Arquus dévoile son nouveau blindé Fortress Mk2, dernier né de la famille VLRA

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

27 contributions

  1. Auguste dit :

    Pas un peu étroit?

    • John dit :

      Arquus offre de nouvelles capacités sur une même base s’étant révélée saine.
      Il est forcément moins idéal en terme de dimensions qu’un blindé développé depuis 0 pour un rôle similaire.
      Mais il apporte autre chose, qui est justement le retour sur expérience d’une plateforme durable, robuste.
      Pour certains utilisateurs, ça a plus de valeurs que la place à l’intérieur.

      • Auguste dit :

        Je parle de la largeur du véhicule.C’est juste une impression.
        Vu que l’engin est appelé à recevoir un lance-grenades et d’autres trucs qui vont augmenter le poids au sommet,il me semblait un peu étroit.

        • John dit :

          Merci, j’ai bien compris qu’il vous semble étroit…
          Et moi je vous explique la raison pour laquelle il n’est pas aux dimensions que vous considérez comme idéales.
          Et avec un blindage pour IED, le centre de gravité est abaissé.
          Quant au tourelleau, sa masse est relativement faible

    • dolgan dit :

      j’ai pas trouvé les dimensions.
      .
      Après, c’est destiné à des armées où les militaires ne sont pas aussi bien équipés que les notre. le besoin de volume interne est donc moindre.

    • Grosminet dit :

      c’est un VTT (Véhicule de TRANSPORT de Troupes) et non un VCI (Véhicule de COMBAT d’Infanterie),à l’instar du bon vieux VAB…..il ne faut donc pas non plus qu’ils soit large comme un MBT,hein….

      • bluesmartini dit :

        Je pense que ce que veut dire Auguste est que du fait de sa faible largeur apparente et son poids important en hauteur avec une tourelle, le centre d’inertie est sans doute très haut placé. Ce véhicule risque alors de ne pas être stable et de vite se retourner en cas de déséquilibre.

        • John dit :

          Quel est le poids de la tourelle?
          Le blindage et la structure abaissent le centre de masse.

  2. dolgan dit :

    Curieux de connaitre le niveau de protection. Mais vu que le constructeur ne l’indique pas sur son site , il doit pas en être fier. Pourtant, ça devrait être du Stanag2 dans cette catégorie de poids.

    • John dit :

      C’est pas une question de fierté le niveau de protection…
      Ici il s’agit d’un véhicule de transport de troupe, pas un véhicule de combat… Donc il est conçu pour protéger un minimum les occupants, mais sans forcément qu’il soit trop lourd.
      Ensuite, il est basé sur un châssis spécifique. Ce châssis a une certaine capacité d’emport, pourquoi vouloir le surcharger?
      Tous les pays ont des besoins qui diffèrent. N’offrir que des véhicules de 30 tonnes protégeant bien les occupants n’a pas de sens, il y a d’autres types de besoin. Il pèse 14.5 tonnes, et il est conçu pour avoir une certaine mobilité… Dans le désert, le poids n’est pas forcément un avantage.
      Et le poids, ça coûte. Un véhicule 33% plus léger que d’autres permet d’en acheter 50% de plus pour le même investissement. Tout le monde n’a pas les moyens pour mieux. Et comme solution intermédiaire, il est pas mal car basé sur un véhicule robuste et qui a été maintes et maintes dois au combat… Tant qu’il correspond aux besoins de certains, c’est le plus important !

      • oryzons dit :

        Je suis d’accord et j’ajouterai à l’argumentaire la logistique et la maintenance : transporter un véhicule de 14 tonnes c’est pas la même qu’un véhicule de 30, le coût en maintenance est différents, le nombre d’heures passées à vérifier que votre véhicule plus complexe est différent, tout cela pour faire du transport de troupes.
        Bref il faut adapter les capacités aux missions et aux moyens que l’on peut y consacrer, sinon on est dans l’overkill qui ne sur qu’à vous étouffer.
        Pour l’Afghanistan quel char y a-t-on déployé ? Le plus gros, lourd et puissant, ou celui qui correspondait aux besoins tout en étant le plus facile à envoyer ?

      • dolgan dit :

        C’est un véhicule de transport de troupe blindé, pas un pickup baché. Perso, la première chose (pareil pour n’importe quel client) que je cherche sur ce type de véhicule, c’est le blindage (en tout cas une indication). Entre un stanag 1, stanag2 ou stanag 2 tendant vers le 3 ,c’est clairement pas la même chose.
        .
        D’autant que le discours commercial du fabricant lui prête un utilisation comme VCI (du pauvre).

        • en passant dit :

          Les constructeurs (serieux) ne donnent pas les niveaux de protection a la presse mais au client qui lui est bien au courant…le publier dans la presse serait indiquer a un enemi potentiel avec quoi il doit tirer ou combien de kilos il doit mettre dans son IED…
          Avec la ref a un  »VCI » on peut deja se faire une bonne idée…

        • Vinz dit :

          Et perso vous voulez en acheter combien ? Zéro ? C’est aussi ce que se disait le marketing Arquus.

        • John dit :

          Faites une analyse du poids des véhicules, de leur configuration et dimensions, et vous aurez la réponse quant à son niveau de protection…

          Et qu’est-ce qui vous fait croire que c’est une solution « du pauvre »?
          Le fait qu’il soit mieux blindé que la version précédente avec les dernières technologies de blindage?
          Le fait d’être proposé aux forces spéciales? C’est un véhicule développé sur fond propre, et qui ne doit pas répondre à un cahier des charges prédéfini, donc ils peuvent sans problème ne pas révéler le niveau de protection publiquement.
          Ce blindé n’a pas tant de concurrence… Châssis clairement confirmé pour les déplacements dans le désert… Normal qu’il intéresse les pays du sud, et pas forcément la Finlande, la Norvège, et la Suisse…

  3. bruno dit :

    y a plus de baie vitré à l,avant ? dommage on verra pas arriver les balles ?

  4. VASSEUR dit :

    bel engin !
    et « merde » à tous les pessimistes, anti je ne sais quoi, le savent-ils eux mêmes ? qui fréquentent ce site

  5. Tintouin dit :

    Question aux spécialistes : sa rapidité et son endurance ne le destinent-elles pas aux forces spéciales et aux GCP de Barkhane ? Des inconvénients pour cet usage?

  6. la meche dit :

    véhicule (léger) de reconnaissance et d’appui??
    c’est pas de liaison!
    ( j’en connais qui l’on pousser )

  7. Twouan dit :

    Moi ce qui m etonne c est que les roues motrices arrieres ne soient pas encore electriques.

    Ca simplifierai la transmission (donc la fiabilite), permettrai un apport de puissance et de couple (donc le franchissement). Et cerise sur le gateau, ca permettrai quelques minutes a 0dB pour une arrivee discrete.

    • oryzons dit :

      L’électrique c’est très bien sur plein de paramètres. Par contre les batteries c’est lourd, très lourd et long à recharger.
      Et mettre deux moteurs et deux sources d’énergie sur ce type de véhicule ça coûte cher à l’achat, ça complique tout et donc ça coûte aussi plus cher à maintenir.
      Hors considérations écolos (et encore ça se discute) l’hybride n’a de sens que pour quelques véhicules très spécifiques, forces spéciales pour le silence effectivement. Sinon aucun intérêt.

      • John dit :

        Une solution avec un poids de batterie équivalent au poids de la transmission 4×4 pourrait être une solution, et le chargement serait possible avec une partie de l’énergie du moteur transformée en électricité.
        Le poids d’une transmission est assez élevé.

  8. de dit :

    ils pourront s en servir dans le vaucluse pour chasser le cochon

  9. Paul Bismuth dit :

    Cela correspond à la demande de protection qui alourdissent les véhicules du concept « zéro mort », mais pas à ce qui est employé actuellement comme tactique en BSS et qui a fait de beaux bilans:
    http://www.esprit-valmy.fr/viewtopic.php?t=14659
    https://youtu.be/Tnsyx50zQko