Nexter dévoile une nouvelle génération de munitions à hautes performances pour le char Leclerc

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

54 contributions

  1. Loufi dit :

    Et la protection active du Leclerc ? Les capteurs ? La connectivité sans fil ?

  2. Félix GARCIA dit :

    HS : Réponse à Piliph sur l’article ; « Après avoir déposé sa marque, la Marine nationale va se lancer dans le commerce en ligne »

    Je ne suis pas sûr d’avoir compris votre remarque.
    Par contre : bien sûr que j’existe ! ^^
    Et je ne représente que moi-même.
    Mais je n’ai pas de site internet. Contrairement à Valérie BUGAULT. Et après vérification, j’ai remarqué que les liens fonctionnent.

    Voulez-vous dire que mon nom apparait en bleu comme pour ceux qui donnent un lien vers leur site internet ?
    Le cas échéant, il est normal que cela ne marche pas, car je n’ai pas de site internet.
    Je fais « ma propagande » (bah oui … je propage littéralement mes idées et celles qui me paraissent pertinentes, en plus des informations qui me paraissent pertinentes) sur le site des autres.

  3. Félix GARCIA dit :

    L’arc à de beaux jours devant lui ! ^^

    Félicitations aux créateurs de cette « écharde ».
    Surtout si celle-ci finit par être adaptable à d’autres configurations après modifications (miniaturisation): canons plus petits (hélicoptères, C-130, drones etc …), canons de navires, satellites (on peut rêver non ?) …

  4. Castel dit :

    C’est sûr que l’obus flèche semble être la meilleure solution pour traverser les blindages composites, mais on en connait aussi les inconvénients :
    il s’agit d’une munition hyper spécialisées, et qui ne peut servir qu’à la lutte anti-char ( et éventuellement la perforation de murs de protection comme ceux que l’on trouve sur les blockhaus par exemple )
    Alors qu’une charge type HEAT à quand même l’avantage d’être un peu plus mixte, son effet lorsque qu’un projectile tombe à proximité immédiate d’un groupe de fantassin, même nettement inférieur à un projectile dédié à fragmentation étant loin d’être négligeable, surtout dans un espace clos ( bâtiments)
    Le principe de la double charge pour contrer les charges extérieures réfractaire, étant maintenant au point, il ne faut pas négliger cette munition non plus.

    • yo dit :

      @Castel le tendem est utilisé surtout pour les missiles à ce que je sache. L’autre soucis est sauf erreur de ma part le prix. Il me semble qu’un obus flèche c’est environ 5000 euros mais un but à charge HEAT avec tandem ça doit être plus vers les 10’000.

      • Castel dit :

        @ yo

        Le calibre du canon du Leclerc est largement pour qu’une charge tandem soit efficace, quand aux missiles, il est bien évident qu’une charge flèche n’aurait pas assez de vitesse pour avoir la moindre efficacité contre les blindages, vu que , pour qu’elle le soit, elle doit profiter de la vitesse initiale que lui procure la longueur du canon d’un char…
        L’efficacité d’un obus flèche n’est pas à remettre en cause, et est donc indispensable dans l’hypothèse de confrontations entre chars, par contre, notamment en cas de combat urbains, il se peut très bien que l’équipage du char se trouve parfois dans une situation délicate si il se trouve à cours d’obus explosifs….
        En effet, si les obus flèches peuvent être parfois efficaces contre des bâtiments endommagés qui peuvent s’effondrer lorsqu’ils sont traversés de part en part, si ce n’est pas le cas, les pertes infligées à l’ennemi ne concerneront sans doute que les quelques malchanceux qui se trouveront dans l’axe du projectile, alors qu’avec une charge type « HEAT », tous ceux se trouvant dans une pièce seront anéantis….
        Enfin, il ne faut pas oublier que dans un espace urbain, l’équipage d’un char ne peut pas trop compter sur sa coaxiale pour empêcher les fantassins adverses de s’approcher du char, tandis qu’un obus -même à charge creuse – de 120mm produit un effet de souffle suffisamment dissuasif pour espérer les tenir à distance.
        Donc, il me semble qu’en plus des obus flèches et à fragmentation, une troisième composante type « HEAT » me semblerait vraiment utile….
        Quand à la répartition, cela pourrait évidemment se discuter !!

        • Sempre en Davant dit :

          L’épouillement à la coaxiale ou à la de tourelle est une pratique collaborative presque sociale.

          – Dites donc mon vieux j’observe qu’un groupe Viet Cong est monté sur votre engin sans aucun respect pour les convenances me permettez vous de châtier ces piétons de caniveau par un peu de mitraille?
          – Ah c’était donc cela ? Merci mon Cher mitraillez donc s’il le faut. Avec ces dérangement on ne peut plus écouter ses Mazurkas tranquille.
          Essayons dans vot’ka si j’en Chopin les autres seront’ils cois?
          Échange attribué au 5éme Cuirassiers Indochine 195x

          Certains prétendent que lorsque des fantassins portés usaient de leurs armes dans les convois d’aigres commentaire suivaient les confraternels mitraillages.

    • Fred dit :

      @ Castel

      L’effet d’une charge creuse est diminué par la vitesse d’impact, donc moins efficace lorsque tirée par un canon. On pourrait diminuer sa puissance, mais au détriment de sa portée et de sa précision. Les charges creuses sont efficacement parées par des sur-blindages légers, de type grille ou caisson.

      Le canon du Leclerc peut tirer des obus classiques – anti-personnels – et même des boites à mitraille (obus canister)*.

      .
      * parce-qu’il est lisse

      • Castel dit :

        @Fred
        J’ai toujours entendu dire que l’efficacité d’une charge creuse n’avait rien à voir avec la vitesse à l’impact, ce qui explique son emploi pour les lance missiles portatifs, et autres RPG….
        Quand aux protections externes, elles sont surtout efficaces contre des charges creuses classiques, mais sans doute un peu moins contre des charges tandem, qui ont été conçues principalement pour contrer les charges additionnelles réfractaires (briques), mais elle doivent avoir aussi une certaine efficacité contre les sur-blindages léger, dans la mesure ou la première partie de la charge doit pouvoir les perforer, et la seconde s’attaquer au blindage proprement dit, mais, bien sûr à condition que le reliquat de la charge ait suffisamment de puissance pour en venir à bout, d’où l’intérêt d’une éventuelle augmentation de calibre à 130, voire 140mm, mais avec l’inconvénient dans ce cas d’un emport inférieur en munitions……
        Bref, rien n’est simple en la matière !!

        • Fred dit :

          La charge creuse n’a besoin – par principe – d’aucune vitesse au contact (CF. mines et charges de destruction) ; au contraire, la vitesse diminue son efficacité.

          Le but d’une Protection cage est d’empêcher toute détonation ; et si celle-ci se produit toutefois, la ou les charges sont éloignées du blindage (la cage stoppe le tandem) et de fait peu efficaces. [on a vu des roquettes de RPG coincées entre deux lames de la cage]

  5. Galopant dit :

    Cinq millions de SDF et sans abris, continuer avoir les armes,
    https://si3.photorapide.com/invites/photos/2021/03/10om3k.jpg

    • Vinz dit :

      Oui Dunoiche, occupe toi bien de tes Ouïghours.

    • Castel dit :

      Peut-être y aurait – il encore plus de SDF, si on fermait nos usines d’armement, et que nombre d’ouvriers perdraient leur emploi, et se retrouveraient au chômage !!

    • joe dit :

      Supprimons l’armée et toutes les armes, nous vivrons sans aucun doute dans un monde de paix et d’amour…. Sauf que ceux qui ont essayé ce sont fait rouler dessus et c’est toute la population qui devient SDF ou esclave.

      HAaaaa les Bisounours, jamais à cours d’idée simpliste !

    • patex dit :

      Dormir sans un sac poubelle sur un banc peut s’avérer dangereux. Quant à dormir dans une cabine téléphonique, c’est un hobby d’étudiant après une soirée arrosée. Que faut-il voir d’autre?

    • Robert dit :

      Vous tenez d’ou ces chiffres?
      Vous y incluez les envahisseurs immigrés qui arrivent en permanence?
      Parce que pendant que la France se bat pour libérer des pays, certes peut-être utopiquement, nombre d’habitants jeunes et en bonne santé de ces pays, préfèrent venir vivre à nos crochets par centaines de milliers.
      Sans eux, la France serait en mesure de résoudre le drame des sans abris français. Et ils pourraient défendre leurs pays à notre place.

      • tschok dit :

        Aaah Robert, je me faisais du souci pour vous. Trop longtemps que je n’avais pas lu votre prose putride pour ne pas nourrir de légitimes inquiétudes à votre sujet: et si votre attirance pour tout ce qui est délétère et toxique n’avait pas fini par vous emporter?

        Ce qui, avouons-le, serait aussi une bonne nouvelle: une enflure rappelée à son créateur n’est pas une si mauvaise nouvelle que cela pour le genre humain, vu qu’en général on ne manque pas de langue de pute.

        Bref, partagé par ce moment d’indécision, je me demandais où donc avait bien pu passer votre haine galopante de tout ce qui se tient debout sur deux jambes. Et c’est finalement sans surprise que je vous vois déverser votre bile classiquement anti-immigrée. Et en pleine santé apparemment, comme quoi la haine ça donne de la vie.

        Au fait, et puisqu’on parle du retour de sève, sur un plan sexuel, vous en êtes où? J’ai lâché l’affaire alors que vous étiez toujours homo refoulé catho facho tendance Soral, mais en cours de coming out. Quelque chose de neuf ou on se maintient juste dans le fantasme?

        C’est pour tenir à jour mes petites fiches, histoire de pas commettre d’impair pour le plan de table: je ne vais pas vous mettre à côté d’un curé, j’veux éviter les accusations de viol. Je préfère que lui et vous gardiez les coudes sur la table.

      • Fred dit :

        Ah ? Robert sort de sa boite pour placer son éternel et même petit couplet idiot.
        – Les sans-papiers ne sont évidemment pas hébergés par l’État français et n’ont donc aucune incidence sur le fait que le gouvernement se préoccupe peu des sans-abris et plus de diminuer l’impôt sur les grandes fortunes.
        – Le budget total de l’État malien est de 1,5 milliard d’Euros : il ne peut pas financer l’équipement et la logistique de plus de soldats. Mais finançons donc l’Armée malienne, ce serait plus malin.

    • Momo dit :

      XI ton Maitre n’aimerait pas lire ton post, de peur qu’on lui dise en te citant:
      Suivant ce que dit le xino troll Galopant (*) XI accélère la fabrication des armes alors que plus de 250 millions de chinois vivent en dessous du seuil de pauvreté sans même parler des tibétains et des esclaves ouïgours

      (*): idem Vivo, Hostebs, Falouja, Express, Ami de Biden, hihihilemercredi, etc…

    • Frédéric dit :

      Toi sait pas lire les statistiques et écrit gros mensonge.

      • Galopant dit :

        À cause des français ne sont pas doués de la langue étrangère, donc la presse française raconte des affaires étrangères n’a aucune valeur à croire. Les reportages français sont seulement pour les affaires françaises.

    • Marenostrum dit :

      En Chine, 350 millions de personnes vivent toujours sous le seuil de pauvreté définit comme par la banque mondiale (5,50 dollars/jour), Xi triche en baissant arbitrairement le seuil de pauvreté à seulement 2,30 dollars par jour pour ne pas perdre la face…
      https://www.lepoint.fr/monde/lutte-contre-la-pauvrete-xi-jinping-vante-le-miracle-chinois-25-02-2021-2415453_24.php

      • Momo dit :

        Je n’étais plus sur du 350millions d’où le 250 que j’ai cité. Merci de cette précision
        XI fait ses choix dans la dictature du proletariat…

    • Prof de physique dit :

      Avez vous vu le nombre de sans abris, d’orphelin, d’enfants des rues que produit une guerre ? lisez les récits des années 1945 -1947 en Europe, ou ceux plus récents du moyen-orient.
      Bien sûr se soumettre, accepter d’être esclave évite la guerre, mais à terme cela peut aussi être un peu mortel.
      Pour éviter la guerre ou la soumission, la dissuasion reste encore ce qu’il y a de mieux.

      • tschok dit :

        Oui, mais je dirais quand même qu’on se demande ce que fout votre commentaire avisé sous un fil de discussion consacré à une munition flèche de 120 mm tiré par un canon à âme lisse.

        Le lien n’est pas immédiat, disons.

        Si vous enseignez la physique à vos élèves en passant par ce genre de digressions, je ne m’étonne plus que le niveau baisse: pas la faute des élèves ni du programme, mais du prof. Avant de leur parler de Newton, vous aurez besoin de combien d’heures de prolégomènes?

        Et encore, c’est si tout va bien: cela suppose que vous finissiez par leur parler de physique. Si ça arrive un jour… à des élèves qui ont l’âge de prendre leur retraite du chômage, peut être?

      • précision dit :

        -quand je vois le nombre de fois où l’on n’est pas passé très loin de gros pbs à cause de la dissuasion (ou de l’énergie atomique)
        – quand je vois la politique -en particulier américaine en ce moment- consistant à abaisser le seuil nucléaire avec des armes à faible puissance,
        – quand je vois le développement de technologies « furtives », « hypersoniques » et autres vecteurs à longue portée sous-marins, de croisière, etc qui abaissent encore le délai de réaction des décideurs…

        – quand surtout je vois que d’autres pays peu fiables font la course pour disposer de cette dissuasion (et qu’on peut difficilement leur donner tort de vouloir avoir ce que nous avons, surtout quand on voit le nombre d’opérations déclenchées par des pays disposant de ce pouvoir de dissuasion contre des pays n’en disposant pas)…

        j’ai des doutes sur la pertinence de cette très coûteuse dissuasion.
        Mais comme d’un autre côté la France ne pèse pas grand chose dans l’équilibre du monde, je suis sceptique sur les chances de la voir prendre part à un mouvement de désarmement nucléaire, à supposer même que nos dirigeants s’y décident.

    • Keltoi dit :

      ahhhh. galopant le blaireau du PCC…alias déconnard le barbant
      un petit coup de balais devant sa porte…

      https://www.tdg.ch/monde/scandale-mort-vingtetun-sdf/story/12913650

      sans compter les centaines de millions de migrants chinois des campagnes exclus socialement
      le seuil de pauvreté fixé à 4000 huans/ans ( 500 euros ) considéré comme une victoire par le roi Xi Ping Pong, on se marre.
      Il ya un proverbe latin qui vous correspond parfaitement : « Asinus, Asinum Fricat » traduit ci-après
      一个屁股仍然是一个屁股。在法语中,驴这个词的发音像汉。您建立连接

      • Hostens dit :

        Tu as le courage d’écrire le chinois, bien, mais je ne comprends rien.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Cinq millions de SDF et sans abris, continuer avoir les armes, » Comment des mendiants et sans abris en Chine! Mais cela est intolérable!
      http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n3/2020/0325/c31360-9672199.html
      Comment cette monstruosité peut exister dans ce si merveilleux pays ou chaque citoyen a droit à la félicité grâce à la bienveillance du P.C.C. …………. qui fait tout pour protéger tous les citoyens de la « gronde zhine » en investissant dans l’avenir!! Que c’est beau, on sent les priorités n’est ce pas Galopant(e) (sinon toujours vos problèmes intestinaux?)
      https://www.lesechos.fr/monde/chine/chine-toujours-plus-de-depenses-militaires-malgre-la-crise-1205011

    • albatros24 dit :

      5 millions de pauvres…dans chaque ville chinoise
      et près de 400 millions de miséreux dans l’Empire du Milieu de nulle part
      Pas grave tant que les dirigeants du Parti communiste chinois roulent en Mercèdez limousine et ont 50 villas de luxe chacun.
      Continuez à les défendre petit Galopant…derrière ses maîtres

  6. Matt dit :

    Sans rapport

  7. Carin dit :

    Ça c’est pour ceux qui auraient pu penser que le Leclerc serait décliné en 130/140mm…
    le Leoclerc, c’est pour amuser la galerie, et permettre à Nexter d’attendre de voir où la mènerait cette association avec KMW…
    apparemment KMW, qui a pris la tête de cette assos, tend à vouloir retourner chez maman… je pense que cette entreprise a oublié le pourquoi elle a voulu s’associer à Nexter… donc je m’attends à ce que KNDS explose en vol, et que Nexter nous fera le remplaçant du Leclerc tout seul, ou peut-être avec les italiens, qui veulent remplacer leurs Ariettes.
    Quoi qu’il en soit, je ne suis pas sûr du tout que le MGCS aurait repris, les suspensions oléo pneumatique qui permettent au Leclerc d’écarter la concurrence en mode dynamique, et ce jusqu’à 40km/h, et pas sur terrain plat!
    Alors maintenant que l’on a décidé de traiter ses obsolescences, d’améliorer « encore » ses systèmes, peut-être même de s’attaquer à cette fameuse pièce fragile de sa turbine, en lui adaptant le nouveau système de protection « shark », pour peu qu’on lui rajoute un quadpack de MMP, (pour traiter les helicos… a moins que les très prochains obus guidés ne s’en chargent),et en lui adjuvant ce genre d’obus, il me semble qu’aucun char au monde ne sera en mesure de rivaliser.
    Surtout quand je vois qu’a l’occasion d’un exercice tailler sur mesure pour lui, le très récent Léopard 2A7, ne s’en sort que parce que son équipage le re-chenille plus vite…
    et puis c’est pas aux allemands et leur 2A7,que les Saoudiens se sont adressés pour 200 chars.. quitte à payer pour réouvrir la chaîne de production, c’est à la France et son très vieux char Leclerc. Je suis persuadé que dès que Nexter crée le remplaçant, tous les clients du Léopard vont ouvrir des rencontres (appel d’offres),et se précipiter chez Nexter. Et si les Saoudiens avaient eu des soucis dans le ciel yéménite, je suis persuadé qu’ils auraient commandés des rafales, malgré qu’ils sont « chasse gardée » des anglos/saxons.
    Même si j’aurais espéré que notre gouv aurait refusé… parce que les pilotes saoudiens n’auraient sûrement pas fait honneur au matériel qu’ils auraient eu entre les mains… mais ça c’est un autre problème.

    • PK dit :

      Je suis d’accord jusqu’à l’ouverture du marché. Hélas, les règles des marches mili sont plus politiques que militaires, donc il n’est pas sûr qu’une Leclerc++ pourrait avoir beaucoup de débouchés. En revanche, il en aurait forcément plus qu’aujourd’hui avec sa chaîne de prod fermée !

    • Sempre en Davant dit :

      Le développement d’un tube principal en composite sur une âme céramique qui pèserait 50% de moins est une vieille marotte. (De celle qui vous viennent quand Marguerite s’ajoute au fusil aux munitions etc)
      Cela apporterait une réduction considérable de l’inertie et donc non seulement une meilleure stabilisation mais aussi une rapidité accrue.
      Si cela dégageait la possibilité d’un 25mm coaxial avec surpointage fait dans les mêmes matériaux.
      Car rêver de l’airburts en 40mm c’est peut-être beaucoup.
      Sauf pour une version avec une quadruplée pour l’anti air et l’urbain.

      Et là ce qui est ballot c’est que c’est le 25 avec les lourds et le 40 avec le léger et le médian. Au plan logistique c’est imparfait.

  8. Thierry dit :

    améliorer le sabot (déchet de guidage) et la charge de poudre, moi je veux bien mais c’est surtout la flèche qui compte car elle perce ou non le blindage et là dessus il n’y a aucune info ! en quel alliage ou métal ????

    A ce jour les obus flèche les plus performant sont ceux américain à l’uranium appauvri pour sa densité exceptionnelle et du tungstène pour sa dureté.
    Lorsque la tête de tungstène pur pénètre un blindage il champignone, l’ajout d’uranium permet un effet pyrotechnique puisqu’en se transformant en gaz brulant à l’impact, il permet au tungstène de rester tranchant et pointu jusqu’à traverser le blindage totalement et transformer l’intérieur du char atteint en enfer fait d’éclats et gaz brulant qui décompressent dans le volume intérieur du tank en détruisant tout.

    Néanmoins l’aménagement intérieur de certains véhicules permettent malgré tout à l’équipage de s’en tirer comme cela a été déjà le cas lors de la guerre du Golfe, 13 équipage de char ont été tué et 113 ont survécu à une telle munition. La flèche contenant peu de matière les éclats sont peu nombreux et les gaz brulant ne sont pas mortel si indirect. Cependant dans 100% des cas le char est irrécupérable sans de très lourdes réparation qui ne peuvent être faite sur un champs de bataille. reste le problème de santé à long terme avec l’uranium qui n’a pas été évalué.

    Comme il n’existe aucun matériaux au dessus de ceux là je suis forcé de me poser la question de savoir s’ils ont inventé un alliage nouveau ou si c’est la flèche traditionnelle en tungstène avec ou sans uranium, comme ils n’en parlent pas je n’y voit pas d’innovation majeur, au mieux une remise à niveau.

    • Mat49 dit :

      @ C’était Moktar le troll dans son nouveau spectacle!

    • tschok dit :

      Oui Thierry, en fait dans l’obus flèche le gros problème de survavibilité de l’équipage pourrait être plus la vague de chaleur que les éclats ou l’onde de choc. Il n’est donc pas impossible qu’on puisse accroitre de façon surprenante les chances de survie grâce un équipement individuel de protection bien conçu, du moment que l’explosion prématurée des munitions ne se produit pas.

      Mais je me rends compte que nous sommes sur un blog militaire et que nous parlons d’un obus flèche, ce qui est un sujet assez incongru, je trouve.

      Permettez-moi de vous dire quelques mots sur les sans abris et les immigrés…

      Recentrons le sujet, quoi!

      Nan parce que là, je sens qu’on se disperse.

      (il est 0h23, le fil compte 24 coms et le vôtre est le seul qui parle du sujet, qui n’est pas le Leclerc ni la charge creuse en tandem, mais le nouvel obus flèche que son canon va bientôt pouvoir tirer, du moins on se prend à l’espérer)

      (grâce vous en soit rendue, Ô toi fils du ciel)

    • E-Faystos dit :

      Et bien pour avoir lu le communiqué de Nexter, la flèche de l’ONU est en tungstène, et pas le sabot.
      Ce qui est normal: des blocs compact d’un métal aussi dur pourrait endommager le train de roulement lors des évolutions sur un élément aussi dur(résistance à l’écrasement très élevée).
      Sans être aussi compact que l’uranium appauvri, le tungstène est un palliatifs que l’architecture tend à optimiser.
      Alors mise à niveau ou révolution, il ne tardera pas à faire ses preuves : la période étant à la montée des périls.

      • tschok dit :

        Et endommager le tube du canon, aussi? Normalement, le sabot ne doit pas rincer le tube, mais juste permettre à la flèche de glisser à travers le tube, sur quelques mètres. Ensuite il se fragmente. Donc, si le sabot est constitué d’un matériau très dur, il pourrait avoir un effet abrasif sur l’âme du canon , en plus de pouvoir endommager les chenilles, effectivement.

        • E-Faystos dit :

          Yolo!
          J’ai une anecdote intéressante: mon collègue se retrouve sur un champs de manoeuvre pour voir les premiers tour de roue des Leclercq avec chenilles alu.
          Sauf qu’il y a une voie de chemin de fer sur la route du char.
          Et les chenilles n’ont pas résistées.
          Donc retour en atelier pour remettre les chenilles acier vite vite.
          Courage les mécanos, faire ou défaite, c’est toujours l’armée.
          Il y a des vidéos où divers métaux sont passés.sous une presse: un pouce de côté, sous 500 tonnes de pression… Il y a de tout comme résultats mais les deux notables exceptions à la feuille de métal sont le titane qui s’arrondit, et le tungstène qui s’enfonce dans le pilon et s’éffrite en se désagrégeant en filaments.
          Et dans les éclats de bombes, celles qui « neutralisent » les terroristes, c’est reconnu comme un hachoir.
          J’ai lu des gens qui se plaignait des pertes estimées chez les cibles sans aucune photo des corps.
          Le
          Mais ces photos demande des outils trop précis pour distinguer des restes.
          Vive l’industrie de l’armement, le seul moyen efficace de réguler la populace qui ne veut pas de la contraception…

          • tschok dit :

            Ben, la chenille alu était une fausse bonne idée. je crois que les ingénieurs qui l’ont eue se sont dit que ce matériaux, employé en aéronautique, finissait par avoir une bonne résistance aux contraintes d’étirement, donc que ça pouvait convenir à une chenille de char, qui ressemble à une chaine de vélo.

            Sauf qu’une chenille encaisse beaucoup d’autres contraintes, dont l’écrasement. Si un métal comme l’alu s’écrase sur un métal très dur comme le tungstène ou des rails chemin de fer, on est rappelé aux fondamentaux, avec brutalité.

            Je pense qu’ils ont été trompés par le fait qu’un maillon de chenille en contact avec le sol est immobile, même quand le char roule et qu’ils se sont dit ok on prend l’alu, ça va le faire. Et non, une chenille ça tourne. C’est très dynamique. Donc, on ne pouvait pas adopter la logique de la pièce martyre. Le maillon de la chenille est une pièce de travail, pas de sacrifice. Donc, elle a sa complexité. Complexité qui s’est vengée, semble t’il.

            En fin de compte, caoutchouc avec armature noyée, c’est peut-être mieux?

            Une chenille composite.

            PS: pour qu’on ait des photos de corps, encore faut-il qu’il y ait des corps et pas des débris de corps, qui sont plus difficiles à photographier en un seul cliché, compte tenu de leur dispersion, de l’aspect désordonné, déconstruit, disloqué et atroce de l’image du corps humain qu’elles donnent à voir, alors qu’on a déjà du mal à photographier un corps entier, d’un seul tenant, dès qu’on le regarde comme une viande.

            C’est le passage assez délicat qui se traduit dans le vocabulaire pour certains animaux: cochon donne viande de porc, par exemple. Le cochon désigne l’animal, le porc désigne la viande. Comment on le fait avec des êtres humains? la viande d’être humain ne porte pas de nom.

            Et là, normalement, on devrait avoir une discussion sur les natures mortes. A un moment de l’histoire de la peinture, les peintres se sont mis à peindre des fruits, de la viande, des abats, du gibier, etc, des trucs bizarres.

            Comme quoi l’obus flèche est un vrai sujet de discussion. Munition qui a des sabots, comme le diable. Forcément, ça nous agite. Pas encore de cornes, mais des ailes, comme les anges.

            Une munition très symbolique, donc.

          • E-Faystos dit :

            Absolument.
            C’est d’ailleurs un emprunt occidental, qui vient du grand satan communiste.
            Et là, ben curieusement, personne ne relève que la photoco-pilleuse peut aussi imprimer dans l’autre sens…
            C’était la pensée du jour et elle m’a collé la migraine.
            Vite, un sujet plus facile

    • Frede6 dit :

      Béotien en la matière, je vous remercie pour cette analyse.

    • Nexterience dit :

      En plus de ses DM53 franco allemandes au tungstène, la France a conçu les flèches en uranium appauvri OFL 120 F2 120 mm pour le Leclerc.

  9. Castel dit :

    @ yo

    Le calibre du canon du Leclerc est largement pour qu’une charge tandem soit efficace, quand aux missiles, il est bien évident qu’une charge flèche n’aurait pas assez de vitesse pour avoir la moindre efficacité contre les blindages, vu que , pour qu’elle le soit, elle doit profiter de la vitesse initiale que lui procure la longueur du canon d’un char…
    L’efficacité d’un obus flèche n’est pas à remettre en cause, et est donc indispensable dans l’hypothèse de confrontations entre chars, par contre, notamment en cas de combat urbains, il se peut très bien que l’équipage du char se trouve parfois dans une situation délicate si il se trouve à cours d’obus explosifs….
    En effet, si les obus flèches peuvent être parfois efficaces contre des bâtiments endommagés qui peuvent s’effondrer lorsqu’ils sont traversés de part en part, si ce n’est pas le cas, les pertes infligées à l’ennemi ne concerneront sans doute que les quelques malchanceux qui se trouveront dans l’axe du projectile, alors qu’avec une charge type « HEAT », tous ceux se trouvant dans une pièce seront anéantis….
    Enfin, il ne faut pas oublier que dans un espace urbain, l’équipage d’un char ne peut pas trop compter sur sa coaxiale pour empêcher les fantassins adverses de s’approcher du char, tandis qu’un obus -même à charge creuse – de 120mm produit un effet de souffle suffisamment dissuasif pour espérer les tenir à distance.
    Donc, il me semble qu’en plus des obus flèches et à fragmentation, une troisième composante type « HEAT » me semblerait vraiment utile….
    Quand à la répartition, cela pourrait évidemment se discuter !!