Pour son nouveau chef, la British Army doit se préparer à combattre en Europe et à « vaincre la Russie »

La revue stratégique de défense et de sécurité publiée l’an passé par le gouvernement britannique avait indiqué que la British Army allait se réorganiser pour « anticiper les crises » et mener des opérations en-dessous du seuil de déclenchement d’un conflit. En conséquence, elle devait devenir « plus légère, plus meurtrière, plus agile et mieux adaptée aux menaces actuelles et future ». Et donc réduire à nouveau son format, en faisant passer ses effectifs de 82’000 à 72’500 militaires [soit autant que l’armée de Charles II au XVIIe siècle…]/ Et il était alors question de miser sur les évolutions technologies, en particulier dans le domaine de la robotique.

En mai, et alors qu’il s’apprêtait à quitter ses fonctions de chef d’état-major de la British Army, le général Carleton-Smith avait confessé que cette nouvelle réduction des forces terrestres britanniques allait trop loin, notamment à la lumière de la guerre en Ukraine, laquelle, selon lui, a « mis en évidence l’importance de la masse et de la taille ».

Un peu plus d’un an après l’annonce de cette restructuration de la British Army, le gouvernement britannique va-t-il finalement faire marche arrière, alors que la situation provoquée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie est appelée à durer?

« Nous ne serons jamais en sécurité si nous tournons le dos à la vaillante Ukraine » et « je crains que nous devons nous armer pour une longue guerre, alors que [Vladimir] Poutine recourt à une campagne d’usure, essayant d’écraser l’Ukraine avec brutalité. Le Royaume-Uni et ses partenaires doivent réagit en veillant à ce que l’Ukraine ait l’endurence stratégique pour survivre et, finalement, l’emporter », a ainsi écrit Boris Johnson, le Premier ministre britannique, dans les colonnes du Times, le 18 juin.

Le même jour, la BBC a évoqué un message interne signé par le général Sir Patrick Sanders, le nouveau chef d’état-major de la British Army. Et, désormais, il ne s’agit plus « d’anticiper les crises » ou de mener des opérations en zone grise.  »

« Je suis le premier chef d’état-major depuis 1941 à prendre le commandement de l’armée [la British Army, ndlr] dans l’ombre d’une guerre terrestre en Europe impliquant une puissance continentale », a commencé par faire remarquer le général Sanders.

« L’invasion russe de l’Ukraine souligne notre but essentiel : protéger le Royaume-Uni en étant prêt à combattre et à gagner des guerres terrestres […] car l’invasion de l’Ukraine par la Russie a conduit à une nouvelle ère d’insécurité », a poursuivi le nouveau chef de la British Army. Aussi, il faut en tirer les conséquences sans tarder. « Il y a urgence à bâtir une armée capable de combattre aux côtés de nos alliés et de vaincre la Russie au combat », a-t-il fait valoir.

Dans ces conditions, le principal objectif du général Sanders est « d’accélérer la mobilisation et la modernisation » de la British Army afin de « renforcer l’Otan et empêcher la Russie d’aller plus loin en Europe ». Et d’insister : « Nous sommes la génération qui doit préparer l’armée à se battre à nouveau en Europe ».

Il y a un peu plus de six mois, et alors que le sort de la British Army était discuté [avec notamment la réduction prévue du nombre de chars de combat Challenger, seulement 148 devant être modernisés, ndlr], M. Johnson avait émis des certitudes qui ont été battues en brèche par la guerre en Ukraine. « Nous devons reconnaître que les vieux concepts consistant à mener de grandes batailles de chars sont révolus et qu’il y d’autres capacités dans lesquelles nous devrions investir », avait-il dit… Il n’est pas certain qu’il tienne le même discours désormais…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

176 contributions

  1. Chris dit :

    Dans l’ordre : « protéger le Royaume-Uni… » et ensuite « renforcer l’Otan… » Même si sur le fond, cet ordre de priorité est naturel et commun à toutes les grandes puissances, pour le reste il ne fait aucune espèce de doute que les Anglais pensent à eux d’abord, et s’ils agissent ailleurs et avec des alliés c’est pour préserver leurs intérêts d’abord. Le passé est assez riche d’exemples en la matière. Ils marchent avec l’Otan, et ‘est très bien, mais feront cavalier seuls en cas de nécessité et sans état d’âme. C’est un allié indispensable, mais sur lequel il est de bon ton de garder un oeil.

    • Requin dit :

      Parce que VOUS, vous ne pensez pas d’abord à VOUS et aux autres ensuite ????

      BIG LOL

  2. xaloy dit :

    Combattre ? Avec leur reliquat d’armée ? Mais de qui se moque-t-on ?

    • Thaurac dit :

      Regardez d’abords qui il y a en face, et puis …revenez nous en parler!

      • ALex dit :

        En Face il y a l’une des armées les plus puissante du monde

        • Pascal (l'autre) dit :

          « En Face il y a l’une des armées les plus puissante du monde » Si vous parlez de l’armée russe où vous avez le sens de l’humour où vous ‘avez pas du tout suivre depuis le 24 février dernier!

        • Thaurac dit :

          Vous, vous jouez aux jeux vidéos 😉

      • Okbobby dit :

        Thaurac, égale à lui même. La haine de l’autre, le hors sujet et l’endurance dans la médiocrité.

        • Thaurac dit :

          Il vous reste des charrettes armées de cuivre de 1870
          OKbbobby , on se connait , racaille ?

      • lgbtqi+ dit :

        Commentaire pertinent, à la différence de ceux qui cherchent à magnifier l’armée russo-soviétique (encore un reportage ce jour montrait un sous-marin soviétique arborant l’étoile rouge et le marteau-faucille de très sinistre mémoire)

    • Eric dit :

      Quelle que soit sa taille, ne jamais sous-estimer l’armée britannique… Beaucoup, de Philippe VI de Valois à Hitler en passant par Napoléon, s’y sont cassé les dents.

      • albatros dit :

        Exactement, ils sont volontaires et non conscrits et ont souvent un excellent entraînement (le parcours commando et le footing : inventé par eux) et surtout un équipement adapté (on est souvent à la traîne, voyez le temps mis pour se mettre au nouveau bariolage par exempel chez nous, ils ont changé 4 ou 5 fois de camouflage eux). Ils ont gardé des tanks lourds malgré tout et ont des véhicules adaptés aux divers spectres, même si en petit nombre.
        Par contre l’âme de Nelson n’est pas à la fête avec leur actuelle Navy

        • Thaurac dit :

          Exact plus armes fournies ad libitum par les usa..
          Mieux vaut les avoir avec soi…

  3. Lotharingie dit :

    « ……Les Géorgiens se préparent à manifester en force pour soutenir l’adhésion de leur petit pays du Caucase à l’Union européenne, après la recommandation de la Commission européenne d’attendre avant d’accepter sa candidature.

    Plusieurs organisations ont appelé dans un communiqué à une « marche pour l’Europe » lundi soir à Tbilissi, afin de « prouver l’engagement du peuple géorgien dans son choix européen et dans les valeurs occidentales »…………………….. »
    .
    https://www.20minutes.fr/monde/3311615-20220620-guerre-ukraine-direct-zelensky-annonce-semaine-vraiment-historique-reponse-ue-candidature-kiev

    • Thaurac dit :

      Et l’Allemagne veut adopter un dispositif permettant les candidatures et validation pour l’Europe , sans avoir besoin de l’unanimité de tous les pays la composant.., ce qui permet d’évacuer les jérémiades hongroises par exemple

      • albatros dit :

        …ou françaises surtout.
        C’est une très mauvaise idée, il faut là l’unanimité.
        Imaginez la Turquie candidate…

      • Frank dit :

        @ Thaurac Si l’Allemagne le veut…
        Je serais curieux de voir le projet de dispositif dont vous parlez, sa légalité, et qui l’approuve.
        Mais si l’UE aux ordres, pas l’Europe, a vocation et obligation d’intégrer tous ceux qui ont l’heur de plaire au trio Allemagne/USA/OTAN, quid de la Turquie, la Syrie, le Liban, Israêl, la Jordanie, L’Egypte, etc…?
        Pour le Magreb, c’est déjà fait de facto pour le volet économique et démographique.
        Vous avez remarqué comme moi, que Pologne et Hongrie étaient dans le collimateur de Bruxelles sur le versement des fonds du plan post-Covid.
        Curieusement, la Pologne va en bénéficier, pas la Hongrie.
        Bizarre.

        • reality dit :

          La Pologne et ceux qui courent pour une adhésion à l’UE sont ceux que Poutine appelle les « tabaquis » ils mangeaient sur le dos de la Russie. Mais dès que les vivres sont coupés ils se plaignent et veulent adhérer à l’UE rien que pour recevoir des aides et des allocations. Ils ne vont pas contribuer en versant des cotisations. Mais aussi ils ne mettront pas toutes les recommandations de l’UE sur les valeurs en marche. Ils sont là pour leur ventre.

    • Dolgan dit :

      C’est une question de géographie. C’est dommage pour eux, mais c’est mort.

      Pareil pour les ukrainiens, mais plus pour une raison de démographie.

    • lgbtqi+ dit :

      Et il y a un régiment de volontaires géorgiens qui combat en Ukraine, contre l’envahisseur russe, qu’ils connaissent très bien, et pour cause.

    • Gyl dit :

      Les géorgiens ne sont pas des occidentaux.

      • albatros dit :

        L’Europe du Portugal au…Caucase
        Donc Géorgiens = occidentaux (qui vit à l’Occident et non en Orient).
        Les géorgiens sont chrétiens, européens.

  4. Carin dit :

    La seule façon qu’a l’Europe de renvoyer Poutine et sa clique à la niche, c’est d’armer l’Ukraine, avec de l’armement moderne qui fera la différence. On le voit aujourd’hui, nos amis russes n’ont ni la profondeur, ni la précision pour détruire ces matériels, qui pour certains opèrent en Ukraine depuis maintenant 3 semaines/1mois. Il en résulte que ces matériels bloquent l’avancée russe, et dans certains endroits les font même légèrement reculer.
    Il ne faut pas envoyer des gars en appuis des ukrainiens… Poutine serait ravi de perdre face à une coalition OTAN. Il faut faire en sorte qu’il perde face aux seuls ukrainiens, et se contenter de leurs faire parvenir des matériels au dessus de ce que les russes peuvent fournir, et ainsi, nous serons débarrassé de l’armée russe, mais aussi du débile du Kremlin, et de ses enflures de copains, qu’il faudra saigner à blanc, en les dépossédant de leurs fortunes et en répartissant le gain entre l’Ukraine 75% et la Russie 25%.

    • VinceToto dit :

      « Poutine serait ravi de perdre face à une coalition OTAN »
      D’après la propagande russe, il y aurait des ressortissants étrangers, dont nombreux pros, voir services « secrets »/consultants qui combattraient aux coté des ukrainiens. Nous n’entendons plus beaucoup parler de la fameuse « Légion étrangère » ukrainienne dans les médias occidentaux alors que les médias en avait beaucoup parlé.
      La propagande russe en parle: https://static.riafan.ru/upload/images/2022/6/20/799292_full.webp (Comme vous êtes informé, je vous laisse le soin de la traduction de ce tableau de propagande et vérifier la véracité des chiffres).

      • Dolgan dit :

        Comme à marioupol ? On connaît la musique. Et ils ont trouvé les labos de bioterrorisme US financés par Bill gates?

        On entend régulièrement parler de la « légion étrangère  » ukrainienne. Aux dernières nouvelles, il y en avait à sverionnotruc.

    • Guillotin dit :

      Guillotin : il faut ceci, il faut cela, mais en tout cas il faut massacrer du Russe ! message bien reçu, chef !
      Vous-même, au lieu de pérorer, vous vous y mettez quand ? vous partez quand pour le Donbass ? vous voulez un coup de main au niveau financier ? et vous allez faire ça comment , sur place? vous allez les égorger au couteau ? Vous allez vous déguiser en Maverick, drapeau arc-en ciel à la main ? ou la la ! vous allez les affoler, vous savez ?

      • lgbtqi+ dit :

        ah, le drapeau arc-en-ciel, cela faisait au moins 10H que vous ne l’aviez pas évoqué. Depuis le pays où vous vous cachez, les Vietnam, tout en agissant contre ses intérêts.

        Allez, n’oubliez pas soros, les lémuriens et tout et tout, hein ? Et tiens, vous pouvez même ajotuer klaus schwab et son big reset, pour faire bon poids. Et ainsi vous aurez mis à jour, avec les lueurs de votre intelligence, le perfide, très obscur, très secret et terrifique complot international qui vise à vous transformer en demoiselle d’Avignon.

    • djim dit :

      Bof l’armée ukrainienne souffre et elle perd 100 à 200 chaque à ce rythme elle va être décimée à l’hiver avec leur camelote occidental

      • Dolgan dit :

        Les Russes aussi subissent des pertes.

        Si les pertes montent côté ukrainien, c’est qu’ils sont passés à l offensive sur plusieurs secteurs et libèrent leur pays. Mais on est pas encore sur la grande contre offensive prévue en Août.

        • Robert dit :

          J’espère que vous en serez de cette offensive parce que je vous trouve mou du genou en ce qui concerne la défense de la démocratie, des tee-shirts militaires et du détournement des aides internationales.
          Seriez-vous un impuissant que se venge en incontinence verbale?

      • albatros dit :

        100 morts par jours ?
        ce n’est rien, c’était 900 morts français par jour en 14-18 et cela a duré 4 ans
        Avec un effectif de 1 millions de soldats ukrainiens actuellement a minima
        petit calcul élémentaire : 100 tués par jour
        soit 10 000 jours pour en venir à bout
        soit …27 ans
        Bon courage à ce rythme (et je ne compte pas les classes suivantes, car les ukrainiens sont remontés comme des coucous, n’est pas cosaque qui veut), Poutine sera mort et décomposé depuis longtemps à ce rythme et Zelinski élu pour la plus grande période qui soit

        • Kerasi dit :

          Sauf que Zelinsky est un incapable de comédien douteux qui finira au bout d’une corde ukrainienne et que vos ukrainiens en slip à un moment donné passeront au rythme de 1000 par jour à la casserole à minima ce qui provoquera un joli collapsus auquel les occidentaux ne trouveront aucune parade. Fin de l’histoire. Tout ça pour ça.

          • albatros dit :

            1 000/jour soit un régiment ?
            Pourquoi pas 100 000 tant que vous y êtes…
            Même les nazis en 1945 ou nous à Verdun n’avions le quart de ce chiffre là.
            « tout ce qui est exagéré est insignifiant » Charles Maurice de Talleyrand-Périgord (ou Talleyrand ministre sous Napoléon et de Louis XVIII)

          • Thaurac dit :

            La vaillante armée rouge en trois jours à Brest…Dans le dombass ça fait trois mois pour gagner 20 km……ce faire sortir à ses frontières à kharkiv, soumy….et le botoxé qui va pleurer en biolorussie pour obliger la marionette à attaquer l’ukraine, mais celle ci n’est pas trop chaude, son armée n’est pas pour, et les sanctions le calme

          • albatros dit :

            Oups je voulais dire :
            « n’avait le quart de ce chiffre là » … « sauf en 14-18 et en 39-45 justement »
            C’est à dire durant les guerres mondiales
            et nous ne sommes pas dans une guerre mondiale mais très localisée

      • Pascal (l'autre) dit :

        @ Djim Encore un expert…………………………..On se demande en quoi d’ailleurs!

    • Ératosthène dit :

      @Carin : « mais aussi du débile du Kremlin »
      Il est autant débile que Macron. Il pense autrement, c’est tout.

      • lgbtqi+ dit :

        Il existe effectivement différentes formes dans la débilité.

        Pour autant, Oedipe 1er a raison de s’engager aux côtés de l’Ukraine libre.

    • Thaurac dit :

      Dans le même sens
      https://t.me/NewsUkraineFR/5716

    • Frank dit :

      @ Carin Certains sont plus nuancés:
      https://cf2r.org/rta/lartillerie-occidentale-peut-elle-sauver-lukraine/
      Mais si je vous suis, il s’agit donc de fourguer à l’Ukraine tout le matériel disponible, inlassablement, mais sans s’engager, de manière à se payer sur la bête ensuite, une fois le dernier Ukrainien sacrifié, le Russe saigné, et se répartir les gains ensuite?
      Je lis entre les lignes, car cela me rappelle d’autres raisonnements historiques aussi idiots.
      Mais votre sincérité vous honore, je l’avoue.

    • reality dit :

      Pour ma part je pense qu’il est temp que tu prennes la route de l’Ukraine avec tes matos pour neutraliser Poutine, vu que le sous traitant ukrainien n’y parvient pas et perd du territoire et des hommes chaque jour.

  5. berger dit :

    ha l’humour british !

    • Thaurac dit :

      Vaut l’humour slave

      • lgbtqi+ dit :

        il faut reconnaître que là, pour le coup, et hors toute politique, j’ai une préférence pour l’humour russe. Les souffrances inouïes de ce peuple sous ces successives dictatures en sont à l’origine.

  6. VinceToto dit :

    « « Il y a urgence à bâtir une armée capable de combattre aux côtés de nos alliés et de vaincre la Russie au combat » »
    «  »renforcer l’Otan et empêcher la Russie d’aller plus loin en Europe »  »
    C’est un semi aveu de défaite.
    Cela se voit dans les problèmes de recrutement des différentes armées « pros » que les populations ne soutiennent l’US/OTAN que de façon forcée mais que quand elles ont le choix, c’est NON.
    Quant à l’Ukraine de Zelensky et de l’US/OTAN, la Russie semble avoir l’intention de laisser la pomme pourrie(que l’URSS avait déjà bien pourrie avant l’US/OTAN) à l’UE après avoir pris les parties qui l’intéresse plutôt que de s’en occuper. Grande victoire OTAN/UE dans les médias en perspective!

    Sinon, au niveau gaz, pétrole, etc., dans quelques mois ce sera l’hiver.

    • joe dit :

      La russie n’a rien pris de manière définitive. Ils ont au contraire atteint l’opposé de leurs objectifs : s’aliéner définitivement la population Ukrainienne, perdre à terme tout ou partie de ce qu’ils avaient annexés depuis 2014, ce faire détruire une part substantiel de son armée, montrer à la face du monde que malgré les menaces la russie n’est pas la super-puissance (hors nucléaire) qu’elle prétend être, montrer que le matériel russe est inférieur à l’armement Occidental (donc chute des ventes à l’export), donner aux US l’opportunité de tanner la russie sans dépenser une goutte de sang.

      • albatros dit :

        Le dernière option que vous donnez est la plus importante
        L’Armée russe va se diluer dans ce conflit, l’Afgha à côté c’est de la rigolade.
        L’Ukraine va en ressortir grandie (c’est fait en fait) et l’OTAN raffermie (au moins deux Etats membres de plus et des riches et traditionnellement neutres pourtant) ainsi que l’UE (c’est fait aussi).
        Quelques matériels (occidentaux, on a vu que les russes c’est de la daube) qui vont bien se vendre : ‘les missiles portatifs contre blindés ou avions, les CAESAR, les HIMARS, ceux qui vont arriver bient^ôt ou plus tard je pense : les missiles Sol Air – les Léopard et Leclerc qui seront utilisés par les ukrainiens (ce qui suppose qu on sorte enfin un tank germano français) ou des Mirages 2000 qui seront utilisés entre autres par eux, vu qu on n’aura plus de pièce détachées pour leurs avions russes déclassés

      • Frank dit :

        @ joe « donner aux US l’opportunité de tanner la russie sans dépenser une goutte de sang. »
        Ben voilà!
        Suffisait d’attendre, les langues se délient, et les masques tombent!
        Moi qui croyait naïvement que certains défendaient ici la souveraineté et l’intégrité du peuple Ukrainien, des tremolos dans le texte, et que notre aide était morale et humanitaire, je suis déçu…

        • Thaurac dit :

          J’ai remarqué, en aparté, que comme Franck, proutine qui ne reconnaissait pas l’existence de l’Ukraine, parlait dans ces derniers discours de peuple ukrainien, du pays de l’Ukraine!!
          Bon il n’est plus à une contradiction prés..

    • Thaurac dit :

      Parlez pas de problème de recrutement sans parler de ceux de la russie, pas formés, désertions, mutineries filmées….
      Pour aider l’ukraine a nettoyer sa chienlit, un seul pays de l’otan suffirait..

      • Paddybus dit :

        Et ce pays est…???

        • lgbtqi+ dit :

          le vôtre, paddybus, le vôtre…

          Celui sur lequel vous ne manquerez pas de cracher et ricaner.

          • Paddybus dit :

            Je ne crache ni ne ricane de mon pays…. mais bien de ceux qui prétendent l’administrer et qui dans les faits le dégradent, l’avilissent, le soumettent, le détricotent, l’offrent aux hordes sauvages, défont ses lois au profit de lois supranationales, l’empêchent de se protéger, affaiblissent son armée, ne respectent plus la démocratie, bousculent le peuple auquel ils dénient la capacité à s’opposer ou a demander une vie normale, méprisent l’ensemble du peuple, le critiquent à l’étranger, lui volent sa monnaie, l’arriment à une dette énormissime, restent au pouvoir malgré le désaveux, gouvernent avec des intérêt individuels et contre l’intérêt collectif….

            Mais une fois encore vous montrez là, votre incapacité à comprendre les réalité, à comprendre l’autre car vous êtes bien trop centré sur votre nombril….

        • Dolgan dit :

          Par exemple la France. Avec juste 50 rafales (missiles fox3 et meteor), elle ferrait basculer la balance côté ukrainien.

          • Kerasi dit :

            Garde ça pour les Turcs on aura encore besoin des Russes demain mais 1940 c’est déjà loin hein

    • Dolgan dit :

      Mais bien sûr. Quoi qu’il arrive, ce sera toujours le résultat du merveilleux plan russe.

  7. Auguste dit :

    « Anticiper les crises » ou aggraver et même créer des crises pour ensuite en profiter ?.
    Comme si on ne les connaissait pas.Chiant le « brexit »,pas vrai Bojo?

  8. Bob dit :

    « soit autant que l’armée de Charles II au XVIIe siècle… » Alors celle-là, elle est belle ! mdr
    Les grandes batailles de chars sont pour le moment révolues avec les différents ATGM, les chars sont utiles mais pas en grand nombre.
    Les commentaires de l’EMA de la British Army ne servent à rien si le CEMA britannique n’est pas de cet avis et que les députés anglais ne changent pas non plus d’avis.
    L’EMA de la british army a beau dire que la guerre terrestre en Europe continentale n’a pas eu lieu depuis 1941, la seconde guerre mondiale n’a pas montré de grande qualité au sein de la british army entre la débâcle de la campagne de France en 40, la bataille d’Afrique et de la seconde campagne de France en 44. Sans l’appui de l’Oncle Sam, les britanniques auraient perdu et les russes auraient été à Paris comme en 1815. On peut aussi douter du poids de la british army en Europe continentale quand on voit son ordre en bataille en France: 12 divisions en 40 au lieu de la trentaine en 14-18. Il est clair que les britanniques sont prêts à mourir jusqu’à la dernière goutte de sang des européens. Comme les français pour les ukrainiens actuellement.

    • Aramis dit :

      Pour les anglais il y a un truc qui passe avant l’armée de terre, réfléchissez…

    • lgbtqi+ dit :

      Quelle ignorance !

      Au fait, au passage, sans l’appui des USA, qui ravitaillèrent massivement votre patrie de coeur, la Russie, on parlerait allemand à Vladivostock.

    • Lado dit :

      Oui eh alors
      En fin 41 la Wehrmacht était devant Moscou après l’écrasement de l’armée Russe
      En 1942 les Japonais prennent les Philippines (Corregidor) et aneantissent l’Armée US (« We will come back » Mc Athur en embarquant in extremis)et prennent le contrôle de Singapour ect
      Les Francais en Mai 1940..n’ont pas le fossé naturel de la Manche..Dunkerque , victoire anglaise?
      Ce que vous dites est intéressant mais superficiel

      Les Anglais ont une vrai culture militaire et sont toujours coriaces même si ils ne jouent pas « levée en masse »

  9. Félix GARCIA dit :

    AFP News Agency@AFP
    #BREAKING Ukraine has attacked sea oil drilling platforms: head of Moscow-controlled Crimea
    https://twitter.com/AFP/status/1538832654501568513?cxt=HHwWgoCzxa2JhNsqAAAA

    Rob Lee@RALee85
    Sergey Aksyonov, the head of Crimea, claimed that Ukraine struck a Chornomornaftogaz drilling platform this morning.
    https://twitter.com/RALee85/status/1538841451819409408

    ВСУ нанесли удар по буровым платформам « Черноморнефтегаза »
    «  »Je suis en contact avec mes collègues du ministère de la Défense et du Service fédéral de sécurité depuis le matin. Nous travaillons avant tout pour sauver les gens », a déclaré le chef de la région.
    Selon lui, 12 personnes au total se trouvaient sur les plateformes, cinq ont été sauvées et trois d’entre elles ont été blessées. La recherche des autres est en cours.
    Le ministère de la défense mène une opération de sauvetage à laquelle participent des patrouilleurs et des avions.
    Une source au sein des services de sécurité de Crimée a déclaré à RIA Novosti que les forces armées ukrainiennes avaient frappé l’une des plateformes de forage au cap Tarkhankut, à une centaine de kilomètres de la côte occidentale de la Crimée.
    La société Chornomornaftohaz exploite neuf champs de gaz, de gaz-condensat et de pétrole dans la mer Noire et la mer d’Azov, ainsi qu’en Crimée. »
    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
    https://ria.ru/20220620/chernomorneftegaz-1796731139.html

    L’AVENTURE C’EST L’AVENTURE – LA PROCHAINE GUERRE
    https://www.youtube.com/watch?v=5UTc3p7n0CY

    Point de situation des opérations en Ukraine 18 juin 2022- Perspectives
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/06/point-de-situation-des-operations-en_19.html

    • joe dit :

      Les russes ne se privent pas de cibler toutes les dépôt de pétrole et raffinerie en Ukraine. La guerre progressant, il est inévitable qu l’Ukraine s’attaque aux installations de pétrole… avant que les russes ne ferment également les robinets de gaz à l’Allemagne. Au moins la situation sera claire : plus de restriction pour fournir les munitions en masse à l’Ukraine. La stratégie russe restera inchangée : détruire tout ce qui bouge, civils inclus et tenter de forcer l’Europe/US à cesser de fournir des armes. Le problème est que laisser gagner Vlad n’est pas une option.

    • Thaurac dit :

      Dont deux plateformes ukrainiennes volées à l’annexion…( harpoon surement)
      L’ile au serpent à eu droit au grand nettoyage aussi les ss300 et
      armes et munitions ont morflés, il ne doit plus rester grand chose, surement mlrs ukrainiens

  10. Lagaffe dit :

    Son message vaut aussi pour la Chine. On cherche à empêcher une guerre avec la diplomatie mais Poutine démontre que la guerre peut être juste une question de fanatisme… et pas d’intelligence ou d’intérêts ! Face à un adversaire prêt à tous les massacres et crimes de guerre imaginables et même à sacrifier son propre peuple (enfin, surtout les classes défavorisés, les minorités et autres mercenaires low cost) pour la gloire et son nom dans un manuel d’histoire, on doit se rendre compte que le Royaume-Uni, tout comme la France, manque cruellement de moyens militaires.

  11. Stoltenberg dit :

    Les Britanniques ont certainement dû réorienter leur effort en matière de renseignement suite à l’attentat terroriste mené par la Russie sur le sol britannique à l’aide d’armes chimiques et qui a entraîné la mort des citoyens britanniques. Un tel acte pourrait être parfaitement considéré comme une déclaration de guerre. De cela on peut tirer 2 conclusions principales :
    1. Les services britanniques sont aujourd’hui bien renseignés sur ce qui se passe en Russie (contrairement à la France trop orientée vers le sud) et ils savent qu’une guerre, impliquant potentiellement l’OTAN de manière directe et cinétique est désormais inévitable dans 5-10-15 ans…
    2. Les Britanniques ont constaté que si les Russes considèrent que l’OTAN est suffisamment faible pour répondre, alors ils iront jusqu’à la confrontation.
    En tout cas le but russe en Ukraine est très clair. C’est d’obtenir un levier sur l’OTAN en élargissant la ligne de front Russie-OTAN et en y plaçant leurs unités (de la même manière qu’ils en ont en Biélorussie) afin d’obtenir des concessions géopolitiques sous forme de zones d’influence et levée des sanctions contre des promesses (vides) de non-agression. Surtout étant donné que le danger principal aujourd’hui c’est la Chine communiste. Pour cela ils ont besoin de l’Ukraine entière. Cette situation est de plus en plus perçue comme étant un duel non pas entre la Russie et l’Ukraine, mais plutôt entre l’Occident et la Chine communiste. Si la Russie perd alors ce sera la fin, non seulement pour elle mais aussi pour le rêve impérial chinois. J’ai l’impression que la Chine communiste est en train de rompre avec son modèle de développement économique qui la rend très dépendante et s’oriente vers une forme d’autarcie. Si cela se confirme alors cela signifierait très clairement qu’elle se prépare à la confrontation qui pourrait avoir lieu dans 5-10-15 ans. En tout cas le développement économique ne semble plus être la priorité absolue.

    • Czar dit :

       » et qui a entraîné la mort des citoyens britanniques.’

      qui a entraîné la mort de traitres russes ayant opéré au profit d’un service de renseignement étranger, pour ne pas dire ‘ennemi’

      j’entends bien qu’il faille alimenter le petit pipotron quotidien des braves défenseurs de la démocratie à l’usage des masses qui doutent parfois de ses évidents mérites de pouvoir débattre et décider de tout sauf de l’essentiel, mais l’élimination de taupes au sein de ses services de renseignements est un usage reconnu au sein de cette noble communauté.

      Comparer ça avec une action terroriste opérée sur la population civile dudit pays étranger est un petit coup de communication foireuse qui ne produira ses effets, pareillement, que sur les foireux.

    • ScopeWizard dit :

      @Stoltenberg

      HALALA ; vous vous habituez à de l’ accusation et de la désignation de coupables SANS PREUVES , dangereux ça….

      Vous allez faire le bonheur de tous ceux qui rêvent d’ ARBITRAIRE ou d’ en finir avec l’HABEAS CORPUS….

      Entre ça , et le fait que la BINARITÉ simpliste ou l’ INQUISITION via petits commissaires du peuple se généralisent avec une bonne dose d’ INFANTILISATION quasi à la Disney pour recouvrir le tout ; bonjour dictature et Totalitarisme , nous commencerions même à en voir les ombres….

      Tenez , juste un petit exemple ; vous vous souvenez des causes du crash du Concorde en juillet 2000 ?

      Alors , d’ après-vous , comme ça sans chercher , ces causes dont le rôle joué par la lamelle tombée du DC10 pour finir sur la piste d’ envol juste avant que le supersonique s’ élance et ne roule dessus avec les conséquences que l’on sait , ont-elles jamais été prouvées et si OUI lesquelles et comment l’ ont-elles été ?

      Je vous le dis de suite ; même si beaucoup d’ éléments vont dans ce sens , IL N’ A JAMAIS ÉTÉ PROUVÉ ( autre que par un certain procédé ) que ce soit cette lamelle qui ait pu provoquer cet enchaînement au résultat dramatique .

      En fait , « on » s’ est contentés….

      Mais si au lieu de « se contenter » , « on » avait creusé plus profond , il se peut que les conclusions en eussent été un poil plus « nuancées »….

      Eh oui , méfiance avec tous ces « réflexes » ou négligences quant aux exigences pourtant requises ; entre-autres , selon le contexte , c’ est comme ça qu’ on devient des Nazillons….

      • Stoltenberg dit :

        Soyez plus précis – qu’est-ce que vous sous-entendez.

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          C’ est pourtant clair .

          Ne vous habituez pas au simplisme plutôt qu’ à la recherche d’ un approfondissement , tôt ou tard vous allez le payer très cher car le signal que vous envoyez à tous ces frappadingues notamment Néolibéraux qui fantasment sur un bon gros TOTALITARISME à la chinoise , ne va vraiment pas tomber dans l’ oreille d’ un sourd .

          Vous venez d’ être manipulés comme des enfants durant ces deux années de crise COVID et même avant , si vous cautionnez ça , demain c’ est VOUS qui risquez d’ en payer le prix .

          C’ est tout .

  12. Raymond75 dit :

    A propos de la guerre en Ukraine et de l’armée russe, il y a un article très intéressant (long de 13 pages) sur le site ‘Diploweb’ :
    L’armée russe dans le conflit ukrainien : quelles premières leçons ?

    https://www.diploweb.com/L-armee-russe-dans-le-conflit-ukrainien-quelles-premieres-lecons.html

    Je vous copie un extrait qui concerne la fin éventuelle de cette guerre :

    « Tout arrêt du conflit est, pour Moscou, inenvisageable, notamment pour les raisons suivantes :

    1 l’Ukraine en raison de l’importance numérique des Russophones, des velléités d’une large part de la population générale à s’émanciper de l’héritage (politique, industriel, linguistique et culturel) soviétique (et donc russe), de la nature démocratique de son régime politique tourné vers l’expérience des PECO, de son économie, de ses débouchés sur la mer Noire entre Abkhazie et Transnistrie/Balkans, ses ports, ses richesses naturelles, etc. ne peut être autorisée à quitter la zone d’influence russe,

    2 l’hystérie collective déclenchée par la propagande du Kremlin contre l’Ukraine a atteint une violence inouïe qui va rechercher aussi loin que possible le démembrement du pays, la destruction de sa culture, voire l’annihilation d’une partie de sa population (cf. les déclarations récentes du Patriarche Cyrille, de l’ancien président D. Medvedev et ce pamphlet publié par T. Sergueïtsev dans RIA Novosti le 3 avril 2022 ),

    3 le Kremlin cherche à absorber les populations russophones d’Ukraine pour pallier la faiblesse de la démographie russe ,

    4 V. Poutine ne peut, sans menacer son pouvoir et, partant, l’équilibre de « l’empire », ramener son armée dans ses casernes sans gains géopolitiques notables à présenter aux familles des milliers de soldats tués ou blessés.

    5 Ce conflit soude la population autour du Kremlin sur fond d’économie en berne et de sanctions occidentales qui commencent à produire leurs effets.

    Partant, sauf revers militaire naturellement (voir infra), ce conflit devrait aller au terme choisi par Moscou, quel qu’il soit, et nul ne peut dire combien d’hommes et de matériel la Russie acceptera de sacrifier pour atteindre son ou ses buts politiques, jusqu’où elle est prête à aller pour vaincre à ses frontières un pays qui, à ses yeux, représente un danger mortel pour ses intérêts vitaux et la nature de son régime politique. « 

  13. jyb dit :

    Faillite absolue du renseignement brit qui a été incapable ces dernières années de mettre à la disposition des politiques une analyse prospective fiable. résultat : la royal navy et la raf ont absorbé l’essentiel des moyens disponibles ( avec les carences que l’on constate ) pour laisser une british army exsangue après 20 années d’engagement continue ( afghanistan/irak) Ce constat n’est pas récent, les brits ont quasi disparu du champ de bataille irakien depuis des années exception notable du royal engineers avec ses démineurs…

    • Stoltenberg dit :

      Quelle faillite ???
      Tout le monde s’en fout du champ de bataille irakien.

      • aleksandar dit :

        Toujours a coté de la plaque Stotz

        • Stoltenberg dit :

          Ça y est expert, vous avez réussi à prendre Kharkiv??? Parce que ça fait maintenant 3 mois que vous l’annonciez. Au fait, c’est votre officier traitant qui s’est planté ou bien c’était juste l’un des effets indésirables du samogon contaminé au méthanol?? Dites-nous tout morpion.

          • Frank dit :

            @ Stoltenberg Pour vous répondre, il faudrait déjà deviner chez vous une faculté à comprendre, sinon, c’est un peu vain.
            Parce que là, des morpions, j’en vois qu’un…
            La simple logique aimable, c’est de vous laisser cuver, et de vous débarrasser des insectes qui vous obsèdent et vous démangent, et de revenir quand vous serez intellectuellement présentable.
            On fait comme ça?
            On peut la jouer différemment, si vous voulez.

        • lgbtqi+ dit :

          Vous devez vous y trouver pour en juger avec autant de certitude.

        • reality dit :

          Aleksandar salut, en fait pour rire un peu je me promène sur ZM. Tellement certains commentateurs sont déconnecté de la réalité. Certai.s ignorent même l’adversaire et se mettent à raconter des histoires de science fiction. Totalement à côté de la plaque. Merci et.bonne journée.

      • Frank dit :

        @ Stoltenberg Non.
        Nul ne s’en fout, erreur révélatrice de votre part.
        Déjà parque ce que pas mal de militaires Français y étaient.
        Ensuite car nombre d’Irakiens, Kurdes, Turcs, Yézidis, Syriens, Iraniens, Libanais et autres sont morts suite à un mensonge, et une frénésie de destruction et de vengeance de vos complices US.
        Ayez au moins un minimum de respect pour les victimes, même si nul n’en parle dans votre TV, c’est insultant pour elles.
        Le monde ne se résume pas à votre guerre du moment, dont vous suivez les épisodes dramatiques dans le confort de votre salon, en appréciant les vertus comparées des canons et des obus intelligents de part et d’autre sur @.
        Il y a eu des millions de gens concernés par ce qui s’est passé en Irak, et autour, depuis 2003, bien sur, et 1990, et avec Daesh ensuite.
        La seule faillite que je devine, c’est la votre, qui est de choisir entre chips et télécommande TV , en agitant les orteils pour vous rafraichir les idées. Vaste chantier.
        Avoir la mémoire courte ne justifie pas l’oubli, ni le mépris, désolé, pour vous.

    • Axer dit :

      La Grande Bretagne tout au long de son histoire militaire a comme tout île, gager sa survie par une puissante flotte navale, et depuis la seconde guerre mondiale, sur son aviation également. C’est d’une logique absolue. Peut-être qu’est venu le temps de refonder l’Armée du Rhein, qui dans les années 80, pouvait compter sur 200.000 personnels et des milliers de véhicules, dont les très puissantes formations blindés allemandes et british. Le monde militaire change, on le voit en Ukraine. Les drones c’est devenu vital pour toute armée qui se respecte.

  14. jyb dit :

    avec humour.
     » The Integrated Review of Security, Defence, Development and Foreign Policy » que les brits raccourcissent en  » the disintegrated review « 

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      Intéressant de voir qu’en matière de coopération défense, les brits placent en 1er lieu les « Five Eyes », et juste après, les accords avec la France de Lancaster House, en citant explicitement le volet nucléaire de cet accord.

      Et effectivement, si quelqu’un arrive à comprendre comment l’analyse des menaces telle que décrite dans ce document ( page 5 de « Defense in a Competitive Age », http://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/974661/CP411_-Defence_Command_Plan.pdf ), permet de définir une politique de défense structurée…

      • jyb dit :

        @vrai-chasseur
        yes sir. nous en avions déjà parlé, notamment à propos des commentaires de nicholas drumond qui en faisant l’inventaire des effectifs que sous tendait ce nouveau format arrivait à plus ou moins 100 000 hommes…
        et les choses ne se sont pas améliorées depuis un an.

  15. Félix GARCIA dit :

    PS : [UKRAINE / RUSSIE] La Russie face à la guerre d’usure & les contre-offensives -situation 12/06 Part1
    https://www.youtube.com/watch?v=I98yqGR7yW4

    [UKRAINE / RUSSIE] Comment l’Ukraine veut gagner la guerre: analyse tendances matérielles & humaines
    https://www.youtube.com/watch?v=_I0srEaIcfQ
    (j’ai pu la visionner sans compte hier, mais il semblerait que ce n’est plus possible aujourd’hui)

    À tempérer avec ce qui suit :
    Point de situation des opérations en Ukraine 18 juin 2022- Combats
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/06/point-de-situation-des-operations-en_18.html
    Point de situation des opérations en Ukraine 18 juin 2022- Perspectives
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/06/point-de-situation-des-operations-en_19.html

    In Denial About Denial: Why Ukraine’s Air Success Should Worry the West
    https://warontherocks.com/2022/06/in-denial-about-denial-why-ukraines-air-success-should-worry-the-west/

    UN KA-52 RUSSE SE FAIT PEUR EN UKRAINE. ANALYSE DE LA VIDEO VIRALE
    Analyse des acrobaties d’un Ka-52 près de Louhansk, en Ukraine.
    Point sur le problème des vibrations en hélicoptère et sur la situation des NH90 en Norvège.
    https://www.youtube.com/watch?v=PwmZrEjP_qY

    • Félix GARCIA dit :

      PPS :
      COMBAT AÉRIEN. TIR DE 3 MISSILES PAR UN SU-35 RUSSE.
      https://www.youtube.com/watch?v=dKw6kGaQDYI

      « F-15 EX ou F-22 ? »
      J’ai l’impression que c’est la question posée.

      « Rafale ++ » et « nEUROn » ? ou NGF ?
      Je penche pour la première option.

      • AirTatto dit :

        Le plus marrant, c »est que le système de liaison de donnée russe ce nomme AT-E (Et pas ATE notre ancien pilote de Rafale marine), qui équipe les SU-35/37 ce qui peut expliquer les conversations entre le pilote et le contrôle qui peut très probablement être un A-50 et qui lui permet de faire sa manœuvre défensive après les trois Fox3. A noter d’ailleurs que les A-50 contrôle aussi les tirs de S-350 -> S-550.

    • jyb dit :

      @félix
      – Après un moment d’absence le colonel goya est revenu sur le terrain des fondamentaux. Son analyse reste bancale parce qu’il ne regarde pas l’ensemble du front comme un tout. L’élément déterminant pour la conduite du combat à venir est que sur l’ensemble de la ligne de front (+ou- 1000 km) de kharkov à kherson les contre offensives ukrainiennes échouent.
      Plusieurs objectifs à ces contre-offensives : gagner du temps, retrouver de l’espace pour la logistique, maintenir des sorties pour les troupes en passe d’être encerclées, bouger le dispositif russe par des mouvements de troupes et redonner le moral à la force. Puisque l’objectif des ukrainiens est de durer, l’alternative c’est de se replier sur une ligne défendable en préservant au maximum des cadres et des hommes aguerris.
      une image doit faire réfléchir sur le nombre et la qualité des effectifs ukrainiens, à l’arrière les femmes sont enrolées dans la défense territoriale.

      • jyb dit :

        ou l’on constate que @oryx, source préférée de certains contributeurs et même de média « exigeants », est toujours aussi fantaisiste que dans son twitto-travail sur la guerre en syrie.

      • Dolgan dit :

        Autour de karkiv, les ukrainiens continuent à libérer du terrain malgré les contre offensives russes. Ça fait 2 jours que les Russes bombardent kosacha lopan. Les ukrainiens doivent avoir repris la partie ouest de la ville.

        Secteur izium, les ukrainiens ont progressé sur deux axes. Est-ouest par la forêt (aujourd’hui les russes ont bombardé ivanivka). Et sud-nord, supprimant la percée menaçant la voie ferré . Les russes ont reculé de plusieurs kilomètres.

        Au sud, il semble que par endroit, les ukrainiens ont regagné du terrain, mais on manque de confirmation solide.

        Kherson, les ukrainiens progressent lentement.

        • jyb dit :

          @dolgan
          – nord. les ukrainiens ont retraité de la localité (noeud routier) de chernova, ce qui consolide les positions russes à roubiznoïe. cette position était tenue par la 92ème BM, des internationaux et la 115ème brigade de défense territoriale. Les ukrainiens résistent à stari saltov mais les groupes reco russes ont débordé vers le village de vertsina et coupent l’autoroute kharkov-poltava. Les ukrainiens regroupent leur force ( éléments de la 95ème brigade d’assaut aérien, de la 81ème brigade aéromobile et de la 14ème bm ) vers bala kleïa, occupée par les russes. L’objectif est de tenir la dernière ligne défensive au nord ouest de slaviansk autour de novo nikolaevska contre une division de fusiliers motorisés et un régiment d’artillerie russes.
          – ivanivka n’est pas dans le secteur d’izium.
          recul de ou à ou ?
          – sud/kherson : ? les russes se sont emparés de la coopérative de pravdyne donc je ne vois pas de progression lente des ukrainiens. plutôt batailles de position.

          • Dolgan dit :

            Impossible de comprendre de quoi vous parlez, aucun village cité ne trouve place sur une place.

            Ivanivka est à 10km environ au nord ouest d izium.

            Pravdyne à changé plusieurs fois de camps ces derniers jours.

            Les ukrainiens ont grignoté du terrain au sud, au nord et à l ouest. Oleksandrivka que les Russes avaient mis 3 semaines à capturer est de nouveau libérée.

      • tschok dit :

        @jyb,

        Vous avez dû le lire en diagonal, parce qu’il insiste sur ce point (l’échec des contre-offensives ukrainiennes) depuis quelques temps déjà. Il observe cependant que les Russes ne font guerre mieux, à une exception près, la percée russe de Popasna, qu’il qualifie de  » seule grande victoire russe de la guerre de position ».

        Et par ailleurs, il ne m’a pas semblé qu’il avait une analyse limitée à l’échelon local, ni que son analyse s’éloignait des fondamentaux. Elle est même assez classique, pour autant que je puisse en juger.

        Enfin, dans son dernier article, il insiste encore sur la précarité de la situation pour les Ukrainiens et la persistance d’un rapport de forces favorable aux Russes. Je le cite:

        « Au bout du compte, il semble que le rapport de forces matériel et notamment en puissance de feu sera quoiqu’il arrive à l’avantage des forces russes pour les trois mois à venir. Il est même probable que cet avantage sera sans doute encore plus important de mi-juillet à mi-août ».

        D’une façon générale, Michel Goya me semble un observateur beaucoup moins enthousiaste et optimiste que Xavier Tytelman, par exemple, ou des contributeurs comme Stoltenberg, ici même.

        A mon avis, vous avez vraiment dû le survoler pour en avoir cette opinion, d’autant que vos observations sont assez proches des siennes…

        Par exemple, dans un papier du 11 juin, il dit ceci:

        « Les forces ukrainiennes sont placées dans un dilemme. Les petites attaques qu’elles ont menées dans les zones russes en posture défensive ont obtenu quelques succès, en particulier du côté de Kharkiv, mais sans obtenir rien de décisif qui puisse au moins soulager le Donbass. Il leur faut choisir entre le repli de la poche de S-L pour éviter de voir plusieurs brigades se faire encercler ou la résistance ferme voire la contre-attaque.Elles choisissent la seconde option ».

        J’ouvre une parenthèse: on sait que cette option a suscité des dissensions chez les Ukrainiens, et qu’elle a intrigué les analystes qui la jugent risquée, ce qui est d’ailleurs précisément le cas de Michel Goya, les risques d’encerclement étant assez évidents, je crois.

        Enfin bref, d’une façon générale, je pense qu’il faut être aveugle pour ne pas voir que les Ukrainiens sont à la peine et que la vaste contre-offensive attendue pour cet été – qui repose sur l’existence présumée d’un corps de manoeuvre équipés d’armes modernes et qui serait hypothétiquement en cours de constitution dans l’Ouest du pays -sera peut-être reportée à l’automne, si les Ukrainiens n’ont pas tout simplement perdu la guerre d’ici-là.

        • jyb dit :

          @tschok
          – au temps pour moi. j’ai lu la note du 19 proposée par @felix sans remonter plus loin.
          – oui nos observations vont dans le même sens particulièrement sur les questions d’effectifs (volume et qualité)
          – l »option « résistance » n’est pas risquée elle est complètement conne et irresponsable pour être clair.
          ce qui s’est passé à severodonetsk depuis le 20 mai est une absurdité totale, au niveau opérationnel évidemment mais aussi au niveau de la « perception’. à ce niveau, zelenski a perdu pied.
          2 erreurs lui sont imputables (dans le discours) : la bataille décisive et la défense à outrance.
          A vouloir tout défendre on ne défend plus rien – la bataille décisive ne peut etre qu’une victoire.
          – désaccord avec goya et avec les états majors otaniens en général qui commettent à mon sens une erreur sur « les fondamentaux » . Dans le combat on cherche à créer la dissymétrie en sa faveur. Or ce qu’on cherche à faire en se focalisant sur l’artillerie et les artilleurs, c’est à revenir au niveau symétrique.
          Le résultat (que définit d’ailleurs goya) c’est dans le meilleur des cas un retour à la guerre de position.
          à cette date, les ukrainiens auront perdu de l’espace et beaucoup d’hommes…les russes auront gagné de l’espace avec un kill ratio largement favorable.

          • tschok dit :

            @jyb,

            Sur votre dernier point: j’ignore ce qu’il en est des états-majors otaniens, parce que je ne sais rien de leur analyse, mais en ce qui concerne le Col. Goya, et pour continuer à m’en faire l’avocat, il me semble qu’il s’intéresse à la recherche d’un « effet majeur », donc un événement qui crée la dissymétrie, et à part l’encerclement des troupes ukrainiennes dans la poche de SL, qui serait un effet majeur pour les Russes, il n’en voit pas beaucoup pour l’instant au profit de l’Ukraine.

            Les Ukrainiens ne peuvent donc pas se contenter d’essayer de gagner la course à la puissance de feu, il leur faut créer de leur côté les conditions d’un effet majeur.

            je crois qu’ils en sont très conscients et que c’est cela qui explique en grande partie les risques assez considérables qu’ils ont pris en choisissant cette deuxième option, dont parlait Michel Goya.

            Pour Xavier Tytelman, la tactique ukrainienne serait très différente: ils auraient intégré la perte de Severodonetsk, qui serait indéfendable, leur objectif serait seulement de faire payer très cher aux Russes la prise de la ville, et ils y seraient d’ailleurs parvenus en tendant une embuscade dans laquelle les troupes tchétchènes sont tombées.

            Et ils y seraient même trop bien parvenus, d’après ce que j’ai compris, ce qui les aurait fait succomber à la tentation de réellement s’accrocher à la défense de la ville.

            Et c’est ça qui serait dangereux, alors que le plan initial (faire payer cher aux Russes la prise de la ville, mais ne pas s’y accrocher et se replier sur des positions de défense plus solides sur l’autre rive) était plus sûr.

          • jyb dit :

            @tshock
            – severodonetsk : le bon réflexe sur le terrain c’est je sauve mes fesses pas la face. je crois que l’objectif initial était de garder une tête de pont sur la rive gauche de la donetsk adossée au point haut…c’était une position intéressante tant que mes lignes d’approvisionnement était claires.
            problème : les armées russes ont rapidement menacé et coupé ces lignes condamnant l’ensemble du dispositif.
            ( le piège tendu aux russes est une histoire pour sauver la face. les tchétchènes à la pointe de la 5ème armée ont surtout nettoyé les accès à severodonetsk. au contact en zone urbaine on avait surtout des unités séparatistes)

          • jyb dit :

            @tschok
            peut être un simple problème de définition avec goya ou un mauvais exemple.
            dire que l’encerclement des forces ukrainiennes est un effet majeur tactique, on reste au niveau du combat. la dissymétrie se cherche au niveau stratégique, elle contraint l’adversaire à changer sa manière de faire la guerre.

        • Dolgan dit :

          Encerclement qui ne s’est finalement pas produit , les ukrainiens ayant stoppé la percée de Popsana. Preuve soit de la faiblesse russe, soit de la sous estimation des capacités militaires ukrainiennes.

          Nb : et pas la peine de pointer du doigt quelques centaines de gus à zolote et hirske (qui sont en position délicate) pour tenter de dire que sisi il y a eu encerclement. On parlait dizaines de milliers d ukrainiens encerclé, pas de quelques unités.

          • jyb dit :

            @dolgan
            Vous me laisserez décider de ce qui vaut la peine d’être cité ou non.
            Si pour vous : « Au sud, il semble que par endroit, les ukrainiens ont regagné du terrain, mais on manque de confirmation solide. » vous semble pertinent pour moi c’est du pipeau.
            en revanche que le la poche de zolotoye avec 2500 hommes soit refermée est un fait de guerre.
            sur les 2500, une partie a pu s’extraire par des axes contestés vers artemovsk. Les 1000 à 1200 hommes qui restent sont en mauvaise posture.
            Pour les ukrainiens (comme pour les russes d’ailleurs) le capital humain est stratégique. Alors « quelques centaines de gus » aujourd’hui pour les ukrainiens sont nominalement irremplaçables.
            – pont de satry saltov 50°4’40″N 36°43’56″E
            – roubiznoïe 50°9’57″N 36°48’54″E
            – ivanivka. vu, homonymie avec une localité à l’ouest de donetsk.
            – kherson/sud : bataille de positions, donc non les ukrainiens ne progressent pas. pas plus que les russes.

  16. Rom dit :

    Complètement hystérique ce type. Sinon faudrait penser à réformer le système économique défaillant par autre chose qu’en provoquant une guerre.

  17. Mat49 dit :

    On est pas si loin d’eux au fond du saut donc ne nous moquons pas.

  18. Félix GARCIA dit :

    Je voulais parler de ça au sujet du Fujian mais, ça se prête aussi au sujet ici :

    PORTE-DRONES. LES CHINOIS A L’ATTAQUE?
    « ATE » CHUET TOPGUN2SPEAKER
    https://www.youtube.com/watch?v=bAQZgQYN4dE

    😀
    Héhé ! Comme quoi « mes idées » (notamment les BNE, artillerie « LOCUST » etc …) ne sont pas si délirantes !
    ^^

    On aura p’t-être même des dirigeables (Flying Whales, Voliris) et des voiliers (motorisés, voiles Solid Sail) dans notre Marine Nationale à terme !
    😀

    « Le vent se lève, il faut tenter de vivre »

  19. Matou dit :

    La position stratégique est intéressante car elle envisage désormais une possibilité de combattre en direct la Russie. Pour le reste, il semble que le bon sens se retrouve, à savoir qu’il faut de la masse pour faire une guerre de haute intensité.

    • La masse c’est qui? Ah nos soldats! Et oui…faut les envoyer contre les russes pour faire les intérêts de l’impérialisme anglo-saxon. Le rêve ultime anglais…

      • lgbtqi+ dit :

        Merci de nous entretenir de vos cauchemars et allégeances ultimes.

      • Ahhh tes remarques sont typiques des mecs qui ont un complexe d’infériorité, en nous sortant en permanence anglo-saxon par ci et anglo-saxon par là !
        Mais en général quand on en arrive à ces évocations c’est que l’on a pas vraiment d’argument cher complotiste …………………

  20. Sylvain dit :

    Ce genre de déclaration est ridicule . Seuls les US peuvent envisager une guerre conventionnelle contre la Russie. Et aujourd’hui, vu les conséquences économiques, je ne suis pas du tout certain que l occident sorte vainqueur

  21. f.duchamp dit :

    Mefions nous des va-t-en guerre qui visent d’abord à exploiter des opportunités militaro industrielles, conforter des alliances, redorer leur blason, au lieu d’oeuvrer pour éviter les conflits, contribuer à trouver des compromis et de souffler sur les braises…

  22. Hyle dit :

    Poutine n’est qu’un prétexte, habilement utilisé à des fins pernicieuses par les anglo-saxons. L’objectif est toujours le même depuis plusieurs siècles, empêcher une alliance fructueuse entre la France, l’Allemagne et la Russie. Il suffit de relire Mackinder ou Brezinski.

    La Russie est agressé depuis plusieurs années, la défense héroïque de son sol contre la perfidie de l’OTAN en ce moment est la démonstration d’une tentative désespérée de sortir de l’étau dans lequel sa mort s’annonçait.

    Que les anglo-saxons, aient un intérêt à écraser la France, l’Allemagne hier et aujourd’hui la Russie, cela semble évident. Que la France ou la l’Allemagne ne s’allient pas ensemble pour favoriser une alliance dont la portée serait la pacification de l’Europe, la puissance économique mondiale, me semble incompréhensible. La seule explication est que les élites trahissent les intérêts supérieurs de leurs nations.

    Il faut espérer que la Russie vainc l’Ukraine, il faut aussi surtout présenter cette guerre comme elle est : le combat final entre l’OTAN et la RUSSIE.

    • lgbtqi+ dit :

      Belle constance, qui est le qualificatif laudatif du rabâchage et de la propagande.

    • C’est bien ce que je me disais ; l’Ukraine pays souverain et libre tu n’en as rien à faire …
      Toi tu restes dans ton délire de BANDE DESSINEE à savoir un combat Russie contre l’OTAN …

      C’est d’une nullité totale !
      C’est à travers ce genre de commentaire que l’on voit que les forums occidentaux sont noyautés par des gens admirateurs de régimes autoritaro-totalitaires et profitent de la liberté d’expression pour y injecter leur hideuses idées & subversives …comme au temps de la guerre froide !

      Ce qui se passe en Ukraine nous montre bien au contraire qu’il ne faut pas baisser la garde face aux appétits de certains qui n’ont pas compris que leur envie carnivore venant de l’Est doit se terminer pour le bien de tous !

  23. scalectric dit :

    L’Ukraine est un rempart pour l’Occident, il ne faut rien lâcher face à la barbarie stalinienne

    • JC dit :

      Mais oui, bien sûr et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu….

  24. Jojo67 dit :

    Quel abruti! La Russie n’est pas l’Irak, c’est une puissance nucléaire de première grandeur! Sans oublier que conventionnellement c’est du très lourd aussi et un conflit conventionnel, à supposer que ce soit possible, se terminerait par la ruine du continent européen.

    • Dolgan dit :

      Je vous invite à prendre connaissance du conflit ukraine-Russie afin de réévaluer la puissance conventionnelle russe.

      • Jojo67 dit :

        Je le suis ce conflit au jour le jour, et mon passé d’officier et de terrien me permet de voir entre les lignes… La Russie, sans mobiliser, juste avec une partie de son armée de terre d’active, patiemment, en compensant ses effectifs limités en hommes par sa puissance de feu, est en train de battre l’Ukraine et son sponsor l’OTAN, qui l’inonde d’argent et d’armes en échange du sang de ses soldats.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « mon passé d’officier et de terrien me permet de voir entre les lignes…………. par sa puissance de feu, est en train de battre l’Ukraine et son sponsor l’OTAN, qui l’inonde d’argent et d’armes en échange du sang de ses soldats. » Entre les lignes de Sputnik où de RT!
          Et aussi à se demander de quel coté auriez vous basculé si nous nous étions retrouvé face à l’armée russe!

        • Dolgan dit :

          La Russie, 2eme armée du monde galère à mort contre la 22eme armée du monde sous équipée et disposant de très peu de matos moderne.

          Et pourtant, ils ont envoyé toute la armée de terre, toutes les troupes marines et toutes les troupes aero. Plus la garde nationale , plus des mercenaires, plus la chair à canon du dombass.

          Et ça fait 8 ans qu’ils s’y préparent …

          Les pertes matérielles (mais pires les pertes de savoir dans les unités d élites decimees) ne pourront jamais être compensées.

        • reality dit :

          Tu dois comprendre qu’on ne se bat pas pour la cause d’un autre sans savoir s’il a tord ou raison. Et c’est ce que fait la Turquie qui refuse de sanctionner la Russie à cause de son commerce et aussi de son energie qui risque de couter cher aux turques et conduire à une recession. Zelensky au lieu de jouer les gros bras pouvait simplement mettre les accords de Minsk en oeuvre et la paix revient. Mais il ne peut pas parce que ceux qui l’ont mandatés ne veulent rien savoir.

    • lgbtqi+ dit :

      Mais comment les britanniques n’ont pas songé à vous au lieu de cet, … comment dîtes-vous déjà ? … ah oui : abruti ?

      Je suppose que leur erreur sera bientôt réparée.

      Et effectivement, l’armée soviéto-russe est tellement lourde que son opération spéciale de 5 jours a bien du mal à avancer.

  25. Félix GARCIA dit :

    Une discussion à 17h sur le sujet côté Français :
    Armées françaises, les enjeux de demain
    https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/serie-armee-francaise-les-enjeux-de-demain

    raphael krafft@RafAvelo
    Armée française, les enjeux de demain, une série @LSDseriedoc qui commence ce soir à 17h sur @franceculture sur le thème de la préparation des soldats à la Haute intensité avec
    @BenedicteCheron
    @Michel_Goya
    @Chefdecorps1REC
    @jean__michelin
    https://twitter.com/RafAvelo/status/1538875011087454208?cxt=HHwWgMC-2eqql9sqAAAA

  26. Raymond75 dit :

    Un autre sitetrès intéressant pour suivre la guerre en Ukraine : le site de Tom Cooper, en angalis, mais un anglais simple :

    https://medium.com/@x_TomCooper_x

  27. Gamebred dit :

    il a beaucoup d’humour ce british ! Vaincre un pays qui a 6000 têtes nucléaires ! alors que l’armée britannique n’est pas aux mieux on n’aura tout entendu comme zelensky qui voulait que l’OTAN fasse une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine si ont ecoute c barjots on va droit à la 3eme guerre mondiale !

    • lgbtqi+ dit :

      la position allongée et la vaseline sont garantes de paix, en effet.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « on va droit à la 3eme guerre mondiale ! » Mais nous y sommes! A l’état « larvé » certes mais nous y sommes!

  28. civis28 dit :

    Messieurs les Anglais tiraient les premiers , les suivre ne nous mènerait nulle part , vite un débat parlementaire sur ce conflit qui nous mène à la ruine .

    • lgbtqi+ dit :

      Soumission et résignation, il n’y a que ça de vrai !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « vite un débat parlementaire sur ce conflit qui nous mène à la ruine . » Ne pensez vous pas que c’est l’actuelle composition de l’Assemblée Nationale qui risque de nous mener au crash? Première « grande » mesure, le dépôt d’une motion de censure! Y a pas on va avancer……………………

  29. Félix GARCIA dit :

    Ukraine: en livrant 18 canons Caesar, l’armée française perd le quart de son équipement
    Jean-Dominique Merchet Par Jean-Dominique Merchet
    20 juin 2022 à 16h13
    Le ministre des Armées Sébastien Lecornu demande à l’industriel Nexter d’accélerer la production pour atteindre plus de 40 unités par an, selon nos informations
    https://www.lopinion.fr/international/ukraine-en-livrant-18-canons-caesar-larmee-francaise-perd-le-quart-de-son-equipement

    Je n’ai pas accès à la totalité de l’article, mais Jean-Dominique MERCHET parle de ceci sur Twitter :

    jean-do merchet@jdomerchet
    #Caesar #Ukraine La capacité de production de canons Caesar par @Nexter_Group pourrait dépasser les 40 par an, grâce à la remontée en puissance annoncée par @Armees_Gouv.
    INFO @lopinion_fr
    Fil à dérouler 1/3
    https://twitter.com/jdomerchet/status/1538057458211487744?cxt=HHwWgICwjf_Go9gqAAAA
    #Caesar De 2006 à 2022 @Nexter_Group a fabriqué environ 240 Caesar, soit 15 par an. À cette cadence, la chaîne n’était pas saturée. On ignore à quelle date @Nexter_Group pourra atteindre 40/an (Problème : capacités de la chaîne d’approvisionnement + personnel qualifié ) 2/3
    https://twitter.com/jdomerchet/status/1538057460124110849
    […]
    Les pièces principales du Caesar de @Nexter_Group sont le camion (Arquus ou Tatra), le canon et la centrale inertielle Safran. Un spécialiste assure à @lopinion_fr que la production française pourrait aller jusqu’à 45/an soit un Caesar par semaine ouvrable.
    https://twitter.com/jdomerchet/status/1538059213003493376
    Le temps nécessaire pour produire un canon serait de 18 mois. Ce délai pourrait être raccourci mais sans doute pas de moitié. Par ailleurs, on ne connaît pas la cadence actuelle de production. La décision de l’augmenter a été prise il y a au moins 2 mois.
    https://twitter.com/jdomerchet/status/1538166955693195265

    On a donc un peu de marge sur les cadences avec l’appareil industriel actuel ?

    • UnKnown dit :

      De toute manière actuellement les industriels ont surtout un problème de matière première/produits intermédiaires. Tout arrive au compte goutte et sans la moindre visibilité quand à la régularité des livraisons.

    • tschok dit :

      @Félix Garcia,

      Grand mystère, on entend toute sorte de choses de la part de gens qui sont censés être informés. Ca va de 10 unités par ans, à 20, voire 40 et même 45.

      Ca nous fait un écart de 1 à 4,5 quand même. Entre celui qui dit qu’on est au taquet à 10 unités par an, sauf à ouvrir une nouvelle ligne de production, et un autre qui dit qu’on peut multiplier la production par 4, je pense qu’il faut s’habituer à une appréciation élastique de la réalité.

      On va appeler ça le brouillard de guerre. Soit dit en passant, c’est une info qui n’a pas à être divulguée, elle est très sensible, surtout en ce moment.

  30. JC dit :

    Triste Sir ! Élevé comme ses homologues US à la haine du communisme qui ne peut être que russe. Enfin, ils vont l’avoir cette guerre tant rêvée.

    • lgbtqi+ dit :

      Si ça peut vous inquiéter, toute personne qui a été élevée avec toute autre presse, littérature et reportages autres que soviétiques, chinois, nord-coréens … a l’exécration du communisme, cette organisation crimininelle internationale qui fit 90 millions de morts en moins d’un siècle et vis-à-vis de laquelle des déportés ont chanté « nous avons laissé un des nôtres sous chaque travée » (de chemin de fers qu’ils ont construits, sous les coups, la faim et le froid).

      Maintenant, si vous voulez continuer à faire l’apologie de crimes contre l’humanité, vous en avez la responsabilité…

    • Mica X dit :

      La Russie, communiste ?

      • lgbtqi+ dit :

        Comme la Chine. Les dictateurs en place ne sont dupes d’aucune idéologie. Ils savent juste les utiliser pour manipuler ce qu’ils pensent être « leurs » peuples. Et s’il faut ré-insuffler un peu d’air putride du communisme, ils n’hésitent pas à le faire. Cf les emblemes communistes dans l’armée de poutine.

  31. Gplt dit :

    Comme quoi les Retex ne sont pas objectivement menés, le tout technologique ne peut compenser la chair à canon. Les conflits comme le Vietnam, l’Afgha, etc…. montrent bien que une armée moderne mieux équipée que l’adversaire doit tout de même durer. Ça n’existe pas une guerre pliée en 3 jours. On constate que les armées européennes sont vraiment en retard sur soit la qualité, soit la quantité soit les deux. Espérons que les adversaires nous laisseront le temps de redimensionner et que nos dirigeants sauront mettre l’argent pour cela. Et la dernière question est : est-ce que les français accepteront d’aller au combat ?

    • JC dit :

      ….aller au combat, avec moins d’avions, moins de chars, moins de navires, moins de canons, moins de munitions, moins de motivation ! Telle est la question !

  32. Alerame dit :

    Ces individus on le delirium tremens. Ils sont en mal de guerre et sont prêts à enflammer la planète pour leur propre plaisir. Ils prennent leurs désirs pour des réalités. Après la mort cérébrale la réscucitation.

  33. Alpha dit :

    Mouais… Ou comment prendre ses désirs pour des réalités: Le Royaume-Uni est dans une situation économique bien pire que la France et son armée est dans le même état!

    Napoléon avec sa grande armée de 300 000 hommes avait, du moins sur le papier, de quoi faire la guerre à la Russie sur le continent européen et l’on sait comme l’histoire s’est terminée…

    Alors les british, il ferait mieux de régler leur problèmes locaux (comme l’Ecosse qui exige l’indépendance par exemple ou l’Irlande du Nord qui pense à rejoindre l’Irlande depuis le Brexit) sinon ils n’auront même plus assez de troupes pour lagarde d’honneur de la reine!

    • Aramis dit :

      « Napoléon avec sa grande armée de 300 000 hommes avait, du moins sur le papier, de quoi faire la guerre à la Russie sur le continent européen et l’on sait comme l’histoire s’est terminée… » Il avait plus.

      • Alpha dit :

        Non! Quand je parle des 300 000 hommes de la Grande Armée, je parle des troupes françaises! Les 600 000 hommes de la Grande Armée attaquant la Russie correspond à une liste à la Prévert de troupes venant de tous les pays européens envahis par Napoléon…

        Dans le détail:
        350 000 Français, si on y compte les Belges et les Hollandais
        98 000 Biélorusses, Polonais et Lituaniens
        35 000 Autrichiens
        25 000 Italiens
        24 000 Bavarois
        20 000 Saxons
        20 000 Prussiens
        17 000 Westphaliens
        15 000 Suisses
        4 000 Espagnols
        4 000 Portugais
        3 500 Croates

    • lgbtqi+ dit :

      Mouais… Il est probable que les combats ne se dérouleraient pas en Russie, mais dans les territoires envahis par la poutinie. Car il vous a échappé que l’envahisseur est bel et bien la poutinie.

  34. Eowya dit :

    Renforcer leur armée en réduisant leurs effectifs ? Ils en ont de bonnes ! Ce que le conflit d’aujourd’hui nous apprend, c’est bien que la qualité, c’est bien, mais la quantité, c’est important aussi…

  35. Jérôme dit :

    C’est assez pathétique en fait de voir d’anciennes puissances aller encore plus loin dans l’ineptie face à une défaite inéluctable…Assez intéressant de voir la Chute d’une Civilisation (Culture Wok et compagnie) arriver en fin de parcours. C’est peut être finalement le syndrome du Titanic. Il suffit de voir , par exemple pour la France, une copie d’un élève de Terminal pour comprendre où ce pays en est arrivé ou alors d’écouter d’anciens colonels ou généraux sur des plateaux TV pour comprendre la médiocrité dans laquelle est tombé ce pays. Quant aux fervents défenseurs de l’Amérique (USA) (Finalement des traîtres à l’intérêt de la France et de son avenir), je leur conseille d’acheter des lainages, de faire des réserves pour l’hiver et de commencer à faire du Vélo. C’est fort probablement l’avenir qu’ils méritent!;-)

    • lgbtqi+ dit :

      S’il y a bien traîtrise c’est du côté de ceux qui soutiennent l’agresseur de la liberté en Europe au profit de la poutinie.

      Et s’il y a bien médiocrité, ce n’est pas seulement au niveau des copies du bac, mais aussi dans l’évocation du wokisme et autres marottes comme explication universelle et définitive.

      Pourquoi ne pas essayer les Lémuriens ? ça explique encore mieux !

    • MERCATOR dit :

      @Jérôme

      «  »pour la France, une copie d’un élève de Terminal « ( peut-être dans un aéroport ?)

      Il est préférable lorsque l’on parle d’orthographe de ne pas faire de fautes !

    • tschok dit :

      @Jérôme,

      Ne pas confondre culture wok et culture woke. Wok, c’est de la bouffe asiatique. En fait, ça désigne un ustensile de cuisine.

      Quand vous donnez des leçons de décadentisme, essayez de ne pas commettre de fautes d’orthographe qui changent le sens des mots, parce que ça trahit votre ignorance, ce qui fait perdre de la force à votre propos.

      Un ignare qui donne des leçons de culture, ça n’impressionne pas les gens, vous comprenez?

      Sinon, pas particulièrement besoin de mettre une majuscule au mot vélo, qui n’est pas un nom propre, ni à « Terminal », mais un e à la fin aurait été bienvenu. On écrit donc « terminale », tout simplement. Même chose pour « Chute d’une Civilisation ».

      J’ouvre une petite parenthèse sur l’utilisation de la majuscule, dans sa fonction démarcative: on peut effectivement utiliser la majuscule pour donner une certaine importance à un mot dans une phrase, bien que cela relève plus de la coquetterie que d’un usage bien établi.

      Mais si on le fait, il faut que cela soit cohérent. Donc, quand vous mettez une majuscule à « Chute d’une Civilisation », mais aussi à Vélo », on se demande ce que ces mots ont à voir entre eux. On n’est pas exactement sur le même plan, voyez? Ou alors, si on est sur le même plan, ça donne « Chute à Vélo ».

      Au départ on est sur le plan de la grandeur et de la décadence des civilisations et ça se termine en accident de circulation. Il y a un hiatus.

      Et puis on se demande pourquoi vous n’en avez pas mis à « lainages » ou « réserves »:
      – Acheter des lainages
      – Faire des réserves
      – Faire du Vélo

      Pourquoi « Vélo » a une majuscule et pas « lainages » et « réserves » alors que ces trois mots ont une fonction identique dans la phrase? On sait pas.

      Je reprends.

      Pourquoi je vous fais ces remarques? Dénoncer la médiocrité de la société est souvent une façon pour le locuteur de se placer lui-même au-dessus de la masse, en affirmant implicitement sa supériorité sur autrui. Bon, très bien, on a tous le droit d’être de gros prétentieux qui pètent plus haut que leur cul. Mais dans ce cas, il faut tenir son rang et soigner son expression.

      Et, trop souvent, les gros prétentieux qui affirment que les autres sont des nuls, d’une part racontent eux-mêmes de grosses conneries et, d’autre part, commettent eux-mêmes des fautes d’orthographe basiques, ce qui n’est pas grave en soi, mais disons que ça casse la magie du truc, quoi.

      Donc, quand vous tenez des discours sur le niveau qui baisse, il ne faut pas qu’on se rendre compte que c’est surtout le vôtre qui est faible. C’est ça le truc à éviter quand on est un décadentiste un peu réac sur les bords, pas très malin, et qui veut balancer son laïus sur la-fin-du-monde-est-proche.

      Voilà, c’était quelques conseils pour réussir un bon com décadentiste aux accents eschatologiques. On croit trop souvent qu’il suffit de vieillir pour devenir ipso facto un vieux con prétentieux de bon niveau. Non, l’âge ne fait pas tout, il faut quand même un peu travailler sur soi-même et sur sa présentation. C’est ce qu’on néglige, car on a malheureusement trop souvent tendance à se reposer sur ses lauriers.

      Allez, courage!

      Sinon, sur le fond c’est bien. Bon, c’est du classique, quoi. Vous ne vous êtes pas foulé, mais ça reste dans les canons du genre.

      • FabGreg dit :

        Excellent, jubilatoire !

        Petite excuse envisageable, un correcteur orthographique mal maîtrisé / relu.

  36. Sergio dit :

    Affirmation un tantinet prématurée. Je ne serai pas surpris que la première ouverture du feu « Otannienne  » ait lieu quelque part près de Taiwan. Mais bon, un petit laïus sur une guerre imminente en Europe, ça mange pas de pain et justifie l’augmentation du budget de la Défense, même s’il n’a complètement tort.

  37. Slil dit :

    Toujours la même stratégie des anglo-saxons depuis deux siècles, entretenir la guerre pour affaiblir le continent

  38. Nico from UK dit :

    Une partie de l’élite britannique vie dans une sorte de mirage ou l’Empire existerait encore et l’Angleterre serait une grande puissance. Mais comme la France son armée est une armée expéditionnaire qui peut faire illusion en Irak ou au Mali. Dans les faits, a part cette petite armée professionnelle, personne ne serait partant pour défendre son pays : Londres est comme Paris, un hotel.

    • Lado dit :

      Tout à fait, situation militaire identique ,mais contrairement au Français ils n’ont aucun sens du ridicule..la lecture du Daily Telegraph ou du Daily Express et des commentaires est afflgeant de bêtises « cocardiéres » (si ce terme vaut pour les Brits)

  39. lgbtqi+ dit :

    Sans surprise, sans la moindre surprise, on constate une belle levée de boucliers des agents d’influence pro-poutine dans les commentaires à cet article.

    Quand la quantité est destinée à donner l’illusion d’une pertinence…

    Comme sur poutine-tv.

    • jyb dit :

      @lgbtqi
      vous êtes sérieux ? vous avez posté plus de 20 commentaires…

      • Robert dit :

        Jyb,
        Ne vous laissez pas déstabiliser par les méthodes habituelles des désinformateurs.
        Continuez à dire ce que vous avez à dire et à nous de faire la part des choses.
        Pour certains, c’est le camp américain qu’ils défendent, gratuitement ou pas, pour LGBT elle voit en Poutine un opposant à sa dictature de la fesse et du nombril, pour d’autres, c’est la vanité de se prendre pour un grand commentateur de choses importantes.
        Continuez, laissez dire, la vérité finit toujours par sortir du puit.

        • tschok dit :

          Je tire que de la flotte de mon puits. Comment vous faites pour avoir de la vérité, vous?

          Faut puiser beaucoup, peut-être? Arf! Ca m’épuise. Je vais brancher une pompe.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « vous êtes sérieux ? vous avez posté plus de 20 commentaires… » Parce que « Radio Kremlin » est très actif sur ce blog!

      • lgbtqi+ dit :

        Eh oui, je suis très sérieuse.

        Certes, cela contrarie les espoirs de ceux qui souhaiteraient que quelques pro-poutine puissent envahir le site sans contradiction.

        Mais, hélas en quelque sorte si je vous suis bien, il y a ici d’autres avis et commentaires que ceux d’Aleksandar / paddybus / Robert / guillotion-shimou-fékaka-covid-19 / tulio / nico-from-« uk » / fabrice / petitjean.

  40. Amiral_sub dit :

    en europe on a cru naivement à la fin de l’histoire, que la Russie n’est pas le pays tout moisi qu’il était. On s’est trompé, on va devoir se réarmée sévèrement et s’entrainer à un conflit de « haute intensité » (la guerre totale). Chaque jour qui passe je me demande si un missile Russe est tombé en europe

    • Maya dit :

      Sinon la pluie de missiles de l’immigration massive , pas de commentaires ?.