La frégate Aconit a procédé avec succès à un tir de missile surface-air Crotale

L’an passé, la Marine nationale a régulièrement annoncé le succès de tirs de « munitions complexes » par certaines de ses unités, conformément aux orientations de son plan stratégique « Mercator ».

Nous devons « nous préparer au combat […] en intensifiant notre entraînement opérationnel, […] en développant des tactiques dans de nouveaux milieux, […] et en nous assurant de la fiabilité de nos modes d’action et de nos armes, y compris de nos armes complexes. Nous avons l’ambition de poursuivre et de valoriser toujours davantage les tirs de munitions complexes au cours d’exercices réalistes », avait en effet expliqué l’amiral Pierre Vandier, le chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM], à l’occasion d’une audition parlementaire.

Cela étant, et depuis le début de cette année, les tirs de munitions complexes par des bâtiments de premier rang se sont fait plutôt rares… Pour autant, et même si elle ne fait pas encore partie de cette catégorie de navires, la frégate légère furtive Aconit vient d’effectuer un tir de missile surface-air Crotale au large des côtes varoises, dans le cadre de sa mission de surveillance des approches maritimes européennes.

« Réalisé dans des conditions météorologiques idéales, ce tir a permis de montrer que le principal système d’armes de lutte anti-aérienne présent à bord demeure un moyen efficace pour contrer la menace venant des airs », a en effet indiqué la Marine nationale, ce 23 mai.

Pour cet exercice, il été fait appel à la société AvDef, laquelle propose des cibles remorquées ou larguées depuis un Falcon 20. « Les cibles utilisées pour les exercices de tir canon et missile sol-air, surface-air et air-air, se distinguent par leurs équipements, l’altitude et la distance de remorquage ou de largage », précise-t-elle sur son site Internet.

Pour rappel, les cinq frégates légères furtives de la Marine nationale étaient initialement toutes dotées du système surface-air Crotale CN2, reposant sur 18 missiles VT1, d’une portée de 13 km. Mais ce n’est désormais plus le cas.

En effet, les frégates Courbet et La Fayette ont troqué leur système Crotale par deux affûts SADRAL, armés de missiles MISTRAL M3 [missile transportable anti-aérien léger], dans le cadre de leur rénovation, laquelle a consisté à en faire des navires de premier rang, avec l’ajout d’un sonar de coque actif/passif à basse fréquence Kingclip Mk2 et de capacités de veille optronique améliorées. L’Aconit sera la troisième – et dernière unité – a être modernisée de la sorte.

Photo : Marine nationale

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

82 contributions

  1. Lagrange dit :

    Quel terrible gachis ce programme et notre flotte en générale. Dire qu’on aurait pu avoir une flotte de guerre.

    • marianne dit :

      Vu que nous n’avons aps été en guerre depuis bien longtemps tout cet argent non dépensé l’a bien été

  2. philbeau dit :

    Crotale : Missile moyenne portée 13000 m (15000 VT1) . Charge utile 13,9 kg .
    Sadral : missile très courte portée 6000 m . Charge utile 3 kg .
    On aimerait entendre à nouveau l’argument avancé pour l’installation d’un tel armement , adéquat pour le combat rapproché au sol , ridicule sur une frégate . Dire que les La Fayette « modernisées » sont des bâtiments de 1er rang n’est pas sérieux .

    • Wagdoox dit :

      C’est pas ca qui fait ou non des fregates de premiers rang mais ses capacites surface surface voir anti-soum.
      Pour l’anti aerienne ou l’anti missile, c’est un autre type de fregate qui doit s’en charger.
      Il parait evident qu’a la fin de la decennie la differentiation des specialites des differentes sera plus ou moins depassées. Je dis plus ou moins car meme une fregate polyvante pourra pas tout faire au meme moment, anti aerien et anti soum demande une navigation differente.

      • philbeau dit :

        Et quand il y a une menace air imminente , on fait quoi ? On appelle au secours la frégate ad hoc ? De toute façon ces frégates Lafayette sont congénitalement sous armées . Dommage ce sont de beaux bâtiments , qui ont été précurseurs en leur temps en matière de furtivité . De l’art de gâcher des atouts…

    • Moogli dit :

      J’ai l’honneur et le privilège de vous annoncer que le pavillon du bâtiment est en soie de Vuitton sertie 24 auréoles, agrémentées de tenues 28 rasées de près.

      En cas d’alerte radar sur acquisition adverse, les équipages d’élite sont formés pour un garde-à-vous destructeur que nul ne saurait oser défier (dixit Napoléon XV sur le trône de la Chneque qui chmoule).

      Autre chose ?

      L’élite ne saurait perdre de synapses à divaguer avec les gueux.

      Plaît-il ?

    • tschok dit :

      Crotale = pas multi-cibles.

      Guidage radar + IR par alignement sur la ligne de visée. Il traite une cible à la fois avec un ou deux missiles.

      Mistral = guidage IR passif « tir et oubli », qui peut être simultanément tiré sur autant de cibles qu’il y a de missiles sur le lanceur, avant rechargement.

      On a troqué un système à plus longue portée, mais mono-cible à guidage radar, contre un système à plus courte portée, mais multi-cibles, à guidage IR. Sur la vulnérabilité au brouillage/leurrage, le Mistral est en principe indifférent au brouillage radar et censé être résistant aux leurres IR de dernière génération.

      Les deux sont crédités de capacités antimissiles, mais tout le problème, s’agissant du Mistral, est de savoir si son autodirecteur accroche bien un missile qui se présente de face.

      C’est comme ça que j’ai compris le truc.

      Les FLF sont des bâtiments vulnérables, de toute façon. Elles font partie des navires qui n’ont en réalité pas beaucoup de chances de s’en sortir face aux missiles anti-navires de dernière génération. En fait, en cas d’engagement de haute intensité avec un adversaire doté d’armes modernes, il faut les faire évoluer dans la bulle de protection des navires qui sont équipés de l’Aster, ou alors supprimer toute menace anti-navire par missile dans les 200 km autour de leur zone d’opération.

      Il faut envisager cette frégate comme le complément d’un autre navire, comme la FREMM, par exemple, puisqu’elle est désormais équipée d’un sonar de coque performant. Donc son job serait plutôt l’ASM, avec quelques petites choses à côté. Mettons un peu de veille aérienne et de l’anti-navire, avec ses Exocet, et puis de l’AVT avec son canon de 100 mm.

    • Vinz dit :

      Vous oubliez le pavillon. A lui seul il a fait reculer toute la marine turque.

    • Jean Le Bon dit :

      Tout à fait exact !

  3. Machin 10 dit :

    Pas sur que ce soit vraiment très glorieux que du tirer du Crotale !

  4. Lucien dit :

    La modernisation, c’est de passer de…

    ce missile Crotale CN2 d’une portée de 11 km (plafond 30 000 pieds) et qui atteint Mach 3,5…

    à…

    la version SADRAL pour le missile Mistral d’une portée de 7 km (je n’ai pas trouvé le plafond) et qui atteint Mach 2,7…

    Cela ne m’étonne pas que les professeurs français trouvent les nouveaux élèves ukrainiens très doués en mathématiques. En France, on ne sait faire que de la comptabilité pour la réduction des coûts.

    • marianne dit :

      D’un autre côté à quand remonte le dernier avion abattu par une batterie anti aérienne française ? Ce tir de crotale, pour rien, on peu le voir comme de l’argent gaspillé.. Tout comme tous ces crotales achetés pour rien… car ils n’ont jamais servi…

      • oliv 75 dit :

        Oui, c’est comme assurer sa maison contre les incendies, ça ne sert à rien…jusqu’au jour où elle crame.

      • Pompes y doudou dit :

        oh vous savez tout les stocks de masques et de fournitures des hopitaux ne servent à rien il suffit de commander quand on en à plus disaient-ils

  5. HMX dit :

    Comparé au Crotale et ses missiles VT1, l’avantage du Sadral rénové et ses missiles Mistral 3 réside en ses capacités supplémentaires contre les navires légers, et hypothétiquement les missiles anti-navires subsoniques.

    Au chapitre des regrets et incompréhensions, on notera qu’on troque un système ancien équipé de 8 missiles ayant une porté de 15km, par un système composé de 6 missiles ayant une portée de 7 km. Les Mistral 3 sont certes plus modernes, mais de moindre portée. Pour illustrer le problème un drone comme le Bayraktar TB2 peut engager une cible à 15km avec ses munitions MAM-L. Or, ce sont précisément à des menaces de ce type que des frégates comme les FLF pourraient être confrontées dans le cadre de leurs missions de patrouille habituelles (Syrie, Libye, Yémen, Méditerranée orientale…).

    Il aurait été logique d’équiper un navire se voulant « de premier rang » par un système un peu plus capable que le SADRAL. On pense par exemple au MICA VL, qui aurait pu être embarqué en plage avant, voir sur les côtés du hangar. Mais non. Il faudra croiser les doigts pour l’équipage…

    • Dan le Bruch dit :

      Les 3 FLF modernisées reçoivent 2 SADRAL, soit 12 missiles

    • Moddus dit :

      Il y a 2 systèmes SADRAL, donc 12 missiles.
      Après, effectivement du MICA VL ou de l’Aster 15 (pour être cohérent avec le reste de la flotte) aurai été préférable.

    • Félix GARCIA dit :

      « Pour illustrer le problème un drone comme le Bayraktar TB2 peut engager une cible à 15km avec ses munitions MAM-L. »

      Ukraine Weapons Tracker@UAWeapons
      #Ukraine: Remains of a Ukrainian Navy Bayraktar TB2 UAV (75 Blue) were pulled out of the water near Sulina, Romania. As local media reports, its wreckage was drifting in the territorial waters of Romania already around at May 11th, but was recovered just recently.
      https://twitter.com/UAWeapons/status/1528796047492927489

      Une idée de l’armement utilisé pour l’abattre (il semblerait qu’il ait été abattu au-dessus de la Mer Noire il y a environ 15 jours) ?
      Si quelqu’un a vu passer l’info’ quelque part (« Est-ce que quelqu’un, que vous ne connaissez pas, vous a donné quelque chose ? ») …

  6. Félix GARCIA dit :

    « Réalisé dans des conditions météorologiques idéales »
    Je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est un pied de nez aux russes (Moskva / Москва) … mais peut-être qu’il est habituel de donner ce genre de détails …

    Quoi qu’il en soit, mes félicitations à nos militaires, ingénieurs et ouvriers.

    Pi là que démonstration est faite à nouveau que ça fonctionne bien (ouais … j’en sais pas beaucoup plus : est-ce que la cible fonçait sur le navire ? volait-elle en parallèle de celui-ci ? en sens inverse ? … j’imagine tout de même que ça se rapprochait des « conditions réelles ») … et là qu’on parle de revoir le format des armées …

    • Guillotin dit :

      @ Félix GARCIA : parceque c’est AUSSI de la faute des Russes, s’ils ont un climat continental ? Continuez donc avec ce genre « d’arguments,  » ça donne une image parfaite , et tellement ressemblante, de l’occident ….

      • Félix GARCIA dit :

        …………………
        -_-‘

        Je faisais référence au fait que les conditions météorologiques étaient proches de celles auxquelles le MOSKVA fit face lorsqu’il fut la cible de 2 missiles NEPTUNE.

      • asvard dit :

        [ … parceque c’est AUSSI de la faute des Russes, s’ils ont un climat continental ? … ]
        Oui c’est bien de leur faute. Plutôt que d’aller envahir leur voisin ils auraient pu aller le faire en Equateur ou aux iles Vanuatu où ils auraient un climat diffèrent.

  7. Rossignol dit :

    Missile VT1 = 13 km de portée
    Missile Mistral 3 = 6 km de portée environ
    Pas sûr que cette modernisation soit un progrès dans le domaine de la défense surface-air…

    • Leroutier dit :

      Probabilité de coup au but? Parce que si on double la probabilité de touché à 6km avec le Sadral par rapport au VT1 pourquoi pas…. Sinon effectivement ça ressemble plus à une perte de performance sur le papier.

    • Thaurac dit :

      Un peu plus de progrès et l’on se sert de la même protection que pour les chars…
      A des vitesses supersonique, 5 km c’est bien près , faut le toucher au premier coup, pas droit à un autre essai…

    • Dominick dit :

      Comme le dit justement @Lagrange « Quel terrible gâchis »
      Je l’ai souvent répété, les FLF sont de très bons bâtiments, bien entretenus et ayant encore un très bon potentiel pour durer car en partant sur une base de 35 ans de service, le retrait de ces navires pourrait s’échelonner entre 2031 pour la première (la Lafayette mise en service 1996) et 2036 pour la dernière (la Guépratte mise en service 2001).
      Puis pourquoi n’en moderniser que 3 sur 5, même si une option pour la modernisation des 2 dernières pourrait revenir sur le tapis.
      A ce jour, seule la Courbet et la Lafayette sont modernisées, l’Aconit suivra bientôt. La FLF Surcouf a quant à elle, reçu en 2017 un sonar de coque « BlueWatcher » à titre expérimental.
      Donc pour revenir à cette actualité, il est vraiment dommage après les modernisations notables (travaux structurel, systèmes de combat SENIT, moyens électroniques), que l’on se soit cantonné juste à un débarquement du système « Crotale » pour le remplacer par 2 systèmes « Sadral » équipés de missiles « Mistral 3 ». Pourquoi ne pas avoir laissé ce système « Crotale CN2 » avec une ultime remise à niveau de ses missiles vu qu’apparemment il serait encore performant et, lui adjoindre en plus les 2 systèmes « Sadral ».
      Quitte à débarquer quelque chose, je pense qu’il aurait été plus judicieux de remplacer la tourelle de 100 mm par une de 76 mm (OtoMelara) bien plus performante et surtout beaucoup moins lourde.
      Oui, il faut rappeler que l’augmentation de poids de ces bâtiments est très limité (poids lège 3200 T/3600 T en charge), ce qui laisse très peu de possibilité en terme d’ajout d’équipements.
      Autrement, à quoi sert l’ajout d’un sonar de coque « KingKlip Mk2 » si on n’équipe pas ces FLF de torpilles, déjà qu’il n’y a même pas de leurre anti-torpilles.
      Le remplacement des missiles antinavire « Exocet 2 » par des « Exocet 3″ va dans le bon sens et permet de donner à ses frégates des capacités antinavire, modernes, performantes et suffisantes d’ici leurs retraits du service actif.
      Pour terminer, je suis convaincu au vu des tensions mondiales, que l’état et l’armée ont raté une belle occasion de renforcer à moindre coût ses moyens navals car au fur et à mesure de l’entrée en service des FDI, ces FLF modernisées auraient permis de remplacer qualitativement et militairement les frégates de surveillance basées à Papeete, Nouméa et Port des Galets. D’autant que ces dernières sont construites aux normes civiles et n’ont donc que peu de valeurs militaires, voire aucunes. Les autres avantages de cette solution seraient en plus de renforcer significativement notre dispositif militaire et réaffirmer notre présence dans ces territoires ultramarins. Ceci aurait également permis de prendre le temps pour réfléchir à une solution adéquate en vue du remplacement de la totalité des FLF et FS, puis économiquement l’état aurait soufflé un peu.
      Alors, il n’est peut-être pas trop tard, modernisons l’Aconit et les 2 FLF restantes (Surcouf et Guépratte) en révisant et en gardant les systèmes «Crotale CN2 » et en complétant le dispositif par l’installation de 2 systèmes « Sadral » équipés de missiles « Mistral 3 ». Remplaçons la tourelle de 100 mm par une de 76 mm. En plus de l’intégration du sonar « KingKlip Mk2 », équipons ces navires de 2 tubes lance-torpilles (un sur chaque bord) et avec le remplacement des « Exocet » Block 2 par des Block 3, ces frégates rénovées pourront obtenir le titre de bâtiments de 1er rang, enfin presque. Peut-être reste-t-il aussi des systèmes de contre-mesures (lance-leurres Sagaie, Dagaie et autres) des ex-FASM et FAA pour compléter les dispositifs d’autoprotection passive de ces navires. Autre solution, acheter de nouveau systèmes de contre-mesures qui seront récupérables et transférables sur les futurs bâtiments de souveraineté en espérant que ce soit des corvettes ou des frégates bien équipées. Idem pour les tourelles de 76 mm qui pourront elles aussi être récupérées.
      Dernier avantage de ces FLF, c’est qu’elles possèdent une grande autonomie soit 9000 nautiques à 12 nœuds, certes c’est un peu moins que les 10000 nautiques à 15 nœuds des FS mais dans l’immédiat c’est amplement suffisant pour l’Indopacifique !

  8. Mr Wang dit :

    Pendant ce temps certains ont des SM-3/SM-6 ou des S-300 ou des HQ-9 + CIWS et puis il y a les frégates françaises avec une portée d’auto-défense de 6km désormais… Oui je sais il y a les missiles ASTER mais pas suffisamment.

  9. Pascal (l'autre) dit :

    Eh bien, le Beaujolais nouveau est sacrément en avance cette année!

  10. Durandal dit :

    Le Mistral Mk3 c’est vraiment le minimum, dans l’ensemble la marine est à des années-lumière de la guerre moderne.
    Soit tu fais des bateaux avec une reel valeur militaire, soit tu n’en fait pas.

    • HMX dit :

      « Soit tu fais des bateaux avec une reel valeur militaire, soit tu n’en fait pas. »

      Tout à fait d’accord. Surtout qu’ici, on parle de navire dits « de premier rangs », et non de simples patrouilleurs ou navires de souveraineté. Un système de défense sol/ait d’une portée de 7 km sur un navire de premier rang, c’est une mauvaise farce, et une mise en danger délibérée de l’équipage si ce navire est appelé à servir à proximité d’une zone de conflit.

  11. Manu34 dit :

    Ce dont on se fout, c’est de la profondeur de la crasse de ta médiocrité, qui va comme toujours de pair avec la certitude pathologique d’être dans le vrai alors qu’on est juste un âne inculte. Retourne sur Facebook, tu trouveras plein de petits copains super cultivés et « aware » comme toi. Ici tes niaiseries hors sujet n’intéressent personne.

  12. Les caesar portent à 40 km.

  13. fabrice dit :

    Quand vous serez à Abidjan avec une foule de personnes criant « à mort les Français », vous ne vous poserez pas la question de savoir à quoi sert l’armée… « Les globalistes » ? Pourriez vous nous expliquez le concept ? Les Rothschild ? Lesquels ? Soros ne finance pas vraiment ce que d’autres milliardaires financent…L’Open Society de Soros par exemple finance pas vraiment la même chose que la fondation Edmond de Rothschild, je dirai même que c’est totalement différent…L’un finance les mouvements pro palestiniens et antisionistes, l’autre a financé la construction de la Knesset (je donne un exemple)….C’est pas vraiment la même chose…L’imbécile confond tout, le sage distingue. L’armée obéit au GVT, le GVT de la France agit en fonction de ses intérêts politiques, de ses préjugés et du principe de réalité.

  14. Benoit dit :

    Je croyais que le Croatie était au musée depuis longtemps.

    Frégate de premier rang avec des mistral ? Je ne comprends pas la logique.

  15. ONERESQUE dit :

    A 200% en phase avec tous les nota bene sur les portées et vitesses, le VT1 était initialement un missile de VOUGHT USA racheté par Thomson ( THALES ) et dispose d’excellentes caractéristiques en accélération et déport…..Toute cette « refonte » n’est qu’une mascarade pitoyable sous forme d’un « cache-misère » car il n’est plus supportable d’assurer la maintenance d’un système dont les pièces sont devenues rares…..Alors, on prend du MISTRAL 3 recyclé et on descend d’un cran….Natürlich, on avait pas les moyens des Quataris qui se farcissent d’excellents MICA VL NG sur leurs corvettes……..du cache-misère au CASH-Mystère résolu……

    • Frede6 dit :

      La logique est effectivement celle ci on a remplacé des missiles quasi obsolètes avec un système de rechargement très capricieux contre des missiles disponibles depuis leur débarquement des FASM. Vraiment du minima dans une pure logique comptable. Au passage on a échangé de la portée contre une capacité tire & oublie / multi-cibles très théorique, rien de très glorieux en effet. Néanmoins, je garde en mémoire que la CT du Crotale était régulièrement brouillée lors d’Adex avec des M2000 de l’AdA. Donc la décision me semble la moins pire compte tenu de notre absence d’ambitions navales.

  16. Themistocles dit :

    Il est certain que ça coûte moins cher que d’installer les tubes d’ASTER 15 qui étaient initialement prévus. Mais pour une canonnière comme les La Fayette ça suffit sans doute. Tant qu’on ne les compte pas comme fregate de 1er rang et qu’on ne leur demande pas le même boulot, ce qui est moins sûr. Petit, lent pas armé, le syndrome des batminets français jusqu’au FREMM. Mais là, il a fallu réduire le programme de moitié. Une autre méthode de Bercy. Après tout, il paraît que l’arme la plus redoutable est le pavillon français , dixit un amiral bien soumis…..

  17. Dan le Bruch dit :

    Attention, la réelle différence est celle-ci :
    Crotale : un missile voire deux en salve sur UN seul objectif,missile guidé par le porteur, donc un unique objectif traité à la fois…
    Mistral : missile tir et oublie… possibilité de traiter plusieurs objectifs en même temps.

    • tschok dit :

      @Dan le Bruch,

      C’est la faiblesse de ce système. L’armée de l’air mettait (ou met toujours?) en oeuvre des batteries qui comptaient plusieurs lanceurs qui, chacun, séparément, pouvaient traiter une cible, ce qui fournit une capacité multi-cibles égale au nombre de lanceurs mis en batterie, jusqu’à la limite de traitement du radar de désignation, qui je crois est de 12 cibles simultanées.

      La durée de vol du missile lors d’une interception standard doit être de 20 s ou 30 s, délai durant lequel le radar de poursuite doit rester verrouillé sur sa cible. Ensuite, le lanceur peut se tourner vers une nouvelle cible pour l’acquérir, puisque le radar de poursuite est coaxial, ce qui est en fait le principe même de ce système, qui ne nécessite qu’un seul radar de poursuite (pour le missile et la cible).

      Au final, ça fait quand même une grosse installation pour une capacité multicible réduite. Et sur un navire, il n’y a qu’un lanceur, donc pas de capacité multicible.

      Le Crotale naval est donc réputé inapte à repousser des attaques de saturation ou complexes, sauf si les avions ennemis ont la courtoisie d’attaquer chacun à leur tour dans un intervalle d’une quarantaine de secondes, un peu moins s’ils se présentent tous sur le même axe.

      Si les mecs sont cons à ce point-là, ce système est efficace.

      Cela dit, c’est aussi le cas de beaucoup d’autres systèmes, notamment russes. J’ai cru comprendre que la perte du Moskva était due à une exploitation astucieuse de cette faiblesse par les Ukrainiens.

  18. didi dit :

    j’ai quitté la marine en 2001, j’ai fait une grande partie de ma carrière sur le missile crotale qui était déjà dépassé à l’époque !
    pauvre marine, pauvre France ! les frégates , bateaux précurseurs en leur temps étaient prééquipées pour des lanceurs verticaux ! transformés depuis le début en poste d’équipage…

  19. joe dit :

    Merci d’avoir chois un pseudo en total adéquation avec votre bloubiboulga gaucho-comploto-gerbant :)… En plus tout le monde sait que ce sont les lézards de la planète Amhuk qui contrôlent le monde.

  20. marianne dit :

    je croyais Macron de droite. on s’y perd entre les anti-américains et les pro russes…

  21. Yoyolegigolo dit :

    Le nivellement par le bas c’est vraiment à la mode en France, au plus le système est désuet, au plus on l’acclame…. remplacé du CROTAL par du SADRAL c’est comme passer du hk416 à la MAT49…
    On à un moment donné faudrait penser d’arrêter de sous équiper les frégates en pensant qu’elles ne craignent rien car elles sont sur l’eau
    La FDI aussi est une belle prouesse de nivellement par le bas … quand on voit qu’elle ne possédera même pas de MDCN… enfin bref , le jour où sa pète faudras pas venir pleurer  » ouin ouin on à pas assez de munitions pour tenir la guerre , on à pas assez de bâtiments avec munitions complexes  » on vous auras prévenu

  22. Posca35 dit :

    A quoi sert la construction de navire si on n’a pas les moyens de les armer ? Faire des cibles flottantes ??

  23. Romain B. dit :

    Ce serait bien si les commentaires complotistes et antisémites comme celui-ci faisait l’objet d’une modération. Merci d’avance.

  24. Parabellum dit :

    On modernise à reculons…au lieu d avoir des engins longue portée et multiple…les navires de surface n ont pas grande chance de survie tant face à des missiles qu aux sous marins…et ils sont lents…mais on aime le bla bla…

  25. Michou dit :

    Quand on en arrive a faire d’un tire de missile surface-air Crotale un « évènement » c’est qu’il y a de quoi s’inquiété !
    Quant a l’installation du mistral… on défend nos frégates avec de simple Manpads.

  26. vrai_chasseur dit :

    Tout les utilisateurs de Crotale sont satisfaits de leur efficacité
    – La Chine, reine de la copie, est très contente de son Hai-Hong-Qi 7 (HHQ-7)… copie du Crotale français. Elle avait réussi à s’en procurer en petite quantité pour les rétro-ingéniérer. La majorité de ses frégates sont montées avec des HHQ-7, dont les Type 054, ….copies des La Fayette françaises, propulsées avec des copies de turbines SEM Pielstick fabriquées sous licence à Shaanxi.
    – La Finlande possède des batteries mobiles AA terrestres les ITO 90M, des Crotale VT1 montés sur châssis 6×6 Sisu genre VAB, avec radar de poursuite intégré. Avec une allonge supérieure aux Starstreak anglais, ils seraient très utiles aux ukrainiens si la Finlande décidait de moderniser encore plus son AA terrestre à l’occasion de sa candidature OTAN.

    • tschok dit :

      @vrai_chasseur,

      Vous êtes sûr pour les turbines des 054?

      D’une part parce que sauf erreur SEMT Pielstick faisait surtout du moteur diesel à piston et d’autre part parce que les 054 sont CODAD.

      Et ce n’est pas de la copie, mais de la licence.

  27. vno dit :

    « Réalisé dans des conditions météorologiques idéales, ce tir a permis de montrer que le principal système d’armes de lutte anti-aérienne présent à bord demeure un moyen efficace pour contrer la menace venant des airs »

    Par mauvais temps ? avec veille IR et Radar perturbée ?

    J’espère que nos brelles de communicants se rendent compte qu’ils participent à la désinformation de nos élus convaincus que nos armées sont au niveau et bien dotées ? continuer les gars vous êtes les meilleurs !

  28. olivier 15 dit :

    Je ne voudrais pas servir dans la Marine Nationale, ces temps de crises. Parce que, comme dirait cet imbécile d’officier ( pas d’autre mots pour le qualifier ), avoir un pavillon en premier armement, euhh….

  29. Patatra dit :

    Un missile peut-être plus capacitaire au dépend de la portée d’engagement…
    C’est quoiqu’il en soit trop léger pour une soit disant frégate de premier rang.

  30. Ératosthène dit :

    Tout à fait :
    – Atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation : nos gouvernants ont-ils trahi la France ?
    https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/martine-baheux-mckinsey

    – Qui est complotiste ?
    https://constats.over-blog.com/
    2022/05/qui-est-complotiste.html

    – « 2000 mules », un documentaire sur la fraude électorale à l’élection américaine de 2020
    https://www.francesoir.fr/politique-monde/2000-mules-un-documentaire-sur-la-fraude-electorale-lelection-americaine-de-2020

    -Vous avez dit « plandémie » ?
    https://constats.over-blog.com/2022/05/vous-avez-dit-plandemie.html

  31. Scipion dit :

    Il ne s’agit pas d’une amélioration mais d’une régression. Il suffira à un assaillant éventuel de se tenir à plus de 7 km du navire et de balancer ses missiles.
    Et il ne risquera rien.
    L’équipage de l’Aconit aura tout de même la possibilité de faire une petite prière pour espérer s’en sortir.

    • cipal dit :

      C’est prévu par le RPM (règlement particulier de manoeuvre!) Dès que çà merde et nos merveilleux moyens de défense épuisés il est donc réglementaire de diffuser le texte suivant :  » Communication générale, ici le CDT répétez après moi , notre père qui êtes aux cieux etc …  » la fin de la communication et le retex se fait dans les radeaux de survie ce qui nous permettra de meubler les longues heures de dérive sur les flots bleus, en tout nous ne cesserons de remercier du fond du cœur les enfoirés qui envoient des bâtiments sans armement au combat ! Vous n’avez rien compris en fait elles sont furtives, SER d’un chalutier donc faut vraiment manquer de bol pour se faire repérer ! de toute façon il y a un 100 mm qui est lui très performant CA ! C’est à pleurer de rage et la bande de foutraques Sarkoziens et Morinesque mérite vraiment d’aller traverser l’Atlantique à la rame avec 2 l d’eau pour la traversée ! et dire que l’on tresse des lauriers à la ministresse là c’était la micronie qui présidait à la refonte !!

      • philbeau dit :

        Avoir aussi une pensée pour les crânes d’oeufs de la DGA dont la capacité d’élucubrations laisse toujours pensif …

        • dompal dit :

          @philbeau,
          Vous avez entièrement raison, ce sont ces nazes de la DGA qui commandent du matos avec le strict minimum syndical.
          Après, que ça corresponde ou pas aux besoins des militaires, c’est le cadet de leur souci !
          Ils seront très fiers d’avoir livré à l’AF un nouveau truc moderne du dernier cri….mais sans aucune capacité ! 🙁
          Pas grave, c’est pas eux qui vont l’utiliser….et qui se feront dessouder ! 🙁

  32. LaMeuse dit :

    Et, certains voudraient que la FOT se contente de SATCP …

  33. dompal dit :

    C’est marrant tous ces com’ dénigratifs (contraction entre dénigrants et négatifs). 😉

    Je pense qu’il y a une portée pratique certifiée par l’industriel et une portée ‘balistique/létale’…inconnue quand on n’a jamais essayé de tirer au-delà de la portée certifiée…

    • HMX dit :

      Le mistral 3 pèse moins de 20kg, et sa portée maximale est comprise entre 6 et 8km (un drone cible a ainsi été abattu lors d’un test à une distance de 7 km, selon MBDA). C’est juste cohérent avec le gabarit de l’engin, et les performances de systèmes équivalents à l’étranger. Hélas il ne faut pas s’attendre à des miracles ou estimer qu’en fait, l’engin pourra très bien atteindre une cible à plus de 10km…

      Le missile est plutôt moderne et performant dans sa catégorie (notamment l’autodirecteur), et il serait accessoirement capable d’atteindre des cibles de surface, voir même en théorie d’engager des missiles antinavires subsoniques (mais ça n’a jamais été démontré…). Le problème, c’est de retrouver ce système d’arme comme l’armement antiaérien principal d’une frégate dite « de premier rang » !

      • dompal dit :

        @HMX,
        Aux Falklands, les rosbifs « ont fait but » sur des cibles au-delà de la portée pratique du Milan (1900 m à l’époque) et on parle d’un missile filoguidé……….

      • Pompes y doudou dit :

        L’autodirecteur n’est pas moderne du tout il est toujours en aurodirecteur double IR facilement leurable alors que les missiles étrangers sont déjà passés sur un mix IR/UV bien moins leurrable et cel a depuis un moment…

  34. Khay dit :

    Je rappelle a ceux qui râlent sur la portée et la charge du Mistral comparé au Crotale, en soit ce sont des features, pas un objectif, et sans info sur la capacité à intercepter la cible de manière effective, ces features sont partielles.
    Ce sont tous les deux systèmes de défense terminale et qu’ils ne sont ni l’un ni l’autre là pour contrôler une bulle.
    Le crotale est un missile MCLOS qui atteint très vite ses limites face a des attaques saturantes. Le gain de portée est sympa mais si le risque de raté est plus grand et que l’ont n’a quand même pas le temps de tirer a nouveau sur un projectile arrivant, bah la valeur est limitée.
    Évidement on est tous d’accord je pense que coller 12 a 16 Conteneurs Lanceurs Autonomes pour Mica-VL dans le puis du lanceur Crotale ça aurait eu plus de gueule, mais ça demande des modifications en terme de conduite de tir pas exactement triviales.

    Je suis pas spécialement surpris si a l’usage un navire soit mieux protégé par 12 Mistral 3 modernes, que 8 Crotale. Et c’est là tout l’objectif des deux systèmes, si le Mistral le fgait mieux, très bien. D’autant plus que le passage en 1er rang, bon, dans la pratique elle font pas spécialement du boulot de premier rang. Mais elles libèrent du « vrai » premier rang de certaines tâches de patrouille/présence, ce qui est toujours ça de pris par les temps qui courent. Et ça veut dire que le jour où elles sont remplacées ce sera en principe par du 1er rang. Du vrai cette fois ci.

  35. Kamelot dit :

    Fond de tiroir, encore une fois: Des soouuss !!!
    Il y en avait, mais il y en a plus… et faire la guerre, mais contre qui ? 🙂

  36. Aymard de ledonner dit :

    50 commentaires pour 2 intéressants à lire….. tschok et khay Merci!

  37. Aymard de Ledonner dit :

    Je pense que le crotale, outre ce qu’a expliqué Tschok sur le fait qu’il n’est pas tire-et-oublie, est trop court aujourd’hui pour véritablement représenter une menace contre un avion agresseur qui va tirer son missile anti-navire de plus loin, et n’a pas de véritable capacité anti-missile.
    Le mistral lui a une meilleure capacité anti-missile et pourra également détruire un drone ou une vedette rapide à très courte portée.
    C’est une capacité d’autodéfense uniquement, mais qui est plus cohérente que le crotale….et c’est sans doute pour cette raison que ce choix a été fait.
    On notera que les ravitailleurs seront équipés de deux 40mm CTAS et deux simbad pour faire uniquement de l’autoprotection.

    • dompal dit :

      @Aymard,
      « 50 commentaires pour 2 intéressants à lire….. tschok et khay Merci! »

      C’est sûr que le vôtre est particulièrement pertinent…..que dis-je ? Super intéressant !!!
      Repassez quand vous voulez….. 🙂

      • tschok dit :

        Oups.

        J’ai l’impression d’avoir fait une victime collatérale.

        Maintenant, il va falloir que je me débrouille avec ma culpabilité judéo-chrétienne.

        Bon, si je vous dis que je suis pour le rétablissement de l’esclavage, on en reste là?

  38. Starbuck dit :

    La Turquie par exemple

  39. Jollol dit :

    Le problème du crotale en dehors des obsolescences à traiter sur ce système , et le missile vt1 qui lui aussi est obsolète. Intérêt de relancer une production de ce missile serait un gouffre financier. A la place tu recycles des affût sadral débarqués de vieilles coques, et on y monte la dernière version du mistral. Certes l emploi sera différent mais le coût final est réduit en gardant un capacité anti aérienne.

  40. Ganache dit :

    Fichtre, notre glorieuse « Royale » est capable de tirer un missile dont la conception remonte à une cinquantaine d’années! On ne fait pas plus moderne! Plus qu’à envoyer la frégate Aconit assurer tactiquement la défense contre aéronefs de nos unités blindées!

  41. Gégétto dit :

    Vu que les nouveaux missiles antinavires sont, et/ ou, seront hypervéloces et manœuvrants ,Je crains que Crotale ou Mistral ne soient pas suffisants.

  42. Marco dit :

    Ridicule d’avoir mis des SADRAL sur une frégate. Je comprends même pas comment on en est arrivé là. C’est comme mettre un ACMP MILAN sur un RAFALE. comment peut on être pris au sérieux avec ça !!!!!