Futur intercepteur russe à longue portée, le MiG-41 en est encore « au stade des travaux de développement »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

86 contributions

  1. LEONARD dit :

    Il a bien changé depuis les 1ères études de 2014….
    http://militaryrussia.ru/blog/topic-790.html

    • FredericA dit :

      @LEONARD et tous ceux qui comment l’image de synthèse, l’article se termine par la mention suivante : « Photo : vue d’artiste / Illustration » 😉

      • LEONARD dit :

        « L’image fictive de la modernisation en profondeur du MiG-31 – l’avion MiG-33 – le prototype probable du projet MiG-41. L’image est compliquée selon les histoires des pilotes du MiG-31 et n’a peut-être rien à voir avec la réalité, 1992 ( http://militaryrussia.ru ). »
        C’est vous dire si c’est du solide….

  2. patex dit :

    La rumeur dit même que les russes ont déjà un avion de 7ème génération en carton recyclé, motorisé par un réacteur nucléaire !

    • Frank dit :

      @ patex Les rumeurs… La Vérité, c’est que les Russes travaillent déjà sur une 8ème génération, façon origami fractal, et propulsé par un mélange secret d’hydrogène et de bouse de mammouth issue du permafrost qui dégèle.
      A décollage vertical, sans tremplin, et qui tient dans le hangar d’un Ka-27, avant d’être déployé à Mach 12.
      Bien plié, il tient dans la poche, en plus…
      Les rumeurs n’ont d’intérêt que pour ceux qui font semblant, et s’en amusent, surtout pour se rassurer.
      Comme celui de faire gamberger, et décrocher des lignes de crédit, pour certains.
      Il me semble pourtant que le vénérable Mig-31, depuis les années 80, pose problème à ses détracteurs, depuis son apparition surprise, en plein marasme post-cocos, et ce jusqu’à sa dernière version BM.
      C’est beau, l’auto satisfaction, le mépris de l’autre et le sentiment illusoire de supériorité, mais un peu vain.
      Nous l’avons vérifié à nos dépends, comme beaucoup d’autres, cette supposée supériorité claironnée.
      Car historiquement, c’est une autre affaire.
      On commence à réciter?

      • Lucas Bonnet dit :

        Méfiez-vous, si on commence à réciter, il faut aller au bout, et qui sait quels préjugés voleront finalement en éclat ?

        • Frank dit :

          @ lucas Bonnet Mouais…Propos pour le moins ambigu et sibyllin.
          Auriez-vous, comme d’autres, cette défiance envers la récitation complète de tant d’erreurs historiques qui sont devenues des vérités incontournables, avec le temps, et une propagande bien menée? J’en doute.
          Mais avouez que c’est amusant de constater que certains projets, comme l’Arlésienne du Mig-41 et autres turpitudes exotiques, sont immédiatement tournées en dérision, tandis que d’autres, sous une longitude différente, sont systématiquement applaudies avec un enthousiasme qui laisse songeur.
          Quand aux préjugés, disons que c’est déjà un préjugé de croire que l’on ne peut partager les préjugés que selon ses propres préjugés, c’est logique et imparable.
          Ce doit être un proverbe Chinois, comme tout proverbe, par définition.
          Sauf qu’ils ne font pas que des proverbes, ces maudits Russes, Chinetoques et autres barbares.
          Ils conçoivent de bons avions, signent le RCEP, ou l’accord/troc entre la Chine et l’Iran sur 25 ans, etc…
          Nous, on débat sur burkini, Nalvany et confinis… Ailleurs:
          https://www.meta-defense.fr/2020/08/31/en-3-ans-la-chine-a-produit-3-fois-plus-de-destroyers-que-les-etats-unis-et-leurs-allies-du-theatre-pacifique/
          https://redsamovar.com/2021/01/19/actu-bilan-2020-les-forces-navales-1ere-partie/

  3. Momo dit :

    En première approche on a envie de sourire, 6ie génération, mach4 (et furtif bien sûr), armes laser, etc…
    Ok, c’est de la pub.
    Pourquoi? Ce serait intéressant de savoir si RosTec a besoin de se vendre auprès du leader plus que maximo et sa clique. Savoir s’ils restent encore une entité en mesure de produire des avions de pointe ou si Sukhoi a définitivement pris le dessus.
    Parce qu’à ce jour le dernier chasseur Mig 35 n’est pas 5ie génération et est plus un dérivé du Mig29 qu’autre chose. Et là cela remonte. Le delta avec ce concept est très important, même en étant optimiste.
    En tout cas l’image de synthèse proposée n’est pas fantastique, toujours deux dérives, tuyères pas orientables, verriere, pas VTOL (non je blague)

  4. AirTatoo dit :

    Qu’elle bonne idée un missile mini-satellite.. C’est déjà un vrais dépotoirs avec une gestion super complexe de déchets… alors y rajouter des explosions de satellites, brillant !!

    Un avion qui vole a Mach-4? … pourquoi pas. Facile pour les russes, les moteurs énormes ça les gènes pas. Mais clairement, l’infographie est pas la bonne.
    https://topwar.ru/uploads/posts/2020-02/thumbs/1582155808_1581801223_4a7052f6-0d12-4908-9840-5d42d77ffb0c-3.jpeg

    • Ion 5 dit :

      @Air’Tatoo

      A Mach 4, même les russes devraient songer à abandonner le turboréacteur, et faire un moteur mixte du genre SR-71…

  5. Titeuf dit :

    L’on dirait un avant de MiG-29 retravailler a la sauce next Gen et l’arrière d’un SU 57….

  6. E-Faystos dit :

    Joli concept.
    En tout cas, bien plus esthétique que le MiG 1.44.
    MiG joue contre Sukhoï pour livrer les forces Russes. Bien qu’excellent dans son rôle de chasseur et intercepteur, le MiG 29 pêche par son avionique et son grand cousin, le Sukhoï 27 et dérivés s’est mieux vendu, et à été constamment modernisé: tuyère à poussée vectorielle, gros radar, grande autonomie et emport… Lui ont permis de passer outre l’éclatement de l’URSS et de devenir un joli monstre comme le Su35. Même si ce qu’il y a à l’intérieur m’échappe, cela doit au moins être aussi bon que les Su30 des Indiens.
    .
    Dans les annonces, à savoir mach4, devra débouchet sur des ruptures en termes de conception de cellules : il va falloir des protections thermiques puissantes, et durables…
    Peut-être vont-ils gratter du côté des coiffes de missiles balistiques ou des boucliers des capsules spatiales.
    Attendons pour voir

  7. Gothisgun dit :

    Moi je suis contrées la chasse;
    Au sanglier, à la palombe, à l’homme…

  8. Thaurac dit :

    Un inventaire à la Prévert, sait il aussi faire la soupe?

    • Auguste dit :

      Ils ont copié le F35.

      • Thaurac dit :

        Ils n’ont rien copié du tout (c’est pas le Concorde), et de plus c’est une vue d’artiste concrétisant encore des plans sur la comète..

        • Auguste dit :

          « Inventaire à la Prévert » qui ferait aussi de la soupe,j’ai pensé au F35

      • Frank dit :

        @ Auguste Bouh! C’est pas bien de rapporter, surtout pour un dessin d’artiste.
        Et injuste, qui sait, il volera peut-être un jour, puisque le F-35 a aussi débuté sur une planche à dessin (il y a longtemps), et se vend très bien, désormais. Et en plus, il vole, ce qui mérite d’être souligné.
        Le F-15 était-il inspiré du Fulcrum, ou l’inverse?
        En aéronautique, on ne copie pas, on pense, on s’inspire, on crée, on améliore et on fait du lobbying ensuite.
        Il y a du Agnan et du Lefuneste dans votre remarque perfide.

        • E-Faystos dit :

          Le Fulcrum à repris le concept de « l’aile intégrale » du Flanker.
          A ce compte là, le fond plat et les moteurs en nacelles peuvent faire penser au ME 262… Mais non, hein?
          L’ordre étant MiG 25, puis F15 (tueur de MiG25, trop cher pour le Pentagone) puis F16 pour soutenir les combats tournoyant ( recommandé par la « fighter mafia), puis le Su27 (une fois les capacités du F15 connues… Et Les technologies des radars occidentaux analysées), et enfin le MiG29, parce que les super chasseurs… Coûtent super cher.

  9. Polymères dit :

    Je ne vais pas me répéter, mais il convient une nouvelle fois à tous de comprendre la communication russe sur leurs programmes d’armements qu’il ne faut pas prendre au mot, le dire n’est pas de la russophobie.
    Les industriels vendent du rêve aux autorités pour obtenir des budgets et ils savent saisir les ambitions politiques et leurs enjeux.
    Sauf que bien souvent l’accession aux ambitions politiques offertes par les industriels ne correspond pas aux capacités réelles de ces entreprises, tant dans la recherche, la production ou la fiabilité, l’important c’est d’obtenir le fric dont une partie importante disparaît souvent, comme dans de nombreux contrats publics, mais là aussi, certains défenseurs de la Russie ne veulent pas l’accepter.
    Donc au final on voit fleurir pleins de super projets qui feront croire à certains à un futur de l’armée russe qui vend du rêve ou de la crainte mais qui au final n’aboutissent pas ou alors à un final qui n’était pas ce qui était espéré, dans les volumes, les délais, la fiabilité, les prix ou autres.

    La société Mig va mal, très mal et craint pour son avenir, à juste raison, l’état russe se tournant massivement vers son rival Sukhoi. Jouant le présent sur des projets du passé qui n’ont pas d’avenir sérieux, le Mig35 attend depuis 20 ans un sauveur à l’international pour le sortir du bac à sable, mais rien et même le Kremlin ne s’y risque pas.
    Mig cherche donc une alternative pour se placer dans des projets futurs, mais là aussi, c’est en vendant un avion qui va faire rêver le politique militariste russe, mais qui est hors de portée de la société Mig actuelle.

    La Russie pousse au maximum son héritage militaire soviétique car le pays n’a pas les moyens de les renouveler dans la même quantité. La Russie se tourne souvent vers des produits que je qualifie du ”vieux-neuf” qui n’a pas besoin d’être réinventer et qui permet un remplacement à moindre prix, mais même ainsi, les quantités ne valent pas ce qu’elles doivent remplacer, peu importe ceux qui vont dire qu’ils ont reçus beaucoup de ceci ou de cela, il faut voir dans la globalité et voir les ambitions russes qui ne sont pas celles de la France ou de la Pologne.
    Car si on ne comprend pas que les russes cherchent à se mesurer aux USA ou à toute l’Otan, on restera à regarder leur modernisation avec une mauvaise échelle et ce qui semble beaucoup pour nous ne l’est pas pour l’armée russe et l’héritage soviétique qu’elle tire sur des années pour ne pas accepter un déclassement militaire à défaut d’avoir les moyens.
    Et non, ce n’n’est pas parce qu’ils repoussent de 10 ans, que ça va se faire dans le futur. Au début des années 2000, le parc Mig29 nécessitait une grosse modernisation pour continuer dans de bonnes conditions. Les russes ont refusés cela en faisant passer le Mig35 pour son remplaçant à l’horizon 2010. Nous sommes en 2021, toujours pas de Mig35. Le parc de Mig29 se noyant dans les diminutions masquées aux côtés des Su27 (sensé se faire remplacer par plus de 250 Su57)sous le masque des livraisons de Su30/35. En parlant que des livraisons, on cache l’autre réalité, celle où l’on supprime bien plus d’avions et que les commandes à venir, avec un budget en baisse ne seront pas comme les précédentes années ou les avions avaient un traitement favorable.

    Les russes abandonneront le concept de l’avion ”intercepteur”, car ils n’ont pas les moyens de s’offrir des flottes spécialisées comme du temps de l’URSS. En réalité leur concept Su57+drones seront le moment venu, les remplaçant du Mig31 et je met en plus une grosse réserve sur le drone accompagnateur. Les russes transformeront psychologiquement ce Su57 en un avion exceptionnel dans un rôle stratégique et dissuasif de Mig31 alors qu’il devait être assez banal et répandue dans son rôle de remplaçant du Su27.
    Le Mig41 c’est la belle perspective de continuité d’une société qui veut croire aux ambitions du président mais qui va finir au mieux, à l’etat de prototype.

    • Fafou dit :

      Bonjour.
      C’est bizarre mais au mot près on pourrait reprendre vos termes et les appliquer à ceux d’en face.
      Bien entendu, comme à la fin de la lecture de votre commentaire, on ne peut pas vous déclarer « anti » vous conviendrez, suivant votre propre logique de ne pas me classer comme « pro »…
      Vous connaissez un industriel qui ne veut pas vendre du rêve?
      Vous connaissez un industriel de l’armement qui n’a pas besoin des crédits de son gouvernement?
      Il y meme des industriels qui savent que leurs produits est une daube (j’ai écris daube, pas dinde, pas de raccourcis anti-pro, svp) et en vendent à tour de bras. C’est plus un avionneur mais une solderie.
      Vous parlez volume? Le F22
      Vous parlez de vieux-neuf? A10 retrofit, F15 EX, F18 SH, F16 V.
      Vous parlez de promesses non tenues? F35 ABC.
      Si on ne sait pas ce le SCAF donnera, le seul pays qui se tient à une ligne et respecte voir devance ses attentes, c’est la France. Peut-être pas en terme de volumes mais le Rafale, le programme scorpion, Scorpene, Mica, ect sont des succès.
      Et bien sûr que la Russie fait de la propagande, mais shut, c’est un secret, d’Asie ou en Amérique il le font aussi.

      • Le Minotaure dit :

        Personne n’a dit que tout cela était une spécificité russe, mais l’article concerne la Russie. Bizarre cette manie de vouloir toujours renvoyer à d’autres pays (enfin à un autre pays en l’occurrence).

        • Fafou dit :

          Bonsoir.
          Si vous avez lu mon commentaire jusqu’au bout, je termine en parlant de propagande bien huilée et qui est partagée un peu partout..;)
          Et dans mon commentaire plus bas, je pose une question sur un avion L M le SR 71 qui fascine.. Voilou, voilou 😉

    • E-Faystos dit :

      Vous avez raison.
      Le problème que vous soulevez nous impactent de manière similaire !
      Regardons le cas des vertols US, et des programmes de super hélicoptères : un plantage qui débouche tout de même sur un programme structuré après des décennies d’errance.
      .
      Et sûrement que cette errance avait pour but de soutenir l’industrie de guerre u.s face au consortium Rostec.
      .
      Et l’Europe ?
      Pas vu.
      Et Airbus?
      Écarté d’un geste par le Pentagone quand l’Eurocoptère X3 raider est un prototype et les équivalents US sont des vues d’artistes et de projections.
      Et les projections US comme le F35 ont toujours beaucoup de mal à passer le mur qui sépare présérie d’un appareil viable.
      Pourtant le concurrency, on sait que ça craint depuis l’Avro Arrow en 58 et le B5 Hustler.
      https://www.meta-defense.fr/2021/01/22/airbus-veut-sallier-a-leonardo-pour-faire-face-aux-helicopteres-de-nouvelle-generation-americains/
      .
      Alors reprenons :
      Les russes sont-ils à courts de métaux stratégiques types titane? : Non: ils sont exportateurs.
      Peuvent ils trouver des alliés pour financer ce projet? Oui, la Chine serait intéressé par une telle rupture technologique.
      Maîtrisent t’ils les moteurs fusées et les aciers haute résistance ? Si leurs missiles stratégiques fonctionnent, ils peuvent faire un truc qui est plus proche d’un avion.
      D’ailleurs, de part et d’autres du Rhin, un tel truc presque aussi foireux est en projet, et répond à l’acronyme barbare de NGF.

  10. twouan dit :

    Les sous missiles, ça rappelle le starstreak des anglais.
    L’idée est intéressante a voir.

    L intercepteur mach 4… on va voir une fusée pour le décollage jusqu’à mach 1 puis tout en scramjet? C est grand la Russie mais la vitesse est elle a ce point importante, rien qu a mach 3 il n aurait deja pas beaucoup de rival sur ce point.

    • Bloodasp dit :

      @oryzons: Je me souviens de la plupart de ces articles, pour le coup vous n’avez pas tort les US sont particulièrement doués dans « l’enfumage » technologique, surtout le réacteur à fusion compact de LM, c’était énorme, même moi j’y ai cru…Bon j’avoue que depuis, avec les innombrables épisodes de le dinde, j’assimile plus LM à une agence de communication qu’a un véritable industriel de l’aéronautique.

    • Thaurac dit :

      Comme pas mal de pays qui y travaille et que le dialogue quantique se fasse entre deux drones, deux pigeons ou autre, une fois acquis le plus important est le chiffrage et la vitesse instantanée, on s’affranchit des distances, et déja certains grands ibm, google semblent disposer d’ordinateur quantique ( parle même pas nsa,cia…)
      Rien de nouveau sous le soleil

  11. Thierry dit :

    Vu ce qu’il reste de la popularité de Poutine et de l’argent dans ses caisses suite à la crise Covid et de son méga palace, ce MIG-41 a toute les chances d’être un dessein de licorne.

    cependant certains ici noteront que tous les projets d’avions future, réalisés ou non sont furtif et que le vieux continent qu’est l’Europe est la dernière entité à refuser cette réalité là. L’Europe serait-elle devenue passéiste ? sans les achats de F35 à titre individuel par les états une telle carence aurait été terrible de conséquence.

    • Mat49 dit :

      @Ma biquette écervelée jusqu a preuve du contraire la Russie est en Europe. Donc le Su 57, s il est bien furtif, a été produit en Europe. Tout va bien au Sahel sinon, vous êtes satisfait d être tenu en échec par une poignée d homme on dirait.

    • E-Faystos dit :

      Thierry
      L’Europe, l’Europe ?
      Pour suivre de près les travaux aéronautiques, je trouve étrange que sur notre vieux continent, les Espagnols, Italiens, Allemands et Britanniques puissent se mettre d’accord sur une aussi vaste programme que l’Eurofighter et vendre du rêve : les moteurs de Rolls Royce, la qualité Germanique, les désign Italien, la peinture des maîtres espagnols!
      Et, et…
      Une qualité de troisième main italienne, une désign de citadine londonniene, et une peinture basse visibilité.
      Heureusement, il est plutôt gros, et bonhomme avec ses grosses moustaches: on sent que les Allemands ont eu voix au chapitre.
      En prime, l’avion coûte notablement plus cher qu’un F35, voire même, un Rafale !
      Là c’est vraiment la décadence.
      Mais le pire… C’est que le F35 ne relève pas – pas encore- le niveau.
      .
      En réalité, tout les monde rêve du F22 monomoteur, et le F35 reste un choix par défaut.

    • Guillaume dit :

      On fait le scaf et le Tempest.
      Après c est juste une question de timing. Pendant le dev du f35 le Rafale Typhoon et Gripen ont pris le marché, maintenant c est au tour du f35 de le prendre, et on le reprendra plus tard avec le scaf et Tempest.

      Maintenant, ce qui est dommage, c est qu’ a développer plusieurs avions européens en même temps, on pourrait avoir l intelligence de les décaler dans le temps pour éviter se genre de trous dans la raquette…

    • FredericA dit :

      @thierry : « cependant certains ici noteront que tous les projets d’avions future, réalisés ou non sont furtif et que le vieux continent qu’est l’Europe est la dernière entité à refuser cette réalité là. »
      .
      => Euh… Vous suivez l’actualité du NGF et du Tempest ? En outre, je pense que vous n’avez pas du remarquer que le F-35 a été conçu 10 après les Typhoon, Gripen et autre Rafale. Si vous ajouter les 10 ans de retard dans sa conception. Cela fait maintenant un gap de 20 ans. Je ne parlerais même pas des budgets US qui sont sans commune mesure avec les ceux de la France, de la Suède ou des pays impliqués dans le Typhoon.
      .
      « sans les achats de F35 à titre individuel par les états une telle carence aurait été terrible de conséquence. »
      .
      => Ah bon ? La furtivité du F-35 est donc la seule et unique arme qui protège l’Europe ?!? La marine, la cyberdéfense, le renseignement, les satellites militaires, les hélicos, les blindés… et les soldats n’ont donc aucune importance 😮 !?!?!

    • Fralipolipi dit :

      La firme Lockheed aurait t-elle fait un don à votre « paroisse » …?

      • Thaurac dit :

        Toujours mieux que des dons de cash obligatoire à poutine et sa mafia, les messieurs 20 %

      • Thierry dit :

        Allons allons mon fils, Jésus est monté au ciel sans ailes et ses anges ne s’en servent que pour redescendre sur terre, j’ignore ou il les a fait fabriqué mais je ne doute pas qu’elles soient du modèle le plus efficace qui soit, et si Lockheed produisait les meilleurs ailes d’ange alors aleilulia, que commande lui soit passé.

        Les voix du seigneur sont impénétrable, on ne dit pas la messe sur deux plots de béton et une planche posé dessus. Ainsi soit-il.

        • Fralipolipi dit :

          Auriez-vous mis la main sur les stocks de stupéfiants saisis récemment pas la MN … 🙂
          .
          C’est bien rigolo de vous voir réciter votre catéchisme … et c’est surtout bien plus pacifique que lorsque vous soutenez la cause des islamistes-djihadistes !!!

        • Mat49 dit :

          Ben alors, mais mais… c est de la caricature de religions ça mon choupinet. Toi aussi tu es quelque chose phobe on dirait. Balo pour quelqu un qui a la denonciation du quelque chose phobe a toutes les sauces.

        • Alpha dit :

          Un neuroscientifique et pharmacologiste britannique, Richard J. Miller, avance une théorie: la genèse des religions pourrait avoir été influencée par l’ingestion de plantes hallucinogènes !
          Quant on voit la dernière prose de @Thierry, on se dit que ce scientifique est dans le vrai !!! 😉

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Vu ce qu’il reste de la popularité de Poutine et de l’argent dans ses caisses suite à la crise Covid et de son méga palace, ]

      Si c’est la même source qui nous parlait de nouvelle technologie importé d’Iran pour les narco-submarines et qui nous annonçait la démission du Vojd pour début janvier 2021 qui le dit… ;0)

      Cit : [ sans les achats de F35 à titre individuel par les états une telle carence aurait été terrible de conséquence.]

      Hein ?!…

    • EchoDelta dit :

      Il vaut mieux être une licorne réussie qu’un super éclair sans énergie.
      Les critique du F35 ne porte pas sur la furtivité, mais sur le fait de TOUT sacrifier à la sacro sainte furtivité passive. C’est comme si on sacrifiait tout à la vitesse de l’avion serait une bonne chose ?
      Le F35 est excessif en furtivité et en devient mauvais sur les autres points, ce que sa furtivité passive ne peut plus compenser.
      Maintenant nous verrons si le SCAF est plus furtif qu’un Rafale, de combien, et ce que cela sacrifie au passage.
      Mon avis est qu’il vaut mieux un avion fiable, évolutif par paliers, facile à prendre en main, avec une MCO bien maitrisée, car dans les gros conflits, car c’est TOUJOURS ce qui paiera le jour J par rapport à la performance pure obtenue plus épisodiquement, contre lesquelles on trouve toujours tactiques ou des idées pour les contrer.
      Si demain une hors de Mig et Sukhoi, ou de Jxx déferlaient vers nous, je pense que TOUS Les pilotes dignes de ce nom montent dans un Rafale F3R et pas dans un F35 Block 3F pour partir au combat s’ils ont le choix.

    • Frank dit :

      @ Thierry Entièrement d’accord! Le pseudo palace de Poutine est une insulte au genre humain, et Français.
      Nous avons des principes, et des sujets profonds d’indignation collectives et rassurantes.
      Les dictateurs africains aux quels la Garde Républicaine rend « hommage » sur le perron de l’Elysée aussi.
      La braderie programmée et tolérée de notre industrie, par paresse, idem.
      La lâcheté et la complaisance du citoyen devant la modification démographique de notre Nation, itou.
      Sa paresse vespérale quand il doit voter, de même. Pour mieux s’indigner ensuite.
      Que des Mig-41, ou 1.44 soient furtifs ou non, peu importe.
      La véritable furtivité, sur laquelle les ingénieurs devraient se pencher, c’est celle des Français devant leur avenir. Ce n’est qu’un constat.
      Car l’art des Français d’esquiver les responsabilités dépasse largement celle de tous les avions du monde .
      Comme celui de devenir très furtif si l’intérêt général s’oppose à ses avantages particuliers.
      Dans ce cas, il devient quasi invisible, mais très présent, en loucedé.

      • joe dit :

        Comparée aux autres pays, la France reste loin devant en terme de responsabilité. Votre credo de la France et des Français plus bas que tout est risible. Tout les ans vous et autres pseudos nous resservent la même soupe… Depuis le temps que nous sommes moins que rien, nous devrions avoir atteint le centre de la terre 🙂

        • Frank dit :

          @ Joe Non, c’est l’inverse.
          Disons plutôt que les autres Nations m’intéressent moins que la France, sans les offenser, et que constater la pente dangereuse sur laquelle cette dernière est engagée depuis une bonne quinzaine d’années m’inquiète beaucoup, je l’avoue.
          En particulier puisque d’autres ont l’excuse de vivre en autocratie, ou en dictature à peine déguisée, tandis que nous avons le privilège d’être en démocratie, pas parfaite, mais enviable, et que nous sommes donc responsables.
          Après, si certains préfèrent se regarder le nombril, en claironnant Cocorico en permanence, et en arguant que tout est de la faute des autres, c’est leur problème.
          Regardez, et comparez tous les indicateurs depuis 20 ans, et revenez.
          Au plaisir de vous lire à ce moment.

  12. Colombey-les-Deux-Mosquées الله عظيم dit :

    L’image est belle, un gros su-57 like, qui tape du mach 4.0 , le rêve pour les fans d’aviation.
    Pour les pro et antirusse c’est autres choses, je vous laisse débattre, ca sera toujours un bonheur dans les com.

  13. mich dit :

    Ah !! un peu plus de gueule que ce gros SU57 bien fade , par contre il aurait pu dessiner des tuyères un peu plus en rapport avec le reste chez Disney .Bon ,assez rit ,on va déjà voir la tête de notre futur drone et ensuite de nos futurs chasseurs européens avant de la ramener .

    • Fralipolipi dit :

      @Mich
      « par contre il aurait pu dessiner des tuyères un peu plus en rapport avec le reste chez Disney »
      A noter que les entrées d’air sur le dos de l’appareil (façon Disney comme vous dites), c’est joli, c’est discret, c’est bien pour aller tout droit, … mais au 1er virage à forte incidence … y-a plus d’air qui rentre.
      C’est Ok pour un gros bombardier qui se traine, mais pour un avion de combat, c’est un choix qui interroge.

  14. Lotharingie dit :

    On ne peut nier que les graphistes russes ont un très  » beau coup de crayon « .; le dessin est vraiment très joli.
    .
    Pour le reste, au regard de l’économie mondiale ( économie russe comprise ) suite à la pandémie du virus chinois, il va y avoir du  » remous  » au sein des populations.
    .
    Se lancer dans des projets aussi ubuesques me semble pour l’instant, prématuré.
    .
    Mais M. Poutine peut tout se permettre sachant que la constitution russe amandée récemment, lui accorde l’immunité à vie.

    • Thaurac dit :

      Pour l’immunité à vie il n’a pas eu besoin de vaccin, mais il pourrait vacciner ses proches le bougre.

      • Frank dit :

        Méfiez-vous, c’est pire que vos cauchemars. Selon certaines rumeurs peu discutables, le despote risque de devenir éternel.
        On parle d’un mélange de momification antique issue de celle de Lenine, de thérapie génique, d’IA dans un exosquelette lubrifié à la vodka, avec un soupçon de robotique et une perfusion de Sputnik adaptée à ses délires. L’ ensemble dans une capsule dotée d’un réacteur nucléaire d’une durée illimitée.
        Le tout élaboré dans un laboratoire souterrain, à -800m, dans son palace du cap Idokopas.
        Avec un ARNm réversible, et entouré de silos de missiles connectés à son ADN déviant.
        D’autres rumeurs disent qu’il commence déjà à danser la polka, et jouer au foot avec un ballon en forme de planisphère, en visionnant « le dictateur », de Chaplin en boucle. A vérifier.
        Pauvres de nous, Démocrates sourcilleux et donneurs de leçons, qui accordons de plein gré confiance et soumission à des « conseils de défense », opaques et sans contrôle du législatif, et avec la couardise d’une opposition parlementaire tétanisée par son avenir mercantile à court terme.
        Peut-être que s’alarmer sur l’état actuel de notre Démocratie serait plus utile qu’ironiser sur de futurs aéronefs aussi lointains que furtifs.
        Avant de critiquer ailleurs, disons que l’on a ici le monarque et ses féodaux que l’ont mérite.

  15. ONERESQUE dit :

    Plus la Russie quasi-totalitaire ( ou « pseudo-démocratie » en otage d’une Neo-Nomenklatura ) manque de crédits pour assouvir ses désirs de superpuissance, plus elle se vautre dans une débauche de fantasmes techno-délirants pour masquer son impuissance et la frustration de ses généraux…..La majeure partie de leurs programmes intermédiaires sont au ralenti, comme le T14 Armata, ils ne brillent que par leurs Zhirkon, Kinzhal car ils connaissent très bien l’hypersonique….Leur arme absolue de  » l’Apocalypse qui tue  » , le Buresvetnik à propulsion nucléaire a pété à la gueule de la batterie d’ingénieurs qui tentait de le récupérer, comme autrefois l’un des premiers missiles R-4 de Korolev en 1958…..

    Les Russes sont exsangues à cause de l’embargo et des sanctions bancaires US et ils tentent désespérément de  » bomber le torse  » avec un catalogue de jouets rêvé par le complexe miltaro-industriel. MIG n’a pas les moyens de réaliser le moindre proto  » MIG 41 ou 4X  » quelconque, il faudrait un combiné superstato ou stato-fusée, des bords d’attaque en carbone-carbone, des sous-structures à dilatation thermique contrôlée, un carburant Méthane slosh et des radars travaillant en environnement plasma partiel….toutes choses que les Amerloques ont mis 20 ans à mettre au point sur le SR-92 AURORA.

    • Twouan dit :

      Au delà de l etat pas si glorieux de la russie que je partage.
      En France, on a fait le griffon en 1955 donc en russie, en 2021… on doit pouvoir faire un moteur combiné.
      Concernant la chaleur, je comprends qu ils souhaitent l atteindre a haute altitude.
      A priori, c est faisable.

      Enfin, ca fait quelques années qu ils font du mach 3 maintenant (mig 25, mig 31). Je suppose qu ils ont une meilleure expérience que nous.
      Leurs avions plus lourd ont peut-être un meilleur potentiel de dissipation.

      Pour le plasma, mach4 en altitude c est pas assez pour en avoir.

      Je sais pas si c est efficient mais ca semble faisable. Pour la Russie, le monomoteur bas cout me semble plus important.

  16. James dit :

    Firefox!
    Qui va prend la relève de Clint pour aller chercher un exemplaire? 🙂

  17. Patbdx dit :

    Ne vous occupez pas de l’image ! C’est un image d’illustration. Elle ne représente en rien ce projet. Vu l’usage du Mig-31 et sa modernisation, il y a un sens à plancher sur un successeur. Alors, oui, ça fait annonce publicitaire, il y a sûrement des questions de pouvoirs et relations politiques, mais, qu’un Mig soit en développement pour remplacer le 31 paraît plus que normal.

    • Thaurac dit :

      Faut leur vendre Cathia…de Dassault

      • EchoDelta dit :

        Alors les russes ont toute une palette d’outils de conception et de simulation en mécanique et mécanique des fluides.
        Ils sont particulièrement forts dans ce domaine depuis très longtemps. C’est plus en électronique qu’il pêchent vraiment.
        Même si je pense que la suite logicielle de Dassault basée sur CATIA est en avance sur tout le monde depuis longtemps, ils peuvent probablement utiliser leurs outils et être performant sur ce point.Èt puis apparemment pour l’instant il sen sont à « Illustrator »… (NDLR outils de design graphique artistique)

      • Ion 5 dit :

        @toto

        1) D’abord c’est CATIA, et non pas Cathia

        2) Ensuite ils l’ont déjà, Ducon…
        Il y a même plusieurs forums d’utilisateurs russophones du Logiciel sur le NET.
        Des intégrateurs et des formateurs concessionnaires (prétendument de Dassault?) ou indépendants en Russie.

        3) Il a servi pour la conception du Sukhoï Superjet 100.
        C’est dire que son utilisation par les russes ne date pas d’hier.

      • Ion 5 dit :

        @Taurac
        Sans vouloir raconter ma vie j’ai rencontré un russe qui utilisait CATIA dans le fin fond du bled au début des années 90 (sans doute une version déplombée). Il s’en servait pour faire de modélisation de contraintes sur les ailes des Yak-9 de la guerre en construction bois et CTP.
        Je peux vous (enfin vous Thaurac non, mais les gens qui connaissent un peu…) dire que le calcul sur des matériaux non homogènes ni isotropes n’a rien d’évident, particulièrement sur CATIA.

        Mais son problème c’était plutôt le français…

        Maintenant il y a des forums, son utilisation pour les ingés russes est plus simple:
        http://www.plm-forum.ru/forum/

  18. Ion 5 dit :

    On lit « sa vitesse de Mach 2,7 [3.250 km/h], »
    Sa vitesse max « autorisée »* est de Mach 2,83 soit 3 000 km/h à son altitude de rétablissement (vers 11 000 m).

    *Physiquement il pourrait faire plus, s’il ne risquait pas de fondre de la turbine…

    A basse altitude, il est « limité » à 1 500 km/h, soit Mach 1,23 au niveau de la mer. En athmosphère standard.

    1) Ce n’est déjà pas si mal
    2) La vitesse du son varie selon la température, donc en fonction de l’altitude..

    3) Y’a un moment les gars, dites bonjour à la culture…

    • oryzons dit :

      S’il risque de faire fondre la turbine c’est que justement physiquement il ne peut pas faire plus.
      Quant aux vitesses max, elles n’ont que très peu de significations pour moi.
      Quelle configuration ? Quelle allonge ? Quelle durée ?
      Quelle fiabilité ? Quelle MCO ?

      Les soviétiques traitaient leurs avions comme du « consommable », ils n’hésitaient donc pas à les configurer de telle manière à les user très vite, et donc quand tu n’as pas peur de cramer le potentiel de ta cellule tu peux te permettre des vitesses supérieures.
      C’est une logique qui se tient surtout dans un pays qui envisage sérieusement un conflit majeur de haute intensité : le matos ne fera pas de vieux os, les pertes matérielles seront élevées, et ce qui compte c’est l’outil industriel pour produire massivement et rapidement de nouveau engins.

      Deux éléments sont venu mettre un sérieux coup de canif à cette orientation :
      – le coût et la complexité de l’électronique embarqué qui rend les avions modernes à la fois précieux et long à produire
      – le coût et la durée de formation des pilotes, qui rend illusoire un éventuel remplacement au pied levé des pertes initiales par de nouvelles unités quand bien même les appareils auraient été produits

      Donc les russes qui doivent prendre le relais de l’URSS font face à deux difficultés :
      – changer la méthodologie industrielle pour y insérer un contrôle qualité beaucoup plus exigeant
      – rester dans la course des équipements électronique sans avoir accès aux puces occidentales

      Le SU-57 semble être bien né sur le plan aéro, pas de doute Sukhoï sait faire de gros avions qui volent bien.
      Les moteurs ne sont pas encore au rdv, par contre.
      Mais c’est un domaine où les russes savent faire, donc ils y arriveront sans doute. Question, quelle fiabilité ?
      Par contre sur les radars c’est déjà moins sûr, les capteurs et l’électronique embarqué non plus.

      Donc mon avis c’est que pour leurs « vrais nouveaux » ‘équipement ils vont se focaliser uniquement sur ce qui est presque abouti : SU-57, T14… Et certainement pas se lancer dans des nouvelles plate formes expérimentales type science fiction.

      Mig va être liquidé ou plus probablement absorbé par Sukhoï car la Russie n’a pas les moyens de soutenir à bout de bras deux avionneurs et les marchés exports vont se tarir : les chinois vont passer de client à concurrents redoutables, les indiens veulent un mix local / occidental, et les petites « plaisanteries » russes de ces dernières années (piratage, désinformation, interférence électorales) vont leur coûter cher avec des américains qui n’accepteront plus un seul contrat militaire avec les russes sous peine de sanctions.

      • Ion 5 dit :

        @oryzons
        « S’il risque de faire fondre la turbine c’est que justement physiquement il ne peut pas faire plus. »
        Non. La vitesse max en palier a TOUJOURS été l’égalisation de la poussée max = trainée.
        Sur le MiG 25 les deux courbes se rejoignaient vers Mach 3,2 en config. lisse (ou avec pylônes seuls sans missiles, je ne me souviens plus exactement).

        La limitation « thermique » peut être aisément contournée par une journée plus froide que l’athmosphère standard (ce qui en Russie arrive plus que souvent). Ou bien par une accélération brutale, suivie d’un ralentissement rapide.
        Bref, tout ce qui permet de chauffer moins que la température limite d’entrée à la turbine.

        Pour le reste, config, durée, etc ça se trouve sur « google est ton ami », de préférence en russe sur le MiG-25 dont les données sont délassées.

        Par déduction, on voit à peu près ce que cela donnerait pour le 31.

  19. Matt dit :

    Une pure vue artistique.
    les plans ne sont pas parallèles, les tuyères trop alignées avec la ligue donc au fonctionnel,….
    Les Russes ont déjà du mal à terminer le su 57 avec ces réacteurs apparent donc non furtif.
    Ils ne faut cependant pas les sous estimer, ils sont maître en therme de missiles et innovants en blindés. Leur point faibles la marine. L’aviation a mon point de vue en début de perte de vitesse.
    Comme cité avant par les contributeurs (@ Polymères) la Russie arrive au bout d’un cycle et le cycle suivant sera trop technique pour eux en therme de super puissance de premier plan mais en haut du panier pour le second.
    Cdt

  20. werf dit :

    +
    Le MIG31 Foxhound a changé la donne pour les américains (cf. l’abandon de nombreux avions et de projets) car sa vitesse et ses possibilités d’intervenir rapidement à haute altitude n’a pas d’équivalent, surtout avec le missile hypersonique Kh47 Kinzhal, encore aujourd’hui… Alors soyons prudents et ne sous estimons les progrès réalisés par les russes d’autant que le temps joue pour eux… Quant aux moyens économiques et financiers il y a de quoi faire surtout avec les ressources naturelles, l’or et les terres rares, le pétrole et le gaz. Là aussi, il ne faut pas croire le discours « main stream » qui dénigre systématiquement, pour des raisons politiques, l’état de la Russie. Le budget de la défense « réel » est bien supérieur car les projets sont financés à 80% par l’état et n’apparaissent pas dans le budget « commun ». Ce qui permet une liberté de conception et de recherche beaucoup plus souple que ce que nous connaissons à l’ouest.

    • Ion 5 dit :

      @werf
      De plus, avec le réchauffement climatique global, ils risquent de devenir une puissance agricole majeure par augmentation géométrique des terres cultivables en Sibérie.
      Maintenant, les moyens économiques et financiers, faudrait éviter qu’ils tombent exclusivement dans les poches de Poutine et de sa clique…

      • Sempre en Davant dit :

        Vous êtes très optimiste.

        Pour maintes culture il ne suffira pas qu’un mètre de permafrost fonde. Et les dégagement de méthanes pourraient jouer d’aussi mauvais tours que les algues vertes : il fait chaud restez chez vous voir, quittez les zones sous le vent.
        Les effets des changements climatique pour l’agriculture sont pour le moment catastrophique avec des sécheresses et des inondations aux pires moments. Tout ce qu’il ne faut pas pour « passer au bio ».
        Ceci dit vous avez raison de mettre en avant cet aspect. Une invasion chinoise de la Sibérie deviendrait vraisemblable après quelques trop mauvaises années et des fermes chinoises notamment d’élevage sont déjà très nombreuses de l’autre coté du fleuve Amour.
        Vous pouvez aussi regarder la carte sous l’aspect de la ceinture islamique sous la Russie. Y compris pour les ressources agri.

        Par ailleurs:
        Le pays continent n’a pas beaucoup de jours « volables » en hiver surtout pour un revêtement de F35.
        La guerre des étoiles de Reagan à produit beaucoup d’effets en tant que propagande avant de devenir une réalité technique.

        • Ion 5 dit :

          Une invasion chinoise, en raison du réchauffement global froidirait beaucoup de monde suite à l’hiver nucléaire qui en découlerait…
          En tout cas, la Russie se promet de régler vite le problème de la surpopulation chinoise (depuis Kroutchev).
          Je ne sais pas comment voyez-vous la chose, (ce qui a vrai dire m’importe peu…), mais les Russes, en tous les cas (population + dirigeants – qque corrompus) c’est comme ça qu’ils là voient!*

          A le revoyure

          * Ca doit être le coté fanatique musulman (ou simplement oriental) de la population russe…

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ De plus, avec le réchauffement climatique global, ils risquent de devenir une puissance agricole majeure par augmentation géométrique des terres cultivables en Sibérie. ]

        A titre d’info les Russes cultivent du soja à la limite du Cercle Polaire ! Cela paraît incroyable et celui qui aurait écrit ça il y a une dizaine d’années se serait vu taxer de charlatanisme .
        C’est une réalité , pas comme le Micron et son  » soja Amazonien  » ! ;0)
        Et cela fait couiner la terre entière :
        -Les Indiens qui voient s’échapper leur rôle de gardiens du détroit de Malacca sur les vraquiers à destination de la RPC
        -Les Brésiliens et les Etasuniens qui voient des marchés leur échapper .

        Le Président Poutine propose depuis plusieurs années une alliance alimentaire sur le blé , le riz et le soja à la Chine . Une offre qui va amtha devenir une réalité , certainement plus que les projets de souveraineté alimentaire de la Macronie ! ;0)

        https://www.hindustantimes.com/more-lifestyle/climate-change-soybean-farms-flourish-in-northern-russia-close-to-arctic-tundra/story-TDC4DcHiHAFbiIwM2Dy5oK.html

        https://www.globaltimes.cn/content/1198878.shtml

        Le Sevmorput – RMN – qui sert essentiellement au GNL pourrait devenir une artère pour déverser des tsunamis de céréales et d’oléagineux Russes sur l’Asie .
        Bien sûr le soja Russe n’arrivera jamais à satisfaire les demandes Chinoises , la FR a besoin de ce soja pour ses propres élevages qui battent des records en raison de l’embargo sur les productions Européennes , mais tout % de soja importé de Russie par la RPC enlève un moyen de pression alimentaire aux USA !… ;0)

    • ONERESQUE dit :

      Peut-être, mais comment expliquer alors les interminables délais du T-14 Armata, du nouveau réacteur du Su-57, les abandons de porte-avions à la casse, des grands croiseurs lance-missiles ? çà ne va pas hyper bien coté économie générale = impôts = revenus globaux de l’Etat quand même. Gazprom et l’Or sont privés.

    • didixtrax dit :

      Les Russes pourraient/devraient en effet conserver le MiG-31 bien longtemps encore, surtout vu la manière dont ils ont pu le transformer de chasseur en bombardier en lui collant le Kinzhal ! il a même tiré des missiles anti-satellite en orbites basses à titre « expérimental » si je me souviens bien.

      Le Mig-31 était capable de tout faire lui-même vu qu’à l’époque soviétique il n’y avait pas de radar assez puissant ni assez nombreux ni assez performants pour couvrir toutes leurs frontières.

      Je me demande même s’ils ont vraiment besoin d’un autre chasseur, d’autant que leur couverture radar s’améliore en finesse et en très longue portée, le S-500 arrive bientôt. Un MiG-31+ remis au goût du jour serait peut-être préférable à tous points de vue, mais il faut bien nourrir les bureaux d’étude…

  21. TRENT dit :

    Il va falloir revendre le palais de Poutine pour financer la R&D sur le prototype

  22. Frank dit :

    @ Polymères Réaction tardive dans le fil, mais j’aime bien votre préambule « je ne vais pas me répéter », ainsi que votre obstination.
    La conclusion attendue est tout aussi savoureuse.
    Comme vous, je n’arrive pas à comprendre cette fixation de certains pour une Nation (que dis-je, une simple somme de terres gorgées de richesses, et peuplée de sauvages) qui n’intéresse personne.
    Pourquoi donc se soucier de cette richesse de 18 millions de kms carrés, dans laquelle quelques exceptions moins incultes que les autres fabriquent quelques aéroplanes amusants, des submersibles douteux, voire même parfois des pétards mouillés qu’ils qualifient d’ICBM?
    C’est incompréhensible, et injuste.
    Dans les années 90, avec Elstine le visionnaire imbibé aux ordres de ses distilleurs, nous avions l’occasion de tout rafler, tels les Pilgrims contre les Amérindiens. J’enrage. Quelle occasion ratée.
    Nous leur tendions pourtant nos bras désintéressés et généreux, pleins de promesses, de $, de démocratie (gag), pour qu’ls vivent enfin la béatitude dont les US nous en font actuellement la démonstration. (re-gag)
    Ils ont préféré la dictature sanglante de l’autocrate honni et corrompu, tel qu’il nous est présenté, comme c’est bizarre.
    Je compatis à vos déceptions.
    Pensez aux multiples « révolutions » colorées ratées, cela aide, parfois. Courage!

  23. Fafou dit :

    Question.
    J’avais pris bcp de plaisir a regarder sur YouTube un doc sur le SR 71 (ou il y a l’anecdote géniale d’un pilote qui explique qu’ils sont à « fond » dans leur SR, au dessus de L.a., je pense et qu’ils entendent un pilote de Cessna, demander à la tour du coin sa vitesse et son altitude, on lui répond, un pilote de Falcon, entendant cela, demande également sa vitesse pour calmer l’hélice, on lui répond, intervient un pilote de la Navy qui a son tour veut calmer tout ce petit monde sur un F18, réponse placide de l’eguieur, le Pilote militaire dis juste merci…Et spontanément, faisant un vol d’entraînement, le copilote d’un SR 71 intervient sur la fréquence ouverte et demande à la tour de contrôle, sa vitesse et son altitude et ils sont à pleine boure..;) ) ou on expliquait que vu l’échauffement extrême du Blackbird lors de ses vols il s’allongeait bcp plus que d’autre hyper sonique donc que les joints avaient été prévu pour cet allongement et que l’avion fuitait littéralement de partout en statique au sol.
    Le Mig 31 a une vitesse (officiel, on est apparemment plus sûr de la limite du Mig que de celle du SR ou on laisse penser qu’il vole plus rapidement encore que ce qui est officiellement reconnus par l’USAF et la CIA) proche de celui qu’il était censé intercepter, le SR. Le Mig fuit il aussi de la sorte? (J’en vois arriver qui vont me répondre que tout avions soviétiques ou russes, fuit..;) ) mais sérieusement, vu les vitesses, proches, annoncées, physiquement parlant je ne vois pas comment les ingénieurs soviétiques auraient pour résoudre différemment ce problème de dilatation.
    Merci d’avance pour ceux qui prendront le temps de m’éclairer de leurs lumières.
    Bàv.

    • E-Faystos dit :

      Bonjour.
      Les technologies sont totalement différentes et le SR 71et ses fuites datent des premiers modèles.
      Ces problèmes de réservoirs ce sont réduits par la suite.
      Mais allons au fond des choses: le SR71, c’est un avions qui doit aller vite, haut, loin. C’est très antinomique.
      Alors: cellule en titane.
      Moteurs complexes pouvant voler en full post combustion, et carburant spécial.
      Spécial car inerte: à température ambiante, c’est de la flotte! On y éteint les mégots dedans.
      Alors pour l’ignition, on y adjoint un adjuvant qui permet la combustion pour la première phase.de.vol, où les pilotes font un run d’essai.
      Ce run fait monter la température de la.cellume, qui travaille pour prendre.ses.dimensions de.fonctionnement par dilatation.
      Et ensuite, l’avion se met en ordre de marche: la cellule dilatée reçoit un complément de carburant, qui est envoyé dans des circuits qui refroidissent l’avant, les bords d’attaque, avant d’atteindre la température d’ignition dans les moteurs: une partie pour tes turbo propulseurs, mais l’essentiel vers les statoréacteurs derrière les turbos, qui sont pour le coup la post combustion la plus efficace qui soit.
      Par la suite, la technologie des réservoirs sera améliorée et le SR71 ne sera plus une passoire.
      .
      Passons au MiG 25/31. Lui fonctionne comme une avion normal, avec sa caisse en acier spécial comme le fut le XB70 Valkyrie.
      À priori de l’Inox. J’ai des échos pas très fiables comme quoi il y aurait une proportion d’or.
      Les moteurs sont des turbo propulseurs standards, mais sur dimensionnés et fonctionnant avec le même kérosène que les autres jets.
      Le système de refroidissement sert pour le radar, qui chauffe beaucoup à cause de son architecture (des lampes électroniques) et embarque pour son refroidissement 300! Litres d’alcool qui s’évaporent sous la chaleur.
      Car l’objectif est là: évacuer la chaleur.
      Pour le SR71, c’est dans le carburant.
      Pour le MiG, cela peut être un système de climatisation utilisant de l’air comprimé depuis les compresseurs des moteurs.
      Et pour rire des fuites: j’ai une photo de référence où l’on voit le dessous d’un rafale, souillé de multiples traces d’huile hydraulique.
      Ça arrive même aux meilleurs.

      • Fafou dit :

        Bonsoir @E-Faystos.
        Un tout tout tout grand merci pour le temps que vous m’avez consacré! C’est top, vraiment.
        Pour le titane, je savais, un montage de la CIA pour que fournir en titane soviétique..
        Pour tout le reste c’est limpide, compréhensible, encore merci!
        Pour les autres avions, quand vous citez le Rafale, je ne savais. Mais mon com était de comprendre pas de moquer du majestueux Blackbird 😉
        Bien à vous, salutations de Belgique

        • E-Faystos dit :

          Mon cher :
          De rien.
          Une certaine autodérision m’oblige »la culture, c’est comme la confiture : moi si on en a, plus on l’étale ».
          Et en aviation, tout est question de compromis.
          Les fuites sur le Rafale ? Une compression de fluides hydraulique qui dépasse les 300 bars, rançon de sa maniabilité.
          C’est similaire pour tous les autres: performances= concession