Le futur véhicule fardier des troupes aéroportées et des forces spéciales qualifié par la Direction générale de l’armement

En octobre 2017, la Direction générale de l’armement [DGA] notifia à l’entreprise française UNAC la commande de 300 RIDER, c’est à dire des véhicules tout-terrain de type fardier, avec 172 remorques, pour un montant de 44 millions d’euros.

Il s’agissait alors de répondre à un besoin exprimé par les forces spéciales et les troupes aéroportées [TAP], qui cherchaient un petit véhicule de transport rustique, pouvant être à la fois aérotransportable, aérolargable et héliportable. Et cela afin de permettre aux commandos et autres parachutistes de se déplacer rapidement avec leur matériel [soit une charge de 50 kg, hors armement et équipement de protection] après avoir été largués [ou déposés] à une distance de sécurité par rapport à leur zone d’intervention.

Encore en développement au moment de la commande de la DGA, le RIDER [Rapide Intervention Droppable Equipment for Raiders] devait commencer à entrer en dotation en 2021, avec soixante exemplaires livrés à cette échéance. Et la totalité de la commande aurait dû être exécutée avant 2025. Mais comme le très attendu « Système de mise à terre des chuteurs opérationnels » [SMTCOPS], commandé à la même époque auprès de Zodiac Aerosafety Systems, le programme a pris du retard.

Cela étant, le 15 juin, la DGA a annoncé qu’elle venait de prononcer la qualification du RIDER après une campagne de tests menée par ses centres d’expertise et d’essais, en relation avec la Section technique de l’armée de Terre [STAT], dans des conditions réprésentatives des « divers théâtres d’opérations où sont couramment déployées les unités combattantes qui recevront ce véhicule ». Les essais de mobilité ont ainsi eu lieu dans le « sable de Biscarrosse, dans la boue de Fontevraud et la rocaille de Canjuers ».

Dans le dossier de presse qu’elle a diffusé pour l’édition 2022 du salon de l’armement terrestre EuroSatory, la DGA met en avant la « rusticité » du RIDER, lequel « n’a acune électronique, ce qui le rend facilement et rapidement réparable en cas de panne pendant une opération ».

D’une masse de 2 tonnes, ce véhicule fardier dispose « d’une forte capacité de franchissement ainsi que de déplacement sur des terrains inaccessibles aux 4×4 classiques’, souligne encore la DGA. En outre, pouvant être armé de deux mitrailleuses de 7,62 mm, il est en mesure de tracter un mortier de 120 mm ou transporter une charge de 400 kg avec sa remorque. S’il a été conçu pour permettre aux parachutistes et autres commandos de se déplacer plus aisément, le RIDER peut être utilisé pour d’autres tâches, comme par exemple la reconnaissance ou encore l’évacuation de blessés.

Normalement, les huit premiers RIDER seront livrés d’ici la fin de cette année. Les livraisons des autres exemplaires s’étaleront jusqu’en 2030. Les forces spéciales en recevront 120, les régiments de la 11e Brigade parachutiste [BP] devant se partager les 180 restants.

Photo : UNAC

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

77 contributions

  1. PK dit :

    « n’a acune électronique, »

    Gros mensonge. Le moteur est KOHLER KDW1404 Tiers III, donc un diesel. Je suppose que tout le système d’injection a minima est fardé (LOL) d’électronique…

    Je suppose que les super techniciens qui ont pondu la réclame côté DGA voulaient dire  « possède le strict nécessaire en électronique ».

    • scalectric dit :

      C’est un véhicule tout carburant sans aucune gestion électronique
      en revanche je trouve la garde au sol un peu basse et le poids quand même élevé

      • ulysse dit :

        @scalectric. oui je me suis toujours étonné, moi aussi de la taille des roues et de la faible garde au sol….mais à voir sur le terrin. confiance dans les ingés…

      • Patrico dit :

        Oui tout a fait , et aussi un centre de gravité très haut ! L angle a 90 ° sous le pied du soldat va talonner en terrain défoncé ! Es ce qu ils on consultés les constructeur chassis chevronnés des 4×4 du rallye des Cimes ? Hummm
        J espére juste qu il ne soit pas trop étroit ! Mais a suivre . Merci a vous tous !

      • Aymard de Ledonner dit :

        Je pense que 2 tonnes c’est le poids max.

        • Paddybus dit :

          Non, c’est le poids à vide, et au max, il est à 2,8 tonnes… si vous ajoutez la remorque, ça fait lourd pour seulement 60 cv…
          Au vu des dimensions, je pensais qu’il était bien plus léger… Espérons au moins qu’il est indestructible…

    • MERCATOR dit :

      @PK

      « Ce véhicule tout-terrain aéroloargable a été conçu sur mesure pour répondre au cahier des charges», précise le 16 juin à L’Usine Nouvelle Benjamin Espana, chargé d’affaires Défense d’Unac. Robuste, le Fardier n’a ainsi aucun système électronique pour éviter toute panne non-réparable en opération.

      Or ,le diagnostic des pannes des systèmes d’injection électronique est complexe. Il est quasiment obligatoire de passer par un outil de diagnostic pour situer le défaut et ainsi pouvoir déterminer la cause de la panne.
      Donc une seule solution, une pompe distributrice, couplée avec la distribution comme dans ma vieille 403 diesel de mes 20 ans , robuste( certains taxis parisiens ont dépassé le million de km ) mais très bruyante.

    • vrai_chasseur dit :

      @PK
      ??
      C’est justement la conséquence du travail de la DGA : elle a expertisé la rusticité de l’engin et a remplacé entre autres le moteur Caterpillar monté d’origine par UNAC, par ce moteur Kohler pour cette raison.
      Le Kohler est le rêve du mécanicien à l’ancienne, extrêmement robuste, pas d’électronique, pas de turbo, injection indirecte par pompe mécanique monté en tête comme sur les moteurs d’il y a 50 ans. Et il avale tout, du kérosène aviation aux fuels lourds à fort taux de soufre. Sur certains engins agricoles en Afrique du nord équipés de ce moteur, ils mettent même directement du pétrole brut.
      La DGA a certes des défauts, je ne dirai pas le contraire. Mais globalement elle fait son boulot et c’est très bien ainsi…sa présence évite comme aux USA, que les militaires se fassent fourguer directement par l »industrie des fusils à tirer dans les coins (voire des avions de chasse) qui coûtent un bras et qui ne marchent pas.

      • PK dit :

        AU temps pour moi, j’avais lu de travers la spec du moteur. J’avais été influencé par le « conforme à la réglementation de l’UE sur les polluants » qui n’était pas – à mes yeux – compatibles avec l’injection indirecte.

        Donc mea culpa : il semble que la formulation soit exacte dans ce cas 🙂

      • VinceToto dit :

        Merci pour l’info. Ils ont réinventé la Jeep de 1941! Pas bête.
        Sinon, il y a beaucoup plus rustique pour transporter du poids: une remorque derrière un motoculteur.

        • Sempre en Davant dit :

          La Jeep devait être sous 700kg : sic.

          Très juste pour les motoculteurs et particulièrement ceux doté d’une « remorque motrice » comme chez AEBI et les motoculteurs devenus tracteur articulés comme chez Pasqualini qui pour un Fardier et non un buggy devraient inspirer les ingés.

          Ça mériterai une vrai réflexion en gardant en tête qu’il faudra moins bruyant qu’un monocylindre diesel… Vive moteur Bernard quand même!

    • totoro dit :

       » Je suppose que tout le système d’injection a minima est fardé (LOL) d’électronique…  » il existe encore la tonne de diesels, notamment nautiques, injectés, et avec zéro électronique. C’est même limite plus facile pour un diez que pour un Otto de tourner sans électronique

    • Lascie dit :

      Moteur caterpillar sans calculateur, ni électronique.

    • MW dit :

      Moteur us , alors , que nous avons dans la même gamme le moteur bernard de 1920…

  2. Félix GARCIA dit :

    Est-ce qu’il serait envisageable de mettre des Camcopter S-100 sur les remorques ?
    – Dimensions
    Diamètre du rotor 3,4 m
    Longueur 3,091 m
    Hauteur 1,042 m
    – Masses
    À vide 97 kg
    Charge utile 50 kg
    Maximale 200 kg
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Camcopter_S-100

    Ou des V-BAT ?
    Design and features of V-BAT 128 UAS
    « The V-BAT 128 unmanned aircraft features VTOL capabilities and a small footprint, which allow for easy launch, transport and operation. The drone has a length of 2.74m and a wingspan of 2.95m. It weighs 56.6kg, including fuel and payload.
    The aircraft’s assembly can be performed in less than 30 minutes by two personnel and the system can be transported and deployed by a minivan, light tactical vehicle or a helicopter such as Black Hawk. »
    https://www.airforce-technology.com/projects/v-bat-128/

    Une remorque avec 8 tubes de lancement pour équivalents Switchblades 300/600/Blackwing ou de Hero 120/400 ?

    Une remorque avec HELMA-P ?

  3. Massada dit :

    Là on est en plein Mad Max !

  4. rga dit :

    Sokay, mais on en reste toujours dans le « léger et félin »…Vu la casse de matériels de tout poil en Ukraine, on devrait changer de format,: A moins que cela ne soit destiné a casser du français de low-class dans le 93, où a réprimer une insurrection à Monaco.

    • Dolgan dit :

      Leger et felin, c’est un peu le principe des opérations aéroportées (/larguées)

  5. Raymond75 dit :

    Il existe un site qui permet de suivre l’actualité en Ukraine, en anglais mais un anglais assez simple :
    https://medium.com/@x_TomCooper_x

  6. Cyd dit :

    2 tonnes ? Pour une voiturette !

  7. Félix GARCIA dit :

    Des « semi-submersibles de débarquement furtifs » avec 4 Fardiers et leur remorque (ainsi que quelques motos [électriques ?]) pour les Forces Spéciales ?
    😀

    • Félix GARCIA dit :

      PS : Bah voilà ! Sur des BNE (Base Navale Expéditionnaire, équivalent des ESB [particulièrement le ESB-7, avec chambre d’immersion et pont d’envol pour drones]), avec un LARS (Launch And Recovery System : https://www.youtube.com/watch?v=TNHLb_NRo-c) à l’arrière du navire.

      PPS : Avec des dirigeables LCA60T de « Flying Whales » qui pourrait charger/décharger (soute de 96 m (L) x 8 m (l) x 7 m (H). 60 tonnes de charge utile) des Fardiers etc … sur le BNE, ou directement sur les navires/semi-submersibles furtifs de débarquement en fonction des missions.

      PPPS : Oui … je sais … « des idées, des idées, mais surtout des idées » !
      ^^

    • Félix GARCIA dit :

      Non, ça marche pas en fait. Ce serait max’ 2 Fardiers avec leurs remorques respectives, et 4 motos. Et tout le monde déjà installé.

  8. E-Faystos dit :

    En tout cas, pas de fermeture centralisée.

  9. Gilles dit :

    ils viennent de se rendre compte que le tout-électronique n’est pas la panacée.

  10. Clintgwa dit :

    Garde au sol de clio on dirait… Alors les capacités en TT …..

  11. R2D2 dit :

    « D’une masse de 2 tonnes, ce véhicule fardier  »
    euuh c’est pas deux fois plus que le fardier à base de Citroen?

    • Stivou dit :

      Garde au sol bien trop basse, pneumatiques pas adaptés, poids a vide trop important.. Quand on le voit en vrai ça fait encore plus peur 🙂
      On pouvait prendre du Polaris sur étagère ça aurait fait le job, ou pourquoi pas le Squad Infantry Vehicle adopté par les US, on y case minimum 7 mecs dessus + 1 x 7,62. Il y a un petit coté Auverland dans cette affaire 😉

  12. Morpheus dit :

    2 tonnes ! pour un format d’un SSV type Polaris.
    L’angle ventral et la garde au sol sont ridicule, mon vieux Toyota de 1985 fait largement mieux.
    Les mecs de la DGA n’ont jamais fait de franchissement, à la limite une méhari doit faire mieux.

    • philbeau dit :

      Il n’y a pas que la garde au sol , il y a aussi le centre de gravité . Dans les dévers par exemple . Et comparé à un Polaris , il ne doit pas y avoir photo sur la résistance structurelle .

    • Jack dit :

      Bravo pour cette analyse très fine qui surpasse (de loin) les travaux réalisés par la DGA. N’hésitez pas à leur envoyer des photos de votre vieux Toyota, ils seront certainement très intéressés par la comparaison entre un 4×4 civil et un fardier militarisé.

  13. Oliver dit :

    Il est question de lancer une mise à jour de la LPM pour passer en économie de guerre (réquisitions d’outils industriels publics pour produire de l’armement).
    Quand on pense à la conso d’obus de 155 mm par les ukrainiens. En une semaine est consommée la production annuelle US (6000).
    Tristesse de nos capacités industrielles alors que le grand soir se précise.
    Idem pour les troupes. Le service militaire suspendu (ndlr) mais plus de lieux pour accueillir une levée en masse.
    Les dividendes de la paix ont accouché de la mondialisation et de notre désindustrialisation. La cupidité des 1% nous perdra.

    • Aramis dit :

      « Idem pour les troupes. Le service militaire suspendu (ndlr) mais plus de lieux pour accueillir une levée en masse. » Il n’y a pas que les lieux qui manquent, il y a tout le reste et surtout l’envie de la population.

  14. Jean Le Bon dit :

    Le strict nécessaire [moteur] s’agissant de l’électronique…

  15. Lex dit :

    Le fardier de chez Lohr pesait 700kg pour une charge utile de 800kg.
    Là, on a 2 tonnes pour une charge de 400kg et une puissance plus ou moins équivalente (dans les 35cv).
    Il y a comme un problème, non ?

    • Nexterience dit :

      Les masses sont telles données pour avant ou après militarisation de l’engin?

    • Dolgan dit :

      1t à vide, 1t9 chargé + 400kg tracté.

    • Carin dit :

      @Lex
      Il pèse 1 tonne…
      Les 2 tonnes c’est son PTRA… bonhommes et remorque pleine compris.

    • Thomas dit :

      Petit souci de données
      Sur Unac, ils donnent 900Kg de charge utile + 400Kg remorque

      https://www.unac-france.com/defense/produits/fardier/

    • Shrike dit :

      Le site d’UNAC indique en réalité 900 kg de charge utile hors remorque, et 400 kg en plus dans la remorque. Ce n’est donc plus tout à fait la même chose.

    • Cytoyen Lambda dit :

      Excellente remarque, il suffisait de placer un moteur diesel du même type et ça aurait fait le travail.
      Après, nous ne connaissons pas les caractéristiques, supports divers, résistance aux mines etc… ce qui peut augmenter le poids… Et le prix.

  16. y dit :

    encore un truc ou il va leur falloir courrir à coté , comme avec les Lohr..??? Lohr ou d’ailleurs il n’y avait aucune place pour s’accrocher une fois les caisses d’obus , l’ UC du 120mm…etc …. sur le plateau…..donc ,comme d’habitude il fallait s’adapter…..et eviter toute rencontre avec les « z’autorités  » enmettant le Lohr recco 1 km devant ….!!!

  17. Sempre en Davant dit :

    Math, VladVirus22 : où êtes vous?

  18. W dit :

    La pub et les gadgets c est bien mais les magasins sont tristement vides ..et les français peu informés de cela avec des projets à 10 ou20 ans…à comparer avec les armées étrangères… l espoir fait vivre le

  19. Frede6 dit :

    13 ans pour une voiturette…grosse fatigue

  20. ed dit :

    Le PTAC est de 1940 Kg. Charge utile de 420 Kg et PTRA de 2640 Kgs
    On se rapproche des caractéristiques d’une jeep Willys : PTAC 1475 kg PAV 1113 kg PTRA 1951 kg
    Les anciennes formules ont encore de l’avenir 😀

  21. François dit :

    Je suis profane en la matière. Mais pas naïf ni allumé pour autant(67 balais)j’en ai vu pas mal.
    Les véhicules de tous genres ,je les pratique souvent….
    Y a-t-il quelqu’un de sensé pour proposer un matériel adapté aux missions.?????
    Ça fait 40 ans que nous faisons ça dans notre entreprise, ou est le génie français
    Les choses simples et qui marchent ne sont quand même pas l’apanage des citoyens lambda.
    Réveillez vous les ingénieurs nous avons besoin de vos compétences.
    Si nous dans notre coin nous arrivons à faire du matos qui marche alors pour pour vous ça doit être un déjeuner de soleil.
    Au boulot.les mecs soyez efficaces.

  22. Lulu dit :

    Une roue de secours en 2022? Pathétique…

    • Palu dit :

      Évidemment Lulu, ce n’est pas fait pour percer une ligne défensive !

  23. Dom dit :

    Durée de vie d’un soldat conduisent cette angin et certainement très faible

    • Jack dit :

      … Alors qu’un soldat à pied lourdement chargé a nettement plus de chance de survie.

    • Aramis dit :

      Plus grande que celle d’un soldat avançant à pieds.

    • Dolgan dit :

      Au moins égale à celle d un soldat sur le capot d un bmp.

    • Clavier dit :

      Sans protection contre les courants d’air, il risque d’attraper une angine…..

  24. VladVirus22 dit :

    Bambi.
    Brouette A Moteur pour Brigades d’Infanterie.

    • Palu dit :

      La mitrailleuse est trop en arrière, il faut ramener le bras de support vers l’avant en conception .

  25. Mike dit :

    Les vidéos de la DGA et du ministère des Armées permettent de constater un véhicule assez silencieux en dépit de la solution rustique du train moteur. Pour la tradition des fardiers, et apprécier le chemin accompli, on pourra toujours visionner des vidéos sur l’ancien Lohr FL500 et ses déclinaisons, sur la mule M274 américaine des Marines (Vietnam… ), la mule Crosley des années 1940, le Fresia F18, le Gama Goat, les Fiat SPA TL37 et TM40 de 1938, le Kurogane Type 95, la Horch 901 plus grande (1937), la très classique Kettenkrad, etc.

  26. ULYSSE dit :

    Personne sur le blog n’a encore évoqué le prix de la petite bête: 44 Millions d’euros pour 300 RIDER et 172 remorques , ca fait quand même 147 000 euros le RIDER!!! (en négligeant le cout des remorques). il est vrai que ce genre de marchés compte souvent les pièces détachées sur toute la durée de vie, et quelques bricoles. Mais il ya là de quoi s’interroger. A combien le POLARIS
    MRZR D2 ? De l’ordre de 50 000 USD selon les sources publiques…

  27. lgbtqi+ dit :

    Les civils pourront acheter quand ? Parce que là, ça va faire baver d’envie Mouloud qui passe sa nuit à faire du quad aller-retour sous les fenêtres d’une amie. Comme ça, il pourra se la jouer farces spéciales.

    • VinceToto dit :

      C’est plus marrant de piquer la golfette électrique pour emporter l’alcool du club! En plus la Police n’ose pas embêter les gens en golfette.

  28. Carin dit :

    Certains doivent s’imaginer que cet engin, est imposé par les ingénieurs de la DGA, et qu’il n’est pas adapté aux gars…
    D’une part il correspond au cahier des charges, et d’autre part, depuis l’affaire des PLFS, livrés bons pour le service par la DGA, et refusé par les utilisateurs, les constructeurs passent tous par ces fameux utilisateurs avant de soumettre leurs produits à la DGA…
    Ce fardier a été adoubé par les gars du COS et les paras, et c’est la raison pour laquelle il entre en service.
    La France est vraiment peuplée de chats… ça pleure toujours misère, mais leur vie se résume a manger, boire, niquer, et danser!

  29. sentinelle dit :

    je suis perplexe devant cet engin quand à son rapport poids volume puissance quand à la roue de secours je peux vous dire que depuis toujours dans le sable les pneus increvables percés pour un projectile ça ne le fait pas . d’expérience avec les progrès le pneu de l’EBR pleins ça pouvait rouler avec des morceaux en moins c’est dire que c’était pour faire la guerre !

  30. Ric dit :

    A plus de 100,000.00 euros la mini jeep cela me semble très onéreux.
    Qu’ont-ils prévu pour la protection contre les mines?

    • Carin dit :

      Pour éviter les mines, il est recommandé de ne pas emprunter les routes de Mr et Mme tout le monde!
      Cet engin est fait pour les FS, et les paras… vous les voyez sur les pistes?

  31. BOBY dit :

    Il existait l’AS24 de chez Herstal avec sa remorque suivit du fardier Lore.
    On avait mieux fait de reprendre le fardier AS24. Largement plus simple et plus pratique et aussi bien moins cher!

  32. Lolo-Ito dit :

    C’est pour les militaires qui ont perdu leur permis ?

    • Belzébuth dit :

      @ lolo-ito
      LOL, c’est vrai que cela fait voiturette ou caddy de golf.

  33. Goguette dit :

    C’est de l’inceste, les qualifications armement sont sous influence au sein de l’armée. C’est pas un hasard si d’anciens généraux travaillent ensuite dans l’armement. Le problème c’est qu’à la fin la pertinence d’une arme est déterminé par le constructeur lui-même. Un serpent qui se mort la queue. J’aimerais un rapport qualité-prix pour le MMP, merci. Sinon les norvégiens ont bien évalué le NH-90. Et vous?