L’agence de l’innovation de Défense cherche des solutions innovantes contre l’épidémie de Covid-19

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

28 contributions

  1. Luc dit :

    Des chercheurs qui cherchent des « financements » , on en trouve « plein » par contre des chercheurs qui trouvent …..

  2. PK dit :

    À noter que la Corée du Sud a fait parfois plus de tests de dépistage par jour que la France… depuis le début de l’épidémie.

    Comme quoi, il y a des pays avec des responsables politiques compétents.

    • Luc dit :

      En France , on est déjà en manque de réactif pour faire les Tests de dépistage …..

      • Robert dit :

        Traduction d’un article intéressant de Steve Mosher par Jeanne Smits
        https://www.lifesitenews.com/blogs/the-world-has-a-lot-to-learn-from-taiwans-hugely-successful-response-to-chinese-coronavirus

        Comment Taïwan a stoppé l’invasion du coronavirus : Steve Mosher explique
        Taïwan, lieu d’échanges incessants avec la Chine voisine, 25 millions d’habitants, connaissait au 16 mars soixante-sept (67) cas de coronavirus, et un (1) mort.
        *Dans le nord de l’Italie, des centaines de personnes âgées, privées de lits de soins intensifs et de ventilateurs, sont en train de mourir. En Iran, les mollahs creusent des fosses communes de la longueur d’un terrain de football. Selon toute vraisemblance, ils en auront bientôt besoin de plus. »
        On peut dire que c’était inévitable, puisque les deux pays entretiennent des relations étroites avec la Chine, l’épicentre initial de l’épidémie. Et il est vrai qu’ils ont tous deux choisi d’être des étapes clés de la nouvelle route de la soie chinoise, que Pékin présente comme une route vers la richesse.
        À l’heure actuelle, elle ressemble davantage à un aller simple vers une mort prématurée.
        Mais il existe un autre pays, bien plus proche de la Chine, dont l’économie est encore plus étroitement liée à celle du géant communiste. Depuis la capitale de ce pays, vous pouvez prendre un vol direct vers toutes les grandes villes chinoises, y compris Wuhan. Jusqu’à une date récente, des milliers de personnes faisaient cela chaque jour.
        Pourtant, malgré cet énorme trafic transfrontalier avec la Chine voisine, les 25 millions d’habitants de cette nation insulaire sont pour ainsi dire préservés de la grippe de Wuhan.
        Le pays en question est Taïwan, qui, au 16 mars, ne faisait état que de 67 cas et d’un décès. La plupart des personnes précédemment infectées se sont rétablies depuis, et il y a eu peu de nouveaux cas. En d’autres termes, l’envahisseur mortel a été stoppé dans son élan.
        L’une des raisons en est que le gouvernement démocratiquement élu de Taiwan a réagi en temps réel à l’aggravation de l’épidémie.
        Le premier aveu de la Chine à l’Organisation mondiale de la santé de ce qu’elle avait « plusieurs » cas d’une nouvelle pneumonie a été fait le 31 décembre. Dès ce même jour, les Centres de contrôle des maladies de Taïwan ont commencé à surveiller les passagers arrivant de Wuhan.
        La Chine ayant dissimulé des informations sur la nature de la nouvelle pneumonie, Taïwan a péché par excès de prudence, en contrôlant les passagers pour 36 virus connus, pas moins.
        Lorsque la Chine a choqué le monde entier en mettant l’une de ses principales villes en quarantaine, Taïwan a réagi immédiatement, interdisant les vols en provenance de Wuhan dès le 26 janvier. Ce fut le premier pays au monde à le faire.
        A mesure que la maladie atteignait des proportions épidémiques en Chine et commençait à se propager dans le monde entier, Taïwan a mis en place pas moins de 124 protocoles de sécurité face au virus.
        Pour empêcher la propagation communautaire, le gouvernement a distribué 6,5 millions de masques aux écoles primaires et secondaires, ainsi que 84 000 litres de désinfectant pour les mains et 25 000 thermomètres frontaux. Il a exigé que les immeubles de bureaux et les complexes résidentiels fassent dépister les signes de fièvre pour chaque entrant, et que des désinfectants pour les mains soient placés à côté des ascenseurs.
        Elle a pris ces mesures alors même qu’elle n’était pas autorisée – en raison de l’opposition de la Chine – à assister aux réunions d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé sur le coronavirus chinois. (Ce fut peut-être été une bonne chose, puisque l’OMS a couvert la Chine dès le départ).
        Comme chacun le sait maintenant, la rapidité est essentielle lorsqu’il s’agit de contrôler les épidémies. Même une semaine de tergiversations peut conduire à une propagation incontrôlée du virus au sein de la communauté. Un mois de retard peut être fatal pour un grand nombre.
        Si Taïwan est aujourd’hui largement débarrassée du coronavirus chinois, ce n’est pas seulement parce qu’elle a tout fait correctement, mais aussi parce qu’elle a tout fait très tôt. Pourquoi ?
        Les autorités de Taïwan, dirigées par le président Tsai Ing-wen, savent par expérience que le régime de Pékin est dirigé par des menteurs pathologiques qui feront toujours passer leur propre survie politique avant toute autre considération, y compris la vie de ceux qu’ils dirigent. Ils ont vu dans le virus de Wuhan une répétition de l’épidémie de SRAS de 2003, à propos de laquelle les dirigeants chinois ont également menti jusqu’à ce que le nombre croissant de morts rende la chose impossible.
        Cette expérience a amené la nation insulaire à créer des stocks stratégiques d’articles qui seraient utiles quand (et non pas si) une future épidémie émergerait de Chine. Et quand cela s’est produit, ils n’ont pas hésité. Ils ont agi.
        La méfiance de Taïwan à l’égard de la Chine est fondée sur bien plus que le comportement irresponsable de Pékin lors des épidémies passées. Le Parti communiste chinois reste, comme il l’a toujours été, une menace existentielle pour la survie de Taïwan en tant que nation distincte.
        Les dirigeants communistes, dont le président à vie Xi Jinping, menacent régulièrement d’utiliser la force militaire pour annexer l’île. De fait, il y a quelques jours à peine, il a une fois de plus envoyé des bombardiers pour faire le tour de l’île dans un pathétique effort d’intimidation de la population.
        C’est pourquoi la côte ouest de Taïwan est parsemée de tours de guet. Le continent n’est qu’à une centaine de kilomètres et les observateurs sont toujours à l’affût d’une éventuelle invasion de l’armée chinoise.
        Dans le cas présent, l’invasion a pris la forme d’un minuscule virus transporté dans le corps des passagers entrants. Mais il s’agissait néanmoins d’une invasion et le président Tsai a agi immédiatement et avec succès pour la repousser.
        Le reste du monde peut tirer une leçon importante à la fois de la prudence de Taïwan et de sa réaction.
        La leçon est la suivante : La Chine est une menace pour son propre peuple et pour le monde. Cette menace prend de nombreuses formes différentes, du vol de la propriété intellectuelle par la Chine à la tricherie commerciale, de ses cyberattaques effrénées à la propagation imprudente des épidémies. Mais quelle que soit sa forme au quotidien, elle est toujours hostile à la liberté, et souvent mortelle.
        Taïwan le comprend. Et, le comprenant, elle a repoussé la dernière menace en date qui pesait sur sa nation et son peuple.
        L’Amérique doit le comprendre aussi.

  3. Plusdepognon dit :

    Les laboratoires du monde entier ce sont lancés dans cette course à l’echalotte et avec d’autres moyens :
    https://www.meta-defense.fr/2020/03/13/une-societe-canadienne-sous-contrat-du-pentagone-affirme-avoir-un-vaccin-contre-le-coronavirus-covid19/

    Faisant apparaître au grand jour la mesquinerie :
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-l-allemagne-accuse-donald-trump-de-vouloir-reserver-un-projet-de-vaccin-aux-etats-unis-6781884

    Si les USA sont les champions des capitaux pour la bio-technologie, ils ont fait le même choix économique de délocaliser la production des médicaments en Asie :
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/03/18/coronavirus-la-guerre-des-vaccins-est-declaree_6033521_3234.html

    https://www.challenges.fr/entreprise/sante-et-pharmacie/coronavirus-l-europe-depend-de-la-chine-pour-les-medicaments-vitaux_701452

    Le Service de Santé des Armées a été sabré à chaque réforme depuis les années 90 :
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/hopitaux-militaires-ne-pesent-que-1-l-hopital-public-214704

    Et cela pose d’autres questions sur ce que nous sommes prêts à accepter pour combattre cette pandémie :
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/03/17/israel-approuve-des-methodes-de-surveillance-electronique-de-masse-contre-le-coronavirus_6033390_3210.html

    Cela demande une haute technicité donc du personnel rare et très bien formés (études très longues), du matériel très onéreux, ainsi qu’énormément d’argent.
    Les efforts faits en ce sens ont parfois porter leurs fruits dans certains domaines :
    https://forcesoperations.com/generate-trois-ans-et-44-pepites-plus-tard/

    Et parfois non :
    http://mars-attaque.blogspot.com/2019/09/mme-innovation-pirennsas-embarcation-forces-speciales-agence-defense-armees-fluvilae-combat.html

    Concentrer les efforts est une bonne démarche, mais apparemment ce n’est pas la France qui fait la course en tête dans ce domaine très pointu et très gourmand en capitaux.

    • fabrice dit :

      Plusdepognon
      La France 67M d’habitants fait 3000 tests par jour, la Turquie 80M 10000 tests par jour, Israël 9M environ 2000 tests par jour qui doit passer lundi à 3000 et 15000/j est l’objectif du Ministre.
      La surveillance de masse ça donne ça :
      https://www.health.gov.il/English/Topics/Diseases/corona/Pages/press-release.aspx
      Une carte en direct qui vous dit où ont été répertorié les cas
      https://imoh.maps.arcgis.com/apps/webappviewer/index.html?id=20ded58639ff4d47a2e2e36af464c36e&locale=he&/
      L’utilisation de ces moyens d’espionnage est encadrée. Vous voyez le nom d’un individu ? La population a confiance en son armée et son GVT. Faut dire qu’au niveau com contrairement au GVT français actuel c’est pas « com à tout va » (un Morphée pour évacuer six patients d’un hôpital à l’autre, déshabiller Jean pour habiller Jacques, est ce utile vraiment ou une action juste destinée à de la com ?) « culture de l’excuse, c’est la faute de l’autre » (c’est à cause de mon prédécesseur, c’est les gens qui respectent pas les consignes, le pompon « mais ils ne m’ont rien demandé ») et « je mens comme un arracheur de dents » (les masques ça protègent pas, c’est une petite grippe) avec une porte parole (je suis prête à mentir pour le président, la meuf est morte, le kebab nourriture de base des français) qui ne sait pas parler (elle respire mal, parle mal, s’habille mal, s’exprime mal). Celà ne me dérange pas qu’elle soit noire, jaune, verte, grosse, maigre, belle, moche… mais merde choisis là pour la compétence ! C’est comme si tu recrutais un joueur de foot qui ne sait pas jouer mais fait de la danse contemporaine.
      Bref en Israël ils essayent encore de savoir « qui est contaminé, où, avec qui il a été en contact, quelles sont les zones préservées, à risque etc… », en France, rien du tout…Noir total. Même pour les recherches futures ça fait mal.
      J’ai donné le chiffre de ventilateurs, en Israël, par habitant ils en ont 5X plus que nous.
      L’armée est mobilisée
      https://www.jpost.com/Breaking-News/IDF-will-begin-testing-Israelis-for-coronavirus-along-with-MDA-crews-621553
      On parle de chloroquine, le premier producteur mondial, Teva, est israélien (le produit est fait à base de phosphate dont Israël est l’un des principaux producteurs mondiaux).
      https://www.20minutes.fr/monde/2744439-20200320-coronavirus-teva-veut-donner-doses-antipaludique-potentiellement-efficace
      Je rappelle qu’il y a plus de nouveaux médicaments en phase de recherche en Israël qu’en France.
      Concernant les manques (et il y en a Israël n’avait aussi pas suffisamment de masques, de ventilateurs et de tests), la banque d’Israël a 131 mds de $ en cash pour importer ce qu’elle veut au prix fort, la France 180 mds mais les 2/3 en or invendable facilement.
      Au jour d’aujourd’hui Israël, qui teste beaucoup, a 705 cas et aucun décès pour 9M d’habitants.
      Honnêtement il n’y a pas photo, avec la Corée du Sud et Singapour, Israël est l’un des pays au Monde qui s’en sort le moins pire.
      Disons le clairement, la vague est loin d’être passée. Le pire est à venir.
      Si des pays riches (France, Italie) et bien organisés (Israël, Corée du Sud) ont et vont morfler, que dire des pays du tiers Monde. Le Liban où il manque de tout et qui n’a pas un radis. L’Iran qui avec un baril à 20$ est tenu à la gorge…Des pays en plus dirigés notoirement par des incompétents corrompus de la pire espèce…Le plus grand désastre mondial depuis la 2ème GM !!!!

      • Félix GARCIA dit :

        Je suis d’accord avec vous.

        Cordialement,

        Félix GARCIA

      • Plusdepognon dit :

        @ Fabrice
        Il y a des chances que dans les pays du tiers-monde près des aéroports ce soit terrible, même si la population est jeune, le nombre de soignants est faible, ne parlons pas des équipements médicaux ou de l’accès aux soins pour le commun des mortels.

  4. Buburoi dit :

    Il est trop tard pour chercher des solutions au moment de la déferlante épidémique. Il faut voir ce qui marche dans les autres pays
    meilleurs que nous comme la Corée du Sud et faire la mème chose. En ce qui concerne la recherche, le mieux serait de mettre des crédits à la disposition de l’Institut Pasteur.

  5. Vivo dit :

    Le Pr Didier Raoult est un héros et un résistant pur souche. Dans une de ses vidéos, il dit être menacé tous les deux jours car il défend la Chloroquine , dont il est spécialiste, et les scientifiques chinois qui ont découverts que cet antipaludique réduisait très fortement les effets du Covid-19.
    Respect a vous Professeur Raoult.

    • Arnaud dit :

      En effet. D’autant qu’il est prudent et rappelle que la chloroquinine doit être prise avec une posologie précise, car les effets secondaires peuvent être terribles.
      Mais le corps médical français semble avoir sombré dans l’hystérie. La chloroquinine n’est pas un médicament miracle, mais même si elle soigne 50% des cas, ce sera autant de lits de réanimation libérés

    • Robert dit :

      Vivo,
      Il semblerait que les stocks de Chloroquine aient tous été volés dans les hôpitaux français.
      Volés ou écartés pour favoriser d’autres solutions médicales au profit de certains labos, dont certains responsables politiques sont proches, on n’ira pas jusqu’à insinuer qu’on risque de nous refaire le coup des tests pour dépister le SIDA ou celui produit par Pasteur tardant à être disponible, le ministère français a mis des bâtons dans les roues au test américain.
      Mais c’est l’information, si elle est vérifiée, il n’y a plus de Chroloquine dans les hôpitaux français.
      https://twitter.com/tprincedelamour/status/1241086310825234440

      • LEONARD dit :

        « Mais c’est l’information, si elle est vérifiée, il n’y a plus de Chroloquine dans les hôpitaux français. »
        Une information non-vérifiée s’appelle une rumeur.
        Et son propagandiste un conspirationniste.

        • Robert dit :

          Léonard,
          Il dit précisément que l’essentiel des stocks ont été volés là ou ils étaient entreposés. Ecoutez bien ce qu’il dit, c’est la pharmacie centrale des hôpitaux qui l’a affirmé avant qu’il ne le reprenne et personne n’a encore contesté cette information.
          Information vérifiée par qui exactement?
          Par ceux qui comme le Monde tournaient en dérision avec le pouvoir ceux qui voulaient fermer les frontières et qui avouent maintenant que les frontières ça contribue à freiner le virus.
          https://twitter.com/DamienRieu/status/1241332733353361408/photo/1
          Quand les décodeurs du Monde accusent le docteur Raoult de fake news, alors que plusieurs responsables de la médecine française admettent qu’ils vont tester à grande échelle son expérience, c’est de la rumeur ou du mensonge? Officiel celui-là puisque personne ne les contredisaient.
          En fait, il ne faut pas avoir raison tout seul, avant les autres quand ça les arrangent. Alors, Chloroquine ou pas, le principe d’un lanceur d’alerte incongru, c’est le principe même de l’information, cela est ensuite « vérifié » par ceux qui veulent donner l’information mais aussi par ceux qui n’aiment pas cette information mais ne veulent pas en laisser le bénéfice à un mal poli.
          http://www.fdesouche.com/1351763-coronavirus-lancement-dun-essai-clinique-de-grande-ampleur-de-la-chloroquine
          Quand le porte parole officiel mentait devant le parlement, c’était du conspirationnisme de le dire avant que tous le reconnaissent, sans forcément accuser de mensonge ce monsieur?
          https://www.ndf.fr/poing-de-vue/21-03-2020/quand-jerome-salomon-directeur-general-de-la-sante-mentait-sur-les-stocks-de-masques-ffp2-devant-le-parlement-video/
          Le conspirationniste, c’est qui, celui qui sort une info ou ceux qui s’en gardent, attendant que le vent tourne pour éventuellement la reprendre ou se précipiter à la curée.
          Et cette information plutôt choquante, sourcée avec vidéo de l’enregistrement, elle va sortir et être « vérifiée » quand la grosse presse aura décidé que c’est conforme à leur vision de la presse?
          https://www.ndf.fr/poing-de-vue/21-03-2020/scandale-detat-ecoutez-ladministration-demander-aux-forces-de-lordre-de-ne-pas-porter-de-masques-video/
          Le docteur Perronne est seul pour l’instant à lancer l’information, il y engage sa responsabilité, il faudra attendre que d’autres le relaient ou démontrent qu’il ment. Depuis quelques semaines, les discours font du yoyo, mais il est notoirement connu, affirme fort et clair, et il ne devrait pas être trop difficile d’obtenir confirmation de la véracité ou pas de ce qu’il dit.
          Toute information disons un peu délicate est non vérifiée, puisque non donnée, avant que tous les autres se précipitent pour la reprendre voire se l’attribuer, disons qu’il a raison un peu tôt si cela se vérifie. C’est quand même un propos révoltant quand on y pense.
          Alors, au lieu de sortir les gros mots, si on attendait que d’autres le relaient, hein ?
          C’est pas parce qu’on est confiné qu’on doit s’emporter à la moindre contrariété, n’est-ce pas?

          • LEONARD dit :

            C’est juste par acquis de conscience, parce que je doute que ça change vos penchants :
            https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/22/les-stocks-de-chloroquine-de-la-pharmacie-centrale-des-hopitaux-de-paris-ont-ils-ete-pilles_1782620

            Vous avez peut-être d’autres sources ?

          • Robert dit :

            Léonard,
            Quels penchants ?
            Développez ce que j’ai écrit de faux.
            J’ai écrit, ‘ il semblerait » et plus loin » si elle est vérifiée », c’est cela que vous appelez du propagandisme conspirationnisme »?
            Votre article date d’aujourd’hui, mais j’attendrais quand même quelques jours, si cela ne vous gêne pas, parce que je reste curieux de savoir pourquoi un médecin réputé a sorti une telle erreur dans un grand média.
            Disons que dans quelques jours sans contre démenti, je conclurais qu’il s’est lourdement trompé dans son expression. Libé comme Le Monde ont une fâcheuse tendance de coller aux besoins de leurs patrons pour la bonne parole. Si personne ne les contredit dans quelques jours, je considérerait que c’était une erreur de ce médecin. J’avais parlé de vérification, on en restera là.
            Tant mieux d’ailleurs pour la médecine française si c’est faux.

  6. MG dit :

    En France on cultive 450000 hectare de betterave avec un rendement de 12 a 13 tonne de sucre à l’hectare. (la récolte de la canne a été mauvaise cette année).
    Pour un degrés d’alcool dans un litre, il faut 17 gramme de sucre.

    Comment peut on manquer d’alcool dénaturé (à 8 € le litre) a l’hôpital pour se désinfecter les mains et les surfaces ?

    Ou sont les stocks de javel ?

  7. Thaurac dit :

    Chloroquine: belgique,chine, corée du sud, maroc, israel, usa,…mais nos cadors enragent de ne pas l’avoir trouvée alors ils bloquent, et vont faire des essais comme si ce médicaments et ses effets n’étaient pas connus.
    Alors, nous, on s’en occupe, le pharmacien remplace les toubibs et le vend avec l’antibio sans ordonnance mais avec des conseils de dosage..

  8. Daniel dit :

    Pourtant le gouvernement a bloqué les deux exportations d hydroxychloroquine depuis 15 jours ce qui permet certainement de gérer l avenir si les travaux de Raoult sont enfin généralisés

  9. Plusdepognon dit :

    La société Shark Robotics propose ceci :
    https://www.meta-defense.fr/2020/03/20/face-au-coronavirus-lentreprise-francaise-shark-robotics-propose-aux-autorites-un-robot-de-decontamination/

    Peut être un engin qui fera peut être partie de la dotation du 2ème régiment de dragons dans l’avenir ?