Le SNLE « Le Téméraire » a lancé avec succès un missile stratégique M-51.2 en conditions opérationnelles

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

142 contributions

  1. Lucy dit :

    Mr. Lagneau, merci pour votre travail sans relâche.

  2. Max dit :

    Voilà 100 % des SNLE ont chacun 1000 la puissance d’Hiroshima. Avec 10 têtes nucléaires TNO de 100 kt par missiles (160).
    C’est le pouvoir que nous conférons au 1er citoyen de la nation, le Président de la République !
    Maintenant, je suis devenu la mort, le destructeur des mondes. » C’est à ce passage de la Bhagavad-Gita, l’un des écrits les plus sacrés de l’hindouisme, qu’a songé le père de la bombe nucléaire, le physicien américain Robert Oppenheimer, lorsqu’il a assisté à la première explosion atomique de l’histoire, le 16 juillet 1945.
    Ca n’arrêtera pas la folie en Libye…

    • précision dit :

      Je vous rejoins. J’hésiterais à appeler un tir de M-51 (ou même leur existence) une bonne nouvelle (surtout qu’on se permet d’interdire à d’autres états de faire pareil chez eux). Mais d’un autre côté quitte à en avoir, il vaut sans doute mieux qu’ils fonctionnent « correctement ».

    • Nenel dit :

      @Max,
      Vos connaissances sur les quantités de missiles M51, leurs nbres d’ogives etc sont fausses.
      Déjà il n’y a que 3 lots de 16 missiles pour les 4 SNLE. De plus tous les missiles M51 ************************ d’ogives. Certains n’ont **************.
      Officiellement la France déclare moins de 300 têtes. Si on retire les 60 TNA des ASMP-A il reste officiellement 240 max TNO reparties sur 48 M51.

      • radionucleide dit :

        vos connaissances ne sont pas à répandre sur internet

        • Lakolo dit :

          D’accord. Il y a des piplettes qui, pour se faire mousser, écrivent beaucoup trop sur le net… la 5eme colonne est en action pour faire parler les bavards !

        • Nenel dit :

          @radiinucleide,
          C’est de notoriété publique. Il n’y a rien de secret dans ces chiffres. Le gros c** d’Hollande en a fait des caisses et on ne lui a pas tirer l’oreille .

        • Clément dit :

          Ce sont des informations publiques trouvable sur Wikipedia ^^

      • Egress dit :

        Je ne suis pas certains que toutes ces informations soient d’un niveau de classification permettant de les exposées ici

        • Nenel dit :

          Mais arrêtez de causer pour ne rien dire. Il n’y a rien de secret dans le fait que les M51 sont au nombre de 48 et que pour certains, il n’y est pas le nbre maximal de tête. Tous les pays ayant cette techno font pareil. Les secrets sont ailleurs comme la technologie du missile, les têtes nucléaire mirvées, etc. Les hommes en noir ne vont pas débarquer chez moi parce que sur internet j’ai sorti quelques chiffres qui sont connus. Pfff vraiment du n’importe quoi. Vous feriez mieux de vous instruire sur le monde militaire avant de déblatérer des conn**** plus grosses qu’un porte-avions.
          Et dites vous bien que dans le domaine de la dissuasion, ce que le citoyen lambda sait, il le sait parce que l’on veut bien qu’il le sache.

    • mich dit :

      Bonjour , dissuasion , Libye ? un rapport ?

      • Thaurac dit :

        Et votre remarque, quel rapport?

        • mich dit :

          C est pas une remarque ,c ‘est une question , vous ne connaissez pas la différence ? mais peut être pouvez vous répondre à la place de @max au lieu de la ramener comme vous venez de le faire.

    • Censuros dit :

      Non, car la FOST ne dispose que de trois jeux de missiles puisque sur les 4 SNLE il y en a toujours un incapable de prendre la mer rapidement. Vu le prix du M51 et le nombre limité de têtes nucléaires c’est toujours ça d’économisé mais ça impose de les transborder à chaque rotation.
      Et tous les missiles ne sont pas chargés au max dans un souci de souplesse d’emploi et de portée.

    • Jack dit :

      « Ca n’arrêtera pas la folie en Libye… »
      .
      Ni les mises en parallèle sans objet 🙂 LOL !

  3. Namroud dit :

    Excellente nouvelle. Néanmoins à chaque article concernant notre dissuasion nucléaire qui repose essentiellement sur les 4 snle ( sans oublier les forces aériennes stratégiques) je ne peux pas m’empêcher de me poser la question suivante : pourquoi les snle et l’escadre des sna sont basés sur 2 ports différents ? C’est vrai qu’à Brest il y a les frégates anti sous-marines et les avions de patrouille Atlantique mais est ce suffisant ? peut-être que le meilleur moyen de se défendre contre un sna hostile qui roderait à proximité du port base des snle ( la principale mission d’un sna avec celle du renseignement est la destruction des snle ennemis) est justement un autre sna. Je dis ça je dis rien

    • PourquoiPas dit :

      Un sna est toujours present lors des departs arrivees de snle. La question est pertinente mais ne date pas d’hier non plus. La rivalité brest/Toulon n’y est pas étrangère.

    • Tournicoti dit :

      Il y a toujours (officiellement) un SNA en atlantique, son port base étant alors Brest

    • Fralipolipi dit :

      Normalement, il y a toujours un SNA classe Rubis pour escorter chaque sortie de nos SNLE,
      mais ce SNA Rubis ne va pas annoncer sa présence avec tambours et trompettes, vous vous en doutez bien (il arrive lorsque requis, puis repart, le tout en silence).
      Et même si nos 6 SNA sont basés à Toulon, et que cette escorte implique un certain trajet, n’oublions-pas que ce trajet Toulon-Brest, c’est juste une courte balade pour un SNA (qui ont de toutes façons du grain à moudre en Atlantique Nord en parallèle = ils ne sont pas déployés là-bas que pour les escortes des SNLE).
      .
      Et n’oublions pas non plus qu’un des éléments clés de la dissuasion nucléaire, c’est la redondance.
      Alors, même si Toulon n’est pas équipé pour accueillir (et encore moins armer) des SNLE, conserver des compétences à Toulon propres au MCO des sous-marins à propulsion nucléaire, c’est important (d’autant plus que cela sert aussi au PA CDG).
      .
      Le débat au sujet du port base des SNA classe Suffren a d’ailleurs bien eu lieu il y a plus d’une dizaine d’années. Il s’agissait de savoir s’ils devaient toujours rester basés à Toulon (comme les Rubis) ou bien plutôt être regroupés avec les SNLE à Brest (?), et le dossier est resté ouvert très longtemps.
      Mais ça fait qques années que cela a été tranché : le port base des SNA restera Toulon (décision tant politique, qu’industrielle, et bien-sûr militaire).
      .
      Du coup, il y a eu pas mal de travaux engagés à Toulon pour mieux recevoir et entretenir les SNA Suffren,
      et ces travaux sont toujours en cours.
      https://www.meretmarine.com/fr/content/toulon-une-nouvelle-grue-pour-la-maintenance-des-sna-du-type-barracuda
      http://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2020/05/esna-mise-en-service-de-my01.html
      .
      Ces travaux sont si complets qu’on se demande s’il n’y aurait pas ici la capacité à gérer une flotte de … 7 SNA Suffren … mais bon, j’dis ça, j’dis rien 🙂

    • nexterience dit :

      Le pire ennemi d’un sous marin est une fremm.

      • John dit :

        Je me permets de vous relancer concernant un commentaire que vous avez fait…
        « Une Fab de vbci fait appel à des procédés peu tape à l’oeil mais uniques en Europe. »
        Qu’est-ce qui est unique? Les Patria, Piranha, Centauro, Pandur, Boxer ne sont pas produits en Europe?
        Quels sont les procédés dont vous parlez qui ne concernent pas ces autres 8×8?

    • Ulrich dit :

      Bien vu, merci.
      J’en parle à ALFOST…

    • francois dit :

      peut etre qu’on peut imaginer un sna prenant la mer depuis toulon pour se poster devant brest.. nan ? l’idée d’un sna ailleurs que devant son port ne vous effleure pas ? 🙂

      • ULYSSE dit :

        @François. Et l’interdiction du passage de Gibraltar par des forces ennemies (avec des mines intelligentes par exmple) non plus ?
        Et la vulnérabilité de la base de Toulon à portée de missiles de croisière ou ballistiques non plus ?

        La raison de la permanence des SNA à Toulon est avant tout politico-industrielle.
        le regroupement à Brest des sous marins nucléaires (SNLE + SNA) outre son intérêt militaire serait source d’économies subtantielles.Mais les élus locaux ne sont pas d’accord. L’emploi d’abord.

        • Pierro dit :

          Petit génie, il y a des grosses infrastructures à Toulon, 20 000 personnes civiles et militaires qui travaillent sur l’arsenal.
          Vous croyez vraiment que déménager tout le personnel des SNA (12 équipages), et tout le soutien va permettre de faire des économies ?
          Le porte-avions est aussi à Toulon, qui est un meilleur port pour lui (pas de problème de marée contrairement à Brest), et lui aussi a besoin de l’escorte des SNA.
          Enfin, la Méditerranée est aussi un secteur chaud d’un point de vue des opérations. Donc y avoir les SNA qui font du renseignement est logique.

    • Pravda dit :

      Pas les mêmes zones de travail. L’Atlantique permet certainement de mieux se diluer pour un SNLE.
      Les SNA opèrent plus en Méditerranée ou par exemple en escorte du CdG, et en dehors des entrées/sorties de l’Ile Longue, le SNLE se débrouille seul. Un sous marinier pourra vous en dire plus.

    • Aymard de Ledonner dit :

      La mediterranée est une sorte de grande mare. On ne peut y faire facilement circuler des SNLE qui risqueraient d’être détectés. Donc l’atlantique et Brest s’imposent pour les SNLE. Les SNA protègent le PA qui est basé à Toulon donc il y a une certaine logique.

  4. MR v dit :

    avec un faire part pour erdogan???

    • Göret dit :

      Ne t’en fais pas, on a bien plus puissant en magasin ottoman que ton missile de parade.

      • Göret dit :

        Et puis nous on est outilés, si tu vois ce que je veux dire, par rapport à Emmanuel Micron.

        Celles des sangliers anatoliens se vendent par exemple à prix fort sur les étals d’Ankara et s’exportent même jusque dans les palais des gourmets chinois.

        • Thaurac dit :

          Et puis nous on est outilés ou mutilés 😉

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Et puis nous on est outilés, si tu vois ce que je veux dire, par rapport à Emmanuel Micron.
          Celles des sangliers anatoliens se vendent par exemple à prix fort sur les étals d’Ankara et s’exportent même jusque dans les palais des gourmets chinois. » Dites voir mon bon gruïïk, le fait de consommer des attributs sexuels d’animaux n’est ce pas pour lutter contre l’impuissance? C’est vraiment étonnant cette croyance dans le fait de consommer du pénis de sanglier ou de tigre (ou tout autre animal) peut réveiller une libido en berne ou faire croire qu’une libido absente puisse brutalement apparaître!!
          Allô, c’est grave docteur? »

        • Vinz dit :

          Et s’il y a un endroit ou les görets sauvages ne sont jamais emmerdés, c’est bien en Anatolie.

      • Kebab Istanbul dit :

        Cette fois-ci, c’est bon, après 50 fois d’échecs,
        ce missile est toujours peu fiable, en plus les sous marins sont souvent en feu,
        si vraiment en guerre, j’avais bien peur que les missiles partent à tous les sens,
        et tout retombés en France.

        • dompal dit :

          @ Kebab Istanbul,
          Vous avez 1000 fois raison ! 🙂
          Et encore, vous ne savez peut-être pas car les merdias français ne sont pas tenus au courant, secret défense oblige, mais tous les sous-marins français ne sont que des maquettes en bois (c’est pour ça qu’ils prennent feu si souvent) et les soi-disant missiles M-51.2 ne sont ni plus ni moins que de gros pétards en papier mâché.
          Mais chuuut, je ne vous ai rien dit, ça reste entre nous of course ! 😉

  5. Vidoc-19 dit :

    Le tir du missile M 51 français a été suivis de très près par un avion espion américain de type RC 135 S « Cobra Ball », numéro 62 – 4128, indicatif : «Ziggy 11″ , en provenance de la base de Offut dans le Nebraska. Cet avion est resté cercler dans le nord des Bahamas pendant le tir et après l’impact… il était dans le voisinage du Falcon 50 français « FNY5015″ qui faisait la même mission.
    Du côté de la pointe bretonne plusieurs moyennes aériens ont été engagés : un Atlantique, un autre Falcon 50 , un Caracal des forces spéciales, deux hélicoptères NH90 de Lanvéoc , deux avions PC 31 de Cognac, et un appareil de mesure  » Falcon 20″ d’AVDEF en provenance de la base de Cazaux… tout ce petit monde était en l’air aux aurores…
    j’ai une question : l’État français tolérerait-t-il qu’à la place de cet avion espion américain, il se trouve un avion espion russe ou un avion espion chinois, présent ouvertement et sans vergogne pour effectuer toutes sortes de prélèvements et de mesures pendant notre essai ?
    La France doit-elle vraiment tout accepter de la part des États-Unis ?
    Quelle serait la réaction sur ce forum si l’on disait qu’un avion espion russe des plus sophistiqués, ou qu’un avion espion chinois des plus sophistiqués, était venu faire le badaud, ouvertement, à l’endroit précis de l’impact d’un essai de missile balistique stratégique français ? Dirait-on :  » amen », là aussi ?

    • philbeau dit :

      Vidoc , ça serait sympa de partager le(s)lien(s) qui sous-tend vos infos …

    • Themistocles dit :

      Il n’y a pas à le tolérer ou non. Tout se passe en espace aérien international, régit par la convention de Chicago. Si le RC 135 avait voulu se trouverai point de retombée des têtes, il aurait parfaitement eu le droit. Il a ere durement informé par le NOTAM, publié en temps et en heure par ja France. Ensuite il est de la responsabilité de celui qui tire de vérifier qu’il n’y a personne en dessous. Dans ce cas de figure les américains sont restés à distance courtoise. On les a connu plus agressifs, jusqu’à provoquer des incidents ou accidents ( Ariane IV, le Kursk…)

    • PourquoiPas dit :

      Bon, il y a encore peu d’année la présence de « chalutiers » russes dans les zones concernées par ces lancements était de notoriété publique. (à Brest tout du moins).
      On va dire que c’est le jeu, ça fait même partie du concept de dissuasion que toutes les parties s’assurent de la capacité d’un pays à lancer un missile stratégique.

    • précision dit :

      « tout accepter », en l’occurrence c’est plutôt inoffensif et de bonne guerre. Par contre je suis d’accord avec vous que si il y avait un intrus russe dans les airs ou sur les mers il y aurait eu aussitôt une dizaine d’articles dans la presse nationale. Bah… « les chiens aboient, la caravane passe ».

    • Max dit :

      Un, les USA sont nos alliés via l’OTAN.
      Deux, ils nous ont donné quelques coups de pouce pour mirver nos missiles.
      Trois, le lieu d’impact en Atlantique nord, etc…

    • LEONARD dit :

      Vous aurait il échappé que depuis le traité de l’Atlantique-Nord du 04/04/1949, la France était alliée avec les Etats-Unis, et que nous n’avons pas les mêmes engagements réciproques avec la Russie ou la Chine ?

    • Jolinien dit :

      « Cet avion est resté cercler dans le nord des Bahamas pendant le tir et après l’impact »
      Ben en même temps que voulez-vous y faire? L’intercepter? Ça aurait été exactement pareil avec
      un Russe ou un Chinois. Les Anglais aussi envoyait un Vulcan (de mémoire sur le genre d’avion) dans le Pacifique, renifler la radio-activités de nos essais de l’époque…
      Le tir d’un missile balistique n’est par nature de toutes manières pas très discret… Et la France a dû avertir de son tir d’essai… Contrairement à par exemple la Corée du Nord! 😉

    • Nenel dit :

      Dans un secteur hors de contrôle que pouvez faire? Rien. Même si c’était les martiens qui seraient venus espionner. Arrêter de psychoter parceque l’on se fait espionner à chaque fois que l’on sort du gros matos. C’est pris en considération dans les essais …

    • le nouveau dit :

      Si c’etait fait aussi ouvertement, je crois que c’etait sans doute attendu, pour ne pas dire souhaité coté francais.
      Si quasi toutes les operations conventionnelles francaises se font en ce moment avec la participation, dés fois decessives des ameriacains, peut etre que le feu nucleaire francais a egalement besoin, peu ou prou, d’un petit coup de main americain, meme si ce ne sera jamais assumé au grand jour.

    • Censuros dit :

      À partir du moment où l’avion vole dans l’espace international, il n’aurait rien à dire. Mais encore faut-il être là au bon moment car avec un préavis courant sur un mois ça en ferait du kérosène consommé pour rien.
      Et puis si les U.S. sont là c’est peut-être aussi parce qu’on tire dans leur direction, le minimum c’est de les prévenir, non ?
      D’ailleurs pourquoi tire-t-on toujours ainsi et jamais vers l’Atlantique Sud par exemple ?

    • mich dit :

      @Le Glaive ,vous nous manquiez ! par contre ,j ‘ai une petite réponse à votre question , c ‘est oui , 1 car on a encore besoin d’eux militairement (comme d’ autre ) et 2 car économiquement c ‘est un bon client ,pas vos amis Russes et encore moins vos amis Chinois.

    • Anaxagore dit :

      Bien sûr, nous dirions Amen, parce que cet avion opérait en toute légalité, comme nous disons amen aux chalutiers russes qui observent les départs en mission de nos SNLE.

    • Fralipolipi dit :

      Bah … faut juste savoir rester pragmatique.
      Depuis le temps que l’on fait nos essais de missiles M45 et M51 dans cette direction (à savoir vers les Antilles), on sait très bien que les US épient tout.
      Après, ce ne sont tout de même pas les US qui nous traumatisent le plus, vu qu’ils sont et restent nos alliés.
      .
      Et c’est bien parceque la présence d’un avion similaire russe ou bien chinois serait inacceptable que les tirs d’essais de nos ICBM sont tous orientés vers les Antilles … c’est alors d’autant plus facile de nettoyer la zone de toute présence hors OTAN.
      Après, si vous ne voulez vraiment plus d’avion US dans le secteur (si voisin de leur côtes … Cap Canaveral n’est pas si loin), soit on tire plus au Sud (avec plus de risques de trouver des cargos russes et chinois), soit on envoie des Rafale en Guadeloupe ! (on les envoient bien en Guyane pour chaque tir Ariane transportant un satellite militaire tricolore).
      Les Rafale feront alors (peut-être) le ménage dans le ciel, mais les US continueront de scruter par tous les autres moyens … très nombreux par là-bas.
      Quoiqu’il en soit, rien de nouveau sous le soleil des Antilles.

    • vrai_chasseur dit :

      @Vidoc-19
      Le Cobra Ball US mesure la trajectoire balistique des missiles en vol. Cependant mesurer la trajectoire ne dit pas grand-chose sur la technologie sous-jacente.
      Les USA font ça de façon routinière à chaque tir balistique intra-théâtre dans le monde qui n’est pas issu de leur galaxie nucléaire. L’une des justifications est -entre autres- les traités de non-prolifération, dont la France et les USA sont signataires (d’où la phrase convenue du communiqué du ministère des armées « Cet essai a été effectué sans charge nucléaire et dans le strict respect des engagements internationaux de la France »).
      Vous pouvez le voir aussi comme le fait que les américains prennent au sérieux la dissuasion nucléaire française. Et la preuve qu’elle est indépendante d’eux.

    • Gandalf dit :

      Source?

    • Auguste dit :

      Il est plus que probable que les Russes,d’une manière ou d’une autre,aient suivi l’opération aussi.Comme nous suivons toute opération russe.Et c’est bien ainsi,parce qu’il vaut mieux que chacun sache la force de l’autre,plutôt qu’être dans le doute.Quand on doute,on s’imagine et quand on s’imagine,on frôle vite le délire.Théorie toute personnelle.

    • Ulrich dit :

      Je ne sais pas si on a dit « Amen » pour les US, mais comme « La zone de retombées se situe en Atlantique Nord à plusieurs centaines de kilomètres de toute côte », je suppose que c’est considéré comme des eaux internationales, survolables pas n’importe qui…

    • honneur dit :

      Sans doute parce-que nous sommes alliés… Ensuite, si les US faisaient un essai de missile avec un point de chute à quelques centaines de kms de nos côtes… Ne ferions-nous pas la même chose… ?

    • Captain Pif dit :

      Ben… Le ciel des Bahamas (en pratique le ciel des environs) est ouvert à la circulation aérienne, non? Il n’y a pas à dire amen. Ou alors lancer un M-51 sous un hangar, histoire de rester discret. Non?

    • Titou dit :

      En meme temps, les Bahamas sont à 200 km de la Floride ! Peut on reprocher aux Américains de croiser à 200 km de leurs cotes ? Peut etre vouliez vous dire « Baléares » ?
      Par ailleurs, les données que vous publiez ici ne sont elles pas secrètes ?

    • kakane57 dit :

      Aucun risque de voir un avion russe des plus sophistiqué, il n’existe pas.
      Par contre, je ne serais pas étonné qu’un ou deux vieux chalutiers russes soient allés « pécher » quelques info du coté de la pointe de Penmarc’h.

    • Hermes dit :

      Les US sont prévenu lorsque l’on tir un missile balistique dans leur direction.
      .
      Ca limite les risques d’incident, et ca permet de tester les réactions des différents élément de défense pour les US, même si ce n’est pas le but premier.
      On ne pourra jamais empêcher l’espionnage, et on évite de trop grogner pour éviter de prendre le retour quand on fait la même.
      Le mieux devient de tenter de profiter de la situation.
      .
      Quand a la situation si les curieux étaient Russe ou Chinois, au delà du fait que ça paraisse normal de se renseigner sur les potentiels ennemis.
      Contrairement aux US, on ne tire pas de missile en direction de leur continent…

    • pmpm dit :

      Et alors ? tout le monde espionne tout le monde meme entre alliés . Tant que c’est ds les eaux internationales y a rien a dire .

    • Pravda dit :

      Les russes envoient plus des navires espions (au temps de la guerre froide, les légendaires chalutiers), et rien dans le code maritime ne les empêche de le faire.
      Nous avons aussi le Dupuy de Lôme ou Monge (de belles bêtes par ailleurs)

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le tir du missile M 51 français a été suivis de très près par un avion espion américain de type RC 135 S « Cobra Ball », numéro 62 – 4128, indicatif : «Ziggy 11″ Très bien vos précisions! Mais avez le nom du commandant de bord et du copilote? Vous croyez que les Américains( et pas qu’eux!)ne nous ont jamais espionné lors des essais nucléaires même souterrains! Lors de tirs en Polynésie curieusement des avions américains croisaient dans le coin venant « renifler » les résidus des « champignons » que nous faisions « éclore » Rien de nouveau sous le soleil! Les Américains ont du reste être prévenu de ce tir d’essai car il était quand même dirigé vers eux! Comment auraient ils « apprécié » la situation si nous les avions pas mis au courant!
      Une petite question, si ce tir de missile avait été « suivi » par les Russes ou les Chinois auriez vous pondu un commentaire aussi « véhément » ou l’auriez vous tout simplement posté?

      • Elwin dit :

        Le livre « Spying on the bomb » a tout un chapitre passionnant sur l’espionnage du programme nucléaire français. On apprend que certains U2 rataient les tests à cause des retards français… ou rentraient avec la peinture décapée tellement ils avaient été près…

    • bpapon60 dit :

      Bonjour,
      Je crois que la dissuasion c’est surtout montrer à un possible agresseur qu’on en a une grosse paire ! Ou plutôt qu’on a un gros bâton ! Je suis plutôt de l’avis d’inviter le plus de monde à ce genre de test. En croisant les doigts pour qu’il réussisse bien sûr ! Une démo grandeur réelle et quand même plus parlante que des bruits de couloir laissant supposer que peut-être on serait capable de lancer un missile hypersonique.

    • ULYSSE dit :

      @vidoc. Pourquoi? Tu veux l’abattre alors qu’il vole dans l’espace international?

    • Vidoc-19 dit :

      @ divers commentateurs : Je bois comme du petit lait les nombreux commentaires qui évoquent, presque indignés, l’innocence et le droit de circuler ou de stationner dans l’espace aérien ou maritime, international, des avions espions américains,..
      même pendant nos essais d’armes stratégiques du plus haut niveau et de la plus haute importance …
      Ce n’est pas du tout la même musique qu’on peut entendre lorsqu’un appareil russe a le malheur de se trouver dans le même espace international et public, mais avec une certaine proximité des approches ouest de l’Europe, voire en mer du Nord ou dans la Manche, espaces internationaux dans lesquels ils se font pister par de véritables escadrilles d’intercepteurs , sans parler des Awacs et des avions de ravitaillement, depuis la Norvège jusqu’au Portugal sans parler bien sûr de la Belgique, du Royaume-Uni, de la France,de l’Espagne.
      J’en conclus que la notion d’espace aérien ou maritime international est à géométrie très variable : elle représente un droit inaliénable, parfaitement innocent lorsque c’est le clan du bien qui est concerné, elle recouvre une posture agressive, hypocrite, une menace et une provocation, lorsque c’est le clan du mal qui est concerné..
      Comme quoi, les phénomènes binaires sont parfois les plus complexes..

      • themistocles dit :

        En fait si, la difference est que les avions russes sont systematiqument interceptés et suivis par la chasse de l`OTAN ( et des neutres) dans l`espace aerien international, dans lequel ils font bien attention de rester. Ces interceptions sont , elles aussi, légales, tout le monde envoyant son petit message diplomatique. La seule chose qui est tacitement évité est la contre-interception afin de ne pas créer des situations à risque. De meme que lors des interceptions, tout le monde fait bien attention de ne pas jouer aux cow-boys. Ca reste une affaire de pros. Il peut arriver que des avions écornent (accidentellement ou non) des espaces aériens/eaux territoriales, ce qui provoque des réations immédiates. Confére un avion francais entrant dans les eaux suédoises il y a quelques années. En général, ca se finit avec un ambassadeur qui vient, le chapeau à la main, présenter ses regrets. Parfois des pays s`auto-attribuent des espaces aériens comme étant leur proprieté. Israel, par exemple, jamais en retard dans les occupations illegales, considère que la FIR Tel-Aviv ( soit 40 Nq des cotes environ) fait partie son espace aérien. Du coup, si on veut etre gentils avec eux, on ne rentre pas dedans et si on veut leur faire comprendre qu`on en a rien à battre, on peut aller jusqu`à 12.1 Nq d`Haifa. Ce qui, généralement, provoque des discussions courtoises mais fermes avec les controleurs israeliens et une interception par des F16 avec etoile de David. De la diplomatie à l`état pur.

      • Pravda dit :

        Oui, c’est binaire, comme un transpondeur éteint ou allumé durant un vol proche d’un espace aérien étranger. Mauvaise camelote chez les russes ces transpondeurs, ils tombent trèès souvent en panne.

        • Themistocles dit :

          Non, le système des transpondeur russes n’est pas lisible par les interrogateurs de l’O.t.a.n. cela ne veut pas dire qu’ils n’émettent pas s’ils sont convenablement interrogés, nuance. J’ajoute qu’il n’est jamais obligatoire d’avoir un transpondeur pour les militaires.

          • Pravda dit :

            Dans ce cas c’est normal d’être contrôlé, non?

          • Carin dit :

            @Thermistocle
            C’est marrant ce que vous dites, parce que les transpondeurs des avions mili sont exactement les mêmes que ceux des avions civils… pouvez-vous nous expliquer pourquoi les premiers sont illisibles, alors que les seconds sont parfaitement compris?

  6. Tiger dit :

    La dissuasion nucléaire a certainement épargné des centaines de millions de vies depuis la seconde guerre mondiale. On continue tout de même guerroyer plus insidieusement mais l’humanité a au moins la preuve qu’un conflit total se solderait par une destruction mutuelle. L’heure n’est pas vraiment à l’utopie mais force est de constater que l’on sera tous obligés de cooperer d’une manière ou d’une autre…

    • Vidoc-19 dit :

      @ Tiger : Il faudrait que vous répétiez ce message aux gens qui, ici ou ailleurs, n’arrêtent pas de critiquer la Corée du Nord ou l’Iran parce qu’ils recherchent à obtenir l’arme nucléaire, dans le même but de dissuasion que nous.
      Il est quand même étrange qu’on nous répète les bienfaits de la dissuasion nucléaire depuis les années 60, parallèlement à une forme d’hystérie contre des pays qui cherchent à faire la même chose pour qu’à eux aussi , on foute la paix !

      • Thaurac dit :

        Les visées de ces pays ne sont pas des visées pacifiques, ne mélangez pas tout!

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Il faudrait que vous répétiez ce message aux gens qui, ici ou ailleurs, n’arrêtent pas de critiquer la Corée du Nord ou l’Iran parce qu’ils recherchent à obtenir l’arme nucléaire, dans le même but de dissuasion que nous. »
        La Corée du Nord dirigé par un « président à vie » qui ne cesse de multiplier les menaces et provocations, l’Iran dont les dirigeants ne cessent d’appeler à la destruction totale d’un pays et « accessoirement » de mener des actions terroristes sans parler d’une mainmise de fait sur le pays du cèdre! Vous en avez encore beaucoup des exemples comme cela?

      • ULYSSE dit :

        Il ne vous aura pas échappé (quoi que…) que l’Iran et la Corée du Nord sont des pays belliscistes et tyranniques….Que la Suisse ou la Suède se dote de l’arme nucléaire nous inquièterait moins. Quoi que…un mauvais réflexe sur le bouton rouge et boum.
        Moins il y a de pays qui possèdent la bombe nuc, moins il ya de risque de s’en servir. . Aussi simple que ça.

      • Fab dit :

        je rajouterai aux commentaires que la france, lors du développement de ses armes nucléaires, a subi des pressions immenses pour l’en dissuader, elle aussi. Je ne sais pas si le nucleaire a sauvé des vies ou si il est devenu une menace plus q’un bouclier, ou bien les deux… mais il est sur qu’un pays comme l’iran qui posséderait la bombe ne serait pas un facteur de stabilité mondiale…

      • Pravda dit :

        L’Iran menace chaque année Israel de destruction, la CdN est une dictature, c’est sûr c’est pareil.
        En voulant défendre par vos propos ces dictatures, vous ne faites que vous enfoncer, comparer la France et la CdN par exemple…. par contre, nous, en France, nous sommes libres de partir, je ne peux que vous enjoindre à demander un visa dans un de ces paradis.

    • Félix GARCIA dit :

      D’où l’intérêt de programmes comme le spatial, la recherche fondamentale etc … je m’associe à votre point de vue.

      Weapons Systems and Political Stability: A History by Carroll Quigley
      https://www.amazon.fr/Weapons-Systems-Political-Stability-21-Aug-2013/dp/B011T7846E/ref=sr_1_4?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&dchild=1&keywords=weapons+system+and+political&qid=1591970237&sr=8-4

      Cordialement,
      Félix GARCIA

    • Ulrich dit :

      Le fameux pouvoir « pacificateur » de l’atome du général Gallois…

      • Géo dit :

        @ Ulrich
        Le Général Gallois disait « égalisateur », pas « pacificateur ». Ce n’est pas exactement pareil.

  7. haut de games dit :

    déjà Obsolète à terme ,il faut rapidement des missiles hyper véloces ,on est encore en retard de 15 ans et pourtant on en parle depuis 10 voir 15 ans chez les amerloques et les russes ,les chinois sont dessus aussi …
    nous on est encore en retard ,le rafale même F4 est obsolète déjà ..on nous annonce le SCAF pour 2040 franchement on se fout du monde là à tous les niveaux ..

    • philbeau dit :

      épargnez-vous la peine de ce genre de commentaire gratuit et ne reposant sur rien , ça fera de la place pour des infos ou des débats intéressants . Développez , sinon ,les aigreurs d’états d’âmes , essayez les sites pour ça .

    • Brian O'Brienne dit :

      Cher haut de gamme,

      il serait bon que vous fassiez vos gammes :
      1°) « déjà obsolète à terme » … mais qu’est ce que ça veut dire ? Le SNLE/M51.2 est « déjà » obsolète ? Ou bien il sera « à terme » obsolète ? Dans un cas comme dans l’autre, je doute que vous ayez des arguments pour étayer l’affirmation !
      2°) « il faudrait rapidement des missiles hyper-véloces » ? Là aussi, de quoi parlez-vous ? Vous connaissez la vélocité d’un corps de rentrée de missile MSBS ? Vous imaginez quelque-choses de plus véloce ? Ne seriez-vous pas en train de confondre avec des missiles sol-sol ou des missiles aéroportés ?
      3°) Rafale F4 obsolète ? SCAF en 2040 ? La montée en standard du Rafale se poursuit, à la mesure des capacités techniques et budgétaire du pays, si vous connaissez une solution miracle, présentez-vous aux élections en 2022. Quant au SCAF en 2040, 20 ans, c’est juste le temps qu’il faut pour développer un système d’une telle complexité … comparez avec le développement du Rafale ou du F35 (qui ne sont que des objets volants « simples »), on est dans la même timeline.

      Bonnes études avant de revenir raconter des c….

    • sentinelle dit :

      et vous vous n’êtes pas obsolète ?

    • Steph dit :

      Quelle clairvoyance ! Heureusement qu’il y a des gens comme vous pour nous rabâcher notre médiocrité.
      Merci M. Lagneau pour cet article et à nos armées pour leur investissement.

    • Max dit :

      Mach 15 la vitesse de rentrée atmosphérique des ogives d’un M 51.2 ! Ce n’est pas hypersonique ça ? L
      La version M 51.3 devrait être du type planant-manœuvrant sachant que la version actuelle a déjà la capacité de changer de trajectoire pour ne pas être prédictible telle une parabole balistique.

    • Nenel dit :

      @haut de games,
      Mais qu’est-ce que vous raconter la????? Je ne vois pas ce que vos exemples viennent faire avec la dissuasion ? Par contre, cela ne fait aucun doute que vous soyez obsolète dans vos connaissances.

    • Tournicoti dit :

      Obsolète? Prendriez vous le risque d’en voir passer un seul? Juste le risque……?
      Si oui, vous êtes un fou au regard de votre peuple, si non, la dissuasion fonctionne…..

    • Jolindien dit :

      Un missile balistique obsolète? À l’entrée dans l’atmosphère le missile a la vitesse de 30 000 km/h…
      Sinon c’est bon? Vous avez fini de chouiner?
      Vous comparez aussi la population française aux autres aussi un peu? Histoire de remettre les choses à leur place?
      Au final, pour un pays de 67 millions d’habitants, c’est plutôt pas mal….
      Et pour info le système SCAF ne sera pas de la génération d’un J-20 ou F-35….

    • Montaudran dit :

      Ce type de missile SSBN ne serait obsolète uniquement si l’ennemi (disons la Russie 🙂 ) peut arrêter/détruire toutes ou la majorité des têtes nucléaire; or ce n’est pas le cas.
      Le fait que les russes possèderaient des têtes stratégiques manœuvrables et hypersoniques avec l’Avangard ne change rien a leur propre vulnérabilité à nos missile, nous restons dans la MAD.

    • Fralipolipi dit :

      Votre commentaire est bien haut de « games » … plutôt que haut de « gamme » …
      Complètement dans les choux.

    • nexterience dit :

      Obsolète ? Qui arrête un m51-3? Les anti missiles sont encore peu fiables face à des engins balistiques bien moins évolués.

    • Gandalf dit :

      Mdr. Ces missiles a tete nucleaire retombe sur la terre a mach 20+. Arrete de racontez n’importe quoi!

    • Censuros dit :

      Oh la la quelle obsolescence : https://www.areion24.news/2020/06/02/rafale-le-standard-f4-se-devoile
      Que les russes et les chinois fiabilisent déjà ce qu’ils ont : Bulava et Longue Marche (à défaut de connaître le résultat des essais de leur MBSS, à la technicité nécessairement plus pointue. Mais qui peut le plus peut le moins normalement) et on reparlera de la fiabilité de leurs hyper-engins.
      Et puis à lire votre commentaire on se demande bien pourquoi la Chine s’échine à moderniser ses SNLE, et ce n’est pas un luxe vu leur gueule, puisqu’ils ont désormais leurs hyper-machins.

      • Thaurac dit :

        « des essais de leur MBSS, à la technicité nécessairement plus pointue. »
        Que vous dites….

    • v_atekor dit :

      Les marchants d’armes te vendent une épée et un bouclier plus gros, et pas encore livré tu cours les acheter les modèles ultérieurs… C’est pathétique.
      .
      Quand tu vois la situation de la Libye, tu peux te dire que ces armes ne sont pas de première nécessité, et qu’un gros pavé lancé d’une main sûre a toujours beaucoup plus de chance de tuer qu’un missile hypersonique.

    • Captain Pif dit :

      Euh… On parle de missiles balistiques intercontinentaux, là. Qui larguent des têtes mirvées difficilement repérables, dont certaines sont des leurres et d’autres des charges de 100 kT. Pas de missiles hypsersoniques destinés à détruire un navire…

    • F85 dit :

      Je ne suis pas un grand connaisseur, mais wikipedia donne Mach 15 pour la vitesse de ce missile : ça me parait plutôt rapide, et difficile à contrer

    • Clavier dit :

      Le lobby militaro-industriel est très gourmand….
      bientôt plus personne n’aura assez d’argent pour faire une guerre normale….

    • Euclide dit :

      @ haut de gammes
      Je ne sais pas comment on fera la WW 3 mais je sais comment on fera la WW 4 avec des bâtons et des pierre.
      Citation d’Albert Einstein.

    • zomby390 dit :

      Les missiles hypersoniques sont loin d’être déjà en service … En parler ne veut pas dire qu’ils sont au point !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « déjà Obsolète à terme » Atomicien? Balisticien? Ingénieur en travaux finis?
      « il faut rapidement des missiles hyper véloces » Tout de suite! Maintenant! Ah les missiles hypervéloces le nec plus ultra comme en son temps la vitesse des avions de chasse puis l’hyper maneuvrabilité et actuellement la furtivité!
      « pourtant on en parle depuis 10 voir 15 ans chez les amerloques et les russes ,les chinois sont dessus aussi … » C’est bien cela le pb! On en parle, on en parle mais comme l’Arlésienne on le les voit pas!! Des tests? Des vidéos? Des photos?
      « nous on est encore en retard ,le rafale même F4 est obsolète déjà . » Pilote d’essai chez Dassault? En charge du programme Rafale dans l’A.A. ? au C.E.A.M. de Mont de Marsan? Commandant du « Gascogne »? Chef de patrouille au « Lafayette »? C’est bien beau de dire que le Rafale est une grosse daube mais il faudrait étayer un peu……. surtout si vous détenez des infos absolument, irréfutablement les plus précises qu’elles soient!
      « on nous annonce le SCAF pour 2040 franchement on se fout du monde là à tous les niveaux .. » Astrologue? Devin? Vous voyagez dans le temps?
      A part votre pseudo! Pour le reste…………………………

    • dante dit :

      @haut de games :

      Yaka Faucon !!!!
      Vous avez assurément l’air d’un vrai expert.

    • SOF dit :

      Haut de games : Juste …. stupide ce commentaire.
      Discours des éternels pleurnichards.
      Fatigant.

    • wagdoox dit :

      encore un commentaire bon marché.
      Ces missiles sont évidement hypersonique mais peu manoeuvrant ! Mach 15 en monté.
      Aucun avangard ou équivalent n’est intercontinental ! C’est des missiles intermédiaire.
      le M51 représente le haut du pannier mondial à 9000km d’autonomie contre 11000km pour les plus gros missiles US.
      Le Vmax est prévu pour l’an prochain … soit 2 ans après le vol de démonstration russe du avangard, premier au monde.
      Et ils partent tous depuis un missile équivalent c’est l’ogive qui est différente…
      Le premier missile hypersonique a réacteur était français en 62…
      le F4 obsolète ? J’aimerais voir un seul autre avion aussi avancé et fiabilisé que le rafale.
      continuez bien de vous ridiculisez avec des déclarations aussi fausse qu’elles sont déclarées avec assurance.

    • MERCATOR dit :

      @haut de gamme

      Plusieurs remarques rectificatives, le terme hyperveloce qui caractérise les missiles qui ont une vitesse supérieure ou égale à Mach 5 est assez réducteur , rappelons pour mémoire que les missiles balistique tel que le M 51 en phase de fin de trajectoire atteignent Mach 20 et contrairement à vos élucubrations notre Pays est dans le peloton de teste en matière de recherche pour ce type de missiles.

      Pour savoir ce dont on parle il faut revoir les différents moyens d’identification des avions et missiles .
      les radars sol longue portée « classiques » ( le F 35 est difficilement detectable )
      – Les satellites d’alerte avancée (détection infrarouge), ( le F 35 est aisément détectable)
      – Les capteurs aéroportés (AWACS)( le F 35 est aisément detectable ),
      – Les radars d’alerte avancée à très longue portée, (Le F 35 est assez difficilement detectable )
      – les radars trans horizon (RTH) permettant d’éclairer la cible « par le dessus »,Le F 35 est detectable )
      – des radars à ondes de surface exploitant la capacité des ondes à se propager sur
      l’océan,( Le F 35 est difficilement detectable) –
      Les radars passifs qui profitent d’émetteurs d’opportunité (Radio FM/Télévision), (Le F 35 est detectable mais difficile à localiser précisément )
      – Les radars bande basse travaillant dans la zone de Rayleigh, avec une longueur d’onde
      supérieure à l’envergure de l’objet. A ces longueurs d’onde, ils sont insensibles au camouflage
      des formes spécifiques des cibles furtives. Ils permettent de détecter mais n’offrent pas
      une localisation précise,(Le F 35 est detectable en « Pre-alerte »
      – Les systèmes radar multi bandes (VHF, L et S), anciens mais redoutables, lorsqu’ils sont couples à des calculateurs qui indiquent très précisément l’Azimut . ( c’est ce type de Radars qui rendent le F 35 obsolete )
      Le danger des missiles « hyperveloces », reside dans le fait que leur emploi avec des explosifs conventionnels ou meme avec leur seule énergie cinétique , emploi qui tend à se substituer à la dissuasion nucléaire ne permet pas en cas d’attaque de savoir s’il s’agit d’une attaque tactique ou nucléaire stratégique puisqu’il est impossible d’en calculer la cible visée ce qui peut entraîner une escalade nucléaire style « Folamour »

      Pour le rafale F 4 c’est probablement à l’heure actuelle le meilleur chasseur polyvalent au monde .

    • dompal dit :

      @ haut de games,
      Sans blague ???
      On n’a que de la merde comme came dans l’AF ?

      Je ne sais pas et je ne pourrai pas me prononcer, je ne suis pas dans le secret des dieux mais vous non plus ! 😉

      Juste pour faire un parallèle même si je fais le grand écart, la Sagaie ERC 90 a toujours été décriée pour ne pas dire depuis sa création, mais servie par un équipage compétent elle a montré plus d’une fois son efficacité……comme quoi obsolète ne signifie pas forcément inadapté au combat ! 😉

      Et je suis sûr qu’il y a de nombreux autres exemples……

      Mais je ne crois pas que cela soit le cas pour le M-51.2 ou le Rafale F4. Mais si vous avez des infos que nous ne connaissons pas, nous sommes preneurs ! 😉 🙂

  8. Tim dit :

    Je serai ravi d’avoir vos arguments quant à l’obsolescence du standard F4 du Rafale. Vous comparez vs quels éléments du milieu militaire ?
    Il faut toujours savoir dans quel cadre on compare des matériels militaires…

  9. Time dit :

    Tu racontes vraiment que des bêtises

  10. nexterience dit :

    Voilà , le plan de relance a trouvé une munition qui maintient et crée au maximum des emplois nationaux . 150 millions d’€ l’unité, c’est dire le nombre d’heures de travail engendrées par sa fabrication. Bravo aux qualiticiens pour cette fiabilisation du lanceur.

  11. Fralipolipi dit :

    Bravo à tous ceux impliqués dans cette capacité (et ils sont nombreux).
    .
    Il était pas beau notre SNLE partant faire cet essai !?!
    https://www.meretmarine.com/fr/content/tir-de-m51-lhorizon
    .
    on aurait presque eu envie de lui offrir des voiles 🙂

  12. Le sicaire dit :

    la seule arme qui ne connait pas l’obsolescence, c’est le refus d’abdiquer. Elle ne coûte rien si ce n’est de la volonté, du sang et des larmes mais comme toutes les guerres de toute façon. Depuis longtemps les Afghans l’ont bien prouvé. Que ce soit contre les Anglais, les Russes, les Américains et leurs affidés (Français, encore les Anglais…;-)

    • Cricetus dit :

      Heu, à ce sujet…. Les japonnais ont déjà testé « refus d’abdiquer » vs armes nucléaires…
      Pas concluant.
      La vrais raison, moins romantique, c’est que depuis 1945 aucune grande puissance n’a été impliqué dans une guerre totale (cad « à mort »).
      US et russes en Afghanistan ce n’était que des guerres limités.

  13. Tankaboum dit :

    Beau test.. Mais aujourd’hui on a peut être perdu un soum à Toulon. Le Perle crame…..

  14. Plouc putatif dit :

    @ « haut de games »
    Dire qu’un moyen est « obsolète à terme », c’est ça qui est se foutre du monde.

  15. Wolfie dit :

    Très bien. C’est la seule arme crédible que nous ayons pour contrer la Russie.

    • Thaurac dit :

      Ha bon, et eux, c’est quoi leurs armes fantastiques (hors plans sur la comète)?

    • tatar dit :

      Fait attention je crois qu’il y en a un (de Russe) qui se cache sous ton lit bouhhhh bouhhh vite vite cache toi sous la couverture!!

  16. Hermes dit :

    « il faut rapidement des missiles hyper véloces »
    .
    Mais… vous connaissez la vitesse d’un SLBM ? Ils sont largement hypervéloce.
    Ce sont des fusées, déjà extrêmement lourde, et dont le lancement est très compliqué, ils ne peuvent pas fournir la même accélération à l’altitude 0 qu’un missile bien plus léger (M51 = 50t+), ils doivent être endurant pour atteindre une apogée importante, octroyant portée et vitesse dans la seconde partie de la frappe.
    .
    C’est en grande partie pour ça également que les systèmes antiBalistique parlent avant tout d’interception avant/autour de l’apogée et pas dans la seconde phase soit de rentrée atmosphérique.
    .
    Encore une victime de la propagande, ou un propagandiste qui essai de faire croire qu’il y a un retard majeur alors que toutes les nations nucléaire en sont pratiquement au même stade sur ce plan…

  17. joni dit :

    belle camelote pendant ce temps la france deviens un terre africaine, mais on prefere claquer 100Me dans l eau, pendant ce temps là, la france à un autre ennemi de l interieur avec 100k je vous fais le menage

    • Bamim dit :

      Avec 100k tu fais le ménage ?
      C Est vrai qu on a besoin de gens comme toi dans notre pays, qui parle derrière un écran..
      Tu viens cracher ton venin, mais grâce à cette camelote, tu peux continuer à gratter ton RSA et vivre comme un mouton, et vive la mixité sa réduira la population de consenguin qu on se tape quand je lis des gens comme toi aussi étroit d esprit, faut pas tout mélanger mon coco apprend à réfléchir par toi-même et non pas parce que tu a lus des truc sur Facebook
      Donc fais d’abord le ménage devant ta porte petit cerveau
      Si tu es français sois en fier .. ou sinon casse toi .

  18. blavan dit :

    Bonne nouvelle pour la France. Le nucléaire militaire nous protège et nous protégera pour longtemps. De toute façon il n’y aura plus de guerre conventionnelle pour la France dans les années à venir.Il faut donc augmenter la recherche et les vecteurs nucléaires, tout en conservant une marine pour nos territoires d’outre mer.

    • lil dit :

      Pour revenir au sujet, c’est une excellente nouvelle qui témoigne de la qualité du travail accompli, et du caractère opérationnel des forces. Tant mieux si un ami ou un ennemi se renseigne – pardon nous espionne – sur cette compétence. Valoriser un Savoir-faire et faire savoir.

  19. Thaurac dit :

    Hors sujet, mais il me semble que depuis 2 jour ce site traitant de la défense ne réagit plus et semble « tombé »…hack?
    http://specialdefense.over-blog.com/

  20. Fredforce10 dit :

    On devrait appeler certains commentateurs à plus de discrétion il ne faut pas que les échanges deviennent un concours de révélations. Ce n’est pas parc que le ministre des armées communique trop qu’il faut suivre cet exemple. Je rappelle qu’il n’y a pas d’anonymat sur internet

  21. Plusdepognon dit :

    C’est la continuation d’une histoire vieille de plus de 60 ans :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/02/11/le-13-fevrier-il-y-a-60-ans-20882.html

  22. Françoise dit :

    S’il y a un essaim de baleines ou de cachalots sur la trajectoires du missiles, ce dernier s’en moque ?
    Ça ne dévie pas la trajectoire ?

    • Hermes dit :

      Pour un tir, le sous marin est juste sous la surface, pas à 300m de profondeur.
      .
      Le risque s’il est pas nul, est faible pour une collision avec un cétacé.

  23. Florian dit :

    Bonjour, qu’arrive t’il au missile une fois retombé en atlantique nord ? il est repêché ou laissé ? Quid d’une autre puissance qui le récupère par la suite ?

    Merci

  24. Robinson dit :

    USA, Russie, Chine, et autres, n’arrêtent pas de nous espionner pour piller nos technologies.