Ayant la bataille de Dien Bien Phu pour toile de fond, le roman « Le huitième soir » reçoit le prix Erwan Bergot

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

78 contributions

  1. Pedro dit :

    Mr Lagneau, les liens des romans cités dans cet article renvoie sur le site d’Amazon. Je trouve cela dommage, le 8ème soir par exemple est publié chez Gallimard. Oui, j’ai un problème avec Amazon et je l’assume; Je sais que cela devait vous être plus simple et rapide de faire ainsi, vous laissant le temps d’écrire vos articles passionnants. Vous voyez, dabord je vous rabroue et aptes je fais de la lèche….

  2. Philippe Ghirardi dit :

    Je l’ai lu et j’ai adoré, c’est poignant

  3. werf dit :

    C’est bien de parler de l’humain dans un roman sur Dien Bien Phu mais je n’oublie pas la responsabilité des généraux qui ont conduit au massacre de mes frères d’armes parachutistes. Ces généraux ont pris une retraite paisible sans payer les erreurs stratégiques du choix de cette cuvette indéfendable. Ils auraient du terminer leur vie en prison pour l’exemple. C’est une tâche noire pour tous les officiers généraux mais, à l’école de guerre, on leur trouve encore des excuses. C’est le beau corporatisme poussé à l’extrême, pauvre France.

    • Paul Bismuth dit :

      @ Werf
      Huit ans de guerre pour en revenir aux accords signés avec Ho chi minh, que certains ont délibérément ignoré. Triste période pour les volontaires qui n’ont pas démérités.
      https://youtu.be/YXt2eFrU7AU

    • Hostens dit :

      c’était la Chine qui a organisé cette bataille que l’armée française a hissé le drapeau blanc devant un général chinois.
      https://www.history.com/topics/france/battle-of-dien-bien-phu

      • Expresso dit :

        je remonte pas trop loin histoire, seulement après 45, perdu lourdement en Algérie, quand l’armée chinoise repousse les soldats occidentaux depuis la frontière sino coréenne jusqu’au 38 parallèle, ils était complètement écrasés à c^té des soldats USA, en Afghanistan comme au Sahel, tout est perdu, sauf ils ont beaucoup massacré les civils.
        http://www.dailymotion.com/video/xabtil_2004-l-armee-francaise-tue-des-civi_news

      • Vinz dit :

        Troll noiche bien connu et recensé tel. Perso j’ai beaucoup aimé les Derniers jours de Pékin, de Pierre Loti.

      • Expresso dit :

        Eh, Pierre Lamerde, tes compatriotes ont déjà t’enmerdé que tu connais rien en Asie, en 79 était une frappe pour que les viets arrêtent d’annexer le Cambodge et Laos, mission est finie, on s’en va. 5 ans après, une bataille de mer, un navire de guerre chinois a coulé 4 de viet en même temps. Voilà.

    • Auguste dit :

      Il en est de même dans toutes les guerres.Et on ne peut pas les aligner contre un mur ou mettre leur gueule en première ligne,comme certains l’auraient mérité,cela jetterais un doute sur toute la hiérarchie.Et le soldat a besoin au minimum de confiance.

    • tschok dit :

      Ah non Werf, le principe fondateur de l’armée, c’est d’accepter d’être dirigé par des cons.

      C’est la même chose que la démocratie, sauf qu’on vote pour ça. Alors qu’à l’armée on vous demande pas votre avis: faut faire avec les gens qui vous commandent.

      C’est la même chose que la religion: vous pouvez tomber sur un curé sympa à confesse, Don Camillo, par exemple, ou sur un obsédé sexuel.

      Ou le casino, parce qu’il y a une part d’aléa.

      Mais maintenant les gens deviennent gilet jaune, plaintifs, geignards, victimaires. Vieux, cons, chiants et réacs. Ils veulent gagner sur tous les tableaux. Assurés sociaux. Client roi. Con-suméristes.

      Nan, nan Werf, ça marche pas comme ça.

      Vous ne pouvez pas pousser votre petit cri victimaire à la fin de la bataille pour conspuer les généraux qui vous ont conduit au massacre. Pas si vous êtes un professionnel. Un conscrit oui, il a le droit. Mais un engagé, non.

      Soit vous étiez un conscrit, on vous a mis la baïonnette au creux des reins, avec les brigades mobiles de gendarmes dans votre dos pour vous empêcher de déserter, et, effectivement, en cas de massacre, vous avez le droit de gueuler. C’est votre droit de citoyen.

      Soit vous êtes un engagé, donc un militaire, et vous êtes censé savoir ce que c’est que l’armée et la guerre. Et dans ce cas vous fermez votre gueule quoiqu’il arrive. Vous avez accepté les risques de la guerre et son risque fondamental: la possibilité d’être commandé par des abrutis qui vous envoient au massacre. C’est arrivé plein de fois. C’est pour ça qu’il y a des écoles de guerre: pour former des gens compétents, parce qu’on s’est rendu compte que la guerre attirait les abrutis.

      Sinon, c’est pas la peine de signer. Tout le monde le sait, normalement.

      Enfin, je me pose des questions, finalement. En vous lisant, je me rends compte que les choses ne sont pas si claires que ça.

      C’est vrai que ça dépend aussi de la façon dont on vous a vendu le truc.

      • Castel dit :

        Des cons, il y en a dans tous les corps de métiers, et, bien sûr l’armée ne fait pas exception !!

        • Edouard dit :

          Sauf qu’à l’armée, une majorité de chef a été formée à cheffé, ce qui n’est pas le cas dans le reste des corporations de métier. J’en conclu donc que dans l’armée la proportion de mauvais chef doit logiquement être moindre qu’ailleurs.
          Sinon pour en revenir aux cons, par définition, « on est toujours le con de quelqu’un ».

    • Castel dit :

      C’est sûr que si le général Leclerc n’était pas mort prématurément dans un accident d’avion, les choses se seraient sans doute déroulées différemment , mais n’accablons tout de même pas trop les généraux de l’époque ; tout le monde ne pouvait avoir le génie politique et militaire de Philippe de Hautecloque !!

    • Xaintrailles dit :

      Le problème c’est que Giap commandait à Na San et qu’il en avait retenu la sévère leçon ; d’accord avec vous pour dire que la mission de Navarre n’était plus de gagner la guerre ( c’est un « métro » qu’on envoie dans un pays qu’il ne connaît pas ) et les chefs n’étaient pas les mêmes non plus, Salan était à l’opposé un grand connaisseur de l’Indochine, et Gilles nettement plus brillant que son homologue de DBP.

    • Xaintrailles dit :

      Et l’histoire des bicyclettes c’est de la légende, ils avaient aussi de vrais camions et en bon nombre…

    • Xaintrailles dit :

      Le choix des chefs, notamment le commandement en Indochine, incombait au politique et à lui seul…D’excellents chefs il y en avait, mais ils n’ont pas été pris !
      Les deux incriminés ont fini en profil bas, carrière terminée, même si vous auriez préféré un jugement et des sanctions. Il y avait trop de dépendance du bon vouloir de l’aide américaine !
      Je ne trouve pas spécialement « humain » de parler dans un roman de ceux qui ont sauté pour l’honneur, dans les derniers largages. J’en ai connu un, qui racontait simplement qu’il avait sauté imbibé, et était arrivé… cassé.

      • Castel dit :

        @ Xaintrailles
        De toutes façons,il faut être clair, cette guerre nous ne pouvions pas la gagner à terme, à cause de la proximité immédiate de la Chine.
        Ou alors, il aurait fallu que les Américains s’engagent dès le départ à nos côté, ce qu’ils n’ont pas voulu faire pour ne pas donner l’impression de soutenir le colonialisme…..
        Leclerc l’avait bien compris, et il semblait prêt à s’engager à renoncer progressivement à notre colonie, à condition que les intérêts de notre pays ne soient pas oubliés, si ceux-ci nous avaient aidé à mettre en place les structures d’un futur état démocratique Vietnamien avec lequel nous aurions pu commencer à négocier, à condition que les Américains nous aide à vaincre le Viet-minh.
        Mais voila, certains gros coloniaux voulaient conserver toutes leurs prérogatives, notamment dans les plantations d’hévéa, et voyaient donc d’un mauvais œil la position de Leclerc, et, pour qui l’accident d’avion de celui-ci , soit dit en passant est arrivé au bon moment !!

        • Xaintrailles dit :

          Je n’aime pas trop penser à ce que voulait faire Leclerc, car cela m’oblige à penser à l’amiral « Tient lieu d’argenterie « …
          Là on parle juste de DBP.

      • Vinz dit :

         » J’en ai connu un, qui racontait simplement qu’il avait sauté imbibé »
        .
        Bah ça s’appelle le panache, simplement donc.
        .
        (Pas confondre avec le panaché, évidémment – j’anticipe).

        • Xaintrailles dit :

          Pour moi, il n’y a pas de panache à se retrouver avec une bi- malléolaire, à être blessé ( poids pour les autres ) avant même d’avoir combattu ! L’intéressé ne le prétendait pas non plus…

    • revnonausujai dit :

      le renseignement avait correctement annoncé les intentions, effectifs et moyens (canons) vietminh à DBP; Navarre, lui même issu du rens n’avait pas de préjugé défavorable contre les services; en revanche, la bataille a été acceptée sur deux assurances qui se sont révélées erronées: le flux logistique sera garanti vers DBP, les routes d’approvisionnement viet seront coupées; on a vu ce qu’il en a été.
      Il est vrai que de gouvernement démissionnaire en gouvernement renversé, les politiques n’ont pas donné d’objectif clair au généchef, qui a improvisé une vague défense du Laos et le maintien du statu quo en 1954 en attendant des renforcements pour 1955. Avant le 13 mars , pas un des nombreux responsables ou autorités qui ont inspecté DBP n’a émis de réserve sur la mission ou les dispositions prises; après le 13 mars, plus question
      d’évacuer la position.
      je recommande le bouquin de J.Pouget, qui a connu l’affaire dans un premier temps à l’EM de Navarre puis comme comme cdt de cie au 1° RCP parachuté sur la cuvette.

    • LEONARD dit :

      Les services français ont donné le jour et l’heure de l’attaque.
      Les Français avaient percé les codes de l’ennemi et ont donc la mise en place de l’encerclement, la remontée des divisions d’élite, le nombre des troupes, l’arrivée d’une capacité de DCA massive avec les canons de 37 mm, la disposition et le dessin précis des batteries d’artillerie et même le nombre d’obus disponibles et les cadences de tir théoriques de l’ennemi.
      Navarre n’en a pas tenu compte puisqu’il »espérait la bataille »

      Mais après la bataille, la guerre s’est transformée en crime de guerre. Le vietminh captura 5 500 valides et 4 500 blessés.
      A la signature des accords, quelques mois plus tard, il en restitua 3 900 sur 10 000 ! Les autres étaient morts d’épuisement dans la marche de la mort vers les camps, puis de privations et de mauvais traitements, avec la complicité active du Parti Communiste Français, à l’image du traître BOUDAREL,

      -À l’époque, le vrai patriotisme et le courage consistaient à prendre position contre le colonialisme. Le Parti communiste français est fier de ne pas avoir échoué à cet égard. La voie politique de Mr Boudarel est loin de la nôtre, mais son refus de la guerre d’Indochine a été inspiré par un tel courage – Yves Moreau, “L‟Indochine de grand-papa,” L‟Humanité, 18 March 1991.

      -Yves Moreau n’a jamais failli à son engagement politique de jeunesse. Il y a quelques jours encore, il demandait à régler ses cotisations au PCF. Il a été accompagné jusqu’à ses derniers moments par sa compagne Gerda Lorenzi, sa famille, et notre camarade Jean George-. – L’Humanité, à sa mort, le 3 Mars 2014-

      Lire
      Bernard Fall, Dien Bien Phu, Un coin d’enfer.
      Pierre Rocolle, ¨Pourquoi Dien Bien Phu ?
      Henri Jacquin, Guerre secrète en Indochine
      pour mieux comprendre.

  4. Plusdepognon dit :

    La décolonisation concentre tous les maux dont le pouvoir est capable : des banquiers rapaces, des politiques aux abonnés absents, des militaires laissés à eux-mêmes, des alliances qui remettent du bois dans le brasier, des trahisons et des coups bas, des populations au centre de l’enjeu…
    https://www.diploweb.com/Dien-Bien-Phu-faute-strategique-ou.html

    Il y avait eu le désastre de Cao Bang, puis l’incroyable stabilisation obtenue par le maréchal De Lattre.
    https://youtu.be/jxadfRbYx50

    Les guerres du passé sont devenues des « opérations », les communicants se déchaînent sur tous les médias, mais l’analyse initiale du politique laisse toujours autant à désirer avant d’engager les militaires.
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2013/11/larmee-petrifiee-face-son-passe.html

  5. Thaurac dit :

    Au vu des critiques, je vais le lire, vje ous laisserez ( une fois fini) mon sentiment (qui vaut ce qu’il vaut…)

  6. Vinz dit :

    « Il nous parle avec justesse, du sens du devoir et de la volonté de servir quelque chose qui transcende les hommes! »
    .
    La République ayant bien pris soin de tuer toute transcendance (ses différents ersatz ayant eu au final des effets limités), je me demande ce qu’on est en droit d’attendre de ses citoyens du coup. Ptêt l’iPhone 12 vas nous transcender encore pour qqs mois.

    • tschok dit :

      Vous savez la transcendance, si vous attendez que la république vous la livre sur votre palier, vous pouvez toujours l’attendre.

      L’article premier de la constitution dispose que la France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale.

      Corrigez-moi si je me trompe, Vinz, mais je n’ai pas lu le mot « transcendance ».

      C’est comme l’auberge espagnole: on y bouffe ce qu’on y apporte. Si vous n’avez pas la transcendance, ce n’est pas la république qui va vous la fournir. Commandez-la sur Amazon, votre transcendance, et faites pas chier la république.

      • Vinz dit :

        C’est bien ce que je dis donc. Si c’est pour paraphraser en beaucoup moins bien dans vos boursoufflures névrotiques et colitiques, abstenez vous.

        • tschok dit :

          Ah non, vous vous dites: « La République ayant bien pris soin de tuer toute transcendance, etc »

          (proposition que je trouve assez « boursoufflée » pour tout vous dire)

          Moi je dis: la république ne s’occupe pas de transcendance. C’est aux gens de voir.

          On ne dit pas du tout la même chose.

          • Vinz dit :

            Je le dis en effet, ce que chacun peut vérifier dans ses livres d’histoire, et que vous vous empressez de confirmer en citant l’art1 pour conclure, le plus naturellement du monde et sans vous forcer, sur désse Amazon – qui reste incontestablement la seule transcendance possible.

  7. Xaintrailles dit :

    Le premier roman d’Arnaud de La Grange avait pour titre « Vents noirs » et dans le deuxième, deux fois primé donc, l’indicatif du lieutenant qui s’exprime à la première personne est « vent noir », a eu un accident grave et préparé Saint-Cyr tout comme l’auteur… donc ambiance très littéraire ! Pas pour moi donc, qui m’interroge toujours sur la légitimité à rédiger une thèse sur la guerre d’Algérie ou écrire un roman sur DBP quand on est né après 1962… voire pour certains doctorants actuels après 1992 ! *
    Arnaud de La Grange a beau être historien de formation, je préfère lire un témoignage authentique, par exemple les carnets annotés du lieutenant-colonel de Sairigné…
    Pour moi le choix parmi ces livres, sera celui du général Degoulange sur les écoutes durant la première guerre mondiale. La 4° de couverture ou présentation-éditeur est assez austère, peu attrayante, mais je sais pour l’avoir entendu le présenter oralement, que l’auteur y retrace l’histoire de sa spécialité au cours de ce conflit avec passion et brio.
    * Je pense que cela n’est pas légitime, tant que demeurent en vie des témoins de ces faits.

  8. Raymond75 dit :

    Je suis passé à Dien Bien Phu il y a une douzaine d’années (et c’était encore difficilement accessible, mais une route nationale moderne était en construction). Au cœur de cette cuvette il y a aujourd’hui une ville très moderne et très belle, et au milieu de cette ville les fameuses collines aux noms féminins (Gabrielle, Éliane), anciens PC français, reliques sacrées pour le Vietnam.

    Imaginez une cuvette de 20 ou 30 km de long sur 10 ou 15 de large, entourées de montagnes recouvertes de forêt vierge. A l’époque de la boue partout, un aérodrome de campagne, des tranchées … et un personnel civil vietnamien qui va et vient en toute liberté, et certainement très observateur.

    Pendant des semaines, le Vietminh a acheminé des armes, y compris des armes lourdes, par camions d’abord, puis ‘à la main’ dans ces montagnes, a construit des fortins, et a observé à la jumelle tout ce qui se passait dans le camp retranché français … en bas.

    Jamais il n’y a eu de patrouilles de reconnaissance dans cette montagne, ou si peu que le Vietminh pouvait se camoufler en toute discrétion. Puis un jour l’attaque, décisive, pendant la saison des pluies lorsque le terrain était impraticable ! Les Français ont fait preuve d’un orgueil et d’un mépris absolu a l’égard de ces petits soldats jaunes en tongs ; cela leur a coûté cher.

    Dans cette ville, les habitants, y compris les jeunes, sont très sympathiques et amicaux. Il regarde vers l’avenir et pas dans les rétroviseurs de l’histoire. L’histoire contemporaine du Vietnam fut dramatique, mais ils ont la fierté d’avoir gagné contre les Français et contre les Américains (à Hanoï et à Hué il y a des trophées de guerre US, seul pays au monde à en posséder). Ce passé leur donne confiance en l’avenir.

    • Plusdepognon dit :

      La bataille elle-même pose certaines questions :
      https://youtu.be/TOpl_gnIoBA

      Il y avait eu l’affaire des généraux qui avait été un pavé dans la mare ou plutôt le marigot :
      https://youtu.be/smrwM8UJ1G0

      Mais ce qui est laissé de côté, pieusement, donne une image moins romantique de cette guerre où nos anciens ont laissé des plumes.

      Le trafic des piastres :
      https://youtu.be/u5vEcaT0BAk

      Et celui de l’opium :
      https://youtu.be/iFNastakXtc

      Pour une fois qu’on avait de l’avance sur les USA dans un business :
      https://youtu.be/ljsYxOzRSEE

      Quand on voit les chiffres des pertes et des blessés dans ces combats, ça incite à l’humilité.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « des trophées de guerre US, seul pays au monde à en posséder). Ce passé leur donne confiance en l’avenir. » Il me semble que les Serbes en détiennent également. Des débris d’un F16 du « Triple Nickel d’Aviano ainsi qu’un F117 qui avait défrayé la chronique à l’époque car ayant mis fin au mythe de l’avion furtif.

  9. Bangkapi dit :

    Ha ! oui quand même !

  10. Thaurac dit :

    tu y es passé en tant qu’Inspecteur envoyé par le parti , au sujet des écoles politiques qui perdaient de plus en plus de membres?

    • tschok dit :

      je crois qu’il y est passé pendant que vous étiez en Cisjordanie en train de faire la réception des colonies israéliennes pour le compte du Lijkoud.

      Ou vous étiez à Singapour en train de faire l’apologie du régime?

      Je sais plus.

  11. Raymond75 dit :

    Les Américains ont gagné au Vietnam ??? Je me souviens de ces reportages où on les voit évacuer l’ambassade de Saïgon en hélicoptère.

    A Saïgon (Ho Chi Min ville aujourd’hui, certainement un nom US), il y a un peu partout des anciens matériels US immatriculés en civil : des jepp (avec toutes les inscriptions d’origine), des camions, et j’ai même vu un porte char ‘réquisitionné’ par un garagiste avec inscrit dessus (en anglais) ‘don de l’armée américaine’ …

    A Hué il y a tout un alignement de chars US et de canons, trophées de guerre, et à Hanoï il y a un avion de l’US Air Force et un B52 encore enfoncé dans le lac où il s’est écrasé.

    Et lorsque vous atterrissez à Saïgon, vous passez devant des alvéoles en béton où sont stockés les débris d’hélicoptères US.

    Belle victoire : ruines (dont des régions entières réduites à l’état de désert au milieu de la jungle par l’agent orange), destructions, massacres, corruption généralisée et drogue, y compris et surtout chez les soldats US.

    Avant cette guerre, les jeunes européens rêvaient de l’Amérique ; après cette guerre, et après le mouvement pour les droits civils, plus personne ne rêve de ce pays. Les USA sont bâtis sur le génocide des Indiens, sur la violence, toutes les violences : militaire, policière, civils fous des armes, sociale, économique.

    Depuis le Vietnam, comme vous ne comprenez jamais rien, vous avez perdu en Somalie, dans le MOyen Orient, en Afghanistan. Conquête d’abord, puis enlisement, puis défaite et négociation pour partir sans que l’on vous tire dessus, en Afghanistan comme au Vietnam.

    Mais je vous accorde une grande victoire, la seule depuis 1945 : la glorieuse conquête des îles Grenade !!!

    800 milliards de $ de budget militaire annuel, mais 45 % de votre population ne peut pas se soigner correctement : vous êtes un peuple stupide.

    • Frédéric dit :

      Commentaire vraiment absurde et très loin de la réalité. Tu devrais révisé ton histoire mondiale au lieu de faire de l’hetnocentrisme. Noriega, Mohamed Farrah Aidid, Milosevic, Saddam Hussein, Ben Laden, Kadhafi, quel ont étaient leurs sorts ?

  12. raca dit :

    Oui nous avons pris une claque ( voir le commentaire de werf ) et l’Amérique a perdu la guerre au Vietnam: ne récrivez l’histoire svp.

    • Lacatapulte dit :

      Réécrire l’histoire, c’est la spécialité des Américains. Il suffit de voir les scénaristes hollywoodiens quand ils s’emparent de sujets historique.

      • Lacatapulte dit :

        L’histoire (sans majuscule) serait américaine depuis 1776 ? Intéressant comme vision du monde. Donc vous balayez d’un revers de manche la révolution française de 1789, Napoléon Bonaparte, la reine Victoria, Verdun, la révolution rouge de 1917 ou encore la conquête spatiale soviétique ?
        Oui pas de doute je suis un islamo-gauchiste. Mais alors vous, qu’êtes vous ? Un troll ?

      • Lacatapulte dit :

        Les Américains auraient combattu à Verdun selon vous ? Intéressant, vous pouvez nous en dire plus ?

  13. Parabellum dit :

    Et dire qu il aura fallu qu un seul vieux légionnaire construise à ses frais un petit monument à la mémoire des soldats tombés la bas…bigeard avait été l embrasser…j espère y aller avant que cette mémoire cruelle ne s efface..beau roman…vive les passions tristes..

    • Raymond75 dit :

      Ce monument est bien entretenu, sur un terrain concédé à la Légion. Il n’y a aucune marque vengeresse ou injurieuse.

      Les troupes française étaient constituées pour une très grande partie de soldats coloniaux (Afrique du Nord et Indochine), et aussi de la légion. Dans ce régiment, une très grande partie était constituée de prisonniers de guerre allemands, à qui l’on avait transmis ce message : « soit vous serez jugés et condamnés en tant que nazis, soit vous vous engagez dans la légion et serez libérés à la fin de votre contrat » …

      • Bangkapi dit :

        Le monument de Rolf Rodel a été payé par lui même et construit de sa propre initiative.
        Il a bien enfumé les autorités locales et le monument construit, ces dernières ont eu des problèmes avec les grands chefs d’ Hanoï.
        Effectivement le temps est passé, les griefs se sont appaisés et maintenant c’est l’ambassade de France au Vietnam qui a la charge de l’entretien et du gardiennage de ce lieu.
        Lors de mon dernier passage à DBP j’ai pu constater que les jeunes n’ont plus de sentiments anti-français. Il n’y a guère que dans la propagande officiele que l’on parle des  » impéralistes et colonialistes « .
        J’ai même assité à une cérémonie sur Béatrice ( tenu par la 13ème DBLE ) ou des membres d’une minorité ethnique faisaient des offrandes à la mémoire de tous les combattant. Et c’était un 7 mai.

        Pour ce qui est de vos dires sur les  » nazis et prisonniers allemands  » lisez l’ Ennemi Utile de Pierre Thoumelin et vous verez que c’est en grande partie du baratin du PCF.

        • Xaintrailles dit :

          @Bangkapi
          Je crois que vous êtes un ancien légionnaire, et je vous remercie pour votre suggestion de lecture sur les allemands de la légion.
          Ce qui est amusant c’est que vous la faites à un contributeur qui a justement appris l’histoire de la légion dans les manuels du PCF !
          Cordialement

      • vieux margi dit :

        ,, n oubliez pas les cavaliers du 1 er régiment de chasseurs à cheval avec leurs vieux chars US,qui porte fièrement dans les plis de son étendard. Dien bien phu…
        Par St Georges merde alors….
        Ils étaient tous des héros paras cavalo légionnaires supplétifs…
        N oublions jamais…

    • Edouard dit :

      Pour être allé au Vietnam il y a une dizaine d’années, sac au dos et sortant des circuits touristiques, je peux vous dire que nous, français, gardons un très très grand capital de sympathie.
      Y’a même un vieux qui m’a parlé de Bigeard… j’étais plus que sceptique d’ailleurs. J’en revenais pas.
      Le relation entre la France et la Vietnam garde une certaine dose de mystère… une espèce d’alchimie inexplicable.

  14. Daniel BESSON dit :

    Cit : [(à Hanoï et à Hué il y a des trophées de guerre US, seul pays au monde à en posséder). Ce passé leur donne confiance en l’avenir ]

    NON ! Des débris de l’ U2 exposés en Russie , des débris de F117 exposés au musée du Kalemegdan à Belgrade ( Mes amitiés au gardien avec lequel j’ai descendu non pas un zinc mais 4 verres de Slivovitz à la santé de Mladic , de Milosevic , de Karadzic et de  » Ceca  » ) J’ai profité sans aucune honte de notre amitié naissante pour toucher – avec des gants – la structure .
    Il y a aussi un poste E/R à compression de données récupéré sur un terroriste de l’ UCK .
    Il semble que des débris de l’ U2 soient exposés au mémorial de Caen
    https://www.memorial-caen.fr/sites/memorial_caen/files/styles/img_sous-rubrique/public/crise-cuba2_1.jpg?itok=T3k2o1dw

    La Russie a aussi capturé du matériel aux couleurs US en Géorgie dont un Humwee
    .

    • tschok dit :

      Ben dites donc Daniel, quand vous trinquez, c’est à la santé des salauds.

      Visiblement, le slivovitz (je ne sais pas ce que c’est) est un breuvage persuasif: quatre verres suffisent à vous convertir au crime contre l’humanité. Je le note.

      Le slivovitz est-il une substance qu’il fait inscrire sur la liste des produits stupéfiants?

      Au moins, c’était bon?

    • Raymond75 dit :

      Oui, mais aucun de ces pays n’a été vainqueur d’une guerre contre les USA !!!

    • Edouard dit :

      Je pense que certains Talibans d’Afghanistan doivent avoir quelques reliques aussi. Sans compter l’Iran lors d’une opération qui a tourné totalement au fiasco.

  15. Daniel BESSON dit :

    Quatre films excellents sur ce conflit
    –  » The quiet american  » ( 1955 )
    – « Patrouille sans espoir  »
    – « Le fort du fou »
    – « Charlie-Bravo « 

    • Auguste dit :

      « Patrouille de choc ».La censure n’a pas voulu de « Patrouille sans espoir »:trop pessimiste.
      « La 317ème section » pour moi.

  16. Auguste dit :

    « Les Américains ont gagné le Vietnam »: tiens donc?
    Allez donc vous les laver al pompe.

  17. tschok dit :

    Justin, je ne voudrais pas vous les briser doux, mais pour ma part, je vis sur une planète où les Ricains ont perdu la guerre du Vietnam. Cela dit, je regarde Watchmen, comme vous, je suppose. Mais je ne considère pas cette série comme une source d’informations historiques. Je ne suis pas un être zemmourien. Ou obertonien. Ou camusien.

    C’est une fiction. Y a un grand bonhomme en bleu, tout nu, avec des supers pouvoirs, mais c’est pas la vie réelle. On vous l’a dit ou pas?

    En revanche, du côté des idées, c’est créatif. Ca oui, c’est vrai.

    Cela dit, en 1954, je ne pense pas que l’islamo gauchsime était la hantise de nos généraux en Indochine. Je crois que ce n’est pas une bonne idée de vouloir présenter les choses comme ça. C’est un peu anachronique et géographiquement décalé.

    Mais je reste réceptif (sur un plan fictionnel). Si vous avez d’autres idées dans votre besace, je suis preneur.

  18. Pascal (l'autre) dit :

    « Les Américains ont gagné le Vietnam parce qu’ils n’ont pas eu peur de frapper fort. les communistes sont les pires criminels du 20e siècle, personne n’a été aussi atroces qu’eux. » Ah bon les américains ont gagné au Viet Nam ! C’est nouveau ça! Pourtant qui est reparti la queue entre les jambes en 1973? La vision des hélicos « Huey sur le toit de l’ambassade U.S. à Saïgon pris d’assaut par la foule des Sud Vietnamiens en train de fuir! Vous avez une conception de la victoire asez particulière.
    « ils n’ont pas eu peur de frapper fort.  » Les U.S. avaient une puissance de feu phénoménale (opération « Roller Thunder », Linebacker1 & 2, le siège de Khe Sanh, etc) mais in fine pour quel résultat! Lisez donc l’ouvrage du Colonel Jack Broughton « les crêtes de la mort » et vous comprendrez pourquoi les States ont perdu au Vietnam!

    « personne n’a été aussi atroces qu’eux. » Les communistes ont été d’ignobles salopards OK! mais le national socialisme à preuve du contraire n’a pas été une œuvre de bienfaisance! Je ne vais pas faire une graduation dans l’horreur mais ce sont quand même les nazis qui sont en haut de l’échelle!
    L’islamo gauchisme n’existe pas ayant déjà mentionné dans un précédent post que les gauchistes sont souvent au nom de l’humanisme, des droits de l’homme (bizarre ceux qui parlent des droits ne parlent jamais des devoirs!) les idiots utiles de l’islamisme! Mais apparemment vous ne faites que répéter une leçon bien apprise!

    • v_atekor dit :

      ‘faut vraiment y aller mollo sur la coke…

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Mais les français ne retiennent que les nazis parce qu’ils ont aussi tué des juifs et des pédés. Les communistes ont créé l’Islam politique pour tuer notre Amérique blanche. » Pour un système politique dont un des fondateurs Karl Marx a déclaré que les religions sont l’opium du peuple les ccuser d’avoir créer l’Islam politique est franchement croquignolesque! Quel pays s’est acoquiné avec l’Arabie Saoudite, quel pays a aidé militairement les talibans pour emmerder l’Union soviétique, allez j’attends votre réponse

      « qu’ils ont aussi tué des juifs et des pédés. » Commentaire tout à fait éclairant sur votre « sensibilité »! Il étonnant que vous n’avez pas cité les « chicanos, » les « nègres », les « niakoués » Vous vous revendiquez américain (gros doutes). L’ Amérique est un grand pays, la plus vieille démocratie au monde avec un grand peuple. J’espère que les habitants de ce grand pays n’aient pas la même mentalité que vous! Si tel est cas les U.S.A. sont tombés bien bas!

    • Lacatapulte dit :

      Et sinon votre dernier scanner du cerveau il remonte à quand mon vieux ?

  19. Castel dit :

    même un troll comme vous devrait avoir un minimum de connaissances historiques !!

    • Auguste dit :

      On lui dit que les US n’ont pas gagné une seule guerre depuis 45,(à part la « grande guerre » des Grenadines) ou on le laisse mijoter encore un peu.?

    • J. Laminier dit :

      C’est un ancien combattant en en Afrique, participé beaucoup de masscres, il connaît pas bien Indochine.

  20. Auguste dit :

    Depuis tout gamin je ne pouvait le piffer.Et c’est au moment des « bérets verts »,interviewé par les étudiants que j’ai découvert qu’il avait de l’humour et de l’autodérision.Loin de ce qu’on voit de lui au ciné.Il n’a pas refusé de s’engager,on l’a refusé plusieurs fois, parce que père de 4 gosses.

  21. Lacatapulte dit :

    Dans votre dimension parallèle peut-être que les Américains ont gagné au Vietnam. Dans la nôtre ils ont perdu la guerre, y laissant une bonne partie de leur jeunesse qui aujourd’hui a atteint l’âge de la retraite avec des troubles physiques et psychiques qui en découlent.
    Après votre tirade sur le communisme qui serait le pire crime du siècle passé c’est navrant de bêtise crasse car vous créez ainsi une échelle dans l’horreur. Et sur la vôtre donc le nazisme est moins pire que le communisme. Donc oui désolé mais vous avez tout d’un crétin et rien d’un type un tantinet intelligent. Je pourrais rire de votre commentaire, mais il me donne plutôt envie de vomir.

  22. Lacatapulte dit :

    J’avais adoré « les vents noirs », je pense que je vais foncer à la FNAC m’acheter ce bouquin. Ça tombe bien je n’avais plus rien à lire depuis quelques jours. Merci pour cet article.

  23. Vinz dit :

    Doit bien exister un univers parallèle où les US ont gagné une guerre ; pourquoi pas au Viet-nam. La science donc l’affirme.

  24. Edouard dit :

    Ne lui enlevez pas ses doux rêves. Parce que demain il va nous raconter que les américains ont gagnés en Afgha aussi.
    Pour ce qui est des communistes « pire criminel », j’ai oui dire que indiens d’Amérique adoraient la façon dont ils ont été traités. si si, je vous assure.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le génocide des indiens c’est un invention des communistes et des pédales pour empêcher l’assenssion de l’Amérique blanche. » Avec vos commentaires l’Amérique elle s’écroule! Votre connerie crasse, ôtez moi d’un doute, vous avez un don, vous vous forcez ou c’est congénital? Si c’est le dernier choix vous devriez avoir une sérieuse discussion avec vos parents parce que avec moins de dix commentaires vous êtes en tête du classement « troll 2019 » (quoique vous traiter de troll est vache pour eux! les autres nous font rire même les Chinois, c’est dire!)

    • Lacatapulte dit :

      Je ne comprends pas votre haine des cyclistes. Pourquoi toujours vous en prendre aux « pédales ». Vous avez eu un accident avec un Vélib ou quoi?

  25. Oeuf Corse dit :

    J’ai très bien connu un vieil homme qui a été membre des commandos mixtes aéroportés. Il faisait parti de ces jeunes sous-officiers qui organisaient la contre guérilla avec les ethnies minoritaires, principalement des chrétiens.

    Je l’ai connu trop jeune pour qu’il me parle de cette époque, il n’aimait pas beaucoup le faire d’ailleurs.
    Il a combattu avec ces autochtones qui furent abandonnés à leurs sorts, à sa grande souffrance.
    On a peine à imaginer aujourd’hui quelle fut l’aventure de ces soldats Français, qui harcelaient l’ennemi de nuit, le sommeil manquait des semaines durant, ils devaient aussi « gérer » le « question » de l’opium.
    Il fut gravement blessé au visage au détour d’une mine, il rentra blessé en Métropole, prenant le trajet du retour que son frère, tombé au combat quelques mois plus tôt, prit aussi.

    Cette aventure ce fut aussi celle du génie militaire français, malheureusement pas assez partagé et reconnu en haut lieu. Les mois de convalescence furent douloureux. L’accueil au pays fut glacial, rouge!
    Il ira en Algérie, au Mali pour finir en Pologne et plus avant, toujours au service de son pays et du renseignement.

    Je pense souvent à lui. Il pensait souvent à ses frères d’arme.

  26. Rénier dit :

    Mon grand père est un des derniers survivants de cette bataille, après s’être pris des éclats d’obus dans la tête et avoir pu monter dans le dernier avion en partance. Tous ces amis sont morts là bas.
    Après il a fait l’Algérie, il était français engagé dans la légion étrangère, sous off officiellement.