!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La réduction des forces américaines en Allemagne profitera « probablement » à la Pologne, selon M. Trump

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

60 contributions

  1. Stoltenberg dit :

    Il faut comprendre ici la position géopolitique de la Pologne. Dans la géopolitique, comme dans le monde de la physique, tout est question de l’équilibre des forces. Le prétendu « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » n’est qu’une platitude qui n’existe que dans les têtes de certains idéalistes qui n’ont probablement jamais entendu parler du Kurdistan ou du Tibet. La Pologne est un pays qui est aujourd’hui de taille moyenne, voire petite, et situé entre 2 puissances régionales historiques qui lui sont hostiles et qui ont su s’unir quand il s’agissait de lui nuire: l’Allemagne et la Russie. En plus, c’est un pays des plaines qui n’est protégé par aucune barrière naturelle contre l’ennemi potentiel. Ils n’ont pas la jungle comme l’Indochine, ils ne sont pas entourés de mers et d’océans comme la Grande-Bretagne, ils n’ont pas les Alpes, les Pyrénées et la Belgique (état artificiel crée par les Anglais pour séparer la France de l’Allemagne) comme la France (et encore ce n’est pas ce qui a empêché les Allemands d’avancer) et ils n’ont surtout pas de profondeur stratégique comme la Russie. Bref, une position difficile. Il suffit de regarder les cartes historiques pour se rendre compte que la Pologne était autrefois un pays énorme, le 2ème le plus grand en Europe (si je ne me trompe pas). Cette force c’était aussi sa légitimité, ils n’avaient pas besoin d’alliés pour exister. Aujourd’hui la Pologne a renoncé à ses prétentions territoriales et préfère construire des partenariats avec les pays qui partagent la même réalité. Il est peut-être possible que les Allemands aient temporairement compris que les Polonais n’allaient pas se laisser dominer et germaniser comme les Slaves de l’Allemagne de l’est (Polabian Slavs) et donc que leur politique orientale devait passer par la Pologne et non pas malgré elle mais la Russie reste toujours une menace sérieuse et envisageable. C’est pourquoi, aujourd’hui, c’est l’Amérique qui est devenue le facteur stabilisant et c’est pourquoi la Pologne, ainsi que les autres pays de cette région mènent une politique ouvertement proaméricaine.

    • sepecat dit :

      Pas faux.
      Ceci dit, si les Polonais pensent qu’ils peuvent avoir confiance dans les US pour venir les secourir quoi qu’il en soit, ils se pourrait qu’ils soient bien décus le moment venu.
      Les USA depuis plusieurs présidents ne roulent plus que pour eux mêmes
      L’Europe en général, la Pologne en particulier ne constituera pas une priorité évidente, hormis bien entendu pour vendre leur matériel en faisant miroiter une protection que, de facto, ils n’accorderont pas. Trump avec le cynisme, l’inconsistance et disons le l’amateurisme qu’il démontre ad nauseam ne cherche qu’une chose, semer une zizanie que nos « amis » Polonais sont de leur côté bien contents d’entretenir.
      Pour mémoire, on rappellera que la Pologne n’avait pas très bien compris à une époque qu’appartenir à l’Europe c’était des droits mais aussi des devoirs. Ils ont accepté avec enthousiasme les fonds européens leur permettant de renouveler leur flotte de pêche mais « oubliaient » que tout ceci était assorti de quotas. Bref, une vison pro européenne très opportuniste et sujette à caution.

      • Stoltenberg dit :

        En demandant aux Américains de déployer leurs troupes en Pologne d’une manière permanente, les Polonais s’assurent de l’implication américaine dans un éventuel conflit. Et puis, historiquement, les Américains n’avaient pas tendance à lâcher leurs alliés. Ils seront certainement un allié beaucoup plus fiable qu’un pays dont le chef ne cache pas sa volonté de « normaliser » les relations avec V. Poutine, ce qui veut dire de facto légitimer l’annexion de la Crimée, ou qu’un pays qui n’hésite pas à poignarder dans le dos les pays de la région en construisant le gazoduc Nord Stream 2 et dont l’ancien chancelier est un lobbyiste chez Gazprom et Rosneft. La Chine communiste est clairement devenue la préoccupation numéro 1 mais les Américains n’oublieront certainement pas la menace russe.

    • Roberto dit :

      L ‘allemagne est aujourd’hui hostile à la Pologne ? N’importe quoi, ils ont pas reçu le memo en investissant autant dans leur voisin de l’est, en le dotant de material militaire a bas prix et en donnant du boulot a des tas de polonais et ayant une armée de franche rigolade en comparaison avec celle de 1990…personne de serieux en Allemagne ne reclame les territoires perdus en 1945…la Russie je veut bien encore vu le prix de la crimée et le statu quo en Ukraine et surtout que la Pologne fait partie de l’OTAN et de l’UE c’est vraiment une chose très douteuse.
      Par contre la Pologne, pays dominé par des dingues nationalistes anti europe de l’ouest , elle avec les nouvelles troupes US va encore renforcer sa diplomatie anti-russe en dictant a tous les pays de l’UE de ne pas avoir de relations normales avec la Russie, la ont va bien rigoler et les americains vont peut être se demander dans quel merdier ultra natiinaliste ils ont mit les pieds.

      • Stoltenberg dit :

        Sur le plan de la politique énergétique, le Nord Stream 2 est ni plus ni moins qu’un Ribbentrop-Molotov gazier. Mis à part les tuyaux du gazoduc, c’est la solidarité européenne qui gît au fond de la mer en ce moment. Qu’est-ce qu’on devrait en déduire? Cela n’augure rien de bon et cela donne tort à tous ces allumés européistes. Par contre, j’ai bien précisé qu’actuellement , sur le plan militaire et politique, l’Allemagne n’est pas agressive envers la Pologne.
        .
        Et sinon, pour vous, c’est quoi avoir des relations « normales » avec la Russie? Céder à toutes ses demandes et accepter sa politique du fait accompli?
        Il y en a un qui a déjà essayé, voici les effets: https://www.youtube.com/watch?v=_nWemC3Usq0
        Vous me faites bien rire en disant que la Pologne, les pays baltes ou autres « dictent » à tous les pays de l’UE leur politique envers la Russie. C’est tout simplement faux.

        • Roberto dit :

          ‘C’est sur que en poussant sur les extremes et les comparaisons à la sauce 2ème guerre mondiale…et le fait que la Pologne reçoivent le plus des fonds de l’UE c’est quoi? pour en plus aprés acheter litteralment la protecton ricaine à coups d’aide pour les futures bases. Ceder a quelles demandes de la Russie ? En Ukraine c’est le statut quo et que je sache la Russie n’a pas de demandes territoriales contre la Pologne ? Par contre en Pologne c’est la fièvre nationaliste aussi, tout le monde s’en fout mais je vois pas pourqoi le nationaisme polonais serait plus acceptable que le russe. Evitons les chèques en blanc car n’importe quel incident frontalier peut declencher une guerre si le contexte actuel se degrade encore plus.

          • Stoltenberg dit :

            Non, votre discours c’est du 2 poids 2 mesures généralisé. Pourquoi l’Allemagne devrait être autorisée à conclure des accords avec la Fédération russe, au détriment de ses partenaires européens et, si cela vous indiffère, au détriment de l’environnement, mais la Pologne ou les pays baltes ne peuvent pas conclure des accords avec les États-Unis afin d’augmenter leur sécurité vis-à-vis de la Russie ? Ah je sais, parce que la France ne vend pas de gaz mais elle vend des systèmes d’armement. Si la France veut « normaliser » ses relations avec la Russie alors il va falloir oublier non seulement les ventes d’armes dans les pays concernés mais également dans son « pré carré » africain lorgné par Poutine.
            .
            Les Polonais sont bénéficiaires nets parce que c’étaient les conditions de l’accord. En échange ils ont ouvert leurs marchés aux entreprises européennes. La raison pour laquelle plusieurs pays européens sont acceptés si rapidement dans l’UE c’est pour qu’il y ait des Carrefour, Auchan ou Lidl et pas des Walmart ou autres marques étrangères noneuropéennes ou nationales. Aussi simple que ça. Et, si je ne me trompe pas, pour plusieurs états de l’Europe centrale et de l’est, dont la Polongne, c’est le dernier budget européen où ils sont bénéficiaires nets. Après ils seront contributeurs.
            .
            Le statu quo en Ukraine veut dire que vous acceptez les annexions unilaterales russes et que vous devrez négocier un statu quoi alleurs dans le futur et dans les mêmes circonstances car c’est comme cela que fonctionne la politique du fait accompli. Si, pour le président français, les frontières européennes peuvent avoir une allure aussi variable selon sa perception des « relations normales avec la Russie » alors il ne faut pas s’étonner que nombreux pays choisissent les USA car l’Europe ne leur garantit aucune protection. Aujourd’hui c’est l’Ukraine et demain cela pourrait être qui ?
            .
            Si vous tentez de prouver que la Pologne « nationaliste » mène une politique aussi agressive à l’égard de ses voisins que la Russie… je suis prêt à l’ajouter à mon répertoire des « perles » des trolls russes.

        • Plusdepognon dit :

          @ Soltenberg
          Les sujets de division de l’Europe ne viennent pas toujours de l’extérieur :
          https://www.franceculture.fr/emissions/la-bulle-economique/gazoduc-nord-stream-2-peut-faire-confiance-a-lallemagne-pour-defendre-les-interets-europeens

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Stoltenberg,
      Ton analyse est assez juste, mais au regard du nombre de types sur ce forum qui ont dégrafé sciemment leur braguette en jouant les idiots utiles de Vladimir, c’est une analyse coup d’épée dans l’eau, mais c’est vrai que pour la Pologne certains ici ont tendance à oublier volontairement « l’HISTOIRE » !

      • Stoltenberg dit :

        Un troll va lire ça (ou pas) et va, de toute façon, dégeler sa bile régulière (en l’occurrence prorusse). C’est ce qu’il fait, c’est la raison pour laquelle il existe et il y en a malheureusement beaucoup ici. Mais si cela peut faire évoluer l’esprit de la majorité silencieuse, c’est déjà ça. 🙂

  2. R2D2 dit :

    Petite question: il sert à quoi Stoltenberg?
    Mis à part le fait d’essayer que les bagarres de récré entre les membres de l’OTAN ne dégénèrent et ainsi au moins garder une alliance de facade. A chaque fois j’ai l’impression que soit il accompagne des décisions déjà prises par les membres soit il les découvre comme le reste du monde…

    • Stoltenberg dit :

      L’OTAN est une alliance et non pas une organisation censée se substituer aux gouvernements des pays membres qui sont des états souverains.

    • Roberto dit :

      A rien. Le sécretaire géneral de l’OTAN cela devrait ètre automatiquement le président US en fonction, ce serait plus realiste.

  3. Ledemocrate dit :

    La Pologne se croit encore au temps de Lech Wzkesa.

  4. yakafokon dit :

    Aïe aïe aïe … le nouveau Tsar de la pauvre Russie va encore se mettre en colère.
    Va-t-il avoir les coui..les de réagir et venir bombarder les hôpitaux Européens, comme il l’a fait en Syrie ?

    • Clavier dit :

      Vous avez rejoint l’équipe des trolls du forum….?

    • farsight dit :

      Le pays qui n’a pas de coui… ici c’est la pologne, qui se cachent derrière un autre pays, sans cela depuis longtemps qu’elle n’existerai plus cette pauvre pologne, face à la grande Allemagne ou Russie ! Combien de temps les polonais ont tenu la dernière fois face à la Russie et l’Allemagne ? 4 semaines environs ! Me fait rire, pauvre Pologne, pauvre victime, à chaque fois la Pologne se fait écraser par ses voisins ! Tu crois vraiment que la Russie va se mettre en colère pour si peu ? A la limite envoyer un message pour faire genre, mais c’est tout ! Il y a plein de chose beaucoup plus important à faire . Voir plus sérieusement ; les Russes s’en battent les coui…. ! En syrie, les Russes ne bombardaient pas que les hopitaux, mais aussi les forces adverses ( terroristes ) , cela a plutôt bien fonctionner, la grande majorité du territoire syrien reprit au mains d’Assad . ( Sauf la poche d’idlib sauver par la Turquie, avec l’accord des Russes ! ) . D’ailleurs pourquoi les européens n’ont pas attaqué la Russie ou réagit à leurs présence en Ukraine ? Normal, parce que réalité , ceux qui n’ont pas de coui… , ce sont bien les européens , la pologne en tête !

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Sauf la poche d’idlib sauver par la Turquie, avec l’accord des Russes ! ) . D’ailleurs pourquoi les européens n’ont pas attaqué la Russie ou réagit à leurs présence en Ukraine ? Normal, parce que réalité , ceux qui n’ont pas de coui… , ce sont bien les européens , la pologne en tête ! » Amusant ces « pseudos » constatations d’un « porte parole » d’un pays dont le président en a une paire ………………………. celles d’un certain Vladimir

      • Stoltenberg dit :

        Ce genre de commentaires de minables trolls (russes, chinois, turcs…) rageux c’est un bonus sur le site. Au moins ça permet de rire un peu. 😀
        .
        « Normal, parce que réalité , ceux qui n’ont pas de coui… , ce sont bien les européens […] »
        Vous avez testé la patience des Américains en Syrie qui, avec le peu de moyens qu’ils y avaient, vous ont rappelé où est votre endroit sur l’échiquier international. Autant vous dire qu’avec le peu de moyens qu’ils ont en Syrie, ils sont en capacité de balayer tout ce minable contingent russe en quelques heures à peine. Les S400, S300 et autres systèmes de défense russes/soviétiques n’ont jamais stoppé les avions israéliens qui ont déjà effectué des centaines, voire des milliers de raids aériens contre les forces iraniennes en Syrie. Bref, ne testez pas notre patience, commencez à vivre en paix avec vos voisins, arrêtez de les agresser et tout se passera très bien.

    • La Tour d'Auvergne dit :

      Lors de la prise de Falluja en Irak les Américains n’ont pas eu beaucoup de scrupules à l’égard des civils irakiens et des hôpitaux de la ville! Quant à la recette éculée consistant à remettre les Russes dans le jeu en les diabolisant, elle devient un peu usée. La présence US en Pologne vise à renforcer la vassalisation de Varsovie et pouvoir lui faire ainsi jouer un jeu contraire aux intérêts de l’Union européenne quant cela s’avérera nécessaire.

      • Stoltenberg dit :

        Hein? Diaboliser les Russes? Mais ils se diabolisent eux-mêmes! Ils prétendent se sentir menacés par l’OTAN… mais quand la frontière de leur « alliance » composée de pays satellites était à 1000km de leurs frontières actuelles ils disaient exactement la même chose! C’est un pays qui se considère menacé d’une manière perpétuelle! C’est leur mentalité qui est comme ça, les invasions mongoles n’y sont certainement pas pour rien. Et afin d' »éloigner » cette « menace » ils attaquent les autres! Il ne faut pas s’étonner qu’ils sont diabolisés.

    • philbeau dit :

      La bonne question , dans l’époque actuelle , c’est de se demander si les américains seraient prêts à intervenir en Europe .
      On n’est plus en 1950 , avec le protectorat/colonie que cette partie du monde était devenue entre l’oncle Sam et l’oncle Staline . Actuellement , et vue de l’Amérique ,l’Europe devenue European Union se traduit par un mot :  » Germany « . Et a une signification bien particulière : Concurrent économique , qu’il faut remettre au pas très vite , au même titre que la Chine . C’est tout ce que Trump ne cesse de dire , sans la moindre aménité . Notons que la France reste à leurs yeux ce charmant pays si agréable, malgré ses habitants impossibles . Mais en termes de rétorsion , on peut les calmer en taxant leur champagne et leur fromages , c’est dire …Et alors les autres , n’en parlons pas ,il sont restés les doux colonisés pétris de la Guerre froide . Les Brits étant redevenus cette branche de anglo-saxonne qui n’ont jamais été des continentaux .
      Bref , l’Europe , c’est un adversaire dans la guerre du moment , qui est économique . Les Polonais s’illusionnent ,d’une part de croire à une volonté expansionniste de la Russie de Poutine , qui n’est pas l’URSS et n’a pas les moyens de l’être . L’Ukraine a été une promenade de santé assez peu onéreuse , politiquement et financièrement pour poutine, qui a rallié àcette occasion l’adhésion de son peuple. Il n’en serait pas du tout de même pour une aventure ,et c’est le mot qui convient ,en direction de la Pologne ou tout autre pays européen .
      Et donc le suivisme Otanien de tous ces états qui se complaisent dans une dépendance toujours plus étroite , qui les étouffent , a quelque chose de pathétique ; et devient chaque jour plus alarmant , cf les évènements en cours avec la Turquie .
      Bref on ne redira jamais assez la vision gaullienne d’une Europe de l’Atlantique à l’Oural , qui voyait l’intérêt des peuples, et pas celui de Wall Street .

    • Chris dit :

      Pitoyable

      • La Tour d'Auvergne dit :

        Non, commentaire très pertinent; votre remarque traduit un conformisme mortifère. Vous vous croyez encore en 1950. Réveillez vous aux nouvelles réalités internationales et surtout au déclin américain que la crise interne que traversent les États-Unis actuellement et qui malheureusement est très profonde.

  5. Carin dit :

    Merci mr Trump, de pousser l’Allemagne vers l’Europe de La Défense qu’un certain Emanuel Macron prône depuis son accession à la magistrature suprême de France. Et un grand merci également au président Duda, qui pense gagner en poignardant ses vrais alliés… et qui finira seul, au ban de l’Europe lorsque les américains basculeront leurs forces vers l’Asie ( Japon, Corée du Sud, etc..etc..).

    • Stoltenberg dit :

      Les espoirs des européistes… Cela fait combien de décennies que vous nous promettez cette « Europe de la défense »?
      .
      C’est qui les « vrais alliés »? Ceux qui vendent des turbines en Crimée par des voies détournées en bravant les sanctions? Ceux qui poignardent dans le dos leurs partenaires en construisant le gazoduc Nord Stream 2 sans la moindre consultation? Ceux qui bombardent au sein de l’UE la conception énergétique française – celle du nucléaire, afin de mieux exporter sa propre conception qui repose en grande partie sur le gaz et les énergies fossiles et qui n’a rien de « climate-friendly »?

      • Carin dit :

        On croirait lire le stoltenberg secrétaire général de l’OTAN…
        et quand on entend la puissance de ses discours…enfin bref… je n’envie pas votre américanophilie à tout crins.
        Et je vous dispense de me répondre, j’ai toujours l’impression que vous vous adressez au parterre de vos copains de comptoir, après le 7eme anis.

        • Stoltenberg dit :

          Haha parce que vous vous prenez pour quelqu’un de supérieur au « parterre de mes copains de comptoir après le 7ème anis » ? Mais quel culot ! 😀
          .
          Mais bon, mis à part les insultes gratuites et d’une bassesse extrême, soit le meilleur du meilleur dont votre pauvre intellect est capable, il n’y a rien dans votre message. Donc autant vous pouvez dire que ce que je dis correspond bien à l’avis de Jens Stoltenberg, autant je peux dire que votre comportement honteux correspond bien à l’état d’esprit d’un cinglé européiste régulier lorsqu’il est à court d’arguments : insulte, invective, sophisme.

          • Carin dit :

            C’est bien ce que je disais… parterre de potes, 7eme anis…
            aucun avis en propre, sinon
            « America, America » rien, vide, néant, nibe, que dalle.
            Chacune de vos réponses s’éloigne du sujet, et vous rapproche du ridicule. Continuez et c’est l’ambassade des states qui va vous écrire pour vous demander d’arrêter de vanter les bienfaits de l’Amerique parce que vous leurs faites plus de mal que de bien!
            Et encore une fois évitez de me répondre… pensez à la falaise du ridicule où vous allez finir par tomber…et comme vous n’êtes pas con… vous ne volez pas!

          • Stoltenberg dit :

            Si vous n’avez pas compris mon propos, ce qui, au vu du caractère réduit de vos capacités cognitives, n’est guère entonnant, j’ai dit que même ce parterre de potes, 7ème anis vous dépasse largement.
            .
            S’il y a quelque chose qui fait que les ambassadeurs des puissances étrangères hostiles à la France – la Turquie, la Chine communiste, les puissances du Golfe ou la Russie peuvent dormir sur leurs 2 oreilles, ce sont des spécimens européistes, en marche et tout ça comme vous. Soyez rassuré.

    • Observateur dit :

      C’est bien résumé.

    • Yannus dit :

      Que les pays de l’UE aient un potentiel militaire qui tienne la route est une chose qu’il y ait coopération européenne en matière de défense entre l’UE indépendamment de l’OTAN en est une autre.
      Rien à redire à Trump quand il dit qu’il finance la défense de l’Allemagne et on ne peut en vouloir à Duda de vouloir s’assurer de la défense de la Pologne qui, de part sa position reprend le rôle du champ de bataille qui devait être celui de la RFA.
      J’espère que cela incitera l’Allemagne remettre son armée en ordre de marche

    • sepecat dit :

      Je crois depuis un bon moment, en effet, qu’on peut dire merci à Trump non pas pour ses qualités intrinséques mais pour l’effet colatéral qu’il produit à savoir une prise de conscience accélérée de ce côté ci de l’Atlantique sur l’absence de crédibilité, si tant est qu’elle ait un jour existé, de la « protection » américaine.
      Les US se présentent souvent comme les « sauveurs » de l’Europe au siècle dernier, ce qu’ils ont été de fait. Par contre, si on gratte un peu il semble bien que leur intention première n’était absolument pas d’intervenir sur le vieux continent. Il ne l’ont fait que lorsqu’ils ont perçu un danger venant de Russie.
      N’oublions pas non plus que le « dollar français » était déjà programmé et que nous étions destinés à devenir un satellite US si certains en France n’avaient pas contrecarré ces visions.
      Lecture instructive sur le sujet :
      https://blogs.mediapart.fr/danyves/blog/231214/histoire-secrete-amgot-ou-quand-les-americains-ont-tente-d-annexer-la-france

    • sepecat dit :

      On peut remercier effectivement ce grand comique (m’enfin, si on veut…).
      Les Polonais seraient bien inspirés de relativiser la protection que peut leur apporter l’Oncle Sam.
      Une lecture instructive sur la façon dont les US ont tenté d’imposer le « dollar français » et la perte de souveraineté à l’issue de la seconde guerre mondiale en France. Dommage pour eux, un certain de Gaulle, enquiquineur patenté et irrésistible Gaulois leur a mis des batons dans les roues.
      Cf. https://blogs.mediapart.fr/danyves/blog/231214/histoire-secrete-amgot-ou-quand-les-americains-ont-tente-d-annexer-la-france

  6. LEONARD dit :

    L’hypothèse qui court serait le transfert en Pologne des F16 Block-50 du 480th Fighter Squadron et de l’Etat Major du 5ème Corps, dont une partie est dèjà pré-positionnée à Poznan. Celà va de pair avec la construction de l’A.P.S d’une Brigade Blindée U.S à Powidz.

    Les F16 du 480th F.S ont un rôle SEAD et ne sont pas cablés B-61, ce qui inquiètera moins les russes, ( mais ne les empêchera pas de hurler ).

    Le planning colle avec la date de mise en service ( 2023 ) des Patriot récemment achetés par la Pologne, et qui seront vraisemblablement affectés en priorité à la protection des forces U.S.

    Dernier point, en transférant des boys plus à l’Est, les U.S me paraissent renforcer l’OTAN, plus que l’affaiblir. Chaque G.I et chaque soldat européen déployé en Pologne ou dans les Pays Baltes est un outil de dissuasion d’une action russe.

  7. blavan dit :

    L’Amérique récompense ses bons acheteurs qui profitent des largesses de l’UE pour s’équiper en matériel américain. Au passage la politique de zizanie entre les membres de l’UE est relancée, bref tout va bien pour l’oncle Sam.

    • Stoltenberg dit :

      Quelles « largesses » de l’UE?

      • blavan dit :

        @stottenberg. La Pologne reçoit 11.5 milliards d’€ pour une contribution de 3.9 milliards (chiffres 2018 vérifiables). C’est le pays de l’UE qui reçoit le plus par rapport à ce qu’il contribue. Cette manne devrait dans un système cohérent obliger les pays receveurs à investir dans du matériel européen. Mais non la Pologne nous nargue et nous regardons .

        • Stoltenberg dit :

          Lisez ma réponse à « Roberto » un peu plus haut.

          • Vinz dit :

            Désolé mais ce n’est pas une réponse. La Pologne ne reçoit pas des subventions en échange de la possibilité pour les marques européennes de vendre chez eux : c’est le principe même de l’Union Européenne, le marché commun. Ils adhèrent et ils peuvent vendre librement leurs fraises chez nous, et nous nos choux fleurs. C’est ça le deal : l’accès libre à un marchés de 500 millions de consomateurs.
            .
            Ils reçoivent des subventions pour les aider à mettre à niveau leur infrastructures : ce sont les fonds structurels européens. 82 milliards pour la Pologne entre 2014-2020, première bénéficiaire (France 28 milliards pour la même période, alors que notre contribution est de 20 milliards pour 2020 seulement) – ce qui est autant de marges budgétaires dégagées pour, au hasard, le budget défense. Sans ces subventions ils n’auraient jamais eu les moyens de se payer un seul F35, faut pas prendre nos vessies pour des lanternes

          • Stoltenberg dit :

            Oui donc le marché commun est un « principe » mais pas les fonds de solidarité ? Le contexte était le suivant : la Pologne était plus pauvre et son marché intérieur n’était pas assez développé, la France était plus riche et son marché intérieur était bien développé. Ainsi, le principe de l’ouverture des marchés profite à ma France, tandis que le principe de la solidarité profite à la Pologne. C’est un deal, il faut que chacun puisse y trouver des bénéfices, normal, non ? En plus, je pourrais vous raconter comment ces fonds de solidarité profitent aux grandes banques – donc occidentales, qui octroient des crédits associés à ces aides… Mais ne vous inquiétez pas, la France est elle-aussi sur le bon chemin pour devenir bénéficiaire net avec toute cette polilitque socialiste qui détruit le pays au moins depuis les années 70.

      • Vinz dit :

        Vous le faites exprès ?

  8. filoo dit :

    Quelle humiliation pour l’Allemagne qui a su jouer sur les deux tableaux, OTAN et Europe pendant tant d’années de se voir préférer une rivale qu’elle méprise en se faisant copieusement insulter au passage . Est-ce seulement conjoncturel et lié à Trump, pas sur. Il est temps pour les grands pays Européens dont l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la France de penser défense européenne.

    • Carin dit :

      @filoo
      Taisez-vous malheureux… stoltenberg ( le notre) va vous tomber sur le râble!!

      • Stoltenberg dit :

        Au lieu de rédiger des commentaires insensés, je vous conseillerais de commencer (continuer ?) à « penser défense européenne » avec des « grands pays européens » socialistes et en banqueroute totale. Allez Sisyphe, cogitez !

  9. Titeuf dit :

    Les Allemands n’ont pas dû payer assez cher leur F18…..
    C’est ballot…..
    Des milliards pour faire plaisir à tonton Trump pour ne servir à rien….

  10. FAVRE CHRISTIAN dit :

    les pays composant l’Europe ne sont pas solidaires et c’est bien là le plus grand mal, ils jouent en ordre dispersé et TRUMP a le beau rôle et vas y que j’en enlève 1000 parce que vous n’êtes pas gentil avec moi et que je les donne ( prête ) à lui qui est plus compréhensif et lui de foncer tête baissée quitte à oublier sa mère, vous savez celle qui lui donne les moyens d’exister…..pas grave je la joue perso et c’est bien ça qui compte……désespérant ( au fait laissez le passé ou il est il n’y a que l’avenir qui est important ) quant à TRUMP il ne sait même pas ou est la Pologne.

  11. Usaforceone dit :

    On protège tout le monde à tour de rôle, les Européens sont des lopettes sauf ceux qui ont affrontés le l’Atlantique et sont passés de l’autre côté.
    Quant à la première puissance européenne, on les a sauvés deux fois et ils continuent encore de profiter de notre logistique au Sahel et même avec nous, vous jetez vos pseudo missiles dans la Méditerranée haha !
    À bon entendeur

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Usaforceone » Après avoir lu votre charabia je pense que votre pseudo (qui fait quand même penser à du trollage made in China voire turc) devrait plutôt être Usafarceone

    • Titeuf dit :

      Vous protéger vos intérêts point barre l’ami américain.
      En cas de crise ton dégénéré de président (on a le même en France…) ne ferai rien, et ça on le sait tous.
      Alors oui vous avez débarquer en 44 et oui cela vous a coûter un max en vies humaines et pour cela je serais toujours reconnaissant envers l’Amérique mais faut bien avouer que depuis 75 ans vous vous êtes bien goinfrer.

  12. MERCATOR dit :

    Les F-35 et F-22 ne sont furtifs que contre les radars ennemis qui sont horizontaux ou à quelques degrés de l’horizontale. En raison de l’inclinaison plus faible des surfaces par rapport à l’horizontale, cette «zone furtive» pour le F-35 est bien inférieure à celle des F-22. Tous ces éléments contribuent à augmenter sa RCS lorsqu’il s’éloigne du plan horizontal.

    Les radars VHF sont des radars dont les longueurs d’onde varient de 1 à 3 mètres. La seule chose qui compte pour détecter sa RCS (* Surface Équivalente Radar) est la taille physique réelle de la cible elle-même. La résonance se produit lorsque les caractéristiques sont comparables en longueur d’onde au radar, entraînant des charges électriques induites sur la peau synthétique de la cible, augmentant considérablement sa RCS.

    La situation avec les radars HF d’alerte précoce est encore plus défavorable, car ils ont non seulement de très longues longueurs d’onde, mais aussi diffusent d’en haut après avoir été réfléchis par l’atmosphère. La situation est plus favorable avec les radars en bande S et L, mais la RCS contre ceux-ci est encore beaucoup plus élevé que contre les radars en bande X. Même contre les radars en bande X, il n’est furtif que de l’avant et de l’arrière; Contre le radar en bande S, il est furtif d’un côté étroit par l’avant , tandis que seule une réduction limitée est obtenue du front direct contre le radar en bande L; Ceci est provoqué en partie en raison de la conception des buses, dont les segments agissent comme des réflecteurs de Rayleigh ou de résonance dans toutes les bandes de fréquence inférieure à la bande X. Contre les radars terrestres en bande X, sa RCS est probablement similaire à celui d’un chasseur conventionnel.

    Combiné à un manque de performances cinématiques, cela signifie que les F-35 seront employables jusqu’à ce que les F-22 – ou dans les Aviations Européennes, les Rafales et Typhons – aient neutralisé les défenses aériennes ennemies ( ce qui est cocasse car cela est justement le role que LM veut lui faire jouer maintenant après modification de structures ) .
    La furtivité infrarouge est beaucoup plus importante que la furtivité radar -or l’énorme et unique moteur du F35 génère des temperatures internes supérieures à 1700 degrés et bien que différents dispositifs tentent de le refroidir il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un barbecue volant . Bref cet avion est une catastrophe pour l’aviation Européenne , c’est probablement son but ultime puisque à l’exception de la France et peut être de l’Allemagne les autres aviations sont pieds et poings lies pour les 30 prochaines années .

    • Nauatg dit :

      Ce n’ est pas ce qui est observé…. Et de loin!
      Les limites de la théorie.
      Ce n est pas la panacée annoncée certes mais un gap incontestable est franchi dans la pratique.
      Ce qui n absout pas la veulerie des pays européens et l OTAN à se soumettre a cet ordre yankee.
      Car oui contre les systèmes complets russes il serait un atout et je fus le premier sceptique face aux retard du programme et ses carences, mais encore faut il que il y ait une menace cosaque…. Donc pour les menaces réelles qui nous préoccupent aujourd’hui cet avion ne sert à rien.
      Ou comment inventer la menace pour créer la parade. Pas tout jeune mais ça fonctionne tjs. Reste à savoir si l investissement dans le programme et l entretien du service commercial, l OTAN, ne sont pas arrivés à un niveau trop exorbitant…..

  13. jo dit :

    Avec l’argent des européens biensure !!

  14. mac dit :

    ca sent l installation massive de nuke, ils font qu avancer leurs pions

  15. Usaforceone dit :

    Cela parle de pseudo mais cela évite de parler de puissance de feu !
    Que voulez-vous que je vous dise ? Faites gaffe ! Mêmes les Turcs veulent goûter au fromage qui pue haha

  16. werf dit :

    Les commentaires prouvent que beaucoup n’ont rien compris. cela n’a rien à voir avec le militaire. Les américains, comme les allemands, pensent business d’abord. La Pologne a l’Allemagne pour principal partenaire commercial et industriel. Les américains feront pression sur l’Allemagne et ses exportations de voitures aux USA tant que celle-ci ne dépensera pas plus aux USA pour son armée mais aussi pour prendre en charge les frais du stationnement des troupes américaines. L’Allemagne prend le 1er juillet 2020 la présidence pour 6 mois de l’UE et c’est bien là le problème de Mme Merkel : Trump ou Biden, sur qui parier ? De toute manière, les américains ne souhaitent pas une UE forte pour des raisons de business cela ne changera pas avec l’un ou l’autre. Enfin, l’Allemagne a besoin pour son économie des travailleurs de l’est, dont les polonais au premier rang. Elle devra donc manger son chapeau et se « coucher » devant les américains…