CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Une opération de Barkhane au Burkina Faso souligne l’importance des hélicoptères lourds de transport

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

108 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Ce déficit capacitaire flagrant est incroyable pour l’armée française, qui est celle qui la plus sollicitée en opérations extérieures. Incurie constatée de puis de nombreuses années:
    https://www.laplumelesabre.com/2009/05/25/les-armees-francaises-en-deficit-de-reflexion-capacitaire/

    Du coup, Opex 360 se fait souvent l’écho des alliances et des coopérations de la France avec d’autres pays : Allemagne, Italie, Royaume-Uni, …

    Le coche a été vraiment loupé et vu la difficulté pour faire remplacer ne serait-ce que les matériels perdus (Caracal, Reaper), cet expédient est la seule réponse possible.

  2. Namroud dit :

    Faudra peut-être arrêter le chauvinisme et commander des Chinhook je sais qu’il est préférable que nos forces armées soient équipées de matériel made in France mais depuis le retrait du super frelon il n’y a pas d’hélicoptère lourd. Espérons que pour les prochaines années, le ministère des armées réfléchira à de nouveaux programmes ( à défaut dans le cadre d’un partenariat européen ) pour un hélicoptère lourd, un successeur pour les awacs et les Hawkeye pour le ou les futurs porte avion, un avion de patrouille maritime, etc.. après tout ç a été possible pour l’hélicoptère tigre, l’ A 400 m et les ravitailleurs a330 phénix et le futur SCAF et char de combat

    • NRJ dit :

      @Namroud
      Pour le successeur de l’Awacs on pourrait prendre l’A-400M. Il a été conçu justement pour être adaptable, notamment comme Awacs. Après pour le Hawkeye ce sera plus compliqué. Faire atterir l’A-400M sur un porte-avion … Même si l’A-400M peut faire du poser tactiques, il aurait intérêt à être sacrément gros le prochain porte-avion de la Marine Nationale.

      On ne devrait pas attendre un programme d’hélicoptère lourd. Les allemands seraient les seuls intéressés, et a priori ils vont plutôt acheter des CH-53 K Stallion.

  3. PK dit :

    Vous inquiétez pas : s’il y avait des pépettes à prendre au niveau politique, gageons que les contrats auraient été signés…

    En tout cas, on pourrait larguer des paras… sauf qu’on n’a plus d’avions opérationnels pour… C’est con, hein ? À force de tirer sur l’élastique, il finit par péter et nous revenir dans la gueule…

    Enfin, la gueule des soldats, parce que les politiciens sont bien au chaud chez eux gardé par leur escadron de gendarmes, de policiers et de soldats de Sentinelle…

  4. Toubou dit :

    4 tonnes ? Et il est donné pour 10….
    Le caracals est donné pour 5 porte combien là bas ?
    Quelqu’un du forum peut t’il l’expliquer ?
    Merci.

    • mich dit :

      Comme c ‘est précisé , cela dépend fortement de toutes les conditions de la mission ,les performances pure d ‘un appareil trouver sur le net par exemple sont juste un indicateur que beaucoup de facteur peuvent faire évoluer ,ils sont surtout utiles pour comparer des appareils entre eux.

    • Jean-Michel dit :

      Avec une charge de 10 tonnes, il ne pourra faire qu’une cinquantaine de kilomètres.
      Dans les faits, la charge utile est de 5.5 tonnes en version civile avec le plein de carburants (2068 gallons).
      En ajoutant les blindages, les réservoirs auto-obturants, l’armement, le treuil ainsi que d’autres les équipements militaires et matériel de secours, la charge utile tombe alors à 4 tonnes ou 34 soldats.

  5. Clavier dit :

    Vachement utile de sécuriser un sommet africain…..

  6. revnonausujai dit :

    @ NRJ
    voilà la différence entre un allié actif qui apporte des moyens lourds indispensables et des militärischer Touristen.
    au fait, les soldats du SGDT1, ce sont bien les planqués des forces conventionnelles qui ne sortent presque jamais ?

    • NRJ dit :

      @revnonausujai
      Je vais vous mettre la même réponse que la dernière fois mais que vous n’avez peut-être pas vu : on a appelé à l’aide pour résoudre la situation au Mali qui ne cesse de se dégrader. D’un côté on a les anglais qui nous donnent 3 hélicoptères Chinook avec max une cinquantaine d’homme pour la logistique et la maintenance. De l’autre il y a les allemands qui ont envoyé 4 hélicoptères NH90 (de taille moyenne il est vrai), 4 Tigre UHT, des drones Heron, et un contingent d’un millier d’hommes. Maintenant je vous laisse réfléchir : Qui entre les anglais et les allemands et le plus investi au Mali ? Qui a répondu le mieux à notre appel ?

      Si vous dites les anglais, j’inviterais les allemands à se barrer en laissant à notre service 6 NH90. Ca ferait plus que les Chinook et leur couterait beaucoup moins cher. Et vous seriez content.

      Par ailleurs je n’ai jamais dit ques les forces conventionnelles ne sortent jamais. Ils sortent. Mais des échos que j’en ai, ils font simplement la plupart du temps des tours dans le désert et au mieux enlèvent quelques IED repérés par les Reaper et détruisent des caches d’armes. L’opération décrite dans cet article n’infirme en rien cette vision. On a juste envoyé des gars se balader au Burkina Faso pour réaliser « un renforcement du dispositif défensif du camp ». Ce n’est pas l’Afghanistan. Les gars ne combattent quasiment pas là-bas. C’est vrai pour les soldats français, ça l’est également pour les allemands (quitte à attaquer un contingent de la minusma, ils préfèrent attaquer les autres contingents (nigériens, guinéens etc…)

      • revnonausujai dit :

        Vous êtes persuadé que les schleuhs ont changé , qu’ils nous aiment et nous estiment et qu’ils sont diposés à travailler ( je ne dis pas collaborer, ça rappelle des souvenirs piquants) loyalement avec nous. Ca nous fait un point commun, je pense aussi qu’ils ont changé… de méthode !
        Toutefois, l’objectif reste le même : s’assurer la suprématie en Europe et transformer les autres nations en main d’oeuvre servile, en parc à touristes et en bordel pour fridolin en goguette
        Bon, mais comme la force militaire a échoué, ils font ça maintenant à l’économie et à la finance.
        non, ils ne sont pas venus à notre aide au Mali; leurs troupes sont sous bannière minusma et/ou ONU et ils n’ont pas la poindre intention de participer serais ce de loin aux combats, leurs caveats n’autorisent que la riposte en défense.
        Ceux qui aident la France et l’armée française, sont bien les Estoniens, les Brits, à terme les Danois, sans oublier les USA ( sans le RENS US nous serions à moitié aveugles et leurs tankers assurent grosso merdo la moitié de notre ravitaillemnt en vol !
        « l’opération en question » démontre au moins que sans les chinooks brits, nous aurions sérieusement patiné dans la semoule; quant au fait que les patrouilles n’accrochent pas à tout coup ( et ne pas oublier que les GCP et autres GCM font partie de Barkhane « conventionnel, on n’est pas au cinéma mais dans un espace gigantesque , les opérateurs du COS de SABRE n’accrochent non plus pas à tout coup et eux aussi se contentent le plus souvent de détruire des dépots LOG
        PS1: les fritz peuvent bien se barrer, ça m’indiffére parce que , comme l’ensemble des structures onusiennes ou euromachin, ils font de la mousse mais ne servent pas à grand chose; leurs 6 hélicos, vu le taux de disponibilité des machines, danke nein !
        PS2 : sentiment personnel , si je devais rajeunir pour aller au combat, je le sentirai nettement plus tranquille aux coté de squaddies britanniques que de landser de la Bundeswehr ; jai dans l’idée que je suis loin d’être seul dans ce cas

        • NRJ dit :

          @revenonsausujai
          Le pangermanisme c’est fini. Je vous demande pas de me croire sur parole, mais je vous conseillerais d’aller en Allemagne et de crier tout haut Heil Hitler. Je pense que la réaction pourrait vous surprendre. Ensuite oui les allemands se battent pour leurs intérêts. Vous y voyez un problème ? Ils essayent de vendre aux autres pays les produits de leur industrie. On fait la même chose (sauf qu’on se débrouille mal, on laisse filer notre déficit en taxant des entreprises qui ne sont plus compétitives).

          Contrairement aux américains qui rackettent les autres entreprises (BNP Paribas, Alstom, Deutsche Bank, Airbus, Huawai pour citer les plus connus) et aux chinois qui espionnent massivement et illégalement tout ce qui existe, les allemands observent dans l’ensemble des règles équitables par rapport à nous. Indiquez moi si je me trompe.

          En Afghanistan non plus les soldats francais n’avaient le droit d’ouvrir le feu que pour riposter. Et de ce fait si je suis vos critères, ca voudrait dire que l’on ne combattait pas là-bas? C’est la même chose avec les soldats allemands au Mali avec des islamistes qui préfèrent les éviter pour taper sur les autres contigents onusiens (les attaques augmentent chaque année).

          Enfin, les soldats allemands équipent et entrainent l’armée malienne qui en a bien besoin. On va quand même pas leur cracher dessus ? Ils font quoi les anglais et les danois en attendant ? Je suis heureux que vous prefériez être avec eux d’ailleurs, car mis à part leurs 3 hélicoptères ils ne sont pas là au Mali. La seule présence européenne (et difficile de dire qu’elle est sérieuse) vraiment autre que francaise au Mali, si on retire la minusma, c’est l’Estonie.

          Enfin, nos hélicoptères ne sont pas plus disponibles en général que les hélicoptères allemands. avec 30% de dispo. Pour autant ils le sont beaucoup plus en opex (80%). Il n’y a pas de raison que cela ne soit pas le même cas en Allemagne. D’ailleurs s’ils sortent du Mali comme vous semblez le souhaiter (vu qu’ils sont inutiles, autant qu’ils partent après tout si j’en suis votre avis) ils auront surement les moyens d’assurer la disponibilité de 6 de leurs hélicoptères. Et comme ca vous seriez content car on serait tout seul comme des c… au Mali avec quelques hélicoptères étrangers et à peine 4000 hommes pour garder 5 fois la France. Jusqu’où va mener votre germanophobie primaire ?

          • revnonausujai dit :

            je n’ai pas affirmé que les boches étaient encore hitlériens, au contraire je dis que, étant intelligents malgrè leurs autres défauts, ils ont écaté l’option militaire de leur stratégie d’action et de conquète de la suprématie européenne; c’est d’ailleurs pour ça que leur armée est à la ramasse.

            « En Afghanistan non plus les soldats francais n’avaient le droit d’ouvrir le feu que pour riposter. »
            alors là, c’est la meilleure ! En Astan, ce qui n’était pas autorisé, c’était de tirer sur des cibles non identifiées comme ENI pour éviter de tuer la clampin égaré, mais le tir en premier était parfaitement autorisé sur cible ENI; d’ailleurs pour les avions lachant des bombes la question ne se posait pas. Au passage, on peut rappeler la position germanique en Irak/ Syrie, qui s’est contenté d’envoyer des Tornados de reconnaissance alors qu’ils n’opérent pas de nuit, c’est la même qu’en Astan et au Mali, faire semblant de participer, mais éviter tout engagement réel.
            si les Maliens sont contents de l’aide boche , tant mieux pour eux, c’est leur affaire, mais ça ne nous concerne pas et nous ne leur devons rien pour ça.
            De manière générale, qu’ils défendent leurs intérêts ne me semble pas incongru ( et nous serions bien inspirés d’en faire autant), qu’ils le fassent en cherchant à nous enc..r systématiquement au nom d’une convergence européenne et d’une amitié francallemande qui sont aussi fantomatiques l’une que l’autre, me semble devoir être combattu.
            jusqu’où votre germano latrie ne vous menera t elle pas ?

          • NRJ dit :

            @revnonausujai
            A ma connaissance, les règles d’engagement des soldats francais n’autorisaient le tir qu’en riposte à celui des talibans. Après cette règle n’était peut-être pas toujours appliqué selon les missions.

            Je vous parle du Mali au fait pas de l’Irak. Et vous croyez qu’on était mieux quand il y avait des débats qui ont duré quelques semaines pour savoir si on pouvait mener des opérations de reconnaissance en Syrie ? C’était fin 2015 début 2016.

            « qu’ils le fassent en cherchant à nous enc..r systématiquement au nom d’une convergence européenne et d’une amitié francallemande qui sont aussi fantomatiques l’une que l’autre, me semble devoir être combattu. » De quel exemple parlez vous ? Des satellites d’observation ? Je vous rappelle quand même que les allemands respectent règles équitables par rapport aux chinois et américains. Si vous trouvez que ce n’est pas assez je ne peux rien pour vous. Par ailleurs soyez pas naifs. Tout le monde s’en fout de la convergence européenne. Même en France. Vous n’en entendriez même pas parler sur ce blog si cela ne servait pas comme prétexte pour la France à exporter du matériel militaire. L’amitié franco-allemande et la convergence européenne concerne simplement des programmes politique, militaires et économiques où nous avons des intérêts communs (comme le SCAF par exemple. En cas d’échec il est quasiment certain qu’on perdra notre aéronautique militaire de défense. C’est ce qui explique d’ailleurs la -très- inhabituelle bonne entente entre Airbus et Dassault qui, jusque là, se tiraient dans le dos sans arrêt comme sur le programme de drone européen). Et ces intérêts communs ne manquent pas dans un monde où la France est l’Allemagne risquent de devenir des puissances de deuxième ordre face aux géants américains et chinois. On notera que l’Union Européenne est d’ailleurs née dans le but de peser face aux géants d’alors qui étaient l’URSS et les USA.

            Par ailleurs, non on ne s’en fout pas de l’armée malienne. Tôt ou tard il faudra qu’elle nous remplace. A partir de là si quelqu’un prend en charge une partie de leur entrainement et de leur matos, on ne va peut-être pas cracher dessus, non ?

      • LeGaulois dit :

        @NRJ
        Vous entamez avec monsieur revnonausujai un combat perdu d´avance. Peu importe les faits que vous apportiez.
        il a été un peu traumatisé je crois par son expérience dans les FFA et crois que les allemands détestent les francais et détestent surtout sa personne.
        Il est vrai que de voir à Spire sur un restaurant un écriteau  » interdit aux chiens et aux militaires francais », n´est pas vraiment fait pour l´entente cordiale.
        Ce qui est malcompris est que ce panneau n´est pas une insulte à la France et à ses citoyens, mais une réaction compréhensible ( que je ne cautionne pourtant pas) due à la conduite de certains FFA en goguette.
        Voilà voilà…

        • revenonausujai dit :

          je ne crois pas que les fritz se soient particulièrement interessés à ma modeste personne; il est vrai que certains soldats français avaient parfois un comportement discutable envers les locaux et surtout les locales, mais si on compare aux GI qui étaient aussi stationné dans le coin, c’était plutôt véniel.Pourtant, les réactions n’étaient pas du tout les mêmes, obséquiosité atavique envers le puissant , attrait pour le dollar ou animosité toute spéciale pour le françoze vu comme un occupant illégitime ?
          Je ne connais pas Speyer, mais si ce restaurateur avait à se plaindre de ses clients français, il pouvait s’adresser au service de garnison qui aurait interdit l’accès à la troupe, genre « off limits »et patrouilles de la prévoté; la pose du pannonceau obéissait probablement à d’autres motifs personnels à l’interessé
          Et si, c’était une insulte à la France, qui consacrait des moyens et était prête à faire bousiller une ou deux classes d’age pour défendre la « nation hôte »

        • Albatros24 dit :

          Excat c’était avant tout suite à de trop fréquentes bagarres entre jeunes français et allemands (voir entre français quand pas d’allemand… une fois la soirée un peu trop arrosée)

          • NRJ dit :

            @Albatros24
            En soit il n’existe pas beaucoup de villages accueillant beaucoup de militaires où il y ait une grande satisfaction de leur présence. Généralement les petites soirées entre militaires peuvent exaspérer certaines personnes.

  7. Albatros24 dit :

    Jamais compris pourquoi on achète des Reaper et pas des Chinooks pourtant ussi si ce n est plus indispensables. ..

    • R2D2 dit :

      Parce que les reapers permettent d’economiser du potentiel de rafale et de m2000?
      Les chinooks sont une fausse reponse, le vrai souci est le modele tout helico qui montre clairement ses limites (ce qui a ete exprimé dans les dernieres auditions). Tot ou tard l’ALAT devra s’equiper d’avion de petite taille…

      • albatros24 dit :

        un Chinook se pose quasiment partout et emmene du ravitaillement, des soldats en nombre et même avec leur vehicule 4X4…
        le petit avion ?

        • John dit :

          Les petits avions coûtent bien moins chers et répondent à une grande partie des besoins réels. La solution est une flotte plus variée, et idéalement partagée avec d’autres pays pour avoir un réel volume qui ait du sens opérationnel et financièrement.

      • albatros24 dit :

        en zone montagne il faut des chinooks
        dans le désert effectivement un petit avion fait l’affaire et est sans doute moins cher
        mais il transporte moins en volume
        l’Armée française recherche vraiment des chinooks plutôt que des avions

        • Lejys dit :

          Il me semble qu’elle cherche les deux, chacun ayant un domaine d’action spécifique et distinct. Pour les chinooks, l’article précise bien l’intérêt. Pour les petits avions, il s’agit surtout d’économiser et préserver les hélicos (NH90, super-Puma, etc.) de certaines missions qui ne nécessite pas des capacités VTOL des hélico: liaison entre deux points avec transport léger (quelques hommes, un peu de ravitaillement (moins d’une tonne), voire un peu de reconnaissance. La géographie africaine offre de multiples pistes de fortune. Les gains (coût, maintenance) seraient énormes.
          Enfin, il y a aussi l’option « avion léger d’attaque », lui aussi peu couteux à l’achat comme au coût de possession. Mais ça, l’AA de l’air n’en veut clairement pas, par peu semble t-il de voir son parc d’avions de combat (Mirages et Rafale) diminuer au profit de ces avions légers. Peur compréhensible…mais très dommageable pour le contribuable que je suis. Je reste persuadé qu’une seule escadre d’un avion de ce type en complément des avions de chasse serait plus qu’utile. Ainsi que d’avions léger pour l’ALAT. La polyvalence a ses vertus…et ses limites.

  8. Bricoleur dit :

    Quand on lit la liste des pays européens qui possèdent des Chinook (sans parler des CH 53, et des « petits » pays également dotés), et qu’on se souvient de nos grands chefs qui se targuent que la France est la 1° armée européenne, on peut se demander de qui/quoi on se moque. Certainement, de la vie de nos soldats … Et le comble …, quand on se décidera, la chaîne de fabrication sera fermée ! Difficile de comprendre que nos CEMA n’aient pas été plus exigeants dans le passé.

    • GRADLON dit :

      Coût actuel de l’aide médicale d’état pour les personnes en situation irrégulière 932 millions
      Ne serait il pas possible de trouver 30 millions pour acheter quelques Chinook ou quelques Merlins ?

      • Fred dit :

        Tiens ? Un nouveau nom : « GRADLON » … Ce qui est étrange, c’est que le même texte à déjà régulièrement été publié sous un autre nom … Pas très discret, vieux.

      • Conan Mériadec dit :

        Gradlon, je suis comme vous en désaccord avec notre politique d’immigration (ou plus exactement notre absence de politique).
        Mais l’aide médicale est une mesure pour préserver notre santé à tous : les migrants arrivent de pays malsains et pourraient contaminer dangereusement les braves cotisants de la Sécu.
        .
        L’aide médicale accordée à des gens qui n’ont jamais cotisé, c’est seulement une solution de facilité pour limiter les dégâts qui résultent de l’irresponsabilité de notre personnel politique.

        • Robert dit :

          Conan,
          Votre présentation du problème est biaisée. Si ces « migrants » apportent avec eux certaines pathologies courantes chez eux et éradiquées ou bien traitées chez nous, donc inoffensives, il est raisonnable de ne pas les laisser les apporter. Une fois chez nous, la couverture médicale et vaccinale mettra des décennies avant de cerner les populations déjà arrivées et entretemps il en sera arrivé dix fois plus.
          Renseignez vous sur les services spécialisés dans les maladies infectieuses, tropicales, celles éradiquées grâce aux vaccins et aux immunités, ils sont débordés et ne peuvent suffire à la demande actuelle. Si un malade cumule plusieurs pathologies qui peuvent rendre inopérant ou dangereux certains traitements, il nécessite un suivi permanent. De plus, nombre de personnes n’en font qu’à leur tête pour les prises, refusent le dépistage, ont des comportements très dangereux, je pense au SIDA et à l’hépatite.
          Les médecins et la sécurité sociale ne peuvent pas tout, les modes de vie ne disparaissent pas en franchissant une frontière, la France n’est pas prête à se plier aux habitudes particulières de ressortissants de certains pays et ce seront les français qui devront vivre avec ces incohérences. Le SIDA en Afrique est exponentiel, or certains traitements sont en échec sur des malades dépistés tardivement qui, de plus, devraient arrêter impérativement certaines pratiques faute de faire échouer le traitement et de diffuser très vite leur virus. Et ainsi de suite, nous avons déjà largement assez à faire avec la population présente en France.
          L’AME ne fait que faire croire qu’il n’y a pas de problème particulier, une prise en charge et on n’en parlera plus. Certaines pathologies disparues réapparaissent et résistent aux traitements connus, on fait quoi ?
          Les CMU et CMU C voient chaque année contester leurs droits, ils ne sont pas prioritaires chez eux ?
          Etc, etc, etc…
          Allez dans un service d’urgence attendre d’être soigné, vous verrez la réalité. Et allez dans une salle d’attente de maladies infectieuses ou une maternité.
          Les grandes concentrations d’immigrés légaux ou illégaux sont à proximité de tous les services sociaux et des hôpitaux importants, il n’y a pas de hasard.
          L’AME est une pompe aspirante et une injustice en même temps qu’un leurre qui ne changera pas les mentalités africaines ni ne mettra leur niveau sanitaire en capacité de ne pas nuire au nôtre.
          Je sais, c’est pas bien de le dire, mais tous les médecins honnêtes le savent.

      • Albatros24 dit :

        On pourrait aussi embaucher des douaniers et gardes frontières…
        mais vu qu’ils sont présents sur notre sol à notre corps défendant (y compris dans les DOMTOM et là ils sont très nombreux) c’est de l’humanitaire, de l’urgence sanitaire et pour éviter des épidémies, donc au final cela nous concerne aussi. Autant faire en sorte qu’ils restent en bonne santé.
        Mais il vaudrait mieux et beaucoup plus rapidement les reconduire à la frontière (avions ou bateaux pour ceux qui refusent) une fois la douche, des vêtements propres et un repas pris : comme le font les australiens par exemple qui n’hésitent pas à aller au secours des migrants naufragés, et après une nuit …les renvoient chez eux, manu militari si besoin.
        De vrais fascistes ces australiens comme tout le monde sait…

      • John dit :

        C’est incroyable, avec ce milliard, au vu du nombre de fois que cet argument est répété, il financerait 30 milliards d’autres dépenses par an.
        Maintenant allez regarder les fraudes fiscales (pas les optimisations, mais les fraudes illégales), c’est là où il y a de l’argent à se faire.
        Si vous voulez interdire cette aide, vous pouvez aussi rejeter la déclaration des droits de l’Homme dont l’accès aux soins en fait partie. Être contre la politique migratoire, c’est compréhensible. Maintenant, de là à laisser crever des gens qui font au mieux pour vivre une vie meilleure, il faudrait peut-être arrêter d’être cruel…

  9. Piliph dit :

    ET pourquoi pas des avions légers, pour transporter des troupes au dessus de zones saines d’un point A à un point B? Genre Cessna Gran Caravan militarisé. Certes il en faudrait 2 pour un gros Chinook, mais ils coutent tellement moins cher en achat et en entretien, peuvent servir à d’autres missions, ont les jambes plus longues, et peuvent atterrir sur de courts terrains de fortune. Donc en attendant que ces Messieurs Dames se décident…

    • R2D2 dit :

      +1000
      la vrai question c’est pourquoi avec notre deploiement actuel a travers toute l’Afrique on n’a encore pas lancé un achat d’urgence… surtout que vu le cout de la MCO actuel des hélicos vs. le cout d’acquisition d’avions léger cela ne devrait pas etre difficile d’etre gagnant (sur l’acquisition, la formation, la maintenance, l’utilisation). Et si on jour on arrive a mettre un terme a cet opex (on y croit bien fort…) ils pourraient etre tres utiles dans les dom/tom/pom

    • ULYSSE dit :

      Très juste. Le « tout hélicoptère » est une hérésie, quand de nombreuses missions pourraient être réalisées par des appareils à voilure fixe, rustiques, plus performants (vitesse, capacité d’emport, rayon d’action) et à moindre coût.
      L’utilisation du Tigre , hors de prix, conçu pour le théâtre ‘opération d’Europe centrale et ses nombreux couverts, et utilisé en zone désertique, en est un autre exemple, là ou des avions de type ARCHANGEL pourraient faire le même travail à un coût divisé par…… (4?)
      Mais voilà le politique d’équipement des armées est d’abord dictée par le souci de protéger notre industrie d’armement.

      • Czar dit :

        Et alors ?

        • Électeur dit :

          @ Czar : la priorité devrait être donnée aux besoins opérationnels.
          Or ce n’est plus le cas depuis 1969 : cette année-là les partis politiques reprenaient le pouvoir et transformaient aussitôt la DMA en DGA avec pour mission de soutenir l’industrie d’armement.
          .
          Un peu comme si l’on avait au ministère de la Santé une direction générale de la pharmacie chargée de soutenir l’industrie pharmaceutique : du même coup les impératifs de santé publique cesseraient d’être prioritaires.

          • Électeur dit :

            Je dis bien 1969, e’est même temps que le ministère des Armées devenait « ministère de la Défense ».
            La date de 1977 donnée par wikipedia est fausse.

      • NRJ dit :

        @Ulysse
        Le problème de ces petits avions, c’est leur manque de polyvalence. S’ils sont employés autrement que dans la guérilla nord-africaine, ils seront inadaptés (il suffit en soit de rester à couvert le temps que l’avion passe, ce qui est compliqué dans le Sahara mais pas difficile en Afghanistan.

        • R2D2 dit :

           » S’ils sont employés autrement que dans la guérilla nord-africaine, ils seront inadaptés »
          en meme temps l’Afrique c’est notre quotidien depuis tellement longtemps alors d’avoir du matériel dédié pour ce théatre d’opération ce n’est pas choquant ^^’

    • albatros24 dit :

      un Chinook transporte un véhicule genre Landrover et son équipage ou encore du carburant très lourd.
      Pour transporter du personnel l’avion (au moins deux voire trois quand même) peut faire l’affaire mais juste sur des zones planes genre désert
      En Afgha par exemple le Chinook l’emporte
      Il est vrai que l heure de vol de l’hélico est très cher…
      si c’est trop cher… il n’y a qu’à acheter des camions blindés en nombre alors…

    • Fred dit :

      @ Piliph
      S’il fallait intervenir au milieu de l’Adrar de Ifoghas par exemple, un avion devrait se poser très loin du point chaud.

    • John dit :

      Un PC-12 serait mieux, acheter européen est ce que tout le monde désire ici non?

  10. M´enfin ! dit :

    Il me semblait qu´il y avait un projet d´hélicoptère lourd franco-allemand dans les cartons ?
    Qu´en est-il ?

  11. ClémentF dit :

    J’en ai mal au bide tellement on est c*n.

  12. NRJ dit :

    Faudrait avoir un budget « au cas où » dans les LPM pour les bonnes occasions quinze présentent. Ça permettrait à prix réduit de se fournir en ce qui nous manque. Il y a les Chinook d’une part, comme le dit l’article. Et il y a aussi les A380 qui sont bradés par des compagnies aériennes. Pour quelques centaines de millions on pourrait en avoir qui pourraient servir pour le transport stratégique similaire au C-17.

    • Castel dit :

      On ne peut en aucun cas comparer un A380 à un C17 :
      En supposant qu’on modifie l’A380 pour en faire un transport militaire ( alors, que pour l’instant, cela n’existe même pas pour la version civil), il faut savoir que les pistes de nombreux aéroports civils actuels sont trop coutres pour le recevoir !!
      Cela veut dire que l’on aurait besoin de pistes encore plus longues que celles nécessaires pour recevoir un AN 124, ou un C5 Galaxy…..
      Or, c’est déjà l’inconvénient de ces 2 avions par rapport au C17, qui, lui peut atterrir ou décoller sur des pistes d’à peine 1 Km, et surtout sur des terrains ayant des pistes éventuellement, en état médiocre, ce qui n’est pas le cas des 2 précédents, qui ont besoin de pistes proches de celles d’un aéroport civil, alors ne parlons même pas de l’A380, qui, aurait besoin d’un aéroport international, dans la plus-part des cas situé loin des lieux opérationnels !!

      • NRJ dit :

        @Castel
        A ma connaissance, les gros problèmes de l’A380 ne concernaient pas la taille des pistes (l’A380 a une longueur d’atterissage et de décollage similaire aux autres avions https://www.20minutes.fr/nice/2097311-20170701-aeroport-nice-devient-samedi-deuxieme-france-accueillir-a380), mais plutôt la logistique des aéroports (qu’il faut adapter pour supporter un nombre deux fois supérieur de passagers) et le coût de l’avion.

        Après il faudrait effectivement une adaptation de nos capacités mais comme vous le dites l’AN124 nécessite également une pistes d’aéroport. Et pour une réduction de plusieurs milliards d’euros, on aurait une forte augmentation de nos capacités. Ca pourrait valoir l’investissement.

        • Castel dit :

          @NRJ
          Mais l’aéroport de Nice Cote d’Azur est un aéroport International !!
          Le seul qui semblerait comparable au Mali, par exemple, serait celui de Bamako , ce qui obligerait à transporter à proximité des zones de combat le matériel transporté, ou bien éventuellement des troupes, par l’intermédiaire d’hélicoptères lourd, ou d’avions de transport plus petits…
          Par contre, il ne serait pas exclu d’essayer de transformer l’A380 en super transporteur stratégique, qui nous permettrait d’avoir une capacité opérationnelle inégalée à ce jour, pour pouvoir approvisionner nos bases stratégiques les plus importantes, mais il est exclu d’espérer lui attribuer la moindre mission tactique, contrairement au C17, qui est à la fois un très gros avion tactique, et stratégique, de taille moyenne…..
          A noter d’ailleurs que si les Américains ont conçu cet avion pour s’intercaler entre le C130 et le C5, dans leur esprit , il n’était pas question de vouloir remplacer ces deux appareils, qui continuent à être utilisés, même si c’est d’une façon plus restreinte que par le passé….
          Alors qu’avec l’A400M, la France, espérait pouvoir se passer de transporteurs de taille plus modestes, ce qui me semble audacieux , vu les besoins réels sur le terrain…….

    • dompal dit :

      @NRJ,
      « Et il y a aussi les A380 qui sont bradés par des compagnies aériennes. Pour quelques centaines de millions on pourrait en avoir qui pourraient servir pour le transport stratégique similaire au C-17. »
      Ben non, ça marche pas comme ça. L’A380 a été conçu pour transporter des touristes et non du fret ou des vhl. Si vous retirez le pont supérieur pour rentrer « du lourd » que croyez-vous qu’il va se passer ?…..et le rentrer par où !?? 😉

      • NRJ dit :

        @Dompal
        En soit faudrait découper la structure de l’avion et renforcer la base de l’avion. Vu que l’avion a une charge utile maximale officielle de 100 t, on pourrait renforcer la base tout en conservant des capacités d’emport importantes (même si effectivement on va pas y mettre un char Leclerc). Après le gain d’argent est assez important. Les compagnies aériennes bradent les A380. Le seul vrai investissement est l’aménagement interne. A moins de 100-150 millions d’euros on aurait déjà un certain gain opérationnel.

        Bref il serait intéressant de faire une analyse de faisabilité.

        • tschok dit :

          @NRJ,

          Ce qui est envisageable avec un A380 militarisé, c’est le transports de fret en containers. Et bien sûr le transport de personnels.

          C’est un avion deux ponts avec une soute: donc un plancher de soute, un pont principal et un pont supérieur. Comment la structure résisterait à la suppression d’un des ponts? Je n’en sais rien, mais je suis prêt à parier qu’Airbus refusera sa garantie. Je crois qu’il est préférable de ne rien toucher.

          Ca ressemble à ça:https://fr.wikipedia.org/wiki/Configuration_des_cabines_de_l%27A380#/media/Fichier:Airbus_A380_cross_section.svg

          L’A380 actuel transporte du fret en containers en partie soute: 38 containers. L’intérêt serait au moins de doubler cette capacité.

          Est-ce qu’on peut mettre des containers sur au moins un des deux ponts actuellement passagers (le pont principal serait le plus indiqué) dans la version civile? Si oui, il faut alors se demander si le matériel de manutention des containers actuellement en service est adapté.

          Le gros problème avec cet avion, c’est qu’il est haut sur pattes: je ne sais pas à quelle hauteur se trouve le premier pont, mais on doit être à 3 ou 4 mètres pour le plancher de la soute et au moins trois mètres de plus pour pont principal. Je pense qu’on peut abandonner toute idée de rampe arrière, elle serait trop longue et trop lourde. Donc, il faut disposer de l’équipement au sol adapté à cette hauteur.

          Ca ressemble à ça:https://fr.wikipedia.org/wiki/LD3

          Vous voyez le chariot élévateur avec son système en croix? Bon, imaginez qu’il lui faudra atteindre la hauteur du plancher du pont principal, pour décharger les containers par une trappe qu’il faudra d’ailleurs aménager, car je crois qu’elle n’existe pas sur le modèle actuel. A moins qu’on puisse emprunter les portes passagers qui existent?

          Ce genre de chariot élévateur existe-t-il actuellement ou faut-t-il le concevoir et le construire? Et à quel prix?

          Est-ce que c’est pas une grosse bataille pour un petit butin?

      • John dit :

        Alors ça manque de précision.
        La version cargo était prévue. La crise de 2008 a fait chuter le fret aérien et Airbus a abandonné cette version « freighter ».
        Maintenant, les A380 passagers eux n’étaient pas conçus pour ce rôle et les modifications nécessaires seraient trop importantes.
        Mais historiquement, l’A380 aurait dû avoir sa version cargo.

    • MAS 36 dit :

      Apparemment la question de transformer l’A380 en transport militaire avait été posée. Réponse : la cellule de cette aéronef n’est pas prévue pour du transport lourd. En effet les matériaux utilisés l’étaient pour leur légèreté. Transformation irréalisable, dommage.

    • Fred dit :

      @ NRJ
      Le A380 n’a pas de rampe, il est très haut sur pattes, n’a pas de pont fret, il est très lourd avec peu de roues et nécessite donc des pistes spéciales au béton épais.

    • John dit :

      Les A380 ont un problème…
      La plateforme séparant les 2 étages a un rôle structural. Ensuite, l’A380 n’a pas de porte à la manière du B747 cargo ou du C17 qui permet de charger des volumes énormes, seulement les portes latérales.
      Donc pour tout ce qui est ravitaillement etc, pourquoi pas.
      Pour des véhicules, à moins d’investir des dizaines / centaines de millions, c’est mort.
      Refaire la structure pour avoir une plateforme plus basse qui joue le même rôle structural que celle actuelle, créer une porte digne d’un transporteur militaire, et faire tous les essais statiques et les essais en vol, c’est juste inconcevable.
      Une plateforme partant d’une page blanche a plus de sens. Reprendre certains éléments peut par contre fonctionner. On pourrait par exemple dire que les trains d’atterrissage, ainsi que les ailes sont la base et ensuite construire l’appareil autour de cette base.
      Mais en réalité, un choix intelligent serait actuellement de se rapprocher avec l’Ukraine. Airbus pourrait racheter Antonov ou alors créer un consortium avec Antonov pour concevoir un AN-124 NEO par exemple.
      Occidentaliser totalement l’appareil, utiliser de nouveaux moteurs plus économes, plus fiables, utiliser des technologies occidentales, et militariser aux standards OTAN. Bref, il me semble que certaines solutions peuvent être moins chères, et plus adaptées aux besoins réels.

  13. R2D2 dit :

    « Une autre occasion fut manquée en 2014, quand l’US Army mit sur le marché un lot de 10 anciens CH-47D, le prix unitaire des appareils allant de 2 à 3,5 millions de dollars. »
    euuuh oui mais à ce prix on se doute bien que les appareils devaient etre completement rincés… Tout comme le matériel terrestre qu’ils ont laissés en Irak et proposés quasiment gratuitement à condition de prendre en compte le transport.

    • Polymères dit :

      Effectivement, ne regardons pas juste un prix de débarras en pensant acquérir ce qu’il faut et que le problème est réglé pour une bouchée de pain.
      Un hélicoptère comme tout aéronef, il a un potentiel et au bout d’un moment, surtout avec les nouvelles versions qui marquent la transformation (passage du modèle D au F pour le Chinook) l’équation budgétaire entre la modernisation de l’ancien pour lui donner quelques années et l’achat du neuf pour recréer un long et nouveau cycle opérationnel, ben elle est souvent favorable à la dernière.
      Donc les américains préfèrent se débarrasser de machines en bout de potentiel, ils peuvent en vendre, mais le client devra investir pas mal dans une remise à niveau. Le privé voit cela avec une meilleure opportunité qu’un état, car le privé utilisera ses hélicos comme un service qu’il va facturer à la prestation, donc ils vont générer l’argent utile à la MCO de l’ensemble et n’a pas à se soucier des spécificités/exigences militaires. Un état ne génère pas d’argent, il devra tout mettre en place et tout financer avec des appareils qui ne lui donneront que quelques temps d’utilisation.
      Au final, si les machines sont presque achetés pour rien, elles ont un coût important et peuvent devenir très emmerdantes pour la MCO, d’autant qu’il n’y aura pas de clients à faire raquer.

      Si on doit acheter cette capacité, il faut bien s’enlever de la tête qu’il faut juste acheter des hélicoptères. Non il y a toute la MCO, la formation, l’infrastructure à faire. Il faut donc faire les choses bien, là ou certains prendront wikipédia pour le coût unitaire multiplié par ce qu’ils aimeraient voir dans nos armées, en réalité il faut compter 3 fois le prix unitaire de chaque machine pour avoir et maintenir correctement cette capacité.
      Moi je suis totalement favorable pour un tel achat, mais il ne faut pas se jeter dans un achat de bricole. D’autres pays européens mettent ces hélicos en oeuvre depuis longtemps, ils ont déjà ce qu’il faut, ils ont les équipes, l’infrastructure, les contrats de maintenance et tout le reste, eux peuvent juste se contenter de renouveler ce qu’ils ont, ils ne créer pas une capacité nouvelle.

      En attendant ce jour, constatons tout de même l’état de nos armées en général, commençons par renouveler ce que nous avons, par réparer ce que nous avons, par combler les trous, ensuite il faut voir pour créer de nouvelles capacités et/ou augmenter certains potentiels.

    • GHOST dit :

      R2D2@
      Que pensez-vous du premierKC-130 J « ravitalleur » que la France a receptionée cette semaine? Sans l´Hercule KC-130 J, il était impossible d´assurer le ravitaillement en vol du Caracal en vol. Les USA sont (encore) incontournable semble-t-il ? Pas facile de se passer des USA

      • John dit :

        Bah cette capacité était possible avec le C295 en réalité…
        Donc le choix français est similaire aux autres pays critiqués trop souvent sur ce forum.
        Si une capacité recherchée n’existe qu’aux USA, ils ne vont pas s’en passer pour faire plaisir aux constructeurs européens…

  14. xxx dit :

    il suffit de faire un remake du super frelon, comme on l’a fait avec le caracal, le succès sera au rendez vous ils ont le fait bien. il y a de vrai besoins et pas qu’en france, militaire et civil.

    • tschok dit :

      Le Super Frelon n’est plus un hélicoptère lourd selon les normes actuelles.

      Le Caracal affiche une masse maxi à 11,2 t contre 13 t pour le Super Frelon. On est dans le moyen, en réalité.

      Vous prenez un Stallion, vous arrivez direct dans les +30 t et on frôle les 40 t avec le K. Ca, c’est du lourd.

      Il y a la 4L d’un côte, le Ford Ranger de l’autre (ou le Ram 3500 pour le heavy duty)

  15. Polymères dit :

    Même si nous connaissons tous la nécessité pratique d’avoir des hélicoptères lourds, il manquait à la France son propre retex.
    Avec Barkhane, nous avons réellement pour la première fois dans « nos » mains des hélicoptères lourds (j’exclue le super frelon de la marine que nous n’avons plus) qui sont utilisés selon notre agenda, notre besoin. Si en Afghanistan ou ailleurs on pouvait voir les autres le faire ou de temps en temps que certains viennent à prêter un aéronef pour une ou deux rotations, nous ne faisions qu’en profiter « à côté ».
    Là on va avoir de vrais arguments, pas des hypothèses d’utilisation, ni l’argument ou les retex des autres pays, on aura ce qu’on peut appeler des cas concrets et c’est au moment ou les anglais partiront (et qu’il n’y a personnes derrière pour la relève) que le manque de ces hélicos produira son meilleur effet pour influer une acquisition future.
    Même si aujourd’hui on sait que ça ne passera pas dans cette LPM, il faut tout de même savoir que dans 2-3 ans on va déjà réfléchir à la suivante et les hélicos lourds auront leur place et pourront avoir une ligne budgétaire.
    Mais ce qui est certain, c’est que ce serait une capacité de l’horizon 2030, faut pas espérer sortir un budget exceptionnel pour un achat d’urgence, donc inutile de se plaindre tous les mois pendant des années encore, cette question se jouera vers 2023, avant la prochaine LPM et après la prochaine élection présidentielle.

    • mich dit :

      Bonjour ,j ‘ai quand même un peu de mal à imaginer que Barkhane soit un vrai déclencheur ,c ‘est plutôt une aide pour la communication sur ce besoin , le chinook comme le CH53 ne sont plus tout récent .Actuellement je me demanderai plutôt ce que l ‘on pense des osprey ,car on commence à les côtoyer un peu plus et là on est plus dans un outil qui peut constituer un « gamechanger » ,nonobstant de la logistique qu ‘il doit imposer.

      • John dit :

        Je me pose des questions concernant le V-22. Il a de gros avantages, comme l’efficacité, la capacité à planer en cas de rotor touché, la vitesse, etc.. donc plutôt intéressant.
        Mais il a quelques désavantages il me semble. A mon avis, ces appareils sont plus complémentaires aux hélicoptères et aux avions que des remplaçants.
        Après, l’envergure des Osprey peut poser problème en fonction des lieux d’atterrissages non?
        Et est-ce que la maniabilité à faible vitesse et dans les phases décollage / atterrissage est comparable à celle d’un hélicoptère?

  16. Dan78 dit :

    On n’est pas capable d’avoir une dispo convenable de nos hélicos de manoeuvre et certains voudraient acheter des hélicos lourds? Ce que font 3 chinooks 5 nh90 peuvent le faire à condition de mettre suffisamment d’argent sur la table. Et un nh 90 peut faire bien plus qu’un chinook et plus facile à maintenir ……

    • ULYSSE dit :

      Tu es sur de toi pour la mantenance? Le nh90 est une cata en la matière.

    • mich dit :

      Bonjour ,oui et non ,la soute d ‘un NH90 ce n ‘est pas celle d ‘un chinook,loin de là ,quand à la maintenance et la logistique ,faudrait voir entre trois chinook et 5 nh90 , si vous le dites (et entre un super puma et un nh90 ? pas toujours simple les comparaisons)

  17. Alex dit :

    Autant pour la France que pour le Royaume-Uni : cela s’appelle le brexit. On n’y comprend donc absolument rien. Du pur macronisme… sortez ce Guignol de l’Elysée, force doit rester à la République !

  18. Plusdepognon dit :

    Une petite vidéo sur l’exercice « Autumn 2018 » (9 min, évolution dans les airs):
    https://youtu.be/SNBtvvA8o3E

  19. ULYSSE dit :

    Nous avons raté le coche avec les hélicoptères lourds CHINOOK , mais aussi avec les avions de transport lourds, type C17…tous deux produits par BOEING….Il faut savoir acheter à l’étranger quand nos industriels n’ont pas d’offre appropriée.

  20. tartempion dit :

    Les hélicoptères comme les avions , nous ont les loue , c’est la spécificité du moment dans l’armée française ….. http://www.rfi.fr/france/20190312-defense-cour-comptes-locations-avions-barkhane-sahel.Si cela présente un inconvénient majeur en terme de coût , certains donneurs d’ordres finissent par en tirer avantages une fois le processus de reconversion entamée .C’est dans ces circonstances que l’on trouve d’anciens commissaires ayant fait valoir leurs droits à pension de retraite au sein de certaines holding en lien avec les armées .Pour les commissaires qui seraient sur la touche , ne pas hésitez à vous rapprocher de l’économat des armées qui proposent des postes de chefs de mission https://www.ccomptes.fr/system/files/2019-03/20190312-externalisation-soutien-forces-OPEX.pdf (lire page 60 )sur certaines emprises militaires pour un salaire d’environ 7000 à 8000 euros par mois sous réserve d’avoir rendu quelques services du temps que vous étiez encore d’active .Pour ceux qui se seraient montrés trop regardant sur les opérations de refacturation de l’EDA à la force ou sur la nature de certains contrats de sous traitance ,il est fort probable que votre candidature ne soit pas retenue .A bon entendeur salut …..

  21. Plusdepognon dit :

    Le souci c’est que les investissements dans le civil, sont plutôt tournés vers le transport d’individus :
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/helicopteres-taxis-volants-revolution-au-royaume-des-pales-1127447

    • John dit :

      Et le transport lourd dans le civil fait appel à des sociétés russes en général qui utilisent les hélicoptères militaires / anciennement militaires.
      Alinghi (le « club » de voile suisse ayant remporté la coupe de l’America)avait fait appel à un Mil Mi 26 pour transporter son catamaran du lac léman jusqu’à la Méditerranée en Italie, ce qui signifie aussi la traversée des Alpes.
      Petit fait intéressant, pour faire le voyage de Lausanne jusqu’en Russie, l’hélico emportait des réservoirs supplémentaires à l’interne, pour un total de 30’000 litres !
      http://www.helicomontage.fr/reportage/MilMi26/index.html

      Bref, c’est des cas exceptionnels l’utilisation d’hélicoptères de transport lourd !

  22. mich dit :

    Tiens pour mon retour sur les commentaires ,je vois que certains n’ont pas perdu les bonne habitudes ! vous avez défilé pour le climat aujourd hui ?

  23. MAS 36 dit :

    Votre « guignol » vous le sortirez aux prochaines élections présidentielles , comme le prévoit les institutions de la République régis par la Constitution de 1958. Vous en avez entendu parlez des Institutions ?

    • Alex dit :

      Un « MAS 36 » nous faisant la leçon sur les « Institutions » alors que nous sommes passé à l’époque du HK416… en employant le mot Guignol je ne pouvais pas savoir à quel point je pouvais être pertinent !…

    • Électeur dit :

      @ MAS 36,
      Oui sauf que la Constitution initiale, votée par référendum en 1958 et modifiée par référendum en 1962, ne disait pas que les partis politiques élimineraient certains candidats avant les élections.
      .
      C’est en 1976 que les partis politiques se sont attribué, sans nous demander notre autorisation, le droit de couper ainsi la parole au Peuple.
      .
      Vous évoquez à juste raison les Institutions mais admettez que l’argument, autrefois valable, n’est plus très convainquant.
      .
      L’on pourrait aussi parler du Traité de Lisbonne et autres dénis de démocratie opérés par la classe politique.

  24. Ghostrider dit :

    @ clementF .. idem, j’en ai mal aux tripes.

  25. vrai_chasseur dit :

    Pas sûr que l’hélico soit la réponse à tout. Pour ce type de mission ferry, L’ALAT devrait utiliser des avions turboprop genre Twin Otter.
    Avion très rustique, robuste et discret. Existe depuis les années 60, aussi indémodable que le B-52.
    En Afrique on les voit se poser quasiment partout dès que c’est un peu plat. 400 mètres de terre battue ou de terrain herbeux suffisent.
    Après tout, le GAM 56 Vaucluse l’utilise bien pour la DGSE…Et d’autres rens aussi dans le désert, les derniers en date, les rens irakiens cf http://aerohisto.blogspot.com/2017/05/iraqi-secret-intelligence-service.html.
    Et l’US Army vient d’en racheter.

    • tschok dit :

      @vrai_chasseur,

      Oui, ou bien ça, aussi:https://fr.wikipedia.org/wiki/Breguet_941

      Bon, je concède qu’il faudrait ressusciter l’avion, d’ailleurs, j’ai déjà le nom de ce programme: le Lazare. Et puis c’est plus lourd que ce que vous envisagez.

      Un achat sur étagère est peut-être plus simple et moins coûteux.

      Ca, c’est bien aussi:https://en.wikipedia.org/wiki/Dornier_Do_28

      C’est une propulsion moteurs à pistons et je crois qu’il n’est plus fabriqué, mais si je vous suis bien, l’idée que vous avez en tête, c’est ce genre d’avions.

  26. Frédéric dit :

    On peut acheter depuis 1968 des Chinooks  »Européens » fabriqués sous licence en Italie par AgustaWestland. Soupir.

    • Albatros24 dit :

      Et oui…il en est des hélicos lourds comme des fusils d’assauts…
      Nous refusons de les fabriquer nous même sous licence alors que nous avons Nexter et Airbus, en nous cherchant toujours de bonnes excuses, comme après s’être fait pincer les doigts dans le pot de miel.

  27. Conan dit :

    Le Super Frelon est donné pour 6 tonnes grand grand max de charge et le NH90 pour 4.5… pas si énorme la différence !

  28. Lassithi dit :

    Avec le Brexit, nos amis britanniques vont quitter la planète , pour une autre galaxie ou bien le RU disparaîtra comme l’Atlantide. (c’est ce qu’on dit à la TV). Ils partiront donc avec leurs CH 47.

    Alors, comme on a redécouvert que la Russie était en Europe et qu’on pouvait même y aller, comme nos deux soi disant ministres, il faudrait leur acheter leurs hélicos. Depuis la Bosnie, on s’est rendu compte à quel point des moyens lourds étaient utile.
    Plutôt que t »attendre la clairvoyance de nos politiques, autant apporter (enfin) les moyens nécessaires au biffin.

  29. Parabellum dit :

    Ça fait des années voire une génération qu on sait qu il nous faudrait des helico lourds d assault genre les helico russes …mais cela ne vient pas et personne ne tape sur Airbus ou autre pour sortir vite un gros super frelon actualise qui serait utile pour tout le monde l Alat la marine les Zee la protection civile…non le drian a commandé une masse du luxueux h160 qui va gaver Airbus mais coûtera un bras et sera sous capacitaire pour nos vraies missions d assault ou de transport…irréalisme coûteux et coupable…quant au ravigote en vol c est un truc très complexe pour des pilotes d élite alors qu en cas de gros conflit on aura besoin de potentiel nombreux…on achètera à la sauvette dès chinook le jour helas ou se produira un uzbin dans la bss..on a fermé Manama à temps..

  30. Toubou dit :

    Et si on en faisait financer une partie par la sécurité civile…..
    C’est bien , un chinook, pour les secours après tempête, inondation, sans parlé de la lutte anti incendie.
    « Genre » dix huit, dont six en dispo h24 pour le ministère de l’intérieur.
    Et dans les temps qui courent amener un escadron de moblos en deux heures à n’importe quel endroit de France ne serait pas un luxe.

  31. v_atekor dit :

    Pas d’échos de RC de la situation en Algérie ? Les dates sont respectées au pied de la lettre… Un Général qui dicte sa loi aux assemblées d’un pays. Il est arrivé que les pays s’en sortent pas le haut, mais ça a été plutôt l’exception que la règle. Je dois dire qu’en Napoleon Bonaparte, Primo de Rivera et Francisco Franco, les généraux n’ont pas laissé en Espagne le même type de souvenirs que De Gaulle en France.
    .
    Bonne chance RC, malgré toi.

  32. Plusdepognon dit :

    Interview de monsieur Texier sur « le dirigeable du futur » sur la chaîne YouTube Thinkerview (40 min):
    https://youtu.be/qWOIYGIAbFw

  33. Plusdepognon dit :

    Monsieur Philippe TIXIER…

  34. Alex dit :

    Un <> nous faisant la leçon sur les « Institutions » alors que nous sommes passé à l’époque du HK416… en employant le mot Guignol je ne pouvais pas savoir à quel point je pouvais être pertinent !…

  35. slimane dit :

    Puisque nous avons une « Belle Europe », pourquoi ne pas faire financer un parc européen d’hélicoptères lourds qui pourrait être déployés pour les catastrophes, les opérations extérieures, etc. Cela serai plus utile que de gaver les polonais qui transforment nos milliards en achats américains. Cela pourrait aussi être le premier embryon d’une force européenne, qui en ne portant pas le nom d’armée européenne serait plus facile à imposer aux 28 !

    • revnonausjai dit :

      Pour du secours d’urgence, ça peut marcher, pour des OPEX, usine à gaz garantie.
      Qui déciderai de l’emploi ou non sur une OPEX ? selon quelle règle , unanimité, majorité, chaque participant utilise ses propres billes ?
      Les équipages d’un Etat non intervenant dans l’OPEX se retireraient ils ou participeraient ils ?
      Qui paierait les frais inhérents à l’OPEX, tout le monde ou les seuls participants ?

      • John dit :

        C’est une vraie question importante…
        MAIS c’est à discuter il me semble, car l’intérêt est réel. Il ne faut rien signer avant d’avoir les modalités certes. Mais si les modalités deviennent connues…Mais si un accord qui peut fonctionner est signé, why not !

    • Plusdepognon dit :

      @ Slimane
      Si le sujet vous intéresse, il y a un document de la DGRIS en pdf, intitulé « Pooling et sharing dans le domaine aeroterrestre  » (143 pages tout de même datant de 2015).

      Les chuchoteurs de la découpe de la puissance publique française ont bien entendu écrit sur la question :
      https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/le-systeme-darme-helicoptere-ne-pas-renoncer-la-logique-interarmees

    • Albatros24 dit :

      Amusant,
      ainsi on pourrait embaucher des maintenanciers et pilotes européens payés le triple des nôtres
      et attendre le vote à l’unanimité pour les envoyer au Mali ou en Afghanistan, ceci au moins 3 mois avant.

  36. Pascal Allard dit :

    Privilégions l’Europe:
    Oui à une dizaine de AW101 pour le prix de 3 CH47/CH53 même si l’AW101 n’apporte qu’un petit plus en terme d’autonomie et de charge utile par rapport au NH90 (mais un plus quand même)

    • Pascal Allard dit :

      Qui plus est l’AW101 utiliser 3 turbines Safran/RR quasi identiques à celles du NH90 d’où des économies d’échelle dans la maintenance

  37. Lassithi dit :

    Frexit, la seule réponse à tout ça !.

    • albatros24 dit :

      Tout le monde n’est pas d’accord..ça se discute et perso je ne suis pas prêt à voir mon salaire baisser fortement en pouvoir d’achat.
      Et ceux qui ont des biens immobiliers vont perdre encore plus…

  38. aleksandar dit :

    Pour le prix d’un Chinook, on peut se payer combien de camions ?
    ( Souvenez vous quand on faisait N’Djamena, Ati, Abeché, Bolou en camion, personne n’en est mort ) )

  39. 341CGH dit :

    L’hélico lourd avec ravitaillement en vol, ça démode le parachutage massif.
    Or nous avons eu des CEMAT qui étaient para-colo.
    Je ne serais pas étonné que le blocage se situe à ce niveau.
    Quand nous aurons un CEMAT de l’ ALAT ce ne sera plus pareil.