CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La France et l’Allemagne ne partagent pas le même constat sur l’état de l’Otan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

120 contributions

  1. hoopy dit :

    Je pense que Macron a une analyse tout a fait correcte et sort du politiquement correct, ce qui en soit est une bonne chose. Sera-t-il suffisant, j’en doute vu l’état du reste de l’Europe… Mais bon, c’est une bonne chose que les choses soient dites. L’idée du partenariat avec les russes est aussi intéressante car je pense que les russes ont bien conscience qu’à terme, une Chine puissante est un danger pour eux, en particulier pour la Sibérie et l’extrême orient Russe.

    • Stoltenberg dit :

      Sur le plan diplomatique, les Allemands, avec leur approche rationnelle et mesurée, renforcent leur position car la France se limite constamment à adopter la posture du piauleur hypocrite. On est loin de ne pas disposer de moyens de pression sur la Turquie, c’est bien connu. E. « venez me chercher » Macron ne sait certainement pas ce qu’il est en train de dire.

      • Carin dit :

        @stoltemberg
        Parce que vous vous savez???
        Si vous savez, dites nous ce que « venez me chercher » Macron aurait dû dire, ou faire d’ailleurs… au point où vous en êtes… on prend tout.

  2. Ltikf dit :

    E.Macron n’avait pas 12 ans quand le mur a été rasé – autant dire que l’Otan ca ne lui dit pas grand chose… Et entre ceux qui tombent dans l’escarcelle économique de la Chine et la France qui – contre l’avis de ses partenaires – veut se rapprocher de la Russie (en consevant les sanctions tout en insultant l’Ukraine – fillières clandestines ?), autant dire que c’est surtout la cohésion de l’Europe qui est en danger… A force de faire du bla-bla disruptif dans tous les sens, j’ai de plus en plus l’impression que la communauté Internationale a maintenant compris le vide de ces discours !

  3. Durandal dit :

    C’est plus la présence ou non de Trump le problème.
    Quand il retire ses troupes sans prévenir ses alliés, Macron a le droit d’exprimer son mécontentement,
    et la question sur l’avenir de l’Otan devient légitime. Maintenant les choses rentreront dans l’ordre quand Trump quittera le pouvoir..
    Les USA son notre allié, Trump est un ennemi, c’est lui qui le dit… « The EU is one of the biggest foes of the U.S. »

  4. petitjean dit :

    Sortirons nous un jour de notre vassalisation ?
    L’Europe aura-t-elle un jour le courage de se dégager de la tutelle américaine ?
    Allons nous un jour virer les forces américaines qui stationnent en Europe ?
    « « L’OTAN est un faux-semblant. C’est une machine pour déguiser la mainmise de l’Amérique sur l’Europe. Grâce à l’OTAN, l’Europe est placée sous la dépendance des États-Unis sans en avoir l’air » déclarait le 13 février 1963 le général de Gaulle qui en connaissait un rayon sur nos meilleurs amis américains. » (…)
    https://www.les-crises.fr/latlantisme-une-passion-francaise-par-guillaume-berlat/
    « L’Otan a été créée après la Seconde Guerre mondiale pour résister à une éventuelle offensive communiste. Elle avait un rôle et un ennemi définis: l’URSS. Avec sa chute, l’Otan aurait dû disparaître aussi. Mais les Américains n’avaient aucun intérêt à voir disparaître une alliance qui légitimait son hégémonie sur les riches nations de l’Ouest européen » (….)
    http://www.fdesouche.com/959677-zemmour-lotan-gendarme-de-loccident-se-mele-affaires-monde-peine-de-plus-plus-a-legitimer-existence#
    « «L’OTAN est en perdition stratégique» : Berruyer décrypte le projet de Schengen militaire de l’UE »
    L’économiste estime que l’OTAN cherche à s’inventer un ennemi dans le seul but de justifier sa propre existence, et pour satisfaire aux exigences du complexe militaro-industriel. Selon lui, les craintes envers Moscou n’ont simplement pas de rationalité : «Comment imaginer que demain la Russie va attaquer, quoi, la Pologne, puis l’Allemagne, puis ils vont venir chez nous ? C’est extrêmement surprenant.»
    https://francais.rt.com/entretiens/49332-otan-est-perdition-strategique-berruyer-decrypte-projet-schengen-militaire-ue

  5. Lagaffe dit :

    Pendant ce temps, l’Union européenne lance une troisième vague de projets de défense et de sécurité au titre de la coopération structurée permanente (PESCO).
    Au final, la PESCO comprendra donc, avec les deux précédentes vagues, 47 projets de coopération européens.
    http://club.bruxelles2.eu/2019/09/la-troisieme-vague-de-projets-de-la-pesco-beaucoup-plus-high-tech-la-liste-complete-en-avant-premiere/

  6. Félix GARCIA dit :

    The Economist 1988 – Get Ready for a World Currency
    https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&tbm=isch&sa=1&ei=tDLFXc_aGv3ggwfqiKfQCg&q=the+economist+get+ready+for+a+world+currency&oq=the+economist+get+ready+for+a+world+currency&gs_l=img.3..0.57919.61751..62015…0.0..0.120.2341.25j5……0….1..gws-wiz-img…….0i30j0i24.dKvfKWcMAAY&ved=0ahUKEwjPhMeHpNrlAhV98OAKHWrECaoQ4dUDCAY&uact=5#imgrc=XYBZL0oDjmfByM:

    The Economist Group
    « Jusqu’en 2015, The Economist Group est une co-entreprise entre Pearson, via le Financial Times, et des actionnaires privés, dont la branche anglaise de la famille Rothschild. The Economist Group opère donc comme un organisme séparé et indépendant.  »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Economist_Group

    « Sorti de l’École nationale d’administration (ENA) en 2004, il devient inspecteur des finances. En 2007, il est nommé rapporteur adjoint de la commission pour la libération de la croissance française (« commission Attali »). L’année suivante, il rejoint la banque d’affaires Rothschild & Cie, dont il devient associé-gérant en 2010.  »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Macron

    Meet Wilbur Ross, who once bailed out Trump in Atlantic City and is now his pick for Commerce secretary
    « Ross, then an investment banker working for Rothschild Inc., helped bondholders negotiate with Trump, whose finances were unraveling. The final deal reduced Trump’s ownership stake in the Taj but left him in charge, and bondholders were unhappy when Ross presented the plan.

    “Why did we make a deal with him?” one asked, according to Rosenberg’s book.

    Ross insisted that Trump was worth saving.

    “The Trump name is still very much an asset,” he said. »
    https://www.latimes.com/politics/la-na-pol-wilbur-ross-commerce-20161208-story.html

    Alan Dershowitz on Jeffrey Epstein: « I was introduced to him by the lady Rothschild »
    Alan DERSHOWITZ en entrevue avec Laura INGRAHAM de Fox NEWS
    https://www.youtube.com/watch?v=of57iKZMobg

    VIDEO: Leaked ABC News Insider Recording EXPOSES #EpsteinCoverup « We had Clinton, We had Everything »
    https://www.youtube.com/watch?v=3lfwkTsJGYA

    « He is Chief Rabbi of Russia, recognised by President Vladimir Putin. It is a great honour to have the pleasure to help introduce Rabbi Lazar, our speaker, tonight. »

    Guest of Honour: The Honourable Mr. Nathaniel Rothschild
    « My only qualification for speaking tonight is that I am very good friends with Rabbi Lazar. I thank Elliot Shear for sponsoring this event and I thank my friend and business partner David Slager for sponsoring this centre and making it a reality. »

    Lecture: Chief Rabbi of Russia Rabbi Berel Lazar
    « Rabbi Lazar, Feb, 2008″
    My call to fame is actually being Mr. Rothschild’s friend and it is a pleasure to honour Mr. Rothschild and David Slager for what they have done here in Oxford for the Oxford University Chabad Society, with the opening of the Slager Chabad Centre, under the leadership of Rabbi Brackman. »
    https://www.oxfordchabad.org/templates/articlecco_cdo/aid/640796/jewish/Chief-Rabbi-of-Russia-Berel-Lazar.htm

    Chabad, Mossad and the KGB
    The true story of Chabad’s secret networks during the cold war in Mother Russia, and how these networks helped Judaism flourish after the wall came down.
    https://torah.com/learn/2019/01/15/chabad-mossad-and-the-kgb/

    From a China Traveler
    By David Rockefeller
    Aug. 10, 1973
    « The social experiment in China under. Chairman Mao’s leadership is one of the most important and successful in human history. How extensively China opens up and how the world interprets and reacts to the social innovations and life styles she has developed is certain to have a profound impact on the future of many nations. »
    https://www.nytimes.com/1973/08/10/archives/from-a-china-traveler.html

    China

    The Rockefeller Foundation (RF) had a significant history in China by the time it undertook its China Program, a rural reconstruction initiative that ran from 1935 to 1946. It had launched the China Medical Board (CMB) in 1914 and established the Peking Union Medical College (PUMC) in 1917. It supported a handful of mission colleges through the late 1920s, a legacy of the Rockefeller family’s Baptist commitments. By 1933, the RF had spent over $37 million in China, more than in any other foreign country, and most of it had been spent on the PUMC.
    https://rockfound.rockarch.org/fr/china

    Medicine in China

    The China Medical Board (CMB) was created in 1914 as one of the first operating divisions of the Rockefeller Foundation (RF). Provided with a $12 million endowment and separately incorporated as CMB, Inc. when the Foundation was reorganized in 1928, the Board’s aim was to modernize medical education and to improve the practice of medicine in China.
    https://rockfound.rockarch.org/fr/china-medical-board

    The Oil Prince’s Legacy: Rockefeller Philanthropy in China 1st Edition
    by Mary Bullock (Author)
    https://www.amazon.com/Oil-Princes-Legacy-Rockefeller-Philanthropy/dp/0804776881

    Droit de tirage spécial (DTS)
    le 30 septembre 2016

    Le DTS est un actif de réserve international, créé en 1969 par le FMI pour compléter les réserves de change officielles de ses pays membres. En mars 2016, 204,1 milliards de DTS avaient été créés et alloués aux pays membres (soit l’équivalent d’environ 285 milliards de dollars). Les DTS peuvent être échangés contre des devises librement utilisables. À compter du 1er octobre 2016, la valeur du DTS repose sur un panier de cinq grandes devises : le dollar des États-Unis, l’euro, le renminbi chinois (RMB), le yen japonais et la livre sterling.
    https://www.imf.org/fr/About/Factsheets/Sheets/2016/08/01/14/51/Special-Drawing-Right-SDR

    The World Parliament

    The WP is a democratic, non-military, federal world government based on establishing peace and solving environmental problems. The WP has 3 houses (Peoples-Councellors-Nations), The World Executive, The World Judiciary, The World Administration, and Spiritual Liaisons.
    http://worldparliament-gov.org/constitution/the-earth-constitution/
    https://earthcharter.org/discover/the-earth-charter/

    Voilà.

    Cordialement,

    Félix GARCIA

  7. Yannus dit :

    Comme je le disais dans le post concerné.
    La France doit assurer sa propre autonomie stratégique et militaire avant de penser à celle de l’Europe et de l’OTAN; arrêter de faire des compromis sans contrepartie pour assurer la cohésion de l’UE ou de l’OTAN pour faire, au final, perdurer des systèmes dans lequel la France est en position de faiblesse.

  8. GHOST dit :

    « Jugement intempestif » ?
    Macron devrait dresser la liste des pays membres de l´UE qui seraient en faveur de sa initiative.. Si la France quitte tout simplement l´OTAN au lieu de se plaindre et brasser de l´air?
    La Grande Bretagne est entrain de quitter l´UE.. pas mal comme decision.. Macron peut aussi lancer son show et commencer le processus afin de quitter l´OTAN. Un peu de courage Macron !

    • Yannus dit :

      Si on quitte l’OTAN, n’importe quel pays de l’OTAN pourrait engager l’article 5 de l’OTAN contre nous et obliger tous les autres à le défendre.
      Ce qui était valide il y a 50ans ne l’est plus aujourd’hui. Si un jour, cela pète entre deux pays de l’OTAN Stotenberg ne peut qu’encourager les deux belligérants à agir avec retenue.

    • Bruno dit :

      « En train de quitter l’UE », c’est tout à fait ça…

  9. Lassithi dit :

    Ah mince, c’est triste.
    En fait, la réalité et la vérité finissent toujours par émerger.
    Il n’y a aucun intérêt commun entre la RFA et la France.
    Le couple franco allemand, n’existe pas en Allemagne. C’est un leurre qu’on met dans la tête des français pour leur faire admettre l’hégémonie des allemands sur l’UE.
    L’Allemagne est stratégiquement liée au USA et sa position centrale la fait construire sa position dominante vers l’est.

    Vivement que la France sorte de l’Otan (et de l’UE) et qu’elle noue une vraie relation de coopération avec les pays du sud…

    • tschok dit :

      Non Lassithi, c’est un très vieux problème qui refait constamment surface, à propos d’un sujet unique: le couple franco-allemand.

      Nous, en France, on fonctionne sur le régime de la monogamie. Or les Allemands sont polygames. On veut enserrer l’Allemagne dans une relation jalouse et exclusive. Les Boches, eux, sont volages.

      Donc, comme dans un vieux couple qui ne baise plus, on a constamment des psychodrames sur le concept de fidélité. Pas la fidélité elle-même. Juste le concept.

      Au final, le couple franco-allemand ressemble à un ménage de vieux pédés qui s’engueule sur le régime alimentaire du chat: il y en a un qui est végan et qui veut que le chat bouffe des légumes, tandis que l’autre est un naturaliste qui veut laisser parler l’instinct, donc qui veut que le chat bouffe de la viande.

      La controverse est passionnante, évidemment. Sur un plan théorique.

      Mais la polémique ne l’est pas. Sur un plan pratique.

  10. R2D2 dit :

     » et que Américains et Européens « travaillaient ensemble plus que nous ne l’avons fait depuis des décennies. » »
    Et c’est bien là le problème… Le fait que les américains après toutes ces décennies restent aussi important dans l’OTAN montre que les Européens, eux, ne font finalement que le minimum syndical (cad acheter américain).

  11. Themistocles dit :

    Macron joue une carte dangereuse. Si financierement notre contribution a l’O.t.a.n est à hauteur, notre contribution en moyens militaires qui varie de symbolique à faible et en postes armés, plafonnant aux environs de 70% affaiblissent sa voix. Un coup à s’en prendre une en retour.

    • Carin dit :

      @Thermistocle
      Vous êtes sûr pour notre contribution militaire…
      je vous dit ça, parce que au levant nous sommes le 2ème contributeur… au Mali, nous sommes le premier, et même en afgha nous étions dans le trio de tête…
      n’admet que l’on puisse écrire des conneries… mais il faut qu’elles aient un minimum de cohérence.

      • Themistocles dit :

        Au Mali ce n’est pas l’O.t.a.n qui intervient. En Afgha C’ETAIT le cas. Mais c’est terminé. La france ne contribue pas au programme AGS (une personne…) Fourni très rarement des navires aux SNMG et SNMCMG , ne déploie que des unités symboliques dans les pays baltes, ou il y a une brigade canadienne, une anglaise, une US. Participe à la PO des pays baltes du bout des ailes et distribue ses orbites d’E3F avec parcimonie. Qui dit des conneries?

  12. Lecteur69 dit :

    C’est évident, l’Allemagne à 50 000 soldats US sur son sol et n’est pas aussi investi que la France dans les missions militaires dans le monde. Facile de crier ensuite haut et fort que leur budget est positif.

  13. lym dit :

    Je trouvais que le commentaire de Micron faisait déjà « Simplet découvrant les relations USA/Europe », mais Merkel serait carrément dans le déni: Le commentaire de Trump sur l’article 5 s’adressait tout particulièrement à l’Allemagne et son budget défonce!

    Comme je ne pense pas qu’elle soit idiote, peut-être qu’elle a en fait déjà pris des engagements auprès du maître des clef en poste à la Maison Blanche pour payer l’assurance vie de l’Allemagne sous le prétexte de l’obsolète B61! Et là, en pleine signature de sa commande de F35, Micron disant tout haut qu’il faut se prendre en main ça la prends un peu à contre-pieds…

    Entre le coup de com d’Airbus et les désaccords politiques en matière de défense, le SCAF que l’on avait dit exclusif du F35 en Allemagne parait mal barré.

    Suite AMHA souhaitable: En remettre une couche sur le fait qu’on avait dit que F35 et SCAF étaient mutuellement exclusifs, rappeler de qui venait la remise en cause de l’article 5, à qui cela s’adressait… attendre la réaction encore plus négative… et annoncer la collaboration impossible avec l’Allemagne sur le sujet, en leur souhaitant bonne chance et de ne pas compter sur nous (faute de payer l’assurance) en cas de pépin! Observer l’OTAN s’écrouler dans les 2 ans, ne pouvant plus compter sur un pays ayant une dissuasion crédible (les anglais, pas vraiment indépendants, s’aligneront le cas échéant sur les US)… Et l’Allemagne et d’autres venir la queue entre les jambes.

  14. Stratège de bistrot dit :

    Notre petit président-chef essaie de faire croire (mais à qui ?) qu’il a des compétences dans des domaines qu’il a maintes fois prouvé ne pas maîtriser du tout. Il est déjà, à mi-mandat, en precampagne électorale.
    .
    Alors reprenez tous en chœur avec moi : « à mi-mandat, à mi-mandat, prends donc ton verre… »

  15. Polymères dit :

    Qu’on aime ou non Macron, constatons que sur ce coup là qu’il dit les choses comme elles sont, que ce soit pour l’Otan, l’Europe ou la Russie n’en déplaise à certains qui veulent imaginer autre chose.

    Gardons à côté de cela l’idée stratégique de Macron qui concerne une Europe forte, stratégique et indépendante, quitte à faire un doublon de l’Otan afin que nous pesions plus ensemble dans une nouvelle alliance avec les USA que un par un. Il souhaite que la Russie cesse d’être dans une posture militaire et de défi avec l’Europe que les russes considèrent comme une menace et la tendance russe à donner la main à la Chine est réelle et on sait tous que cette stratégie est totalement déséquilibré et qu’effectivement, les chinois à terme boufferont les russes et leur influence, ce qui se dessine déjà en Asie centrale.
    La Russie cherche à être un pays qui pèse, elle recherche à peser plus face à l’occident en donnant la main à la Chine, mais la Russie ne sera pas plus forte pour autant et deviendra de plus en plus dépendante de la position chinoise, des intérêts chinois pour s’exprimer et se positionner, bref c’est pour elle à moyen/long terme une perte d’influence et de pouvoir décisionnel alors même que le Kremlin semble encore voir la Chine comme un « petit frère » à qui elle peut demander et exiger un coup de main. Cette défiance absolue à l’occident pousse les russes dans une mauvaise stratégie, ce n’est pas par ce que la Russie semble immense sur une carte, qu’elle a une frontière avec la Chine et de nombreux pays asiatique que la Russie est à cheval entre les deux, non l’essentiel de la « vie » russe se passe sur sa périphérie ouest et la baisse démographique impacte fortement les régions asiatiques isolées qui sont déjà victime de migration vers les grandes villes de l’ouest ou régionale, malgré les aides du gouvernement qui offre des terres et j’en passe. Pas étonnant que les médias et le système russe ne veut voir que la critique de l’Otan par Macron, ce qui dérange ou ce qui ne va pas bien en Russie est traité dans le silence et si on l’évoque on dira que le silence n’existe pas!

    Concernant l’Otan, il faut avouer que Trump fait aussi beaucoup dans la situation actuelle. Mais en dehors de lui nous savons tous que depuis la fin de la guerre froide, l’Otan se cherche une raison d’exister et se complait à rester un bloc de défense sans stratégie autre que l’article 5. Cet Otan se mourait à petit feu, on voyait les américains qui se barraient de l’Europe, par dizaines de milliers, jusqu’à ce que l’épisode ukrainien ravive la flamme de la guerre sur le continent et redonne un peu à l’alliance de l’intérêt, y compris chez les pays neutres. Là aussi stratégiquement, les russes ont beau critiquer la menace de l’Otan, la présence américaine, la réalité était que c’était quand ils étaient calmes, chez eux, sans vouloir s’armer massivement au détriment d’autres développements, que l’Otan devenait de moins en moins menaçante (tous ses membres ou presque diminuaient leurs budgets et leur armées) que les américains partaient. Les russes qu’on dit souvent fin stratèges pour vouloir se rassurer à croire que les américains sont à chier, jouent sur une mauvaise ligne et même si leur coup de menton ça leur donne une victoire à court terme, sur le long terme leurs actes ont conduits et conduisent encore l’Europe à se réarmer, les américains à se réimplanter dans un effort de long terme là ou le sursaut russe est déjà passé, ou sa faible économie, les sanctions, ses problèmes structuraux l’ont déjà poussé depuis quelques années à réduire de près de moitié son budget militaire (et les autres budgets également). Ils ont beau vouloir derrière noyer le poisson dans la propagande en exposant de super armes stratégiques qui se veulent dissuasives devant cacher un réarmement qui ne peut plus suivre les ambitions du président, qu’ils veulent se cacher derrière la Chine pour se sentir moins seul avec l’illusion d’être plus forte, une propagande disant que tout va bien et qui fait le pari que les pays occidentaux s’affaiblissent avant elle (crisé économique, crise sociale, soutien des partis favorisant la sortie de l’UE/l’Otan etc..), une stratégie de l’instant qui se berce beaucoup trop d’espoirs pour que ça se termine bien pour elle et mal pour nous.
    C’est ainsi que je pense que la Russie qui soutient sans cesse l’éclatement de l’UE, de l’Otan afin de peser plus contre des pays et non des blocs de pays, devrait réfléchir à l’alternative d’une Europe forte et indépendante avec qui elle entretiendrait de bonnes relations, du moins si son « problème » est bel et bien uniquement américain et non pas (je le pense un peu quand même) une tentation impérialiste sur l’Europe, qu’elle cherche à imposer et dominer plutôt que coopérer et s’entraider, le cas ukrainien étant un exemple d’un pays pourtant indépendant que la Russie considère encore comme une dépendance à influencer, à gérer, si ce n’est à récupérer. Ce genre de relations ou il n’y a pas le respect et la reconnaissance de l’indépendance de ses voisins, c’est déjà un sérieux obstacle qu’on doit prendre en compte, ne pas s’illusionner sur la Russie « victime » qui n’attends que l’on lui donne la main pour une formidable entente stratégique (je sais que certains le pensent).

    D’un point de vue européen, je me rapproche de la volonté de Macron de vouloir avoir une Europe forte et indépendante. Mais nous le voyons, tout ne se décide pas à Paris et notre vision stratégique ne peut s’opposer à la réalité stratégique actuel qui est celle de l’Otan avec un allié comme les américains qui sont la première puissance militaire, qui permettent des déploiements de forces considérables que nous sommes incapables de faire. Croire qu’en raison de ce déséquilibre, notre solution est de quitter l’Otan, ne fera rien changer à ce déséquilibre, bien au contraire, nous, on sortira d’une alliance qui est protectrice et dissuasive, pour se retrouver seul et on aura pas plus d’influence sur nos voisins européens pour ces raisons, on ne ser apas plus fort militairement par ce qu’on est seul (cela va à l’encontre de toute logique militaire historique qui a toujours montré qu’il faut des alliés), ça renforcera au contraire l’influence américaine en Europe à notre dépens. C’est pour cela que je m’oppose à ceux qui sans arrêt disent « sortons de l’Otan » car en définitive ils s’illusionnent encore d’une grandeur que nous n’avons pas et que nous ne pouvons pas avoir face à des pays comme la Chine ou les USA, on fera plaisir à l’influence américaine et à l’intérêt russe de réduire la force du bloc occidentale, comme ils cherchent à le faire avec les turcs.
    Arrêtons d’être con et arrêtons de vouloir se couper la jambe pour soigner une entorse.

    On doit agir intelligemment, je le dis et je le redis encore une fois ici. Il faut qu’on cherche à se renforcer et non à s’affaiblir en jubilant quelques temps d’un sentiment d’indépendance, car personnellement vouloir être indépendant sans être fort, c’est vouloir ressembler à la Bolivie plutôt qu’à une grande puissance. Sortir demain de l’Otan, de l’UE, ça fera plaisir à l’esprit de certains, mais ce seront des sorties irréfléchis qui finiront par nous coûler et on pourra à ce moment véritablement être le celui qui crie cocorico les pieds dans la merde.
    Notre situation actuelle n’est pas horrible, elle n’est pas terrible, elle n’est pas catastrophique au point de vouloir foncer aveuglément dans un mur. Moi ma position je l’ai souvent indiqué ici, c’est une France forte et influente dans une Europe puissante et indépendante. On doit rester proche des USA (ceux qui veulent s’en faire des ennemis par ce qu’ils vendent des F-35 ou je ne sais quoi, qu’ils comprennent qu’on a plus intérêt à être l’allié de la première puissance militaire mondiale que son ennemi, c’est un bon sens stratégique, un gouvernement faisant l’inverse serait irresponsable pour le pays. On doit à côté de cela savoir s’opposer aux russes dans leur position actuelle et attendre ou la faire changer pour qu’elle accepte l’indépendance de ses voisins, qu’elle s’assume dans ses frontières et qu’elle cesse de tenir son rapport de force. Donc n’ayons pas peur d’assumer une politique qui aux yeux de certains peut paraitre tourné contre les russes, favorables aux américains, car agir ainsi c’est prendre en compte la réalité de la situation présente et non un imaginaire fantasmé sur des positions radicales (pro-russes/anti-américains). Si nous ne le faisons pas, on perdra l’ensemble des autres pays européens qui n’ont pas le même rapport à la Russie ou aux USA que nous avons.
    Enfin dernièrement pour se faire, il faut que la France se renforce considérablement d’un point de vue militaire, on doit très clairement ressortir comme une alternative sérieuse et crédible, on doit largement dépasser le potentiel militaire de nos voisins afin de pouvoir être la force influente en Europe, on doit assumer le parapluie nucléaire à tous les autres si on veut là aussi pouvoir se substituer à la protection américaine.
    Pour se faire, il serait nécessaire de rétablir un service militaire amenant du volume à nos armées, car le recrutement ne fonctionnera pas, on le voit déjà aujourd’hui pour quelques milliers d’hommes en plus, ça rame.

    Donc soyons intelligent et lucide pour que NOUS en profitions et que NOUS en sortons renforcé plutôt que se précipiter par idéologie afin de servir à long terme les intérêts d’autres puissances pendant que nous nous enfoncions dans un trou.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Oui. Concernant la Russie, l’avenir des négociations en Ukraine sera très révélateur de ce que la Russie est capable ou non d’une vision stratégique de long terme et de sortir d’une logique de « coups tactiques » peut-être très malins à court terme, mais inutiles voire toxiques sur le long terme.

    • tschok dit :

      Et on peut ajouter: vouloir se couper la jambe pour soigner une entorse, sur une jambe de bois.

      La franchouillardise souverainiste en est là.

      Alors qu’en fait on passe un bon coup de pliz et c’est bon.

    • Bloodasp dit :

      @Polymères: j’adhère, en revanche sur le dernier paragraphe, on ne pourra plus mettre en place la conscription et je vois pas trés bien l’intérêt, aujourd’hui les armées sont professionnelles et il faut bien 10 ans pour former un 00 apte au combat, je vous parle d’un vrai soldat, pas un mec qui tire sur des cibles en cartons sur un pas de tir. ça couterait bien trop chers, et puis il faudrait les encadrer, construire à nouveau des casernes…bref une véritable usine à gaz. Je pense plutôt qu’il faudrait garder le budget pour doter notre armée (terre, air et mer) en bon matériel, en quantité et en qualité.

      • Polymères dit :

        La conscription reste pour nous le seul moyen d’avoir du volume dans les armées, car on est incapable d’augmenter ce volume par le recrutement, c’est ainsi dans toutes les armées professionnelles et même les russes au début des années 2000 ont essayés mais ont constatés que leurs effectifs allaient fondre, par centaines de milliers ce qui allait nuire à l’image de grandeur de sa puissance militaire au lieu du million symbolique, il y aurait une armée russe de 350 000 hommes peut-être, tout confondu.
        Donc à mes yeux on doit avoir de la masse pour avoir de l’influence et être pris au sérieux, pour pouvoir agir.
        Bien entendu une armée professionnelle à ses avantages, en terme de qualité des hommes et des matériels, mais nous ne sommes pas capables d’amener du volume, on doit toujours monter des coalitions, trouver des locaux et autres pour avoir une masse, même les USA galèrent avec leurs 350 millions d’habitants.

        Il ne faut pas non plus 10 ans pour former un bon 00, n’abusons pas, la formation est une chose, l’expérience une autre, la responsabilité aussi (à 10 ans de service on aspire à autre chose que 00…), l’aptitude au combat si elle devrait attendre tant d’années, soyez sûre d’avoir le remède pour ne jamais faire la guerre, car rare sont les recrues même pro à faire 10 ans.
        L’armée reste globalement « chiante » pour les militaires tant l’appelé que le volontaire, la vie du soldat c’est 95% d’attentes diverses. Il est tout à fait possible avec un entrainement réellement soutenu et intensif de faire en quelques mois un excellent soldat comme on peut avoir au bout de 5 ans, un très mauvais soldat.

        Il est totalement possible de rétablir le service militaire dès lors qu’on arrête de penser que le rétablissement c’est l’arrivée de 700 000 jeunes du jour au lendemain dans des casernes inadaptées. Non il y a forcément un choix à faire entre la conscription massive qui casserait les vertus de la professionnalisation et une conscription sélective et progressive. Pour moi, il n’est pas question de mettre des conscrits partout car ils deviendront des contraintes à gérer. La première année on peut en insérer 30 000, en comptant dedans les actuels engagés qui pourront continuer ou non après leur année de service afin de devenir un première classe puis un caporal apte lui aussi à encadrer une formation et diriger une équipe ou d’évoluer vers les sous-off.
        La deuxième année, ce sera 60 000 hommes, il y a dans tout cela un simple effort d’infrastructure à réaliser rapidement et on l’a vu récemment, il est possible de sortir des bâtiments rapidement pour pas si cher (la solde du conscrit n’étant pas non plus aussi forte qu’un engagé). Il faudra recréer des régiments, oui sans doute, ça prendra le temps que ça prendra, l’équipement de ces régiments ce serait des VBMR et ce genre de choses qui ne sont pas le plus coûteux non plus dans une armée.

        Je suis bien entendu d’accord pour une armée pro d’avoir le matériel en quantité et en qualité, c’est ce que nous faisons et comme je l’ai expliqué, nous arrivons vers 2030 à un moment ou il n’y aura plus tant de choses à renouveler et qu’on réfléchira à de nouvelles capacités, à augmenter des quantités qui poussera forcément à devoir générer plus de recrutements. Nous sommes dès aujourd’hui très tendu à ce niveau et il y a des trous à combler ici et là sans même devoir changer le modèle.

        Si on veut continuer comme avant, comme maintenant, alors rassurons nous sur ce que nous faisons. Par contre si on veut une France influente permettant à l’Europe de se passer des américains et de s’opposer aux russes, il faut gonfler nos forces armées pour pouvoir convaincre les autres pays européen de notre capacité à le faire et ce n’est pas avec une armée en saturation avec 5000 hommes, même si très bon et bien équipé qu’on va y parvenir.

        • lym dit :

          https://lemamouth.blogspot.com/2019/11/et-pourtant-ils-ne-viennent-pas.html

          En effet… La conscription permettait de toucher tout le monde, qu’on ne touche plus avec les efforts de com. Le problème principal ayant été que pour trop de monde, le service c’était passer du temps à apprendre… à en perdre.

        • Félix GARCIA dit :

          Est-ce qu’il serait possible d’avoir une armée de professionnels (du fait de la nécessité de spécialisations et des niveaux de compétences élevés, elles-mêmes dues aux systèmes d’armements et aux tactiques modernes [si je ne m’abuse]), et une sorte de réserve (si vous voyez ce que je veux dire par là, car je n’ai pas le vocabulaire correct) faisant le liens entre les professionnels et la jeunesse venue faire un service militaire repensé (vous dîtes circonscription sélective, mais comme je suis pas sûr de comprendre …)?
          Je suis pas militaire, mais depuis ma lecture de La Pierre et le Sabre (et sa suite, La Parfaite Lumière, de l’auteur Eiji YOSHIKAWA) dans ma jeunesse, j’ai compris que je ne voulais pas être soldat, mais guerrier, paysan-guerrier.
          Du fait de la nécessité pour tous de vivre selon le fait guerrier et le fait criminel.
          C’est possible d’après vous d’avoir une population, allez, rêvons, UN PEUPLE, de gens prêts et quelque peu formés ?
          Comme tous ceux de ma génération, je n’ai pas fait le service militaire, mais on a entendu nos parents nous raconter leurs expériences.
          Faut être honnête, il ont donné envie à personne.
          Hormis le fait de se mélanger à toute la France, créant une sorte de « ciment national », ils savaient pas trop nous en vanter les qualités.
          Perso, non militaire, pas fana de la hiérarchie et de l’autorité quand elles sont mal constituées, mal dirigées, mais reconnaissant, respectueux et admiratif de celles-ci lorsqu’elles sont vertueuses, beh … Je signe.

          Engagez-vous qu’ils disaient ! Engagez-vous !

          @Polymères.

          Voilà de la « realpolitik » !
          Je dis ça concernant vote vision de la France, de l’Otan etc …

          Cordialement,

          Félix GARCIA

      • Lov dit :

        […] je vous parle d’un vrai soldat, pas un mec qui tire sur des cibles en cartons sur un pas de tir.[…] En tant que réserviste opérationnel et ancien du SN je trouve vos propos limite insultants même s’ils peuvent partir d’un bon sentiment. Tout d’abord l’entraînement ISTC se fait effectivement d’abord sur cibles en carton ou métalliques, ensuite avec le temps (et là vous avez sans doute raison) les soldats peuvent passer au CENZUB ou au CENTAC, mais ces stages sont rares et ne dépassent pas une semaine pour les réservistes. Mais pour les actives d’infanterie la fréquence est plus grande! Et puis c’est quoi des vrais soldats??? Des mecs qui écoutent Skyrock, sur la radio de leurs véhicules Sentinelle, des rappeurs dont les textes crachent sur la France ou la politique soit-disant « néo-coloniale » de la France? Les mêmes mecs qui ne pensent qu’à participer à ces OPEX pour l’argent??? Ou alors le petit mec, soldat ou civil, qui ne dit rien mais qui est prêt à donner sa vie pour son pays? L’entraînement est une chose mais le mobile, les raisons de la « guerre » en sont une autre! Pourquoi se bat-on? Les afghans, les vietnamiens, les résistants français ou les anciens du FLN savaient pourquoi ils se battaient et ils n’avaient pas forcément 10 ou 20 d’entraînement non-stop derrière eux! La raison du combat si elle est perçue comme légitime peut suffire à s’opposer à une armée professionnelle dont la motivation est parfois floue ou insuffisante. Donc oui se pose la question de la légitimité ou de la construction de cette légitimé, exemple: ne sommes-nous pas en train de perdre la légitimité de notre intervention au Mali, après avoir évité à ce pays l’installation d’un nouveau Califat à Tombouctou?…Pour revenir au sujet, il nous faut être capable de nous défendre seul sans l’aide de personne, ni OTAN ni autres, montrer que nous sommes déterminés sur notre sol, pour ce qui est des OPEX, c’est un autre problème…Enfin je ne cesse de le répéter pour les grandes oreilles qui trainent ici, au risque de paraître paradoxal: des places en OPEX pour les réservistes les plus méritants, c’est la seule façon de nous aguerrir réellement, Sentinelle ne suffit pas même si le stress « d’être une cible » peut jouer. Pour la conscription pourquoi pas? Mais moins longue, plus orienté sur les bases: le sport, le combat pro-terre et le tir et possibilité de s’engager pour ensuite choisir une spécialité, dans l’Active ou la Garde Nationale. Justement améliorer la Garde Nationale, la Réserve OP, lui permettre d’augmenter sa disponibilité en enlevant la limite des 5 jours autorisés sur l’emploi civil. Nous pourrions donner bien plus à la Nation, de la souplesse!

    • MAS 36 dit :

      Décidément c’est le jour . Il y avait quoi à la cantoche : patate, nouille, dessert quart breton.

    • Czar dit :

      ah ça manquait, les idées reçues du moment, les platitudes du jour, débitées par polie-mémère en 800 mots pour faire croire que c’est du Heidegger dans le texte.

      tiens, champion, tu vas aussi expliquer à cet autre stratège de bistrot qu’il y comprenait rien sur la réalité des rapports de forces :

      « «La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort.»

      François Mitterrand

      • ScopeWizard dit :

        @Czar

        Ce que je trouverais très instructif serait de connaître l’ année précise ou l’ évènement ayant motivé une telle déclaration ……..

        Parce que à mon avis , il a déclaré ça vers la fin de son second mandat ………………

        • Czar dit :

          Exact, en Frônce, tous les aveux se font au moment de la rupture : hollande évoquant la sécession de nos onrichis-diversifiés, guéant, etc

          constat déclinable sur les actrices « violées » 30 ans après les faits, les professionnels de la tévé racontant les magouilles quand il n’en sont plus les éventuels bénefs

          il y a un « esprit de l’escalier », il y a donc un courage du paillasson.

          • ScopeWizard dit :

            @Czar

            HA HA HA HA HA ! 😀 😀 😀 😀 😀

            Excellent ! 🙂

            Merci !

            C’ est bien ce qui me paraissait le plus logique ; oui , en gros dès l’ instant où la machine à cash n’ est plus au mieux de son rendement , comme par un matin de printemps , les pudeurs se dévoilent , les révélations éclosent , les vérités fleurissent ………….

    • Lassithi dit :

      @Polymère
      Bonjour cher Monsieur,

      Chaque fois que je vous lie, j’ai l’impression que vous êtes le frère de Bayrou.

      Je note juste que vous manipuler maintenant un vocabulaire un peu moins châtier.

      Pour le reste, vous rester sur des analyses souvent fondées, mais avec des orientations qui tiennent de la propagande digne de ce qui nous est rabacher depuis au moins 30 ans.

      Dans la vraie vie, on ne peut pas tout et son contraire, une France forte, ne peut exister dans une UE forte, c’est
      impossible.
      Une fois de plus, je vous invite à lire le TUE et le TFUE. Ils ont pour objectifs de transférer l’ensemble de décisions à une entité supranationale, et après d’après le principe simple de déléguer leur mise en oeuvre aux composantes de niveau inférieur que son les états.
      Pour être encore plus efficace, cette entité veut à terme mettre en oeuvre une politique des Euro régions, qui à pour but de ultime de dissoudre les états nation de manière larvée.
      Donc, c’est comme tout, il faut choisir entre des états nation forts, capable de coopérer en fonction de leurs intérêts ou bien déléguer leur souveraineté. Avoir les deux est impossible.
      En l’espèce, c’est la seconde options qui est prônée et surtout opérée depuis le traité de Lisbonne.
      De plus cette entité bruxelloise, n’est pas élue, donc elle n’a aucune légitimité de ceux qu’elle dirige. Ce qui moi, entant que républicain m’embête beaucoup.
      Vous proposez donc que l’homme puisse faire comme les oiseaux, c’est beau,mais la vie c’est être dans la réalité.
      Quant au bilan ce qui est déjà fait de 1992 et 2005, je vous propose là encore de regarder l’ensemble des indicateurs économiques, de la zone Euro, de l’UE et de les comparer aux autres… Ou plus simplement, d’aller voire un peu ce qui se passe ici dans notre pays, tant d’un point de vue social, qu’économique, de parcourir un peu les pays membre de l’UE, mais pas uniquement dans les hôtels 5 étoiles, ou dans les restaurants du Michelin. Ce serait comme découvrir Paris dans le 7ème ou le 17 ème, sans aller à Barbes ou porte de Pantin.
      Pour rappel, l’UE à été faite par les US pour les US, pourquoi Bush à imposer l’intégration des pays de l’Est ?
      Pour conclure, l’Allemagne nous démontre qu’elle servira toujours ses propres intérêts, comme le fait avec l’Euro et l’UE. Elle truste l’ensemble des postes à Bruxelles, comme à la BCE, même si on, y met maintenant une potiche qui ne vient pas de Vallaurris.
      Chacun roule pour soi, c’est la vie. C’est pour ces raison qu’il n’y peut y avoir de France forte, que si elle retrouve sa liberté et son indépendance. Et si nous sommes trop petit, avec notre dissuasion et notre ZEE et bien je plains les suisses, les norvégiens, les islandais, les citoyens du RU, les canadiens, les australiens, et tous les citoyens des autres pays qui n’appartiennent pas à une construction dogmatique qui verse souvent dans l’inquisition.
      Et enfin, les russes sont bien moins stupides que vous le sous entendez, chaque fois vous versez dans le simplisme, ils sont les méchants, cause de tout et nous les merveilleux dignent des chevaliers blancs (croisés, peut être).
      Je crois qu’ils voient à vingt ans et nous à 5 minutes, malheureusement.

      • Czar dit :

        « Chaque fois que je vous lis, j’ai l’impression que vous êtes le frère de Bayrou. »

        t’as noté, aussi, ce petit parfum de tisane tiède ? Une sorte de chronique interchangeable de duhamel, produite par un générateur automatique de phrases « défis » « positivité » « touts » « unir nos forces » … le tout prémâché par un vieillard sans son râtelier pour parfaire l’amalgame de la mixture

    • ScopeWizard dit :

      @Polymères

      Tout ça c’ est très joli mais c’ est du pur baratin à forte orientation idéologique .

      Expliquez-moi en dehors de bourrage de crâne et donc des arguments/éléments de langage qui vont si bien pour servir une rhétorique à charge , pourquoi la Russie doit nécessairement n’ être qu’ un pays ennemi , pourquoi à l’ inverse les USA ne peuvent être avec nous qu’ alliés ou amis , pourquoi la Chine doit à terme démolir la Russie , et surtout pourquoi l’ Europe doit s’ aligner aux USA à partir du moment où l’ Europe qui est toujours la plus puissante zone économique du Monde aspire à l’ indépendance , à l’ autonomie , à être souveraine de ses décisions …………

      Mais bien-évidemment , sans réelle union , rien de sera possible , du moins pas à ce niveau …………..

      Par conséquent , ne croyez-vous pas plutôt que nous devrions appeler les choses par leur nom , revenir aux fondamentaux ?
      Et reconnaître qu’ à cause -entre-autres- des ingérences US se servant d’ une Allemagne faisant le jeu de l’ Amérique , nous ne sommes tout simplement pas mûrs ?
      Que cette UE n’ est qu’ une « expérience » qui a mal tourné par manque de maturité autant des peuples que des dirigeants ?
      Et quand je dis « manque de maturité » , cela sous-entend beaucoup de choses dont les aspects corruption , cupidité , prédominance de l’ intérêt personnel , mépris du bien commun ou de la nature des peuples , ne sont que quelques facteurs …………….

      Conclusion : sortons de l’ OTAN , sortons de l’ UE , recréons une monnaie nationale ( je n’ ai pas dit « sortons de l’ Euro » ) ET REVENONS À DES BASES SAINES notamment en choisissant nos alliées ou partenaires , c’ est à dire en préservant ou défendant les intérêts qui sont les NÔTRES ………….. une fois cela fait , il sera alors toujours possible d’ imaginer mieux que cette merde d’ Europe actuelle , mieux que ce cheval de Troie d’ OTAN , concrétiser quelque chose qui nous corresponde , qui nous unisse réellement .

      Au passage , c’ est à partir d’ une telle épreuve que vous allez pouvoir mesurer jusqu’à quel point vos si chers USA sont nos amis ou alliés ou si au fond d’ eux ils sont tout autre chose et notamment s’ ils sont « isolationnistes » ou ‘impérialistes » soit ce qu’ en gros ils dénoncent chez les autres dès lors que cela ne va pas dans le sens de leurs intérêts ………… à eux .

      Bref , commençons déjà par retourner à nos fondamentaux , nous aurons alors une chance d’ y voir plus clair ……………

  16. Parabellum dit :

    Les allemands sont d abord anti russes et le reste vient tres après…on verra s ils achètent définitive des f 35 ´´´ou des rafales. ? Basée notre défense classique sur une quasi fusion avec les allemands est donc un risque.dependre d eux pour tant de produits conventionnels est aussi n risque s’il demain ils ont un gouvernement gaucho écolo ou afd populiste .revoyons donc nos objectifs et moyens en pensant national• quand à l énergie les américains gros grace au gaz de schiste n ont plus besoin du moyen orient.

    • NRJ dit :

      @Parabellum
      Il n’y a pas l’objectif si ce n’est à très long terme dans les rêves de certains européistes de mutualiser les armées françaises et allemandes. En revanche il y a l’objectif de fusionner les industries. C’est ce qui s’est passé pour MBDA, KNDS, ou pour Naval Group – Fincantieri.

      « on verra s ils achètent définitive des f 35 ´´´ou des rafales. ». Et si nous nous engagions à acheter des Eurofighter ECR/SEAD dans le cas où les allemands sélectionneraient cette version pour remplacer les Tornado ECR. Après tout le Rafale a des capacités de guerre électronique limitées à l’autodéfense (http://ultimaratio-blog.org/archives/5749), probablement insuffisantes face aux nouveaux systèmes A2/AD. On va voir si vous croyez REELLEMENT en ce que vous dites…

    • Vinz dit :

      « Les allemands sont d’abord anti russes  »
      .
      Alors non – ce serait plutôt le contraire.

      • Castel dit :

        Dans les faits, oui…..
        Et si un jour, il y avait du « tirage » entre la France et l’Allemagne, je ne serai pas surpris que les Russes eux-mêmes s’ils avaient à choisir préfèrent être de leur côté, ne serait-ce que pour des raisons économiques, ou même militaire comme ils l’avaient déjà fait en 40…..
        N’oublions pas non plus qu’aujourd’hui, sur le plan militaire, le véritable adversaire des Russes en Europe Occidentale, n’est pas l’Allemagne, mais la Pologne, et que la France entretien des liens historiques très forts avec ce pays, donc, en cas se conflit local, il n’est pas exclu que les Russes essaient d’obtenir à minima une neutralité bienveillante de l’Allemagne, cette hypothèse n’étant bien entendu valable qu’en cas de disparition à terme de l’OTAN….

  17. Faust dit :

    interview intéressante du général V Desportes , il donne son point de vue d « insider » sur l OTAN rehaussé d une ou deux anecdotes assez efficaces, son constat est limpide , assez proche de la vision géopolitique de Macron

    https://www.youtube.com/watch?v=yKjsOzPaHKg

  18. Chanone dit :

    Mr Heiko Mass et Mme Merkel on tout dit avec « je ne pense pas »…
    Effectivement, la formulation résume comment à force de ronds de jambes et de formation s compassées, l’Allemagne qui ne s’occupe que de faire des affaires et passées d’épouvantail de l’Europe au rang enviable de modèle.
    Après, je pose la question de savoir jusqu’où ce jeu du « ni oui ni non » pourra porter la classe politique dirigeante, avec une opposition qui attaque -à raison- la chancelière sur sa passivité sur les questions à intérieures.

  19. Leum dit :

    Si l’animal emblématique de la France est le coq, l’animal emblématique de l’Allemagne devrait être l’autruche….

  20. haut de games dit :

    Merkel et son avis ainsi que ses collaborateurs n’est pas forcément l’avis de l Allemagne ,c’est juste un avis ponctuel d’un gouvernement qui a fait son temps et doit être remplacé .

  21. ScopeWizard dit :

    Les Allemands ont toujours été cul et chemise avec les USA du moins dès l’ après-guerre ; qu’ est-ce qu’ il peut donc y avoir à présent de si surprenant concernant la réaction de Merkel ?

    Rien ……..

    • tschok dit :

      Alors ça, Scope, c’est un truc je ne sais pas d’où ça vient. Je constate que c’est une idée très répandue parmi une certaine couche de la population – les gueux – et je ne sais pas qui vous l’a foutue dans la tête. Ni comment. Mais en tout cas, ça s’est incrusté dans la fibre et, en gros, c’est pas la peine dans discuter, le truc relève de l’indépassable.

      Si ça se trouve on est en face d’un authentique conditionnement de la CIA ou du KGB.

      L’une des rares raisons pour lesquelles on pourrait dire qu’il y a un complot.

      Allez, on réfléchit: qui vous l’a appris ce truc là? Vous ne l’avez pas inventé vous-même. Donc on vous l’a foutu dans la tête. Faites un effort de mémoire: à quand remonte la dernière fois où vous n’avez pas pensé ça? Pas la dernière fois où vous l’avez pensé, ça c’est le conditionnement. La dernière fois où vous ne le pensiez pas. Vos dernières secondes d’homme libre. Essayez de vous remémorer.

      Si ça vous aide: injuriez moi ou menacez moi de mort (pour amortir).

      Mais faites quand même l’effort de mémoire. Fouillez dans votre jeunesse. C’était avant 25 ans, ou après?

      On peut se poser le problème autrement: est-ce que ça fait plus de 25 ans que vous pensez la même connerie, sans la remettre en cause? Ou moins?

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Ah oui au fait , vous faites rudement bien de vous manifester , vous ; alors , concernant le bref « historique AIRBUS , ce n’ était pas à vous qu’ il s’ adressait , le spectre se voulait plus large ………..

        Avez-vous vu « @tschok » ? Et non ………..

        Donc , voyez ce n’ était pas à vous que mon commentaire était spécialement destiné , mais effectivement je reconnais qu’ il aurait pu , sauf qu’ il ne l’ était pas ………….. mais c’ est vrai qu’ il aurait pu en être ainsi , mais en fait , non …………..

        Pas trop déçu ? Un peu ? Beaucoup ? À la folie ? Pas du tout ? 😉

        Pour le reste , si vous voulez que nous en discutions entre adultes majeurs , vaccinés , responsables , ( pas persuadé de réunir tous ces critères à la fois ) potassez votre Histoire Européenne à partir de l’ après-guerre et nous en deviserons …………..parce que là , malgré toute ma bonne volonté , je ne vais pas y arriver ………… 🙂

        • Twisted dit :

          Les Allemands enragent de dependrent des Américains…

        • tschok dit :

          C’est la partie où j’ai dit qu’Airbus n’en avait rien à foutre de ce que vous dites que vous n’avez pas aimé?

          Je sais, j’aurais pas dû. Mais c’est la cruelle réalité, aussi.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Oui , je vois ce que c’ est ……….

            Parce que vous vous imaginez sérieusement qu’ il s’ agit d’ une évidence que j’ ignorerais ou dont je ne suis pleinement conscient ???

            Mais vous me prenez vraiment pour un abruti de chez bruti ………………….. et ça , oui , c’ est cruel ……. quoique , sans plus , faudrait pas exagérer non-plus…………….

            Bon , en même temps , je me dois de reconnaître que je n’ en ai à mon tour strictement rien à foutre qu’ AIRBUS n’ en ait rien à foutre de ce que je peux croire , penser , exprimer ……………

            Cela étant , AIRBUS ainsi que votre serviteur avons un point commun : jusqu’ à preuve du contraire , ni AIRBUS , ni moi , ne sommes immortels et l’ un pourrait bien survivre à l’ autre , sait-on jamais …………….. et en attendant , compter les points ………….

            Rira bien , celui qui verra l’ autre se plier en quatre le premier ! 😉

  22. Toto dit :

    L’Europe doit être autonome dans ça défense et ça sécurité intérieure et faire une alliance Atlantique point final. Qu’ils arrêtent d’avoir peur de Trump !!!

  23. Fermand dit :

    Allez, depechons nous de nous allier aux Russes et de bouter les anglois-saxons hors d’Europe.

  24. Sam dit :

    La France et l’Allemagne ne partage pas la même histoire, ni la même culture, ni les mêmes intérêts stratégiques, ni le même réseau économique.
    Tout ce qu’on partage avec les Teutons, c’est un peu de Rhin et beaucoup de douleur…

    • Vinz dit :

      C’est le contraire, on a un peu trop partagé depuis la création de l’Allemagne. Mais répétons-le, le problème de la France est moins l’Allemagne que la Prusse.

  25. Aymard de Ledonner dit :

    L’Allemagne est le seul pays européen a réagir. Probablement parce que, informée par Macron de ses intentions, Merkel a du manifester son désaccord mais Macron a passé outre, d’où le « intempestif »…..
    Je trouve cette absence de réaction des autres pays plutôt positive car ça signifie que ça cogite dur dans les cabinets et un peu de réflexion ne peut jamais faire de mal. Au moins il n’y a pas eu de réflexe pavlovien pour défendre l’OTAN.

    • GHOST dit :

      Vous voyez certains pays Nordiques (Suède et Finlande) devenir membre d´une organisation made in France qui peut remplacer l´OTAN?
      L´OTAN c´est avant tout la présence des USA comme assurance et garantie en cas d´agression.. Macron devrait se dire que la liste des pays de l´UE qui seraient en faveur de son intention de quitter l´OTAN est mince, très mince.
      Même avec le Brexit, ce n´est pas la France qui deviendra le « leader » militaire de l´UE, Merkel le fait comprendre entre les lignes.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Macron n’a pas dit qu’il faut sortir de l’Otan. Il veut que l’Europe s’organise pour ne pas en être dépendante. Concrètement les européens pourraient s’organiser pour pouvoir fonctionner dans l’Otan sans les US.

  26. NRJ dit :

    La réaction manque quand même de piquant. Ou elle est du moins plus « diplomate’ que la critique de Macron :  » Je ne pense pas qu’un tel jugement intempestif soit nécessaire, même si nous avons des problèmes, même si nous devons nous ressaisir  »

    Après Macron montre à quel point il n’est pas fiable pour les déficits. Il est acté que le respect des 3% de déficit ne sera pas respecté, en d’autres termes, il avoue qu’il ne tentera même pas de respecter ce qu’il disait déjà en début de mandat. Faudra qu’on se souvienne de ce moment quand on sera dans la même situation que la Grèce en 2010.

  27. Plusdepognon dit :

    L’Europe est le cul entre deux chaises:
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/07/11/huawei-l-europe-est-prise-en-etau-entre-deux-ecosystemes-technologiques-puissants-chine-et-etats-unis_5488151_3234.html

    Et les USA poussent leurs avantages :
    https://www.latribune.fr/economie/international/les-sept-armes-imparables-qui-permettent-aux-etats-unis-de-dominer-le-monde-789141.html

    https://www.diploweb.com/L-Europe-strategique-de-1989-a-2019-de-l-eclatement-du-Bloc-de-l-Est-a-l-implosion-de-l-OTAN.html

    L’Allemagne a joué un grand rôle dans cette histoire de gazoduc avec les russes, car il y a un grand intérêt à contrôler la distribution de gaz naturel en Europe, ne serait-ce que pour son propre compte:
    https://www.franceculture.fr/emissions/la-bulle-economique/gazoduc-nord-stream-2-peut-faire-confiance-a-lallemagne-pour-defendre-les-interets-europeens

    Avec des liens personnels dépassant le mur du conflit d’intérêts :
    https://www.ouest-france.fr/europe/allemagne/gerhard-schroder-le-chancelier-qui-sent-le-gaz-russe-5203281

    Tout comme dans un autre registre, avec les chinois, pour la 5 G:
    https://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/5g-l-allemagne-continue-de-faire-confiance-au-chinois-huawei-n142111.html

    https://www.latribune.fr/technos-medias/chine-la-5g-a-peine-deployee-le-pays-se-penche-deja-sur-la-6g-832560.html

    Autant pour le déploiement éventuel des véhicules autonomes, que par l’importance du marché chinois pour les industriels allemands…

    • tschok dit :

      Oui, nan mais faut rechercher les gazoducs, évidement.

      Tenez, l’autre jour, deux de mes voisins s’engueulent. Un conflit de voisinage. Classique. Du moins en apparence. C’est ce que la bienpensance et le politiquement correct veulent nous faire croire.

      Or, à moi, on me la raconte pas. J’ai recherché les gazoducs.

      Eh oui: s’il y a conflit, c’est qu’il y a hydrocarbure sous roche. On l’a fait pas à bibi qui a tout compris. Ben j’ai pris pas pelle et ma pioche et j’ai creusé.

      Bon, pour l’instant, j’ai rien trouvé. Mais je creuse!

      Rira bien qui rira le dernier.

  28. Vinz dit :

    Je crois que Stoltenberg n’a pas compris que le concept de mort cérébral : un canard sans tête peu bien courir 25m en agitant frénétiquement ses ailes, il n’empêche qu’on peut difficilement le qualifier de vivant.
    .
    Cérébral = siège de la pensée, non de l’action/agitation. Si la pensée est la doctrine qui sous tend l’action, mort cérébrale signifie mort de la pensée otanesque, de la doctrine (ou de son logiciel – bref) qui oriente/cadre son action.
    .
    Stoltenberg peut bien organiser autant de manoeuvre géante qu’il veut, l’Otan reste bien ce canard sans tête. Y a plus de pensée/doctrine valide. C’est devenu une sorte de rotary club.

  29. aleksandar dit :

    Le problème de l’OTAN c’est d’avoir été fondé sur un mensonge, la lutte contre le communisme.
    Hans Morgenthau ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Morgenthau )
    1957 conférence au Naval War College:
    « Je dirais, et je l’ai dit plusieurs fois auparavant, que si les tsars régnaient encore en Russie, que si Lénine était mort de la rougeole à un âge précoce, que si on n’avait jamais entendu parler de Staline le problème de la Russie serait pour nous dans l’ensemble ce qu’il est aujourd’hui.
    Si les armées russes se trouvaient exactement là où elles se trouvent aujourd’hui et si le développement technologique russe était ce qu’il est aujourd’hui, nous serions dans l’ensemble confrontés aux mêmes problèmes que nous connaissons aujourd’hui. »
    En 2015, Kissinger a essentiellement réitéré le point quand il a déclaré que l’objectif des élites américaines est un démembrement de la Russie.
    Après quelques années d’errance géostratégique, les russes ont fini par comprendre que pour les USA, le guerre froide ne s’est jamais terminée.
    Ils ont été un peu long , la simple étude des documents de la Rand Corporation suffisait pour s’en rendre compte.
    Les Euronouilles, comme d’habitude n’ont, quant a eux, rien compris et rien appris.

    • fabrice dit :

      Si on comprend le russophile et poutinolatre Aleksandar en fait la Russie menace les USA et c’est l’UE qui protège les USA…Moi je pensais que c’était les USA qui protégeait l’Europe contre la Russie…Mais bon on m’aurait menti. Je n’avais pas vu que c’étaient les armées européennes qui étaient déployés aux USA pour protéger la Californie et l’Alaska de la volonté russe d’étendre son empire. Suis je bête.

      • ScopeWizard dit :

        @fabrice

        HEIN ???

        Les USA protéger l’ Europe contre la Russie ????

        Oui , avant peut-être , avant sans-doute , mais ce temps-là est révolu depuis au moins la fin du mandat Clinton ( 1992-2000 ) , et déjà sous Reagan c’ était limite-limite en dépit de sa proximité avec l’ Angleterre de Thatcher ; désormais c’ est autre chose que les USA « protègent » mais certainement pas une Europe qui les gêne encore autant dans l’ expansion de leur hégémonie ………………

        Je suis le premier à le déplorer , mais que voulez-vous , ainsi va la politique internationale , la préservation et la défense de tel ou tel intérêt , la loi du plus fort , etc ………..

  30. werf dit :

    Il a abandonné les petites phrases en France qui l’ont fait chuter plus rapidement dans les sondages. il tente le même coup à l’international et au niveau européen cela ne marchera pas car l’OTAN (traduire par le parpuile américain) est l’assurance vie des pays à l’est du Rhin. la France ne pèse rien et son président est totalement déconsidéré et moqué depuis 2 ans et demi avec ses propositions d’une Europe forte, d’une défense commune, d’un gouvernement économique de la zone euro. Il en est réduit à proposer une force spéciale européenne qui viendrait encadrer les armées des pays du Sahel… C’est ne rien connaître des pays européens, qui sont contre toute intervention de leurs soldats dans les combats, et ne rien connaître des pays du Sahel, qui ne veulent pas retomber dans un néocolonialisme méprisant pour leurs populations. il boira le calice jusqu’à la lie car dans 2 ans et demi il sera jugé sur tous ses résultats en France, en Europe et à l’international. Le bilan est catastrophique dans tous les domaines. La servilité des médias français est digne d’une dictature il suffit pour s’en convaincre de regarder les actualités en France sur toutes les chaines. Aucune analyse géostratégique, aucune critique, des chroniqueurs pédants et nuls qui parlent comme au café du commerce en vantant la politique du en même temps, du ni oui ni non, du tout et son contraire du président. C’est la France qui est aux urgences économiques, financières, sociales et militaires. En plus, il n’a pas le moindre sou pour ses réformes et personne ne le dit car avant éventuellement d’en gagner il faut comme dans une entreprise en dépenser (cela s’appelle le plan social et le plan d’accompagnement des réformes de structures)

  31. Auguste dit :

    Northstream 2 « un outil politique de la Russie ».C’est surtout moins de pognon pour les US.On parle OTAN,Pompeo,comme son patron, pense pognon.Trop tard Pompeo,tu l’as dans l’os,le Danemark a autorisé la construction du gazoduc qui doit relier la Russie à l’Allemagne.Tu voulais leur piquer le Groenland,voilà la réponse.

  32. petitjean dit :

    1-sur le fond Macron a raison !
    2-l’ Allemagne ne va pas aussi bien que ça :
    https://www.deutschland-kurier.org/merkel-land-ist-abgebrannt-das-protokoll-eines-politischen-totalversagens-die-abgehaengte-nation/
    https://lesobservateurs.ch/2019/10/01/energie-economie-social-immigration-lallemagne-de-merkel-est-en-feu-et-vit-dans-le-mensonge/3
    3-des Vérités sur l’OTAN, bras armé des USA :
    5 questions à Hervé Hannoun et Peter Dittus, auteurs du livre “Stop OTAN”, par les-crises.fr

    « au moment du référendum de 1992 sur le Traité de Maastricht, je n’imaginais pas que ce projet de Mitterrand et Kohl pour la Paix allait être dévoyé, à partir de 1998, par le projet géopolitique américain de prendre le contrôle de fait de la politique de sécurité commune européenne grâce à l’élargissement simultané de l’Union Européenne et de l’OTAN aux pays de l’Est de l’Europe, et grâce aussi à la décision du Président Sarkozy en 2008 d’abandonner la posture stratégique gaulliste de refus de participation au commandement militaire intégré de l’OTAN »
    « Comme l’avait montré Helmut Schmidt, l’OTAN (et le complexe militaro industriel qui la soutient) ont besoin de s’inventer un ennemi pour justifier les énormes budgets militaires des pays de l’OTAN qui représentent une dépense annuelle de l’ordre de 1000 milliards de dollars.  »
    « la réintégration de la France dans le commandement militaire intégré de l’OTAN a été faite de façon furtive, sans recours à un référendum. On veut donc en dire le moins possible aux Français pour ne pas risquer un débat difficile » (….)
    https://www.les-crises.fr/5-questions-a-herve-hannoun-et-peter-dittus-auteurs-du-livre-stop-otan-par-les-crises-fr/

  33. Alain d dit :

    Le lèche-bottes blues allemands vers les Etats-Unis, on pourrait en faire en encyclopédie qui pèserait une tonne !
    Je me suis trompé, j’espérais, sans trop y croire, que l’Allemagne allait changer, mais elle est sans doute déjà trop gangrenée par l’allié américain.
    Ceci étant, la Merkel va bientôt éjecter, bon débarras, pour du meilleur ou du pire. Encore un petit soupçon d’espoir…..

  34. Nico St-jean dit :

    Comment peut-on en vouloir aux USA de vouloir vendre de l’armement en Europe alors que c’est pratiquement l’un des tout derniers aspects économiques ou ils sont dans le « vert » avec l’UE […] et cela représente peanuts comparativement au marché automobile ou encore aéronautique civile. 168 milliards d’excédents commerciaux pour l’UE en 2018 (miam miam) alors que les USA laissent depuis des années leurs voitures taxés à 10% par l’UE tout en laissant grand ouvert leur propre marché aux Italos-allemands en ne taxant qu’à hauteur de 2% les voitures européennes […] Si ici on ne parle pas ici d’amitié gagnante-gagnante, allez faire la même offre aux chinois, qu’on rigoles en regardant la réponse ^^
    .
    Concernant l’OTAN, il y à en pas mal sur le site qui prennent leurs rêves pour des réalités. L’Allemagne, l’Italie, le UK, la Pologne, les Pays-bas, la Belgique, la Grèce, l’Espagne, tous ses pays vont poliment (ou pas) dire à Macron de se retirer seul de l’OTAN s’il le souhaite car :
    1- Tous ses pays souhaitent manifestement rester dans l’OTAN et garder de bonnes relations avec les USA
    2- Ils savent que Trump n’est pas du tout éternel et que ses opposants veulent un deal pro Europe PUIS faire front commun vs la Chine (CF Warren) à l’inverse de Trump qui fait Chine d’abord, UE ensuite. Et maintenant le géant Bloomberg qui arrive avec les mêmes positions.
    3- Il y à un sentiment anti-Macron palpable en Europe, particulièrement chez UK, Allemagne et Italie car même outre-atlantique, on sent le côté « Bonaparte » du petit Macron qui profite de 3 choses pour avancer ses pions en Europe : le Brexit, la faiblesse de Merkel et Trump. Résultat :
    .
    Macron de loin le plus ferme contre les britanniques avec le Brexit, ils se les mets tous à dos. Macron tente tous les jours d’affaiblir l’Allemagne et de prendre ça place de « grand Leader de l’UE » = énorme grogne en Allemagne et Macron semble oublier que le ou plutôt la remplaçante de Merkel sera tout aussi puissante. Macron critique énormément l’Italie pour ça politique migratoire alors que la France et l’UE n’ont aucunes, mais alors aucunes leçons à donner aux italiens en la matières ! La période 2018-2019 à tellement choqué les italiens que le sentiment « anti-Macron » est devenu « anti-france » dans certaines régions. Ajoutez à cela des critiques publiques sur les pays de l’Est notamment répétés sur la Pologne, qui deviens de plus en plus puissante économiquement et militairement et quand prend de plus en plus de place dans l’UE.
    .
    Bref, je trouve que Macron joue à un jeu extrêmement dangereux avec tout ses partenaires qui le voient venir. Et se mettre à dos les USA est la pire des solutions car aucuns autres pays membres n’embarquera dans se jeu là.
    .
    Nous pouvons tous dire que Macron à raison à propos de la Turquie dans l’OTAN .. sauf qu’il se répète et répète .. et ça c’est un autre jeu qui s’appelle : Diviser pour régner – Mais pour le coup, tout le monde est au courant qu’il est entrain de faire ce dont il accuse Trump et l’Hypocrisie est tout aussi dangereuse que le reste ..

    Les USA ont 2 axes stratégiques majeures en cas de 3e guerres mondiales et/ou d’un très gros gros conflit de forte intensité. 1- l’OTAN et 2- le partenariat asiatique – Corée du Sud, Canada, Australie, Japon, de plus en plus l’Inde, Philippine, Nouvelle-Zélande, voir Vietnam et Indonésie si la Chine est concerné exactement comme l’Inde.
    .
    Il à fallu plus de 70 ans pour perfectionner l’OTAN, son système de commandement, ses codes, ses niveaux de sécurités (je sais de quoi je parle) C’est une machine bien huilé, qui fonctionne, alors que si nous comparons avec l’UE […] Disons que même si je ne suis pas europhobe, vu les performances visibles de l’UE à réaliser de grands projets dans les temps hum … Rendez-vous dans minimum 25 ans et loin d’être certain du résultat.
    .
    La meilleure option reste de :
    1- rééquilibré un peu les choses avec les USA en matière commerciale et ça, tous les américains le souhaitent (pas que Trump)
    .
    2- Trump doit soit partir via élection ou impeachment ou encore gagner son combat contre la Chine. En ce moment, la Chine se dirige vers une immense crise économique et ceux qui disaient il y à 10 ans que « d’ici 10 ans la Chine aura dépassé les USA comme première puissance économique » sont entrain de se dire si dans 10 ans la croissance de la Chine et celle des USA ne vont pas se croisés ^^ … Mais je pense qu’ils vont se planter comme des vrais et purs socialistes/communistes plutôt que de perdre la face devant les USA.

    3 – Ensuite l’UE pourrait « percer » le marché de l’armement interne américain mais cela est immensément difficile puisqu’ils produisent presque tout et de grande qualité. Particulièrement dans l’aéronautique. Mais pour les intéressés, regardons ce qui est possible si les cases plus hauts sont réunis :
    .
    A400M. Oui, c’est encore possible. Au début, certains disais que l’appareil pourrait se vendre aux USA pour remplacer les vieux C-130H à la place des C-130J/C-130J-30 sauf que non, jamais un A400M ne sera capable de faire ce qu’un C-130J peut faire car il est trop gros. Il ne peut pas non plus faire le C-17 car beaucoup trop petit et en plus, le C-17 peut décoller et atterrir sur les mêmes terrains et mêmes distances. Pour les remplaçants :
    .
    C-17 : Boeing est sur le coup avec une nouvelle usine pouvant produire un appareil construit à 80% grâce à la robotique et l’impression 3D et seulement 20% de mains d’oeuvre. On parle également d’un appareil presque entièrement en matériaux composites. Pour le remplaçant du C-130J, Lockheed fait exactement pareil et de ce qui se dit, les deux n’ont pas du tout envie de se faire la compétition pour l’un ou l’autre des appareils. En gros, chacun reste chez lui.
    .
    Il y à aussi Boeing/Bell qui continuent de travailler sur l’avenir : le V-44. Le fameux quad TiltRotor qui doit emporter une charge utile max de 25 tonnes, vitesse de croisière max de 250 à 300 noeuds. Voici quelques images de concepts : https://i.pinimg.com/originals/6a/60/f3/6a60f34876ea38796877455da2aed5af.jpg
    .
    https://www.helicopassion.com/images/WBL/WBL314/V44-03t.jpg
    .
    Le jour ou le démonstrateur va sortir, le monde va changer et ce, tant pour le civil que pour le militaire.
    .
    Mais bon, C-17, C-130J & remplaçants ou pas, l’A400M fait un excellent entre-deux et possédera des capacités tactiques que le C-17 n’à pas alors quand il sera terminé et que sont prix aura baissé, je pense qui si les relation sont bonnes, il y à une possibilité d’au moins 150 appareils aux USA pour l’A400M.
    .
    En se moment la FREMM italienne est en compétition pour un contrat de 20 frégates lourdes américaines. La compétition est TRÈS relevé, mais la FREMM à marqué des points pour son automatisation dite, comparable aux Zumwalt et Ford, soit, très avancé.
    .
    Le Ajax qui va probablement remplacer le Bradley sera certes, très différent du modèle « UK » et produit aux USA et oui, GDLS est sur le fond une entreprise américaine, mais c’est GDLS UK, division de GDLS Europe qui conçois le Ajax et qui demeure indépendant du groupe US. GDLS Europe, c’est quelques dizaines de milliers d’emplois directs/indirects en Europe et une telle commande (si elle se concrétise) fera « exploser » la division européenne. Nous avons eu la même chose avec le contrat des Stryker US (plus de 4000) ici au Canada et cela à complètement « dopé » notre industrie de blindé d’infanteries.

  35. MERCATOR dit :

    Sur ce coup Macron a complètement raison, il faut quitter au plus vite cette organisation Yankee, mise au point dés sa création pour asservir l’Europe,et se rapprocher des Russes, le sentiment pro Russe et anti yankee est au plus haut dans la population Allemande contrairement a tout ce que j’ai pu lire plus haut , un sondage tout récent le prouve

     » Pour 56 % des habitants outre-Rhin, leur protecteur d’hier(USA)représente désormais la plus grande menace devant la Corée du Nord (45 %) et la Turquie (42 %), révèle le rapport annuel sur la sécurité du Centre de stratégie et de management.

    Dans les anciens Länder de l’Allemagne de l’Est, la crainte américaine grimpe même à 58 % alors que 21 % seulement des habitants identifient la Russie comme une menace pour la paix, précise le sondage mené en janvier pour ce cabinet de conseil par l’Institut de recherche sur l’opinion publique Allensbach auprès de 1.249 personnes représentatives de la population. »

  36. Arnaud dit :

    Bon les Américains sont des crétins et des traitres. Les Allemands sont des nuls et des traitres. Les Chinois sont des espions et des nuls. Les Russes sont des ennemis en puissance. Les Britanniques fourbes s’en vont. Les Turques fanatiques, qu’ils partent. Les Bulgares sont des mafieux, comme les Roumains….Sans compter les gilets jaunes…. Eh bien, M. Macron en connait long sur la diplomatie. Quand je me rappelle qu’avec « Marine Le Pen, on aurait eu la guerre civile et qu’on allait se couper de nos alliés » !!!! Avec M. Macron on s’est brouillé avec tout le monde, tout en sabrant nos propres dépenses militaires (1,4 milliard cette année….).
    La vision d’une Europe stratégique ??? Zero. Car pour construire une Europe stratégique, encore faudrait-il être capable de négocier, de proposer des alternatives. Alors même que le candidat Français au poste de commissaire est retoqué (82 voix contre, 19 pour !!! ), avant d’ailleurs d’être auditionné par les juges français.

    A un moment, il faut avoir le sens des réalités : depuis 40 ans, notre armée a été une variable d’ajustement, consatmment sabrée. Sans les Américains, nous ne sommes qu’une puissance locale. C’est ainsi.

    • Auguste dit :

      Sur l’espionnite.Commission d’enquête du Sénat.Général Lecointre.
      En 2018,831 attaques informatiques.Très peu de l’Iran et Corée du Nord et ne concernant pas la défense.La Chine AUCUNE.
      Principaux assaillants:Russie (Turla) et « le plus grand pays allié,avec qui nous entretenons des relations anciennes et qui a été pris la main dans le sac,à plusieurs reprises avec ses bons alliés de l’OTAN,pour sa capacité à s’intéresser à ce qui n’est pas sur la place publique ».
      Vous avez une idée de qui le Général veut parler?: moi j’hésite entre Belgique et Luxembourg.

      • Plusdepognon dit :

        @ Auguste
        Ce sont la Russie… et surtout les USA.
        C’était dans « le canard enchaîné » d’il y a quelques semaines. 😉

        • Auguste dit :

          Oui,j’aurais du le préciser.(Canard du 2/10).Si le Général Lecointre n’a pas dit le nom,mais dont la description ne laisse aucun doute,Longuet,qui faisait partie de la Commission,lui, a bien traduit et nommé les USA.

  37. vrai_chasseur dit :

    Enlevez l’OTAN à la France, il reste une dissuasion nucléaire, une armée efficace et aguerrie, une industrie de défense.
    Enlevez l’OTAN à l’Allemagne, il reste une industrie de défense.

    • Faust dit :

      @vrai_chasseur

      Et une volonté politique , quand il a fallu aller au sahel , ça n’a pas traîné ( Libye non plus , malheureusement )

  38. Plusdepognon dit :

    Les allemands aussi stigmatisent sur Trump.
    https://www.challenges.fr/monde/l-allemagne-critique-l-egoisme-americain-le-jour-aniversaire-du-mur-de-berlin_683998

    Ce sont les lobbies financiers US à l’unanimité qui ont opté pour réorienter le pivot de leur politique vers l’Asie, l’Europe n’etant plus qu’un client captif.
    Il fallait réfléchir avant…

  39. Plusdepognon dit :

    L’OTAN est une succursale de vente de matériels militaires américains :
    https://youtu.be/7gyVXZDDNI8

    Et la CDU est un parti corrompu se roulant dans l’or des nazis, avec la complicité des banquiers suisses entre autres:
    https://youtu.be/wMO37vBe3Tg

    Ils vont nous donner des cours de morale tous ces truands ?
    https://www.areion24.news/2019/11/07/collusion-etat-mafia-comment-la-democratie-le-capitalisme-et-la-corruption-favorisent-ils-les-liens-politico-criminels/

  40. Plusdepognon dit :

    L’OTAN est une succursale de vente de matériels militaires américains :
    https://youtu.be/7gyVXZDDNI8

    Et la CDU est un parti corrompu se roulant dans l’or des nazis, avec la complicité des banquiers suisses entre autres:
    https://youtu.be/4hD3Ps35r38

    Ils vont nous donner des cours de morale tous ces truands ?
    https://www.areion24.news/2019/11/07/collusion-etat-mafia-comment-la-democratie-le-capitalisme-et-la-corruption-favorisent-ils-les-liens-politico-criminels/