L’Australie torpille le français Naval Group en optant finalement pour des sous-marins à propulsion nucléaire

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

593 contributions

  1. Toff dit :

    La perfidie de leurs anciens cousins est décidément génétique..

    • Le Breton dit :

      Ouais mais achant qu’il y a signature de contrat, la décision est-elle vraiment légale ?

      • J. Laminier dit :

        Désormais, la France veut exporter les armes, si le montant dépasse de 200 millions d’euros, il faudra avoir l’autorisation des États-Unis États-Unis.

    • José dit :

      Je suis désolé!!! La réalité est que les Francais continuent de croire que la France vaut encore quelque chose dans le monde!!! Même en Europe elle ne vaut pas grand chose!!! Les USA le savent bien…et ce sont eux qui détiennent le gouvernail. Ils considerent la France comme un pays de vaincus, qu’ils ont sauvé plusieurs fois!!!! Economiquement ils savent c’est l’Allemagne qui tient l’Europe debout!!! La France ira de deception en déception sur la sene internationale car elle ne possede aucun fondement d’une puissance: ni économique, ni militaire ni politique!!!! Les USA. le RU ; L#Australie et l’Allemagne, la Russie et la Turquie savent bien cela….C’esr ainsi depuis 1870. Même en Europe l’Allemagne est plus écoutée par Poutine et les autres pays que la France…Allez Macron peut faire des discours sur discours lyriques , de belle poesies sur l’Europe, c’est l’Allemagne qui a le dernier mot!!!! Le monde entier sait cela. C’est á la France de se donner les moyens surtout économiques et diplomatiques pour être respectée…sinon, la parole de la France sera toujours ridicule comme elle l’est maintenant. Regardez, malgré tous les Tapages des Européens et Américains, Ukreniens, nous avons achevé le NORD STREAM 2 par une diplomatie intelligente. Les voies sont alors ballisées pour que le gaz russe coule ä flot vers l’Allemagne!!! La France avec cette diplomatie minable risque d’être toujours decue que ce soit en Europe, aupres des alliés Americains , anglais et même en Afrique…un peu partout….Au lieu de critiquer le monde entier, posez vous la question pourquoi personne ne vous respecte et que vos soit-disant alliés vous poignardent dans le dos !!!!!! Regardez par exemple le comportement arrogan de la France de Macron envers les britanniques lors du BREXIT !!! Hallucinant pour un pays sauvé 2 fois par les britanniques!!!! Malgré le Brexit l’Allemagne maintient de tres bons rapports commerciaux et militaires avec les Brits. D’ailleurs Rheinmetall va developper un nouveau char d’assaut avec les brits dans le cadre de l’OTAN , ce qui mettra a la poubelle le programme tant vanté en France de MGCS !!! La france n’inspire pas confiance…
      PS: N’analisez pas la pertinence de mes propos, mais insultez moi en me prenant pour un anti-francais et le probleme srea réglé!!!!

      • Too dit :

        Quand vous faites des copier coller de propagande, rajouter les passages a la ligne SVP.
        Même si votre logorrhée est insipide et remplie d’inepties, ce sera au moins moins fatiguant à lire.
        .
        Par contre non merci je ne débattrais pas de la pertinence de vos propos, vous êtes un troll ou un bot et dans tout les cas un mauvais avec des « arguments » qui en fait n’en sont pas

        • ekiM dit :

          Il a pourtant raison ; propagande ou non.

          La France est un pays en voie de sous-développement rapide : économiquement exsangue, diplomatiquement isolée et politiquement instable.

          La mentalité « assistanat », la haine de la réussite, le soviétisme rampant, l’immigration incontrôlée, la taxation délirante, la justice partisane, l’administration pléthorique, la classe politique corrompue, etc. Tout cela explique la situation actuelle et son évolution défavorable prévisible. La France ne fait plus rêvé que les miséreux en quête de subsides sociaux. La France n’inspire plus le respect des autres nations. La France est un pays sur le déclin qui peut être insultée sans conséquence.

          On peut choisir de parler de « propagande » mais la réalité reste la réalité. La France ne vaut plus rien. Personnellement, j’encouragerai mes enfants à la quitter.

          • DAVE dit :

            @ ekiM Malheureusement d’accord sur le constat, mais nos politicards se croient toujours au temps de l’Empire…tout en se comportant comme les petits caniches de nos chers amis qui nous entubent dès qu’ils peuvent.
            Contrairement à nous, les puissances anglo-saxonnes ont toujours compris que l’hégémonie politique s’appuyait sur l’hégémonie économique.

          • Roberto dit :

            Si la France est tellement dans la mouise il ya une centaine de pays dans le monde proche de la mort totale…il faut arrêter les conneries, peux de pays peuvent se permettre aujourd’hui de rivaliser avec les grandes puissances dans le domaines de affaires militaires, la France le fait et continuellement, et souvent avec succès…
            Dire que le troll José à raison alors qui ne fait que dans la francophobie la plus minable depuis de mois et exagère tous jusqu’a l’èxces en prouvant en plus que la France reste dans tous les parties importantes que si sont jouent aujourd’hui au niveau mondiale et ben j’espère que vos enfants auront plus de jugeote que vous…

          • Jacques999 dit :

            Je vous encourage à aller vivre ailleurs dans des pays « plus développés » et tater du libéralisme à outrance, ou des dictatures déguisées. Vous ne voyez des autres que ce qu’ils veulent montrer.
            Je vous rejoins sur une chose: les français se plaignemt beaucoup et se centrent trop ce qui va mal. On pourrait peut être prendre modèle sur nos voisins germaniques qui reçoivent une éducation qui développe leur sentiment de supériorité sur le reste des humains.

          • ekiM dit :

            @DAVE :
            Tout à fait. Par ailleurs, les anglo-saxons ont également compris que la prospérité économique n’était pas soluble dans le soviétisme.

            @Roberto :
            Vous découvrez vraiment que les trois quarts des pays du monde sont des pays sous-développés dont les habitants n’ont absolument aucune autre perspective que venir sucer les subsides sociaux des pays européens ?
            Vivant sur ses gloires passées, la France parvient – en effet – à maintenir un semblant d’armée et une industrie de défense à peu près cohérente. Nous avons la première armée des puissances secondaires. Cela ne nous rend absolument pas capable de « rivaliser » avec la Chine ou les USA ; ou même avec l’Allemagne. Comme l’actualité le prouve très bien.

            @Jacques :
            Les allemands se sentent supérieurs parce qu’ils n’ont pas une économie sur le déclin, des hordes de chômeurs et encore plus d’assistés. Mais bon, je sens bien que vous êtes un de nos nombreux socialistes … De là à ce que vous compreniez qu’entre « le libéralisme à outrance » et le soviétisme français ; il y a un grand espace où prospère quelques pays (Allemagne, Suisse, Canada, Australie, Autriche, Singapour, etc.) …

          • Rb dit :

            @ Roberto
            Non mais il n’y a pas des centaines de pays qui ont le rang de puissance mondiale, faut comparer ce qui est comparable imbécile.

          • TikokSC dit :

            Pas mieux… Après l’avoir servie plus de 20 années, je l’ai quittée exactement pour les raisons que vous évoquez. Bien triste.

          • Karambah dit :

            Tu n’est peut être pas Français d’identité, tu pourras la quitter aisément comme le José un peu plus haut.Pour moi, vous pouvez tous foutre le camp, il ne restera que les bons

          • Joséphine dit :

            Il y a quelques dizaines de prétendants au titre de puissances mondiales, mais un seul pays qui détient le titre de cocu planétaire.

          • UnKnown dit :

            Peut être mais au moins le pinard et le claquos sont bons ici, sans parler de la campagne et de toutes les belles choses et les belles personnes qui existent dans ce pays.
            Donc je reste. Les cosmopolites bourgeois peuvent se barrer s’ils le souhaitent.

          • Castel dit :

            Vous devriez leur montrer l’exemple !!

      • polo dit :

        Le ridicule de ce pavé gonflé au ressentiment et à la caricature suffit à t’insulter toi-même, il ne nous reste donc plus que le rire et l’oubli. Allez, au lit, tu as école demain^^

      • Christophe dit :

        On est obligé d avoir c est imbéciles de jose !!!

      • Jmufjfjkez dit :

        Le vaccin de covid19, la France dépende aux USA à 100%,

      • Slasher dit :

        Ton pavé OSEF est extrêmement salé. Tu ne serait pas belge par hasard ?

      • Titouan dit :

        @José,
        La France fut un grand empire qui n’eut rien à envier à l’Angleterre ! Et puis il y eut le déclin ….qui se poursuit toujours aujourd’hui ! Dans ce cadre, il faut comprendre les Français qui pensent toujours qu’ils sont une puissance mondiale sur laquelle le soleil ne se couche jamais !

      • sentinelle dit :

        j’allais vous injuriez mais vous avez raison le pays doit se ressaisir et il ne faut pas croire que les mauvais coups que nous portons n’entrainent pas des représailles (ex Brexit)

      • Lakolo dit :

        Payé par Sputnik pour dire des âneries pareilles?

      • Math dit :

        José, par moment, merci de la fermer.

      • Max dit :

        Brexit, allez donc voir comment sont certains rayons de grandes surfaces au Royaume-Uni . Pis avec l’inflation.

      • Alan Smithy dit :

        Si le but des Australiens est de passer à de la propulsion nucléaire, il vaut mieux qu’ils le fassent avec des navires américains et sans transfert de technologique française.
        Le contrat avec NG est dénoncé aussi et surtout parce que la demande change.
        Diplomatiquement, c’est très moche, et c’est surtout risqué : les Chinois ne vont pas aimer du tout voir du nucléaire Australien dans le Pacifique.
        Et bon courage à la RAN pour entretenir de la chaufferie nucléaire sans aucune compétence là-dedans…

        • vno dit :

          Les chinois, ils doivent se marrer plutôt. Avec des sous-marins Français AIP ou Nucléaires, ils auraient fait la différence entre des australiens et des Américains. Maintenant ils vont pouvoir classifier hostile par prudence sans s’emmerder puisque c’est le même type de sous-marin. Les australiens viennent donc pour se protéger d’intégrer un système qui les mènent droit au sang et aux larmes. Pour notre Marine Nationale, il va encore y avoir des missions a trés longue distance au profits de ces idiots pour faire leur boulot de renseignement en zone de grand danger, lorsqu’ils auront complétement merdé et qu’en face ils les attendront de pied ferme.

      • Pravda dit :

        Analisez, en effet, c’est à peu près à ce niveau que ça se situe.

    • Red dit :

      @Laurent Lagneau

      En plus de 5 ans je n’ai jamais critiqué le moindre de vos articles mais cette fois-ci je ne comprend pas pourquoi vous omettez de mentionner l’explosion énorme des coûts du programme qui sont, certainement un facteur majeur dans la décision australienne. Bien plus que la voix d’un homme d’affaire un peu trop fan des SNA car on parle ici d’un contrat qui était estimé à la base (2016, Naval Group) à 40 milliards USD et qui est aujourd’hui estimé à 69 milliards USD ! ..
      .
      « Selon l’ Australian Financial Review, le Premier ministre Scott Morrison serait de plus en plus mécontent de la façon dont le programme de la classe Attack a été exécuté jusqu’à présent, avec des « explosions de coûts et des délais manqués » entraînant des tensions apparentes entre le ministère australien de la Défense et le Naval Group, selon l’ Australian Financial Review. . Le projet est maintenant évalué à environ 69 milliards de dollars. En 2016, lorsque Naval Group a été sélectionné, le coût du programme devait être de l’ordre de 40 milliards de dollars. Ces inquiétudes semblent s’être intensifiées jusqu’aux discussions sur le sujet entre Morrison et le président français Emmanuel Macron. »
      .
      https://www.thedrive.com/the-war-zone/38790/australia-reportedly-looking-at-an-alternative-to-its-costly-new-french-designed-submarines
      .

      Qui plus est, si on lis le reste de l’article qui date de Janvier 2021, certaines pistes suggèrent que ce sont plutôt les australiens qui sont allés voir ailleurs et non l’inverse. À suivre.

      • Pierro dit :

        Parce que ces estimations sont bidons !

      • Twisted dit :

        Nico, mon bon Nico.
        50 milliards de dollars australiens c’était pour la conception et la réalisation sur place des sous-marins (dans un pays qui n’en a absolument pas les compétences, ni les sous-traitants, en bref, NG devait créer de A à Z une industrie).
        90 milliards c’était pour le maintien de la flotte jusqu’en 2080.

        Encore raté?

      • galileo dit :

        L’explosion des coûts est le seul fait des australiens et non de NG . La cours des comptes australiennes a publiées plusieurs rapports concernant cet hausse et n’est pas tendre avec le gouvernement de Morrison et ses prédécesseurs.
        Déjà les australiens n’avaient pas pris en compte l’inflation dans leurs calculs (estimé a 2.5%/an sur la totalité de la durée de vie des sous marins – 2025-2080), ni la maintenance des infrastructures liées directement aux sous marins ou indirectement tels que les bases pour les personnelles, ….

        • Red dit :

          @galileo
          .
          Bonjour, honnêtement je n’en sais rien pour l’inflation et le MILCON dont vous parlez. Mais les chiffres que j’ai viennent des estimations du DoD et NG .. En effet, rien n’à encore été fait en Australie, toute la conception et la réalisation se faisais encore en France en Janvier 2021 et le fameux (60%) n’était pas respecté d’ou la colère des australiens sur le sujet. Difficile de taper trop fort sur les australiens alors que rien n’est commencé. Par contre, des deux côtés les négociations semblent avoir été un calvaire et tous s’entendent pour dire que cette classe était la plus proche d’un SNA tout en étant AIP, donc un vrais défi technologique très sujet au dépassement de coût. Mais là, à 69 milliards $ pour 12 SM, franchement avec 8 SNA il vont probablement sauver de l’argent, même si cela fini en Virginia VPM ^^

          • vno dit :

            Le montant de la facture est du à LM qui a été imposé par les Australiens pour être « inter-opérables » avec les américains ( en fait c’est eux que les américains vont utiliser pour les missions dangereuses, c’est leur grande habitude ). Comme pour le F35, ils ont fait du lobbying en présentant le choix retenu comme plus d’actualité et aussi couteux qu’un Virginia nucléaire « beaucoup mieux » ( en fait aussi équipé par LM et moins performant qu’un Suffren coté coque, en oubliant juste de préciser que c’est juste le prix nu sans le soutient énorme à terre pour le nucléaire. « Du sang et des larmes » pour paraphraser Churchill, c’est ce qu’ils viennent d’acheter pour leur sous-mariniers. Les Chinois ne prendront pas de gants, pour eux un sous-marin classifié « Virginia » est une cible américaine et ils ne vont pas s’emmerder à connaitre sa nationalité pour faire un exemple.

      • Thaurac dit :

        C’est monnaie courante, dans tous les appels d’offre, le prix le plus bas possible au début, puis des augmentions!
        Les avenants normalement sont là pour ce problème mais cela doit être justifié et le total des avenants à une époque ne devait pas dépasser 5% du total, bon …on a eu aussi les « fondations spéciales » des lycées de la region parisiennes, qui ont farci les poches des élus…

        • Red dit :

          @Thaurac
          .
          Ce n’est pas un contrat d’appel d’offre, l’erreur viens de moi. C’est en début 2019 que le contrat initial à été signé et en 2 ans que ça à fais boom (+ 29 milliards $)

          • Courmaceul dit :

            exact, les besoins exprimés par le gvt australien après le contrat initial ont fait gonfler la facture. Etat de fait absolument pas assumé par le gvt.

          • Courmaceul dit :

            Faites attention aux sources de la presse australienne: nous n’étions pas les bienvenus pour beaucoup.

      • Gribeauval dit :

        Nico saint Jean justifie la fin d’un contrat d’armement par le dépassement des coûts (sans bien les comprendre) alors qu’il défend bec et ongle les réguliers dépassements de budget du F35… Savoureuse hypocrisie

        • Red dit :

          @Gribeauval
          .
           » alors qu’il défend bec et ongle les réguliers dépassements de budget du F35… Savoureuse hypocrisie »
          .
          Seulement, les dépassement de coûts du fameux F-35 sont à géométrie variable. Hier un F-35A coûtais 130M$ au Flyaway, aujourd’hui 77,8M$ et cela représente les 50M$ promis par Lockheed en 2000 avec ajustement de l’inflation 🙂
          .
          Hier le coût à l’heure de vol d’un F-35A étais de 33 400$, en 2023 il sera de 30 000$ .. Bref, sans bien comprendre les coûts, vous disiez ? ..
          .
          Qui plus est, si vous savez lire, je ne justifie pas la fin du contrat uniquement sur la base des dépassements de coûts, mais je trouve plus que pertinent d’en faire mention et je l’ai adressé avec respect @LL
          .
          Plutôt que de déverser une colère folle sur les Aussie, US et UK, peut-être que nous devrions nous mettre dans la peaux des australiens et essayé de comprendre ce qui s’est passé. C’est ce que j’essai de faire.

          • Gribeauval dit :

            Pardon Nico, je n’aurais pas du dire « sans bien les comprendre » mais peut être « sans vouloir les comprendre » ou même « en feignant de ne pas les voir parce que ça ne colle pas avec l’histoire qu’il veut vendre ».
            Sous entendre sans avoir l’air d’y toucher que l’explosion des couts est entièrement de la responsabilité de NG, passant sous silence le cahier des charges variable des australiens et quelques lignes comptables oubliées, c’est assez hypocrite oui.
            Essayer de se mettre dans la peau des australiens, ça serait réaliser le changement des besoins, le poids politique et l’appui que peuvent proposer les US, plutôt que de charger NG. Encore une hypocrisie
            Enfin, l’histoire des coûts de vol du F35, vous avez tellement écrit et réécrit cette phrase en changeant à chaque fois les chiffres que ça ne représente plus grand chose…
            C’est bien amené mais c’est hypocrite, mais après tout c’est votre travail, pas besoin d’y croire quand ça rempli les poches.

      • Czar dit :

        meme le sydney herald tribune reconnait que es autorités australiennes établissaient dès la signature du contrat qu’on serait au moins à 80 milliards et pas 50

        reprendre une source de groupies yankees et chercher de l’objectivité, comment dire… t’as pas besoin de te forcer le sujet fera ses 600 commentaires sans broncher.

      • v_atekor dit :

        Les soum’ c’est une partie du prix. L’autre, c’est l’infrastructure pour que l’Australie soit autonome en production et maintenance. Il y a un moment où il faut savoir ce que l’on veut (et ce que l’on peut).

        • Red dit :

          @v_atekor
          .
          29 milliards $ d’augmentation en 2 ans pour des .. infrastructures ? Non. De plus l’Australie possède les infrastructures (à modifiés) de la classe Collins. Une grande partie des dépassements de coûts de ce programme viens du fait du défi technique du projet je pense et des deux côtés.

  2. AdrienBZH dit :

    Quand on dit qu’il est impossible de remporter un marché stratégique au sein des Five Eyes pour un pays n’en faisant pas parti. Ce coup de théâtre n’est qu’un écho de l’appel d’offre des frégates canadiennes remporté par les britanniques au dépend des Fremm-ER alors qu’ils n’étaient même pas éligible à se présenter à la compétition (ils présentaient un modèle non sea-proven, alors que cela faisait partie des clauses exclusives)

    • fabrice dit :

      L’Australie cherche une alliance. La France lui a vendu ça avec ses sous marins. Une alliance pour contrôler les routes stratégiques sur la ligne entre l’Europe, la Méditerranée Orientale, le canal de Suez, la Mer rouge, l’Océan Indien, l’Australie, la Nouvelle Calédonie, l’Amérique. Avec ses bases à Djibouti, la Réunion et Nouméa, la France peut aider l’Australie.
      L’achat de nos sous marins concrétisait cette alliance. Or la France n’a pas joué le jeu, le brillant ambassadeur français sur place qui a échafaudé l’alliance s’est fait blackpoolé par Paris et envoyé dans une voie de garage, quasiment le seul mec du Quai qui avait une pensée stratégique qui dépassait l’horizon de son cul. Le Quai ne croit pas à cette alliance, juste du baratin pour vendre du matos.
      L’Australie s’en est rendu compte. L’Australie a comme menace l’Islamisme radical (l’Indonésie n’est pas loin, les attentats de Bali visaient les touristes australiens) et la Chine. Elle est proche d’Israël, des EAU, de Singapour, des USA. Dans ses vues, la France doit la rejoindre dans une grande alliance occidentale ou pro occidentale (USA, Canada, RU, UE, Australie, Singapour, EAU, Arabie, Egypte, Maroc, Brésil, Israël) contre les menaces actuelles : l’islamisme radical sunnite, l’islamisme radicale shiite, la Chine, les « bolivariens », la Russie, l’Iran. Or ce n’est pas la politique de Paris qui joue entre les camps et slalome avec comme seul ligne directrice, vendre du matos, récolter des rétro commissions et son amour immodéré pour la culture arabo islamique de la « poésie » rauque et des « roses » (c’est de l’urine de chameau séchée) de sable (la politique « arabe  » de la France le dire avec des trémolos dans la voix en se voyant sur un dromadaire avec un keffiyé en criant « vive la Palestine »).
      La France a signé 10 mds d’euros de contrats avec l’Irak (payé à crédit, l’Irak malgré ses ressources pétrolières est ruiné, faudra 20 ans pour retrouver à peine le niveau de 1974 et encore, ne vous faires pas trop d’illusion sur l’économie carbone, ce n’est pas l’avenir…). https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN2BL288/l-irak-signe-un-accord-avec-total-pour-quatre-projets-energetiques.html Or l’Irak est contrôlée par des milices pro iraniennes comme le Liban est contrôlée par le Hezbollah.
      La réalité est celle ci le Quai fait la politique de Total et des marchands d’armes (qui sont aussi propriétaires de médias), politique fait de « coups » mais sans aucune ligne directrice et aucune pensée haute mis à part faire gagner du fric à Total et aux marchands de canons (et aux politiciens).
      L’Australie l’a compris et se rend compte que « l’allié » français n’est pas fiable.
      Voilà ce que coûte de confier la politique extérieure du pays à une bande d’arabisants à tradition antisémite et anti occidentale amis des marchands d’armes et des intermédiaires pétroliers.
      Il serait temps de couper le cordon ombilical avec le lobby néfaste contrôlant la politique extérieure française.
      Une étude de cas sur qui fait « la politique extérieure » de la France et quels sont ses ressorts et carburants
      https://www.lefigaro.fr/international/deces-de-hatem-nusseibeh-figure-de-total-en-orient-20200619

      • Thaurac dit :

        C’est le problème de la France, malgré les évidences, elle s’entête dans une politique pro arabe, venue du quay d’Orsay, qui est même aberrante car ils ne nous veulent pas que du bien, et c’est prouvé!
        Les politiques changent mais pas le Quai, j’en arrive à me demander si des hauts fonctionnaires (qui font la pluie et le beau temps) n’émargent pas, d’une façon directe ou indirectes chez un ou des pays du golfe, car c’est une politique aveugle, ou alors c’est leur anti sionisme qui les amène à courtiser le golfe ( et l’argent bien sûr)
        bakchich est tu là?

      • sentinelle dit :

        bravo

      • Ulysse dit :

        Fabrice, c’est à peu près ça! ça fait plaisir de lire des commentaires de cette hauteur de vue qui dispensent d’avoir à en pondre soi-même laborieusement. On paie nos ambiguités. J’ajouterais quand même que le goût immodéré du Quai pour les triangulaires (Moscou/Paris/NY ou Pékin/Paris/NY…) ne suscite que du mépris et de l’agacement (y compris en France même) sans rien rapporter.

      • Twisted dit :

        Putain mais c’est pas possible de raconter autant de conneries. Ca fait des années qu’on rame pour essayer de conclure une alliance avec les Australien, avec des accords de partenariats, des réunions de ministres, des exercices aériens et navals. On cherche cette alliance depuis toujours pour éviter que les Aussies ne reprennent leur mauvaise habitude de soutenir les indépendantistes Kanaks.
        La les Australiens, mais aussi les Etats-Unis et le Royaume-Uni viennent de s’aliéner la France pour un bout de temps, en plus de laisser la porte ouverte à l’exportation de SNA à vos copains chiites par par certains de leurs copains. Belle vision stratégique en effet. Sans parler du fait qu’il aurait suffit de modifier le contrat avec NG pour qu’on leur fournisse des SNA clefs en main, hors réacteur nucléaire (la France respecte les traités qu’elle signe).
        Entre ça plus le lâchage complet des Allemands en Afgha faudra pas s’étonner si les obèses se retrouvent tous seuls à vouloir contenir la terre du milieu.

        • Asvard dit :

          La propulsion des SM n’est dans le TNP et de plus les réacteurs nuc français utilisent du combustible civil donc encore moins concerné par le TNP.
          « L’affaire Australienne » va faire que Chine et Russie ne vont plus se gêner pour vendre leur sous-marins nuc à qui en veut sans que l’on puisse leur reprocher quoi que ce soit puisque UK et US l’auront fait.

        • fabrice dit :

          L’Australie veut une alliance militaire avec la France pour contrôler les routes maritimes ou la France est positionnée : l’Océan Indien (la Réunion), et la Nouvelle Calédonie (je rappelle que durant la 2ème GM, la Nouvelle Calédonie était devenue une immense base aéronavale US de plus de 100 000 soldats) qui contrôle la route entre l’Australie et la Californie et Panama. Pourquoi l’Océan Indien ? Parce que l’Australie vend ses moutons et achète son pétrole dans le Golfe. Qui a une base dans les EAU ? Qui a de bonnes relations avec l’Egypte qui contrôle le canal de Suez ? Qui a une base à Djibouti qui contrôle le passage entre la Mer rouge et l’Océan Indien ? La France. Ce que j’essaye de vous dire est que l’alliance entre l’Australie et la France vise surtout le contrôle des rivages du Moyen Orient. Vous, vous croyez que c’est la Chine, vous vous plantez. Pour contrer la Chine, l’Australie compte sur les USA, pas sur les bases françaises de La Réunion, de Djibouti et d’Abu Dhabi, regardez une carte, $%¨^$m, regardez une carte, REGARDEZ UNE CARTE (j’hurle parce que lorsqu’on prétend commenter des affaires de défense c’est la base)…Par contre dans le cadre d’un retrait US du Moyen Orient (entamé par Biden), l’Australie mise sur le camp des accords d’Abraham (Israël, EAU, Egypte, Arabie) appuyée par la France pour contrôler cette zone vitale pour elle (commerce du bétail, approvisionnement du pétrole, technologies clefs israéliennes, zone de passage vers l’Europe, vente de pierres précieuses avec Dubai et Tel Aviv). La France elle, au Moyen Orient, on se demande ou elle est. L’Australie n’a pas l’intention de s’aller avec l’Iran, le Liban, la Syrie et les Palestiniens, l’Irak, cinq pays en faillite et sans intérêt pour elle…Comptez aussi sur des éléments intérieurs (poids des évangéliques, de la communauté juive) que vous auriez tort de négliger.

          • Twisted dit :

            Qui a une base aux EAU? Les USA? Qui a de bonnes relations avec l’Egypte? Les USA? Commerce du bétail?? Les Australiens commercent presque exclusivement avec l’Europe, les USA et l’Asie. Approvisionnement du pétrole?? Le pétrole australien vient d’Australie.
            L’Australie n’a AUCUN intérêt commercial au Moyen-Orient.

          • fabrice dit :

            Twisted
            Le Moyen Orient est en Asie… Dans la vie réelle 8% des imports australiens sont du pétrole brut et 4% du pétrole raffiné…La viande, la laine et le bétail représente dans les 15% des exports australiens…Je ne parle pas du poids politique des éleveurs de bétail…
            L’UE représente moins de 12% des exports australiens….

          • Twisted dit :

            Donc on est d’accord. Aucun intérêt commercial au MO, et aucun rapport entre sous-marins nucléaires et MO.

      • oryzons dit :

        Fabrice il faut arrêter de tout analyser avec un prisme MO et Israélien.
        Ici c’est complètement ridicule.

        L’Australie se fiche éperdument de vos considérations.

        La réalité est bcp plus simple : depuis la signature du contrat en 2016 la donne géo-politique a radicalement changé vis à vis de la Chine. En 2016 la Chine est le principal partenaire économique de l’Australie et un contrat avec la France sur des sous-marins classique est très bien pour les Australiens : pas de nucléaires puisqu’ils sont anti-nuke, des soums puissants et occidentaux mais pas trop menaçants pour le partenaire chinois, la partie électronique, celle où on gagne de l’argent, attribuée aux US, et développement de l’industrie locale.

        A l’époque le contrat avec Naval Group est donc « approuvé » par les US.

        Depuis l’Australie s’est pris des mesures de rétorsions violentes de la part de la Chine et a brutalement compris sa position de faiblesse vis à vis des Chinois et son besoin urgent de contrebalancer cela.
        Les US ont brutalement compris que les chinois devenaient un vrai challenger stratégique notamment dans le pacifique.

        Donc on arrête le contrat avec Naval Group, non sans leur avoir chercher des poux avant histoire de dire que de toutes façons c’est mieux comme ça, et on bascule avec achat de soums nucléaires et allégeance totale aux US.

        Le Quai d’Orsay et Macron n’ont rien à voir là dedans. Ni Naval Group.
        Il n’y a rien qu’ils n’auraient pu faire qui puisse changer cette décision.

        Dans l’histoire Naval Group est une victime collatérale.

        Mais objectivement à part les dommages de réputation, c’est surement un mal pour un bien.
        Ce contrat comportait énormément de risques et de contraintes pour Naval Group et très peu de possibilités de gains. Beaucoup de transferts de technos, de formation des australiens. Aucune charge industrielle (tout allait être fait là-bas) tout l’équipement allait être fourni par les US.
        Bon cela aurait occupé le BE pendant un temps, mais pour faire quoi ?
        Au niveau ingéniérie il vaut mieux financer une nouvelles classes de soums basées sur les derniers design prospectifs de NG et au niveau industriel et opérationnel il faut rajouter des SNA dans le pipe.

        Au niveau industriel et commercial, pays-bas, indonésie et inde sont plus importants pour Naval Group.

        Quant à l’Irak, désolé mais c’est bien joué de la part de Macron et Total.

        • Leroy dit :

          Je partage votre avis à ceci près que la presse annonçait un contrat de 32 Mds, devenus aujourd’hui 56 ! Si Naval Groupe a des responsabilités.
          Par ailleurs, avons nous une stratégie politique dans la zone indo-pacifique ? Il me paraît évident que nos intérêts seraient de créer un axe avec l’Éthiopie et l’Inde.
          Mais à présent l’occasion est belle de quitter l’OTAN intégrée pour revenir à la situation ante ; et de changer d’attitude vis-à-vis de Moscou (sans pour autant s’en approcher trop).

        • Pierro dit :

          Le contrat Shortfin c’était déjà pour se défendre contre l’extension Chinoise.
          Ils voulaient des SM non nucléaires (pour des raisons politiques) mais « océanique ». Ce qui n’existait pas sur le marché en dehors du Japon qui n’a aucune expérience en exportation de matériel militaire ou de transfert de technologie.
          Si l’Australie voulait simplement passer sur une propulsion nucléaire, il aurait été très simple à ce stade de passer sur un dérivé de nos nouveaux SNA.

        • Thaurac dit :

          Faut pas dire que tout était là bas, les cadres de NG disaient qu’ils avaient 500 pers à recaser sur d’autres projets..

      • Czar dit :

        j’ai survolé ta prose d’un derrière distrait et, en dehors de l’habituel « la France a tort » qui convient à tout patriote huile d’olive, j’ai juste cru y noter l’absence du mot ‘licorne’

        t’es pas fiévreux au moins ?

      • Math dit :

        Tiens, le gars qui nous vend Israël comme un allié fiable et non versatile…
        Et avec les Saoudiens, l’annulation des contrats US pour les missiles, le blocage de la vente de F16, la remise en question des 3 milliards d’aide annuelle et la sortie de l’Australie pour eux aussi, sans compter les ventes d’armes à Bakou pour tuer des armeniens… la forme?

      • GBU12 dit :

        A part la Turquie qui a essayé quelque chose en Méditerranée, aucun pays n’a osé nous provoquer depuis au moins 10 ans, et donc je pense que la Chine et la Russie ne sont pas nos ennemis, pas pour l’instant, jusqu’à présent, on se fait des ennemis, essentiellement en raison de nos aptitudes de Caniches couleurs marron-crème.

      • Nemesis dit :

        Éléments de langage schizophréniques provenant des milieux bien connus (ceux qui savent lire ont compris)! Je ne vais pas commenter toute votre logorrhée insipide et hors propos mais je vais prendre un exemple pour illustrer votre schizophrénie. Vous déplorez la « politique pro-Arabe » de la France (un souvenir lointain qui commence à dater tout de même…) pour finalement inclure dans votre  » alliance pro-Occidentale » des pays arabes y compris celui qui est idéologiquement responsable de la gangrène islamiste sunnite: L’ Arabie Saoudite wahhabite. Passons vos amalgames. Visiblement, vous n’avez peur des contradictions!

      • Chawarma dit :

        Le bon docteur Fabrice parvient tout de même à caser son obsession congénitale autour du Quai d’Orsay dans un article traitant du contrat Naval Group en Australie … du grand art !

        En l’occurrence, le contrat prend l’eau sous pression américaine, essentiellement, et on voit difficilement le rôle qu’aurait pu avoir le Quai d’Orsay pour contrer le lobbying intense contre le contrat NG. L’Australie ne « cherche » pas une alliance, celle-ci existe depuis des décennies et a toujours tourné autour de la relation privilégiée avec les Etats-Unis et le RU. La France proposait une offre adaptée aux besoins australiens tels qu’ils étaient présentés par ces derniers au moment T (SSK, transferts de technologie, retombées industrielles, etc.). Les forces occultes du lobbying n’étaient clairement pas du côté de NG, mais bien du côté américain, cela va de soi (et notamment General Dynamics, Huntington Ingalls et LM).

        Nous verrons maintenant comme les industriels américains vont faire pour matérialiser cette annonce en actions concrètes. On attend de voir comment l’Australie va se débrouiller auprès des US-RU pour obtenir rapidement des SNA dans les délais impartis, sans même évoquer la question de la propulsion nucléaire (dans un pays viscéralement contre cette industrie) et du partage de charge industrielle. Des médias anglophones annoncent une première livraison autour de 2040 … d’ici-là, la Chine a le temps de se préparer n’est-ce pas !

        Et accessoirement, je ne vois pas pourquoi la Russie ou la Chine se priveraient maintenant de vendre des SNA à leurs « alliés », étant donné que les US se permettent d’exporter ce type de technologie à des pays ne faisant pas partie du « G5 nucléaire ».

        « Voilà ce que coûte de confier la politique extérieure du pays à une bande d’arabisants à tradition antisémite et anti occidentale amis des marchands d’armes et des intermédiaires pétroliers »

        Heureusement que les marchands d’armes de la Seule Démocratie du Moyen-Orient© montrent la voie en matière de vertu, de contrats transparents, et de respect des « alliances » ! Visiblement ça semble vous plaire que NG perde le contrat australien … on devine que les intérêts de la France ne font pas partie de vos priorités (c’était la question à 1000 shekels) !

      • Pierro dit :

        Et les Américains qui ont livré l’Irak à l’Iran et soutiennent l’Arabie Saoudites, les E.A.U. et le Qatar sont blancs comme neige ! Quelle farce !

      • Marenostrum dit :

        @ Fabrice

        L’habituel haine du Quai d’Orsay, des méchants arabes et une interprétation manichéenne de tous les sujets bornée au prisme de l’axe du bien Israël/États Unis/Occident… Bravo vous avez réussi à caser ça même sur un sujet à propos de la vente de sous marins à l’Australie… Heureusement que le monde est un peu plus nuancé en couleurs et non simplement une extrapolation du MO.

        Dans le cas de la vente des sous marins nucléaires à l’Australie il est évident qu’il est en train de se jouer un réarmement massif de tous les alliés proches des États-Unis dans la région pour contenir une Chine très agressive qui veut absolument s’ouvrir la route du Pacifique… NG fait les frais de la géopolitique locale. N’oublions pas non plus que l’Australie fait partie des « five eyes »…

        • Thaurac dit :

          « L’habituel haine du Quai d’Orsay, des méchants arabes »
          L’inverse totalement l’inverse

  3. Moi dit :

    Ça prouve une chose.
    Il n’y a que les imbéciles et les béni oui oui pour croire qu’on a des alliés dans le monde.
    On a que des intérêts nationaux à défendre.
    Usa, allemand, etc, aucun allié. Uniquement des partenaires.

    • Pravda dit :

      Les américains, français, anglais, et russes étaient alliés en 1945.
      Les chinois et soviétiques étaient alliés lorsqu’ils se tapaient dessus à leur frontière.
      Turcs et grecs sont officiellement alliés comme les USA et le Pakistan.
      Alliés ne veut pas dire amis.

      • Thaurac dit :

        Jusqu’à mi 45 car (Patton, Bradley ??) voulait continuer d’enfoncer les soviétiques…

        • Pravda dit :

          Patton, il voulait réarmer les prisonniers allemands pour les incorporer. Les divisions sous ses ordres avaient pour ordre de répertorier le matériel capturé pour le distribuer le plus rapidement possible.

    • felix dit :

      Bien dit !
      Dans un monde de concurrence acharnée, il ne peut y avoir de coopération, juste des intérêts provisoirement alignés.
      Quand on voit que des membres de l’UE ont tout fait pour démolir ce contrat, on voit aussi que les nations européenne ne sont pas des alliés, mais des concurrents avides, qui ne sauraient accepter un relèvement français, d’où le sabotage !
      La France devrait s’occuper uniquement du développement de ses intérêts, voir du monde francophone.
      Aucune place dans le près carré des anglophones, les US ne nous laisserons pas une miette.
      Mais bon, on va quand même leur donner nos compétences en terme de statoréacteur pour missile hypersonique. Notre nation devrait être sensibilisé par « ni pute ni soumise », parce que là, la RF ressemble à de la viande à bordel.

    • Castel dit :

      Eh oui, sauf que dans cette affaire, si nous avions eu des partenaires , à savoir l’Europe derrière nous, les Australiens auraient sans doute hésité à rompre le contrat, car dans ce cas, ils auraient risqué des mesures de rétorsion de cette communauté, tandis que de la part de la France, il n’en on strictement pas grand chose à faire, vu qu’à l’échelon mondial, nous ne représentons RIEN sur le plan économique, et pas grand chose sur le plan militaire !!
      Cela peut se vérifier avec des entités comme Airbus ou aérospatiale, qui savent se faire respecter sur le plan mondial.
      Les soit-disants « patriotes » qui souhaitent que la France quitte l’Europe, le savent très bien, et, ce sont, dans la plus-part des cas d’authentiques patriotes, mais au service de puissances étrangères !!

      • v_atekor dit :

        Exactement. Les « patriotes » se trompent de cible. Ils en veulent à l’hégémonie américaine contre laquelle il ne peuvent rien, alors ils tirent sur l’UE qui est la seule voie pour éviter ce genre de désastre. Ce faisant, l’Europe ne peut pas se développer comme elle devrait et se retrouve impuissante à agir lorsqu’elle le devrait. Ils maudissent les conséquences de leur propres politiques. De notre côté des Pyrénées on a les mêmes. ce sont eux qui ont coulé à dessein l’alliance stratégique avec la France, justement sur des soum’s, déjà récupéré par les US.
        .
        On a eu le F35, maintenant les soum’s australiens, tant que l’UE ne sera pas plus unie ça ne changera pas, et d’autant moins que les coûts de dev. de ces jouets augmentent, et que faute de population, il sera d’autant plus difficile de les concevoir de bout en bout…

      • AS dit :

        En même temps quand la Pologne a annulé le contrat des hélico pour acheter ricains qu’est-ce qu’on a fait ? Rien nada on s’est couché une fois de plus alors qu’on avait accepté d’annuler la vente des Mistrals aux russes pour faire plaisir justement aux Yankee et aux Polak pour ce contrat. Quand les Suisses vont trouver des arguments bidons pour écarter le Rafale qui était largement favori qu’est ce qu’on fait ? On leur achète des Pilatus et on s’occupe de protéger leur espace aérien. La France fille de joie qui aime s’offrir à tous et qui en redemande

        • v_atekor dit :

          C’est justement pour ça qu’il faudrait coordonner tout ça ! Vous vous plaignez que l’Europe ne fait rien alors qu’en même temps vous l’empêchez de faire.

      • Czar dit :

        bien sûr andouille cosmique la teutonie dont la firme thyssenkrupp essayait de saboter le contrat même après la signature allait évidemment nous soutenir au nom des « valeurzeuropéhen »

        toi t’es tellement con que les puissances étrangères n’ont même pas besoin de t’employer pour que tu fasses du sabotage

    • blavan dit :

      Tout à fait, les américains nous tiennent , puisqu’on a besoin de leur soutien logistique pour nos Opex. Vivement qu’un président retire toutes nos troupes françaises déployées à l’étranger pour qu’on mette le camp occidental devant ses contradictions.

      • Math dit :

        Le troll russe de service qui vient en remettre une louche…

        • blavan dit :

          @math. La réponse banale de celui qui ne veut rien analyser. Chaque fois qu’un avis est différent de la pensée commune, on ressort le troll russe chinois, mais curieusement jamais américain .

          • Castel dit :

            @ blavan

            Pas en ce qui me concerne, mais c’est vrai qu’il est parfois difficile de les distinguer, vu qu’ils ont souvent un point commun : attaquer la France et l’Europe !!

    • breer dit :

      L’univers militaro-industriel est un gigantesque panier de crabe, et vu que ce secteur engrange des milliards de milliards de toutes les monnaies, cette concurrence acharnée ne finira jamais. Qui plus est vendre de l’armement à des nations qui ne sont pas « idéologiquement » nos « amis », n’a jamais dérangé nos dirigeants occidentaux : Arabie Saoudite, Pakistan; Algérie, pays du Golfe etc..

  4. Bloodasp dit :

    Il parait que les US sont nos alliés….après ce nième coup de couteau dans le dos, perso je sortirais de l’OTAN, mais faut pas rêver nos politiques sont des lâches qui ne voient que leurs intérêts personnels et qui ne sont même pas capable de protéger leur population…ça me dégoute.

    • bzh dit :

      d un point de vue industrielle, il vaut mieux etre ds l otan. tout devient norme otan (liaisons, etc.

    • sylvain dit :

      Le problème français est qu’on confond « alliés » et « amis ». Militairement, la Grande-Bretagne et les USA sont des alliés (et heureusement qu’ils sont là pour le Mali). Mais ce ne sont pas des amis, surtout sur la plan économique. Cela étant, le problème est françajs et pas anglo-saxon : c’est aux français d’être moins naifs

      • Serge dit :

        Meilleure synthèse de la problématique. Et en peu de mots, tout est dit.

      • Math dit :

        Qui fait preuve de naïveté dans ce dossier? Vous peut-être, pour imaginer que cela sera sans conséquences.
        On entre dans autre chose. Et je ne pense pas que les USA mesurent bien le degré politique de leurs actions.

      • Math dit :

        Ha… On a oublié ni 1940 ni 1917. On sait très bien que l’on ne peut compter ni sur les anglais, ni sur les US en cas de pépin. Merci de le rappeler.

    • zizou35 dit :

      monde de P U T E

  5. Powani dit :

    Putain de branleur chez Naval Group et au gouvernement, ce pays est foutu, FOUTU. Des incompétents à tous les postes. 50 milliards qui disparaissent parce que des putains d’incompétents n’ont pas su conclure un contrat.

    • RomainC dit :

      T’aurais fais mieux peut-être ? Qui aurait fait mieux face à la machine US ? T’es dans la confidence ? T’es juste un branleur le cul sur son canapé qui passe son temps à critiquer et râler.

    • sylvain dit :

      Il est même probable qu’ils aient été promus

    • Jean Bled dit :

      Attention aux gros mots ce n’est pas poli

    • felipe dit :

      ce qui est excessif est insignifiant. vous me semblez être un fin connaisseur , forcement plus doué que les patrons de Naval Group… ou un troll peut -être

    • Olivier dit :

      Je n’en suis pas aussi sûr. Les US ont peur être simplement décidé de casser les prix pour disposer d’une flotte de supplétifs et de points d’appui dans la profondeur du théâtre indo-pacifique. Un autre moyen d’accroître la flotte, avec des coûts de maintenance qu’ils n’auront pas à supporter en plus, sans compter que leurs infrastructures ne font plus face au besoins d’entretien de la flotte actuelle ! Au final ils économisent plus qu’ils ne perdent sur la seule vente.
      Sous cet angle la qualité des acteurs français n’a aucune espèce d’importance.
      Quand à nous on va pouvoir reprendre nos essais dans le pacifique,

    • Loufi dit :

      Et ça sent aussi le roussi en Inde. Va y avoir du monde pour pointer à pôle emploi

    • Toff dit :

      Ah ouai t’as bien tout suivi et compris toi c’est bien..

    • Pravda dit :

      NG est responsable du lobbying américain et de la montée des tensions face à la Chine ?

    • Bobo12 dit :

      Avec des branleurs comme toi qui commentent sans comprendre, le pays n’ira pas mieux.

    • Manu dit :

      Vous n »avez manifestement rien compris à tout ce qui se passe autour de ce contrat et de la politique internationale. Lisez bien tout ce qui a été communiqué car oui oui il faut passer par la pour comprendre la raison de tout ça. Effectivement la France semble foutu avec des incompétents… comme vous !

    • Eugene123 dit :

      En quoi Naval Group et le gouvernement seraient responsables de la situation? Que faudrait-il faire? Déclarer la guerre aux USA et à l’Australie?

      Si la France devait se fâcher avec chaque pays qui lui fait manger des couleuvres, la France serait bien seule dans le monde. 🙂

      Quand on est un pays qui a perdu son importance et sa reconnaissance au niveau international, on subit… Basta!

      • olivier 15 dit :

        Un peu comme la Suisse, finalement… Hein, Eugène la Malice !! PArce que les F-35, vous n’avez jamais eu la carotte par papy Biden, c’est évident. :)))) Le bonjour aux vaches violettes. :*

        • Eugene123 dit :

          Pour les ignares franchouillards:

          1. La vache violette est le logo de la marque de chocolat Milka qui appartient au groupe américain Mondelēz International et qui est produit dans une dizaine d’usines de production dont aucune n’est située en Suisse (Lörrach (Allemagne), Bludenz (Autriche), Belgrade (Serbie), Svogué (Bulgarie), Bratislava (Slovaquie), Brașov (Roumanie), Costa Rica, Curitiba (Brésil), Jankowice (Pologne), Trostianets (Ukraine), Grèce, Belgique et Strasbourg (France). ) avec des composants (lait, chocolat, sucre) qui ne proviennent pas de Suisse.

          2. Le F35 ou les sous-marins même combat… Le monde entier est habitué aux pleurnicheries françaises: Quand la France perd, ce n’est jamais sa faute comme lorsque l’équipe de France perd au foot… La raison est soit la pelouse qui était de mauvaise qualité, soit le ballon pas assez gonflé, soit l’arbitre qui était corrompu 😉

          Il serait peut-être temps de voir la réalité en face, il y a plus malin que les français, il y a plus puissant que la France… Point Barre!

          Au lieu de pleurnicher, il vous faudra combien de coups de pied aux fesses pour vous réveiller et ramener la France au rang qu’elle a perdu depuis bien longtemps?

      • José dit :

        Enfin une réaction réaliste!!!!

      • Ératosthène dit :

        Peut-être aurions-nous du proposer des simulateurs de soumes comme les amerloques ont proposé des simulateurs de F-35 à la Suisse….

    • fab dit :

      curieux tous ces « patriotes » qui cherchent d’abord des responsables dans leurs propres compatriotes plutôt que les chercher chez les autres… typiquement Pétainiste.
      Les australiens négocient en sous-main un manoeuvre avec les US/GB pour définir un partenariat dit « stratégique » qui conduit à l’achat de sous-marins à propulsion nucléaire …alors que leur demande portait trés justement et explicitement sur des SM non nucléaire…..
      D’ailleurs, si ils avaient souhaité en 2016, ou si ils souhaitent encore en discuter, je rappelle que ça fait partie de notre savoir-faire aussi (d’ailleur les 12 SM qui devaient être construits sont dérivés de la classe SUFFREN)…

      C’est donc une décision que les Australiens auront à assumer.. pas sûr que les négos en tripartite avec le couple US/GB soient à leur avantage…

      Personellement je ne suis pas Maso et je ne me flagelle pas quand quelqu’un me trahit. Les australiens et les US sont les seuls responsables de ce revirement.

  6. Czar dit :

    spéciale dédicace à tous les petits cocus atlantistes et leur bafouillis sentencieux sur la faaaaurce des zalliances et que le la Frôôônce est l’allié le plus sûr et apprécié des stazunis quand il faut tirer dans le dos même d’un allié même désarmé, un anglo-saelcon n’hésite jamais. A Oran comme à Canberra.

    « pour que dans le cerveau d’un couillon la pensée fasse un tour, il faut qu’il lui arrive beaucoup de chose et de bien cruelles » Céline

    • Ah Ca ! dit :

      Ne pas oublier les boches … les cousins terrestres des brit-à-niques..

      Le SCARF même histoire…

    • Green dit :

      le ricanement autosatisfait, c’est bien vous. se délecter sans rien comprendre, c’est bien vous.
      tournez en rond pour d’éphèmères satisfactions malsaines, a la recherche de qui insulter au nom de causes qui ne sont que des prétextes a cette affirmation de soi ridicule.
      pauvre petit ego

  7. BLANC Alain-Pierre dit :

    Rien d’étonnant, l’Australie fait partie des Five Eyes et elle reste une (petite) remorque de l’attelage US-UK.

    Perte de temps que d’essayer de leur vendre quoique ce soit …

  8. Czar dit :

    (au moins ça a un net avantage, il sera nettement plus difficile de nous embringuer dans leur guerre prévue dans le Paficique après de coup de pute d’anthologie)

    si macron n’est pas totalement un paillasson il trouvera le temps de rappeler incidemment que l’article 5 de l’OTAN ne couvre pas ce théâtre d’opération

  9. AS dit :

    Je regrette cette décision mais je la comprends. L’Australie est en première ligne face à la Chine et c’est certainement le pays hors USA, avec peut être les UK (tiens bizarrement), le plus virulent contre les dérives expansionnistes de Xi (Hong Kong, Ouighours, etc). Pendant le Covid ils n’ont pas hésité à se brouiller avec la Chine quitte à subir en retour des représailles notamment un boycott sur certaines exportations. Pendant ce temps que fait la France et l’Europe ? Comme d’habitude pas grand chose bien au contraire, ici on s’occupe à négocier un accord global UE-Chine pour ouvrir encore plus grand notre marché au produit made in China. Remarque je comprend aussi notre posture, on ne va pas se fâcher avec notre principal partenaire commerciale, tout juste on enverra BHL plaider la cause des Ouïghours.

    Alors oui l’Australie a fait ce qu’elle a à faire vs. le péril de l’Empire du milieu, se rapprocher des USA. Ils n’ont pas le choix, c’est presque une question de survie. Ceci étant, c’est pareil avec la Grèce. On a bien vendu des Rafales et certainement des frégates parce qu’on a été là vs. Her Dogan l’été dernier. Dans ce domaine les affaires c’est de la diplomatie.

    • Czar dit :

      c’est vrai qu’avec cette mentalité de paillasson à pissotières, l’on se demande pourquoi ils se priveraient. J’ai l’impression que si t’étais en charge, tu leur paierait même des indemnités pour leurs faux-frais qu’ils ont eus durant ces négociations si fructueuses.

      Au moins on sera d’accord sur un point : l’australie fera ce qu’elle à a faire et nous aussi : on regardera le match à la tévé. (et qu’un connard au verbe ample et pénétré du devouââââr de la Frônce’ ne tente même pas une seconde de nous pousser dans ce merdier, ça tournerait vite au terrorisme neutraliste, soyez-en sûr )

      • AS dit :

        J’ai pas besoin d’être en charge pour qu’on leur tende l’autre joue, je faisais un constat lucide de notre positionement géostratique pour expliquer ce merdier, mais ça ne veut pas dire que je la soutien. On a bien confirmé l’achat de Pilatus après l’humilation Suisse donc ceux qui sont deja là le font très bien. Le pb il est de notre côté et notre diplomatie de molusque. Le ministère dénonce une décision « regretable » je pense que le terme est pas cher payé pour la crasse qu’on vient de subir. « domageable » aurait été bien plus approprié en ajoutant que dorénavant l’accord de coopération signé il y a quelque mois sera revu à la lumière des évènements. Pour les USA et les UK il faut être plus sournois, on s’abstient à l’ONU à chaque résolution soumise par les Yankees pour mettre en minorité US+UK parmi les 5 membres permanents, on se désengage de l’OTAN, et on fait affaire avec russes, iraniens et chinois sans vergogne (ce qui est deja un peu le cas). Pour les Brits, on laisse passer les migrants à Calais, on bloque le marché financier UE pour la City et on empeche les pecheurs UK de vendre leur prises dans nos poissoneries.

      • green dit :

        Vous ne venez ici que pour vous faire mousser avec des causes grandioses, rabaisser les autres et les agresser verbalement, afin de vous rehausser à leurs dépends. c’est tellement évident…
        regardez vous en face et offrez-vous, ainsi qu’aux autres, un peu de décence.

        • Czar dit :

          en français on écrit « dépens » forme ancienne de dépenses et pas de dépendre

          tu vois, dans la vie, petit charpentier, on peut soit chercher à imiter un écrivain catholique provincial comme toi, soit se concentrer sur le sens des mots et leur usage.

    • Pravda dit :

      C’est exactement ce que je pense, plutôt que blâmer les australiens, réfléchissons à ce qui les pousse à se tourner vers du nucléaire, certes le lobbying US, mais plus certainement une menace accrue provenant de Chine.
      Maintenant attendons de voir de manière concrète le déroulement de ce contrat.

    • tartuffard dit :

      La France toujours aussi naïve vis à vis des anglo-salecons, sous le joug de l’OTAN et de Washington, prête à les suivre n’importe où dans leurs aventures guerrières comme ces dernières années au Moyen-Orient.

    • smart dit :

      Tu regardes la carte, d’accord ? Les États-Unis et l’Australie ont conduit leurs navires de guerre à la porte de la Chine, puis ont promu la menace chinoise dans le monde.

  10. Gabriel dit :

    Question : pourquoi ne pas proposer notre modèle de SNA ? Composants US qui les soumettent à ITAR ?

    • wololo dit :

      Le problème est industriel, pas sur le modèle de sous-marin. Le chantier de Cherbourg est a pleine charge pour les 20 années a venir avec les 5 Suffren a livrer et le SNLE 3G. Qui va construire les SNA australiens?

      L’Australie, sans aucune expérience de construction de sous marin, a exigé tout faire sur place avec ses industriels, mais il faut d’abord créer des entreprises, des écoles d’ingénieurs, former tout le monde, construire les outils de production et tout ça coute cher, très cher, très très cher, et il faut bien des années pour pouvoir le faire. Regardez les difficultés de l’Espagne, qui construit des sous-marins depuis des années en coopération avec la France, ils ont 10 ans de retard sur leur programme S80 et des milliards d’euros de surcout, et des soucis avec leur AIP et les systèmes de combat US.

      Les Class Attack ne sont pas des Suffren diesels, ce sont des bâtiments totalement neuf, je pense que a part la forme de la coque vu de loin, rien n’est similaire. Les système de combat et les armes son américains, la propulsion, l’AIP, les postes de controles, etc. Ça revenait a faire un sous marin neuf avec des ingénieurs qui ne sont pas encore sorti d’écoles qui n’existent pas encore.

      Bien du courage a eu Naval Group a essayer de monter ce projet infaisable. Et on verra bien comment le US et les Britanniques s’en sortent.

      L’option SNA américaine est opportuniste, les USA ont besoin de l’Australie pour contenir la Chine, ils la mette sous tutelle militaire stratégique, c’est le choix des Australiens.

      Cela ne doit en aucun cas mettre en cause le partenariat avec la France, ou un accord annoncé il y a quelques jour propose les accès aux bases navales Australiennes à la Marine Nationale.

      • vno dit :

        Cherbourg était à pleine charge ! Il se retrouve avec globalement 650 techniciens nouvellement embauchés et trés formés sur le carreau.

        Grace à eux, exceptionnellement, il a été possible de rabouter très rapidement Perle et Saphir, même si c’est pour troquer un sous-marin de vingt-sept ans contre un hybride de trente deux avec une chaufferie de vingt-sept qui a reçu une douche d’eau de mer dans ses premières années.

        Au passage, si l’avantage de refiler la technologie des coques en acier descendant à très grande immersion aux américains (ils ne la maîtrise pas leurs bâtiments sont trop lourd), n’est compensé que par l’accès aux bases navales australiennes, c’est un contrat de haute couture digne de celui avec Navantia. les méthodes commerciales de LM viennent encore de frapper et on ne comprend toujours pas que pour nous ce n’est pas possible de les imiter, faute d’une justice extraterritoriale. Naval group tellement habitué à entuber la Marine Nationale que pour la seconde fois, ils ont oublié que le client est roi et qu’un roi étranger descendant de taulards, n’est pas le cocu bâillonné captif habituel, mais un sournois.

        J’espère pour les ouvriers ( pas besoin de conserver les commerciaux ) que la Marine Nationale va passer commande de quatre SNA supplémentaires pour compenser, ils ne seront pas inutiles, même si dans un premier temps, certains n’auront qu’un équipage, il est malheureusement trop tard pour un Cinquième SNLE-NG (avec des amis comme les nôtres, nous ne sommes jamais trop prudents et il vaudrait mieux revenir au réalisme des années 70 ) !
        C’est un bon plan de relance pour nos industries lourdes spécialisées dans les aciers de hautes performance qui battent de l’aile pour cause d’actionnaires trop gourmands. Plus utile que des chars construits avec les Allemands ou un PA suivi en permanence par satellite. Les iles à protéger sont déjà d’excellents porte-avions que nos SNA, même anciens ne peuvent couler contrairement aux vrais porte-avions et depuis le début des années 90.

      • Max dit :

        Ils sont 500 dont 150 australiens avec leurs familles à travailler à Cherbourg sur le projet (bureau d’etudes).
        Les australiens devront trouver des atomistes US et/ou britanniques car ils n’en n’ont point.
        Manquerait plus qu’un incident radiologique …

        Les australiens étaient farouchement contre le nucléaire civil comme militaire dixit depuis 1999 où l’atome est interdit par l’EPBC Act (Environment Protection and Biodiversity Conservation Act).

    • Yankev dit :

      Parce que les australiens voulaient exclusivements des sous-marins à propulsion conventionnelle

    • v_atekor dit :

      Le but de la manœuvre est que les USA prennent la main.

    • Lucky925 dit :

      Non les SNA n’ont pas de composant ITAR (ce serait un comble!).
      La France a décidé de ne pas exporter de propulsion nucléaire (liée à la prolifération nucléaire).

      • Keep Cool dit :

        Vous êtes sûr? il me semblait que certain élément des chaufferie nucléaire était de conception voir fabrication US.

        • vno dit :

          Aucun risque … même la chaufferie de leurs Virginia est loin des performances des nôtres. Ils ne peuvent pas faire autrement, leur sous-marins sont trop gros. Aujourd’hui le concept est connu, mais aucun étrangers ne visite la zone arrière d’un SNA et encore moins sa chaufferie. Tout est conçu et fabriqué en France.

      • Asvard dit :

        Les réacteurs nuc de notre marine sont à combustible civil (contrairement aux autres marines nuc) donc très peu de chances de détournement de celui-ci pour en faire des bombes.
        On a bien vendu des réacteurs pour des centrales civiles on peut tout fait vendre ce type de réacteur et combustible pour SM et de toute façon le TNP ne concerne pas la propulsion (trou dans la raquette)

        • vno dit :

          Légende urbaine… Issu du retraitement serait plus approchant. Comme le Mox de nos centrales EDF.

  11. Lucy dit :

    1. Le sous-marin proposé à l’Australie n’existe pas (encore).
    2. Il y a de gros soupsons de corruption quant au contrat avec Naval group mais également des promesses non-tenue quant aux investissements en Australie.
    3. Les nouvelles estimations des coûts sont bien supérieures à 50 milliards d’euro/dollar, on parle maintenant de 90 milliards pour la construction et 145 en plus pour la maintenance.
    4. Initialement la première livraison devrait être mi-2020, on parle maintenant de mi-2030.
    .
    Je conseille tout le monde de lire l’article suivant:
    https://www.smh.com.au/politics/federal/lost-the-plot-how-an-obsession-with-local-jobs-blew-out-australia-s-90-billion-submarine-program-20210913-p58r34.html

    • Hermes dit :

      « 3. Les nouvelles estimations des coûts sont bien supérieures à 50 milliards d’euro/dollar, on parle maintenant de 90 milliards pour la construction et 145 en plus pour la maintenance. »
      .
      Vous semblez être un géni… Vous connaissez l’existence du Dollar Australien ? Sa valeur est 1$ = 0.62€, je vous invite à faire le calcul pour vérifier la conversion $€
      .
      « 4. Initialement la première livraison devrait être mi-2020, on parle maintenant de mi-2030. »
      Parce que vous arrivez à faire des livraisons avant les signatures finales ? 2030 c’est la cible depuis plus de 3 ans…

      • Thaurac dit :

        Qui veut tuer son chien , l’accuse de la rage, et il faut bien une excuse pour sortir de là, mais pour le PM australien ce n’est pas une histoire de fric ( mais il peut le faire croire chez lui)

    • Czar dit :

      sans surprise lucy fait le tapin de l’empire outratlante dis-moi grande bouche, tu veux nous parler de tous les programmes anglais en australie qui sont en retard et avec des surcoûts, histoire qu’on se rôde bien avec l’honnêteté intellectuelle des forcats du surf ?

    • Peps72 dit :

      L’Australie a fait pareil pour le F35. L’avion n’existait pas encore, ils ont ouvert une compétition internationale, puis ont annoncé quelques semaines après leur choix du F35 parce que c’était soi-disant l’avion au meilleur rapport qualité/prix (lol). Et pour les chiffres que vous avancez, la maintenance ne peut pas être de 145 milliards, c’est juste impossible. Regardez les émissions qui traitent des sous-marins français sur la chaîne Skynews par exemple, les mecs sont carrément payés pour débiter des mensonges. La CIA et la NSA ont fait du bon boulot…

    • bzh dit :

      lucy, naval group a juste repo du à un cahier des charges délirants. lookeed martin devait freiner des 4 fers pour cooperer sur le sys d armement. le contrat ne devait pas avancer car cest mission impossible, j imagine, de trouver des boites qui peuvent aider à construire 60% du contrat. bref cest l australie qui a merde tt seul en demandant le mouton à 5 pattes.
      naval group a peut etre fait preuve de naivete et aurait du etre plus clair des le debut. aussi, ils ont fait du lobby au dernier moment. cetait sur que les US poussaient pour tt faire foirer. ils sont plus forts pour l espionnage economique que pour buter l isis ds les montagnes afghanes.

    • Twisted dit :

      Nico, mon bon Nico.
      Pas besoin de faire ton petit troll de bas étage. Le fait est qu’un SNA est beaucoup plus adapté qu’un SSK pour ce que les descendants de bagnards veulent en faire. Si tu veux des responsabilités va voir du côté Australien, qui s’est lancé dans un projet complètement hors de sa portée. PS ça fait 20 ans que DCNS construit des sous-marins sous licence en Inde et ailleurs.

      Par contre j’espère que tu sauras nous expliquer aussi comment les US comptent
      1)Fournir des SNA a leurs « zalliés » alors qu’eux même en manquent et n’arrivent pas à augmenter la cadence
      2)Trouver des excuses pour empêcher la Chine et la Russie de refiler des SNA à l’Iran alors qu’ils viennent de violer allègrement tous les traités de non-prolifération
      3)Comment les Aussies comptent remplacer leurs tas de ferraille avant 2030 avec des soum encore plus complexes que ce qui était prévu au départ, alors que ni les USA, ni leurs toutous Brits n’ont la moindre expérience en transfert de tech
      4)Expliquer que le ressentiment anti-USA en France est du à DE L’INGERENCE ETRANGERE MOSSIEU et pas simplement le fait de leur propre connerie

      Un paillasson comme toi ne mérite même pas une réponse point par point… Surtout quand une si belle suite d’arguments n’est que le résumé boiteux de l’article que tu cites.

      • LEONARD dit :

        @Twisted
        – Fournir des SNA.
        Non. Mais ouvrir une base commune et y baser une escadrille de Virginia, embarquer des australiens et les former, en intégrer d’autres dans des SNA, mutualiser l’éco-système, oui.
        – Trouver des excuses…..
        Si les Russes et les Chinois avaient trouvé pertinent d’équiper les iraniens, ils l’auraient dèjà fait.
        – Remplacer leurs tas de ferraille…..
        Viser 2035/2040 mini. Location d’Astute en attendant, Placement de Virginia sous commandement mixte US/AUS. De toutes façons, soit ils prennent des Virginia ou Astute à 100%, avec 10% de sous-traitance locale, soit c’est un modèle spécifique AUS, et là, ça prend 10 ans. Au passage, les chantiers US sont saturés par les commandes de Virginia, donc seule possibilité sur étagère, les Astute (et encore, parce que le programme Dreadnought est lancé). Mais bon, comme l’Astute n’est pas forcément une référence, il faudra l' »improver ». Donc, 5 ans d’études, SGDG.
        – Expliquer le ressentiment anti-USA en France.
        S’en foutent.

        Merci pour le topo de la Rand.

        • Twisted dit :

          Pour le moment on parle bien de produire localement des SNA. Bien sûr, ils se rendront rapidement compte de l’ineptie de la chose. Mais les Australiens se foutent le doigt dans le c s’ils pensent que la Navy va laisser le DoD refiler leurs Virginia.

          Pour le moment c’était impensable d’exporter de la tech nucléaire, le max c’était location d’un Akula en Inde déjà puissance nucléaire et intégration d’un réacteur local au Brésil. La porte est grande ouverte maintenant.

          Ouep, d’où la belle hypocrisie, le premier Attack était prévu début 2030s, et les Astutes sont hors de prix. Ils vont se retrouver à payer plus cher, pour des sous-marins qu’ils recevront plus tard avec 10% de composants locaux tout en étant incapables de les maintenir en condition op.

          S’en foutent, et c’est bien le problème. Ils commencent à fâcher beaucoup de gens, à une heure où ils ont plus que jamais besoin d’alliés.

    • Twisted dit :

      Ah et si tu pouvais nous expliquer ce que les gros britons vont leur apporter aux ossies ça serait pas mal, vu que la dernière fois ils ont du appeler les obèses à la rescousse sur leurs astutes.

      Toi qui aime la lecture
      https://www.rand.org/content/dam/rand/pubs/monographs/2011/RAND_MG1128.3.pdf

    • Seb dit :

      Parce que l’étude et la construction d’un sous marin d’attaque nucléaire ne va pas coûter plus cher que les Shortfin ??

      • vno dit :

        Si tu ne compte pas les plans existant, la formation des atomiciens, la création d’une branche militaire d’un commissariat à l’énergie atomique et la construction d’un centre d’étude nucléaire avec une industrie de maintenance nucléaire, une industrie des batteries, une autre de l’électronique et de l’optoélectronique et des sonar ou une industrie lourde pour la construction des chaufferies nucléaires et des coques plus la sécurité qui va autour … ce n’est effectivement pas beaucoup plus cher. C’est la méthode de vente du F35. Reste à savoir qui décidera quoi et à quel prix. Les Irakiens ont bien compris leur erreur avec de simple F16 d’ancienne génération.

    • v_atekor dit :

      @Lucy: Quand il faut tuer un chien on dit qu’il a la rage. On se doute que pour faire capoter un contrat de cette taille, les journaux ont fait une campagne à charge, avec l’impartialité que l’on connaît aux médias anglo-saxons dans ce genre de situations.

    • LOUIS XIV dit :

      « Le sous-marin proposé à l’Australie n’existe pas (encore). »
      Heu, il me semble que c’est la version non nucléaire du barracuda …

    • Petitspédestres dit :

      Une première livraison pour 2020 soit 4 ans après la signature du contrat, une fausse information tellement grossière…
      C’est presque un scénario à la F-35 Suisse. Derrière des arguments fallacieux, il y a seulement une puissance américaine qui entend renforcer son hégémonie alors que la menace chinoise augmente. Mais continuons à nous tirer dans la jambes entre voisins européens sur les questions de défense et la suite du XXIe siècle se passera, au mieux, sans nous.

  12. Powani dit :

    Ce sale incompétent de Macron, il va dire quoi maintenant ? Un contrat de perdu, dix de retrouvés ! Les salariés qui vont perdre leur emploie pourront remercier cette bande d’incapables.

    • Reality Checks dit :

      Vous pouvez parler très librement, la seule chose qu’on n’a pas le droit de faire, c’est de se plaindre!
      Je ne céderai rien ni aux fainéants, ni aux cyniques!
      Si vous voulez un responsable, il est devant vous!
      Venez me chercher si vous n’êtes pas content, espèce de gaulois réfractaire au changement!
      Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d’aller regarder s’ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas en Australie!
      Vous n’allez pas me faire peur avec votre teeshirt à l’effigie de la Royale, vous les gens qui n’ont pas les moyens de se payer un costard et qui ne sont RIEN!
      Je traverse la rue, je vous trouve un client de sous marin et je le vends pour un pognon de dingue!
      Make The Planet Great Again!
      Signé: Manu

      Inspiration: https://www.sudouest.fr/politique/emmanuel-macron/pas-le-droit-de-se-plaindre-10-fois-ou-les-propos-d-emmanuel-macron-ont-fait-polemique-2973490.php

    • lucas dit :

      Tu n’as pas un groupe de GJ ou alors de complotisto-Facebookiens bien niais pour aller déverser ta petite bile hors de propos sur Macron et ce que tu appelles les « putains de branleur » ailleurs qu’ici ?
      On parle de choses infiniment complexes avec ce genre de contrats dont tes remarques de niveau gamin définitivement attardé et bien fier de sa médiocrité prouvent que tu n’es pas en mesure de les saisir.

    • Thaurac dit :

      Va donc te perdre sur un forum anti pass svp!

  13. Fabiano dit :

    La France devient la serpillère sur laquelle tout le monde s’essuie les pieds. A force de ne plus se faire respecter…
    Nous sommes trahis par nos « partenaires » australiens, anglais et américains avec lesquels, notamment les deux derniers, nous collaborons dans l’OTAN? Si Macron était un président qui défendait les intérêts de la France, il mettrait en balance cette trahison avec notre présence dans l’OTAN: « soit vous respectez le contrat, soit nous sortons. » Il n’en sera évidemment rien.

    • Castel dit :

      Mais l’Europe , elle, (dont nous faisons partie) aurait su se faire respecter !!

      • José dit :

        Cessez de croire que la France c’est l’Europe…..l’Europe c’est plutôt l’OTAN!!!!! Elle n’est pas lä pour se sacrifier pour les intérêts exclusifs de la rance!!!! Cette décision des australiens est bonne pour l’OTAN! donc pour l’Europe!!!

    • Philippe dit :

      Commentaire logique et sensé comme plusieurs autres d’ailleurs c’est ce qui fait tout l’intérêt de ce site.
      L’élection présidentielle qui approche sera certainement l’occasion de traiter la question.

    • Eric dit :

      Ces derniers temps, la rumeur montait dans la plupart des médias australiens, ce n’est donc pas une totale surprise. Le problème de l’Australie, c’est qu’elle a besoin de ces bâtiments dès 2025, date à laquelle ses premiers sous-marins classe Collins doivent être retirés du service : or, on sait maintenant que les Attack (le nom australien de la classe Shortfin Barracuda) ne seront pas en service avant 2035 au mieux. Deuxièmement, face à la Chine, de plus en plus perçue à Camberra comme un ennemi mortel, les australiens veulent un partenariat avec un allié puissant et présent : la vérité, que ça plaise ou non, c’est que la France ne compte pas militairement dans le Pacifique. Ce ne sont pas nos deux frégates légères hors d’âge et nos patrouilleurs désarmés qui relèvent le niveau. Au-delà de l’humiliation commerciale liée à la rupture du contrat des sous-marins, celle stratégique consistant à lier un partenariat de défense dans le Pacifique avec américains et britanniques sans même que nous soyions consultés (et encore moins associés !) est encore plus brutale, même si elle est bien moins commentée par les médias.
      La question que doivent se poser nos décideurs (mettons de côté une rupture avec l’Otan qui n’aurait stratégiquement aucun sens et priverait nos armées de nombreuses capacités qu’elles ne possèdent pas, ou plus), c’est : est-ce qu’on peut encore continuer à faire reposer notre industrie de défense, la première en Europe rappelons-le, sur les seuls contrats à l’export ? Il est plus que temps maintenant d’investir massivement dans notre défense, d’avoir une vraie vision stratégique à long terme en Europe et au-delà, et de cesser de vendre à des étrangers des armes supérieures à celles de nos propres forces. Est-ce que nos politiques en sont capables ? Douteux.

      • v_atekor dit :

        @Eric : par la volonté australienne de modifier les engins sur le fond et de retarder les contrats. S’ils avaient pris des scorpènes sur étagère il en auraient déjà 1 livré et un second bien avancé. En fait, c’est du calcul politique pour faire échouer le contrat.

        • Thaurac dit :

          PArce que personne ne pensait que les gb puis les us laisserait faire tout ça sur leur pré carré, surtout les britts

  14. Lucide dit :

    Que dire mesdames et messieurs.

  15. Hermes dit :

    Tant que Naval Group réclame des indémnités de rupture et que le gouvernement français qualifie l’Australie officiellement de partenaire non fiable, alors on s’en fiche un peu.
    .
    Le fait est que ça sera certainement jamais parce qu’il faut pas trop vexer les anglosaxons qui n’hésitent pas à piétiner la France.
    C’est pas le parti des coloniaux qu’on aurait du prendre au 18e, c’est celui des amérindiens.
    .
    Cela dit, aussi critiquable que cela soit commercialement et moralement parlant, d’un point de vue opérationnel il ne fait aucun doute que des sous marins nucléaire font bien plus sens que des SSK.

    • Czar dit :

      je souscris au propos mais tant qu’à faire prenons aussi le parti de la langue française et pas du pidgin insulaire normand : ici les choses ONT un sens ou pas, elles n’en fabriquent pas.

      • Sorensen dit :

        Cela n’est pas un pidgin, ça n’est pas insulaire, et ça n’est pas Normand et encore moins un pidgin insulaire normand.

        Bien entendu « faire sens » est ici correcte, il suppose que le choix est plus sensé, ce qui n’a rien à voir avec un substantif. Il faut savoir identifier les constituants d’une phrase pour parler Français. Vous avez déjà été repris à ce sujet il y a quelques mois. Vous vous rappelez n’est-ce pas, substantif/qualificatif….

        Mais comme nous le savons, « pour que dans le cerveau d’un couillon la pensée fasse un tour, il faut qu’il lui arrive beaucoup de chose et de bien cruelles » Céline.

        • Czar dit :

          champagne ! non seulement on vient de se débarrasser de l’hypothèque de joue rles cipayes de l’empire à Cipango, mais en plus le cuistre provincial de Freyming vient nous régaler de ses leçons d’orthographe dyslexiques

          • Sorensen dit :

            Littéralement, vous écrivez n’importe quoi.

          • Czar dit :

            blague à part ducon, tu crois qu’il y a quelqu’un ici pour te prendre au sérieux ? des gens qui écrivent aussi mal que toi, y en a des palanquées mais des foutriquets qui torturent la langue et en plus posent à Maître Capello, y a personne pour avoir idée de s’y coller. c’est un comique de situation, dira-t-on

            (je sais que ça heurte tes réflexes de wannabe boche mais les majuscules sur les adjectifs de nationalité, faut vraiment faire quelque chose, hein)

        • Sorensen dit :

          Dirons nous*, « dira-t-on » n’existe pas. Pas plus que des « adjectifs de nationalité ». La règle grammaticale relative à cette majuscule vous a déjà été donnée.

        • Marenostrum dit :

          « faire sens » dérivé du fameux « it makes sense »… À remplacer par « est/sont bien plus pertinent(s) que des SSK » en bon François d’chez nous.

    • Twisted dit :

      L’Onontio Goa a toujours été du côté des Indiens.

    • Seb dit :

      Ce serait même intéressant de leur donner les clés pour concevoir un ou deux snle…

    • jean dit :

      Naval Group sait construire des sous-marins nucléaires et rien n’empêche ensuite l’Australie de signer une alliance stratégique avec les US et la GB.
      Le problème est que s’ils choisissaient le soum nucléaire Français, cela aurait fait davantage d’emprise française dans le contrat, le projet en diesel-électrique avait un fort contenu américain et c’est aussi pour cela qu’on avait obtenu la signature il y a 5 ans.

      • Hermes dit :

        Les sous marins nucléaire ou étranger ne se sont jamais commercialisé, en tout cas pas sans la maîtrise du nucléaire du pays hôte (US UK).
        .
        La France ne fait qu’aider le Brésil à concevoir son sous marin indigène, mais elle ne fournit aucun plan de chaufferie.
        .
        Ce commerce est sans précédant dans le monde et ouvre la porte à beaucoup de dérive.

    • fab dit :

      …mais les australiens n’avaient jamais envisagé autre chose que des SSK..!!!

  16. Tempo dit :

    Passer du conventionnel au nucléaire laisse rêveur.
    Compte tenu des tensions s’intensifiant rapidement, il est difficile de croire que l’Australie pourra construire ses sous-marins sur les mêmes bases contractuelles négociées avec Naval Group, à savoir 60% de compensation industrielle et que l’essentiel sera fabriqué aux US, les Anglais héritant vraisemblablement de la partie nucléaire en mode SAV.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      @Tempo … si vous pensez que les mêmes règles s’appliquent aux États-Unis qu’à ses partenaires de l’OTAN…

      • Tempo dit :

        Je n’ai aucun doute là dessus. Ce qui m’étonne, c’est que personne, à savoir nos services de renseignement, aient anticipé ce type de manoeuvre quand on entend parler de stupeur, sidération alors que les rumeurs et tentatives de déstabilisation étaient récurrentes depuis de nombreux mois. Le scénario suisse aurait dû nous mettre la puce à l’oreille.
        Il ne reste plus qu’à proposer rapidement des SNA ITAR free à l’Inde

  17. Zigomar 17 dit :

    Un grand merci nos grands amis et alliés Amerloques et leurs cousins Britishs…qui ont finalement réussi à couler corps et biens ce fameux  » contrat du siècle « …
    Ce qui n’empêchera aucunement la France de rester un obéissant supplétif des Américains un peu partout où ces derniers foutent le bordel généralisé…
    Décidément…La France adore visiblement déguster, et plus souvent qu’à son tour, les gargantuesques plats de couleuvres servis par nos bienfaiteurs de Washington et consorts…

    • Paddybus dit :

      Et heureusement que nous sommes amis avec les anglo-saxons….. ça permet d’améliorer nos relations…. et heureusement que nous faisons partie d’une « unions »…. ça nous renforce, et ça nous permet d’être plus compétitifs, et plus forts dans la compétition internationale…. et comme en plus nous sommes totalement intégré à l’otan…. ça harmonise nos matériels et doctrines…. ce qui facilite les relations….!!!!!!
      Jusqu’où soutiendront-ils l’insoutenable…???
      Les traîtres qui se succèdent depuis 2007 avec sarko arriveront à totalement effacer la France du paysage mondial…. certes, les teutons sont prêts à prendre nos places dans divers organes internationaux….!!!!! mais quand même…

    • Castel dit :

      Si la France n’était pas considérée comme amie ou alliée, le contrat n’aurait même pas été envisagé, tandis que dans ce cas, je suppose que l’Australie sera bien obligée d’accorder tôt ou tard quelques compensations financières à la France par la suite…..

      • Paddybus dit :

        Vous avez raison de rêver… je vais finir par penser que c’est la dernière chose que les français osent….
        Si des indemnités sont prévues au contrat, il y aura procès au long cours pour tenter de s’en exonérer….
        Croyez vous qu’une fois les anglo-saxon ont tenu leur engagements…???

  18. Paris paris dit :

    et bah dis donc je reste sans voix devant cet article. Est-ce seulement un coups de pression, ou une réelle information ?

    Vous pouvez ajouter à la liste des personnes avec qui ne pas travailler l’Australie !

  19. LOUIS XIV dit :

    Tout le monde déteste la France. En Europe nos « partenaires » ne loupent jamais une occasion de nous chier dans les bottes, toujours une leçon de morale à dispenser en laissant nos soldats aller tout seuls au casse-pipe, par exemple. Ou bien en s’offusquant de ce que nous ne sommes pas suffisamment « discipliniert », ni « organiziert ». Ailleurs, l’internationale anglo-saxonne ne manque jamais une occasion de nous faire payer notre condition de français, des gens sournois, menteurs et sans-parole. Sans honneur, en quelque sorte. Il est vrai aussi que nous sommes mal servis par une élite politico-économique déloyale et spécialement anti-française, ce qui n’aide pas. Il est peut-être temps pour nous de nous retrouver entre nous pour nous remettre ensemble en marche et d’envoyer valdinguer le reste par dessus les moulins.

    • Ah Ca ! dit :

      @LOUIS XIV
      On ne peut pas trop les blâmer quand même…
      Avez-vous vu l’arc de triomphe récemment… Entouré de PQ… cadeau d’un riche américain…

      Avec nos représentants, nos banlieues qu’ils financent et Hidalgo à la tête de Paris.. C’est un peu normal qu’ils en profitent !

    • bzh dit :

      cest vrai mais que faire avec que 65m d habitants. ns sommes un pays de seconde zone

    • Titeuf dit :

      +1

    • Castel dit :

      Pour pouvoir nous vendre nos équipements militaires ?
      ça n’ira pas bien loin……

    • LucienB dit :

      +1

  20. Alain d dit :

    Ca prouve une fois de plus qu’on ne peut pas faire confiance à nos alliés anglo-saxons, et que l’ Allemagne n’était pas pire allié que le Royaume-Uni, malgré ce que tentent nous faire gober certains lobbys industriels d’entreprises françaises ou européennes.
    L’intérêt de nos GE, et de nos ministres (budget, finance), ne matche pas toujours avec les intérêts de notre Etat.
    L’Etat nous blablate souveraineté, mais faillit souvent à sa mission.
    Vendre des sous-marins en embarquant des principalement des entreprises américaines dans l’aventure était très scabreux, surtout chez l’un des principal allié des Etats-Unis et avec l’association QUAD qui exclue la France, alors même que la Chine devient de plus en plus menaçante.
    D’autre part l’Australie qui était totalement soumise au marché chinois, devait rééquilibrer avec les Etats-Unis, d’une manière ou d’une autre, sujet déjà traité.
    D’ailleurs j’avais aussi expliqué que BAE, plus US qu’UK (faudra encore le répéter) avait réussi a gagné l’appel d’offre pour les frégates parce que justement les Etats-Unis étaient fortement impliqués dans la boucle.
    Le Royaume-Uni, brexité et seul, ne vaut plus rien sur ses industries de défense, déjà parce qu’il s’équipe à plus de 60% de matériels US, voir plus.
    Le R-U ne peut compter que sur BAE-US, Thales-UK, Airbus-UK et MDBA-UK, sinon rien.
    C’est pour cette raison que je n’affiche aucune confiance depuis longtemps dans le Royaume-Uni.
    Hors UE, celui-ci va encore plus tenter de bouffer à tous les râteliers, de préférence avec soumissions aux Etats-Unis pour ramasser un maximum de parts.
    Donc, avant tout, partout où le Maitre est puissant : Turquie, Inde, Australie, Japon, Corée du Sud, Ukraine, Suède, Pologne, Inde, Norvège, Arabie Saoudite, Israël, etc.
    Oui, je pense que c’est aussi simple que cela.
    Il serait donc temps de se mettre en ordre de choisir son camp une bonne fois pour toute.
    Si l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et les Pays-Bas sont atlantistes, comment qualifier le Royaume-Uni?
    Moi aussi, j’y croyais à ce contrat pour Naval Group, mais avec un léger doute tout de même.

    https://www.lesechos.fr/2018/06/laustralie-confie-a-bae-systems-un-mega-contrat-pour-neuf-fregates-997675

    Et on remercie par avance le député François Cornut-Gentille pour les prochaines infos qu’il nous délivrera sur la médiocrité de nos dirigeant : faites ce que je dis, mais surtout pas ce que je fais.
    http://www.opex360.com/2021/09/13/hypersonique-un-depute-se-dit-surpris-par-le-projet-de-tester-un-statoreacteur-mixte-francais-aux-etats-unis/

  21. Encore un coup d’Oncle Sam qui proposera des SNA sur étagère…
    Espérons qu’il y aura des indemnités de rupture de contrat.

  22. Lothringer dit :

    Une réalité en 2 mots : « Five Eyes ».
    Dassault en sait quelque chose et n’a même pas pris la peine de candidater pour les avions canadiens. Naval group vient de se frotter à son tour à cette dure réalité.

    Mais 3 questions en suspend :
    – oui d’où viendrait la chaufferie nucléaire ?
    – depuis quand les USA exporteraient-ils leur technologie de propulsion nucléaire ?
    – depuis quand la GB exporterait-elle sa technologie de propulsion nucléaire ?

    Ou alors on s’achemine vers un achat pur et simple d’un chantier naval australien par le constructeur américain pour obtenir l’autorisation par le Congrès américain d’une construction à l’identique des SNA américains sur le sol australien.

    Dans cette affaire, il y a tellement d’argent en jeu que même la GB se fera enc…… par les USA.

    • Lucky 925 dit :

      A mon humble vie le bloc propulsion qui sera exporté sera une boite noire pour les Australiens; pas de transfert de techno, maintenance et « IPER » gérés direct par les US ou GB.
      Là où les australiens ont réussis à négocié pas mal de coopération et de transfert de techno avec les français, ils se confronteront à un mur avec leurs cousins…

      En fin de compte, ce choix de Soum’ anglo-saxons est mauvais pour les forces australiennes qui développeront moins de compétences qu’ils ne l’auraient fait avec NG…

      • Lothringer dit :

        En raison des traités de non-prolifération nucléaire, je pense qu’au final ce sera plutôt une location de sous-marin , clés en main, fabriqués dans des chantiers américains ou GB.
        Puisqu’ils sont très pressés, il n’ont pas le temps de concevoir des chantiers navals ad-hoc pour une livraison ultra-rapide en Australie même. La seule solution c’est de construire dans les chantiers US ou GB qui sont déjà en train de faire leurs propres séries de fabrication : rapidité de série déjà en cours.
        Et effectivement dans cette histoire, les Australiens n’auront pas l’ombre d’un début de commencement de transfert de technologie, et pas l’ombre d’un emploi industriel en Australie. Juste un peu de maintenance, et encore…pas beaucoup sur la partie nucléaire.

        Mais après-tout, c’est une « Royal Australian Marine », donc sous l’autorité de la reine (roi) d’Angleterre. Donc tout ce qui est aux GB est aussi aux Australiens (c’est juste de l’irone, vous l’aurez compris).
        Long life our Queen !

        Dans cette histoire, peut-être le premier défaut de Naval Group aura été de ne pas avoir réussi à lancer la fabrication au plus vite, afin de verrouiller le programme. Mais bon…il s’agit quand-même des « Five Eyes ».

        • Alain d dit :

          @ Lothringer
          Les traités de non-prolifération nucléaire laissent peu de marches de manœuvres aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Le Dieu USA ne devrait ouvrir la Boite de Pandore.

        • Asvard dit :

          Le TNP ne parle pas de la propulsion mais des « armes nucléaires ou autres dispositifs nucléaires explosifs » = trou dans la raquette.

          • Courmaceul dit :

            sauf que la propulsion nucléaire était implicitement comprise.

          • Alain d dit :

            Oui mais qui maitrise des petits réacteurs, aura des billes pour en construire des plus gros et au final gérer son propre combustible nucléaire, et donc au final pourvoir réaliser ses propres ogives.
            C’est bien les raisons invoquées par les Etats-Unis, sous la pression d’Israël et l’Arabie Saoudite, pour s’assoir sur l’accord passé (Conseil de Sécurité de l’ONU + Allemagne + Iran) et remettre les sanctions sur l’Iran.

    • Western digital dit :

      Une réalité en 2 mots : qualité et prix.

      • Alex dit :

        On a vu la qualité des Boeing et autres F35 US, quand aux prix subventionnés par la planche à billet US.

      • lucas dit :

        ??
        Alors comparons ce qui est comparable:
        -Suffren 1.2 Md (Je sais bien que les aussies avaient commandé le SSK, hein, mais les US et UK n’en produisant pas on ne peut comparer que les SSN)
        -Astute 1.9 Md
        -Virginia 2.89 Md

        Quant-à la qualité, je n’ai jamais été un béni oui-oui du c’est français donc c’est meilleur parce qu’on est les plus forts, mais bon les Suffren à priori……..

        Ni le prix ni la qualité, ou bien encore le rapport entre les deux n’ont un quelconque rapport avec cette décision je pense

  23. AirTattoo dit :

    Manœuvre 100% américaine dans une optique de contrer la Chine (Légitime) et de récupérer un juteux contrat (Pas de fairplay avec l’oncle SAM). Ça rappel fortement les F-35 en Suisse.

    • AS dit :

      Il manque juste qu’on annonce un contrat pour acquérir de l’équipement « Aussie », comme on l’a fait avec les Pilatus et c’est bon on a le remake helvète. Le pire c’est qu’on en est bien capable tellement on est gouverné par des incompétents qui aiment baisser le froc et qui en redemande alors que des dirigeants sensés auraient fait capoter tous les contrats en cours pour vice de forme qu’on aurait bien su trouver quelque part.

    • v_atekor dit :

      C’est exactement ça. Avec M.Biden à la manœuvre dans les deux cas.

  24. Ah Ca ! dit :

    Ah ça ! … quelle bande de baltringues dans ce gouvernement Macron….

    Ils sont prêts à signer un contrat léonin fallacieux à une société américaine et à payer rubis sur l’ongle pour un élixir assassin, mais incapable de ficeler un contrat industriel.

    La réponse devrait être directe et forte… Naval groupe continue sur la trame du contrat initial ou on arrête net et vous payez la somme du contrat initial… Tout à gagner pour la France.

    Ces énarques et polytech ne valent rien en affaire. Il est temps de remettre l’église au milieu du village !

    Vivement Eric Zemmour !

    • bzh dit :

      délirants comme arguments. si vos enfants sont nuls en classe vs leur direz de s en prendre à macron aussi. pareil si il pleut.

      • Ah Ca ! dit :

        @bzh li drian

        Votre analogie est INVALIDE… cependant s’ils sont nuls en classe, ce serait éminemment (90%) de MA faute. CQFD.

        Il faut savoir reconnaitre ses erreurs… La vérité vous libérera…

    • Prof de physique dit :

      pendant ce temps le vaccin Valneva conçu par une société nantaise est interdit en UE

      • Courmaceul dit :

        C’est encore mieux d’expliquer la situation : « https://www.20minutes.fr/sante/3109967-20210827-coronavirus-quoi-vaccins-francais-valneva-sanofi-prevus-fin-2021-vont-servir »

    • RomainC dit :

      Vos analyses politiques, juridiques, diplomatiques et industrielles sont de pire en pire. C’est ça le vote Eric Zemmour ? l’incompétence et la connerie à l’état pure ?

      • Ah Ca ! dit :

        @RomainC

        Argument invalide… Ad hominem

        Il ne suffit pas de contredire, mais de démontrer POURQUOI mes idées seraient invalides ?

        Je pensais que nous avions suffisamment de Ruquiers en France, je note que vous cherchez à reprendre son flambeau…

        Le vote Zemmour, c’est le vote de l’amour de la France et du courage, il semblerait que ces qualités vous font défaut…
        Continuez à ce rythme et vous pouvez aller vivre en Australie et demander leur nationalité.

    • lalala dit :

      HahHHahahHAHHahahahHAhaha, c’est sur que c’est en priant tous les dimanches et en appelant nos filles Micheline qu’on sortira mieux X’D

    • MarreDesTrolls dit :

      Lisez ça, vous comprendrez que Macron, son Gouvernement et Naval Group n’y sont pas pour grand chose : https://www.meretmarine.com/fr/content/laustralie-laisse-tomber-les-sous-marins-francais-au-profit-de-sna-americains

      Après, si votre seul et unique but et de cracher sur Macron quel que soit l’article mis ne ligne, ne changez rien.

    • fab dit :

      c’est vrai que Zemmour, en tant que polémiste professionnel, est un grand habitué de l’action, du droit et des appels d’offres!!!!

    • Courmaceul dit :

      ça, c’est la coke !

  25. Tankaboum dit :

    C’est étrange puisque les usa et la Gb sont signataires de la non prolifération… les australiens ne verront donc jamais un seul soum, si ne n’est des locations auprès des usa à la mode indo moscovite, mais avec un navire sous contrôle Us. Finalement, un bon moyen pour les Us de se faire payer une poignée de soum sur lesquels ils auront la main mise. Les australiens sont des idiots ( et je reste poli), et la vente de leurs ports stratégiques aux chinois en est le révélateur .

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Je ne comprends pas où est le scoop sur votre commentaire. Au mieux, l’Australie est un État satellite. Quiconque en doute devrait regarder les protestations bruyantes et persistantes contre le traitement de Julian Assange.

      J’ai suivi un peu la campagne médiatique contre Navalgroup. Quiconque pense que l’opération Mockingbird a été arrêtée est naïf.

  26. E-Faystos dit :

    Coup dur. Mais c’est le choix de l’Australie !
    Normalement, ce type de contrat possède des clauses de rétractation et des indemnités. Elle seront minimes en comparaison des huit milliards espéré par le chantier français.
    .
    Mais ne soyons pas dupes: les politiques étaient contre le choix Français, la presse locale attaquait le programme semaine après semaine, plaçant Eurocopter et Airbus dans le même panier!
    .
    Il y a encore une semaine, Cambera jurait qu’il n’y avait pas de plan B. Ils n’auront pas été long à trouver, grâce au « global britain ».
    .
    Au final pour le pays de Kangourou, c’est quatre ans de perdus.
    Et vu la voie choisie, ça ne va pas être plus facile qu’avec les « Attack », car la feuille est blanche dans ce cas aussi MAIS, ils sont maintenant entre Anglo-saxons.
    .
    Alors qu’ils se démerdent.

    • Math dit :

      Je n’ai pas compris la partie « mais c’est le choix de l’Australie . Je ne pense pas que vous croyez vraiment dans ces quelques mots. Personnellement, j’aurais plutôt écrit « mais c’est le choix de la CIA ou de la NSA »… enfin… une phrase plus en rapport avec la réalité qu’avec les journaux main stream qui ne sont là que pour habiller les choses. Quelques mecs dans un bureau, tout au plus.

  27. Kobalt dit :

    Biden a encore frappé.

    • felipe dit :

      pareil que trump, en plus moelleux.. mais pareil. la politique US n’a jamais changé, les usages peut-être

      • lucas dit :

        Je pense que dans ce domaine c’est même pire en fait. Et je suis toujours aussi halluciné qu’un ignare comme Trump ait pu être POTUS. Mais les présidents démocrates (hors Obama, et encore) ont souvent été les plus durs pour verrouiller ce genre de contrat. Leurs homologues républicains sont souvent (un peu) moins interventionnistes et plus libéraux, au sens économique. Il n’y a rien à attendre de bon de Biden dans ce domaine, typiquement dans la grande tradition démocrate dont Clinton s’était faite une spécialité.

      • Courmaceul dit :

        exact, alors qu’avant vous pouviez lire ici du « papy Joe » ou « Le papet ». Bon, depuis le F35 suisse, on les entend moins.

    • Castel dit :

      ….. lui, je ne suis pas sûr qu’il serait là pour défendre uniquement les intérêts de la France !!

    • Castel dit :

      Parce que vous croyez que ce ça aurait été différent si Trump était resté au pouvoir ?
      Je vous rappelle son slogan : « América first » !!
      D’ailleurs, je présume que c’est sous son mandat que le coup s’est préparé, Biden n’aurait pas eu assez de temps pour mettre les pieds dans le plat….

      • LEONARD dit :

        @Castel
        Le slogan de @RealStableGenius, c’était plutôt « America Fist »

      • v_atekor dit :

        Ca aurait été différent, mais pour de mauvaises raisons : Trump faisait peur. Typiquement avec Trump au pouvoir le F35 ne passait pas en Suisse, alors que Biden a fait un saut à Berne deux jours avant l’annonce.
        .
        Si les Européens ne se bougent pas, M.Biden va jouer au dominos avec toute l’Europe.

  28. Arnaud dit :

    Un état n’a pas d’alliés mais des intérêts.
    Il serait temps que micron le comprenne sinon nous serons laminés par les anglo-saxons et les allemands qui veulent nous faire taire. Ils y arriveront bientôt.

    • Castel dit :

      Raison de plus pour défendre nos intérêts en commun, seule, la France ne fait pas le poids !!

      • félix dit :

        Capitulard !

        • Castel dit :

          Ah, c’est vrai, devant un tel succès, il faut vraiment être le dernier des capitulards pour s’imaginer que la France a besoin d’alliés pour réussir sur le plan international !!!

          • Czar dit :

            on parle de COMMERCE, imbécile un pays n’a pas « d’alliés » en commerce juste des clients et des rivaux.

  29. Paul Bismuth dit :

    Le monde anglo-saxon en folie:
    https://www.challenges.fr/entreprise/defense/sous-marins-naval-group-le-siderant-coup-de-poignard-de-l-australie_780738
    Vivement decembre 2021 en Nouvelle Calédonie « indépendante »…

  30. Maître Luke dit :

    C’était trop beau pour être vrai ! Un « contrat du siècle » …. Tu parles, Charles !

  31. ScopeWizard dit :

    Et après la Suisse avec le choix politique du F-35 tandis qu’ une semaine plus tôt le Rafale était favori de l’ appel d’ offres et des évaluations subséquentes tirant précisément à leur fin , à présent l’ Australie fait cent fois mieux avec les Barracuda à propulsion classique car tout était déjà acté et sur les rails……………restait plus qu’ à construire et à livrer……………bon , et à payer……………aussi !

    Et Vive la France !

    HA HA HA HA HA !

    Non ; plutôt vive Biden et la bannière étoilée !

    Lamentable………….

    • Castel dit :

      Salut Scope
      N’ayant plus de tes nouvelles depuis un certain temps, on commençait à être inquiet….
      Bon retour parmi nous !!

      • ScopeWizard dit :

        @Castel

        Merci ! 🙂

        Bah , moment pénible à passer ; COVID et sa suite de joyeusetés et autres catastrophes…………

        Cela étant , toi aussi de ton côté ne baillais-tu pas un peu aux corneilles ? 😉

        Eh oui , cela fait à présent bientôt une petite semaine que j’ interviens à nouveau ; entre-autres jette un œil sur l’ article consacré aux progrès des radars chinois par rapport à la furtivité du F-35 , celui aux 190 commentaires……

        En attendant , prends soin de toi !

        • Czar dit :

          ‘bayer (monsanto) aux corneilles’

          bon retour, scope.

        • ScopeWizard dit :

          @Czar

          Sympa et bien trouvé le jeu de mots !

          Merci ! 🙂

          Cela étant , tel qu’ exposé sur un autre fil dont les commentaires sont à présent clos depuis près d’ une semaine , je suis dans une passe où je me retrouve dans l’ obligation de faire face à quelques problèmes cognitifs ainsi que de mémoire , concentration , confusions , mélanges , et autres……..

          Bref , pour l’ instant , plus vraiment au niveau………..pas encore…………va falloir s’ accrocher !

    • Eugene123 dit :

      Pas « lamentable »… Simplement un rappel de la réalité… Les USA sont encore les maîtres du monde… La France? Non!

      • olivier 15 dit :

        La Suisse? encore moins…. :)))))))))))

        • Eugene123 dit :

          A la différence de la France, la Suisse connaît son rang! Elle ne fait pas la roue comme le paon qu’elle n’est pas… Elle ne s’est jamais crue l’égal des grandes puissances du monde…

          C’est peut-être pour cela que les suisses sont un peuple majoritairement heureux, alors qu’un majorité de français ont un sentiment revanchard et de mauvais perdant et passent leur temps à pleurnicher sur l’ex-grandeur de la France.

          Pour info, la France a arrêté d’être un empire en 1815!

          • Czar dit :

            et c’était quoi sur les atlas la grosse tache vieux-rose en afrique, levant et Indochine ? un hologramme, petit péteux brabant-Con ?

          • Pravda dit :

            Mais les suisses sont si tristes et chiants…
            Pour un faux, le troisième empire, =>1870
            Et même après, on parlait encore d’empire avec les colonies ~1960

          • Eugene123 dit :

            @pravda: Comment tu n’as pas dû être souvent attentif à l’école, je vais te faire un cours d’histoire accéléré… La période du 27 octobre 1946 au 4 octobre 1958 en France, cela correspond à … la 4ème République!

          • ScopeWizard dit :

            @Eugene123

            « Pour info, la France a arrêté d’être un empire en 1815! »

            Heu…..NON !

            Ni même en 1915………..

            Que faites-vous alors de toute l’ épopée relative au Second Empire entre fin 1852 et début septembre 1870 ?

            Et il se passe quoi en 1830 ?

            Et quid du jeu pourri des Américains dès 1945 via l’ OSS ( puis le CIA ) visant à nous le faire perdre , mettre la main sur l’ extraction du pétrole , accessoirement lutter contre une expansion de l’ idéologie Communiste telle que jusque là appliquée depuis Lénine d’ où l’ hostilité au Général De Gaulle déjà palpable en 1943 et que ce-dernier va bien rendre aux Amerloques même si sous JFK les choses vont pouvoir avancer , notamment en matière nucléaire militaire et dissuasion du même type ?

            Hein , il se passe quoi en Algérie , en Indochine dès lors que les Japonais sont défaits et perdent toute la Guerre du Pacifique ?

            En 1815 , il se passe des choses , certes , mais certainement pas la fin de l’ empire hormis le Premier , celui de Napoléon 1er , défaite qui en gros légitime le maintien de l’ ensemble des Monarchies Européennes en butte aux idées révolutionnaires dont la puissante France était devenue principal pourvoyeur depuis la période révolutionnaire suite aux évènements de 1789…………

            Eugene123 , franchement ! 🙁

          • Eugene123 dit :

            @ScopeWizard: Je n’ai pas voulu parler de Napoléon III par humanisme parce que il ne s’agit que d’un « empire » qui en avait que le nom.

            Pour ce qui est de la situation de l’époque coloniale, il n’y a que les français pour parler « d’empire ». Empire de rien du tout, la France était tout simplement une république avec des territoires colonisés gérés par ses soins.

          • ScopeWizard dit :

            @Eugene123

            Mais renseignez-vous donc sur toutes les aventures et expéditions menées aux quatre coins de la planète sous Napoléon III dès lors que ce dernier fut empereur après le coup d’ Etat de décembre 1851 mettant un an plus tard un terme à la Deuxième République……………

            Vous verrez bien…………

            Oui , un empire est effectivement le plus souvent un ensemble de terres colonisées gérées par une puissance tutélaire à l’ origine d’ une invasion voire d’ une dépossession si structuration préalable de type étatique de la ou desdites terres colonisées ; mais est-ce que cela change beaucoup les choses ?

          • Eugene123 dit :

            @ScopeWizard « les aventures et expéditions menées aux quatre coins de la planète sous Napoléon III  »

            Je ne crois qu’il soit judicieux de se focaliser sur les « aventures » de Napoléon III, on devrait parler des opérations « à la mexicaine ». Intervention au Mexique qui a pour seule conséquence la mort de 17% de l’effectif français.

          • ScopeWizard dit :

            Mais il n’ y a pas eu que le Mexique voyons !

            Il y en a eu des coins et des recoins…………..

      • ScopeWizard dit :

        Eugene123

        Houla , quelle époustouflante finesse dans l’ analyse………..

        Un instant , égal à vous même , j’ ai cru que vous alliez prendre un raccourci parmi les plus improbables , un de ceux dont vous seul détenez le secret ; mais non , en fin de compte tout va bien , tout est parfait ! 🙂

        On sent de suite quel futur Prix Nobel vous allez devenir………..David Vincent ? 😉
        https://www.youtube.com/watch?v=aVx1dOj8Oyw

  32. LucienB dit :

    Malheureusement, nous sommes gouvernés par des idiots et des traîtres. L’orientation politique actuelle concernant les exportations d’armes est de donner la priorité aux ventes aux Européens et aux alliés de l’OTAN. Il se trouve que ces pays sont déjà vassaux des USA et privilégieront toujours les équipements américains, en plus du fait que beaucoup ont aussi une industrie de défense nationale. C’est comme fabriquer des peignes et se concentrer sur la vente aux personnes chauves. Macron et Parly détruisent l’industrie de la défense nationale et par conséquent la souveraineté de la France.

    • NRJ dit :

      @LucienB
      Pauvre petit être.

      Comme si Macron ne faisait que vendre aux pays de l’OTAN. l’Égypte, ça vous dit quelque chose ? On leur a pas vendu 30 Rafale récemment ? Et le Qatar on ne leur a pas vendu des hélicoptères militaires en 2018 aussi ? Ils font partie de l’OTAN les qataris ? De même pour les EAU à qui on a vendu des Gowind en 2019 ?

      Ah non, je sais, c’est Macron qui a demandé aux Australiens de renoncer. Il est un infâme pro-américain qui veut détruire la France. Bouhhhh!!! Il s’est donné cette mission de anéantir la Défense française et fera tout pour y arriver y compris détruire ce qu’avait fait ses prédécesseurs. c’est un complot orchestré par Biden et l’Allemagne qui ont juré notre perte.

      • LucienB dit :

        L’Egypte a acheté le Rafale car c’est le meilleur chasseur disponible aujourd’hui. Et l’Egypte a une posture d’indépendance vis-à-vis des USA et des Russes. Le mérite revient à Dassault. Macron et Parly n’essayaient pas de vendre, ils ont été pris au dépourvu.
        Il en va de même pour l’Inde, les Émirats arabes ou le Qatar. Ce sont nos vrais partenaires. Les Américains et les Allemands sont nos ennemis (d’un point de vue commercial).
        Je plains toi qui déteste la France et travaille à défendre les intérêts de nos ennemis.

        • NRJ dit :

          @LucienB
          « L’Egypte a acheté le Rafale car c’est le meilleur chasseur disponible aujourd’hui. ». MDR, vous êtes ridicule. Vous vous basez sur quoi pour dire cela ? Seriez vous pitoyable au point de penser que puisque c’est votre opinion, c’est la réalité ? Ou peut-être vous basez vous sur le classement suisse de 2010 😉

          « Il en va de même pour l’Inde, les Émirats arabes ou le Qatar. « . Ah oui ? Le Qatar et les EAU ont une volonté d’ndépendance des USA ? Ce n’est pas les EAU qui voudraient acheter des F-35 ? Quant au Qatar, il me semble qu’ils ont acheté des F-15 en 2018. Donc là c’est parfaitement : vous dites des énormes bêtises, par un probable aveuglement.

          « Je plains toi qui déteste la France et travaille à défendre les intérêts de nos ennemis. » oh là là, ça doit être difficile de devoir défendre ton pays devant les ignobles personnes dans mon genre… Moi aussi je plains toi 🙂

    • Eric dit :

      A part les européens et les pays partenaires de l’Otan (c’est-à-dire un ensemble de pays qui va du Pakistan au Japon en passant par l’Argentine), à qui diable on va vendre des armes une fois qu’on aura écarté ceux qui achètent uniquement russe ou chinois, et ceux qui n’ont pas les moyens ? Faudrait juste réfléchir un minimum avant d’écrire n’importe quoi.

      • lucas dit :

        « Faudrait juste réfléchir un minimum avant d’écrire n’importe quoi »… Mouais… je ne souscris pas plus que vous au propos initial un peu bébête anti-Parly/Macron, mais votre réponse me laisse perplexe.
        Allez on vire tout ce qui n’a pas les moyens et tout ce qui achète uniquement russe ou chinois hors UE/OTAN (par contre le laxisme dans la liste pro OTAN; Pakistan, Argentine, laisse songeur quand même hein… faudrait voir à rester crédible un minimum, mais bref)
        Donc ça nous laisse:

        Inde
        Brésil
        Nigéria
        Indonésie
        (Déjà un bon quart de l’humanité là…)
        Afrique du Sud
        Egypte
        Qatar
        Maroc
        EAU
        Arabie Saoudite
        Thailande
        Malaisie
        Singapour
        Colombie

        Pas mal déjà non?
        Et je passe sur les nombreux « trop pauvres » dont certains ont pourtant en préparation de petites réjouissances nous concernant, comme par exemple le Bangladesh ou le Pérou, mais qui étaient exclus d’office de votre propos.

        Après, je ne suis pas idiot, je sais bien que la France doit continuer à se battre pour vendre dans la zone occidentale de base, mais regardez bien ma liste; les 3/4 au pifomètre de nos contrats sont avec eux, voire plus…

      • LucienB dit :

        Je n’ai pas suggéré que nous devrions cesser de vendre aux pays de l’OTAN. Le fait est que le gouvernement actuel se concentre beaucoup sur la vente uniquement aux Européens. Qui ne veulent rien acheter en France. Il est idiot de penser que nous allons entrer sur le marché des pays vassaux des USA. La Russie est en faillite et n’a pratiquement plus de vassaux.
        Nous devrions nous concentrer davantage sur ceux qui veulent et ont besoin d’acheter en France : Arabie Saoudite, Emirats Arabes, Qatar, Irak, Koweït, Grèce, Inde, Indonésie, Malaisie, pays africains…
        Nous devrions par exemple annuler le MGSC avec l’Allemagne et commencer un partenariat avec l’Inde (et peut-être les Emirats Arabes Unis) pour développer le MGSC qui serait mieux adapté à notre armée et aurait un succès commercial bien plus important car les Indiens ont besoin de milliers d’unités.

        • Aramis dit :

          Le gouvernement actuel vend à qui veut et s’il cherche à vendre aussi en europe c’est pour gagner de nouveaux marchés. Ni plus ni moins.

          « Nous devrions par exemple annuler le MGSC avec l’Allemagne et commencer un partenariat avec l’Inde (et peut-être les Emirats Arabes Unis) pour développer le MGSC qui serait mieux adapté à notre armée et aurait un succès commercial bien plus important car les Indiens ont besoin de milliers d’unités. » Le MGCS est bloqué, le SCAF repart avec les mêmes dérives que l’A400M, le reste est à la rue notamment les avions de patmar. Cela ne va pas fort avec Berlin mais l’Inde franchement! Déjà que coopérer avec les teutons c’est la galère totale alors avec l’Inde bonjour le bazar. Ils n’ont pas la BITD qui faut et sont adepte de la corruption endémique. Ce serait échec assuré, mêm les Russes ont jeté l’éponge sur la PAK FA, c’est dire!

    • Timo dit :

      Lucien, Réveilles toi !
      Beaucoup ne veulent pas d’une alliance stratégique française ! C’est bien là le problème ! Sauf les deux ou trois républiques bananières ou en faillites qui y voient encore un soutient (cf la diplomatie du Rafale)! Quand à la Grèce, les USA ont annoncé qu’ils allaient y investir massivement militairement pour contrer la Russie et la Turquie ! A mon avis, la commande des nouveaux Rafales risque bien de s’ Australie-ser aussi

      • LucienB dit :

        Personne ne veut une alliance stratégique avec la France. C’est une source de plaisanterie ou de haine de la part de nos voisins européens. La France doit se retirer de l’OTAN et revenir à une posture souveraine et indépendante. Nous ne pouvons que gagner à cela, nous y perdons beaucoup en revenant à l’OTAN et en investissant dans des partenariats infructueux avec les Allemands. Augmenter les dépenses de défense à 3% sera suffisant pour cela. Ce n’est pas difficile car 5% de notre budget est consacré à la philanthropie.

        • NRJ dit :

          @LucienB
          « Nous ne pouvons que gagner à cela, ». Nous ne pouvons gagner que quoi ? Que nous impose donc bien l’ignoble et horrible OTAN ?

          « en investissant dans des partenariats infructueux avec les Allemands. » Pour l’instant le SCAF a l’air de marcher. Ça vous embête hein, qu’un programme franco-allemand puisse réussir ?
          Augmenter à 3%… Pourquoi pas 8% puisque c’est si simple…

          • Aramis dit :

            « Pour l’instant le SCAF a l’air de marcher. » Seriez vous pitoyable au point de penser que puisque c’est votre opinion, c’est la réalité ?

          • NRJ dit :

            @Aramis
            Je ne suis pas catégorique, contrairement à ce rigolo de @LucienB. Mais quand je vois l’évolution du SCAF, ça semble partir dans la bonne direction. Dit autrement il n’y a pas d’obstacle absolue empêchant à l’heure actuelle la concrétisation du SCAF (surtout maintenant que les pays ont mis la main à la caisse, y compris l’Allemagne). S’il y en a, je vous invite à les écrire.

          • LucienB dit :

            Nous n’avons pas besoin de 8% car 3% suffiront. Et il faut considérer les énormes économies que nous réaliserons en construisant tout nous-mêmes, car tout programme réalisé en partenariat avec les Allemands coûte automatiquement le double de la valeur réelle (exemples A400, NH90, Tiger, Typhoon). Les Anglais qui ont été malins pour se débarrasser des Allemands.
            Je doute qu’un programme réalisé en partenariat avec les Allemands puisse réussir d’un point de vue français. Je vous facturerai cela à l’avenir.
            L’OTAN n’est pas horrible, mais elle ne sert pas non plus les intérêts français, elle ne sert que les intérêts américains. Je ne vois pas la nécessité pour nous d’envoyer des navires dans le Pacifique. Non pas que la Chine soit notre amie, au contraire, mais pourquoi dépenser l’argent des contribuables pour envoyer des navires à l’autre bout du monde juste pour faire plaisir aux Américains ? Ils ne nous aident pas du tout…
            De Gaulle qui avait raison de vouloir une France indépendante, neutre et souveraine. Nous n’avons besoin d’être les vassaux de personne, ni des Américains, ni des Russes, ni des Chinois, encore moins de nos voisins européens qui nous détestent. L’Europe de la défense est une illusion, les Allemands veulent juste de l’argent.

          • Aramis dit :

            @NRJ Dit autrement il n’y a pas d’obstacle absolue empêchant à l’heure actuelle la concrétisation ou l’echec du SCAF. Surtout avec les élections allemandes…

          • NRJ dit :

            @LucienB
            « Nous n’avons pas besoin de 8% car 3% suffiront. ». Pourquoi 3% suffisent et non pas 2% comme le prévoit le gouvernement ?

            « Et il faut considérer les énormes économies que nous réaliserons en construisant tout nous-mêmes, car tout programme réalisé en partenariat avec les Allemands coûte automatiquement le double de la valeur réelle ». Vous pouvez montrer votre calcul, pour arriver à cette conclusion avec les exemples de l’A-400M et du NH90, qu’on rigole un peu ?

             » Les Anglais qui ont été malins pour se débarrasser des Allemands. ». MDR. C’est pour ça que l’Infrastructure Project Authority dit que le Tempest est sous-financé. Et ce alors que l’armée de terre et la marine anglaise sont sacrifié et que l’Air Force va voir ses commandes de F-35 réduite de 40%. Mais à part ça c’est une super idée. C’est juste bête que les programmes d’avions coûtent si cher….

            « mais pourquoi dépenser l’argent des contribuables pour envoyer des navires à l’autre bout du monde juste pour faire plaisir aux Américains ? ». Pourquoi dépenser l’argent des contribuables pour envoyer des chars à l’autre bout de l’Europe pour la Pologne et pour faire plaisir aux anglais ? C’est ce que disaient les tracts allemands en 1939. Je trouve le parallèle saisissant avec ce que vous dites….

            « De Gaulle qui avait raison de vouloir une France indépendante, neutre et souveraine. « . Surement. Mais De Gaulle, il est mort en 1970, soit il y a 50 ans. Le monde a quelque peu changé depuis, au cas où vous l’auriez ignoré. Faire un programme d’avion de chasse, par exemple, n’a plus le même coût que dans les années 60. C’est dommage hein ?

            « L’OTAN n’est pas horrible, mais elle ne sert pas non plus les intérêts français, elle ne sert que les intérêts américains. ». Et nos intérêts ne se retrouvent strictement jamais avec ceux des américains ?

            « L’Europe de la défense est une illusion ». Oui, et alors ?

            « les Allemands veulent juste de l’argent. ». Comme nous, comme les US, ou comme le Mozambique. Bref, gardez vos généralités.

          • NRJ dit :

            @Aramis
             » Surtout avec les élections allemandes… » Les députés allemands ont accepté de payer 1,3 milliards. A partir de là, il sera compliqué pour les allemands de revenir là-dessus et d’admettre qu’ils ont balancé 1.3 milliards d’euros à la poubelle. La dernière fois qu’un programme de près d’un milliard de dollars a été dépensé, c’était avec l’Eurohawk. Ca a coûté au mindef allemand de l’époque son poste.
            Prochaine étape dans 3 ans….

  33. LesAlliés dit :

    Du contrat du siècle, à la gifle du siècle.

  34. Grrr dit :

    Décision politique , les sanctions chinoises sur l’Australie ont mis un sérieux coup de pression à Canberra, les américains ont été jugés plus crédibles que nous pour contrer la Chine

  35. albatros dit :

    L’appel d’offres a été remporté mais Morrisson change d’avis…
    Incroyable.
    Bon et bien on ne pourra que constater que les anglo saxons préfèreront toujours les Etats Unis et sa puissance militaire. Surtout face à la Chine,
    Les Etats Unis ont mis une sacrée pression sur le Gouvernement australien et au final l’ont emporté.
    Construire des SNA est une véritable révolution dans ce pays anti nucléaire. A moins qu ils ne les achètent sur étagère.
    Morrisson après sa gestion calamiteuse des incendies de forêts et optant maintenant pour le nucléaire restera t il 1er Ministre ensuite (sachant que beaucoup d’australiens nous reprochent toujours les essais nucléaires dans le Pacifique 25 ans après) ?
    Donc pas de transfert de technologie ni de fabrication qui s’avère au final trop coûteuse (quelle idée de copier la technologie de la propulsion nucléaire pour un sous marin conventionnel) et il faudra trouver de nouveaux clients pour Naval Group.

    • Trotaralasoup dit :

      Je me rappelle les bombes anti microbiennes pulvérisées dans notre figure par les agents australiens qui nous interdisaient de descendre de l’avion (dc8 uta) en escale à Darwin, en route pour le c.e.p. et Hao. Depuis j’ai toujours eu une dent de plus contre tout ce qui est anglo-saxon. En résumé pour paraphraser un adage de chez nous: » méfies toi des teutons par devant et des anglo-saxons par derrière ». Allez Emmanuel un peu de courage, sort de l’otan et fais fonctionner à plein notre bitd…. vends des armes à tout le monde. Aux chiottes la morale.

  36. Valentin dit :

    Une idée des dédommagements financiers à la France (naval groupe) pour l arret du contrat ?

  37. apres le Rafale en Suisse, les sous marins en Australie……. merci Joe Biden

  38. Morbihan dit :

    Il y a, sur le site « Front Populaire », un article daté du 13 septembre, mettant en cause l’Allemagne. Si nous formons un « couple », nous sommes bernés

  39. Vidoc-19 dit :

    La France va encore payer très cher ce véritable coup de poignard des États-Unis, car l’affaire est d’importance… les crocs-en- jambes américains, notamment dans les contrats d’armement, sont systématiques, mais celui-ci est d’une ampleur particulière avec des conséquences lourdes pour Naval Group.
    Je me demande quand les dirigeants et le personnel politique français vont enfin comprendre qu’il y a une sorte de pacte indissociable qui unit les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, principalement, .. un pacte de fer dans lequel il n’y a pas le moindre interstice où nous pourrions nous nicher. Il y a des origines communes, une langue commune, les principes communs et une très vieille association militaire à tous les échelons… la possibilité que la France signe un gros contrat militaire avec l’Australie m’avait toujours semblé être pratiquement incroyable: ce qui devait arriver, arriva.
    Les USA ont un certain nombre de chasses gardées et des moyens colossaux pour les garder, que nous n’avons plus la possibilité de contrer.
    Principalement dans le Pacifique que les États-Unis considèrent désormais comme leur arrière-cour personnelle et dont ils entendent maîtriser chaque centimètre carré avec leurs alliés locaux, du Japon à la Corée du Sud, de Singapour aux Philippines si possible, et depuis les années des efforts pathétiques pour remettre les pieds en grand au Vietnam avec déjà des mini contrats militaires, des cadeaux, des visites, une pression tous azimuts… il va de soi que dans cet ensemble l’Australie est une pièce maîtresse, il est désormais acté que cela se jouera donc entre les copains habituels.
    Il reste à la France à se retirer encore une fois et surtout à méditer la leçon si possible. À force de prendre des coups, pouvons-nous encore rester dans le commandement de l’OTAN face à celui qui tient la baguette qui nous frappe régulièrement ? … s’il reste encore un peu de dignité à notre pays il doit réagir d’une façon forte et sur le plan militaire, soit en se retirant de certains traités, du commandement de l’OTAN, et en refusant de participer à des exercices communs sous la houlette américaine… c’est le moins que l’on puisse faire… et au passage encore merci à Joe Biden, que l’on a tellement encensé chez nous et qui nous le rend bien par cette immense paire de claques.

    • Paddybus dit :

      Pour ce qui est des alliés asiatiques des ricains …. j’y vois plutôt des soumis… volontaires ou subit…. car le Japon n’a pas trop le choix, les coréens pas du tout… ces peuples n’apprécient pas vraiment les ricains et leur domination…. mais se libérer sera difficile…
      Pour ce qui est de biden, ben, le monde entier l’a demandé… ils l’ont même fait… par presse interposée… il n’y a aucune différence avec son prédécesseur, sauf que Trump semblait nous avoir un peu lâché la grappe et on avait réussi quelques ventes de Rafale et on aurait probablement eu aussi la Suisse, car je pense que Trump aurait vraiment voulu qu’une défense européenne vraie se dégage tranquillement

      Maintenant, je suis entièrement d’accord, il nous faudrait marquer le coup, et faire une sortie du commandement intégré… mais avec ce qui nous sert de président, c’est assez loin d’être gagné…
      Par contre je suis bien heureux que cela se passe au lancement de la campagne… si les opposants nous rappelaient régulièrement les nombreuses défaites de ce type, et les coup tordus qu’il accumule depuis des années contre la France, cela serait une bonne prise de conscience populaire….. mais encore faudrait-il avoir une opposition digne de ce nom…

  40. Reality Checks dit :

    C’est ce qui s’appelle jouer les lièvres…
    Les Ozzies ont bien joué leur coup, ils obtiendront d’excellentes conditions des USA et du Royaume Uni en échange d’une exclusion des frogs de Down Under.
    Cruel manque de réalisme, la folie des grandeurs est mauvaise conseillère.
    It’s Five Eyes Only.

    • Pravda dit :

      Bah on va attendre un peu de voir comment vont réagir les aussies face à ce choix du nucléaire par un PM chahuté par des scandales de harcèlement sexuel, une gestion hasardeuse des feux de brousses, et de gestion de la covid.

    • Czar dit :

      ayé l’expertise en carton « la classe de Blida, socialisme gestionnaire » vient nous régaler de ses saveurs suaves, mi-loukoum, mi-cordon de soie.
      A priori, jouer les lièvres c’est AVANT la signature, parce que après ça sert à rien et t’auras de juteuses pénalités à lâcher.

      les australiens ne jouent certainement pas au billard à trois bandes : ils prennent chaud avec des chinois qui veulent les mettre à genoux et se tournent naturellement vers les ricains, ce qu’ils auraient pu faire dès le départ. Au passage ils abandonnent une posture de principe sur le non-nucléaire

      le bon point pour nous, c’est qu’on n’aura aucun prétexte vraiment pour aller s’embringuer dans la future guerre us-chine et honnêtement, ça vaut largement plus que les 25% de 50 milliards qu’on devait récupérer sur ce contrat. le mauvais c’est que les ricains vont être sur tous nos marchés cibles de la région (Inde , Indo et Philippines)

      enfin si ça peut enfin faire rentrer dans la tête de quelques crétins qu’on doit juste VENDRE des armes pour maintenir notre industrie de défense, pas nous rajouter une guerre potentielle à chaque signature de contrat, tout n’aura pas été perdu (erdogan c’est autre chose, c’était une gourmandise, un petit carré de choco à 82% de cacao avec le café post-prandial)

    • Marie-Thérèse dit :

      Après signature, on appelle pas cela un lièvre.

      On appelle cela se faire cocufier par derrière, et de belle manière!

    • Reality Checks dit :

      Avec « Ze Naval Groupe » les australiens parlaient d’un engagement budgétaire ajusté de 90 milliards pour l’acquisition et 145 milliards sur le cycle de vie du projet, probablement beaucoup plus.
      Quand on discute d’un projet de +250 milliards quelques centaines de millions c’est entre 0,1 et 0,2 pour cent du montant.

      Pour mettre les choses en perspective, 400 millions de pénalités sur un tel projet c’est comme payer 30 euros de pénalités pour annuler la commande d’une voiture qui fait 20.000 euros chez le concessionnaire. PEANUTS!

      Sans parler des informations confidentielles, financières, techniques, d’ingénierie etc… tout le savoir faire que l’a France a déjà lâché en échange de pénalités symboliques, et qui sera mis en commun avec les Five Eyes.

      Informations valant leur pesant d’or le jour ou DCNS sera la cible d’une OPA +/- hostile à la Alstom avec GE, si le RU et NZ décident de faire équipe pour concurrencer la France sur le marché des Soums diesels, ou si la France s’avise de s’éloigner du carcan otanien.

      La naïveté des commentateurs me fait sourire.

      Pour l’Australie le sujet n’a jamais été des sous marins, c’est d’abord une alliance dans un conflit géopolitique avec la Chine pour un demi siècle et ensuite des offsets industriels.

      Il faut être fou pour s’allier avec un petit pays comme la France pour affronter le défi chinois dans le Pacifique, quand on a la possibilité de faire équipe avec les USA et le Royaume Uni.

      Et il fallait vraiment être français pour s’imaginer que ce deal allait se matérialiser autrement qu’en fiasco.

      C’est d’autant plus rigolo qu’on se demande si les fameuses fables de La Fontaine font partie du programme de l’ENA:

      Une Grenouille vit un Bœuf
      Qui lui sembla de belle taille.
      Elle qui n’était pas grosse en tout comme un œuf,
      Envieuse s’étend3, et s’enfle, et se travaille4
      Pour égaler l’animal en grosseur,
      Disant : « Regardez bien, ma sœur,
      Est-ce assez ? dites-moi : n’y suis-je point encore ?
      — Nenni5. — M’y voici donc ? — Point du tout. — M’y voilà ?
      — Vous n’en approchez point. » La chétive pécore6
      S’enfla si bien qu’elle creva.
      Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
      Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
      Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
      Tout Marquis veut avoir des Pages.

      😉

      • Roberto dit :

        Pouvez faire mieux en matière de desinfo et trollage, le contrat en était a ses début et rien n’est construit et c’est fait en morceaux donc les australiens doivent avoir les infos sur 5% du soum vu que au début ils foutaint rien, si la France se tire de l’Otan le pressions économique seront la pire chose a faire, voir l’epoque de De Gaulle, tout à été fait sauf cela…revoyez vôtre copie .

        • Reality Checks dit :

          Je sais pas si Roberto est capable de signer un bon de commande pour 50 milliards d’Euros et négocier des avenant pour 250 milliards en ayant 5 pour cent des informations requises pour décider, pas moi.

          Aucun pays du monde ne s’engage sur de tels montants à l’aveuglette, c’est du bon sens.

          • Czar dit :

            ‘le bon sens’ c’est bien ce truc du fellouze inepte qui nous parle d' »OPA hostile » sur Naval group qui appartient à l’Etat français ?

          • Roberto dit :

            C’est pas 50 millards d’euros ni 250, vous devez mélangers les dollars aussies du contrat…ça commence fort vôtre campagne de désinfo…allez plûtot compter les millards de la Sonatrach qui sont sont passés dans les poches de certains…

          • Reality Checks dit :

            Lisez la presse australienne, ils parlent d’une réévaluation ) 90 milliards au lieu de 50 plus 145 milliards de maintenance.
            90+145=235 eh bien oui j’arrondis à 250 car ce genre de budgets ont une tendance organique à prendre du poids!

            Si vous croyez qu’il existe un seul pays du monde qui négocie un programme militaire à 250 milliards d’euros, de dollars australiens ou de francs suisses sans savoir ce qu’ils achète…

            J’ai un joli ouvrage à vous vendre, en face de la Samaritaine à Paris, c’est un pont tout neuf.

            ===============

            Quant au malpropre qui nous parle de DCNS propriété de l’état français, lequel était toujours actionnaire de Alstom en 2017… Le même état français dont le chef est un ancien banquier d’affaire qui a fait fortune en touchant des commissions sur des fusions acquisitions….
            Quelle comédie!

            La nostalgie, c’est comme les coups de soleil : ça fait pas mal pendant, c’est après que ça devient douloureux. C’est pas DCNS qui dira le contraire.

          • Czar dit :

            allons mon petit fell chéri, même avec une mauvaise foi toute algérienne tu ne peux mettre sur un pied d’égalité alstom qui était une entreprise industrielle et DCNS qui est un secteur industriel de souveraineté – avec des ouvriers à statut dédié (cf article récent sur Opex) évidemment que DCNS ne sera jamais autre chose qu’une possession de l’Etat, sa structure actionnariale (Etat, Thalès, employés en est le gage évident)

            on veut déjà pas que les ritaux prennent le contrôle des Chantiers de l’Atlantique – pourtant civils alors la DCN…. évite donc tes raccourcis en comparant n’importe quoi est-ce que je compare un vieil Etat-nation comme le Maroc avec un assemblage hétéroclite qu’est la république popoulire djazair, moi ?

            allons…

      • Courmaceul dit :

        Votre compétence est mieux comprise que sous le prisme de l’importation de 20 000 chinois pour construire les autoroutes algériennes. Comme disait votre parodie de Macron : « il ne suffit pas de traverser l’autoroute pour trouver du boulot en Algérie ». Vous êtes un plouc dans un bas de soie (je sais, mais vous vous en sortez mieux et sans l’odeur en plus ! )

        • Reality Checks dit :

          Et voila l’injure grande spécialité francaise avec le Roquefort et le Camembert.

          Je viens de faire un tour sur un forum australien, ils disent que l »arrogance crasse des français tout au long des discussions sur les sous marins a fini par les user.

          Cela ne m’a pas surpris une seule seconde.

  41. Nicolas R dit :

    Deux jours après l’annonce de la réception du PM australien à la Maison Blanche.

  42. tibo dit :

    Un paquet de pays vont se foutre de notre tronche… j’ai mal à ma France là.
    Mr Lagneau merci pour site.

    • Castel dit :

      Comme je l’indique un peu plus haut, la France, isolée ne représente pas grand chose sur le plan mondial….

      • Czar dit :

        « Comme je l’indique un peu plus haut, la France, isolée ne représente pas grand chose sur le plan mondial…. »

        castrel, macroniste de base, en plein accès de jubilation triomphante.

  43. lym dit :

    Avec des alliés comme les USA, point besoin d’ennemis! Dès le départ ce contrat mélangeant sous marin FR et systèmes US posait question mais l’erratique Trump offrait une fenêtre d’opportunité… désormais close. Ne pas décrocher son téléphone n’y changera rien, même si on espère que le problème arrive enfin au cerveau de celui qui évite d’y répondre. Une belle saloperie!

    • Eugene123 dit :

      Les USA n’ont pas d’alliés mais que des pays vassaux… Il serait bien que certains s’en rappelle!

      • Pravda dit :

        De même que les russes ou les chinois… c’est bien pour ça que nous n’achetons pas de F-35, pour ne pas tomber dans la vassalité.

        • Eugene123 dit :

          1. Les opérations de la France dans la zone sub-saharienne n’ont pu être possibles que grâce à l’aide des renseignements fournis par les USA.

          2. L’OTAN a un chef les USA, la France n’en est qu’un membre qui est aux ordres!

          3. Quand Hollande a voulu intervenir sur le terrain en Syrie, il a demandé aux USA et les USA de Obama ont dit non. Résultat? Hollande est resté à la niche!

          C’est cela la définition de « ne pas tomber dans la vassalité »?

          • Pravda dit :

            Essayez de comprendre la différence entre une intervention militaire limitée inter alliés et une vraie guerre (où l’ensemble des moyens d’un pays sont mobilisés). Au moins, si demain nous nous fâchons avec les USA, nos avions pourront voler, eux.

          • Eugene123 dit :

            Ils voleront avec quoi tes beaux avions?

            Avec la production des puits de pétrole de la banlieue parisienne?

            Si la France se « fâchait » avec les USA, plus de pétrole et de kérosène des USA, ni des pays arabes. Il restera à aller lécher les bottes de Poutine… Des fois qu’il serait magnanime en vous fournissant un jerricane!

            Quand on veut se « fâcher » encore faut-il avoir les moyens d’en payer les conséquences!

          • Eugene123 dit :

            @pravda « une intervention militaire limitée inter alliés »?

            Quand l’intervention « inter alliés » se fait sous les ordres de l’armée américaine, ce n’est pas un exemple d’une France indépendante! C’est juste l’exemple d’une armée de supplétifs aux ordres!

            Il n’y a eu que feu Jacques Chirac pour avoir les couil… de dire m… aux USA! Une exception dans l’histoire d’un pays en déroute! Même les mangeurs de kangourou prennent le France pour un paillasson sur lesquel on s’essuie les pieds.

            Preuve des réussites du pays: Ce jour, Macron en est réduit à fêter la réussite technologique de la France: Le TGV vieux de 40 ans!

            Tout autre commentaire est superflu…

          • Czar dit :

            parce que Total ça appartient aux ricains, Brabant *** *****?

  44. basstemp dit :

    Ils sont complêtement secoués … Et c’est d’autant + stupide que Naval group serait parfaitement en mesure d’assurer un programme de soum nucléaire … Nan, il y a autre chose la dedans : Pression US très probablement …

    Sont ils seulement conscient de combien pourrait alors déraper le programme si ils faisaient le choix du nucléaire alors qu’ils n’ont jamais investit la dedans ? De tout ce que cela va exiger en installations, batiments, personnels, industries annexes ect ect ? Alors qu’ils n’ont aucun réacteur chez eux …

    Naval group ferait je pense bien de saisir rapidement la justice si des contrats ont été signé

    Sans oublier le manque de confiance pour d’autres industries que cela pourrait impliquer a l’avenir ce genre de revirement comme ça , qui tombent du ciel … Le secteur économique déteste ce genre de choses la !

  45. Jacques999 dit :

    Les usa ont construit un marché captif avec ce groupe de pays. Ils ne peuvent pas répondre à l’appel d’offre, il font changer les lois. Cela donne une idée de l’asservissement des membres. On comprend mieux le but de ce groupe, purement industriel. Le rêve des usa pour l otan

  46. Thaurac dit :

    Real politik anglo-saxonne , ne plus leur faire de cadeaux et de face, aller à l’encontre de leurs futurs marchés, avec espionnage poussé et pas que dans le domaine civil , fakes news à volonté, batons dans les roues de toute sorte

    MArché des ravitalluer,belges, suisses, faut un peu montrer les dents, et refuser les proposition anglo saxonne sur les marchés européens, loi de réciprocité..
    Une remarque, la france a foutu le bordel au moyen orient il y a un certain bail en donnat du nucl »aire aux pays « arabes » irak, et en aidant le shah d’iran, alors pourquoi jouer la pucelle quand il s’agit de nucléairuser des sous marins australiens!
    au fouteurs de merde, là, pas de problème, on vend

    Iran, mais si
    « Malgré ces réserves, la France profite de l’augmentation du pouvoir d’achat de l’Iran à la suite du premier choc pétrolier en vendant sa technologie nucléaire, par un contrat signé en 1975 par lequel Framatome se voit confier la construction de cinq centrales nucléaires et l’Iran se voit attribuer une participation dans Eurodif, compagnie créée pour fournir de l’uranium enrichi. La révocation du contrat par le gouvernement de Bakhtiar en 1979 et l’arrivée de la république islamique mettent en péril les relations franco-iraniennes. »
    Pour ces pays on est doué…

  47. Frédéric dit :

    Dans les années 80, le Canada avait projeté de s’équiper de SNA, la France avait proposé le Rubis et le Royaume Uni le Trafalgar. Finalement, les marins canadiens se sont retrouvés avec 3 sous-marins d’occasion britanniques qui on mit des décennies à être opérationnel.

    • vno dit :

      Un sous-marin classique opérationnel, c’est un sous-marin qui navigue en plongée. Pas vraiment leur cas entre deux avaries.

  48. Enyos dit :

    Des excuses bidons, une décision politique qui prime pour une certaine raison sur un besoin opérationnel. C’est toujours la même histoire dans ce business. Je me demande s’ils auraient fait la même chose pour TKMS ou les japonais ?

  49. Jérémy dit :

    Avec des alliés comme ceux-là, on a pas besoin d’ennemis…

  50. Laverdure dit :

    Nos « amis » les américains, nous pillent, nous volent nos contrats … avec des amis comme ça pas besoin d’ennemis.

    • Castel dit :

      Si nous avions comme « amis » les Russes ou les Chinois, je ne vois pas très bien ce qu’on vendrait aux pays qui sont sous leur zone d’influence !!

  51. Elwin dit :

    N’y aura t’il pas de lourdes pénalités contractuelles pour une telle rupture ?

  52. StephanieR dit :

    On avait l’occasion de vendre ce type de sous marins à Taïwan il n’y a pas si longtemps. On s’est fait coincer sur ce contrat australien. Tant pis pour nous!

  53. Nexterience dit :

    Étant donné le revirement stratégique radical (Les USA maitriseront presque tout chez eux, surtout en absence de nucléaire civil), il est dur de s’aligner.
    Recentrons nous vite sur les pays souhaitant être peu alignés aux 2 blocs.

  54. LEONARD dit :

    Si tout celà se concrétise:

    Sur le fond, pour l’Australie, s’équiper de Virginia (ou d’Astute), pleinement compatibles US, c’est logique. Les Aussies n’ont pas d’autre carte à jouer que celle des yanks.
    Sur le plan opérationnel, entre des Virginia et des Shortfin, on n’est plus dans la même gamme.
    Sur le plan stratégique, celà signifie que l’Australie ne considère plus sa sous-marinade comme essentiellement défensive (rayon d’action, ASM et anti-navires), mais comme offensive (autonomie nuc, VLS pour l’action contre la terre). Celà signifie aussi que les U.S sont désormais prêts à exporter du nuc pour contrer la Chine. L’Inde appréciera, elle qui louait des engins russes.
    Sur le plan financier, on en était arrivé tellement à n’importe quoi dans les dérives de Naval Group, que la solution de luxe Virginia pourrait bien être compétitive, d’autant plus qu’elle justifiera une réduction de la cible de soums.
    Sur le plan technique, vu les difficultés à intégrer des entreprises australiennes qui n’avaient dèjà pas brillé avec les Collins, là aussi, ce sera une bonne occasion de s’en sortir par le haut. Idem pour les équipages, parce que trouver 12 équipages, c’était pas gagné. Là, avec 5/6 Virginia, c’est dèjà moitié plus jouable, et les aussies pourront se concentrer sur l’apprentissage de la maintenance.
    Sur le plan commercial, Naval Group aura fait preuve d’une maîtrise ……… que nul de ses concurrents ne lui enviera.
    Sur le plan franco-français, si les FDI grecques s’évaporent également, on aura peut-être 1 SNA, 1 SNLE et 2/3 FDI de commandés en plus, pour sauver le soldat NG.
    Sur le plan politique, Morrison semble avoir été à la hauteur de sa réputation d’empafé, puisqu’on se faisait encore des mamours à la mi-juin et qu’il ne semble pas avoir informé Macron de son changement de pied. (qu’il devait dèjà connaître)
    Sur le plan de la politique intérieure australienne, gros virement de bord. Il y a encore peu, les PAN ne pouvaient pas accoster, maintenant ils veulent acheter des SNA.

    Au final, cette affaire illustre la réalité de la volonté U.S de contrer la Chine, et l’opportunisme anglais. Attention, prochaine cible: L’Inde. Grosse cote, mais gros gain.

    • Félix GARCIA dit :

      Perspective intéressante, merci de l’avoir partagée.

    • bzh dit :

      good analysis. thx for sharing

      • MAS 36 dit :

        pour votre gouverne nous sommes ici sur un site français, merci de respecter ceux qui ne parlent et ne lisent que leur langue maternelle.

        • bzh dit :

          en fait, je repondais à qq1 qui visiblement comprend l anglais.
          si nous parlions tous mieux l anglais, cela aurait peut etre evite de se faire b*** sur tte la ligne par les anglo saxons. ca va cest clair la ?

          • Czar dit :

            belle logique de Bécassine adoptons avec enthousiasme un statut de cipaye de l’empire et l’empire nous regardera avec aménité mon dieu quel con sinon moi je comprends l’allemand, tu veux pas me parler dans la langue de ma grand-mère ou t’as pas poussé assez ton BEPC pour faire le cuistre sur les forums ?

    • twouan dit :

      Un allie proche tres fache.
      Le feu dans les regions qui devaient construire et les anti nuc sur le dos…
      Bref, une generation d avocat va se ruer au tribunal.

      En fait, je ne vois aucun gagnant a part les anglais.

      C est meme un coup perdant pour les US, ils auraient pu faire la meme annonce avec des missiles de croisiere ou des avions.

    • lym dit :

      Sur le plan stratégique, ne pas oublier la prolifération: Bien des pays doivent applaudir (Iran au 1er rang) cette première!

      Pour l’Inde, ayant déjà l’arme nucléaire, lui offrir l’allonge d’une sous-marinade à propulsion nucléaire en propre se réfléchit tout de même un peu plus. Et si cela doit profiter à quelqu’un, je doute que le France prenne ce risque et encore moins les USA, sachant que les russes y font déjà de la location: Bientôt avec option d’achat?

      Mais il ne faut pas rêver: Après la propulsion, si ça passe, les armes suivront sous double clef US. A placer le pays en frontal de la Chine, il faudrait que le gvt australien soit complètement fou pour que ça ne fasse pas partie du deal. Personne sur place ne va s’y tromper avec un gros (double) test d’opinion publique à venir dans une zone ou greenpeace est bien actif!

      Un surnom bien gagné au vu de la méthode, en tout cas: Morrison… of a b****!

    • ClémentF dit :

      Et oui, c’est ce que je retiens, depuis toujoursla australiens sont de pénibles antinucléaires, il faut quils aient bien la trouille de la Chine pour changer cette politique.

      • PK dit :

        C’est comme le F-35… tant que les pays ne craignent rien, ils en achètent… Quand ça commence à chauffer, il se tourne vers un vrai avion.

    • Ano dit :

      Même avec les dérives financières de Naval Group, j’ai du mal à voir un projet de SNA moins chère qu’un soum conventionnel. La seul manière de tenir un prix raisonnable serai d’acheter sur étagère aux US ou UK et de leurs en laisser la maintenance. Mais ils devront abandonner leurs industries tant importante pour le contrat avec Naval Group…

    • LEONARD dit :

      Les infos commencent à se préciser:
      1- La cible: 8 SNA
      2- Le planning:
      – 1er temps, base navale U.S avec allocation de Virginia. Avantage pour les U.S, çà ouvre un 4ème port (Diego, Guam, Hawai¨,Perth?). Avantage Australie, mise sous protection U.S de facto par la présence de l’US Navy à demeure.
      – 2ème temps, études, définition d’un programme de SNA « local » de 18 mois, pour 8 SNA.
      – 3ème temps, construction en Australie pour échéance 2035.
      https://www1.defence.gov.au/about/taskforces/nuclear-powered-submarine-task-force

      Autant on peut considérer que les 1ers et 2ème temps sont possibles, autant l’étape de la construction en Australie est bien plus lointaine. Amener les chantiers australiens à niveau pour le Shortfin était dèjà un vrai problème, mais ajouter de la techno nuc par là dessus, en partant de 0, et en moins de 10 ans (échéance 2030-2035), çà parait très peu probable.

      Donc, il y a un loup.
      Comme les Collins sont obsolètes et que 2030 c’est demain, les australiens vont devoir « louer » des SNA pour s’amariner. Or, les SNA U.S sont dèjà considérés en sous-effectif par l’US Navy, donc …… restera le « prêt » de 2 Astute, ce qui justifierait la présence de Bo-Jo dans le deal, parce que autrement on ne voit pas bien son utilité.

      Quant à la construction en Australie, il y en aura sûrement, mais je doute que les U.S partagent les secrets des futurs SSN(X). Les industriels U.S ne vont pas non plus constituer un chantier naval pour « au moins 8 » soums nuc, qui risquent de se limiter à 6.
      Donc:
      – Les chaudières nuc resteront fabriquées aux U.S, le combustible aussi.
      – Les armes, idem
      – Le système de combat, c’était dèjà le cas pour le Shortfin,
      – Les aciers spéciaux, la coque, là aussi compétences de plus en plus stratégiques, délocalisables, mais pas transférables.
      Bref, il n’y aura en Australie que l’assemblage interne du non-sensible, mais ce seront les successeurs de Morrison qui le gèreront.

      Pour le coût, vu que NG en était à 50 milliards d’€, l’Australie pourrait même faire des économies.
      Bizarrement, l’opposition travailliste, qui était vent debout contre Morrison dans le dossier Shortfin est plutôt favorable au dossier SNA, malgré toutes ses incertitudes. Comme quoi, quand l vent forcit, les postures s’estompent.

    • vrai_chasseur dit :

      @LEONARD
      ajoutons à votre perspective intéressante :
      – On mesure mal que la Chine a mis un noeud coulant économique assez fort autour du cou australien. En réduisant drastiquement ses commandes de minerais australiens, elle douche les espoirs de décollage économique de l’Australie et éloigne leur ambition de puissance régionale autonome. De fait, les australiens n’en ont plus les moyens et sont contraints à une option unique : rester au stade d’une plateforme des USA dans le Pacifique.
      – se doter d’une soumarinade nucléaire opérationnelle demande des compétences très pointues : même les Brits ont dû faire appel à des compétences étrangères (dont françaises) qu’ils avaient perdues, pour mettre au point leur classe Astute. Il faut une décennie au moins pour former des atomiciens sous-mariniers opérationnels dans un pays qui possède déjà l’atome civil. On voit mal l’Australie, totalement absente de cette industrie, maîtriser ce type de compétence avant quelques décennies de transferts appuyés. Ce qui signifie concrètement que les équipages (sans parler des sites à terre) seront vraisemblablement bi- ou tri-nationaux pendant quelques années. Un débouché d’emplois pour les Brits, toujours opportunistes …
      – la législation australienne interdit pour le moment les installations nucléaires sur le territoire australien (un paradoxe pour ce pays qui possède le tiers des réserves mondiales d’uranium). Les sous-marins nucléaires australiens devront-ils aller faire leur maintenance de réacteurs à l’étranger ? Il y a là un dilemme australo-australien à régler avant même de commencer.
      – Le PM Morrison est un empafé notoire mais son cabinet, fait de gens au cerveau plus fin que le sien, sait que l’Australie a intérêt à ce que la France joue un rôle dans le Pacifique. C’est le seul pays d’Europe qui a 1,4 millions de ressortissants dans la zone et qui bougera si quelque chose les menace. La compensation sera sans doute géopolitique, ouvrir les accès des bases navales et terrestres australiennes à la défense française.

    • LN dit :

      Eclairage intéressant, merci.

    • Moogli dit :

      Pour sauver le soldat NG, rien que ça ?

      Les tensions géopolitiques actuelles suggèrent une mise à niveau française de sa propre défense. Un SNLE supplémentaire pour 30 ans handicaperait fortement le budget militaire, pour un gain tactique discutable.

      En revanche, le passage de 6 à 8 SNA (ou 2 Suffren mesma supplémentaires) aurait deux conséquences de rettrapage pour la RF:
      – limitation de la chute d’activité de NG, maintien des compétences.
      – consolidation FAN pour la haute intensité et plusieurs théâtres simultanés éventuels.

      Concernant un possible échec du marché FDI en Grèce, 2 FDI pour la FAN ne seraient pas superflues, pour les mêmes raisons qu’au dessus.

      Maintenant je me permets l’insolence, désolé. C’est bien gentil d’en mettre plein la gueule aux five eyes, qui n’ont jamais la hauteur de vue de la France, mais si on commençait par penser aussi défense et pas que business, on aurait moins tendance à couvrir des achats d’armes par les taqqiyadistes qui placent le Coran devant la liberté et le pluralisme. L’argument de la France sans alliés est pour moi celui des COLLABOS. Je ne m’adresse pas à vous personnellement.

      Je ne parle pas d’un post en particulier ici, parce que le vôtre est construit et intelligent, mais de presque tous ces posts où les alliés occidentaux sont des merdes incapables de se soumettre à la grandeur supérieure vronsaize. Dès lors que les clients, pas les alliés, ne servent qu’à boucher des trous pour assurer production et recherche, entre deux insultes, le résultat devient burlesque au bout de quelques années.

      A partir du moment où des alliances sont obligatoires pour faire face à des menaces de haute intensité, serait-il envisageable de valoriser les intégrations OTAN et UE (simultanéité possible et bienfaitrice) ? Sinon, préférez-vous croire que la belle concurrence salvatrice, qui nous envoie lécher des sultans, suffirait à perenniser défense et industrie pour 30 ans ? Ça fait 20 ans que la France équipe d’autres nations avec le top du top. Ça fume le cigare dans les salons, mais la défense devient juste bonne à assurer le minimum, avec des effectifs difficiles à fidéliser (tu m’étonnes).

      Bref, pour moi le souci actuel mérite une vision d’ensemble cohérente, pas le simple sauvetage du soldat NG. C’est compliqué quand la majorité des interlocuteurs a la suffisance de ne pas regarder sous les semelles, parce que les américains ceci les anglais cela les allemands oulala et les australiens n’en parlons pas.

      Si nous descendions d’une marche ou deux parfois, ça nous éviterait quelques salamaleks qui ne garantissent PAS mieux plus tard…

      Mes excuses pour le message désagréable qui ne colle pas du tout à la doxa des commentaires.

      • LEONARD dit :

        @Moogli
        « Pour sauver le soldat NG, rien que ça ? »
        Oui.
        Parce que le plan de charge des bureaux d’étude et des chantiers de N.G tient compte de l’export et que, quand y a plus d’export, on compense avec des commandes de la M.N. C’est comme çà qu’on a eu un 3ème BPC et des FDI.
        En soi, c’est plutôt bien, sauf que c’est à budget constant et que c’est au détriment d’autres programmes, ou d’autres armements. Au final, ça nous fait des coques, sous-armées.

        Pour tout vous dire, le sketch de N.G suppliant de développer des FDI « parce que le marché c’est les frégates de 4000T », alors que les italiens vendent des FREMM de 7000, çà me les broute menu.

        Pour le reste de votre post, nous sommes en phase, même si vous ne l’avez peut-être pas toujours compris.

  55. blondin dit :

    quand j’ai vu le titre de l’article j’ai cru qu’on était le 1er avril ! L’Australie, c’est bien ce pays anti nucléaire, qui nous a « chier dans les bottes » avec nos essais, pays qui n’a pas et n’a jamais eu ne serait ce qu’une centrale nucléaire civile, qui galère bien avec ces 6 sous marins fait pour la Baltique et ces 4 équipages ? déja les 12 sous marins classiques étaient un sacré challenge, industriel, technique et humain, mais là ils ont relevé la barre encore plus haut ! Je remarque aussi que les bénéficiaires ne seraient pas allemand ou suédois, ce qui aurait été très difficile à expliquer, mais anglais et US. Avec cette solution nucléaire, ça limitait forcément les fournisseurs. Mais ça semble quand meme bizarre cette histoire. je vois pas comment ils pourraient fabriquer ces bâtiments ?!? ou ils achèteraient sur étagère des Virginia, ou des Astute ? ou c’est du cinéma pour faire passer la pilule auprès de Naval Group et de la France et dans quelques mois ils annoncent que finalement ils font affaire avec TKMS ? en tout cas on ferait bien de se mettre à la communication agressive, avec « ré information » et autres conneries du genre, comme le font nos concurrents/adversaires, et qu’on s’interdit de faire en France. Si c’est tout à notre honneur, ça ne fait pas le compte l’arrivée, et on est les dindons de la farce.

    • Pravda dit :

      Ouaff, même le gourou Raoult est pour la vaccination. L’ivermectine ou l’hydroxycloroquine ne sont pas efficaces … et un traitement n’empêche en rien la propagation donc la mutation, il soigne des symptômes.

      https://www.20minutes.fr/sante/3097239-20210804-coronavirus-non-institut-pasteur-prouve-efficacite-ivermectine-chez-homme

      Dans les vaccins, à long terme, c’est le moderna qui donne de meilleurs résultats, suivi du Pfizer puis des non arnm, et à 50% d’efficacité le Spoutnik V, que les russes n’arrivent pas à produire et dont les russes (à tort) ne veulent pas.

      Bref, si toutes vos analyses sont sur ce modèle ……

      • Ah Ca ! dit :

        @Pravda du petit menteur

        Comment osez vous affirmer des pareils mensonges « L’ivermectine ou l’hydroxychloroquine ne sont pas efficaces », renseignez-vous sur l’Afrique et sur les cas de l’inde pour commencer…

        La propagation du virus est très facilement atteignable et pour très bon marché, je n’ai pas envie de rentrer dans le sujet avec vous.

        J’espère pour vous que vous vous êtes bien fait vacciner… Vous devriez commencer à en voir les conséquences d’ici à quelques petites années, voir même cet hiver.

        Prenez en encore 3 doses et revenez nous en parler…

        Je ne peux rien vous dire de plus, chacun sa vie et si vous aimez être un cobaye, cela ne concerne que vous.
        Un petit entretient rien que pour vous… dégustez donc !
        https://rumble.com/vmjkjx-dpeuplement-la-fda-savait-lavance-pour-les-effets-secondaires.html

      • PK dit :

        Il ne vous aura sans doute pas échappé qu’on s’en fout de la propagation si on sait soigner les gens…

        Bref, si toutes vos analyses sont sur ce modèle…

  56. MAS 36 dit :

    La guérilla médiatico-politique anti-française a porté ses fruits véreux. Le monde anglo-saxon est indissoluble d’avec le monde latin , et surtout français. Avant que les sous-marins et les équipages soient opérationnels de l’eau aura coulé dans le détroit de Torrès.

    • Czar dit :

      puisque tu parlais – fort justement – de respecter la langue française – Allah ramasse depuis 36 et si tu commençais par donner l’exemple : quand c’est indissoluble , ça veut dire qu’on ne peut les dissocier le terme que tu cherchais était ‘miscible’,

  57. Félix GARCIA dit :

    Ça fait mal au cul …
    Et « l’intégration croissante » dans les « Five Eyes » du coup ?

    • vrai_chasseur dit :

      @Felix
      Elle n’existe pas.
      La France et les USA ont un partage spécifique d’informations -assez dense et parfois plus riche- en dehors des Five Eyes.

  58. Pascal Petit dit :

    Un revirement « stratégique » ??? en êtes-vous sûrs ??? les sommes colossales en jeu expliquent beaucoup plus la perte de ce marché: les mafias militaro-industrielles qui ont mis plus d’argent SOUS la table ont été les plus fortes. c’est la règle du jeu….enfin, c’est une hypothèse: la mienne.

    • Ah Ca ! dit :

      @Pascal Petit
      Je vois que la vérité gratte votre petit …

      Ne cherchez pas d’excuses, ce contrat ne rapportait que 40% de la somme à Naval groupe soit 400 millions/an, pas mal, mais pas de quoi fouetter un chat.

      Acceptez l’évidence et ne cherchez pas d’excuses… la France s’est faite tapiner. Il faut connaitre les anglo-saxons et vous refusez de les comprendre.

      • Pascal Petit dit :

        1 La vulgarité semble être votre marque de fabrique (je signe toujours de mon nom, statistiquement le quatrième patronyme de France: regardez les monuments aux morts, personne ne s’y nomme « Ah Ca ! »)

        2 « Il faut connaitre les anglo-saxons »….ridicule ! Les lobbies derrière ce marché international que vous semblez trouver peu « juteux » pour les intérêts français sont-ils exclusivement « anglo-saxons » ? Non, sûrement pas…. mais c’est INTERDIT de dire QUI VA SE GAVER ! (ça me faut penser au « coup de fric » sur le médicament Zolgensma: même chose: INTERDIT). Ravalez votre copie.

        • Ah Ca ! dit :

          @PP

          Vulgarité, c’est vous qui avez la tête dans le caniveau… Cervelet est vulgaire… ?
          Bien voyons !
          Double caniveau…. qui vous parles de contrat juteux ? Vous, pas moi, justement je fais l’argument inverse…

          Petit… vos ancêtres sortent de l’assistance ou de la bonté du curé… et alors ? Auriez-vous un complexe, auriez vous honte ?
          J’ai des cageots dans ma lignée (lointaine), j’en suis fiers.

          Complexé… allez hop une 7e piquouse et vous aurez 50% de chances d’être mort… Deja que vous ne pouvez plus procréer…
          Gardez le calme et vivez vos derniers temps en paix…

  59. Arcluse dit :

    Je suis sous le choc. J’espère que notre pays sera à la hauteur de cette trahison et qu’il y aura des conséquences aussi dans nos relations avec les us et uk.

    • Eugene123 dit :

      Oooooooooooooooooooooooooaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!

      Quand la poule se fait couper la tête par le fermier… Que fait la poule? Est-ce qu’elle organise des sanctions? Non, elle court quelques secondes avant de finir dans l’assiette!

      • Arcluse dit :

        On peut lâcher les coups contre Les british, qui sont ils, que représentent-ils encore?
        Quand aux US « on a toujours besoin d’un plus petit que soit » surtout un petit qui a un siège au conseil de sécurité.

      • Pravda dit :

        Déjà, nous c’est un coq, ensuite ne prenez pas les français pour des animaux de basse-cour, notre pays existe depuis des siècles, et s’en tire pas trop mal malgré les sinistres augures de certains. Ce coup dans le dos, comme d’autres événements style crise des semi-conducteurs, guerre des masques… marqueront nos futurs décideurs, et j’espère que nous verrons enfin la fin de cette mondialisation « joyeuse » dans des domaines essentiels. Nous n’avons pas d’amis, il serait temps que nos dirigeants s’en aperçoivent.

        • Eugene123 dit :

          « notre pays existe depuis des siècles, et s’en tire pas trop mal malgré les sinistres augures de certains. »

          Depuis des siècles, il y a eu la chute de Napoléon en 1815, Sedan en 1870, 14-18 avec plus de 2 millions de morts, la débandade de mai 40, l’Indochine, l’Algérie, un pays qui n’a plus un budget bénéficiaire depuis 1974 sous la présidence de Giscard, une balance commerciale annuelle déficitaire de plus de 6 milliards d’euro, …

          Qu’est-ce que se serait si la France s’en tirait mal?

          • Pravda dit :

            Et nous sommes encore là. Et avant la chute de Napoléon, nous dominions l’Europe (jusqu’à Moscou, ce que personne n’a fait depuis et ne fera plus), et après 14/18 nous possédions un Empire de l’Indochine au quart de l’Afrique avec quelques milliers de soldats.

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Suisse_sous_domination_fran%C3%A7aise

            La France a une histoire, qui ne se limite pas à l’historique d’un compte bancaire, elle.

          • Eugene123 dit :

            @pravada: Et la France a dominé l’Europe jusqu’à Moscou pendant combien de jour? Cela dure du 14 septembre 1812 au 23 octobre 1812 et après c’est la débandade: La « grande armée » de 300 000 hommes est réduites à une dizaine de milliers d’hommes retournant en France.

            PS: Tu a s raison l’histoire de France ne se résume pas à l’historique d’un compte bancaire mais à une succession de défaites militaires qui ont saigné à blanc la population française…

  60. tschok dit :

    Normalement, en ce moment à Naval Group, ils doivent ouvrir le contrat au chapitre contract cancellation fee et il doit y avoir une somme de 404 millions de dollars, australiens je suppose, écrite quelque part.

    Sinon, premier acte de AUKUS, qui signifie Australia+UK+US = virer l’entreprise française de la boucle, alors qu’il s’agit de construire des SNA, ce que Naval Group sait faire, aux dernières nouvelles.

    Je sais pas comment on peut faire autrement que de voir dans cette annonce une manifestation de la francophobie maladive des anglo-saxons. Vous mettez un Australien, un Britannique, un Américain dans une pièce où se trouve un Français. Les trois anglo-saxons font un pacte pour se liguer contre un Chinois qui n’est pas dans la pièce, mais en attendant, le premier truc qu’il font avant toute chose, c’est de virer le Français.

    C’est un clan et on n’en fait pas partie, je crois.

    Et si on allait voir les Chinois, histoire de se marrer?

    Bon, logiquement, ils devraient lancer un nouvel appel d’offres, on a peut-être nos chances.

    • ScopeWizard dit :

      « le premier truc qu’il font avant toute chose, c’est de virer le Français. »

      C’ est évident et très normal ; mais la question c’ est : pourquoi est-ce si évident et si normal ?

      Historiquement , en fait ceci est très logique .

      Je vous le résume : question d’ équilibre .

      Or , sur le continent la France fut longtemps très puissante tout comme l’Allemagne , donc dangereuse pour l’ Anglais qui obstinément et par principe refuse qu’ une puissance Européenne devienne hégémonique .

      Bien évidemment , que de temps en temps l’ Angleterre qui n’ est pas une puissance continentale et dépend donc de nombre d’ approvisionnements extérieurs assurés par ses très puissantes marines ( marchande , commerce , guerre ) notamment en provenance de son si vaste empire le soit , ça c’ est aussi normal que parfait .

      La Perfide Albion , quoi !

      En gros , jusqu’ à ce jour les « traditions » perdurent…………ne changeons rien d’ autant que depuis près de 50 ans les lointains surpuissants cousins Américains sont devenus si proches…………..

      Fiesta !

    • clovis dit :

      ou menacer de passer un accord avec les russes, on avait nos chances avec les porte helicos

      • vno dit :

        Si on la tentait celle la, j’espère bien que la réponse de Poutine sera à la hauteur de son mépris. Il n’a aucune raison de se gêner.

    • LEONARD dit :

      @tschock,

      Les 404 millions de $Aus, c’était après livraison de la conception détaillée du soum. Pas sûr qu’on en soit là.
      https://www.abc.net.au/news/2019-05-15/australia-to-pay-hundreds-of-millions-if-french-sub-deal-sinks/11112952
      A noter que c’est ce qui serait mentionné dans l’accord que Morrison a été bien inspiré de signer en Février.

      De toutes façons, le paiement, c’est pas pour tout de suite….

      Pour ce qui est de la francophobie, c’est bien présomptueux de notre part d’imaginer que nous ferions peur à nos alliés ! Le monde anglo-saxon est assez culturellement homogène, et on se comprend mieux et se fait plus confiance au sein des groupes culturellement homogènes, c’est tout. La seule chose que nous reprochent franchement les anglo-saxons, c’est notre tropisme de donneurs de leçons perpétuels à la terre entière, et aux anglo-saxons en particulier.

      Plus prosaïquement, on en apprend un peu plus sur la chronologie:
      – Début 2020, les australiens ont commencé à réexplorer l’option nuc.
      – Ils ont mené des contacts « techniques » exploratoires avec les anglais et les ricains, mais n’ont pas contacté @RealStableGenius. (pas confiance ?)
      – Début 2021, le projet passe de 34 à 50 milliards d’€, N.G réfute des retards, mais commence à évoquer des « difficultés » avec le tissu industriel australien.
      – Ce n’est qu’en Avril cette année que les australiens auraient contacté l’administration Biden, officiellement parce que les aspects techniques étaient validés.
      – Le 2 Juin, le secrétaire à la Défense dit au Sénat qu’il réfléchit à d’autres options que N.G.
      – Le 12 Juin, Morrison, Biden et Bo-Jo ont une réunion de validation de l’entrée de l’Australie dans le « nuc » lors du G7.
      – Le 15 Juin, Morrison avertit la France des dérives financières et de délais du programme, mais « oublie » l’info sur la nouvelle donne UK-USA-AUS. Il donne jusqu’à Septembre à NG pour réviser le projet déposé par N.G en Février, qui avait explosé les coûts.

      Mon sentiment est que les australiens ont assez vite compris que leurs propres exigences de 60% de valeur locale étaient déraisonnables, que N.G avait accepté, mais n’y arriverait pas, et que le projet allait droit dans le mur, aux plans techniques et financiers. (on en était quand même à 50 Milliards d’€ pour 12 soums classiques). Ils ont profité du changement d’administration U.S et du tropisme anti-chinois de Biden pour renverser la table, et sur le plan stratégique militaire, l’option choisie est plus « dissuasive » que l’option Attack.

      En fait, on en revient tout bêtement à ce qui aurait dû être l’option militaire préférentielle australienne s’ils ne s’étaient pas idéologiquement enferrés dans l’anti-nucléaire. Il se trouve qu’on avait profité de l’anomalie antérieure pour proposer un projet non-abouti.

      A mon sens, rien que du pragmatisme pour les australiens, de la consolidation d’alliance pour les U.S, de l’opportunisme pour les anglais, pas de francophobie.

      • Lothringer dit :

        Analyse très froide et dépourvue de sentiment (donc ouverte à la discussion ?)

        1ère faiblesse du dossier français :
        le shortfin Barracuda n’a encore jamais été produit. La France aurait peut-être dû en commander un premier exemplaire pour que N-G se fasse la main. Et il n’aurait pas été inutile (quitte à le revendre d’occasion ensuite). Dans le catalogue, il aurait eu la mention (anglophone) « Sea proven ». Sauf que notre riche royaume a des fonds de poches qui le relèguent dans la catégorie des « petits joueurs ».

        2e faiblesse étroitement liée à la première :
        les capacités de production sur le sol français ne sont pas capables d’élasticité (absorber rapidement 2 à 4 soums à livrer rapidement pour l’export). Cela aurait permis de livrer rapidement un premier navire assemblé en France pendant que les préparatifs continuaient en parallèle en Australie. N-G n’a manifestement pas réussi à verrouiller le dossier dans ce sens (blocage australien ou bêtise française ?)

        Maintenant, puisqu’à un moment donné les Australiens ont basculé vers l’option nucléaire, ils n’ont manifestement pas pris la peine de nous consulter alors que nous maîtrisons bien cette technologie. C’est donc un choix délibéré de leur part. Par tropisme linguistique, et eu-égard aux relations historiques (2e GM) ils se sont maqués avec les USA , et nous ont quand-même bien plantés. Et à l’arrivée, malgré les discours de façade, les sous-marins nucléaires ne seront pas réellement fabriqués en Australie. Et il faudra tout reprendre à zéro en matière de préparatifs : grosse perte de temps pour eux.
        Et du coup…sans appel d’offre ?

        Maintenant, il y a peut-être un aspect secondaire , collatéral, qui entre en ligne de compte : la Chine a lancé un quasi-embargo sur tout ce qui arrive d’Australie. Je crois que même le minerai de fer australien n’est plus le bienvenu en Chine. La France pouvait-elle proposer une contrepartie économique à l’Australie ? Évidemment non, car la sidérurgie française n’appartient plus à la France mais à la famille MITTAL (GB/Inde) qui possède ses propres mines de fer pour approvisionner ses propres hauts-fourneaux. Je pense que l’immensité du marché nord-américain peut constituer un débouché économique plus sûr aux yeux des Australiens.

        • tschok dit :

          Bon ben moi je discute pas, j’ai des sentiments.

          Je veux pas fermer la discussion.

          PS: d’après ce que j’ai vu sur Internet, la date des docs (vidéos Utube) qui parlent de SNA pour l’Australie, c’est vers décembre 2019.

          Fin 2019, début 2020, on voit que l’idée fait surface de façon suffisamment émergente pour être détectable hier, avec des mots clef comme nuclear submarines australia, par Google. Ou nuclear powerded submarines.

          Mais aujourd’hui, si vous tapez ces mots clef, vous tombez sur des docs qui ont quelques heures, parce que le sujet est chaud.

          Et, oui, pas d’appel d’offres semble-t-il. C’est us made direct, sans procédure de mise en concours. Donc exit NG, because Chine gros danger.

          AUKUS est plus qu’un simple « groupe de travail », c’est un pacte et on n’est pas dedans.

          A noter que les chantiers navals us ont livré les SNA américains dans les temps. C’est à peu près le seul truc que la BITD us ait livré dans les temps et dans le budget prévu depuis des années, en gros programmes.

          Pour tout le reste, la BITD us claque à la fois les délais et le budget et livre des trucs qui marchent pas.

          Donc, en fait, c’est un domaine d’excellence des Ricains. Et discret.

        • LEONARD dit :

          @Lothringer
          La discussion va être vite close, parce qu’on est d’accord:
          Mais, en bon français, je vais quand même pinailler:

          – Dans le cas présent, les australiens ont fait un choix majeur, abandonner leurs rêves de développement d’une industrie sous-marine indépendante, pour se placer sous la protection des USA au même titre que les brits, et ça passe par la mise en place d’une base de l’US Navy (et on peut parier, de l’Air Force pour des B21 plus tard) pour « sanctuariser » leur territoire face à la Chine.

          – Donc, construire un prototype eût été inutile. Le problème n’était plus technique, militaire, industriel, il est devenu stratégique, existentiel pour l’Australie.

          – L’embargo chinois n’est pas un aspect secondaire. C’est le déclencheur du basculement australien.

      • tschok dit :

        @LEONARD,

        Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous sur la francophobie maladive des anglo-saxons,même si je ne veux pas sombrer dans une paranoïa victimaire franco-française qui ferait la part trop belle à nos propres pathologies: dans la façon de procéder, il y a quand même quelque chose qui choque et qui laisse croire que la donne culturelle, pour ne pas dire ethnique, n’est pas complètement absente des choix de Canberra.

        Sur le bien fondé de la décision des Australiens de rompre unilatéralement le contrat, qui était un contrat complexe dans lequel le client a aussi une obligation de collaborer utilement avec son prestataire afin de le mettre en mesure d’exécuter la prestation promise dans les délais et au prix convenus, c’est une affaire de juristes.

        Pour en discuter, il faudrait avoir accès aux pièces du dossier, et ce serait quelque chose de passionnant mais qui est en tout cas en dehors de ma portée, hélas.

        Sur le changement de stratégie (de moyens, en fait), oui vous avez raison. Mais on peut reprocher aux Australiens de nous avoir embarqués dans une mauvaise direction, pour toutes les raisons que vous mentionnez.

        Mais je dirais qu’il y a des points positifs: avec ce contrat avorté, NG est entré dans la cour des grands, avec les emmerdes que ça suppose. Et je pense qu’ils vont s’enrichir de cette expérience malheureuse.

        Sinon, sur Biden, dont on n’a pas parlé: il est redoutable, le vieux. Il arrive en Suisse, le Rafale dégage et le F35 gagne. Il cause 5 mn avec les Australiens, entre deux cuillers de porridge, Naval Group dégage, et une solution US s’impose.

        Trump à côté, c’est une fiotte. Quand il était président de l’America First, la BITD française caracolait en tête des ventes. Mais depuis que l’échappé de l’EHPAD a posé ses béquilles à la Maison Blanche, on n’arrive plus à caser même un tube de mortier de 81 mm à un pays africain surendetté.

        A mon avis, Biden surjoue son arthrose de la hanche. Vous l’invitez chez vous, il s’assoie péniblement sur une chaise en poussant un petit gémissement, un poil trop bruyant, mais digne, comme un vieux Marine américain qui fait savoir qu’il a quelques éclats de balles de mitrailleuses nord-vietnamienne dans le buffet, mais sans donner l’impression de quémander un truc, quoi. Alors, forcément, vous sortez de carnet de chèques et vous passez commande.

        Et le mec repart de chez vous en se trainant comme un vieux bus de la RATP dans la montée vers le Sacré Coeur, mais au coin de la rue il se met bondir comme une chèvre des montagnes, vous savez, celles qui dévalent les à-pic à la verticale de 800 m de vide, sans corde de rappel, en sautant d’une paroi à une autre.

        J’ai l’impression qu’on se fait pas mal entuber par le vioc. D’ailleurs, le sénat, qui est quand même une assemblée de viocs à qui on la fait pas, a flairé un truc pas net.

        • LEONARD dit :

          @Tshock
          Pour la Suisse, je suis plus circonspect, pour deux raisons:
          1/- Biden arrive le 16 Juin en visite après le G7.
          Le Conseil Fédéral présente le choix d’Arma-Suisse le 30.
          Si les résultats du concours avaient été défavorables au F35, je vois mal Arma-Suisse tout réécrire en aussi peu de temps. Je n’exclus pas un « chantage bancaire » U.S, mais la visite de Biden ne m’en parait pas le déclencheur.
          2/ – S’il y avait eu un choix initial différent, la manip aurait été tellement grosse qu’elle aurait été éventée depuis lors. Il y aurait eu des fuites, parce qu’il y aurait eu des réticences.
          Donc, c’est avant que le concours a été truqué, quand il a été décidé que les offres étaient « contraignantes », donc purement déclamatoires, car c’est bien le problème. Par contre, une manip de L.M à ce moment est très possible et les suisses se sont enfermés dans leur propre piège en voulant être impartiaux.

          Pour l’Australie, ce peut être un coup de bol/pari gagnant. Je vois la chose ainsi:
          – Les Aussies commencent à douter du contrat Attack à mi 2020.
          – N.G renforce le doute en augmentant le budget de 40% d’un coup.
          – Les Australiens se disent « à ce prix là, autant faire du nuc »
          – Ils sondent l’opinion, chez qui, bonne surprise, le risque chinois l’emporte sur le sentiment anti-nuc.
          – Ils sondent les milis U.S qui y voient l’occasion d’avoir une dizaine de SNA affiliés (ou franchisés) de plus dans le Pacifique.
          – Ils attendent la nouvelle administration Biden pour prposer l’idée.
          – Biden voit tout l’intérêt de la chose et donne un accord de principe,
          – 3 mois de tractations plus tard, le projet est suffisamment prêt pour être présenté.

          Mes deux interrogations dans ce schéma sont:
          – Pourquoi l’annoncer maintenant ? ( sans laisser du temps aux australiens pour plomber fissa le dossier N.G).
          – Pourquoi inclure Bo-Jo ? (d’ou mon hypothèse infra sur les Astute).

          Donc, je verrai plus Biden comme Poutine. Un joueur opportuniste et chanceux. Les gros deals de ce genre, çà se prépare, et là les délais sont trop courts pour de la stratégie d’alliance. Par contre, c’est toujours America First, et c’est Chine prioritaire.

  61. Martin dit :

    C’est plutôt une bonne nouvelle pour DCNS, piteusement renommé « Naval Group » pour plaire aux anglo saxons. Ce contrat aurait fait perdre des plumes au groupe dans un marché de dupes avec des gens peu fiables et hypocrites que sont les anglo saxons. Cette affaire aurait fini comme le lamentable contrat des chars Leclerc pour les Émirats.
    Les français sont mauvais en affaire et si l’Australie se permet d’annuler c’est que les pénalités devaient être inexistantes.
    N’oublions pas que DCNS n’allait récupérer que 8 milliards sur les 50 du contrat car il n’aurait livré que des bidons flottants remplis par la suite de système d’armes américains, ces derniers récupérant le gros lot.
    N’oublions pas non plus qu’il y a eu un précédent avec un marché de sous marins nucléaires pour le Canada. Ce dernière a préféré des sous anglais d’occasions et il s’en est mordu les doigts. DCNS survivra.
    Alors laissons ces rosbeefs australiens se coltiner le cout d’une flotte nucléaires, on va bien rire.

    • Drakkar dit :

      Ah ! Magnifique commentaire que je partage à 100 %. Les contrats avec l Australie sont des nids à embrouilles (cf hélico). On devait faire que les coques avec de l acier australien. On avait 2 semaines de retard pour un contrat énorme et c’était déjà le drame. Et là ils partent sur du nucléaire encore plus complexe pour répondre à un besoin qui n existera plus le temps qu’il le fasse. Honnêtement, j hésite entre déception et libération.

    • ScopeWizard dit :

      @Martin

      Je ne sais pas si telle était la nature du contrat , mais ce que je sais en revanche c’ est que 8 milliards c’ était tout de même mieux que rien .

      Ce qui est quasiment sûr , c’ est que le savoir-faire de la France en matière de matériel de guerre mais de pointe , qui est indéniable , fait de l’ ombre au géant US et que Biden et ceux qui le soutiennent ne nous ratent jamais .

      L’ exemple du Rafale coiffé au poteau tout récemment en Suisse par le choix du F-35 quelques jours après une visite de Biden rencontrant Poutine à Genève au cours d’ un sommet est suffisamment parlant .

      Ce choix du F-35 qui a toutes chances d’ être si contesté qu’ il sera à revoir de fond en comble et jusqu’ à ce qu’ il soit à considérer comme non avenu voire pire , risque tout bonnement de faire perdre à la Suisse son aviation de chasse ; au moins pour un temps .

      Perso , j’ai une certaine estime et admiration pour les Suisses qui ont la chance d’ être dans un petit mais si beau pays , je trouve donc ça particulièrement regrettable voire carrément lamentable .

      Nous , pauvres minables et arrogants petits Français ainsi que nous sommes si souvent perçus ou qualifiés , qui faisons eau de toute part , avons la chance d’ être le pays constructeur du Rafale qui est actuellement l’ un des meilleurs avions de combat du monde de part sa polyvalence très étendue et qui est bonne à excellente , sa grande capacité d’ emport , son système SPECTRA ainsi que son OSF , son radar AESA RBE2 , le missile MICA de portée très variable lui-même si polyvalent car pouvant être équipé de têtes IR comme EM offrant une portée minimale autorisant le combat tournoyant ou de plus 40 km et jusqu’ à 80 km pour une haute vélocité avoisinant Mach 4 max , le METEOR air-air à très longue portée , son taux de grimpée très élevé et qui constituait un atout pour les pilotes Suisses , sa manœuvrabilité exceptionnelle y compris chargé extérieurement à basse comme moyenne altitude ce qui est très utile en air-sol secteur ou le Rafale excelle , une performance générale comme une autonomie au rendez-vous , une paire de puissants turboréacteurs aussi compacts que souples et réactifs SNECMA M88 , et j’ en oublie .

      Et sans entrer dans les détails , tout le monde savait qu’ indépendamment de tout parti-pris excessif pouvant être qualifié de « chauvinisme » , compte tenu de ses besoins actuels , des 3 candidats logiques en présence ( donc en exceptant l’ inadapté autant que surdimensionné F-35 qui au final s’ est imposé mais n’ avait en réalité rien à faire là en tant que candidat ) , y compris face à la continuation du Hornet ( le Super Hornet plus grand , plus lourd , moins manœuvrant que son ainé mais plus rapide ) le Rafale était le meilleur choix que la Suisse pouvait faire avec en perspective la promesse d’ une fructueuse coopération entre nos deux pays qui avaient beaucoup à y gagner .

      Du moins en termes militaires et d’ avion pour se défendre , non en termes politiques pour en fin de compte « acheter » autre chose qui de surcroît ne sera pas garanti dans le temps quel que soit le contrat censé l’ assurer la main sur le cœur .

      Quand sera t-il de ce « sous-marinier » revirement de Canberra ?
      La France ne peut-elle rapidement réagir et proposer un alignement ou un réajustement avec du Barracuda à propulsion nucléaire en mesure de damer le pion au matériel US ?

      • Lothringer dit :

        « La France ne peut-elle rapidement réagir et proposer un alignement ou un réajustement avec du Barracuda à propulsion nucléaire en mesure de damer le pion au matériel US ? »

        Hélas, non car le groupe AUKUS est créé et scellé pour l’occasion. Il s’agit bel et bien d’une éviction définitive de la France.
        La France est « persona non grata » parmi ce tour-de-table anglophone.
        De toute façon la guerre USA-Chine approche, donc les USA n’ont plus de temps à perdre. Il leur faut ABSOLUMENT disposer d’un état-vassal sur zone. Et la dimension géographique de l’Australie (c’est une île-continent gigantesque) leur est très utile (comme au temps de le 2e GM).
        Souvenez-vous que dans la série « les têtes brulées », au début d’un épisode, l’équipe complète de Papy-Boyington est de retour d’une longue permission en Australie (avec un kangourou). C’est pour le fun, mais je pense que cela a un fond partiel de vérité historique.

        • Alain d dit :

          Tout a été négocié secrètement, jusqu’à l’annonce, pour justement que la France ne puisse pas réagir.
          J’avais bien supposé que le Pentagone pourrait exploser le contrat, mais pas pensé que se serait avec la complicité du Royaume-Uni,……. déjà.

      • Courmaceul dit :

        « La France ne peut-elle rapidement réagir et proposer un alignement ou un réajustement avec du Barracuda à propulsion nucléaire en mesure de damer le pion au matériel US ? » Je crains que non. Le revirement du gvt australien est stratégique et non technologique.

      • ScopeWizard dit :

        @Lothringer @Alain d @Courmaceul

        Oui , tout ce que vous voudrez , n’ empêche , même si depuis le temps et les Hommes ont passé , il y a pour moi comme une gigantesque anomalie , la suivante : comment se fait-il qu’ à l’ instar de ce qui s’ était par exemple passé à l’ époque de la coopération Franco-britannique sur le programme Concorde ( donc du temps de De Gaulle et Messemer ) tandis que pratiquement dès son début de mandat ( 1964-1970 ) , le Premier Ministre Anglais et Travailliste Wilson avait très sérieusement projeté de mettre unilatéralement fin au contrat qui liait nos deux pays , il n’ a eu d’ autre choix que faire volte-face devant les menaces d’ indemnités monstres que l’ Angleterre aurait eu à verser sitôt la rupture consommée avec Paris , comment se fait-il , disais-je , que concernant ce contrat avec les Australiens -qui n’ a certes pas grand-chose à voir avec une coopération type Concorde- la France ne se soit pas suffisamment protégée ?

        L’ Australie rompt le contrat , en plus au profit d’ une concurrence et pour une décision stratégique qui du jour au lendemain change tout sans le poindre préavis , pas question de la laisser faire sans contre-partie recevable en mesure de rétablir quelque peu l’ équilibre………..

        Souvenez-vous des « sanctions » prises par le gouvernement Français ( Mitterrand-Fabius ) suite au refus obstiné de la Nouvelle Zélande de nous rendre les deux agents Français ( Mafard et Prieur ) responsables de l’ attentat du Rainbow Warrior………….

        Afin de tordre le bras à ceux d’ Auckland , souvenez-vous de ce qui est arrivé aux moutons et au lait exportés par la Nouvelle Zélande……………rien que ça !

        Est-ce que la France est aujourd’hui gouvernée par des gens si peu prévoyants et qui laissent tout faire tels des serviles ignorant les intérêts du pays qu’ ils sont pourtant censés servir et défendre ?

        C’ est à croire !
        En tout cas , c’ est bien imité !

    • TAF dit :

      En 2016, lors de la signature du contrat j’avais pensé exactement la même chose et qu’on irait pas au bout. Pour mémoire, après liquidation, l’affaire Leclerc au EAU, contrat « du siècle » de 40 milliards de francs, avait couté (au moins) 40 milliards de franc au contribuable.

    • Bob dit :

      Plutôt du même avis. Je pense que c’est une bonne nouvelle pour Naval-Group qui prouve qu’elle est crédible pour vendre du gros sous-marin océanique sans payer les pots cassés. Financièrement, ce n’est probablement pas une mauvaise opération, avec des compensations à la clef.
      Décision assez logiques côté Australien compte tenu de l’attitude Chinoise.
      Maintenant, ce était bien que nos politiques (Le Drian…) ne transforme pas ce revirement en catastrophe pour la France, c’est pathétique !

    • Alain d dit :

      @Martin
      Il n’y avait pas que DCNS dans le coup, mais de nombreuses entreprises françaises.
      Il me semble que l’estimation de la part française était plutôt espérée, au minimum, à 25 milliards d’euros.
      Les études et pré-études coutaient déjà un max.

  62. radionucleide dit :

    intox pour obtenir un barracuda nucléaire?

  63. Nike dit :

    He bien, s’ils voulaient des SNA il fallait le dire dès le départ on aurait gagné du temps.
    Ca me rappelle les rafales Suisses cette histoire. A croire qu’il valait mieux pour la France que Trump reste au pouvoir. Depuis que Biden a pris le pouvoir il nous chie dans les bottes régulièrement.

    • Ah Ca ! dit :

      @Mike

      Pas que Biden, Angela et ses boches aussi.

      Qu’espérez-vous d’un nul et des pros EU/OTAN ?

      Je ne cesse de le répéter, au sujet des USA… Il n’y a pas plus sourd que ceux qui ne veulent pas entendre…

    • précision dit :

      et que dire des amendes records sous Obama… Au moins Trump était suffisamment occupé à se battre chez lui pour laisser le reste du monde tranquille. Ou presque. Il y a aussi eu des amendes records (ex: Société Générale) sous Trump. Au final, business is business quel que soit le pouvoir en place à Washington.

      • Paddybus dit :

        A mon sens ce n’est absolument pas crédible… Trump avait une stratégie d’attaque économique et de reprise en main d’une indépendance industrielle…. qui n’a rien à voir avec un projet d’attaque nucléaire….

        Je suis bien plus inquiet de ce genre de contact entre le commandement ricain tendance démocrate et donc des liens que pourraient entretenir une administration biden/démocrate/mondialistes , avec la puissance communiste chinoise… car cela pourrait à terme mener à une universalité des points de vu sur le contrôle sociétal que souhaiteraient de nombreuses personnalités du commerce mondial et des moyens existants et à venir de la puissance de ce contrôle… qui feraient des populations entièrement sous surveillance, et exclues de toute véritable démocratie…. dans une gouvernance mondialisée comme certains l’expriment déjà dans les forums plus ou moins économiques… mais plutôt un peu fachos… comme davos et autres groupe de bilderberg….

        Une fois encore, lisez « Soros et la société ouverte » il y a beaucoup à comprendre…. et si certains l’accusent de tendance extrême…. ce n’est surement pas un hasard……….!!!!!!!!!!

    • PK dit :

      De ce point de vue, je ne pense pas que Trump aurait changé quoi que ce soit : c’est avant tout un Américain.

    • v_atekor dit :

      Bien entendu que pour l’Europe et la France il valait mieux Trump au pouvoir, quelqu’un qui tire aussi ostensiblement sur son pied est mécaniquement très intéressant pour le reste du monde.

    • Titi74 dit :

      mais non, les américains sont nos amis! on vous dit qu’il faut se protéger absolument des Russes et des Chinois c’est le grand péril de ce siècle! par contre se la faire mettre à chaque contrat où ils sont sur les rangs, ce n’est pas dutout gênant entre alliés, c’est de bonne guerre économique en fait…

      Les grands groupes de la silicon valley qui viennent débaucher les jeunes étudiant en polytech, ou l’US army qui se rapproche des jeunes entreprises çà ne dérange pas le gouvernement plus que çà…

      • Pravda dit :

        Les Usa sont nos alliés, nous avons des alliés et des partenaires, mais ce ne sont pas nos amis. Les chinois ou les russes ne sont ni des alliés ni des amis. À nos dirigeants (et à certains commentateurs ici) d’apprendre la différence entre alliés et amis, et à enfin nous redonner de la souveraineté sans tomber sous l’emprise russe ou chinoise ou allemande.

  64. Dknh dit :

    Est-ce que Naval Group pourrait proposer le design du Shortfin Barracuda à une autre pays comma l’Inde maintenant?

    • Lothringer dit :

      Naval Group vendra a celui qui est prêt à payer. Mais pour ce modèle précis…il faudra être un client politiquement sûr sur la longue durée. Même si c’est de la propulsion anaérobie, c’est quand-même un dérivé de nos SNA, c’est pas du petit modèle.
      A l’Inde, peut-être, si il y a des Rafale dans le même contrat.

      Et si on en proposait à la Nouvelle-Zélande (c’est juste à côté de l’Australie, et ils font aussi partie des « Five Eyes ») ? (non, je déconne)

  65. Sylvain dit :

    Beaucoup de commentaires peu amènes sur l’Australie, le RU et les USA, qui seraient des fourbes… Mais :
    qui fait les essais de son futur missile hypersonique aux Etats-Unis ? qui fait former ses pilotes marine aux USA ? Qui a aligné sa position en Afghanistan sur les USA ? Qui a vendu les technologies des aubes à l’américain GE ? Qui est en train de se faire flouer au Mali avec Wagner ? Qui a confié son industrie de défense terrestre aux Allemands ? Qui a fait des compromis sur le SCAF pour absolument faire plaisir aux Allemands ? etc, etc, etc. Il est possible que RU, Australie, USA, Russie, Allemagne,…soient fourbes. Il est aussi possibles que les dirigeants et « élites » françaises soient aussi des naïfs de compétition, et même parfois pas très futés. Pour les autres pays, il y a certainement à redire, mais on ne peut pas y faire grand chose. Par contre on pourrait déjà commencer par faire le ménage chez nous. Car ça, au moins, ça dépend de nous.

  66. ONERESQUE dit :

    Même coup de théâtre GROTESQUE, emprunté, décalé, hors contexte que le choix du F-35 par les Suisses. On imagine l’ensemble des pressions « kolossales » subies par le gouvernement australien.

    Les diplomates US se sont évidemment chargés avec leurs cohortes d’amiraux à la retraite en « strategic advisor » bossant pour les lobbies General Dynamics, BAE ou Hutington Ingalls de faire comprendre aux gentils Kangourous que s’ils persistaient à prendre du Barracuda dieselisé AIP, ils auraient de 2025 à 2050 moins de « facilités » sur les accès aux réseaux d’écoute et les satellites anglo-saxons….Ou avec les aides logistiques ou exercices conjoints US Guam, Hawai, Okinawa….. Sans compter la mise en veilleuse ou en minorité potentielle au sein des structures de commandement intégrées Pacifique.

    Super, on gagne le contrat du siècle pour une fois et les Amerloques trouvent quand même le moyen de nous le souffler…..comme en Suisse GRANDIOSE ! Et effectivement, également comme en Suisse, on tombe dans le futur sur un client volage qui va avoir à faire face à une avalanche de défis techniques himalayesques avec ici l’incompétence nucléaire totale de l’industrie de de Canberra qui va rendre la réalisation chantier local si souhaitée quasi-impossible.

    Par ailleurs, on peut aussi noter PAR UNE IRONIE CINGLANTE, que ce revirement complètement négationniste du cahier des charges précédent édicté par l’Australie avec insistance pendant 5 ans, va provoquer AUSSI une énorme perte financière et calendaire à rebours pour Canberra car ce choix nucléaire (intelligent), s’il avait été sélectionné il y a 5 ans, aurait engendré des centaines de millions ( plus d’un milliard probablement ) d’économie avec les coûts nettement réduits qu’auraient eu 12 BARRACUDAS NORMAUX prolongeant l’effet de série à Cherbourg……Hallucinant et navrant, décidément, il n’y a VRAIMENT PLUS la moindre once de pouillème d’Alliés, seulement des concurrents commerciaux féroces, carnassiers et impitoyables……

    • Paddybus dit :

      Mitterrand, à la veille de sa mort a dit à Georges Marc Benhamou : « la France est en guerre, les Français ne le savent pas, une guerre avec l’amérique, oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans morts apparemment. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. »

      En cela, il apparaît que tous ceux qui ont voulu ou cru pouvoir pactiser avec eux ont trahis la nation… la question étant de savoir si c’était conscient ou pas….!!!!

      La domination du monde passe aussi par l’europe et toutes les interférences avec les milieux des affaires ainsi que l’otan et les idéologies cachées telles celles menées par un « soros », par exemple….

  67. précision dit :

    Enorme couleuvre de la part de nos alliés anglo-saxons. Je serai très curieux de voir les réactions officielles dans les jours à venir.

    Il va falloir que l’USNI se mette à jour
    « When it comes to submarines, though, the United States does not export nuclear technology because of security concerns » (https://www.usni.org/magazines/proceedings/2018/june/theres-case-diesels , mais il semblerait que les réacteurs britanniques bénéficiaient déjà de technologies américaines, à uranium hautement enrichi).

    On notera que le débat était ancien, et des articles recommandaient à l’Australie un choix nucléaire bien avant que Naval Group ne remporte ce « marché du siècle » : https://www.jstor.org/stable/26462940?seq=1#metadata_info_tab_contents

    D’un autre côté les sous-marins exportés par les britanniques par le passé ont été tout sauf reluisants.
    Et ça risque de faire un pays de plus qui va opter pour de l’uranium hautement enrichi pour la propulsion nucléaire, là où la solution adoptée par les SNA/SNLE français, s’appuyant sur de l’uranium faiblement enrichi civil, était me semble-t-il moins propice à la prolifération de matériel fissile utilisable dans les bombes. Mais hélas le TNP autorise l’usage d’uranium hautement enrichi par n’importe quel état (même non-membre des 5) dans le cas de la propulsion. Je me demande sur quel argument juridique on pourra alors exiger d’un pays plus « dangereux » qu’il n’enrichisse pas de l’uranium s’il prétent que c’est pour développer des SNA.

  68. dok dit :

    ah ! ah! ah !! sans l’Afrique vous n’êtes rien, et ce n’est pas fini …en ce moment les nouvelles génération font en sorte de couper définitivement le et pour de bon cette fois lien avec la sangsue coloniale…

    • Barfly dit :

      Les nouvelles générations dont vous nous parlez, c’est pas celles qui rêvent de quitter l’Afrique pour venir en France… ha oui la fameuse sangsue migratoire !

    • Ah Ca ! dit :

      Tu rêves, ça fait 20 ans qu’on essaye de vous lâcher, mais vous collez aux baskets tel un vieux chewing-gum.

    • Czar dit :

      merci d’abandonner également internet, l’électricité et le pantalon autres reliques honnies du colonialisme qui opprime l’essentialité des fils de wakanda

    • olivier 15 dit :

      en Français et avec un cerveau ça donne quoi?

  69. Alers dit :

    les américains et les anglais ne transférerons pas leur tech. nucléaire aux aussies.
    Ca se terminera par une base us et une base uk avec des conseillers en australie.
    Les anglais reprennent la main avec l’appui de l’oncle Sam sur le commonwealth.
    Comment peuvent-ils faire autrement après le Brexit ?
    Je serai Canadien je me ferai du souci car ce sont les prochains.

    • vno dit :

      Pour les anglais, avec leurs problèmes de personnel compétant chroniques, c’est pas gagné.

  70. Ghostrider dit :

    @ tschok  » … une manifestation de la francophobie maladive des anglo-saxons ». .. juste de la real politik. Les coudes se resserrent entre « les fives eyes » contre la chine , changement de stratégie produit … Washington mène toujours le bal.

    un signal pour pékin, une déception pour nous .. une stratégie d’alliance à revoir ? je ne sais pas.

  71. mich dit :

    Curieux de voir la suite , des SNA en vente FMS ! pourquoi pas un SNLE si la Chine devient trop menacante .Curieux contrat quand meme ,je me demandes toujours comment l’ Australie allait pouvoir gerer une pareille sous marinade .Bon , je retourne voir les comentaires , oh combien outragés de certains sur ce post .

  72. Auguste dit :

    Une petite pensée pour ceux,ici, qui étaient au garde à vous, »fiers comme des bars-tabac », aux « incroyablement honorés », »alliance historique » du capitaine de vaisseau US,en accueillant l’Améthiste voilà une dizaine de jours.Et agressant,et traitant de cons,tous ceux qui ne partageaient pas leur enthousiasme.Rétrospectivement,je me demande si le capitaine US ne rigolait pas de notre bosse.Espérons que ce énième coup tordu des « five eyes »puisse enfin trouver une réponse à la hauteur.

    • Czar dit :

      le seul vrai coup à la hauteur et il sera délicieux à savourer, c’est de regarder la guerre outratlantie-Xinpingie à la tévé.

      nous n’avons absolument rien à gagner à participer à ce suicide

      rien que pour ça je m’offrirai sans doute un écran à nouveau (j’espère qu’ils enverront frédéric hazizi avec la gilet reporter Bagdad 91 traquer les traces d’antischmitisme dans le conflit)

      • Auguste dit :

        Pensez vous,un petit coup de « La Fayette » et « d’alliance historique » et voilà la France qui va se précipiter dans les bras de l’otan Pacifique anglo-saxon,en ayant, comme toujours, l’illusion qu’elle fait partie de la famille.
        PS: En passant: il n’y a pas que l’espionnage US qui bien oeuvré pour faire capoter le contrat.Il a été bien soutenu par,évidemment les Anglais,mais aussi par l’Allemagne,qui n’a toujours pas digéré d’avoir perdu le contrat.
        Le CEMA Lecointre l’avait pourtant dit que les menaces principales d’espionnage ne venaient pas de Russie et de Chine,(sans les négliger) mais de nos amis « historiques » US & médors.

        • Czar dit :

          je ne crois pas (pour le point 1) l’amour pour les stazunis est un truc qui est passé, c’est hélas aussi dû à l’américanisation d e la societé française qui supprime le ressort de l’exotisme.

          le patriotisme synthétique qu’est le projet européen supprime aussi l’idée de béquille mentale qu’est le caractère XXXL de loutratlantie

          pour la seconde partie, dans ce cas les boches ont encore perdu comme le notait certain commentateur : on ‘perd’ au profit des yankees (les anglais fourniront les cuillers à thé), pas de thyssenKrupp

          • Sorensen dit :

            L’Europe n’est pas une patrie, mais une matrie. Les déesses à la différence de votre mère n’ont pas de testicules.
            L’Allemagne n’a rien perdu, elle ne propose pas de sous-marin à propulsion nucléaire.

  73. farragut dit :

    Je n’ai pas tout compris… Combien de SNA US à propulsion nucléaire les Suisses doivent-ils acheter pour le Lac Léman ?
    Ah, ils ne sont pas encore au courant ?
    Désolé ! C’est le billet de M. Lagneau de demain, ok, ok… 😉

  74. LaMeuse dit :

    Après les tournées aériennes et les croisières triomphales dans le Pacifique pour séduire l’oncle SAM, nous prenons une gifle rarement vue en politique entre « alliés ». Cela montre l’aveuglement notamment de nos deux ministres (AE et DEF), pourtant pas les plus mauvais, qui se faisaient encore balader fin août !
    La France doit se concentrer sur la défense du continent à l’Est et au Sud : c’est là que notre avenir se joue et nos moyens y seront déjà insuffisants.

  75. lxm dit :

    A force de changer tout le temps d’avis et de faire perdre du temps aux ingénieurs, ils n’auront rien.

  76. Roberto dit :

    J’espère que après ce coup de pied au cul de la part des super amis anglo-kangourou-machins  »Naval Group » va changer de non et revenir à un truc plus  »térroir »…je ne suis même pas français et cela me rend malade ce suivisme du globish de m*rd* pour faire plus international…et ben cela a très bien marché, bravo !

  77. Fralipolipi dit :

    C’est du AUUKUS Pocus … le contrat a disparu.
    Ou bien plutôt, ça vaut un « AUUKUL la balayette » … vilains Français disparaissez !
    .
    Le business avec les Aussies, c’est encore plus âpre que le Rugby … espérons que nos dirigeants sauront se souvenir de ce 2nd coup de Trafalgar !!!
    .
    Croisons les doigts pour que ça nous rapporte au moins :
    – 20 ans d’emmerdes en moins avec ce contrat australien, en commun avec un certain … Lockheed Martin
    – la commande d’un 7eme SNA Barracuda, pour notre MN, pour venir soutenir le soldat Naval Group, qui vient quand même de prendre un KO dans cette affaire.
    .
    Maintenant, va falloir se concentrer sur d’autres dossiers :
    -le Rafale en Indonésie
    – le Scorpène aux Philippines

    Quand on tombe de cheval, faut se remettre en selle illico.

    • breguet dit :

      Fralipolipi: le rafale en Indonésie: hum , on vient de voir ce que vaut un contrat signé alors une lettre d’intention…Ok pour le reste…

    • Courmaceul dit :

      « Quand on tombe de cheval, faut se remettre en selle illico. » Exact !

  78. Nouméa dit :

    T es qui toi pour dire des conneries de ce niveau? Le 3eme référendum n est pas joué, loin de là…le caillou restera français…par contre pour les soums, honnêtement c est pas grave car les Australiens ce n est pas fiable et ca toujours eu une tendance a péter plus haut que leur gros cul…et c’est un pays qui a bazardé, il y a longtemps la notion de fabriquer localement…ils appellent ca : made over the sea…
    Je travaille avec, je sais de quoi je parle, eux ceux qu’ils veulent, c’est avoir des travailleurs immigrés comme les philippins qu’ils peuvent renvoyer chez eux des que ça foire et qu’ils ne paient pas cher alors qu’ils se prennent des salaires de patrons de Pme française…la France aura encore son PA dans le Pacifique dans les années à venir

  79. Félix GARCIA dit :

    Bah, faut pas s’inquiéter, Macron, président de l’Europe en 2022, et Ursula Von Der Leyen vont annoncer la création de la Fédération Européenne et de la SuperForce Intergalactique de la Paix et de l’Amour. « Regardez Galileo » qu’elle dit Ursula !
    « Vous aurez la maison de vos rêves avec piscine, les enfants n’auront plus besoin de couper le viande, et il y aura des frites ! »

    Ursula von der Leyen addresses the European Parliament in her second State of the Union speech
    https://www.youtube.com/watch?v=KREUxCY29U0

  80. Militaire dit :

    Le contrat des ravitailleurs aux US, celui des sous-marins en Australie, l’affaire des BPC pour la Russie
    Sans compter les écoutes US sur l’Europe à très grande échelle
    Les sanctions économiques US contre la France après son beau discours à l »ONU face aux mensonges US sur l’Irak et la fiole de Colin Powell
    Le retrait d’Afghanistan et ses conséquences sécuritaires pour l’Europe
    Les menaces US contre l’Allemagne sur le Gazoduc avec la Russie
    Qui ose soutenir que les US sont des alliés ?
    Personnellement, j’estime que c’est la menace principale face à notre indépendance stratégique.
    Les US ont pour objectif de nous asservir militairement, politiquement et économiquement, nous essorer jusqu’à que nous ne sachions plus rien faire sans leur aval.
    Dans une guerre économique qui ne dit pas son nom, l’UE est une cible comme la Chine ou la Russie.
    De Gaulle doit se retourner de là où il est , devant la vacuité et la faiblesse de Macron et de ses prédécesseurs Hollande et Sarkozy.
    Ces 3 présidents devraient être jugés pour haute trahison pour avoir pactisé avec l’ennemi malgré toutes ses attaques.

    • Courmaceul dit :

      « De Gaulle doit se retourner de là où il est » Tiens, encore un ! En tout cas, pas un mot sur le gvt australien, brave patriote, va !

  81. ULYSSE dit :

    Conclusion:
    Jonhson est un enfoiré. On le savait. Ne jamais faire confiance aux anglais;
    papy Biden est sacré efficace. Bien d avantage que Trump l agité. La menace chinoise crée un boulevard commercial aux USA.
    Nos politiques sont des oies blanches qui croient a la bonne foi
    Le seul sujet maintenant est de connaître le montant des indemnités de rupture de contrat que nous réclamerons aux AUS. Je crains le pire encore.

  82. antoine dit :

    encore une petite blague de nos partenaires américains/anglais /australiens. la france a t’elle encore assez de poids dans le monde pour. pourvoir même c’est projet a bien sans la permission des américains ?

    • MathieuD dit :

      On s’est tiré une balle dans le pied avec l’espionnage remonté il y a quelques années. Votre commentaire de bas du front poutiniste est sans importance, digne d’un café du commerce…

  83. Pierre dit :

    Quelle gifle…C’était trop beau pour être vrai. Les américains et anglais ont travaillé de concert pour plomber ce contrat et nous passons par la même occasion par la case ridicule et serpillère aux yeux du monde. De Gaulle doit se retourner dans sa tombe. Sa réplique aurait eu sans doute, une toute autre allure que celle à laquelle nous risquons d’assister. Nous assistons à une trahison en direct de l’un des sois disants plus vieux alliés du monde. Que nous sommes naifs…

    • MathieuD dit :

      Lâchez nous avec de Gaulle. Il n’a pas fait que de bonnes choses après la seconde guerre mondiale. C’est lui qui a si mal anticipé les risques à laisser merger l’impérialisme chinois sur les bases d’un maoïsme toujours prégnant de nos jours! On s’est tiré une balle dans le pied dès 2016. De l’espionnage visiblement grave et clairement côté français. On n’est plus fiable. Nos alliés nous reprochent d’être peu engagés sur les questions indo pacifique et sur l’attitude impérialiste de la Chine , avec des politiques français accusés de manger à tous les râteliers, notamment sur les problèmes liés à la Chine voir la Russie. J’en ai encore fait l’expérience hier. On l a cherché et la France diplomatiquement n’inspire plus confiance quand on parle de défendre activement des démocraties en danger. C’est limpide. C’est clair.

      • Paddybus dit :

        Démocratie en danger…. développez svp….???

      • Aramis dit :

        « laisser merger l’impérialisme chinois sur les bases d’un maoïsme toujours prégnant de nos jours! »MDR! n’importe quoi!

        « Nos alliés nous reprochent d’être peu engagés sur les questions indo pacifique et sur l’attitude impérialiste de la Chine » On s’engage avec quoi? On a plus de Marine.

        « C’est limpide. C’est clair » c’est du n’importe quoi surtout.

    • Courmaceul dit :

      « De Gaulle doit se retourner dans sa tombe. » De Gaulle s’est fait piquer des vedettes à Cherbourg. Foutez lui la paix à De Gaulle, donneur de leçon à 2 balles.

      • Aramis dit :

        « De Gaulle s’est fait piquer des vedettes à Cherbourg » Il a laissé faire tout comme il a décidé un embargo qui ne portait pas sur les pièces détachés. Tout comme il a laissé Israël produire « sous licence » les Nesher après 1968.

    • Eugene123 dit :

      De Gaulle doit surtout se dire « Bandes d’imbéciles, sans les anglo-saxons vous seriez en train d’écrire en allemand sur ce site… »

      Les américains et les anglais qui se sont fait trouer la peau pour libérer la France en 44 étaient aussi de « soi-disant alliés »?

      • Courmaceul dit :

        vous êtes immémorialement hémiplégique. C’est comme si je retenais de la Suisse le seul fait que son or ait financé à 80% l’effort de guerre nazi.

        • Eugene123 dit :

          @courmaceul: Tu comptes nous refaire le discours de DeGaulle lors de la libération de Paris?

          « Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré ! libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France, avec l’appui et le concours de la France tout entière, de la France qui se bat, de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle. »

          Une insulte à tous les pays anglo-saxons qui ont libéré la France alors que l’effort des français se résumait à 177 gars du commando Kieffer et à quelques résistants de la dernière heures devenus FFI après le départ des allemands

          • Courmaceul dit :

            il est à côté de la plaque dans sa réponse l’Eugène.

          • ScopeWizard dit :

            @Eugene123

            La libération de Paris attribuée aux Français de la 2ème DB de Leclerc en partie constituée d’ Espagnols , est effectivement un coup politique mais nécessaire voire indispensable afin de redonner une fierté et un encouragement aux Français via la figure du « sauveur » , le Général De Gaulle .

            Tous ceux qui s’ informent un peu sur cette page d’ Histoire le savent pertinemment .

            Il n’ y a là dedans aucune insulte à qui que ce soit puisque cela s’ est fait en concertation avec les Américains ; Eisenhower ayant donné son feu vert et l’ ayant fait en toute connaissance de cause .
            La « bonne » libération du reste de la France étant à ce prix .

            De plus , asseoir De Gaulle , nous a permis plus tard de peser et d’ être classés « vainqueurs » , ce qui nous a beaucoup aidés quant à la suite à donner quant à notre rôle sur l’ échiquier mondial .

            Par contre , par l’ affirmation sans nuances que vous venez d’ en faire , vous , vous insultez gravement le Commando Kieffer et les « quelques résistants FFI de la dernière heure » sans parler de tous les autres qui dès fin 43 commencent à entreprendre des actions de plus en plus offensives qui mettent sur les nerfs les autorités Allemandes et tous ceux qui ont un poste dans la Collaboration…………..

            Par conséquent , hormis un psittacisme parfaitement dispensable ou une volonté propagandiste alliant mauvaise foi et parti-pris grossier , je ne comprends pas comment vous pouvez tenir des propos pareils…………..

            Désolé , mais ce sont des propos de con ; un con aussi malveillant que vicieux .

            Excepté que ça ne fonctionnera pas avec tout le monde ; ça va même se retourner façon boomerang……………

            Pouvez pas consentir un effort , non ?

          • Eugene123 dit :

            @ScopeWizard:

            Je n’ai pas parlé de la gestion de De Gaulle mais de son discours qui lui n’a pas été validé par Eisenhover!

            En une tirade que De Gaulle n’a pas manqué de faire filmer pour la postérité, il travestit la vérité, mais il est vrai que le discours était destiné à des veaux! « Veaux » vocable de De Gaulle lui-même pour nommer les français!

            Vous pouvez relire sa tirade à l’envie: Cela se résume à « la France a gagné la guerre toute seule! »

            Il est vrai qu’avec la France, on a l’habitude quand Napoléon envahit toute l’Europe, c’est l’armée française alors qu’en réalité l’armée française de 1812 n’est composée que de 300 000 français sur un total de 680 000, quand 156 000 hommes débarquent le 6 juin 44, on ne parle que des 177 commando Kieffer, et vous faites bien de le dire quand la 2ème DB entre dans Paris, personne ne mentionne que les premiers a entrer dans Paris sont… des espagnols!

            Et oui, Paris n’a pas été libéré par des français mais par des espagnols! Mais chuuuuuuuuuuut, il faut par le dire aux « veaux ».

          • ScopeWizard dit :

            N’ oubliez pas que De Gaulle revient de loin .

            Lors de sa toute première rencontre en tête à tête avec Roosevelt qui le prenait pour un dictateur et ne pouvait pas l’ encadrer ayant tout fait pour imposer Giraud à sa place , les hommes du Secret Service se tenaient planqués derrière un rideau prêts à le truffer de plomb au moindre geste suspect risquant menacer la vie du président Américain .

            Par conséquent , que dans son discours triomphal une fois à Paris parvenu à l’ Hôtel de Ville , De Gaulle préfère oublier leur participation par ailleurs connue de tous depuis les débarquements d’ Afrique du Nord de novembre 1942 puis celui du Jour J le 6 juin 1944 , ne paraît guère être autre chose que de « bonne guerre »………..

            Ni les Américains , ni les Anglais n’ ont été tendres avec nous , Churchill jouant double-jeu , les US espérant même nous imposer leur AMGOT……………

            Alors………

      • ScopeWizard dit :

        @Eugene123

        De Gaulle ne se dit certainement pas un truc pareil ; enfin pas comme ça .

        Déjà parce que personne n’ envoie des masses d’ hommes se faire trouer la peau pour la seule garantie de permettre à une terre lointaine de recouvrer la liberté surtout si de surcroît des milliards doivent être dépensés pour ça , des milliers d’ hommes en revenir démolis au risque de susciter une vague contestataire de l’ opinion publique du pays libérateur en mesure de porter atteinte à ses dirigeants voire à l’ organisation de sa société , et pire encore si la terre à libérer est à considérer comme futur dangereux concurrent pour le libérateur .

        Il y a toujours des intérêts qui prévalent , et parfois des intérêts très forts ou vitaux totalement contraires à ceux des « libérés » .

        Mais bon , tout vous exposer et expliquer , même en abrégé , demanderait des dizaines et des dizaines de lignes ; alors le plus simple est d’ ouvrir des livres et approfondir le sujet plutôt que se contenter de raccourcis et de simplisme propagandiste qui tronque toute la réalité qui de plus peut s’ interpréter .

        Par exemple , lorsque les Anglais et les Français décident d’ aplanir leurs différends permanents qui empoisonnent leurs relations diplomatiques et politiques depuis plusieurs siècles , ce qui provoque nombre de guerres , ils signent la fameuse Entente Cordiale qui en gros précède la Deuxième République puis le Second Empire de Napoléon III qui va également en profiter et jusqu’ à la Troisième République de 1870 .

        Trop de morts , de destructions , de pertes , de dépenses , etc……..

        Sous la Troisième , ce sera principalement afin de mieux se partager l’ Afrique en cette époque coloniale avec en gros l’ Ouest à Paris , l’ Est à Londres…………

        Tant et si bien que cette « Entente Cordiale » étant aussi prometteuse que progressive -un peu comme si telle une charte elle se voyait régulièrement amendée- toujours sous la Troisième République , cette fois-ci au début du XXème siècle , France et Angleterre vont encore pousser les curseurs du rapprochement au point de finir par constituer une base solide qui après une alliance militaire entre France et Russie Tsariste en 1892-1893 , va donner la non moins fameuse Triple Entente soit rien moins qu’ une alliance visant à contrer l’ Empire Allemand et ses alliés soit la Triple Alliance ou Triplice que nous affronterons dès 1914 et qui réunit Italie , Empire Austro-hongrois , Empire Allemand .

        MAIS si vous vous imaginez qu’ il n’ y a aucun calcul quant à l’ entrée en guerre de l’ Angleterre , quelle que soit l’ alliance conclue , vous faites fausse-route .

        En effet , si Londres entre si vite dans la danse à nos côtés , c’ est principalement dû au fait que l’ Angleterre possède un très vaste empire qui grâce à sa puissante et nombreuse marine marchande et de commerce lui permet de s’ approvisionner et qu’ elle défend à l’ aide d’ une très puissante marine de guerre………….

        Or , à partir du moment où une puissance continentale deviendrait aussi puissante ou plus puissante qu’ elle , plus rien ne va/rien ne va plus ; en tant que puissance insulaire , l’ Angleterre veille depuis des siècles à la même chose : pas de puissance hégémonique sur le continent en mesure de mettre en péril sa suprématie sur les mers , pas question , trop dangereux .

        Raison pour laquelle depuis fort longtemps elle pousse les autres puissances , quitte à financer leur effort de guerre , à affronter toute puissance continentale qui « grandirait un peu trop » telle la France……….

        Donc , en 14 , Londres redoute énormément ce que devient Berlin………..ce qui motiver bien des engagements et batailles…………….

        MAIS il n’ y a évidemment pas que ça ; ce n’ est là qu’ un aspect des raisons à prendre à considération…………

        Les mentalités Anglaise et Française sont également fort différentes ; par exemple , nous n’ avons pas du tout la même conception de l’ organisation de l’ espace public que nous appelons république ; en gros , a contrario de nous-autres Français , les Anglais ne jurent pas par la neutralité mais par une convergence suffisante des divers intérêts qu’ ils soient individuels comme collectifs ou communautaires afin d’ aboutir au « bien commun » ; c’ est ce que l’ on appelle la Démocratie Libérale à l’ Anglaise qui est la définition du modèle Anglo-saxon vers lequel nous allons de plus en plus .
        La condition sine qua non étant que l’ État puisse garantir que la libre concurrence entre les divers intérêts en lice n’ est pas faussée afin que lesdits divers intérêts puissent jouer entre-eux et aboutir au bien commun .

        Vous avez donc deux spécificités qui s’ affrontent et qui constituent nos identités ; en succombant au multiculturalisme comme à ce minimum étatique , nous suivons et nous alignons donc sur le modèle Anglo-saxon .

        Pour résumer , jusqu’ à présent , en France nous défendons l’ idée d’ un espace public neutre au sein duquel nous , citoyens , laissons nos spécificités et différences au vestiaire afin de tous participer à la délibération et in fine décider du bien commun .

        Il y a là une notion d’ égalité et de neutralité , ce qui compte étant de mettre en avant ce qui nous rassemble .
        D’ où la très grande importance de la Laïcité avec un État fort qui va garantir la neutralité de tout cet espace public afin que quelque intérêt privé comme religieux ne puisse jamais se substituer à l’ intérêt général relatif à la recherche du « bien commun » ; d’ où la primordiale importance , vitale même , que revêt la lutte contre tous ces lobbies .

        Alors , voyez à quel point les choses peuvent être complexes et subtiles et à quel point il convient de maîtriser la compréhension de concepts ; vous ne pouvez pas faire l’ économie de cela .

        Affirmer comme vous le faites en simplifiant à l’ extrême histoire d’ anéantir débat ou contradicteur sur telle ou telle idée reçue ou dix millions de fois répétée , ce n’ est vraiment pas ce qu’ il faut faire……….vraiment pas .

  84. ULYSSE dit :

    En clair les AUS considèrent qu il ne peuvent seuls assumer leur défense contre la Chine. Ils se placent sous la protection US, pour qui la peur de la Chine est une bénédiction commerciale. La logique des blocs réapparaît. DCNS n y pouvait rien. La logique politique dépasse la logique technique.
    Les australiens renoncent à leur indépendance politique en matière de relations extérieures au profit de leur sécurité. Incidemment ils renoncent également à leur indépendance économique. Ils n’ ont aucun savoir faire pour contribuer significativement a la construction et a la maintenance de SNA. De surcroît ils ouvrent la porte a une activité nucléaire dans leur pays, ce qu’ils avaient jusqu’alors farouchement refuse. En toutes hypothèses ce n’est pas demain s’ils vont être dotés de leurs SNA.

  85. P2p dit :

    Que dire…

    Nos alliés en sont ils vraiment?
    Au delà du contrat et de ses effets sur notre BIT, je pense qu’il faut bien comprendre ce que cela signifie
    La priorité US c’est la Chine et rien d’autre.
    Si ce monde multipolaire en vient aux mains et qu’une crise au porte de l’Europe ou en son sein éclate nous serons seuls.
    Le pire serait un alignement des expansionnistes et que les crises éclatent simultanément en Mer de chine, Ukraine et méditerranéenne orientale.
    NATO sera juste en incapacité de répondre. Bon nombre d’Européens devraient s’en inquiéter
    Comme l’a dit une personne très décriée ici, l’OTAN est en état de mort cérébrale. Pour les USA l’enjeu n’est pas là.
    Ne faudrait-il pas quitter cette organisation la…. et ça changerait quoi? Ne pas être intégré du temps de Charles avec la
    Position géographique de la France dans le contexte de l’époque nous donnait beaucoup de poids mais aujourd’hui, nous sommes loin de la Chine.

    En vérité nous sommes très seuls… la Turquie et la Russie ont clairement une Fenetre de tir. On verra comment le monde basculera quand la Chine envahira Taïwan

    Triste et inquietant

  86. tartuffard dit :

    Si les américains depuis la fin de la seconde guerre n’ont cessé de « foutre la merde » aux quatre coins de la planète ce n’est sûrement pas pour leur crèmerie, les innombrables conflits qu’ils ont déclenchés un peu partout dans le monde sont vitaux pour leurs industries d’armement.

  87. frédéric JEAN dit :

    décidément notre pays se prend des baffes avec la régularité d’un métronome .
    projet de porte avions GB-FR
    patmar France-allemagne
    etc etc la liste est sans fin, et par qui ?par nos pseudo amis US de toutes façon leurs objectif est l’asservissement militaire total des européens en matière de défense mais ils ne s’en cache pas car économiquement c’est déjà fait -GAFA-. avec les idiots utile que sont les anglais et les allemands .
    Je serai pas surpris que le prochain épisode soit l’achat de f35 par l’Allemagne.
    La France est devenu un paillasson mondiale et européen.
    Malin le biden pour un vieux dit sénile il nous la mets bien profond F35 maintenant les soums, la France a oublié que c’est un disciple de obama mais les bobos européens continu de s’extasiés.
    hors sujet l’Allemagne tranquillement ce comporte comme les us au niveau européen dans le domaine de l’énergie sortie du nucleaire cavalier seule dans les lanceurs spatiaux etc bcp de nuage noir s’amoncellent sur la France et je suis exaspéré par l’attitude de nos décideurs politique et économique qui confine a de la haute trahison.
    J’ai mal a ma France

    • Pascal Petit dit :

      RAJOUTEZ dans le domaine civil les EPR pour Hinkley Point, le médicament Zolgensma et quelques autres coups fourrés du genre….dans votre « liste sans fin », il faudra un jour CHERCHER LES RESPONSABLES ET LES TRADUIRE EN JUSTICE.

    • LOUIS XIV dit :

      « J’ai mal a ma France »
      Moi aussi.

    • Lothringer dit :

      Vous avez oublié l’affaire des sous-marins développés en commun avec l’espagnol Navantia, qui à un moment avancé du projet (une grosse partie des plans), a considéré qu’il en savait suffisamment et a sabordé l’alliance pour essayer de finir tout seul dans son coin.
      Finalement çà s’est mal terminé pour les Espagnols :
      – pénalités à l’arbitrage international
      – interdiction d’export pour tout sous-marin dérivé de ce modèle
      – et au final un retard considérable pour un sous-marin qui coulait ; ils ont dû faire appel à un bureau d’étude américain pour trouver une solution ; ils ont rallongé leur sous-marin qui du coup est trop long pour leurs quais.

      https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2018-07-23/trop-lourds-trop-longs-lincroyable-bourde-des-sous-marins-espagnols-08c567a6-f0e1-4e17-839f-d92380906928

      Le principe du coup de poignard dans le dos était pourtant déjà bien posé avec cette expérience malheureuse.
      Mais bon, comme disait un collègue dans un autre post il y a quelques semaines…c’est l’histoire du chasseur d’ours.

  88. tartuffard dit :

    bref, le ridicule ne tue pas heureusement…pour avoir voulu séduire les anglo-salecons, on n’a pas hésité à renommer DCNS en Naval Group..

    • Eugene123 dit :

      Ce n’est pas séduire les anglo-saxons que d’avoir un nom qui « parle » à ses clients!

      Ce ne sont pas les franchouillards de ce site qui vont s’acheter un sous-marin pour leur anniversaire! Quand une entreprise vise des clients à l’international, elle n’a pas un nom incompréhensible que ses clients ne peuvent même pas nommer… Cela donne quoi DCNS en anglais ou en taïwanais?

      • Czar dit :

        mais oui crétin c’est connu que les japonais n’arrivent pas à prononcer louis vuitton alors que c’est très facile à dire pour eux alors DCNS tu penses ils ont pas autant de lettres dans leur alphabet le reste du monde

        décidement ton parfum de gelbe te précède partout où tu passes

  89. Achille-64 dit :

    C’est tout à fait le scénario suisse en 10 fois plus gros.
    Cette co-aventure franco-australienne s’annonçait compliquée, et peut-être pas au bénéfice de DCNS.

    Reste que cette maison se fait tailler des croupières un peu partout, par les Allemands, les Italiens, les US, on devrait aussi regarder du côté de l’équipe dirigeante de Naval Goup ou de son lien trop étroit avec nos dirigeants politiques. Ces derniers ne brillent pas par leur clairvoyance, au niveau industriel (Alsthom, aventure du char et des avions franco-allemands, …).

    • Eugene123 dit :

      « on devrait aussi regarder du côté de l’équipe dirigeante de Naval Goup ou de son lien trop étroit avec nos dirigeants politiques.  »

      Voilà enfin quelqu’un qui pose LA question: Cette vilaine habitude française de mélanger les linges et les torchons… Une entreprise doit vendre par elle-même avec SA stratégie et AVEC le support de son pays. En France, ce sont les ministres qui se croient les commerciaux de Dassault ou autre, ils marchent sur les pieds des entreprises, court-circuitent leur stratégies de vente, débarquent avec leur petit attaché-case pour démarcher le prospect et au final même signer le contrat en lieu et place de l’entreprise!

      Avec le Rafale, la Suisse a vu plus souvent miss Parly que les commerciaux de Dassault! Quelles sont les compétence de miss Parly en aéronautique?

  90. MOEZAN VASSAL dit :

    Tous nos dirigeants en culottes courtes sont des paillasson qui mènent notre pays LÀ FRANCE vers le déclin et si ça ne concernait que celà

  91. Aurions-nous quelques torts ? Et est-ce une explication ou une justification ?

    « Les relations entre Naval Group et le gouvernement se sont rompues à la suite d’une série de désaccords sur l’augmentation des coûts, les changements de conception, les retards de calendrier et l’implication de l’industrie locale depuis que l’entreprise française a été sélectionnée au détriment des propositions allemandes et japonaises en 2016. »

    Financial review https://www.afr.com/politics/federal/speculation-pm-will-announce-90b-french-submarine-deal-is-dead-20210915-p58rzohttps://www.afr.com/politics/federal/speculation-pm-will-announce-90b-french-submarine-deal-is-dead-20210915-p58rzo

  92. jp dit :

    Les australiens étaient par nature anti nucléaire, ils n’ont aucune industrie nucléaire, cela promet une forte expansion des couts et des impôts pour les payer, acheter des sous marin nucléaire c’est pas le même prix et le meme entretien. il faut se concentrer sur les pays ou l’influence américain est réduite, venir dans leur jardin est difficile.

  93. YANNK dit :

    Est-ce que quelqu’un sait comment c’est fait le choix pour des soums américains ?
    A partir du moment où ils décident de passer au nucléaire, ne devrait-il pas y avoir un appel d’offres ?

  94. bpapon60 dit :

    GreenPeace va apprécier.
    Le 1er SNA nucléaire Australien s’appellera … Rainbow Warrior ?

    Où vont-ils trouver les ingénieurs nucléaires ?

  95. Raymond75 dit :

    L’Australie est un continent quasi vide et très difficilement défendable. Son économie et sa défense en ont fait depuis longtemps un quasi état américain, et ses alliances historiques avec la Grande Bretagne ne sont plus à démontrer. Et pour finir, c’est ce pays, occidental, qui est en première ligne face à l’expansionnisme chinois … Dans ce contexte, ce qui était surprenant, c’est d’avoir emporté ce marché colossal pour des sous-marins français.

    Il est quand même très surprenant qu’un tel contrat soit annulé d’un revers de la main après plusieurs années, mais stratégiquement, la France qui refuse d’exporter des sous marins à propulsion nucléaire ne faisait plus le poids. Et puis on parle aussi, déjà, de retards et de surcoûts importants.

    La place de la France est en Europe et pas dans le Pacifique, malgré nos ZEE que nous ne protégeons pas, et nos îles dépourvues de bases aéronavales significatives. Qu’avons nous à offrir là-bas en terme d’alliance militaire ? Comment penser que nous offrons une alternative aux USA ?

    Il s’agit d’un échec commercial très grave (y aura t’il des compensassions ? ), mais surtout d’un recadrage géostratégique à l’échelle du monde. Mais on peut craindre aussi maintenant la multiplication des sous-marins à propulsion nucléaire, et leur banalisation avec des missiles de croisière de plus en plus destructeurs. Un progrès pour la sécurité globale ? Qui peut le penser ?

    La place de la France est en Europe, en prenant du recul avec les provocations militaires des anciens empires qui cherchent à subsister.

    • EBM dit :

      « la France qui refuse d’exporter des sous marins à propulsion nucléaire ne faisait plus le poids » Faux nous allons exporter la technologie au Brésil donc on aurait vendu nucléaire aussi si l’Australie l’avait demandé.

      • Raymond75 dit :

        Ce n’est pas tout à fait exact : les Scorphène vendus au Brésil sont à propulsion diesel, les suivants seront peut être à propulsion nucléaire, mais conçue au Brésil avec ‘assistance’ de Naval Group. On va ‘aider’ les Brésiliens, comme on a ‘aidé’ Israël … mais ils ne seront pas livrés clé en main avec propulsion nucléaire.

        Mais peut être que ce pays totalement corrompu et en état de ruine économique ne pourra pas payer ? Telle est la question.

        • LucienB dit :

          Malgré sa corruption, le Brésil n’est pas en ruine économique, bien au contraire, dans un avenir pas lointain il aura une économie plus grande que celle de la France.
          Le fait est qu’il ne faut pas « aider » le Brésil à construire des sous-marins nucléaires, ce qu’il n’aurait jamais fait sans cette « assistance » française. Ils ne sont pas nos alliés et achètent très peu de matériel de défense à la France. Et même s’ils le faisaient, ce type de technologie ne devrait être transféré à aucun autre pays.

      • LEONARD dit :

        @EBM
        « Afin de respecter le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), la France a fixé une limite rouge : le transfert de technologies s’arrête à la partie non nucléaire du sous-marin. La conception et la réalisation de la chaufferie nucléaire reste exclusivement l’affaire de la marine brésilienne. »
        https://www.usinenouvelle.com/article/naval-group-offre-au-bresil-sa-souverainete.N658479

        Autant dire que le SNA brésilien, c’est pas pour demain….

  96. mouchetoxique dit :

    On ne se plaint pas auprès des États-Unis, et on ne leur dit pas non. Chirac la fait pour la guerre du Golfe 2, on l’a payé économiquement pendant longtemps. C’est le privilège des puissants sur les petits pays. Le malheur de la France, c’est d’être un petit pays habillé dans un costume trop grand . Soi on sourit, soi on devient l’Iran économiquement, triste réalité, mais réalité quand même.

    • Slasher dit :

      Chirac a refusé d’emboiter le pas pour l’Irak et c’est une excellente chose.

      • olivier 15 dit :

        Oui, et il a ensuite été sommé de payer l’Irak par Bush. et le roi fainéant chichi s’est allongé.

  97. Celtibère dit :

    Mais à quoi d’autre pouvait-on s’attendre ? les anglo-saxons ne seront jamais de vrais alliés, ils choisiront toujours leurs partenariats parmi les leurs, surtout avec les cow-boys, quand il s’agit de décisions stratégiques. En réalité, nous sommes bien seuls dans le monde occidental. Raison de plus pour porter nos efforts vers une plus grande autonomie industrielle et technologique en matière de défense.

  98. Bob dit :

    Si cette information devait être vraie, les aussies ont raison de vouloir avoir des SNA car ils veulent la bombe H et l’autonomie nucléaire face au PCC. Le soutien de l’Oncle Sam est versatile et non dénué d’intérêt. J’espère que les aussiers auront la bombe H afin de dissuader le PCC car ils ne peuvent pas compter ni sur les britanniques, ni les frenchys, ni les indiens. L’US Navy est inférieure à la marine du PCC et cela va sans doute s’aggraver dans les prochaines décennies.
    Avoir des SNA et SNLE est indispensable à la survie du régime australien, ils sont isolés et trop faibles industriellement, démographiquement, financièrement. Ils pourraient faire comme pour la reine mère, bénéficier des nouveaux missiles tridents et des vanguard et autres astute.

    Les déboires de naval group avec le perle et du non paiement de la totalité des réparations par de son assureur ont dû refroidir les aussies et le « contrat du siècle ». Les différents accords politico-miltitaires franco-australiens, la présence du PdG de NG pendant plusieurs mois sur l’île continent et la visite dernière des Le Drian, Parly & friends n’ont rien changé. C’est assez étrange que la décision n’ait jamais été évoquée auparavant et les attaques médiatiques faiblement défendues par naval group n’ont pas changé le problème avec le PCC. Les contrats militaires internationaux sont avant tout politiques et le meilleur matériel n’est que rarement payé, si cela peut rassurer naval group. D’ailleurs nous avons des SNA à vendre et des EPR aussi et tout le complexe nucléaire aussi, nous pouvons faire une contre proposition militaro-civil aux australiens. Tout n’est pas perdu.

    • Deres dit :

      Ce changement vient surtout de la pression politique de l’administration Biden. C’est le troisième contrat qu’il récupère de cette manière en intervenant directement dans les négociations. On va se faire défoncer sur tous les contrats export ces prochaines années. Ce genre de magouille politico-industriel est la spécialité de Biden. C’est ce qui lui était reprocher en Ukraine justement.

    • Deres dit :

      Sauf qu’ils vont avoir 8 soums au lieu de 12, avec au moins 5 ans de retard déjà prévu et avec très peu de retour industriel local. Et je ne parle même pas de la maintenance pour des sous-marins presque deux fois plus gros et avec des équipages bien plus importants. Bref, c’est complètement contradictoire avec leur récriminations contre Naval Group au sujet d’éventuel retard, des retour industriel et des prix. Sans compter qu’ils avait déjà du mal a trouver des équipages pour leurs soums … Les australiens ont surtout acheter 50 milliards de dollar une promesse de se faire défendre contre els chinois …

  99. JohnnysAlwaysRunningAround dit :

    Je trouve au contraire que c’est une excellente nouvelle. je rappellerai que ce vendu de Pommelet disait il y a quelques semaines: » »Dans 10 ans, on sera une entreprise franco-australienne. Il y aura plus de 2000 personnes en Australie et on fera partie de la souveraineté australienne » a conclut le PDG du groupe naval de défense »

    Alors oui, nous avons des dirigeants d’une incompétence crasse, avilis et serviles. Je crois qu’il faut désormais prendre acte et se mobiliser pour les sortir définitivement. Je ne peux plus me résoudre à voir mon pays se faire piétiner en Europe et dans le monde par ses soi disants alliés

    J’espère que le SCAF suivra le même chemin. Ca me ferait mal de voir nos technologies donnée à des Allemands qui ne sont et n’ont jamais été nos amis.

  100. Mani dit :

    1) comme nous somme une moyenne puissance nous devons travailler avec la Grande Puissance US pas contre Elle
    Depuis 1945 cela est encore vrai en 2021 mais nous ne l’avons pas tous compris.
    2) l’intérêt du pays est de travailler avec des partenaires à l’intérieur de l’UE pour des coopérations sur pied d’égalité
    3) Naval Group avec son bilan économique va devoir bientôt chercher un acheteur (son nom commencerai t il par F…. à suivre.

  101. m dit :

    Quand on a des alliés pareils, on n’a pas besoins d’ennemis …

  102. werf dit :

    Le plus important dans cette affaire c’est la volonté américaine d’être non seulement le leader stratégique de l’Occident mais également le fournisseur privilégié des alliés du Pacifique et de l’Europe avec la maxime « on vous protège donc acheter américain ». Enfin les Etats-Unis ne veulent pas d’une défense européenne, et même d’une Union européenne, car ils considèrent que l’Europe est toujours leur zone d’influence stratégique face à la Russie et une zone commerciale « dollar » à ne pas négliger pour leurs entreprises. La naïveté et médiocrité de nos dirigeants et leur arrogance, à commencer par celle de Macron, qui poursuit son rêve d’une défense européenne avec une réunion prévue au début de la présidence française de l’UE, ont conduit à cette désillusion. Quant à Naval Group, ils ne savent toujours pas chiffrer un contrat. Ils veulent faire du beurre en passant de 30 à 50 milliards alors même qu’ils ne fournissaient que les coques des sous marins… Qui plus est, ils ont du prévoir « d’arroser » certains décideurs mais vraisemblablement pas les bons, ou moins que les américains. Ainsi va la Fance, en plein délitement à tous points de vues.

    • EBM dit :

      « Quant à Naval Group, ils ne savent toujours pas chiffrer un contrat. Ils veulent faire du beurre en passant de 30 à 50 milliards alors même qu’ils ne fournissaient que les coques des sous marins… Qui plus est, ils ont du prévoir « d’arroser » certains décideurs mais vraisemblablement pas les bons, ou moins que les américains. Ainsi va la Fance, en plein délitement à tous points de vues. » Que pouvait faire Naval Group pour éviter ça? Rien il ne pouvait pas lutter contre les pressions US arrosage ou pas.

  103. Bomber X dit :

    Soyons clairs. Ce revirement était attendu tans le contrat « Attack » avec l’Australie faisait l’objet de désinformation et d’attaques en règle (américaines, allemandes) depuis sa signature !
    Ce fut même étonnant que l’Australie choisisse DCNS à l’époque, alors que les USA poussaient le concurrent japonais et dans une moindre mesure, l’allemand.
    Chronologie des attaques subies depuis le choix de DCNS : https://fr.calameo.com/read/0066696827a0dfda92af2
    Ne pas oublier aussi que DCNS (Naval Group) dans ce contrat, était obligé de travailler avec Lockheed-Martin en charge du système d’arme. Le mariage de la carpe et du lapin en somme, ces deux industriels étant d’ailleurs en guerre ouverte dans le cadre du contrat des frégates grecques, où l’américain semble largué face à la concurrence française et néerlandaise.
    Il semble également que Biden s’investisse personnellement dans les contrats d’armement: L’exemple du F-35 en Suisse est flagrant et les pressions en Inde (Rafale papers) et en Indonésie pour placer Lockheed-Martin au dépend du Rafale sont connues.
    (Indonésie, où en 2013, la NSA utilisait l’ambassade d’Australie pour récupérer des échanges de données sur le pays).
    On peut même avancer plus généralement que les Américains ont pour objectif de détruire, ou au moins d’affaiblir, le tissu industriel de défense français, le seul capable de proposer des produits dans toute la gamme des outils de défense, et donc de concurrencer et tailler des croupières aux géants de l’industrie militaro-industrielle US toujours plus avides de $$$$ !!!
    Et de rêver d’un dirigeant français qui saurait claquer la porte à la face de nos « amis/alliés » à défaut de les gifler comme ils viennent de le faire……… Et si on proposait des coopérations aux Russes ? Aux Chinois ? 🙂

  104. B69006 dit :

    … Et nous Lons continuer, au sein de L’OTAN à servir docilement les intérêts américains, en négligeant la Russie ?????

  105. guig dit :

    Au passage, j’imagine que ce joyeux trio a bien profité du transfert de co.

  106. PeterR dit :

    Mon interrogation :
    – des transferts techno avaient déjà ils été opérés et de quelle ampleur ??

    Pour la clause d’annulation qu’ils vont négocier et surement pas payer c’est un bon deal pour les anglo-saxons. Même plus besoin de nous hacker ou de nous espionner, c’est nous qui leur filon les plan (??)

  107. Mike dit :

    Pour ajouter à la petite histoire, le chantier naval suédois Kockums alors très affaibli avait été racheté par l’Allemand HDW en 1999. C’est ce même groupe allemand qui injectera de la haute technologie pour faire des sous-marins de la marque des objets hyper concurrentiels. Et par un retour de lucidité, la Suède parviendra à récupérer le chantier naval ragaillardi à son profit, puisque Saab Technologies s’en portera acquéreur en 2014, réalisant une très belle opération de remise à niveau du savoir-faire à peu de frais.

    • radionucleide dit :

      faux
      les allemands voulaient étouffer ce concurrent. Ils n’avaient plus de contrat, plus de travail pour les bureaux d’études

      • Mike dit :

        Étouffer un concurrent à l’agonie ?

      • K19 dit :

        @Mike HDW a effectivement investi dans les chantiers Kockums entre 1999 et 2005, mais après le rachat par TKMS en 2005, ce dernier a tout fait pour liquider cet ancien concurrent. Plus de R&D, plus de projets etc. … les suédois ont du y aller au forcing pour reprendre possession de Kockums, via Saab, et éviter que le chantier meurt totalement faute de commandes et d’investissement. Du business à l’allemande, en somme.

  108. Jean jean dit :

    J’espère que ce qui critiquent les états unis et la perfide Albion n’ecrive pas ça d’un iPhone ou on un mac chez eux, ça commence par la les gars..

  109. Courmaceul dit :

    Cette ambiance est loin de déplaire à Pékin. L’histoire n’est pas fini. Mais l’heure est au soulagement sur la France et son gouvernement en sachant bien peu de chose. Tous ces brillants esprits accourant sur le forum : quelle émotion …et quelle odeur.

  110. Voyons dit :

    Bon ok on prend acte de la future décision.
    Fantasmons alors un peu: du coup, la France lance un partenariat stratégique avec la chine qui installe une base en Polynésie. Par la suite, sortie de l’OTAN, la France lance un autre partenariat stratégique avec la Russie (échanges commerciaux et militaires), puis la Russie installe 2 bases marines, 1 à Toulon et l’autre à Brest. De plus, la Chine fait pareil à Brest. Ils en disent quoi les cains-cains et les brit? Ce serait sacrément amusant.

    • Fralipolipi dit :

      @Voyons
      Restez sérieux 2 sec.
      Se fâcher avec de faux-amis, même très lourdement, ne justifie aucunement d’aller pactiser en représailles avec pire encore !
      .
      Dans cette histoire, après la France, il va y avoir 2 autres cocus, dont un totalement tenu par les couilles par les US :
      – les Brits, qui ne sont que des faire-valoir, qui vont se retrouver sans rien à faire dans ce dossier, où tout sera américain, hormis quelques bricoles : les armements sont déjà choisis => US, Lockheed Martin en tête.
      le sous-marin sera lui un Classe Virginia (Cf article de ce jour dans Mer& Marine).
      – Les Australiens, qui ne vont plus rien maitriser industriellement, mais ne vont plus que subir. De surcroit, l’addition va rapidement se saler (pas du tout sûr qu’ils auront les moyens de se payer 12 classe Virginia … loin de là),
      et surtout surtout, cela ne va faire que rallonger les délais pour mise en oeuvre opérationnelle effective d’une sous-marinade de nouvelle génération par l’Australie … si ça n’arrive que pour 20240, cela risque bien d’arriver trop tard.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Fantasmons alors un peu: du coup, la France lance un partenariat stratégique avec la chine ]

      Si vous vous reportez à l’époque de Mitran et de Chiraque vous vous apercevrez que la principale « mônôce côntre la Vrônze  » c’était l’AngloSaxonie Australienne et Néo-Zélandaise .
      La sinistre barbouzerie sanglante du  » Réneubô variore  » cela ne vous dit rien ?
      On va juste se replonger ( SIC !) dans cette époque , j’en prends le pari ! ;0)
      Lisez et écoutez les déclarations . Pour un peu on descendrait au garage pour les écouter sur l’autoradio de sa R18™ ou de sa Peugeot 505™ ! ;0)

    • EBM dit :

      Et dommageable pour nous de devenir la pute de la Russie et de la Chine après avoir été celle des USA.

  111. Mike dit :

    Je viens de lire un article, pour CNN le choix soudain d’une propulsion nucléaire de la part de l’Australie proviendrait d’une pression exercée par Joe Robinette Biden, dans le cadre de la mise en place d’une force navale dissuasive contre la Chine.

  112. Michel dit :

    Avant de dire que c’est la faute d’untel ou untel en France !
    C
    C’est d’abord une décision du gouvernement Australien qui fait un revirement à 180° ! qui va leur couter les indemnités de rupture du contrat ! qui peuvent monter à 20% du montant du contrat, 10 à 15 % est généralement appliqué sur des contrats de cette envergure
    De plus le couts intégralement aux travaux éxécutés par Naval Group et/ou qui ne peuvent etre arreter du jour au lendemain devront etre payé totalement…..
    Par ailleurs, si il y un « problème » avec la Chine, la France n’aura aucun intéret à s’en meler sauf si ces derniers ‘s’approche un « un peu trop de la Nouvelle Calédonie » ce que je ne crois absolument pas car étant tres au sud, étant dans la zone « d’influence de l’Australie et Nouvelle Zélande » de plus obligeant une armada Chinoise à passer dans la zone de Guam , des Iles Marschall « qui sont sous protectorat US.

    Par contre L’Accord FRANZ (France-Australie-Nouvelle-Zélande) qui est un accord tripartite de coopération signé le 22 décembre 1992 à Wellington entre la France, l’Australie et la Nouvelle-Zélande dans l’optique « de coordonner et de rationaliser l’aide civile et militaire aux États et territoires du Pacifique insulaire victimes de catastrophes naturelles ». Pour la France, une structure de veille est ainsi maintenue en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie sous l’autorité des hauts-commissaires dans le but d’intervenir le plus rapidement possible. Côté néo-zélandais, le suivi et la mise en œuvre de l’accord sont suivis par La New Zealand Agency for International Development (NZAID).
    Longtemps mis en sommeil en raison du refroidissement des relations franco-néo-zélandaises et franco-australiennes à la suite de la reprise des essais nucléaires français de 1995, cet accord a été réactivé depuis 2000 , qui est aussi important dans le domaine militaire en particulier pour la surveillance des ZEE de chacun des pays concernées peut etre mis à mal vu le comportement de l’Australie ….Est salement plombé !!!!!

    Apres que les Australiens se débrouillent tous seuls avec ce changement de pieds, ce n’est plus nos affaires …..
    Avec les Anglo Saxons c’est toujours « la meme histoire : fiabilité douteuse » comme d’habitude, et ce n’est pas du à l’attitude française ! arretons de dire que c’est toujours la faute des Français, l’autoflagélation n’est pas une solution en soit.
    Par contre un moment ou l’autre il va falloir vraiment se poser la question de notre appartenance à l’OTAN, pays associé comme la Suède pourquoi pas, membre de l’UE mais pas de l’OTAN comme la Finlande pourqoi pas ?

  113. Ltikf dit :

    Le partage des taches se confirme : a nous l Afrique et le face a face avec la Russie, aux USA et aux oceaniens le face a face avec la Chine… Geopolitiquement ca a du sens, et les contrats d armement suivent. Pas sur d envier les UK qui se baladent vers la mer de Chine loin de chez eux… Ils doivent se souvenir de ce qui est arrivé aux Prince of Wales / Repulse en dec41…

  114. Desquins dit :

    Le fait de resserrer les machoîres de l’étau qui étreint ses alliés montre plutôt la faiblesse qui gagne sur « l’hyper-puissance » américaine.
    L’impossibilité de réagir pour la France démontre aussi son extrême faiblesse dont les seuls atouts ne sont plus qu’un siège au Conseil de Sécurité du « machin » et le potentiel d’incertitude vis a vis de ses « aliés » et de ses adversaires dont elle peut élever le curseur. Encore faut-il acquérir un service de renseignement diplômatique, militaire et économique fiable…
    Des deux il faudra se souvenir.
    La vengeance est un plat qui se mange froid.

    • Mon général dit :

      Siege au Conseil de Sécurité qui n’a jamais servis à rien d’ailleurs…

      • Lothringer dit :

        Et que les Allemands aimeraient récupérer sur notre dos, tellement il ne sert à rien.

  115. Leo dit :

    Les Rafales suisses d’abord, maintenant ça… Avec des allés comme les US, on n’a pas besoin d’ennemis.

  116. Bricoleur dit :

    Les Américains ont leur « mare nostrum » depuis 1945: le Pacifique, avec leur ennemi de l’autre côté: le Chine. Nous, la France ( et l’ Europe ???) nous avons notre « mare nostrum » depuis 2000 ans: la Méditerranée, avec nos ennemis islamistes de l’autre coté. A chacun sa « mare ». Le Pacifique n’est pas notre problème vital ! La Méditerranée, oui. Recentrons-nous sur NOTRE problème immédiat et si proche !

  117. Deres dit :

    C’est la troisième fois que l’intervention politique directe de l’administration Biden détruit un contrat avec l’industrie de défense française (P8 Poséidon avec l’Allemagne, F35 avec la Suisse et maintenant Attack avec les australiens). On en va presque regretter Trump qui ne la jouait pas en traître malgré ses rodomontades publiques. Peut être que Joe n’est pas si endormi que cela. Au contraire, c’est un affairiste expérimenté qui fait à fond les affaires de ses clients nationaux que sont les grands groupes industriels de défense. Il faut donc s’attendre à des années de vaches maigres pour els grands contrats et pas que dans la défense. L’administration Biden va intervenir en sous-main dans chacun d’entre eux pour faire des pressions politiques en faveur des industriels américains. Pour les allemands c’était pour éviter des rétorsions automobiles, pour les suisses sur le secret bancaire, pour les australiens de grandes promesses de soutien contre la Chine. Autrement dit des promesses politiques qui ne coûte en fait rien. On peut oublier le Rafale en Finlande et en Inde, les frégates en Grèce, cela sera probablement négocié en coulisse avec l’administration Biden.

  118. Thaurac dit :

    D’abords saisir l’omc car il n’ai pas normal les anglo saxons se foutent pas mal des contrats des autres pays, malgré les appels d’offres gagnés ou les contrats signés!
    Souvenez vous sous obama du marché des ravitailleurs gagné par airbus, boeing gueule, politique intérieure, on annule l’appel d’offres, obama jure l’équité à sarko, mais boeing gagne…La suisse, la belgique, les hélicos polonais, stop ça suffit
    Biden qui après nous avoir mis le vibro dans le cul , nous traite « d’amis indispensable » se fout de nous!
    Il faut emplyer avec les anglo saxons , la réiprocité car on ne sera jamais admis dans le cercle des five yeyes!
    Sortie du commandement de l’otan
    Interdication au pays de l’otan et aux navires de guerre anglo saxons de relacher dans nos ports (dom tom compris)
    Utiliser le droit de véto contr eux à l’onu
    Se déclarer neutre par rapport aux ennemis des anglo saxons tout en sanctuarisant par le nucléaire tactique et celui de masse, nos possessions (dom et tom et métro) Surveillance vigilante , armée de nore ZEE pour tout le monde
    Achat du fer et charbon à la russie ( stop australie)
    S’en tenir aux regles strictes du brexit, ce squi sucitera le binz en iralnde et écosse, en profiter pour dire que la france soutien l’indépendance de ces pays y compris le Quebec
    Fromenter un sentiment anti anglais en espagne au sujet de gilbraltar et soutenir la revendication espagnole
    Voir les accointances du maroc , qu’on a porté à bout de bras, qui écoule son excès démographique chez nous et qui vire dans le giron ricain…
    Les petites tapes dans le dos de biden ou autre, ça suffit!
    Faut voir cela avec les députés qui je pense ne seront pas contre!
    J’en aurais une sacré liste, car pour se faire respecter, faut pas faire semblant et arrêter cette diplomatie du consensus

    • LucienB dit :

      Ne soyez pas nerveux. Notre grand leader Micron va construire l’Europe de la défense ! Nous remettrons toute notre technologie militaire à l’Allemagne et notre souveraineté aux Américains. Et nous serons des guides touristiques heureux dans le plus grand musée du monde.

  119. Patadouf dit :

    Au-delà de l’aspect commercial, partenariat stratégique, me viens la question… Ne sommes nous pas mis brutalement devant la triste réalité que nous n’inspirons plus confiance, que notre avenir à moyen long terme est considéré comme trop incertain pour s’engager à nos coté sur des projets de cette importance ?? Ajoutant la-dessus la délicate considération que nous porte les cow-boys…

    • LucienB dit :

      C’est vrai. Les Américains pensent que la France sera détruite à moyen terme par l’immigration islamique. Tout le monde sait que l’avenir de la France sera sombre.

      • Courmaceul dit :

        qui c’est « tout le monde » ? Les extrêmes droiteux qui vont encore se vautrer en 2022 ? Vous vendez quoi comme daube ? La fin du cocufiage US pour le remplacer par le proxénétisme russe ? C’est ça votre « ambition » ?

        • LucienB dit :

          Non. La France doit être neutre, indépendante et souveraine. Même si nous sommes petits, nous devons conserver notre dignité. Je n’apprécie pas la position de soumission que nous avons actuellement.

          Et si notre destin est d’être vassaux, mieux vaut être vassaux des Américains que d’être vassaux des Russes ou des Chinois. La Russie est en fait un pays en faillite. Les Chinois seront une superpuissance et nous devons être prudents avec eux.

      • destin dit :

        est-ce que tu comptes dans le lot des « tueurs » islamique les milliers de soldats musulmans que l’on peut voir dans beaucoup de cimetieres militaire FRANÇAIS .

        • ScopeWizard dit :

          @destin

          Argumentation totalement irrecevable .

          Primo , il n’ y a aucune re-contextualisation donc aucune remise en perspective par rapport à une époque donnée ; ce qui se résume à du baratin censé faire son effet mais qui en définitive tombe à plat .

          Secundo , mettre en avant tous ces soldats musulmans morts pour la France alors qu’ en réalité ils n’ étaient non seulement pas les seuls , mais détail gênant , tout comme beaucoup d’ autres soldats en ces temps si troublés et violents ils ne sont pas morts pour la France mais plus prosaïquement en essayant de sauver leur peau ou plus noblement , celle de leurs camarades d’ unité s’ il en restait quelque chose .

          Contrairement au soldats de l’ Empire du Soleil Levant , à partir de 1943 les soldats Nazis n’ ont pas fait mieux , excepté peut-être la plupart de ceux de la SS .

          C’ est sans doute beaucoup moins glorieux quant aux motivations , mais c’ est ainsi .

          Bref , faut pas trop se la raconter histoire d’ enjoliver ce qui serait somme toute d’ une grande normalité pour ne pas dire banalité .

  120. Thaurac dit :

    Dans le monde il y a les five eyes puis les autres
    Malheureusement même en europe on a des chevaux de troie, plus les brits mais la pologne par exemple….

  121. Expression libre dit :

    America first, surtout dans les affaires économiques et dans le commercial. J’ai toujours sur ce site vilipendé les US, Trump ou Biden, c’est pareil. Biden, c’est pire, il a tout l’establishment américain derrière lui, c’est à dire les gros intérêts du complexe militaro industriel. Je vilipende aussi les Allemands, attention avec le SCAF! Pour remercier Biden de sa position sur le gazoduc Nord Stream 2, ils sont prêts à tout, ils ont même commencer à acheter américain. Nous sommes seuls, il est temps de réindustrialiser la France. Quant à la perfide Albion, rien d’étonnant. Pour l’Australie, la Chine!!! Tout le monde aura compris que c’est un faux prétexte.

  122. farragut dit :

    Naval Group aurait bien fait de s’inspirer de l’expérience de Dassault Aviation en Finlande en 1990. L’appel d’offres stipulait explicitement un monoréacteur pour réduire le coût du cycle de vie, pour au final choisir le Boeing F/A-18 biréacteur… Ou l’inverse pour la Suisse… 😉
    Ne jamais croire les soi-disant « clients » qui écrivent des contrats en anglais !
    Et ce n’est pas en américanisant le nom du groupe que cela fait plus sérieux. Au contraire, les anglo-saxons préfèreront toujours les originaux aux mauvaises copies, même si les américains d’aujourd’hui n’ont plus grand chose à voir avec les Pilgrim Fathers qui avaient fui l’Angleterre trop dissolue à leur goût ! Et ce n’est pas parce que l’Amiral de Grasse a permis de bouter les Anglais hors des Etats-Unis naissants avec les canons débarqués de sa flotte que les Français d’aujourd’hui seront mieux considérés.
    (Ne pas oublier que l’Angleterre a subi un régime « Taliban », avec interdiction des représentations théâtrales, bien avant l’Afghanistan !)
    Un peu de RETEX, même ancien, ne nuit point aux négociations commerciales, en toute connaissance de cause !

    Au fait, a-t-on des nouvelles des dédommagements du gouvernement australiens aux aborigènes, en compensation des « désagréments » dus aux explosions nucléaires atmosphériques faites pour l’Angleterre en plein « désert » australien ? Plus près que Mururoa, non ?
    https://www.liberation.fr/planete/1995/09/12/les-vieux-demons-nucleaires-de-l-australie-de-1952-a-1957-douze-essais-britanniques-a-l-air-libre-on_144335/

    Pour @Scope Wizard, quand j’entends « Australie », je repense à « Beds Are Burning » de Midnight Oil… Emouvant, quand des Australiens se souviennent aussi de leur passé !
    https://www.youtube.com/watch?v=_2I9QNU_u_k
    https://lyricstranslate.com/en/beds-are-burning-nos-lits-sont-en-train-de-br%C3%BBler.html

    • ScopeWizard dit :

      @farragut

      Hello ! 🙂

      Oui , d’ eux celle que j’ apprécie beaucoup est celle qui suit :
      https://www.youtube.com/watch?v=X9eap_cKLP4

      Effectivement , mais depuis beaucoup d’ eau a coulé sous les ponts ; à présent , l’ Australie qui se sent en première ligne menacée par une Chine aussi décidée à monter en puissance que revancharde , vient de faire un choix politique lui permettant de se mettre sous la protection des USA ; pour nous et ce contrat c’ est évidemment la douche froide , glacée même , et la preuve que les US n’ ont rien à foutre de nous ( dans le sens que nous les gênons plus qu’ autre chose donc aucun scrupule à nous piétiner et d’ autant plus que la France exporte en direction du Nouveau Monde certaines denrées alimentaires , il plane donc une menace sur une fermeture du robinet ) autrement ledit contrat n’ aurait pas été l’ objet d’ un tel revirement , les USA nous auraient laissé exister tout en assurant une protection ( par intérêt stratégique qui fait qu’ à ce jour l’ Australie est réellement en première ligne ) à cette terre Australe qui va de toute façon autant leur servir de base arrière que faire tampon , tel est l’ enjeu et il paraît énorme au point que la France ne peut rien proposer d’ aussi fort que ce parapluie US .

      Tenez , de la bande à Garrett je rajoute ceci 😉 :
      https://www.youtube.com/watch?v=G9VjTYnLyvM

      Prenez soin de vous ! 🙂

  123. Hon dit :

    https://youtu.be/T5RlLetlz1A

    Faudrait se tourner vers la Chine et la Russie

  124. Monier dit :

    Des amis comme les US et la GB c’est pire que des ennemis. Clairvoyant, le Général avait anticipé tout cela en sortant la France de l’Otan. La France devrait plutôt regarder vers l’Est, nonobstant la galère de l’U.E.

    • Thaurac dit :

      L’est vaut pas mieux, fascisme de gauche, politico mafieu bref , culte de la personnalité russie, chine, cdn etc…
      A l’Est, rien de nouveau ( tient j’ai déjà entendu ou vu ça? »

    • Courmaceul dit :

      « en sortant la France de l’Otan. » Monier devrait plutôt regarder les livres d’Histoire.

  125. Edouard dit :

    Tout ça pour dire, cela n’empêchera pas à nos brillants gouvernants de continuer à discourir à coup de « nos amis austaliens », « nos amis américains »… j’en passe et des meilleurs. On est les seuls au monde à être amis avec tout le monde – sauf la Turquie ;0) – et on voit ce que ça donne.

  126. Edouard dit :

    Un partenariat avec les américains, je peux le comprendre. Par contre, un partenariat stratégique avec les britons qui n’ont presque plus de flotte et qui sont à des milliers de km, je vois pas trop.

    • vno dit :

      Pour reprendre le pistage de nos SNLE comme dans les années 70-80 au profit des américains si on vote mal au conseil de sécurité.

  127. Lakolo dit :

    2 revirements majeurs au profits des intérêts US: la Suisse et son F35 / PATRIOT et maintenant l’Australie.
    Posons nous les questions de savoir pourquoi.
    Les US ont la mainmise sur toutes les communications et échanges internet, même sécurisées.
    Palantir récupère tout et translet à la CIA.
    Nous sommes trop bavard et diserts dans nos échanges. Voilà le résultat.
    Par ailleurs, les UK qui ont quitté l’UE jouent aussi leur carte stratégique.
    A suivre mais M Biden cache bien son jeu.

    • sentinelle dit :

      Il est sénile et n’est pas aux commandes c’est l’état profond qui dirige .

      • lucas dit :

        Et 1 demeuré de plus persuadé que ses fantasmes pour des réalités, 1…!

        En même temps quand on se cultive en regardant des séries ou en passant des heures sur Facebook…

  128. frédéric JEAN dit :

    après les tigres les soum. que les ricains les anglais et les australiens se frittent avec les chinois mais sans nous.

  129. Félix GARCIA dit :

    Watch in full: Biden, Johnson and Morrison announce Aukus alliance, nuclear-powered submarine deal
    https://www.youtube.com/watch?v=O9OSbXjuqUU

    Mais cet enfoiré se fout de nous en plus !

    « Indeed, this effort reflects the broader trend of key european countries playing an extremeley important role in the Indo-Pacific. France in particular, already as subtantial Indo-Pacific presence and is a key partner and ally in strenghtening security and prosperity in the region »

    Mais ! Mais !

    Si on perd la Nouvelle-Calédonie en 2021 en plus de ça … il n’y aura plus de doute, Emmanuel MACRON aura été le pire chef de l’histoire de France à mes yeux.
    Et le pire, c’est que je m’attends pas à ce que les autres fassent mieux …
    On est pas sortis de l’auberge …

  130. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ L’Australie torpille le français Naval Group en optant finalement pour des sous-marins à propulsion nucléaire ]

    Tant qu’ils ne les utilisent pas pour ravitailler les terroristes indépendantistes Calédoniens comme on a pu l’entendre à l’époque de Djack Chiraque* et de Ponsse … ;0)

    * HiroChirac™ pour les Aussies … ;0)

  131. Aldo dit :

    Et quand la France a annulé la vente des deux Mistral à la Russie ? On a été plus corrects nous ? Vous croyez qu’on n’est pas passé pour des c… ?

    • Courmaceul dit :

      on a envahi un pays entre temps Maccione ? Pour le con, ne cherchez pas trop loin, vous allez vous perdre.

  132. Alex dit :

    Des amis comme les US et la GB c’est pire que des ennemis. Clairvoyant, le Général avait anticipé tout cela en sortant la France de l’Otan. La France devrait plutôt regarder vers l’Est, nonobstant la galère de l’U.E.

    • Courmaceul dit :

      La France n’est jamais sorti de l’Otan mon petit moujik de service. Le koulak avait anticipé Budapest ? Prague ?

    • Edouard dit :

      Vous oubliez que Macron se rêve en anglo-saxons… Il devait autant tripper sur sa prof d’anglais que sur la prof de français.

    • Formi_gny dit :

      On est jamais sorti de l’OTAN , seulement de son commandement intégré

  133. Barfly dit :

    L’Australie commence à sentir le souffle de la Chine dans son dos, et si un jour les choses venaient malheureusement à déraper, elle sait qu’elle ne pourra compter que sur un allié robuste dans la région, les USA et certainement pas la France qui se ferait écrabouiller avec ses 8 Fremm. Du coup l’Australie achète aux US ! Voilà voilà…
    C’est cruel pour nous mais c’est juste une preuve de plus que nous ne représentons pas grand chose sur l’échiquier du monde.

  134. Alex dit :

    Nos partenaires de l’Otan n’ont de cesse que de nous affaiblir financièrement, politiquement, militairement ; pourquoi donc continuer à subir ces outrances ???

  135. Alex dit :

    AU vues de la débâcle des américains en Afghanistan, l’Australie devrait réfléchir avant de confier sa défense au USA.

  136. SAM dit :

    Au final on aurait peut-être dû respecter les contrats sur la livraison des Mistrals avec les Russes…
    En outre je pense que les futurs conflits seront, pour notre part, moins intense que prévu. Fût-ils situés dans la zone Indo-Pacifique.

  137. grinch dit :

    De toute façons il va falloir se préparer a perdre nos ZEE du Pacifique , car nous ne représentons plus rien. Avec combien ? 6 SNA en tout et combien en ordre de marche ? A part l’arme nucléaire et encore, nous n’avons plus les moyens de nous défendre ! nous faisons partie des roquets , nous pouvons aboyer mais plus mordre , a causes de moyens sous dimensionné . La France est elle prête a faire la guerre pour un mottu pris de force par un autres pays ? Je ne pense pas . Et dire qu il y a 100 ans le gouvernement de l’époque se demandais si une cinquantaine Frégates serait suffisant pour défendre nos territoires ultramarin.

  138. grinch dit :

    Aux vues de ce qui c’est passé avec l’Australie, ATTENTION aux programmes chars et d’avions , entre autre , étudié avec l’Allemagne . J ai bien peur qu’ il nous faille beaucoup de vaseline.

  139. Courmaceul dit :

    Il y a deux semaines, les ministres de la défense et des affaires étrangères des deux pays cosignaient une déclaration louant tous les bienfaits de la coopération entre la France et l’Australie. La suite aidant, je voudrais vivement remercier le PM australien d’avoir rappeler à la France que les racines de ce pays sont dans les bagnards et les prostituées venant du Royaume Uni. Ce qui ne déplaira pas à Bojo ! Ni d’ailleurs certains « patriotes français » toujours friands de mauvaises nouvelles pour la France et grands donneurs de leçons aux gouvernants. Sans eux, la France ne serait pas ce qu’elle est. 🙂

  140. AlphaPrimaris dit :

    Il y a quelques temps de cela, j’écrivais mon dégout en commentaire de l’un de vos articles au sujet de nos militaires, civils qui cherchent une reconnaissance malsaine auprès de nos «  » »alliés » » » occidentaux. Avant que quelques mangeurs de hot dog dont j’ai oublié le pseudo sautent sur leurs claviers pour défendre l’Oncle Sam.

    Les US ne veulent des vassaux. C’est comme le terme collaborateur que l’on a vu fleurir en entreprise pour désigner de simples exécutants aux ordres. On peut appeler cela des « Alliés ». Ils défendent leurs intérêts et ceux de leurs sociétés avec toutes les armes qu’ils possèdent. Enchainant de belles réussites depuis des années. De bonne guerre.

    Certains devraient chercher à protéger avec la même énergie les intérêts de la France – face à des ennemis, tels que les USA, le RU, nouvellement l’Australie, l’Allemagne, la Russie ou encore la Chine – plutôt que rêver d’une tape sur le dos, d’un mot gentil avant d’obtenir un su-sucre.

  141. Qui ça ? dit :

    Annonce de la Nouvelle-Zélande relayée par l’AFP:
    « La Nouvelle-Zélande, qui interdit ses eaux à tout navire à propulsion nucléaire depuis 1985, a d’ores et déjà annoncé que les futurs sous-marins de son voisin et allié australien ne seraient pas les bienvenus chez elle. »

  142. Qui ça ? dit :

    Le premier sous-marin classe Attack était censé entrer en service en 2030 soit une fin de chantier dans 5-8 ans.
    En faisant désormais appel aux Américains, les Autraliens auron-t’ils leur premier nouveau sous-marin dans un si court délai ?

  143. Philippe dit :

    D’abord pourquoi Naval Group ?
    Il faut savoir tout à la fois rester français et parler aux anglo-saxons. De ce point de vue GIN (pour Groupe Industriel Naval) eut été préférable !!!

    • Franchouillard dit :

      D’accord avec vous, Philippe.
      Avec les Anglo-saxons (ainsi d’ailleurs qu’avec nos voisins saxons) toute complaisance est interprétée comme un signe de soumission.

  144. Vinz dit :

    1) C’était bien la peine de se rebaptiser « Naval Group » à coup de millions…
    2) Le pire de cette histoire : apparemment aucun service n’a rien vu venir. Si c’est le cas y a un pb avec nos rens – après le Mali, et l’Afghanistan, ça commencerait à faire bcp de raté.

    • Courmaceul dit :

      Pour l’Afghanistan, quels étaient les pays dans la confidence ? Pour les deux autres pays, je me pose la question suivante: on savait ou pas ou on sait tu ? Désolé, suis parano. 🙂

  145. vrai_chasseur dit :

    Objectivement, France et Australie ont mis en place collectivement les conditions d’un échec de ce deal.

    – Fondamentalement l’Australie a eu tort de se rêver en puissance maritime régionale par simple transfert de technologie (il faut beaucoup plus que ça) et la France a eu tort de l’encourager dans ce sens. Il y a eu beaucoup d’arrogance et de naïveté partagée dès le départ. Toutes les difficultés récentes visant à ‘dé-risquer’ le contrat viennent en grande partie de là : NG découvre jour après jour que l’objectif est hasardeux, voire impossible.

    – Il eût mieux valu sécuriser ce contrat avec un accord parallèle de défense tripartite France – USA – Australie. Les 3 pays ont des intérêts relativement alignés dans le Pacifique et un tel accord aurait été mis sur pied sans grand risque, compte tenu de la nature privilégiée de la relation entre Marine Nationale et US Navy. Cela n’a pas été fait, hélas.

    Il faut garder la tête froide, américains et anglais ne font pas de francophobie primaire. Ils surfent surtout sur un contrat mal né et en dynamique d’échec, ce que les australiens ont commencé à réaliser en voyant les grandes difficultés de NG à établir un plan de transfert de technologie qui tienne la route.

    – Pas sûr que les français soient les plus perdants dans l’histoire, au long cours. Le transfert de technologie des sous-marins classiques était déjà un doux rêve éveillé des australiens, alors avec des sous-marins nucléaires, c’est devenu de l’utopie pure et simple, qui va reléguer pour longtemps l’Australie au rang de supplétifs de second rang des USA.
    Très prosaïquement, l’Australie va devenir une sorte de base navale et logistique géante de l’US Navy dans le Pacifique, où ses futurs sous-marins arboreront certes le pavillon australien mais prendront la mer – ou pas – au bon vouloir des américains.
    Le pavillon australien sera devenu un genre de pavillon de complaisance : navires ‘basés et immatriculés en Australie’ mais opérés par des équipages bi-ou tri-nationaux, majoritairement US vu les compétences pointues nécessaires à bord en particulier les atomiciens.
    Les australiens se sont rêvés grands kangourous, la réalité les rattrape et les remet à l’état de petits wallabies.

    • Nenel dit :

      @ vrai chasseur,
      Très bonne analyse…
      Je pense également la même chose. Les Australiens deviennent comme les Rosbeefs des 2ème couteaux. C’est ce que l’on appelle un contrat de sous traitance. Les Américains se font payer leurs vaisseaux par leur propre allié.
      Quant à nos Zélites…. leur naïveté n’a d’égale que leur traîtrise.

  146. werf dit :

    Cette affaire n’est pas finie car les américains feront pression sur l’Allemagne pour qu’elle achète des F35 et elle pliera. L’avenir de la coopération européenne en matière de défense pour le SCAF et le char du futur sont déjà compromis car la majorité des pays européens choisiront le parapluie américain et ce qu’il implique, favoriser des matériels américains déjà opérationnels à des projets européens qui ne verront le jour que dans 25 ans au mieux. Macron prendra une 4ème claque en la matière. Le conseil de défense européen, prévue en janvier 2022 sous présidence française, sonnera pour lui l’hallali de son rêve.

  147. Expression libre dit :

    Incroyable cette naïveté de nos dirigeants et surtout de Macron qui tenait encore Biden dans ses bras lors du dernier G7. Il suffit de lire les sites spécialisés sur la Défense y compris celui-ci pour comprendre que le quidam de base est loin d’être naïf. E. Macron paie aussi ses mamours avec Trump en 2017. L’establishment US derrière Biden et Clinton ne l’a pas oublié même si c’est anecdotique dans cette affaire où le business US prime. Et arrêtons de vendre la peau de l’ours, l’Egypte n’a pas encore payé l’acompte pour sa future commande de Rafale. Qui dit paiement de l’acompte dit commande. On le sait tous.
    https://bourse.fortuneo.fr/actualites/dassault-aviation-gagne-1-5-apres-les-nouvelles-previsions-9008338

  148. granit dit :

    Tout à fait, cette délégation d’utilisation de SNA US sous australian flag est en direction de la Chine et son expansionnisme maritime.

  149. Ghostrider dit :

    @ barfly … oui mais on nous fait croire qu’on est encore une puissance globale, et que macron s’évertue à s’enfoncer dans une Europe de la défense qui n’existe pas et juste un fantasme depuis 20 ans. .. que de la com et du déni .. macron stratégiquement est vraiment une bille alors qu’il est très intelligent pour promouvoir sa pomme

  150. Krixus dit :

    Il ne faut pas que la France joue la jeune fille effarouchée, nous avons eu le même comportement avec les deux fameux navires que nous devions livrer à la Russie et que notre grand Président Hollande a dénoncé le contrat….sous pression américaine..!!!

  151. GAYE dit :

    C’est pourtant simple à comprendre. Les australiens ne paient pas pour des sous-marins qui dans tous les cas n’inversent pas le rapport de force avec la Chine. Les australiens paient pour que les USA interviennent en cas de besoin. Et cela la France ne peut pas l’offrir car la France ne fait pas le poids.
    C’est aussi simple que cela. Le sujet islamiste est hors sujet. La qualité des sous-marins ou le transfert de techno c’est du blabla.