Les États-Unis vont se retirer du traité « Ciel ouvert »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

38 contributions

  1. Clavier dit :

    Encore deux bons sénateurs démocrates qui luttent de toutes leurs forces contre le Président élu……

    • Montaudran dit :

      Étrange conception de la politique… Les deux sénateurs ne sont-ils pas eux aussi élus ? Un sénateur ou un simple citoyen ne possèdent-ils pas le droit de critiquer une décision de président ?
      Mais peut être êtes vous plutôt sur la ligne « Un pays, un peuple, un chef », ou encore mieux « ein Volk Ein Reich Ein Führer »

      • Voilier mottais dit :

        Et un point Godwin, un, félicitation !

        • Fred dit :

          @ Voilier mottais
          Et où est le problème ?

          • revnonausujai dit :

            la réduction ad hitlerium est l’argument de ceux qui n’ont pas d’argument; aucun problème, juste une constatation !

      • Made In France dit :

        Wouaw. Le point Godwin à la première phrase. Bravo champion.

      • Robert dit :

        Montaudran,
        Dans le cas de la campagne contre Trump, nous ne sommes plus dans le droit légal et légitime de critiquer un président. Cela a pu le laisser croire devant l’unanimité en France pour ne fournir qu’un seul son de cloche en renonçant à tout esprit critique. Il suffit de se renseigner sérieusement sur la situation américaine actuelle pour le constater. Encore une accusation des démocrates vient de tomber ces jours-ci, vous avez du en entendre parler sur tous les médias par notre grande presse honnête envers Trump.
        Certains accusateurs pourraient d’ailleurs se voir demander des comptes devant la justice, tant tous les moyens, et pas seulement légitimes et légaux, ont été utilisés contre Trump.
        Trump a commis un crime impardonnable, il s’est passé par sa richesse personnelle des fabuleux donateurs qui achètent la démocratie pour des intérêts idéologiques ou financiers. Il ne dépend donc d’aucun lobby, même s’il est resté proche de lobbys comme celui des armes, traditionnellement lié à l’électorat conservateur.
        Trump ne dépend pas d’Hollywood pour faire sa campagne, pas plus que des milliardaires qui influencent activement l’opinion grâce à leur argent.
        Pour eux tous, Clinton aurait du être élue et Trump a gagné. Si Trump avait réellement commis ce que peut se reprocher une Clinton, il mériterait son sort. Mais Clinton n’a personne pour l’accabler et essayer d’empêcher son impunité.
        Et cela est le départ des « campagnes démocratiques » que nous voyons.
        Maintenant, libre à vous d’accuser de pensée fascistes celui qui fera ce constat.
        Dommage, il y aurait beaucoup à dire sur cette campagne contre Trump et sur ceux qui la mènent.

  2. Luc dit :

    Open Sky out… vive Open Space

  3. Raymond75 dit :

    A l’ère des satellites de reconnaissances et des stations d’écoute, ça ne changera pas grand chose au Schmilblik, mais c’est une décision de principe de plus qui montre que les USA n’acceptent de traités internationaux que lorsqu’elles dominent.

    Cela rappelle les ‘patrouilles de Postdam’ durant la guerre froide : des patrouilles de la RDA pouvaient circuler en RDA, et les US, Britanniques et Français à l’est. Cela se passait toujours mal comme on peut l’imaginer, et nombreux furent, à l’est, les accidents provoqués par les Soviétiques. Mais à l’époque, il n’y avait pas encore de satellites :

    https://www.secrets-de-la-guerre-froide.com/les-incidents-a-l-encontre-des-missions-allies-de-potsdam-mmfl-usmlm-brixmis

    • Raymond75 dit :

      correction : des patrouilles de la RDA (soviétiques) pouvaient circuler en RFA …

    • OURGOUT51 dit :

      « Cela se passait toujours mal comme on peut l’imaginer, et nombreux furent, à l’est, les accidents provoqués par les Soviétiques »

      FAUX: les missions alliées (AMLM) ont travaillé dans l’ex RDA de 1947 à 1990: deux accidents mortels, en 1984 (AC Mariotti de la MMFL tué sur le coup à Lettin Halle après que la voiture Gelander française ait été percutée volontairement par un OURAL 375 de l NVA. Un an plus tard sur le terrain de Ludwigslust le major Nicholson de l’USMLM est tué par balle à proximité d’un hangar abritant des chars. Blessé, (artère fémorale sectionnée) les Soviétiques n’autorisent pas delui porter secours et il se vide se son sang. Gorbatchev présentera des excuses officielles cinq ans plus tard. Cela dit il y a eu des moments très chauds et les équipages ont su se tirer d’affaire!

  4. PeterR dit :

    Questions bêtes :
    – les russes avaient-ils le droit de survoler les bases répertoriées comme « ultra secrètes » des USA, du moins celles connues ?
    – vu les limitations imposées sur les résolutions des images cela offre-t-il encore un intérêt vs les satellites actuels
    – et d’ailleurs comment est contrôlé le respect de ces résolutions. On a le droit d’examiner de fond en comble l’avion qui va survoler la zone ??

  5. idiot du village dit :

    bonjour,

    dans ce traité , il existe un gentlemen agrément les pays de l’OTAN ne se survolent pas entre eux, donc pas ou peu d’impact pour la FRANCE . Seul la FEDERATION DE RUSSIE survole les USA, mais cela qu’ a une fraction de ces voles d’observations.en revanche elle pourra toujours survoler les installations des USA en EUROPE.

    Cela ressemble plus à un effet d’annonce qu’à un problème de renseignement ou de violation du traité

    donc wait and see

  6. La Tour d'Auvergne dit :

    Les Européens à qui profite ce traité ne vont rien faire. Une fois de plus ils se couchent devant les décisions américaines unilatérales qui vont à l’encontre de leur sécurité ! On attend les protestations véhémentes du Quai d’Orsay et de l’Auswärtiges Amt qui seront, évidemment, d’une efficacité redoutable ! Parole, parole….

    • Lechavenois dit :

      La Tour d’Auvergne :
      .
      « …Les Européens à qui profite ce traité ne vont rien faire. Une fois de plus ils se couchent devant les décisions américaines unilatérales qui vont à l’encontre de leur sécurité !… »

      Ne croyez vous pas qu’il serait temps maintenant, d’avoir une autre approche du peuple russe ?
      .
      La Russie doit composer avec la crise sanitaire et la chute des cours du pétrole. 2020 va être compliqué pour le dictateur du Kremlin.
      .
      En effet :
      .
      Les autorités du pays ont annoncé jeudi s’attendre à un plongeon du produit intérieur brut (PIB) de 9,5 % au deuxième trimestre et à une baisse globale de 5 % sur l’année 2020.
      .
      Le ministre de l’Economie Russe s’attend sur l’année 2020, à une hausse du chômage de 5,7 % une chute des exportations (-36 %) et des importations (-21,3 %) et pour les investissements, une baisse de 12 %.
      .
      Rosstat indique une chute de la production industrielle de la Russie de 6,6 % sur un an.
      .
      La Banque centrale russe prédit une baisse du PIB de 6 % et 8 millions de chômeurs en 2020.

      • Fred dit :

        @ Lechavenois
        Pardon : pas compris où tu veux en venir, et le rapport avec le texte de La Tour d’Auvergne.

        • Lechavenois dit :

          Fred :
          .
          « ….Pardon : pas compris où tu veux en venir, et le rapport… »
          .
          Le  » bras de fer  » Russie vs Occident avec cette pandémie devrait cesser.
          .
          Que Trump se fâche contre Poutine en rompant Open Sky, ne doit pas être considéré comme un risque sécuritaire pour les européens.
          .
          L’ego sur dimensionné de Poutine ne suffira pas à masquer les difficultés économiques et sociales à venir du peuple russe.
          .
          Il me semble grand temps , en ces temps incertains et cette crise à la fois sanitaire qu’économique, d’en profiter pour tenter un rapprochement avec les russes.
          .
          Le peuple russe ne doit plus continuer à être perçu comme un ennemis des européens, mais plutôt comme un nouvel allié potentiel supplémentaire avec qui il faudrait collaborer pour face à terme, aux ambitions hégémoniques de la dictature chinoise.

    • nexterience dit :

      @ la Tour, plus que les déclarations véhémentes du quai d’Orsay qui restent des paroles, la France agit: Macron est à la manœuvre pour rendre l’UE plus indépendante des USA et les propositions en ce sens ne manquent pas.

  7. Cassandre dit :

    L' »exceptionnalisme » américain les a longtemps rendu exceptionnellement aliénés et les rend désormais exceptionnellement dangereux.
    Je ne comprends pas que l’on puisse se maintenir dans un système d’alliances avec cet empire infâme qui embrasera bientôt le monde plutôt que d’accepter son déclin sur la scène mondiale.
    L’OTAN nous précipitera dans leur chute et dans la guerre. Nous sommes alliés avec notre seul véritable ennemi.

    • Jolindien dit :

      Sérieux Cassandre vous vivez dans une autre dimension?
      « Empire infâme » « seul véritable ennemi » « aliénés »
      Pfffff…. c’est vraiment cliché….
      Mais admettons. Vous préconisez qui comme plus grand allié: la Russie de Poutine? La Chine?
      Ou alors on se la joue petit village gaulois?
      Plus serieusement: le concept même de ciel ouvert (pour parler du sujet de l’article) est une aberration et surtout un anachronisme, à la vue des différents moyens dont disposent la plupart des pays, dont la Russie. Que les USA dénoncent cet accord est un non-événement. Ce truc n’était qu’une vaste fumisterie, avec 72h de preavis……..

      • Fred dit :

        @ Jolindien
        Ils le dénoncent pour « non-respect » pas pour anachronisme.
        Pour que les Russes (et les Allemands) y tiennent, c’est qu’il doit avoir un intérêt, non ?
        Cet accord sert à déceler les concentrations de troupes et de matériels : et si le ciel est longuement voilé, si les radars satellitaires peuvent être bernés ?

    • Franchouillard dit :

      @ Cassandre , excellent : « nous sommes alliés avec notre seul véritable ennemi ».
      Le fond de notre problème, c’est que notre classe politique est complètement sous l’influence de cet ennemi.

      • nexterience dit :

        C’est donc sous l’influence des USA que Macron a déclaré la mort cérébrale de l’OTAN ? Et a proposé une dissuasion française sur l’UE ?
        Je pense que votre logiciel de pensée a deux ans de retard.

    • Pravda dit :

      Des ennemis seulement à l’ouest ? Charmant ou naïf , moi j’en vois à l’est, en asie, au POMO, en Afrique, et bien sûr en France.
      Essayez par contre de revoir les définitions, d’amis, ennemis et alliés. Par exemple Russie et USA étaient alliés en 44, pas amis, tout comme nous sommes (encore) alliés avec les turcs. Bref, un allié n’est pas forcément un ami.

      • Paul Letissier dit :

        @ Pravda
        Bien sûr, les US ne sont pas les seuls qui (au choix) nous veulent du mal, veulent nous asservir, nous utiliser à leur profit ou autres actions contre l’intérêt de la France.
        Mais la particularité des US en comparaison de ceux que vous citez, c’est qu’ils exercent une domination mentale sur notre classe politique. Et ce, depuis Pompidou+Giscard.

  8. bob renoi dit :

    A savoir que la chine n’est pas signataire de se traité. Dans une époque ou la russie n’est plus le grand adversaire à abattre, les foudres de washington vont sur la chine.

    • Fred dit :

      @ bob renoi
      Cet accord sert à déceler les concentrations de troupes et de matériels.
      Aucun intérêt entre Chine et USA : un océan
      les séparent.

  9. PK dit :

    J’aimerais bien savoir comment un pays survolé sait que les tailles de capteurs sont respectés 😉

    • OURGOUT51 dit :

      Bonjour

      je vous explique. La France conduit la mission d’observation et se pose sur un aéroport militaire.(l’avion est un C130 avec un pod commun à plusieurs pays européens) homologué. En Russie, c’était souvent Kubinka où sont stationnés les MIG 29 « СТРИЖИ » l’équivalent de la patrouille de France. Après l’accueil, le pays observateur et le pays observé participent à une réunion commune d’environ cinq heures au cours de laquelle le pays observateur informe ses homologues russes du vol d’observation souhaité. Il y a toujours un vol alternatif déclaré, en cas de mauvaise la météo. Une fois les deux équipages d’accord sur le plan de vol, il y a inspection technique de l’aéronef observateur.

      En cours de vol, les Francais déclenchent les appareils d’observation sur les zones déclarées à l’avance. A bord de l’aéronef se trouvent plusieurs membres des forces aériennes russes pour vérifier que tout est conforme au plan de vol pré établi.

      J’ai commandé deux observations » Open Sky » en 2005 et 2007 et nous n’avons eu aucun problème. Les missions duraient 48 heures et le dernier soir, mission terminée, on se faisait une bonne bouffe avec les Russes, précédée d’un sauna!

      Bon weekend!

    • idiot du village dit :

      Avant chaque vol une inspection de l’avion est effectuée.l’aéronef ainsi que les capteurs sont vérifiés, puis a l’issue du vol les données sont vérifiés par tous les états participant au vol.
      avant tout vol l’avion ainsi que les capteurs sont certifiés par l’ensemble des signataires du traité

    • Cyrano IV dit :

      Soyez rassuré, c’est un traité donc tout est très codifié. lors de la mission « open skies » des observateurs du ou des pays survolés sont systématiquement présents dans l’appareil avec leurs moyens de contrôle. ainsi ils peuvent exiger d’interrompre les prises de vues et même la mission si le plan de vol n’est pas respecté. Bien entendu la validité de ce plan de vol déposé par le pays visiteur aura été contrôlé par le pays hôte aux regard des prescriptions du traité
      Les avions utilisés sont tous certifiés pour cette mission. Ils peuvent être dédiés à cette mission comme l’OC 135 en illustration de l’article mais aussi adaptés ponctuellement par la pose d’un POD comme c’est le cas pour les C130 utilisés par la France ou le Canada.
      A voir, la mission Ciel Ouvert à partir de la base aérienne d’Orléans :
      https://youtu.be/i5JWkpZtC74

  10. Auguste dit :

    Qu’est-ce qu’il a à cacher l’ami Trump?.Le Covid19 aurait-il fait des ravages dans les systèmes de défense US?

  11. Max dit :

    Ca me rappelle « Le bureau des légendes » et la question posée sur Trump comme agent du FSB…

  12. Daniel BESSON dit :

    Les deux bonnes nouvelles du jour :

    1- Cela a l’air de réjouir la plupart des Eurasistes Russes chez qui j’ai des aminches et aussi des  » Ivashoviens  »
    2- La diplomatie Russe s’exprimant sur 1K et citée par Kommersant ne voit pas de perspectives d’une renégociation des accords

    Il faut attendre un article d’opinion dans  » Natsionalnaya Oborona  » ou l’intervention d’Igor Korotchenko dans  » Vesti nedeli  » pour se faire une idée plus précise de la position de l’ EM Russe .

    Des photos du matos Russe – Tu 214  » ON – Otkitovo Nébo  » :

    https://oborona.ru/dyn_images/img6866.jpg
    https://oborona.ru/dyn_images/img6868.jpg

    Le  » DON – Dogovor Otkritivo Nebo  » n’est plus si paisible que ça …

  13. Tannenberg dit :

    Trump a l’air de croire aux vertues de l’isolasionisme, cela se rattache a l’image qu’on peut se faire d’un président elu grace aux lobbies religieux ultra conservateurs, et non grace aux lobbies financiers. Et Trump sera sans doute re-elu pour 4 ans,… pour moi, la remise en cause des traites (new) START et OPEN SKIES est aussi une facon de se faire mousser aupres de son electorat. D’un autre cote, c’est une raison supplementaire pour le couple franco-allemand de se bouger pour decoupler l’UE un peu plus de l’influence US.