Un missile de la défense aérienne syrienne est tombé dans les environs du site nucléaire israélien de Dimona

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

106 contributions

  1. Thaurac dit :

    Je crois que pour les batteries anti missiles israeliennes, la trajectoire et le point d’impact est estimé, et s’il n’y a pas de risque à l’impact, la batterie ne tire pas, car ça coûterait un bras pour tirer sur chaque roquette lancée par le hamas, par exemple!

  2. Nike dit :

    Il me semble que ce n’est pas la première fois qu’un missile patriot se vautre en essayant d’intercepter un autre missile. Sauf erreur de ma part, la dernière fois que j’en ai entendu parlé c’était en Arabie Saoudite.
    Bon cela dit il y a peut-être une erreur humaine la derrière.

    • Momo dit :

      Dans tous les cas cela ne fait pas bon genre et les israeliens les premiers doivent s’en préoccuper grandement.
      Entre s400 et patriot il n’y en a pas un qui soit au niveau des prétentions affichées. A part le prix sans doute.
      Le Client a-t-il le droit de réclamer?

      • Bikoro dit :

        @Vieille Moumoute Ramono toujours dans sa logorrhée… Mais enfin, une petite lumière peut parfois sortir des ténèbres de son crâne comme ici : « Dans tous les cas cela ne fait pas bon genre et les israéliens les premiers doivent s’en préoccuper grandement ». Eh oui, le ciel israélien n’est pas inviolable… Des missiles qui s’écrasent dans les jardins et autres espaces, ce n’est pas la première fois que ça arrive, mais on feint de ne pas voir. Le Domaine du Verre n’est pas aussi efficace que cela, parfois il a des trous de mémoire aussi, la propagande est rattrapée par la réalité.

    • John dit :

      35 km de la centrale en question, en plein milieu du désert.
      La question est de savoir si oui ou non le missile a été détecté, si il l’a été, est-ce qu’il y a eu un tir, si ce n’est pas le cas, est-ce que la raison du tir non réalisé est que simplement, la zone de retombée en plein désert ne constituait aucune menace, et que si menace il devait y avoir, ils avaient le temps de réagir.
      Quant à Israël, ils comptent sur les missiles Patriot dans leur système de défense.
      N’oubliez pas le succès du système Patriot lors de la Guerre du Golfe dans la protection notamment d’Israël. Et n’oubliez pas la complexité de ce type de système, d’autant plus pour Israël ou divers systèmes de défense sont intégrés. Il n’y a pas un seul pays qui couvre aussi largement son espace aérien et qui est capable de traiter tant de menaces au même moment. Il y a potentiellement des rattés. Mais celui-ci n’en est pas forcément un.
      ….
      Pour plus de détails quant à leur système de défense:
      1. HIMAD (high to medium air defense) Patriot – défense contre des menaces type avion et missile balistique
      2. Arrow missile – missile israélien conçu pour bloquer les missiles balistiques dans la stratosphère
      3. David Sling Missile (Advanced medium to long ranfe atmospheric missile defense interceptor) – capable de faire face à des missiles balistiques tactiques, missiles de croisière avancés, des roquettes de gros calibre, des drone, des avions de chasse et des bombardiers.
      4. Iron Dome – système de défense « courte portée » pour faire face aux roquettes, à l’artillerie et aux bombes guidées

      Le contexte étant complexe, il faut faire la lumière sur cette situation.
      J’espère simplement de mon côté que la Suisse contacte Israël au plus vite pour avoir des réponses et prendre cela en compte si ça devait être nécessaire dans l’évaluation du Patriot et du SAMP/T

  3. Fralipolipi dit :

    Le système Patriot (le plus répandu chez nos alliés – OTAN et autres) semble cumuler les trous dans la raquette (Cf les autres exemples de manque de réaction en Arabie Saoudite).
    Faut-il s’inquiéter ?

    • Too dit :

      Pas dit que le S-400 fasse mieux.
      Avec les guerres de « j’ai la plus grosse », on connait les specs et deux trois vidéos triées sur le volet.

    • themistocles dit :

      Le système Patriot n’a jamais été vraiment fiable ou performant. Seul le PAC-3 a des performances intéressantes en antibalistique. Pour le PAC2, les systèmes récents ( type ASTER-PAAMS, S-300) sont bien plus performants. Illustration, les lanceurs doivent tous être orientés dans la même direction , le système couvrant environ 120 degrés. Un changement d’orientation prends 30 minutes environ. Après, la qualité des opérateurs a bien évidemment une importance. Israéliens et Saoudiens ne sont clairement pas dans la même catégorie .

      • Cricetus dit :

        @themistocles
        Le Patriot est le seul système ayant réussie à ce jour des interceptions de missiles au combat, les autres (S-300 et Aster) c’est seulement sur le papier des brochures ou lors de rares essais dans des conditions optimales. Quand a l’orientation des lanceurs ça a peut d’importance: la menace ballistique n’est en principe pas tout azimute

        • themistocles dit :

          Attention à la propagande, la quasi totalité des interceptions attribuées aux Patriot pendant la guerre du golfe n’en ont pas été. D’un taux de plus de 80% on est ensuite passé à 70% , puis à 40 % et maintenant à 25 % selon certaines sources. Et ce au fur et à mesure que les informations se révélaient. Bon , après , 25% c’est toujours mieux que 0 . Pour les interceptions par les israéliens, Iron Dome ne repose heureusement pour eux, pas que sur les Patriots. Pour la défense balistique, je vous rejoins, elle est généralement directionnelle. Mais ce n’est valable que pour les PAC 3, soit un lanceur sur 3 ou 4 en moyenne ( les bataillons sont mixtes) . En défense aérienne de zone, si l’axe d’attaque est contourné, ou qu’il s’agit de drones, ou de missiles de croisières, comme pour l’attaque contre les installations pétrolières saoudiennes, les Patriots sont inutilisables. Gênant pour un matériel de ce prix…

    • Félix GARCIA dit :

      Tout dépend :
      Crazy low missile intercept by Patriot system over Jazan, Saudi Aramco Site
      https://www.youtube.com/watch?v=otKLP-Qa5ic
      #Saudi​ #Houthi​ rebels launched ballistic missiles & drones towards #Jizan​ #Arabia​ #Houthi​ #Yemen
      https://www.youtube.com/watch?v=ovAQCHmmNzQ

  4. Carin dit :

    Jusqu’à présent lorsqu’un patriot se vautrait en Arabie saoudite, nombreux sont ceux qui défendaient la thèse que les servants saoudiens n’étaient pas très bons!!! Malgré que ces batteries sont servies par des américains… mais ça ils ne voulaient pas l’entendre!
    Aujourd’hui ce même patriot se vautre et rate l’interception d’un S200… pour le coup ce sont bien des israéliens qui servent ces batteries, et on ne peut tout de même pas soupçonner ces derniers d’êtres très moyen!! Donc le problème vient du missile patriot qui même dans sa version 3, semble ne toujours pas être au point… j’invite nos amis américains à sérieusement se réveiller, et à se sortir les doigts, parce qu’il se pourrait bien qu’ils aient grand besoin de ces missiles… ils ont d’assez nombreuses bases dans ces régions, et ce serait criminel que des boys meurent à cause du mauvais fonctionnement de ces engins.

    • Visual dit :

      Je pense que vos amis américains vont soigneusement étudier votre invitation et vos conseils.

    • Pravda dit :

      « Une enquête préliminaire sur l’incident a révélé qu’aucune interception réelle n’avait été effectuée », a ainsi indiqué le général Hedi Zilberman, le porte-parole de Tsahal.
      Ont-ils lancé un Patriot ou pas? Était-ce nécessaire de lancer un ou plusieurs missiles à 3M€/pièce pour un missile partant dans le sable ?
      Si ils ont lancé un Pac-3 (ou plusieurs), sans interception, ça peut-être positif pour nos industries (SAMP/T)

      • Cricetus dit :

        Le SAM-5 est tombé dans le désert à… 30 km « à coté » de la centrale.
        https://www.timesofisrael.com/rocket-alert-sirens-sound-near-dimona-blasts-felt-in-central-israel-jerusalem/

        • Frank dit :

          @ Criterius Si « timesofisraël » le dit, le sujet est clos. La Pravda fonctionnait ainsi.
          C’est probablement un très vieux missile qui s’ennuyait, Russe évidement, qui est parti tout seul (Chaleur? Lassitude? Ennui?), et, défiant sa trajectoire balistique prévue, s’est offert quelques écarts.
          Son chant du cygne, le bougre, et qu’il se soit abimé à …30 kms de Dimona n’est qu’une coïncidence.
          Et il s’est amusé à narguer les Patriot, en plus, ce coquin.
          Mais comme chacun sait, Dimona est spécialisé dans l’étude des perches du Nil, Israël se moque du TNPP, avec le support financier de son parrain, et la RFA repentante lui offre des SM.
          La ligne de crédit victimaire entretenue depuis 70 ans a ses limites, nul n’oublie, mais nul n’est responsable aujourd’hui. Simple calcul de générations.
          On pourrait commencer à tenter de régler nos problèmes, déjà?
          Ca commence à faire chier, cette manière de s’inquiéter des problèmes lointains, en ignorant ceux de l’hexagone. Vous êtes rentier, @Criterius?
          Méfiez-vous, vous êtes la cible idéale à venir…
          Et 30 kms, c’est peu.
          .

          • Cricetus dit :

            @Franck
            « Et 30 kms, c’est peu. »
            Pour un missile c’est trés loin.

          • fabrice dit :

            Israël n’a pas signé le TNPP. Il n’est donc pas partie prenante. L’Iran, elle, l’a signé et le viole tous les jours.
            En 1950, Israël dépendait des subsides étrangers, OK. En 2021, non. Mettez vos infos à jour.
            On ne fait pas une politique avec des préjugés rances et des infos vieilles de 40 ans.
            En 1970, l’UE représentait 30% de l’économie mondiale, en 2020 moins de 15% et ça baisse tout le temps. En 2040 on représentera moins de 10%. La représentation au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU (les 5 permanents) n’a plus aucun sens. Pourquoi la France et pas l’Allemagne, le Japon, l’Inde, le Brésil ? On ne devrait pas trop abuser de la Cour Pénale Internationale et du « droit international ».
            Quand au Monde arabo musulman, pardon mais il est dans quel état ? Le Liban, la Syrie, l’Irak, la Tunisie, la Somalie, le Yémen sont des pays ruinés. L’Algérie est en voie de faillite et pas que financière. L’Iran n’a pas investi un kopeck dans l’infrastructure civile depuis 40 ans, sécheresse, effondrement des sols, épuisement des nappes, infrastructure vieillote, des avions civils en pièces détachés, une misère généralisée, une explosion de la drogue, de l’hypocrisie (la jeunesse dorée « islamique » c’est putes, facs US, yachts, alcool et drogues…) https://www.europe1.fr/international/en-iran-la-jeunesse-doree-drague-et-boit-loin-des-preoccupations-sociales-3544778 (ces cons utilisent instagram pour étaler son bien être, c’est un peu comme les Palos, « Gaza c’est auschwitz help », tu vas sur les réseaux sociaux (instagram, facebook, airbnb) c’est malls, maisons de rêves, hôtels de luxe, restaurants servant du homard, hommes obèses pesant le quintal….https://www.bridgesforpeace.com/the-gaza-they-do-not-want-you-to-see/ Bref tu comprends que l’aide internationale n’arrive pas chez les pauvres et à qui va profiter la levée des sanctions en Iran (ne pas oublier les rétrocommissions et Occidentaux businessmen de l’humanitaire, à Gaza c’est patent, il y en a qui ont un intérêt matériel à ce que le gaspillage de l’aide continue, je parle par exemple d’une ex haute responsable européenne de l’aide à Gaza dont la famille possède un hôtel de luxe qui loge les humanitaires….Un suisse maintenant viré qui a embauché sa maitresse et qui aimait voyager en classe business avec elle et visiter les hôtels de luxe dans toute la région « pour Gaza ») ….
            Aujourd’hui les mouvements évangéliques ont pris une ampleur considérable en Amérique Latine, le catholicisme très lié aux dictatures et aux élites et en totale perte d’influence.
            L’Union Européenne n’est plus du tout le centre scientifique du Monde, celà se voit clairement dans le nombre de licornes (start up dans le hi tech récente valorisé plus d’un mds de $) ou dans le classement des universités; Si vous allez dans les facs US, les meilleurs sont souvent asiatiques, pas européens. Aujourd’hui le hi tech américain aux USA est indien (hindou), juif, chinois, les WASP sont minoritaires. D’où la sensibilité « démocrate » des GAFA.
            Bref les cartes se rabattent vite et le Quai d’Orsay « politique arabe de la France » « protectrice des catholiques » n’a rien, mais alors rien vu venir.

  5. Bob dit :

    Les israéliens avec le retrait de l’Oncle Sam va s’en prendre plein la gueule comme les Saouds. Cela va faire mal quand les théocrates perses et les baassistes vont augmenter leur guerre asymétrique (avec des attaques sans pavillon) cela va faire des dégâts surtout avec du nuke en jeu.
    Le système Patriot est incompétent comme lors des attaques contre l’Arabie Saoudite, la Corée du Nord et le tsarat doivent se frotter les mains. Mais l’Iron Drome a failli, c’est plutôt surprenant.

    • Michel dit :

      Rien que par sa puissance aérienne, Israël peut « vautrer » n’importe quels pays dans la région y compris l’Iran, la preuve ils font voler leurs appareils au-dessus de la Syrie quand ils veulent et ou ils veulent malgré la présence des Russes…..
      A moins d’être fou il ne faut surtout pas jouer à ce jeu-là ….

      • Bikoro dit :

        @Michel. « la preuve ils font voler leurs appareils au-dessus de la Syrie quand ils veulent et ou ils veulent malgré la présence des Russes….. », En êtes-vous certain? Pourtant p
        as besoin de pénétrer dans l’espace aérien syrien pour toucher une cible se trouvant sur le territoire syrien.

        • Michel dit :

          Oui :
          « http://www.opex360.com/2019/11/20/israel-dit-avoir-mene-des-frappes-de-grande-ampleur-contre-des-sites-militaires-iraniens-en-syrie/ »
          « http://www.opex360.com/2019/01/21/laviation-israelienne-frappe-lunite-iranienne-al-qods-et-la-defense-anti-aerienne-syrienne/ »
          et ils y en d’autres …..

    • Captain Pif dit :

      Sauf que l’on ne sait absolument pas si l’Iron Dome a été mis en action… Quant aux théocrates perses et aux baassistes, c’est plutôt pour eux que je me ferais du souci… Quoiqu’en fait non…

    • Thaurac dit :

      Ils ont leur propre système actif out niveau et n’ont pas besoin de ceux des usa,.

    • fabrice dit :

      Bob
      Si vous regardez l’économie des deux pays, l’économie la plus vulnérable n’est pas forcément l’israélienne.
      Pour information le missile est tombé à 40km de Dimona….

    • Nelly Coptère dit :

      Les Patriots, ce n’est pas l’Iron Dome. Ce sont deux systèmes différents.
      La défense aérienne israélienne est multi-couches et se compose de divers systèmes, dont les Patriots.

      L’Iron Dome n’a visiblement pas été utilisé, mais on sait qu’il ne fait feu que lorsque le missile à intercepter menace de tomber sur une zone peuplée.
      Pour le Patriot, je ne sais pas, mais s’ils l’ont customisés à leur façon, comme ils le font avec les avions, alors peut-être…

      D’ailleurs, je ne comprends pas bien ce que veut dire « aucune interception réelle n’avait été effectuée ». Un missile a été tiré mais a manqué sa cible ? Aucun missile n’a été tiré ? Et si oui, était-ce volontaire ou accidentel ?
      On verra si d’autres infos sortent à ce sujet.

    • ruffa dit :

      La tu délire mon petit gars : La Syrie est un tas de ruines quand à l’Iran sa force aérienne est nullissime !

  6. Eric83 dit :

    « Étant donné son importance, ce site, où est un chantier est en cours en vue… »
    Pfff….
    Le festival court toujours !
    Rare est un article sans boulette !!!
    Les remarques ne vous concernent probablement pas tellement vous êtes bons !…

    • Novice dit :

      Vous n’avez qu’à demander un remboursement sur l’abonnement que vous payez tous les mois pour accéder à ce site ahahaha

    • Momo dit :

      Va t’amuser sur l’équipe, ils t’attendent pour corriger thuram dans ses sms

    • fabrice dit :

      Votre commentaire inutile et arrogant n’est pas lui même sans « boulette »….

    • olivier 15 dit :

      @Eric 83: ça devient psychotique…. Ceci dit, si vous vous adressez à Mr Lagneau, il n’y a pas de « S » à « bon ». Vous devriez également intervenir sur tous les commentaires écrits avec les pieds. Je le fait quand on ne comprend plus rien du texte, parce que cela devient du manque de respect ( souvent de la part des trolls ). Et en plus, ça vous divertira. Buvez frais et sortez faire un tour. 😉

      • GELASE dit :

        « si vous vous adressez à Mr Lagneau »….en Français c’est M. Lagneau, pas Mr, abréviation de mister….

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Eric83,

      Mouais, un mot en trop sur un texte qui en compte plus de 500.

      Une question : c’est vous sur cette photo? https://i.pinimg.com/564x/79/39/44/79394475762d8079e2f40e5496cc44d2.jpg

      • Eric83 dit :

        Quel humour… Hahaha…
        Relisez donc vos textes avant de publier, ce sera plus agréable pour tout le monde.
        Encore une fois il n’y a aucun reproche sur le contenu mais seulement sur la forme. Et les critiques ont le but d’améliorer ce qui est déjà fort appréciable et intéressant.

    • Czar dit :

      Merci pour ta contribution, ricou, la prochaine fois, tente toutefois de te fendre d’un comm où tu cumulerais pas fautes de français (un festival, ça « continue », ça « court » pas, et la forme idoine serait « rare est L’article ») et fautes d’orthographe (le taulier n’étant ni schizophrène ni partie indivisible de la Sainte Trinité, te sens pas forcé d’user du pluriel), ça renforcerait un peu ta street credibility, même si l’anonymat du net sert de réceptacle utile à quelques courtes hontes.

    • Sempre en Davant dit :

      Merci Maître Capello!
      A vous lire sur votre blog!

      Si vous voulez ouvrir un blog d’orthographe avec des exercices nouveaux en ligne au même rythme et prix que les articles d’Opex360 vous m’aurez comme client.
      Réjouissez vous.

    • Courmaceul dit :

      z’avez un TOC vous !

  7. Ah Ca ! dit :

    Conclusion :

    Les Israéliens ont beau faire croire qu’ils sont les meilleurs et invincible, preuve est démontrée qu’ils sont en réalité extrêmement vulnérables. Leur hyper puissance à la Goliath vient de perdre un gros morceau du mythe Israélien. Ils sont Goliath et ses voisins arabes représentent David…

    Israël n’est en réalité qu’un ogre aux pieds de cristal chinois.

    • Too dit :

      Faudra prendre le Prozac avant de faire dodo ce soir hein ?

      Ce qu’il faut comprendre en conclusion (et dans le pire des cas) c’est qu’un équipement acheté par les Israéliens (et qu’ils ne produisent pas eux même donc) à merder.
      donc ? Bah en fait ca change pas grand chose…

    • tschok dit :

      Un missile Patriot loupe sa cible, ce qui n’est pas si rare, et vous en déduisez qu’Israël est au bord de l’effondrement.

      Moui…

    • Nelly Coptère dit :

      Israël n’a jamais prétendu être les meilleurs et invincibles.
      Vous avez vu jouer ça où ?
      Contrairement à vous, ils n’ont pas qu’une grande gueule et disent pas le genre de stupidités confondantes auxquelles vous êtes coutumier. Eux, ils agissent, et la plupart du temps, ne font aucun commentaire.

      Comme tous les gens de votre espèce, il n’y a que ceux qui rêvent de voir Israël mordre la poussière, qui se tapent une petit plaisir solitaire à chaque fois qu’un israélien glisse sur une peau de banane, en faisant un commentaire du genre « Ah ah !! Vous voyez bien qu’ils ne sont pas invincibles !! »

      C’est vous et vous seuls qui en faîtes un pays et une armée « invincible », chaque fois que vous pensez pouvoir démontrer le contraire en vomissant votre rancœur sur les forums, boursoufflé de haine que vous êtes contre tout ce qui touche de près ou de loin au judaïsme en général, et à ce pays en particulier.

      A force de lire vos commentaires, je me dis que vous n’avez que ce que vous méritez: vous êtes écœuré, dégouté et vert de rage qu’Israël ait toujours eu l’avantage militaire sur ses gentils voisins pacifistes, humanistes et démocrates. Vous fulminez de rage à l’idée que personne n’ait encore réussi à les foutre à la mer.

      Et bien je n’ai pas de bonnes nouvelles pour vous: vous allez finir par en crever, car ce n’est pas demain la veille qu’Israël sera rayé de la carte, comme les formidables mollahs iraniens que vous soutenez systématiquement vous le promettent à longueur de propagande. Ah ça… c’est certain !

      • Czar dit :

        « Contrairement à vous, ils n’ont pas qu’une grande gueule »

        AHAHAHAHAHAHAHAHAHHAAHAHAHHAHA !!

        laule.

        • Nelly Coptère dit :

          Il a beau s’appeler Czar, il est con comme Brutus (le chien de mes voisins)

          • Czar dit :

            C’est ‘Czar’ pas  »César’, l’effort intellectuel pour pondre cet excellent jeu de mots qu’est ton pseudo, digne d’une reparution de l’almanach Vermot aura manifestement submergé tes capacités cognitives de shabbat-boumeur autant que la protection aérienne ichraélienne lorsque de frétillantes roquettes du Hamas font leur aliyah en Palestine occupée.

      • tschok dit :

        Nelly, je me permets de truster votre com rapport à une autre discussion sur la libido:

        Les gars, notez l’emploi de l’expression « qui se tapent une petit plaisir solitaire ».

        C’est ça la libido, c’est pas que sexuel pur. On peut se faire des plaisirs solitaires sur un plan psychologique.

        Et en fait, on le sait. Ce qui se traduit par des expressions comme « se faire un petit plaisir » etc, qui ne s’appliquent pas à des trucs sexuels.

        Là par exemple, c’est le fait de rêver de voir Israël mordre la poussière ou glisser sur une peau de banane qui, dans la phrase de Nelly à propos de Ah Ca! provoque le petit plaisir en question. Et c’est vrai qu’il y a dans ce que dit Ah Ca! une sorte de jubilation qui laisse croire qu’il se fait plaisir lorsqu’il fantasme l’effondrement d’Israël.

        Voyez?

        Eh ben ça c’est de la libido.

        • Nelly Coptère dit :

          @Tschok,

          J’avoue être très flattée que vous puissiez me prêter autant de finesse et de subtilité d’esprit, et je vous en remercie.
          J’avoue également avoir eu la vile envie, l’espace de quelques secondes, de laisser croire que vous aviez effectivement bien explicité ma pensée et mon raffinement stylistique.

          Cela dit, je me dois d’être tout à fait honnête…

          Je parlais bel et bien d’une branlette 🙂

      • Ah Ca ! dit :

        @Nelly… un petit non très gai je note… et les autres trolls américains: too, tschok

        Il faut arrêter votre masturbation intellectuelle.

        Je n’ai absolument rien contre Israël dans ses frontières de 1967. Tout peuple a droit à sa nation (ce que l’on nous refuse de nos jours en France par les même qui défendent Israël version 2021), néanmoins la Palestine appartiens aussi aux palestiniens qui sont en réalité de même sang et origine que les juifs Israéliens.

        Ils n’ont qu’a s’entendre entre eux, et à Israël de rendre ce qu’elle a volé.

        Rien de plus et rien de moins. Je défendrai Israël le jour ou elle retourne dans ses frontières de 1967 qui sont les seules reconnues internationalement.

        Ainsi soit-il.

        • Nelly Coptère dit :

          Quand on vous met votre caca sous le nez, à savoir votre aversion du judaïsme, inutile de vous rabattre sur un autre sujet. C’est voyant !

          Vous pouvez toujours essayer de vous faire passer pour un type bien avec ce dernier commentaire, qui se veut tout en mesures, ceux qui vous lisent régulièrement savent bien à quoi s’en tenir. Notre hôte Mr. Lagneau a d’ailleurs déjà été obligé de modérer certains de vos posts, parce qu’ils puaient l’antisémitisme à plein nez. Je pense en particulier à l’une de vos proses, dans laquelle vous vous êtes oublié, en parlant de la population israélienne comme des « termites et cafards » de Netanyahu. Je vous avais d’ailleurs répondu.
          http://www.opex360.com/2021/04/22/un-missile-de-la-defense-aerienne-syrienne-est-tombe-dans-les-environs-du-site-nucleaire-israelien-de-dimona/#comment-751518
          Puis, votre commentaire a été supprimé, tout à fait légitimement, d’ailleurs.

          Par ailleurs, si vous voulez vraiment évoquer les frontières de 1967….
          Les voisins arabes d’Israël avaient massé leurs armées à la frontière, avec la certitude d’en finir une fois pour toutes. Ils caressaient le même rêve que vous. Israël savait qu’elle n’avait aucune chance contre une attaque coordonnées de toutes ces troupes. Tsahal a alors saisi sa seule chance de salut: l’effet de surprise, en attaquant en guise de défense. Au final, les syriens, jordaniens et égyptiens en ont pris plein la gueule, et ont perdu des territoires, et notamment le Golan, qu’Israël a décidé ensuite d’annexer.

          Bref, l’histoire des mouvements de frontières depuis que le monde est monde.

          Et pour la énième fois, au jour d’aujourd’hui, la Palestine n’existe pas. Elle existera le jour où elle aura un siège permanent à l’ONU et sera reconnue par une majorité de démocraties.

          • Ah Ca ! dit :

            Mort de rire,
            Je n’ai pas à me justifier.

            @Chère Nelly

            Vous êtes une bien piètre menteuse. (Nelly étant un prénom féminin).
            Vos accusations diffamatoires envers mes propos et ma personne sont pour le moins regrettables. Sans mentionner que vos attaques sont des arguments mensongers et fallacieux.

            Bien que je reconnaisse qu’une petite quantité de mes posts sont pour le moins provocateurs et de temps à autre censurés, à vous de les comprendre si vous en avez les moyens intellectuels.
            En aucun cas, je ne peux être accusé d’antisémitisme ni de racisme. Ma caricature du comportement des politiques Israéliens commence et s’arrête à « un comportement de petit boutiquier ».
            Que je sache, 99% de mes condamnations concernent les politiques Français vendus à l’idéologie socialiste des Euronouilles pro Otaniens qui se traduit concrètement à de la traitrise envers ma nation et celle de mes ancêtres, La France.

            Je vous mets à défi de trouver un de mes écrits où je m’en prends aux habitants d’Israël ou d’un autre pays malgré que certains en Israël sont sans aucun doute des extrémistes religieux, personnages sulfureux dont toute personne censée se doit de remettre en cause leurs réelles motivations donc, la véracité de leurs prétentions. C’est leurs problèmes pas le mien.
            Je suis un fan d’Eric Zemmour, ça vous dit ?

            Vous vous contredisez avec le manque de flegme d’un coupable. La Palestine est reconnue, a un siège à l’assemblée générale de votre l’ONU et aurait déjà un état si votre pays hautement démocratique l’Amérique ne mettait pas son veto à la création d’un État palestinien.
            Vous dites que la Palestine n’est pas reconnue et je vous rappelle que la seule frontière d’Israël reconnue à l’ONU est celle de 1967… Il faudrait savoir, car vos propos sont ouvertement à géométrie variable.

            J’en conclue que vos mensonges et accusations ne concerne que vous.
            Le fait que vous ayez recours à des mensonges éhontés démontre votre incapacité à contredire avec de véritables contre-arguments les propos que je mets en avant.

            Je vous remercie, vos attaques gratuites prouvent la justesse de mon raisonnement et que j’ai du toucher la corde sensible des petits boutiquiers qui veulent coute que coute conserver leurs biens mal acquis.

            À bon entendeur, Salut !
            Prenez quelques vacances à Antibes si vous en avez les moyens, je soupçonne que vous avez grand besoin.

    • Sentinelle dit :

      On a vu cela depuis sa création ! Aucune guerre perdue ! Çà alors !

    • Clavier dit :

      Ce n’est pas demain la veille qu’ Israël sera mise en danger par l’armée de ses voisins …..

    • Captain Pif dit :

      Ben… Un missile ancien qui a raté sa cible initiale et tombe en panne de carburant dans le désert, ça prouve la vulnérabilité d’Israël??? Surtout que dans la foulée quelques sites de DAA syriens ont été détruits? Si vous êtes sérieux, nous n’avons visiblement pas la même perception des choses…

    • Thaurac dit :

      « Israël n’est en réalité qu’un ogre aux pieds de cristal chinois »
      S’il te le met là où je pense, tu verras que le pied est lourd !

    • Courmaceul dit :

      vous voudriez que IL ait votre vie ? Comme je vous comprends.

  8. bluesmartini dit :

    En même temps le Patriot n’a jamais réussi à toucher grand chose. Pendant la guerre d’Irak on estime entre 0% et 10% de réussite. Aucun Scud n’aurait finalement été touché. Alors un missile à la trajectoire erratique ce n’était même pas envisageable qu’il réussisse.

    • Bouli dit :

      vous croyez vraiment que depuis 30 ans, les capacités du patriot ne se sont pas améliorées ?

  9. Desty dit :

    Ce n’est pas très clair de savoir si les attaques aériennes israéliennes ont eu lieu avant ou après en représailles ou les deux… Si elles ont eu lieu seulement après, pourquoi Damas tirait des S200 ? Pour l’entrainement ?

    Parallèlement, les Américains sont en train de débarquer en force au Liban pour y surveiller la frontière syrienne. Est-ce que ça fait partie des accords de Viennes ?

  10. Prof de physique dit :

    Je trouve la réaction israélienne limite stupide.
    Ce missile ne visait pas les installations nucléaires. Les officiers qui commandent les batteries syriennes ne sont peut être pas des idiots complets. On sait depuis Tchernobyl que les nuages radio-actif ne s’arrêtent pas aux frontières, surtout dans le cas d’un aussi petit pays qu’ Israêl grand comme deux ou trois départements français.
    De plus des représailles sont évidement à attendre.
    Ce missile avait une trajectoire incontrôlée sur la fin.
    Je sais qu’il y a un état de guerre latent entre la Syrie et Israël.
    Mais en rajouter, risquer l’escalade, n’est pas une bonne idée.

  11. Matt dit :

    Si la Syrie , le Hezbollah ou l’Iran voulais détruire la centrale de dimona , il le pourrais facilement , car l’Iran a amélioré grandement ces missiles , de plus l’Iran a des missiles icbm , Israël devrait faire la paix avec ces ennemis car le patriot est une passoire , la guerre entre l’Arabie Saoudite et le Yémen l’a demontrer , les frappes de l’iran sur les bases américaine en Irak aussi , les s200 qu’ont la Syrie ont été amélioré par la Russie , leur radar aussi , ils faut que les belligérants arrêtent ce jeu dangereux pour les populations présentent dans la région .

    • Michel dit :

      « de plus l’Iran a des missiles icbm » oui et alors Israël à aussi des missiles balistiques, mais avec en plus des ogives nucléaires si affinité….. Ils ne sont pas comme l’Iran il ne le chante sur le toit…
      De plus leur puissance aérienne « vautre » l’Iran quand ils veulent….

    • Carin dit :

      @Matt
      Désolé de devoir vous brimer, mais je pense que si les Mollahs iraniens avaient les moyens de détruire ce site, ils l’auraient déjà fait…
      vous avez oublié un détail.. l’iron dôme est bien plus performant que ce que vous pensez… ce patriot n’en fait pas partie, et il était en test sur insistance des américains. On peut considérer que le test n’est pas concluant, et que le patriot ne fera pas partie du dôme.

  12. Fafou dit :

    Moi. Je suis plutôt curieux de savoir avec quel appareils, les sémites ont riposté ?
    Leurs merveilleux D35 i (peut être le seul modèle de la daube qui fait presque bien, le « i ») F16, F15 ou drones

    • Courmaceul dit :

       » les sémites ont riposté ? » Curieuse expression.

      • Fafou dit :

        Les sémites sont un ensembles peuple partageant une base commune pour leurs langages.
        Si il y a anti sémite, il y a sémite, rien de curieux

        • Pravda dit :

          Sémites, ça n’englobe pas aussi les arabes ?

        • Cricetus dit :

          @Fafou.
          Vous dite « les sémites ont riposté »
          L’usage de ce terme est très inapproprié et n’est pas innocent:
          Il existe deux définitions:
          Soit c’est une définition « ethnologique »: populations originaires d’Asie occidentale.
          Factuellement: la population syrienne serait elle aussi largement d’origine sémite. Donc selon vous « les sémites ont ripostés… en bombardant d’autres sémites »…. C’est idiot ce que vous avez dit là.
          Soit une définition française familiere péjorative pour parler des personnes de confession juive et là ça ressemble a du racisme et c’est complétement hors de propos.

        • Courmaceul dit :

          l’antisémitisme repose sur la haine des peuples « partageant une base commune pour leurs langages. » ??? Vous l’avez dit à Dreyfus ? Je penche chez vous pour un sentiment anti-juif peu assumé au point de s’affranchir de la genèse de l’antisémitisme au XIX ème siècle. Un peu de zyklon mon fafounet ?

  13. BerryShone dit :

    Site nucléaire entièrement construit par la France à l’époque (environ 1955-1965); réacteur EL120 diverge en 1962; usine PUREX souterraine (6 étages) par Saint-Gobain nucléaire puis une autre boite quand De Gaulle tape du poing sur la table, mais l’appareil d’état ne suivra pas entièrement; première bombe A opérationnelle vers 1966

  14. Gérard dit :

    Il y a une personne qui a dit que les avions israélien peuvent survoler la Syrie , c’est faux , Israël tire ces missile depuis son territoire , car la Russie l’empêche de survoler le territoire avec les s400 et s300 , la Syrie n’est autorisé qu’à utiliser les s200 , par contre la Syrie a les informations des radars de la Russie , donc ils savent exactement quand un avion ou un missile s’approche du territoire , il suffirait que la Syrie tire des milliers de missiles dont l’Iran l’a fourni , pour donner de graves dégâts à Israël , c’est pour cela il faut qu’Israël fasse la paix et collabore avec la Syrie c’est la meilleure solution , commencer une guerre sera très dangereux pour la région , ce n’est pas normal qu’un simple missile s200 tombe proche d’une centrale , cela discrédite complètement la DCA des israélien et des américains .

    • Ion 5 dit :

      @Gérard
      « cela discrédite complètement la DCA des israélien et des américains »
      Cela ne discrédite rien du tout. Le missile 5V21, 5V21A ou le 5V28 est antiaérien. Ce n’est pas un « SCUD ». Sa trajectoire qui n’a rien de balistique est est difficilement prévisible, surtout quand il est hors contrôle.
      Rapide et manoeuvrant (probablement trop pour le Patriot)*, il n’emporte qu’une petite charge militaire au vu de son poids complet (220 kg dont 90 d’explosif) pour un engin de 7 100 kg et ne représente donc qu’un danger limité pour les installations au sol.**

      Bref, sa grosse taille c’est pour emporter beaucoup de carburant et le dépenser pour aller loin, vite et manoeuvrer fort pour (essayer de) toucher sa cible.
      * le missile soviétique irait jusqu’à M:8 contre 2.8 à 4 suivant les versions du Patriot.
      ** je ne sais même pas s’il se déclenche à l’impact (au radar de proximité, si…).

    • Polymères dit :

      Ceci expliquant sans doute la raison du pourquoi les syriens ont abattus un avion russe et que ces derniers qui ”empêchent” Israël d’agir , l’ont accusé de se servir d’eux…
      La réalité Gérard, c’est que les russes ne font rien d’autre que de la communication à vocation dissuasive mais n’iront pas abattre des avions israéliens ou américains pour empêcher une frappe sur une cible en Syrie.
      La Russie se préserve également bien d’utiliser ses armements par peur d’un échec dans une interception, comme pour le Patriot. Ils ont mis trop d’efforts de communication autour de ces systèmes pour en faire une arme psychologique et dissuasive qu’il ne faut pas remettre en cause, d’autant plus qu’il y a de juteux contrats à concrétiser…
      Le S300 qui ne serait pas possible d’utiliser, mouai…

  15. Kevin Rude dit :

    Installations nucléaires à portée de tire?! Une salve et c’est Mururoa dans ta tetê! Je ne pense pas que cela soit un hasard après l’attaque du site nuke iranien, ça ressemble plutôt à un message… Les chiites n’hésitent pas non plus à attaquer des bases US en Irak. On se demande bien pourquoi. Et oui, toute action entraine une réaction, et les chiites ont quelques comptes à régler. Pourtant en mode loi du talion les israéliens sont connaisseurs, sauf que la vengeance n’a pas copyright.

    • Bouli dit :

      ce ne sera jamais Mururoa … il n’y aura jamais la masse critique, qui n’est pas si facile à obtenir

  16. Rantanplan dit :

    Ce qu’en dit le site israélien menapress.org
    (photos visibles sur le site)
    Ce qui s’est passé cette nuit est extrêmement grave pour Israël (012204/21) Version imprimable
    Analyse
    jeudi, 22 avril 2021

    Par Stéphane Juffa
    Michaël Béhé, Jules Mazouz et Jean et Ilan Tsadik ont participé à cet article

    Lundi après-midi, Israel Aerospace Industries (IAI) annonçait le succès de ses essais à grande échelle du système d’interception d’avions et de missiles Barak. Hier, dans un article lumineux, Jean Tsadik mettait en garde contre le triomphalisme, rappelant qu’aucun système d’interdiction aérienne n’était parfaitement hermétique. Aujourd’hui, Tsahal, le ministère israélien de la Défense, l’Establishment de la Défense, l’industrie israélienne de la Défense et le monde politique sont en émoi : le Khetz, le fleuron de notre bouclier antiaérien, n’est pas parvenu à intercepter un missile antiaérien syrien datant des années 60, qui a explosé par erreur à 20km du complexe nucléaire israélien de Dimona.

    C’est effectivement préoccupant.
    Commençons par les faits avant l’analyse : A 01h38 locales, ce jeudi matin, des chasseurs-bombardiers du Khe’l Avir, l’Aviation israélienne, ont tiré une pluie de missiles air-sol – probablement la dernière évolution du Dalila – sur différents objectifs à proximité immédiate de la capitale syrienne.

    Certains missiles ont frappé des entrepôts situés entre Damas et le Golan, d’autres, des dépôts de la banlieue ouest toute proche, d’autres encore, au nord de la capitale.

    La nuit précédente, celle de mardi à mercredi, peu après minuit, plusieurs explosions ont secoué les magasins de la Troisième division gouvernementale syrienne, dans ses retranchements fortifiés au nord et au nord-est de Qalamoun. A 70km au nord-est de Damas.
    Ces raids vérifiés du Khe’l Avir avaient pour objectif d’oblitérer les armes et les munitions transportées récemment d’Iran et entreposées en ces lieux.

    Toutes les cibles ont été atteintes, tous les entrepôts et les armes détruits, aucun appareil ou missile israélien n’a été abattu, endommagé ni approché par la Défense Contre Avion (DCA) de l’ennemi. Les media qui prétendent le contraire ne savent pas de quoi ils parlent ou participent à la propagande de guerre du régime de Bashar al Assad.

    Lors de l’attaque de la nuit dernière, les servants des batteries antiaériennes déployées dans la région de Doumeir, à 10km de l’extrémité nord-est de Damas [carte], ont tiré de nombreuses salves de missiles intercepteurs en direction des missiles et des avions du Khe’l Avir.
    Les intercepteurs étaient des SA-5 (code de l’OTAN, S-200 d’après la dénomination du fabricant soviétique). Ces engins et leur système sont antédiluviens, ils datent des années 60 et ont été massivement déployés pour la première fois en 1966 le long des frontières de l’URSS d’alors.

    Actuellement, en Russie, on ne trouve plus de S-200 ailleurs que dans les musées [photo]. Ils pèsent 7 100kg, transportent une ogive de 217kg, et mesurent près de 11 mètres. Les SA-5 se déplacent à une vitesse maximale de Mach 4, soit presque 5 000km/h et sont capables de parcourir jusqu’à 400km.

    Mais ils sont totalement impuissants lorsqu’il s’agit d’abattre des avions modernes et encore moins des missiles de croisière rapides. A moins d’une erreur de pilotage, comme cela n’est survenu qu’une seule fois à un équipage hébreu depuis le début de la Guerre Civile Syrienne, le 10 février 2018. Ce jour-là, nous perdions un Soufa [héb. : tempête], un F-16 ; l’équipage s’en était sorti après avoir actionné ses sièges éjectables.

    La taille, le poids et le système de guidage ne permettent pas aux S-200 la maniabilité requise pour courser des cibles de ces genres. Ils appartiennent à la conception des missiles intercepteurs telle qu’elle prévalait dans les années 60. Par exemple, on sait aujourd’hui qu’il est inutile, même pénalisant, de faire appel à 200kg d’explosifs pour abattre un avion ou un missile. Comme indiqué par Jean Tsadik dans son article d’hier, les Barak de dernière génération emportent des ogives de 60kg au maximum (dans certains cas, de 25kg), et leur poids total est égal à celui des seuls explosifs transportés par le SA-5.

    La grande capacité d’emport du S-200 a toutefois permis d’équiper certaines versions de bombes atomiques tactiques.

    Une bombe atomique tactique est, selon la définition adéquate de Wikipédia « une bombe A ou bombe H destinée à un usage sur le champ de bataille ou en arrière de celui-ci, visant des cibles tels des quartiers-généraux, des concentrations de troupes, des bases militaires, des moyens logistiques, des navires et avions de combat et pouvant être portée par une vaste gamme de vecteurs. Elle produit une explosion d’une puissance variant entre 300 tonnes et 300 kilotonnes. Les médias anglophones utilisent régulièrement le terme « mini-nuke », qui n’a aucune référence officielle ».

    Le S-200 est capable de délivrer une bombe atomique tactique d’une puissance de 25 kilotonnes, contre 15 à celle d’Hiroshima, pour avoir un outil de comparaison. La puissance destructive de la bombe d’Hiroshima est considérée comme médiocre ; si elle a tuée des dizaines de milliers de personnes, c’est uniquement parce qu’elle a explosé sur le cœur d’une grande ville.

    La nuit dernière, les SA-5 tirés contre les avions du Khe’l Avir étaient des simples missiles intercepteurs très surannés transportant des explosifs non-nucléaires. L’un de ces missiles, après avoir manqué sa cible, a poursuivi son chemin et est devenu balistique « par erreur ». Ces fusées peuvent alors atteindre une altitude maximale de 40km, soit en plein dans la stratosphère, bien plus haut que l’altitude à laquelle volent les avions. L’avion-espion américain U-2, produit entre les années 1955 et 1989, atteignait 21 300 mètres, pour disposer d’une référence.

    Il a très probablement parcouru les quelques 320km qui le séparaient de Dimona en ligne droite, passant au-dessus de la ville jordanienne d’Irbid, puis à quelques kilomètres du centre de Jérusalem. Sa trajectoire était totalement incontrôlée, le missile antiaérien a simplement poursuivi sa route en suivant le cap qu’il avait adopté lors de son envol.

    Il a fini par exploser environ 5 minutes après son décollage tout près du village bédouin d’Abou Qoureinat, à 19km au sud-est de Beersheva, 8.5km au nord-ouest de Dimona, 23km au nord-ouest du réacteur nucléaire israélien et du centre de recherche qui l’entoure, et aussi, à moins de 4km d’une très grande base aérienne du Khe’l Avir, l’une des plus importantes d’Israël.

    Il convient de mentionner que les sirènes d’alerte ont retenti à Abou Qoureinat et dans la région, ce qui indique que les radars d’interception avaient identifié le SA-5, l’avaient localisé et avaient correctement calculé son point d’impact.

    Tsahal a lancé un ou plusieurs Khetz en direction de l’intru, mais il, ou ils, ont manqué l’interception, comme l’admet un communiqué de l’Armée israélienne.
    Le bruit de l’explosion a été entendu jusqu’à Jérusalem et à Modiin, respectivement à 73 et 83km de l’impact.

    Un grand spécialiste israélien des missiles, Uzi Rubin, a déclaré à ce propos que « la trajectoire d’un missile antiaérien errant lors d’une descente involontaire est très difficile à suivre.

    Les systèmes de défense aérienne israéliens sont en théorie capables d’effectuer une telle interception avec une préparation appropriée, mais elle se situerait à la limite de l’enveloppe de ses capacités ».

    La Ména confirme les dires d’Uzi Rubin qui ne décrivent cependant pas une situation uniquement théorique. Nous précisons que le 17 mars 2017, quatre chasseurs-bombardiers du Khe’l Avir ont été pris pour cibles par des SA-5 au cours d’une mission de bombardement de cibles autour de Palmyre, dans le désert syrien. Trois intercepteurs après avoir manqué les avions étaient également devenus balistiques. Deux s’étaient écrasés dans de zones inhabitées de l’Etat hébreu, mais un autre, qui se dirigeait vers une zone très peuplée du pays, fut intercepté par un Khetz.

    Le 1er juillet 2019, un autre S-200 errant tiré depuis la Syrie sur des appareils israéliens a touché la République de Chypre du Nord, soit la partie de l’île d’Aphrodite occupée par l’Armée turque. Le missile avait explosé au sol vers une heure du matin près du village de Vouno, à 20km au nord-est de Nicosie.

    La nuit dernière, immédiatement après l’explosion du missile syrien vers Dimona, des chasseurs-bombardiers à l’étoile de David ont pris l’air et sont allés attaquer des batteries de S-200 situés à Doumeir. Toutes les installations et les missiles visés, y compris le lanceur qui a tiré le SA-5 sur Dimona, ont été totalement anéantis.

    Cette attaque comme celle qui s’était déroulée plus tôt dans la nuit ont causé des morts dans l’Armée gouvernementale syrienne. Notre camarade Michaël Béhé annonce entre 12 et 14 morts, dont un officier de l’Armée alaouite des al Assad, ainsi que 18 blessés.

    La plupart des personnels décédés et blessés étaient des servants de missiles. C’est la première fois depuis le mois de février que des militaires syriens sont visés et atteints lors de raids du Khe’l Avir.

    En oblitérant ces objectifs, Tsahal a voulu passer les messages aux Syriens selon lesquels le fait de tirer sur des avions hébreux n’est pas anodin ni admissible, même s’ils les manquent. Que leurs missiles sont inefficaces contre nos appareils. Que nous sommes capables de les détruire à notre convenance. Qu’il est de leur responsabilité de détruire leurs missiles en vol avant qu’ils ne deviennent balistique. Que le fait de s’attaquer – intentionnellement ou non – au territoire d’Israël entraîne la mort des agresseurs à très brève échéance.

    Nul doute que les soldats syriens se rappelleront quelque part dans leur subconscient de l’avertissement d’Israël la prochaine fois qu’ils tireront sur l’un de nos appareils.

    Mais cela ne résout pas le problème d’Israël. Un missile primitif – une véritable « casserole volante » selon un général d’aviation à la retraite avec lequel j’ai discuté ce matin –, capable de véhiculer une charge nucléaire a transpercé nos défenses comme une motte de beurre.

    Nous avons échoué à défendre la zone la plus sensible et la mieux protégée de notre pays.

    On pense avec effroi à ce qu’il serait advenu si les 200kg d’explosifs avaient atteint le réacteur. Ou les centaines d’ogives stockées – selon des sources étrangères – dans le sous-sol du centre de Dimona.

    Des questionnements urgents nous assaillent : si un SA-5, qui n’est pas conçu pour cela, peut aussi facilement atteindre nos bijoux de famille, les Iraniens n’ont pas besoin de dépenser des milliards pour tenter de développer des missiles balistiques sophistiqués. Il leur suffit d’acheter des SA-5 à des pays de l’ex-bloc soviétique, qui en ont à revendre, pour une bouchée de pain, et d’en envoyer dix à la fois sur Dimona. Ou vingt.

    Et pour une bouchée de pain, on peut acquérir des matériels largement plus efficaces que ce vieil intercepteur d’avions qui n’intercepte plus jamais rien.

    La Théocratie perse se gausse aujourd’hui prétendant qu’il ne s’agissait pas d’un missile errant mais d’une attaque préméditée. C’est évidemment faux. Mais cela ne change rien.

    Il y a lieu de prendre des dispositions immédiates et drastiques, en plus de conduire une enquête approfondie et de licencier les responsables. Car il y en a.

    J’espère d’ailleurs qu’il s’est agi d’une défaillance humaine, auquel cas elle peut être immédiatement réparée. Car si la source de l’échec est technique, la réparation va prendre du temps, et jusqu’à ce qu’elle aboutisse, Israël sera très perméable aux frappes balistiques de ses adversaires. Plus qu’elle ne l’a jamais été en fait, car lesdits adversaires sont au courant de notre problème.

    C’est une question de vie ou de mort, rien de moins, pour un pays tout entier et pour sa population, et je n’exagère rien.

    A quoi sert d’investir des milliards de dollars si, à l’heure de vérité, nous nous montrons incapables d’abattre une casserole volante.

    A quoi sert d’aller chatouiller les étoiles dans l’exosphère, entre 700 et 10 000 km avec le Khetz IV, et d’y intercepter les missiles hypersoniques, si l’on ne peut protéger la pupille de nos yeux face à des armes de 1960 ?

    Il me semble entendre jusqu’à Métula les cris qui s’échangent ce jeudi dans les profondeurs de la Kiria – le quartier général de Tsahal – à Tel-Aviv. Le chef d’état-major Aviv Kokhavi n’apprécie certainement pas du tout ce qu’il s’est passé la nuit dernière.

    Ce, pendant que les ennemis d’Israël, notamment ceux qui s’époumonent à essayer de nous rayer de la carte du monde, étudient les centaines d’enseignements que l’on peut tirer de notre monumental raté.

    C’est dur. C’est un jour et un constat d’échec. Une piqûre de rappel à la modestie peut-être salvatrice si nous sommes capables de nous remettre en question. Sans chercher d’excuses ni de circonstances atténuantes, car il n’en existe pas. Le bouclier d’interdiction aérienne que nous avons mis au point, en général, le Khetz en particulier, sont spécifiquement conçus pour nous protéger contre une agression dirigée contre nous au moment où nous nous y attendons le moins. C’est même l’une de leurs raisons d’être.

    Avigdor Lieberman, le leader du parti de droite Yisrael Beiteinou, a émis d’autre part une critique fondamentale à l’encontre de Binyamin Netanyahu, même si l’échec de la nuit dernière ne lui est pas directement imputable :

    Il a relevé qu’il n’y avait actuellement en Israël « pas de gouvernement fonctionnel, et (que) le pouvoir de dissuasion est épuisé.

    Netanyahu dort au volant », a-t-il exprimé, « parce qu’il est occupé par ses affaires personnelles ». Lieberman a appelé la Knesset à « mettre fin à la paralysie », et les députés à prendre leurs responsabilités.

    • Ion 5 dit :

      Bonjour les « experts »…

      « La nuit dernière, les SA-5 tirés contre les avions du Khe’l Avir »
      Les SA-5 ou S-200 sont des complexes (ou installations) sol air qui tirent des fusées, par exemple 5V28E.
      Les LECLERC sont des chars qui tirent des obus, par exemple des OFL 120 F1.

      Ca m’étonnerait que des LECLERC soient tirés un jour contre d’autres chars ou des blockhaus!

      Le pompon:
      « La grande capacité d’emport du S-200 a toutefois permis d’équiper certaines versions de bombes atomiques tactiques. »
      La fusée du S-200 pouvait recevoir une tête nucléaire, tout comme la fusée ABM « DAL » qu’elle devait remplacer.
      https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%A0%D0%97-25/5%D0%9211_%C2%AB%D0%94%D0%B0%D0%BB%D1%8C%C2%BB

      Au premier abord ça peut paraître frappadingue, mais dans la réalité ça permettait de pulvériser le cas échéant une grosse partie des bombardiers ou des missiles ennemis (disons le, américains) en approche des frontières, sans trop chercher à faire dans le détail.

      Rien à voir donc avec une quelconque utilisation tactique. L’URSS avait bien d’autres vecteurs pour cet usage.

      Le reste de l’article est à l’avenant, je laisse les amateurs de sornettes l’apprécier à sa juste valeur, même si il y a quelques trucs valables.

    • tschok dit :

      @Rantanplan,

      Merci pour cet article. Je crois que les auteurs de cet article dramatisent un peu, même si, effectivement, on peut être surpris que le système antimissile israélien peine à intercepter un missile certes rapide mais pas hypersonique non plus, en trajectoire descendante dite « involontaire » .

      Il y a un angle mort dans leur système, semble-t-il, ils vont le déverminer et puis voilà.

      Je soulève une hypothèse: le système gère bien les trajectoires balistiques, mais les trajectoires plus plates, non.

      Trois lignes de code à changer dans un logiciel, ou il faut repenser les effecteurs cinétiques et les radars qui vont avec? Je dirais plutôt (mais je n’y connais rien) trois lignes de code.

      • fabrice dit :

        Tschok
        En fait le logiciel s’améliore au fur et à mesure des interceptions, en gros plus les Arabes tirent sur Israël, plus le logiciel devient performant et corrige les erreurs car on améliore l’algorithme.

  17. imprimécran dit :

    Pourquoi Israel ne reconnait pas posséder de têtes nucléaires ? On connait pas leur stock pas de vérification… C’est quand même curieux.

  18. Vinz dit :

    « Dispositifs récemment renforcés en raison de la menace d’une attaque potentielle par des missiles ou des drones à longue portée mis en oeuvre par les rebelles yéménites Houthis, soutenis par l’Iran. »

    Que viennent faire les Houthis dans cette histoire ? Sont à 2000 bornes de cette centrale ; déjà viser proprement une raffinerie à qqs centaines de kms ça relève pour eux de l’exploit.

  19. M lko dit :

    On a compris