière hilarante si on prend un peu de recul..Une avalanche de commentaires de lecteurs tous aussi involontairement comiques
      Ce bait click (« pute à click ») est tout de même révélateur d’un niveau de bêtise assez unique
      On ne retrouve cela ni dans la presse Americaine de qualité( NYT/WP/WSJ ect très factuels en général, la presse populaire ne parle pas de l’étranger..!) ni dans la presse Allemande (FAZ, SDZ ect)ou Italienne (registre un peu goguenard parfois, mais ils sont aussi critiques de leurs situations qui n’ont rien à envier aux notres (Aeroport de Berlin, Gare de Stuttgart, scandale politico fiinanciers ..) ect

      • philbeau dit :

        Quand vous dites « presse américaine de qualité et citez le NYT , WP , le WSP ne jouant pas exactement dans la même division , vous faites référence à ce qu’il est convenu d’appeler maintenant « presse bobo , n’est -ce – pas ? Qui se fait le porte-parole des idées dites progressistes , mais surtout woke et extrême gauche sociétale . Le Monde quoi . Qui prétend , comme d’autres (Llibération , voire le Parisien ) débusquer les fake news pour ses lecteurs , trop bêtes pour ne pas savoir ce qu’il faut , justement , savoir , s’pas ? Après , on est d’accord pour constater le degré de bêtise du DT , qui confine à la caricature . Son cas ‘aggrave même depuis quelques années , sans doute aussi en rapport avec l’actualité domestique anglaise , reflet d’une société qui , comme la Royal Navy , est en train de couler doucement .

    • Jean Le Bon dit :

      Avis « un peu » partagé…

  8. Guillotin dit :

    Félicitations à la Royal Navy pour une communication ouverte, qui tranche avec celle d’autres pays que je ne nommerai pas, de l’autre côté du  » Channel » …

    • Dolgan dit :

      Et comment va votre PA? Et votre opération spéciale? Tout se déroule selon le plan n est-ce pas?

    • Bench dit :

      Ah ouais, c’est fin ça! Vous pensez à qui Guitou? La France? Parce qu’ il me semble que pour le CDG , tout comme pour le Forbin en 2011, la Marine avait bien communiqué sur ces avaries somme toute banales pour un navire neuf. Ce sont des choses qui arrivent ne vous en déplaise.
      Quant aux anglais avec leur porte aéronefs, je vois mal comment ils auraient pu dissimuler l’avarie d’ un navire annoncé partir en grande pompe, comme ils savent si bien le faire, pour un déplacement de longue durée de l’autre côté de l’Atlantique et qui s’arrête devant l’île de Wight à quelques miles du port de départ. Cocasse!

    • philbeau dit :

      C’est aussi que c’est pas facile de passer sous silence une info pareille . Vos félicitations sont du second degré ?

    • Kohps dit :

      Vous avez raison. Ces russes qui annoncent toujours des accidents dès qu’un de leurs dépôts sautent en Ukraine. Grave manque de transparence !

    • VinceToto dit :

      En même temps, quand on a un porte-avion qui tombe en panne en mer alors qu’il devait faire route pour un exercice officiel prévu faut quand même donner un minimum de nouvelles pour essayer de rassurer. Imaginez un peu que ce soit une épidémie de gale du macaque!

    • Guillotin dit :

      @Dolgan,Kohps , etc: on vous parle d’une chose, et vous , vous parlez d’ autre chose qui n’a aucun rapport. Typique. Qui fait le troll ici, si ce n’est des gens pleins de haine antirusse, comme vous, qui ne tolèrent pas le début d’une parole différente, et qui n’ont qu’un but : attaquer le contributeur ad hominem, sous la ceinture si possible et avec une vulgarité maximale, sur n’importe quel sujet et quoi qu’il dise ?
      . Vous faites encore une fois une démonstration d’intolérance, de totalitarisme, de stalinisme inversé. De stupidité , surtout : continuez: les balles que vous vous tirez dans les pieds vont bientôt vous empêcher de bouger d’un seul millimètre.

      • Dolgan dit :

        Oui oui. Vous n étiez pas du tout hors sujet et pas du tout en train de faire de la propagande. Nous gros méchants trolls.

      • Bench dit :

        @Xillotin: vous êtes impayable Guitou, aucun humour, tout au 1er degré, un sérieux inébranlable et surtout pas touche à la réputation de la Grrrrande Russie.
        Perso en ce qui me concerne quand je lis votre prose c’est aussi vulgarité, intolérance, totalitarisme et stupidité qui me vient à l’esprit. Quand on raconte n’importe quoi comme vous vous en êtes fait le spécialiste, faut pas vous étonner que l’on vous prenne pour un … mettez y ce qui vous plaira avec les lettres a, c, i, etc…

    • Bomber X dit :

      Guillotin, ce menteur patenté.

      • Guillotin dit :

        @bomber X : un exemple précis, une citation ? un fait ? j’attends avec impatience vos explications…
        quand on accuse, d’abord, on prouve. J’attends donc vos preuves.

    • UnKnown dit :

      Le Moskva est bien rentré par lui même à bon port au moins? Encore deux semaine et c’est plié pour l’Ukraine pas vrai?

      • alors dit :

        Ben il a fait naufrage à cause d’une tempête suite à un feu de friteuse en cuisine.
        La communication « ouverte » si cher à Guillotin, mais surtout ne critiquez pas la Russie, vous allez être russophone!

        @Guillotin
        Ce sont des gens comme toi qui alimentent le combat contre la Russie, faut pas faire les victimes ni jouer les Calimero quand vous protégez la Russie avec autant de passion que vous combattez la France et l’occident.
        Vous n’êtes pas crédible, vous ne comprenez pas que vous êtes à la marge, le problème c’est vous et non pas tous les autres.

  9. philbeau dit :

    La charité autant que la modestie voudrait qu’on se montre discret sur ces piteuses avaries . Mais justement , la modestie c’est ce qui manque un peu à l’amirauté anglaise , qui bombe inutilement le torse , d’une manière qui sied plus à des pays que la forfanterie n’étouffe pas , comme la Russie ou la Turquie , à propos de ses moyens , en particulier ses porte-aéronefs , dès qu’ils sortent de l’abri de leur base navale . La crédibilité du pays en prend un coup .

  10. mulshoe dit :

    J’espère ne pas lire ici des commentaires désobligeants , nous serions très mal placé .

    • tschok dit :

      J’vois pas en quoi.

      Depuis Trafalgar, on a juste sabordé la flotte à Toulon = on n’a plus besoin de personne pour couler nos propres navires.

      On s’est perfectionné.

      • Opexum dit :

        Mers el Kebir !

        • tschok dit :

          Oui. Vous noterez que les Anglais, nos alliés, ont coulé nos navires, de sorte que la France fait partie d’un club très fermé: celui des pays dont les navires ont été coulés par un allié, en toute connaissance de cause, puisqu’il ne s’agit pas d’un accident.

          J’y vois une marque supplémentaire de perfectionnement dans le naufrage, ce qui fait de nous une nation évoluée et persévérante ayant graduellement franchi les étapes d’une lente évolution la menant vers un état de l’art très achevé, personne n’ayant poussé aussi loin que nous cet art, à la fois délicat et précis, d’ouvrir des voies d’eau dans nos plus fiers vaisseaux, par tous les moyens que la Divine Providence a bien voulu mettre à notre disposition, y-compris le feu de nos propres alliés.

          Mais je dois vous confesser que je jalouse un peu les Britanniques pour le fabuleux naufrage du Titanic, qui était d’une stupéfiante bêtise quand on y songe.

          C’est peut-être le seul point que je leur concèderais, mais le navire n’était pas militaire.

    • Czar dit :

      c’est pour ça que le Français est un paillasson-né : il se fait pourrir par ses « amis » et quand vient l’occasion de rendre la politesse, il se rengorge du haut de son statut de coquelet-philosophe et pépie qu’il est trop immense pour ça.

      les anglais sont des enfoirés-nés, mais eux « n’hésitent » jamais, Mers el-kébir est là pour le rappeler aux ignorants

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Liez les mémoires de Churchill, Mers el-kébir, n’est pas un bon exemple. Le bombardement de Coventry en revanche montre bien la détermination anglaise.

      • lgbtqi+ dit :

        Il est prudent d’éviter de généraliser son propre cas.

      • mulshoe dit :

        Demandez au gouvernement français collabo et ses amiraux ce que fichait cette flotte à Mers el kebir au lieu de la planquer en Afrique . bref,  » le coquelet-philosophe  » n’a pas envie de polémiquer avec un intello ( ?) .

        • cipal dit :

          A ce niveau de ridicule et de méconnaissance de MEK même pas la peine de discuter avec vous ! ah au fait MEK à côté d’Oran se trouve en Afrique étonnant non ?

        • Czar dit :

          « ce que fichait cette flotte à Mers el kebir au lieu de la planquer en Afrique  »

          car Marcel Kébir est un bistrotier du Val-de-Marne, ainsi que chacun sait.

          Merci en passant d’illustrer cette mentalité de paillasson éternellement repentant, xénolâtre et ethno-maso au dernier degré du franchouillon inculte de base.

          pour te remettre bénévolement à niveau du programme d’histoire de 3ème (pour la géo on verra après) et t’éviter de (trop) passer pour un con quand tu rotes ton 3ème pastis en famille devant stéphane Burn, ton historien préféré, quelques éléments factuels sur la question :

          1) l’assassinat de Mers el-Kébir s’est déroulé le 03 juillet 1940, soit 7 jours avant la création du « gouvernement collabo » que tu cites comme responsable de cet assassinat de 1300 marins français que, donc, tu justifies.

          2) « que faisait donc cette flotte française.. » … dans un port français ? C’est vrai, c’est tellement saugrenu, ça Sans doute aurais-tu préféré qu’elle soit stationnée dans des ports de la côté atlantique, histoire d’être possiblement saisie par l’occupant allemand à sa volonté ?

          Ou mieux, aurais-tu imaginé qu’elle décide, de son propre chef et en pure logique séditieuse, de rompre avec la convention d’armistice signée par le gouvernement, et rejoigne une puissance étrangère qui n’avait pas vraiment manifesté son ardeur à la lutte jusqu’ici , et entraine -c’est un point de détail – une avalanche de nouveaux morts et de destructions par la reprise de l’offensive allemande sur le pays en représailles jusqu’à sa totale occupation.

          3) contrairement à ce que certain boeufs pétris de haine de soi répugnante essaient de nous faire croire, il n’y avait aucune raison militaire à l’ultimatum lancé cyniquement par churchill : darlan avait informé ses homologues britanniques, des précautions qu’il avait prises (le déplacement de notre flotte en Afrique du Nord au lieu de ses ports d’attache atlantiques comme les allemands l’avaient d’abord réclamé en était d’ailleurs une) et ceux-ci les avaient trouvé suffisantes, ce que le cabinet britannique refusera d’entériner, pour conserver une liberté d’action dans ce domaine. la meilleure preuve de la bonne foi de darlan est le sabordage de la flotte à toulon en novembre 42, ça devrait faire tout ‘débat’ à ce sujet, même chez les plus cons.

          l’assassinat de mer el-Kébir a été un meurtre de sang-froid, exécuté de façon à monter à l’opinion publique américaine isolationniste, désagréablement impressionnée par la fuite honteuse de Dunkerque (et motivée en ce sens par joseph kennedy, père de l’autre et partisan affiché de l’allemagne) que l’angleterre continuerait réllement la guerre, CE QUE PERSONNE ne croyait vraiment au début de l’été 40 (voir le propos de Weygand à de Gaulle quand il réclame l’armistice immédiat)

          si vous ne comprenez pas ça, vous n’avez rien compris à la logique de l’action. La meilleure preuve que l’angleterre cherchait à se refaire une réputation en s’essuyant les grolles sur nos marins fusillés dans le dos ?

          l’amiral cunningham qui commandait les forces britanniques au Caire a su négocier avec l’amiral Godfroy un accord qui ménageait les impératifs militaires et l’honneur de nos soldats.

          Aucune effusion de sang entre anciens frères d’armes. On aurait pu penser qu’il allait être chaudement félicité pour avoir trouvé cette solution parfaite. hé bien non, il sera sacqué par churchill, car l’existence du modus vivendi au Caire était la démonstration que le coup de poignard dans le dos d’Oran n’était une fatalité ni plus qu’une nécessité impérieuse.

          que les rosbifs perfides continuent de cracher sur la tombe de nos marins en mettant en doute leur honneur est une chose que des franchouilles veules au dernier degré se croient tenus de faire de même est assez révélateur du paysage moral de ce qu’est devenu ce pays, ce qui explique tant d’autres renoncements dans tellement d’autres domaines.

          • Robert dit :

            Bien vu, Czar.
            Mais je crains que de faire preuve d’érudition aggrave encore votre cas.
            Et certains ne cherchent pas la vérité mais à imposer leur « vérité » par tous les moyens. Surtout les obsédés de l’ethno-masochisme qu’étrangement on ne trouve que chez des occidentaux.

          • Czar dit :

            j’y vois surtout un phénomène générationnale : les boumeurs abreuvés d’hollywoodiâneries n’ont vécu que dans la fascination pour ce monde Technicolor : en 1945 l’IFOp posait la question de savoir quel pays avait décisivement remporté la guerre : l’écrasante réponse était l’URSS quelques décennies plus tard, à coup de films bien étudiés, la réponse était inversée au profit du soldat Ryan les jeunes qui ont mangé sur internet les marques de la francophobie latente des anglo-américains sont largement immunisés à ça, quand bien ils sont paradoxalement nettement plus américanisés dans leur comportement (comme les arabes rejetant l’occident, d’ailleurs) la désaméricanisation de l’Europe sera le grand enjeu politique des décennies à venir cette question conditionne toutes les autres, car nous absorbons aussi leur conception de la société diversitaire

          • Robert dit :

            Un spectacle amusant venu tout droit des USA.
            Je doute qu’en France, il serait bien accueilli par le monde de la culture, comme on dit.
            http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2022/08/31/il-s-appelle-jim-breuer-6398751.html

          • mulshoe dit :

            Trop de suffisance, votre manque de respect n’aura aucune réponse de ma part . Garder votre Vérité pour vous et soyez heureux dans votre monde : les zérosociaux .

          • Czar dit :

            donc tu me réponds, pour me dire que tu me répondras pas. c’est imparable.

            « ma vérité » est factuelle, je l’ai étayée avec des éléments précis dont tu n’as – dans un sursaut de trouille lucide – tenté d’en réfuter aucun, mougeon.

            quant au raisspay, je vois que ça ne t’a donné aucun effort pour cracher sur la mémoire de nos marins qui, eux, ont fait une guerre et ont été poignardés dans le dos, y compris mémoriellement parlant à prsè d’un siècle de distance par des brêles bien-pensantes dans ton genre.

    • Bomber X dit :

      « J’espère ne pas lire ici des commentaires désobligeants , nous serions très mal placé . »
      Et pourquoi pas ??? Oubliez vous les articles des tabloïds anglais et même de la presse spécialisée britannique à l’époque où le CDG a connu son avarie d’hélice ? Juste retour des choses.

  11. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Emmener le groupe du HMS Prince of Wales à travers l’Atlantique pour le reste de cette année ]

    A l’impossible nul n’est tenu moncapitaine ! Il faut commencer par des missions basiques : Sortir du port , virer de bord pour revenir à son mouillage ..

    Cit : [ HMS Prince of Wales ]

    Aka Problemonosets  » KnyazovWalezov  » ! ;0)

    • Dubourg dit :

      Mon capitaine, non plutôt mon commandant, quel que soit son grade (officier ou officier marinier) la personne assurant le commandement d un navire est appelée Commandant. Merci d en prendre bonne note matelot.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Mon capitaine, non plutôt mon commandant, quel que soit son grade (officier ou officier marinier) la personne assurant le commandement d un navire est appelée Commandant. Merci d en prendre bonne note matelot. ]

        Vous ne devez pas me suivre sur ce blogue ! ;0) Je sais qu’il y a des choses beaucoup plus intéressantes à faire et on y trouve des personnes beaucoup plus intéressantes , mais bon !

        Mongénéral pour la Grande Zohra , mongénéral pour Lecointre et Burkhard , monamiral pour Vandier , monprésident pour Macron , moncapitaine pour Cézigue le capitaine de vaisseau Richard Hewitt … ;0)

        Compris monadjudant C-H-E-F ?

      • Marco dit :

        Et dans la Marine, on ne met pas « mon » devant le grade (« Oui, Capitaine ! » au lieu de « Oui, mon Capitaine ! »).
        On est pas des biffins !

        • PK dit :

          C’est parce que la politesse n’existe pas dans la Marine ?

          • Moogli dit :

            Non, c’est après Trafalgar. La déculottée française par une force inférieure en nombre (mais Nelson a retourné la table) a décidé Bonaparte à retirer le statut de « Seigneurs » aux dignitaires de la « Royale ». Le terme « mon » étant étymologiquent le diminutif de « monseigneur », Napo a retiré le truc illico après la grosse « branlée » tactiquement « missionnaire ».

            Pour traduire au XXIe siècle. Le retrait de « mon » est un retrait à l’époque de titre dignitaire. L’objectif de l’empereur (qui finit plus tard sur une île) est de retirer l’honneur des parvenus qui se sont fait ouvrir en deux (Cf. tactique Nelson) par des quoi déjà ?

            La politesse et l’apparat sont des choses qui divergent quand les lois de la gravité s’expriment. Ton commentaire de cours de catéchisme est un peu éloigné des « faits ».

          • Marco dit :

            Réponse qui m’a été donnée par le premier commandant que j’ai eu (avec le sourire) : je ne suis pas votre commandant en particulier mais celui de cette unité dans son ensemble.

            Plus sérieusement, je n’ai jamais eu la vraie réponse à cette question mais ça remonterait à loin dans le temps. Certains disent que cela vient de la défaite de Trafalgar et du choix de Napoléon de dégrader l’image des officiers de marine. Personnellement, je pense que c’est encore plus ancien.

      • Clavier dit :

        Oui mais on ne dit jamais : « Mon »…..

  12. albert dit :

    Pourquoi il y a plein d’article en ce moment où on ne peut pas faire de commentaires ?

    • Dolgan dit :

      Parce que ça part trop en troll à chaque fois.

    • Habitué d'opex360 dit :

      Je suppose que le modérateur avait un peu marre de lire trop de conneries.
      Parce qu’il faut bien le reconnaître : même après modération, il y a encore beaucoup de commentaires peu intéressants ou même simplement discourtois.
      Et il y a un effet « boule de neige », mais à l’envers : à force de décourager les bons commentateurs, il y en a de moins en moins et le blog devient pénible non seulement pour les lecteurs, mais aussi pour le modérateur.
      Bref : les trolls destructeurs gagnent. C’est dommage.

      • ScopeWizard dit :

        @Habitué d’opex360

        « Je suppose que le modérateur avait un peu marre de lire trop de conneries. »

        Plutôt les continuelles « chamailleries » un poil trop poussées qui se rajoutent au nombre très élevé de commentaires à valider….

        « Parce qu’il faut bien le reconnaître : même après modération, il y a encore beaucoup de commentaires peu intéressants ou même simplement discourtois. »

        « peu intéressants » ; oui , mais par rapport à quoi et sur quels critères ?

        Quant à la « discourtoisie » , il y a aussi un effet de subjective perception qui peut jouer .

        « à force de décourager les bons commentateurs, »

        Là aussi ; quelle est votre définition d’ un « bon » commentateur ?

        « Bref : les trolls destructeurs gagnent. C’est dommage. »

        On peut parler du revers d’ un tel succès ; cela étant , à moins d’ imposer une série de règles strictes donc de contrevenir à l’ un de nos principes démocratiques fondamentaux visant à garantir une liberté d’ expression qui soit la plus large possible , ne pas ouvrir chaque article à la contribution est sans doute la meilleure chose à faire .

        Cela permet de concentrer les interventions tout en orientant quelque peu le fond , de limiter les dégâts , d’ envoyer le bon message , et à notre hôte de souffler .

        Perso , je dirais que c’ est bien trouvé et astucieux .

    • ScopeWizard dit :

      @albert

      Disons que les choses , surtout les bonnes , ont un temps…

      Et qu’ elles sont en train de changer….

      En attendant pire encore….

      Les causes de cet état de fait étant multiples ; mais bon , ça fait longtemps que ça couvait et ce n’ est certes pas faute d’ avoir maintes fois tiré le signal d’ alarme….

      Quoi qu’ il en soit , hormis sous forme écrite , vu le temps que ça me prend pour rien alors que j’ ai franchement autre chose à foutre , sine die me concernant finies vidéos , images à caractère humoristique .

      Sans doute fallait-il y penser avant…

    • lgbtqi+ dit :

      Parce que le patron des lieux n’est pas en mesure d’en assurer la modération. Ce qui profite aux propagandistes des régimes qui nous sont hostiles, alors que nous sommes au bord de la guerre et de l’accident nucléaire, et aux insulteurs depuis leur clavier.

    • Jack2 dit :

      Peut-être que le modérateur souhaite avoir surtout des commentaires techniques que, personnellement, je me régale à lire.
      Si vous regardez, la plupart voir tous les articles ne parlant pas de technique ne sont pas avec des commentaires.

    • nikoopol dit :

      trés bonne idée en tout cas

  13. ScopeWizard dit :

    Mais qu’ est-ce qu’ on branle en Europe….

    C’ est à croire que nous ne faisons que des conneries , faisons de mauvais choix…

    Les Britanniques avaient-ils réellement besoin de deux monstres pareils dimensionnés comme des CATOBAR de l’ US NAVY et mettant pourtant en œuvre des F-35B…

    Pourquoi pas alors 3 unités moins grandes de l’ ordre de 50000 tonnes chacune pouvant embarquer un avion style Harrier III conçu et développé par eux-mêmes ou peut-être avec les USA ?

    Mais non ; bien que la Grand Bretagne soit partenaire privilégié du programme , il a fallu que ce soit un avion US qui s’ impose….une fois de plus , alors qu’ avec le Harrier les Anglais avaient été les premiers à réussir un ADAV opérationnel dont il était prévu qu’ il puisse un jour servir de base pour un avion de combat classe Mach 2 reprenant ainsi l’ ambition du P 1154…

    Et où sont les autres navires tels que les destroyers ou frégates qui tout comme en France font le plus défaut dans les effectifs de la Royal Navy ?

    Y a t-il au moins une logique économique dans les parages ?

    Mais c’ est quoi qui prend les décisions , un algorithme ??

    Ou un ennemi ?

    Un singe savant ?
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20130415trib000759544/en-bourse-les-singes-reussissent-mieux-que-les-hommes.html

    Bref , posons-nous les bonnes questions ; celles qui comptent….
    http://ekladata.com/SZ_nRKYIRGTTYnBqEiDHhyQaBK0.jpg

    https://i.pinimg.com/originals/3a/8a/c6/3a8ac6452225885d3b3e80140abd28a6.jpg

    Remarque qu’ il y a sans-doute bien mieux à faire…
    http://www.gorianet.it/tintin/dessins/coke56a1.jpg

    plus urgent disons….
    http://www.gorianet.it/tintin/dessins/coke56b2.jpg

    ….mais qu’ il ne s’ agit pas non plus de confondre vitesse et précipitation….
    https://tintinomania.com/wp-content/uploads/2017/11/haddock-machine-avant.jpg

    ….garder son calme il faut donc….
    https://haddock-ipsum.fr/images/about/haddock_debug.png

    …autrement , c’ est pas bon….
    http://img.xooimage.com/files110/b/5/a/coke_en_stock_56d2-4e99a85.png

    toujours maîtrise et sang-froid ; telle est la règle….
    https://www.mangakoaching.com/wp-content/uploads/2020/07/20170613_1.jpg

    Et si possible , avoir le pied marin…
    https://www.echosciences-grenoble.fr/uploads/article/image/attachment/1005167444/xl_il-est-genial-le-capitaine-haddock-je-lui-image-171421-article-ajust_930.jpg

    • ScopeWizard dit :

      « s’ agit pas non plus de confondre vitesse et précipitation » qu’ il disait le bougre….

      Ben , c’ est à la syllabe près ce que je viens de faire….tout pareil !

      Il est donc temps que Scopy se mette au vert….

    • E-Faystos dit :

      @ ScopeWizard
      Ben…. C’est juste l’histoire d’un projet incapable de garder le cap.
      .
      Au départ, la paire devait avoir des catapultes pour la version navale du F35.
      On l’oublie mais les 36 mois de recherche juste pour résoudre les problèmes de la perche d’appontage qui, trop courte, n’accroche rien ou rebondit quand les roues de la dinde cognent contre.
      Alors tout fut envisagé pour résoudre le problème :
      – du fantasme : avec une version navalisée du Typhoon
      – du hors sol avec l’achat de …. rafales
      .
      Pour au final une.perte sèche relative avez les F35b avec le retour sur investissement de Rolls-Royce.
      Donc pas si bête.

  14. tschok dit :

    Ca arrive à tout le monde.

    Je veux dire: ça n’a rien à voir avec le fait d’être britannique. Même si, évidemment, ça n’aide pas.

  15. Dolgan dit :

    Et niveau équipage, on fournit encore des experts français ?

  16. Vivo dit :

    Lol, après les bidasses anglaises ont la main lourde sur la boisson, voici les bidasses de la reine rentrent à la nage.

  17. EchoDelta dit :

    HS, mais l’histoire du patrouilleur US se passe pas si loin que cela de Nouméa aux iles vierges. Cela se rapproche dangereusement de la Nouvelle Calédonie cette influence chinoise. Il devient urgent de placer en permanence quelques rafales et des patrouilleurs de haute mer en nombre, avec la logistique qui va avec la-bas : ils auront plus de chance de contrer une attaque qu’à Kourou. Sinon nous risquons de dire rapidement adieux à la NC.

    • JC dit :

      Pour les dirigeants français de n’importe quel bord, la NC est perdue, donc à quoi bon positionner des forces .

      • EchoDelta dit :

        Je ne vois pas pourquoi elle serait « perdue » et j’espère quand même qu’il reste quelques hommes politiques de quelque bord que ce soit, consciencieux, pour qui le sort de nos ressortissants sur place ne les laisse pas indifférent.

    • EchoDelta dit :

      OK merci pour l’humour douteux. Je pensais plutôt aux calédoniens voyez-vous. La perspective de passer sous domination chinoise ne me réjouirait pas particulièrement.

      • Czar dit :

        t’inquiète pas, le jour où la Chine deviendra pro-palestinienne, il sera le premier à évoquer le devoir sacré de refaire les 55 jours de Pékin

        • Robert dit :

          Soutenir le peuple palestinien, c’est à dire l’anti sionisme, est considéré en France comme un crime relevant des tribunaux, un an de prison ferme et 45OOO euros d’amende. Cela a été obtenu par un travail d’influence de groupes ultra minoritaires sans aucun mandat démocratique.
          Et aucun politique n’osera protester.
          Le lobby israélo-sioniste est anti démocratique et totalitaire dans son esprit, tout ce qui critique la politique d’Israël en direction des palestiniens est à abattre par les moyens possibles.

        • fabrice dit :

          Chinois et Juifs unis contre le racisme et les faux anti racistes.
          https://www.ajc.org/news/asians-and-jews-standing-united

  18. ji_louis dit :

    Pour endommager un arbre d’hélice d’une telle résistance et que ce soit repérable par des plongeurs, c’est qu’il a dû se prendre un orin ou une chaîne dans l’hélice, ce genre de problème est susceptible de faire déchausser une hélice, et user l’arbre. C »est pour cela que certains navires sont dotés de coupe-orin sur leur arbre, entre l’étambot et l »hélice. Mais ils serait hautement probable que l’hélice fut aussi endommagée, et l’amirauté britannique en aurait peut être parlé. Les détecteurs ASM qui ont oeuvré lors des exercices cités ont peut être prévenu l’amirauté (RETEX) parce que cela aurait fait un raffut facilement identifiable.

    Sinon, c’est qu’un défaut métallurgique de construction de l’arbre a cédé (fissure) suite aux efforts prolongés et répétés, et le problème est soit handicapant (limitation dans la capacité aux efforts), soit très grave (à changer immédiatement, cela prends des mois à refaire et à ajuster sur le navire). Cela impliquerait des défaillances dans les contrôles de qualité du constructeur, du chantier naval et de l’administration anglaise et une facture faramineuse (les avocats vont s’en donner à coeur joie, les ministres des finances, de l’industrie et des armées beaucoup moins).

  19. Royal Marine dit :

    Je serais Australien, je ne serais pas rassuré sur ma commande SNA, quand on voit tous les problèmes rencontrés par les Britishs et autres Américains en construction de leurs bateaux, sous-marins et surface…

    • sepecat dit :

      Ceci dit, vu la façon dont le F35 se vend avec ses défauts, dûment répertoriés, il faut croire que la notion même de qualité se perde quelque peu aujourd’hui… Mais sur le fond (sans jeu de mots) vous avez raison, pas sûr qu’avec ce niveau de qualité être sous marinier australien dans un bateau construit par les US / British soit rassurant. Après tout, un porte-avions qui tombe en panne cela flotte encore (a priori), par contre un sous marin c’est plus problématique.

  20. Le Suren dit :

    Un beau navire quand même.

  21. Jh dit :

    Purée ils n’en sont pas à la première casse sauf erreur il y a eu aussi une grosse voie d,eau ils y a plusieurs mois .
    Je vous rassure nous aussi nous cultivons la loi de l,emmerdements max sur nos ships

  22. vrai_chasseur dit :

    Les océans sont vastes mais le monde naval est très petit quand il s’agit de pièces spéciales requérant un savoir-faire pointu.

    Qu’ont en commun les PA français, britanniques et américains actuels ? leurs hélices. Des pièces de plusieurs dizaines de tonnes chacune, provenant toutes de la même fonderie américaine, Bird Johnson, installée à Pascagoula dans le Mississippi.
    Petite PME américaine aujourd’hui propriété du groupe anglais Rolls-Royce (qui fournit aussi les lignes d’arbres et les génératrices des 2 PA anglais).
    Donc quand un PA anglais à des problèmes sur une ligne de propulsion, tout le monde s’informe, en France et aux USA.

    En terme de souveraineté, une petite PME familiale de Moselle sait aussi faire de telles hélices, mais jusqu’à 6 mètres de diamètre uniquement. Ils fournissent les hélices de rechange du CDG.

    • Mica X dit :

      Pour rappel, on a fait dans le cocasse à l’époque : article du Parisien « DEPUIS ses premiers essais en mer en janvier 1999, le porte-avions à propulsion nucléaire « Charles-de-Gaulle », présenté à l’origine comme le fleuron technologique de la marine nationale, a connu une humiliante série de dysfonctionnements et de pannes. Pont d’envol trop court, fuites dans les circuits de refroidissement des deux réacteurs atomiques : rien n’a été épargné au navire. Le plus invraisemblable : la rupture pure et simple d’une hélice dans la nuit du 9 au 10 novembre dernier, alors que le « Charles-de-Gaulle » croisait dans l’Atlantique, au large de la Guadeloupe. En prenant la direction des côtes américaines. Depuis, le porte-avions est à l’ancre, au large de Toulon, et le ministère de la Défense vient d’ordonner une enquête pour comprendre ce qui s’est exactement passé et pourquoi. Les responsables de ce très coûteux projet pourraient se trouver très vite en porte-à-faux : les premières investigations semblent montrer, en effet, que l’hélice, qui s’est brisée sur un bon mètre, était défectueuse bien avant son montage sur le porte-avions. A trois reprises au moins, des ingénieurs de la Direction de la construction navale (DCN) d’Indret, près de Nantes, n’avaient-il pas signalé une « structure défaillante », avant de conclure à « la non-conformité de l’hélice au regard du cahier des charges » ? Scandalisée, la CGT choisit aujourd’hui de porter la polémique sur la place publique : elle dénonce un « sabotage », et réclame des comptes au ministre de la Défense, le socialiste Alain Richard. « Je lui ai écrit le 20 novembre, explique Jean-Claude Naudet, secrétaire général de la Fédération nationale des travailleurs CGT de l’Etat, en soulignant que tout le monde savait, depuis le début, que cette hélice était défectueuse. Malgré cela, quelqu’un a pris la décision de l’installer sur le porte-avions. Il faut trouver les responsables et prendre les sanctions qui s’imposent. »

  23. Ltikf dit :

    Arbre endommagé semble-t-il… C’est le problème avec ces « vieux » métiers de la mécanique, les jeunes génération maîtrisent l’instrumentation ou l’informatique mais pour ce qui tient à l’expérience comme les jeux axiaux et radiaux, la lubrification et autres palier en « olive », le savoir-faire se perd dans les nations désindustrialisées comme le British Kingdom… On retrouve d’ailleurs les mêmes problématiques dans le civil, avec par exemple l’usine marémotrice de la Rance qui fonctionne dans de l’eau de mer depuis 1966, mais quand on cherche aujourd’hui à mettre un rotor dans de l’eau de mer il arrive qui se retrouve au fond de la rade… Mettre les « sachants » à la benne en informatique ou électronique était souvent une bonne idée, en Mécanique c’est stupide. En politique… je ne me prononce pas ! Lol

  24. gplt dit :

    Des avaries sont plutôt habituelles. Le plus délirant reste d’avoir deux PA sans le nombre d’avions suffisant. De devoir faire le compte avec des jets sous cocarde US. Des bateaux défectueux avec des avions défectueux, finalement quoi de plus logique tant que God save the Queen

    • Paddybus dit :

      C’est d’autant plus bête que les projets de lizz truss de faire péter la guerre en Europe vont devoir attendre…

    • Paul Bismuth dit :

      @ gplt
      Un pays dont l’hymne nationale est un emprunt à une oeuvre musicale créée en l’honneur d’une fistule royale et de sa guérison en a vu d’autres.