La Russie enverra ses forces de l’ordre à Minsk si la situation l’exige, affirme M. Poutine

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

43 contributions

  1. Igor dit :

    Gaz russe, subventions russes, mercenaires russes, policiers russes, journalistes russes, AK47 russe, hélicoptère russe, médiation russe… cette ingérence occidentale est vraiment dégueulasse 🙂

  2. Polymères dit :

    Il y a des années, je me souviens du nombre d’individus qui voyaient dans la Russie un modèle de la non ingérence…
    Je me souviens de ceux qui disaient que l’armée russe ne fait que défendre les frontières de la Russie, que c’est une armée « défensive ».
    Je me souviens qu’on disait qu’il est folie d’imaginer la Russie envahir ses voisins.

    Dans 10 ans
    On se rappellera de ceux qui aujourd’hui évoquent la légitimité russe de s’ingérer chez les autres.
    De ceux qui disent que sa sécurité commence non pas à ses frontières mais à celle de ses voisins, qu’elle a donc le droit de se défendre en intervenant chez eux.

    Une remise en question de leur point de vue? Non, un méaculpa? Non plus, un parti pris aveugle? Oui mais ils seront toujours les premiers pourvoyeurs d’illégitimité chez les autres et les premiers à réciter toutes les interventions occidentales pour ne pas parler de celles des russes.

    • Observateur dit :

      Commentaire très juste et très pertinent qui contraste avec beaucoup d’autres qui récitent bêtement la propagande du Kremlin.

    • Auguste dit :

      Un ami en difficulté,des traités à respecter,Vladimir Vladimirovitch ne peut se soustraire à ses obligations:c’est un homme de devoir.

    • PK dit :

      Je ne vois pas en quoi la situation diffère de n’importe quel pays : chaque pays a sa zone d’influence et les pays frontaliers en font partie. Si le Canada ou le Mexique devenaient communistes, combien de temps cela prendrait à l’armée US pour les envahir ?

      Rappel : la doctrine Monroe englobe toute l’Amérique du Sud comme zone d’influence exclusive des États-Unis.

      On fait la même chose, plus loin, en Afrique. On tue des barbues au Mali pour ne pas qu’ils débarquent chez nous.

      Je ne dis pas que chacun est dans son bon droit : je dis que tout le monde le fait. Dénoncer Paul sans jeter la pierre à… Pierre est simplement de l’hypocrisie.

      L’Ukraine et la Biélorussie sont des zones d’influence russe. Tant pis ou tant mieux pour eux. Vouloir aller les faire changer de zone reviendra inéluctablement à affronter physiquement la Russie.

      C’est sans doute ce que cherchent certains (je n’ose citer l’état profond US) pour justifier leurs existences (minables).

      • Castel dit :

        PK
        La plus-part des peuples de ces pays, ont gardés un mauvais souvenir de l’époque soviétique, ou les Russes se souvent conduits en occupants.
        Alors, c’est vrai, aujourd’hui c’est du passé, mais qui remonte parfois à la surface, quand on voit notamment ce qui arrive à ceux qui essayent de s’opposer démocratiquement au régime en place.
        Et cela rappelle forcément le passé à ces pays……
        Cela serait peut-être différent, si la Russie se dotait d’un régime vraiment démocratique, et qu’elle n’essaye plus de dresser un mur entre ses anciens satellites et les pays occidentaux comme elle le fait, lorsque ces pays veulent créer des liens économique avec ceux-ci, alors que la réciproques n’est pas vrai….
        Si, au contraire ils pouvaient devenir un lien entre ceux-ci et la Russie, c’est à dire coopérer avec eux et la CEI, il me semble évident que leur intérêt serait de se rapprocher de la Russie, pour contrebalancer l’influence que les Américains exercent sur l’Europe Occidentale.
        Mais tant que les Russes continueront à les obliger de choisir entre la CEI et l’UE, ces pays continueront à se méfier du « grand frère » qui leur rappelle de bien mauvais souvenirs !!

    • Stoltenberg dit :

      Et puis ces politiques qui veulent la paix à tout prix, même au prix d’une guerre… Ils seront retenus par l’histoire comme étant de la même espèce que les lâches qui ont signé le traité de Munich. Rien à voir avec les Richelieu ou Telleyrand qui ont bien souvent su répondre aux défis de leur époque. Mais pour cela il faut une forte structure nationale et pas un eurokolkhoze amorphe, indécis, insipide, rongé par les conflits d’intérêts et par ses contradictions internes.
      .
      « Hard times create strong men, strong men create good times, good times create weak men, and weak men create hard times »

      • ScopeWizard dit :

        @Stoltenberg

        Oh non , mais quelle catastrophe …………. vous savez que vous faites peur ?

        Alors , hormis avoir intimé à @Hector de se faire soigner tandis qu’ il vous avait clairement fait comprendre ce qu’ il pensait du contenu de nombre de vos interventions , ce qui était déjà en soi le signe d’ une personnalité sans nuance particulièrement prétentieuse et autoritaire refusant toute remise en question tant elle se persuade de détenir la vérité et que toute adversité se résume au mieux à des « idiots » au pire à des malades mentaux , l’ autre jour vous m’ avez répondu quelque chose qui comme à votre habitude était aussi approximatif que dépourvu de sens du bien commun puisque vous ne sauriez jurer que par le marché .

        De mémoire , ce quelque chose portait sur la problématique des masques qui selon vous devait elle aussi être régie par les lois du marché tel celles de l’ offre et de la demande qui comme vous le savez conditionne les prix .

        Une forte demande mais peu d’ offre , les prix grimpent ; a contrario une faible demande mais une offre abondante , les prix dégringolent ; dans notre système Capitaliste-libéral , rien d’ illogique ou d’ anormal , nous sommes bien d’ accord .

        Certes , sauf que concernant les masques , il s’ agit d’ un problème d’ une toute autre nature ; urgence sanitaire/santé publique donc compte tenu de la Constitution de 1958 en vigueur dans notre Vème République , cela n’ avait absolument pas à s’ appliquer et constitue une faute majeure de notre actuel Exécutif qui rien que pour cela mérite une destitution et même plus tel des comptes à rendre devant une cour de Justice .

        Sauf que ; que reste t-il de ladite Constitution ?
        À mon sens , plus grand-chose , ce qui remet en question l’ appellation même de Vème République étant-donné que cette dernière n’ est plus définie comme elle le fut lors de sa création et cette espèce de « contrat » qui liait le peuple Français à son représentant en chef désigné « Chef de l’ Etat .

        Donc , déjà , je me dis que vous n’ avez pas la lumière à tous les étages , ce qui s’ explique aisément à partir du moment où la pensée n’ est plus libre mais dictée par des principes idéologiques reposant le plus souvent sur des concepts nébuleux , larges , et insuffisamment compris .

        Les défenseurs d’ un Libéralisme pur et dur sont clairement dans ce cas , par conséquent aucun souci à vous faire , vous êtes parfaitement inscrit dans ce schéma , vous voici dans la plus parfaite des normes et comme de plus elle est dominante , tout va très bien .

        Ce qui à présent m’ amène à ce que vous venez de rédiger en réaction à cette sorte de diatribe à caractère inquisiteur de l’ autre illuminé de service , @Polymères ………..

        « Et puis ces politiques qui veulent la paix à tout prix, même au prix d’une guerre… »

        Ah bon , parce que vous vous vous imaginez que les tenants d’ un maintien de la paix veulent en réalité une guerre et œuvrent donc en ce sens en sachant pertinemment qu’ ils vont obtenir tout le contraire d’ un paix préservée ???

        Primo , si vous faites référence à la fameuse politique de l’ Appeasement cher à Neville Chamberlain , Lord Stanley Baldwin ou Lord Halifax , en gros la gauche de l’ Angleterre connue sous le nom de « Démocrates » représentative du courant traumatisé par les horreurs et la monstruosité de la Première Guerre Mondiale qui caractérise si bien les démocraties occidentales durant les années 1930 face à la montée des puissances totalitaires tel l’ Allemagne ou l’ Italie , vous devriez savoir que tout ça ne repose par sur un seul facteur , mais doit être envisagée de façon beaucoup plus globale , il ne faut pas faire fi de toute une complexité .
        Je souligne déjà qu’ il y a une notion d’ empire , mais aussi de reconstruction , de progrès , de modernité , et que donc toute cette politique de l’ Apaisement tend à conserver les ordres établis ………

        Secundo , étant-donné que tout ceci est plus complexe qu’ il n’ y paraît et que l’ Histoire est une matière vivante , parmi toutes ces causes il s’ agirait d’ abord d’ en déterminer la hiérarchie par ordre d’ importance sachant qu’ il est évidemment très possible que l’ une d’ entre-elles domine toutes les autres , ce qui ne signifie nullement qu’ elle suffit à elle seule à tout expliquer .

        Si vous ne faites pas ça , vous tombez dans le péremptoire , le restrictif ou l’ étriqué , pire dans le contresens .
        Et c’ est bien ce qui vient de se produire .

        « Ils seront retenus par l’histoire comme étant de la même espèce que les lâches qui ont signé le traité de Munich. »

        Oui , par les cintrés aliénés de votre engeance qui ont oublié qu’ ils avaient un cerveau et qu’ ils pouvaient s’ en servir …………..

        « Rien à voir avec les Richelieu ou Telleyrand qui ont bien souvent su répondre aux défis de leur époque. »

        « bien souvent » mais pas toujours et à quel prix …………

        Ne confondez un fait analysé voire interprété et une opinion ………..

        « Hard times create strong men, strong men create good times, good times create weak men, and weak men create hard times »

        Oui , heu , alors déjà on précise à qui est due cette citation et quel en était le contexte , ensuite il s’ agit visiblement là aussi d’ une opinion , non d’ une vérité .
        « strong men create good times » ; non , des hommes forts et puissants ne créent pas toujours des temps meilleurs ou de prospérité , d’ entrée c’ est aussi trompeur que tout faux .

        Donc , précisez ce que vous voulez dire avec exactitude ………

        • Stoltenberg dit :

          ScopeWizard : C’est décidément vous qui avez un problème de précision. À l’issue de la lecture de ce commentaire (et de beaucoup d’autres que vous avez écrit) je n’ai même pas compris ce que vous voulez de moi concrètement. Mis à part peut-être ce désir qui est désormais constant, persistant, voire sempiternel et maladif de faire du « bashing » régulier à 2 balles, totalement à l’instar de ces chiffons gauchos de bas étage que certains ont encore le toupet à appeler « journaux » (papier, TV ou autre) et qui constituent la norme de notre environnement médiatique. Je vous le dis, et je le fais pour vous – cessez ce comportement ignominieux qui vous dessert.
          .
          Concernant votre ami Hector, veuillez remarquer que sa bêtise, conjuguée au caractère hautement présomptueux, voire insolent de ses propos, ne m’ont pas laissé de choix autre que de lui conseiller d’aller chercher de l’aide auprès des personnes compétentes, pour son propre bien.
          .
          Quant aux masques – j’ai dit et je répète – la théorie capitaliste admet que l’état devrait se charger d’un certain nombre de choses que le marché ne peut pas gérer. Parmi ces choses il y a la prévention et la gestion des crises. Il devrait exister des stocks de masques (et d’autres équipements médicaux) ainsi qu’un plan d’une mise en production rapide en cas de besoin. Malheureusement, les socialistes ont rendu le climat économique tellement insupportable en France que plus personne ne veut (ou ne peut) en produire et, visiblement, même en cas de grave pénurie quand c’est censé rapporter le plus d’argent! Il en est de même avec la production des cartouches qui, selon nos merveilleux décideurs, ne sont pas indispensables à tel point pour que la France se dote de sa propre production. Vous allez le voir – il y a plus de 1000 raisons pour lesquelles on risque d’en manquer en cas de besoin.
          .
          En ce qui concerne vos amis politiques avec qui vous partagez la même complaisance envers les dictateurs hostiles à notre monde, ils voulaient la paix et ils ont eu la guerre. Aucun de leurs objectifs n’a été atteint, au contraire. Ils sont la honte de leurs peuples. C’est peut-être cette vérité historique incontestable qui fait que vous vous sentez d’autant plus attaqué et que vous répondez sur ce ton par l’instinct de conservation. Bref, on en reparle peut-être à la prochaine occasion où vous (ou quelqu’un comme vous) allez prononcer votre litanie habituelle comblée d’autoflagellations et d’auto-fouettages sur tout le tort que nous – le méchant Occident, aurions fait à la pauvre Russie qui doit maintenant s’armer, menacer, mentir, provoquer et envahir pour se défendre.

      • Robert dit :

        Bien vu, Stoltenberg.

    • Szut dit :

      Pas de chance pour l’Europe, la Russie est un des pays le plus militariste de la planète. Un état voyou à quelques centaines de km des démocraties européennes ; pas très rassurant.

  3. Namroud dit :

    Ça aurait mieux d’envoyer des mercenaires et autres salariés de SMP type Wagner, puisqu’ils connaissent bien le coin .

  4. Courmaceul dit :

    Je suis soulagé de voir que l’empoisonnement n’est pas dans la liste des motifs d’intervention russe.

    Par contre, il semblerait que le suicide par pendaison soit très en vogue en Biélorussie.

    Bah ! Que ne ferait-on pas pour rester au pouvoir. 🙂

  5. Thaurac dit :

    Laissons ce pays tranquille et surtout ne pas imaginer qu’il sautera le pas vers l’occident, proutine ne le laissera jamais partir, alors c’est se mettre dans un nid d’embrouilles, de plus on a la méditerranée qui urge plus.
    Si merkel veut aller au charbon, qu’elle y aille seule, vu l’aide qu’elle apporte ailleurs à la france….faut la lâcher là dessus.
    Le seul problème de la russie, c’est qu’elle n’a pas trouvé un remplaçant plus docile et pour mettre à la t^te du pays par un vote Proutinesque..

  6. Raymond dit :

    Vldimir Vlidimirovitch Poutine, qui fut officier du KGB, a assisté en direct à l’effondrement du bloc de l’Est, car les populations n’en voulait plus. Pour lui, il vécu cela comme une honte absolue.

    Lorsque les Russes ont repris la Crimée à l’Ukraine, on le a laissé faire : d’abord cette région avait toujours été russe jusqu’à Kroutchev, elle était ultra majoritairement peuplée de gens d’origine russe, et il y avait la base navale très importante de Sébastopol. Vouloir empêcher les Russes de contrôler cette base historique aurait été un cas de guerre gravissime.

    Pour le reste, l’Ukraine n’est pas vraiment déstabilisée, la population, pas plus que celles des anciens pays de l’est, ne réclame le rattachement à la Russie, et le conflit du Donbass s’enlise …

    Si la population de la Bélarus est très majoritaire et unie pour rejeter son dictateur, il ne pourra rien, et Poutine est assez intelligent pour comprendre que ce mouvement est national, ni pro russe, ni anti russe, et que personne n’a demandé un rattachement à l’OTAN. Ce qu’il gagnerait, ce serait un rejet de plus de la Russie, le dernier en Europe.

  7. nicos dit :

    Le pourrissement, voila la stratégie de Loukachenko et approuvée par Poutine.
    Cet article officialise ce que tout le monde savait depuis le début, Loukachenko sera soutenu par la Russie si sa tourne à l’Ukrainienne. A par sa rien de neuf.
    Si l’opposition avait une méthode pour prendre le pouvoir, elle doit aller voir l’ambassadeur de Russie en Lituanie pour organiser la lachage de Loukachenko par Poutine et ainsi éviter d’être perçu comme des larbins des anti russes pour ne pas voir des petits hommes verts.
    Actuellement, l’opposition a gagné la 1er manche, elle bloque le pays, faut qu’elle continue d’asphyxier l’état en le bloquant encore plus (train, transport en commun, raffinerie de pétrole, centrale électrique, etc …) tout en essayant de retourner des personnes importantes de l’état profond Biélorusse.
    Si Moscou avait la certitude qu’en cas de victoire de l’opposition, rien ne changerait sur la politique extérieur de la Biélorussie malgré des réformes structurelles étatiques ainsi que dans la politique intérieur biélorusse : j’ai la conviction (mon avis) que Loukachenko partirait « de lui même sur les bon conseils de son allié ». Mais ce n’est que mon avis.
    Je suis pessimiste sur la fin de cette révolution car je doute qu’elle souhaite (et la capacité de) dialoguer avec la Russie et avec l’état Biélorusse.
    @ Thaurac : Les petits hommes ne sont toujours pas arrivés….. patience ils risquent d’arriver (ou pas !)

    • Thaurac dit :

      Nombreuses demandes de congés du coté de la police, avec armes et bagages, et un orchestre de chez Wagner se tient tout prêt 😉

  8. Castel dit :

    Que Poutine envoie ses troupes si Loukachenko commence à massacrer son peuple, à la rigueur, si c’est pour l’en empêcher, mais s’il se porte au secours de ce dictateur, pour lui permettre de s’accrocher au pouvoir, le peuple Bélarusse risque de lui en vouloir durablement, et prendre le chemin de l’Ukraine dès que l’occasion se présentera….
    C’est à lui de choisir entre un homme qui sera sans de plus en plus détesté dans son pays, et une population qui, s’il les aide à leur rendre la liberté sans essayer d’imposer des hommes à lui, ne pourra que lui en être reconnaissant dans l’avenir, et dans le cadre d’un respect mutuel, tout sera possible pour un rapprochement avec la Russie, qui pourrait faciliter celui avec les Européens, et -qui sait- un règlement pacifique de la crise Ukrainienne à moyen terme…
    C’est à lui de choisir, espérons que cette fois-ci, il saura faire le bon choix !!

  9. Eurafale dit :

    Si Stoltenberg pouvait avoir le même discours auprès d’Erdogan plutôt que de regarder ailleurs…
    Les Russes la jouent plus fine qu’en Crimée. Pour eux, Loukachenko est un peu leur « Carry Lam », si il leur offre son pays sur un plateau, Poutine ne va pas se gêner. Ça lui permettra de mettre un peu plus de pression sur l’Ukraine et de faire flipper encore un peu les états Baltes. Bref, dans la droite ligne de sa politique.
    Mais bon, de là a ce que Loukachenko lâche les rênes du pays à Poutine, il y a quand même un pas.

  10. Lassithi dit :

    Vous connaissez l’effet miroir ?
    Relisez vos lignes et appliquez les vous à vous même.
    Pour le reste, Vladimir n’est pas un enfant de coeur, loin de là. Mais en face, ils y en a qui font pareil. Seule la méthode change.

  11. Anonymousse dit :

    La tentative de révolution colorée a foiré.
    Le tandem Polacs / Ukrainiens ont joué les petites frappes pour l’Otan pour faire plaisir à Pompeo.
    Pas sur que cela leur rapporte quoi que ce soit.
    Si Vladimir parvient à faire sortir Lukachenko en douceur dans les mois qui viennent, tout s’apaisera naturellement.

  12. HBOB dit :

    Les russes sont à bonne école : ils ont subi un Maiden bidon à Kiev, financé par les États Unis(dans le but de priver Ivan de Sébastopol). Ils préfèrent prendre les devants en Biélorussie et c’est parfaitement compréhensible.
    PS: l’oncle sam s’est fait avoir en Ukraine, il n’a pas anticipé la prise de la Crimée par la Russie. Poutine a ridiculisé l’administration Obama … Sans la Crimée, l’ukraine n’est qu’un poids mort dont même l’Union européenne ne veut pas.

  13. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Je suis pessimiste sur la fin de cette révolution car je doute qu’elle souhaite (et la capacité de) dialoguer avec la Russie et avec l’état Biélorusse.]

    Le problème à moyen et long terme il serait plus pour l’opposition que pour Bat’ka dont le destin semble scellé à cette échéance .
    Le problème de l’opposition Biélorusse- Bélarusse c’est bien que les  » événements  » tournent à une véritable révolution à contrario d’un véritable coup d’état mené par une minorité agissante et armée comme le fut  » Maïdan » . Le terme de révolution semble bien employé à raison pour une fois .
    Cela signifie que le « conseil de transition » ou tout autre organe qui prétend à être une incarnation politique se trouvera vite en concurrence avec des mouvements ouvriers ou sociétaux , avec les  » Siloviki  » de l’actuelle structure étatique ou avec les  » structures de force  » proprement dite , OMON et armée , avec les structures de pouvoir économique .
    Le mouvement Oukrainien n’a pas donné lieu à de luttes pour le pouvoir très intenses et les mouvements populaires n’avaient pas l’ampleur de ce qui se passe actuellement en Biélorussie-Bélarus .
    Les sociétés des deux états ne sont pas identiques .

    On ne peut pas prédire l’avenir mais j’avance juste deux scénarios .
    Dans le cadre de cette révolution on peut ainsi envisager un ralliement d’une partie des  » structures de force  » à une partie du mouvement populaire . On peut en particulier envisager un ralliement de ces structures de force à la partie  » ouvriériste  » de la contestation , ce qui laissera sur la touche l’opposition libérale .
    On peut aussi peut envisager un ralliement de ces structures de force à l’opposition libérale et alors se posera la question du mouvement ouvrier dans le cadre des privatisations .
    Un analyste politique Russe a très bien résumé ce qui se passe actuellement en Biélorussie-Bélarus :
     » Les gens espéraient un Maïdan et ils se retrouvent avec une révolution ! ( à gérer peut-être sur plusieurs années ) « 

  14. LEONARD dit :

    Luky m’a l’air en pleine dérive totalitaire et à la recherche d’un clash militaire. Ce genre de type devient dangereux autant pour ses ennemis que pour ses amis, et Vlad, s’il en est conscient, devrait rapidement lui trouver une porte de sortie avant la provocation incontrôlable.

    Reste à savoir qui et comment pour remplacer Lucky.

    Qui; Depuis le temps que russes et biélorusses se fréquentent, il doit bien y avoir quelques candidats repérés, voire préparés, mais tout l’art du coup d’Etat, car c’en sera un, est d’éxécution ( sans jeu de mots ), et doit être minutieusement préparé et réalisé, en neutralisant les extrêmistes de tout bord.

    Ce serait dommage que Lucky se sente obligé de passer de la répression intérieure à l’action militaire contre la Lituanie, sous prétexte d’accueil de sa désormais seule opposante, entrainant la Russie dans un conflit qu’elle ne maîtriserait pas, alors que l’Occident sera presque soulagé de voir un pro-russe succéder à Lucky. Mieux vaut un Kleptocrate inféodé à Moscou, qu’un dictateur en fin de règne à la Ceaucescu, doit on commencer à se dire dans les chancelleries européennes, ou l’on préfère un régime autoritaire rationnel à une fin de règne chaotique.

    Donc, Galina, Nikolaï, Viktor et Dzmitry peuvent préparer les valises, si ce n’est déjà fait.

  15. LEONARD dit :

    Luky m’a l’air en pleine dérive totalitaire et à la recherche d’un clash militaire. Ce genre de type devient dangereux autant pour ses ennemis que pour ses amis, et Vlad, s’il en est conscient, devrait rapidement lui trouver une porte de sortie avant la provocation incontrôlable.

    Reste à savoir qui et comment pour remplacer Luky.

    Qui; Depuis le temps que russes et biélorusses se fréquentent, il doit bien y avoir quelques candidats repérés, voire préparés, mais tout l’art du coup d’Etat, car c’en sera un, est d’éxécution ( sans jeu de mots ), et doit être minutieusement préparé et réalisé, en neutralisant les extrêmistes de tout bord.

    Ce serait dommage que Lucky se sente obligé de passer de la répression intérieure à l’action militaire contre la Lituanie, sous prétexte d’accueil de sa désormais seule opposante, entrainant la Russie dans un conflit qu’elle ne maîtriserait pas, alors que l’Occident sera presque soulagé de voir un pro-russe succéder à Lucky. Mieux vaut un Kleptocrate inféodé à Moscou, qu’un dictateur en fin de règne à la Ceaucescu, doit on commencer à se dire dans les chancelleries européennes, ou l’on préfère un régime autoritaire rationnel à une fin de règne chaotique.

    Donc, Galina, Nikolaï, Viktor et Dzmitry peuvent préparer les valises, si ce n’est dèjà fait.

    • ScopeWizard dit :

      @LEONARD

      Hmm ……..

      Décidément , il vous faut soigner ce hoquet ! 🙂

      Un verre d’ eau nez pincé sans respirer ? 😉

      • LEONARD dit :

        Merci de vous inquiéter, mais que nenni.
        Petit problème technique récurrent: A la fin de l’écriture sur clavier ( surtout si ça dure un peu ), Clic du mulot sur Laisser un commentaire et surprise, message:  » doublon-message dèjà envoyé » mais pas l’info habituelle, « en cours de validation, touça, touça ), d’ou Retour à Accueil, copie derechef, et donc 2ème msg.

        Depuis, décision de rédaction Word puis Copier-Collé.

        Content de vous revoir, des p’tites vacances loin du P.C ?

        • ScopeWizard dit :

          @LEONARD

          Alors là , j’ espère que ça ne va pas m’ arriver , parce que là , étant-donné cette infinie autant que proverbiale patience qui me caractérise si bien dès lors qu’ il s’ agit de « high tech » , je sens que c’ est tout l’ ordi qui va très vite se retrouver en orbite ………. ce qui aura comme propriété de suspendre sine die bon nombre d’ échanges sur Zone …………

          Disons que le mulot récalcitrant , ça va aller 5 minutes , au-delà ………. 5 . 4 . 3 . 2 . 1 ignition ! puis ciao bambini !

          Un âne ou une mule à la rigueur je comprendrais , mais un mulot ? Enfin ! 🙁

          Heu non , pas exactement , pas tout à fait ; plutôt la reprise de certaines activités intenses et chronophages ( n’ est ce pas , saurait-on être partout ) et la préférence de n’ intervenir que plus « utile » , ce qui peut se traduire par des interventions plus longues du fait de leur volontaire précision et sur quelques sujets estimés suffisamment maîtrisés ou maîtrisables , seulement…………….sans parler de ce qui sera susceptible de m’ inspirer , de m’ agiter ou carrément me faire bondir ……………..

          Bref , à présent faudra que je le sente un minimum , quoi !

          Mais pas sûr que je prenne à chaque fois le temps de croiser le fer pour autant ………. 😉

          Au plaisir de vous lire toutefois ; n’ en doutez pas ! 🙂

  16. Royal Marine dit :

    Je ne pense pas que Poutine tienne plus que çà à Loukachenko.
    Il est surtout préoccupé de conserver ce glacis stratégique qu’est la Russie blanche pour la Russie… Surtout après que l’OTAN et l’UE aient essayées de lui retirer l’Ukraine, qui avait le même rôle défensif, sur le Front sud…
    Si l’opposition, se fédérant dans un vaste ensemble, prenait l’engagement vis à vis de Moscou, de rester dans la Fédération, et de respecter les traités existants, il n’y aurait aucun problème, et Poutine lâcherait sûrement avec soulagement le vieux dictateur…

  17. Max dit :

    Voilà un sujet pour les trolls de la soldatesque sputnikienne marinnesque.
    Quid de la souveraineté tovarishch Vladimir ? Pas au programme du KGB à l’époque de ses piges dans la délicieuse RDA…Pas plus qu’au FSB.

    Jouissez d’être français !

  18. dictateur ont toujours des prétextes pour tuer les gens donc rien denouveau

  19. Robinson dit :

    Si Poutine entre en Biélorussie, il n’est pas près d’en repartir, quitte à lui-même remplacer Loukachenko.