CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La sécurité du Groenland est désormais la première priorité du renseignement militaire danois

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

22 contributions

  1. Czar dit :

    « le royaume de Danemark  »

    c’est quand tu vois que le taulier n’écrit pas « royaume DU Danemark » comme tous les ploucs incultes que tu sais qu’Opex, c’est pas de la daube.

  2. Edgar dit :

    Ah! le Danois se réveille (tard…). Un poil plus tôt qu’en 1940.

  3. Nos amis pro russe et leur échos de St Petersbourg vont encore nous dire que c’est un pays de plus, qui est complètement parano et que c’est une vue de l’esprit cette inquiétude !

    • Solsctice dit :

      Ben disons que c’est un peu prématuré.
      D’abord les Russes vont conquérir les pays baltes puis la Pologne, ensuite Berlin en même temps qu’Islamabad et New Delhi. Après c’est Paris , Lisbonne et Pekin, puis le Japon et l’Australie ET après, le Groenland pour pouvoir attaquer le Canada- face ouest et finir par les USA.

      Mais ça prendre 4 ou 5 ans quand même…

    • Auguste dit :

      La Russie « pourrait »…..faut d’urgence acheter des F35.
      Mais…le F35 c’est bon contre les sous marins?: le F35 est bon pour tout,même en pâtisserie,pour faire du flan.
      PS: cher monsieur « souvenir d’A.C. »,le Trump, en ce moment, veut nous entrainer dans sa guerre contre la Chine et ne s’inquiète pas trop de la Russie,dont les services danois disent « qu’il est peu probable qu’elle prenne des initiatives présentant un risque élevé de conflit militaire ».Il ne s’inquiète pas,mais il ne perd pas le Nord:faut maintenir la flamme du péril russe pour fourguer du F35 et du Patriot.

    • John dit :

      Le problème des pro / anti c’est qu’ils sont extrêmes dans leur propos…
      Et ici, vous vous posez en opposition aux Russes.
      La réalité est bien souvent complexe, et ce genre de commentaire simpliste n’apporte que des conflits d’opinions qui ne s’écoutent pas et qui veulent s’affronter.

      La Russie, tout comme les autres grandes puissances ont une carte mondiale avec tous les points stratégiques, qu’ils soient géographiques, en termes de ressources, etc…
      Et le Groenland en fait clairement partie. Et il est relativement proche de la Russie. Donc oui, le renseignement russe s’y intéresse. Et la Russie par définition n’exclut pas de potentielle intervention pour raison x ou y.
      Et le Danemark de son côté se rend compte de l’intérêt pour le Groenland. Et maintenant il réorganise ses forces afin de parer à des changements possibles de la part de la Russie ou d’autres pays.
      Et la Russie est le seul pays de la région à ne pas être allié. Donc normal que si le Danemark se méfie, c’est d’un non-allié, ayant déjà annexé des régions d’ailleurs.

      Chacun joue son rôle. Et pour le moment, il n’y a pas eu de conflit direct entre la Russie et l’OTAN. Donc on peut aussi ne pas paniquer…

      • Auguste dit :

        On oublie souvent de dire qu’il y a des ponts entre Russie et OTAN,pour éviter des conflits directs,du moins que ça n’aille pas trop loin.On lui a même proposé d’entrer dans l’OTAN.Il y a le Conseil OTAN-Russie,avec ambassadeur russe à l’Otan (je crois?),il y a le traité Open Sky (pas de panique si vous voyez un avion russe au dessus de zones militaires:nous on fait le même chez eux)
        Faut en parler de temps en temps,même s’il y a quelques accrocs dans les contrats,sinon on pourrait croire qu’on est au bord d’un conflit.

  4. Plusdepognon dit :

    Nous parlions chiffons, il n’y a pas longtemps :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/12/02/l-armee-belge-va-renouveller-ses-equipements-individuels-20687.html

    Le Danemark pourrait se joindre à ce marché pour baisser les coûts.

  5. Bob dit :

    Le Danemark n’a pas les moyens humains et financiers de surveiller une aussi vaste zone que le Groenland. D’ailleurs, le peuple groenlandais a son mot à dire sur ce que leur pays veut ou pas.

    • TM dit :

      Amusante remarque.
      Si tout le monde – danois, russes, chinois, américains…- débarque au Groenland pour se mettre sur la gueule, je doute que l’avis des groenlandais pèse grand chose.
      D’ailleurs le pays est si vaste et si peu peuplé qu’il n’est même pas évident qu’ils se rendent compte de suite qu’ils ont été envahis…

      • Xaintrailles dit :

        Les Inuits ne furent pas consultés par le Danemark lors de l’installation de la base aérienne US de Thulé ( 1951 ). Il semble que ils ne trouvèrent comme principal, voire unique à l’époque, défenseur de leurs intérêts que le français Jean Malaurie, spécialiste reconnu de leur culture.
        Il est vrai que le déplacement de population fut réduit ( 197 personnes) à cause de la dispersion de leurs groupes humains et zones de vie, mais l’installation ne passa pas inaperçue !

      • Frédéric dit :

        Comme durant la Seconde guerre mondiale ou les allemands ont installés des stations météo 🙂

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Groenland_durant_la_Seconde_Guerre_mondiale

  6. Plusdepognon dit :

    Il y a une course aux richesses même dans les pays les plus écolos du monde :
    https://www.areion24.news/2019/12/04/ruee-miniere-dans-le-grand-nord-europeen/

  7. lxm dit :

    Il me semble que les USA considèrent le groenland comme un territoire américain car placé sur la plaque géologique continentale américaine, mais est-ce qu’ils ont un plan pour initier, déclencher son indépendance ou veulent-ils seulement l’acheter ?