Avec la fin annoncée de Barkhane, le Mali dénonce un « abandon en plein vol » de la France

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

183 contributions

  1. Nainposteur "petit facteur" dit :

     » réorganisation du dispositif militaire autour du groupement européen de forces spéciales « Takuba »  »
    Les polonais, les belges, les espagnoles, les italiens etc……tout ces pays qui n’achéte prartiquement que du matériel américains.
    FREXIT

    • yakafokon dit :

      Aucun lien avec le sujet. juste de la grossière propagande

      • Castel dit :

        Tout à fait digne, non pas d’un @Nainposteur « petit facteur », mais plutôt d’un @Imposteur « gros menteur « 

    • Fred dit :

      Quel rapport avec le sujet ? Tu pourrais aussi parler de la météo tant que tu y es.

      • Forban78 dit :

        Ooooh le p’tit prof “Jesaistout” et donneur de leçons a au moins le certif en géopolitique !!

    • Censuros dit :

      L’armée française utilise et parfois rachète des E-2 Hawkeye, des E-3 Sentry, des MQ-9 Reaper, des C-130 Hercules, des LRU, des catapultes pour ses porte-avions… La France doit quitter l’armée française si l’on suit vôtre logique trollesque. -_-

  2. baron dit :

    Laissons le Mali se débrouiller avec ses contradictions sur l’armée « colonialiste d’occupation » qu’il regrette désormais de voir partir. Sûr que d’autres nations, bien plus à l’écoute des préoccupations maliennes, sauront répondre à toutes ses attentes. Nous n’avons plus rien à faire dans cette zone où nous venons de perdre un valeureux soldat et où nous engloutissons beaucoup d’énergie et de fric inutilement et depuis trop longtemps. Proches pensées pour notre soldat et sa famille dont ne fait pas grand cas ce premier ministre malien.

  3. Raymond75 dit :

    Pays corrompu, incapable, populations diverses toujours en rivalité, aucun avenir pour les jeunes, pas d’éducation, d’infrastructures, de service de santé … Nous n’avons rein à faire dans ce pays, qu’ils se vendent à d’autres. Et renvoyons les sans papiers maliens chez eux.

  4. jesice dit :

    Pourquoi ils ne défendraient pas leur pays ? Une odieuse bande de lâches qui profite des autres.

    • savoy dit :

      Qu’on les laisse se débrouiller entre eux ! Ils savent très bien cracher sur la France, nous verrons bien s’ils savent aussi défendre leur maudit pays. Quand la France va se retirer définitivement, le Mali va tomber aux mains des islamistes aussi vite que l’Afghanistan dans celles des Talibans.

  5. radionucleide dit :

    On peut leur expédier les traoré armés de fourchettes

  6. jyb dit :

    bamako c’est bien loin de kidal, gao ou menakha…et ce qu’on n’entend à bamako ne dépasse pas les faubourgs.
    à kidal « l’état » malien est planqué derrière barkhane et la minusma et ce ne sont pas 1000 mercenaires qui vont les remplacer,
    c’est ce que maiga avoue en filigrane et que tout le monde sait depuis longtemps sur place.
    alger est l’autre faux jeton en première ligne qui se retrouve dans l’impasse…depuis début 2020 les algériens patinent dans la semoule pour faire avancer les accords d’alger. pour l’instant le résultat c’est qu’al ghali continue à leur faire à l’envers. visiblement ils n’ont pas tiré les leçons de leurs erreurs passées.
    il faut jouer la montre càd attendre que les gat continuent de s’opposer et ramasser le survivant, attendre que l’algérie fasse son coming out, raccourcir la laisse de la junte de bamako…
    cette petite séquence a au moins le mérite d’éclaircir les choses.
    On notera que la dite junte vient de créer une école de guerre kornakée par des français. yéréwolo n’a rien dit.

    • Fred dit :

      C’est aussi mon avis. J’irais même plus loin, la junte au pouvoir est prête à abandonner la moitié du pays à son sort, protégée par sa Garde prétorienne russe. Je ne vois pas quel autre calcul ils puissent faire avec une poignée de Wagner (budget global de l’État malien : un milliard d’Euros).

      Le problème pour eux : est-ce que les rebelles se contenteront de cette moitié ? Peu certain. Dans le négative, il n’auront pas les reins assez solides pour y résister, même avec leurs quelque mercenaires, il faudrait pour cela une intervention directe de l’Armée russe. Impensable. Ça va mal se terminer pour eux.

      Yéréwolo n’est même pas un idiot utile, mais un regroupement d’acolytes.

    • Vinz dit :

      @jyb Vous pensez qu’à Paris on a entériné une partition du Mali ?

      • jyb dit :

        @vinz
        on sait à paris qu »une partition n’est pas viable pour le nord mali, et que cette partition est crainte par l »algerie et le niger. donc on laisse les acteurs locaux faire leur tambouille, et s »entretuer.
        Les contradictions maliennes apparaissent au grand jour. Le centre de gravité djihadiste descend vers le sud, barkhane peut alléger son dispositif à kidal qui accueille déjà un gros contingent onusien. La junte devrait s »en feliciter.
        Le mali utile c’est le sud…je doute que bamako ait lesmoyens de convaincre des mercenaires d »aller jouer les arbitres entre touaregs/arabes du nord.

        • Auguste dit :

          A moins qu’on ne se soit aperçu que s’attaquer aux islamistes locaux est contreproductif et qu’il était préférable de s’attaquer aux daesh mal acceptés par les premiers et par la population?

      • Frangois dit :

        @la partition du mali est deja effective depuis plusieurs années dans la zone des 3 frontières et dans la majeur partie du nord touareg.

        • Fred dit :

          Tout à fait, mais pas dans les têtes, et, au vu de la vanité humaine très largement partagée, ça fait une grosse différence.

    • vrai_chasseur dit :

      Oui c’est ce qu’il faut faire.
      L’approche russe (support au pouvoir en place par des mercenaires) est condamnée à se bunkériser à terme autour de ce pouvoir. Et la nervosité de la com russe trahit ses craintes.
      Quant à l’Algérie… faire son coming out en exprimant autant de ‘non’, ça va être laborieux :
      – non à l’agiornamento des accords d’Alger, pourtant jamais appliqués depuis leur signature
      – non à l’indépendance des touaregs maliens, qui pourrait donner des ailes aux touaregs algériens
      – non à l’élimination d’ag gahli qui vu d’Alger n’est pas soi-disant le problème mais la solution – le dénommé en profite pour se promener comme une souris dans un fromage et niquer tout le monde
      – non à la présence militaire française trop près des frontières algériennes, tout en admettant que barkhane est très utile à l’Algérie et ses 1400 km de frontière avec le Mali
      – non à la présence marocaine au mali, tout en sachant parfaitement que des pans entiers de l’économie malienne ne tiennent que grâce au Maroc : téléphonie, banques, assurances…alors que l’Algérie en est resté au trafic informel (la même télé LG est 15% moins chère à Kidal qu’à Bamako…)

    • Ah Ca ! dit :

      Il faut savoir aussi comment s’opèrent les manifestations en Afrique. Appâté à coups de billets de 5000 ou 10000 F CFA soit entre 3 et 6,5 euros.

      Ce que la France se refuse de nommer sont les commanditaires, oui l’Algérie avec leur protégé al ghali, mais il y en a d’autres bien plus puissants qui opèrent en ou des sous-marins.

      • Fred dit :

        Manifestations très marginales, les photos en témoignent.
        Cela tient plus de la claque, comme cela se pratique aussi en France, là où les journalistes ont rendez-vous, pour les images.

    • Ghostrider dit :

      @ jyb. analyse et propective très réaliste comme d’hab.

      paris avait il prévu les effets collatéraux de wagner et cie ?

      comme une terre qui se détache de » la pangée », le nord mali vas devenir une zone grise totale et abandonnée.

      • jyb dit :

        @ghostrider
        – stratégie du faible au fort. le pouvoir de la junte n’est pas assuré, il dépend grandement des forces vives maliennes, de la cedeao, de l’onu, de l’ue, de barkhane…les putshistes naviguent à vue et sous pression. La carte wagner a été joué de façon très brouillonne. résultat 1 : tout les acteurs qui comptent au mali ont manifesté leur opposition et mis la junte devant ses responsabilités. résultat 2 : la réponse de la junte sous forme d’aveu de faiblesse. on a besoin de barkhane on a besoin de l’onu.
        – non le scénario wagner n’a pas été anticipé sous cette forme et tant mieux. c’est un schéma rca qui était dans les tuyaux avec une intervention de x mercenaires derrière l’envoi de 3 conseillers militaires russes chapeauté dans un accord de gré à gré entre russes et maliens.

        • Ghostrider dit :

          @ jyb. merci. je suis fondu de geopol et de relation internationale depuis les années 80. dans de nombreux domaines, j’ai rarement lu des commentaires aussi pointu et didactique. très instructif. .. à suivre …

    • Reality Checks dit :

      Alger a dit publiquement depuis 2011 que la solution au Mali n’est pas militaire, et que toute ingérence militaire étrangère était vouée à l’échec.
      Si vous aviez une once de perspicacité et de licudité, la bonne chose à faire se serait de remercier l’Algérie pour vous avoir dit la vérité, en prebdre de la graine, écouter au lieu de fanfaronner.
      Mais c’est trop demander à Sganarelle, Kermit The Frog, Ms Peggy et leur bande de joyeux lurons…
      На здоровье!

      • jyb dit :

        @reality check
        rigolo.
        1 En 2013 alger a soutenu politiquement et militairement (logistique) l’opération serval.
        2 La priorité d’alger est d’éviter la reprise d’un terrorisme islamiste de masse sur son territoire pour cela elle plaide pour un dialogue avec les djihadistes du jnim (entre autres)
        Le résultat de cette rengaine au pipeau c’est que les algériens se font régulièrement enfarinés par ag ghali depuis 2013.
         » Si vous aviez une once de perspicacité et de lucidité… » bien ! l’algérie arrivera peut etre à ne plus être un pet sur une toile cirée. çà bouge en algérie, à une échelle géologique certes, mais çà bouge.

        • Reality Checks dit :

          Pas du tout, les déclarations multiples des officiels sont là pour prouver que vous racontez des balivernes.
          Quant à ce que vous appeler pompeusement du soutien logistique, il s’agissait plutôt de courtoisie. Concept qui vous est ttoalement étranger visiblement.
          Pour le reste, mon propos démontre tout simplement que la position algérienne est constante et d’une clarté limpide.
          Le bêbete show continue, et pendant ce temps on déguste le Pop Corn en attendant le générique de fin.

          • Français dit :

            Vérifie bien qu’il est hallal ton pop corn et que tu risques pas de t’étouffer à la fin du film, en algérie.
            Et parler de dégustation pour du pop corn, faut vraiment pas avoir grand chose à grailler depuis des lustres …
            Au fait, tu l’importes d’où ton machin ?

    • Reality Checks dit :

      Alger a dit publiquement depuis 2011 que la solution au Mali n’est pas militaire, et que toute ingérence militaire étrangère était vouée à l’échec. Si vous aviez une once de perspicacité et de lucidité, la bonne chose à faire se serait de remercier l’Algérie pour vous avoir dit la vérité, en prendre de la graine, écouter au lieu de fanfaronner. Mais c’est trop demander à Sganarelle, Kermit The Frog, Ms Peggy et leur bande de joyeux lurons… На здоровье!

    • Robert dit :

      Jyb,
      Vous voulez dire qu’Alger serait derrière le putsch malien?

  7. vrai_chasseur dit :

    Les russes sortent du bois devant les hésitations maliennes. Le Mali a vu que l’aide financière française vers la RCA n’a pas été décaissée en 2020 et a été purement et simplement annulée pour 2021. Ils se doutent que la même chose peut leur arriver.
    De la part des russes, aller chercher la coordination avec l’ONU semble un calcul risqué. L’ONU accumule les rapports à charge contre les exactions des wagner en RCA.

    • Fred dit :

      … Y compris contre ses propres délégués.

      Je note que Sergueï Lavrov parle d’un « gouvernement légitime, reconnu par tous » ! Manque pas d’air, mais la pilule est tout de même un trop énorme pour être avalée par qui que ce soit de responsable (ce qui exclut petijean et compagnie).
      Il propose aussi une coopération avec la Russie… Ce serait bien, mais comme il affirme par ailleurs que Wagner n’est pas la Russie, il faudrait les remplacer par l’Armée russe. See (n)and wait :o)

  8. Ricko dit :

    Je me demande quand les maliens comprendront que c’est à eux de défendre l’unité de leur pays; au prix du sang s’il le faut. Cela fait trop longtemps que ces gouvernements de pays africains quémandent l’aide de la France pour les maintenir en place puis nous crachent au visage en invoquant l’impérialisme ou le colonialisme.
    Gardons les yeux ouverts sur la situation là-bas par l’intermédiaire des moyen de surveillance aérien. Bombardons à foison dès qu’un djihadiste se promène en moto et tant pis s’il y a des « Wagners » dans les dommages collatéraux. Après tout, ils n’ont pas de drapeau…
    Un mercenaire russe mort c’est toujours moins pire qu’un soldat français tombé au champ d’honneur.

    • Fred dit :

      Oui… Mais tu as sans doute noté que le Mali est gouverné par une junte militaire à l’issue d’un coup d’état pour remplacer un gouvernement issu d’un coup d’état militaire.

    • Géo dit :

      Le Mali n’est pas un état nation. Donc les Maliens ne vont pas mourir pour un pays.

      • Wa Terlou dit :

        Géo: « Le Mali n’est pas un état nation. Donc les Maliens ne vont pas mourir pour un pays ».

        Pourtant, ils ont su mourir par milliers pour vous libérer des boches. Il y a des milliers et des milliers de Maliens qui dorment encore sous le sol français, « morts pour la France » comme notée à la main (lors de la Première guerre mondiale) sur leurs fiches militaires par leurs supérieurs qui louaient invariablement leurs qualités militaires. Mais bon, c’était à une époque où on connaissait encore l’honneur militaire et où être « Français » avait encore une signification morale et culturelle. Maintenant, nous avons toute sorte d’individus mal éduqués, ignorants et racistes, qui se défoulent à longueur de journée de leurs frustrations de retraités grabataires sur les Africains.

  9. Patadouf dit :

    Concernant la France, la boite à gifles semble tourner à un rythme quotidien ces derniers mois… De plus de manière ouverte et pleinement assumée par les gifleurs. A ce rythme on va bientôt avoir le nez en sang ! Il serait peut-être temps d’envoyer en retour des « messages forts et clairs ». Osons enfin le courage messieurs dames les décideurs. Pour la notice, se rapprocher de nos forces sur le terrain.

  10. Lagaffe dit :

    Dans la guerre informationnelle de Moscou on perd à tous les coups : si on reste la Russie organise des manifestations et des opérations de propagande/désinformation contre la France « colonialiste », et si on part on est des lâcheurs incompétents qui fuient devant les terroristes. Le tout n’ayant qu’un seul objectif, que le Mali se tourne vers Wagner et ses mercenaires, qui se paieront grassement sur le pays. Et en cas d’échec (prévisible) de Wagner, la Russie ne sera pas impliquée puisqu’il s’agit d’une SMP « sans lien » avec Moscou… elle aura juste remplie les poches de Poutine et de ses amis au passage comme en Centrafrique. Et pour couronner le tout on critique aussi les casques bleus alors que la Russie ne participe à aucune opération militaire de l’ONU car maintenir la paix, de manière désintéressée en plus, ne faisant clairement pas partie de ses valeurs !

    • Math dit :

      Pas trop sur que Moscou ait si bien préparé son coup. Quelques mercenaires dans ce territoire ne change pas grand chose en leur faveur… je comprends mal leurs motifs. Qu’est ce qu’ils espèrent en tirer à part des ventes d’armes? Quant aux nôtres, à part de l’aguerissement, qu’est ce qu’on fout là bas en vrai?

    • Edouard dit :

      Ceci dit, éventuellement, la France perd le jeu de la propagande pour les maliens « de base ». Mais en terme stratégique et international, franchement, qui prend encore au 1er degrés les discours de Moscou ? La quasi totalité des pays savent très bien qu’ils ne feraient pas mieux là bas.

    • précision dit :

      Je serais curieux de savoir pourquoi la Russie, mais aussi la France , les USA et la plupart des pays, choisissent de mener leurs actions militaires hors du cadre de l’ONU. Mandat de l’ONU trop limité? Règles d’engagement inadaptées?
      Pour ce qui est de reprocher à la Russie leur manque d’engagement, pourquoi pas : leurs 70 font pale figure par rapport aux 700 français, au millier de certains autres pays européens. Peut-être devrait-on féliciter les chinois alors pour leurs 2500, les indiens pour leurs 5000, et un certain nombre de pays moins aisés pour leurs contributions essentielles. Mais 70 reste honorable par rapport aux 30 américains. Certes, les américains sont les gros financeurs de l’ONU mais ceci explique peut-être aussi qu’ils y ont une influence énorme et que des nations aux intérêts divergents entretiennent des relations ambivalentes avec l’organisation.

      Et surtout, les pays ayant déclenché ex-nihilo des guerres (je ne parle pas de Barkhane) pour renverser des gouvernements en dehors du cadre de l’ONU sont mal placés pour faire la leçon. Les invasions en Irak et Lybie n’ont pas contribué à asseoir la légitimité de l’ONU.

  11. Courmaceul dit :

    « abandon en plein vol » ?? Pas possible, une poule, ça ne vole pas.

  12. E63 dit :

    De toute manière nous assistons au repli de la France de ce conflit néo- colonialiste mis en place par un gouvernement socialiste qui a eu peur des bombes des attentats parisiens qui ont ciblés le président de l époque à st Denis .le gouvernement actuel français a changé ses objectifs ( pour peu qu’ il en ai jamais eu …) . Il suit les États Unis dans sa course contre la progression de la chine en Asie et de la russie qui se sont lancés dans une seconde guerre froide a l encontre des États Unis . Il va falloir des budgets pour participer à cette course technologique . Et la France avec son 2/100 fictif depuis le covid ne tient pas la distance financièrement . Elle va donc réduire son budget OPEX autonome et le repositionner vers des utilisations plus technologiques et plus classiques .au grand bénéfice des industriels « lourds » de La Défense , et notamment ceux , qui sont multinationaux et en collaboration ( ou sous l autorité de ..? ) avec l industrie allemande …Dernier cadeau macronien aux présidents Biden et Merkel ….et aux banquiers internationaux …..c est pathétique de renoncement et de vassalité ….

    • guillaume dit :

      En effet, il y a deux manières de voir notre action en Affrique.
      Dans un cadre Franco français, ou dans un cadre OTAN Russie.

      Si c’est un cadre Franco-français, il faut voir si on ne serait pas mieux de rendre le Mali aux Russes (Puisque le Mali fait partie de la sphère d’influence soviétique) et négocier quelque chose en échange. Voir negocier un accord de defense avec les Russes.

      Si c’est un cadre de l’Otan, alors il faut aller chercher du financement auprès des membres pour le travail accomplis pour l’alliance.
      On ne va pas faire le sale travail de l’OTAN tout en se faisant traiter de colonialistes par nos allie. Il faut qu’ils nous soutiennent ouvertement. Sinon autant partir et le laisser aux Russes.

      • Edouard dit :

        Un accord de défense avec les russes ? Franchement ? Les russes roulent pour eux et vu la méchante propagande anti-française de leur part, c’est encore passer pour des lapins de 6 semaines.

  13. Polymères dit :

    On cherche à légitimer l’arrivée des mercenaires russes en prétendant que ce serait de « notre faute ».
    Sauf que cela ne date pas de l’annonce de la « réduction » de Barkhane (pas sa fin, même si ça changera de nom), cette opposition malienne que symbolise et défend les militaires putschistes était depuis un moment dans la rue à brandir des drapeaux russes, des photos de Poutine en criant « qu’il faut la Russie » en récitant l’habituel refrain de la « France dehors », de la France qui « pille », qui « tue », qui est inefficace. Toute cette propagande est largement entretenue et soutenue par la Russie, qui finance, oriente et invite tout ce petit monde à ses sommets Russie-Afrique, subventionnant des médias locaux qui passent leurs journées à cracher sur la France avec des sympathisants qui se réjouissent à chaque mort française. Les diplomates russes dans ces pays rencontrant et tissant sans cesse des liens avec le moindre groupuscule qui gueule « mort à la France », plus ils sont virulents, violents dans leurs discours, plus les russes y trouvent un intérêt, quelques jours avant le premier putsch on avait l’un des principaux commanditaire qui revenait de Moscou, là aussi seul les aveugles et les sympathisants de la Russie et/ou de l’anti-France africaine ne voudront pas faire le lien.

    Les russes aujourd’hui prétendent que la négociation avec les mercenaires n’a rien à voir avec eux, toujours à jouer les innocents, toujours à faire oublier sa guerre de l’ombre…contre nous!
    On sait très bien que ces mercenaires ne sont pas indépendants et suivent parfaitement les intérêts de la politique étrangère russe et ne font que permettre au Kremlin de jouer un double jeu avec des troupes qui peuvent être perdues et qui ne sont pas conventionnées, donc qui peuvent faire tout et n’importe quoi sans qu’on reproche une « implication » de l’état russe. Tout l’enjeu est là, toute l’utilité de ces mercenaires est là, un usage bien différent des mercenaires d’autres pays notamment anglo-saxon, ou on a des groupes qui ne participent pas à des opérations offensives et même si on se souvient de la société Blackwater qui avait commencé par dévier vers l’action offensive aux côtés de l’armée américaine, les bavures ont eût raison d’elle et elle est rentré dans un rôle plus secondaire à ces groupes, c’est à dire la garde d’emprises, de navires, du soutien logistique, de l’escorte, de l’entrainement.
    Le groupe Wagner n’est pas pareil, il est l’armée russe qui n’assume pas ses actes et qui se refuse d’assumer ses conséquences. Quand le pouvoir malien actuel et ses sympathisants brandissaient les drapeaux russes, font la lèche aux russes, cherchent une « alternative » à notre supposé « abandon », s’ils se dirigent vers Wagner, c’est qu’ils se dirigent non pas vers un groupe de mercenaires tirés du chapeau faisant la compétition avec d’autres sociétés étrangères du même ordre, c’est qu’ils vont vers la Russie et c’est bien la Russie qui a mis cette option sur la table en lieu et place d’un soutien direct. Car la Russie mène une guerre de l’ombre contre nous, une guerre sale qu’elle ne veut pas assumer, à laquelle elle cherchera à responsabiliser et à impliquer les locaux et ou ses mercenaires protègeront ces locaux pour qu’ils puissent s’assurer de continuer cette sale guerre dans le temps et ne pas se faire renverser.

    Ainsi Wagner va être la nouvelle garde présidentielle des putschistes qui ne feront pas une transition civile en février prochain. Il y aura un « fait accompli » de cette junte qui va se consolider dans son repère de Bamako et résister à « l’étranger », Bamako qui rassemble également la majeure partie de ce courant d’opposition pro-russe et anti-français (je dis bien « et » car l’un ne va pas sans l’autre). Pour Moscou, c’est ce qui est recherché, ils ne font pas venir leurs mercenaires pour se débarrasser des terroristes, ça c’est l’excuse pour y venir sur le dos d’une pseudo « inefficacité » française (comme si eux avec 1000 types ils vont pacifier le pays, mais l’idéologie transmise par la propagande veut le faire croire). Le but de la Russie je le redis ici, c’est de combattre nos intérêts, nos positions, pas d’aider ces pays ou de creuser quelques mines (ça c’est la caisse noire de leur guerre de l’ombre), le pourrissement de la situation malienne, celle d’une junte devenant de plus en plus hostile à la France et d’une certaine façon aux alliés alentours de la France, c’est ce que veut le Kremlin, une verrue anti-française en plein coeur de ce Sahel ou la France est politiquement « bien » avec tous les états.

    Tout ce qui peut pousser la France dehors sera exploitée, tout ce qui peut s’attaquer aux intérêts français sera exploitée et le Mali comme la RCA dans cette propagande doivent servir « d’exemples » à suivre chez les autres, car cette idéologie anti-française est « totale » et ne s’arrête pas au Mali et elle continue toujours à faire passer la Russie pour l’alternative ou celle qui va sauver l’indépendance des africains contre le méchant colonialiste responsable de tous les maux de l’Afrique. On est tous d’accord pour dire que c’est une belle connerie, mais ils sont nombreux en Afrique à y croire et à se jeter dans ce combat contre nous et ces gens là mettront des années et des années pour comprendre que leurs problèmes ne se règlent pas seulement en chassant la France ou en faisant venir des mercenaires russes. Dans le même temps, les russes font en France le soutien d’une politique anti-africaine, que ce soit sur les migrants ou sur nos engagements, ils jouent là aussi à vouloir notre retrait et à ce qu’on abandonne notre influence, en prétendant que c’est pour « notre bien », pour nos « finances », ils savent parfaitement exploiter ceux qui vont colporter ces idées afin de se rendre moins impliquées, faisant croire qu’ils ne font que « citer » un parti/homme politique, qu’ils ne seraient qu’un simple « relais » alors qu’ils se veulent être une caisse de résonance qui veut appuyer et amplifier ces idées, non pas pour nos intérêts, l’objectif russe reste notre « affaiblissement », l’objectif russe en général est de diviser l’occident pour mieux régner sur les pays « influençables » (l’Afrique en fait totalement partie).

    Je préconise que nous devons arrêter de subir cette propagande et ces actions en pensant qu’elles sont une simple « réalité » et qu’on doit les accepter ou les écouter. Il faut combattre tous ceux qui cherchent à nous nuire, qui nous salisse, qui se réjouissent de nos malheurs, de nos morts, qu’ils aient une arme dans les mains ou un clavier d’ordinateur, on doit frapper dans l’ombre et dans la lumière ces individus, ces figures, ces médias, faire comprendre que la France n’est pas un paillasson sur lequel on s’essuie. Ces gens détestent la France et sont ouvertement en guerre contre nous, on leur donnera une raison de nous détester réellement, de nous craindre pour de vrais et non dans l’imaginaire d’un anticolonialisme qui construit son imaginaire derrière un écran en prenant ses subventions à l’ambassade de Russie et ses consignes à Sotchi.

    • twouan dit :

      Le plus simple c est de dire au Russe qu on est bien d accord et content de leur laisser le Mali avec sa junte sure d elle. Nous, on va donc deplacer ces troupes a Marioupol. Un endroit sympa pour decompresser.

    • Clamarion dit :

      @Polymères Très belle et brillante analyse.

    • Wa Terlou dit :

      Un mélange de logique (poussée à l’extrême) et de déraison, c’est le signe le plus certain de la folie. Vous êtes au bord de la psychose, Monsieur Polymères. Vous devriez consulter pendant qu’il est encore temps.

    • Mat49 dit :

      Entièrement d’accord. Mais pour être efficace nous ferions mieux de nous engager sérieusement au Mali.

    • Vidoc-19 dit :

      Pauvre Polymères qui découvret avec effroi que la lutte d’influence peut ne pas se faire que d’un seul côté ! Pauvre Polymères qui découvre que d’autres sont capables de faire ce que le clan occidental a fait depuis des dizaines d’années un peu partout dans le monde ! Pauvre Polymères qui découvre que son pays n’a plus les moyens de s’imposer là où il le souhaite et que des peuples peuvent être sensibles à d’autres sirènes que les sirènes de Washington !
      Pauvres Polymères qui commence à découvrir le Nouveau Monde, un monde où la France a perdu de sa force, de sa puissance et de son rayonnement à cause de son effondrement interne et de sa dépendance Atlantiste , qu’elle soit à travers l’Europe ou à travers ses traités d’alliance militaire.. pauvre Polymères qui veut nous faire un exposé geignard alors qu’il découvre un des plus vieux principes de la guerre, la guerre psychologique, la guerre d’influence.
      Pauvre Polymères.. qui n’a jamais rien dit sur les mêmes méthodes lorsqu’elles ont été employées par ses amis américains un peu partout dans le monde, de la Corée au Vietnam, de Cuba au Chili, de Panama à l’Irak, de la Syrie aux printemps arabes, de la place Tiananmen jusqu’à Hong Kong, jusqu’à l’Ukraine et jusqu’à Taiwan.. lorsque les Américains ont pratiqué ce genre de méthode notamment à travers leurs O.N.G., leurs distributions de matériels et leurs conseillers militaires, un peu partout dans le monde, Polymère ne disait rien, il trouvait ça parfaitement normal.
      Mais au Mali, propriété privée française paraît-il, Monsieur Polymères est choqué de voir que nous nous faisons tranquillement jeter dehors, effectivement avec de l’aide Russe officielle et officieuse… c’est le sort des vaincus, malheur aux vaincus, et au lieu de se lamenter comme d’habitude contre les Russes, Monsieur Polymères devrait plutôt chercher les causes de l’effondrement français et les dénoncer… mais il ne le fera pas parce qu’il ne sait pas faire : son logiciel n’est pas prévu pour ça et sa grande confusion actuelle résulte de paramètres qu’il n’avait pas prévus, et alors il trépigne encore et sans fin contre Moscou: c’est tout ce qu’il a jamais su faire.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ qui découvret avec effroi que la lutte d’influence peut ne pas se faire que d’un seul côté ]

        Il faut reconnaitre que Jean LARTEGUY et Jonas SAVIMBI avaient beaucoup plus de talent dans Paris-Match™ il y déjà 40 ans ! ;0)
        C’est ce que l’on peut nommer une  » constante géopolitique  » de ce dernier demi-siècle .

        https://www.amazon.fr/PARIS-04-04-1980-ANTONELLI-AMOURS-SECRETES-BELMONDO/dp/B0047OUF1O

        Pour la petite histoire , la  » strôtôgie  » d’alors consistait à vouloir faire intervenir … Les Pékinois ! ;0)

        Ps : Je ne lis pas que LARTEGUY et SAVIMBI dans Paris-Match , hein ! ;0)
        Outre la  » pulpeuse  » Laura ANTONELLI , il y avait un article sur les conquêtes de  » Bébél  » qui vient de nous quitter .
        Lartéguy , Savimbi , Antonelli , Belmondo ,… Ils ont tous disparus et la Vrouzawique affronte toujours les Moskals alors que les Pékinois s’y sont implantés ….

    • Crepublique dit :

      Punaise le pignouf du bon temps des colonies… il fait quel temps en 1955 ? Mais si tu préfères Blackwaters au lieu de Wagner, on peut essayer, hein, y’a bon bwana !

    • Momo dit :

      Analyse qui est juste et donne les grandes lignes de l’action de la Russie dans cette partie du monde. On pourrait compléter avec le rôle à leurs côtés des turcs et algériens, réunis dans une sorte de nouveau pacte maffieux et belliqueux pour des raisons diverses mais dont les intérêts se rejoignent.

      Au passage confirmation de la position trollesque de wc ‘waterlou’ et vieuxkon’vidocq’

      • Wa Terlou dit :

        Momo: « Au passage confirmation de la position trollesque de wc ‘waterlou’… ».

        Wa Terlou. Mon nom est Wa Terlou. Honni soit qui mal y pense.

      • jyb dit :

        ømomo
        aucune convergence entre alger et ankarra

        • Mono (neurone) dit :

          @jyb tu perd ton temps, il va te dire que visiblement tu n’y connais rienet que tu ferais mieu de la fermer, que tu n’es qu’un abruti de gauchiste qui défend les égorgeurs, 2 millions de déplacé au sahel blablabla….

        • Momo dit :

          Politiquement non, vous avez raison, mais sur les objectifs
          d’affaiblir la position de la France en BSS et de l’y remplacer, si. Même si cela passe par un épisode russe qui a l’avantage d’être un tiers.

          Ne vous préoccupez pas des roquets qui jappent 😉

  14. ano dit :

    C’est quand même bien malhonnête de la part du premier ministre de parler d’abandon. Les armées sont présentes au Mali depuis 8 ans, et leurs effectifs seront maintenu à plus de 2500 hommes.
    Sans compté que l’une des raisons de ce revirement français sont les deux coup d’état militaire !

    • L’ours dit :

      Te craindre ? Montreuil c’est Bamako, le 18ème c’est un bidonville nigérian, t’as 6 millions de chômeurs, tu baisse ton slip pour aller boire une bière, ton économie est en ruine, ta dette à 120% de ton PIB, tu ne vends ni tes mistrals ni tes sous marins et tes rafales c’est toi qui les payes avec tes banques et les impôts volés aux français… Te craindre ? Les turc te passent en mode acquisition et tu dégages de devant leurs bateaux ? Te craindre alors que tes saltimbanques volants ont désertés la Syrie depuis la mise à jour de S300 datant de 1975 ? Toi dont les glorieux missiles de croisière tombent à 75% avant la cible ? Ta France n’est plus qu’une vieille caniche édentée qui gueule en marchant sur ses crottes. Te craindre, toi qui a élu Macron ?! Tiens, voilà une boulette, et remets ton masque sanitaire,

      • Carin dit :

        @l’ours
        Vu le choix de ton pseudo, tu veut que l’on te prenne pour un russe…
        D’accord… en ce cas laisse moi te donner un conseil. Si t’es armées sont du même acabit que les super combattants des wagners… (qui a chacun de leur engagement prennent une raclée), je t’invite à pas trop la ramener.

      • Czar dit :

        en français ‘caniche’ est masculin, moujik.

        sinon puisqu’on parle de wagner t’as des nouvelles de ceux qui ont été phosphorisés par les ricains en syrie ?

        les trucs peuvent mettre nos frégates sous mode acquisition, ils ne vont pas jusqu’à tirer, comme ils le feraient pour un vulgaire pilote de mosc-eau-de-vie

        on attend d’ailleurs toujours vote riposte, pa******s asiates.

      • Vinz dit :

        C’était bien jusqu’à S300 et les glorieux missiles de croisières :
        https://www.youtube.com/watch?v=CYyg-2rHCjI
        https://www.youtube.com/watch?v=XeGCEDSh1FI

    • Carin dit :

      @ano
      Aucun revirement français… le départ de nos troupes est acté depuis le premier jour de serval…
      Les Maliens font tout ce qu’ils peuvent pour retarder cette échéance, et quels que soient leurs dirigeants, ils ont tous en commun de bien prendre soin de diluer les gars au sortir de leur formation, pour faire perdurer la présence de l’EUTM Mali, MINUSMA, et surtout Barkhane, tant ces élites ont peur qu’un contingent de militaires bien formés, ne leurs fasse le coup du
      « je prends le pouvoir »…
      Nos élites à nous viennent de prendre conscience de ce que n’importe lequel de nos milis sur place sait depuis toujours, à savoir que rares sont les pays africains qui équipent et forment correctement leurs armées, tant ils tremblent de voir se reproduire la méthode de leurs propres élections, à savoir… le coup d’état.
      Quitter le Sahel serait dangereux pour les 4 autres pays du G5, nous ne partiront donc pas… par contre, si la junte s’entête à faire appel aux wagners, il se pourrait bien, que ce soit des villes comme Kidal, Tombouctou, etc.. qui demandent officiellement à la France une protection… et là, la junte pourra se targuer d’avoir entamé la partition du Mali, et à terme l’invasion par les nuisibles du sud du pays, car il ne faut pas s’y tromper, les nuisibles iront au plus facile, et préféreront s’attaquer aux wagners plutôt qu’à Barkhane, les 2 contingents militaires ne jouant vraiment pas dans la même cours.

  15. R2D2 dit :

    « « tout cela se fait sur une base légitime », entre un « gouvernement légitime, reconnu par tous » »
    .
    … sur une base légitime… gouvernement légitime… reconnu par tous… OK le gars n’a pas lu le mémo sur le Mali ou alors il troll comme un fou.

  16. Cassandre dit :

    Entre les sous marins Australians, wagner au mali, les banlieues qui explosent et tout, ca sent la fin pour la France

    • WhatsTheFrites dit :

      Vous pouvez nous expliquer le rapport entre les banlieues et le contrat cassé par l’Australie ? Merci d’avance pour l’explication et le partage de vos sources (crédibles et non orientées naturellement 😉 ).

      • Royal Marine dit :

        L’immense efficacité micronienne! Je pense que c’est la bonne piste…
        On peut rajouter le botd.l de la gestion du Covid… Tout et son contraire!
        Merci « C’est moi le chef! » et toute sa bande de foutraques : on a vu!

    • @ Cassandre
      La fin oui, mais il ne faut pas exagérer : certainement pas la fin de la France éternelle.
      Mais d’accord, en France on est sur la fin d’un régime politique à bout de souffle, où le pouvoir est entre les mains d’un seul homme, irresponsable, sans prestige, incontrôlé et incompétent. Macron n’est pas le problème : le problème est le système qui amène ce style d’individu au pouvoir.
      « Les sous marins Australians, wagner au mali, les banlieues qui explosent et tout ca, » c’est çà relativiser : ce sont seulement des épiphénomènes qui ne se produiront plus quand nous aurons réglé notre problème institutionnel.
      Rétablir la souveraineté du Peuple français. – Ebook Gratuit – Edition999

    • @ Cassandre
      La fin oui, mais il ne faut pas exagérer : certainement pas la fin de la France éternelle.
      D’accord, en France on est sur la fin d’un régime politique à bout de souffle, où le pouvoir est entre les mains d’un seul homme, irresponsable, sans prestige, incontrôlé et incompétent.
      Pourtant Macron n’est pas le problème : le problème est le système qui amène ce style d’individu au pouvoir. « Les sous marins Australians, wagner au mali, les banlieues qui explosent et tout ca, » c’est à relativiser : ce sont seulement des épiphénomènes qui ne se produiront plus quand nous aurons réglé notre problème institutionnel.
      Rétablir la souveraineté du Peuple français. – Ebook Gratuit – Edition999

  17. Alain d dit :

    Déjà, je ne vois pas comment Takuba, dont des forces estoniennes et suédoises, et prochainement de norvégiennes, pourraient cohabiter avec des mercenaire russes.
    Et puis il y a mercenaires et mercenaires. Wagner est piloté par la Russie (un Etat), afin de nuire à un autre Etat, la France, et l’UE (dommages collatéraux).
    Wagner et ses Cpasnous n’a pas d’existence légale et Russie, mais est fortement soutenu par la diplomatie russe. Lavrov vient d’en faire la démonstration.
    Comme c’est bizarre.

    2018, Madagascar, dernière campagne présidentielle, ingérence politique opérée par les hommes de Wagner.
    https://www.youtube.com/watch?v=7_RDfOfKCYc

    • Robert dit :

      Aussi de venir occuper le terrain ou les américains voudraient s’installer à la place des français.
      Il y a eu des campagnes de déstabilisation américaine contre la France en Afrique.

  18. olivier 15 dit :

    Meuh non, on ne les abandonne pô…. On prends soin de 110.000 d’entre eux, et la gare du Nord est jumelée avec celle de Bamako…. Quand aux Russes, le » il n’y arrivent pas » est à comparer avec la situation intérieure de leur pays.

  19. Eric dit :

    Il est gentil, Lavrov… Tout le monde sait parfaitement, à part les benêts et les trolls prorusses que Wagner n’est qu’une simple succursale des forces armées russes et du GRU, qui lui fournissent personnels, matériel et terrains d’entrainement. Le fait est que le pouvoir malien actuel (arrivé au pouvoir par un coup d’état) a choisi ouvertement la fuite en avant et décidé de s’en remettre aux russes. Donc il n’y a plus aucune raison de risquer nos troupes pour protéger ce régime, et encore moins d’ouvrir nos frontières à la meute de « réfugiés » maliens qui vont déferler sur notre pays lors de la catastrophe finale. Laquelle surviendra tôt ou tard, les russes n’ayant jamais été en mesure de gagner une guerre en Afrique, et encore moins de se faire apprécier par les populations locales.

  20. tankaboum dit :

    c’est comme les afghans qui ont eu 20 ans pour pourchasser et anéantir les talibans, et qui pleurnichent le jour où la recreation est terminée. En aillant bien sur graillé a tous les râteliers… que les maliens vivent cette grande experience que sont les Wagners, ensuite ils pourront tatter du syriens pro turque ..en revanche rien ne doit franchir la Méditerranée .Utiliser des prétextes foireux pour justifier leurs choix, ils manquent pas d’air.

    • Fred dit :

      Il existerait donc un modèle standard d’Afghan ou de Malien garanti sur facture ? Tous des clones parfaitement identiques, pensées identiques, comportement identique ?

  21. Alain d dit :

    Mais il est évident que les forces européennes ne devraient pas rester si Wagner s’installe au Mali. On pourra ensuite, après quelques années, mesurer le bilan des opérations de ces mercenaires, et constater qu’ils n’auront fait qu’envenimer la situation déjà chaotique en maintenant au pouvoir des putschistes. Ils se payeront sur la sueur du peuple malien, revenus miniers et autres.

    • EchoDelta dit :

      Au contraire il faut couper le pays en deux : une partie Wagner et une partie France et on verra qui est le plus efficace…

  22. Castel dit :

    Quand on constate la présence sur ce site le nombre de trolls « pseudo Africains » qui réclament notre départ du Mali, on se rends compte que la vérité est toute autre au niveau gouvernemental …..
    En tous cas, si le Mali continue dans cette voie, il me parait nécessaire de couper toute aide financière à ce pays, fermer notre frontière à toute immigration venant de celui-ci dans l’avenir, et même envisager l’expulsion de tout Malien se déclarant favorable au gouvernement putschiste en place dans ce pays !!!

  23. Marcel dit :

    Mais… mais… mais… Une partie de la population n’appelait pas récemment au retrait des troupes françaises ? Il faudrait savoir. Bien plus facile de pleurer à une tribune de l’ONU que de raisonner sa propre population !!

    • Dodo dit :

      Le problème malien c’est que comme le dit Jyb et d’autres, c’est qu’on a Bamako et le reste.
      Sur Bamako, on va observer un nombrilisme politique, militaire, diplomatique et avec son lot de « croyants » et d’activistes (rejoints par la communauté internationale des africains francophones anti-française).
      Ces « croyants » affichent une méconnaissance totale de leur pays au point parfois de se demander s’ils sont vraiment maliens. Facilement manipulables ils se sont construits leur propre réalités avec leur propre scandales. Ainsi on entends encore que l’armée française « bloquerait » l’armée malienne pour reprendre Kidal, que des images de l’armée française réalisant un terrassement d’une base démontrerait un « pillage » de ressources, que s’il y a des terroristes c’est parce qu’il y a la France.
      Que vont dire ces gens avec notre retrait du Nord Mali ? Ils seront confrontés à la simple réalité qu’en fait si l’armée malienne (qui est présente à Kidal, mais ils ne veulent pas le savoir, ça remettrait leur pensée en question) n’est pas chez elle là haut, ce n’est pas à cause de la France mais à cause d’eux qui depuis l’indépendance n’ont pas réussis à pacifier le pays.

      L’Histoire de l’insécurité du Mali ne commence pas en 2013 avec l’opération Serval, là aussi parfois on a l’impression d’être soit en face d’enfant qui n’ont pas une grande mémoire, soit d’étrangers qui cherchent à manipuler.
      Le discours le plus inquiétant qui émane de ce nombril qu’est Bamako, c’est qu’on considère toujours le Nord et les touaregs comme le problème principal à « régler/conquérir ». Que cette pression risque de voir l’armée malienne, accompagnée des mercenaires russes, vouloir écraser les touaregs comme si les terroristes seraient eux. Une envie de vengeance. Mais qu’ils se méfient, les touaregs sont chez eux et ils sont des combattants aguerris, bien incrusté dans le paysage qui pourraient faire vivre une belle déconvenue à l’armée malienne et aux mercenaires (car il y a de la distance à couvrir) au point de favoriser une explosion au coeur de l’armée malienne qui comprend également de nombreux touaregs dans certaines unités (désertions etc…) et raviver un sécessionnisme touareg dans l’Azawad. A Bamako on accuse la France de le favoriser, alors qu’en fait on a surtout cherché à le geler pour éviter de voir l’armée malienne perdre un rapport de force, comme ça c’est passé en mai 2014 ou ils ont échoués leur « reconquête de Kidal » en renforçant le MNLA.

      La France à Kidal et ailleurs dans le Nord était une force respectée, une force de consensus. Son départ laisse les touaregs et Bamako les mains libres, seule la MINUSMA a un rôle à jouer et encore…

  24. Long John Silver dit :

    Arrêtons de vouloir imposer la vision idéaliste et universaliste du monde des lumières à des pays qui n’ont pas la même culture, la même philosophie, la même vision que la notre. Ces pays qui ne cessent de nous reprocher notre passé colonialiste (le mali est indépendant depuis le 22 septembre 1960, 61 ans d’indépendance ils en ont fait quoi?), le Mali reproche à la France son passé esclavagiste (la France à abolie définitivement l’esclavagisme le 27 avril 1848 il y a plus de 173 ans, il est temps de passer à autre chose et d’arrêter de se fouetter à coup de repentance mal placée). Il est temps que nos politiques comprennent que la grandeur de la France ne se joue plus dans l’interventionnisme à chaque fois qu’une de nos ancienne colonie éternue à cause d’un rhume. 52 soldats, camarades, fils, frères d’armes sont décédés dans cette mission, qui sera sans fin parce qu’il n’y a aucune vision politique, on pourra taper encore et encore sur des décérébrés il y en aura toujours, c’est un puits sans fond. Le Mali est un état souverain et comme tous les Etats souverains qu’ils prennent en charge leur destinée ou qu’il l’a mette dans les mains d’une société de sécurité privée Russe personnellement je m’en tape la nouille avec une pelle en bois.

    • Vinz dit :

      « le Mali reproche à la France son passé esclavagiste »

      Laule. Bamako était la plate-tournante de la traite des Noirs vers les pays arabo-musulman depuis la nuit des temps.

    • Mat49 dit :

      « Arrêtons de vouloir imposer la vision idéaliste et universaliste du monde des lumières à des pays qui n’ont pas la même culture, la même philosophie, la même vision que la notre » Fort heureusement ce n’est pas ce qu’on cherche à faire.

      « le Mali reproche à la France son passé esclavagiste » Non pas vraiment le Mali était esclavagiste avant la colonisation et n’a pas participer à la traite négrière.

      « qui sera sans fin parce qu’il n’y a aucune vision politique, on pourra taper encore et encore sur des décérébrés il y en aura toujours, c’est un puits sans fond. » Le problème vient du fait qu’on est quasi absent sur place alors que ce ne sont pas les Talibans ou le Viet Minh en face. Ce serait jouable si on menait cette guerre.

      « qu’il l’a mette dans les mains d’une société de sécurité privée Russe personnellement je m’en tape la nouille avec une pelle en bois. » Moi aussi mais le Mali n’est pas un état et Wagner ne va pas faire autre chose que sécuriser quelques mines. Nos ennemis eux se froteront les mains. Donc c’est mauvais pour nous.

      • Géo dit :

        Le Mali est non seulement un Etat souverain depuis 1960, mais aussi une république (même bananière ça reste une république). Si vous souhaitez un éclairage du conflit, je vous conseil Bernard Lugan qui est une pointure dans le domaine de l’Afrique. https://www.youtube.com/watch?v=rZuTwX-gYNE&ab_channel=Cha%C3%AEneofficielleTVLibert%C3%A9s votre vision géostratégique en sera meilleur

        • Mat49 dit :

          « Le Mali est non seulement un Etat souverain depuis 1960, mais aussi une république (même bananière ça reste une république).  » En théorie mais pas en réalité.

          Quand on est absent sur place il n’y a pas de surprise à ne pas pourvoir mener une contre insurection. Notre seul objectif réaliste est de battre l’insurection pour un temps et on part. Ce qui tient lieu d’état au Mali se débrouillera.

          Vous devriez regarder la réalité en face votre vision géostratégique en sera meilleur.

    • Mica X dit :

      L ‘abolition de l’esclavage au Mali remonte à 1905, elle a été imposée par les affreux colonisateurs mais elle persiste en fait encore…

      Ce que ces M dames locaux oublient c’est que c’est la F qui a aboli l’esclavage…chez eux

      • Robert dit :

        L’esclavage persiste en Mauritanie, 20% de la population, au Soudan, dans les pays du Golfe, mais aussi au Maghreb.

  25. Plusdepognon dit :

    La junte malienne fait commeles enfants de divorcés : « papa, maman a dit qu’elle était d’accord… » et inversement.
    C’est le jeudes relations internationales,qui apparaissent plus crûment que ce qu’on était habitué, les rapports de force ne se cachent plus…

    Il y a quelques mois, un américain faisait un petit buzz en disant que « les terroristes possédaient le nord du Mali, bien que les militaires français disaient le contraire (dans la langue de John Wayne) :
    https://www.spytalk.co/p/is-africa-lost-to-islamist-militants

    Les USA ont bien évidemment une analyse sur le Tchad :
    https://www.irsem.fr/le-collimateur/le-tchad-au-carrefour-des-conflits-du-continent-africain-11-05-2021.html

    Pour en revenir sur la réorganisation des lignes arrières pour le théâtre d’opération sahélien, il y a un homme à suivre, entre autres :
    https://www.koaci.com/article/2021/08/06/cote-divoire/societe/cote-divoire-usa-le-lieutenant-colonel-dean-p-allen-nouvel-lattache-de-defense-des-etats-unis-au-pays_153018.html

  26. Jean Bodin, économiste dit :

    Belle unanimité dans les contributions pour accabler (à juste raison selon moi) les « gouvernements » maliens successifs.
    .
    Je le dis depuis longtemps : il n’est de richesses que d’hommes.
    Les gouvernements maliens sont coupables de laisser filer les richesses humaines du pays.
    .
    La responsabilité (culpabilité) des gouvernements français successifs, y compris et surtout du gouvernement actuel, c’est de ne pas oser renvoyer en Afrique les richesses humaines africaines.

    • Kestata dit :

      autant de richesse ça rend jaloux, et envieux, et puis les richesses, c’est comme les grosses voitures (et les jolies femmes) tout le monde en veut… 🙂
      Le fond du problème c’est qu’on tient trop à toute cette richesse, alors qu’il faudrait savoir partager. Le partage c’est important pourtant, surtout quand la « mère-patrie » réclame de la richesse pour faire fasse à ses difficultés. SA mère 🙂

      • Plouc putatif dit :

        Kestata n’a pas compris et aurait mieux fait de se taire.
        La richesse dont parle Jean Bodin, économiste français du 17ème siècle, c’est la richesse humaine.
        .
        Et non les ressources minières que l’on trouve en Afrique (comme n’importe où ailleurs : l’Afrique n’a rien d’exceptionnel).
        .

      • lgbtqi+ dit :

        là-bas, c’est plutôt les jolies voitures et les grosses femmes qui ont la cote …

    • Pascal (l'autre) dit :

      « La responsabilité (culpabilité) des gouvernements français successifs, y compris et surtout du gouvernement actuel, c’est de ne pas oser renvoyer en Afrique les richesses humaines africaines. » Allez donc dire tout cela aux « associations » dans le style, « France terre d’asile » et autres et écoutez et regardez leurs réactions! Vous allez être édifié!

      • Maherzia Fouzaia dit :

        Tu es né à Oran ou Alger ?
        Mon ami pied noir.

      • Jean Bodin, économiste dit :

        @ Pascal, je devine les réactions des associations.
        C’est bien pourquoi je parle de « la responsabilité (culpabilité) des gouvernements français successifs » qui n’ont pas le courage, au nom de l’intérêt général qu’ils ont en charge, d’affronter ces associations ultra-minoritaires.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « qui n’ont pas le courage, au nom de l’intérêt général qu’ils ont en charge, d’affronter ces associations ultra-minoritaires. » La démocratie, c’est la dictature des minorités!

          • Électeur dit :

            Oui. Mais la démocratie représentative (où nous sommes) n’est qu’un simulacre de démocratie.

  27. guy dit :

    On parle beaucoup des putschistes du Mali, on oublie d’évoquer celui du voisin Guinéen.
    En effet, ce voisin, Alpha Condé, très proche de Moscou et ayant une attitude assez rebelle contre l’occident et la France en particulier, a été renversé.
    Du côté russe, on pense que Paris a fait jouer une carte pour saboter l’influence de Moscou sur le continent et il se dit aussi que l’annonce des mercenaires au Mali, qui arrive juste après la « perte » de la Guinée, serait liée à un désir de représailles des russes contre la France et qu’il s’agit bien d’une action précipitée qui doit se faire vite, que d’une action réfléchie par les putschistes maliens.

    Le coup d’état au Mali c’est la Russie, la tentative de coup d’état au Tchad par les rebelles venant de Libye (et ayant entrainé la mort du président dans un piège « diplomatique » se transformant en une tuerie) c’est la Russie.
    La France ayant bien réagit au Tchad, consolidant une succession et amenant à renforcer le Tchad.
    Notre réponse viendra aussi au Mali et ce ne sera pas celle qui sera communiquée à la presse et sur laquelle tout le monde débat.

    • Mica X dit :

      Les putschistes maliens d’opérette le savent, ils ont donc besoin rapidement d’une garde privée pour les protéger du reste de l armée malienne.
      D où un certain cafouillage & une certaine précipitation à L’est car personne ne se fait vraiment d’illusion sur les capacités de Wagner a gérer une guérilla islamistes au Mali (sans appui aérien.. et qui le fera pour eux, les russes ?, comment pourraient-ils arriver au Mali ? sauf à passer par l’Algérie qui se fera alors taper sur les doigts)…
      Bref tout cela pour …

  28. Buburoi dit :

    Il faut expulser et renvoyer vers le Mali les centaines de milliers de maliens qui percoivent des prestations sociales en Seine Saint Denis sans avoir jamais travaillé. Il n’y a plus aucune raison de rester au Mali. Ils veulent les Wagner, tant mieux pour eux.

  29. Lagaffe dit :

    Entre mendier l’aide militaire internationale et le soutien de l’ONU et payer des mercenaires en leur abandonnant les ressources du pays, le Mali ne pourrait pas embaucher et former des soldats, comme le font le Tchad, le Niger et même le Burkina Faso ?
    Visiblement le Mali a une armée de colonels juste bonne à faire des coups d’états et à se pavaner en uniformes.

  30. ji_louis dit :

    Suis-je le seul à rêver d’un tir aux pigeons de la part des armées françaises et de la MINUSMA sur des mercenaires hostiles pour cause de (cocher la case adéquate):
    – terrorisme contre les populations locales
    – brigandage
    – trafic d’armes
    – poursuite transfrontalière d’un groupe terroriste armé
    – légitime défense
    – dommage collatéral
    – et coetera

    Une campagne de tir effective mais niée contre Wagner aurait l’avantage de mettre les choses au clair sur plusieurs points:
    – Wagner n’a aucune existence légale en Russie, où les sociétés militaires privées sont interdites. (https://www.lexpress.fr/actualite/monde/qui-se-cache-derriere-le-groupe-wagner-ces-soldats-de-l-ombre-au-service-de-poutine_2146814.html). Cela forcerait donc le Kremlin à justifier leur présence avec des arguments légaux acceptables (sous peine de tir aux pigeons continus).
    – Cela rappellerai que les forces françaises ne sont pas un paillasson (ni les tchadiennes, ni d’autres encore).
    – Cela diminuerait les candidatures russophones pour Wagner en Afrique francophone (voire ailleurs).
    – Cela pourrait permettre de « dévoiler » la corruption de la junte de Bamako, qui préfère payer des mercenaires étrangers « sur la bête » via les gisements miniers du pays, plutôt que de réorganiser les administrations de manière à éviter la corruption (par exemple en « bancarisant » la paie des militaires et fonctionnaires et vérifiant leur présence).

    Mais il y a sans doute moyen de trouver des solutions moins… extrêmes.

    • ClémentF dit :

      C’est arrivé en Syrie, et on n’en a remarquablement pas entendu parler…

      • tschok dit :

        La bataille a sa fiche dans wiki:https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Khoucham

        Elle a tout de même eu un certain retentissement médiatique, et vous trouverez sans difficulté des documents divers sur Internet à son sujet.

        Mais cette bataille a mis aux prises des soldats américains avec des « combattants » russes. Ils se sont tirés dessus, très directement. Vous pensez bien que dans de telles conditions Moscou et Washington ont minimisé l’événement, car aucun des deux ne voulait voir se constituer officiellement un casus belli, ce qui aurait été extrêmement embarrassant.

        Les Etats-Unis et la Russie ont instantanément adopté les vieux réflexes de la Guerre Froide: minimiser les affrontements directs pour éviter à tout prix une montée aux extrêmes.

        Néanmoins, l’information est disponible et en quelques clics le citoyen curieux peut s’informer… s’il le juge utile.

        Dans la société de l’information, le rapport du citoyen à l’information s’est individualisé. Le niveau d’information des gens dépend beaucoup de leur l’initiative individuelle. Avant, les grandes chaines publiques ou privées apportaient l’information au sein des foyers lors des grandes messes du journal de 13h ou de 20h et les citoyens étaient très dépendants de cette relation passive.

        Aujourd’hui il est admis que si vous voulez vous informer, vous le faites par vous-mêmes. C’est à vous d’être curieux, les grandes chaines d’info étant essentiellement des fournisseurs de mainstream.

        L’info mainstream est une information dont vous pouvez discuter, même avec un parfait inconnu sans rien risquer. C’est une info domaine public.

        Je vous donne un exemple: à un moment dans l’affaire Benalla, on a suspecté une relation homosexuelle entre le président et son garde du corps pour s’expliquer l’incroyable protection dont il a profité. C’est une info mainstream: attention, une simple rumeur, mais elle est tombée dans le domaine public. On peut en causer sans rien risquer.

        Donc, le canal mainstream a une énorme utilité pour nos démocraties car il sert à définir ce qui tombe dans le domaine public.

        Pour autant, le canal mainstream ne sert pas vraiment à vous informer en tant que tel. S’informer, c’est autre chose: ça dépend de vous, de votre curiosité, de vos centres d’intérêts, etc.

    • Fifi dit :

      Mouais mais non. Il ne vaut mieux pas se mêler d’histoires de ce genre.
      .
      Par contre, je pense que les types de Wagner n’ont pas intérêt à tomber vivant dans les mains des tchadiens. Y’a pas qu’en Afghanistan qu’un suicide à la grenade peut être la moins mauvaise option en cas de capture…

    • Ancien d'indochine dit :

      @jilouis
      Cela c’est deja produit en syrie avec l’USAF, bilan des centaines de wagner morts et ni l’armée russe présente sur place ni le gouvernement russe n’a bronché.

    • Nexterience dit :

      Ce n’est pas à exclure mais leur popularité peuvent les protéger. Et pourrait-ce servir de casus belli officieux pour la Russie ? Sans parler des risques: ça ne va pas se faire juste avec quelques gbu.

      • Benoît Préchart dit :

        Casus belli officieux ?
        C’est quoi, ça ?

        • Nexterience dit :

          Casus belli entre Wagner et la France, ce qui serait différent un casus belli entre France et Russie.
          Quitte à ce avoir perdu le terrain, Wagner pourrait soutenir des opposants djihadistes via du ren russe pour faire péter du français, par exemple.

        • Vinz dit :

          Bah la fameuse « ligne rouge » si vous voulez. En mode tacite.

  31. Ancien des opex dit :

    De quel vol parlent-ils, ces Maliens corrompus ?

  32. Mat49 dit :

    Encore une preuve qu’on aurait mieux fait de mener cette guerre.

  33. Sylvain dit :

    Beaucoup de critiques sur le Mali, et sur Wagner. Pourtant, Wagner fait ce que fait Xi (ex Blackwater), Dyncorps,… qui ont fait fortune en Irak et en Afghanistan, avec de sérieux dérapage comme à Fallujah. Quant au Mali, ce pays est proche de la Russie, corrompu,… mais c’était déjà le cas au moment de SERVAL, et même avant. Et ça n’a pas empêché la France de s’obstiner. Il y a encore quelques mois la presse ne tarissait pas d’éloge sur Barkhane, sur la progression du Mali quasiment prêt à assumer seul sa défense… Bref, on a menti, et surtout on s’est menti. Et d’une certaine façon, on est pris à notre propre jeu. Et on va devoir partir, ce qui après l’Afghanistan (même si les raisons sont différentes) va être utilisé comme un nouveau moyen de propagande par les islamistes de tout poil.

  34. pilum dit :

    J’ai une solution pour le Mali : demander de l’aide aux…Australiens. En échange, ils autoriseront les sous-mariniers Aussie à s’entraîner dans le désert.

  35. Julien dit :

    Ça pleure parce qu’on reste.
    Ça pleure parce qu’on s’en va.
    Ça pleure tout le temps, en fait.

  36. StopBlameGame dit :

    et les maliens ils savent pas défendre leur pays? Toute cette jeunesse africaine dont nous parlent les démographes ne sait pas/ne veut pas se battre? Donc en résumé on doit envoyer notre jeunesse protéger ce pays dont la jeunesse désœuvrée migre pour l’Europe… c’est pas très normal… Qu’ils se débrouillent, qu’ils fassent appel aux russes, aux chinois, aux américains, aux australiens… (mais sans l’argent de l’UE, ni de l’ONU, où une pléthore de « diplomates » avec famille vit la belle vie new new-yorkaise avec les écoles internationales, les restos, les grands magasins, et qui n’ont que la critique facile et déplacée envers la France…).
    Il faut s’occuper des banlieues françaises et de l’islamisme en Europe et laisser les autres gérer leurs problèmes, comme pour l’Afghanistan

    • Lothringer dit :

      « et les maliens ils savent pas défendre leur pays? Toute cette jeunesse africaine dont nous parlent les démographes ne sait pas/ne veut pas se battre? »

      J’imagine que pour cela, il faudrait un encadrement 100% français.
      Mais dans ce cas…
      – on a moins de cadres opérationnels au sein de notre propre armée
      – on se fera reprocher de re-créer des sections de harkis , donc nous serions critiqués pour un retour à l’époque coloniale, un retour à la guerre d’Algérie.

      Or la guerre, avant d’être un acte militaire, est d’abord et avant tout un acte politique.

  37. Pascal (l'autre) dit :

    Toujours le même « constat » Nous restons, nous sommes des pillards, partez les Français nous ne voulons plus de nous en mode « on se serre la main » et ce à force de « tic tac tic tac »
    Nous partons, c’est honteux vous nous abandonnez! (amusant de dire en « plein vol « alors que ce qui s’appelle le Mali n’a jamais décollé!)
    Nous allons nous tourner vers les Russes! Confirmant ce que j’ai jamais cessé d’écrire, INCAPABLE de se prendre en charge! Il faut toujours qu’ils tiennent la main de quelqu’un!

    • Mat49 dit :

      Oui car ils sont très content qu’on soit là: nous servons de bouc émissaire et de bouclier militaire.

    • lgbtqi+ dit :

      +1

    • tschok dit :

      @Pascal,

      Oui enfin ça c’est une vision très « homme blanc »: les Africains, ces grands enfants incapables de se prendre en charge, etc.

      Le problème n’est pas tant qu’elle véhicule de vieux relents racistes, quoi qu’on puisse facilement en faire l’économie. Non, le problème, c’est que si vous avez cette vision-là, vous aurez beaucoup plus de mal à comprendre que eux, ils font de la politique.

      Là où vous restez cramponné à vos vieux modèles intellectuels colonialistes, eux, ils instrumentalisent ce discours pour faire de la politique et dire: « regardez, les Français sont indécrottablement des colonialistes fondamentalement racistes dans leur façon d’être et de penser ».

      Et vous, vous alimentez la machine.

      Je vous dis ça comme ça, mais si vous voulez continuer à penser et à écrire que les Africains sont de grands enfants incapables de se prendre en main, blabla, allez-y. Mais ayez conscience qu’il y a de la manipulation dans cette affaire et que l’idiot utile n’est pas celui qu’on croit.

      Le plus malin des deux, c’est pas forcément vous.

      Et j’ajoute que vous êtes loin d’être le seul à tenir ce genre de discours, qui permettent à la junte de Bamako et à ses conseillers russes de jouer sur du velours. Faut quand même avoir conscience qu’on leur fournit nous-mêmes de quoi alimenter leur propagande en continuant à diffuser une rhétorique qui reste attachée à une vision colonialiste de l’Afrique.

      Songez que Bernard Lugan est ici considéré par nombre d’intervenants comme une sommité intellectuelle et un grand spécialiste de l’Afrique, alors que le centre de gravité de son oeuvre littéraire et historique est la réhabilitation de la colonisation française dans ses aspects positifs et la minoration, voire le déni, de ce qu’elle a été réellement.

      Avec un tel backround intellectuel, il est clair qu’on est cuit: on va alimenter nous-mêmes la propagande russe et malienne. Pour eux, c’est du billard.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Oui enfin ça c’est une vision très « homme blanc »: » Ah l’homme blanc qui porte toute la responsabilité de la misère de l’humanité voire du péché originel!
        « Le problème n’est pas tant qu’elle véhicule de vieux relents racistes, quoi qu’on puisse facilement en faire l’économie.  » Ah les relents racistes! La très commode accusation, l’argument imparable, le coup de sifflet signifiant la fin de la partie, que c’est pratique!
        « Là où vous restez cramponné à vos vieux modèles intellectuels colonialistes, » Ah le mot  » colonialistes » comme le terme raciste, très pratique ils ont l’immense avantage de cataloguer son adversaire et d’éluder ce qui indispose ou fâche! Ou de l’art de botter en touche.
        « Et j’ajoute que vous êtes loin d’être le seul à tenir ce genre de discours, qui permettent à la junte de Bamako et à ses conseillers russes de jouer sur du velours.  » C’est sûr! les conseillers russe n’attendent que cela, il se dit qu’il sont venus même uniquement à cause de cela!
        « qu’on leur fournit nous-mêmes de quoi alimenter leur propagande en continuant à diffuser une rhétorique qui reste attachée à une vision colonialiste de l’Afrique. » De l’art de touiller une casserole………….vide! Si écrire que cela fait 60 ans qu’ils ont obtenu l’indépendance et que nous n’avons certes pas toujours été très clair mais que pour s’affranchir de l’ancienne puissance colonialiste (dont ils ont au demeurant demandé de l’aide sans leur poser de problèmes « existentiels ») que leur réflexe est de se précipiter dans les bras de partenaires totalement désintéressés est de la « rhétorique » aux relents colonialistes il faut être sourd et aveugle ou d’une extrême mauvaise foi!
        « Avec un tel backround intellectuel, il est clair qu’on est cuit: on va alimenter nous-mêmes la propagande russe et malienne. » Mais oui de toute façon quoique que nous faisions ou disons c’est toujours de notre faute!
        « Mais ayez conscience qu’il y a de la manipulation dans cette affaire et que l’idiot utile n’est pas celui qu’on croit. Vous ne croyez pas si bien dire! Peut être devons nous voir une sorte ……………….d’autocritique?
        Le plus malin des deux, c’est pas forcément vous. » Forcément, si vous le dites! Du moment que vous l’êtes et que vous y croyez……………………… nous sommes sauvés!

        • Momo dit :

          Bravo, tout est dit 🙂

        • tschok dit :

          Mais, Pascal, je comprends votre ressentiment sur le discours anti-homme blanc, j’en suis un, moi aussi je suis visé.

          Les choses sont assez simples, dans le fond: nous vivons dans une société victimaire et l’homme blanc, hétéro, de 50 ans et plus, de culture ou de religion chrétienne, occidentalo-capitaliste, avec un permis de conduire et un régime carné, n’émarge dans aucune liste de victimes. Pire, non seulement il n’est victime de rien, mais en plus c’est lui qui a causé du tort aux autres. Enfin disons qu’on le considère, ce qui n’est pas totalement faux.

          Bref, l’homme blanc tel que je viens de le définir est au centre de toutes les accusations de tout le monde: une jeune autiste suédoise, passionaria de la cause écolo, par ailleurs charmante et gentille comme tout, entame une tournée mondiale pour dénoncer l’inertie de la société face aux défis écologiques, et qui elle vient engueuler, je vous le donne dans le mille? Ma pomme.

          Je suis comme vous sur la liste des mecs qu’on engueule, z’avez pas le monopole qu’est-ce que vous croyez?

          Une femme en France se fait tuer par son mec, qui les féministes engueulent? Ma pomme.

          Et il en va de même pour tout le reste: l’esclavage, la colonisation, la décolonisation, la Collaboration, la souffrance animale, la soutenabilité de la dette, etc.

          Mais, l’homme blanc est astucieux et il s’est dit: ok, puisque c’est comme ça, moi aussi je vais devenir une victime, pour opposer un contre discours à ces détracteurs. Oui, mais victime de quoi? Ben du grand remplacement. De l’Europe, de l’Otan, de la mondialisation, etc. On s’en fout, on brode.

          Il faut juste se démerder pour avoir une étiquette de victime à opposer aux autres. Et c’est d’ailleurs ce que vous faites.

          Mais, je ne vous parle pas de tout ça. Je connais la combine, je vous assure, et je l’approuve, globalement, même si je trouve qu’il est très con d’y croire réellement. Pour moi, c’est une stratégie valable en tant que numéro de claquettes, pas pour y croire vraiment, faut être complètement con pour ça.

          Je vous parle du fait que votre discours peut être instrumentalisé et qu’il faut en avoir conscience. Donc, je vous invite à dire la même chose que ce que vous avez dit, mais autrement, sans mobiliser immédiatement des représentations mentales de racistes colonialistes.

          C’est pas le bout du monde non plus.

          Juste faire gaffe à comment vous dites les choses, parce que nos ennemis en font leur miel.

          Et le fait que vous soyez raciste ou non, je m’en bats les couilles complètement, c’est votre problème.

          Là, ce qui n’est pas bon dans votre discours, c’est que vous faites du Zemmour : vous opposez un discours victimaire à un autre. Oui, mais à ce petit jeu-là, l’homme blanc n’est pas crédible.

          Vous comprenez ce que je vous dis? Je vous juge pas, je vous dis juste que c’est pas bien joué. Le coup est perdant. C’est pas malin. L’équipe en face est meilleure sur ce plan.

          Rien à voir, donc me balancez pas votre purée victimaire d’homme blanc maltraité par la modernité, moi aussi je suis dans le coeur de cible, je connais très bien le problème, je vous assure.

          Le seul truc qui va nous différencier, c’est que vous y croyez vraiment à vos zemmouriades, alors pour moi c’est juste du cinoche: c’est juste un contre-discours à opposer à un dicours qui nous désigne comme les grands méchants de l’affaire, comme une sorte de tir de barrage, quoi.

          En attendant d’avoir de meilleurs arguments. Ca meuble, en fait.

          • hum dit :

            euh , il en faut pour (presque) tous les goûts mais franchement, trouver greta thunberg « gentille et charmante » , y a comme un défaut !
            pour parler comme vous, si vous êtes en manque , achetez des revues cochonnes et débrouillez vous !

          • Pascal (l'autre) dit :

            « En attendant d’avoir de meilleurs arguments.  » Environ 58 lignes pour nous exposer vos traditionnels poncifs dans le genre « je suis la Vérité »
            En résumé pondre un pavé ou se mélange vos (pseudos) états d’âmes et vos piques habituelles à savoir que tout ceux qui n’abondent pas dans votre sens sont, des cons, des idiots qui ne comprennent pas, des racistes (en aparté ce que vous faites de vos couilles ne doit pas intéresser grand monde ni du reste vos préférences sadomaso!). et surtout le nouveau « argument » j’ai nommé « Zemmour »! et ses « zemmouriades! Imparable! magistral, la justification qui tue! Ah Zemmour j’ignore combien de voix il recueillera au scrutin présidentiel mais certainement beaucoup moins que le nombre de cons qui justifieront leur « discours » en le faisant passer pour l’ennemi mortel de la (leur) démocrââââtie!
            Votre brillante et très professorale « démonstration » prend un même un coté savoureux en citant l’égérie des bobos « écoresponsables » (le nouveau « mantra de ceux qui savent) qui est porté au pinacle de la Pensée! Peut être selon votre « vue » de la chose que la vilipender va apporter de l’eau à son moulin ainsi qu’à tous ses adorateurs mais si sa rhétorique, son discours avait été tenu par un jeune Maldivien ou Tongien il aurait été incomparablement plus crédible car directement menacés par l’évolution du climat! la Pasionaria du réchauffement climatique est née, elle avec une cuillère en argent dans bouche et son avenir est bien moins sombre que ceux cités supra! Mais peut être que ce constat est aussi peu recommandable à dénoncer que déclarer que certains pays d’Afrique ne se sont toujours pas pris en charge!

      • Vinz dit :

        « Le problème n’est pas tant qu’elle véhicule de vieux relents racistes »

        Dis-le mec qui parle d’une vision « très homme blanc ».

        • tschok dit :

          Vinz qui me donne des leçons de politiquement correct… manquait plus que ça.

          Ralala, ce que vous êtes long à la détente, c’est pas possible. Ca fait combien de temps que vous psychotez sur des problèmes de sémantique, vous encore?

          Les mots « homme blanc » vous pétrifient? Et sans doute le mot « race » aussi?

          On n’est pas sorti de l’auberge.

          Eh ben faites nous la liste des mots qui coincent, mais laissez-nous en assez pour qu’on puisse encore parler des trucs qui sont importants.

          Parce que s’il faut multiplier les « tuuuut » dans les phrases, on va finir par parler en « tuuuut ».

  38. Thaurac dit :

    Tout ce tralala pour justifier l’intervention de Wagner!
    Qui ne va pas se priver d’exploser un village pour avoir un terroriste!
    Dans 1 an ou 2 ils nous rappellent!
    De plus, wagner n’aura jamais l’allonge et la réactivité de l’armée Française, ils vont se contenter à se sucrer, se servir sur le pays ( comme les mercenaires médiévaux..) et surement , mettre Bamako en coupe réglée..

  39. veteranusF6 dit :

    Le Mali a peur de quoi, d’être abandonné par la France? comme souligné supra, ce pays est indépendant depuis 1960 et doit s’auto-gérer, choix-situation que j’approuve à 100%.
    L’ Afrique aux africains, et les maliens au Mali.
    Amen

  40. Philippe dit :

    Au Mali les coups d’état successifs sont désolants car les « autorités » devraient plutôt travailler au coude à coude pour sortir le pays de cette crise qui perdure.

    • Edouard dit :

      « L’avantage » de Wagner, c’est que la capacité à renverser le pouvoir en place risque d’être un peu plus compliqué … cqfd. Ils vont pouvoir jouer le pourrissement comme ils veulent.

    • Momo dit :

      Je soupçonne que vous n’avez jamais mis un ongle en Afrique, sans vous être désagréable.
      Ce que vous dites est juste mais n’est partagé que par une infime minorité. La priorité (après ngolo ngolo dans la case) c’est la famille, la tribu, le peuple. Le pays n’est pas une notion qui mérite grand chose, sauf quand la tribu en est à la tête.

  41. sepecat dit :

    Rien de nouveau sous le soleil africain, en fait. Dénigrer la France lorsqu’elle est présente localement est un sport national, tous pays confondus. L’autre penchant consiste à chouiner dès lors qu’on se retire. En son temps, le retrait français du Sénégal, largement souhaité par le gouvernement local, s’accompagnait d’une perte sèche pour tout le bassin d’emplois qui s’était créé autour de la présence militaire française (https://www.jeuneafrique.com/186007/politique/retrait-militaire-fran-ais-combien-a-co-te/). De mémoire, il me semble qu’à l’époque le Sénégal aurait bien aimé que nous partions, mais en lui versant un dédommagement pour ces emplois perdus… le beurre et l’argent du beurre, donc. Comportement typique en Afrique : rester est assimilé à du colonialisme, partir est dénoncé comme un abandon. Les pays africains ont voulu et obtenu leur indépendance, à eux de l’assumer. Et après huit ans de présence, on peut estimer que leurs troupes sont aujourd’hui largement formées… quoique.

  42. phil135 dit :

    et donc en bientôt 10ans la glorieuse armée malienne n’aurait rien appris de plus que les coups d’état? … bravo !
    ils ont prévu de se prendre en charge un jour ?

  43. Edouard dit :

    La seule chose que va apporter Wagner au Mali, c’est d’empêcher toutes les tentatives de renversement du pouvoir en place. Comme ça Moscou aura son pantin bien pratique. Ensuite, quand les français seront partis, il y aura partition de fait du pays. Cela va foutre un bronx pas possible dans le secteur dont Moscou espère profiter. Si j’étais les algériens, je réagirais rapidement. Ils n’ont rien à y gagner. Le Niger et le Tchad l’ont déjà bien compris.

    • Carin dit :

      @edouard
      L’Algérie est dans l’escarcelle russe depuis son indépendance… elle sait qu’elle court un gros risque de déstabilisation en cas de retour des nuisibles au Mali, mais ne bougera pas une oreille, et espère qu’Ag galhi sera reconnaissant des bons soins qu’elle lui a prodigué lorsqu’il reviendra en grâce parmis son peuple.

    • Momo dit :

      L’Algerie n’attend que l’arrivée de Wagner pour faire la fête. Et essayer de tirer les marrons du feu dans 4/5 ans à leur départ. Le nord du pays fera sécession avec leur appui si les choses restent dans la direction actuelle.
      Goita et son gouvernement crapuleux iront s’installer à Bruxelles ou Genève avec la caisse du pays.

      • Antoine dit :

        @mono, l’algérie comme la libye le niger et le burkina possède une importante population touareg, ca m’étonnerai fort qu’ils soutiennent un nord du mali indépendant. Khadafhi soutennait les touaregs des pays voisins pour acroitre son influence mais n’est jamais aller jusqu’à l’indépendance pour ne pas que cela ce retourne contre lui, un peu comme pour les kurdes, les turques avec les kurdes d’irak mais pas ceux de syrie ni de turquie, les iraniens et irakiens avec leurs kurdes réciproque

  44. Wa Terlou dit :

    Les Français, ces incompris.

  45. Durandal dit :

    La France doit quitter le mali sans l’abandonner… Heu…

    Quand tu penses que nous y avons laissé trop de soldats, que ça nous a coûté un bras, tout ça pour te faire insulter, ouais les Maliens, débrouillés vous avec Wagner…
    Ils vous haïssent, ils ne sont là que pour le fric, mais bravo à eux quoi qu’il arrive, ils ne feront même pas 5 % de ce que la France a fait pour le Mali, et eux se font payer.
    Nous devrions nous en inspirer et faire une unité de mercenaires d’états et faisons payer nos interventions!!

    • Edouard dit :

      Je ne crois pas que Wagner sera là pour prendre la place des français. Ils seront juste là pour permettre au pouvoir en place de ne pas se casser la figure et de pouvoir piller les ressources naturels en toute quiétude. Quite à jouer la partition du Mali. Ils vont refaire le coup de la Centrafrique. Et ce n’est pas parce qu’on en parle plus que la paix est installée. A eux les ressources, à nous les migrants.

  46. mouchetoxique dit :

    a fric !