Israel Aerospace Industries a réalisé deux tirs de missiles semi-balistiques contre des cibles navales

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

41 contributions

  1. blavan dit :

    On ne nous dit pas si ces missiles sont adaptés aux cibles en mouvement. Si c’est le cas , il n’est pas raisonnable de construire des portes avions. Il vaut mieux comme je te répète tout miser sur le sous marin lanceur d’engins nucléaires ou classiques , surtout si comme sur le blog Secret Défense ,on annonce le successeur du Charles De Gaulle 60%plus grand que ce dernier !

    • Fred dit :

      @ blavan
      Entre les lignes, on entend bien que ce sont des cibles fixes qui sont les objectifs.
      C’est un vrai problème pour les navires à l’ancre ou au port, pour autant qu’on puisse les approcher.

      D’où la proposition de cargos civils équipés ; ce qui au passage est contraire à la Convention de Genève, mais cette Convention est régulièrement ignorée par les Armée israéliennes (centaines de millier de sous-munitions au Liban sur des zones civiles, usage de phosphore au raz du sol, embargo sur les denrées de base, etc.) sans guère de réactions internationales autres que des protestations de pure forme.

      • fabrice dit :

        Fred
        Pourriez vous citer des jugements précis concernant vos racontars sur les questions juridiques soi disant violés par Israël ? Israël est un Etat de droit avec un procureur qui n’a pas hésiter à poursuivre des PM, des présidents, des ministres, des officiers, des soldats pour violations légales…Les cas suspects font l’objet d’enquêtes, de jugements et de condamnations.
        Quand on a des troupes en opérations à l’étranger et pas des armées d’opérettes genre l’Irlande ou le Luxembourg, on devrait prendre garde à poser des accusations qui pourraient facilement se retourner contre nous. Quand au Luxembourg et à l’Islande, ils peuvent se gargariser d’être ultra exigeants sur les obligations légales de leurs mannequins sert à rien en uniformes, font beau dans les parades…D’ailleurs on remarquera que ces deux pays sont des lions à la tribune face à Israël qui respecte l’état de droit et sont très « tolérants » envers de « gentils » « combattants de la liberté » comme Daech ou le Hezb qui eux n’hésitent pas à faire des meurtres de masse…On se demande pourquoi… Pas fous les guèpes…
        En fait ils sont un peu comme vous, très exigeant envers Israël qui s’efforce globalement de respecter Genève, totalement silencieux sur les meurtres de masse et les violations massives et délibérées des organisations anti israéliennes de ces conventions.

        • Fred dit :

          @ fabrice
          Ai-je dit qu’Israël n’est pas un État de droit ? Change de lunettes.
          Israël accapare les terres palestiniennes (en résumé) [frontières de 1948]
          Sois précis : quels meurtres de masse, quelles organisations ?
          Que viennent faire le Luxembourg et l’Islande dans cette discussion ??? Est-tu maboule ou début de Covid19 ???

          • fabrice dit :

            Fred
            Tu as dit qu’Israël viole le droit (Israël ignore la convention de Genève) est ce possible pour un Etat que tu reconnais de droit ? Non. Apprends à être cohérent dans ta pensée. Un mec qui dit une chose et son contraire sans s’en rendre compte devrait tourner sa langue dix fois avant d’écrire.
            On explique quand ça demande une explication, quand il n’y a pas besoin, on ne le fait pas, qui peut nier que Daech est une organisation terroriste ? L’expliquer ce serait admettre qu’il faut une explication comme si ce n’était pas du bon sens. Quand tu dis « il fait beau » alors que le Soleil brille, tu te lances dans de grandes explications sur pourquoi tu peux affirmer qu’il fait beau ? Il n’y en a pas besoin, ça coule de source. Tu apparaitrais, si tu le faisais, comme un homme qui aime défoncer les portes ouvertes.
            Demande moi une explication sur pourquoi je prend les exemples spécifiques de l’Irlande et de l’Islande puis après avoir entendu ma réponse traite moi de « maboule ». Organise ta pensée et remet tout dans l’ordre. Toi tu hurles « maboule » et ensuite tu demandes une explication…C’est illogique et procéder à l’inverse.
            Le Luxembourg et l’Irlande sont, tout simplement, les deux pays européens les plus excités dans les condamnations israéliennes à tout bout de champs. Une envie politicienne d’apparaitre comme des défenseurs du droit et de la justice à l’échelle internationale qu’on aimerait réserver à des condamnations de groupes terroristes.

      • Edgar dit :

        Fred, Fabrice, à mon avis, le CICR doit avoir un dossier sur ces questions. Je vais me renseigner.

    • vrai-chasseur dit :

      @blavan
      La brochure IAI au salon Eurosatory précisait explicitement cible fixe.
      Les exemples d’utilisation mentionnaient des cibles types « centre de Telecom, batteries de missiles à position connue, bâtiments de commandement ennemis, atteignables sans la nécessité d’un chasseur en vol ».

    • Royal Marine dit :

      Arrêtez avec cette scie, qui revient chaque fois qu’un nouveau missile mer-mer, air-mer ou sol-mer est développé… Viser un point statique à 400 km, c’est très bien… Avec une précision de 10 m… Peut mieux faire… (recalage IR, radar, GPS, etc., …)
      Mais viser un P.A. catobar protégé par son GAN, et son GAé, à longue distance, sans désignation de la cible en fin de trajectoire, c’est une autre paire de manche…
      Un GAN comprend systématiquement un SNA, discret (même à vitesse relativement élevé), muni d’équipements de détection et de classification à longue distance, car très sensibles, et donc difficile à tromper pour tout sous-marin qui tenterait de s’approcher.. Les frégates de protections, ASM, A.A., ou anti-surface, connaissent leur boulot, et font écran…
      En l’air il y a en permanence des mission CAP et Surcap, pour assurer la défense des airs à longue distance… Difficile donc, pour tout mobile de s’approcher de l’unité précieuse qu’est le PAN…
      Je vous en prie, avant de tirer le signal d’alarme à tout bout de champs, sans rimes ni raisons… Réfléchissez!

      • Gégétto dit :

        Royal Marine,
        Sauf votre respect,il y a ce dont on rêve et puis il y a la réalité. Un seul SNA ,met à bas votre théorie de l hypothétique invincibilité d un GAN… et pas des moindres
        http://www.opex360.com/2015/03/04/marin-nucleaire-dattaque-francais-fictivement-coule-le-porte-avions-uss-theodore-roosevelt/
        Là on dit que le PA touché,coulé….mais pas seulement; apparemment les navires d escorte ont aussi ramassé….ça me rappelle un peu la fête foraine du village et le tir sur les pipes aux cal 22!!!

        • Wagdoox dit :

          Aucun rapport, c’est la théorie du bouclier et de l’épée. Il y a des divergence tech qui arrivent puis sont comblées. On peut aussi tres bien imaginer qu’il y a eu un raté dans le gan qui ait permis de laisser passer le sous marin. Inventé je le rappels durant la guerre de sessions, c’est pas pour autant que la marine de surface a disparu pour autant.

        • Yann dit :

          Justement ! c’était le nôtre de SNA qui a mis la dérouillée !! 😉

  2. Fred dit :

    J’ai un doute sur la réalité hypersonique de l’image d’arrivée :
    outre la petite taille de la gerbe d’eau à l’impact et le fait que le projectile semble dévier très rapidement de sa trajectoire sous l’eau (mais je ne suis pas un spécialiste en mécanique des fluides) ; sur le ralenti on voit que le missile met une image et demie pour parcourir sa longueur, alors que la gerbe d’eau ne met que trois fois plus de temps pour égaler la longueur de ce même missile. Je ne connais pas la vitesse de développement d’une gerbe d’eau (y a-t’il un spécialiste en mécanique des fluides dans la salle ?), mais cela ne me semble pas particulièrement rapide ; à vue de nez, le missile semble loin d’être hypersonique.

  3. Bob dit :

    Des cibles navales fixes semble-t-il, important de le preciser !
    C’est decametrique par rapport à la position donnée lors du tir. Si la cible se deplace (un bateau fait 3km en 5 minutes), c’est raté.
    A moins qu’il y ait un guidage final mais c’est complexe et si c’était le cas, ce serait dit.

    • Thaurac dit :

      « Il a permis de tester « la manœuvre, la frappe et la précision du système… »
      Il doit donc pouvoir manœuvrer

      • Fred dit :

        @ Thaurac
        … manœuvrer (pour aller à des coordonnées fournies) mais pas viser par lui-même (?).

        • Thaurac dit :

          Si t’en sais plus….
          déjà il y a plusieurs années on a vu des missiles israéliens terminer leur phase finale par vidéo en cadrant des véhicules qui bougeaient donc ce ne serait pas une première avec ces missiles.

          • Fred dit :

            @ Thaurac
            Sois pas désagréable : j’ai mis un point d’interrogation …

            La question est : est-ce qu’une caméra et surtout son optique peut résister à une vitesse hypersonique ?

  4. Olav dit :

    Les cibles navales sont mobiles et non fixes comme dans la vidéo qui accompagne l’article. Il est fort probable que les israéliens ont choisi des cibles en mer pour des questions de sauvegarde de champ de tir. A priori ces missiles sont destinés à la lutte contre terre.

  5. Auguste dit :

    Plus besoin d’aviation,ni de survoler le Liban pour frapper en Syrie.

  6. Thaurac dit :

    Voilà pour la manouevre sur les navires « using a combination of GPS and TV for terminal guidance… » et sur wikipédia il est noté comme hypersonique, autant pour moi..
    https://en.wikipedia.org/wiki/LORA_(missile)
    Sera difficile à leurrer si désignation par base de données embarquée et caméra pour l’impact final

    • Wagdoox dit :

      Tv guidance ne permet pas de reciblé une cible mouvante après 10 minutes mais uniquement de validé le tire comme sur scalp. Donc ça valide largement le fixe. Ensuite hypersonique… pardon mais tout missile balistique est hypersonique ! Le tout c’est de savoir s’il le reste dans les couches d’air denses et après la manœuvre. On descend très vite à Mach 3.5 rien qu’avec la friction.

  7. ji_louis dit :

    La cible est navale parce qu’Israël n’est pas assez grand pour pouvoir procéder à un tir de test à 400km sur son territoire.
    Il s’agit en fait d’un tir balistique classique, le fait que la cible soit en mer est anecdotique, ce qui importe est la démonstration de la précision à l’impact, qui implique qu’il n’est pas besoin d’une forte charge pour détruire un objectif fixe quel qu’il soit.

    400 km, ça en fait des installations hezbollahi ou pasdarani menacées…

  8. PK dit :

    Aucune nouveauté : avoir un missile capable de toucher une cible fixe à plusieurs centaines de kilomètre avec une précision décamétrique ne relève pas de l’exploit…

    • Thaurac dit :

      Quand l’armée annonce une précision, une autonomie, un palfond, une profondeur pour les sous marins, une résolution pour des satellites, méfie toi, c’est jamais, et c’est normal, la bonne information..
      Sur ce qu’on voit sur la vidéo c’est pil poil dans la cible..

  9. lxm dit :

    Si c’est pour pouvoir viser les frégates égyptiennes, qui sont d’origine européennes, faut étudier le truc, on est concerné.

    • Thaurac dit :

      Quand on voit qu’une simple caméra de surveillance de domicile, à 30-40 €, avec son appli embarquée,est capable dés l’intrusion de garder toujours au centre de l’écran, l’intrus, imagine ce qui existe pour les missiles en mille fois plus rapide, précis au pixel près..etc..

  10. Parabellum dit :

    On se dote Uand en France d un armement missile sol sol et mer sol ou sol mer important et mobile…dassault avait conçu il y a des années le système pré jericho et le système hades était voisin…des engins capables de voler de l autre cote de la Méditerranée…normal les algériens eux ont déjà des Iskander…on doit vraiment revoir nos concepts avec drones et missiles longue portée plutôt que des avions qu il faut ravitailler plusieurs fois et vulnérables …et des missiles sont dispo en quelques minutes …relançons le concept du frappeur ou autre submersible ou des double coques catamaran très rapides avec une demi douzaine de missiles …il est temps d innover

    • Wagdoox dit :

      Le scalp est capable de tout ça.
      Détecter une cible mobile se fera toujours avec un avion pas avec un sous marin qui est aveugle au théâtre terrestre non côtier 7km.

  11. Gégétto dit :

    Pour les sceptiques quant à la possibilité de mettre au but avec une munition semi-balistique sur une cible en mouvement;le missile n est pas lancé à « l’ aveuglette » il est un élément d un ensemble(détection/poursuite) qui calcule la position de la cible en tenant compte de sa vitesse de déplacement.Le missile lui même possède un système de guidage terminal propre.
    Quand on est capable de poser une sonde sur une comète à des centaines de millions de kilomètres et à des vitesses de l ordre de quelques centaines de km/s,je pense que percuter un navire à quelques centaines de km et à quelques dizaines de km/h, doit être un jeu d enfant.

  12. MERCATOR dit :

    Bon , il y a 53 ans ;

    « La première attaque de missiles anti-navire autoguidés a eu lieu le 21 octobre 1967 vers 17 h 30 lorsque deux missiles P-15 Termit (code OTAN : SS-N-2 Styx) tirés par une vedette lance-missiles de classe Komar de la marine égyptienne opérant depuis le port de Port-Saïd touchèrent le destroyer Eilat de la marine israélienne à 14,5 milles marins de distance. Une autre salve de deux missiles tirée par une seconde vedette acheva le destroyer une heure et quart après le premier tir. »

  13. Luc dit :

    ça rappelle nos « remorques routières » pluton en fond de cale de péniches sur la Seine et le Rhin… à ce Hernu….

  14. Patbdx dit :

    Guidage ou pas, ce qui me perturbe le plus c’est l’arrivée de missiles en containers… Cela veut dire quoi ? que le moindre petit cargo anodin peut devenir un lance-missile ? Comme dit dans l’article, un cargo tout à fait anodin peut se retrouver derrière des lignes ennemies et lancer (avec une commande à distance tant qu’on y est) un missile sur une cible et les prendre par surprise.

  15. Yann dit :

    Petite question…
    vous parlez de cibles fixes ou mobiles …
    Un bâtiment de surface est-il si rapide qu’il en devient difficile de le viser ?
    Pour moi, la défense AM d’un navire est un frein plus important en comparaison de sa vitesse.

  16. Gégétto dit :

    « On peut aussi très bien imaginer qu’il y a eu un raté dans le gan qui ait permis de laisser passer le sous marin. »

    Je pense plutôt à l excellence de l équipage du Saphir,mais aussi à la vulnérabilité d un GAN.
    Après, les ratés…https://youtu.be/vKUG9pLzP-I