La marine indienne pourrait faire une croix sur son troisième porte-avions

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

66 contributions

  1. PK dit :

    Coupons la poire en deux te vendons-leur le Charles de Gaulle. Accélérons de notre côté la mise à l’eau du premier PAN….

    • EchoDelta dit :

      C’est clairement ce que je pense, pour soutenir la vente d’un aéronef embarqué complexe, auprès des pays qui en ont les moyens ou qui veulent se donner les moyens, c’est de mettre en chantier et de sortir deux PA tous les 10/15 ans. On revend progressivement les anciens au fur et mesure que les nouveau PA sont réceptionnés. Et en ce cas nous pouvons vendre un GAN complet opérationnel et rodés. Voir en mettre à disposition de pays EU pour des durée ponctuelles afin de se faire respecter ici ou là.

      • 에르메스 dit :

        Vous croyez qu’il y a beaucoup de pays acquérir pour un porte avion catobar, en particulier nucléaire ?
        .
        Déjà, on n’est pas prêt de vendre la chaufferie du CDG… Donc ça limite pas mal le potentiel d’export.

      • haut de games dit :

        ouais encore faut il que le client soit sérieux et se décide en peu de temps ,les indous c’est un enfer pour qu’ils se décident ne serait ce que sur un bâton lumineux de vols de nuits ..

  2. Jupiter dit :

    Ca parait judicieux
    Un Porte-Avion est un moyen de projection. Vu que ses deux « ennemis » que sont l’Inde et le Pakistan se trouvent a la frontière et que l’Inde n’a pas de territoires outre-marins, avoir 3 porte avions semble en effet excessif

  3. toti dit :

    Je vois bien l’Inde acheter notre porte-avions dans 15 ans avec des rafales marines.
    ca serait pleinement logique.

    • Clavier dit :

      Le problème de l’Inde est d’abord financier ………

      • Alain d dit :

        @Clavier
        Oui, c’est ce qui bloque. L’Inde, pays pauvre, pouvait néanmoins augmenter rapidement son budget de défense chaque année tant qu’il avait une croissance du PIB importante.
        Avec l’agressif COVID, une économie très peu structurée, une démographie galopante et ~ 1,5 Md de citoyens, l’Inde va trinquer fortement, plus que les économies avancées et surtout plus que celles mieux organisées.
        Dans la dictature Chine, commercialement centralisée, l’ordre règne, dans l’auberge espagnole Inde le désordre règne.
        Je préfère l’auberge espagnole, sans aucune hésitation, mais pour luter contre un virus très virulent, voici le constat :
        https://missionsetrangeres.com/eglises-asie/avec-leffondrement-de-leconomie-et-lechec-du-confinement-la-pauvrete-gagne-du-terrain-en-inde/

    • NRJ dit :

      @Toti
      Si les indiens n’achètent pas des catobar, ils n’auront pas besoin de Rafale M ou de F-18SH. Ils se rabattront plus probablement vers le Tejas, aussi mauvais soit cet appareil.

      • wagdoox dit :

        Pas du tout, le tejas servira au mieux de trainer rien de plus dans les faits.
        Rafale et F18SH peuvent fonctionner sur STOBAR mais les candidats naturels sont le Mig29k et l’ocra (ou une autre solution locale).

        • NRJ dit :

          @wagdoox
          L’avantage des F-18SH et Rafales M, par rapport au Tejas, c’est leur forte autonomie et charge utile. Si les indiens utilisent des CATOBAR, ces avions perdront leur intérêt. Et ils ne sont pas fabriqués en Inde.

    • Formateur dit :

      Dans 15 ans, le Rafale aura 50 ans, la douleur dans les articules est une phénomène générale chez les personnes âgées.

      • 에르메스 dit :

        Le projet aura 50 ans, pas le Rafale qui a 20 ans.
        .
        Ca vieillit mais faut pas rajouter des années qui ne sont pas à compter.

      • Billou dit :

        C est pratique le français, ça identifie instantanement les imitateurs

      • Royal Marine dit :

        Mais pas la version F 4.1… Et les avions sortant de chaîne seront tout neufs…
        Comment pouvez-vous vous ébaubir devant la durée de vie des B 52 américains ou Bear russes, et regretter que le Rafale soit « déjà » vieux? Tout ne se résume pas à l’âge de la conception…

        • Formateur dit :

          Bombardier et chasseur sont différents.

          • wagdoox dit :

            Ca change rien au fait que l’avion continu d’évoluer c’est d’ailleurs pour ca que certains standards ne seront pas facilement mise à niveau. Le rafale a encore énormément de potentiellement de modernisation notamment en volume interne.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Bombardier et chasseur sont différents. » Et les chasseurs bombardiers?

      • Titeuf dit :

        Un peu comme les avions chinois qui eux sont neufs !!!!

      • Czar dit :

        T’imagine 50 ans, c’est 49 années supplémntaires de vie par rapport à de la camelote zhinois, ça laisse rêveur en termes d’éternité

  4. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ En clair, il lui faudra un appui extérieur, alors que le mot d’ordre en Inde est au « Make in India ». ]

    It makes my day : Quand l’Hindutvisme technologico-industriel se fracasse le tarin sur le mur de la réalité ! ;0)
    C’est pas tout de vouloir construire un PA , il faut déjà être capable de produire des doudounes et des sacs de couchage pour 40 000 biffins cet hiver ! ;0)

    Pour le reste que les différents  » chefs » des forces armées Indiennes se crêpent le Jata-mukuta *. C’est ce qu’ils ont toujours su faire de mieux avec gérer les réseaux de corruption . ;0)

    * « Chignon de Shiva « 

    • Cappadocia dit :

      Souvent-40°c dans la montagne en hiver, les doudounes servent pas grande chose.
      À cette température, les doigts et les orteils sont morts et les couper.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Non, l’Inde n’a certainement pas le niveau technologique de l’Europe … Mais en lisant ce commentaire, je dois penser au cas de la forteresse de Sigapur, comment les généraux britanniques arrogants ont été submergés par les « ridicules petits « japs aux yeux bridés » … et pourquoi pas Dien Bien Phu?
      Le mépris n’est pas un bon conseiller et est généralement plus embarrassant pour celui qui méprise que pour le méprisé …

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Le mépris n’est pas un bon conseiller et est généralement plus embarrassant pour celui qui méprise que pour le méprisé …]

        Toutafé mais il n’ y a pas de mépris quand ceux dont il est question sont les premiers a en afficher pour les autres .
        Surtout sous le régime du petit führer des Himalayas . En l’occurrence le mépris pour les  » yeux bridés  » il se trouve chez les Hindutvistes , civils mais aussi militaires .
        https://caravanmagazine.in/reportage/casteist-racist-origin-indian-army-recruitment-policies

      • 에르메스 dit :

        Sun Tzu est toujours bon à connaître au XXIe.
        Il nous apprend notamment:
        -La connaissance précède la victoire, l’ignorance précède la défaite. (Concernant votre clin d’oeil brits vs jap)
        -L’invincibilité se trouve dans la défense mais la victoire ne peut se trouver que dans l’attaque. (Concernant la relative passivité de l’axe OTAN-alliés envers plusieurs pays comme la Chine…Turquie…)
        .
        A nous d’en retirer les enseignements et alertes…

    • Courmaceul dit :

      Pourquoi tant de jubilation ?

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Pourquoi tant de jubilation ? ]

        Par ce qu’il est question d’une caste – au sens premier du terme – militaire raciste et corrompue . Peut-être la plus corrompue au monde .
        D’autres questions?

  5. Euclide dit :

    Bon a priori , il n’y aura pas de rivalité entre le Rafale M et F-18 Marine .
    Par contre pourra t ‘on vendre plus de Rafale IAF que lot de 36 ?

  6. jp dit :

    ils ont aussi une option, des LHD US avec des F35B.

    • Royal Marine dit :

      Hé bien non, en fait… Ou juste l’option d’en rire! Parce que si les LHD existent, les F 35 ne sont que des avions virtuels, qui ne volent et se battent que dans les jeux vidéo…
      Le problème des Marines, c’est qu’ils ne peuvent pas se rabattre sur le SH F 18, comme la Navy…
      Certains pensent qu’il faudrait recréer une classe de P.A du type Ranger pour que le Corp puissent accomplir ses missions comme en Corée et au Vietnam…

    • wagdoox dit :

      C’est juste incomparable.
      Ensuite l’Inde tente d’acquérir des navires de débarquement type mistral (voir un peu plus gros) depuis plus de 10 ans sans y arriver. on propose le mistral 160 et le 250 si jamais l’Inde se décide pour un truc plus gros (la version originalement prévu pour la France mais trop cher au final).

  7. Castel dit :

    Ce pays veut être une puissance maritime, et ne trouve même pas les moyens de construire un troisième porte-avion !!
    Hein, quoi, on en a qu’un seul nous ?
    Ah bon…..

  8. pmm dit :

     » Tout ce qui se trouve à la surface peut être repéré par satellite et visé par des missiles. Je pense que la marine a plus besoin de sous-marins que de porte-avions, qui, eux-mêmes, ont besoin de leurs propres armadas pour se protéger » ===== Je pense que beaucoup de gens en France pe nsent comme lui …

    • Royal Marine dit :

      Vision de terrien, qui ne sait pas comment se passe le combat maritime, et ne voit pas plus loin que le bout de son nez…
      En mer, les choses qui peuvent paraître évidentes à terre, le sont beaucoup moins…
      Changement de perspectives sans doute… Ainsi l’aphorisme des sous-marins beaucoup plus discrets et moins vulnérables que les bateaux de surface… Pourtant pendant la 2 ème G.M. combien de soum coulés?
      Où après que la marine israélienne est tiré et fait but avec un missile mer-mer sur un navire égyptien: ça ne sert plus à rien les gros bateaux car une simple vedette peut les couler… (c’était en 1967)
      Est-ce que depuis les Marines du Monde entier ont disparues???

      • M51 dit :

        On a déjà abordé ce sujet cent fois sur ce blog. On ne va pas refaire éternellement des copier-coller pour répéter la même chose.
        Vous faites allusion à des périodes où la technologie n’était pas la même qu’aujourd’hui et surtout pas la même que ce qu’elle sera dans les années 2040.

        • wagdoox dit :

          Ca marrant d’entendre ca alors que les chinois sont entrain de travailler sur un système de detection par satellite des sous marin. EN d’autres termes votre vision ne tient pas car aucun vecteur ne sera plus furtif et donc seul les systèmes de défense permettront de protéger nos bâtiments comme bases. Le prix de ces systèmes sera le meme pour chaque atout donc on aura tout intérêt à avoirs des navires de surfaces imposants.

          • NRJ dit :

            @wagdoox
            Si tant est qu’une technologie soit vraiment capable de repérer des sous-marins, il faudra plusieurs dizaines d’années. Et même si on y arrive, ce ne sera pas absolu. Il y aura des conditions permettant une utilisation plus ou moins efficace.

          • Alain d dit :

            @wagdoox
            « alors que les chinois sont entrain de travailler sur un système de detection par satellite des sous marin. »
            C’est à dire que ca passe par la compréhension des courants, des vents, des marées et des vagues et leurs surveillances et bases données.
            Domaine dans lequel les chinois ont du retard sur la France et les Etats-Unis.
            Donc mon avis est que lorsque les chinois auront une solution viable et industrialisable, nous l’aurons aussi.

            La Chine avait faite cette annonce juste après (ou en même temps, la propagande chinoise n’est pas mon hoby) le lancement du premier satellite franco-chinois :
            https://www.cnrs.fr/fr/lancement-du-satellite-franco-chinois-cfosat-le-cnes-et-le-cnrs-unissent-leur-expertise-pour-letude
            http://www.opex360.com/2018/11/01/la-chine-developpe-un-satellite-pour-detecter-les-sous-marins-en-plongee/
            L’un des radar est français : le SWIM pour surveiller la longueur, la hauteur et la direction des vagues.
            Essentiel pour savoir si ça bouge en dessous, voir même si un volume nouveau immobile modifie les données précédemment enregistrées dans les mêmes conditions climatiques.
            Bah oui, y’en a donc au moins un qui suit et capte ici :>)) :))
            Et si vous me demandez si s’est intelligent de coopérer avec la Chine pour lui refiler des technologies dans ce domaine, je vous répondrai que ca me semble être une connerie magistrale.
            Parce qu’en plus derrière çà, il y a les logiciels et l’IA pour traiter et comprendre les données.
            Déjà dans le civil, faire avancer la Chine pour qu’elle nous rattrape, voir nous dépasse et puisse vendre ou refiler des services spatiaux contre des contreparties, voir nous concurrencer dans les exports de satellites, tout en gagnant en soft power, est le top de la connerie.
            Qu’on coopère bien avec l’Inde dans le spatial me va, et qu’on lui refile quelques technologies me va aussi, puisqu’elle nous incorpore à un haut niveau dans ses programmes spatiaux, qu’on lance de temps à autre un satellite indien, qu’on coopère déjà sur de nombreux satellites, et surtout que nous avons un intérêt commun : surveiller les chinoiserie, dans l’océan indien comme, à la frontière indienne et sur les constructions illégales en mers, sujets qui intéressent de nombreux alliées. Du donnant donnant !

            Souveraineté, bla bla bla……
            L’impérialiste Chine a depuis longtemps affiché son choix: tous les coup sont bon à jouer pour sa suprématie.
            Je crois bien que l’Europe courtermiste n’a toujours capté pas le danger de ces deals à la con pour gagner quelques centaines de millions, qui au final lui feront perdre des milliards sur la prochaine décennie et peut-être des dizaines de milliards sur les suivantes.

          • Mantore Gérard dit :

            Wagdoox
            Si l’on en croit la propagande du PCC dans le domaine de l’armement les Chinois sont toujours à la veille de prouesses techniques inimaginables : j’ai par exemple beaucoup aimé leurs torpilles supersoniques à cavitation avec une portée supérieure à 15 milles nautiques.
            .
            C’est de la propagande pour tenter d’ébahir les foules chinoises, comme leurs navires de fort tonnage sans rien dedans.

        • Royal Marine dit :

          Vous oubliez que depuis l’Antiquité, il existe une lutte permanente entre la lance et la cuirasse… Pendant un temps, la cuirasse domine… Puis c’est au tour de la lance… Ce qui aboutit à une sorte d’équilibre permanent, car à chaque invention l’homme invente une contre-invention…
          Argumentez que le PA est fini est évidemment une vision d’homme des cavernes, compte tenu de ses qualités propres et de ses écrans de défense en profondeur. Dire que les sous-marins et les missiles les remplaceront est une aberration… Les soums ne sont pas invulnérables, les bateaux de surface n’ont rien de condamné par avance… Restons mesurés, et en 2040, il n’y aura jamais eu autant de PA catobar dessus la mer jolie!

    • Thierry dit :

      Tout ce qui se trouve sous la surface peut plus difficilement intervenir à terre, un sous marin peut certes faire des frappes localisés avec des missiles de croisière, mais seul un porte avion pourra appuyer une opération de débarquement, neutraliser les chasseurs adverse ou des bombardiers de haute altitude, des cibles qui se déplacent à terre, faire du sauvetage et tout un tas d’autres tache spécifique que les missiles ou les sous marins ne remplissent pas.
      L’Allemagne Nazi a bien vu les limites du tout sous marin, et ça reste d’actualité.

    • NRJ dit :

      @pmm
      Tout dépend les stratégies navales que vous mettez en place. Si vous voulez faire de la contestation de l’espace maritime ennemi (comme les argentins qui attaquaient les bateaux anglais pendant les Malouines pour perturber l’arrivée de troupes anglaises), un sous-marin sera parfait. Discret, puissant (surtout avec des missiles de croisière), il est l’arme idéale pour contester le contrôle naval dans une zone. En revanche, s’il s’agit de conserver le contrôle naval (comme les anglais pendant les Malouines qui ont fait une zone d’interdiction des forces argentines), alors le sous-marin ne servira à rien notamment à cause de son sonar qui permet au mieux de « voir » jusqu’à 50 km. Pour cette mission de conservation de l’espace maritime, il faut des frégates qui peuvent voir et tirer à longue distance (plusieurs centaines de kilomètres). Du coup, dans une guerre navale,vous pouvez avoir autant de sous-marins que vous voulez, ils ne permettront jamais de gagner. En revanche, le porte-avions est un outil énorme (c’est pour ça que c’est devenu une arme maitresse de la guerre navale), c’est sa capacité à combiner la dispute du contrôle naval adverse et la protection de son propre espace maritime. Et il peut en prime attaquer en profondeur dans le pays ennemi (les missiles de croisière tentent de compenser mais ils restent très loin des capacités d’un avion).

      Du coup pour un ZEE comme celle de la France, zone qu’ il faut protéger, on doit compter sur des frégates et, si on veut plus de puissance, sur des porte avions. En revanche, pour des russes qui voudraient perturber les convois américains à destination de l’Europe en cas de conflit généralisé OTAN-Russie, il leur faudra des sous-marins (car ils savent pertinemment qu’ils n’ont pas les moyens de conserver le contrôle naval de l’Atlantique).

  9. CAVOK dit :

    Nous avons des besoins simulaires à un horizon comparable, il serait intéressant de mutualiser certaines études avec notre PA NG .. surtout s’ils achètent les Rafale M qui vont avec… Cela reste compatible avec le « Make in India », coque et équipements peuvent être fabriqués sur place avec éventuel transfert de techno (peu de concurrence sur ce segment…)

    • 에르메스 dit :

      Quel intérêt aurions nous à mener des études communes sur ce tronçon avec l’Inde ?
      Je doute que cela soit intéressant, ils sont loin, ils sont lent en prise de décision et totalement instable.

  10. Habituė d' opex360 dit :

    L’état-major indien lit certainement opex360 où nous avons débattu naguère de ces questions concernant les armées françaises.

  11. ekiM dit :

    Si la France pourrait avoir l’utilité de deux PA, je ne vois effectivement pas trop ce que pourrait faire l’Inde avec.

    Et, encore, c’est discutable pour la France … A 16 milliards le PA équipé (8 milliards le bateau et 8 milliards les avions), on pourrait – pour le même prix – doubler notre nombre de SNA (6 milliards ; 1 milliard/unité), doubler notre nombre de destroyers (6 milliards ; 600 millions/unité) et se doter d’une bonne douzaine de patrouilleurs hauturiers bien armés (4 milliards ; 330 millions/unité). Honnêtement, je pense que notre posture serait plus forte avec ces navires qu’avec un PA …

    • 에르메스 dit :

      On est loin du 16 milliards le PA… c’est le coût d’un Ford + GAE, je ne comprends pas ce prix pour l’Inde, peut être le coût d’exploitation sur sa durée de vie auquel cas le devient relatif ?

    • wagdoox dit :

      Pas le moins du monde, le PA permet d’acquérir la cible et surtout le cout par tonnes de munitions reste incomparablement bas. Un destroyer de 40 000 tonnes ca permet de prendre 400 missiles, un PA De 400 tonnes ca permet d’en balancer au moins au tant (en réalité plus) et de pas balancer uniquement des missiles de croisières donc une Toyota.

      • ekiM dit :

        Vu l’état de la MN (qui rappelons-le n’arrive même pas à aligner une dizaine de destroyers modernes), deux PA me paraissent ridiculement superflus. C’est du même niveau qu’un SMICARD qui s’achète une AUDI neuve plutôt que de payer son loyer.

        Un PA (non nucléaire) serait largement plus adapté si cela permet de renforcer le reste (SNA, Destroyers, Frégates et Patrouilleurs). Il y a des priorités à avoir. Avant de vouloir se battre dans une guerre de haute intensité, il serait bien d’être déjà capable de gérer le bas du spectre. Par exemple, être capable de pouvoir projeter quelques destroyers dissuasifs dans les eaux chypriotes … Ce qu’on n’est pas capable de faire actuellement parce que la MN fonctionne en flux tendu !

        Vouloir deux PAN quand on a même pas les moyens d’avoir une quinzaine de patrouilleurs hauturiers modernes et bien armés pour protéger nos DOM/TOM, ça me parait effectivement ridicule. Mais, oui, dans un monde où on ne dépenserait pas 800 milliards par an en aides sociales, je suis certain que le CEMMN pourrait employer deux PAN.

    • Royal Marine dit :

      16 Mds le PA? Chiffre totalement fantaisiste…
      C’est entre 5 et 7 par PAN… Rappelons que le GAé devrait passe pour deux PA de 47 à 65-70 avions… On est loin des 8 milliards pour un GAé! A peine plus de 2 de surcoût…
      Quant à n’avoir que des SNA, des frégates et des patrouilleurs… Vous voulez absolument donner à la France une Marine de troisième rang? Derrière celle du Brésil?

      • ekiM dit :

        Quand on sait lire, on lit que j’ai écrit « PA équipé ». Le bateau en tant que tel, que vous estimez à 6 milliards, je l’estime à 8 milliards. Ce qui est bien moins farfelu que votre chiffre de 5 milliards si on parle d’un PAN. Quant aux avions, on parle de NGF et non de Rafale. Croire qu’ils sortiront à moins de 150/200 millions l’unité n’est même plus de la crédulité …

        Le reste de votre propos est tellement stupide que je ne prendrais même pas la peine d’y répondre.

  12. jean la gaillarde dit :

    Alors, effectivement, si, d’un point de vue diplomatique et stratégique, l’Inde n’a pas vocation à déployer sa force partout dans le monde, la réflexion de ce chef d’état major est particulièrement pertinente. Mieux vaut mettre l’argent dans des système de déni de ses eaux territoriales ou de ses frontières. Donc des sous-marins, une aviation assurant un déni aérien, une capacité de frappe dans la profondeur à l’aide d’une chasse bombardement digne de ce nom et des missiles balistiques, et une mécanisation renforcée avec une grosse concentration de LRM … et là, même pour la Chine, il faudra accepté d’y laisser des plumes pour venir chatouiller l’Inde. Je suis d’accord avec cette vision. L’Inde n’a pas une vue hégémonique. Elle cherche à se protéger à l’intérieure de ses frontières. Constat logique et rationnel.

    • Domaine dit :

      L’Inde n’a pas une vue hégémonique ?
      Annexer les territoires de Cachemire où les musulmans veulent indépendants ou rattaché avec le Pakistan (comme le haut karabagh.) le Sikkim. Et une partie de territoire de Népal. Interdite le Bhoutan de contacter les pays étrangers, y compris la France n’a pas les droits d’envoyer un ambassadeur au Bhoutan.
      L’Inde n’a qu’un seul argument, hériter tous les droits des colonialistes anglais.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : | L’Inde n’a qu’un seul argument, hériter tous les droits des colonialistes anglais.]

        Continuez comme-ça et vous allez vous faire traiter d’agent Pékinois …. ;0)

        Cela va au delà car les Modistes peuvent aussi créer des troubles dans ce qu’ils considèrent comme étant l’  » Hindutvasphère  » et en particulier sur l’île Maurice avec qui la marine Indienne a des accords et dont les forces maritimes sont équipées quasi-exclusivement avec des navires de fabrication Indienne …
        Plusieurs responsables sécuritaires et militaires  » Mauriciens  » sont d’origine Indienne ou possèdent la double-nationalité et leur allégeance est avant tout pour l’Inde , surtout depuis l’accession de Modi au pouvoir .
        En 1983 une intervention militaire Indienne était planifiée à l’île Maurice par Indira Ghandi pour un  » regime change  » . L’indépendance de cette île est de plus en plus virtuelle et elle est en train de devenir un protectorat même pas Indien mais Béjipiste .

        Cet activisme doit être analysé avec toutes les conséquences que cela peut avoir dans la région mais aussi au sein de la diaspora Mauricienne dans l’hexagone .

        A la fin je vous propose un superbe article de asiabyafrica qui décrit comment depuis 1983 et surtout l’accession des Modistes au pouvoir en Inde cette magnifique île paisible connue très superficiellement des touristes ( j’en ai été , je l’assume ) est en train de devenir un creuset du racisme Hindutviste de facto sur le continent Africain . Le gouvernement Indien y a non seulement exacerbé les tensions inter-ethniques et inter-religieuses mais a fait de cette île la  » machine à laver « de l’agent sale de la corruption du sous-continent Indien .
        Quand on sait que les Mauriciens investissent en masse à La Réunion et même en métropole , dans la région Parisienne , il faut se poser des questions sur cet argent très probablement lié à des faits de corruption .
        La paix religieuse est menacée dans cette île non pas par une radicalisation de la population Musulmane comme on a pu le lire mais par une radicalisation des populations Hindoues et les Chrétiens ont tout intérêt à y soutenir les Musulmans .

        https://www.thehindu.com/news/national/india-and-mauritius-announce-security-cooperation-pact/article6983499.ece
        https://www.asiabyafrica.com/point-a-to-a/india-invasion-history-mauritius

        • Pascal (l'autre) dit :

          « les Chrétiens ont tout intérêt à y soutenir les Musulmans . » Pour qu’a l’issue les premiers se fassent égorger comme des moutons par les derniers? Décidemment toujours à supporter l’insupportable!

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ Décidemment toujours à supporter l’insupportable! ]

            Dans le cas d’espèce le prosélytisme Hindutvo-Hindouiste semble s’attaquer en premier aux Chrétiens …
            En Inde les attaques des nazillons du Gange Hindutvistes de Modi contre la liberté religieuse visent autant les Chrétiens que les Musulmans .
            https://www.persecution.org/2020/10/09/hindu-nationalists-launch-door-door-campaign-india-stop-religious-conversions/

            L’Inde c’est devenu l’autre pays de l’intolérance religieuse pour copier une pub célèbre … ;0)

            Notez que j’adhère à la thèse de  » Nous sommes ce que nous sommes nés  » cad que je considère comme normal que les Indiens – tout comme les Hans – ne soient pas Chrétiens .
            Mais ici il s’agit de montrer la réalité de  » la plus grande démocratie du monde  » ™©

  13. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ L’Inde n’a pas une vue hégémonique. Elle cherche à se protéger à l’intérieure de ses frontières ]

    Comme aux Maldives , au Sri-Lanka , au Bangladesh … ? Son  » proche étranger  » ;0)

  14. Bob dit :

    L’Inde a besoin d’un PA CATOBAR en cas de bataille navale de haute intensité contre la MAPL du PCC et pour sauvegarder ses lignes de communication et d’approvisionnement dans l’Océan Indien et protéger les îles indiennes. Ne pas le faire est un signe de faiblesse grave qui sera exploité par le couple PCC-Paki et laissera l’Océan Indien à la MPAL même avec des missiles et des sous-marins.
    Biensûr que l’Inde est dans la mouise face à l’APL et aux pakistanais, cela laissera donc les USA pratiquement seuls dans l’Océan Indien face à la MAPL. Les australiens vont aussi faire la tête.