Artillerie : Le français Nexter paraît bien placé pour fournir des CAESAr à l’armée malaisienne

Actuellement, l’armée malaisienne dispose de 28 obusiers tractés de 155 mm de type Denel G5, acquis auprès de l’Afrique du Sud. Ceux-ci étant désormais de conception ancienne, elle cherche à les remplacer. Une solution aurait pu être fournie par les États-Unis, qui proposèrent de lui céder 29 canons automoteurs M-109 [montés sur des chenilles], ce qui aurait fait gagner de la mobilité à ses unités d’artillerie. Mais cet échange fut annulé au dernier moment.

D’où l’intérêt que l’armée malaisienne pourrait porter au Camion équipé d’un système d’artillerie de 155 mm [CAESAr], produit par le Nexter. Et cela d’autant plus que le groupe français lui a déjà livré 18 systèmes légers d’artillerie LG1 de 105 mm, dans le cadre d’une commande passée en 2018. Pour rappel, pour honorer ce contrat, il s’était associé à l’industriel malaisien Advanced Defence Systems [ADS] pour l’assemblage de ces pièces à Negeri Sembilan [Malaisie].

Et comme on ne change pas une formule qui gagne, Nexter a justement signé un protocole d’accord avec ADS pour proposer le CAESAr à l’armée malaisienne, lors du salon de l’armement Defence Services Asia 2022, qui se tient actuellement à Kuala Lumpur.

« Cette collaboration vise à moderniser les moyens d’artillerie des forces armées malaisiennes en leur fournissant les technologies avancées et les services de Nexter », a commenté ADS. Comme les 105 LG1, les CAESAr, dont le nombre d’exemplaires susceptibles d’être commandés n’a pas été précisé, seraient produits en Malaisie, plus précisément à Johor.

Dans un communiqué diffusé pour donner les détails de sa participation au Defence Services Asia 2022, Nexter avait particulièrement l’accent sur CAESAr.

« L’armée malaisienne a pu observer, en 2019, une démonstration réussie de ce canon, déjà acquis par huit pays dans le monde et utilisé récemment en combat de haute intensité avec succès. Fort de son expérience, le CAESAr bénéficie de modernisations récurrentes, telles que la version Mk II du CAESAr 6×6 récemment commandé pour l’armée française », fit ainsi valoir Nexter.

Justement, s’agissant de ce CAESAr 6×6 Mk II, Arquus a confirmé, cette semaine, qu’il en fournirait la « nouvelle base roulante ». Et d’ajouter : « Le porteur du CAESAR MK II bénéficiera d’un moteur
de 460 chevaux contre 215 sur le modèle actuel », ce qui permettra de le doter d’une « mobilité tactique supérieure, accroissant encore sa capacité de déplacement en terrain difficile, notamment pour se prémunir des actions de riposte de l’adversaire ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

41 contributions

  1. Fralipolipi dit :

    Concernant le Caesar 6×6 MK2, en faisant plus que doubler la puissance moteur, ce n’est pas que sa mobilité et ses capacités de franchissement qui seront améliorées, … « Le renforcement des capacités du porteur passe aussi par une augmentation de la charge utile, permettant un emport supérieur en munitions et une protection renforcée. »
    http://www.paxaquitania.fr/2022/03/a-limoges-arquus-selectionne-par-nexter.html
    .
    En d’autres termes, le Caesar 6×6 Mk2 permettrait de se positionner pas bien loin du Caesar 8×8, mais en plus compact, … selon ce que j’en comprends.

    • VinceToto dit :

      Oui, mais le CAESAr Mk2 a un design utilitaire « homme viril »! J’ai de la pub contextualisée Google utilitaires Iveco, même styliste?, et Bricomarché qui s’affiche quand je lis des articles Nexter. J’ai pas ce genre de pub ailleurs.
      J’ai aussi de la pub pour Rafael’s SPIKE 5th Generation et UAV Factory mais là c’est de la pub habituelle pour moi.
      😉

    • tschok dit :

      @Frali,

      Le relativement faible emport de munition est un reproche qu’on lui adressait. C’est une faiblesse qui est jugée incompatible avec les rigueurs du combat de haute intensité.

      La contrepartie, c’est que ce moteur plus puissant doit sans doute être plus gourmand en carburant, d’où un accroissement du besoin logistique déporté sur le carburant.

      Mais en tout cas, on a trouvé une solution à ce problème de munition, et peut-être même à l’empreinte logistique carbu, si on peut adapter à ce camion l’hybridation dont on parlait l’autre jour et qui est peut-être pertinente pour un véhicule de ce type.

    • Loufi dit :

      Rien n’empêche de remotoriser le 8×8 pour bien les distinguer

  2. Lakolo dit :

    C’est une excellente nouvelle. C’est un très bon canon de grande qualité.

  3. bzh dit :

    on ferait mieux d’en donner aux Ukrainiens.

    • blavan dit :

      @bsh.Pour que la guerre s’éternise pour le plus grand bien de l’Oncle Sam . Vous faites partie des grands naifs qui n’ont pas compris que ce triste conflit n’aura qu’un vainqueur immédiat l’Amérique et secondaire la Chine. Quand à l’UE, elle va tout perdre , sa souveraineté, et une immigration sans précédent venant d’une Afrique en révolte à cause de la faim.

      • bzh dit :

        oui, cest cela laissons les familles ukrainiennes se faire descendre et continuez à dire que cest la faute des US. finalement pendant la 2eme, cétait un peu la faute des communistes et des juifs ?

      • Courmaceul dit :

        J’ai une meilleure idée: que l’armée russe se retire et tout ira beaucoup mieux.

        C’est vous le grand naïf et candidat cocu prochainement. Avec les centaines de milliards bloqués, c’est royal au bar et ce n’est pas fini. Les passages piétons à Mariupol seront faites avec des lamelles d’or, Azov Beach quoi ! 🙂

        Vous allez voir ensuite l’effet kiss cool sur le paiement obligatoire en rouble du gaz russe. Vous savez que c’est une rupture de contrat ? Non ? Dans quelques années, l’amende sera telle que Poutine, avec la Russie, y laissera une partie de sa fortune. 🙂

        Non, la guerre doit continuer, pourquoi ? Le coût de la guerre doit devenir exorbitant afin que les russes sachent ce qui est arrivé à l »opération spéciale ».

        Concernant la Chine, grâce au « génie » de Poutine, chaque russe pourra apprendre le mandarin. Si si, ça va être très utile. 🙂

        Ne vous en faites pas pour l’UE, elle a les moyens de retourner cette situation bien délicate actuellement. Ce que n’aura pas la Russie de Poutine.

        Maintenant, si Poutine disparaissait, physiquement ou politiquement, soyez assuré que je serai le premier à changer radicalement d’avis.

      • Pravda dit :

        Et vous, vous n’avez pas compris que les ukrainiens ont décidé de se battre. C’est à eux de décider si ils veulent poursuivre les combats, puisque de toutes façons Poutine n’a pas envie de négocier son retrait. Les ukrainiens jouent leur pays et leur liberté, Poutine et sa clique jouent leur survie.

    • Franz35 dit :

      Ils seraient incapables de s’en servir. Ce n’est s juste un canon sur un camion. C’est aussi un système d’arme informatisé

      • m dit :

        Blanc va apprendre à indigène pour lancer boumboum sur méchants …

        Non mais vous prenez les malaisiens et le reste du monde pour des imbéciles ?

        Ça me rappelle ce que j’ai lu ce matin sur les jeunes ukrainiens réfugiés qui rentrent à l’école en France et qui trouvent le niveau d’enseignement des maths bien faible.

        Cette condescendance et ce sentiment de supériorité de certains européens nous perdra.

        • tchac dit :

          Déjà il parle des Ukrainiens, de deux ce genre de systèmes nécessite effectivement une formation relativement importante,
          Et vous vous en arrivez àvotre tweet 🙂 🙂

        • Oliver dit :

          C’est sur la colonne russe bloquée vers Kiev que les Caesar auraient fait un carton avec ses munitions Bonus.

          • Dolgan dit :

            Vu certaines frappes, je me demande si ils ont pas des munitions guidées qui traînent. Lesquelles par contre..

      • Carin dit :

        @Franz35
        Il est surtout bien connu qu’il faut avoir fait st Cyr, et être sorti major de promo, pour rentrer des coordonnés pour tirer au canon! On commence quand même à voir arriver des docteurs es mathématiques, mais c’est moins bien….
        Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire!!!

    • Mich dit :

      On apprend pas à se servir de tel engins avec une formation en ligne sur son pc.
      Et sans équipe d’en avant pour régler les tirs une artillerie en sert à rien.

    • ji_louis dit :

      Encore faudrait-il que le chef en ait le courage. En décidant (juste après Biden) qu’il ne faut surtout pas intervenir en Ukraine, il montre qu’il n’a pas bien compris ce qu’est la disuasion, au contraire de Poutine qui a dissuadé tout l’occident en une seule phrase de menaces floues : Poutine se retrouve en situation dissymétrique favorable où tous les voisins de l’Ukraine ont leur territoire sanctuarisés, mais l’occident ne peut pas défendre directement son allié, qui est attaqué directement par la Russie. Au final, au pire Poutine n’a pas de gain territorial, au mieux il raffle toute l’Ukraine (et pour l’économie, il fait le dos rond).

      L’autre conséquence de la sanctuarisation du territoire russe acceptée par l’occident, c’est la proclamation dans un premier temps d’autonomie pro-russe de territoires de pays voisins disputés par l’armée russes, puis leur indépendance dans un deuxième temps, puis leur ratachement à la Russie dans un troisième temps.

      Tant que l’occident n’interviendra pas directement pour empêcher ça, la Russie pourra continuer ce petit jeu. Et c’est pour ça que finlandais et suédois veulent dara-dare entre dans l’OTAN (dont les territoires sont sanctuarisés par l’article 5 du traité de l’Atlantique Nord, donc non contestables par la Russie).

      Autre conséquence de l’inaction de Macron, il a tué les véléités de défense européenne qu’il défendait jusque là : Tout le monde voit qu’il ne défend rien (les troupes françaises en Roumanie n’y sont pas en mission française ou européenne. mais en mission OTAN, donc avec le parapluie nucléaire américain; l’annonce que les intérêts français sont étendus à l’UE ne compte pas puisque cela recoupe des territoires déjà protégés par les USA, sinon les finlandais seraint rassurés par le parapluie nucléaire français, ce qui n’est pas le cas).

      Clous finaux dans l’idée de défense européenne : Les annonces allemandes torpillant systématiquement les projets mili franco_allemands, et celle d’acquisition d’un système anti-missile balistique protégeant le territoire national allemand (et débordant légèrement sur quelques petits territoires voisins) et non pas le territoire européen.

    • Frank dit :

      @ bzh Depuis 2014, l’UE a déjà beaucoup donné à l’Ukraine:
      https://www.consilium.europa.eu/fr/policies/eastern-partnership/ukraine/#:~:text=Entre%202014%20et%202021%2C%20l,milliards%20d'euros%20de%20pr%C3%AAts.
      Sans compter cet extrait de vidéo, vers la 15ème minute:
      https://www.cnews.fr/emission/2022-03-31/face-linfo-du-31032022-1199225
      Où est passé tout cet argent?

  4. VinceToto dit :

    Oui, Nexter est bien placé au cas où. Sinon, leurs derniers hélicos très légers d’attaque(MD530G), livrés début mars 2022, sont équipés en viseur de casque Thales.

  5. Frédéric dit :

    Est ce que la remotorisation des pièces françaises est envisagé ?

  6. Carin dit :

    Pas de moteur hybride pour ce nouvel engin?
    Sinon, il a une sacré gueule, et comme ce système n’a vraiment plus rien à prouver… vive caesar. Si en plus il emporte plus de munitions….
    J’imagine 4 de ces engins tirant chacun et en même temps une valve de 6 obus, en 1 minute on a 24 obus de 156 qui volent vers leur cible aie aie aie, ça va taper dur.

  7. PHILIPPE dit :

    question ; dans le domaine de l’artillerie le drone permet-il d’ajuster correctement les tirs tout en se passant d’observateurs avancés ?

  8. Maréchal dit :

    Quand on pense que les premiers CAESAR ont du être achetés par la DGA sur ses crédits études amonts car l’armée de terre n’en voulait pas. A l’époque, conséquence du lobbying intense de la DCMAT auprès de l’état-major, TOUS les programmes de l’AdT consistaient à faire du neuf avec du vieux. Les programmes neufs du GIAT étaient systématiquement repoussés aux calendes grecques (car soit disant trop chers) au profit de « kits de rénovation » (à monter dans les ateliers de la DCMAT). Et comme un ouvrier d’état de la DCMAT, qu’il travaille ou pas, on le paie toujours pareil, le coût de main d’oeuvre de la DCMAT était chiffré à zéro dans les comparatifs. On avait ainsi une valorisation Roland, de multiples rénovations des différents AMX etc etc…. grâce à quoi l’excellent VBCI fut maintes fois retardé, ratant ainsi tous ses potentiels marchés exports.
    Pour l’artillerie sol-sol un programme AUF2 était en cours toujours sur châssis AMX30. Et le concept CAESAR était visiblement trop novateur pour certains officiers. Le GIAT, qui avait déjà de sérieux espoir à l’export, supplia donc la DGA d’acheter un lot de 12 tubes pour avoir le label  » vendu au MINDEF français » quitte à ce que ces tubes soient stockés à Satory sans jamais être livrés aux régiments. Ce qui fût fait.
    On connaît la suite de la success story mais si on compare la carrière opérationnelle de l’AUF1 (zéro opex) à celle du CAESAR, on se dit que nos artilleurs reviennent de loin.

  9. Parabellum dit :

    La cabine paraît très design civil ou je me trompe….un bon gros blindage serait peut être moins sexy…dingue de voir le nombre carcasses d engins cramés en Ukraine…l anti cher marché ou c était de la mauvaise ferraille en fait…

    • ji_louis dit :

      Cela coûte moins cher et est plus facile à faire de créer une munition anti-char adaptée à ses cibles, qu’un char adapté à ses prédateurs.

  10. Franz35 dit :

    Plus qu’à compléter la gamme d’artillerie lourde avec un remplaçant de l’AuF1 et dur LRM sur un châssis chenillé plus récent. Indispensable pour accéder à certaines zones. Et si la portée des canons sur roue permet de compenser une accessibilité moindre, cela diminue aussi leurs zones d’actions et facilite donc les recherches par l’ennemi pour les trouver et les détruire

  11. Vinz dit :

    « utilisé récemment en combat de haute intensité »

    Où ? Quand ?

    • E-Faystos dit :

      Une seule réponse possible : le syrak aux côté des FDS Kurdes.
      Les camions avaient montré leur adaptation au désert en fonçant sur une centaine de kilomètres et participant activement à la reprise d’une grosse ville, en tirant des obus en cloche plongeante.
      Peu de dommage collatéral pour les alliés, et versatilité des tir entre obus éclairant et explosif.

    • Jre91 dit :

      au sein de la Task Force Wagram, où il a mené plus de 2500 missions feu.

      • Vinz dit :

        Dans ce cas ils confondent usage intensif avec haute intensité. Rien à voir.

    • mich dit :

      Surement un rapport avec la task force wagram en Irak , mais si c ‘est plus récent , alors il y a des cours du soir à l’ est que l’ on nous cache !

  12. Wrecker 47 dit :

    Encire un effet d’annonce avant les elections ? Comme pour les Sous-marins ?…