Le recrutement des armées étant fragilisé, des prolongations de contrat seront proposées aux militaires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

15 contributions

  1. Demoulin dit :

    Comme ça vu de l extérieur , que l armée arrive déjà à fidéliser son personnel , c est bien beau de faire tourner et avoir de la jeunesse .
    Ensuite turn over pour les Opex trop important , contraignants , trop long (3 mois de base à 4 mois grand max serait plus supportable). Ensuite soldes à renégocier . Et surement d autres choses plus subtils pour enrichir la vie du militaire ( aides et tarifs réduits sur loisirs , culture, voyages ) ,enfin à creuser quoi. Cordialement .

    • who? dit :

      « enfin à creuser quoi »
      Ne leurs dites pas de creuser, pôvre, on va bel et bien finir enterré plus tôt que prévu !

  2. Comlalune dit :

    Est ce que ils doivent rendre l’argent touché pour leur prime de départ ???

  3. ji_louis dit :

    @Laurent Lagneau
    Belle photo d’illustration montrant des maistranciers (élèves sous-officiers de la Marine) défiler au Centre d’Instruction Naval de Brest.
    Je sais que pour la période du confinement, le lycée naval (situé dans le CIN) a renvoyé chez eux tous ses élèves, et il n’est pas encore question de reprise des cours (ce qui est un problème en soi). Sauriez-vous quelles ont été les conséquences du confinement sur l’instruction et les sorties de cours des autres élèves des lycées et écoles militaires, s’il vous plait?

  4. Militaire 25 dit :

    Ils ne partent pas pour revenir. Lol vous croyez qu’ils partent pourquoi? Ils vont pas signer un contat d un an pour faire plaisir a leurs chefs.

  5. Gyro dit :

    La honte à certains jeunes qui préfèrent rester à toucher les allocs(merci au gouvernement) que de servir sont pays !

    • Le Breton dit :

      C’est un sujet tabou depuis toujours mais la vérité c’est qu’en temps de paix, un citoyen sera prêt à donner de son temps et parfois sa vie à son pays si ceux qui ont en main ce dernier savent reconnaître son effort et surtout si ces derniers savent faire preuve de respect envers l’institution.
      Puis plus aucun jeune ne souhaite faire du « Sentinelle » ou aller se promener au Mali aujourd’hui.
      Bien de peu de pays le comprennent aujourd’hui.

      • Plusdepognon dit :

        @ Le Breton
        Il y a les déclarations et les actes :
        https://www.les-crises.fr/qui-est-pret-a-se-battre-pour-son-pays/

        Ce n’est qu’un sondage, mais cela montre que dans un pays où la vie est confortable, les armées n’excitent pas les foules.
        Pour les autres pays où il ne semble pas y avoir d’avenir intéressant possible, à voir la fuite de la jeunesse vers d’autres cieux, il faut nuancer aussi.

    • Jm dit :

      S’ils touchent des allocs, qui les a mise en place : pas eux, mais nous !!!
      Ils en profitent, je sais, c’est navrant, mais ça existe, on ne peut pas leur reprocher d’user (voire abuser) de quelquechose que nous avons créé.
      Et si cela ne plait pas, que faites vous CONCRETEMENT pour que cela cesse, hormis écrire comme moi ces quelques lignes.
      Et si cela existe, ce n’est pas qu’une histoire de honte sur les jeunes.
      La honte à beaucoup de nos chefs militaires, politiques et gestionnaires, qui traitent les gens comme de la merd….et qui ne font rien pour que 1 – les jeunes viennent 2 – les jeunes restent 3 – les jeunes transmettent.
      Quand on voit l’exemple de nos chefs politiques, militaires et gestionnaires, désolé, mais ça ne donne pas envie.
      Alors, avant de critiquer cette jeunesse qui n’est meilleure ni pire que celle d’avant, mais différente et adaptée à notre époque numérique que je vous rappelle, NOUS avons créée et dont ils bénéficient, donnons leur l’envie.
      Vous pouvez étaler tout ce que vous voulez, si on vous alloue 1000 € d’aide pour rester à la maison ou 1300 € pour aller vous faire trouer la peau,n’avoir aucune reconnaissance et qu’on vous laisse tomber à l’issue, le choix est vite fait.
      Se faire trouer la peau, ok, risque du métier, comme il y en a dans chaque métier.
      Aucune reconnaissance : dans l’armée, il faut croire qu’on a affaire à des impolis qui n’ont eu aucune éducation. Il paraît qu’il est de bon ton de ne pas savoir dire merci ni dire que c’est du bon boulot sauf……quand la presse est là.
      Et combien parte sans un merci, un au revoir, un salut et finisse SDF à la rue. Si vous saviez combien il y a d’anciens militaires, MDR ou jeunes sous-off qui sont devenus SDF, vous seriez effarés.
      Alors, avant de critiquer les jeunes, qui, attention, ne sont pas blanc – bleu – rose non plus, donnons leurs ce que nous avons eu : l’envie.
      Le reste suivra naturellement.
      Comme cela a été fait pour nous avant.
      Mais ça, c’était avant.

  6. Jm dit :

    Charognard
    concernant la gestion MTA / Sous off dans l’AA, je suis raccord avec vous, les MTA ont été gérés à la petite semaine, et totalement déconsidérés. Mais, et même si c’est désolant, ils savaient dès le départ, et bien que la suite n’était pas très glorieuse pour eux, il n’y avait pas de suspens.
    Par contre, pour les sous-off, ils sont tous tombés de haut, parce qu’on leur a vendu des cravates, et ils ont été les victimes majoritaires de la déflation au sein de l’AA.
    En fait, au final, on s’est tous fait baiser.
    Et pour le recrutement actuel, prolonger les contrats !!!!!
    Déjà, il faudrait que ceux qui s’engagent les finissent, lesdits contrats.
    Et au final, vous allez avoir des MDR / MTA avec des carrières quasi aussi longues que celles des sous-off,sans les désavantages des mutations, des pertes d’emplois de conjoints, etc.
    Choisis ton camp, camarade !!!

    • Charognard dit :

      @ Jm
      La suite ne va pas tarder à être bien pire, vu le nombre de départs.