!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

ARQUUS a livré 15 premiers camions TRM 2000 rénovés à l’armée de Terre

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

36 contributions

  1. Luc dit :

    Encore des Ti Ri Mi de 1982 !!!!! plus soutenu par le Fabriquant !!!! A quand les Nissan NT500 , 3,0 L Diesel , biturbo puissance de 176 ch (130 kW) pour un couple de 540 Nm. Bloc est proposé avec une boîte à 6 rapports, soit manuelle soit robotisée…
    Le nouveau moteur ZD30 bénéficie d’intervalles d’entretien allongés qui diminuent les coûts d’utilisation. Les entretiens périodiques s’effectuent désormais tous les deux ans ou 40 000 km….

  2. Lagaffe dit :

    Pourquoi on s’acharne à maintenir en service, sans doute avec un coût de rénovation (non précisé dans l’article) et de maintenance élevé, du matériel des années 1980, soit de 40 ans d’âge et en plus pour un micro-parc « outre-mer » ?
    Quelle entreprise garderait des camions plus de 40 ans et se disant : « tiens et si on les rénovait pour les garder 10 à 15 ans de plus ? »
    Et bonjour le nom du programme : RIP… pour Rest In Peace ?

    • Pravda dit :

      Pas mal d’entreprises publiques en fait, Sncf, RATP, EDF… ça permet de repousser les achats, de faire travailler des ateliers en France, mais pas forcément de faire des économies sur une longue durée. Et on peut faire du bashing sur ces entreprises, mais avant la casse prélude à la privatisation, elles fonctionnaient bien.

    • B. M. dit :

      C’est pire que ce que vous pensez, le TRM2000 était adapté de la version 4×4 des Saviem de la série J. Cette série a été lancée à la fin des années 60 (soit plus de 10 ans avant la commande de l’armée Française) pour remplacer la goélette dont les plus anciens doivent se souvenir. Cette série J dans sa version civile (toute la série, pas seulement les 4×4) a été un échec commercial total et n’a été commercialisée que pendant 5 ans de 1975 à 1980, ce qui fait que quand les premiers exemplaires militarisés ont été livrés à l’armée de terre on savait déjà que c’était un véhicule raté et en retard de 10 ans sur ce que commercialisait la concurrence à l’époque. Je sais cela parce qu’à l’époque, tout jeune ingénieur, je travaillais dans une société de transport express qui en avait acheté et les avait remplacés 6 mois plus tard par des matériels concurrents (IVECO).
      Donc on gaspille l’argent des contribuables à rénover des camions qui, même neufs, ont été des merdes innommables.

      • frisou63 dit :

        Excellente analyse. D’autant que les 2000, « hauts sur pattes » sont totalement inadaptés au franchissement. Encore de l’argent foutu en l’air dans ce qui ressemble de plus en plus à une démocratie bananière… investissement stupide, ou corruption ? Pour ma tart, je pense que même la stupidité de nos eiltes a des limites, contrairement à la crédulité des citoyens.

      • Luc dit :

        et le pire la cabine n’est même pas climatisée ….

  3. Vevert250 dit :

    Ce n’est pas parce qu’on coupe les oreilles d’un âne qu’on en fait un cheval de course!
    A quel prix ces » RIP » (GBC, P4, VAB)? Et celui de la maintenance?
    Ne peut-on pas avoir un peu moins de véhicule plus moderne pour le même prix? C’est certainement une façon de biaiser la concurrence en subventionnant ARQUUS.

  4. Fred de menaka dit :

    Oh les gars, ils sont sérieux là !! Tant qu’à faire faut les envoyer à Barkhane.

  5. Seb dit :

    Je crois me souvenir que Mon pere avait une simca 1307 en 82,que de progres realise depuis dans l’automobile, il est grand temps pour notre armee de passer a autre chose et laisser a ces venerable camions une retraite bien meritee

  6. PeterR dit :

    >> un programme …/… appelé « RIP » …/… avec l’objectif de prolonger la vie opérationnelle
    Pas sûr que le terme RIP soit judicieusement choisit vs l’objectif recherché. Ou alors il y en a qui on le sens de l’humour, ce qui n’est ma foi pas impossible.

    Plus sérieusement :
    15 camions avec 220h de travail en moyenne ça fait 3.300h si je sais compter. Ce qui veut dire environ 2 hommes / an soit moins de 3 personnes sur les 9 mois cités.
    >> Ces délais extrêmement courts témoignent du savoir-faire d’Arquus …
    Oui effectivement la performance est exceptionnelle. Bon j’imagine que c’est la mise en place des procédures et la montée en cadence qui explique ce délai que je trouve, moi, exceptionnellement long.
    Pour les 200 suivants sur une élongation de 2 ans ça représente une équipe de 15 personnes en moyenne. Bref l’équivalent d’un petit atelier. Rien de quoi s’extasier sur une quelconque performance industrielle.
    Enfin, juste mon avis

    • TINA2009 dit :

      Peter R !

      Effectivement ! Il n’y a rien qui justifie que l’on s’extasie!
      Attendons de voir s’ils peuvent s’approcher des 2 vehicules/Mois/personne … Avec le même effectif , dès lors qu’ARQUUS communiquera correctement !

      AAAAHHH nos TRM 2000….
      Je me marre déjà quant nos compagnons seront « pieds nus  » , leurs VBMR IMMOBILES … Sauvés par nos TRM 2000!
      On va bien se marrer , les quelques uns qui auront compris qu’il faut toujours garder une partie des moyens « générateurs » de « l’énergie RESILIENCE et RESISTANCE ».

      toutefois et simultanément, vu le nombre de véhicules RVI d’occasion sur le marché, la mise à disposition d’un « BUDGET D’OPPORTUNITES » pour acquérir , en 12 à 18 mois , 200 à 350 porteur en 6×4 et/ou 8X8 avec soit une benne, soit doté de bras ampiroll et la benne de 18 à 30 m3 qui va avec, le tout avec 4 périodes reconduites, pourraient nous doter d’une flotte, non échantillonnaire, à même de combler nos moyens, dans nombre de secteurs géographiques ou nous sommes présent ( ET notamment en Afrique, mais aussi en Guyane, et en Métropole SURTOUT!!!). 800 à 1300 véhicules supplémentaires dotés de ces capacités précises, c’est exactement ce qu’il nous manque en 2020. Bien entendu , il faudrait les configurer pour qu’ils soient aptes au combat !!!

    • ClémentF dit :

      Eh, ma femme est sortie de la route sur neige avec sa volvo le 12 décembre : deux airbags, une jante, des vitres et de la peinture… on attends encore. Les pièces sont là, la voiture a moins d’un an.
      Faut croire que démonter/remonter, c’est moins cher que fabriquer, mais c’est plus long.
      Les Temps Modernes.

  7. Vroom dit :

    « Finalement, il aura fallu seulement 9 mois à l’industriel pour remettre les 15 premiers camions TRM2000 » « « Ces délais extrêmement courts témoignent du savoir-faire d’Arquus.. »
    Mazette, c’est vrai que c’est rapide……

  8. Tankaboum dit :

    Ils vont êtres heureux outre mer. C’est pas tout les jours que l’on croise des véhicules de collection sur la route. Ils auront peut-être droit à des défilés avec figurants

    • Raymond75 dit :

      J’en conduisait un lorsque je faisais mon service militaire en Allemagne : une petite merveille qui passait partout !

      • Luc dit :

        Unimog, une véritable mule a son aise dans les terrains délicats et piégeux . Redoutable en maniabilité en chassis court

  9. Rémy dit :

    C’est une blague ? Une info le Gorafi ? Un poisson d’avril ?

  10. Parabellum dit :

    Bon on pourrait restaurer les Gmc qu on avait encore au L iban … ou sur les simca on attachait les sacs sur les flancs pour se protéger un peu…quand enverra t on du vrai matériel de défense dans nos îles qui peuvent devenir des cibles…tout ca est un peu limite pour 2020 …15 camions pour un pays comme la France ..quel scoop?

  11. tschok dit :

    La logistique, qui est avec la tactique la partie applicative de la stratégie, est traditionnellement la partie faible de l’armée française.

    Le problème est chronique, mais en voie de résolution progressive, comme le montre cet article du Monde intitulé « Les Camions de la Défaite », datant de 1989:

    https://www.lemonde.fr/archives/article/1989/10/28/l-aveu-d-un-ancien-chef-de-l-armee-de-terre-les-camions-de-la-defaite_4129493_1819218.html

    On apprend que de 1977 à 1981 l’armée a eu un « blanc » logistique. Ce défaut capacitaire a justement été comblé par le programme d’équipement en TRM 2000 qu’il est question de prolonger jusqu’à l’horizon… 2030 (?).

    Fort heureusement, les Soviets ont eu l’amabilité de ne pas envahir l’Europe durant ce laps de temps. On s’en félicite encore.

    Accessoirement, on voit la permanence de la contrainte budgétaire quelles que soient, en réalité, les conditions économiques.

  12. Jm dit :

    Un article pour nous informer que 15 camions – oui, 15 – datant de 40 ans et remis en état sont livrés !!!!
    On n’a pas d’autres infos à donner ?
    Je ne sais pas moi, on n’est pas en plein débat sur les retraites, ou plutôt les pensions, par exemple ?
    Pas un seul mot sur l’ancien infirmier commando marine Jean-Michel Jacques, le seul a avoir posé un amendement dans le texte sur les retraites qu’il a défendu à l’assemblée, afin de souligner la spécificité militaire, et de ce qui l’accompagne, la pension (et non la retraite).

    Promis, le prochain article va traiter du retour de Treets, du Benco, de Chambourcy, des magasins Mammouth, du Banga, des piles Wonder et la remise en service des usines SIMCA, ce qui fera plaisir à @Seb!!!
    Que des choses qui datent des années 1980.
    Et qui ont disparu.

    Parce que comme l’écrit @PeterR, « 15 camions avec 220h de travail en moyenne ça fait 3.300h si je sais compter, ce qui veut dire environ 2 hommes / an soit moins de 3 personnes sur les 9 mois cités, il n’y a pas de quoi s’extasier sur une quelconque performance industrielle.

    Et ça fait beaucoup pour une simple grossesse !!!!

    Mais bon, tout ça, ça fera moins le buzz que 15 camions !!!!

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Jm,

      Vous êtes gentil mais la réforme des retraites a été évoqué en long et en large sur ce site. Et pas seulement cette réforme. Celle de la rémunération des militaires aussi!
      [http://www.opex360.com/category/social/].

      La loi est actuellement examinée au Parlement et je ne vais pas faire un article pour chaque amendement déposé. On verra au résultat. Pas avant.

      • Jm dit :

        Désolé,mais c’était un coup de gueule pour un grand écart entre 15 camions datant de l’an pèbre et le régime de solde et de pension des militaires actuels : il me semble que l’un des deux sujets est plus important que l’autre, et voir 100 lignes sur 15 camions, alors que personne n’a écrit une ligne sur ce qu’à proposé Jean-Michel Jacques, que l’on soit d’accord ou non d’ailleurs, me laisse sceptique.
        Pour suivre régulièrement votre site quand je ne suis pas en mission, force est de constater que les infos relatives à toutes les rémunérations sont effectivement diffusées.
        Mais….
        je mets au défi quiconque, après la lecture de tous les articles, de me dire où on en est, où on va, ce qui va être prévu pour notre métier spécifique, ce qu’à proposé Jean-Michel Jacques, et ce qu’envisage le gouvernement.
        A ce jour, et si je synthétise tout ce qui a été écrit, les pensions des militaires vont baisser grosso modo de 25 %, et plus pour ceux qui ont fait le service militaire qui sera pris en compte.

    • Franz dit :

      Vous n’avez pas compris que les neuf mois n’ont pas n’ont pas été consacrés à réparer 15 camions ?

      Il a fallu commencer par « trouver une solution pour trouver des « pièces de rechange » qui n’étaient « plus produites ». Donc sans être une  » performance « , je trouve que ce n’est pas mal compte tenu des contraintes industrielles.

      • PeterR dit :

        >> Vous n’avez pas compris que les neuf mois n’ont pas n’ont pas été consacrés à réparer 15 camions ?

        Ben si. C »est ce que j’écris justement dans mon post qui n’a pas été repris intégralement :
        >> Bon j’imagine que c’est la mise en place des procédures et la montée en cadence qui explique ce délai

        Ceci dit difficile sur la foi de cet article de reconstituer précisément leur planning :
        >> Les études sur la rénovation des TRM 2000 ont donc commencé en octobre 2018
        >> Et le programme RIP est entré dans sa phase de réalisation en mars 2019
        >> Les premiers diagnostics sur TRM 2000 ont eu lieu en mai dernier
        >> et la mise en ligne en septembre 2019
        De plus on ne sait pas trop ce qu’ils incluent dans les 220h en moyenne
        Mais si on part de Septembre (fin ou début ?? disons début) et une livraison 1/2 Février et qu’on retire 1s pour Noël ça laisse quand même dans les 5 mois ce qui est loin d’être une grande perf pour une grosse boîte
        150h/mois sur 5 mois ça donne 750 par personne
        220h * 15 camions ça donne toujours 3300h
        Donc à peut près 3300/750 = 4,4 clampins au travail
        Même si on part de fin Septembre ça ne donne toujours que 5,5 bonhommes toujours pas de quoi se rouler par terre.

    • Luc dit :

      Gazelle seront aussi modifiées pour intégrer une mitrailleuse Gatling M134 en sabord.
      Au vue de la photo, déséquilibre structurel de la cellule même avec la M134D de chez Dillon Aero,
      dernière version de la « Minigun », plus compacte et surtout plus légère.

  13. Jm dit :

    Il me semble qu’il y a quelques jours, le 16 février pour être précis, il y avait un article sur la 9e Brigade d’Infanterie de Marine planche sur les applications de l’impression 3D pour les combattants. …
    Et si les américains sont capables de faire des pièces de rechanges pour avions avec des imprimantes 3D, ARQUUS doit être capable de réaliser la même chose pour des camions des années 60.
    Et il me semble également qu’il y a un fort recrutement de chaudronnier dans les armées, cette année.
    Et les pièces de rechanges, si elles n’existent plus, ben…..on les fabrique.
    Parce qu’au bilan, entre les réunions pour décider qui fait quoi, qu’est qu’on fait, avec qui on le fait, l’étude de marché, l’étude de faisabilité, l’étude de construction des matériels qui n’existent plus, l’immobilisation des véhicules, les travaux, la réception, ça a coûté combien la blague par rapport à des camions nouvelles générations, qui consomment moins, sont aux normes (ce qui nous évitent de payer des amendes liées à la pollution , comme pour nos avions d’ailleurs, et ça personne n’en parle… ) et dont on a le suivi en pièces détachées, et qui sont probablement plus adaptés aux nouvelles technologies (transmissions, vision, électronique embarquées, possibilités d’alimentation électrique multiple – si je me souviens bien, il n’y a même pas un allume cigare sur les TRM ne serait-ce que pour brancher et recharger un portable).
    Ce n’est pas une critique, c’est une demande.