Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

78 contributions

  1. HBOB dit :

    Grande incompétence de l’état major l’idée de s’installer dans cette cuvette.

    • oiesauvagesversle59 dit :

      La confrontation avec le vietmin sur un point fortifié a très bien marché par deux ou trois reprises précédemment.
      Sauf qu’en effet, Dien Bien Phu était bien trop éloigné pour faire bénéficier nos troupes de notre support aérien.
      Les corsaires de l’aéronavale n’avaient que quelques minutes de pétrole pour tenter de reperer et frapper….
      Giap à tout de suite compris que nos ailes ne serait d’aucun secours.
      Le reste (artillerie chinoise sur les hauteurs et dca pléthorique) est rentré dans l’histoire.

    • LM dit :

      Lisez le Livre « Na San » aux éditions économica. Vous comprendrez mieux sa stratégie.

      • HBOB dit :

        @LM: Merci, peut-être le lirai-je. Il doit en effet être intéressant de comprendre sa stratégie.

    • jyv58 dit :

      Facile à dire à posteriori, même si je ne critique pas votre réaction, fort logique aujourd’hui. Navarre a fait ce qu’il a pu avec ce qu’il avait. Et puis le camp de Na-San c’était plutôt pas mal passé; d’ailleurs il a servi de « prototype ». Les moyens du Corps Expéditionnaire étaient insuffisants aussi bien au sol que surtout dans les airs. Des français qui ne soutenaient pas quand ils ne trahissaient pas (caisses de munitions piégées par ex). Des gouvernements… sans politique même à court terme faute de durée.

      De mémoire, il a fallu que le patron des paras en Indo prenne les commandes d’un DC-3 pour l’opération Castor, faute de pilote. Pas assez d’avions, encore moins de pilotes si bien que c’était comme pour les pilotes allemands du Reich. Pas de tour d’opération comme les pilotes alliés. Forcément cela s’est retrouvé pour lutter contre l’artillerie, la DCA Viet et les boyaux d’approche des points fortifiés. Même les pilotes mercenaires US du Civil Air Transport ne voulaient plus y aller, car la DCA était pire que sur la Ruhr qu’ils avaient connu. A Na-San l’armée de l’air avait pu être très présente.

      • HBOB dit :

        C’est vrai que critiquer après coup est beaucoup plus facile, je le reconnais humblement.

      • PK dit :

        Pas que Na-San. Lisez les mémoire de Salan. DBP est l’aboutissement de la technique des camps fortifiés mobiles que le Haut Commandement avait mis en place et qui avait marché jusqu’à DBP…

    • Lebel dit :

      Dien Bien Phu n’a jamais était une cuvette, plutôt une longue vallée, dominée seulement à l’Est et au Nord Est par des hauteurs. On ne peut donc pas accoler le terme de cuvette à Dien Bien Phu. La grosse erreur est d’avoir sous estimé l’artillerie et DCA viet et surtout d’avoir tout centré sur la piste , ravitaillement, renfort et évacuations sanitaires.

    • Marenostrum dit :

      La technique de fortification à Dien Bien Phu avait très bien marché lors d’une bataille précédente infligeant de lourdes pertes au Vietminh et une défaite cuisante pour Giap.

      Néanmoins cette bataille fut celle de trop, l’état major avait estimé que le Vietminh ne pourrait jamais monter et dissimuler des batteries d’artillerie sur les montagnes entourant le site fortifié. Par ailleurs le poste était trop éloigné pour être vraiment bien défendu par les airs, chose qui paraissait négligeable au vu des estimations des capacités enemis. Estimations qui se sont révélés fausses et fatales…

      La France aurait peut être pu négocier avec le Vietnam plus tôt dans la guerre pour une indépendance du pays pacifique et graduelle et une coopération post-coloniale continue entre les deux pays. Dommage, il y avait certainement plein de bonnes choses à faire. Le Vietnam aujourd’hui continue d’utiliser les chemins de fer de l’époque de l’Indochine. Une visite de certains quartiers d’Hanoi dans son jus vous donne un aperçu de la présence française d’un point de vue architecturale, d’ailleurs il y a de nombreuses bâtisses sublimes d’époque qui continuent d’être utilisées par les nouveaux pouvoirs publics.

      Pour ceux que ça intéresse, voir le film « Dien Bien Phu » de Pierre Schoendoerffer.

      • PK dit :

        Heu… vous avez raté un épisode : depuis 1950, la France ne se battait plus pour ses colonies, mais bien pour implanter un pays indépendant. Ce sont les communistes qui s’opposaient à cette transformation et qui ont conduit à la poursuite de la guerre.

        C’est surtout en négociant n’importe comment à Genève après DBP que le Viet-Minh a gagné : ils ont obtenu 10 fois plus qu’ils n’auraient jamais dû avoir… Tout au plus aurait-on pu leur laisser la zone frontière avec la Chine (bien que DBP ne soit pas en elle-même un tournant stratégique : le CEF pouvait perdre 10 000 hommes sans amoindrir sa force et son efficacité. Du coup, il n’était nullement nécessaire d’engager des négociations. De toute façon, DBP avait saigné à blanc le corps Viet. Il leur aurait fallu un an pour se remettre. Comme chaque année depuis le début de la guerre.)

        Bref, une équipe de loosers, menée par Mendès-France qui n’avait rien à envier à un Daladier ou un Micron 1er.

        • Fred dit :

          @ PK

          Chanson d’époque, que tu ré-actualise ; attention, l’optimisme forcené peut être mortel :o)
          https://www.youtube.com/watch?v=LEwMIN3nDqM

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Ce sont les communistes qui s’opposaient à cette transformation et qui ont conduit à la poursuite de la guerre. ]

          Non ! C’est monamiral d’Argenlieu qui a tout fait foirer avec d’autres imbéciles patentés comme Marius Moutet ! Quand aux Communistes Français ils ont soutenu au début l’envoi du CFEO pour « lutter contre le militarisme Japonais et … Chinois  » .
          Il y avait des Catholiques et d’autres courants indigénistes au sein du mouvement nationaliste Indochinois et le nier c’est nier la volonté d’émancipation des Vietnamiens
          Aprés que les Communistes aient pris le dessus puis le monopole de la lutte d’émancipation nationale mais aussi sociale des populations Vietnamiennes c’est quasi exclusivement de la responsabilité historique des autorités coloniales qui ont été trop contentes de se poser en défenseur du  » monde libre  » !
          De toute façon après 1950 la guerre d’Indochine n’est plus une guerre Française mais une guerre par procuration pour les EU .
          Le pire c’est que ce scénario d’une guerre contre les Communistes propulsés par le fanatisme des autorités coloniales est connu dés 1936 !
          http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Problemes-et-Documents/Indochine-S.O.S

          Le scénario de 1946 est d’ailleurs aussi décrit dans  » Griffes rouges sur l’Asie  » de de Pouvouville mais d’une autre manière : L’ auteur y conseille de travestir le combat nationaliste Vietnamien sous la forme d’une insurrection Communiste afin de faire mieux accepter une politique répressive par l’opinion publique . Tout commer aujourd’hui on colle l’étiquette  » Islamiste » à certains guérillas … ;0)

        • Fred dit :

          @ PK

          Légère contradiction :
          « la France ne se battait plus pour ses colonies, mais bien pour implanter un pays indépendant », mais comme tu le précise, aux conditions françaises … Indépendance ou pas ? C’est un choix binaire.

          De toutes les manières, cette affaire était très mal parti depuis le tout début, ce conflit débute par un crime de guerre français, 6000 civils massacrés d’un coup, alors qu’il n’y avait eu aucun mort jusque-là :
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardement_de_Haïphong

          • PK dit :

            Vous allez répéter ce mensonge à chaque fois ? le Wiki français est un repère de gauchistes – ça doit vous plaire – et va donc dans le sens des gauchistes.

            Et pour votre information, le premier coup de force est japonais, en 45, aidé par le Viet-Minh.

            Mais ça va vous troubler le sommeil, alors je n’insiste pas.

    • Sempre en Davant dit :

      On vous à déjà fait de bonnes suggestions de lectures : heureux vous… en voila d’autres!

      Lisez surtout ce livre https://www.lemonde.fr/archives/article/1965/02/15/nous-etions-a-dien-bien-phu-de-jean-pouget_2185042_1819218.html
      DBP ce n’est pas de la stratégie c’est de la tactique. Navarre n’a pas le choix.
      C’est pour répondre à l’ordre du politique de défendre quoi qu’il en coûte le LAOS seul pays ayant rejoint l’Union Française coque vide qui dévait être un autre Commonwealth.
      Lisez aussi son « manifeste du camp n°1 » qui est probablement le livre le plus important sur l’après guerre. (Bataillon RAS vaut aussi le détour.)

      Enfin, https://www.decitre.fr/livres/l-armee-francaise-dans-la-guerre-d-indochine-1946-1954-9782870278109.html est aussi nécessaire. Vous y apprendrez qu’un escadron de char, une douzaine de quadruplés, etc auraient changé la donne. Et que les français étaient en haut des pitons.
      Au plan tactique c’est ze leçon.

      C’est une génération de combattants qui s’offre en holocauste pour ne pas subir les magouilles de la reconstruction, les trafics de piastres et inexistence des politiciens de la IVéme… Et là https://livre.fnac.com/a120759/Lucien-Bodard-La-guerre-d-Indochine

      Bonne lecture!

      Et merci au Pacha de nous donner l’occasion de saluer la mémoire de gens épatants comme ce Médecin!

      Tous les étudiants en médecine devrait apprendre ce que ces générations de « soignants » ont fait et dans quelle condition!

      Et aussi l’invention des médecins viet minh formés en 6 mois pour s’intéresser seulement à ce qui peut éviter la maladie et ce qui peut être soigné avec les moyens du bord. Une révolution d’hygiène qui a aussi transformé les pays voisins et la chine communiste.

  2. olivier 15 dit :

    Respect. La race des seigneurs…. à comparer aux rageux fragiles de maintenant. Les corps étaient rustiques aussi: On y trouvaient des mégots oubliés ! :)))))))

  3. mikeul dit :

    Très intéressant article. Paix à son âme.

  4. Czar dit :

    « après l’éloge de Giap que fit Laurent Fabius, alors ministre des Affaires étrangères, en novembre 2013. »

    « Giap était responsable mais pas coupable. »

    enfin merci du salutaire rappel, c’est toujours bon de garder à l’esprit le calibre des enfants de putain qui « gouvernent  » en notre nom.

    • Patton boy dit :

      En effet je ne savais pas que Fabius père avait fait l’éloge de Giap ! Fabius fils s’occupe de la logistique du vaccin Covid ! A lui le pognon au passage ……

      • Sans_surprise dit :

        Avec certains, il ne faut s’étonner de rien …

        Et il y aurait encore beaucoup à dire … Prime à ceux qui savent se documenter et qui ont de la mémoire !

    • Auguste dit :

      L’intérêt de la France avant tout.Le date du discours de Fabius doit correspondre au retour du partenariat économique de la France au Vietnam.Avec l’Allemagne ça s’est fait plus vite et en serrant des mains autrement plus poisseuses.
      La Diplomatie et l’intérêt du pays exigent d’avaler quelques couleuvres.

    • Houssam Saidi dit :

      De 1947 à 1954, la Chine servit de base arrière et de centre de formation aux forces viêt-minh. La défaite française de 1950 sur la frontière sino-tonkinoise survenant après la victoire des troupes communistes de Mao Tsé-toung et les prises de position de Ho Chi Minh permirent l’entrée massive au Viêt-nam de l’armement et de l’aide matérielle chinoise. Le Viêt-minh put ainsi équiper des unités régulières et passer de la guérilla à la guerre de mouvement qui connut une de ses conclusions sanglantes à Dîen Bîen Phû. Cependant, la Chine ne se limita pas à ce soutien mais envoya des hommes, non seulement des conseillers mais aussi des combattants qui intervinrent directement au Tonkin. Sans la Chine, le Viêt-nam n’aurait peut-être pas gagné la guerre. Mais en fait la Chine populaire cherchait à protéger ses frontières sud et à se faire reconnaître sur le plan international comme une grande puissance. From 1947 to 1954, China was used as a reserve base and training center by Viêt-minh forces. The 1950 French defeat along the Sino-Tonkinese border that occured after the victory of Mao Tsé-toung’s communist troops and the taking of Ho Chi Minh’s positions allowed massive quantities of Chinese arms and material aid to get into Viêt-nam. Thus the Viêt-minh could get regular troops equipped and were able to shit from guerilla warfare to a war of movement that ended up in bloodsheds such as the one that took place in Dîen Bîen Phû. Nevertheless, China’s support was not limited to the help previously mentionned; they also sent men, not only advisers but also soldiers who directly intervened in Tonkin. Without China’s help, Viêt-minh troops might not have been victorious. But in fact what the People’s Republic of China was really looking for at that time was to protect their Southern frontiers as well as to gain international recognition as a great power.
      Ensuite la France a perdu la guerre en Algérie, Afghanistan et au Sahel, donc la 1er séance à Saint-Cyr, c’est apprendre comment hisser le drapeau blanc en 1 seconde.

      • sentinelle dit :

        bonne réponse sauf que à la fin vous partez en vrille , les armées sont un outil au service d’une politique mais le politique n’est pas dans les mêmes conditions si les armées sont défaites ou si elles gagnent .Malgré ma passion pour les combattants d’Indochine , la solution du G Leclerc me semble à postériori la seule qui était valide.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Mais en fait la Chine populaire cherchait à protéger ses frontières sud et à se faire reconnaître sur le plan international comme une grande puissance. ]

        DBP était perçue comme une menace pour la RPC comme base pour des attaques sur tout le sud , dont le Yunnan , avec des B-29 Etasuniens . Une espèce d’ Iwo-Jima dans la jungle qui tout d’un coup donnait une allonge plus grande aux B-29 et une capacité de frappe – y compris nucléaire – sur une grande partie du potentiel humain et industriel de la RPC .
        La conduite de la guerre n’était plus de facto du fait de la France mais en grande partie des EU . Navarre aurait été influencé en grande partie par des généraux Etasuniens et leur expérience de la guerre de Corée pour cette opération .

        DBP est intéressant à étudier dans la mesure où le projet d’aide US pour un bombardement du VM présente un scénario assez comparable à ce qui ‘est passé en Syrie et avec les mêmes acteurs : France , GB , USA et URSS ( Russie ) par la bande .
        La France fait une demande aux US qui acceptent sous la réserve finale de la participation Britannique qui ne vient pas .
        https://www.theguardian.com/world/2013/aug/30/obama-strike-syria-britain-vote

      • PK dit :

        Dis mon coco, tes copains qui ont gagné la guerre en Algérie, il pissait vachement dans leur froc et se contentait de défiler en Égypte, protégés par les Américains et les Soviétiques. Pas fous les fells de l’ALN… Plus facile de parader que de se battre, hein ?

        Remarque que les autres au pays avaient été exterminés. Difficile de parler de victoire à ce prix. Par contre, côté égorgement, ils auraient pu en remonter à Daesh. Ça, pour jouer les durs avec les femmes et les enfants…

      • Czar dit :

        pensée émue pour le petit larbi obligé de fantasmer une victoire pour se convaincre que son trou à merde est- autre chose qu’un compendium perpétuel de l’échec.

        mais non, paillasson des sables, tonp euple n’a jamais été capable d’autre exploit que de servir de serpillère à tous les coquérants qui vous sont passés dessus depuis hannibal jusqu’à demain les africains qui vont submerger votre natalité défaillante

        d’ailleurs faut avoir le QI d’un algéchien pour ne pas mesurer les conséquences logiques de qualifier le pays qui vous a colonisé de ‘lavettes’

        imagines-tu à quelle place ça te situe dans la chaine alimentaire, cancrelat de djebel ?

        • Houssam Saidi dit :

          Les Algériens n’ont jamais cessé d’exiger de la France « reconnaissance, excuses et indemnisation » pour ses crimes commis à l’encontre du peuple algérien durant la colonisation (1830-1962), notamment, l’acculturation, les massacres, les pillages, la torture et les essais nucléaires.
          La cadence de ces revendications s’accentue, chaque année, avec l’avènement de l’anniversaire de l’enclenchement de la révolution de libération (1954-1962), le 1er novembre de chaque année, au vu du refus officiel de Paris de reconnaître ses crimes et qu’une série de dossiers sont toujours en suspens entre les deux pays.
          Un nouveau facteur s’est ajouté à l’équation habituelle, en l’occurrence, la Mobilisation populaire (Hirak) qui se poursuit en Algérie depuis le 22 février dernier et qui a contraint le président Abdelaziz Bouteflika à démissionner le 2 avril dernier après un règne de 20 ans.
          Les protestataires réclament, à chaque marche, une rupture culturelle et politique avec la France et de réduire l’utilisation de la langue française dans les rouages de l’Etat, dans les lycées et au sein des universités, allant jusqu’à imputer à l’ancienne colonie la responsabilité de l’actuelle situation politique et économique en Algérie.
          Les repressions sanglantes contre les mouvements indépendants pendant les années 40,50,60, les soldats à l’époque sont des personnes âgées, l’arrivée de covid19 est un bon châtiment de Dieu, cette maladie qui tue que des personnes âgées, tu seras infectés bientôt, et cette maladie est peu touchée les africains.

          • Czar dit :

            le troll citronnade est tellement en bas de l’échelle évolutive qu’il pense les organismes qui lui sont naturellement supérieurs incapables de repérer à dix bornes ses tentatives de se faire passer pour ce qu’il n’est pas.

            même pour imiter un arabe vous êtes à la ramasse, honnêtement je me demande par quel sensiblerie dégénérée ton superviseur va t’accorder les deux yuans qui vont perpétuer ta vie de raté au-delà de cette journée.

            j’imagine que les pragmatiques médecins grônde-zhinois ont trouvé que tes organes de déchet évolutif ne valaient pas plus que l’enveloppe qui les contient.

            et comme contrairement à un Japonais tu n’as aucune fierté personnelle, je suppose que seppuku est au-delà de ce que permet ta lâcheté de ce peuple femelle.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Les repressions sanglantes contre les mouvements indépendants pendant les années 40,50,60, les soldats à l’époque sont des personnes âgées, l’arrivée de covid19 est un bon châtiment de Dieu, cette maladie qui tue que des personnes âgées, tu seras infectés bientôt, et cette maladie est peu touchée les africains. » Un bon châtiment de Dieu!!! Comme il est commode Dieu comme ici ou il sert à distiller sa petite haine tranquille! Vu ce que vous avez enduré il doit pas vous aimer des masses « Dieu »! Mais il est vrai qu’il est tellement commode d’accuser les autres des causes de sa propre incompétence, de sa fainéantise, de sa couardise! 60 ans d’indépendance et on voit le résultat! Demandez donc à vos politiques ce qu’ils ont fait pour votre pays!
            https://www.courrierinternational.com/article/scandale-en-algerie-les-lingots-dor-le-marche-noir-et-lancien-premier-ministre
            Alors, voyez vous Houssam ‘baltringue » Saidi allez donc faire état de vos pleurnicheries ailleurs, vous n’arriverez jamais au niveau de l’ongle du petit orteil de ce médecin. Vous faites partie de ces pleureurs se lamentant, assis sur leur cul la main tendue!
            ps: Qu’avez vous fait pour votre patrie Oussam (a)?

  5. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Giap, le chef militaire des armées du Viet-Minh, avait donné l’ordre de détruire tous les avions ou hélicoptères sanitaires de la Croix Rouge qui se posaient sur la base encerclée ]

    Honneur aux morts !

    Curieusement dans  » Les Centurions  » –  » The lost command  » son rôle est interprété par Gordon Heath , un Afro-Américain qui devient  » Dia  »

    Lorsque l’unité du colonel Raspéguy est déployée en Djézaïrie , celui-ci utilise un Sikorsky S-35 d’EVASAN frappé de la Croix-Rouge pour transporter un groupe de combat sur les arrières des  » séditieux  » dirigés par Mahidi ( sublissime George Segal ) alors que la 10éme DP se prenait une  » pâtée  » selon les propos du lieutenant Orsini . Lors du décollage de l’hélico Mahidi interdit même à un de ses hommes d’ouvrir le feu sur celui-ci justement du fait qu’il porte une CR

    On se demande bien où les réalisateurs sont allés chercher tout ça pour médire de la manière de nos armées … ;0)

    http://cineclap.free.fr/les-centurions/gordon-heath.jpeg

  6. jean la gaillarde dit :

    Pour moi, ce sont des héros ces médecins. Il s ont été au bout du bout de l’enfer. Lorsque tu es combattants, tu vis un enfer, mais lorsque tu es chirurgien, en plein combat, tu sais que de toute façon, tu vas rester jusqu’à la fin, en te battant pour sauver des vies et tu en perds des vies, jours après jours, sous les obus, les tirs, sans médocs, dans la puanteurs. Puis ensuite les camps … non, ce sont des héros ses gars. Chapeau au SSA et respect au Médecin colonel Hantz.

  7. Borok 83 dit :

    Que dire de plus sinon saluer un homme à la vie hors du commun. Hommage citoyen. Et quelle réponse faite au sieur Fabius, décidément nos politiques et l’histoire de leurs concitoyens c’est affligeant, Mr Hollande et l’ignorance de Roland de la Poype n’était pas mieux.

    • M´enfin ! dit :

      Sans compter le sinistre Georges BOUDAREL, mort tranquillement dans son lit, en France.
      À vomir !

      • ULYSSE dit :

        @M’enfin. oui, quel scandale !Et que penser des « intellectuels » qui ont pris fait et cause pour lui???
        Pas de procès au final.

  8. Tran dit :

    Chapeau bas ! Mes respects Docteur, RIP.

  9. marchand dit :

    Des hommes impressionnants

  10. jyv58 dit :

    Tout mon profond respect à cet ancien d’Indo. Pour ceux qui veulent avoir une petite idée du vécu des combattants de la cuvette pendant et après: Erwan Bergot (« Les 170 jours de Dien Bien Phû », « Convoi 42, la marche à la mort des prisonniers de Dien Bien Phû »), Norbert Héry (« Tù-binh »), ANAPI – Association Nationale des Anciens Prisonniers internés déportés d’Indochine – (« Les soldats perdus »). Mes condoléances à la famille

    • Franz dit :

      On peut ajouter  » Deuxième classe à Diên-Biên-Phu « , du même E. Bergot, avec le quotidien de quelques para-colos, et « Je ne regrette rien » de Pierre Sergent, sur le rôle du 1er BEP. Bergot y était, et Sergent était en France, mais après avoir été gravement blessé à Na-San.

  11. Berger dit :

    Une grande amie est passée a Castelnaudary remettre ses étrennes. 20 kilos de terres ramenee de la RC 4 ou furent aneanties entre autres le 1e BEP et le 3e REI. Une pensée pour le 3e GCCP et le 8e RTM et les supplétifs indochinois aneanties eux aussi.
    5000 morts ou disparus.
    Le colonel Hantz rejoindra les siens.

    • jyv58 dit :

      J’ajoute le 1/4RTM où mon beau-père a survécu lourdement blessé. Quatre avec lui sur 25 de sa section. Et tant d’autres… Arrivés dans les débuts. Et ceux qui ont sauté dans les derniers jours par solidarité/camaraderie/parce que la chute était impensable?

      • Franz dit :

        Dans les derniers jours, tout le monde là-bas savait que le camp allait tomber, les rapports des aviateurs étaient éloquents. Ceux qui ont sauté quand même l’ont fait en toute connaissance de cause : l’esprit de corps, camaraderie, de fraternité, dans ce qu’il a de plus noble (et @Raymond75 : de plus insensé).

  12. Dan78 dit :

    Pour la patrie et l’humanité…..

  13. bzh dit :

    Quel exemple pour nous. Cet homme a ete comme d autres la Lumiere pour ses camarades dans cet enfer vietminh.
    Comment l Etat Francais ne peut il pas reconnaitre ces heros du genre humain. Rip. La nation reconnaissante.

  14. Berger dit :

    Il y a peu l’oncle est mort, un vieil aventurier. Église, messe. Au dernier rang 4 hommes en treillis et képi blanc.

  15. werf dit :

    RIP et condoléances aux familles. C’était un grand français qui a su démontrer, plus que son engagement, dans les pires conditions, victime, comme tant d’autres, à Dien Dien Phu, de généraux incompétents qui se targuaient d’être des grands stratèges… Quant à Fabius, sa carrière politique n’est que lâcheté et c’est bien le drame de la France qui ne l’a jamais sanctionné et l’a même promu, un comble!

  16. Un Breton dit :

    Si je ne me trompe pas vous reconnaîtrez sur la photo le profil du médecin commandant GRAUWIN qui a écrit un livre poignant et remarquable sur son expérience dans la cuvette :  » j’étais médecin à Dien-Bien-Phû « , je recommande ce livre à tous, comme hommage à ceux qui ont souffert là-bas.

  17. Un Breton dit :

    Mr GRAUWIN est à droite.

    • Bangkapi dit :

      A gauche je penche pour Jacques GINDREY que je connais personnellement.
      Mais bien sur il a bien changé.
      Il vit toujours à Vire.
      Docteur HANTZ reposez en paix, vous l’avez bien mérité.

  18. funix dit :

    je vous conseille la lecture du livre du médecin commandant de Dien Bien Phu Paul Grauwin « j’étais médecin à Dien Bien Phu » un témoignage prenant et bouleversant, on peut le trouver sur des sites de vente de livres d’occasion. Dans ce livre on évoque également le rôle de Geneviève de Galard qui s’est retrouvée coincée dans la cuvette en tant qu’infirmière

  19. IDA dit :

    Il y a un documentaire qui parle de ca il s’appelle: Apocalypse: La guerre froide il s’y parle dans 2 episode mais le reste est bien aussi regarder le vous le trouverez en cherchant sur google pas youtube

  20. arnaud dit :

    Merci pour cet article honorant un héros.
    RIP.

  21. Kellermann dit :

    L’antenne chirurgicale parachutiste mise en place à DBP ne devait servir que pour le triage, puisque les blessés les plus urgents devaient reprendre l’avion… Certes enfouie, elle n’était pas totalement enterrée, puisqu’au départ les toiles de tente étaient dressées par dessus les tranchées et que de toute façon, on manquait de bois pour l’etayer. C’est d’ailleurs par là que le malheur est arrivé puisqu’un jour un obus est tombé dans la salle d’attente, ajoutant l’horreur au malheur… C’est là qu’a aussi officié l »‘ange de Dien Bien Phu », Geneviève de Galard, toujours parmi nous et à qui nous adressons nos hommages. Voilà un authentique ange fait de dévouement et de sens du sacrifice. Il n’y avait pas non plus de chambre de convalescence, que des alvéoles creusées au fur et à mesure dans la terre et parées de caï phen (roseau tressé). Les « ventres », avec un anus artificiel, y attendaient un jour meilleur en guettant l’infection (voir la photo, c’est un « ventre », apparemment), les plus valides retournaient au combat.Les morts étaient jetés un peu plus loin, un linceul en toile de parachute, un vague nom dans une bouteille scellée. Voir le livre du Dr Grauwin  » J’étais médecin à DBP ». Que nos blessés sont bien traités, on pense à eux, merci à nos toubibs.More majorum.

  22. Auguste dit :

    J’ai pas le mot pour résumer le respect,l’admiration,pour ces hommes hors du commun.
    Aux oubliés.
    https://laguerreenindochine.forumactif.org/t1877-poeme-dien-bien-phu-ca-n-est-pas-digne-d-un-grand-pays-suzanne-pautot

  23. vrai_chasseur dit :

    Tous les morts au combat de Dien Bien Phu ont leur monument, sur le lieu même des combats.
    Ce monument est singulier : il a été réalisé seul, avec ses deniers personnels, par un ancien para légionnaire d’origine allemande qui a combattu à Dien Bien Phu, Rolf Rodel.
    http://deltas-collines.org/galerie/ROLFRODEL
    http://www.souvenirfrancais-issy.com/2017/04/le-monument-de-dien-bien-phu.html
    Comme tous les anciens d’indo, des gens exceptionnels.

  24. TM dit :

    Quel homme ! Respect pour cet humaniste et son grand courage.
    Merci de rendre hommage à nos héros dans ce blog. On a besoin de tels ‘exemples actuellement.

    Mon père avait effectué un passage d’un an à Dalat pour compléter sa formation d’officier. Il gardait un souvenir mitigé de l’indochine.
    Plus tard, stationné en algérie, il reçut l’autorisation de sauter sur Dien-Bien-Phu comme il l’avait demandé, mais trop tard.
    C’est grâce à ce retard que je peux poster ici aujourd’hui.

  25. Waroch dit :

    Mes humbles respects à ce grand homme.
    Je regardai le Dien Bien Phu de Schoendoerffer il y a à peine un mois, témoignage sobre et poignant de cette bataille tragique.

    Merci à vous M.Lagneau pour ces pages d’histoire.

  26. mouchetoxique dit :

    Rip et merci.

  27. Thaurac dit :

    quand on voit les jeunes qui se plaignent de « manque de moyens et de personnel…. »
    Et une piqure de rappel pour la gauche porteuse de valise, « Vietcongphile »
    « C’était la même proportion que pour les camps nazis », confiera-t-il plus tard, à l’hebdomadaire La Semaine. »

  28. Parabellum dit :

    Bigeard disait aussi qu une banane à manger aurait pu sauver nombre de vies de prisonniers de dien bien .respect à ces grands soldats et honte et mépris aux Fabius et consorts…c est un ancien légionnaire qui a construit à ses frais sur place le petit monument blanc à la mémoire de ceux tombés la bas…bigeard avait été l embrasser …il semblerait que depuis. Le consulat s en occupe un peu …le légionnaire est mort…merci MR Lagneau de rendre hommage à ces hommes

    • Bangkapi dit :

      Le sergent RODEL ancien du 3°REI.
      Oui son monument est gardé et entretenu maintenant par l’ambassade d’ Hanoï.
      Un membre de la mission militaire y vient au moins deux fois par an, contrôler et régler les problèmes éventuels.

  29. Elwin dit :

    Merci à eux, merci à lui. Reposez en paix, monsieur. Vos camarades sont maintenant avec vous.

  30. MOCRIS dit :

    Chapeau bas pour cet ancien qui mérite toute notre admiration et respect. A nos jeunes, c’est le souvenir et les faits de ces hommes que nous devrions raconter ….. et les médias, si promptes à donner la parole à des politicards corrompus et incapables de tels actes de bravoure , devraient plus souvent citer en exemple le courage, l’abnégation de ces hommes. Les « médecins, professeurs,spécialistes…. » de nos jours sont plus rapides à ouvrir leur bouche dans les médias que faire correctement et en silence leur travail? Encore un exemple frappant de la dérive de notre pays, de nos médias et responsables politiques!

  31. Piliph dit :

    Le Pharo, l’ancien institut de formation de médecine exotique des armées, à Marseille… Une grande bêtise de l’Etat de l’avoir fermé il y a quelques décennies, ne supportant pas qu’un institut d’excellence se trouve en dehors de Paris. J’y ai non seulement préparé ma thèse (médecin chef André) mais surtout, j’y ai trouvé documentation et appui lorsque je me suis mis en tête de vacciner l’Afghanistan en guerre (contre les soviétiques, je précise). Hommage perso au médecin colonel Gateff, qui fut le seul à y croire, et décédé depuis. Petite anecdote : on était au début des années 80, et comme je m’étonnais de l’intérêt du Pharo pour les infos sanitaires que je ramenais d’Afghanistan, ce médecin me répondit : « On ne sait jamais où les militaires français seront appelés à combattre un jour ou l’autre. Alors oui, l’Afghanistan, on documente.. ».

    • Marensin dit :

      Le Pharo n’a pas été fermé il y a « quelques décennies », le crime a été commis en juin 2013.

      • Piliph dit :

        Soit deux décennies dans deux ans… Mais ce n’est pas là l’essentiel. Vous auriez dû développer en quoi ce fût un « crime ».

        • Marensin dit :

          Une décennie, c’est une période de dix ans. La période allant de juin 2013 à juin 2023, cela fait combien ?

  32. Wrecker47 dit :

    Oui il y avait de sacrés hommes :des médecins-chirurgiens,des infirmiers des paras,deslégionnaires,des prostituées ,mais aussi ces Blindés dont on ne parle que si peu …

  33. pierre jan dit :

    Mon père a fait l’Indo mais pas Dien Bien Phu.
    Il avait quand même les larmes aux yeux en évocant des copains à lui qui y étaient.
    Soit dit en passant les médeçins d’aujourd’hui qui refusent des nouveaux clients et ne se déplacent plus hors de leurs maisons soit- disant de santé, devraient en prendre de la graine.

  34. Euclide dit :

    Merci M Lagneau de nous rappeler qu’ils existent encore des vrais héros tout comme le pilote d’essai américain Chuck Yeager.
    Eux ne sont pas encore féminisé dans leur esprit.

    • Carin dit :

      @Euclide
      Il y a une infirmière, que les gars appelaient « l’ange de DBP » qui serait curieuse de savoir ce que vous appelez « un esprit féminisé »….
      Et ça c’est pour rester sur le sujet… beaucoup de gens pourraient vous citer de nombreuses femmes qui ont fait plus que leur part au milieu des unités combattantes.