Le chantier visant à transformer trois frégates légères furtives en navires de « premier rang » a débuté

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

71 contributions

  1. pseudoAleatoire dit :

    Vous n’êtes pas en forme aujourd’hui M. Lagneau 🙂

    §2
    « Dans le détail, cette flotte se composera, d’ici 2030, de huit FREMM [Frégates multimissions], deux deux ayant des capacités renforcées en matière de défense aérienne » (répétition de deux)

    « en les dotat, notamment d’un sonar. » (dotat -> dotant)

    §4
    « laquelle a aura connu une année 2020″ (a ou aura ? pas les deux en tout cas)

    Dernier § , dernière phrase:
     » Mais leur modernisation permettre de repousser cette échéance de cinq ans. » (je pense qu’il manque un mot)

    • Marco dit :

      Merci pour vos commentaires très instructifs sur ce que vous êtes. Il est parfois préférable de s abstenir.

      • pseudoAleatoire dit :

        « Merci pour vos commentaires très instructifs sur ce que vous êtes. Il est parfois préférable de s abstenir. »

        Pour ce commentaire, je vous retourne le compliment

    • fond de gorge dit :

      pareil c’est pas très clair pour moi

      je cite ==> Dans le détail, cette flotte se composera, d’ici 2030, de huit FREMM [Frégates multimissions], deux deux ayant des capacités renforcées en matière de défense aérienne, de deux frégates de classe Horizon [FDA] et de cinq frégates de défense et d’intervention [FDI]. Mais pour atteindre la livraison de ces dernières, il a été décidé de moderniser trois des cinq frégates légères furtives [FLF] actuellement en dotation au sein de la Marine====fin de citation

      que voulez vous dire avec ce terme  » Mais pour atteindre la livraison de ces dernières, »

      vous êtes certain que c’est le verbe atteindre ou bien plutôt attendre???

      on pêut pas transformer cinq frégates de défense et d’intervention [FDI].en en fabriquant que deux FDI et en modernisant des petits bateaux furtifs anciens au nombre de Trois …ce serait de la Triche monsieur Macron …

      vous êtes certain que c’est de cela que vous nous parler

      on ne va avoir finalement que deux Frégate FDI intermédiaire!

      si c’est cela on se dirige bien vers la France devenue Province au sein de l’Europe!

      dites nous de suite que à terme ,vous attendez que les vieilles générations d’européens de souche soit crevées pour pas dire mortes pour tripatouiller votre rêve de mettre la France entière avec sa défense Nucléaire sous la coupe des enfoirés de Bruxelles donc de Washington …mais dites le …au point où on en est maintenant ,

      c’est cela que vous nous préparez ..avec toutes cette arrivées de mineurs migrants isolés pour en faire des futurs combattants au service de l’empire
      c’est cela que vous préparez ??.
      la France aux ordres total du chef américain de l’Otan et la perte de souveraineté totale cette fois en nous racontant des bobards ….
      en fait autant nous dire de suite que l’Europe des 27 ou des états , ceux qui le veulent bien ,fusionnent dans l’union Jack et celle de l’oncle Sam !

      !
      franchement si c’est cela ,c’était inutile de faire faire le Brexit des anglais …
      voilà on va faire un gros bloc occidental LGBT indigéniste gauchiste ou bien un gros bloc occidental démocrato,bobos libertaire fachiste à géométrie variable

      dites le parce que y’en a qui ne sont pas prévenus encore et la pilule risque d’être dur à rentrer par derrière!

      oui je sais la Vaseline serrt bien pour les canons ….bla bla

      non parce que ensuite bien entendu ..ces jeunes migrants dans une Europe islamisé de force …cela vous créer une armée de fanatiques pour attaquer les russes et les petits chinois en trop grand nombres!

      ah oui en clair on va encore utilisé à manipuler les peuples d’Afrique..parce que vous n’avez plus assez de jeunes blancs pour foutre en l’air par la masse les russes et les chinois …..

      vous savez que il existe maintenant des drônes et des robots pour fairte cela
      pas besoin de migrants donc à quoi vont servir tous ces jeunes migrants et oisifs auxquels la France pourrie par le chômage est bien incapable de leur trouver du boulot .

      donc dites nous à quoi vont ils servir ..on est déjà trop dans ce Pays et les ressources mondiales s’amenuisent, les terres françaises sont quasi mortes de vers de terre …
      ah c’est cela vous voulez dire que une guerre civile va permettre de faire revivre les vers de terre ??!
      non !?? ah bon
      bagh alors à quoi vont servir tous ces gens et à quoi va servir d’affaiblir la marine de la FRANCE ,c’est quand même depuis que Satko est arrivé au pouvoir que ce manège d’affaiblissement du nombre que cela dure

      c’est bien beau d’avoir moins de frégates ou de corvettes ,mais le Nombre de vaisseaux quand tous les satellites et les radar seront mort ou brouillé ……difficile d’attaquer et surtout moins de bases ,moins d’avions ,moins de bateaux ,moins de chars de camions ou d’hélicos ….à quoi vont vous servir tous ces futurs combattants …
      vous savez les conversions religieuses c’est plutôt rare en ce moment chez les chrétiens ou les juifs,parait mêmle que depuis la Bosnie c’est dans l’autre sens
      rappelez vous du fameux docteur

      mais si souvenez vous
      Daniel Salvatore Schiffer (*) revient sur le destin de deux Français convertis à l’islam djihadiste et engagés dans l’armée bosniaque. Par Daniel Salvatorse Schiffer
      https://www.lepoint.fr/societe/bosnie-kosovo-quand-allah-s-en-allait-en-guerre-15-11-2012-1529277_23.php
      (Christophe Caze et Lionel Dumont)
      ah cela ne vous dit rien
      ah oké oké ..
      c’est bizarre en Syrie c’était les Chrétiens qui était martyrisé et éliminer en Irack aussi
      et on se récupére à la suite de cela ..toutes sortes de nationalité ,des jeunes hommes ,très jeunes d’autres plus vieux comme une armée d’invasion de l’islam en marche

      avec des gauchistes et des neu neu qui les accueillent à bras ouvert dans un Pays où le chômage de masse repart à plus de 10 % ,allez vous les compter pour atteindre les records à 20 %

      dites nous tout monsieur Macron ,qui dit des discours politiciens en fonctions des 2022
      un coup discours blanc là et noir de l’autre …
      retourne voir le chef Rothschild pour lui demander si c’est bien cela que le grand chef du monde veut …??
      dites nous tout ..on va prévoir une petite laine ou un chandail pour émigrer nous aussi ,tu sais nous les vieux on en as plain le cul de votre Bourgeoisie de M qui détruisez patiemment ce Pays depuis 1789 !

      • Félix GARCIA dit :

        ^^
        Non, l’immigration ne sert qu’à déstructurer les vieux peuples ayant une tradition étatiste, ceux qui ont connu un autre monde que celui qu’on nous prépare.
        Regardez quels sont ceux qu’on emmerde que moyennement avec ces sujets (ou plus récemment, « le CoViD » …) : ceux qui ont des technocraties comme « mode de gouvernance ».
        Immigration pour détruire par le bas, le régionalisme pour le milieu, ainsi que l’U.E. (institution supranationale régionale à insérer au choix) et l’O.T.A.N. pour le haut. La dette et la privatisation pour le tout.

        Tout comme les « LBGTQI(bientôt les Pédophiles [dits « Agefluid » … je ne plaisante pas] et Zoophiles?)+++ » ne sont que les « idiots utiles » des cybernéticiens qui cherchent à faire avancer le plus vite possible l’artificialisation des existences, de même que les « Vegans +++ » et les « immigrationnistes ».

        Cherchez où se trouve la constance … elle est dans la technique et la technologie (dettes, privatisations, technocratie, automatisation, robotisation, « rationalisation à l’extrême des modes de vie de l’existence » pour paraphraser Eric SADIN etc … avec cette grille de lecture, « TOUT LE MONDE Y RENTRE DEDANS » ! ^^). Et dans la volonté des cybernéticiens.

        Comme le disent Yuval NOAH HARIRI et Jean-Marc JANCOVICI : « Y’a plus besoin de v(n)ous » « Vous êtes / nous sommes insignifiants ». Bon, d’acc’, ils le disent pas EXACTEMENT comme ça. Mais en filigrane …

        Humains y’en a bouches pour rien dans le monde de demain !
        Alors, on va pas s’embarrasser des emmerdeurs !
        « Ceux qui sont pas gentils, y mangeront pas ! »

        Rien à voir avec les idéologies qu’on nous fait ingurgiter à longueur de journées à mon humble avis.
        Même le Noachisme n’est qu’un paravent pour l’élite des futurs administrateurs du système. Par pour ses créateurs et architectes.
        Dans la futur « Arche de Noé », le « faux-pas » ne sera pas toléré !

        « What’s the long term goal ? CONTROL ! »

        C’est fini la politique telle qu’on l’a connue. Il reste la « gouvernance des peuples ». Tant qu’il reste des peuples …
        Après, il ne restera plus qu’à administrer le système et partir à la conquête de l’Univers !

        ET ON POURRA ENFIN DECLENCHER LA PREMIERE GUERRE UNIVERSELLE !!! MOUAHAHAHA !
        Hmm hmmm … pardon …

        Cordialement,
        Félix GARCIA

      • bzh29 dit :

        Whaou, tout ça pour un « i » qui se serait possiblement glissé par erreur dans le mot « atteindre » …

      • Félix GARCIA dit :

        Pourquoi la dette de la France de plus de 2 300 milliards ne se réglera que par l’esclavagisme et le sang du peuple

        « Le sang est la face sociale et politique de la dette. Une analyse chiffrée de la dette se trouve sur le site de l’Agence France Trésor (AFT). Nous verrons, dans cet article, que la dette, qui suppose la disparition de tout ce qui cimente l’État et la possibilité de vie en commun est, historiquement, effectivement payée par le sang des populations endettées.  »

        http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/pourquoi-la-dette-de-la-france-de-plus-de-2-300-milliards-ne-se-reglera-que-par

        Plus c’est gros, plus ça passe.

        « Monde de merde »
        Georges ABITBOL – « La Classe Américaine » de Michel AZANAVICIUS

        « The World is a Corporation » (Network, 1976)
        https://www.youtube.com/watch?v=35DSdw7dHjs

        • Félix GARCIA dit :

          « Rien de personnel »
          « Laissez faire les professionnels »

          Pas étonnant que certains parlent de lézards qui nous dirigeraient en secret !
          Ce sang-froid est glacial !
          Pas étonnant que dans Blacksad le PDG meurtrier soit une tortue !

          « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé »
          Remettons de la chaleur dans nos coeurs !

        • NRJ dit :

          @Garcia
          « Plus c’est gros plus ça passe »
          C’est vrai que c’est triste: On aimerait tellement s’endetter à volonté et pouvoir avoir de la richesse gratuitement. On a plein d’idées d’ailleurs, toutes très bonnes….

          Sérieusement que pensez vous ? Que l’argent est gratuit ?
          Si les banques nous prêtent c’est pour récupérer l’argent derrière. Avec un avantage colossal de leur côté : si on n’arrive pas à payer, nos gouvernants auront comme choix la faillite ou le FMI. Entre les 2, ils choisiront le FMI. Bref les banques seront gagnantes quoi qu’il arrive. C’est c qui s’est passé en Grèce en 2010.

          Et que croyez vous qu’il arrivera si on se retrouve en situation de faillite ? Certes le FMI nous filera de l’argent. Mais ils nous imposeront de couper dans tous les ministères. Salaire des fonctionnaires : -30%, plus de retraites, plus d’allocations chômage (ou elles représenteraient un prix ridicule), plus d’impôts, et ça se fera sur le dos des français. Là encore c’est ce qui s’est passé en Grèce…

          Si on compare la France de 2020 et la Grèce de 2008 : la Grèce était avec une dette représentant 80% du PIB. Il y a eu la crise, nécessitant relance budgétaire et en 2010, ils sont tombés en faillite. Nous on est à une dette représentant 100% du PIB en 2020. On a toutes les raisons d’avoir les mêmes effets d’ici l’année prochaine.

          • Félix GARCIA dit :

            « Sérieusement que pensez vous ? Que l’argent est gratuit ? »
            Tout est dans la question !
            Mais qu’est-ce que l’argent ?
            Entendons-nous d’abord sur la définition de ce qu’est la monnaie !
            La monnaie est-elle une institution de nature politique ou une réserve de valeur attachée / adossée à un élément matériel ?
            Votre réponse déterminera ma réponse à votre question.

            Nous n’avons pas d’argent mais du crédit monsieur, du crédit qui circule.
            Lorsqu’il y a mathématiquement plus de crédit du que de crédit disponible en circulation, que se passe t-il ?

            Là on retombe sur nos pattes et on peut continuer : la contraction de l’économie est inévitable, sa privatisation consubstantielle de la nature de l’institution du crédit en lieu est place de l’institution monétaire.
            En bref, accaparements et prédations sont inévitables.
            Au final ? L’esclavage.

            Cordialement,
            Félix GARCIA

          • NRJ dit :

            @Garcia
            La monnaie est la traduction d’un travail ou d’un bien. Rien de plus rien de moins. Le but de la monnaie est de remplacer le troc qui avait quelques défauts intrinsèques (en très concret : quand on se balade avec une tranche de mamouth, on peut pas se balader loin car elle périme rapidement).

            L’ argent qu’on dépense dans la dette c’est le résultat du travail futur promis par l’État. Et si les capacités de l’Etat ne sont pas à la hauteur et bien ça nous mène en déficit. Tout simplement. Du coup non l’argent n’est pas gratuit.

          • Bouvines dit :

            @ NRJ les Banques prêtent autant à la France car elles ont des ratios prudentiels à respecter. Sinon elles refuserait de prêter autant à taux négatif, car une banque par définition doit faire des taux d’intérêts positifs sinon elle perd de l’argent.

            Comme ces ratios, fixés par les états, imposent que la dette de ces états bien notée soit considéré comme du sûre, les Banques n’ont pas le choix.

            Dès qu’elles ont prêté elles s’empressent de revendre à la BCE ces dettes pour deux raisons:
            – Comme la BCE rachète les taux sont devenus négatifs donc elles ne veulent pas garder de la dette de ce type en trop grand nombre.
            – Investir dans des placements à taux positif pour se rattraper.
            Donc les Banques ne sont financièrement gagnantes que si elles réinvestissent derrière.

            Enfin la BCE doit reverser ces bénéfices aux états. Ils vont « rembourser » la dette nouvelle mais ce sera un jeux d’écriture puisque l’argent reviendra dans la seconde dans les caisses des états.

            Actuellement la dette qui sera vraiment remboursée est stable à 80% du PIB car la nouvelle, en plus d’être à taux négatif est largement rachetée par la BCE.

            La comparaison avec la Grèce n’a pas vraiment de sens car la BCE ne l’aidait pas et elle avait des des taux d’intérêts très élevés lié à la faiblesse de son économie et de l’absence d’aide de la BCE.

            Le vrai soucis ce ne sont pas que nos finances mais aussi, et surtout, la santé du système bancaire déstabilisé par cette politique d’effets de cavalerie.

          • Félix GARCIA dit :

             » Le but de la monnaie est de remplacer le troc qui avait quelques défauts intrinsèques »
            Faux !
            Et vrai ! « Ta femme, je te l’achètes 50 chameaux ! »
            ^^
            La monnaie est une institution visant à faciliter les échanges. C’est un système comptable (d’où la comptabilité en partie double). Un instrument de mesure des valeurs. Tout comme le mètre. Avons-nous une variabilité du mètre ? Non.
            Donc, comme vous le dites, on mesure bien quelque chose avec la monnaie. Et comme vous le précisez, on mesure la valeur du travail.
            Qu’est-ce que le travail ? C’est la volonté appliquée à la nature (science, philosophie, artisanat, industrie, art …). C’est la transformation de la nature par la volonté.
            Il nous faut donc un étalon d’évaluation commun, c’est donc là qu’apparait l’institution monétaire scripturaire (Exemples : les tablettes de terre à réunir de Sumer, avec l’idée sous-jacente d’un contrat entre différentes parties parties, ou le « Tally Stick » de l’empire britannique), l’idée d’étalon-or et de tous ses corolaires (ressources matérielles), qui ne sont que les reflets d’une conception matérialiste de la monnaie.
            La monnaie, c’est comme le sang. Il doit y en avoir juste ce qu’il faut. Il ne doit ni circuler trop vite, ni trop lentement. Et il doit irriguer l’ensemble de l’organisme. Sous peine de nécrose, et de mort.

            Concrètement, comme parvenir à la « situation rêvée » décrite ci-dessus ?
            On garde nos habitudes.
            MAIS !
            Quand on va à la banque, et qu’on demande un emprunt, des sous, de la monnaie, cette-fois ci, toujours après mûre évaluation de la pertinence de votre demande, le banquier, comme toujours, écrire le montant de la somme convenue sur son ordinateur, et cette somme sera transférée, ou créditée, sur le compte du bénéficiaire, avec, comme toujours, la nécessité d’un remboursement de la somme prêtée de manière échelonnée, MAIS, cette fois-ci, sans intérêts.

            Pour ce qui est de l’état, celui-ci, après mûre réflexion et une approbation collective, décidera, de par ses prérogatives régaliennes, d’allouer la somme convenue dans le domaine voulu.
            Sans passer par les banques privées, à qui il sera demandé de bien gentiment nous vendre ses infrastructures payées en nouvelle monnaie.

            🙂

            Cordialement,
            Félix GARCIA

          • Félix GARCIA dit :

            à NRJ
            En fait, je me rends compte qu’en plus d’avoir écris n’importe comment, je n’ai fais que répéter ce que vous aviez dit.
            En fait, je suis bien d’accord avec vous. Mais la monnaie est aussi plus que cela.
            Et vous aviez raison de rappeler qu’une monnaie est attachée à un territoire et à une population. Qu’elle estime la valeur de son travail. Et que si le travail promis n’est pas accompli, alors cela nulifie la valeur « du contrat », donc de la monnaie.
            Je suis bien d’accord avec vous.

            Cordialement,
            Félix GARCIA

        • Euclide dit :

          @ NRJ
          La dette actuelle sera payée par :
          1) par les français qui possèdent plus de 100 000 Euros en épargne. Ou de l’or dans leur coffre-fort
          2) pour les retraités actuels il faut s’attendre à une baisse de 30% de leurs pensions. Idem pour les fonctionnaires;
          Le premier semestre 2021 va etre pleins de surprises.

          Il va falloir attacher sa ceinture senor Garcia

      • Félix GARCIA dit :

        PS : je pense que vous « apprécierez » ce passage de l’article de Valérie BUGAULT ;
        « Remettre le problème budgétaire français dans le contexte monétaire international permet de mieux percevoir et apprécier l’avenir de la France, qui se résume en quatre mots : « disparition pure et simple ». »

        Eh oui … Emmanuel MACRON est et sera le dernier président français.
        Triste hein ? L’histoire est cruelle …

  2. Fralipolipi dit :

    Rafistolage et bricolage …
    Les FLF sont de très bonnes et très utiles frégates , mais de là leur faire jouer le rôle de frégate de 1er rang, avec des Mistral en AA et aucun armementASM ….
    Qu’on veuille éviter de trop investir pour un usage de seulement qques années,je peux comprendre.
    Mais que nous en soyons réduits à ce genre de bricolag, là c’est franchement la preuve qu’on a été dans les choux pendant des années au Mindef et à la DGA …

    • aoups dit :

      l’ ASM est assuré par l’hélicoptère embarqué, et par les Exocet embarqués… merci pour ce moment

      • LEONARD dit :

        Entre Aoups et « merci pour ce moment », vous avez bien résumé la qualité technique de votre post.

      • rafi77 dit :

        ces frégates embarquent un Panther, hélico qui n’est pas armé pour la lutte ASM et les Exocet sont des missiles anti-navires….De surface…..Merci aussi pour ce moment.

      • Wagdoox dit :

        L’anti sous marin par de l’exocet ??!

        • Patatra dit :

          Bah oui, l’exocet est un poisson volant, mais un poisson quand même…
          Je ne vois pas d’autres explications logiques qui pourraient conduire à ce post, à part la connerie profonde.

      • Blurb dit :

        Ah bon, l’Exocet fait de l’ASM maintenant ?

    • Royal Marine dit :

      2 Sadral valent mieux que de vieux Crotales au fonctionnement chaotique…

  3. sonata dit :

    D’un autre coté, pour les transformer en réels navires de premier rang, il aurait fallu y ajouter des torpilles et embarquer les 16 VLS initialement prévues…
    Parce que là ça reste léger, et on se demande bien ce que le navire ferait s’il venait à détecter un sous marin grâce à son sonar.

    • MERCATOR dit :

      @sonata @Fralipolipi@alain d

      Apparement , ses frégates sont données équipées avec l’hélicoptère l’AS565 SB spécialisé dans la lutte anti sous-marine (sonar Sextant Avionique MAD ou Thomson Sintra ASM HS 312), les missions SAR (Omera ORB 32) et anti-navire (Agrion 15) mais peut être me trompe je ?

    • Aymard de Ledonner dit :

      Bien sur qu’embarquer des MU90 aurait été mieux. Mais au moins elles pourront surveiller tout ce qui se passe dans leur environnement.
      Ces derniers temps les FLF ont arpenté la medor sans aucune capacité à détecter les soums turcs et autres. Au moins à l’avenir elles ne seront plus aveugles. En cas de détection de soum un ATL2 peux venir faire coucou au dessus du soum détecté.
      C’est sur que faire un trek en short/sandales c’est pas top mais c’est toujours mieux qu’en tenue d’ève….

      • Vinz dit :

        Des frégates « légères » de pas loin de 4000t… C’est tout de même surprenant qu’on n’arrive pas à caser quelques munitions anti-sousmarines.

    • Tankaboum dit :

      Un Belara!! Ce retrofit est un sparadrap… et qui va durer au moins 20 ans de plus que prévu …. maintenant c’est l’argent qui manque et si on veut 1 voir 2 Pa et le remplacement du perle va falloir casquer sévère..se posera alors la question de leur accompagnement.. la boucle est bouclée. Ce retrofit posera un problème tôt ou tard.

  4. Alain d dit :

    Ca ne me semble pas être du 1er rang .
    Capacité anti-sous-marine incomplète. Les Exocet ne peuvent pas aller taper des sous-marins.
    Donc pour escorter et défendre sous l’eau, ça ne le fait pas !
    Et en anti-aérien, sans Aster, ça fait un peu léger.
    La connerie d’avoir tué les objectifs initiaux des FREMM et FDA.
    Et en plus on rajoute de la diversité.
    Les conneries du passé s’invitent à la réalité: du grand n’importe quoi !
    Haute intensité, je ne sais pas, mais Hautes Conneries c’est une certitude.

    • Alain d dit :

      Avec le sonar, il ne faut pas oublier le filet de pêche et le nécessaire pour stocker et faire frire la poiscaille!
      Les circuits courts, gaffe aux baleines et dauphins, mais les FLF pourront au moins décarboner

    • Patatra dit :

      La connerie d’avoir tué les objectifs initiaux des FREMM et FDA !!

      Oh oui, pour au final avoir moins de bâtiments pour le même prix ;( Vous avez dis Magie du calcul Court-termiste

  5. themistocles dit :

    Un classique des bâtiments français des années 80/90 : petits, lents et mal armés. Il a fallu attendre les Aquitaines pour voir les choses s’améliorer mais le programme s’est fait massacrer par les traitres de Bercy.

  6. Barfly dit :

    Ce n’est pas en donnant le nom pompeux de « frégate de 1er rang » que s’en est une.

  7. Anonyme dit :

    Capacité sous-marine incomplète : oui et non. Oui, il manque des tubes lance-torpilles sur le navire proprement dit, mais l’hélicoptère embarqué, lui, a la possibilité de larguer des torpilles. D’autre part, il est improbable que ces navires soient utilisés isolément dans une zone de conflit. Il est bien plus probable qu’il feront partie d’une task-force disposant système de lancement de torpilles, leur sonar renforçant les capacités d’alerte et de traque du groupe. Au sein de l’OTAN, la doctrine n’a jamais été d’employer des navires ASM en unité isolée, contrairement au pacte de Varsovie (mais qui était dans une logique de défense côtière et non de projection de forces navales de surface). Alors, la solution n’est certes pas parfaites mais stop à la critique systématique de toutes les décisions concernant la défense… Le Ministère des Armées n’est pas le seul à émarger au budget de Bercy…

    • fabrice dit :

      je veux bien mais avec 18 navires « de 1er rang » c’est à dire 12 opérationnels en permanence, vous avez calculez le nombre de task force disponible ? Quatre ?
      Pour défendre les approches de Brest, nos pêcheurs en cas de brexit dur en Atlantique nord, les gisements de la Mer du Nord, les Antilles, Saint Pierre et Miquelon, la Guyane, le Méditerranée occidentale, la Méditerranée orientale, écraser la marine turque, sécuriser la Mer rouge, défendre l’Océan Indien et la Réunion, appuyer l’Australie (accord de vente de sous marins), défendre la Nouvelle Calédonie et assurer la sécurité de la Polynésie…. Sans compter une task force en Golfe de Guinée…
      Je veux bien, mais bon mes critiques sur la politique extérieure et de défense française sont valides. A vouloir tout faire, on fait rien, on ne fait que s’agiter et on X trop les conflits en intervenant à tout propos.

      • Anonyme dit :

        Défendre les approches de Brest, je veux bien, éventuellement agir en Méditerranée en task-force exclusivement française, à la rigueur… pour le reste : défendre les pêcheurs français ou la souveraineté de l’outre-mer, çà relève de patrouilleurs et pas de navire de premier rang… Jusqu’à présent ces missions on été effectuée par des P 400, des frégates Floréal qui ne disposent ni de sonar ni de torpilles et des avisos A 69 reconvertis dont les tubes lance-torpilles ont été neutralisés…

        D’autre part, les task-force ASM de l’OTAN sont constitués de navires de différents pays et pas exclusivement français, çà a toujours été le cas depuis une trentaine d’année : mutualisation des moyens. C’est pour çà que les équipements, les communications et maintenant les systèmes de partage de données doivent être un minimum standardisés pour être acceptés par l’organisation.

  8. albatros24 dit :

    Plutôt 1er rang bis ou ter
    Il manque de l’armement indispensable dont deux canons de 20mm Narwhal, deux lanceurs de torpilles Mu90 (en hangar) et surtout des lanceurs de missiles, et un radar AA 360° : il y a pourtant la place pour cela…
    Là ce sera vraiment du 1er rang

    • Ah Ca ! dit :

      @albatros24

      Les nouveaux radars de Thalès le Feu des Mers 500 en français (Sea Fire 500) me semble être un petit bijou qui s’accommoderait parfaitement avec un peu d’AA.

      • albatros24 dit :

        A généraliser sur toutes nos frégates anti aériennes effectivement
        et peut être plus…
        https://www.youtube.com/watch?v=lFVxj6sIf7w&t=14s
        Dommage qu’il n’y ait pas de mât unique sur une FREMM DA
        https://www.youtube.com/watch?v=5ohaYF99iHg

      • tschok dit :

        Ah Ca!

        Mettre un Sae Fire 500 sur un rétrofit de FLF… Ben voyons.

        Comme d’hab, à côté de la plaque.

        Le Sea Fire 500, c’est pas un Big Mac qu’on peut demander à un type qui n’a jamais fait de cuisine de sa vie de produire en deux minutes et demi en appliquant un protocole à base de cuisson rapide et d’assemblage d’ingrédients normés produits en quantités industrielles.

        Ralala.

        Vous nous refaites encore le coup de la machine à emboutir les cartouches dans votre salon. Vous atteignez le plancher scopéin de la pensée simpliste: celui de l’impossibilité d’avoir une conversation sérieuse sur un sujet donné.

        Le portenaouak, comme j’ai envie quand j’ai envie.

        A l’extrême limite: mettre du Sea Fire sur d’anciennes FREMM (si on en a en trop, ce qui ne risque pas d’arriver) et remonter l’Héraklès sur les FLF, et encore, si c’est possible, ce qui n’est même pas dit. Monter direct du Sea Fire 500 sur de la vieille FLF, c’est juste portenaouak.

        On va pas en produire 100.000, mais juste quelques uns.

    • tschok dit :

      @Albatros,

      La MU 90 est une arme précieuse, car elle est rare, sophistiquée, efficace et coûteuse. Donc, on ne peut pas la tirer au pifomètre sur une cible éventuelle, sans désignation d’objectif claire.

      Pour avoir une DO claire, il faut deux types de sonar: de coque et remorqué.

      Les FLF peuvent avoir un sonar de coque, mais pas de sonar remorqué. Donc, pas de MU 90 pour elles.

      Maintenant, on peut se dire qu’il faut mettre des tubes de MU 90 sur des effecteurs déportés (des vecteurs qui n’ont pas les capteurs pour tirer l’arme sur une cible qu’ils acquièrent eux-mêmes, mais dont la DO est produite puis transmises par quelque chose d’autre). C’est la guerre en réseau. Mais dans ce cas, l’hélicoptère semble un bien meilleur choix que la FLF.

      Donc, à part les frégates ASM dédiées comme les FREMM (équipées en sonar de coque et remorqué), et dans une moindre mesure les Horizon, on ne met pas des tubes de MU90 sur tout ce qui flotte juste pour se rassurer par un accroissement de la puissance de feu brute, mais plutôt sur tout ce qui vole. Des drones ou des hélicos, par exemple.

      Maintenant, si vous voulez du tube MU90 sur de la FLF, alors, dotez-les des deux types de sonar. Mais comme vous voulez aussi de la missilerie anti-aérienne MICA ou ASTER, il vous faut du radar AESA faces planes en plus des VLS. Et puis vous voulez du Narwhal. Je suppose du 127 mm OM, aussi. Et suite complète de lances leurres. Et guerre électronique. Etc. Et on ne s’arrête plus.

      Au bout du compte, vous voulez le Tirpitz. Mais c’est juste une putain de frégate. Avec des petits moteurs. Une petite coque, mignonne. Et deux trois trucs pour prendre la mer en sécurité et communiquer avec l’amirauté depuis le bout du monde.

      C’est maladif: le syndrome de la liste de Noël. L’accumulation de puissance de feu brute, qui rassure. Un truc de mec.

  9. Luc dit :

    Bjr

    Arreter de donner a tout va l argent au monde entier et contrôler un petit peu plus tout à qui on donne on aurait largement les moyens d avoir une armée de 1er plan

  10. Lagaffe dit :

    Il est prévu de moderniser trois des cinq frégates légères furtives [FLF]. Que vont devenir les 2 autres ?
    Il n’aurait pas été plus simple de commander 5 FDI en plus et de revendre les FLF dont la première a été mise sur cale il y a 30 ans ?

    • Requin dit :

      Il semble que les 2 autres doivent remplacer des avisos hors d’âges en temps que patrouilleurs hauturiers.
      Sinon, si vous avez quelques milliards en trop, n’hésitez pas à fournir la Marine.
      Les FLF sont et resteront des navires de 2e rang, c’est moins glamour que du 1er rang mais largement moins chers que les FDI bien que suffisant pour faire du contrôle d’embargo, du renseignement ou du soutient aux forces spéciales. Précisément ce dont pourquoi elles ont été construite.
      Les FDI sont de premier rang et remplaceront les FREMM annulées. Quoi qu’en dise la communication de cache misère du ministère.
      Les 2 programmes, FLF et FDI, n’ont rien à voir dans la réalité. Les deux types de navires sont sur des missions différentes.

      • albatros24 dit :

        Oui
        Mais ce n’est pas une raiso,n pour les laisser sous armées ces FLF
        On ne sait jamais à quoi on a à faire en cas de coup dur.

        • tschok dit :

          Ben quand il s’agit d’éreinter les politiques, vous dites « gouverner, c’est prévoir ».

          Mais à la guerre vous dites: »On ne sait jamais à quoi on a à faire en cas de coup dur ».

          Moi je dis: appliquez donc à l’art de la guerre les reproches que vous faites aux politiques.

          Le « on ne sait jamais », c’est pas prévoir, c’est juste craindre. Et faire la guerre la peur au ventre, c’est pas être un vainqueur que je sache.

    • Alain d dit :

      @Lagaffe
      Je m’étais fait la même remarque !
      Ce qui aurait pu fortement baisser les prix unitaires des FDI, des formations, et des pièces de rechange et futures mises à niveau.
      Et comme le modèle FDI a été choisi pour faciliter l’exportation, augmenter le nombre de FDI allait bien dans ce sens et permettrait de voir venir les contrats exports avec moins de pression sur la charge de travail.
      Je ne capter plus rien

  11. Nexterience dit :

    Objectif : faire durer au strict nécessaire cette classe à la structure ancienne en attendant les extraordinaires fdi . S’il faut mette du fric , c’est dans les délais pour les fdi!

    • Requin dit :

      non. Il s’agit de faire durer le plus longtemps possible les FLF qui sont et resteront de bons navires de 2e rang. Cela sans lien avec le calendrier des FDI qui sont en réalité en remplacement des FREMM annulées.
      C’est pas du tout le même type de navire et de missions. Quoi qu’en dise la communication officiel du ministère.

  12. philbeau dit :

    Les séries de bâtiments raccourcissent les unes après les autres : 8 (seulement) Fremm , maintenant 5 (!) FDI ?!!!
    La prochaine fois , on sort les frégates à l’unité ?…

  13. HMX dit :

    Bricolage pathétique. Ces navires auraient du être revendus, en contrepartie d’une accélération du rythme de construction des FDI, négocié avec Naval Group. Au lieu de ça, on va se traîner encore 15 ans des frégates « de premier rang » moins bien armées que certains patrouilleurs, incapable d’agir en ASM (oui, je sais, il y a l’hélico, mais il ne peut pas voler par tous les temps), et tout juste capables d’assurer leur autoprotection à courte portée contre des aéronefs. Ne parlons pas de défense anti-missiles, ou anti-torpilles, l’équipage devra croiser les doigts, et compter sur les leurres et les brouilleurs. Il est franchement regrettable que les deux VLS prévus à l’origine sur la plage avant n’aient pas été installés (l’espace disponible a apparemment été utilisé pour « féminiser » le bâtiment… bravo, on voit où sont les priorités !!), et qu’ont ait renoncé à installer un sonar remorqué et quelques tubes lance torpilles. Là nous aurions eu un navire de premier rang, certes léger et inadapté à de la haute intensité, mais néanmoins crédible.

    • Requin dit :

      C’est vous qui êtes pathétique à commenter ce que vous ne comprenez pas.
      Les FLF sont et resteront des navires de bons navires de seconds rangs remplissant parfaitement les missions de navires de 2e rangs.
      Le rôle de la marine ne se limite pas à la guerre nucléaire. Loin s’en faut.
      Les capacités industriels sont aussi limité. La première FDI est déjà en construction depuis des mois mais la construction est « un peu » plus lente que celle de votre voiture. On parle quand même de navires de 4500 tonnes.

  14. Euclide dit :

    Au fait pour tous nos experts spécialité Marine de Guerre, le site Mer et Marine offre gracieusement cette année la lecture du numéro spécial Euronaval 2020.
    Ilsuffit de s »inscrire.
    Oyez bonne gens.

  15. Lassithi dit :

    Bravo, ils viennent d’inventer le premier rang bis.
    Elles vont faire vraiment peur ces frégates ou rire c’est selon qu’on est dans un zodiac ou un sous marin.
    C’est chouette cette volonté de bricoler toujours et toujours.
    Quant on pense qu’au début on parlait de 4 horizon et 18 FREMM pour la Royale.
    Elle en a perdu de sa superbe…

  16. MERCATOR dit :

    Bien que peu familiarisé par les équipements de la marine j’ai l’impression que certains disent n’importe quoi ! IL EXISTE BIEN UNE VERSION ANTI SOUS MARINE AVEC TORPILLE

    « AS565 MBe Panther. Version anti-sous-marine. équipés d’un sonar trempé HELRAS (Helicopter Long Range Active Sonar) développé par L3 Communications et d’un système de lancement de torpille.

  17. Patatra dit :

    Pfff…. Ce truc me laisse pantois systématiquement… Le programme FREMM ambitieux et bien pensé, amputé pour finalement avoir moins de bâtiments, moins bien armés pour le même coût, idem pour la classe forbin.

    Quel immense, cruel et criminel gachis.
    https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/limmense-gachis-des-fregates-francaises

    Et surtout le peu de patrouilleurs disponibles pour couvrir la deuxième ZEE au monde, NOUS, les français.

    Genre ce n’est pas comme si cela ne faisait pas des siècles voir des millénaires que celui qui maitrise les mers maitrise le monde…

    • tschok dit :

      @Patatra,

      Le programme FREMM s’est effondré pour trois raisons:
      – Les dépassements de coûts non-maîtrisés liés au développement de ce programme trop sophistiqué, comme le F35.
      – Le fait qu’en réalité la marine nationale était incapable d’assumer le MCO d’une flotte de 17 FREMM et qu’elle en a pris conscience trop tardivement, par orgueil.
      – Le fait que par dessus tout cela, ce programme irréaliste ait été géré n’importe comment dans un contexte de contrainte budgétaire forte.

      De ces trois motifs, qui ont tous concouru à la réduction de cet ambition programme à sa portion la plus congrue, la pensée simpliste ne retient que le dernier, qui correspond à ce qu’elle est capable de comprendre et d’accepter.

      Mais, en réalité, c’est le moins décisif. C’est juste la cerise sur le gâteau. Mais c’est ce que les gens retiennent parce que ça les conforte dans la routine de leur discours pseudo-contestataire anti-zélites et passéiste.

      Non, le programme FREMM n’a pas été bien pensé. Il a été erratique, bordélique, ruineux, non-maitrisé, etc. Il a frôlé le plantage grave et il a fallu le sauver. Tout sauf un long fleuve tranquille.