Artillerie : La Belgique va commander 19 CAESAr de nouvelle génération supplémentaires à la France

Le mois dernier, la Belgique a confirmé la commande de 9 Camions équipés d’un système d’artillerie de nouvelle génération [CAESAr NG] « infovalorisés » auprès du groupe français Nexter pour 62 millions d’euros, dans le cadre du partenariat stratégique CAMO 2 noué avec la France.

Cette décision devait ainsi permettre à l’armée belge d’amorcer une remontée en puissance dans le domaine de l’artillerie, lequel avait été mis à mal par des années de sous-investissements et de restructurations. Cependant, cette commande de CAESAr NG paraissait insuffisante pour retrouver les capacités perdues en la matière.

Aussi, le ministère belge de la Défense a profité d’un projet visant à actualiser de la Loi de programmation militaire en vigueur outre-Quiévrain depuis 2016 pour revoir ses ambitions à la hausse pour l’artillerie de sa composante terrestre. Et cela grâce à un investissement supplémentaire de plus de 10 milliards d’euros entre 2022 et 2030. À cette date, son budget devrait s’élever à 6,9 milliards à l’horizon 2030 [soit 1,54% du PIB, selon les prévisions établies en février dernier], contre 4,4 milliards acutellement.

Cette actualisation de la LPM belge, qui vient d’être adoptée par la commission de la Défense de la Chambre, prend en compte le plan STAR [Sécurité/Service – Technologie – Ambition – Résilience], lequel prévoit une enveloppe de 492 millions d’euros pour renforcer les capacités en matière d’artillerie.

« Il a été décidé de créer une batterie longue portée sur roues [Wheeled Fire Systems, WFS] afin de fournir un minimum d’appui-feu indirect nécessaire à la brigade et aux groupements tactiques [ou ‘battlegroups’] », précise en effet ce plan STAR.

D’où la confirmation par le ministère belge de la Défense, ce 30 juin, d’une information du quotidien L’Écho, selon laquelle 19 autres CAESAr NG seraient prochainement commandés. Le montant de cette acquisition n’a pas été précisé.

Selon les données techniques disponibles, le CAESAr NG sera monté sur un nouveau châssis et disposera d’une motorisation plus puissante [460 CV]. Offrant une meilleure protection aux artilleurs, grâce à une cabine blindée de niveau 2, il sera doté de logiciels de conduite de tirs améliorés, du brouilleur BARAGE conçu par Thales et de la nouvelle radio CONTACT.

En tout cas, Nexter devra revoir son organisation industrielle, comme le lui a d’ailleurs demandé Sébastien Lecornu, le ministre des Armées, pour répondre à la demande, le CAESAr ayant enregistré d’autres commandes [dont celle de la Lituanie] lors de ces derniers mois. En outre, il faudra remplacer les 18 exemplaires qui ont été prélevés sur l’inventaire de l’armée de Terre pour être envoyés en Ukraine.

Pour rappel, l’accord CaMo 2 fait suite à celui signé en 2018 au sujet des blindés médians. Il s’est concrétisé par les commandes de 382 véhicules blindés multirôles [VBMR] Griffon et de 60 Engins blindés de reconnaissance et de combat [EBRC] Jaguar auprès de la France. Pour résumer, l’armée belge a ainsi rejoint le programme SCORPION conduit par son homologue française.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

201 contributions

  1. Aramis dit :

    Et nous les commandes supplémentaires?

    • dompal dit :

      @Aramis,
      Montrez-vous patient, si vous croyez encore au Père Noël, ce sera dans six mois et pas avant, mais en attendant vous pouvez aller à Lourdes (à pieds bien sûr) pour espérer un miracle…. 😉

      • Aramis dit :

        Je ne m inquiète pas. Dans un an on en commandera un nombre symbolique.

    • blavan dit :

      On n’en a pas besoin dans l’immédiat, priorité à l’export d’autant que la Belgique est notre « rempart » au nord. Il faut espérer que les fonderies travaillent jour et nuit car il faut des tubes qui doivent se stabiliser plusieurs mois avant usinage.

      • Aramis dit :

        On en a besoin si on veut une armée. Nos capacités de production sont faméliques.

      • olivier 15 dit :

         » notre rempart au nord « . Quelle belle vision des choses ! Un peu comme en juin 40…. le prob est que chez NEXTER, ils sont débordés, et n’ont toujours pas pris la décision d’ouvrir une nouvelle chaîne !! Et on attend quoi pour ENFIN réarmer ?!?

      • Guillaume dit :

        Meme apres un revenu?

  2. Sylvain dit :

    La France devrait remplacer l essentiel des coopérations avec l Allemagne par des coopérations avec la Belgique

    • Matou dit :

      Ce serait idéal mais n’est peut-être possible que sur les types de programmes qui intéressent la Belgique et tenant compte des enveloppes dont nos amis belges disposent.
      Par exemple, il paraît peu probable que la Belgique participe au SCAF (ne serait-ce que suite à l’achat très cher de F35), au MGCS (quid des compétences belges en matière de char lourd et d’intérêt), de tigre Mark3 (à moins que), etc.
      En revanche, il y a peut-être d’autres partenaires comme la Suède, l’Italie, certains pays de l’est, peut-être la Finlande désormais, etc. Cela dit, il faut aller vite car le temps passe et joue contre nous.
      Le président a fait une allocution vers 13h30 ce jour dans le cadre du sommet de l’OTAN, en évoquant les partenariats (donc l’Allemagne) mais aussi en évoquant la révision de la feuille de route stratégique incluant ces partenariats. Peut-être un signe positif, à suivre.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les relations avec la Belgique sont bonnes mais il faut travailler avec tous ceux avec qui il y a des intérêts communs. On peut travailler notamment aussi plus avec les suédois de Saab.

    • Amiral_sub dit :

      Ah bon? avec la Belgique qui a rejeté le rafale?

      • Hegel dit :

        On en parlera encore dans 20 ans de cette histoire ?

        En quelques années, la Belgique a acheté à la France 382 Griffons, 60 jaguars, 28 CAESArs, 2 patrouilleurs (entre autres)…

        Combien d’armes la France a-t-elle acheté à la FN Herstal ?

        Pensez-vous que le choix d’une arme H&K pour remplacer le FAMAS n’était pas non plus un choix purement politique ?

        Votre rancune permanente ne donne pas vraiment envie de signer des contrats, c’est certain.

        • murspike dit :

          Clair nos amis n’arriverons jamais à l’avaler l’histoire du rafale

        • Czar dit :

          t’inquiète pas l’annonce que les retours industriels de la dinde sont inférieurs de 50% minimum àce qui était annoncé (une paille) est une vengeance suffisante

          https://www.lesoir.be/448998/article/2022-06-17/achat-des-f-35-des-retours-economiques-bien-moindres

          pour HK, j’aurais aussi préféré du FN, rien que pour le nom mais HK appartient à un homme d’affaires français, arrière arrrière etc petit-fils de Napoléon, rien de moins et l’acier était produit en france ça a sûrement joué dans l’équation

          • vascocap dit :

            @czar
            ben, les pro nazillons comme vous devraient aimer les hk, ils sont Allemands!

          • Czar dit :

            t’as eu une exemption au khaki d’usage pour tes cheveux bleus, petite chose hermaphrodite agitée de spasmes ?

            (accessoirement si tu avais une once de culture historique et politique, c’est-à-dire que si l’éventail de tes charmes lors des diners en ville ne se limitait pas à être capable de réciter le classermentde l’AS Etienne pour chaque année de championnat de baballopied, tu saurais que l’esstraime-drouâte, donc l’Action française était rabiquement anti-allemande, au rebours des anciens pacifistes et briandistes qui ont pu réaliser leurs rêves d’entente franco-allemande en 40, et plus tard dans les années 50.

        • E-Faystos dit :

          Y’a pas que FN Herstal dans la vie.
          Et le programme de blindé légers sont équipés.de tourelles Belges.
          Alors question bête car réponse induite:
          « C’est quoi le mieux entre vendre des munitions et fusils random et des tourelles de 25/30 mm, c’est quoi le plus technologique et onéreux ?
          Donc merci de garder le.sens de la.mesure. vive Cockerill.

    • Manu34 dit :

      On parle bien de la même Belgique qui a une compétition biaisée à souhait pour favoriser un des concurrents et dont le vainqueur, connu à l’avance, serait le F.35 ?…

    • Thaurac dit :

      Pas le même budget

    • NRJ dit :

      @Sylvain
      Oui, c’est vrai que la Belgique est connue pour son industrie aéronautique de pointe, au même niveau que l’Allemagne. Et puis ce ‘nest pas comme si elle ne dépensait que 4 milliards d’euros contre 40 à 50 pour les allemands. Faisons des coopérations avec le Luxembourg, tant qu’on y est….

      • Hegel dit :

        Pour le coup, l’industrie aéronautique n’était pas le bon exemple par oui, la Belgique dispose d’une industrie aéronautique de pointe.

        • NRJ dit :

          @Hegel
          Quels avions de combat ont ils participé à réaliser ?

          • NRJ dit :

            Et puis reste toujours son budget militaire de 4 milliards, dérisoire devant les enjeux du SCAF et ridicule par rapport à ce que l’Allemagne peut investir

      • v_atekor dit :

        …l’Allemagne a voté un gros budget récemment pour ses armées, mais c’est un budget « hors décompte standard du budget » pour passer outre la constitution (la bonne idée d’avoir mis le taux d’endettement dans la constitution…) donc pour l’heure personne ne sait ce qu’il en sera. Je pense vraiment qu’il vaut mieux travailler avec des acteurs plus petits et plus nombreux :
        .
        * Il est plus facile de sélectionner de vraies spécialités sans se marcher sur les platebandes les uns des autres.
        .
        * C’est politiquement plus facile en général y compris en Belgique (mais en dehors de la Suisse ce qui est dommage côté budgets et compétences)
        .
        * C’est moins risqué. Un gros acteur qui se retire comme l’Allemagne, et le projet s’effondre. Un acteur petit ou moyen est remplaçable pour un coût acceptable.

        • NRJ dit :

          @v_atekor
          « Il est plus facile de sélectionner de vraies spécialités sans se marcher sur les platebandes les uns des autres. ». Quelles sont les spécialités de la Belgique dans la production d’avions de combat ? Pour rappel ils n’ont pas d’industriels de pointe dans le domaine, et n’ont participé ni à l’Eurofighter, ni au Rafale. Mais ils participent au F-35 dans une certaine (petite) mesure…. 😉

          « * C’est moins risqué. Un gros acteur qui se retire comme l’Allemagne, et le projet s’effondre. Un acteur petit ou moyen est remplaçable pour un coût acceptable. ». Oui mais on a besoin d’un gros acteur comme l’Allemagne pour payer. Quand on compare le budget allemand de 50 milliards et le budget belge de 4-5 milliards, le choix est vite fait. Je vous rappelle que si on fait en coopération, c’est justement pour bénéficier de l’argent qu’investira notre partenaire. Sinon, on ne s’embêterait pas à faire une coopération.

    • albatros24 dit :

      La Belgique + l’Italie et l’Espagne…si on veut un effet d’entraînement et suffisamment de pré commandes en interne.
      Après l’idéal serait d’en vendre aux indiens (sur camion locaux Tatra )
      Là on atteint le graal financier

    • v_atekor dit :

      Sans doute. En fait, une option est de changer les coopérations avec l’Allemagne par des coopérations avec d’autres pays de l’Union en général, et si remplacer le budget de l’Allemagne permettrait de financer plusieurs projets, plusieurs autres pays peuvent financer ces projets de façon équivalente. La Belgique mais aussi l’Italie et l’Espagne ont déjà des coopérations en cours qui se passent bien. Le Portugal, la république Tchèque et la Grèce ont fait savoir leur intérêt sur plusieurs sujets. Même la très atlantiste Pologne verrait bien un rapprochement avec la France sur certains points. Je comprends que remplacer 1 poids lourd par 2 poids moyens et 4 poids plume soit compliqué, mais il serait peut être bienvenu d’essayer…

  3. aleksandar dit :

    HS mais la situation évolue vite.
    Point de situation 29/06/2022

    La propagande a changé de ligne directrice.
    Après « l’Ukraine va gagner la guerre » qui est devenu un mensonge trop évident, on est passé à « l’enlisement et le caractère statique des fronts » .
    C’est 14-18, guerre des tranchées,objectifs pris, perdus et repris, gains de terrain minimes, déluge d’artillerie.etc,etc.
    Comme nous allons le voir, ce n’est évidement pas la réalité tactique.
    Il y a 2 forces face à face, l’une enterrée en défensive, l’autre en phase offensive.
    Même si le rythme est lent, la deuxième a l’initiative et progresse jour après jour.
    Ce que confirme l’évolution des fronts durant ces 2 dernières semaines.

    Front Slaviansk
    Progression continue FRU/RPL qui ont conquis Sviatogorsk, Borogodichne,Dolyna et Sydorove.
    Attaque menée par 3 brigades sur 3 axes nord-sud.
    Les combats continuent a Krasnopilya (50.77’32N-35°27’17E) et aux lisières nord de Majaky
    Objectifs
    -Tenir une ligne Raigorodork-Karpivka-Gliboka-Novomykolaivka comme base d’assaut vers Slaviansk.
    Et/ou
    Étendre la zone conquise vers l’ouest Nikopol-Barvinkove puis réduction au nord du saillant ainsi créé.
    Et créer une zone hors de portée de l’Arty UKR pour utiliser la voie ferrée Yzium-Lyman afin d’acheminer du matériel au plus près de Slaviansk.
    L’infanterie c’est la reine des batailles, l’Arty en est le roi, mais c’est la LOG qui permet de gagner la guerre.
    Théoriquement et que compte tenu de l’écrasante supériorité FRU/RPL dans cette zone, faiblement défendue, sans lignes de défense UKR aménagées, les BTG devaient progresser par des raids blindés.
    Ce n’est pas le cas, les prises de Sviatogorsk et Borogodichne ont été faite lentement selon un programme méthodique de destruction des défenses UKR au plus loin en combinant Arty/appui direct blindés/feux d’infanterie + mortier.
    Économie de moyens matériels et humains + parfaite coordination des unités au contact.

    Severodonestsk
    FRU/RPL/RPD ont conquis toute la zone Severodonestsk.
    Les civils pris en otage par UKR ont été libérés.
    Pas d’informations sur les 2000 (?) UKR et étrangers présents dans l’usine Azot.
    UKR décrivaient Severodonetsk comme un piège d’attrition pour les FRU/RPL/RPD .
    Manifestement le piège a fonctionné mais dans l’autre sens puisque UKR y ont perdu un volume de force important et leurs forces les plus aguerries.
    Borisvske, Voronove, sur le rive est du Donets ont été conquis, il n’y a plus d’UKR de ce coté du Donets.
    Nettoyage/déminage/dépollution en cours.

    Lisitchansk
    Au nord, FRU/RPL/RPD ont franchi le Donets et établi une base d’assaut depuis Privolye et Schipilivka ainsi que plus a l’ouest, à Serebrianka (48.9175°N 38.134167°E).
    Depuis Toshkivka (48.779722°N 38.558889°E ) sécurisé entièrement il y a une semaine, FRU/RPL/RPD ont progressé vers le nord et Bila Gora conquise le 28/06, FRU/RPL/RPD sont aux lisières sud de la ville.
    A l’est FRU/RPL/RPD ont conquis Topolivka et la raffinerie.
    Des unités UKR ont tenté une contre-attaque sur Volcheyarovka pour empêcher l’encerclement mais sans succès.
    Les combats se poursuivent à Maloryazantseve au nord-est et à Zolotarivka au nord-oust.
    Il est toujours possible de quitter le chaudron par la seule route restante vers Belogorivka.
    Mais ce couloir de 4 km de large est sous les feux Arty FRU/RPL/RPD, les pertes seront énormes.
    Techniquement Lisitchansk est encerclée et perdue.
    UKR se replieraient vers une ligne Slaviansk-Kramatorsk-Bahmut.

    Front POPASNA
    Zone nord
    Depuis la prise de Vrubivka, FRU/RPL/RPD ont progressé sur 9 km jusqu’a Topolivka.
    Suite à la conquête de la poche Zolote-Girske sur 10 km jusqu’à Bila Gora.
    Mais selon les « experts » c’est l’enlisement, la guerre de position, 14-18 etc !

    Zone ouest
    Mykolayivka,Nyrkove, Vasilivka,Volodimirivka sont contrôlés par FRU/RPL/RPD.
    La prise de Soledar me semble nécessaire avant une attaque sur Bahmut

    Zone sud-ouest
    Des unités du PMC Wagner ont pris Ilovaisvk,Vidrodzennya et Roti.
    Combats en cours a l’est de Klinove
    Combiné avec progression depuis Dolomitne vers Semigorye plus au sud, on assiste a la création d’une nouvelle poche pour conquérir tout à l’est d’une ligne Dolomitne-Klinove y compris Novolugansk et la centrale thermique d’Uglegorsk.
    Et probablement par la suite a une manœuvre d’encerclement de Bahmut.

    Manœuvre future :
    Après nettoyage de Lisitchansk et alentours, regroupement de toute les forces nord, est et sud, soit 21 BTG, et reprise de la progression vers l’Ouest à partir d’une ligne de débouché Belogorivka-Berestove.
    Objectif : contrôler la TO513 de Siversk à Krasna Gora,2 km nord de Bahmut.
    Le succès dépendra de la capacité UKR de se rétablir et se positionner en défense le long de la TO513.

    Front sud
    Dans la direction de Zaporizhzhya, UKR n’a pas réussi à avancer près d’Ugledar en raison de lourdes pertes. La situation a été compliquée par les frappes russes sur les troupes en réserve à Gubinikha et l’arsenal de Sinelnikovo.
    Le point de rupture pourrait bien se situer sur ce front, avec l’engagement FRU d’un corps d’armée sur la ligne de front Zaporoje-Donetsk.
    UKR a peu de troupes en 2ème échelon, une percée FRU/RPL/RPD obligerait UKR à dégarnir la ligne de défense Slaviansk-Kramatorsk-Bahmut ou a envoyer en urgence des troupes fraiches peu formées vers ce qui serait un véritable massacre.

    Généralités
    1 ) Severodonetsk-Lisitchansk, il y avait 3 possibilités pour UKR :
    a – Défense ferme mais au prix de pertes humaines importantes.
    b – Repli sur une ligne Siversk-Bahmut-Niowork-Avdiivka
    c – Repli sur une ligne Slaviansk-Kramatorsl-Avdiivka.

    Les options b et c pouvant être réalisées sous forme de Freinage/Coup d’arrêt pour détruire les éléments de tête FRU/RPL/RPD et infliger un maximum de pertes a celles-ci.
    Malheureusement, l’état actuel des forces UKR, en particulier au niveau chars/APC, combiné aux problèmes logistique ( munitions et carburants ) ne permet probablement plus la réalisation de cette manœuvre.

    2 ) Les Ukrainiens se concentrent sur la défense du territoire tandis que les Russes s’attachent à détruire l’armée ukrainienne. Une grande partie des forces régulières de l’armée ukrainienne dans l’Est est immobilisée face à FRU/RPL/RPD. 50% selon Jyb qui a les bonnes informations.
    Lorsque les UKR lancent des contre-attaques en dehors de ces zones, Front sud, Kherson, FRU/RPL/RPD se contentent de leur infliger des pertes en cédant du terrain. Les UKR sont arrêtés dans leurs actions au bout d’un jour ou deux par manque de moyen, il n’y a pas de reprise de l’attaque.
    FRU/RPL/RPD reprennent le terrain perdu.
    Et le «  meat grinder »  recommence dès l’offensive suivante.
    Dans les zones de création de poches, FRU/RPL/RPD tentent continuellement de nouvelles pénétrations qui sont parfois réussies. Les zones ainsi créés prolongent la ligne de contact, aspirant encore plus de forces supplémentaires UKR dans des positions défensives statiques sur la ligne de front et les flancs des positions FRU/RPL/RPD où ils peuvent être « dégradés » par l’artillerie russe.
    Un processus d’abattage industriel est en place, à l’avantage des Russes qui se reproduit à chaque nouvelle rupture du front, Popasna, Toshkivka, Vrubivka,

    3 ) On reste prisonnier des schémas tactiques appris, qu’ils soient AMI ou ENI.
    Difficile de rompre avec le concept de combat de rencontre entre 2 forces mobiles blindées/mécanisée, de raid blindés, de prise de point-clé, l’art opératif russe etc.
    Ma « lecture» jusqu’à présent de la situation tactique a été largement influencée par ces éléments.
    D’où les possible manœuvres futures supposées des russes que j’avais prévu.
    Or les russes ont réussi, ce qui est toujours très difficile dans le milieu militaire, a complétement changer leurs modes d’action.
    J’en ai parlé plus haut concernant le front Slaviansk.
    Un autre exemple, la prise de la poche Zolote-Girske.
    Mon opinion etait que les russes allaient continuer à progresser en force vers le nord depuis Popasna et que la poche serait traitée ultérieurement.
    Erreur.
    Le front nord a été d’abord été gelé.
    Puis FRU/RPL/RPD ont :
    – progressé d’abord vers le nord-est en terrain ouvert vers Novoivanivska entre Vrubivka et Girske tenus par UKR.
    – concentré leurs efforts à l’ouest sur la zone entre Toshkivka et l’autoroute R66 pour fermer complétement le chaudron.
    – Employé l’Arty pour casser les défenses UKR, orientées vers les sud (les lignes de tranchées sont visibles sur Google Earth).
    Pris sous un déluge d’Arty, sans défenses fermes et aménagées sur les flancs et menacé d’isolement, UKR a évacué la zone.
    Vrubivka, a découvert sur son flanc est, est tombé dans la foulée.

    La progression FRU/RPL/RPD a alors repris à partir et sur une ligne de front Vrubivka- Novoivanivska-Toshkivka avec la totalité des forces après rotation.
    Les russes «réinventent » la guerre conventionnelle de mouvement interarmes et enrichissent leur palette tactique de MAs comme ils l’ont fait avec l’intervention en Syrie.
    Il ne faudra surtout pas les sous-estimer en cas de conflit.
    Il y a là aussi beaucoup d’enseignements a tirer pour les EM OTAN et un retour aux fondamentaux après les épisodes d’Afghanistan, d’Irak, et du Sahel.
    Il va falloir en France, que les généraux FS spécialisés depuis 20 ans dans la chasse au djihadiste en 4×4 laissent un peu de place aux tacticiens.

    4 ) Teimuraz Khizanishvili, qui s’était rendu célèbre en se filmant en train d’assassiner 2 prisonniers russes et qui déclarait qu’il ne ferait pas de prisonniers a été volatilisé avec son groupe de tueurs géorgiens à Lisitchansk par une frappe arty de précision.
    Karma is a bitch.

    • Frédéric dit :

      L’île au serpents évacué par l’armée russe, intenable face à raids et tirs d’artillerie ukrainiens,

    • Too dit :

      Désolé, mais c’est illisible…
      Je ne sais pas si c’est un copier coller, mais poster ça ailleurs.
      Uniquement des phrases ultra courtes quasiment sans liens avec très peu de mise en page, c’est totalement indigeste.

      • aleksandar dit :

        Cela s’appelle un SITREP, mais vous ne savez probablement pas ce que c’est….

        • Kostal dit :

          @aleksandar
          Je n’ai jamais lu de SITREP où il y a des formules du style « comme je l’avais prévu » etc.. ça ressemble plutôt à du verbiage non sollicité -et totalement hors sujet – d’un mytho qui s’aime bien. Créez votre blog pour partager votre savoir au lieu d’encombrer les commentaires d’articles qui ne traitent jamais de votre sujet, ça va sûrement intéresser des gens.

          • aleksandar dit :

            1 – Si vous aviez déjà lu un SITREP un seule fois, vous sauriez qu’il n’y a pas de paragraphe  » Généralités ».
            2 – « Comme je l’avais prévu » fait justement référence a une erreur de ma part dans l’appréciation de la tactique russe, étonnant comportement pour un « mytho », non ?
            Pour le reste de votre commentaire……bof.
            Les attaques personnelles me laissent froid.
            Bises

          • Kostal dit :

            Aleksandar,
            « 1 – Si vous aviez déjà lu un SITREP un seule fois, vous sauriez qu’il n’y a pas de paragraphe  » Généralités ». »
            ….ben même là vous êtes hors sujet…

        • TINA dit :

          Bsr Aleksandar !

          Je … Et plusieurs vous remercient pour votre SITREP : Excellent travail de retranscription de la situation tactique.
          Toutefois , si vous pouviez être plus concis , et faire évoluer votre présentation : Mr TOO a effectué une remarque crédible! Vous devriez y réfléchir et travailler en ce sens : Plus de lisibilité! Merci par avance!

          Je le répète : Félicitations !!!

          Je joins plusieurs liens sur des sites, afin de compléter et de confirmer vos propos.

          https://lesakerfrancophone.fr/sitrep-operation-z-effondrement-du-front

          https://lesakerfrancophone.fr/revue-de-presse-rt-du-26-juin-au-2-juillet-2022

          https://rumble.com/v1a60c9-bulletin-n89.-shogu-kharkov-guerre-en-ukraine-macron-coupable-chaudrons-mul.html

          Merci

      • AirTatto dit :

        et surtout pas factuel.. ça rend la lecture insupportable.
        Il y a une chaine YouTube plus factuel:
        https://www.youtube.com/watch?v=cRP1Nwy98Q8
        Et bon … les pertes sont énormes des deux cotés, les avancés c’est Km par Km au pris de pertes considérables des deux cotés. Bien malin qui peut dire qui gagnera à ce jeux.

    • Alpha (α) dit :

      Oh, alek, z’avez oublié ça :
      https://www.lepoint.fr/monde/guerre-en-ukraine-la-russie-annonce-son-retrait-de-l-ile-aux-serpents-30-06-2022-2481628_24.php
      Avec cette déclaration pathétique : “Le 30 juin, en signe de bonne volonté, les forces armées russes ont accompli les objectifs fixés sur l’île des Serpents et ont retiré leur garnison sur place”, a indiqué le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, en assurant que ce geste devait faciliter les exportations de céréales d’Ukraine.
      Une humiliation de plus pour les Russes…
      J’en ris encore !!!

      • Royal Marine dit :

        Vous n’avez donc rien compris…
        Les Russes se retirent de l’île au Serpents, parce qu’elle ne leur sert à rien tactiquement… Et si les Ukies essaient de s’y installer, ils seront sous un feu roulant de la part des Russes, avec beaucoup de pertes…
        Stratégiquement, ils annoncent à l’ONU que les couloirs sécurisés de navigation sont ouverts aux Ukrainiens. Toutefois, pour ceux là qui pleurnichent qu’ils ne peuvent livrer du blé à l’export « à cause des Russes », Poutine leur fait dire: vous pouvez livrer, pour autant que vous aurez déminé vos approches… Et si vous acceptez l’inspection de vos cargos, car évidemment, il ne s’agit pas de les utiliser, au retour pour transporter des matériels lourds (blindés, artillerie, lance-missiles, munitions, …), et à l’aller pour évacuer des personnels étrangers, et autres criminels de guerre…
        Et là, évidemment que le Führer Kerenski coince! En plus de passer pour un faiseur et un simulateur aux yeux de tous les pays du Monde… Sauf ceux de l’Otan, bien sûr!
        En tout cas Alpha, vous avez gagné le trophée du « Gamelin d’or », propagandiste en chef de BFM (même LCI commence à comprendre ce qui se passe dans le Monde réel…), et si vous pensez que l’Otan ne fera qu’une bouchée de la Russie… Mais pour les Etats-Unis, c’est tout bénef… Ces crétins d’Européens iront une fois de plus se battre pour les intérêts américains, avec de nombreuses pertes, et en créant une certaine attrition chez les Russes.
        Mais il n’est pas sûr que l’économie américaine puisse tenir assez longtemps, pour refaire le coup de la 2ème G.M., … Alors qu’une guerre civile couve actuellement aux USA, que la manne des pétrodollars disparaît, grâce à la politique des sanctions antirusses, et que le Texas cherche à quitter l’Union, comme il en a le droit constitutionnellement…

        • Huon le manchot dit :

          « Les Russes se retirent de l’île au Serpents, parce qu’elle ne leur sert à rien tactiquement…  »

          C’est sans doute pour ça qu’ils s’y sont accrochés pendant quatre mois, malgré pas mal de pertes, déjà, à plusieurs reprises.

          Ce qu’il ne faut pas lire, tout de même…

      • Alpha dit :

        @Alpha, le vieux: Vous riez aussi quand la propagande ukrainienne étale des âneries à longueur de journée sur BFMTV ou LCI?

        Perso, je pense qu’il est préférable de virer le sourire de son visage et d’analyser la situation en ne se laissant pas bercer par la propagande de l’un ou l’autre des bélligérants.

        On peut se la jouer « crétin du village » comme beaucoup içi qui répète à l’envie les info de TV Kiev. Pour ma part, je constate que la Russie contrôle actuellement plus de 20% du territoire ukrainien et pas n’importe 20%, cela représente le 50% de la zone de culture du blé en Ukraine!!!

        Le vrai problème est là et force est de constater que toutes les livraisons occientales n’ont pas réussi jusqu’à ce jour à faire reculer les russes…

    • MERCATOR dit :

      @aleksandar

      Rien à foutre de vos élucubrations qui ne sont que des tissus de mensonges et invérifiables
      Par contre, deux faits vérifiables :.L’armée russe a annoncé ce jeudi s’être retirée de l’île aux Serpents, une position stratégique en mer Noire conquise par Moscou et qui subissait des bombardements ukrainiens ces dernières semaines.(Il va sans dire que cette déroute est due aux bombardements ukrainiens incessants )

      Les forces russes continuent à avancer en direction de Lyssytchansk, poche de résistance stratégique du Donbass, mais leur progression reste modérée, affirme le ministère britannique de la Défense sur Twitter. En quatre jours, les troupes de Moscou ont progressé de « deux kilomètres supplémentaires » à peine vers la raffinerie de Lyssytchansk, dans le sud de la ville, selon Londres.

      Voisine de Severodonetsk, prise récemment par les Russes après des semaines de « défense acharnée » qui a entraîné « UN COUT ÉLEVÉ » pour l’adversaire, selon l’Institut pour l’étude de la guerre (ISW) américain,

      Justement selon jyb et vous ? vous êtes bizarrement très discret sur les pertes Russes, pourquoi ?
      Pourtant, sur un site Russe facilement vérifiable des Avis de Décès des officiers et officiers supérieurs ( rien n’est publié pour la piétaille) on arrive à plus de 780.
      si on s’en tient aux statistiques de la répartition des pertes en officiers et soldats des forces soviétiques pendant WWII on arrive entre 30 à 50.000 hommes .

      • Rom dit :

        @MERCATOR
        « et qui subissait des bombardements ukrainiens ces dernières semaines.(Il va sans dire que cette déroute est due aux bombardements ukrainiens incessants ) »

        Mort de rire les conneries que tu racontes… si c’était le cas, c’est balo de ne pas avoir utilisé cette puissance de feu là où elle est utile, c’est à dire qq’part sur les 2000km de front plutôt que sur une île dont tlm s’en fou stratégiquement.

        • aleksandar dit :

          Cette guerre pour eux, cela se résume a une ile de 500 mètres de long.
          C’est comme les somnambules, faut pas les réveiller !

        • vachefolle dit :

          Les Russes ont voulu prendre et conserver une ile « Totalement inutile » selon votre point de vue, au risque de se faire bombarder sans relache, et de perdre une multitude de bateaux/equipements pour cela.
          Donc
          solution 1 : Les Russes etaient vraiment stupides de vouloir prendre et conserver cette ile
          solution 2 : Vous racontez n’importe quoi.
          J’opte pour la solution 2.

          Par ailleurs, l’artillerie long portée occidentale est AUSSI utilisée sur le front Est, et une fois terminé le nettoyage de l’ile, pourra/est utilisé pour liberer Kherson, prochain objectif des Ukrainiens.

        • Dimitri dit :

          C’est utile également pour l’Île, avec l’évacuation Russe le blocus d’Odessa n’est plus aussi efficace

    • sentinelle dit :

      excellent et instructif , faudrait avoir des cartes

    • INEXPUGNABLE dit :

      Sources s’il vous plaît pour chacunes de vos affirmations ?
      Avez vous un remède pour percer le brouillard de guerre ou est ce de la propagande diffusée par l’armée Russe ?
      Parce qu’en lisant leur rapport ils ont déjà détruit 3 fois l’armée Ukrainienne depuis Février et abattu deux fois plus d’avions qu’ils en avaient avant la guerre xD

    • Thierry (le plus ancien) dit :

      Ah ! vous n’étiez pas au courant que la Russie avait évacué l’Ile aux serpent après la destruction de tous leurs systèmes d’arme sur place, inclus les navires russe qui tentaient vainement de les ravitailler, les derniers défenseurs ont foutu le camps à toute vitesse sur des embarcations rapide, c’est même repris en fanfare par la presse internationale que je vous laisse le soin de consulter

      Votre vision des choses est tellement étriqué, vous focalisez sur des détails insignifiant et en oubliez l’essentiel qui n’est pas de faire la guerre pendant des décennies mais de la gagner rapidement, et pour cela l’Ukraine a un meilleur potentiel qui s’accroit que la Russie en déclin qui piétine entre deux réverbères jusqu’au suivant, mais jusqu’à quand ???

      les capacités en artillerie russe ne font que décroitre elles aussi, frappe après frappe.

    • Lothringer dit :

      Un discours intéressant de VVP
      https://www.youtube.com/watch?v=qvsLA9sRTcw

      1ère partie : rappel historique depuis la période tsariste
      2e partie : relations OTAN(USA) / Russie
      3e partie : la guerre en Ukraine et le « génocide » de 4 Mio de Russophones en Ukraine (les chiffres montent, montent, montent)
      4e partie : reconnaissance des 2 républiques sécessionnistes du Donbass, avec signature quasi-immédiate des documents.

      Ce discours est intéressant pour comprendre le raisonnement de VVP.

      Son discours peut partiellement se tenir. Mais il y a un point qu’il refuse catégoriquement d’admettre et qui n’est même pas évoqué : si les pays de l’Europe Orientale ont rejoint l’OTAN, c’est parce que ils détestent tous ce que la Russie (tsariste ou communiste) leur a fait au cours du 19e et 20e siècle. Les Polonais peuvent en témoigner. Pas un mot sur l’Holodomor en Ukraine. Il n’a pas compris (ou plutôt il refuse de comprendre) que ces pays ne feront plus jamais confiance à la Russie.
      Depuis tout ce temps, les Russes n’ont JAMAIS rien fait pour se faire aimer. Ils ne connaissent que la violence et la contrainte. Les USA, eux, sont plus pervers et affectueux. Entre une claque et un caresse, vous choisissez quoi, vous ?

      Je pense (mais je peux me tromper) que le message subliminal de VVP à son peuple est : notre survie en tant que nation indépendante est en jeu, nous sommes (peut-être) en mauvaise posture face à l’avancée inexorable de l’ogre américain sur le long terme (malgré nos gains territoriaux incontestables en Ukraine). Nous allons devoir faire preuve de courage pour les mois et les années à venir. Est-il en train d’admettre de façon subliminale que l’Ukraine (ou ce qu’il en restera) va intégrer l’OTAN dans un délai rapide ?

      L’étape suivante sera probablement un référendum très rapide pour l’intégration de ces 2 républiques à la Fédération de Russie, afin de justifier l’usage du régime de guerre et pouvoir mobiliser la totalité de l’armée. Mais dans ce cas, VVP devra admettre qu’il ne s’agit plus d’une « opération spéciale ».

      L’Ukraine a été un gros enjeu de rivalité des services secrets Russes et USA. Les Russes ont finalement échoué et VVP fait depuis 2014 un caca nerveux. Il n’y a pas l’ombre d’un début de commencement de réflexion sur le « pourquoi çà s’est mal passé pour nous » afin d’entrer dans une dynamique d’amélioration.

      VVP a attaqué l’Ukraine, et si l’Ukraine refuse de cesser le combat et persiste à se défendre, c’est elle la fautive. C’est facile et convenu de la part d’un dictateur.

      En résumé :
      L’impérialisme américain est de plus en plus dangereux. La Russie se comporte comme un chien acculé dans un coin : elle montre les dents et mord car sa survie en tant que nation souveraine est en jeu. La Chine, qui est une dictature terrifiante, compte les points et considère que le temps joue pour elle (car elle se prépare progressivement).
      Nous les européens, nous sommes fortement exposés aux risques d’entrainement dans un conflit chaud majeur.

      VVP est-il en train de se dire qu’il va devoir arrêter la guerre bientôt et se contenter des conquêtes territoriales en leur état actuel (mieux vaut tenir que courir) , dans la perspective de l’arrivée de toute la logistique OTANesque au mois d’août ? Car dans son discours, il fait comprendre que l’Ukraine contient de-facto déjà des bases de l’OTAN suite aux nombreuses manœuvres conjointes de ces dernières années. A-t-il reçu des émissaires secrets américains avec lesquels il aurait négocié ? Si on interprète son discours « entre les lignes », c’est très troublant.

      En consacrant une si grande partie (la première) à la perspective historique depuis les Tsars, est-il en train de préparer l’après-poutine ? Cela me fait penser à un discours public de Pompidou quelques mois avant sa mort (il était déjà bien malade) ou Pompidou faisait l’éloge de l’effort, et de l’importance de l’effort pour la continuité et la grandeur du pays.

      • Patrick Sergeat dit :

        N’oubliez jamais que l’URSS a été dirigée par le géorgien Staline qui en plus de l’hodomor en Ukraine,Kazakhstan ,et Russie du Sud a rattaché l’Ossétie du sud à la Géorgie,l’ukrainien Kroutchev qui a rattaché la Crimée à l’Ukraine,sans parler de Lénine et la Novorossia…….les russes que vous semblez détester ont sous le pouvoir de non russes (Brejnev:ukrainien) plutôt étaient lésés…..sans parler du NKVD,KGB,…..dirigés par des étrangers à la Russie:Djerjinski polonais catholique,Béria géorgien……

        • Lothringer dit :

          Staline+Lénine : sans oublier le découpage idiot du côté de l’Arménie qui laisse des traces durables (nettoyage ethnique des Arméniens au Nakitchevan), attribution du Nagorki-Karabakh peuplé d’arméniens à l’Azerbaïdjan . Et à l’arrivée…des guerres et du sang versé.

          Brejnev était-il 100% Ukrainien ou était-il un demi-sang (comme beaucoup de monde dans cette zone de marches) ? Sur Wikipedia, je lis que son père était russe.
          Pour Khrouchtchev , c’est clair, c’était un demi-sang.
          Mais quand je regarde une carte (considération PUREMENT géographique et non historique ni ethnique) , il n’y a pas photo , pour moi la Crimée est ukrainienne. Le détroit de Kertch marque une nette rupture géographique naturelle. C’était peut-être également sa vision des choses lorsqu’il l’a attribuée à l’Ukraine en 1954. Le décret de 1954 parlait de proximité territoriale.

          « les russes que vous semblez détester » : non , non et non. Ne confondez pas les peuples et les dictateurs. Je ne ressens de détestation pour aucun peuple. D’ailleurs si vous me lisez correctement, vous comprendrez que j’ai des reproches envers tous les politiques de tous le pays, pas seulement les Russes. A la rigueur une appréhension à l’égard de mes voisins allemands (un héritage familial de l’histoire régionale), car ils nous ont envahi plus souvent que les Russes.

          J’espère que des négociations sérieuses à l’issue de cette guerre mettront une fin DÉFINITIVE à la problématique des frontières entre ces 2 pays et qu’ensuite plus personne ne songera à les bouger : « la paix des braves ». Mais je crois qu’il va falloir encore patienter.

      • Ératosthène dit :

        Ce n’est pas pour rien que VVP répète qu’il est toujours prêt à la paix et que la décision ne tient qu’à l’Ukraine.

    • Thaurac dit :

      Exemple:
      « Progression continue FRU/RPL qui ont conquis « Sviatogorsk », Borogodichne,Dolyna et Sydorove.
      tu regardes sur google map, et c’est des bleds à 500m l’un de l’autre…
      D’où, progression, oui, si on veut, il ne faut pas imaginer la guerre éclair, en fait depuis l’intervention russe, ils n’ont pas encore regagné ce qu’ils ont perdu après avoir attaque l’Ukraine et que celle ci ai contre attaqué, avant la fixation des lignes en 2014 . si tu regardes un timelaps sur le dombass, c’est flagrant et au maw on parle de 20 km max..

      • Félix GARCIA dit :

        « si tu regardes un timelaps sur le dombass, c’est flagrant »
        En effet.

        • aleksandar dit :

          Comme vous faites parti des gens polis sur ce site, et même si nos points de vue sont différent, je vous réponds.
          1 – Renseignez sur le concept d’ attrition et de combat de rupture de front.
          2 – Le timelaps quand on s’est préparé a la guerre depuis 8 ans et qu’on consomme PAR JOUR 60 000 obus, c’est sans importance, on a le temps.
          C’est la guerre, pas un film d’action hollywoodien.
          ( faudra que je parle ici un jour du concept US de guerre en 3 jours né sous Reagan )

    • Thaurac dit :

      Les mêmes avances que celles là
      Les forces armées ukrainiennes ont libéré le village de Potemkino dans la région de Kherson.

      Pendant la bataille, les forces armées ukrainiennes ont détruit des véhicules de combat d’infanterie russes, des chars et un véhicule blindé « Tigre ».
      Encore que kherson est très,très près…

    • jyb dit :

      @aleksandar
      – « ET/OU » résume parfaitement l’avantage opératique russe. Les b-a ba de l’école de guerre depuis Foch après « économie » de moyen. on a « liberté de mouvement ». Les russes gardent ouvertes jusqu’au dernier moment plusieurs options tactiques, sur plusieurs micro-fronts simultanément ce qui oblige l’adversaire à parer par défaut plusieurs mouvements possibles.
      profondeur et simultanéité çà peut parler à ceux qui ont étudier la tactique en générale et soviétique en particulier (il y a une excellente étude de richard simpkin, évidemment pas traduite en français )
      – jusqu’à récemment les deux belligérants étaient très bon tactiquement chacun dans son registre ( attaque russe / défense ukrainienne ) Mais les ukrainiens doivent tirer les conséquences de leurs échecs.
      qui se résume à : on ne peut pas perdre des hommes ET du terrain. En supposant que la défense ukrainienne soit des manoeuvres dilatoires, on cherchera à préserver ses effectifs parce qu’attendre des hypothétiques renforts en perdant nombre d’hommes est un non sens.
      – severodonetsk : je maintiens. vous avez un point haut et un point bas séparés par une rivière…vous repliez dans le tempo vos unités sur le point haut vous « coupez les ponts » et vous arrosez l’adversaire…
      1 les ukrainiens ont fait le mauvais choix 2 ils se sont obstinés au dela du raisonnable dans l’erreur.
      Le 21 mai alors que les forces manquaient déjà de moyens (lourds en particulier) le pont entre severodonetsk et lisichansk a été coupé. Mais les ukrainiens ont continué à envoyer des hommes « à poils » jusqu’au 6 juin…
      Le 21 mai les hommes de la 115ème brigade de la défense territoriale ont refusé de combattre…autre symbole le bataillon aidar s’est rendu début juin, son chef sergei mielnichuk capturé.
      – « le tempo » point faible des ukrainiens, comme en musique il faut compter. les ukrainiens ont pris assez de sévères leçons pour ne plus commettre les mêmes erreurs. Le signal pour faire mouvement c’est quand les russes commencent à avoir sous leurs feux les voies d’approvisionnement bien avant les axes de replis. constat : en retraitant un temps trop tard les ukrainiens perdent des hommes mais surtout des materiels. dernier exemple en date, lisichanks avec encore un « couloir de la mort  » pour éviter l’encerclement.
      – ajoutons qu’avec des coudées plus franches dans les airs, les hélicos russes ont beaucoup tapé en juin ( mais on rassurera les ukrainiens car comme le dit @stoltenberg, avec 450 sorties par jour on est très loin des 2000 de la coalition pendant la guerre du golfe…)
      – front nord : les ukrainiens ont diminué efficacement leur défense au minimum incompressible pour tenir la zone.
      quelques uns pourront enfin plaquer leur modèle 14/18 à des nuances près.
      – front sud : l’em ukrainien affiche ses intentions de faire reculer les russes dans ce secteur. c’est là qu’il faudra concentrer des hommes, de la puissance de feu et des défenses aériennes.

      • jyb dit :

        je lis avec gourmandise les productions quotidiennes de l’isw (institut of study of war )
        les gus sont excellents. Des truffes en tactique. Mais le top niveau en rhétorique, avec une inventivité langagière délicieuse.
        Il y a quelques temps ils avaient brillamment décrit une offensive ukrainienne comme : le coup de sonde des ukrainiens sur le front sud…test efficace des défenses russes, un bataillon hs. Le lendemain aux m^mes maux les mêmes effet avait été plus délicat à positiver.
        Aujourd’hui c’est de l’orfevrerie : ils commentent la situation à lisichanks qui ressemble à un « sauve qui peut » :

         » Les forces ukrainiennes procèdent probablement à un retrait des combats qui pourrait inclure le retrait de Lysychansk et de l’oblast de Lougansk dans un proche avenir et qui vise probablement à forcer l’offensive russe à culminer prématurément  »
         » forcer l’offensive russe à culminer prématurément  » rien à ajouter.

        • Twisted dit :

          Le problème depuis le début, c’est que les Ukrainiens sont incapables de manœuvrer. Et être en position défensive sans capacité de contre-attaquer, c’est se condamner.

          • aleksandar dit :

            Tout a fait.
            La défensive sans éléments blindés/mécanisés de contre attaque ponctuelle puissante et limitée est intenable dès que les lignes de défense sont contournées

        • Heron dit :

          aleksandar et jyp se relaient pour soutenir l’effort de propagande du Kremlin.
          A moins que se soit la même personne qui utilise deux pseudos ?

          • aleksandar dit :

            C’est quand l’ouverture de la chasse au héron ?
            Passez votre chemin, mon brave, vous n’avez pas les bases pour comprendre cette conversation.

          • Harambe dit :

            Je ne pense pas que jyb soit un troll pro-kremlin comme aleksandar ou pro-otan comme stoltenberg… depuis que je traîne ici, il m’a toujours donné l’air plutôt neutre.

          • Heron dit :

            alksandar, aigri que le grand romancier de la stratégie de l’armée de poutine n’ait pas anticipé le retrait de l’île aux serpents ?
            Retenez cette phrase « la puissance de feu ne leur a pas permis de ce maintenir » maintenant que les M777, M109, CAESAR, Krab, PzH 2000, HIMARS et M270 se mettent en place dans le Donbass.

          • Tulio dit :

            Grand oiseau de l’ordre des échassiers, qui a le bec fort long et les jambes fort hautes, et qui vit principalement de poisson 😉

          • E-Faystos dit :

            Moi non plus remarquez.
            Mais j’entends bien le terme  » moyen blindé pour éviter le contournement » .
            Du violon joué en virtuose à mes oreilles.
            Digne d’un : pro char .

        • Vinz dit :

          « rien à ajouter. »
          Ah si : se replier sur des positions défensives préparées à l’avance.

          • jyb dit :

            @vinz
            moins drôle. j’ai écrit hier un « sauve qui peut »
            aujourd’hui les autorités locales ukrainiennes reprenant un com de l’em du 1er juillet demande aux habitants de rester retranchés chez eux. l’em déclare que la voie de sortie vers seversk soumise aux feux ennemis est impraticable pour toute forme de repli.
            Donc  » se replier sur des positions défensives préparées à l’avance » devrait être une possibilité, encore faut il, que ces positions existent et comme je le répète depuis un moment, être dans le bon tempo pour se replier.

        • aleksandar dit :

          Toujours amusant de voir les gugusses de l’ISW balancer le concept de point culminant créé par Clausewitz pour passer pour des spécialistes.
          Rappelons le concept
          Une armée atteint le « point culminant » d’une offensive lorsqu’elle est incapable de continuer à attaquer et qu’elle est forcée de se mettre sur la défensive.
          Clausewitz conseillait à ses lecteurs d’éviter cette situation à tout prix, car elle est en fait désastreuse.
          C’est particulièrement dangereux parce qu’à ce stade, l’armée attaquante a généralement étiré ses lignes de ravitaillement, subi des pertes massives et est maintenant obligée de défendre un long front contre un ennemi qui opère près de sa propre base de soutien.
          Rien a voir avec la situation tactique actuelle.
          La notion de « point culminant » de l’offensive russe méthodique dans l’est de l’Ukraine est ridicule. En ce qui concerne les plans d’attaque, ils sont aussi conservateurs que possible et très peu susceptibles d’échouer en raison d’un effondrement logistique ou de lourdes pertes.

        • midas le voltigeur dit :

          @jyb
          Vous avez curieusement changé depuis quelque temps….
          Votre pseudo est usurpé? On est passé de jyb bon connaisseur de l armée française et apporteur d informations rares a un relai des infox du kremlin . S agissait il a l époque des « bonnes info » de vous crédibiliser pour enfumer sur ce qu il se passe aujourd’hui ? Ca vous situerai dans les trolls vraiment très officiel , ca explique aussi l origine des infos « d avant ».

          • aleksandar dit :

            « Les infox du Kremlin. »
            J’ai toujours dit qu’on devrait apprendre au GV de pointe a lire une carte

          • jyb dit :

            @midas
            « te justifier ne t’apportera pas plus de chamelles » mais…
            aucune usurpation comme je le dis à @mercator.
            Le 2 mars, contre le cours des évènements (et des analystes comme goya ) je disais ce qui me semblait possible ou probable au vu de l’ordre de bataille russe (effectifs qualité position ) et de la doctrine d’emploi de ces forces. La suite des évènements me donnent raison.
            Depuis avril je dis que la bataille de severodonetsk tel qu’envisagé par les ukrainiens est une erreur
            , quand le 16 mai, le gouverneur serguei Gaidai, explique qu’une contre offensive majeure aurait lieu en juin, je suis sceptique et critique. Les évènements me donnent raison.
            ce que je dis aujourd’hui c’est que militairement la dynamique est russe. que se projeter sur une contre offensive ukrainienne fin aout c’est du baratin tant qu’on ne dit pas en l’état actuel de la situation ce qui va se passer dans les 8 semaines qui viennent.
            Encore une fois que je l’aime sada ou mazbout n’a aucune importance sur le fond. Me traiter de troll, de russe, de barbu, de taliban sans porter le moindre contre argumentaire solide, au final me conforte.

          • TINA dit :

            Bsr Mr Midas le Voltigeur !

            Avez – vous des photos / vidéos concernant la destruction des CASEAR’s UKRainien ???
            Je vous en prie : cela nous permettra de valider nos propos !

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ je lis avec gourmandise les productions quotidiennes de l’isw (institut of study of war ]

          Le problème c’est qu’un site qui a commencé certaines de ses publications par  » La guerre d’agression meurtrière livrée par le dictateur Russe qui inflige des souffrances sans nombre aux populations civiles Ukrainiennes et Russes  » est difficilement crédible même s’il s’avère factuel par moments .
          Un pseudo comme @LEONARD a par exemple reconnu son biais dans ses publications et son choix des sources pour bâtir un narratif .
          Ce serait bien que les rédacteurs de ce site  » très respecté  » affichent explicitement leur parti-pris , comme le PORT-SALUT™ , au lieu de se camoufler derrière une pseudo neutralité académique .
          Cela vaut aussi pour quelques  » pseudo-sachants  » qui s’expriment sur ce blog !

          • Tulio dit :

            Pour moi, c’est très clair, je suis anti-américain et l’Ukraine est la putain de l’Amérique, donc…

        • TINA dit :

          Bsr JYB !

          Je vous prie : Poursuivez vos interventions délicieuses concernant L’ISW : C’est un pur délice !

          Encore, Encore!

          Pour ce qui concerne le contenu de l’article , qui a t’il des vidéos / photos des CASEAR’s détruit???

      • aleksandar dit :

        Nous sommes d’accord pour Severodonetsk, totalement incompréhensible.
        Les russes seraient déjà a Verhnbokamyanske, soit 4 km Est Siversk.
        Le retrait tactique tourne à la débandade, d’autant plus qu’il n’y a plus à Lyssychansk véritablement d’unités constitués mais un ensemble disparate de groupes.

        Je pense contrairement à vous que le point de rupture est proche et que le mole de défense Slaviansk-Kramatorsk ne tiendra pas longtemps, attaqué par le nord, l’est, le sud et contourné par l’ouest.

        3 causes :
        – Le manque de troupes formées et aguerries
        – Les pertes, 600 à 800 soldats/jours, impossible de tenir dans la durée.
        – La baisse du moral.
        Après la reddition d’Azov à Marioupol, le 20/05, FRU/RPL/RPD déclaraient au CICR détenir 9500 prisonniers.
        Le chiffre donné au CICR pour préparer l’échange de prisonnier à Zoparija est de 15 000 au 25 juin.
        6000 prisonniers supplémentaires en 30 jours soit 200/jours.
        1 000 hommes par jour !
        Intenable.
        La défaite appelle la défaite.

        • Heron dit :

          Tout le monde sait que vos chiffres sont exagérés, vous diffusez la propagande du Kremlin adepte des mensonges.
          Les pertes dans l’armée de poutine sont certainement plus importantes que celles des Ukrainiens.
          La défaite se profile surtout pour poutine.

    • Thaurac dit :

      Et si tout arrive, bon courage aux russes
      « L’Ukraine recevra environ 140 000 systèmes antichars, plus de 600 chars, près de 500 systèmes d’artillerie, plus de 600 000 obus, des MLRS avancés, des systèmes antinavires et des systèmes de défenses aériennes. »

      • jyb dit :

        @thaurac
        Le « si » est évidemment important mais moins que le « quand »

      • Tulio dit :

        Thaurac, c’est beau, cette candeur ! Mais en attendant, les Ukrainiens, qu’est-ce qu’ils dégustent !

    • joe dit :

      Merci pour les nouvelles de radio-moscou en direct de leur plus fervent supporter… Il y a une façon beaucoup plus simple de dire les choses: Nous attaquons le 5ème mois de conflit et malgré le fait que la « deuxième armée du monde » concentre toutes ces forces sur une ligne de front de 200 km, la progression est famélique, en prenant en compte le fait que 80% des territoires occupés l’étaient déjà… avant l’invasion, en fait depuis 2014. Les troupes russes ont subis des pertes monumentales en hommes et matériels et l’armée Ukrainienne continu à recevoir des armes et munitions de plus longue portée et plus précises. Les russes ont quittés l’île aux serpents après avoir démontrer que la force brute (envoyer toujours plus de troupes et de matériels) ne servaient à rien. Terrible aveu d’incompétence et de mépris de leurs propres soldats… et ils continuent dans le Donbass___________ Pour info, NON « les russes n’ont réussi a complètement changer leurs modes d’action ».. Ils continuent la même méthode qui date de la seconde guerre mondiale : accumuler une masse de bouche à feu pour écraser les positions ennemis puis avancer… rien n’a changer. Ce que font les Ukrainiens est de simplement raccourcir la ligne de front avec au final une ligne aussi « droite » que possible, pour justement empêcher les russes de former des cercles d’artillerie autour d’une zone de quelques kilomètres. Ils perdent ainsi l’avantage du nombre, les batteries de 155 + Himars permettant d’arroser la ligne en relative sécurité.

      • lgbtqi+ dit :

        Excellent résumé ! Merci.

      • jyb dit :

        @joe
        raccourcir et simplifier le front c’est ce que devrait faire les ukrainiens, mais qu’ils ne font pas encore.
        pour 3 raisons : 1 les russes ne les laissent pas faire 2 il faut poser un dispositif défensif cohérent 3 sur la carte les russes peuvent très bien s’en satisfaire.
        le meilleur choix tactique pour poser un dispositif cohérent serait de s’appuyer sur le reservoir du dniepr. mais c’est une décision politique risquée.

        • Thaurac dit :

          1250 km de lignes (sinueuse) de front (dixit ukrainiens eux mêmes.

          • jyb dit :

            @thaurac
            çà me semble beaucoup… mais çà ne rend que plus urgent la simplification des fronts.

        • aleksandar dit :

          Si l’on considère qu’il n’y aura pas de négociation puisque l’Otan a dit a Zelinsky a Madrid :
           » la solution ne peut être que militaire « , les russes ont besoin d’une ligne géographique de « fin de bond » sure et défendable ou tomber en garde face à l’Ouest.
          Cette ligne ne peut être que le Dniepr.

          • jyb dit :

            @aleksandar
            c’est une hypothèse retenue par l’état major de la marine dont dépend la navigation sur le dniepr.

          • Heron dit :

            On en vient aux marins d’eau douce !
            Cela démontre la pauvreté de l’argumentation du couple aleksandar/jyb

    • FP dit :

      Intéressant. Merci

    • elituni dit :

      Vous usez vos doigts inutilement à taper sur votre clavier aleksandar. Allez mettre votre T-Shirt « Putin 4 ever » et faîtes un tour dehors. Vous aérez l’esprit vous fera du bien.

    • lgbtqi+ dit :

      Tiens, quand un pro-poutine s’essaie à un point de situation, sans doute ulcéré par ceux de Léonard, par trop différents de ceux de Russia One.

    • Dolgan dit :

      Les Russes sont à l offensive sur le front lysyshansk et au nord de sloviansk.

      Ils sont sur la défensive sur karkiv, kherson, ouest d izium et velika/vulhedar.

      Ailleurs, c’est calme.

      2 mois en arrière, les russes étaient offensifs presque partout.

      • aleksandar dit :

        1 – Faux pour Karkov
        2 – Cela s’appelle un choix tactique, c’est pour ça que les indiens font des plans.
        3 – L’époque ou on faisait la guerre sur 2000 km de front est révolue.

    • Marre&Go dit :

      Personne ne vous a lu …vous savez que le sujet est la vente de Caesars à la Belgique et non une exégèse de la rhétorique de propagande poutinienne ?

    • albatros24 dit :

      C’est toujours intéressant de lire la propagande russe à travers vos propos
      Il est sûr que la Russie, la soit disant seconde armée du monde et au bout de 3 mois a déjà vaincu le nain ukrainien, on le constate tous les jours car les ukrainiens reculent n’est ce pas ?
      Ce n’est pas aussi simple que cela, il faut regarder ce conflit comme de longue haleine : les russes veulent se consolider sur le Bas du Don et les ukrainiens devant la pression reculent, certes.
      Mais cela ne signifie aucunement que les ukrainiens perdent la guerre. Ils économisent ainsi leurs moyens et hommes et les retirent face à une trop grosse pression. C’est la seule chose censée à faire devant la concentration des bouches à feu. Mais les russes sont incapables de mettre cette pression ailleurs que sur un seul point du front et les ukrainiens raccourcissent leurs positions, ils seront ensuite plus forts localement.
      De plus l’arrivée de l’artillerie longue portée occidentale et des munitions de 155 qui se fait actuellement ainsi que de blindés et à terme de tanks de l’Ouest va rebattre les cartes. Il y aura sans doute des avions de chasse plus tard car ils vont manquer maintenant de plus en plus de pièces détachées soviétiques (les russes aussi d’ailleurs).
      Il est un fait que les russes ne sont pas assez nombreux pour attaquer sur plus d’un seul front et que leur moyens sont concentrés car trop restreints. Il est un fait que les russes pataugent depuis le début et ont conquis très peu d’espace, localisé dans le Sud Est. Il est de fait que les russes ont un gros souci d’approvisionnement et de matériel disponible, ils ramènent même leurs antiques T62.
      Nous verrons la suite mais nous allons vers une guerre de tranchée d’abord et ensuite une fois que les ukrainiens auront perçu assez de matériel occidental, ce sera une phase de contre offensive à l’Est et surtout au Sud Est.
      Les cosaques du Don n’ont pas dit leur dernier mot

    • aleksandar dit :

      Intéressant de lire qu’aucun des habituels propagandistes OTAN n’a d’argument pour défendre l’affirmation de la guerre de position et de tranchées.

    • vrai_chasseur dit :

      @aleksandar @jyb
      Faut simplifier tout ça.
      Tactiquement, l’armée russe n’a démontré qu’une seule capacité manœuvrière à ce jour : elle est capable de grignoter du territoire de façon incrémentale.
      C’est objectivement peu et qui plus est, sans « circonstances atténuantes » : ce territoire est frontalier ce qui limite l’effort de projection de puissance, elle a eu plus d’une décennie pour y organiser ses partisans et l’armée d’en face est 10 fois moins puissante en moyens.

      Après, on peut s’intéresser à la micro-tactique de grignotage sur une rivière ou sur une colline : Internet pullule effectivement de tacticiens auto-proclamés pour cela. mais il faut relativiser : ces tacticiens oublient pour la plupart, derrière leur clavier, la réalité du terrain : dans le tumulte de la bataille les beaux ordres de manoeuvre volent souvent en éclat dans les premières heures et dans la sidération de la violence chacun fait ce qu’il peut, pas ce qu’il veut.
      Les erreurs il y en a eu de grossières des 2 côtés. Si Severodonestk a été très mal géré par les ukrainiens, que dire des bataillons blindés VDV russes qu »on a envoyé sur des ponts flottants se faire inutilement hacher par l’artillerie.

      Je maintiens que factuellement, le coût pour l’armée russe est exorbitant face à ce résultat territorial. Et on ne discerne pas ce que l’armée russe peut faire d’autre à part grignoter, avec ses moyens conventionnels.

      • aleksandar dit :

        1- De façon  » incrémentale » c’est 550 km² en 40 jours, soit depuis la chute de Popasna.
        Conquis justement PAR la manœuvre, en alternance d’axes d’effort sur différents fronts.
        2 – L’argument – une armée 10 fois moins puissante- relève de la propagande, c’est les forces sur le terrain qui comptent et il y avait un avantage numérique évident du coté ukrainien.
        3 – Que les ordres volent en éclats dans les premières heures, c’est une évidence, c’est pour cela qu’on donne des ordres de conduite par FRAGO. Et c’est toujours de la tactique.
        4 – Qu’il y ait des erreurs, c’est le lot de toute opération, mais à la fin, ce qui compte c’est le terrain conquis ou perdu.
        Et là, il n’y a aucune contestation possible, avantage aux russes.
        Et puisque le point culminant est devenu à la mode, relisez Clausewitz, mais aussi Jomini et » Mémoire pour servir a l’histoire de la guerre 1914-1918″ du Maréchal Foch.

  4. E-Faystos dit :

    Remerciements aux Belges …

  5. Buburoi dit :

    Très bien que nos amis belges commandent du matériel français. Il faut une compatibilité entre l’armée belge et l’armée française.

    • Parabellum dit :

      Et nous ils nous en restent combien entre les uses et donnés? On s arme de missiles longue portée sol sol quand? On verra la réalité du budget

    • Amiral_sub dit :

      tout le matériel otaan est compatible : un caesar français peut tirer les fameux obus excalibur américains

  6. Hegel dit :

    28 appareils au total.

    C’est une superbe nouvelle, et va permettre de renforcer encore un peu plus la collaboration des deux armées (FR & BE) au niveau terrestre.

    En espérant que de nouvelles commandes tomberont (davantage de Jaguars et de Griffons ?) puisque la Belgique va enfin augmenter significativement ses dépenses.

    • Gros-Bill dit :

      Euh, l’idée de commander des Griffon et des Jaguar se justifiait par la perspective de venir vous soutenir au Mali et donc d’acheter du matériel adapté à l’environnement et compatible avec celui de l’AdT…

      Donc déjà là, je ne vois pas trop ce que l’on va en foutre de ses grosses camionnettes hors de prix vu que 3 guignols ont pris le pouvoir sous votre nez avant d’aller se vendre aux russes et de vous mettre à la porte.

      Par conséquence si jamais la Belgique vous achète plus de matériel, j’ose espérer que ce sera quelque chose d’un peu plus conséquent et adapté à la nouvelle situation (retour de la HI) du genre VBCI avec tourelle 40 CTAS.

  7. penandreff dit :

    le 155mm n’est il pas a bout de souffle? , la triste guerre en Ukraine a démontré la pertinence de l’artillerie devant tirer toujours plus loin et d’une façon toujours plus précise, pour augmenter la portée faut il aller , revenir au 175mm ou au 203mm???

    • Amiral_sub dit :

      les canons otan 155 sont bien plus précis et ont une porté supérieure aux 200mm russes

    • joe dit :

      Pas vraiment. Le choix des obusiers de 155 est énorme. Chacun peut prendre des versions blindés ou plus mobiles, à roues ou chenilles. L’obus de 155 continue sans cesse de gagner en portée et efficacité. Pour les distances plus grandes les Himars font le job. Les 175 ou 203 sont tout de suite beaucoup plus lourd à bouger et n’apportent pas vraiment de bénéfice dans une guerre de mouvement (contre-batterie). Ils prennent de l’intérêt pour taper des positions fortement protégées du type bunker.

    • Affreux Jojo Artiflot dit :

      Ce sont les obus qui vont évoluer. Avec des charges additionnelles ou des aides au « plané » pour aller plus loin. Passer au 175 ou au 203, d’abord, c’est aussi une question de longueur de tube, d’usure de ce tube avec des charges fortes et enfin de logistique. On maitrise le tir rapide avec le 155, avec de 6 à 8 voire 10 obus à la minute. A 42/43 kilos le pelot, et ses 7 à 8 kilos d’explosif, une batterie de 5 pièces délivre en une minute de 1300 à 2100 kilos sur un carré de quelques dizaines de mètres de côté en une minute, dont 210 à 350 kilos d’explosif. Quant on voit sur un réceptacle ce que ça fait sur des carcasses de char de 20/30 tonnes, c’est très largement suffisant.

      Ensuite, les 155 sont très mobiles aujourd’hui, Caesar, héritier des AuF1. Conçus pour se glisser sous les barrages ennemis, se rapprocher le plus possible, se mettre en batterie flash, tirer leur « efficacité » en moins d’une minute et sortir de batterie aussi vite qu’ils sont arrivés pour se mettre à l’abri d’un tir de contre batterie et aller chercher une nouvelle position. Les machines capables d’aller aussi vite en 175 ou 203mm ne sont techniquement et objectivement pas réalisables actuellement. Trop lourdes, trop massives, et avec des cadences de tir réduites.

    • albatros24 dit :

      Au contraire le 155 mm ne cesse de se développer et les boites comme Nexter innovent sans cesse, nous sommes en compétition directe avec les Etats Unis d’ailleurs (Excalibur contre Katana)
      Maintenant on arrive à les tirer à plus de 60 kms, soit le double de la portée des obus russes et avec les mêmes bouches à feu en plus, d’où une grande économie de moyens.
      Le CAESAR a le vent en poupe comme le Rafale, grâce à l’innovation due à un grand investissement en amont de nos industriels.

    • Waroch dit :

      @penandreff: pour la longue portée, vous avez les lance-roquette. Pour l’appui d’artillerie tactique, à quelques dizaines de km, le 155 reste un excellent compromis. Augmenter le calibre ne vous donnera pas automatiquement plus de précision, ni même plus de portée, vous gagnerez surtout sur la zone d’effet de l’obus. Mais en contrepartie, vous avez un système plus cher, plus lourd, et aux munitions plus encombrantes. Boum plus fort mais moins souvent.

      Un caesar 6×6 pèse moins de 20 tonnes, ça passe à peu près partout; ça porte à 40 bornes tout en restant précis et efficace; ça utilise un calibre standard OTAN, donc gros avantage potentiel pour la logistique. Il n’y a vraiment pas d’intérêt à changer de calibre.

  8. VinceToto dit :

    « l’armée belge a ainsi rejoint le programme SCORPION conduit par son homologue française »
    Le programme de marketing pour améliorer le recrutement et l’image moderne de l’Armée de Terre?
    Les nouveaux Caesar:
    « logiciels de conduite de tirs améliorés, du brouilleur BARAGE conçu par Thales et de la nouvelle radio CONTACT »
    Là au moins même si c’est du marketing, cela semble correspondre plus à des besoins militaires qu’à un plan marketing.

    • LaMeuse dit :

      Si après tout ce temps, vous n’avez toujours pas compris ce qu’est Scorpion, vous devriez vous imposer le silence.

      Quant à l’alliance avec nos frères belges, elle est très agréablement surprenante, étant donné que les Hollandais ont eux fait le choix de l’intégration allemande, ce que les flamands ont bien du relever.
      Très beau travail de l’AD Benelux qui avait porté le sujet au depart et que je salue.

      On y ajoute une artillerie sol-air multicouches ?

  9. Jre91 dit :

    Une bonne chose, car 9 Caesar NG cela faisait un peu léger.
    28 unités c’est un bon début.
    Par contre, comme indiqué dans l’article, NEXTER et tous les autres constructeurs vont devoir initier leur évolution, car si les travaux ne sont pas lancés avant les commandes futures, il ne faudra pas s’étonner que les délais plombent les commandes.

  10. fender dit :

    Quand on voit ce qu’il a fait sur l’ile au serpent. On comprend mieux l’intérêt.

  11. Qui ça ? dit :

    ♬ Tiens, voilà du Caesar voilà du Caesar, voilà du Caesar (voilà du Caesar)
    Pour les Belges, y en a plus
    Pour les Belges, y en a plus
    Ce sont des tireurs au cul
    Pour les Belges, y en a plus
    Pour les Belges, y en a plus
    Ce sont des tireurs au cul ♬

    • Sitras dit :

      Les Français sont vite contents ! Vendre 16 cannons, certes biens conçus il y a 20 ans, à un pays voisin et fafaronner comme cela euh ???
      Qu’est ce que cela aurait été s’ ils avaient réussi à refourgue leur vieux chasseur Rafale, ….mai pas de chance, le F-35 plus moderne faisait beaucoup beaucoup mieux …et pour moins cher !

      • Tulio dit :

        Plus moderne ? Il ne dépasse pas mach 1,4 avec la PC. Pour moins cher ? Seulement quand la dinde ne vole pas ! D’ailleurs le volatile a du mal à voler quand il fait trop chaud ou quand il pleut. Et quand la dinde vole, c’est un gouffre financier.

  12. tehel dit :

    Bonjour,
    Questions pour les sachants, les ~7 millions d’euros par Caesar, ça comprend seulement le véhicule et le canon, où aussi des tubes supplémentaires, des pièces détachées, la formation, etc. ?
    D’ailleurs, quelqu’un connait-il le prix du tube seul, vu que visiblement c’est le principal consommable hors munitions ?
    Et enfin, questions cons : le camion doit-il se placer pile dans l’axe de tir, où y a t-il un débattement possible du tube ? Et le radar de bouche permet-il de suivre les déviations de la trajectoire de l’obus dues à l’usure du tube et de les compenser, dans une certaine mesure ?

    • albatros24 dit :

      Débattement tout à fait possible grâce aux encrages du CAESAR, notamment pour le tir direct (possible avec ce canon).
      Pour le prix : je ne sais pas car c’est secret commercial en principe
      Pour la correction de tir : dépend de la munition tirée et du calculateur il me semble

    • fabouze dit :

      « le camion doit-il se placer pile dans l’axe de tir »
      pas si con que ca comme question, surement que les pro connaissent la réponse mais quand on est néophyte, pas facile de trouver l’info… Alors apres qq recherches, il semble que le camion soit obligé de se placer vaguement dans l’axe mais le canon peut pivoter en latéral pour ajuster le tir, comme en témoigne une photo de ce site
      https://www.armement-innovations.fr/grands-programmes/caesar

    • Myf dit :

      Bonjour,

      Le site http://www.strategic-bureau.com/caesar-artillerie-france/ répond à cette question :

      « Le CAESAR est équipé d’un canon de 155 mm d’une longueur de 52 calibres. Le pointage du canon en gisement est de 17° de part et d’autre de l’axe du véhicule. Le pointage en site est compris entre 19° et 68°. »

      Bonne journée !

    • tehel dit :

      @albatros24, fabouze, Myf : merci pour vos réponses.

      Sur le lien de fabouze on peut lire que « la précision du Caesar dépend d’une demi-douzaine de choix techniques non partagés », je n’aurai donc pas de réponse immédiate à toutes mes questions ^^

  13. Math dit :

    Une belle extension de ce contrat vers la Roumanie, l’Espagne, l’Italie, le Portugal serait la bienvenue.

  14. Titeuf dit :

    Et nous ….les annonces de commande c’est pour quand ???

  15. LEONARD dit :

    Ca commence comme un H-S, mais en fait, on parle aussi du Caesar : (et même plusieurs fois)
    Jour 126 de l’ «opération spéciale» de conquête de l’Ukraine en 3 jours :

    L’info du matin : Le Min-Déf russe annonce avoir retiré ses forces de île Zmiïnyï. Bon, bien sûr, c’est un geste de bonne volonté, ne pas confondre avec un retrait forcé et rien à voir avec les bombardements Ukr récents, ni avec l’arrivée des Harpoons ou des Himars.
    https://ria.ru/20220630/zmeinyy-1799211082.html
    C’est quand même pas comme si ils y avaient perdu 4 ou Raptor, 1 péniche de débarquement, 1 remorqueur, plusieurs Tor, Pantsir, un radar, au moins 1 MI8 et donc un paquet d’hommes, sans compter le Moskva.
    Et l’annonce est intervenue juste après que les Ukr aient annoncé avoir détruit un Pantsir sur l’île.
    https://www.ukrinform.net/rubric-ato/3518436-ukraines-armed-forces-strike-another-russian-pantsirs1-system-on-zmiinyi-island.html
    Plus sympa, les propagandistes russes de Rybar disent que c’est en lien avec la livraison de Caesar :
    https://t.me/rybar/34654
    Mais les Ukr mettent en avant leurs productions locales, les 2S22:
    https://www.facebook.com/watch/?v=621819078869149
    Bon, en tous cas, çà éclaircit l’Ouest de la Mer Noire, surtout s’il faut déminer….
    Et puis, c’est pas la fête dans la marinade russe: 1 péniche vient de sauter sur une mine à Marioupol:
    https://t.me/moria40k/12474

    Mise à jour des livraisons/promesses de matériel occidental : En termes d’artillerie de 155, notamment, çà commence à faire du nombre : 136 M777, 10 FH70, 77 DANA, 18 Caesar, 18 Krab, 42 M109, 18 PZH 2000, 8 Zuzana, soit plus de 300 pièces, autant que de T72 et variantes.
    https://jamesrushton.substack.com/p/western-heavy-materiel-support-to
    Autre tableau, moins à jour, mais français, Monsieur !!
    https://twitter.com/DSI_Magazine/status/1542107333937037314
    Un reportage sur la formation des artilleurs Ukr dans la plaine de Salisbury :
    https://news.sky.com/story/ukraine-war-soldiers-hungry-to-learn-from-british-army-as-they-sharpen-skills-on-salisbury-plain-12642882

    La frappe de Krementchouk en vidéos : L’objectif principal était surement la rue entre l’usine et la serre agricole, puisque c’est là ou est tombé le «missile infaillible de haute précision» :
    https://twitter.com/nexta_tv/status/1542406019782950914
    Et pour @Robert, qui doute, qui doute :
    https://www.bbc.com/news/61967480
    https://www.bellingcat.com/news/2022/06/29/russias-kremenchuk-claims-versus-the-evidence/
    Deux autres «Bombes infaillibles de haute précision» avaient aussi fait leurs preuves à Marioupol :
    https://www.amnesty.org/en/documents/eur50/5713/2022/en/
    Artillerie toujours, après nous avoir expliqué la capture de 2 Caesar, les pro-russes ont embrayé sur la destruction d’un 3ème : Bon, la capture, on a bien rigolé, pour ce qui est de la destruction, ben, pareil :
    https://twitter.com/RALee85/status/1542078856001101824

    Pour ceux qui nous rappellent que la Russie mène une guerre «de dénazification» et ne s’attaque qu’à des cibles militaires, lire ce rapport de l’OHCHR :
    182 hôpitaux et 230 écoles visées….
    https://reliefweb.int/report/ukraine/situation-human-rights-ukraine-context-armed-attack-russian-federation-24-february-15-may-2022-enuk

    Premiers indices officiels sur les impacts des sanctions sur l’économie russe :
    Version originale :
    https://rosstat.gov.ru/storage/mediabank/osn-05-2022.pdf
    Version synthétique :
    https://twitter.com/jakluge/status/1542220135305564160
    Sanctions toujours. Le pivot russe vers l’Asie n’est pas si simple :
    https://thediplomat.com/2022/06/asia-cant-save-russias-energy-sector/

    Pour rire un peu….
    Vlad a quand même un rapport bizarre avec les tables…
    https://twitter.com/DanBerky/status/1542345973845745664

      • lgbtqi+ dit :

        Vous oubliez la dernière ligne de l’avertissement dans les 1ères pages, concernant la diffusion de ce document avec l’article L 335-3 du code de la propriété intellectuelle, avec lequel vous en êtes en infraction.

        Et ce document est destiné à aider les agents de l’OFPRA à déjouer les demandes abusives d’asile en France sous prétexte de violences ultra-nationalistes.

        En outre il parle bien des tortures et mauvais traitements attribués aux deux camps.

        Pour rappel, donc.

        • PK dit :

          « Vous oubliez la dernière ligne de l’avertissement dans les 1ères pages, concernant la diffusion de ce document avec l’article L 335-3 du code de la propriété intellectuelle, avec lequel vous en êtes en infraction. »

          LOL. Le lien EST celui du gouvernement. Ce document est donc destiné à être lu.

        • Auguste dit :

          Si l’OFPRA ne vous convient pas,il y a aussi des rapports d’Amnesty International et de Human Rights Watch.
          « Aux deux camps »,vous faites bien de le rappeler.Parce qu’en ce moment,avec les suppressions de comptes et tirs à vue sur toute voix discordante, on pourrait croire qu’il n’y a qu’une seule vérité.

    • joe dit :

      Merci pour ce résumé. Je note trois choses particulièrement marquante: 1= le nombre de canons de 155mm. Ca commence à faire + les Himars les mois suivants vont être particulièrement rude pour les russes, d’autant queles Ukrainiens ne doivent pas s’endormir sur les drones et vont continuer à mettre en œuvre toujours plus de drones d’observation/mini grenades_____ 2) Les destructions ciblées des russes sur les hôpitaux et écoles. Les trolls diront que des nazis se cachaient à l’intérieur bien sur_____ 3) La chute des productions russes et encore nous en voyons qu’une partie. Non seulement les productions chutent de manière vertigineuse mais l’attrition des matériels va bien sur continuer. Les deux effets vont avoir un effet dévastateur sur la durée. A force, cela va finir par ne plus toucher que les régions orientales de la russie mais aussi les grandes villes… Pas grave, tout ce déroule suivant les plans 😀

    • lgbtqi+ dit :

      Merci pour votre point de situation.

      aleksandar s’est risqué à une imitation, mais le résultat a été lamentable.

    • albatros24 dit :

      il a de plus en plus peur de la Covid (il a raison à son âge, vu l’efficacité du Sputnik et en plus cette maladie repart à la hausse partout)
      Difficile pour moi d imaginer un pétochard déclencher une guerre nucléaire finale alors même qu il n’est pas envahi sur son territoire

  16. Félix GARCIA dit :

    C’est pas un CAESAr que les Russes ont cassé (Grad/Smerch) dans leur vidéo (celle relayée par beaucoup de monde, dont moi [avec tristesse …]), mais un 2S22 Bogdana.
    Z’avez bien fait de ne pas publier mon commentaire monsieur LAGNEAU (j’ai sincèrement confondu avec le CAESAr car ne connaissant pas l’existence des Bogdana [et donc leur ressemblance avec un CAESAr vu de dessus]).

    Xavier Tytelman@PeurAvion
    La Russie annonce officiellement son retrait de l’Île aux Serpents, la position étant intenable sans domination maritime de la zone. L’Ukraine peut remercier les TB2 et missiles HIMARS…
    Bonne nouvelle pour débloquer exportations depuis Odessa.
    #Ukraine
    https://twitter.com/PeurAvion/status/1542434802271457282?cxt=HHwWhMC46fmR6ucqAAAA
    Nouvelles images des bombardements sur l’île aux Serpents: une partie des attaques a eu lieu à l’artillerie. Le 2S22 Bogdana (version low cost du Caesar) avec des obus RAP peuvent apparemment toucher avec précision des cibles à +45km. Impossible de se défendre pour les Russes…
    https://twitter.com/PeurAvion/status/1542461965230120961?cxt=HHwWgoC90YW_9ucqAAAA

    • VinceToto dit :

      Différence entre un Caesar et un 2S22 Bogdana:
      Quand un Caesar est « cassé », on n’y voit plus rien que des débris(Est ce volontaire de la part de Nexter? Autodestruction?) mais avec un 2S22 Bogdana, il y a des restes. C’est pour cela qu’ils s’appellent Nexter: Contraction de Next et Terminated.
      Achetez bien: achetez ukrainien!

    • Amiral_sub dit :

      le ministère de la défense Russe vient de faire un communiqué comme quoi la fumée qui s’éléve de l’ile aux serpents est due à un méchoui pour feter la fin du succès de leur opération. Tout se déroule conformément au plan

  17. zaza24 dit :

    suite à la conférence de presse d’EM de ce jour au sommet de l’OTAN, il semblerait qu’il ait demandé à son ministre de la def et aux CEMA de finaliser une nouvelle LPM tenant compte de la guerre en Ukraine, entre autres…

  18. sentinelle dit :

    Je crois plus Alexandra que léonard qui regarde trop LCI , pour info pour exporter il faut sortir du port ça me parait pas gagner Ile aux serpents ou non.

    • LEONARD dit :

      @sentinelle
      Si vous avez des croyances, c’est toujours dur de les abjurer. Pour le reste, vu que @aleksandar n’évoque que le front terrestre et que je n’en parle pas, difficile de comparer….
      Pour ce qui est de l’export, le Kremlin a expliqué incidemment que l’évacuation de l’île était un geste en faveur du déblocage des ports. Ce qui est une façon d’avouer que l’occupation de l’île concourait au blocage des ports….

    • Dolgan dit :

      Sortir du port c est facile. Survivre aux tirs russes, c’est autre chose.

  19. jeff dit :

    Je sais que c’est loin d’être le plus important, mais qu’est ce qu’il est beau le CAESAR NG :love:

  20. Thierry (le plus ancien) dit :

    Si l’opinion française n’avait pas un peu forcé la main à un Macron réticent pour envoyer des Caesars en Ukraine , il n’y aurait jamais eu tous ces contrats qui en découlent, ce qui prouve une fois de plus que la radinerie en politique est tout à fait contre productive.

    Pour autant cela va-t’il accélérer la production des Caesars ? il faut souhaiter que l’usine de Bourges recrute et accélère sa chaine de production pour livrer rapidement, et en priorité l’armée française, car un canon vite livré c’est une autre commande de gagné ! Si les délais deviennent trop long alors les acheteurs potentiel vont voir ailleurs.

    On remarquera que c’est lors des guerres que se vendent les armes, bien plus que lors des salons de l’armement… Ainsi la France ne doit pas hésiter à envoyer d’autres type d’armes récente à titre gratuit car c’est payant pour nous au final.

    • RomainC dit :

      « Si l’opinion française n’avait pas un peu forcé la main à un Macron réticent » c’est beau de réecrire l’histoire. Ou c’est seulement l’occasion de placer de la haine antimacron basique. On est allé ni plus vite ni moins vite que les autres pays pour livrer des armes lourdes. Et surtout, beaucoup plus en mode discret.

    • Dolgan dit :

      L opinion publique aurait forcé macron à livrer les caesars ?

      • midas le voltigeur dit :

        L état profond sans doute aussi , pensez vous par exemple que Sarkozy avait une folle envie de dessouder kadhafi ? Le deep state français assurément oui.

        • fabouze dit :

          oui sarko avait envie de le dessouder, le procès sur le financement de campagne de sarko (et autre malversations) plaide en faveur de cette hypothèse… et c’est beaucoup plus convaincant que vos théories complotistes…

  21. Flo dit :

    Allez, dans la foulée une commande Française et on ouvre une deuxième ligne de production, c’est bon pour nos armées, bon pour l’économie et ça reste un investissement mesuré en plus d’être utile !

  22. Saint Benoit dit :

    Confirmant des rumeurs qui circulaient depuis plusieurs jours, la chaîne Telegram Rybar et des sources militaires françaises ont confirmé que deux canons automoteurs Caesar français fournis par Paris à l’Ukraine avaient été revendus par cette dernière, et qu’ils ont fini en Russie où ils sont actuellement décortiqués.

    Ainsi on apprend par Rybar comment la Russie a mis la main sur les deux canons automoteurs français Caesar qui avaient été fournis à l’Ukraine. Sur l’ensemble des canons Caesar qui ont été fournis à Kiev, il s’avère que trois ont été détruits lors de frappes aériennes sur Kourakhovo, un a été détruit sur l’île Koubanski dans la région d’Odessa et deux ont été vendus pour le prix ridicule de 120 000 dollars pièce !

    Pour information un canon automoteur Caesar vaut environ 7 millions d’euros ! Donc la France a fourni pour 14 millions d’euros deux canons automoteurs Caesar qui ont été revendus pour 240 000 dollars. Les contribuables français apprécieront de savoir que leurs impôts servent à payer une telle gabegie !

    source : Christelle Néant reporter française dans le Dombass depuis 2014

    • Une couche de plus! dit :

      Depuis plusieurs années, Christelle Néant promeut la vision pro-russe du conflit qui oppose l’Ukraine à deux régions séparatistes dans la région du Donbass. « Arrêt sur images » l’a appelée : en pleine invasion russe, elle continue de défendre le point de vue de Moscou et dénonce les « mensonges » des occidentaux.

      Casquette militaire sur la tête, treillis de rigueur, lunettes sur le nez : Christelle Néant est comme à la maison au micro de Russia Today, chaîne pro-russe financée par Moscou que les autorités européennes entendent bannir. Interrogée le 26 février, deux jours après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Christelle Néant est présentée par le correspondant de RT à Donetsk (ville séparatiste pro-russe) comme une « journaliste, fondatrice de Donbass Insider, un site d’information sur ce qui se passe réellement dans le Donbass ». Le ton est donné, mais pas le CV complet de Christelle Néant, dont le nom est déjà apparu dans plusieurs enquêtes de presse en France, à chaque fois pour relater ses liens étroits avec le gouvernement séparatiste …

      • Saint Benoit dit :

        avez-vous conscience que depuis 2014, quand on a interdit la langue russe en Ukraine, toute la partie du Donbass a été obligé de refuser le coup d’état qui a conduit l’OTAN a prendre le contrôle de Liev et que ces ukrainiens qui ont alors déclaré leur indépendance ont été bombardé sans relâche, tous les jours, sur des installations civiles ?
        et que le bombardement du Donbass par le régime de Kiev est équivalent au bombardement de la Corse pendant 8 ans si elle avait voulu prendre son indépendance ?
        accepteriez-vous de Paris de bombarder la population civile de la Corse si elle demandait son indépendance ?

        • Sonata dit :

          Vous racontez des conneries à tous les niveaux, à commencer par cette fable de « l’interdiction » du russe, qui n’en est pas une et n’en a jamais été.
          Il est tout à fait permis de parler russe en Ukraine, simplement la seule langue officielle reconnue est l’ukrainien. Ni plus, ni moins. Personne n’empêche de parler russe, ni même de diffuser des informations en russe, pour peu qu’une version en ukrainien soit également accessible.
          Quant aux bombardements sur le Donbass, vous me faites rire : non seulement c’est la Russie qui a déstabilisé la région, allant jusqu’à tuer les leaders indépendantistes historiques pour les remplacer par des mafieux aux ordres, mais en prime un simple regard sur le bilan des affrontements entre 2014 et 2022 montre qu’on est très loin d’attaques unilatérales. Sur 13 000 morts, 5650 sont des miliciens séparatistes, 4100 des militaires ukrainiens et les 3500 des civils partagés à parts égales entre les deux camps. On est très loin d’une zone pacifique bombardée par les méchants ukronazis qui n’existent que dans le discours de propagande du Kremlin et de ses abrutis de trolls.

    • tehel dit :

      Saint Benoît : j’arrive pas à savoir si vous êtes génialement drôle ou pathétiquement con.

      Un Caesar qui se fait défoncer alors qu’il se trouve sur une île, donc peu mobile, admettons. Encore que, si on parle du système d’artillerie qui a tapé sur l’île aux serpents, c’était pas un Caesar justement mais une copie ukrainienne.

      Mais deux Caesar revendus… Ils en ont besoin, doivent les surveiller comme le lait sur le feu, il y en a peu, et deux machins pareils auraient pu être subtilisés à la barbe des artilleurs qui les servent, et traverser tranquillement les lignes, tout ça pour un prix ridicule ?

      C’est pourtant vrai que le niveau baisse en France…

      • Saint Benoit dit :

        c’est vrai que l’information si elle est vérifiée est particulièrement drôle, connaissant la mafia ukrainienne et le degré de corruption généralisé dans ce pays, l’information ne serait pas incroyable. Attendons d’autres confirmations, car je suis avant tout cartésien et le remplacement des AUF1 que je connais pour avoir été au 19 ème RA, par des Caesar a été le fait de leur facilité de mobilité et de leur prix.

    • lgbtqi+ dit :

      Ben voyons, Saint Benoît… rien que ça… ça va plaire à Robert, l’autre catholique affiché et pro-poutine lui aussi.

      Christelle … Néant… ah oui…

      Le donbass insider quoi…

      Et sinon, pour la partie qui pourrait être sérieuse, les « sources militaires françaises »… c’est quoi ces sources ?

      Ah, du pipo, comme le reste ?

      • Saint Benoit dit :

        jusqu’à présent, comme je suis tous les jours l’actualité en Ukraine depuis 2014, les reportages vidéos de cette femme courageuse ont toujours montré les frappes ukrainiennes sur la population civile, sans interruption depuis 8 ans, et je ne sais si vous avez comparé les images d’immeubles d’habitation ukrainiens aux façades noircies par la fumée que l’on a diffusé sur les chaines françaises prouvant soit-disant que les forces russes frappaient les immeubles d’habitation ukrainiens soit des civils, alors que les images non censurées (non recadrées) de ces mêmes immeubles montraient des chars ukrainiens cachés dans le hall d’entrée de l’immeuble : on voit bine que l’armée ukrainienne se cachent derrière les civils et dans le code de la guerre un char dans un immeuble d’habitation ou dans une école devient une cible légitime. Là c’est du sérieux et les images en sont la preuve.

    • Dolgan dit :

      Second degré ?

    • albatros24 dit :

      Saint Benoit, nous sommes comme Saint Thomas : nous voulons voir avant de croire les fariboles soviétiques de Poutine qui ne fait que mentir : il l’a appris au KGB…quand on est faible il faut se dire fort

    • Lotharingie dit :

      Saint Benoit :

      « ………………..source : Christelle Néant reporter française dans le Dombass depuis 2014………………….. »

      Bonjour,

      Présenter Christelle Néant comme une  » reporter française  » est tristement risible.

      Mme Néant, agent patenté du Kremlin, nous a habitué à la désinformation poutinienne afin de décrédibiliser l’UE en général et la France en particulier ; perdant dés lors toute crédibilité .

      Bien à vous.

  23. Félix GARCIA dit :

    HS : Ayé ;

    Naval Group at DEFEA 2021 – FDI HN Frigate
    FDI Frigates: Naval Group Signs Contracts with Hellenic Companies
    On 30 June 2022, at the French Embassy in Greece and in the presence of the Ambassador, His Excellency Patrick Maisonnave, Naval Group gathered its Hellenic industrial partners to sign key contracts and teaming agreements as part of its Hellenic Industrial Participation plan for the FDI frigates for the Hellenic Navy.
    https://www.navalnews.com/naval-news/2022/06/fdi-frigates-naval-group-signs-contracts-with-hellenic-companies/

    Naval Group@navalgroup
    As part of the FDI frigates program, and with the help of SEKPY and HASDIG, Naval Group designed a robust Hellenic Industrial Participation plan to develop new capacities in the greek industry, sustaining highly qualified jobs and generating long-term economic spin-offs.
    https://twitter.com/navalgroup/status/1542474756162834433?cxt=HHwWgsC-wcmn_OcqAAAA

  24. Thaurac dit :

    On a deux bijoux, entre autres, le Rafale et le Caesar mais la production est quasiment à l’unité.
    A quand une forte pression gouvernementale pour dédoubler les lignes de production et qu’un jour on possède ces armes « sur étagères »?

    • Dolgan dit :

      Vous les financez sur fond propre ?

      Les industriels ne le font pas, il y a sans doute une raison.

      • Thaurac dit :

        Ligne de crédit, BPI; Coface….il ne manque pas de possibilités quand on veut se donner les moyens…

      • vachefolle dit :

        Donc on demande a l’armée francaise de servir de stock commercial …. ils achetent par avance pour garantir la production, qui est ensuite envoyée directement a l’export, quand ce n’est pas directement du stock de l’armée qui est vendu (cf Croatie).

    • Ératosthène dit :

      @Thaurac : C’est toujours mieux de maîtriser les sujets dont on traîte.
      Pour information, Dassault a une triple ligne de production.
      Ils peuvent produire jusqu’à environ 33 Rafales par an avec leur système actuel.

      • François-01 dit :

        @Eratosthène
        Comme vous le dites si bien c’est » toujours mieux de maitriser les sujets dont on traite »
        Alors premièrement, ce sont les sujets « dont on parle » ou les sujets « que l’on traite ».

        Deuxièmement, Dassault possède une seule ligne de production, qui est effectivement dimensionnée pour une production maximale de 33 appareils par année.
        Toutefois la fréquence est actuellement de un appareils par moi (11par année) et, compte tenue de l’inertie de la chaine des fournisseurs, si l’avionneur souhaite augmenter la production de un appareil par moi, cela nécessite une délais minimum de un an.

        • Tulio dit :

          En principe, 13 seulement seront produits et livrés en 2022, d’après la presse (et Wikipédia). Mais il y a eu des problèmes d’approvisionnement chez les sous-traitants et il y a eu une grève. A priori, pour une année normale, c’est aux alentours de 20/22 jets produits. Il faudra s’y tenir parce qu’il y a la grosse commande des EAU livrable entre 2027 et 2031 inclus, donc sur 5 ans.

  25. Gamebred dit :

    Grâce aux vidéos ukrainiennes beaucoup de pays font s’arracher le canon caesar un d meilleur canon le plus sophistiqué aux monde et il est FRANÇAIS !

  26. Sergio dit :

    D’un côté je me réjouis que notre matériel militaire soit si performant et génère des ventes, de l’autre je me dis que ce réarmement général n’augure rien de bon pour la décennie à venir.

    • albatros24 dit :

      Ce qui est sûr c’est qu actuellement tout le monde voudrait avoir des ogives nucléaires dans son parc, surtout face à un voisin comme la Chine ou la Russie.
      A défaut : le meilleur matériel conventionnel. On a vu qu il est occidental et principalement etasunien et…français.

    • Thaurac dit :

      Au contraire, par exemple si la russie avait su que l’okraine résisterait de la sorte, elle n’aurait pas attaquée , si tu veux la paix….

    • lgbtqi+ dit :

      Pour ma part, quand je sors seule le soir, je me sens plus rassurée avec un spray lacrymogène…

      Un problème à cela ?

      Certes, je sais qu’on me préférerait désarmée v/v de ceux qui de toute façon seront armés car ils n’ont rien à faire des lois. Mais bon… après avoir été agressée à quelques reprises, comme nombre de femmes, je trouve ça très stupide de rester désarmée et offerte à des agresseurs.

      Toute ressemblance avec l’agression poutinienne est bien entendu fortuite.

      Pour rappel, Oedipe 1er s’était déclaré opposé à la légitime défense (sic !) dans sa campagne électorale.

      • E-Faystos dit :

        Oedipe est pour l’état de droit.
        Parce qu’on l y a des trucs ou, comme beaucoup, il ne faut mettre n’importe quoi dans les mains de n’importe qui.
        En tout cas c’est l’idée de départ.
        Député s, il y a eu de la dérive.
        Beaucoup.
        Donc bombe au poivre contre arme à feu égal défense peu efficace.
        Ça pose question.
        Et pas de solution simple en vue.

        • lgbtqi+ dit :

          Non monsieur !

          Quand on est contre la LÉGITIME défense, on est par définition pas pour l’état de DROIT.

          Ensuite on pourrait discuter de la légitimité d’un état qui priverait les citoyens de leur prérogative la plus fondamentale : celle de la défense de leur intégrité physique et psychique.

          Ensuite je ne développe pas sur les détails et modalités. Ce n’est pas le cadre du blog. Je vous rejoins dans le constat que ce n’est pas simple. En revanche je maintiens mon affirmation que les lois prohibitives au port d’arme ne sont respectées que par les honnêtes citoyens et non par les voyous, par une définition qui n’échappe qu’aux hommes politiques qui ont un intérêt majeur à « avoir » une population désarmée…

      • Lotharingie dit :

        lgbtqi:

        « ………..Pour ma part, quand je sors seule le soir, je me sens plus rassurée avec un spray lacrymogène… »

        Bonjour,

        je suis effondré, Madame, d’apprendre que vous soyez obligé de vous munir d’un  » instrument de protection » , pour vous autoriser de déambuler librement sur notre belle terre de France.

        Bien à vous.

        • lgbtqi+ dit :

          Hello,

          Il suffit de s’interroger sur la raison pour laquelle on trouve si peu, si tant est qu’il en reste, de femmes seules dans les rues une fois la nuit tombée.

          Les plus optimistes et les plus enfoncés dans le déni argueront que ce n’est que par anxiété immotivée. Les femmes auront probablement une autre réponse…

          Le déni pourra être renforcé en niant la sur-représentation de certains profils chez les agresseurs, pour qui une femme qui sort le soir est forcément une femme disponible, non tenue, voire une pute.

          Le fait est que sortir seule le soir, c’est aller à la rencontre de dragueurs lourdingues au point d’être inquiétants et de différents gestes déplacés, allant jusqu’au vol, à la tentative de viol réussie ou non. Et dans le même temps craindre un contrôle de police et les conséquences juridiques liées au port d’un spray…

          Cet état là de la France, ras-le-bol, donc bye-bye.

          Ne soyez pas effondré. Mobilisez vous simplement pour que les gens aient le droit d’être autre chose que des steacks.

      • Sempre en Davant dit :

        https://twitter.com/i/status/1542446763503665153

        25″ de bonheur… C’est loin d’être parfait. Juridiquement une mise au sol et un maintien auraient été mieux venu que ces coups de tibia (qui doivent être donné en redescendant…) contestables… Plus de genoux toussa… Ça semble être en Italie : FORZA!

  27. Jürgen Margraff dit :

    Rafale? Hmm, c’eut été peu probable – on (je suis belge) n’ont plus eu de bimoteurs depuis des LUSTRES. En plus il fallait à tout prix la capacité de lancer des bombes A américaines, chose que la merveille de Dassault ne sait faire. Personnellement j’aurais opté pour le produit SAAB, mais le JAS 39 n’a pas de capacité nucléaire non plus. Restait le F35, mauvais zinc, mauvaise réputation, en plus les compensations promises ont tendance à se rétrécir – MAIS on a commandé des Caesar, des Griffon, des Jaguar et surtout des Caimans et pour ces derniers mal nous en pris, ils ne valent RIEN – voir Norvège et Australie – le taux de disponibilité de la flotte des NH90 est inacceptable – reste à espérer qu’il s’améliorera et vite, il y a urgence à trois heures de vol et ça c’est dangereux

    • E-Faystos dit :

      @ Jürgen.
      Lancer des bombes des années 70, le.mirage III E savait faire. Mais croire que la furtivité remplace un tir de missile… NON!
      Et pes US ont poliment refuser d’équiper les avis non US du câblage pour la B61.
      Et la.France ne voulais pas non place s (spectra).
      Le NH90 est Européens et mal né à cause de l’éclatement de sa fabrication…

      • Jürgen Margraff dit :

        Pour le Tigre ce n’est pas mieux – je lis les rapports sur la flotte allemande, et constate leur remplacement en Australie – et votre flotte n’a pas un % age élevé de Tigre en état de vol non plus – pour MOI Airbus devrait se concentrer sur l’aviation civile, même l’A400M est un gouffre financier pour chaque utilisateur – il a fallu combien d’années pour le déclarer apte a larguer des paras par les portes latérales – pourtant cette capacité là devait être connue dès le départ du programme –

  28. Daniel BESSON dit :

    Cit : @ Heron [ On en vient aux marins d’eau douce !
    Cela démontre la pauvreté de l’argumentation du couple aleksandar/jyb ]

    Au cas ou vous ne l’avez pas lu , je vous conseille l’article de « Ligne de défense  » sur la  » mosquito fleet  » du Dniepr . Cela fait TROIS SEMAINES que le vice-amiral Ukrainien Oleksiy NEIZHPAPA a annoncé la création de ce  » mur fluvial  » – je cite ses propos que je trouve très exagérés – et d’une unité de  » marins d’eau douce  » comme vous les moquez .
    Les Russes et les Biélorusses se préparent à ce défi et on risque en effet de voir réapparaitre une  » bataille fluviale  » ????
    J’ai remarqué sur ce forum que plus les intervenants sont incompétents et/ou ignorants sur le sujet qu’ils abordent , plus ils tancent avec morgue et mépris les autres intervenants sans être foutus d’avancer le moindre argument !
    Vous ne faites pas exception petite chose tapotant son ignorance sur son clavier mais rassurez vous , vous n’êtes pas le seul !

    Ps : @jyb et @Aleksandar je sais que vous êtes de grands garçons pour vous défendre tout seul mais la co***** à ce point là cela ne peut pas rester sans réponse .

    • jyb dit :

      @daniel besson
      pas de problème d’autant plus que la réponse à une plus value informative.

  29. baldin dit :

    si on considere l’experience ukrainienne , l’artillerie semble un axe preponderant le superiorité operationelle, donc il vaudrait mieux avoir 100 Caesar que 50!