!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La Grèce accuse la Turquie de « menacer la paix » en Méditerranée orientale

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

86 contributions

  1. les dictatures ont le vent grâce aux etats naïfs

    • Thaurac dit :

      J’ai l’impression de revoir de la part des dictatures, les mêmes configurations d’avant la ww2, faiblesses, cécité, incrédulité,…

  2. Aymard de Ledonner dit :

    Les US sont aux abonnés absents ce qui est un soutien implicite des actions turques. Seule plus de fermeté pourra faire reculer les turcs.
    Les grecs peuvent voir qui les soutient véritablement. C’est peut-être le moment de se demander s’ils doivent vraiment acheter des navires US…..

    • dolgan dit :

      Concernant chypre. Les US sont clairs et constants: ils soutiennent la partie grecque. Ils l’ont encore répété récemment.

    • NRJ dit :

      @Aymard de Ledonner
      Les grecs n’ont pas encore acheté les bateaux américains. Le problème des FDI serait apparemment une question de prix (peut-être qu’on leur facture aussi le prix de R&D pour adapter les missiles MdCN sur des FDI).

      Après la question peut simplement être de laisser aux turcs l’initiative. Erdogan a quelques problèmes de popularité aujourd’hui due à une situation économique difficile, popularité qu’il cherche à augmenter avec des adversaires Syrie et en Lybie pour unifier sa population autour de lui contre un adversaire commun. C’est justement ça que les européens pourraient chercher à éviter d’entrer dans le jeu de la confrontation (j’espère en tout cas).

      Quel serait le risque ? La situation en Lybie continuera de se dégrader mais elle sera limitée par l’implication égyptienne. Et les forages en Méditerranée ne profiteraient pas à la Turquie avant plusieurs années, suffisamment pour que Erdogan soit remplacé en 2023 par un président plus déterminé à régler les conflits par la négociation.

      • LEONARD dit :

        Avec deux autres paramètres ( entre autres ):
        – La Turquie vient de nous dépasser en nombre de cas cumulés de Covid-19, avec 242 000 cas
        – La Livre turque continue elle aussi son exploration des profondeurs ( joke )
        https://www.boursorama.com/bourse/devises/taux-de-change-livre-euro-TRY-EUR/

        Donc, celui qui détient la clé, c’est le Qatar. Si Al-Thani ne veut ( ou ne peut ), plus financer la Turquie, ça pourrait bien partir en quenouille avant 2023. Tout va donc dépendre de la consommation de gaz de l’économie mondiale au 2nd semestre 2020.
        https://atalayar.com/fr/content/erdogan-se-rend-au-qatar-pour-son-premier-voyage-%C3%A0-l%C3%A9tranger-apr%C3%A8s-la-pand%C3%A9mie

        • Desty dit :

          Sur le covid, la Turquie a eu comme tout le monde une accélération mais son foyer épidémique est stabilisé, il tourne plus ou moins à 1000 cas par jour depuis fin mai. Il n’est jamais monté beaucoup plus haut.
          Les Turques nous avait déjà dépassé il y a un bon moment !
          D’autre part il y a officiellement 220 000 guéris et 5000 morts donc il reste très peu de malades. Grâce à la jeunesse de la population ou une sous-estimation des chiffres on peut dire qu’ils s’en sont bien sortit.
          Le covid n’a clairement pas fait une aussi mauvaise publicité au gouvernement turc qu’au gouvernement français et ça doit être le cadet des soucis du Turc de la rue, beaucoup moins que l’économie en tout cas (cette année il n’y a pas de touristes européens pour des raisons politiques potentiellement déguisées en raisons sanitaires). Et je suppose par dessus le marché que les Russes aussi doivent boycotter un max pour des raisons culturelles.

          La France va bientôt repasser devant les Turcs au classement vu que l’épidémie est en train de se réinstaller chez nous. Et les Français en ont marre du masque, ils préfèreraient ravoir quelques milliers de morts et pouvoir gueuler sur le gouvernement…

        • Faust dit :

          le prochain paramètre ça sera surtout l élection US :

          le principal soutien d’Erdogan ( hormis le Quatar ) , c’est Trump , il a bloqué la plupart des sanctions du congrès américain , quand a ce qu il c est passé en Syrie avec le retrait de la zone kurde livrée en pature , c est tout de même éloquent

          Je doute fortement que les démocrates, si ils sont élus, fassent preuve de la même clémence , le Pentagone a aussi quelques comptes a régler avec Erdogan

          Apres pour les futures élections turques , même si il perd , je pense qu’Erdogan restera au pouvoir , il a verrouillé tout le pays , purgé l’Armée , les administrations , la justice , aseptisé la presse , qui va aller taper a sa porte pour l’obliger à laissé la place ? …

          • LEONARD dit :

            Contrairement à vous, je ne pense pas que la position U.S change du fait des élections. Elle est très essentiellement basée sur la géographie, et celle-ci est assez intangible. Seule votre deuxième proposition ( Erdo s’assoit sur les élections et reste au pouvoir, ce qui s’appelle un coup d’Etat, avec des variantes « soft » de type trucage ), pourrait faire bouger les U.S, et encore, tout dépendra de la situation internationale du moment.
            Les U.S considèrent ne plus avoir que 3 adversaires: Chine, Russie, Iran. Le reste du monde, c’est du business et du soft-power ( c’est pareil ).

      • Jean (le 1er) dit :

        Encore faut-il qu’Erdogan soit remplacé en 2023

  3. kakane57 dit :

    1 EXOCET MM40 BLOCK 3 pourrait refroidir les ardeurs guerrière de ce dictateur.

    • Franz dit :

       » La riposte proportionnelle à l’attaque « , c’est la base de l’usage de la force. Vous proposez d’ouvrir le feu sur un navire civil ?

      • Yannus dit :

        C’est une opération militaire, le navire est escorté.

        • Franz dit :

          C’est pareil : vous n’allez pas ouvrir le feu sur un bâtiment, même un navire de guerre, parce qu’il n’a pas à être là où il est. Soit vous pouvez l’arraisonner « raisonnablement pacifiquement », soit vous le laissez partir en espérant l’empêcher de revenir.
          Diplomatiquement, le premier qui emploie la force a perdu, et c’est évidemment le jeu des Turcs.
          C’est pourquoi un navire de chez eux avait illuminé un navire français en espérant sans doute le faire réagir brutalement. Sans doute la casse potentielle valait-elle la chandelle.

    • didixtrax dit :

      ou les exacerber.

    • Max dit :

      T’inquiètes, du sang il y en aura. Bien plus que toutes les guerres réunies.

  4. Plusdepognon dit :

    Les USA ont été clairs, il y a quelques mois et se régalent du match Turquie-Russie sur les multiples tableaux, en particulier en Libye :
    https://www.meta-defense.fr/2020/03/06/les-etats-unis-font-pression-sur-les-europeens-pour-un-soutien-a-la-turquie/

    Ce qui ne les empêchent pas de parler affaires avec la Grèce :
    https://www.meta-defense.fr/2020/07/28/alors-que-loffre-francaise-de-fregates-fdi-senlise-les-etats-unis-lancent-loffensive-en-grece/

  5. VinceToto dit :

    Pour résumer, la Grèce menace de faire appel à l’ONU contre les agissements Turques. C’est une invitation a être envahie par la Turquie?

    • Thaurac dit :

      L’allemagne ne bouge pas car elle en a déjà un fort contingent et ils sont assez agités 😉

    • Pravda dit :

      Les turcs vont envahir la Grèce avec quoi? Des hordes de migrants?
      L’armée turque est dispersée aux 4 coins de la Méditerranée, les têtes ont été coupées lors des purges, les finances sont dans le rouge, l’opinion modérée suit de moins en moins Erdo…. bref, pas de quoi envahir la Grèce, même en petite forme, surtout qu’elle, elle bénéficiera d’un soutien (UE, Otan voir même Russie orthodoxe).

      • Intox dit :

        Je vous crois trop optimiste sur l’intervention de l’OTAN et de l’UE. Sachant que la défense de l’UE, c’est l’OTAN, et que l’OTAN c’est les USA. Si les USA ne bougent pas l’OTAN et l’UE ne bougeront pas. Surtout que la Turquie fait encore partie de l’OTAN. Ne reste alors que des interventions étatiques. L’Allemagne ne bougera pas car pro turc. Ne reste que la France et pourquoi pas la Russie. Mais en ce qui concerne la France il faudrait des moyens plus importants que ce dont elle dispose pour se lancer dans cette « aventure » plus que périlleuse, plus une dose de courage que n’aura jamais l’actuel locataire de l’Élysée.

  6. Le Breton dit :

    La Grèce semble prête à déclarer un conflit armé à la Turquie si d’ici 22H00 ce soir, les navires turcs ne se retirent pas de leurs positions actuelles.

    • Le Breton dit :

      Cette information n’est pas vérifiée, ce n’est qu’une rumeur mais je suis prêt à la croire avec la situation actuelle.

      S’il vous plait, veuillez copier-coller la phrase du dessus à mon commentaire principal, merci d’avance M. Lagneau.

    • fond de gorge dit :

      voilà peut être pourquoi Trump a été déranger en plein discours

  7. MP3 dit :

    Quelle plaie ces Turcs.

    • jeremy dit :

      au contraire j’ai une grande admiration au courage et la persévérance des turcs! ça fait juste 15 ans ils ont pas de quoi faire la guerre aux séparatistes pkk mais aujourd’hui on entend presque plus parlé des pkk mais au contraire l’armée turque a une force de frappe incroyabe capable de changer le cours des guerre en lybie, syrie…
      la plaie ce sont les grecs qui n’arrêtent pas de mendier la bouffe des allemands et produisent rien!

    • filoo dit :

      C’est clair et ils ne sont pas les seuls. 30 ans après la chute du mur, les lignes figées depuis 1945 bougent de plus en plus vite. Trump, Poutine, Erdogan et Xi Jin Ping nous préparent des nervous breakdown qui seront difficiles à digérer

    • Max dit :

      L’AKP d’Erdogan plutôt et plus précisément les Frères musulmans.
      Ce qui n’englobe pas tous les turcs.
      Mais le Kalif provoque pour se faire passer pour victime tout en complotant . Danger pour la paix. Oui.

      • Yannus dit :

        Dans le fond, je suis d’accord, mais tous les Allemands n’étaient pas des nazis et c’est bien contre l’Allemagne qu’il a fallu se battre

  8. LEONARD dit :

    Les turcs vont à la confrontation.
    La propagande turc a publié une photo de L’Oruc-Reis escorté par un sous-marin, une frégate Meko et 4 avisos A69.
    Signalement également de survol de F16.
    https://twitter.com/g_mastropavlos/status/1292908514785087499/photo/1
    Les grecs ont intimé l’ordre aux turcs de quitter le plateau continental pour 22h.
    Seul problème, ils ne seraient pas dans leur bon droit.
    https://twitter.com/MochamentElsaer/status/1292902602762575872

    • Thaurac dit :

      Les turcs sont ils dans leurs droits lorsqu’ils envahissent l’Irak pour taper sur les kurdes?

      • Desty dit :

        Plus ou moins si Bagdad est d’accord. Non autrement.
        PS: hier nos amis Turcs ont bombardé le PKK en Irak et apparemment tué 4 douaniers irakiens en même temps alors Bagdad gueule en ce moment.

        Mais le territoire terrestre et le territoire maritime c’est deux choses différentes.
        Dans les eaux territoriales, le libre passage est permis mais le pays concerné dispose du droit souverain de police: il peut arrêter le bateau au prétexte qui lui plait, le fouiller, le ramener à terre et mettre l’équipage en GAV.
        Dans la ZEE, le libre passage est permis et l’état concerné n’a aucun droit de police, sauf si on lui pille ses ressources naturelles sans son autorisation.
        Donc concrètement oui à cet endroit tant qu’ils ne tripotent pas le fond marin ou qu’ils ne sortent pas les cannes à pêche personne ne peut rien leur dire.

      • Desty dit :

        Si les chiffres communiqués en fin d’article sont vrais (que les Kurdes reconnaissent leurs vraies pertes), la dernière opération turque en Irak a un bilan vraiment pas terrible: 10 combattants du PKK au tapis + 5 civils + 4 douaniers irakiens.
        Bref encore une bavure et ils auront fait plus de dommages collatéraux qu’autre chose.

    • LEONARD dit :

      Coïncidence: La France aurait envoyé 2 Rafales et 1 C 130 à Chypre.
      – Exercices avec Chypre ?
      – Message à Erdogan ?
      – Protection du Tonnerre ?
      https://infognomonpolitics.gr/2020/08/galliko-minyma-stin-tourkia-dyo-machitika-rafale-stin-kypro-ki-ena-c-130h-gia-tin-ypostirixi-tous/#.XzJfgdvfPs4.twitter

      Ca reste petit bras, mais pas inutile.

    • LEONARD dit :

      Une petite carte vaut un long développement:
      https://twitter.com/CErciyes/status/1292914968132751360/photo/2

    • dolgan dit :

      Les turcs ont visiblement très peur pour déployer de tels moyens. A leur échelle, c’est énorme.

  9. Göret dit :

    une bonne claque et Erdogan se calmera
    parole de turc

  10. Albatros dit :

    Les turcs sondent la zone de Total ?
    Sinon continuer à sortir plus vite des SNA et des munitions va y en avoir besoin.
    Si oui y envoyer une FREMM une Freda un Sna et un détachement anti aérien stationné dans une des bases anglaises. Afin d’y faire garantir nos droits.
    Les grecs seront ainsi incités à nous acheter des bateaux et chasseurs plutôt qu à Trump la girouette aux abonnés absents. Qui ne sera pas réélu du fait de sa gestion du covid et de l’économie. ..

  11. Piliph dit :

    La France est diplomatiquement isolée dans cette affaire : on l’a bien vu après l’incident de la frégate française versus 3 frégates turques au large de la Libye. Ce n’est donc pas le moment d’engager une action de force – cette manie de certains va t en guerres français de sous-estimer l’adversaire, grosse erreur quand il s’agit de Turcs…
    La Turquie actuelle, qui a le droit pour elle concernant les accords avec le GNA – mais aussi, quelle folie de la part de la « communauté internationale » (les US et leurs alliés) de reconnaitre comme seul légitime le gouvernement de Tripoli… – est assurée du soutien volontaire ou forcé et au minimum de la neutralité bienveillante des US (because OTAN + vente d’armes) et de l’Allemagne (because Histoire + chantage aux immigrés turcs).

    La France devrait se donner comme objectif, dans les 3 à 5 ans à venir, de résoudre ses frictions avec l’Italie (entre autres, à propos de la Libye), et de lui proposer, ainsi qu’à l’Espagne, une stratégie navale commune en Méditerranée, occidentale comme orientale. Une alliance des trois marines nationales françaises, italiennes et espagnoles, qui viendrait en appui de l’alliance de facto existant entre la Grèce, l’Egypte et Israel, ferait sérieusement réfléchir la Turquie et ses « soutiens ».

    Le CDG, une importante capacité d’action de la mer vers la terre (3 PH/BPC et leurs 3 ou 4 équivalents italiens et espagnols + 2 Mistral égyptiens), quelques dizaines de frégates modernes (France, Italie), une importante sous-marinade + des points d’appui comme Chypre et l’Egypte + iles grecques de la mer Egée + le contrôle du canal de Suez + le terrain très particulier de la mer Egée (un espace quasiment aussi segmenté que le terrestre) « collé » au territoire turc, sans parler de la « possibilité potentielle »d’une alliance à revers avec la flotte russe (qui a démontré qu’elle n’a plus besoin de sortir de la Mer Noire pour être dangereuse), voilà qui ferait « sérieux » et pourrait d’ailleurs préfigurer un nouveau leadership naval en Méditerranée, au cas où les USA feraient trop souvent passer leurs intérêts avant ceux de ses « alliés ». Sans même parler des possibilités d’attaques aériennes depuis la Corse et Istres, depuis le Sud de l’Italie, depuis la Grèce, l’Egypte etc…

    Bien sûr, cela signifierait la mort de l’OTAN, et donc un avantage à la Russie. Bien sûr, il y aurait des inconnues majeures, comme la position qu’adopterait le RU. Bien sûr, l’US Navy ne serait pas contente, et pourrait réagir d’une manière ou d’une autre. Bien sûr, le jeu russe restera longtemps imprévisible… Mais le jeu en vaudrait la chandelle, et serait préférable à continuer à subir les humiliations de la part de la Turquie. D’ailleurs une telle défaite stratégique turque pourrait déclencher bien des événements intérieurs en Turquie…
    En tous cas, balancer des Exocets en ce moment, comme le proposent régulièrement certains participants de ce forum, ne serait pas très avisé, alors que nous sommes militairement isolés et diplomatiquement pas très assurés s’agissant de la Libye (c’est le moins qu’on puisse dire…). Cela transformerait la Turquie en victime de l’aventurisme français, en particulier dans le monde musulman. Une alliance telle que celle proposée, ferait « réfléchir » puis reculer la Turquie, qui n’aurait ni les moyens d’exploiter son accord gaz/pétrole passé avec le GNA, ni les moyens de perturber la zone d’exploitation accordée à la Grèce/Liban/Israel/Egypte.
    En résumé : il est urgent de trouver un accord avec l’Italie, le reste s’ensuivra.

    • Bob dit :

      L’accord entre la Turquie et le GNA sur le découpage des frontières maritimes n’est en rien légales. Et surtout la France se fout de la Grèce et de Chypre.

    • albatros dit :

      Beau raisonnement
      qui me rappelle celui de la France face à l’Allemagne nazie.
      Il faut agir maintenant sans attendre l Italie pu les États Unis ou je ne sais qui ne sachant exactement ce qûls veut…Et sans être l’agresseur avec des missiles mais présent en force sur le terrain de la zée de Chypre.
      Nous défendons nos intérêts stratégiques sur place. Erdogan reculera devant une réponse musclée . Et s’il ne le fait pas tant pis pour sa marine

      • Piliph dit :

        Reste à démontrer qu’une telle action est réalisable dans la France actuelle, à savoir :
        – techniquement, a t on encore les moyens de concentrer des forces navales (ou navales et aériennes) en Méditerranée pour être crédible et dissuasif vis à vis de la Turquie? Pour le moment, c’est la Turquie qui a été capable de mettre 3 frégates face à une frégate française (en arrière-fond, ma question sous-entend une autre question, d’ordre stratégique : la marine française, qui prétend être une marine « mondiale », n’est elle pas en situation « d’overstretching » ou : la Royale a t elle encore les moyens de faire du FONOP dans le détroit de Formose et de dissuader la Turquie en Med., en sus de toutes ses autres missions (IndoPacifique, TOM, nucléaire stratégique, OTAN et Atlantique et Baltique, MO/Golfe, Migrants, etc.), ou ne devrait-elle pas se reconcentrer sur quelques objectifs stratégiques moins nombreux (la Med. en faisant nécessairement partie)?

        – Politiquement, nos « élites » politiques sont elles capables de prendre la décision que vous suggérez, à savoir s’opposer seule à la Turquie et être prête à assumer une escalade militaire? Perso, je ne crois pas… D’ailleurs, nos « élites » politiques sont aux ordres d’autres puissances, donc aucun espoir de ce côté. Nous sommes condamnés à penser en termes de coalition pendant encore longtemps…

        – Diplomatiquement, quand on a demandé de l’aide aux alliés après l’incident frégates, seuls 9 pays nous ont soutenu… Difficile de ne pas penser à l’Opération de Suez en 56, où la défaite n’est pas venue de l’ennemi mais de nos « amis » (pour caricaturer).

        – Les conflits et frictions avec l’Italie sont suicidaires, sachant que sa marine n’est peut-être pas « mondiale », mais qu’elle est très puissante en Méditerranée (probablement plus puissante que la Royale), sans parler de sa position géographique privilégiée, de ses bases aériennes, etc. Une action unilatérale de la France, dans ce contexte, ne ferait qu’aggraver le conflit.

        Ceci dit, je suis prêt à lire vos arguments, si vous les développiez.

    • Desty dit :

      Intéressant !
      Moi je pense que la France essaye déjà d’amadouer l’Italie. Notamment en ayant incité l’Égypte à les brosser dans le sens du poil et leur faire des achats.
      La quantité de rafale (24) qu’on a vendu aux Égyptiens est juste ridicule pour un pays de la taille de l’Égypte. Il y aura d’autres commandes et pas seulement une petite option +12. Mais dans la décennie qui vient quand l’Égypte aura plus de moyens et qu’elle devra commencer à remplacer ses F16 et ses mirages.
      Du coup comme l’Égypte va avoir une ZEE lucrative à défendre et qu’on lui a déjà vendu des BPC, c’est pas vraiment un problème de laisser ce marché à nos voisins.
      Les commandes de frégate en Italie n’ont rien à voir avec la supposée grande gueule de Macron… c’est pour amadouer l’Italie.
      En Libye si un pouvoir pro-égyptien prend le dessus, il garantira tous les intérêts de l’Italie du moment qu’elle s’aligne sur la vision gréco-égyptienne à l’est de la Méditerranée.

      • Piliph dit :

        « En Libye si un pouvoir pro-égyptien prend le dessus, il garantira tous les intérêts de l’Italie du moment qu’elle s’aligne sur la vision gréco-égyptienne à l’est de la Méditerranée. »
        Oui, mais là réside justement toute la difficulté. La Turquie semble prête à mettre le paquet pour que ça ne se produise pas. Et le Sultan n’a pas peur de monter aux extrêmes, ça l’arrangerait bien, au plan intérieur, un conflit armé externe..

        Pour le reste (« Moi je pense que la France essaye déjà d’amadouer l’Italie. »), intéressant et hypothétique. A suivre donc. Je note quand même qu’on a déjà fait un joli cadeau à l’Italie en la laissant concourir seule à l’appel à projet US pour les frégates DD(X), appel que l’Italie a remporté avec ses FREMM….
        Concernant la Libye, une question à se poser : qui contrôle qui? Est-ce l’Etat italien qui contrôle son entreprise pétrolière, l’ENI? Ou est-ce le contraire?

  12. Ghostrider dit :

    mehmed II sort du corps d’erdo. 🙂

  13. lxm dit :

    C’est le moment de relire l’épopée de l’indépendance grecque et le rôle des puissances occidentales, dont la France. Entre la Grèce et la Turquie je choisirais toujours l’européen, je viens de Marseille, cité fondée par des réfugiés grecs fuyant le rouleau compresseur anatolien. Même sans l’OTAN, même sans l’europe, la France a un lien fort avec la Grèce. J’ai appris à l’école l’iliade et l’odyssée, un hymne à l’aventure humaine l’intelligence et le dépassement de soi face au destin, pas le texte si haineux et rétrograde du coran. Si la turquie veut la guerre pour recréer son empire, alors cette guerre aura des répercussions partout sur le sol européen où il y a des immigrés turcs, enflammant ensuite le monde chrétien face au monde musulman. Nous sommes en train de regarder une mèche s’enflammer à côté de la sainte-barbe.

    • Piliph dit :

      Hélas on n’est plus en 1904, ni en 1915 (Pacte secret de Londres), quand la France + UK + Russie promettaient à l’Italie (contre son entrée en guerre) une partie de l’Asie Mineure turque (autour de Smyrne et Antalya = mines charbon), la Dalmatie et d’autres territoire au bord de l’Adriatique, et confirmaient la prise de possession de la Libye et des iles grecques du Dodécanèse (j’en oublie). La France n’est plus vraiment un Etat souverain.
      Il va de soi que nous (peuple français) sommes plus proches de la Grèce (peuple méditerranéen, moi aussi je suis marseillais) que des Turcs (peuple continental venant d’Asie centrale, sans parler des religions…), mais nous ne sommes plus en pouvoir de choisir nos alliances (correction : nos « élites » dirigeantes n’ont plus la volonté politique de choisir leurs alliances). Le sort de la Méditerranée dépend surtout des USA, de l’Allemagne, et accessoirement de la Russie. Les dirigeants français feront ce qu’on leur dit de faire. Carl Schmitt disait que, être souverain, c’est être capable de désigner son ennemi. La France est elle encore souveraine, avec des PR comme Sarko, Hollande, Macron?? Pour l’instant, la Turquie a le soutien des USA et de l’Allemagne, et les USA soutiennent aussi la Grèce. Les dirigeants français vont s’asseoir et attendre que les boss décident.

  14. Jean Ker dit :

    A force de montrer l’exemple en matière de violation incessante du droit international, et puisque l’impunité est désormais la règle lorsqu’il s’agit de l’OTAN, Erdogan a dû se dire qu’il ne voyait pas pourquoi il ne tenterait pas sa chance à son tour.
    On a l’air fin maintenant, à ne plus savoir comment le remettre à sa place, par exemple en s’appuyant sur le droit, donc l’ONU, qui est aussi morte que la SDN en son temps. On sait ce qui s’ensuivît. C’est juste aussi triste que prévisible.

  15. Fgnico dit :

    Gesticulations
    Rien d autre

  16. jo dit :

    je vais bien marrer quand la turquie va faire tomber quelques rafales ici et là, votre enthousiasme !!
    Je ne suis pas pro turc mais là dire faut punir erdo, erdo ceci, erdo cela, faut rester serein un moment donné !
    La Turquie agit ainsi car elle sait qu elle peut le faire, faut pas oublier que les Turcs ne sont pas des arabes qui ont tendance à foncer dans le mur.

  17. philbeau dit :

    Goret ?!

    • Göret dit :

      Quoi?
      C’est les vacances.
      Je demande a Erdogan de bien vouloir attendre la fin de mes congés (la 4G marche moyen dans les Cévennes) et deuzio je demande a Monsieur Lagneau d’empêcher ces usurpations de pseudos©.

  18. Bob dit :

    La Grèce et la partie de Chypre non annexée sont les dindons de la farce de cette histoire.

    Les USA et l’OTAN (dont la France) ne laisseront pas la Turquie quitter l’OTAN, la Grèce et ce qui reste de Chypre (avec leur ressource gazière offshore) sont le prix à payer pour contenir le Tsarat russe et avoir la Turquie dans le camp français, comme lors de l’annexion d’une partie de Chypre en 1974 avec l’accord tacite de la France et de ses alliés européens. L’Italie est d’accord avec la Turquie et les USA, de même que les britanniques avec leurs bases chypriotes qui ne leur servent qu’à regarder les tensions montées sans agir.

    La France feint d’être avec les grecs mais elle ne fait pas grand chose comme avec l’accrochage avec le navire Le Courbet il y a quelques semaines. Les grecs savent désormais que le France se couchera devant la Turquie. Les Grecs devront payer pour leur indépendance avec de l’armement étranger comme avec la France ou les USA, c’est un racket déguisé. Si les grecs trouvent de la liquidité par exemple avec le parti communiste chinois et leurs nouvelles routes de la soie.

    Il est possible que l’Egypte et Israel agissent plus que l’Europe mais leur marine ne fait pas le poids et ne fera encore moins le poids contre la Turquie dans les prochaines années. La Turquie grossit son complexe militaro-industriel et ainsi que sa marine face à une Europe désunie ou chaque état avance ses pions en fonction de ses intérêts personnels au détriment de la Grèce et Chypre. A moins que l’économie turque ne s’effondre avant, difficile de prévoir qui tombera le premier : la Grèce ou l’économie turque?

    D’ailleurs, quelqu’un se préoccupe vraiment de la Grèce mafieuse dont l’Etat a maquillé ses comptes financiers avec l’appui de banquiers US afin de rentrer dans la zone Euro et qui est désormais sous tutelle, sans argent. La Grèce est trop petite et corrompue pour faire face au turques et méritent une leçon de morale bienvenue. La Grèce pèse un risque sur l’avenir de la France, il serait bon de s’en débarrasser comme d’une guigne, ils ne nous servent à rien. Ils nous faut des alliés de poids et non des pourris.

    • Ajm. dit :

      La corruption grecque n’est qu’un hors d’oeuvre si on la compare à la corruption galopante du clan Erdogan et de l’omniprésence des mafias en Turquie. Sur le maquillage des comptes, je ne crois pas qu’il existe beaucoup de comptabilités publiques ou privées en Turquie qui soit très fiable, la fraude fiscale et la dissimulation étant massives et généralisées depuis toujours dans ce pays. S’agissant de la valeur de l’armée turque, on n’en sait rien, cette dernière n’ayant pas été confrontée vraiment à une veritable armée moderne depuis des lustres.

      • Bob dit :

        La Turquie a tenu et tiens le flanc Sud Ouest de l’Europe contre l’Armée Rouge et les djihadistes, la France lui est redevable si cela avait été les grecs cela n’aurait pas été pareil. L’économie turque va mal mais elle est plus forte que celle des grecs pour le moment.
        Surtout l’armée turque et leurs mercenaires tiennent tête voire bouscule les russes et les kurdes armé pour les occidentaux en Syrie de même en Libye, je ne sous-estimerai pas l’armée turque, je pense que les FS frenchies pourraient le confirmer et les marins du Courbet aussi.

    • Yannus dit :

      La Turquie est-elle tellement aux abois pour que vous veniez troller de manière aussi ridicule
      .
      http://www.opex360.com/2020/08/06/un-rapport-de-linspection-du-pentagone-egratigne-la-turquie-a-propos-de-son-attitude-a-legard-de-daesh/
      http://www.opex360.com/2020/08/11/tensions-en-mediterranee-orientale-des-rafale-francais-envoyes-a-chypre/
      Vous allez le payer avec quoi votre complexe militaro industriel? La livre Turque est en train de plonger.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les US souhaitent que la Turquie reste dans l’OTAN. Pour la France c’est différent : la Turquie peut être dans l’OTAN ou à l’extérieur, quelle importance?

      La France avait envoyé le CDG, puis plusieurs La Fayette et maintenant des rafales à Chypre. Donc non, la France ne reste pas sans rien faire.
      Concernant l’Italie, vous dites juste n’importe quoi : ENI est associé avec Total pour l’exploitation d’un bloc gazier au sud de Chypre, là où le Yavuz se balade de temps en temps. Avec les italiens c’est toujours très compliqué mais si ils sont plutôt du coté turc en Libye, en ce qui concerne Chypre, ce n’est pas du tout le cas.

      Concernant le Courbet, il n’y avait rien à faire à part entamer une confrontation en coulant un ou plusieurs navires turcs. La France a bien insisté sur le fait qu’il s’agissait pour elle d’un acte de guerre, ce qui sous-entend qu’une autre action de ce type ne se terminera pas de la même façon.
      Quand vous dites que la marine égyptienne ne fait pas le poids, vous êtes juste ridicule : vous voulez dire que la FREMM et les Gowind égyptiennes flambant neuves ne font pas le poids face aux O.H.Perry turques de 40 ans d’age?

    • Pravda dit :

      Beau discours, mais il y deux choses que vous ne maîtrisez pas, la Grèce est le berceau de l’Europe, la vraie pas l’UE, et personne du Finistère à l’Oural n’envisage de la laisser aux mains d’Erdogan. La deuxième chose, c’est la défiance, pour ne pas dire plus, que votre sultan inspire aux européens, l’image de la Turquie s’est dépréciée au même rythme que votre livre et ne vaut plus grand chose, bref, mélangez ces deux éléments et vous trouverez un excellent motif d’union des européens, contre un ennemi commun.

  19. breer dit :

    De nouveaux, des égos démesurés au pouvoir un peu partout, avec leurs floppées de lèche bottes, et de manipulateurs de toutes sortes et pour toutes sortes de raisons, sont prêts à envenimer encore plus la situation générale déjà fortement instable…

  20. Lassithi dit :

    C’est chouette la bonne entente dans l’Otan.
    Vivement qu’on en sorte, de l’UE aussi. On constate chaque jour à quel point c’est utile et efficace.

    • Yannus dit :

      Non parce que si on sort de l’OTAN , l’OTAN peut nous tomber dessus à bras raccourcis.
      Par contre, on est pas obligé d’obéir à l’OTAN.

    • NRJ dit :

      @Lassithi
      Ca apportera quoi de partir de l’UE ? Ne me parlez pas des 8 milliards par an qu’on y perd selon l’UPR car ce gain sera rapidement compensé par les taux d’intérêts plus élevés qu’on paiera pour notre dette.

      • Desty dit :

        En tout cas NRJ on vous le répète pour faire court l’UE et l’Euro n’ont absolument rien à voir avec le taux d’intérêt auquel l’état français se finance sur les marchés.
        Le marché tient compte surtout de phénomènes externes ou internes comme la quantité de fric qu’il a à prêter à l’instant t et la santé économique réelle ou supposée de l’état qui demande un prêt. Parfois aussi les marchés peuvent déclencher une guerre financière contre une dette publique ou une monnaie (via l’achat de CDS, ou en vendant massivement une monnaie donnée).
        La preuve: la Grèce, l’Italie, la France et l’Allemagne sont toutes membres de l’UE et de l’Euro. Et bien 2012 il y a eu une « crise de la dette », l’Allemagne empruntait à 1,5%, la France 3%, l’Italie à 7% et la Grèce à 15%.
        Donc votre argument sur la charge de la dette ne tient pas !
        L’UE et l’Euro n’ont pas mutualisé les dettes parce que les Allemands et autres états qui empruntent pas cher ne veulent pas ! Pour eux il est moins intéressant de mutualiser les emprunts et de voir leur taux d’intérêt monter que de mutualiser les taux de change (=euro) pour bénéficier d’une monnaie virtuellement dévaluée qui procurera un avantage commercial certain et permettra d’écraser la concurrence dans les pays peuplés par des gens qui ne maitrisent rien à la macro-économie et aux problématiques de commerce extérieur.

      • Desty dit :

        Et la France a encore les reins assez solide pour imposer des prêts et des remboursements dans son propre droit financier et donc dans sa propre monnaie.
        Ainsi elle s’épargnera les désagréments des petits pays, parfois englobés dans la zone dollar comme les pays d’Amérique latine ou la Turquie qui se retrouvent dans le caca pour assurer leur charge de leur dette chaque fois que le cours du dollar s’apprécie sur les marchés mondiaux.
        Mais ça c’est parce qu’ils sont trop faibles pour imposer leur condition aux créanciers, ce n’est pas le cas de la France, de l’Allemagne ou de l’Italie, ni même de l’Angleterre qui a gardé sa livre.

  21. Ajm. dit :

     » qui soient très fiables  » au pluriel.

  22. du_v1 dit :

    Sinon la 6ème flotte US il mangent des popcorns ?

    • Albatros dit :

      Non
      Ils attendent juste les ordres
      D’un type squi né pense à rien d’autre que sa réélection et qui se fiche de cette histoire qui peut se passer entre membres de LOTAN.
      Un bon gros débile.

  23. Michaël BELLON dit :

    Deux Rafale français, provenant probablement de la base aérienne projetée [BAP] en Jordanie, ont été repérés à l’aéroport « Andreas Papandreou », près de la ville de Paphos, située dans le sud-ouest de l’île. Les deux appareils sont a priori accompagnés par un avion ravitailleur C-135FR… Le site « in-Cyprus », lié au quotidien Phileleftheros, avance que les deux Rafale ont pris part à un exercice ayant mobilisé, durant une journée, l’armée chypriote et quatre hélicoptères des forces aériennes israéliennes. « Les avions français doivent rester à la base militaire d’Andreas Papandreou à Paphos pendant un certain temps car ils effectueront des patrouilles dans la région de la Méditerranée orientale », précise-t-il, en se fiant à des « sources bien informées. »
    https://www.jforum.fr/des-rafale-francais-envoyes-a-chypre-face-a-erdogan.html

  24. Lassithi dit :

    Ben voyons, les martiens aussi risquent de nous tomber dessus…

  25. Lassithi dit :

    Vous êtes le frère de Bayou ?
    Je vous aie déjà répondu sur vos avis sur la dette. Mais c’est vrai qu’à Bruxelles, on aime pas ce qui est contradictoire, et on l’ignore.
    Par ailleurs, en complément tapez sur votre clavier contribution nette UE…
    Pour le reste, dites moi un peu ce que nous apporte de rester dans l’UE, et pas les foutaises inventées depuis VGE, de vrais arguments tangibles.
    En attendant, nos amis grecs que l’UE a à moitié enterré depuis 2010 sont bien seuls dans cette histoire.
    En Allemagne, il y en a qui on déjà cédé une partie de la zee grecque aux Turcs, la Turquie compte plus pour eux que la Grèce.
    C’est la solidarité à la mode UE.

  26. Félix GARCIA dit :

    Greek Warships Are Reportedly Near Turkish Exploration Vessel Actively Disrupting Seismic Signals

    « Thus far Greece has reportedly been able to successfully prevent and delay Turkish seismic exploration.

    “However, according to sources, exploratory activities were rendered impossible due to the noise caused by the many naval units sailing in the area. This is because exploration of this sort entails the transmission of data from the seabed and the noise of the ships made this transmission impossible,” writes Ekathimirini. »

    https://www.zerohedge.com/geopolitical/greek-armed-forces-state-absolute-readiness-potential-turkey-confrontation

    Cordialement,
    Félix GARCIA

    PS : Analysons en écoutant Brian CULBERTSON ;
    Brian Culbertson- Back in the Day & So Good
    https://www.youtube.com/watch?v=DCopcNpzc60
    Brian Culbertson- Get It On
    https://www.youtube.com/watch?v=9vWEa-ydr7A

    PPS : Cela s’écoute A FOND !