Les États-Unis autorisent l’Australie à acquérir 40 hélicoptères UH-60M Black Hawk pour 1,95 milliard de dollars

En décembre 2021, et alors que l’affaire des sous-marins était encore dans les esprits, le ministère australien de la Défense fit part de son intention de remplacer les hélicoptères NH-90 [ou MRH-90 « Taipan »], alors mis en oeuvre par l’Australian Army, par des appareils de conception américaine, en l’occurrence des H-60 Black Hawk.

« Les performances du MRH 90 Taipan constituent une préoccupation constante […] et des efforts importants ont été déployés à grands frais pour tenter d’y remédier à ce problème. […] Il est extrêmement important qu’un hélicoptère utilitaire sûr, fiable et capable soit disponible » pour nos militaires, « avec des coûts d’exploitation raisonnables et prévisibles », avait-il alors expliqué.

L’Australie avait commandé 47 NH-90 auprès consortium européen NHIndustries [dont fait partie Airbus Helicopters, ndlr] au début des années 2000. Six d’entre-eux furent affectés au 808 Squadron de la Royal Australian Navy [RAN]. Et, depuis leur mise en service, en 2007, ces appareils ont régulièrement fait l’objet de critiques… Même chose pour les 22 hélicoptères d’attaque EC-655 Tigre ARH, acquis à la même période pour les besoins de l’Australian Army.

En janvier 2021, Canberra annonça que les Tigre, affectés par des soucis de disponibilité récurrents, seraient finalement remplacés par 29 AH-64E Guardian du groupe américain Boeing. Puis, en octobre de la même année, la RAN s’engagea dans la même voie pour ses six MRH-90 Taipan, lesquels devaient alors s’effacer au profit de 12 MH-60R « Sea Hawk » commandés auprès de Sikorsky [filiale de Lockheed-Martin].

Quoi qu’il en soit, huit mois après l’annonce du ministère australien de la Défense, la Defense Security Cooperation Agency [DSCA], chargée des exportations d’équipements militaires américains dans le cadre du dispositif FMS [Foreign Military Sales], a publié un avis pour recommander au Congrès d’accepter la vente à l’Australie de 40 UH-60M Black Hawk, pour un montant estimé à 1,95 milliard de dollars. Cette somme comprend également la fourniture de pièces de rechange ainsi que la formation du personnel australien.

« Cette vente proposée soutiendra la politique étrangère et les objectifs de sécurité nationale des États-Unis. L’Australie est l’un de nos alliés les plus importants dans le Pacifique occidental. L’emplacement stratégique de cette puissance politique et économique contribue de manière significative à assurer la paix et la stabilité économique dans la région. Il est vital pour l’intérêt national des États-Unis d’aider notre allié à développer et à maintenir une capacité d’autodéfense solide », justifie la DSCA dans son avis.

Au passage, l’agence américaine met un coup de griffe au NH-90… Cette éventuelle vente permettra de « remplacer la flotte actuelle d’hélicoptère polyvalents australiens par un système plus fiable et éprouvé. […] L’hélicoptère UH-60M Black Hawk améliorera la capacité de l’armée australienne à déployer une force de combat et à dissuader les actions contre les intérêts de l’Australie », assure-t-elle.

Pour rappel, et comme l’Australie, la Norvège a récemment pris la décision de retirer du service ses NH-90 et de les rendre à leur constructeur.

« La Norvège a toujours besoin d’hélicoptères maritimes et il est donc essentiel que nous commencions rapidement les préparatifs pour combler le vide capacitaire laissé par le NH90. Nous envisagerons plusieurs approches alternatives pour répondre à nos besoins opérationnels, mais nous devons être préparés au fait qu’il n’y aura pas de solutions faciles », avait expliqué, en juin dernier, le ministère norvégien de la Défense.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

57 contributions

  1. AirTatto dit :

    Difficile de faire la part de vrai versus la part du phantasme ou de la politique d’influence cependant, Airbus Hélicoptère devrait réagir et mieux communiquer sur la disponibilité des ses appareils qui dans le civil semblent donner une entière satisfaction alors que dans la défense semblent avoir des problèmes diverses et variés comme les pénuries de pièces de rechanges…

    • AirTatto dit :

      En complément:
      https://actu-aero.fr/2022/06/14/helicoptere-contrat-de-soutien-operationnel-pour-garantir-la-disponibilite-des-nh90/
      On peut facilement comprendre entre les lignes que tout vient du contrat de vente n’incluant pas la maintenance et la disponibilité des pièces détachées à temps… La ou l’armée américaine exige des constructeurs la pleine gestion des stocks et de la disponibilités des pièces en fonction des contraintes MCO du constructeur. Le mot supply Chain est une religion au Etat-Unis là ou en France et en Europe c’est au mieux un slogan Powerpoint.

      • philbeau dit :

        Votre enthousiasme sur le fonctionnement US est un peu excessif , il suffit de voir les difficultés en ce moment du F35 dans les rangs de l’USAF , liées au manque de pièces détachées pour le moteur …et ne parlons pas au hasard , des dysfonctionnement en cascade chez Boeing , au niveau des chaînes de production . Pour l’anecdote :
        https://www.thedrive.com/the-war-zone/kc-46-flying-a-congressional-delegation-landed-with-its-boom-deployed L’Amérique d’antan , qui fut sur ce plan un modèle il est vrai disparaît là aussi , ce qui est inquiétant pour ceux qui comptent sur elle .
        Concernant le NH90 , on sait la cause de ses problèmes : le meccano industriel , parce que politique , qui a présidé à sa naissance : une fois produit , plus de responsables du soutien , faute de maître d’oeuvre en charge et en responsabilité
        L’autre versant de la coopération européenne .

        • sepecat dit :

          Ce qui, au passage, permet de mieux comprendre pourquoi Dassault veut absolument des rôles et des responsabilités parfaitement définis pour le SCAF… Comme tout projet industriel un tant soit peu sérieux, tout doit être parfaitement délimité et assumé pour qu’on ait une chance de voir l’ensemble fonctionner correctement. Je vous rejoins par ailleurs sur le fait que les US ont été par le passé des fournisseurs fiables d’appareils bien conçus et, surtout, fabriqués. Ce n’est plus le cas aujourd’hui et les déboires du F35 comme ceux de Boeing dans le civil (conception et qualité) sont là pour nous le démontrer. Les problèmes industriels sont le lot de toute entreprise et Airbus comme d’autres les ont tous rencontrés à un moment ou à un autre. Par contre, ces dernières années vues du côté US donnent l’impression d’une succession de rafistolages ayant, dans le cas du B 737 Max par exemple, conduit à des pertes humaines. Le programmes des ravitailleurs en vol n’est pas en reste par ailleurs… après voir évincé un concurrent qui de son côté fait lui la course en tête avec ses A330 MRTT. La notion de saine concurrence est une vue de l’esprit et n’est pas vraiment comprise de la même manière des deux côtés de l’Atlantique (on jettera un voile pudique sur les Chinois par ailleurs).

      • Charognard dit :

        @ Air’Tatoo
        Dans une petite niche, il y a aussi Sabena Tecnics qui vise maintenant le MCOdes A 330 MRTT Phénix.
        http://www.opex360.com/2021/09/29/la-maintenance-des-helicopteres-fennec-de-larmee-de-lair-confiee-a-sabena-technics/

        Il y a eu un Cocorico sur l’augmentation légère de la disponibilité des aéronefs:
        https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/soutien-des-helicopteres-tigre-cougar-fennec-une-amelioration-qui-demande-confirmation-901913.html

    • Lado dit :

      ne pas confondre NH et Airbus Helicopter..
      La dispo du Caracal assez semblable à ces modèles est excellente..!

      • Paul Bismuth dit :

        @ Lado
        Oui, ce sont les flottes de NH90 etde Tigre qui ont une disponibilité lamentables alors que ce sont les plus récentes.

        Même les PUMA et les Gazelle ont une meilleure disponibilité malgré leur grand âge.

        Même les Alouette III, c’est dire…

  2. Titeuf dit :

    Oh mais l’Australie ils me font halluciner ,le pognon qu’ils dépenses en armement.
    Impressionnant !!!

  3. philbeau dit :

    L’Australie , 51è état des Etats Unis ? ça va finir par en prendre le chemin . C’est curieux , ce pays anglo-saxon passait pour plus « cool » que les yankees mal dégrossis , et cultivait une différence , avec son héritage british mâtiné de l’ambiance South Pacific , avec une ouverture accentuée sur le voisinage avec des états non blancs , qui avait l’air de fonctionner .On fera plus tard le bilan de la dernière mandature du peu intelligent et encore moins visionnaire Scott Morrison , clone raté de Donald Trump (quasi impossible à dupliquer) , qui a conduit ce pays , chanceux d’être à l’écart des problèmes de ce monde , à devenir un supplétif inutile de Washington , alors qu’il avait la possibilité d’être un intermédiaire avec le monde asiatique . Ainsi va le monde , les occasions ratées ont souvent des conséquences regrettables .

    • Sonata dit :

      En matière d’occasions ratées, là, c’est plutôt du coté d’Airbus Hélicoptères qu’il faut regarder. Quand plusieurs clients du NH90 et du Tigre s’en plaignent et cherchent un plan B, c’est qu’il y a un souci. Même en France, la disponibilité de ces engins est moins bonne que celle des flottes qu’ils sont supposés remplacer. Et ce ne sont pas les seuls programmes militaires d’Airbus qui se plante : l’Eurofighter et surtout l’A400m ne sont pas des modèles de management !

      • NRJ dit :

        @Sonata
        « Même en France, la disponibilité de ces engins est moins bonne que celle des flottes qu’ils sont supposés remplacer. ». C’est assez logique. Si on remplace la Gazelle monomoteur et légère, et incapable de rien par un hélicoptère d’attaque biturbine, beaucoup plus lourd pour pouvoir combattre des colonnes de chars ,ce n’est pas étonnant de d’avoir plus de maintenance, et un taux de disponibilité plus faible.

        Après les australiens ont déjà réussi à avoir un taux de disponibilité de 65% pour le Tigre. Et en opérations, on a un taux de disponibilité de 80-90%. Donc c’est possible d’avoir un taux de disponibilité correcte.

        Sinon, l’Eurofighter n’est pas un programme d’Airbus, mais un programme d’Eurofighter GmbH. Airbus avait 46% du programme, donc ce n’est même pas la majorité.
        Et l’A-400M n’a pas eu de problème de management. C’était un problème de montée en gamme. Airbus n’avait jamais fait par le passé de turbopropulseurs aussi lourds. C’était normal qu’ils aient des problèmes. Et les Etats n’ont pas aidé, imposant le choix de motoristes européens (Safran, MTU, Rolls-Royce) plutôt que Pratt&Wittney qui était beaucoup plus expérimenté dans le développement de turbopropulseurs de forte puissance.

        Quant à l’Australie, leurs choix sont politiques et non financiers et industriels. C’est la raison pour laquelle ils ont choisi l’Apache et qu’ils ont refusé le Barracuda. Et, vraisemblablement aussi la raison pour laquelle ils ont arrêté le NH90.

    • Castel dit :

      Il faut bien comprendre que ce pays riche en ressources naturelles, à l’économie florissante est entouré de pays qui peuvent se révéler menaçants, comme la Chine, bien sûr, mais aussi, il n’y a pas si longtemps, le Japon, et plus récemment l’Indonésie avec notamment l’affaire du Timor Oriental….
      Aussi, on peut comprendre qu’ils cherchent la seule puissance au monde à pouvoir leur fournir une aide à coup sûr, comme ils l’ont montré lors de la seconde guerre mondiale, à savoir, les Etats Unis bien sûr…
      Cela dit, sur le plan économique, la Chine reste son premier partenaire
      https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEchangesPays?codePays=AUS
      Evidemment, à terme, l’oncle Sam pourrait en profiter pour essayer de s’imposer sur ce plan, en monnayant sa protection, mais vu le retard à rattraper, pas sûr qu’il y parvienne un jour !!

    • précision dit :

      pour ce qui est de l’image ça a toujours été plus nuancé. L’image du fin fond de l’outback n’est pas très différente de celle de l’éleveur texan ou de la corn belt.
      Et le yankee mal dégrossi côtoie depuis toujours les bourgeois-aristos de Boston, New-York, Philadelphie etc (sans parler du vieux sud).
      L’ambiance South Pacific se retrouve à Hawai, et les élites Californiennes (mais aussi désormais côte Est) sont en grande partie d’origine asiatique.
      Difficile de généraliser les clichés à l’échelle d’un pays comme les USA.

      Pour le reste je rejoins votre propos, je comprend mal la raison des tensions entre l’Australie et la Chine, et déplore les occasions de dialogue manquées ainsi que la course aux armements qui de mon point de vue crée bien plus de problèmes qu’elles n’en résolvent (si tant est qu’elles en résolvent).

      • lgbtqi+ dit :

        « je comprend mal la raison des tensions entre l’Australie et la Chine »

        Oui, c’est étonnant. Des pays qui partagent une même Weltanschauung, une même culture et sans concurrence géographique.

        Curieux.

        Lol

    • Dido Dodo dit :

      « L’Australie , 51è état des Etats Unis ? ». C’est toujours mieux que d’être le 101e département de la France.

      • sepecat dit :

        Tout dépend de ce qu’il faudra payer ensuite pour le deveenir, parce que si vous croyez que l’Oncle Sam est un philantrope né alors vous devriez revoir l’histoire. Pour mémoire, au sortir de la 2e GM les US avaient tout simplement programmé l’asservissement de cette France que vous semblez décrier et commencé l’émission d’un dollar français (je vous renvoie aux différents articles disponibles sur le web sur le sujet). Malheureusement pour eux De Gaulle ne l’entendait pas de cette oreille et le leur a fait savoir en bonne et due forme. Croire que l’influence US dès lors qu’elle commence à s’imposer par l’économie ne s’étend pas ensuite dans tous les domaines est une illusion de plus.

        • philbeau dit :

          Il faut , comme toujours , recontextualiser les faits pour les comprendre . Au sortir de la 2eGM , on peut comprendre l’état d’esprit des américains , en dehors pour une fois , de leur mercantilisme . L’Europe de cette époque était une horreur , un assemblage hétéroclite de pays dominés par les revanches recuites de leur histoire commune , un champ de ruines où tout était à refaire . La tentation était compréhensible ,pour la puissance qui avait remis de l’ordre , d’imposer les principes qui étaient les siens et avait fait preuve de leur efficacité . D’où au passage le traitement particulier de l’Allemagne , le mouton noir dangereux du lot , notamment par sa puissance industrielle qui avait permis les victoires du nazisme . Il s’agissait d’en faire une colonie américaine et américanisée , ce qui a parfaitement fonctionné durant les décennies suivantes . Au point de la privilégier au détriment de la France et de ses intérêts , qui n’a jamais été la tasse de thé des anglo-saxons . L’Histoire , toujours.

  4. Malouin dit :

    Combien coûte un tigre d’occasion ? J’aimerais bien que le ministère des armées récupère ce magnifique lot de tigre et de nh90

    Même chose avec un lot de nh90 norvégien à prendre !!

    • Sonata dit :

      Ce ne sont pas du tout les mêmes version que leurs équivalents français, je ne serais pas surpris que la mise à niveau compense largement les économies générées par un rachat d’occasion.

    • PK dit :

      Ils ont été (mal) montés en Australie. Autant dire, ils ne valent rien.

    • Frédéric dit :

      Idem. Rien que pour pièces, cela vaut le coup.

  5. NVG dit :

    Avant que les pleureuses dans les commentaires n’arrivent:

    Qui a réduit drastiquement son budget militaire? Nous.
    Qui se contente de micro parc? Nous.
    Qui s’est désindustrialisé? Nous.
    Qui croît à la chimère de la défense européenne? Nous.
    Qui a laissé pourrir le pays de l’intérieur? Nous.

    Avant de blâmer des puissances étrangères, il faut se rappeler que les faibles se rangent derrière les forts, nous ne sommes plus forts, point barre.
    Il faut qu’on se remonte les manches, mais ça n’arrivera pas sauf crise majeure.

    • sepecat dit :

      On sent bien l’optimisme qui prévaut chez vous… Ceci dit, qui continue à disposer d’une industrie aéronautique capable de concevoir et produire un avion ex nihilo en Europe à votre avis ? Il semble que ce soit nous, et dans plusieurs domaines industriels nous n’avons, ainsi que les Espagnols, Italiens, etc. rien à envier aux US qui semblent être votre idéal prédominant. Quant à la notion de faible, sauf erreur de ma part la France reste encore un pays capable de décider seule si elle doit envoyer un engin nucléaire sur celui qui lui chercherait des noises. Prenez le temps de regarder quels sont les pays qui sont en mesure de faire de même… parce que demander à l’Oncle Sam de bien vouloir le faire pour vous défendre est aussi aléatoire que de jouer au casino. Si ses intérêts du moment l’incitent à le faire, probablement, dans le cas contraire votre protection US ne vaudra pas un clou et les pays européens qui sont sur cette même ligne n’ont aucune garantie dans le domaine.

  6. Lado dit :

    Etonnant! , non?
    Les projets Européens sont une construction politico/économique mais des désastres miltaires et industriels
    On a l’enveloppe hypercomplexe de toutes les options possibles (chacun prétends que ses besoins sont « differents »! ) et on a aussi une allocation des taches vers ceux qui « veulent apprendre » et non pas vers ceux « qui savent faire »Ensuite un jeu de super menteur sur les volumes que l’on va commander et les coûts
    A la fin le principe de réalité se manifeste et on achète sur étagère un produit US en général (quoique ,le Caracal en France prends son essor…)qui fait très bien l’affaire !

    • Carin dit :

      @Lado
      Et c’est en voyant tous ces pays poser leurs conditions, et autres visions de leurs besoins si différents, avant de tous acheter le même produit, sans avoir leur mot à dire auprès des USA, que nous aurions dû, nous détacher de ces coopérations….
      L’adage »  plus ont est nombreux, plus ont est forts » se heurte à
      « plus ont est nombreux, plus ont s’approche du con intégral ».
      Quand aux Tigre australiens, nous ne pouvons racheter que les carlingues… le reste est incompatible.
      Pour le Caracal, il offre effectivement tous ce que propose le NH90… les problèmes en moins! Et c’est bien dommage parce que le NH90 a une sacrée gueule.

  7. Alex dit :

    les Black hawk sont les hélicos les meilleurs, éprouvé et d’une bonne rusticité avec pour le constructeur un amortissement de la machine optimale
    Maintenant à voir la vrai disponibilité des machines en fonction de leur utilisation, les différentes version en utilisation ont des taux de dispo entre 35 et 80% en fonction des unités et de leur utilisations.

    Un petit comparatif serait intéressant sur des unités en condition similaire pour vraiment savoir de quoi on parle

    • Carin dit :

      @Alex
      Si cette machine est si parfaite, pourquoi les américains cherchent ils son remplaçant?

    • EchoDelta dit :

      Il est quand même très cher à l’heure de vol pour une capacité d’emport pas si importante, et un plafond assez bas.
      La dispo ne semble pas meilleure que le Caracal.
      Il est vrai qu’il reste toujours comme le super replaçant du H1 et hérite de tout l’enthousiasme naturelle pour cette machine mais les spécifications sont finalement pas si impressionantes quand on y regarde de près.

    • NRJ dit :

      @Alex
      Vous pouvez nous donner vos sources sur les taux de disponibilité du Black Hawk. C’est le genre de renseignement assez rare.

  8. Auguste dit :

    Il eut été, pour le moins étonnant,qu’ils n' »autorisent » pas la vente à l’Australie,vu qu’ils ont vendu l’appareil à tout le monde et à n’importe qui.(Egypte,AS….etc).Un membre de la famille, petit frère de lait,un « five eyes »: comment pourrait-ce?

  9. Alex dit :

    les Black hawk sont les hélicos les meilleurs, éprouvé et d’une bonne rusticité avec pour le constructeur un amortissement de la machine optimale
    Maintenant à voir la vrai disponibilité des machines en fonction de leur utilisation, les différentes version en utilisation ont des taux de dispo entre 35 et 80% en fonction des unités et de leur utilisations.

    Un petit comparatif serait intéressant sur des unités en condition similaire pour vraiment savoir de quoi on parle

    De même pour les Tigres qui à priori ont bien tourné au Mali

    • Axer dit :

      Oui sauf que pour moi le Tigre et le Hawk US ne sont pas dans la même catégorie…

  10. Marsac dit :

    Les NH90 sont-ils vraiment si peu fiables ?

    • EchoDelta dit :

      Le fait est qu’ils ne n’y été mal conçu (problème de rouille !!! Ça me fait encore halluciner de l’écrire…) maintenance complexe car pas pensée pour être efficace, pièce d’usure avec une faible durée de vie… bref l’engin a été conçu par des gens qui ne l’exploite que dans les meilleures conditions terrestres.

  11. blavan dit :

    Après avoir fait croire aux ukrainiens qu’ils rentreraient dans l’OTAN pour « exciter » le dictateur Poutine afin d’inonder les naifs européens d’armes américaine, il aura suffi d’une visite à Taiwan pour à nouveau vendre des armes dans le Pacifique. Trop fort !!

  12. PPSD dit :

    C’est la fête du slip (kangourou) !

    • Charles dit :

      Et si les hélicos militaires d’Airbus étaient juste pas le top,
      Trop compliqué, pas au point…..
      Genre reine de hangar….
      Les norvégiens et les australien veulent du matériels genre Toyota….. pas genre maybach

  13. 96marsouin dit :

    J’ai une question pour les spécialistes : Un NH90 coûte près de 2 fois le prix d’un Caracal. Quand je regarde les fiches techniques respectives sur wikipédia, je ne trouve pas que les capacités du NH90 soient tellement supérieures. Pour quelle(s) raison(s), l’ALAT a fait le choix du NH90 ?
    Merci d’avance de m’éclairer sur ce sujet.

    • Carin dit :

      @96marsoin
      A l’époque de l’arrivée du NH90 en ligne, il me semble que l’armée utilisatrice n’a pas eue son mot à dire, cet hélicoptère fait doublon avec le Caracal, et n’offre rien de plus, mais déjà à l’époque c’était
      « l’Europe, l’Europe, l’Europe » a tout prix.
      Aujourd’hui, il commence à entrer dans les cerveaux de nos élites, que l’Europe qu’ils veulent sera toujours torpillée par nos amis américains, qui ont la mainmise sur cette Europe, et qu’il nous faut faire autrement… mais ça va être long, car ils ne désespèrent pas de la nomination d’un pendant de Trump, aussi ignare que lui de la géopolitique que les states ont mis en place juste après 39/45, et qu’ils entretiennent au prix de grands efforts de tous les instants.

    • JC dit :

      Choix politique ?

    • laquille dit :

      Très bonne question! ( et je vous remercie de l’avoir posée)

      • PK dit :

        Je la pose depuis des années. Toujours pas de réponse 🙂

        En plus, le Caracal n’a pas toutes les casseroles du NH-90 et possède un vrai potentiel de développement, notamment côté moteur, un peu juste en haute-montagne.

        • NRJ dit :

          Du coup vous avez votre réponse. Non ne me remerciez pas, c’est normal d’aider les ignorants 🙂

    • NRJ dit :

      @96marsouin
      « J’ai une question pour les spécialistes : Un NH90 coûte près de 2 fois le prix d’un Caracal. ». Euhhhhh non.
      Le Caracal coûte dans les 40 millions d’euros, et le NH90 coûte dans les 30 millions d’euros.
      Et le Caracal coûte 2 fois plus cher à l’heure de vol.

      Le Caracal est l’évolution d’un concept datant d’il y a 50 ans. Le NH90 est un hélicoptère conçu différemment avec l’intégration de nouvelles technologies (composites, commandes de vol électriques et autres).

      Sur les différences, le NH90 est peut-être un hélicoptère plus puissant et à plus long rayon d’action là où le Caracal est plus tourné vers les forces spéciales.

      • PK dit :

        « Le Caracal est l’évolution d’un concept datant d’il y a 50 ans. Le NH90 est un hélicoptère conçu différemment avec l’intégration de nouvelles technologies (composites, commandes de vol électriques et autres). »

        LOL. Toujours à désinformer pour flinguer la France et soutenir votre employeur boche… Comme si le Caracal n’était pas un hélico entièrement nouveau. Ce n’est pas parce qu’il a un vague air de ressemblance avec la série des Pumas qu’il en possède une seule pièce en commun. S’il coûte cher (20 millions de dollars, contre presque le double pour le NH-90, pile-poile l’inverse de vos propos !), c’est justement parce qu’il est équipé des dernières techno aussi…

        Quant au rayon d’action, Caracal et NH-90 ont tous les 2 le même (environ 900 bornes) et seul le Caracal est équipé en série d’une perche de ravitaillement… sport de toute façon réservé aux FS.

        Bref, pipeau intégral de notre salarié boche dont le travail consiste à dézinguer la France et les armes françaises… au profit et bénéfice de son employeur.

        Je ne doute pas que vous alliez nous sortir vos liens habituels, pour sortir les choses du réel et soutenir vos propos anti-France. Je m’en fous : je fais de la réinformation pour les lecteurs, pas pour vous convaincre. Si c’est pour me répondre, vous pouvez zapper (mais sans doute votre employeur va alors vous taper sur les doigts ! dur dur la vie de salarié non indépendant ).

        • NRJ dit :

          @PK
          « S’il coûte cher (20 millions de dollars, contre presque le double pour le NH-90, pile-poile l’inverse de vos propos !) ». Il ne coûte pas 20 millions de dollars, cher ignorant, il coûte 40 millions d’euros. C’est triste pour vous mais c’est comme ça. C’est dur à accepter, la vérité, n’est-ce pas ?

          « LOL. Toujours à désinformer pour flinguer la France et soutenir votre employeur boche… Comme si le Caracal n’était pas un hélico entièrement nouveau. Ce n’est pas parce qu’il a un vague air de ressemblance avec la série des Pumas qu’il en possède une seule pièce en commun ». C’est pour ça que j’ai parlé de l’évolution d’un concept, celui du Puma en l’occurrence. Petit conseil : ça sert de lire. Faut juste mettre les lettres les unes derrière les autres. Je dis ça c’est pour aider;

          Sur le rayon d’action, le NH90 a 30% de carburant en plus par rapport au Caracal. Les hélicoptères étant similaires en masse, ça devrait donner une meilleure autonomie au NH90 (après les perches de ravitaillement compensent pour le Caracal, c’est vrai).

          « Je ne doute pas que vous alliez nous sortir vos liens habituels, pour sortir les choses du réel et soutenir vos propos anti-France. ». Ah c’est vrai que se baser sur des sources sérieuses, c’est sortir les choses du réel. J’avais oublié. Quand on se base sur des fake news, ça parait forcément bizarre de voir des sources qui ne vous arrange pas.
          Allez rejoindre vos collègues de Lockeed-Martin. Eux aussi aiment se croire au-delà de la physique, on l’a vu avec votre F-35. Mais rassurez vous, je ne vous parle pas non plus pour vous convaincre.

          • PK dit :

            « Il ne coûte pas 20 millions de dollars, cher ignorant, il coûte 40 millions d’euros. C’est triste pour vous mais c’est comme ça. C’est dur à accepter, la vérité, n’est-ce pas ? »

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Airbus_Helicopters_H225M_Caracal : 20 millions de dollars (donc avant la « crise » de l’euro, ça faisait moins de 20 millions d’euros…

            Bon, wiki c’est un repère de gauchistes pro-allemands, comme vous, donc allons voir ailleurs :

            https://actu-aero.fr/2021/04/15/defense-la-france-achete-8-caracal-h225m-supplementaires/

            300 millions pour 8 machines, contrat type qui inclut plein de trucs en plus qui en général double ou triple le prix de l’appareil : au double, on est toujours en dessous de 20 millions d’euros…

            Bon, l’armée, c’est un pigeon donc allons voir ailleurs :

            https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-koweit-s-offre-pour-1-milliard-d-euros-30-caracal-d-airbus-helicopters-591614.html

            Chat alors : exactement les mêmes chiffres…

            Bon, regardons alors les contrats NH-90 :

            sur wiki : entre 26 et 39 ! millions d’euros. LOL comme qui dirait.

            Bon, regardons du côté de votre employeur boche. Ce ne sont pas des poètes, question pognon : ils ne vont pas se faire enfler :

            https://www.capital.fr/entreprises-marches/airbus-une-commande-de-31-helicopteres-signee-en-allemagne-1387000

            Presque 100 millions par NH-90, soit presque le triple du prix moyen constaté sur les contrats H225M. EN réduisant de moitié pour être équitable, on est à 50 millions l’unité. Allez, je vous fais un prix : je réduis des 2 tiers, parce que le contrat est gros : 33 millions l’unité.

            Voilà, le gros menteur habituel pris la main dans la sac de la collaboration allemande. Tout le reste de vos propos sont à l’avenant. Au train où vont les choses actuellement, à votre place, je commencerai un recyclage. Il y en a qui sont passés par le peloton pour moins que cela au moment de la Libération…

            Allez, j’arrête de perdre du temps avec vous.

          • DeltaSierra dit :

            Coûts unitaires du NH90 (2012) : https://www.senat.fr/rap/a12-150-8/a12-150-814.html
            TTH : 29,6 M€
            NFH combat : 42 M€
            NFH soutien : 35,3 M€

            Coût unitaire du Caracal (2009) : https://www.senat.fr/rap/l09-101-3-8/l09-101-3-856.html
            EC725 : 40 M€

          • NRJ dit :

            @PK
            Il est marqué quoi sur Wikipedia ? Voyons, on clique, et on voit quoi ? La formule suivante « > 20 millions de dollars (estimation 2013)1 ».
            Le > c’est pour dire que le vrai chiffre est supérieur. C’est dur à comprendre ?
            Si je dis qu’une clio à un prix supérieur à 20€, ça veut dire que son prix peut être de 15 000 €. Ce n’est pas contradictoire.
            Je vous laisse digérer ces principes mathématiques complexes….

            Pour les vrais prix, je vous laisse lire les liens de @DeltaSierra.
            Ah non c’est vrai vous ne voulez pas perdre de temps avec moi. Je comprends, c’est que vous pourriez apprendre quelque chose qui vous ferait arrêter de dire des bêtises…

    • DeltaSierra dit :

      Le livre du COMAERO, « L’histoire des hélicoptères en France depuis 1945 » raconte la genèse de plusieurs programmes, dont le NH 90 (le Tigre aussi, soit dit en passant).
      Ce livre est disponible gratuitement en pdf : https://www.eurosae.com/wp-content/uploads/2017/09/Histoire_Des_Helicopteres_En_France.pdf

  14. Ktmpower dit :

    l’Australie va devenir un’ porte avion’ géant de l’oncle Sam.
    Des b21, des soum ( bon la sujet à discussion)
    ( Anti nucléaire)
    Fini le tigre, le nh90.
    Bon, le mrtt , ila aurons pas le choix.

  15. Ktmpower dit :

    Navré pour la faute!