L’armement des drones fait toujours débat en Allemagne… et l’Otan s’en mêle

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

53 contributions

  1. Piliph dit :

    « …je reste plus que jamais attachée au respect du droit international et de nos engagements relatifs à la maîtrise des armements et à la préservation des populations civiles dans les conflits », déclare notre ministre. Comme à Mossoul, par exemple, si on en croit le témoignage d’un colonel d’artillerie français (puni depuis) ?

    • Anthony dit :

      le colonel n’a pas été puni pour ne pas avoir respecté le droit international, ni pour avoir dénoncé que la France ne le respectait pas, mais pour avoir donné une opinion quant à la manière dont ont été conduites les opérations, dans le respect du droit, ce que personne ne conteste, mais dans une logique selon lui contre-productive.

  2. Thaurac dit :

    Il faut vite voir le contrat s’il n’y a pas une clause style « l’armement des drones est laissé au libre arbitre de l’état utilisateur.. » 😉
    La gauche allemande veut du proutine jusqu’à Brest..Faudrait regarder leur financement comme à l’époque des « rouges-verts » anti Perkins…

    • précision dit :

      Vous diriez quoi si vous vous rendiez compte que les financements directs et indirects venant d’autres pays sont beaucoup plus nombreux? Que c’est pas pareil et ne compte pas parce-que les autres ne sont pas russes?

      • Thaurac dit :

        C’est clair que quand je dis Russes, je pense à la vision de poutine, son expansionnisme, ses visées hégémoniques ( chine dans le même panier) sur les anciennes républiques soviétiques qui ont eu leur indépendance, et pour le reste « la russie jusqu’à Brest » c’était ce que voulait le pc français et l’internationale communiste ( vite et heureusement désarmé par De Gaulle à la libération).

  3. 에르메스 dit :

    Si jamais le gouvernement Allemand s’oppose à l’armement des drones, on verra alors se concrétiser les déclarations du PDG de KMW, expliquant qu’il faudra « franciser » les éléments pour profiter de l’ouverture d’esprit française sur certains point. (Dans le cas de KNDS il était question des règles d’exportations des armements produit en Allemagne, même si le cas Rheinmettal nous démontre bien que c’est comique).

    • aramis dit :

      Sur ce projet je crains le pire. Par exemple : à nous allemands cela nous déchire de voir des drones armés. Néanmoins, et pour nous consoler de cette violation de notre morale, si la totalité du projet s’exécute dans nos usines alors nous pourrions reconsidérer la question de l’armement. On laissera quelques miettes aux autres pour qu’il puissent – devant leurs opinions – jacasser à propos d’un «  »airbus des drones ».

  4. E-Faystos dit :

    Quelle différence entre un drone et un tireur embusqué/dissimulé. Qu’est ce qui sépare un télé opérateur de drone d’un utilisateur d’IED?
    Tant que l’on est pas dans l’usage aveugle, et donc terroriste, bien peu de choses. C’est juste un poil plus technique.
    Mais surtout, ne confondons la fin et le moyen

  5. Patbdx dit :

    Pourquoi ce débat ? L’Allemagne n’engage jamais ses soldats au combat. Ces drones ne serviront jamais sur le moindre champ de bataille. Au pire, il faudrait une invasion russe pour que l’Allemagne se batte. Et dans ce cas, ce ne sont pas ces drones qui feront quoi que ce soit. Un débat inutile pour une armée qui l’est presque autant… Et c’est bien triste pour l’Europe.

    • précision dit :

      Qu’une armée soit inutile n’est en soi pas triste. J’y vois plutôt un bon signe: que l’allemagne sait qu’elle n’est pas sérieusement en danger. Du moins n’est elle pas menacée en son intégrité territoriale par des états.

  6. Clavier dit :

    ….et surtout ne pas leur dire que c’est pour aider l’armée française……!

  7. R2D2 dit :

    On a perdu des décennies en France car l’Armée de l’Air freinait des quatre fers (aaah les chevaliers du ciel) et a fallu un terrain d’affrontement grand comme le Sahel pour faire sauter les dernières résistances. L’Allemagne a perdue encore plus d’années à cause d’une partie de sa classe politique qui rame à contre courant (pour une fois que ce n’est pas en France on ne peut que s’en féliciter…). Et comme d’habitude avec le mécano industriel européen elle va réussir à se mettre au centre des décisions alors qu’à la base elle n’est pas capable d’en prendre une. Qu’il est bon et agréable d’être supplié…

  8. Vivianos dit :

    Eux, c’est que du « politiquement correct »

    Perso je vais leur proposer l’idée de larguer des bouquets de chrysanthèmes une fois que nos drones auront largués leurs bombes (dans a peu près 15ans car le temps que l’on s’y mette nous aussi, c’est pas demain)

    C’était une blague
    Pour une fois que je mets un commentaire.

    On aura là un duo de choque

  9. Courmaceul dit :

    « Et de rappeler que la frappe de Kunduz [Afghanistan] qui, demandée par un colonel allemand en septembre 2009, fit au moins une soixantaine de tués parmi les civils, avaient été effectuée par un chasseur-bombardier et non par un drone… »

    Ben justement, c’est peut-être pour cela qu’ils ne sont pas chauds bouillants au SPD, sans drone, c’était une bavure, alors avec …

    • joe dit :

      Avec cela reste aussi une bavure. le problème était le renseignement par le vecteur de la bombe. Mais nous avons bien compris que la décision était uniquement idéologique, comme si les militaires étaient des gamins jouant à la console.
      Ne pas prendre de décision c’est effectivement de la lâcheté comme le disait le responsable Allemand.

      • précision dit :

        Faire un choix est en effet important. Mais certains choix peuvent être aussi lâches que de ne pas en faire. Je ne vise pas ce choix ci, qui me paraît hélas inéluctable (même un accord international me paraît inenvisageable en la matière).

      • précision dit :

        ce n’est pas une question d’infantiliser. L’histoire montre bien que lorsqu’une capacité militaire est disponible, les politiques et la hiérarchie militaire ont une forte tendance à l’exploiter.
        L’arrivée des drones armés permettant d’éliminer leurs adversaires à moindre coût a eu pour résultat de multiplier les frappes américaines sur l’ensemble de la planète. Le monde est-il plus sûr pour autant? Je ne me risquerais ni à l’affirmer ni à le nier.

  10. EBM dit :

    C’est pas avec ce genre de pays avec que nous nous sommes engagés à faire le SCAF, ouf!

  11. floco dit :

    Ou sont-ils susceptibles d’employer leurs drones armés …les teutons.

    • précision dit :

      Bien d’accord avec vous, Stoltenberg le va-t-en-guerre est (encore une fois?) assez hypocrite quand il parle de mettre en danger la vie des pilotes. A part dans une guerre de haute intensité, ou à cause d’accidents toujours possibles vu les contraintes auxquelles sont soumises les matériels, je ne vois pas une seule situation où les pilotes allemands aient été dans une situation critique depuis plusieurs générations.

  12. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Ce qui est tout de même assez spécieux. ]

    Justement NON !
    C’est un phénomène connu depuis les débuts de la robotique téléopérée ( télémanipulateur ) où l’opérateur qui n’est plus au contact du danger physique ( radiations , chimique, biologique ) a tendance à manipuler les objets avec beaucoup moins de prudence que s’il les manipulait lui -même .
    Chacun peut le vérifier de par soi-même avec un simulateur .

    • Daniel BESSON dit :

      Ps : Joyeuses Fêtes de Noël !

    • Carin dit :

      Si vous croyez que la décision de tir est du ressort du pilote de drone… vous vous foutez le doigt dans l’œil jusqu’au coude.

    • Cricetus dit :

      Vous faites une erreur: Effectivement le pilote sûr zone hésitera plus que l’opérateur de drone à prendre des risques pour réussir la mission. Mais là n’est pas le problème pour les Bisounours. Ce qui les déranges là c’est l’usage de la force létale qui serait inapproprié: Et là c’est le contraire: directement menacé le pilote seul dans son cockpit hésitera moins pour se défendre à user de la force létale, quitte a ne pas respecter les règles d’engagements, contrairement à l’opérateur de drone bien à l’abri devant son écran et sous la supervision directe de ses supérieurs ….

    • joe dit :

      Sauf que l’opérateur doit justifier le moindre mouvement de son drone et encore plus être autorisé par la hiérarchie à tirer à un moment et une cible précise. Et je dirai tant mieux si le tir depuis un drone permet de ne pas mettre en risque la vie d’un pilote et de ceux charger d’aller le secourir.

  13. OBIOU dit :

    Ce n’est qu’un début , les problèmes sont devant nous …..
    Quand saura t’il pour l’exportation du SCAF , si L’Allemagne met son véto , idem pour le Futur char ?
    Dire que Le Drian souhaite une coopération avec l’Allemagne pour des futurs sous -marin…
    Notre Président veut faire avec l’Allemagne le remplaçant de L’ATLANTIC
    Plus d’investissements dans les petits calibres , les munitions , la haute technologie nous la partageons avec un mauvais partenaire .
    Pour l’exportation , l’armement est un rare secteur industriel qui fonctionne bien .
    Depuis quelques années nous avons l’Allemagne comme concurrent , dans un futur nous allons bien rigoler…..

  14. yakafokon dit :

    Heron TP … ce drone est monomoteur. Il ne volera jamais en Allemagne. Ou c’est que le gouvernement allemand se moque de ses voisins en exigeant un appareil européen bimoteur. La logique de nos voisins d’outre Rhin m’échappe.

  15. blavan dit :

    Il faut imposer à l’Allemagne d’intégrer de l’armement sur ce drone en menaçant de quitter le programme. On a déjà perdu assez de temps avec les lobbys de l’armée de l’air française qui ne voulaient pas armer les drones pour recommencer avec ce programme franco-allemand . Cette réticence allemande est assez curieuse pour un pays qui envisage de construire l’avion de chasse du futur, à moins que le SCAF ne soit qu’un avion de reconnaissance non armé. A-t-on bien lu le contrat SCAF ??????

  16. Plusdepognon dit :

    L’Allemagne a perdu un de ces Heron au-dessus de l’Afghanistan il n’y a pas longtemps.

    L’armée a demandé de pouvoir les armer et cela suscite encore plus de discussions qu’en France, malgré le concept de la « guerre zéro mort » (pour le camp occidental) :
    https://www.rtl.fr/actu/international/les-armees-plus-reticentes-a-mettre-la-vie-de-leurs-soldats-en-danger-explique-amelie-ferey-7800937675

    Au Sahel, un deuxième système de Reaper a été déployé par la France au profit de Barkhane :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/12/la-france-renforce-enfin-son-isr-en.html

    Au niveau des petits drones, non armés et fait pour la reconnaissance proche, le SMDR a pu partir en 2020 en OPEX :
    https://www.air-cosmos.com/article/barkhane-dploiement-imminent-du-systme-de-mini-drones-de-reconnaissance-23965

  17. reverjovial dit :

    C est un débat qui a tjrs existé, rappelons au moyen âge ou les canons et ensuite les arquebuses étaient considérés comme des armes déloyales et donc les servants étaient immédiatement exécutés si fait prisonniers ! La finalité elle est tjrs de tuer sans être tué, d avoir la meilleure portée que son adversaire en prenant le moins de risques, d’éviter au maximum le corps à corps en portant le plus de perte à l ennemi.

    • Thaurac dit :

      Tout à fait, en temps de paix chacun déblatère ce qu’il veut, mais en temps de guerre, bombes à sous munitions, gaz, bactério, attentats, ….bref, tout est non pour descendre le plus d’ennemis possibles, le reste n’est que blabla.

  18. Leroux dit :

    Bonne nouvelle. J’espère que l’Allemagne restera dans des débats sans fin sur son armement.

  19. Mika dit :

    Primo, dans le cadre de leur engagement opérationnel ça ne va pas leur servir à grand chose d’avoir des drones armés….
    Secundo, le bundestag est incapable de trancher sur ces sujets touchant à l’éthique….
    En résumé je suis de plus en plus dans le doute, du fait d’avoir fait confiance à l’allemagne dans le cadre d’un projet tel que le scaf…
    Ça va être très très compliqué avec nos amis allemands… malheureusement…
    Ils risquent de tirer les capacités vers le bas tout en essayant de siphonner nos capacités industrielles dixit KNDS…

  20. ron7 dit :

    Le débat est-il pertinent,on va voir si le masque tombe en 2021 !
    Merkel remplacée ! Elle a connu 4 président français ! Quatre !
    Alors après, est-ce que tout ça n’est pas un peu politique pour faire parler, et s’opposer frontalement aux autres candidats lors des prochaines présidentielles !

  21. Sebemza dit :

    Les drones armées sont des armes de lâches !!! Et après on se plaint que les groupes armées extrémistes ne portent pas d’uniformes commun et se cachent parmi la population civile en combattant en mode guerilla…

    • Fafou dit :

      C’est dommage d’écrire cela le jour de Noël, mais je doute que cela ai de l’importance pour vous..
      D’accord, lâches que nous sommes vous proposons de vous bombarder avec des caisses d’uniforme, vous les portez et vous vous battez à la loyal, comme vous le suggérez, face à nos troupes? Chiche? Ou chicha..

    • reverjovial dit :

      Vous mélangez tout, les missiles, les canons, les bombes et je ne parle pas de l arc, l arbalète et le fusil sont des armes qui tuent a distance. Si on vous écoutait la seule guerre valable et légitime serait le corps à corps avec armes blanches. Quant à se réfugier derrière des populations civiles cela n empêche pas ces mêmes combattants d’envoyer des roquettes ou missiles à l aveugle sur d’autres populations.

  22. Max dit :

    La gauche allemande porte l’héritage de la Seconde Guerre Mondiale en mode schizophrène quand il s’agit des forces armées.
    Privilégier les achats venant d’Israël tout en leur permettant de gros rabais sur leurs exportations comme le sous-marins en rab offert.
    Ils ne veulent plus être les méchants mais oublis la marche inéluctable prise par le monde dont leur(s) potentiel(s) futur(s) ennemi(s). C’est une faute stratégique. Le débat est clos en France et heureusement.

    • jyv58 dit :

      Concernant l’Allemagne, c’est aussi un moyen de ne pas effrayer les autres membres de la CE qu’elle a très largement dépassé économiquement.

      Si elle avait une armée, l’Allemagne aurait une armée 1,44 fois supérieure à celui de la France (chiffre PIB/pays 2018 Wikipedia.

      Oui, bon, il est possible de discuter aussi sur le fait que ce qui part en Défense ne part pas dans l’économie. D’un autre côté, les militaires achètent des technologies provenant de la recherche et développement, que les civils ne peuvent pas encore s’acheter. Exemple ancien qui me vient en tête, l’affichage tête haute. De mémoire (n’hésitez pas à me contredire), il me semble que c’est le F-16 à sa sortie, qui a bénéficié en série de se matériel, avant d’entrer dans les cockpit des jets civils et depuis quelques années, des véhicules « de monsieur tout le monde ».

      • précision dit :

        Pas tout à fait. La techno remonte, sous une forme primitive, au moins aux années 40, et a été expérimenté peu après par les US et … à peu près tout le monde.
        Le Buccaneer anglais avait un système efficace, produit par Cintel puis Elliot (ancêtres de BAE) à un peu moins de 400 exemplaires.
        L’affichage tête haute moderne est crédité à un français Klopfstein et se répand dans les années 70 au civil.
        Donc simultanément au F16 (mise en service 1978).

    • Thaurac dit :

      Il doit encore y avoir un stock de taupes russes dans cette gauche allemande 😉

  23. Parabellum dit :

    La guerre tue helas et les armes sont faites pour ça et vaut mieux tuer qu être tue…la coopération avec l Allemagne est un gros danger car sauf trouille des russes ils ne sont que neutres et si après Merkel ils passent à gauche ils seront quasi pacifistes et moralisateurs…au contraire la guerre moderne doit être robotisée avec drones et missiles et frappes lointaines.c est une question très simple celle du nombre de nos vies françaises face à des masses étrangères et à mes adversaires disons moins éthiques…la niaiserie sentimentale occidentale est un danger face à des adversaires fanatiques et idéologiquement plus remontés…les tournois chevaleresques helas c est fini ..une guerre demain serait d ailleurs sans doute anti civils avec paralysie informatique et électrique sabotages des réseaux etc…affamer et terrifier par le désordre..les frappes viendraient après…avec missiles et des drones…il est temps de penser autrement que la contre guérilla en Afrique …

  24. Phil dit :

    C’est curieux cet angélisme dont font preuve certains dirigeants ! En face ils ne se posent pas la question!

    • Thaurac dit :

      Tout à fait, en face, les plans sont de mettre le paquet avec tous les moyens disponibles, et ont discute seulement à la fin!

  25. Polymères dit :

    Le pacifisme allemand est une chance pour la France en Europe.
    On peut se moquer en voulant voir les allemands s’investir plus, mais le jour où ils le feront, on s’en plaindra et on éclipsera notre moteur d’influence militaire européenne . L’Allemagne a les capacités de dominer l’Europe au-delà de l’économie.

  26. Sebemza dit :

    Premierement je fais parti de « nos troupes » comme vous dites avec 3 opex à mon actif.
    J’aimerai juste qu’on m’explique quelles sont les risques que vit un opérateur de drones armées losqu’il est en mission opérationnelle au chaud dans sa station (en esperant qu’il soit proche du théâtre d’opération contrairement aux ricains)
    Un pilote d’avions de transport, de chasse, d’hélicoptère, etc risque sa vie en mission comme tous les personnels en théâtre d’operation. Il y a tjrs un risque.
    Je ne mets nullement en doute l’avantage tactique et operationnel de ces systèmes d’armes… Ce que je reproche est l’emploi d’armes. La reconnaissance et la prise de renseignements ne devraient etre que leurs seuls fonction amha
    Mais bon vous devez préférer la guerre à la call of ou counter strike tranquillou derrière un écran.
    Qd à votre ironie concernant les uniformes, je vous rappelerai juste les lois de la guerre qui sont un ensemble de règles internationales qui constituent le « droit international humanitaire ». Allez je vous partage un lien pour votre culture générale sur les conventions internationales…
    https://www.icrc.org/fr/document/les-lois-de-la-guerre-cest-quoi-et-ca-sert-quoi

    • précision dit :

      Il est un peu contradictoire pour un membre des forces armées se revendiquant du droit international d’arborer comme icône de profil un symbole anar 🙂 Mais félicitations pour le service en opex.

    • Thaurac dit :

      Mais pourquoi cet « opérateur » devrait il prendre des risques, alors, il faut enlever les blindages de char, détruire les bunkers, ne plus lancer de satellites militaires qui donnent (sans risque 😉 ) l’image du champs de bataille, virer les gilets pare-balles…
      C’est complètement stupide, on pourrait aussi dire la même chose pour un avion qui largue sa bombe ou missiles d’une zone safe pour toucher une cible à des centaines de kilomètres!
      Ce sont des discours de salon..
      « les lois de la guerre »
      on a vu comment elles ont été respectées dans le dernier conflit du haut karabagh
      Comme je dis, on en parle avant,après un conflit, mais pas pendant..