Selon un sondage, les Français seraient largement favorables à une hausse du budget de leurs forces armées

Comme attendu, lors de la traditionnelle allocution prononcée à l’Hôtel de Brienne avant chaque défilé du 14-Juillet, le président Macron a annoncé qu’une nouvelle Loi de programmation militaire [LPM] serait soumise au Parlement en 2023, sans attendre la fin de celle promulguée en juillet 2018. « Alors que les conflictualités s’intensifient, il nous faut aujourd’hui réévaluer nos ambitions », a-t-il justifé. Et d’ajouter : « Notre ambition opérationnelle pour 2030 doit être revue pour mieux assurer notre capacité à faire face à la perspective du retour possible d’un affrontement de haute intensité ». Ce qui passera évidemment par des ressources supplémentaires.

Toute la question est de savoir comment il sera possible d’augmenter le budget des armées, alors que le contexte économique est tendu et que la France aura à assainir ses dépenses publiques après l’épisode du « quoi qu’il en coûte » lors de la pandémie de covid-19. Forcément, des arbitrages devront être faits, au dépens d’autres domaines. Et cela risque de susciter quelques oppositions… même si, pour la plupart, les candidats de la dernière élection présidentielle ont plaidé en faveur d’un effort de défense plus accentué.

En tout cas, si l’on en croit l’enquête réalisée par l’institut Odoxa, les Français seraient favorables, à une large majorité, à une hausse du budget de leurs forces armées. Ainsi, 78% des personnes interrogées pensent qu’il « faut plutôt augmenter les dépenses militaires de la France. Soit une progression de 21 points par rapport à une précédent mesure effecutée en 2019 par le même institut.

Évidemment, il faut y voir une des conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, désormais perçue comme étant la principale menace par 80% des personnes interrogées, suivie par la Chine [avec 54%]. Mais pas seulement. En effet, l’enquête d’Odoxa montre que de plus en plus de Français doutent du statut de grande puissance militaire de la France. Notamment parmi les plus âgés…

« Si 71% estiment toujours que leur pays est une grande puissance militaire, seuls 13% en sont ‘tout à fait convaincus’ et le sentiment que la France est une grande puissance militaire a chuté de 7 points depuis notre dernière mesure du 14 juillet 2018 », note Odoxa. Ce qui peut paraître paradoxal car, depuis l’enquête évoquée par l’institut, le budget de la Défense a augmenté fortement, passant de 35,9 milliards d’euros en 2019 à 41 milliards en 2022. Visiblement, cet effort n’aura pas été suffisant aux yeux de certains… Seulement, après des années de contraintes budgétaires, de réforme et de déflation, il reste encore beaucoup à faire.

Quoi qu’il en soit, selon les sympathies politiques des personnes interrogées, celles qui sont le plus favorables à une hausse du budget de la Défense se trouvent parmi les sympathisants de LR [97%], de Reconquête [93%], de Renaissance [ex-LREM, 91%], du Rassemblement national [88%] et du Parti socialiste [72%]. Tout en restant tout de même significatif, l’idée d’augmenter les dépenses militaires est soutenue par 64% des sympathisants de LFI [France insoumise] et d’Europe Écologie / Les Verts.

Par ailleurs, l’image des militaires auprès des Français demeure exceptionnelle, avec 87% de bonnes opinions [dont 25% de « très bonnes opinions »]. Les militaires « constituent l’une des professions le splus plébiscitées par nos concitoyens. Loin des clivages des années 1970, les militaires sont, en outre, une profession consensuellement appréciée, suscitant 92% de bonnes opinions auprès des sympathisants de droite et 82% auprès des sympathisants de gauche », souligne Odoxa.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

162 contributions

  1. vachefolle dit :

    bien sur, mais est-ce qu’on a leur a demandé en meme temps quel autre budget il fallait réduire ou alors quel impot il fallait augmenter.

    • Thaurac dit :

      Oui, avec l’argent de la revente de notre ambassade , consulats, et autres immobiliers culturels et commerciaux, en russie!

      • ScopeWizard dit :

        @Thaurac

        Ce qui est déjà super-chouette , c’ est que la France vient de perdre des milliards en abandons d’ investissements divers et variés pourtant patiemment depuis des décennies conquis de haute lutte .

        Cela étant , tu m’ expliques à qui tu vas « revendre » ?
        Eh oui , parce que pour « revendre » , il s’ agirait de ne pas partir , autrement tu cours le risque d’ être « squatté » y compris en biens publics ou territoires en enclaves….

        • Tulio dit :

          @ScopeWizard « La France vient de perdre des milliards en abandons d’ investissements divers et variés pourtant patiemment depuis des décennies conquis de haute lutte » : c’est vrai, hélas, et c’est énorme ! @Thaurac, revendre quoi ? De l’air ?

    • yakafokon dit :

      va falloir augmenter celui de la formation continue … à l’évidence, vous avez « cancré » à l’école.

    • PeterR dit :

      Je suis sûr que le même sondage montrera que les français seraient dans leur immense majorité pour :
      – l’amélioration des moyens humains et matériels dans nos hôpitaux (et d’une manière plus large dans la médecine)
      – mettre plus de moyens dans l’éducation qui est notre avenir
      – dans la recherche (cf le fait que nous avons été infoutus de sortir un vaccin)
      – que nos routes soient mieux entretenues
      – baisser l’age de la retraite
      – baisser les impôts
      – la semaine de 32 heures
      – etc, etc

      Malheureusement le Père Noël ne passe que le 25 Décembre et je viens d’apprendre qu’il n’existait même pas

    • Jean-Martin dit :

      la prime de 18 centimes sur le carburant c est 800 millions que l état ne collecte pas par mois alors quand il vont le faire disparaitre dans quelque temps ils ont juste a le mettre dans le budget de l armée ça fait 9.6 milliard annuel alors que mon bon vieux ministre le maire dit que les nouvelle aides au gros rouleurs coutera 2 milliard pas ans ce qui fait 7.6 milliard de libre… en 2030 ca ferai 60.8 milliard qui serai une belle aide pour l armée

      • Castel dit :

        Cette prime de 18 centimes n’avait aucun sens, puisqu’elle ne faisait pas la distinction entre ceux qui sont obligés d’utiliser leur voiture pour des raisons professionnelles , ou au moins pour se rendre sur leur lieu de travail, lorsqu’il n’existe pas d’autres moyens pour y accéder,et ceux qui l’utilise pour se promener ou partir en week-end.
        Le système qui va être mis en place dès la rentée de septembre me parait plus logique, parce que mieux ciblé

        • blavan dit :

          Cette prime était destinée avant tout a ne pas subir trop de revers pour les élections. Maintenant on va revenir dans la vraie vie, et notre alignement sur les ordres de l’Oncle Sam pour l’Ukraine va ouvrir les yeux aux français enfin je l’espère !!!!

      • Titi74 dit :

        Que l’état ne rackette pas par mois , vous voulez dire!

        Le carburant n’est pas un produit de luxe, mais simplement une machine à sous pour tondre le peuple un peu plus tous les jours.

        Si l’état veut renflouer ses caisses, qu’il réduise la voilure en suivant les conseils judicieux de la cour des comptes, et en faisant le pari de la confiance aux PME et TPE en réduisant le coût du travail pour produire plus , augmenter les bénéfices et accessoirement permettre aux français qui bossent de vivre correctement en consommant pour améliorer leur quotidien, pour commencer.

        Les budgets pour les ministères gonfleront alors miraculeusement en quelques années.

        Ce n’est pas en bloquant l’économie et les forces vives avec des taxes, que l’on sortira de la panade pour rester poli!

        • @ Titi 74, d’accord avec vous. J’ajoute que nous pourrions taxer seulement les produits importés : ainsi nous ne bloquerions pas notre économie.

        • felipe dit :

          l’état , c’est nous ! 800 milliards de redistribution sociale chaque année. 2500 milliards de dettes, 13 régions métropolitaines (5 ultra marines), 100 départements, 10000 communautés de communes, 36000 communes, 5 millions de fonctionnaires dont la majorité est travailleuse mais n’entends absolument pas modifier son travail, ses habitudes de travail ou changer d’affectation pour assurer le service pour les 62 autres millions. ce sont les centaines d’agences, de corporations, de syndicats qui ont TOUS (pas que la classe politique) perdu le sens de l’intérêt général et qui ne pensent qu’à préserver leur « petit gruyère »… voilà ce que c’est que de gouverner aujourd’hui

    • Bravo Charlie dit :

      Le réalisme impose de renforcer nos moyens militaires, impérialismes révisionnistes russes et chinois obligent. Bien sûr ce sera aux dépends d’autres postes budgétaires, mais on a plus le choix. C’est une question de souveraineté dans un monde de plus en plus agressif avec des dirigeants décomplexés, sans foi ni loi, ivres de puissance et de revanche: Chine, Russie, Iran, Corée du Nord.

      • blavan dit :

        @bravo charlie. Le réalisme consiste plutôt à maintenir au lus haut notre arsenal nucléaire dans toutes ses composantes. A quoi nous servirait de nous sur armer dans le classique pour devenir simplement la première armée d’Europe alors que nous n’avons toujours pas de politique étrangère commune , et de budget militaire européen ?

        • Mat49 dit :

          C’est simple comme les européens ne vont pas agir sur ce plan il nos faut rebâtir une armée.

      • 341CGH dit :

        @ BC, aux dépens d’autres postes budgétaires dans l’immédiat seulement.
        Ça se récupérera ensuite parce que la BITD (base industrielle et technologique de défense) n’a pas, ou très peu, recours aux importations.
        Faire travailler notre BITD générera des ressources fiscales par augmentation de l’activité.

    • Europhobe ex-europhile dit :

      Vachefolle, on pourrait faire comme pendant les Trente Glorieuses : fabriquer l’argent dont nous avons besoin.
      .
      Malheureusement, ça nous est interdit depuis le SME (système monétaire européen) de Pompidou + Giscard qui amarrait le Franc au DeutschMark.
      .
      Et encore plus interdit avec l’€uro et notre classe politique euro-atlantiste : l’Allemagne et les États-Unis veulent que notre monnaie soit forte, ce qui n’est pourtant pas l’intérêt de la France.

      • Math dit :

        Oui, mais vous constaterez par vous même qu’ils viennent de lâcher du lest. 16% de moins en 3 mois et une inflation plus forte en Allemagne que chez nous… Augmentation des salaires en Allemagne et pas trop chez nous, on peut dire que le paquet est mis pour corriger les déséquilibres macros économiques.
        A ce rythme, la balance commerciale va gentiment revenir à l’équilibre et les investissements industriels vont venir chez nous.

        • @Math
          « Ils » lâchent du lest, comme vous dites, parce qu’ « ils » y sont obligés par la réalité.
          Grâce aux crises (Sahel, covid, migrants, Ukraine) où, au mieux elle ne sert à rien mais plus souvent elle gêne, l’UE prend conscience de son manque de légitimité et d’efficacité. Ou du moins elle prend conscience de ne plus pouvoir cacher son manque de légitimité et d’efficacité.
          .
          On sait depuis longtemps qu’une légitimité fondée seulement sur une idéologie inadaptée (le principe « l’union fait la force » n’est pas suffisant), sur la tromperie (Maastricht), sur le déni de démocratie (référendum de 2005, annulé), sur la soumission aux États-Unis (TAFTA), ça ne peut pas durer.
          Les États, et notamment la France ont tout ce qu’il faut pour se débrouiller sans l’UE, avec simplement des coopérations bilatérales au cas par cas.
          .
          Alors l’UE tente de survivre en « lâchant du lest » : votre comparaison avec un aérostat mal gonflé est tout à fait pertinente.

    • Loufi dit :

      En tout cas ils ne seront pas favorables à baisser leurs APL ou rsa, et encore moins de devoir aller TRAVAILLER dans les usines pour occuper les emplois qui decouleront de ces augmentations de dépense. Travailler, oh ça jamais, encore moins pour son pays. Le rsa et le chômage c’est beaucoup mieux

      • Pulsar dit :

        @ loufi, le chômage avec un petit boulot au black à côté, donc pas cher pour l’employeur. Et on envoie l’argent au Pays par WesternUnion.
        Lorsqu’il parle de rapatrier tous les étrangers inscrits au chômage depuis plus de six mois, Z menace ce système et inquiète beaucoup de monde, y compris des patrons.
        Mais si on cherche des économies, en voilà. Et ce sera mieux que de baisser les dépenses publiques car en général les administrations et les fonctionnaires achètent français. Au contraire l’argent envoyé en Afrique par les fraudeurs est perdu pour la France.

    • Robert dit :

      Il y a neuf ans à Bruxelles, quelqu’un rappelait les réalités aux technocrates bruxellois, qui concernent aussi les dirigeants français dont Macron qui n’a pas déclaré ses gains personnels pour la vente de biens nationaux, la branche lait infantile de Nestlé et Alsthom vendu à bas prix que l’Etat vient de racheter au prix fort. Sans oublier son gros coup chez Rothschild.
      https://www.youtube.com/watch?v=57CKaFHK4U8

  2. Dodo dit :

    Tout le monde est toujours d’accord pour tout augmenter, c’est quand ils comprennent que ce sont eux qui doivent payer ou qu’il faut réduire ailleurs pour le faire, que les avis finissent par changer.

    • Eric dit :

      L’élargissement sans fin de l’UE et de l’OTAN étant deux magnifiques machines à perdre il faut bien payer la note.

      • Zorglub dit :

        @ Eric
        « Machines à perdre » pour nous mais pas pour l’Empire américain et ses affidés euro-atlantistes.

        • Tulio dit :

          Effectivement, seulement pour les pays de l’UE dirigés par des gens supérieurement intelligents !

          • Math dit :

            Je veux bien être critique, mais je avec les USA qui se désengagent de l’Europe et la France et l’Allemagne qui réarment, faut quand même pas dire n’importe quoi. Ça se goupille plutôt pas mal cette affaire.

  3. VinceToto dit :

    La France comme grande puissance militaire? Oui, mais moins que le Texas. Cependant cela coute moins cher au Pentagon, notamment pour les traducteurs parlant français. Comprenne qui peut.
    « une profession consensuellement appréciée, suscitant 92% de bonnes opinions auprès des sympathisants de droite et 82% auprès des sympathisants de gauche », souligne Odoxa. »
    Bon bein voila: problèmes de recrutement résolus, comme aux USA(humour). Comme quoi il y a ce que les gens disent officiellement et ce qu’ils pensent.

    • Thaurac dit :

      « Comme quoi il y a ce que les gens disent officiellement et ce qu’ils pensent. »
      Malheureusement , dire la même chose dans certains pays est passible de 10 ans de prison, ne pas penser, l’état pense pour vous.

    • Tintouin dit :

      VinceToto, « l’ami » de l’extérieur.

    • Un_passant dit :

      Le problème de recrutement doit aussi beaucoup à la pyramide des âges, et ce, dans tous les domaines. Sans compter le problème de l’école, on oublie un peu vite le déficit de naissances qui démarre dès 78. Et l’immigration n’a rien résolu vu qu’il s’agit d’adultes, ça n’a donc rien rééquilibré. L’atténuation ne s’est faite qu’à la marge, il suffit de voir comment ça se passe en Allemagne où c’est encore pire.
      Enfin, il faudrait aussi parler du combat acharné contre toute notion de patriotisme immédiatement assimilée à la « bête immonde » (imaginaire suggéré dès 68 et intensifié avec la campagne de 81). Ce n’est pas de nature à susciter des vocations.

      • VinceToto dit :

        En 2022, c’est marrant de voir ces 68tards demander aux jeunes d’être patriotes, solidaires, etc. pour défendre leurs retraites, leur santé, leurs modes de vie de dépravés egocentriques.

      • Math dit :

        On en revient toujours à l’IVG et ses conséquences. Un pays qui se prive d’un quart de ses naissances et les considère comme une punition trop lourde connaît forcément des difficultés.

        • Tulio dit :

          Il faudrait donc revenir sur le droit à l’IVG !?!

          • Math dit :

            En limiter son recours serait pas mal. Perdre 1/4 de nos enfants à cause de l’IVG est juste stupide.
            On est un des pays du monde qui fait le plus d’IVG et on a une pyramide des âges dont la base est fragile. A un moment donné, faut peut-être arrêter de deconner.

  4. JC dit :

    Marrant, non lamentable le pourcentage attribué aux sympathisants de LR, dont leur leader charismatique à talonnettes est à l’origine du plus grand sabrages des forces sans omettre sa soumission aux US.

    • Un_passant dit :

      Pour autant que je me souvienne, Chirac et Mitterrand ont fait à peine moins pire. Rafale, Charles-de-gaulle, Leclerc, Tigre ces programmes ont bien failli être torpillés. Les frégates aussi il me semble. Comme d’habitude, au delà de l’entrisme des USA, on retrouve les illusions du couple franco-allemand (on est stratégiquement bien plus proche des besoins de l’armée britannique), des questions budgétaire et bien entendu le clientélisme habituel teinté de pacifisme béat (quand il ne s’agit pas d’anti-militarisme).

      • Dolgan dit :

        Ce qui compte c’est ce qu’ils ont fait.

        Parce à ce compte là on a pas fini. Avec des si ….

  5. Stoltenberg dit :

    C’est une très bonne tendance qui est en train de dessiner et c’est la conséquence logique du regain des tensions dans le monde. J’aurais juste préféré que cela arrive il y a 5 ans. Mais mieux vaut tard que jamais. Maintenant il va falloir trouver les fonds et lancer des programmes pour renforcer l’armée. Ce sera peut-être un peu plus difficile avec un € faible (conséquence d’une politique énergétique stupide de l’UE) mais de l’autre côté il y a des fortes chances que cela soit compensé, voire surpassé, par l’augmentation de notre compétitivité à l’export. Avec la situation actuelle je dirais qu’on a 10 ans pour réussir. Il est donc temps de se mettre au boulot.

    • okbobby dit :

      Tu comprends pas grand chose à l’économie toi hein? On a fait sauté swift donc l’export à par les US.. qui achète du vin et du luxe.. Et qui on une inflation qui explose aussi… Courage dans les délires. 🙂

      • Vinz dit :

        Rassurez-vous, une débauche de sobriété se prépare et va résoudre tous nos problèmes (chasse aux gaspis – ça vous rappelle rien ? Le petit grassouillet rose avec un entonnoir sur la tête – non, pas Flanby, l’autre). Parce que boycotter le premier fournisseur mondial de matières premières et d’énergies, « what could possibly go wrong ? »

        L’Allemagne vient de s’infliger un premier déficit commercial au mois de mai. Bonne chance la Wehr pour les 100 milliards – je prédis un retour fissa du naturel germain. Allô Olaf ? Quoi ? Grossbaf ?

        Aaaah cette suave douleur incomparable de la balle qui traverse le pied comme dans du beurre sous canicule. Quand on commence on n’a qu’une hâte, essayer le mode rafale. Passe la acHKa Ursula.

        • Vinz dit :

          Autre exemple surréaliste : l’Arabie Saoudite qui importe 670 000 tonnes de mazout de Russie – principalement pour usage interne (faire fonctionner les centrales).
          J’achète à prix cassé du russe, pour vendre un max de ma production à prix canon (aux européens de préférences). Y a pas à dire, la sanction, c’est tout un art.

          • Robert dit :

            L’Inde va acheter du pétrole brut à la Russie à bas prix en faisant en plus des économies de transport, le raffiner et en vendre avec une belle plus value aux occidentaux. Un peu comme le blanchiment d’argent ou l’intermédiaire se sucre bien au passage.
            La morale, ça vaut bien quelques faux frais supplémentaires. Et de s’asseoir sur ses « convictions » écologistes ou les verts pastèques quand le gaz de schiste américain arrivera alors qu’ils préfèreraient de loin le gaz de shit marocain.

      • Stoltenberg dit :

        Ouai, la prochaine fois vous éviterez de rester trop longtemps au soleil, expert en économie. 😉

      • Math dit :

        Je pense que cette inflation va au contraire nous aider à nous désendetter. La faiblesse de l’euro a doper notre compétitivité. Du point de vue industriel, on vient de gagner 20 points face aux USA et à la Chine. Sans rien faire. Les biens importés coûtent de plus en plus cher. Les supply chain ne pourront pas tenir longtemps à ce rythme. C’est fantastique. Voilà ce que l’on espère depuis 20 ans. Si vous avez de l’argent, investissez dans l’industrie. Si vous faites des études, la gestion de production a plus d’avenir que la supply chain. Je ne veux pas m’exciter, mais bon sang, que ça fait plaisir!!! On va redevenir un pays où l’on peut rêver et créer quelque chose. Ça me rend super heureux et très optimiste pour mes enfants.
        Les bonnes nouvelles s’accumulent pour ceux qui travaillent.

      • Sérieusement ? dit :

        Ah, tiens ? « On » aurait fait sauter SWIFT ?
        Auriez-vous l’amabilité d’instruire les ignorants que nous sommes en nous exposant cela en détails, Monsieur le grand économiste ?
        Et si vous pouviez étendre votre effort didactique jusqu’à nous exposer cela sans faire une faute d’orthographe tous les dix mots, nous vous en saurions gré.

  6. dompal dit :

    « Quoi qu’il en soit, selon les sympathies politiques des personnes interrogées, celles qui sont le plus favorables à une hausse du budget de la Défense se trouvent parmi les sympathisants de LR [97%], de Reconquête [93%], de Renaissance [ex-LREM, 91%], du Rassemblement national [88%] et du Parti socialiste [72%]. Tout en restant tout de même significatif, l’idée d’augmenter les dépenses militaires est soutenue par 64% des sympathisants de LFI [France insoumise] et d’Europe Écologie / Les Verts.  »

    Je pense que c’est plutôt du côté des députés et des sénateurs que le sondage aurait dû être fait.
    Il y en a tout de même moins à interroger et ce sont eux qui valident les LPM.

    • dompal dit :

      Ca existe encore ‘Reconquête’ ???
      J’avais cru comprendre que ce parti n’était plus qu’un souvenir de l’élection présidentielle 2022…..

      • Lockass dit :

        Il a vocation à être aspiré pour le RN si il veut survivre.

        • Électeur dit :

          Je dirais plutôt l’inverse parce que le RN a perdu beaucoup plus souvent que R!.
          Tout le monde a bien compris depuis 2017 que MLP se complaît dans son confortable rôle d’opposante.
          Les gens qui restent au RN sont comme MLP des loosers assumés ou des idiots utiles du système euro-atlantiste.

  7. E-Faystos dit :

    Je pense qu’internet apporte de l’information au public. Mais c’est une information du « buzz », anxiogène, toxique.
    Si on prend une vue large de ce qui est proposé, les titres racoleurs se survolent en moins de 10 secondes, et un article en plusieurs minutes. A votre avis, qu’est ce que la loi du moindre effort va laisser comme impression dominante?
    Le titre qui claque, évidemment. Et ni les US, ni les Russes, ni les Chinois ne sont pas avares en com’.
    En prime, les choix Français prêtent à polémique au cœur même de nos médias nationaux si prompt à relayer le grand n’importe quoi, pourvu que ce soit vendeur.
    Or quand on vend du matériel, ils sont AUSSi prompt à relayer les questionnement d’organisations qui n’ont rien d’amicales, quand à notre choix de clients, les risques de défaut de paiement, d’usage contre des innocents…
    La bonne blague, comme si les armes des autres nations ne tuait que des militaires consentants et ivres de boucherie.

    • john dit :

      Ou alors, vous n’êtes pas le seul à vouloir vous informer plus loin !
      Il y a clairement de l’information minimaliste, et qui cherche à choquer pour faire des revenus (sur papier, internet, peu importe). Mais il y a une quantité exceptionnelle de documentation de tous types, de la recherche, des spécialistes, et tout cela est devenu accessible à tout le monde ! Vous pouvez contacter un spécialiste dans un domaine qui peut vous répondre.
      Les côtés positifs sont incroyables.
      Par contre, il y a évidemment le revers de la médaille qui est la propagande « adverse » qui peut agir en toute impunité sur un internet libre ! Quant aux exportations, je suis désolé, mais les questionnements posés par ces organisations sont plus que pertinentes ! On voit aujourd’hui que l’Ukraine subit l’armement français utilisé par les Russes ! Et oui, les clients de l’armement français ne sont pas les nations les plus respectueuses de quoi que ce soit !
      Chacun a un rôle à jouer. Et oui, quand un organisme traite des droits de l’Homme, et que la France passe son temps à crier sur la scène internationale qu’elle est LE pays des droits de l’homme, oui, ces organismes ont des raisons de dénoncer cela ! C’est sur cela qu’elles s’engagent. Et elles le font contre le Royaume Uni, les USA, l’Italie, l’Allemagne. Et à côté de ça, les industriels font leur part du travail pour exporter. Au final, agréger toutes ces informations permet de se forger une opinion basée sur des faits. De nombreux éléments ont été révélés par de tels organismes, éléments cachés par les industriels et les états.
      Mais après, si vous voulez un système où l’état contrôle l’information, n’hésitez pas à élire l’équivalent de Poutine, Vucic, Erdogan, etc…

      • NulH dit :

        Quelques bases pour ‘assurer’ sa propre recherche d’info., au mieux :

        – En R&D, ou équivalent, mais pas que, la veille (techno.) s’apprend, progressivement…

        – Une base serait peut être, le profil de recherche de type doctorat, par sa revue de littérature. De ce point de vue l’on trouve nombre de sources, aides à la veille (techno) sur le web.

        – Par ailleurs, tout sommaire de tout article ou ouvrage de recherche (ou d’information scientifique) donne un profil ensuite d’aide à recherche d’info.

        – On a aussi le procédé de mesure d’essai et son CR qui peut aider à structurer son propre mode de recherche d’information.

        Nous avons fait appliquer ces moyens avec des retours excellents, à tous niveaux, de l’employé au patron de gros programme.

    • Électeur dit :

      E-Faystos
      Rien de nouveau, c’était déjà le cas avec les « cinq colonnes à la Une » des journaux/papier : les lecteurs potentiels achetaient le journal si le gros titre était accrocheur, puis lisaient les titres intermédiaires et les légendes des photos.
      Aujourd’hui une différence, c’est qu’avec Internet on a beaucoup plus de gros titres et ils sont d’origines diverses.
      .
      Une autre différence, c’est que désormais on peut lire le journal au bureau en ayant l’air de travailler : de ce fait on peut lire plus en détail, on « survole » moins. Et sur les blogs on peut même commenter en ayant l’air de travailler pour le patron. Avec le télétravail, ce phénomène s’accentue.
      .
      Troisième différence importante : on a tous plusieurs réseaux amicaux ou d’affinités qui diffusent des mails à leurs abonnés.
      Du fait de cette évolution technologique l’opinion publique (du moins au pays de Descartes) est beaucoup moins manipulée que vous semblez le craindre.
      Au grand dam des manipulateurs politico-médiatiques professionnels.

    • Eric dit :

      Pour les risques de défaut de paiement de nos clients le Quai d’Orsay sait faire, quelque soit le régime politique
      Lorsque l’Irak avait envahi l’Iran la France avait soutenu l’Irak, donc le pays agresseur, car en cas de défaite l’Irak endetté n’aurait pas pu la rembourser

  8. Parabellum dit :

    Ces engins A roues sous armés ont quelle chance de survie dans un conflit dur avec maillage anti char et artillerie…? Leur hauteur en fait des cibles massives. Et quelle agilité en combat urbain? Il faudrait penser autrement que post Sahel et surtout s armer de missiles drones et moyens anti aériens .un autre modèle doit être conçu avec des véhicules aptes à soutenir un choc.des super Leclerc avec le nouveau canon peuvent servir de pointe .il faut apprendre vite de l Ukraine et monter notre puissance de feu.

    • Aramis dit :

      Ces engins fantassins a pieds fait de chaire et d’os ont quelle chance de survie dans un conflit dur avec maillage anti char et artillerie…?

      Paeil pour des chars super lourds qui ne peuvent pas résister à l’artilelrie et au dernier missiles anti char.

    • john dit :

      C’est bien plus complexe. Un véhicule simple contre un char ou un obus de 155mm, ou mortier de 120mm, aucune chance si il est précis, évidemment.
      Mais ça serait pareil avec des chenilles. Et pareil pour un char de combat lourdement blindé ! Oui, je pense que la France manque de blindés chenillés en complément de ce qu’elle a et ce qu’elle développe. Oui, je pense que les VBCI français devraient recevoir la tourelle du VBMR pour avoir un impact possible au combat !
      Des protections actives deviennent nécessaires ! Et elles commencent à être efficaces, d’où le fait que plusieurs pays les intègrent à leurs chars de combat, et à d’autre véhicules !

      Mais tout cela doit s’introduire dans une doctrine globale. Et donc il faut regarder les choses dans leur ensemble.
      Au niveau terrestre, on constate quoi en Ukraine?
      – les missiles anti blindés sont ultra-efficaces lors de contacts, l’attaque depuis le dessus met en avant une faiblesse importante des blindages actuels
      – l’artillerie reste le point essentiel pour un conflit qui dure. Et dans ce contexte, la réserve de munition et la décentralisation des stocks est essentielle. Mais surtout, avoir une portée supérieure à l’adversaire permet de travailler en sécurité. Toujours pour l’artillerie, le concept de shoot and scoot est clairement devenu essentiel avec les radars d’artillerie devenus des standards abordables pour toutes les armées.
      Les lance roquette / missiles sont une arme essentielle qui manque dans bien des armées en Europe ! Et on voit les résultats après quelques tirs bien ciblés. Les stocks d’armement relativement proche du front mais hors de portée des armements permettent de simplifier la logistique. Or interrompre les flux logistiques est un aspect essentiel pour avoir une chance de remporter un conflit !
      – suprématie aérienne – premier point, il s’agit de détruire les défenses aériennes adverses, de détruire l’essentiel des capacités de décollage de l’adversaire. A l’échelle OTAN, il y a peu de nations qui résisteraient à une attaque.
      Mais cela ne suffit pas ! Il faut une défense anti-aérienne intégrée et multi-niveaux ! Il faut être capable de se défendre contre des missiles balistiques, missiles de croisière, roquettes, obus, munitions rôdeuses, drones, chasseurs. Et cela signifie une diversité et une intégration de cette diversité dans un réseau de surveillance. Et cela implique aussi de connecter les capteurs entre eux, ceux des Awacs, des avions de chasse, des radars passifs au sol, radars civils, tout… L’Ukraine apparemment avait fait un excellent travail d’intégration à ce niveau !
      Et donc, cela implique divers armements nouveaux pour certaines nations ! Des canons anti-artillerie sont très efficaces pour protéger certaines zones ! Un système courte portée capable de tirer des missiles, au canon, et au laser serait idéal pour répondre aux menaces rapprochées ! Rheinmetall Oerlikon a proposé une solution qui est un bon exemple du futur de la défense courte-portée.
      Des missiles Mica VL, Aster 15, IRIS-T SLM, Meteor, etc… seraient utiles pour divers types de missiles sol-air à intégrer entre eux ! Et en complément, des vraies capacités SEAD deviennent absolument nécessaires ! Un missile spécialisé est extrêmement utile ! Des capacités de brouillage sont nécessaires ! Et les solutions existent, il n’y a qu’à les intégrer !

      – Et parmi les sujets les plus important, il faut une « armée numérique » ! Il faut une capacité avancée d’auto-défense dans tous les pays OTAN et partenaires ! Les infrastructures sont trop vulnérables, tout dépend de réseaux internet, et donc tout a une porte d’entrée, et le niveau de risque est systémique ! Mais il faut aussi une capacité de guerre électronique sur le champs de bataille, une capacité de piratage dans divers domaines, bref, il faut renforcer cet aspect.
      MAIS si cet aspect est renforcé, il est plutôt malin de ne pas trop en parler.

    • MERCATOR dit :

      @Parabellum

      « Ces engins A roues sous armés ont quelle chance de survie dans un conflit dur avec maillage anti char et artillerie…? Leur hauteur en fait des cibles massives. Et quelle agilité en combat urbain? »

      Tout faux, à croire que vous n’avez pas vu l’engin.

      Le Jaguar emporte trois types d’armements : un canon à tir rapide 40 CTC de calibre 40 mm compact tirant des munitions télescopées, dispose d’une capacité de pointage en site élevée de 45 degrés conférant au Jaguar la capacité de traiter des aéronefs lents ainsi que les étages supérieurs d’un immeuble en zone urbaine.
      Sa cadence de tir varie de 168 à 200 coups par minute, deux modes de tir sont disponibles : coup par coup ou rafale de trois. 65 obus sont prêts au tir dans un convoyeur à munitions situé devant le chef d’engin. 115 autres sont logées dans la caisse, derrière le panier de la tourelle.
      Quatre types de munitions peuvent être tiré au coup par coup ou en rafale de trois. La munition-flèche OFLT est capable de percer 70 mm d’acier à blindage sous une incidence de 60 degrés à une distance de 1 500 m. Les obus explosifs traçants (OET) et OET CHR (CHRonométrie) sont capables de traverser 20 cm de béton armé à 500 m.

      Sur le flanc gauche est implanté le lanceur érectile dans lequel se trouvent deux missiles antichars MMP, superposés et prêts à l’emploi. Deux autres missiles sont embarqués dans un compartiment situé à l’arrière de la caisse, derrière le groupe motopropulseur. Le missile MMP autorise l’engagement d’objectifs jusqu’à une portée de 4 000 m, y compris au-delà de la vue directe en permettant de tirer derrière un obstacle, tout en ayant la possibilité de changer d’objectif en vol afin de traiter une menace inopinée grâce une recopie de visée intégrée.

      Un tourelleau téléopéré (TTOP) Arquus T3 est monté sur le toit, à l’avant gauche de la tourelle, il est armé d’une mitrailleuse MAG 58 de 7,62 mm. Il diffère des TTOP T1 et T2 montés sur Griffon et Serval de par son architecture intégrant un viseur panoramique PASEO de Safran monté sur une couronne indépendante qui peut être manœuvrée par le chef d’engin et le tireur. Le tourelleau T3 opère donc selon trois axes : l’un pour le viseur PASEO, le second pour la mitrailleuse et le troisième pour le canon de 40 mm.

      Mobilité
      Le groupe motopropulseur (GMP) est installé à l’arrière de la caisse, il est composé d’un moteur Diesel Volvo HDE 11 et d’une boîte de vitesses automatique ZF. Le moteur HDE est un moteur diesel à six cylindres en ligne d’une cylindrée de 11 l, suralimenté par turbocompresseur, il développe une puissance de 490 ch et répond à la norme européenne d’émissions Euro 3. La boîte de transfert est dotée d’un système d’inverseur permettant au Jaguar de reculer dans une côte de 10% à une vitesse de 25 km/h18.

      La capacité en carburant est de 500 l dont 380 l sont emportés dans un réservoir situé à l’avant droit, entre les premier et deuxième essieux, à l’extérieur de la cellule de survie de la caisse.

      Le Jaguar est conçu autour d’une architecture en « cellule de survie » qui permet de protéger l’équipage jusqu’à un haut niveau de menace. Une attention particulière a été apportée à la mobilité résiduelle afin de garder la possibilité de se déplacer malgré un endommagement.
      La caisse est plus haute de 25 cm par rapport à celle de l’AMX‑10RC, car optimisée contre les explosions de mines et EEI contenant jusqu’à 8 kg de TNT20.
      La caisse est faite d’un assemblage de tôles mécanosoudées en aluminium recouvert de plaques de surblindage en acier à très haute dureté, de céramique, ou de fibres aramides. Ce blindage répond au niveau 4 de la norme OTAN de protection STANAG 4569 correspondant à une protection contre les balles perforantes incendiaires de 14,5 mm ainsi que les éclats d’obus d’artillerie de 155 mm détonnant à 30 m

      Bref engin parfaitement adapté au combat urbain, son canon permet de traiter les étages supérieurs et percer 20 cm de béton
      En combat antichar 7 cm d’acier pour les blindes légers et 100 cm de blindage pour les lourds avec le Missile .
      En traitement antibunker 200 cm toujours avec le missile .

    • Dolgan dit :

      Le concept est plus que validé par les performances des btr 3/4 au corps à corps en haute intensité face aux mbt russes. Y compris en zone urbaine.

    • VinceToto dit :

      « Et quelle agilité en combat urbain? »
      Le Jaguar avec un rayon de braquage de 17 mètres(~le véhicule d’artillerie Caesar 155mm) me semble avoir des ennuis pour simplement tourner en environnement urbain (et même pistes en forets, zones de montagnes). En dehors des grandes pistes au Sahel, il fera merveille sur de grands périphs ou zones indus. adaptées aux SPL ainsi que pour les défilés du 14 Juillet. Après, il a un très bon système de tir quand il est à l’arrêt.
      « Il faudrait penser autrement que post Sahel  »
      C’est trop tard: les concepts et prods/marketing SCORPION ont été lancés.

      • ninoR dit :

        Du grand n’importe quoi votre commentaire, le pire c’est que vous en êtes convaincu car vous cherchez avant tout à vous convaincre vous même.
        J’ai l’impression de lire et relire toujours la même personne avec les mêmes critiques, les mêmes suppositions.

        En fait vous ne faîtes qu’évoquer votre « volonté » et non pas une réalité, surjouant les incapacités. Qu’on vous pousse un peu et on aura droit de nouveau à notre classique obsédé de la chenille qui dira que tout est tellement plus mieux avec. En fait je sui totalement convaincu d’avoir toujours la même personne obsédée des chenilles en face de moi qui va et vient sur les blogs et sites internet traitant des sujets militaires.

        • VinceToto dit :

          « En fait vous ne faîtes qu’évoquer votre « volonté » et non pas une réalité »
          Un rayon de braquage, les dimensions d’un véhicule, etc., ne seraient pas des réalités selon vous mais « des suppositions »?
          Vous ne seriez pas général avec chauffeur à l’EMA par hasard?

  9. Courmaceul dit :

    « il faut y voir une des conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, désormais perçue comme étant la principale menace par 80% des personnes interrogées »

    Il semble que les discours répétitifs ânonés par nos braves pro-russes ne portent pas les fruits espérés.

    Je vous souhaite bien du courage d’autant plus que les choses s’annoncent plus compliquées dans les tous prochains mois.

    • Eric dit :

      Sans doute que le Gaullisme ne fait plus que 20 % en 2022

      Washington redoutait plus le rapprochement Allemagne-Russie au niveau énergétique, technologique et financier que le terrorisme islamiste, car pour eux absolument aucune puissance économique ne doit émerger du continent européen susceptible de menacer leur hégémonie.
      C’est chose faite, cela ne se fera jamais. L’Europe châtrée il leur reste à tenter de contenir la Chine.

      Il est loin le temps, au milieu des années 90, où Chirac posait son veto à la nomination du secrétaire général de l’Otan au motif que c’était un « agent américain ».

      25 ans plus tard Macron proposait une Sylvie Goulard à la Commission européenne, refusée par nos partenaires pour ses liens étroits avec les États-Unis, c’est dire l’exploit !

    • Guillotin dit :

      @Courmoiceul : je me permets de rectifier vos propos, qui oublient au moins la moitié de la thématique dont il est question ici :

      « Il semble que les discours répétitifs ânonés par nos braves pro-OTAN portent les fruits espérés.
      En effet je m’incline, et je reconnais que les âneries répétées en boucle par nos médias annexés par l’OTAN, portent leurs fruits : 70 à 80 % des français croient tout ça.

      Si l’OTAN et ses relais médiatiques français mettaient autant de moyens et d’énergie à convaincre les français que le camembert pousse sur des arbres, les français le croiraient aussi et se mettraient à planter des arbres dans leur jardin ou sur leur balcon .
      La problématique ici, c’est l’hyperpuissance et la variété des moyens de propagande, de mensonge et de conditionnement employés par les USA/OTAN, d’une part, et d’autre part l’état psychique de la France de 2012, résultat de 40 ans de fabrique du crétin.

      Je souhaite donc que ces 80 % de français aillent au bout de leur logique, et finissent par réclamer la guerre contre la Russie .
      J’ai même une hâte certaine que cela se produise et je serais prêt à m’investir pour contribuer à hâter le mouvement .
      Après tout, la devise du monde libéral capitaliste, c’est qu’il faut fournir au gens ce qu’ils réclament , ça s’appelle la loi de l’offre et de la demande. S’ils en demandent, alors, qu’on leur en donne !

      • Castel dit :

        @ Guillotin

        je ne vois pas une majorité de Français réclamer un jour une guerre contre la Russie, par contre, ils savent très bien que le meilleur moyen de l’éviter est justement d’avoir un rapport de force qui la décourage de toute tentative aventuriste, car, jusqu’à présent , les Russes ne se sont attaqué qu’à des pays leur assurant une victoire militaire facile, comme en Moldavie ou en Géorgie….
        Depuis, l’exemple de l’Ukraine devrait rafraîchir un peu leurs ardeurs, mais, le meilleur moyen de les dissuader est d’avoir une force militaire crédible à leurs yeux !!

        • Géo dit :

          @ Castel, d’accord avec vous : il nous faut « avoir une force militaire crédible à leurs yeux ».
          .
          Nous l’avons grâce au nucléaire mais surtout grâce aux missiles guidés avec précision (MGP : je pense notamment au MdCN tiré par sous-marin en plongée).
          Nos MGP sont très crédibles, plus que l’arme nucléaire (AN) parce que les quatre décideurs politiques qui devront décider de leur emploi (cf article 16 : trois sont officiellement consultés, le président décide) seront moins intimidés par l’emploi d’un MGP à faibles dégâts collatéraux que par l’emploi de l’AN.
          .
          Cela dit, il faudra aussi que ces personnels restent à leur poste quand ça chauffera vraiment et ne partent pas en inspection aux Îles Glorieuses en oubliant de rester en contact.
          Habituellement ils vont à Bordeaux, mais de nos jours on n’est plus à l’abri nulle part dans l’hémisphère nord.
          A ce (gros) détail près, nous sommes crédibles.
          .
          Mais il y a une autre donnée indispensable pour nous éviter une guerre avec la Russie : sortir de l’OTAN dont le comportement menaçant est clairement belligène. Je n’invente rien : c’est le Pape qui le dit et personne, depuis ces déclarations pontificales, n’a contredit. https://www.marianne.net/monde/europe/la-colere-de-poutine-et-les-aboiements-de-lotan-le-pape-francois-se-confie-sur-la-guerre-en-ukraine
          .
          Dans notre classe politique, un seul ose préconiser de sortir de l’OTAN : Mélenchon.
          Bien que j’aie le plus profond mépris par ailleurs pour cet attardé versatile (sa pensée est instable mais bloquée au 19ème siècle) je voterai pour lui s’il persiste à vouloir sortir de l’OTAN.

      • Courmaceul dit :

        « les âneries répétées en boucle par nos médias annexés par l’OTAN, portent leurs fruits : 70 à 80 % des français croient tout ça. »

        J’adore cette saillie, bien ancienne par ailleurs. Le Peuple est intoxiqué (normal c’est la plèbe) alors que MOA je suis l’élite éclairée qui doit guider cette « masse ».

        A part ça, vous chaussez combien ? Louboutin fait une promo !

        • Guillotin dit :

          @ Courmoiceul : pas une seule fois, pas une,dans ma vie, je n’ai pu laisser croire que « MOA je suis l’élite éclairée qui doit guider cette « masse ».
          Je ne suis pas masochiste ni suicidaire, je connais mon pays et sa population, les seules choses que je fasse, c’est d’en ricaner, de m’en désoler souvent, mais surtout, par dessus tout, de souhaiter que ce pays, rendu là où il est , connaisse le destin qu’il se prépare depuis environ 50 ans

      • Condrieu dit :

        Comme crétin que la Françe a soit disant fabriquée depuis 40 ans, vous en êtes un parfait représentant. Vous aimez la ruSSie, moi c’est la Françe.

        • Tulio dit :

          Pff… Les Ukrainiens sont en train de perdre la guerre et les miltants pro-OTAN commencent à disjoncter 😉 On ne peut donc pas aimer la France et la Russie ?

    • Eric dit :

      A propos de « pro-russe » même le journal Le Monde reproche au Ministère des Armées d’être « pro-russe » et préfère par conséquent relayer les communiqués des services britanniques et de Kiev. Ce qui fait que leurs électeurs ont droit aux nouvelles de l’ile aux serpents quasiment chaque jour

      • Dolgan dit :

        Les cartes de notre EMA sont toujours aussi lunaires et déconnectées de toute réalité ?

      • Finaud dit :

        L’île au serpent-de-mer va changer de nom : l’île aux artichauts.

      • Tulio dit :

        C’est vrai que les communiqués de Kiev ou le journal « Le Monde », c’est plus fiable que le Ministère des Armées ! 🙂

    • Frédéric dit :

      Il y a Guillotin qui va pleurer

  10. Niko dit :

    Et en mettant le paquet contre la fraude fiscale/sociale, nous pouvons financer nos armées sans augmenter les impôts ni tailler dans les autres budgets! Il n’y a pas de patriotes chez les magouilleurs.

    • NicoM dit :

      Lutter contre la fraude pour diminuer les impôts des gens honnêtes ou pour augmenter les recettes fiscales ? Dans ce cas, ça revient donc à augmenter les impôts de certains (les malhonnêtes).

      Enfin vous croyez qu’ils ne le font pas déjà ? Si c’était facile, ça se saurait.

    • Czar dit :

      faut arrêter les contes pour enfants – ou pour débiles à ton âge la fraude sociale, comme fiscale c’est un totem vide : à l’âge des caisses enregistreuses enregistrées, des justificatifs à donner à sa banque pour retirer plus de 500 € en liquide, des croisements de fichier, et alors que l’oligarchie qui nous aime prépare la disparition de l’argent liquide « pour notre bien » » la fraude c’est peut-être quelques centaines de milliards guère beaucoup plus donc une fois que ces fraudes démesurément exagérées dans les esprits n’existent plus et qu’on a récup un milliard, ça change quoi exactement aux données du problème que vous fantasmez une explosion du budget qui est hors de nos moyens dans le périmètre actuel ?

      • Jean-Childebert Brizeux d'Orquis dit :

        Non, Czar, quand on parle de fraude sociale, ce sont par exemple les cartes vitales collectives qui volent la Sécu. Ou les retraités âgés de cent-trente ans : comme ils sont retirés dans des pays où l’administration publique fonctionne mal, on ne peut pas vérifier qu’ils sont encore en vie (ce qui est pourtant peu probable).

        • Czar dit :

          je serais bien le denrier à nier que ces cas existent seulement du volume financier mis en jeu si l’on parle de récupérer ne serait-ce qu’une dizaine de milliards le totem de la fraude (agitées par les deux bords de l’échiquier politique fraude fiscale pour les gauchards à cheveux gras et fraude sociale pour les natios et les petits bourges LR sera vité épuisé tout ce que nous gaspillons est très officiel et labellisé Cerfa et là, faut nous dire ce que certains comptent supprimer

          • Jean-Childebert Brizeux d'Orquis dit :

            Si un candidat à la Présidence affiche sa volonté de mettre fin à la fraude qui plombe la Sécu ou à la fraude qui plombe les caisses de retraite, il est aussitôt qualifié d’extrémiste

      • Sylvain dit :

        La France a 67 millions de cartes vitales en circulation, pour 52 millions d assurés sociaux, soit 15 millions de fraudeurs dont une part non nulle à l étranger. Ensuite il y a les subventions à des associations qui n existent pas, mais qui achètent la paix sociale. Puis le versement des retraites à des personnes inconnues de la cnav. Ne pas oublier les prestations d assurance chômages à des gens qui travaillent au Black en même temps. Bon an mal an, le chiffre de la fraude varie entre 15 et 50 milliards (difficile à savoir forcément puisque frauduleux). Ça fait chaque année entre 40% et 120% du budget des armées. C est déjà pas mal

      • Mic dit :

        Et le travail au black, c’est pas de la fraude fiscale ? Et ça c’est le tous les jours
        Je ne parle même pas des panama papers qui révèlent tous les montages élaborés pour que toutes les fortunes mondiales, y compris les entreprises, pratiquent l’évasion fiscales…..

      • ScopeWizard dit :

        @Czar

        « la fraude c’est peut-être quelques centaines de milliards guère beaucoup plus donc une fois que ces fraudes démesurément exagérées dans les esprits n’existent plus et qu’on a récup un milliard, »

        « quelques centaines de millions » , j’ aurais compris ; mais « milliards » ?

        Alors , soit il y a du plantus dans l’ air , soit c’ est du second degré ?

        Ensuite qu’ appelle t-on « fraude » ?

        Parce que selon certaines « estimations » , en France la fraude sociale tournerait entre 5 et 15 milliards max d’ où effectivement tout cet arsenal TRACFIN semble t-il Français mais voulu par l’ Europe .

        En revanche l’ autre fraude , celle des entreprises et tout ce qui relève de la célèbre « optimisation fiscale » , serait bien plus proche des 100 à 150 milliards , certains n’ hésitant pas à doubler ce nombre déjà très élevé .

        Et le tout , selon des données annuelles , si je ne dis pas de bêtises….

    • ZIZOU35 dit :

      en effet + on monte dans l’échelle (voir les moyens …) + il y a des abus

  11. Czar dit :

    pour que le sondage ait une valeur démonstrative il aurait fallu demander à ces mêmes Français quelle autre dépense de l’Etat entendent-ils réduire dans ces mêmes proportions (parce que là, l’argent magique c’est terminé)

    • Mic dit :

      Déja que les sociétés cotées du CAC 40 payent dans la même proportion (même taux) que les PME et que les citoyens Français…..
      Augmenter encore plus les moyens pour lutter contre la fraude fiscale et la fraude sociale ….. Des multitudes de rapport ont été pondus par des politiques et économistes depuis plusieurs dizaines d’années sans aucune action de grande ampleur.
      Faire le ménage dans le mille-feuilles administratifs …. entre la commune, le canton, le département, les régions et l’état, il y a trop de postes de la haute fonction publique qui font plus que de doublonner… Les Français en crèvent de ces administrations qui se superposent…….
      Exemple : Expliquez-moi comment dans le système hospitalier étatique il y est 2 administratifs pour un soignant dans les hôpitaux français alors que dans les cliniques ont en est à 1 administratif pour un soignant (aide infirmière, médecin etc….) ce n’est qu’un exemple……

      • Czar dit :

        Total fait son chiffre d’affaires hors de France, pour des raisons évidentes, son imposition ne peut donc pas être celle d’un artisan ou d’une PME de montauban pour le reste y a aussi quelques légendes urbaines le millefeuilles admin ça ne veut rien dire, le problème ce sont les compétences croisées entre échelons

      • Ethann dit :

        Ils n’ont pas les memes missions, ne reçoivent pas les memes patients, ne font pas les memes actes, ne sont pas soumis à la même règlementation.

        Expliquez-moi ce qui vous fait croire qu’ils devraient avoir la meme organisation

        • On s’est très bien passé des Régions administratives pendant fort longtemps. On les a refusées par référendum en 1969.
          Elles ont été imposées par les socialo-communistes en 1983 mais personne ne sait à quoi elles servent, excepté faire marcher la pompe à phynances*.
          .
          *phynances n’est pas une faute d’orthographe.

          • Ethann dit :

            Bonjour,
            Et donc, le rapport avec ma question, qui porte sur la distinction hôpital privé/public, c’est…?

  12. petitjean dit :

    Selon un sondage !…………

    a-t-on dit à ces français que le pays était en faillite et que, d’une manière ou d’une autre , c’est eux qui allaient payer ! D’ailleurs ils paient déjà sans le savoir !

    tant que le peuple sera aussi ignorant des choses économiques et financières, ces sondages n’ont aucune valeurs.

    nota : l’argent magique ça existe, d’ailleurs la BCE n’en finit pas d’imprimer du papier monnaie. …………

    • Vinz dit :

      L’inflation aussi ça existe, et ça n’a rien de magique.
      Le grand truc c’est d’emprunter de l’euro à 0% pour acheter des dollars et les placer à 3-4%. Trop belle la vie à Miami.

  13. guig dit :

    Financer les armées françaises c’est par ricochets financer tout un écosystème d’entreprises françaises et par ricochets les Français eux-mêmes. Cela engendre un vrai « ruissellement ».
    Pour cela, il suffit d’arrêter de perfuser le cac40, dont les milliards de dividendes records ne beneficient qu’aux grosses fortunes et reorienter le flux vers les Armées.

    • Vinz dit :

      Suffit surtout de renvoyer toute l’armée des crevards et sangsues qui n’ont rien à foutre sur notre sol. Si possible la gueule en sang, pour bien leur faire comprendre qu’on les aime pas si on les invite pas.

  14. béber dit :

    Une solution dans l’état de nos finances et dette serait de créer un emprunt citoyen correctement rémunéré. Ce qui permettrait de ne pas avoir à diminuer un autre budget.
    Mais une action forte (réellement) sur la lutte contre les fraudes aux prestations sociales et limitation drastique de l’immigration et du regroupement familial serait indispensable comme l’a suggéré Niko

  15. Raymond75 dit :

    Il faut augmenter massivement les budgets militaires, pour que notre armée puisse participer disons une dizaine de jours à une guerre de haute intensité ! Le Chef d’état major a dit 3 jours : il exagère, mais c’est pour obtenir des crédits. Et c’est déjà mieux que les 48 h officielles de survie du régiment dans lequel j’étais affecté en Allemagne.

    • Sylvain dit :

      Il exagéré un peu. L armée ukrainienne à 900 chars, 1900 canons, 480.000 combattants (armée, garde territoriale, régiments paramilitaires). L Ukraine tire environ 6000 obus par jour, la Russie environ 30.000. 3 jours c est sûrement exagéré, mais à priori 10 jours c est le grand maxi

    • Lagrange dit :

      « Et c’est déjà mieux que les 48 h officielles de survie du régiment dans lequel j’étais affecté en Allemagne. » Jamais ce type d’absurdité n’a eu lieu dans les FFA. On pensait tirer à l’arme nucléaire tactique à coup sûr jusqu’au milieu des années 70 puis on envisageait une bataille classique fin des années 70 avant que les docteur folamour, Hernu en t^te ne parle d’arme nucléaire pré stratégique après une semaine de combat.

  16. Alfred dit :

    Il aurait fallu pour fiabiliser le résultat de l’enquête, demander également aux personnes interrogées si elles seraient prêtes a donner de leur temps pour recevoir une formation militaire de base afin de participer à la defense du territoire, et comparer avec les réponses faites aux autres questions. Parce que le risque avec l’armée de métier et les opex, c’est que ça permet de se sentir protégé et que ça se passe loin. Tandis que s’il faut participer, ça change parfois la vision des choses…

  17. Plusdepognon dit :

    Tout l’art de la manière de poser la question,c’est d’induire l’obtention de la réponse attendue…

    Qui à part les miliaires s’intéressent aux armées (et pas tous loin de là) ? L’horizon stratégique à 20 ans est-il défini ?
    https://meta-defense.fr/2022/07/13/quelles-seront-les-priorites-de-la-prochaine-loi-de-programmation-militaire-francaise/

  18. Raymond75 dit :

    C’est étrange de voir des commentaires publiés, qui en l’occurrence vont dans le sens de l’article et exprime une opinion que j’ai plusieurs fois exprimée à propos d’un retour à une forme de service militaire, être publiés, puis supprimés après sans que l’on sache par qui et pourquoi …

    • Laurent Lagneau dit :

      @Raymond75,

      Parce que vous n’êtes pas sur le bon fil de commentaires…

  19. Thierry (le plus ancien) dit :

    « la France aura à assainir ses dépenses publiques après l’épisode du « quoi qu’il en coûte » lors de la pandémie de covid-19 »

    ———————————————————————————

    J’ai pas souvenir qu’une seul fois dans son histoire récente (depuis Mitterrand) la France n’ai envisagé de réduire son déficit, ceux qui prétendent faire des économies sont ceux qui creusent le plus ce déficit précisément par leur négligence coupable à économiser sur la sécurité des français et les frais de fonctionnement et d’entretien courant, ce qui dégrade les capacités à réagir.

    C’est comme un immeuble qui déciderait d’économiser en supprimant les extincteurs, en ne payant plus d’assurance anti-incendie, et le lendemain de l’incendie se retrouvait avec ne petite note 10 000 fois plus élevés que ce qu’ils ont économisés. C’est toute l’histoire des masques et du Covid en France, car le plus ruineux pour l’état c’était le confinement et cela a bien été décidé à cause de la pénurie de masque.

    Politique du quoi qu’il en coute après 2 ans de gilets jaunes dans la rue afin de lui faire sortir un billet de la poche, ça aussi c’était pathétique pour ces assainisseurs de porte monnaie du contribuable.

    La France n’est pas un pays pauvre, l’argent il y en a plein mais dans très peu de poches…

    • Vinz dit :

      La France, premier pays du monde en prélèvements. Malgré ça ils trouvent le moyen de faire continuellement des déficits. L’argent y en a, visiblement dans les mauvaises poches de l’Etat et de la Sécu.

  20. NicoM dit :

    Demandez à n’importe quel fonctionnaire il vous décrira toutes les économies possibles qu’il aura identifié dans son administration.

    On a des marges énormes de simplification en supprimant nombre de sous sous sous services de sous sous sous directions pour rendre un service aux citoyens encore plus efficace et beaucoup moins coûteux.

    • lgbtqi+ dit :

      tout à fait d’accord !

    • Sylvain dit :

      Hélas c est plutôt l inverse. Toute administration qui se crée genere les textes, obligations et bureaucratie qui justifie son existence. Si on veut réduire et simplifier, il faut que ça vienne du politique. Néanmoins, n oublions pas que l embauche de fonctionnaires est un moyen de réduire le nombre de chômeurs

      • Jean Le Bon dit :

        Embauche de fonctionnaires: « moyen de réduire le nombre de chômeurs »; Sylvain, vous avez juste 30/40 ans de retard ! Cette politique d’embauche que vous dénoncez a été pratiquée sous Mitterrand, premier mandat ! 1981/1988 pour mémoire… Et encore ! Dès 1983 et le virage de la rigueur, les embauches ont été réduites et « remises » à un niveau « standard » (déjà remplacer les fonctionnaires recrutés durant et juste après la seconde guerre mondiale…)
        La Direction Générale des Finances Publiques (vous savez, celle en charge de recouvrir les impositions et -accessoirement- de lutter contre les fraudes fiscales) ne trouve même plus de candidats à ces concours aujourd’hui ! Comme l’Armée (à quelques exceptions près), les administrations civiles ne trouvent plus de candidats (et il faut voir le niveau…)
        Donc, mettez à jour votre logiciel; du boulot, il y en a. C’est la volonté et les compténces qui sont absentes…
        Il y a une autre manière de détruire un pays qu’avec des armes: mettez des programmes bien démagos à l’éducation nationale -qui ne trouve plus de profs non plus – (soutenue par ailleurs par des « parents » tout aussi démagos et démissionnaires) avec les résultats que l’on connait donc aujourd’hui (si j’étais Marocain immigré, je scolariserais mes enfants au Maroc, pas en France…): baisse du niveau général (voir du QI), démissions à la pelle dans tous les secteurs, hôpital public en tête… De exemples du genre, je peux vous en citer à la pelle…
        L’Armée française est le reflet de la société civile. Déjà par le fait qu’on ne nait pas avec des rangers aux pieds ! Le « gène » militaire existe peut-être mais il se révèle, comme toute autre « envie » ou « vocation ». Encore faut-il être structuré un minima dans son crâne… C’est pas le cas d’une grande partie de la population française annihilée par des décennies de chômage de masse, de « pertes » des valeurs, de distribution d’argent public (la France est championne du monde en la matière, + 5% du PIB affecté aux dépenses sociales… rappel: l’Armée peiniblement 2%…
        D’autres bien sûr, caracolent en tête; il y a toujours des excellences chez nous; mais le fossé se creuse… Pas bon çà…
        La Défense française -et ses difficultés- sont un calque de la société éponyme…

        • Sylvain dit :

          Vous vous trompez complètement. Si vous parlez du nombre d enseignants, on ne trouve plus de candidats dans certaines académies, et encore pour un ministère qui compte 1,25 millions de personnes (chiffre x8 par rapport a1960). Par ailleurs comme beaucoup vous ne pensez que fonctionnaire d état, et vous oubliez les fonctionnaires territoriaux et sociaux, qui ont explosé . Pour avoir travaillé à bercy, mon logiciel est parfaitement à jour

          • PK dit :

            Jean le Bon a raison sur le fond : la société est en train de toucher le fond et tout l’éco-système participe à diminuer les capacités de la masse. Il suffit « d’enseigner » à des jeunes aujourd’hui pour se rendre compte de leur abyssale incompétence. Certains sont à la limite du débile léger. Et « certains » représentent un tel pourcentage qu’on est loin de l’anecdotique…

            Pour info, si l’EN ne trouve effectivement plus de prof, c’est que même les gauchistes ont fini par baisser les bras devant l’enfer de la garderie nationale, où il est devenu strictement impossible d’enseigner quoi que ce soit, y compris les pires conneries des programmes de décérébration pondus au ministère. Le moindre pet et le prof saute, assassiné par des parents crétinisés qui, eux, reçoivent le soutien de la hiérarchie du prof.

            Bref, les démissions – choses JAMAIS vues dans l’EN – commencent à s’accumuler et plus personne ne veut y entrer, car « ça parle ». Aujourd’hui, il y a plus de postes que de candidats au concours, et le niveau est devenu tellement bas, que même si vous ne savez pas lire et écrire, vous pouvez être pris…

            SI vous vous emmerdez et avez un peu de temps, postulez en tant que vacataire dans un collège. Ça recrute à tour de bras. Je ne vous donne pas une semaine avant de craquer… Aujourd’hui, le mode survie est enclenché chez la plupart des profs : ils viennent, pondent leur truc dans l’indifférence de ce qui se passe, en croisant les doigts de ne pas avoir de problème qui pourrait les amener chez les flics.

  21. jean dit :

    La question principale à laquelle il faut répondre avant de lancer des chantiers et d’augmenter les budgets, c’est :
    « Pour quoi faire ? »
    C’est la question primordiale. Et là, c’est on ne peut plus floue. Présenter le contexte international n’a jamais constitué une politique de défense claire…
    Il est urgent de réfléchir et d’organiser les choses proprement.

  22. Linquiet dit :

    Il faudrait surtout améliorer l’efficacité de notre diplomatie. Elle a dormi durant 7 ans sur les accords de Minsk pour laisser prospérer une guerre particulièrement destructrice dont personne ne voulait vraiment, sauf le petit chef d’un état instable et pauvre qui risque de nous conduire à une 3ème GM dépassant très largement nos possibilités budgétaires.

  23. PHILIPPE dit :

    Au passage, puisque nous en sommes là, que penser des « pseudo-héritiers » du général de Gaulle et plus généralement des « bien-pensants » successifs qui ont plongé la France dans cet état ?
    Car au-delà de nos forces armées notre économie est, elle aussi, à la peine via les multiples délocalisations (source de chômage et de transfert accéléré de savoir-faire) , certains approvisionnements stratégiques sans oublier la scandaleuse gestion, dans la durée, du seul dossier EPR…
    Les quelques liens ci-dessous en donnent un aperçu :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucl%C3%A9aire_de_Flamanville
    https://www.econostrum.info/Le-groupe-PSA-confie-a-Altran-la-creation-de-son-centre-de-R-D-au-Maroc_a19310.html
    https://www.passionnement-citroen.com/post/les-raisons-de-l-%C3%A9chec-de-psa-en-chine

    • Sylvain dit :

      D autant que le service de la dette (le paiement des intérêts de la dette) est le 2eme poste budgétaire. Or si les taux augmentent de 1 point, ce poste va augmenter de 15 milliards mécaniquement, soit 40% du budget des armées. Donc, je doute qu on puisse augmenter le budget des armees

  24. Sergio dit :

    En rembobinant ma mémoire, en 1936, les français choisissent de financer autre chose que le réarmement. En 1938, ça commence sérieusement à puer. L’opinion est alors largement favorable à l’augmentation du budget de la défense. La suite, on la connaît. Espérons que l’histoire ne se reproduira pas.

    • Czar dit :

      lah boumeur et sa passion pour l’avenir d’il y a 80 ans…

    • 341CGH dit :

      @ Sergio, heureusement la situation n’est pas la même aujourd’hui, pour au moins deux motifs :
      .
      1) dans les années Trente les gouvernements successifs depuis dix ans, pacifistes, avaient laissé disparaître notre BITD ; une augmentation énorme des budgets militaires à partir de 1936 (quand Léon Blum a compris que le danger nazi était réel) n’a pas pu être utilisée parce que la BITD ne suivait pas ;
      .
      2) à l’époque, une guerre ne pouvait être que conventionnelle (importance des effectifs, du nombre de chars et d’avions), les dirigeants pouvaient se croire à l’abri ou imaginer qu’ils auraient le temps de fuir si ça tournait mal ; aujourd’hui les armements majeurs (je pense notamment aux MGP, missiles guidés avec précision) interdisent aux dirigeants d’imaginer qu’ils s’en sortiront (l’Ukraine n’a pas de MGP et personne, semble-t-il, ne veut lui en donner).
      .
      Cette histoire des années Trente est d’une autre époque. Notre Constitution de 1958 et nos moyens mis en place par la 5ème République sont clairement la conséquence de juin 40.
      .
      La médiocrité (je suis gentil, je ne parle pas de forfaiture) de notre personnel politique depuis cinquante ans est heureusement compensée par la Constitution de 1958 et les structures mises en place au début de la 5ème République.

    • Plouc putatif dit :

      @ la comparaison entre votre réponse et celle de 341CGH n’est pas du tout çà votre avantage. On aimerait que ça vous fasse réfléchir.

      • Plouc putatif dit :

        Je m’adressais @Czar, évidemment. « Pas du tout à votre avantage » et non « çà »
        Problème de vue qui baisse. Ah et j’oubliais : problème de tremblote en tapant sur les touches.

  25. Auguste dit :

    Par mesure de sécurité,faudra refaire le sondage cet hiver,quand on va brûler les meubles de grand-mère pour se chauffer.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Par mesure de sécurité,faudra refaire le sondage cet hiver,quand on va brûler les meubles de grand-mère pour se chauffer. )]

      Ce sera interdit puisqu’ils peuvent contenir des colles toxiques . C’est l’époque ou l’on commence à utiliser des colles synthétiques ainsi que des laquages pour le style  » Art-Deco  » en particulier , y compris pour les productions grand-public ( J’en suis amateur , c’est pour cette raison que j’en parle hein , je visite le Musée des Arts Décoratifs et je chine )

      Après c’est interdit sur Paris et RP si vous n’avez pas un insert  » Flamme Verte « ™ …. Mais vu le nombre de couleuvres que nos chefs politiques avalent en ce moment ce n’est pas dit qu’ils ne calment pas les ardeurs d’Anne Ladingo lorsqu’elle voudra faire verbaliser les contrevenants qui seront amtha légion . ;0)
      Par contre je suis à peu prés sur que la cueillette du bois à bûches va s’intensifier cette année et il faut que je balise mes parcelles contre les vol… Glâneurs … Je vais voir si il n’ y a pas quelques centaines d’euros à récupérer …

      Pour la petite histoire , Himmler avait offert à un chef fasciste Italien un tronc de chêne identifié comme dédié au culte de Wotan . Un trésor archéologique d’un musée de Berlin .
      Durant l’hiver 43-44 , la femme du fasciste en question l’a balancé dans la cheminée pour se chauffer car il n’ y avait plus de charbon , de fuel ni d’électricité … ;0) ( Source :  » Du Capitole à la Roche Tarpéienne  » )

    • Twisted dit :

      Les urbanoïdes pourront aller profiter de la culture, des bars et des musées pendant qu’on se chauffera tranquillement au bois de nos belles forêts (les fendeuses et tracteurs fonctionnent au GNR qui a toujours pas été surfacturé c’est pratique)

    • lgbtqi+ dit :

      Oui, quel horrible sort nous attend. L’avenir est sombre. Nous ne serons pas capables. Il est en revanche une solution pour garder son gras au chaud. Devinons laquelle ?

  26. Blockhaus dit :

    Elle est jolie, l’automitrailleuse de la photo !

  27. Lotharingie dit :

    Bonjour :

    Niche sociale / aide sociale :

    « ………En 2016, les 451 niches fiscales recensées viennent diminuer les recettes fiscales de l’État d’un montant de 85,6 milliards d’euros…….. »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Niche_fiscale
    .
    « ……….Il n’existe pas de définition officielle, et donc unique, de l’aide et de l’action sociales en France.

    Celles-ci n’incluent pas, par exemple, l’ensemble des minima sociaux ou des prestations telles que les allocations logement.

    En 2018, l’aide et l’action sociales en France représentent 73 milliards d’euros, soit 10 % de l’ensemble des dépenses de protection sociale…………… »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aide_sociale_en_France
    .

    Bien à vous.

    • Lotharingie dit :

      OUPS !

      lire :  » niche fiscale / aide sociale  »

      Désolé

    • Ethann dit :

      Vous proposez de supprimer les niches fiscales et l’aide sociale pour financer l’Armée?

      Si ce n’est pas ça, je ne comprends pas le sens devotre intervention

      • Lotharingie dit :

        Ethann :

        « ………….Vous proposez de supprimer les niches fiscales et l’aide sociale pour financer l’Armée?…………. »
        .
        Bonjour

        Au delà de la nécessaire « mise à la diète » de l’état et des collectivités territoriales de notre beau pays ; il me semble effectivement qu’une « remise à plat » des aides sociales et niches fiscales serait le bienvenu.

        Bien à vous.

  28. Laf dit :

    « Ce qui peut paraître paradoxal car, depuis l’enquête évoquée par l’institut, le budget de la Défense a augmenté fortement, passant de 35,9 milliards d’euros en 2019 à 41 milliards en 2022.  »
    L’argent dépensé ne signifie pas grande puissance a titre personnel un industriel comme nexter on le mari avec KMW, une industrie national de défense maintenant c’est coopération un char c’est trop chère un avion de combat pareil on peut plus le faire tout seul un succéseur à l’AUF 1 c’est pas nécessaire le caesar et identique, les interventions c’est coalition, independance Européenne et après on s’étonne que l’on peut douter du statut de grande puissance militaire de la France.
    Dépenser 2 % pour la défense avec ce modèle la sa fait beaucoup avec un autre modèle c’est peu.
    https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2022/07/13/discours-aux-armees-a-lhotel-de-brienne-1
    Ce n’est pas personnel mais si il veillait aussi bien  » à veiller à la féminisation de nos armées qui demeure un objectif essentiel » (Mme Parly, Libération, Le monde, Osez le féministe, etc disent que c’est faux) quasiment comme une religion qu’aux restes on aurait une grande puissance réelle.

  29. lgbtqi+ dit :

    « Notre ambition opérationnelle pour 2030 doit être revue pour mieux assurer notre capacité à faire face à la perspective du retour possible d’un affrontement de haute intensité »

    Ce mec-là est payé pour faire des phrases…et s’admirer en son miroir sous le regard ravi de sa maman.

    En Français, en Français qui se bouge, ça se dit plus simplement :

    « en 2030 on doit pouvoir mener une guerre intensive ».

  30. lgbtqi+ dit :

    Selon un sondage, qui malheureusement n’existe pas, 70 % des Françaises et des Français ont déjà fait des efforts concrets de formation et d’équipement pour soutenir leur pays en cas de guerre, sans chouiner que l’état doit toujours faire les choses pour eux.

  31. Sylvain dit :

    Avec un sondage, les français sont pour à peu prêt tout…. et son contraire. Mais si on augmente le budget des armées, ça signifie : 1/ soit on ampute un autre budget, soit on augmente un impôt ou une taxe. Donc il faudrait poser la question aux français de savoir lequel ou laquelle. 2/ pour densifer nos armées, il faut plus d équipements mais aussi plus de personnels, et plutôt des combattants . Il faudrait donc savoir quelle part des français favorable à cette augmentation va s engager en 2023, sachant qu en 2021, les armées ont rendu 687 ETP, car impossible de recruter pour les postes ouverts. 2022 devrait confirmer la tendance. 3/ une armée qui va dans le sens de la haute intensité doit accepter ce type de conflit, avec 300 à 500 morts par jour. Est on sur qu on le fera ? Sur le fond, augmenter le budget des armées me semblerait intéressant d autant que les armées investissent efficacement.

  32. Ganache dit :

    Selon le défunt président Chirac, la seule chose qu’on n’est pas près de greffer ce sont les couilles, peut-être par manque de porteurs sains!
    Alors on pourra toujours augmenter tous les budgets de « défense » que l’on voudra, il y aura du boulot pour transformer les individus tapettiformes inclusifs non-genrés produits par notre système scolaires en troupiers de valeur!

    • Roswelien dit :

      Un budget à 70, voir 80 milliards où même plus serait bipbip.

      Sauf que je me pose une question, en cas de conflit que vont décider les bi où tri nationaux ?

      Les naturalisés de ces 20 dernières années ?

      Les enfants d’immigrés 2/3/ 4emes générations , soit de 1960 à 2004 ?

      La jeunesse fornite ?

      Pour les plus de 67 ans c’est compromis la guerre basse intensité

      Esther Benbassa, sénatrice poudrée écolo-truc- machin au triple passeport, prompte au sabrage de notre histoire, née à Istamb, pardon à Constantinople, franco-turco- israélienne choisira t’elle le drapeau tricolore ? Des verrues comme elle il y en a profusion au gouvernement, ministères, Sénat, A.Nationale, collectivités…

      Difficile dilemme…

      Combien de paires de coui..es parmi l’élite administrato-Sc.po-Ena ?

      D’après la trajectoire déclinante suivi par ce pays depuis 40 ans, pas beaucoup.

      Chez les mineurs à bicorne ? les Cyrards ? Trouvera-t’on une nouvelle génération de serviteurs de la France et non de profiteurs.

      Chirac à détruit l’unité de la nation avec la fin de la circonscription, Talonnette 1er avec sa réforme des armées l’a vidée de sa substance, pour récupérer ses capacités d’avant la réforme c’est 12/15 de sueur.

      • PK dit :

        Vous trouverez toujours une poignée de personnes prêtes à tout donner pour le pays en cas de guerre. Le problème est que pour que ces gens-là puissent se battre, il faudra passer dans une économie de guerre (une vraie, pas le truc débile du poudré en chef) et donc que les « autres » soient prêts au sacrifice.

        Dans une société devenue individuelle – c’est-à-dire par définition une absence de société -, ce n’est plus possible.

  33. mich dit :

    Hausse du budget pourquoi pas et c ‘est déjà en partie fait après une gestion de fin de guerre froide catastrophique , mais maintenant il s’agit de savoir pourquoi faire , car on ne prépare pas de la même façon un pays à la fameuse  » haute intensité « à la mode suivant que l’ on est doté ou non de la dissuasion ,ou si on veut ou non , comme certains , faire à tout prix la peau à son voisin . C ‘est déjà très bien si ce sondage montre que les français ne sont pas des pacifistes béats , mais il est normal de montrer que ces efforts aurait aussi un rôle au niveau technologie , emploi et formation ,pas facile quand la concertation n ‘est pas toujours au rendez vous ou que notre jeunesse est un peu facilement dénigrée par des gens qui on oublié la leur et servent de veilles lunes …certains se reconnaitrons peut être ?

  34. Surfmoi dit :

    @guillotin
    Encore des propos de troll,du Kremlin
    Bon petite journée pour vous aujourd’hui ( ils ne payent pas les jours fériés à 100% ? ) le chef va pas être content !
    Regardons le prochain sujet pour voir si votre niveau d’implication est conforme aux attentes du Kremlin

  35. Türkiylmaz dit :

    heureusement que vous avez la bombe atom, on l aura aussi bientot du pakistan et votre voix a l onu ne pesera plus rien. A part des euro imprimé a la bce , que produisez vous? des sacs a mains? notre armee est plus forte et plus hightech, tous ce que vous avez est de mauvaise qualité regardez vos voirure, je prefere acheter allemand

  36. Condrieu dit :

    On ce doit de remercier le dictateur ruSSe d’avoir fait prendre conscience a l’Europe des ces faiblesses militaires et approvisionnements énergetiques?

    • Sylvain dit :

      Bof. Rappelons que déjà en 2019, on était sensé remercier Trump de son abandon de l Europe qui nous obligeait à enfin construire une Europe de la défense….et patati , et patata… la, poutine. Re bof. Si l Europe, et déjà la France, veut s occuper de défense, c est à elle de s en préoccuper. Mais aujourd’hui, soyons clairs , quels sont nos sujets prioritaires : genre ou pas genre, iel , télétravail ou pas télétravail,….

  37. PHILIPPE dit :

    Au fait quel budget pour le char qui est devenu une cible prioritaire en Ukraine ?
    Ce dernier a-t-il encore un avenir et si oui à quelles conditions ?

    • Sylvain dit :

      La plupart des officiers de l armée de terre pense que le char a un avenir. Et je suis de leur avis. Les généraux russes ont raté leur manœuvre de percée mais ça n obere en rien les capacités du char. De même que l artillerie et le génie, qui ont été sacrifiés en France ont évidemment une place essentielle. D ailleurs l échec de la manœuvre FS et aéroportée russe conduit le cos à s interroger sur son rôle en haute intensité mais ça ne remet pas en cause l utilité d unités FS

      • PK dit :

        Les manœuvres aéroportés russes ont été couronnées de succès. Mais ces manœuvres ne peuvent conduire au succès que si le reste de l’armée se pointe à temps derrière (c’est-à-dire en 24/48h). C’est cela qui a conduit à l’échec final.

        Personne de sensé ne remet en cause ce type de manœuvre. D’ailleurs, les Russes ont prouvé que cela fonctionnait en grandeur réelle.

        Faut juste prévoir la log…

        Bon, nous, on a pas de souci : on peut juste droper un compagnie, donc on enverra un P4 pour la log. Cela doit être dans nos moyens.

      • PHILIPPE dit :

        OK merci pour ces précisions.
        De mon côté, après recherches, j’ai pu trouver cet article assez intéressant :
        « Les défauts de la cuirasse : quel avenir pour les chars et les blindés? »
        http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/06/22/l-avenir-du-char-23145.html

    • felipe dit :

      pourquoi Zelenski demande t’il 500 chars et autant de pièces d’artillerie ? parce que le char est l’outil premier de l’offensive et de la reconquête. si nous sommes engagés dans une opération de cette nature, on n’attendra pas de vaillants petits commandos sans armes lourdes et non ne décidera pâs de se limiter à des opérations « défensives »
      combien de chars les israéliens ont-ils perdu en 1973 ? combien en ont-ils aujourd’hui ?
      combien de chars perdus dans les armées alliées entre juin 1944 et avril 1945 ?
      si le char ne sert plus à rien, les autres blindés ne servent plus non plus à rien … (boutade). il serait temps de ne pas perdre de vue :
      – que l’attrition fait partie de la guerre (se rappeler les 1,3 millions de morts en 1418, sans chars)
      – -que le char de bataille reste vulnérable (ce qui pose la question des limites financières ou technologiques à investir) mais il reste le meilleur équilibre entre la puissance de feu, la mobilité tactique , la capacité de décision et le combat de rencontre

  38. felipe dit :

    oui, ! on veut une défense solide ! mais pas question d’acheter des tanks ou de s’entrainer (ça ne sert à rien…). Surtout pour encadrer notre jeunesse qu’on ne sait pas éduquer ! vivement le retour de l’adjudant « boite à gifles » (un truc bien ancré dans nos esprits)
    je propose la rediffusion hebdomadaire des bidasses en folie

  39. felipe dit :

    pourquoi Zelenski demande t’il 500 chars et autant de pièces d’artillerie ? parce que le char est l’outil premier de l’offensive et de la reconquête. si nous sommes engagés dans une opération de cette nature, on n’attendra pas de vaillants petits commandos sans armes lourdes et non ne décidera pâs de se limiter à des opérations « défensives »
    combien de chars les israéliens ont-ils perdu en 1973 ? combien en ont-ils aujourd’hui ?
    combien de chars perdus dans les armées alliées entre juin 1944 et avril 1945 ?
    si le char ne sert plus à rien, les autres blindés ne servent plus non plus à rien … (boutade). il serait temps de ne pas perdre de vue :
    – que l’attrition fait partie de la guerre (se rappeler les 1,3 millions de morts en 1418, sans chars)
    – -que le char de bataille reste vulnérable (ce qui pose la question des limites financières ou technologiques à investir) mais il reste le meilleur équilibre entre la puissance de feu, la mobilité tactique , la capacité de décision et le combat de rencontre

  40. mulshoe dit :

    Avec tout ces guignoles à l’assemblé ….. on est mal parti . Incapables d’un quelconque compromis . Je propose de virer ces inutiles ( on économisera leurs indemnités ) , qu’ils aillent cajoler leurs ego respectifs ailleurs . Ce parlement va nous envoyer droit dans le mur . Allez hop ! Du balai ! on ne pourra faire pire sans eux .